Great Man-Made River Projekt

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Great Man-Made River Projekt"

Transcription

1 Great Man-Made River Projekt Vue en detaille: Montage des conduits montantes sur place Transport de l'eau du Sahara vers les régions côtières De l'eau pour tous - un concept qui paraît irréalisable dans les régions arides. Avec le projet Great Man-Made River (GMMR), l'état libyen s'est attaqué à une entreprise gigantesque, reléguant au second plan tous les projets similaires d'alimentation en eau. Le projet comprend en tout quatre phases : La phase I a débuté en janvier 1984 et s'est achevé en décembre 1992 ; la phase II a commence en juin 1990 et devrait se terminer au milieu de l'an Les phases III et IV sont encore en projet. L'exposé cidessous tente de restituer la complexité de ce projet en présentant l'une des phases de construction, depuis l exploitation des puits profonds jusqu'à la distribution de l'eau aux stations d'arrivée.

2 1. Introduction Montage des conduits montantes sur place Dans les années 60, on découvrit en Libye des gisements de pétrole et l'on entreprit d'exploiter ces réserves tout en recherchant activement de nouveaux gisements. Ces recherches s'étendirent jusque dans les profondeurs du Sahara. Le résultat "secondaire" de cette activité d'exploration fut la découverte par les équipes de forage de riches réserves d'eau douce, dont l'exploitation s avère indispensable pour alimenter les zones arides qui couvrent la plus grande partie du territoire libyen. Ces réserves d'eau ont permis de donner forme aux projets de l'état libyen visant à assurer l'approvisionnement de sa population par une production agricole nationale suffisante, également destinée à l'exportation. Les projets initiaux de construction de gigantesques exploitations agricoles à proximité des puits se sont révélés irréalisables. Restait la solution alternative du transport de l'eau à partir des gisements vers les régions côtières afin d'y développer l'agriculture locale. Après l'achèvement des travaux, les volumes d'eau à transporter se situent dans un ordre de grandeur excédant 2 millions de m³/jour ; la qualification de ce système de canalisations de "plus grand fleuve jamais créé par l'homme" apparaît donc justifié. Le projet comprend plusieurs phases. La phase I a débuté en janvier 1984 et s'est achevé en décembre 1992 avec un volume d'une valeur de 3,6 milliards de $ US. La phase II a commencé en juin 1990 et devrait se terminer au milieu de l'an 2000, avec un volume d'une valeur estimée à 3,6 milliards de $ US. Les phases III et IV sont en projet. Le projet GMMR entre dans le cadre de la " révolution verte " libyenne. Quelques données chiffrées permettent de saisir l'ampleur de ce projet

3 Phase I (Est de la Libye): Construction de 2 sites de production de tubes de conduite en béton avec une capacité de 220 tubes/jour Aménagement de 2 champs d?extraction : 126 puits à Sarir et 108 à Tazerbo Pose de conduites à haute pression d'une largeur nominale de 1600 à mm, sur une longueur totale de km. Travaux de terrassement nécessaires: 130 millions de mètres cubes Pose de conduites en fonte DN sur 284 km Construction de km de chemins de transport Construction d'un bac de stockage à Ajdabiya avec un volume de 4 millions de mètres cubes. Phase II (partie Ouest de la Libye): o Aménagement d'un champ d extraction avec environ 500 puits Pose de conduites à haute pression en béton d'une largeur nominale de 1000 à 4000 mm. Travaux de terrassement nécessaires: 58 millions de mètres cubes. Pose de 202 km de conduites en fonte DN Construction de km de chemins de transport Construction de deux stations de pompage avec citernes collectrices d'une capacité de 2 millions de mètres cubes/jour Equipement complet du champ d extraction avec un système de télétransmission de données. 2.1 Colonne de tubes de filtrage Les puits instables doivent être filtrés : On utilise pour cela des crépines à fil enroulé en acier fin austénitique, fabriqués par la société pumpenboese stahl Nordhausen (image 1). Conformément aux prescriptions du commanditaire libyen, pumpenboese a conçu les filtres pour une pression d'affaissement d'environ 57 bars et une charge longitudinale autorisée de kg.

