Activités Une autre lumière pour la planète GROUPE CITELUM. Une autre lumière pour la planète Activités 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activités 2011. Une autre lumière pour la planète GROUPE CITELUM. Une autre lumière pour la planète Activités 2011"

Transcription

1 Une autre lumière pour la planète Activités 2011 Activités 2011 Une autre lumière pour la planète Citelum 37 rue de Lyon PARIS France Tél. : 33(0) GROUPE CITELUM Venise, le campanile et la basilique San Giorgio Maggiore

2 Entretien avec Michel Tesconi Président-directeur général 02 Une autre lumière pour la Planète 04 L activité 24 L engagement 30 LA STRATéGIE 36 Le Métier 46 LE MONDE EN RéFéRENCE 52

3 02 Rapport annuel 2011 Michel Tesconi Président-directeur général Le choix rationnel des économies d énergie Vous souligniez, en 2010, qu il était impératif de «gagner la bataille de l énergie» La montée de la crise, en 2011, ne rend-elle pas l obligation de relever ce défi plus urgent encore? Michel Tesconi : Certainement. Les collectivités territoriales se trouvent confrontées à l effet cumulatif de la hausse du coût de l énergie prévisible et dont on sait qu elle continuera sur plusieurs années encore et de celle du coût de l argent, consécutive à la méfiance des marchés concernant la dette publique. Certes, tous les pays dans lesquels intervient Citelum ne sont pas concernés à un même degré par la crise. Mais, les problématiques d une capacité réelle à enclencher le cercle vertueux des économies d énergie pour préserver les ressources de la planète d une part, et du calcul économique rationnel d autre part, s en trouvent accentuées. Personne ne peut évidemment se réjouir d une telle crise. En revanche, et cela a toujours été notre credo dans le domaine de souveraineté qui est le nôtre, tout le monde gagnera à entrer et à se conforter dans ce cercle vertueux. Je pense notamment aux populations, pour qui les équipements connectés au réseau électrique urbain constituent un service public essentiel. Il faut que les collectivités soient en mesure de garantir la sécurité, la continuité, la qualité et la durabilité de ce service. Quels sont, de ce point de vue, les leviers que peut activer Citelum? Michel Tesconi : Notre présence dans 18 pays et sur 5 continents, sur des territoires de toute taille, montre toute l importance que les collectivités accordent au fait de pouvoir s appuyer sur un spécialiste, pleinement engagé dans sa mission, maîtrisant les règles de l art et capable de les mettre en œuvre dans des contextes très divers. Citelum a pris le parti, d emblée, de structurer son périmètre d activités autour d un ensemble cohérent de savoirs, technologies et savoirs-faire. C est notre compétence première en électricité et électronique qui nous permet de proposer aujourd hui aux collectivités de mettre en service une multiplicité d équipements sur un réseau unique, public et déjà existant. Le Groupe a aussi opté pour une chaîne de valeur complète de l ingénierie à la maintenance permettant de garantir des niveaux de performance très élevés, relatifs aux objectifs de sécurité, continuité, qualité de service aussi bien qu à l atteinte d économies d énergie ou à la réduction des coûts d infrastructure. Et c est encore autour de ces compétences que nous avons conçu et développé des solutions, aujourd hui exploitées dans de très nombreux pays, de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux. Ces solutions innovantes sont un levier incontestable de la performance. Comment aider les collectivités à résoudre l équation financière? Michel Tesconi : Dès le départ, nous avons considéré qu il fallait se situer au-delà de la simple vision de l exploitation-maintenance pour proposer un véritable partenariat à la collectivité, avec des engagements effectifs et mesurables sur la maîtrise des coûts, sur la valorisation patrimoine, et aussi sur son évolution vers plus de durabilité. C est tout le sens de notre contrat de Gestion complète.

