Code de la santé publique Loi du 5 mars 2007

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Code de la santé publique Loi du 5 mars 2007"

Transcription

1

2 Code de la santé publique Loi du 5 mars 2007 Actions pré natales, péri natales et post natales Action de prévention médico sociales en faveur des enfants de moins de 6 ans Accueil petite enfance Approche santé à l école maternelle

3 Plannification Vaccination Le travail en réseau

4 Alimentation du nouveau né Diversification alimentaire du nourrisson Alimentation de l enfant Alimentation de la femme enceinte

5 Lait 1 er age Indication pour les nourrissons de 0 à 6 mois Composition réglementée par l ESPGHAN, normes mondiales, directives européennnes Dans toute l europe formules similaires Pas de lait meilleur que les autres Lait 2ème en relais du lait 1 er âge à partir de l âge de 6 mois concordant avec le début de la diversification Lait de croissance A partir de 1 an

6 Hydrolysat de protéine Sur prescription médicale dans le cadre d une intolérance aux protéines de lait de vache Hydrolyse totale des protéines de lait de vache Lait pré Pour les enfants prématurés ou pesant moins de 3kg Favorise une croissance de rattrapage Taux élevé de protéines Lait AR Anti régurgitations Epaissi avec de la farine de caroube ou de l amidon

7 Lait sans lactose Lait hypoallergénique HA Hydrolyse partielle des protéines Recommandée chez des familles atopiques +++ si l allaitement maternel n est pas souhaité Préparation à base de soja Préparation à base de lait d amande, chataigne Problèmes de minéralisation osseuse non recommandé en France Pas d intêret dans la prévention des allergie en France 70 % d allergie croisé avec les protéines de lait de vache Non recommandé en France Fort pouvoir allergisant

8 lait de chevre, brebis anesse Non recommandé, besoins nutritionnels non couverts lait de vache Pas avant l âge de 1 an gumilk Epaississant Farine de caroube Pour lait non épaissi Indiquer pour les régurgitations Donne des selles plus molles magicmix Epaississant A base de farine d amidon Indiquer pour les régurgitations, idem que gumilk

9 Dextrine maltose Glucide hypercalorique Utilisé dans les hypoglycémies liquigen Augmente l apport en lipide Triglycérides à chaine moyenne Se mélange bien avec le lait Sur prescription médicale uniquement caloreen Supplément nutrition glucidique Apport spécifique

10 Isio 4 Supplémentation calorique en acides gras essentiels riche en oméga 3 liprocil Triglycéride à chaine moyenne Se mélange moyennement avec le lait eoprotine Sur prescription médicale pour l enrichissement du lait de femme dans l alimentation des prématurés Augmente l apport en protéine principalement, en sucre, en vitamine et en éléments minéraux

11 Vitamine K vitamine D Fluor

12 L OMS et l union européenne recommande un allaitement exclusif jusqu à 6 mois Intêret pour la mère et son enfant

13 Pour l enfant Lien d attachement Apport nutritionnel Prévention des allergies Prévention mort subite du nourrisson Infection respiratoires et digestives diminuées Diminution du risque de diabète, d obésité et de sd métabolique

14 Pour la mère Lien d attachement Diminution du risque de cancer du sein Perte de poids plus facile Suite de couches facilitées Diminution du risque de fracture ostéoporotique en post ménopause Bénéfice économique

15 Recommandation d un allaitement strict jusqu à l âge de 6 mois Ne surtout pas débuter la diversification avant 4 mois Majoration des risques allergiques Recommandations fondées sur la sciences mais aussi le bon sens Diversification plurifactorielle dépend de l origine, des conditions socio économiques, de la culture, des habitudes alimentaires familiales, de la place de l enfant

16 Conseil auprès des parents Nombreuses question sur le timing d introduction des différents types d aliments Questions sur les quantités en fonction de l âge Attention particulière dans les familles à risque élevé d atopie Quand débuter la diversification s il s agit d un ancien prématuré

17 Augmentations des besoins énergétiques entre 2200 et 2600 kcal/j Pas de supplémentation systématique en fer, protéine, zinc, magnésium, cuivre, fluor et calcium Recommandations pour la supplémentation en vitamine D et en folate Apprendre à gérer son appétit en fonction des nausées, fringales