4 2. Le champ d extraction Le champ d extraction aménagé est situé à environ 700 km au Sud de Tripoli dans l'ouest de la Libye et s'étend sur une surface d'environ 200 x 200 km. Une fois les travaux d'aménagement terminés, le débit de transport prélevé des 500 puits s'élèvera à 2 millions de mètres cubes / jour maximum. L'ensemble du projet est conçu pour une durée de vie de 50 ans. L'eau est d'origine fossile : Les gisements se sont formés il y a à ans dans le Sahara alors couvert de végétation, sous l'effet de l'accumulation des eaux de pluies qui s'infiltrèrent à une profondeur de 300 à 500 m dans le grès (du Désert de Nubie), là où sont creusés les puits. Ce grès forme un aquifère dotée d'une perméabilité suffisante pour garantir les volumes de prélèvement nécessaires. Pour attester la résistance à l'affaissement ainsi que la charge longitudinale, l'entreprise dispose de dispositifs d'essai adéquats: une chambre de compression pour les filtres jusqu'à DN 300 avec une pression maximale de 100 bars ainsi qu'un banc d'essai à la traction jusqu'à 75 t. De nombreux tests effectués dans la chambre de compression sur un filtre de 6 m ont permis d'attester la résistance à l'affaissement et de valider ainsi la méthode de calcul utilisée. Le filtre est produit pour les essais à l'affaissement comme pour l'application réelle (c'est-à-dire des deux côtés avec des raccords à filetage trapézoïdal). Un revêtement de caoutchouc fixé avec de la colle bloque les filtres. L'échantillon est introduit verticalement dans la chambre de 6 m et étanché au niveau des raccords à la chambre de compression. L'espace circulaire entre la paroi de la chambre et le filtre " étanché " est mis sous pression. La chambre a été construite de façon à autoriser le contrôle de l'espace intérieur du filtre durant l'essai de compression. Une lampe suspendue dans le filtre permet un contrôle visuel ; un appareil de mesure spécialement conçu qui se déplace durant le test montre les déformations produites par les variations de la pression extérieure. Comme il a été dit plus haut, ces tests ont prouvé de façon convaincante que la formule choisie en référence à TIMOSHENKO pour calculer la résistance à l'affaissement était exacte et que la conception du filtre basée sur cette formule correspondait aux exigences de la pratique. Des tests de traction réalisés sur des filtres jusqu'à la rupture ont montré que le procédé de calcul relativement simple utilisé pour déterminer le diamètre et le nombre des fils longitudinaux répondent aux exigences de la pratique. La rupture s'est produite comme prévu au niveau de la soudure entre les fils longitudinaux et l'anneau d'assemblage. Pumpenboese stahl Nordhausen a conçu en étroite concertation avec son client les outils nécessaires au montage cette ligne de tubes de filtrage / tubes pleins - avec entre autres une garniture étanche amovible.

5 2.2 Pompes/tuyaux de montée Montage des conduits montantes sur place Les pompes utilisées ont un volume d'extraction de 50 l/sec, les besoins en énergie s'élèvent à environ 250 kw. Naturellement, l'équipement intègre une sonde de température dans le moteur ainsi qu'une protection contre la marche à sec au moyen de capteurs de pression. Pumpenboese stahl Nordhausen a construit les tuyaux de montée à bride sur la base de la spécification fournie par le commanditaire. Les tuyaux de montée mesurent 8'' (219 cm), ont une longueur de 6 m et sont fabriqués en acier fin duplex. L'acier duplex est un acier fin conçu pour l'industrie chimique et l'industrie d'extraction pétrolière en mer et caractérisé dans sa microstructure par des teneurs quasi identiques en austénite et en ferrite. Cette texture particulière (structure duplex) lui vaut les qualités suivantes: stabilité élevée faible dilatation thermique et conductivité thermique supérieure à celle des aciers austénitiques haute résistance contre la corrosion due aux fissures de tension, contre la fatigue due à la corrosion et contre l'érosion haute résistance contre la corrosion en général haute résistance contre la corrosion perforante et la corrosion en fissures bonne résistance contre la corrosion due aux fissures de tension dans les milieux contenant du H2O.

6 Conduites montantes sur place L'acier duplex s'adapte à la plupart des procédés de soudages usuels pour les aciers antirouille. La bride de tuyau de montée est une bride à épaulement de soudure conçue sur la base de la norme DIN 2635 PN 40 et modifiée en fonction des emplacements de câble requis et en adéquation avec le diamètre intérieur des colonnes de tubes de cuvelage. Conformément aux valeurs maximales prescrites pour la pression intérieure, la charge totale comprenant la colonne d'eau ainsi que pour le moment de démarrage, la bride a été conçue dans un premier temps selon les dimensions standards définies par la norme DIN Ce dimensionnement standard ne tient pas compte des logements de câble et de l'affaiblissement qui en découle; il fallait donc procéder à un second calcul différentié. D'un point de vue économique, il est indispensable d'optimiser la bride de façon à respecter les prescriptions techniques tout en minimisant les coûts. Les données numériques de la géométrie spécifique de la bride (4 emplacements de câble, gabarit des trous modifié) ont pu être enregistrées à l'aide d'un modèle d'éléments finis en trois dimensions de type COSAR. La figure 2 montre un segment (1/8) à 45 de la bride en modèle 3-D. Au niveau de l emplacement de câble, les tensions des matériaux se situent dans la plage moyenne ; la zone critique est la transition entre la zone conique et la zone cylindrique. A ce niveau, la conception de la bride a été optimisée. L'entreprise a fabriqué près de tuyaux de montée pour les puits, sur une machine à souder automatique achetée spécialement à cet effet. Les soudures circulaires et longitudinales ont été soumises à un examen radiographique à 100 %. Les têtes de puits et éléments de raccord nécessaires sont également fabriqués en acier duplex. Les experts de pumpenboese stahl ont aidé sur place à la pose des premières colonnes de tubes de montée (images 3 et 4).