4 Entretien // Citelum 03 Le Groupe a aussi opté pour une chaîne de valeur complète de l ingénierie à la maintenance permettant de garantir des niveaux de performance très élevés, relatifs aux objectifs de sécurité, continuité, qualité de service, aussi bien qu à l atteinte d économies d énergie ou à la réduction des coûts d infrastructure. Je constate avec plaisir que cette approche globale, centrée sur la performance, anticipait de quinze ans les nouveaux marchés publics globaux autorisés récemment par le législateur français pour que soient tenus les objectifs du Grenelle de l environnement. Mais, le modèle développé par Citelum dès la création de l entreprise, en 1993, a fait ses preuves ailleurs qu en France, comme en témoignent, en 2011, le renouvellement des Gestions complètes de Venise, en Italie, ou encore Puebla, au Mexique. En outre, les bénéfices retirés des économies réalisées contribuent à financer l investissement et à solutionner l équation toujours délicate entre celui-ci et la maîtrise budgétaire. Ce partenariat financier est encore plus affirmé dans le cadre des Partenariats public-privé, dont nous avons aujourd hui le leadership en France et dans l ensemble des pays où nous avons pu développer ce savoir-faire sur notre domaine d activité. Là encore, l approche contractique du Groupe se révèle adaptée à d autres contextes que celui de l Hexagone : témoin l important PPP en cours d exécution à Mexico. Quels faits marquants retenir de 2011? Michel Tesconi : D abord, le caractère emblématique du renouvellement de Venise. Au-delà du fait de concerner l une des plus belles villes au monde, le nouveau contrat atteste de la pertinence de notre capacité à mobiliser le réseau électrique pour connecter des équipements multiples dont, entre autres, des bornes de recharge de véhicule électrique. C est aussi l occasion de mettre en service à grande échelle la plateforme d alimentation multi-équipements que Citelum a développée à partir de la télégestion au point lumineux et de laquelle, d ailleurs, nombre d autres villes souhaitent se doter. Et, c est encore l exemple de la progression, en France comme à l international, de notre modèle de Gestion complète. Ensuite, les résultats déjà prometteurs du contrat de Mexico, qui peut s avérer très porteur pour un territoire dont le développement est, au demeurant, assez remarquable. Nous constatons aussi l intérêt que suscitent auprès de collectivités comme d entreprises, nos compétences en matière de travaux à l exemple du Brésil mais aussi de gestion de trafic ou encore de courants faibles à l exemple de la France. Sans être forcément stratégiques, ces missions ont une incidence bénéfique sur notre activité, dans une période où certains territoires connaissent de réelles difficultés. Comment cela s est-il traduit financièrement? Michel Tesconi : Le chiffre d affaires Groupe a globalement progressé de 4 %. Mais le résultat opérationnel s est sensiblement dégradé du fait des besoin de couverture du risque en Espagne et Italie et de la fin d une partie de nos activités à Paris. Toutefois, et c est la preuve que notre modèle économique est pertinent, les affaires que nous avons continué à engranger permettent de tabler sur une progression du chiffre d affaires de 20 % en 2012.

5 04 Rapport d activité 2011 Profil Le groupe Citelum, présent dans 18 pays et sur 5 continents, est le spécialiste des Équipements connectés au réseau électrique urbain. Internationalement reconnu pour l excellence de ses prestations, le Groupe est convaincu que ce réseau prend une part essentielle dans la mise en œuvre des projets urbains durables, en tant qu il : * balise, hiérarchise, rend visible et sécurise l usage de l espace public ; * favorise les mobilités ; * facilite la communication ; * met en scène le paysage, le patrimoine et l identité, * valorise l attractivité territoriale et temporelle des villes. Très tôt, Citelum a pris la mesure des enjeux clé du développement durable pour les collectivités publiques et, en particulier des réductions des consommations et des coûts énergétiques. Au-delà de la simple logique d exploitation-maintenance, son modèle de Gestion complète est assorti d engagements de performance à même de garantir la sécurité, la continuité, la qualité fonctionnelle et l optimum environnemental de l ensemble des équipements présents sur le réseau électrique urbain. Éclairage public, signalisation lumineuse tricolore, mises en lumière, équipements répondant aux nouveaux besoins des usagers de l espace public, sont intégrés dans une approche globale de service qui s appuie par ailleurs sur la mobilisation d une chaîne complète de métiers, de la conception aux travaux. Les outils de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçus et développés par Citelum à partir de son cœur de métier font référence, au plan international, pour leur contribution à une gestion optimisée et durable du réseau électrique urbain. La capacité d innovation mobilisée par le Groupe en matière de contractique (contrat global, contrat de partenariat) permet aussi aux collectivités d investir sans grever leurs ressources budgétaires. Venise, Oslo, Prague, Londres, Madrid, Barcelone, Paris, Mexico, Salvador-de-Bahia, ou encore Shanghai, Vientiane, Pékin, Hô-Chi-Minh- Ville, Rabat L urbanité durable de grandes métropoles internationales, comme de nombreux territoires d échelle plus modeste, se conforte aujourd hui grâce à l engagement des équipes de Citelum à concevoir, matérialiser au quotidien, et valoriser à long terme «Une autre lumière pour la planète».

6 Capitales Lumière Citelum 05 Madrid (Espagne) 4 millions d habitants Activité : Citelum optimise les performances techniques et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) sur une partie de la première ville d Espagne. Un Plan lumière a permis de redonner aux rives du fleuve Manzanarès un caractère urbain Place Colomb Place principale Place de Cibeles

7 06 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Barcelone (Espagne) 1,62 million d habitants Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine de la capitale catalane ( points lumineux) sont optimisées grâce aux solutions de gestion de la maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçues par Citelum. Les installations des quartiers historiques (Ciutat Vella, Eixamples, Sans-Montjuich) sont rénovées Tour Agbar et Gran Via Gran Via Musée Paseo de Gracia Plage de la Barceloneta

8 Capitales Lumière Citelum Palma-de-Majorque (Espagne) habitants Activité : Citelum optimise les performances techniques et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) de la capitale majorquine. La gestion de maintenance assistée par ordinateur et la télégestion au point lumineux sont mises en service. L attractivité urbaine et paysagère est valorisée par la signature lumière Citelum Vue panoramique de la ville Centre urbain Cathédrale de la Seu

9 08 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Paris et agglomération (France) 11 millions d habitants Activité : Citelum, en groupement avec Ineo, assure le déploiement (investissement, installation, mise en service ) du dispositif de vidéoprotection (1 106 caméras, 55 centres de supervision, équipements associés) et mobilise, en particulier, son outil de gestion de la maintenance assistée par ordinateur. Le savoir-faire du Groupe en matière d ingénierie, expertise territoriale et technique, travaux, exploitationmaintenance est mobilisé pour le parc d éclairage et de signalisation de la ville et les infrastructures lumière (éclairage et signalisation) sur les parcours du tramway T2 et T3. La signature lumière Citelum valorise les monuments et sites emblématiques Quartier du Louvre Tour Eiffel : mise en lumière anniversaire des 120 ans Tramway T

10 Capitales Lumière Citelum 09 Londres (Royaume-Uni) 8,2 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum s appose sur le célèbre Tower Bridge. La conception lumière articule mise en valeur pérenne en soulignant certains détails architecturaux et scénarios événementiels. Assurant une très haute qualité visuelle, le nouvel habillage lumineux de l édifice, grâce en particulier à l utilisation de LEDs de dernière génération, permettra un gain de 40 % de consommation énergétique par rapport à l existant Tower Bridge Oslo (Norvège) habitants Activité : La capitale norvégienne bénéficie du savoir-faire de Citelum dans le domaine de la télégestion au point lumineux pour améliorer les qualités environnementales de son service public de la Lumière urbaine ( points lumineux). Les équipes du Groupe assistent également les autorités municipales pour programmer une rénovation d ensemble des installations Le cœur de ville

11 10 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Naples (Italie) 1 million d habitants Activité : Classée au patrimoine mondial de l Humanité, la capitale de la Campanie s appuie sur le modèle de Gestion complète de Citelum pour optimiser les performances fonctionnelles et environnementales des services publics de la Lumière urbaine ( points lumineux) et de la Gestion des déplacements. Elle bénéficie de la mise en service de la solution de gestion de la maintenance assistée par ordinateur développée par Citelum Le centre urbain - 2 & 3 - La baie

12 Capitales Lumière Citelum Venise (Italie) habitants Activité : La capitale de la Vénétie, dont la cité historique et la lagune sont classées au patrimoine mondial de l Unesco, optimise les performances fonctionnelles et environnementales de ses services publics de la Lumière urbaine et de la Gestion des déplacements ( points lumineux, 100 carrefours à feux) grâce au modèle de Gestion complète de Citelum. Elle bénéficie notamment du déploiement de Citenergy (plateforme de télégestion des équipements électriques urbains) et de la solution de gestion de la maintenance assistée par ordinateur, outils développés par le Groupe. Citelum y déploie également sa solution de recharge des véhicules électriques sur le réseau d éclairage public Le Grand canal Place Saint-Marc Pont du Rialto La lagune Vue sur la basilique Saint-Georges-le-Majeur

13 12 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Prague (République tchèque) 1,2 million d habitants Activité : Grâce au modèle de Gestion complète du Groupe, le service public de la Lumière urbaine de la capitale de la République tchèque ( points lumineux) a optimisé ses performances fonctionnelles et environnementales. Classé au patrimoine mondial de l Humanité, le centre historique est valorisé par la signature lumière d Eltodo-Citelum Tour Poudrière Église Notre-Dame-de-Tyn Pont Saint-Charles Vue sur la rivière Vltava

14 Capitales Lumière Citelum 13 Salvador-de-Bahia (Brésil) 3 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum met en valeur le centre historique, classé au patrimoine mondial de l Humanité, de la capitale de l État de Bahia. Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) sont optimisées. - 1 & 3 - Centre urbain Fort des Affligés

15 14 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Santiago (Chili) habitants Activité : Citelum permet à la capitale du Chili d optimiser les performances fonctionnelles et environnementales de son service public de la Lumière urbaine ( points lumineux). La solution innovante de gestion de la maintenance assistée par ordinateur développée par le Groupe y concourt Centre urbain Palais de la Monnaie Cathédrale métropolitaine

16 Capitales Lumière Citelum 15 Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points - 1 & 3 - Place de la Constitution lumineux) de la capitale mexicaine sont optimisées grâce au modèle de Gestion complète du Groupe. Les solutions Monument de la Révolution innovantes de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçues par Monument de la Révolution, Citelum y sont déployées. Un Plan lumière permet de valoriser, par la signature lumière Citelum, le centre urbain inscrit au avenue Juarez patrimoine mondial de l Humanité Mexico (Mexique) 23 millions d habitants

17 16 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Shanghai (Chine) 20 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum contribue au renouveau urbain de la capitale économique de la Chine. Conjuguant très haute qualité esthétique et performance énergétique, plusieurs réalisations ont été initiées lors de l Exposition universelle 2010 : pavillon de la Chine (devenu un centre d exposition), célèbre promenade du Bund, hôtel Indigo, Shanghai Bank, ponts de Shiliupu, sans oublier, dans le quartier de Pudong, l Oriental Pearl Tower Oriental Pearl Tower Performing Arts Center Promenade du Bund

18 Capitales Lumière Citelum 17 Pékin (Chine) 17 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum valorise des bâtiments emblématiques de la capitale de la République populaire de Chine : Cité interdite, porte Zhen- Yang-Men (ancien), CCTV Tower (contemporain) Tour de la Télévision Porte Zheng-Yang-Men (détail architectural) Porte Zheng-Yang -Men

19 18 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Xi an (Chine) 8,4 millions d habitants (* agglomération) Activité : Citelum déploie sa signature lumière à grande échelle pour valoriser la perspective urbaine de l avenue de l Ouest autour, en particulier, de l emblématique tour de la Cloche, témoin prestigieux de l histoire impériale de la cité. La cité historique, qui intègre également de remarquables exemples d architecture (grande mosquée) et de structure urbaine (quartier historique) musulmans, est classée au patrimoine mondial de l Unesco Bâtiments Ton ShenXiang et De FaChang Banque ZheShang Centre d affaires Bureau municipal de la sécurité publique

20 Capitales Lumière Citelum 19 Kunming (Chine) 6 millions d habitants Activité : Le modèle de Gestion complète de Citelum s est adapté aux réalités locales pour permettre à la capitale du Yunnan de faire exemple en matière de service public de la Lumière urbaine à haute qualité environnementale ( points lumineux). Cette qualité est atteinte grâce au déploiement à très grande échelle de la solution de télégestion au point lumineux conçue par Citelum. Ses équipes assurent aussi la maintenance des mises en lumières artistiques qui mettent en valeur 23 sites et monuments emblématiques de la «ville du printemps éternel» ( points lumineux) & 3 - Rivière de Panlong Porte de la Loyauté et de la Fraternité

21 20 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Vientiane (Laos) habitants Activité : La signature lumière Citelum est apposée sur les édifices les plus emblématiques de la capitale du Laos (That Luang monument religieux le plus célèbre du pays inscrit au patrimoine mondial de l Unesco Ho Phrakeo, Palais présidentiel, musée Sisaket) et valorise l attractivité urbaine. Les autorités de Vientiane sont également accompagnées pour rénover le service public de la Lumière urbaine à travers un Schéma directeur d aménagement lumière Temple Sisaket - 2 & 3 - Temple That Luang -3-

22 Capitales Lumière Citelum Kuala-Lumpur (Malaisie) 1,8 million d habitans Activité : La signature lumière Citelum met en valeur des édifices emblématiques du renouveau économique de la capitale malaise, en particulier les tours Petronas conçues par le réputé architecte italien Cesare Pelli. - 1, 2 & 3 - Tours Petronas

23 22 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam) 7,7 millions d habitants Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) de la capitale vietnamienne sont optimisées grâce à la solution de télégestion au point lumineux développée par le Groupe. Le renouveau urbain est souligné par la signature lumière Citelum, apposée sur des édifices anciens et contemporains, tels l hôtel de Ville, la tour Sailing, l hôtel Continental ou encore les impressionnants ponts Thu-Thiem et Phu-My Pont Phu-My Opéra Centre urbain Panorama urbain

24 Capitales Lumière Citelum 23 Rabat (Maroc) 2,5 millions d habitants Activité : Des espaces publics emblématiques (avenues Ad-Doustour et Imam-Malik) de la capitale du royaume chérifien sont valorisés grâce à la signature lumière de Citelum. L expertise du Groupe relative à la Lumière urbaine et à la Gestion des déplacements a été également mobilisée pour le très important projet de tramway de Rabat-Salé Centre urbain Croisement des avenues Hassan-II et Al-Alaouiyine, vue sur la tour Hassan Vue sur la Médina

25 24 Rapport annuel 2011 Vers la ville intelligente Les équipements électriques urbains inter-agissent désormais avec leur environnement.

26 01. L activité // Citelum 25 L ACTIVITé Points lumineux dans le monde sont gérés par Citelum en éclairage public, champ d application prometteur de l émergence des réseaux intelligents. Citelum a développé une expertise dans les réseaux électriques urbains et les équipements connectés afin d apporter une réponse efficiente aux nouveaux défis de la gestion des villes.

27 26 Rapport annuel 2011 les ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES URBAINS Citelum développe ses activités dans le domaine des équipements connectés au réseau électrique urbain. Ce réseau devient ainsi le centre nerveux des projets de ville durable Tournefeuille (France) : en 2011, plusieurs syndicats d électricité (ici le SDE 31) ont fait appel à Citelum pour l aménagement des territoires par l éclairage public La Nouvelle-Orléans (États-Unis) : un éclairage public plus performant, au-delà de la reconstruction obligée par l ouragan Katrina. 30 % de hausse du coût de l électricité d ici à 2016 en France. Citelum, créé en 1993, s est affirmé très rapidement comme l opérateur de référence, au plan international, en matière de continuité de service, de qualité de la prestation et de sécurité dans le domaine de la Lumière urbaine. L expertise et l innovation développées par ses équipes lui ont également permis d anticiper en lien avec la croissance urbaine, l évolution des modes de vie et les enjeux du développement durable la nécessaire mutation des traditionnels secteurs de l éclairage public et de la signalisation lumineuse vers de véritables plateformes d équipements structurant l espace public contemporain. Le réseau électrique est désormais disponible pour la Lumière urbaine, la Gestion des déplacements, mais aussi pour des dispositifs de sécurisation (vidéoprotection, bornes de contrôle d accès), d information et de communication (panneaux à messages variables, HotSpot WiFi), ou encore d accompagnement de pratiques environnementales liées à la mobilité (bornes de recharge de véhicules électriques). la lumière urbaine, mesure d une qualité de ville Éclairage public, mises en lumière, lumière événementielle, signalisation lumineuse tricolore, mais aussi enseignes commerciales, logements habités, phares d automobiles La lumière dessine une silhouette nocturne qui fait partie intégrante de l image d une ville. L éclairage public est ainsi chargé d éclairer, mais de plus en plus aussi de sécuriser, repérer, orienter, hiérarchiser, souligner, mettre en valeur, animer, le tissu de la ville contemporaine Il constitue, parallèlement, un enjeu majeur de maîtrise énergétique et de réduction des émissions carbonées. Les villes du Globe regroupent aujourd hui en effet 50 % de la population mondiale, consomment annuellement 200 TW.h d électricité dans le domaine de l éclairage public, soit quelque 300 millions de points lumineux, et y consacrent 50 % de leurs achats d énergie. Sur le seul territoire français, l agence nationale de la maîtrise de l énergie estime qu il faudra procéder rapidement au remplacement de 40 % d un parc vétuste, inadapté aux enjeux environnementaux et générateur de coûts croissants en achat d énergie et en coûts d exploitation pour les collectivités. Convaincu que le service public de la Lumière urbaine doit concourir au développement de villes durables, Citelum a privilégié, en rupture avec les orientations des opérateurs traditionnels, une approche au point lumineux visant à obtenir des niveaux optimaux de fonctionnement, de puissance installée et de niveau d éclairement. Le Groupe a donc pris

28 01.L activité // Citelum La qualité visuelle et environnementale de la signature Citelum est très appréciée en terre chinoise, et particulièrement à Chengdu (Sichuan) Auxerre (France) s appuie sur la qualité de l exploitation-maintenance de Citelum pour assurer le bon fonctionnement de la Lumière urbaine. - ÉNERGIE - Une charge durable pour les collectivités Selon l ADEME, l éclairage public représente actuellement près de 50 % des consommations d électricité des communes françaises, près de 20 % de leur consommation énergétique globale et 37 % de la facture d électricité qu elles doivent acquitter chaque année. Tout porte à croire que cette charge ne sera pas allégée par une baisse du prix de l électricité entre 2004 et 2010, le prix du kw.h a en moyenne augmenté de 37 % compte tenu de la structure du marché (dérégulation, volatilité ). Le remplacement des sources existantes (40 % des luminaires en service en France sont trop énergivores) par d autres ayant une durée de vie plus longue est donc un enjeu majeur. Mais les réseaux intelligents, ou dispositifs technologiques de l électronique de puissance, de détection et de mesures, de communication, de contrôle avancé, et les interfaces évoluées d aide à la décision peuvent y contribuer de manière plus significative. Au-delà de l aspect économique, il s agit de diminuer très significativement l impact environnemental (réduction des émissions carbonées, des nuisances lumineuses) des Équipements connectés au réseau électrique urbain. très tôt le parti de dépasser la traditionnelle prestation d exploitation-maintenance en se dotant d une chaîne de valeur complète de la conception des installations à la gestion de l énergie. La puissance de son informatique métier, sa notoriété dans l évaluation de la qualité technique et environnementale des matériels, l excellence de son approche artistique et surtout la consolidation de son expérience dans la plupart des régions du Monde en font aujourd hui un acteur international majeur dans son secteur. Les plus grandes cités internationales, de grandes métropoles nationales ou régionales, mais aussi de très nombreuses villes ont ainsi pu développer un service essentiel pour l usager, faire naître une vie nocturne de qualité, valoriser cette «silhouette» qui constitue un réel avantage dans la concurrence territoriale. En 2011, la signature lumière de Citelum a été privilégiée pour mettre en valeur le deuxième plus grand pont suspendu au Monde (au Brésil, entre Manaus et Iranduba), le Tower Bridge de Londres, la tour de la télévision de Chengdu (Chine) et les ensembles urbains classés au patrimoine mondial de l Unesco d Oaxaca (Mexique) et de Xi an (Chine). L accompagnement des mobilités partagées La problématique de la mobilité est également devenue centrale dans l optique de projets urbains durables. La réponse à y apporter repose, historiquement, sur la signalisation lumineuse tricolore. Mais, la qualité de son fonctionnement doit être appréciée au regard d enjeux sociétaux pris notamment en compte dans l élaboration de «plans de déplacements urbains» : la sécurité et la fluidité de la circulation ; la meilleure accessibilité des zones urbaines ; le développement durable des territoires. La stratégie des collectivités consiste en effet à limiter les déplacements, à orienter l usager vers les transports collectifs et les modes de transports doux, à organiser le partage de la voirie Carrefours à feux, sources lumineuses, répétiteurs, réseaux de transmission, armoires d alimentation, contrôleurs Les équipes de Citelum veillent à la conformité de ces installations, remplacent les sources énergivores par des LEDS, déploient de nombreux équipements dits «complémentaires» ou «connexes» (plots de jalonnement, bornes lumineuses, panneaux directionnels éclairés, bornes d appel taxi, mais aussi capteurs ou caméras de mesure d intensité du trafic) 50 % de la facture d électricité des collectivités provient de l éclairage public.

29 28 Rapport annuel À Nice (France) l infrastructure tramway participe d une dynamique des mobilités durables. -1- Citelum a privilégié, en rupture avec les orientations des opérateurs traditionnels, une approche au point lumineux visant à obtenir des niveaux optimaux de fonctionnement, de puissance installée et de niveau d éclairement. - INVESTISSEMENT - PPP : soutenir l initiative des villes Exigences de mise à jour environnementale rapide des équipements présents sur le réseau électrique urbain d une part Complexité de l ingénierie financière et contractuelle et difficulté d accès au marché financier d autre part Confrontées à ces contraintes, les collectivités publiques ont plus fréquemment recours à la formule du PPP. La France est, en 2011, le premier pays en Europe pour le montant des opérations (environ 5,5 milliards d euros) et au second rang après le Royaume-Uni pour le nombre de contrats signés (*European Expertise Center, 1 er semestre 2011). Elles interviennent en programmation des contrôleurs de carrefours à feux grâce à un outil d aide aux plans de feux qui associe signaux sonores de coordination, fonctionnement manuel et microrégulation technique principalement employée sur les axes à priorité transports en commun. L atteinte de ces objectifs de mobilité durable appelle, en complément, le déploiement d équipements multiples. Citelum assure ainsi la maintenance de plusieurs systèmes de contrôle automatique d accès utilisés en zones piétonnes ou semi-piétonnes. Ce service comprend fonctionnement de l automate, mouvement des bornes, détection des véhicules, autorisations d entrée Ses équipes opèrent aussi sur les aménagements de voirie, l adaptation de feux et l installation d équipements (panneaux lumineux, systèmes sonores ) destinés à la protection des piétons et notamment des personnes malvoyantes et non-voyantes. L équipement électrique urbain a représenté près de 45 % des contrats passés par les collectivités territoriales ; et 37 opérations (soit près de 40 %) ont été engagées. Pont-à-Marcq et Marly (Nord) ont, en 2011, rejoint le groupe des communes de toutes tailles qui ont sollicité un partenariat avec Citelum. En Espagne, le Groupe en a fait bénéficier Sant-Fostde-Campsentelles. Mexico DF a également opté pour cette solution. En Chine, et sous forme adaptée localement, les autorités de Kunming y ont également eu recours. // Enjeu important dans la perspective du Grenelle de l environnement initié par le gouvernement français, le développement de ce mode de transport a conduit Citelum à mettre au point une solution de recharge directement raccordée au réseau d éclairage public dont la ville de Venise a fait le choix en L intérêt de cette solution, pour la collectivité, est de ne pas nécessiter de travaux de génie civil et de garantir sécurité, qualité et continuité du service, en

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

une autre lumière pour la planète

une autre lumière pour la planète une autre lumière pour la planète activité 2008 Siège social Citelum 37 rue de Lyon 75012 PARIS France Tél. : 33(0)1 44 67 86 50 Fax : 33 (0)1 44 67 86 60 www.citelum.com GROUPE CITELUM une autre lumière

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux Make the most of your energy* Maximiser la performance de vos projets immobilier de bureaux * Tirez le meilleur de votre énergie www.schneider-electric.fr Schneider Electric France Direction Communication

Plus en détail

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique

Fonds Innovation. Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Fonds Innovation Un dispositif de soutien à l innovation en matière énergétique Présentation Face aux enjeux du changement climatique, à la sensibilité croissante des habitants à leur cadre de vie et grâce

Plus en détail

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME

LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Communiqué de presse Paris, le 20 juin 2012 Investissements d Avenir LE PROJET «INFINI DRIVE» POUR LE DEVELOPPEMENT DES INFRASTRUCTURES DE RECHARGE DES VEHICULES ELECTRIQUES, RETENU PAR L ADEME Lancé à

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable cofelyineo-gdfsuez.com Désormais au cœur des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les transports

Plus en détail

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie

Maintenance des installations d éclairage public. Rapport annuel consolidé 2013. sur 163 communes. Syndicat Départemental d Energie Maintenance des installations d éclairage public Rapport annuel consolidé 2013 sur 163 communes Syndicat Départemental d Energie Sommaire Sommaire... 1 I Préambule... 2 L entretien préventif annuel...

Plus en détail

Le diagnostic en éclairage public

Le diagnostic en éclairage public Emission du 11 février 2013 S@ti TV Le diagnostic en éclairage public Intervention de M. Vincent MARCHAUT, formateur et consultant en éclairage public Présentation : Florence BONFILS, Conseiller formation

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche

La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche La Responsabilité sociétale d entreprise est une démarche volontaire de l entreprise, d intégration des enjeux du développement durable dans son modèle et dans son offre qui va au-delà du respect de la

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Guide pratique de l éclairage public

Guide pratique de l éclairage public Guide pratique de l éclairage public en partenariat avec L Association des petites villes de France fédère depuis 1990 les petites villes de 2 500 à 25 000 habitants, pour promouvoir leur rôle spécifique

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage

Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Consommez moins, éclairez bien! Lubio, solution tout en un de commande, protection et régulation d éclairage Lubio est parfaitement conforme à la directive RoHS qui prévoit la restriction des substances

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS I Historique du projet La ZAC (Zone d Aménagement Concerté) du Plateau des Capucins à Brest est une opération d aménagement à vocation mixte, habitat,

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en

ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE. récupération d énergie. 100% des besoins en ECO-QUARTIER «CAP AZUR» CHAUFFER, FOURNIR EN EAU CHAUDE ET RAFRAÎCHIR AVEC DE L ENERGIE RECUPERÉE RESEAU DE CHALEUR DE L ECO- QUARTIER «CAP AZUR» A ROQUEBRUNE-CAP-MARTIN : Un réseau de chaleur innovant,

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES

PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES PROJET TOSA INFORMATIONS GÉNÉRALES 1 LE BUS DU FUTUR EST SUISSE Grande première suisse et même mondiale, TOSA est un bus articulé à batterie rechargeable pour la desserte des villes. L'énergie de propulsion

Plus en détail

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault

Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Service de presse Le Nouveau Grand Paris : Les convictions de la Région Ile-de-France ont rencontré la volonté du Gouvernement Ayrault Dossier de presse Contacts presse William Beuve-Méry william.beuve-mery@iledefrance.fr

Plus en détail

Schréder partenaire des villes et communes. Nivelles grand place

Schréder partenaire des villes et communes. Nivelles grand place Schréder partenaire des villes et communes Nivelles grand place Une réalisation Schréder où convivialité de l espace public rime avec économie d énergie Mise en lumière de la Grand Place de Nivelles Nivelles,

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement

Visio Park city. Le stationnement devient intelligent. Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain. Analysez votre stationnement Le stationnement devient intelligent Visio Park city Solution innovante de supervision pour le stationnement urbain Analysez votre stationnement Bannissez les comportements frauduleux Rentabilisez votre

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet

7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7. Analyse des coûts collectifs et bilan énergétique du projet 7.1. Méthodologie 7.1.1. Calcul des coûts socio-économiques L intérêt du projet de prolongement de la ligne T1 vers Val de Fontenay est évalué

Plus en détail

ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC. Quartier des Chiffonniers. (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS. jjjjjj

ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC. Quartier des Chiffonniers. (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS. jjjjjj jjjjjj ELECTRIFICATION SOLAIRE DE L ECLAIRAGE PUBLIC Quartier des Chiffonniers (Le Caire, Egypte) ONG : LOCUS 1 Présentation de l ONG L association LOCUS Jana Revedin, architecte PhD, professeur d université,

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments

Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments en partenariat avec Et avec le soutien de la: Appel à projets : Efficacité énergétique des bâtiments Expérimentations de solutions innovantes DOSSIER DE CONSULTATION Mai 2012 Projet Efficacité énergétique

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Optimiser la mobilité durable en ville

Optimiser la mobilité durable en ville Optimiser la mobilité durable en ville inventer la mobilité durable de demain ITS La technologie au service de la mobilité urbaine Les Intelligent Transport Systems correspondent à l utilisation des Technologies

Plus en détail

Info-commerce : Incertitude économique mondiale

Info-commerce : Incertitude économique mondiale Info-commerce : Incertitude économique mondiale avril 2012 Panel de recherche d EDC Résultats du sondage de février 2012 Faits saillants Même si les É.-U. restent une importante destination commerciale,

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera?

Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Evolution du mix électrique en France - Qui paiera? Par Julien Deleuze Senior Manager, Estin & Co Des options environnementales, énergétiques, économiques majeures La France fait face à cinq options environnementales,

Plus en détail

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable

Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Les défis urbains et la mobilité urbaine durable Cécile Clément-Werny Montréal - 20 mai 2010 Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.certu.gouv.fr SOMMAIRE Pages

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE»

EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» EXIGENCES DE PERFORMANCE PHOTOMETRIQUE «CADRE REGLEMENTAIRE» PRESENTATION 1 ASPECTS LEGISLATIF, REGLEMENTAIRE ET NORMATIF -Code Général des Collectivité Territoriale (CGCT) : -Article L2212-2 «L éclairage

Plus en détail

Novembre 2013. Regard sur service desk

Novembre 2013. Regard sur service desk Novembre 2013 Regard sur service desk édito «reprenez le contrôle grâce à votre service desk!» Les attentes autour du service desk ont bien évolué. Fort de la riche expérience acquise dans l accompagnement

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Le point sur la filière énergies renouvelables : Mention RGE, aides, formation, qualification, audits Pleine application de l éco-conditionnalité des aides au 1 er janvier

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens?

Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens? Zoom On Précarité Energétique Combattre la précarité énergétique Oui, mais par quels moyens? Zoom On Précarite Energétique La précarité énergétique est un mal qui a été reconnu des pouvoirs publics en

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

1 er Comité de Pilotage. Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques. 16 septembre 2014

1 er Comité de Pilotage. Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques. 16 septembre 2014 1 er Comité de Pilotage Etude départementale sur le déploiement de bornes de charge pour véhicules électriques 16 septembre 2014 Introduction Présentation du Comité de Pilotage Présidé par le SYANE (JP

Plus en détail

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES

APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES APPEL A PROJETS Bâtiments économes de qualité environnementale en MIDI-PYRENEES Cahier des charges 2015 et 2016 Contexte Pour répondre aux enjeux énergétiques et environnementaux du secteur du bâtiment,

Plus en détail

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER»

«LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» 28/04/15 1 «LA FRANCE EST CAPABLE DE GRANDS ÉVÉNEMENTS. LA FRANCE A BESOIN DE SE PROJETER» Le 6 novembre 2014, le Président de la République a officiellement annoncé la candidature de la France à l organisation

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document:

DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT. accompagnant le document: COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 22.4.2015 SWD(2015) 88 final DOCUMENT DE TRAVAIL DES SERVICES DE LA COMMISSION RÉSUMÉ DE L'ANALYSE D'IMPACT accompagnant le document: Rapport de la Commission au Parlement

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain»

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION «Pour un meilleur partenariat Banques/Petites et moyennes entreprises au service du Développement Humain» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR ABDELLATIF JOUAHRI GOUVERNEUR

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Demain, le bâtiment intelligent

Demain, le bâtiment intelligent Demain, le bâtiment intelligent 2 heures au CSTB B Jacquemin benoit.jacquemin@schneider-electric.com Sommaire 1. SE dans le bâtiment 2. Vers des infrastructures électriques flexibles 3. Une meilleure intégration

Plus en détail

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI

LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE : UN NOUVEAU DÉFI IIIIIIII IIIIII 2 III IIII DÉPLACEMENTS PRIVÉS OU PROFESSIONNELS, DA À UTILISER UN VÉHICULE ÉLECTRIQUE. 2 MILLIONS FRANÇAISES À L HORIZON 2020. C EST EN EFFET L

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire des mondes moderne et contemporain Objectif de la formation Ce master propose une formation de haut niveau en histoire moderne et contemporaine. Il a pour objectif

Plus en détail

Perpignan : entre tradition et modernité

Perpignan : entre tradition et modernité La Basse - Perpignan Perpignan : entre tradition et modernité Attachée à ses influences méditerranéennes, Perpignan attire par sa douceur et son agréable cadre de vie. La plus méridionale des grandes villes

Plus en détail

Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité

Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité Les applications d entreprise les plus évoluées transitent sur les réseaux et leurs infrastructures de câblage. La qualité

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI

L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI L ACCESSIBILITÉ DU CADRE BÂTI Les ERP «ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC» Le nouveau dispositif réglementaire Première partie CONTEXTE ET POLITIQUES PUBLIQUES Le contexte Le point de départ L accessibilité

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords

Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords Ville de Roanne Quartier Saint Clair Groupe scolaire Mayollet et ses abords Square G Brassens Groupe Scolaire Centre Social Rue de Villemontais Une nouvelle centralité pour le quartier Saint Clair Impasse

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES PROGRAMME FIABILITÉ ÎLE-DE-FRANCE 2014-2020 LES PRINCIPAUX CHANTIERS DE L ÉTÉ 2014 REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES AU-DESSUS DU CANAL SAINT-DENIS LIGNE H REMPLACEMENT DE DEUX TABLIERS MÉTALLIQUES

Plus en détail

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013

Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Une approche collaborative pour plus d efficacité urbaine. Septembre 2013 Schneider Electric le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des geographies équilibrées FY 2012 milliards d de CA en 2012

Plus en détail