18 Prévention de la listéria Eviter la consommation de fromages à pâtes molles au lait cru Enlever la croûte des fromages avant consommation Eviter la consommation de fromage vendu râpé Eviter la consommation de poisson fumé, coquillages crus, surimi, tarama Eviter la consommation de germes crus Eviter la consommation de charcuterie

19 Règle hygiéno diététique Cuire soigneusement les aliments d origines animales crus Laver soigneusement les légumes et les herbes aromatiques Conserver les aliments crus séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés Après la manipulation d aliments non cuits se laver les mains et nettoyer les ustensiles de cuisine Nettoyer fréquemment et désinfecter ensuite le réfrigérateur avec de l eau javellisée Les restes alimentaires et les plats cuisinés doivent être réchauffés soigneusement avant consommation immédiate

20 Prévention de la toxoplasmose Manger de la viande bien cuite Laver abondamment les fruits et les légumes avant de les consommer Congeler la viande destinée à être grillée Pas de contact avec les chat inconnus et les rongeurs, ne surtout pas s occuper de leur litière Se laver soigneusement les mains avant les repas et après avoir manipulé tout objet en contact avec de la terre, de la viande crue, des légumes

21 Découvrir le fonctionnement du conseil général Intêret du maillage régional et du réseau de soin Rôle de prévention et non curatif Promotion de la santé autour de public particulier Univers non hospitalier

22 Découvrir les modes d accueil de la petite enfance Obtention d agrément des assistantes maternelles Organisation d action collectives Difficulté d adaptation du nombre du professionnel de santé en fonction de la démographie départementale Rôle d un chef de bureau

23 PNNS SNGOF SFP LAUGIER J, ROZE J-C, SIMEONI U, SALIBA E. Soins aux nouveaux-nés : masson Consultation de diététique du CH de niort

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

U1069. Les laits infantiles. Pr François LABARTHE CHU Tours

U1069. Les laits infantiles. Pr François LABARTHE CHU Tours U1069 Les laits infantiles Pr François LABARTHE CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux - jeudi 30 mai 2013 Guide de l alimentation Alimentation du nourrisson et du jeune enfant (0 à 3 ans) Le lait

Plus en détail

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons Diaporama réalisé par l ISPED, Université Bordeaux 2, juin 2010 Les laits de mammifères Composition

Plus en détail

De la naissance à 6 mois

De la naissance à 6 mois De la naissance à 6 mois L alimentation se compose du lait (maternel ou infantile). Seule l eau peut s y ajouter Privilégier l allaitement maternel Le lait maternel - est l alimentation idéale du nouveau-né

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

Du biberon à la cuillère

Du biberon à la cuillère Du biberon à la cuillère Gaëlle Duriez, Marcel Hess, Nadine Lazimi 1 Règles de préparation des biberons Une cuillère-mesure rase pour 30 ml d eau peu minéralisée (mettre l eau avant) T ambiante Bien choisir

Plus en détail

L'ALIMENTATION DE LA FEMME ENCEINTE

L'ALIMENTATION DE LA FEMME ENCEINTE L'ALIMENTATION DE LA FEMME ENCEINTE Tout au long de votre grossesse, votre alimentation doit couvrir vos besoins nutritionnels mais aussi ceux de votre bébé. Le but, favoriser un bon état de santé pour

Plus en détail

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre

Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois. Dr Amina SAAD Pédiatre Alimentation du nouveau né et du nourrisson de 0 à 6 mois Dr Amina SAAD Pédiatre Agadir 2 Mai 2008 Introduction La nutrition du nouveau-né et du nourrisson à: - Suscité de nombreux travaux - Soulevé de

Plus en détail

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013

La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN. Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Muriel Jaquet, Société Suisse de Nutrition SSN Symposium Pro viande, 16 janvier 2013 La viande dans l alimentation du nourrisson Les recommandations pour l alimentation

Plus en détail

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :...

Carnet. de santé. Nom :... Prénom :... Carnet de santé Nom :................................................................... Prénom :.............................................................. Conseils aux parents Alimentation Pendant

Plus en détail

Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte

Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte Item 16, 17, 20 et 21 : Alimentation de la femme enceinte Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUES :... 2 I Rappels physiologiques

Plus en détail

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels :

Les repères de consommation du PNNS. Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) a défini des objectifs nutritionnels : Le PNNS : «Manger Bouger», les facteurs de risque nutritionnel à tous les âges de la vie. Les repères de consommation du PNNS JL BORNET L alimentation joue un rôle très important sur la santé. A chaque

Plus en détail

Item 34 : Alimentation et besoins nutritionnels de l'enfant

Item 34 : Alimentation et besoins nutritionnels de l'enfant Item 34 : Alimentation et besoins nutritionnels de l'enfant Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I De 0 à 5 mois...