7 2.3 Bâtiment de capitation Le raccordement supérieur du puits était formé par la tête de puits, qui devait être conçue pour une charge de 25 t. Les conduites de transmission supérieures sont fabriquées en fonte ductile avec un revêtement de ciment. Le système comprend la robinetterie usuelle pour la mesure du débit, le prélèvement des échantillons, la conduite de décompression/purge ainsi qu'un dessableur ; il est intégré dans le système d'alimentation enterré. Chaque puits dispose de sa propre station transformatrice. Lorsque tous les travaux sont achevés, une série de données est communiquée par radio à la centrale. 3. Système de canalisations Le système de canalisations enterré est conçu en fonte ductile avec un revêtement en ciment et une protection extérieure en polyéthylène pour un diamètre nominal compris entre DN 300 et DN 600, en béton pour les largeurs supérieures à DN 1000 jusqu'à DN Les tuyaux en béton ont été fabriqués dans deux entreprises de productions spécialisés à Brega et Sarir, où la production se poursuit actuellement. D'après les statistiques, les quantités et dimensions suivantes sont produites: tuyaux DN tuyaux DN tuyaux DN 4000 L'exemple suivant (tuyau DN 4000) donne un aperçu du processus de fabrication. 1ère étape: Construction d'un cylindre en tôle d?acier avec une épaisseur de paroi de 12 mm, un diamètre intérieur d'environ mm et d'une longueur de 7500 mm. Complétion avec un tenon en tôle épaisse comprenant deux logements pour les bagues d'étanchéité ainsi qu'un manchon. 2ème étape: Dans un moule, on revêt le cylindre en acier d'une couche externe de béton d'environ 160 mm d'épaisseur. 3ème étape: Le cylindre en béton armé est entouré d'une ou de deux couches d'acier précontraint à haute résistance. 4ème étape: Une deuxième couche externe de béton d'environ 120 mm d'épaisseur est formée dans un autre moule 5ème étape: le cylindre du tuyau est garni d'un revêtement intérieur en béton (similaire à celui des tuyaux en fonte) Un tel tuyau a une longueur de m, un diamètre extérieur d'environ mm et pèse 75 t.

8 Le raccord s'effectue à l'aide d'un manchon / d'une pointe. La pointe comprend 2 anneaux circulaires ; après la pose des tuyaux l'espace situé entre les anneaux est soumis à une épreuve de pression depuis l'intérieur du tuyau. C est selon le processus décrit ci-dessus que fut fabriqué l'ensemble de la robinetterie des tuyaux en béton, des tuyaux dotés de trous d'homme pour la visite des conduites ainsi que des tuyaux avec écluses pour les travaux de raclage. La construction de l'ensemble des tubes en béton a nécessité le traitement de 7,3 millions de tonnes de sable et de gravier. Plus de km de routes ont été construites à travers le désert pour transporter les tuyaux dans des semi-remorques de 80 t. Il s'agit de pistes revêtues d un mélange de minéraux solidifié, suffisamment larges pour permettre le passage de deux camions. L'ensemble du système de conduites en béton est enterré - à une profondeur moyenne de 7 pour les gros tuyaux. Le tracé traverse en partie des zones où la roche affleure déjà à quelques décimètres de la surface du sol. Deux stations de pompage ont été aménagées sur le parcours de la conduite DN 4000, dotées l'une et l'autre de 10 pompes consommant chacune kw. Chaque station de pompage comprend un système de réservoir sous pression en acier d'une capacité de 10 x 250 mètres cubes, afin d absorber les coups de bélier. Des citernes en béton - d'une capacité comprise entre m3 et m3 - construites le long des conduites servent à stabiliser le transport permanent de l'eau dans les canalisations gravitaires, mais aussi à prélever l'eau nécessaire aux agglomérations à l'intérieur des terres. Un réservoir en béton d'une capacité de m3 est en construction à environ 600 km de Tripoli, de même qu'une grande base de soutien pour. La localité existante ainsi que le nouveau quartier à construire pour le personnel de maintenance se dotent d'un réseau moderne d'alimentation en eau et d'évacuation des eaux usées. A cette occasion, la société pumpenboese kunstoffe Luckau a pu démontrer ses qualités en tant que producteur et fournisseur performant de tuyaux PE-HD et de pièces moulées, d'installations de surpression ainsi que de services d'ingénierie. Des points de prélèvement d'échantillon ont été mis en place à certains endroits de la conduite principale et conçus de façon à injecter simultanément du chlore dans la canalisation. Pour éviter la corrosion, ces points de prélèvement sont construits entièrement en titane et en super-duplex. Comme l'eau des puits contient une certaine quantité de CO2, des installations de décarbonisation sont installées directement dans les gisements. De gigantesques complexes sont construits pour l'exploitation et la maintenance des gisements et du réseau de canalisations, avec des bâtiments d'administration, des ateliers et des entrepôts mais aussi des lotissements dotés d'une infrastructure complète pour le personnel.

9 4. De l'eau pour tous L'exemple suivant illustre bien l'intention de base du projet GGR : assurer à chacun l'accès à la distribution d'eau. Au début de l'année 1998, la société pumpenboese a été chargée de construire et de livrer des points d'eau pour l abreuvement es chameaux. Ces points d'eau situés au milieu du désert sont dotés d'un système de prélèvement contrôlé sur la conduite principale enterrée, destiné principalement à l'alimentation en eau de nomades et de leur bétail. Chaque point de prélèvement est équipé d'une chambre en béton enterrée dotée d'une robinetterie de réglage et d un compteur d eau. La partie située en surface est composée d'un réservoir surélevé de 75 m³. Le système de décharge du réservoir permet aussi bien le remplissage des camions-citernes que le prélèvement manuel pour les hommes et les bêtes. Les projets de cette ampleur sont très coûteux en termes de frais d'exploitation et d'entretien. Les autorités libyennes en sont conscientes et accomplissent dès aujourd'hui des programmes de formation orientés vers diverses techniques. Le but poursuivi est d'assurer de façon largement autonome, avec les ressources humaines locales, le bon fonctionnement des installations. bbr Edition spéciale mai 1999

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000

WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 WTT T20 STATION D'IMPREGNATION DU BOIS SOUS VIDE ET PRESSION CLASSIQUE D'OCCASION Type T20 Ø 1.800 x 18.000 Capacité annuelle et nominale: Capacité annuelle et nominale: 17.000 m3 -avec 250 jours de travail

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Directives. Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement. Juin 2008 KVU CCE CCA

Directives. Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement. Juin 2008 KVU CCE CCA Directives Ouvrages de protection en béton d'installations d'entreposage et de places de transvasement Juin 2008 KVU CCA Adopté le 25 octobre 2007 par le groupe de travail CITA de la (Conférence des chefs

Plus en détail

CUVES DE STOCKAGE D EAU EAUCLIN MONOCUVE de 3m3/ 5m3 / 7,5m3 / 10m3 / 20m3 / 30m3/40m3 / 50m3 /60m3 / 80m3 / 100m3 / 120m3 et plus

CUVES DE STOCKAGE D EAU EAUCLIN MONOCUVE de 3m3/ 5m3 / 7,5m3 / 10m3 / 20m3 / 30m3/40m3 / 50m3 /60m3 / 80m3 / 100m3 / 120m3 et plus - Traitement eaux et effluents - Maillol Grand - 81990 CAMBON D ALBI Tél. 05.63.78.92.96 - Fax. 05.63.53.06.25 E-mail. eauclin@hotmail.fr www.eauclin.com SARL au capital de 24 000 EUR. SIRET 483 596 607

Plus en détail

Système de passage mural de canalisations

Système de passage mural de canalisations INSTALLATIONS TECHNIQUES DU BÂTIMENT. ASSAINISSEMENT Système de passage mural de canalisations POLO-RDS evolution Le label écologique autrichien POLO-RDS evolution POLO-RDS evolution Passage mural de tubes

Plus en détail

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats

1. Introduction. 2. Bases. 3. Evacuation des eaux des toits plats Evacuation des eaux des toitures plates SOMMAIRE 1. Introduction 2. Bases 3. Evacuation des eaux des toits plats 1. Introduction La conception et le calcul des installations d évacuation des eaux de toitures

Plus en détail

STOCKAGE POUR DÉCHETTERIE

STOCKAGE POUR DÉCHETTERIE STOCKAGE POUR DÉCHETTERIE Cuves... 60 /... 61... 62... 63 s... 64 Conception : Tribu And Co Cuves CUVES DOUBLE PAROI Collecte des 100 % polyéthylène spécialement conçues pour la collecte des ORB650 ou

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités!

L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités! Canalisations PKS 1 L'assainissement et la rénovation des canalisations font exploser les budgets des collectivités! 2 Connaissez-vous les problèmes des canalisations non étanches?! apparition de fissures

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION AVANTAGES PRODUIT : z Réparation définitive z Multi-réparations : larges casses, trous, déviations angulaires, cisaillements... z Facile et rapide à installer : même dans des conditions difficiles z Multi-matériaux

Plus en détail

"Logements séniors" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation

Logements séniors Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation "" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation Dressé par la S.C.P. REMY et FAURE Géomètres Experts D.P.L.G. 20 Ave de la Libération 26000

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT

REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DE L HERAULT SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS GROUPEMENT GESTION DES RISQUES SERVICE PREVISION PREVISION TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES POUR LA REALISATION

Plus en détail

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides

Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides F i c h e t e c h n i q u e Sonde de niveau LFH - Mesure de niveau de remplissage dans les liquides La sonde de niveau LFH se distingue par sa qualité et sa précision de mesure, ce qui en fait l'outil

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

N O T I C E D'U T I L I S A T I O N. Système de sablage humide W-92. avec pompe de surpression W-92 et. tête de sablage humide KB-25, KB-52 ou KB-52-1

N O T I C E D'U T I L I S A T I O N. Système de sablage humide W-92. avec pompe de surpression W-92 et. tête de sablage humide KB-25, KB-52 ou KB-52-1 N O T I C E D'U T I L I S A T I O N Système de sablage humide W-92 avec pompe de surpression W-92 et tête de sablage humide KB-25, KB-52 ou KB-52-1 Clemco International GmbH Carl-Zeiss-Straße 21 Tel.:

Plus en détail

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS)

CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) INTRODUCTION Cette fiche a été rédigée par l équipe technique du CREPA CITERNES DE STOCKAGE DES EAUX DE PLUIE (IMPLUVIUMS) Un impluvium est un système de captage des eaux de pluie, composé de : - 1 toiture

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

OCEANE Machine de brasage double vague

OCEANE Machine de brasage double vague Information générale Un concept de machine qui offre une performance remarquable, machine spécialement conçue pour les petites et moyennes séries, idéal pour toutes les exigences de production. Tout le

Plus en détail

Capteurs de pression interstitielle

Capteurs de pression interstitielle Chapitre: 5.2 Capteurs de pression interstitielle Page No.: 1 Numéro des Pages: 2 Plus le sol ou la roche est fin, plus la part de l'eau adsorbée est grande. De plus les forces d'attraction intermoléculaires

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides)

Normes EN. DIN 6601, Edition:2007-04 Résistance des matériaux des réservoirs en acier contre les liquides (Liste positive des liquides) KVU CCE CCA Réservoirs d'entreposage Réservoirs en métal Normes EN Etat: mai 2008 SN EN 12285-1, Edition:2003-03 Réservoirs en aciers fabriqués en atelier - Partie 1: Réservoirs horizontaux cylindriques

Plus en détail

Description des essais et instrumentation

Description des essais et instrumentation Description des essais et instrumentation Louis Demilecamps Hervé Lançon Xavier Bourbon CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) PROGRAMME EXPÉRIMENTAL Tests de flexion sur blocs parallélépipédiques (RL)

Plus en détail

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie

Hoval EnerVal G (1000-6000) Accumulateurs tampon d énergie Accumulateurs tampon d énergie Description (1000) en acier pour l intégration hydraulique avec pompes à chaleur et installations solaires. 8 manchons de raccordement Rp 3 3 manchons de raccordement Rp

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 46, 48, 49, 50, 51, 53, 55, 56, 57

Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 46, 48, 49, 50, 51, 53, 55, 56, 57 Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 6, 8, 9, 50, 51, 53, 55, 56, 57 Les manchons sont équipés de brides tournantes suivant les normes (DIN, ASA, BS etc.). Ils sont livrés prêt à être

Plus en détail

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme

Plus en détail

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU

Plus en détail

Entretien préventif du forage de la Mance

Entretien préventif du forage de la Mance Entretien préventif du forage de la Mance Localisation du forage de la Mance. Le forage de la Mance est exploité depuis 1994 (date d exécution du 09/03/1994 au 19/04/1994). Cet ouvrage présente les caractéristiques

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

Chapitre Génie civil. Génie civil. Introduction et aperçu Chronologie des travaux Spécificités des chapitres CAN. Durabilité

Chapitre Génie civil. Génie civil. Introduction et aperçu Chronologie des travaux Spécificités des chapitres CAN. Durabilité Chapitre Introduction et aperçu Chronologie des travaux Spécificités des chapitres CAN Durabilité Le thème du chapitre Il s agit de montrer ici les paramètres essentiels de la description des prestations

Plus en détail

ACO PIPE Canalisations en inox

ACO PIPE Canalisations en inox Gamme Conformes aux normes EN 24- et EN 24-2 EN 2056 systèmes de drainage par gravité pour intérieurs de bâtiments. EN 752 systèmes de drainage et d'égouts à l'extérieur des bâtiments Descriptif / Aide

Plus en détail

Chaudière Colónia II

Chaudière Colónia II 74 COLONIA CHAUDIÈRES INDUSTRIELLES Chaudière Colónia II Principales caractéristiques Température maximale de sortie d'eau chaude: 90ºC. Éléments de fonte et trois pas de fumées offrant un excellent transfert

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE

CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR SOMMAIRE CAHIER DES CHARGES AFG CANALISATIONS A L AIR LIBRE OU DANS LES PASSAGES COUVERTS, OUVERTS SUR L'EXTERIEUR RSDG 5 15 décembre 2002 SOMMAIRE 1. - REGLES GENERALES 2 1.1. - Objet du cahier des charges 2 1.2.

Plus en détail

Séparateurs Application - principe de fonctionnement - versions

Séparateurs Application - principe de fonctionnement - versions Informations techniques s Application - principe de fonctionnement - versions Fiche technique WIKA IN 00.06 Définition Les séparateurs sont utilisés pour la mesure de pression lorsque le fluide process

Plus en détail

ARRETE. Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge.

ARRETE. Le présent arrêté entre en vigueur le jour de sa publication au Moniteur belge. Arrêté ministériel portant agrément du système d épuration individuelle «Roselière sur lit de graviers» présenté par la Société ECOLOGIE AU QUOTIDIEN sise Rue Saint Antoine, 23 à 5580 Havrenne Le Ministre

Plus en détail

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION

HYDROFLEX Repamax RACCORDS & JOINTS / RACCORDS DE RÉPARATION DÉFINITIVE ET MULTI-MATÉRIAUX POUR RÉSEAUX PRESSION AVANTAGES PRODUIT : z Réparation définitive z Multi-réparations : larges casses, trous, déviations angulaires, cisaillements... z Facile et rapide à installer : même dans des conditions difficiles z Multi-matériaux

Plus en détail

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée

Zehnder ComfoFond-L Echangeur géothermique avec circuit fermé à eau glycolée Avantages Echangeur géothermique à utiliser en combinaison avec une unité de ventilation à récupération de chaleur (type ComfoD 350, 450 et 550 Luxe) Extrait l'énergie du sol au moyen d'un circuit enfoui

Plus en détail

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL

SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL SYLLABUS INSTALLATIONS GAZ NATUREL ASSOCIATION ROYALE DES GAZIERS BELGES VERSION DU 1 er JUILLET 2009 PRÉAMBULE Le présent syllabus comporte UNIQUEMENT les matières qui doivent être connues pour l'évaluation

Plus en détail

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m

UF600 UF600. Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : 6 x 12 m UF00 Rideau d'air avec soufflage par le sol pour passages industriels de grandes dimensions. Pour portes jusqu'à (h x l) : x m Montage vertical Application L'UF00 crée une barrière d'air très efficace

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50 Fédération belge du Secteur de l'eau association sans but lucratif Rue Colonel Bourg, 127 BE - 1140 Bruxelles TVA: BE-0407.781.169 Tel: + 32 (0)2 706 40 90 - Fax: + 32 (0)2 706 40 99 E-mail: info@belgaqua.be

Plus en détail

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO Rue d arlon 53, b - 1040 Bruxelles Tel. + 32 (0) 2 238.24.11 Fax. + 32 (0) 2 238.24.01 www.bcca.be info@bcca.be PRESCRIPTION TECHNIQUE

Plus en détail

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol :

Page : 1 de 6 MAJ: 01.03.2010. 2-10_Chaudieresbuches_serie VX_FR_010310.odt. Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Page : 1 de 6 Gamme de chaudières VX avec régulation GEFIcontrol : Référence article 058.01.250: VX18 Référence article 058.01.251: VX20 Référence article 058.01.252: VX30 Chaudière spéciale à gazéification

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Mini stations d épuration selon EN 12566-3

Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Mini stations d épuration selon EN 12566-3 Vous n êtes pas raccordé à la canalisation? Alors vous n êtes pas le seul, car un citoyen sur cinq est dans le même cas en Europe. Rien qu en France, il y aura

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 3 Ventilation - Plomberie sanitaire Maître

Plus en détail

Raccords à emboîtement TECElogo

Raccords à emboîtement TECElogo Aux dimensions 16 50 mm pour l'emboîtement! Raccords à emboîtement TECElogo Le système d'installation destiné aux professionnels avec tube d'assemblage TECElogo Nous avons TECElogo. Et vous, l'outil qui

Plus en détail

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Installateur en sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Administration Expliquer et respecter les procédures en vigueur dans l'entreprise Expliquer et décrire les procédures du métier Développement durable Utiliser avec discernement les

Plus en détail

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs

Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs Objectif : Il s agit d identifier et de selectionner un type d émetteurs On donne : Un dossier ressource définissant : o Le rôle des radiateurs o Les différents types de radiateurs o Les règles de pose

Plus en détail

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16

Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 16 4 464 Vannes 3 voies avec filetage extérieur, PN 6 VXG44... Corps en bronze CC49K (Rg5) DN 5...DN 40 k vs 0,25...25 m 3 /h Corps filetés avec étanchéité par joint plat G selon ISO 228/ Des raccords à vis

Plus en détail

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe

Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe «Société Électrique de l Our» Une onzième machine pour 200 mégawatts supplémentaires de courant de pointe Pour un meilleur équilibre entre production d électricité et pointes de consommation Afin d'augmenter

Plus en détail

Essais d étanchéité à l air sur parois maçonnées enduites Influence du remplissage ou non des joints verticaux

Essais d étanchéité à l air sur parois maçonnées enduites Influence du remplissage ou non des joints verticaux Essais d étanchéité à l air sur parois maçonnées enduites Influence du remplissage ou non des joints verticaux 1 - Contexte et objectifs La règlementation thermique 2012 (RT 2012) [1] se met progressivement

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader

GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE. L énergie d un leader GUIDE D INSTALLATION CITERNE ENTERREE L énergie d un leader Sommaire - Choix de l emplacement de la citerne 3 - Fosse de pose de la citerne 4 - Mise en place de la citerne 5 Pose de la citerne Remblayage

Plus en détail

Equipement d un forage d eau potable

Equipement d un forage d eau potable Equipement d un d eau potable Mise en situation La Société des Sources de Soultzmatt est une Société d Economie Mixte (SEM) dont l activité est l extraction et l embouteillage d eau de source en vue de

Plus en détail

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10

Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression de haute qualité pour applications industrielles Type S-10 Fiche technique WIKA PE 81.01 pour plus d'agréments, voir page 4 Applications Construction

Plus en détail

Instructions de réparation Vanne à boisseau sphérique BR 26d

Instructions de réparation Vanne à boisseau sphérique BR 26d Instructions de réparation Vanne à boisseau sphérique BR 26d 1. Introduction La présente notice a pour but d aider l utilisateur pour le montage et la réparation des vannes à boisseau sphérique de la série

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

Pompes immergées en matière plastique Série ETL

Pompes immergées en matière plastique Série ETL Pompes immergées en matière plastique Série ETL protection marche à sec, haute résistance à l'usure, grande douceur de marche Document 360 056 2007/03/23 Taille: ETL 20-100 j.q. 80-200 Débit: j.q. 100

Plus en détail

Distributeurs proportionnels pour fluides VZQA

Distributeurs proportionnels pour fluides VZQA Caractéristiques et fourniture Fonction Le distributeur proportionnel pour fluides est un distributeur 2/2 pour le pilotage des flux de matière. Il est ouvert au repos. L'élément de blocage est un manchon

Plus en détail

CHAMBRE CLIMATIQUE A CONDITIONS CONSTANTES A HUMIDITE 240 L

CHAMBRE CLIMATIQUE A CONDITIONS CONSTANTES A HUMIDITE 240 L 22 rue de l Hermite 33520 BRUGES Tél. 05 56 16 20 16 Fax. 05 56 57 68 07 Info-devis@atlanticlabo-ics.fr CHAMBRE CLIMATIQUE A CNDITINS CNSTANTES A HUMIDITE 240 L Réf : BD_KBF240 La BINDER KBF a été spécialement

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel

Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Tableau 5 : Tableau de l'inventaire des matériels et matériaux pour le gaz conventionnel Etapes Préparation du site Aménagement du site Estimation de la quantité de biomasse végétale humide retirée Géomembrane

Plus en détail

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47

33.1 Raccords push fit HENCO Vision 47 HENCO VISION. Raccords push fit HENCO Vision. Collecteurs HENCO Vision . Raccords push fit HENCO Vision Composition La structure du raccord push fit prouve que HENCO Vision est le résultat d un développement

Plus en détail

Système pour construction sèche I.4

Système pour construction sèche I.4 Système pour construction sèche I.4 Dans le cas du système pour construction sèche de SCHÜTZ, les tuyaux de chauffage sont posés dans l'isolation thermique au moyen de modules de conduction thermique.

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS

MISE EN DÉCHARGE. Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Une entreprise de Bayer et LANXESS MISE EN DÉCHARGE Introduction INTRODUCTION La mise en décharge, dans le respect de l environnement, de certains types de déchets est un complément important

Plus en détail

Chambres d'essais pour matériaux à convection forcée

Chambres d'essais pour matériaux à convection forcée Série FP 400 Chambres d'essais des matériaux Chambres d'essais pour matériaux à convection forcée La convection forcée d'une chambre BINDER de la série FP assure des délais de séchage courts et un chauffage

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Une Large gamme de citernes

Une Large gamme de citernes Edition 09-2009 Une Large gamme de citernes Citernes Polyéthylène HD Traité anti UV Hors sol Utilisation: Récupération et stockage d ea réclamer à votre vendeur les dif Pour la maison CITERNES horizontales

Plus en détail

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1 Tension Fourreaux PEHD lignes rouges Fourreaux PEHD à joint Fourreaux PEHD fil/taraudés Courbes PE, écarteurs & sangles Tubes PVC EN 1329-1 16 18 19 20 22 Tubes PVC EN-1452 23 Courbes PVC & masques Bouchons

Plus en détail

Obturateurs de gaine PSI

Obturateurs de gaine PSI Allgemeine Informationen Technische Daten Anwendung und Ausführung Obturateurs de gaine PSI pour fermer les tubes de protection Accessoires de tuyauterie Obturateurs de gaine PSI Informations générales

Plus en détail

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES

COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES collecteurs solaires 9.1 11.2008 F I C H E T E C H N I Q U E plus de produit AVANTAGES POUR L INSTALLATION ET L'ENTRETIEN COLLECTEURS SOLAIRES POUR INSTALLATIONS VERTICALES Le collecteur solaire CS 25

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux pluviales et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux pluviales (E.E.P.)

Plus en détail

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1

ÉVACUATIONS PLUVIALES DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 EP-DTU1 DTU 43.1 CE QUE DIT LE DTU 43.1 8.6 Mise en oeuvre des dispositifs d'évacuation des eaux et raccordement au revêtement d'étanchéité Ces dispositifs comprennent les entrées d'eaux (E.E.P.) et les trop-pleins.

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Sondes de température à plongeur

Sondes de température à plongeur 1 782 1782P01 Symaro Sondes de température à plongeur QAE2164... QAE2174... Sondes actives pour la mesure de la température de l'eau dans les canalisations et réservoirs Alimentation 24 V~ ou 13,5...35

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

Bouchons d étanchéité PSI

Bouchons d étanchéité PSI Informations générales Guide de sélection Formulaire de commande Notice de montage Bouchons d étanchéité PSI Accessoires de tuyauterie Description du produit Description du produit Le bouchon d étanchéité

Plus en détail

5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux préparatoires. 6. Inspection postérieure à l'intervention du robot et du curage.

5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux préparatoires. 6. Inspection postérieure à l'intervention du robot et du curage. PROTOCOLE ASEPRO CONSULTING S.L. SOMMAIRE : 1. La détection de fuites. 2. Curage des canalisations. 3. Inspection préalable. 4. Travaux de fraisages. 5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

Matière : Corps Laiton

Matière : Corps Laiton Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 à 40 Fileté mâle BSP + 5 C + 105 C Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques : Compteur à ultrasons Comptage chauffage Comptage

Plus en détail

Géothermie Système complet

Géothermie Système complet Géothermie Système complet 1 La géothermie GWE. L énergie du futur Equipemen t technique du bâtime nt Colle ct Distrib eurs / u te u r s Sonde Dans ce contexte de raréfaction des combustibles fossiles,

Plus en détail

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires

Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois. Deux contraintes normatives et réglementaires Accessibilité des balcons, loggias, terrasses Comparatif dalle Pleine/PLTA-Seacbois Réglementation "Dans les bâtiments d'habitation collectifs, dont la construction fera l'objet d'une demande de permis

Plus en détail

L énergie naturelle de la géothermie.

L énergie naturelle de la géothermie. Pompe à chaleur géothermique ROTEX L énergie naturelle de la géothermie. Le système HPU ground ROTEX la pompe à chaleur géothermique qui fournit le chauffage avec une énergie naturelle gratuite. Un système

Plus en détail

Chauffe-eau Notice Technique

Chauffe-eau Notice Technique Présentation du chauffe-eau 1 - Tubulure de puisage en acier inoxydable 2 - Protection intérieure par émaillage 3 - Résistance stéatite 4 - Générateur de courant (technique Thermor) 5 - Anode active en

Plus en détail

Transmetteur de niveau magnetostrictif TORRIX 31.3

Transmetteur de niveau magnetostrictif TORRIX 31.3 Transmetteur de niveau magnetostrictif TORRIX TORRIX Capteur du niveau de remplissage haute précision selon le principe de mesure magnétostrictif. Le transmetteur de niveau magnétostrictif TORRIX fournit

Plus en détail

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation.

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Cela signifie qu il faut entreprendre des travaux de burinage et de

Plus en détail

AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA)

AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA) No. AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA) DIRECTION GÉNÉRALE DU GÉNIE RURAL MINISTÉRE DE L AGRICULTURE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE ÉTUDE DE CONCEPTION DÉTAILLÉE POUR LE PROJET D APPROVISIONNEMENT

Plus en détail

Réservoirs fioul en polyéthylène

Réservoirs fioul en polyéthylène Réservoirs fioul en polyéthylène Expérience et compétence pour votre sécurité Bien Vivre l Energie Développement Fabrication Système... tout de la même source Réservoirs fioul Roth Avantages décisifs pour

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES

RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES RECOMMANDATIONS SUR LE CHOIX DES EQUIPEMENTS DE FORAGE D EAU RAPPEL DES BONNES PRATIQUES La conception d un forage est une étape essentielle si l on souhaite optimiser son outil de production d eau souterraine.

Plus en détail

proforma terrassement

proforma terrassement proforma terrassement La qualité du terrassement est décisive, un terrassier professionnel doit vous garantir un strict respect des cotes et des niveaux. Nous vous conseillons vivement la mise en place

Plus en détail

Une production économique! Echangeur d ions TKA

Une production économique! Echangeur d ions TKA Une eau totalement déminéralisée Une production économique! Echangeur d ions TKA Eau déminéralisée pour autoclaves, laveurs, analyseurs automatiques, appareils d'eau ultra pure... SYSTÈMES DE PURIFICATION

Plus en détail

Installation de la station FS36

Installation de la station FS36 Installation de la station FS36 Plancher sans chape CaleôSol, Mur Chauffant CaleôMur Introduction Le chauffage par le sol à base d'eau est dit à basse température, ce qui signifie que la température d'écoulement

Plus en détail

La gravité n est pas toujours une bonne idée

La gravité n est pas toujours une bonne idée La gravité n est pas toujours une bonne idée Ralf Schomäcker, Responsable Produit Déplacer de grandes quantités de sol, placer des tuyauteries interminables, déplacer les conduits des égouts, creuser dans

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail