L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L habitat. Habitat et santé. doit respirer. Les partenaires. DDASS du Bas-Rhin. DDE du Bas-Rhin. Centre Antipoison. Ville de Strasbourg"

Transcription

1 Habitat et santé L habitat doit respirer Les partenaires DDASS du Bas-Rhin DDE du Bas-Rhin Centre Antipoison Ville de Strasbourg Service de Pneumologie des HUS A.D.I.L. CAF

2 pour éviter d avoir cela chez vous! Moisissures Acariens Fumée de cigarette Ruissellement le long des vitres Monoxyde de carbone Notre santé en DANGER!

3 Mode d occupation Mauvaises Habitudes Fenêtres trop peu ouvertes Dispositif de ventilation mal utilisé ou absent Chauffage insuffisant ou inadapté Production de vapeur d eau dans la cuisine toutes portes ouvertes Séchage du linge dans le logement toutes fenêtres fermées Ne pas assurer les travaux de réparation et d entretien Suroccupation

4 Conséquences Augmente les polluants biologiques tels que : allergènes d acariens, d animaux, de moisissures, de blattes Concentre les polluants chimiques tels que : gaz issus de la combustion, mousses isolantes, colles, vernis, peintures, produits de vitrification, bombes aérosols Génère l humidité dans le logement : taches noires, condensation, moisissures, papier peint décollé, dégradation des boiseries Mauvaise évacuation des gaz de combustion avec risque mortel d intoxication au monoxyde de carbone Aggrave les risques liés à certains comportements : tabagisme passif, bricolage (peinture, colle ) Retient les émanations du sous-sol granitique radon (gaz d origine naturelle) Sensation d inconfort

5 Effets sur la santé Toute cette pollution domestique peut engendrer des effets sur notre santé! intoxication au monoxyde de carbone irritations conjonctivite asthme eczéma allergies

6 Les différents systèmes de ventilation prévus par la réglementation L aération ou le renouvellement de l air assure un apport d air neuf nécessaire à l hygiène de vie des occupants Cette aération peut se faire selon 2 techniques la Ventilation Naturelle Qui nécessite une entrée d air neuf en partie basse et une sortie d air vicié en partie haute permettant un renouvellement régulier de l air la Ventilation Mécanique Contrôlée dite VMC Qui fait intervenir un ventilateur éléctrique pour extraire l air vicié de l ensemble du logement

7 Améliorer et entretenir l aération de son logement Pour limiter la survenue d humidité dans mon logement J aère les pièces de service après les activités ayant généré de la vapeur d eau : toilette, douche, vaisselle, séchage du linge Je chauffe mon logement en continu afin de ne pas abaisser trop la température, notamment au niveau des parois des murs extérieurs J ouvre les fenêtres, même par temps de pluie ou de brouillard. L air extérieur toujours plus sec est plus facile à chauffer. Ceci réduira la consommation énergétique Je vérifie le bon fonctionnement des grilles et dispositifs de ventilation Je privilégie le séchage du linge à l extérieur du logement quand c est possible, sinon j entrepose le linge humide dans une pièce aérée avec porte fermée J aère en ouvrant toutes les fenêtres au minimum deux fois 1/4 heure chaque jour si possible matin et soir Je n obture pas les grilles et bouches d entrée ou de sortie d air et les nettoie régulièrement Il faut prévoir un système de ventilation plus efficace s il y a une humidité persistante Je m assure que dans les pièces équipées d un appareil de combustion, l arrivée d air neuf est suffisante Je n obture pas les grilles et bouches d entrée et de sortie d air J entretiens régulièrement l ensemble du système de ventilation Je nettoie périodiquement le conduit de ventilation et les bouches d air Si j habite un logement ancien qui dispose d une Ventilation Naturelle Si j habite un logement qui dispose d une Ventilation Mécanique Contrôlée VMC Que Faire? J aère Je chauffe J entretiens

8 Les bénéfices de la ventilation Logement bien ventilé Confort de vie Diminue la concentration de polluants biologiques (acariens, cafards, moisissures) et chimiques Limite les risques d allergie Murs secs Économie d énergie Limite la dégradation du bâtiment

9 La réglementation Avant 1982 Réglement Sanitaire Départemental : _ les pièces de vie doivent comporter une fenêtre _ les pièces de service ( salle de bains...) doivent comporter une entrée d air en partie basse et un orifice d évacuation d air vicié en partie haute. À partir de 1982 (Arrété du ) Les constructions neuves doivent appliquer les règles suivantes : Article 1 Article 3 L aération des logements doit pouvoir Les dispositifs de ventilation doivent être permanente et générale en toute permettre d extraire des débits d air saison. fixés en fonction du nombre de pièces La circulation d air doit pouvoir se du logement. faire par entrée d air dans les pièces principales et sortie dans les pièces de service. Exemple Dans un logement de 2 pièces on devra extraire 120 m 3 /heure. Dans un logement de 4 pièces on devra extraire 180 m 3 /heure. Depuis janvier 2002 le décret fixant les règles minimales du logement décent demande que «tout logement possède des dispositifs d ouverture et de ventilation permettant un renouvellement d air adapté aux besoins d une occupation normale et au fonctionnement des équipements.» Dans le cas contraire des travaux seront à réaliser. Adresses utiles dans le BAS - RHIN DDASS Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales Service Santé - Environnement 14 rue du Maréchal Juin Strasbourg Cedex Tél SCHS Service Communal d Hygiène et de Santé de la Ville de Strasbourg 1 place de l Étoile BP 1049/1050F Strasbourg Tél DDE Direction Départementale de l Équipement Service habitat et construction 42 rue Jacques Kablé Strasbourg Tél ADIL Agence Départementale d Information sur le Logement 5 rue Hannong Strasbourg Tél

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat

Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Définition et évaluation d un système de ventilation innovant pour l habitat Journée Thématique «Équipements Énergétiques du Bâtiment» Paris, Qualité énergétique, environnementale et sanitaire : préparer

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement BBC

Bienvenue dans votre logement BBC Bienvenue dans votre logement Ce guide est là pour vous aider à bien utiliser votre appartement. Conservez le précieusement, afin de pouvoir le consulter en cas de doute. SOMMAIRE les points clés L isolation

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES

DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES DOCUMENT D INFORMATION UF PVC COMPOSITES GUIDE POUR LA PRESCRIPTION DES ENTRÉES D AIR SUR MENUISERIES PVC DANS L HABITAT SYNDICAT NATIONAL DE LA MENUISERIE PVC COMPOSITES 7-9, rue la Pérouse - 75784 PARIS

Plus en détail

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air

Le défi des Familles Eco-Engagées. Engagées. Guide de la ventilation l étanchéité à l air Le défi des Familles Eco-Engagées Engagées Guide de la ventilation ventilation et de l étanchéité à l air La ventilation d un bâtiment permet : - d évacuer l air vicié, chargé en humidité et en polluants

Plus en détail

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain

100% anti-odeurs. la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée. 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 1 100% anti-odeurs la V.M.I Ventilation Mécanique Insufflée 100% économique 100% anti-humidité 100% confort 100% anti-condensation 100% sain 2 L importance de l air que nous respirons On peut s'abstenir

Plus en détail

Humidité/Ventilation

Humidité/Ventilation Humidité/Ventilation Connaître le risque Vendredi 21 juin 2013 - Angers DPPS-DVSS et DT-SSPE Pays de la Loire 1 L humidité agit sur Connaître le risque la structure du bâti par un développement de moisissures

Plus en détail

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques

Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques Les polluants de l air intérieur Nature, origines et risques CAPT AIR Bretagne Association loi 1901 Depuis 1996 : Analyse pollinique des sites bretons Depuis 2004 : Conseil Médical en Environnement Intérieur

Plus en détail

Entretien de votre logement : Qui fait quoi?

Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? Entretien de votre logement : Qui fait quoi? L annexe à votre contrat intitulé «Les Réparations Locatives» reprend en détail les parties et installations de

Plus en détail

Sylvie Cuisinier Guichet Habitat Energie Ville de Limoges

Sylvie Cuisinier Guichet Habitat Energie Ville de Limoges Sylvie Cuisinier Guichet Habitat Energie Ville de Limoges Un constat : L Habitat dégradé La persistance du mal logement. Une réponse : La refonte et le renforcement des outils réglementaires et opérationnels.

Plus en détail

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc

FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc FICHE ROL DEPARTEMENT DU TARN RELEVE D OBSERVATION LOGEMENT (ROL) I:\ENVIR\CB\2008\HABITAT\guide as\fiche ROL.doc Le ROL est un document à usage des intervenants de terrain non techniciens du bâtiment.

Plus en détail

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions

Bien ventiler votre logement. Guide de bonne gestion en 8 questions Bien ventiler votre logement Guide de bonne gestion en 8 questions Mai 2015 PREAMBULE BIEN VENTILER SON LOGEMENT EST PRIMORDIAL AFIN DE GARANTIR UN LOGEMENT SAIN! Dans près de 95% des cas, les problèmes

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

CO = 300 MORTS par an

CO = 300 MORTS par an PRÉVENTION DES INTOXICATIONS AU MONOXYDE DE CARBONE (CO) CO = 300 MORTS par an et 6000 INTOXICATIONS aiguës BIEN UTILISER SES APPAREILS À COMBUSTION POUR ÉVITER DES SITUATIONS À RISQUE APPRENDRE LES BONS

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments.

L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration thermique des bâtiments. LA PLACE DE LA VENTILATION DANS L'EXISTANT Concilier la performance énergétique et la Qualité de l'air Intérieur LES FICHES THEMATIQUES L histoire de la ventilation des logements s écrit avec l amélioration

Plus en détail

La moisissure. Causes Prévention Combattre

La moisissure. Causes Prévention Combattre La moisissure Causes Prévention Combattre Moisissure La moisissure, qu est-ce que c est? Elément écologique indissociable de notre environnement naturel. Terme générique désignant une multitude d espèces

Plus en détail

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie?

Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? Oh! Comment procéder pour faire des économies d énergie? L ELECTRICITE Le lave-linge Un lavage à 30 C consomme 3 fois moins d énergie qu un lavage à 90 C Les basses températures suffisent la plupart du

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

Ventilations d habitations, présentation et comparaison

Ventilations d habitations, présentation et comparaison DOSSIER VENTILATION Page 1 / 7 Ventilations d habitations, présentation et comparaison INTRODUCTION Nous passons 90 % de notre temps chez nous, dans des bureaux ou des usines, des moyens de transports,

Plus en détail

Les solutions hygroréglables en pavillon

Les solutions hygroréglables en pavillon GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR N 1 Les solutions hygroréglables en pavillon Basse consommation et économies d'énergie Qualité d'air : ventilation intelligente Silence Pourquoi Ventiler? Sans ventilation les

Plus en détail

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP)

PRÉFET DE LA MAYENNE. La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) PRÉFET DE LA MAYENNE Direction départementale des Territoires Dossier de presse 8 juillet 2014 La surveillance de la qualité de l air intérieur dans certains établissements recevant du public (ERP) I -

Plus en détail

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux.

Ventilation d écurie. Figure 1A Ventilation transversale avec entrées d air et ventilateurs muraux. Ventilation d écurie Le confort des personnes et des animaux, dans un bâtiment, dépend principalement du système de ventilation et de chauffage. Les divers buts de l exploitant du bâtiment dicteront les

Plus en détail

Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation

Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation Qualité de l air intérieur : enjeux sanitaires et réglementation Hubert Boulanger ARS Lorraine Marylise Fleury DREAL Lorraine 1 Plan I) Enjeux sanitaires et principaux polluants II) Résultats de la campagne

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements

Les bons gestes. pour un bon air. Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Les bons gestes pour un bon air Quelques conseils pour améliorer la qualité de l'air à l intérieur des logements Sommaire Appareils de combustion P 2 Tabagisme P 3 Humidité et moisissures P 4 Ventilation

Plus en détail

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE

T.Flow. Le système qui ré-invente l eau chaude. 1 SYSTEME 2 FONCTIONS. Bienvenue dans un monde tempéré. SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE SYSTEMES DE TEMPERATION DOMESTIQUE T.Flow Le système qui ré-invente l eau chaude. SYSTEME Ventiler Produire l ECS 2 FONCTIONS Bienvenue dans un monde tempéré. Système de Températion Domestique T.Flow Bienvenue

Plus en détail

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux

Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Observatoire de la qualité de l air intérieur : Présentation de la campagne nationale dans les immeubles de bureaux Club Bureaux, 13 novembre 2013 Pour toute information : corinne.mandin@cstb.fr L OQAI

Plus en détail

pourlasanté environnementale

pourlasanté environnementale pourlasanté 3 Modules QUALITÉ DE L AIR INTÉRIEUR QUALITÉ DE L AIR EXTÉRIEUR QUALITÉ DE L EAU pourlasanté Pour renforcer les connaissances des professionnels et leur permettre de devenir des intervenants

Plus en détail

Fiche d application Aération. Ventilation d hygiène des pièces de service BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération

Fiche d application Aération. Ventilation d hygiène des pièces de service BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS. Réglementations Thermique Acoustique Aération Réglementations Thermique Acoustique Aération Fiche d application Aération Départements d Outre-Mer Version 1.0 Ventilation d hygiène des pièces de service BÂTIMENTS D HABITATION NEUFS Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence

Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Communiqué de presse Intoxications au monoxyde de carbone : prudence Le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant indétectable : il est invisible, inodore et non irritant. Il résulte d une mauvaise combustion

Plus en détail

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE

VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES. produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE VMc PaVillonnaire GUIDE DE LA QUALITÉ D AIR LES SOLUTIONS HYGRORÉGLABLES produit ÉCONOMIES D ÉNERGIE FILTRATION DE L AIR SILENCE PourQuoi Ventiler? sans ventilation les polluants s accumulent > de nombreuses

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : 1 Formation Bâtiment Durable : ENERGIE PASSIF/BASSE ENERGIE Bruxelles Environnement VENTILATION : introduction théorique Pierre DEMESMAECKER ICEDD Objectif(s) de la présentation Comprendre pourquoi ventiler

Plus en détail

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils.

Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. BIEN VIVRE CHEZ SOI Pour un meilleur confort et une meilleure qualité de vie dans votre logement, nous vous donnons quelques conseils. LES RÉPARATIONS LOCATIVES Conformément à la loi N 89-462 du 6 juillet

Plus en détail

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable

Qualité des environnements intérieurs. 5. Extraction localisée. 5.1 Extraction localisée de base Condition préalable Nombre minimal de point requis = 6; 1. Évacuation des gaz de combustion 1.1 Mesures de base pour évacuer les gaz de combustion Condition préalable Il n y a aucun appareil de combustion qui n est pas raccordé;

Plus en détail

rénover? Pourquoi Ce que je gagne à rénover mon logement Sommaire

rénover? Pourquoi Ce que je gagne à rénover mon logement Sommaire spécial habitat Pourquoi rénover? Sommaire Pourquoi rénover mon logement?....... p.2 Pourquoi ventiler quand je rénove?...... p.4 Mon projet rénovation.. p.6 Quelle ventilation pour ma rénovation?... p.8

Plus en détail

De l air nouveau à la maison. Renouvelons l air! Mode d emploi

De l air nouveau à la maison. Renouvelons l air! Mode d emploi De l air nouveau à la maison Renouvelons l air! Mode d emploi «Aérer son logement», «ventiler les espaces de vie», «renouveler l air dans la maison» voici quelques expressions entendues régulièrement.

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Le chauffage. Défi FAEP

Le chauffage. Défi FAEP Le chauffage Défi FAEP Les aspects abordés L impact du chauffage sur les consommations Les bonnes questions à se poser Lutter contre les parois froides Exemple avec une famille moyenne La part du chauffage

Plus en détail

Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012

Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012 Expérience d une Cellule de Conseil en Santé et Environnement Intérieur à Paris Académie de Pharmacie 7 Mars 2012 Docteur Fabien Squinazi Directeur Laboratoire d hygiène de la ville de Paris fabien.squinazi@paris.fr

Plus en détail

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants

L amiante. Evolution de la réglementation Rôle des diagnostics. Une gestion sous différents angles. Réglementation : une approche par polluants Une gestion sous différents angles de la réglementation r Rôle des diagnostics Joëlle Carmès (DGS) Richard Cayre (DGUHC) Des polluants identifiés Amiante CO FMA Radon Tabac D autres risques à déterminer

Plus en détail

POSE OU CHANGEMENT D UN SYSTÈME DE VENTILATION (en résidentiel individuel et collectif)

POSE OU CHANGEMENT D UN SYSTÈME DE VENTILATION (en résidentiel individuel et collectif) 6 POSE OU CHANGEMENT D UN SYSTÈME DE VENTILATION (en Logement : - Arrêté du 5 avril 985 relatif à la vérification et l entretien des installations VMC gaz. - Arrêté du mars 98 relatif à l aération des

Plus en détail

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry

L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT. 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry AMÉLIORER LA QUALITÉDE L AIR INTÉRIEUR DANS NOS LOGEMENTS L EXPERTISE SANTÉ DANS LE BÂTIMENT 8 mars 2012 Maison des énergies de Chambéry Claire-Sophie COEUDEVEZ Accompagnement MEDIECO Formation & Conseil

Plus en détail

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif)

VMC. respire! Et la maison. Les différents composants de la VMC. Bouches de sortie d air. Entrées d air. Ventilateurs (logement collectif) Les différents composants de la VMC. Entrées d air EA Groupes de ventilation (logement individuel) Bouches de sortie d air BAP Color Bouche Hygro WC Ventilateurs (logement collectif) VMC Et la maison respire!

Plus en détail

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS

ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS ETAT DE LA VENTILATION DANS LES LOGEMENTS FRANÇAIS Paris, le 16 juin 2008 Après la publication en novembre 2006, de l état de la pollution dans les logements, l Observatoire de la Qualité de l Air Intérieur

Plus en détail

Les économies d énergie avec Synco

Les économies d énergie avec Synco Les économies d énergie avec Synco Conseils et astuces pour l utilisateur final *Des réponses pour les infrastructures Answers for infrastructure*. 1 2 Sommaire Situation actuelle et potentiels d économie...

Plus en détail

Entretien et Réparations dans votre logement

Entretien et Réparations dans votre logement Ce document est important pour vous. Conservez-le soigneusement. Extérieurs Entretien et Réparations dans votre logement Ce document reprend l ensemble des équipements de votre logement et vous indique,

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique

Séverine KIRCHNER. Qualité de l air intérieur : un enjeu de santé publique >Journée scientifique bi-académique Académie nationale de Pharmacie et Académie des Technologies Qualité de l air : de l échelle locale à l échelle planétaire Compréhension implications 25 01 12 Qualité

Plus en détail

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage

Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Problèmes de condensation et d humidité des produits de fenêtrage Qu est-ce que la condensation? Techniques de prévention Résistance à la condensation Ombrage Rideaux et stores Bouches de chaleur et appareils

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

Qui a la charge de l entretien

Qui a la charge de l entretien Toute transformation (clôtures, portails et abris de jardin soumis à accord de la commune, changement de sol, démolition de cloisons, modifications d appareil sanitaire, etc.) doit préalablement faire

Plus en détail

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage

Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Formation «maîtrise des charges et développement durable» Le chauffage Christophe Bresson, CLCV Emilie Oddos, CNL 38 David Gonnelaz, ALE Christophe Weber, Maison de l Habitant Maison de l Habitant AU PROGRAMME

Plus en détail

la pollution de l air intérieur

la pollution de l air intérieur la pollution de l air intérieur la pollution de Tabac Moquettes, revêtements de sols Douche l air intérieur? Meubles, objets de décoration Encens, bougies Bricolage Ménage Cuisine Présence des habitants

Plus en détail

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse

RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse RENOUVELER L AIR DES BÂTIMENTS Qualité de mise en œuvre des systèmes de ventilation en résidentiel et tertiaire - Constat et analyse Fabrice RICHIERI - CETE du Sud-Ouest Rappel du contexte réglementaire

Plus en détail

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX.

PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. PUITS CANADIEN ET VMC DOUBLE FLUX. source Helios Le puits canadien ou provençal, comme la ventilation mécanique double flux, s inscrivent dans la nouvelle politique de construction. Le premier est très

Plus en détail

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité

Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil A2 Aérer et éviter l humidité 1 Origine et cheminement de l humidité Définir le confort 2 1) Origine de l humidité dans l habitat: Production

Plus en détail

ASPECTS DE LA REGLEMENTATION QUALITE DE L AIR INTERIEUR MATERIAUX BILAN GES

ASPECTS DE LA REGLEMENTATION QUALITE DE L AIR INTERIEUR MATERIAUX BILAN GES ASPECTS DE LA REGLEMENTATION QUALITE DE L AIR INTERIEUR MATERIAUX BILAN GES Direction Départementale des Territoires L BOULEUX RESPONSABLE DE L UNITE BATIMENTS DURABLES ET ACCESSIBILITE Tel : 05 17 17

Plus en détail

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air

Qualité de l air intérieur et renouvellement d air QUALITE DE L AIR INTERIEUR 16 AVRIL 2015 A PRIORITERRE, MAISON POUR LA PLANÈTE - MEYTHET PRÉSENTATION PAR JEAN-NOËL SENELLART CHARGÉ DE MISSION PATRIMOINE ENVIRONNEMENT MÉTIERS MATÉRIAUX CAPEB RHÔNE-ALPES

Plus en détail

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF

TECHNIQUE MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF GUIDE TECHNIQUE CONSOMMATEURS MESURES IMPORTANTES CONCERNANT L UTILISATION ET L AMÉNAGEMENT D UN SOUS-SOL NEUF Document préparé par le Service technique et inspection de chantiers de l Association provinciale

Plus en détail

Comment prévenir les accidents?

Comment prévenir les accidents? Comment prévenir les accidents? A NE PAS FAIRE NE BOUCHEZ JAMAIS VOS AERATIONS. LES CHAUFFAGES D APPOINT (les poêles à pétrole par exemple) NE DOIVENT PAS FONCTIONNER EN CONTINU (2 heures maximum). Sans

Plus en détail

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe :

BTS. Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : BTS Réglementation des chaufferies de plus de 70kW. Implantation des ventilations et conduits de cheminée. Nom : Prénom : Classe : 1 le local chaufferie : Implantation : Différents types d Implantation

Plus en détail

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux

La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Qualité de l'air : les enjeux La qualité de l'air intérieur... Pourquoi? Comment? Avec Qui? Nicolas BLONDET, Prescripteur habitat ALDES représentant UNICLIMA Qualité de l'air : les enjeux 4 juillet 2013 Toulouse Attestation acoustique

Plus en détail

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL

La Ventilation. Réalisation C. Kermarrec TECHNOSOL La Ventilation Qu est ce qu une Ventilation? La ventilation est dans le bâtiment, le dispositif permettant le renouvellement d air dans les pièces. Les fonctions essentielles du renouvellement de l air

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

Les Cahiers de PRED CONSEIL

Les Cahiers de PRED CONSEIL Les Cahiers de PRED CONSEIL Série Savoir Faire & Agir N 2 Comment assainir son habitation? Introduction Azote, produits volatils toxiques, formaldéhyde Ces produits dangereux ont envahi nos maisons! Pièce

Plus en détail

Aération des logements

Aération des logements Fiche technique Aération des logements 2 6 6 8 11 Connaître Les besoins d aération Historique de la réglementation Les différents modes d aération Regarder Les signes d une aération déficiente La ventilation

Plus en détail

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur

Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Cellule de conseil en santé et environnement intérieur Laboratoire d hygiène de la Ville de Paris (LHVP) Béatrice Caullet Conseillère médicale en environnement intérieur 01.44.97.87.80 / beatrice.caullet@paris.fr

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Traquer les courants d air Quelques infos pour commencer LIENS UTILES Les problématiques d étanchéité à l air et de VMC sont souvent accompagnées de questions concernant la qualité de l air intérieur.

Plus en détail

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

Traitement de l air en piscines couvertes

Traitement de l air en piscines couvertes Traitement de l air en piscines couvertes Notions générales Le confort thermique: L objectif du traitement de l air est d assurer le confort thermique des personnes, tout en minimisant la dépense énergétique.

Plus en détail

pour une bonne qualité de l airchez soi ventiler aérer prévenir

pour une bonne qualité de l airchez soi ventiler aérer prévenir pour une bonne qualité de l airchez soi ventiler aérer prévenir Nous passons en moyenne 22 heures par jour dans des locaux fermés (bureaux, écoles, équipements publics ) dont plus de 16 heures à notre

Plus en détail

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air

Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Energie et bâtiments (10) L étanchéité à l air Depuis de nombreux mois, nous avons parcouru ensemble pas à pas les différents aspects qui permettent d isoler au mieux un bâtiment. Nous avons ainsi analysé

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine

Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Pôle départemental de lutte contre l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Fiche de repérage de l'habitat indigne des Hauts-de-Seine Adresse complète du local/ logement : Etage : Numéro de porte : Nom des

Plus en détail

PRÉDIAGNOSTIC DE PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE : SIGNALEMENT DU LOGEMENT

PRÉDIAGNOSTIC DE PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE : SIGNALEMENT DU LOGEMENT Lutte contre la précarité énergétique des propriétaires occupants PRÉDIAGNOSTIC DE PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE : SIGNALEMENT DU LOGEMENT 1. SITUATION FAMILIALE 2. FICHE DE SIGNALEMENT 3. CARACTERISTIQUES DU

Plus en détail

www.energies-solidaires.org

www.energies-solidaires.org www.energies-solidaires.org Changement climatique Précarité énergétique Éco-Construction Thermographies aériennes Burkina-Faso Efficacité énergétique Solidarité internationale LE PREMIER POSTE DE DÉPENSE

Plus en détail

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz

La VMC hygroréglable ATLANTIC. Toutes les solutions pour l habitat VMC HYGROREGLABLE. VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz www.atlantic-ventilation.com VMC HYGROREGLABLE La VMC hygroréglable ATLANTIC Toutes les solutions pour l habitat VMC Hygro Type EA VMC Hygro Type EB VMC Hygro Gaz La VMC hygroréglable ATLANTIC, toutes

Plus en détail

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans!

Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! Pourquoi un CMEI? Les maladies chroniques (asthme, allergie ) sont en forte augmentation depuis 20 ans! L air intérieur est plus pollué que l air extérieur! Nouveaux matériaux (bricolage, décoration, )

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement

GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES. pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement GUIDE PRATIQUE DES GESTES SIMPLES pour maîtriser mes dépenses, bien vivre dans mon logement et préserver l environnement J ai besoin d énergie dans mon logement pour m éclairer, me chauffer, faire fonctionner

Plus en détail

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr

LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr LA VENTILATION (source: site internet de l'ademe) www.ademe.fr NOUS AVONS TOUS BESOIN D'AIR FRAIS Renouveler l air de la maison est une nécessité vitale : - pour y apporter un air neuf et pourvoir à nos

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

Les réglementations thermiques et la santé. Quelques interactions. COTITA Centre-Est. Bâtiment - Santé. Cédric Besairie CETE de Lyon.

Les réglementations thermiques et la santé. Quelques interactions. COTITA Centre-Est. Bâtiment - Santé. Cédric Besairie CETE de Lyon. Les réglementations thermiques et la santé Quelques interactions COTITA Centre-Est 27 septembre 2010 Bâtiment - Santé Cédric Besairie CETE de Lyon 22 novembre 2011 Ministère de l'écologie, du Développement

Plus en détail

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2...

LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... LA MAISON DE DEMAIN... C'EST POSSIBLE AUJOURD'HUI. Et pour moins de 1050 LE m2... Fervent défenseur de l accession à la propriété depuis plus de 25 ans, avec à son actif plus de 20 000 maisons réalisées

Plus en détail

1. REGLEMENTATION 2. INTRODUCTION

1. REGLEMENTATION 2. INTRODUCTION 1. REGLEMENTATION Code du travail articles R. 4222-1 à 26, R. 4412-149 et 150, R. 4722-1, 2, 13, 14, 26, R. 4724-2 et 3 et R. 4212-1 à 7; Arrêté du 8 octobre 1987: contrôle périodique des installations

Plus en détail

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL

DEMONSTRATION CONCRETE ET SANS APPEL COMMENT ECONOMISER DE L ENERGIE, RETROUVER LE CONFORT ET REDUIRE LA FACTURE DE TRAVAU D AMELIORATION DE PERFORMANCES ENERGETIQUE Un investissement divisé par 4 Pour 100 % de satisfaction Le conseil en

Plus en détail

Une ventilation économe

Une ventilation économe HYGIENE Une ventilation économe Il existe de nombreuses bonnes raisons qui rendent indispensable la ventilation d une maison. La question qui se pose dès lors que l on entre dans une logique d économie

Plus en détail

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013

Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 Conférence «bâtiment-santé» 20 novembre 2013 L impact sanitaire d un habitat dégradé ou inadéquat XX/XX/XX La santé environnementale dans les ARS = évaluer, prévenir et gérer les risques sanitaires associés

Plus en détail

COMMENT REALISER DES MESURES

COMMENT REALISER DES MESURES COMMENT REALISER DES MESURES DE QUALITE DE L AIR INTERIEUR? Ce guide pratique a été conçu et réalisé par Kudzu Science spécialiste dans le domaine de la Qualité de l Air Intérieur (QAI). L objectif de

Plus en détail

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE

BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE www.arpe-mip.com BIEN CHOISIR SON ÉCLAIRAGE NIVEAU POUR UN ÉQUIVALENT T EMEN D ÉCLAIR 4 ampoules classiques de 100 W = 560 * 1 lampe halogène de 300 W = 400 * 4 lampes basse consommation de 20 W = 128

Plus en détail

!"#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7#

!#$$#$$% &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% !#$%&!'(#&!# )#*%+,-%($(,#&(#'.#$.-/%#0+%'%1-2!(#,34(#+56('(,##7# &!'()%'*+,-./%01%,2+-3% -4./3-1*3% Module de formation Réseau Chênelet Construction!"#$%&!'(#&!# )#*%"+,-%""($(",#&(#'.#$.-/%"#0+%'%1-2!(#,34(#+56"('(,##7# F1: Protéger l'habitant durablement Q1: Résistance

Plus en détail

Températion. Six avantages qui créent l ambiance.

Températion. Six avantages qui créent l ambiance. Températion. Six avantages qui créent l ambiance. Ce n est pas de la climatisation, ce n est pas de la ventilation. La Températion est un nouveau concept qui va bouleverser tout ce que vous pensiez savoir

Plus en détail

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008

Ce guide vous aidera à en savoir plus et vous donnera peut-être l envie d en installer un chez vous [1] Mise à jour le 06/04/2008 Un système de rafraîchissement hérité des romains est sorti de l'oubli : on l'appelle puits canadien quand il sert à préchauffer l'air extérieur l'hiver, puits provençal quand il sert à rafraîchir l'été,

Plus en détail

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr

Tél. : 02 99 09 13 30 Fax 09 70 61 39 31 contact@edelweiss-expertises.fr www.edelweiss-expertises.fr Généralités La ventilation : une nécessité vitale... et réglementaire! La ventilation est une obligation légale pour tous les logements construits après 1982. Les textes imposent notamment «une aération

Plus en détail

Faites respirer votre maison avec. la ventilation L HABITAT INDIVIDUEL

Faites respirer votre maison avec. la ventilation L HABITAT INDIVIDUEL Faites respirer votre maison avec la ventilation L HABITAT INDIVIDUEL SOMMAIRE Faites respirer votre maison avec la ventilation Nous avons tous besoin d air frais...3 Contrôler et éliminer l humidité et

Plus en détail

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D

La ventilation dans votre habitation Système C et Système D La ventilation dans votre habitation Système C et Système D Chauffage Rafraîchissement Ventilation Purification d air Ventiler, qu est-ce que cela veut dire? Isoler = ventiler Saviez-vous que nous passons

Plus en détail

Déroulement d une surveillance

Déroulement d une surveillance Les étapes de la pré-visite au rapport final : - Pré-visite sur site (questionnaire préliminaire) - Stratégie d échantillonnage - Représentativité temporelle - Détermination du nombre de mesures à effectuer

Plus en détail

Faites respirer votre maison avec. la ventilation

Faites respirer votre maison avec. la ventilation Faites respirer votre maison avec la ventilation L H A B I TAT I N D I V I D U E L SOMMAIRE Faites respirer votre maison avec la ventilation Nous avons tous besoin d air frais.............. 3 Contrôler

Plus en détail