Plus en détail

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir

Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Deuxième Rencontre de Pneumologie du Sud Est Gabès le 05 juin 2010 Dr Aloulou Samir Introduction Les habitudes alimentaires et le mode de vie sont fortement impliquées dans l augmentation d incidence de

Plus en détail

L alimentation du nourrisson. Par Claire Hudon pédiatre

L alimentation du nourrisson. Par Claire Hudon pédiatre L alimentation du nourrisson Par Claire Hudon pédiatre Plan Allaitement maternel Laits de remplacement Alimentation solides Déficience en fer Objectifs Connaître les avantages du lait maternel Définir

Plus en détail

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 La diététique dans l allergie alimentaire Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 Prise en charge diététique de l allergie aux protéines du lait de vache Conséquences nutritionnelles de l

Plus en détail

Suivi de la croissance Besoins spécifiques

Suivi de la croissance Besoins spécifiques Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant (ECN item 34) A B PLAN DU COURS Croissance Besoins Nutritionnels C Alimentation Enseignement dirigé Module E - Pédiatrie Février 2013

Plus en détail

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE

INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE INTRODUCTION DES PRODUITS BIOLOGIQUES EN RESTAURATION COLLECTIVE Brigitte MERCIER FICHAUX Diététicienne DE Intervenante pour les formations «manger bio en restauration collective» organisées par IBB, Civam35,

Plus en détail

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES

TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES TIAC : TOXI-INFECTIONS ALIMENTAIRES COLLECTIVES 17/09/09 Mlle Daumas Infectieux I. Définition II. Épidémiologie A. 26 maladies à déclaration obligatoire B. Lieu de survenue : III. Principaux agents des

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT

L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT L ALIMENTATION DU JEUNE ENFANT 1. DE LA NAISSANCE JUSQU À 4 À 6 MOIS : ALIMENTATION LACTÉE C est la période de l alimentation lactée exclusive, jusqu à la diversification alimentaire. Le début de la diversification

Plus en détail

Notions sur l alimentation du nourrisson jusqu'à trois ans

Notions sur l alimentation du nourrisson jusqu'à trois ans Notions sur l alimentation du nourrisson jusqu'à trois ans Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 2011-1012 1/13 Table des matières SPECIFIQUES :... 4 I Besoins nutritionnels

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

ALIMENTATION DU NOURRISSON

ALIMENTATION DU NOURRISSON ALIMENTATION DU NOURRISSON Privilégier le lait de mère, soutenir l allaitement Ne pas diversifier trop tôt Infant and young child feeding Model Chapter for textbooks for medical students and allied health

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados.

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Les limites d'âge sont variables, car on observe, surtout chez les filles, des

Plus en détail

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS

ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS ALIMENTATION DE L ENFANT DE 0 à 2 ANS N.Billaud Dec 2007 Alimentation de 0 à 2 ans Alimentation des premiers mois Apports exclusivement (6 mois), puis principalement lactés Importance de la qualité de

Plus en détail

Alimentation et gain de poids en grossesse AVRIL BISSONNETTE 7 OCTOBRE 2015

Alimentation et gain de poids en grossesse AVRIL BISSONNETTE 7 OCTOBRE 2015 Alimentation et gain de poids en grossesse AVRIL BISSONNETTE 7 OCTOBRE 2015 Pourquoi ce sujet? Suivi de grossesse tout le long de la résidence Utile pour (pas mal!) tout le monde Je n y connaissais pas

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Fanny OLLIER Diététicienne

Fanny OLLIER Diététicienne Fanny OLLIER Diététi icienne INTERVENTIONS DIETETIQUES 1. INTERVENTIONS THEORIQUES Auprès des résidents : Thèmes : Equilibre alimentaire Groupes d aliments Conseils pratiques lors d un repas Pathologies

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail

Besoins nutritionnels de la femme enceinte

Besoins nutritionnels de la femme enceinte Besoins nutritionnels de la femme enceinte La grossesse est caractérisée par une adaptation de l organisme maternel favorisant un développement optimal du fœtus et en vue de l allaitement. Malgré les nombreux

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

Cas clinique. Allaitement ar0ficiel. Dr L.Cuche 2013

Cas clinique. Allaitement ar0ficiel. Dr L.Cuche 2013 1 Cas clinique Allaitement ar0ficiel 2 introduc0on Les prépara0ons pour nourrissons sont soumises à une réglementa0on européenne fixant leur composi0on (2006). Elles répondent à certains critères: Limita0on

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE Christophe Dupont Hôpital Saint Vincent de Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex 14 La diversification est la phase de transition

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Mes nouvelles habitudes!

Mes nouvelles habitudes! Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non seulement parce qu il en a besoin mais aussi parce que cela constitue un tendre moment d échanges avec vous, que vous l allaitiez

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

L alimentation du nourrisson. Frédérique Béringue Pédiatrie néonatale CHU d Angers

L alimentation du nourrisson. Frédérique Béringue Pédiatrie néonatale CHU d Angers L alimentation du nourrisson Frédérique Béringue Pédiatrie néonatale CHU d Angers L alimentation du nourrisson Quelques rappels L alimentation lactée exclusive La diversification En pratique... 2 Les besoins

Plus en détail

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt

Les gastronomes en couches-culottes. Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Les gastronomes en couches-culottes Mardi 10 décembre, Thury-Harcourt Catherine Robine est diététicienne, elle a longtemps travaillé en pédiatrie au CHU de Caen, exerce toujours en milieu hospitalier.

Plus en détail

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Quelle est la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance? Ce sont deux réactions différentes, que peut avoir notre organisme suite

Plus en détail

Manger sainement durant la grossesse

Manger sainement durant la grossesse Manger sainement durant la grossesse Bien manger avec le Guide alimentaire canadien Groupe alimentaire Portion du Guide alimentaire Portions recommandées par jour Pour un bébé en Femmes de Femmes de santé

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et du jeune enfant. de 0 à 3 ans.

Alimentation du nourrisson et du jeune enfant. de 0 à 3 ans. Alimentation du nourrisson et du jeune enfant. de 0 à 3 ans. De la naissance à 4 mois: uniquement du lait! Lait maternel ou lait premier âge (=préparation pour nourrissons). En pratique Quantité quotidienne

Plus en détail

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car :

Pourquoi l anémie? Les nourrissons de 9 à 24 mois sont plus à risque de développer une anémie par manque de fer, car : L ANÉMIE FERRIPRIVE L anémie se définit comme une diminution du taux d hémoglobine ou du volume des globules rouges. L hémoglobine est une protéine du sang qui sert à transporter l oxygène des poumons

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés. Septembre

Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés. Septembre Répondre aux besoins des nourrissons avec des laits et farines adaptés Septembre 2014 1 3 parties 1 ère partie Adaptation des préparations pour nourrissons (PPN) aux besoins spécifiques du nouveau né et

Plus en détail

LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE CONSEILS POUR LA PREPARATION DES BIBERONS

LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE CONSEILS POUR LA PREPARATION DES BIBERONS LE LAIT MATERNEL : L ALIMENT IDEAL DE VOTRE BEBE Le lait maternel est le mieux adapté pour l alimentation et l immunité du nourrisson. En effet, sa composition varie en fonction des heures et des jours

Plus en détail

Mes nouvelles habitudes!

Mes nouvelles habitudes! Une alimentation variée et équilibrée et une activité physique quotidienne sont très importantes pour la santé. Tout au long de votre grossesse, une alimentation appropriée vous permet non seulement de

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

Les groupes d aliments

Les groupes d aliments PARTIE SOURCES NUTRITIONNELLES CHAPITRE 1 Les groupes d aliments Objectif Identifier les groupes d aliments et leurs constituants caractéristiques E En PFMP au multi-accueil «Les Petits Loups», Lisa est

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

réduire le risque d allergies bébé?, parlons bébé

réduire le risque d allergies bébé?, parlons bébé réduire le risque d allergies bébé?, parlons bébé Les allergies, qu est-ce que c est au juste? L allergie est une réaction excessive du système immunitaire au contact d une substance inoffensive, présente

Plus en détail

La chaîne du froid des produits alimentaires

La chaîne du froid des produits alimentaires La chaîne du froid des produits alimentaires Le consommateur a aussi son rôle à jouer La chaîne du froid, qu est-ce que c est? C est maintenir les aliments réfrigérés à une température basse qui leur permet

Plus en détail

INTITULE DE LA SITUATION

INTITULE DE LA SITUATION DANS CE CADRE Académie : Session : Modèle E.N. Examen : Série : Spécialité/option : Repère de l épreuve : Epreuve/sous épreuve : NOM (en majuscule, suivi s il y a lieu, du nom d épouse) Prénoms : Né(e)

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / L alimentation de l enfant de 0 à 6 ans

CAP Petite Enfance / EP1 / L alimentation de l enfant de 0 à 6 ans L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 14 octobre 2014 Modifié le 14 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / L alimentation

Plus en détail

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE

SESSION 2007. Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE SESSION 2007 Mention Complémentaire Art de la Cuisine Allégée ÉPREUVE E2 ÉTUDE D UNE SITUATION PROFESSIONNELLE Ce sujet comporte 13 pages. Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices

Plus en détail

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS

INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS INFORMATION ET SENSIBILISATION ALIMENTAIRE DES IMMIGRÉS Projet-pilote pour de nouvelles étapes d intégration dans la province de Viterbo Université LUMSA- Faculté de Science de la Formation Regione Lazio-

Plus en détail

Besoins particuliers des poupons

Besoins particuliers des poupons Au menu L alimentation du poupon Besoins particuliers des poupons Manipulation du lait maternel et des préparations commerciales pour nourrisson Introduction des aliments complémentaires Recommandations

Plus en détail

LES LAITS INFANTILES. f Maurin Nice 2013 1

LES LAITS INFANTILES. f Maurin Nice 2013 1 LES LAITS INFANTILES f Maurin Nice 2013 1 Introduction Plan Réglementation Les laits infantiles La ration journalière du nourrisson L eau pour la préparation des biberons Supplémentation en vit.d f Maurin

Plus en détail

Alimentation dans les établissements d'accueil municipaux de la petite enfance. Introduction des aliments issus de l'agriculture biologique

Alimentation dans les établissements d'accueil municipaux de la petite enfance. Introduction des aliments issus de l'agriculture biologique PETIT DEJEUNER PRESSE DU 18 FEVRIER 2005 Alimentation dans les établissements d'accueil municipaux de la petite enfance Introduction des aliments issus de l'agriculture biologique SOMMAIRE LA PROTECTION

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

L information nutritionnelle sur l étiquette...

L information nutritionnelle sur l étiquette... Regardez l étiquette L information nutritionnelle sur l étiquette... Aide aide à faire des choix éclairés éclairset Aide à suivre à suivre le Guide le Guide alimentaire alimentaire canadien canadien pour

Plus en détail

XI. 1. Propriétés nutritionnelles. En Normandie

XI. 1. Propriétés nutritionnelles. En Normandie XI. En Normandie Parmi ses produits phares on se doit de citer la crème et le, dotés d une AOC, qui évoquent le terroir d Isigny : les méthodes de fabrication, la qualité de l herbe et le climat tempéré

Plus en détail

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Le temps du repas est aujourd hui conçu comme un moment privilégié de la journée d un enfant.

Plus en détail

Préparation à la naissance

Préparation à la naissance Préparation à la naissance à 11H Centre Hospitalier de Boulogne sur mer A llée Jacques Monod - BP 609 62321 Boulogne sur mer cedex Tél : 03 21 99 30 21 Fax : 03 21 99 39 60 @ : sec_gyneco@ch-boulogne.fr

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE

LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE LA SANTE PASSE PAR VOTRE ASSIETTE SOMMAIRE 1. Qu est ce qu un(e) diététicien(ne)? 2. Présentation des familles d aliments 3. Les différents nutriments 4. Les diverses associations alimentaires a/ L équilibre

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Qualité/Prix/Choix. www.landi.ch

Qualité/Prix/Choix. www.landi.ch 2013 Qualité/Prix/Choix www.landi.ch Rien n est trop bon pour le meilleur ami de l homme! Aliments pour chiens bitsdog: des produits de haute qualité pour une alimentation équilibrée qui tient compte des

Plus en détail

De l énergie pour toute la journée!

De l énergie pour toute la journée! De l énergie pour toute la journée! Une portion de couvre 100 % des besoins journaliers d un adulte en nutriments précieux Vitamines, sels minéraux et oligoéléments à l extrait de malt d orge Calcium,

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

Comment gérer au quotidien son allergie alimentaire? Pour toutes questions n hésitez pas à contacter la diététicienne du RAFT 03.81.21.84.36 raft-diet@chu-besancon.fr Voici quelques conseils, par Angélique

Plus en détail

Le petit déjeuner équilibré

Le petit déjeuner équilibré Le petit déjeuner équilibré SITUATION : M. Benoît, professeur de SVT, renouvelle son opération «challenge diététique» en proposant à tous les élèves de 6 ème de prendre un petit déjeuner équilibré le 10

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

L alimentation du nourrisson durant la première année de vie

L alimentation du nourrisson durant la première année de vie P. 1 / 8 L alimentation du nourrisson durant la première année de vie Contenu Feuille d info L alimentation du nourrisson durant la première année de vie / Juin 2012 2 Introduction 2 Développement et besoins

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant SOIXANTE-NEUVIÈME ASSEMBLÉE MONDIALE DE LA SANTÉ A69/7 Add.1 Point 12.1 de l ordre du jour provisoire 13 mai 2016 La nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant Orientations en vue de mettre

Plus en détail

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour.

Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Pour protéger sa santé, il est recommandé de consommer 3 produits laitiers par jour. Et il y a tant de choix que ce n est pas compliqué! 3 produits laitiers par jour! (jusqu à 4 pour les enfants, les ados

Plus en détail

Alimentation : grossesse et allaitement

Alimentation : grossesse et allaitement Clinique des Grangettes 7, ch. des Grangettes CH-1224 Chêne-Bougeries Alimentation : grossesse et allaitement Tél. 022 305 01 11 Fax 022 349 80 21 www.grangettes.ch Vous êtes enceinte ou vous allaitez,

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Faut-il boire du lait?

Faut-il boire du lait? AVANTAGES ET INCONVENIENTS Faut-il boire du lait? Il n'existe toujours pas de consensus parmi les chercheurs sur les bienfaits du lait sur la santé. D'un côté, certains affirment que le lait contient des

Plus en détail

L alimentation des 4-18 mois

L alimentation des 4-18 mois Vers l âge de 1 an Bébé a grandi de 25 cm, il mange à la petite cuillère et aime encore son biberon, comment composer ses repas entre 12 et 18 mois? L alimentation des 4-18 mois Petit déjeuner Biberon

Plus en détail

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS Votre appétit vous fait défaut Fractionnez votre alimentation en petits repas : prévoyez 2 à 3 collations dans la journée. Exemples de collations : entremets, biscuits, toasts,

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Page INTRODUCTION... 1 MATERIELS ET METHODE... 2 PARTIE A ALIMENTATION DE L ENFANT ET DEL ADOLESCENT

TABLE DES MATIERES. Page INTRODUCTION... 1 MATERIELS ET METHODE... 2 PARTIE A ALIMENTATION DE L ENFANT ET DEL ADOLESCENT TABLE DES MATIERES. Page INTRODUCTION... 1 MATERIELS ET METHODE... 2 PARTIE A ALIMENTATION DE L ENFANT ET DEL ADOLESCENT CHAPITRE I : ALIMENTATION DU NOURRISSON ET DE L ENFANT EN BAS AGE I. PERIODE DE

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h

Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24/09/2014 de 11h à 12h Nutrition et santé : Où en sommes-nous? 24 & 25 septembre 2014 24/09/2014 de 11h à 12h Nicolas NOUCHI, CHD Expert Alexandra RETION, nutritionniste Luc DREGER, Chef Conseiller culinaire Les règles de l

Plus en détail

Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant

Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant I-00-Q000 I-3-Q34 Alimentation et besoins nutritionnels du nourrisson et de l enfant P r Frédéric Gottrand, P r Dominique Turck Unité de gastroentérologie, hépatologie et nutrition, clinique de pédiatrie,

Plus en détail

pendant la petite enfance

pendant la petite enfance L alimentation pendant la petite enfance ( de la L alimentation naissance à 3 ans) pendant la petite enfance (de la naissance à3 ans) L ALLAITEMENT Pourquoi allaiter? UN «PLUS» POUR L ENFANT Le lait maternel

Plus en détail

Nutrition et viande bovine Française

Nutrition et viande bovine Française Nutrition et viande bovine Française Rôle et missions du CIV Contribuer à la connaissance et la compréhension des éléments scientifiques relatifs aux questions sociétales des filières élevage et viandes

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail