Activités Une autre lumière pour la planète GROUPE CITELUM. Une autre lumière pour la planète Activités 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Activités 2011. Une autre lumière pour la planète GROUPE CITELUM. Une autre lumière pour la planète Activités 2011"

Transcription

1 Une autre lumière pour la planète Activités 2011 Activités 2011 Une autre lumière pour la planète Citelum 37 rue de Lyon PARIS France Tél. : 33(0) GROUPE CITELUM Venise, le campanile et la basilique San Giorgio Maggiore

2 Entretien avec Michel Tesconi Président-directeur général 02 Une autre lumière pour la Planète 04 L activité 24 L engagement 30 LA STRATéGIE 36 Le Métier 46 LE MONDE EN RéFéRENCE 52

3 02 Rapport annuel 2011 Michel Tesconi Président-directeur général Le choix rationnel des économies d énergie Vous souligniez, en 2010, qu il était impératif de «gagner la bataille de l énergie» La montée de la crise, en 2011, ne rend-elle pas l obligation de relever ce défi plus urgent encore? Michel Tesconi : Certainement. Les collectivités territoriales se trouvent confrontées à l effet cumulatif de la hausse du coût de l énergie prévisible et dont on sait qu elle continuera sur plusieurs années encore et de celle du coût de l argent, consécutive à la méfiance des marchés concernant la dette publique. Certes, tous les pays dans lesquels intervient Citelum ne sont pas concernés à un même degré par la crise. Mais, les problématiques d une capacité réelle à enclencher le cercle vertueux des économies d énergie pour préserver les ressources de la planète d une part, et du calcul économique rationnel d autre part, s en trouvent accentuées. Personne ne peut évidemment se réjouir d une telle crise. En revanche, et cela a toujours été notre credo dans le domaine de souveraineté qui est le nôtre, tout le monde gagnera à entrer et à se conforter dans ce cercle vertueux. Je pense notamment aux populations, pour qui les équipements connectés au réseau électrique urbain constituent un service public essentiel. Il faut que les collectivités soient en mesure de garantir la sécurité, la continuité, la qualité et la durabilité de ce service. Quels sont, de ce point de vue, les leviers que peut activer Citelum? Michel Tesconi : Notre présence dans 18 pays et sur 5 continents, sur des territoires de toute taille, montre toute l importance que les collectivités accordent au fait de pouvoir s appuyer sur un spécialiste, pleinement engagé dans sa mission, maîtrisant les règles de l art et capable de les mettre en œuvre dans des contextes très divers. Citelum a pris le parti, d emblée, de structurer son périmètre d activités autour d un ensemble cohérent de savoirs, technologies et savoirs-faire. C est notre compétence première en électricité et électronique qui nous permet de proposer aujourd hui aux collectivités de mettre en service une multiplicité d équipements sur un réseau unique, public et déjà existant. Le Groupe a aussi opté pour une chaîne de valeur complète de l ingénierie à la maintenance permettant de garantir des niveaux de performance très élevés, relatifs aux objectifs de sécurité, continuité, qualité de service aussi bien qu à l atteinte d économies d énergie ou à la réduction des coûts d infrastructure. Et c est encore autour de ces compétences que nous avons conçu et développé des solutions, aujourd hui exploitées dans de très nombreux pays, de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux. Ces solutions innovantes sont un levier incontestable de la performance. Comment aider les collectivités à résoudre l équation financière? Michel Tesconi : Dès le départ, nous avons considéré qu il fallait se situer au-delà de la simple vision de l exploitation-maintenance pour proposer un véritable partenariat à la collectivité, avec des engagements effectifs et mesurables sur la maîtrise des coûts, sur la valorisation patrimoine, et aussi sur son évolution vers plus de durabilité. C est tout le sens de notre contrat de Gestion complète.

4 Entretien // Citelum 03 Le Groupe a aussi opté pour une chaîne de valeur complète de l ingénierie à la maintenance permettant de garantir des niveaux de performance très élevés, relatifs aux objectifs de sécurité, continuité, qualité de service, aussi bien qu à l atteinte d économies d énergie ou à la réduction des coûts d infrastructure. Je constate avec plaisir que cette approche globale, centrée sur la performance, anticipait de quinze ans les nouveaux marchés publics globaux autorisés récemment par le législateur français pour que soient tenus les objectifs du Grenelle de l environnement. Mais, le modèle développé par Citelum dès la création de l entreprise, en 1993, a fait ses preuves ailleurs qu en France, comme en témoignent, en 2011, le renouvellement des Gestions complètes de Venise, en Italie, ou encore Puebla, au Mexique. En outre, les bénéfices retirés des économies réalisées contribuent à financer l investissement et à solutionner l équation toujours délicate entre celui-ci et la maîtrise budgétaire. Ce partenariat financier est encore plus affirmé dans le cadre des Partenariats public-privé, dont nous avons aujourd hui le leadership en France et dans l ensemble des pays où nous avons pu développer ce savoir-faire sur notre domaine d activité. Là encore, l approche contractique du Groupe se révèle adaptée à d autres contextes que celui de l Hexagone : témoin l important PPP en cours d exécution à Mexico. Quels faits marquants retenir de 2011? Michel Tesconi : D abord, le caractère emblématique du renouvellement de Venise. Au-delà du fait de concerner l une des plus belles villes au monde, le nouveau contrat atteste de la pertinence de notre capacité à mobiliser le réseau électrique pour connecter des équipements multiples dont, entre autres, des bornes de recharge de véhicule électrique. C est aussi l occasion de mettre en service à grande échelle la plateforme d alimentation multi-équipements que Citelum a développée à partir de la télégestion au point lumineux et de laquelle, d ailleurs, nombre d autres villes souhaitent se doter. Et, c est encore l exemple de la progression, en France comme à l international, de notre modèle de Gestion complète. Ensuite, les résultats déjà prometteurs du contrat de Mexico, qui peut s avérer très porteur pour un territoire dont le développement est, au demeurant, assez remarquable. Nous constatons aussi l intérêt que suscitent auprès de collectivités comme d entreprises, nos compétences en matière de travaux à l exemple du Brésil mais aussi de gestion de trafic ou encore de courants faibles à l exemple de la France. Sans être forcément stratégiques, ces missions ont une incidence bénéfique sur notre activité, dans une période où certains territoires connaissent de réelles difficultés. Comment cela s est-il traduit financièrement? Michel Tesconi : Le chiffre d affaires Groupe a globalement progressé de 4 %. Mais le résultat opérationnel s est sensiblement dégradé du fait des besoin de couverture du risque en Espagne et Italie et de la fin d une partie de nos activités à Paris. Toutefois, et c est la preuve que notre modèle économique est pertinent, les affaires que nous avons continué à engranger permettent de tabler sur une progression du chiffre d affaires de 20 % en 2012.

5 04 Rapport d activité 2011 Profil Le groupe Citelum, présent dans 18 pays et sur 5 continents, est le spécialiste des Équipements connectés au réseau électrique urbain. Internationalement reconnu pour l excellence de ses prestations, le Groupe est convaincu que ce réseau prend une part essentielle dans la mise en œuvre des projets urbains durables, en tant qu il : * balise, hiérarchise, rend visible et sécurise l usage de l espace public ; * favorise les mobilités ; * facilite la communication ; * met en scène le paysage, le patrimoine et l identité, * valorise l attractivité territoriale et temporelle des villes. Très tôt, Citelum a pris la mesure des enjeux clé du développement durable pour les collectivités publiques et, en particulier des réductions des consommations et des coûts énergétiques. Au-delà de la simple logique d exploitation-maintenance, son modèle de Gestion complète est assorti d engagements de performance à même de garantir la sécurité, la continuité, la qualité fonctionnelle et l optimum environnemental de l ensemble des équipements présents sur le réseau électrique urbain. Éclairage public, signalisation lumineuse tricolore, mises en lumière, équipements répondant aux nouveaux besoins des usagers de l espace public, sont intégrés dans une approche globale de service qui s appuie par ailleurs sur la mobilisation d une chaîne complète de métiers, de la conception aux travaux. Les outils de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçus et développés par Citelum à partir de son cœur de métier font référence, au plan international, pour leur contribution à une gestion optimisée et durable du réseau électrique urbain. La capacité d innovation mobilisée par le Groupe en matière de contractique (contrat global, contrat de partenariat) permet aussi aux collectivités d investir sans grever leurs ressources budgétaires. Venise, Oslo, Prague, Londres, Madrid, Barcelone, Paris, Mexico, Salvador-de-Bahia, ou encore Shanghai, Vientiane, Pékin, Hô-Chi-Minh- Ville, Rabat L urbanité durable de grandes métropoles internationales, comme de nombreux territoires d échelle plus modeste, se conforte aujourd hui grâce à l engagement des équipes de Citelum à concevoir, matérialiser au quotidien, et valoriser à long terme «Une autre lumière pour la planète».

6 Capitales Lumière Citelum 05 Madrid (Espagne) 4 millions d habitants Activité : Citelum optimise les performances techniques et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) sur une partie de la première ville d Espagne. Un Plan lumière a permis de redonner aux rives du fleuve Manzanarès un caractère urbain Place Colomb Place principale Place de Cibeles

7 06 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Barcelone (Espagne) 1,62 million d habitants Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine de la capitale catalane ( points lumineux) sont optimisées grâce aux solutions de gestion de la maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçues par Citelum. Les installations des quartiers historiques (Ciutat Vella, Eixamples, Sans-Montjuich) sont rénovées Tour Agbar et Gran Via Gran Via Musée Paseo de Gracia Plage de la Barceloneta

8 Capitales Lumière Citelum Palma-de-Majorque (Espagne) habitants Activité : Citelum optimise les performances techniques et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) de la capitale majorquine. La gestion de maintenance assistée par ordinateur et la télégestion au point lumineux sont mises en service. L attractivité urbaine et paysagère est valorisée par la signature lumière Citelum Vue panoramique de la ville Centre urbain Cathédrale de la Seu

9 08 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Paris et agglomération (France) 11 millions d habitants Activité : Citelum, en groupement avec Ineo, assure le déploiement (investissement, installation, mise en service ) du dispositif de vidéoprotection (1 106 caméras, 55 centres de supervision, équipements associés) et mobilise, en particulier, son outil de gestion de la maintenance assistée par ordinateur. Le savoir-faire du Groupe en matière d ingénierie, expertise territoriale et technique, travaux, exploitationmaintenance est mobilisé pour le parc d éclairage et de signalisation de la ville et les infrastructures lumière (éclairage et signalisation) sur les parcours du tramway T2 et T3. La signature lumière Citelum valorise les monuments et sites emblématiques Quartier du Louvre Tour Eiffel : mise en lumière anniversaire des 120 ans Tramway T

10 Capitales Lumière Citelum 09 Londres (Royaume-Uni) 8,2 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum s appose sur le célèbre Tower Bridge. La conception lumière articule mise en valeur pérenne en soulignant certains détails architecturaux et scénarios événementiels. Assurant une très haute qualité visuelle, le nouvel habillage lumineux de l édifice, grâce en particulier à l utilisation de LEDs de dernière génération, permettra un gain de 40 % de consommation énergétique par rapport à l existant Tower Bridge Oslo (Norvège) habitants Activité : La capitale norvégienne bénéficie du savoir-faire de Citelum dans le domaine de la télégestion au point lumineux pour améliorer les qualités environnementales de son service public de la Lumière urbaine ( points lumineux). Les équipes du Groupe assistent également les autorités municipales pour programmer une rénovation d ensemble des installations Le cœur de ville

11 10 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Naples (Italie) 1 million d habitants Activité : Classée au patrimoine mondial de l Humanité, la capitale de la Campanie s appuie sur le modèle de Gestion complète de Citelum pour optimiser les performances fonctionnelles et environnementales des services publics de la Lumière urbaine ( points lumineux) et de la Gestion des déplacements. Elle bénéficie de la mise en service de la solution de gestion de la maintenance assistée par ordinateur développée par Citelum Le centre urbain - 2 & 3 - La baie

12 Capitales Lumière Citelum Venise (Italie) habitants Activité : La capitale de la Vénétie, dont la cité historique et la lagune sont classées au patrimoine mondial de l Unesco, optimise les performances fonctionnelles et environnementales de ses services publics de la Lumière urbaine et de la Gestion des déplacements ( points lumineux, 100 carrefours à feux) grâce au modèle de Gestion complète de Citelum. Elle bénéficie notamment du déploiement de Citenergy (plateforme de télégestion des équipements électriques urbains) et de la solution de gestion de la maintenance assistée par ordinateur, outils développés par le Groupe. Citelum y déploie également sa solution de recharge des véhicules électriques sur le réseau d éclairage public Le Grand canal Place Saint-Marc Pont du Rialto La lagune Vue sur la basilique Saint-Georges-le-Majeur

13 12 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Prague (République tchèque) 1,2 million d habitants Activité : Grâce au modèle de Gestion complète du Groupe, le service public de la Lumière urbaine de la capitale de la République tchèque ( points lumineux) a optimisé ses performances fonctionnelles et environnementales. Classé au patrimoine mondial de l Humanité, le centre historique est valorisé par la signature lumière d Eltodo-Citelum Tour Poudrière Église Notre-Dame-de-Tyn Pont Saint-Charles Vue sur la rivière Vltava

14 Capitales Lumière Citelum 13 Salvador-de-Bahia (Brésil) 3 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum met en valeur le centre historique, classé au patrimoine mondial de l Humanité, de la capitale de l État de Bahia. Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) sont optimisées. - 1 & 3 - Centre urbain Fort des Affligés

15 14 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Santiago (Chili) habitants Activité : Citelum permet à la capitale du Chili d optimiser les performances fonctionnelles et environnementales de son service public de la Lumière urbaine ( points lumineux). La solution innovante de gestion de la maintenance assistée par ordinateur développée par le Groupe y concourt Centre urbain Palais de la Monnaie Cathédrale métropolitaine

16 Capitales Lumière Citelum 15 Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points - 1 & 3 - Place de la Constitution lumineux) de la capitale mexicaine sont optimisées grâce au modèle de Gestion complète du Groupe. Les solutions Monument de la Révolution innovantes de gestion de maintenance assistée par ordinateur et de télégestion au point lumineux conçues par Monument de la Révolution, Citelum y sont déployées. Un Plan lumière permet de valoriser, par la signature lumière Citelum, le centre urbain inscrit au avenue Juarez patrimoine mondial de l Humanité Mexico (Mexique) 23 millions d habitants

17 16 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Shanghai (Chine) 20 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum contribue au renouveau urbain de la capitale économique de la Chine. Conjuguant très haute qualité esthétique et performance énergétique, plusieurs réalisations ont été initiées lors de l Exposition universelle 2010 : pavillon de la Chine (devenu un centre d exposition), célèbre promenade du Bund, hôtel Indigo, Shanghai Bank, ponts de Shiliupu, sans oublier, dans le quartier de Pudong, l Oriental Pearl Tower Oriental Pearl Tower Performing Arts Center Promenade du Bund

18 Capitales Lumière Citelum 17 Pékin (Chine) 17 millions d habitants Activité : La signature lumière Citelum valorise des bâtiments emblématiques de la capitale de la République populaire de Chine : Cité interdite, porte Zhen- Yang-Men (ancien), CCTV Tower (contemporain) Tour de la Télévision Porte Zheng-Yang-Men (détail architectural) Porte Zheng-Yang -Men

19 18 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Xi an (Chine) 8,4 millions d habitants (* agglomération) Activité : Citelum déploie sa signature lumière à grande échelle pour valoriser la perspective urbaine de l avenue de l Ouest autour, en particulier, de l emblématique tour de la Cloche, témoin prestigieux de l histoire impériale de la cité. La cité historique, qui intègre également de remarquables exemples d architecture (grande mosquée) et de structure urbaine (quartier historique) musulmans, est classée au patrimoine mondial de l Unesco Bâtiments Ton ShenXiang et De FaChang Banque ZheShang Centre d affaires Bureau municipal de la sécurité publique

20 Capitales Lumière Citelum 19 Kunming (Chine) 6 millions d habitants Activité : Le modèle de Gestion complète de Citelum s est adapté aux réalités locales pour permettre à la capitale du Yunnan de faire exemple en matière de service public de la Lumière urbaine à haute qualité environnementale ( points lumineux). Cette qualité est atteinte grâce au déploiement à très grande échelle de la solution de télégestion au point lumineux conçue par Citelum. Ses équipes assurent aussi la maintenance des mises en lumières artistiques qui mettent en valeur 23 sites et monuments emblématiques de la «ville du printemps éternel» ( points lumineux) & 3 - Rivière de Panlong Porte de la Loyauté et de la Fraternité

21 20 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Vientiane (Laos) habitants Activité : La signature lumière Citelum est apposée sur les édifices les plus emblématiques de la capitale du Laos (That Luang monument religieux le plus célèbre du pays inscrit au patrimoine mondial de l Unesco Ho Phrakeo, Palais présidentiel, musée Sisaket) et valorise l attractivité urbaine. Les autorités de Vientiane sont également accompagnées pour rénover le service public de la Lumière urbaine à travers un Schéma directeur d aménagement lumière Temple Sisaket - 2 & 3 - Temple That Luang -3-

22 Capitales Lumière Citelum Kuala-Lumpur (Malaisie) 1,8 million d habitans Activité : La signature lumière Citelum met en valeur des édifices emblématiques du renouveau économique de la capitale malaise, en particulier les tours Petronas conçues par le réputé architecte italien Cesare Pelli. - 1, 2 & 3 - Tours Petronas

23 22 Rapport annuel 2011 Capitales Lumière Hô-Chi-Minh-Ville (Vietnam) 7,7 millions d habitants Activité : Les performances fonctionnelles et environnementales du service public de la Lumière urbaine ( points lumineux) de la capitale vietnamienne sont optimisées grâce à la solution de télégestion au point lumineux développée par le Groupe. Le renouveau urbain est souligné par la signature lumière Citelum, apposée sur des édifices anciens et contemporains, tels l hôtel de Ville, la tour Sailing, l hôtel Continental ou encore les impressionnants ponts Thu-Thiem et Phu-My Pont Phu-My Opéra Centre urbain Panorama urbain

24 Capitales Lumière Citelum 23 Rabat (Maroc) 2,5 millions d habitants Activité : Des espaces publics emblématiques (avenues Ad-Doustour et Imam-Malik) de la capitale du royaume chérifien sont valorisés grâce à la signature lumière de Citelum. L expertise du Groupe relative à la Lumière urbaine et à la Gestion des déplacements a été également mobilisée pour le très important projet de tramway de Rabat-Salé Centre urbain Croisement des avenues Hassan-II et Al-Alaouiyine, vue sur la tour Hassan Vue sur la Médina

25 24 Rapport annuel 2011 Vers la ville intelligente Les équipements électriques urbains inter-agissent désormais avec leur environnement.

26 01. L activité // Citelum 25 L ACTIVITé Points lumineux dans le monde sont gérés par Citelum en éclairage public, champ d application prometteur de l émergence des réseaux intelligents. Citelum a développé une expertise dans les réseaux électriques urbains et les équipements connectés afin d apporter une réponse efficiente aux nouveaux défis de la gestion des villes.

27 26 Rapport annuel 2011 les ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES URBAINS Citelum développe ses activités dans le domaine des équipements connectés au réseau électrique urbain. Ce réseau devient ainsi le centre nerveux des projets de ville durable Tournefeuille (France) : en 2011, plusieurs syndicats d électricité (ici le SDE 31) ont fait appel à Citelum pour l aménagement des territoires par l éclairage public La Nouvelle-Orléans (États-Unis) : un éclairage public plus performant, au-delà de la reconstruction obligée par l ouragan Katrina. 30 % de hausse du coût de l électricité d ici à 2016 en France. Citelum, créé en 1993, s est affirmé très rapidement comme l opérateur de référence, au plan international, en matière de continuité de service, de qualité de la prestation et de sécurité dans le domaine de la Lumière urbaine. L expertise et l innovation développées par ses équipes lui ont également permis d anticiper en lien avec la croissance urbaine, l évolution des modes de vie et les enjeux du développement durable la nécessaire mutation des traditionnels secteurs de l éclairage public et de la signalisation lumineuse vers de véritables plateformes d équipements structurant l espace public contemporain. Le réseau électrique est désormais disponible pour la Lumière urbaine, la Gestion des déplacements, mais aussi pour des dispositifs de sécurisation (vidéoprotection, bornes de contrôle d accès), d information et de communication (panneaux à messages variables, HotSpot WiFi), ou encore d accompagnement de pratiques environnementales liées à la mobilité (bornes de recharge de véhicules électriques). la lumière urbaine, mesure d une qualité de ville Éclairage public, mises en lumière, lumière événementielle, signalisation lumineuse tricolore, mais aussi enseignes commerciales, logements habités, phares d automobiles La lumière dessine une silhouette nocturne qui fait partie intégrante de l image d une ville. L éclairage public est ainsi chargé d éclairer, mais de plus en plus aussi de sécuriser, repérer, orienter, hiérarchiser, souligner, mettre en valeur, animer, le tissu de la ville contemporaine Il constitue, parallèlement, un enjeu majeur de maîtrise énergétique et de réduction des émissions carbonées. Les villes du Globe regroupent aujourd hui en effet 50 % de la population mondiale, consomment annuellement 200 TW.h d électricité dans le domaine de l éclairage public, soit quelque 300 millions de points lumineux, et y consacrent 50 % de leurs achats d énergie. Sur le seul territoire français, l agence nationale de la maîtrise de l énergie estime qu il faudra procéder rapidement au remplacement de 40 % d un parc vétuste, inadapté aux enjeux environnementaux et générateur de coûts croissants en achat d énergie et en coûts d exploitation pour les collectivités. Convaincu que le service public de la Lumière urbaine doit concourir au développement de villes durables, Citelum a privilégié, en rupture avec les orientations des opérateurs traditionnels, une approche au point lumineux visant à obtenir des niveaux optimaux de fonctionnement, de puissance installée et de niveau d éclairement. Le Groupe a donc pris

28 01.L activité // Citelum La qualité visuelle et environnementale de la signature Citelum est très appréciée en terre chinoise, et particulièrement à Chengdu (Sichuan) Auxerre (France) s appuie sur la qualité de l exploitation-maintenance de Citelum pour assurer le bon fonctionnement de la Lumière urbaine. - ÉNERGIE - Une charge durable pour les collectivités Selon l ADEME, l éclairage public représente actuellement près de 50 % des consommations d électricité des communes françaises, près de 20 % de leur consommation énergétique globale et 37 % de la facture d électricité qu elles doivent acquitter chaque année. Tout porte à croire que cette charge ne sera pas allégée par une baisse du prix de l électricité entre 2004 et 2010, le prix du kw.h a en moyenne augmenté de 37 % compte tenu de la structure du marché (dérégulation, volatilité ). Le remplacement des sources existantes (40 % des luminaires en service en France sont trop énergivores) par d autres ayant une durée de vie plus longue est donc un enjeu majeur. Mais les réseaux intelligents, ou dispositifs technologiques de l électronique de puissance, de détection et de mesures, de communication, de contrôle avancé, et les interfaces évoluées d aide à la décision peuvent y contribuer de manière plus significative. Au-delà de l aspect économique, il s agit de diminuer très significativement l impact environnemental (réduction des émissions carbonées, des nuisances lumineuses) des Équipements connectés au réseau électrique urbain. très tôt le parti de dépasser la traditionnelle prestation d exploitation-maintenance en se dotant d une chaîne de valeur complète de la conception des installations à la gestion de l énergie. La puissance de son informatique métier, sa notoriété dans l évaluation de la qualité technique et environnementale des matériels, l excellence de son approche artistique et surtout la consolidation de son expérience dans la plupart des régions du Monde en font aujourd hui un acteur international majeur dans son secteur. Les plus grandes cités internationales, de grandes métropoles nationales ou régionales, mais aussi de très nombreuses villes ont ainsi pu développer un service essentiel pour l usager, faire naître une vie nocturne de qualité, valoriser cette «silhouette» qui constitue un réel avantage dans la concurrence territoriale. En 2011, la signature lumière de Citelum a été privilégiée pour mettre en valeur le deuxième plus grand pont suspendu au Monde (au Brésil, entre Manaus et Iranduba), le Tower Bridge de Londres, la tour de la télévision de Chengdu (Chine) et les ensembles urbains classés au patrimoine mondial de l Unesco d Oaxaca (Mexique) et de Xi an (Chine). L accompagnement des mobilités partagées La problématique de la mobilité est également devenue centrale dans l optique de projets urbains durables. La réponse à y apporter repose, historiquement, sur la signalisation lumineuse tricolore. Mais, la qualité de son fonctionnement doit être appréciée au regard d enjeux sociétaux pris notamment en compte dans l élaboration de «plans de déplacements urbains» : la sécurité et la fluidité de la circulation ; la meilleure accessibilité des zones urbaines ; le développement durable des territoires. La stratégie des collectivités consiste en effet à limiter les déplacements, à orienter l usager vers les transports collectifs et les modes de transports doux, à organiser le partage de la voirie Carrefours à feux, sources lumineuses, répétiteurs, réseaux de transmission, armoires d alimentation, contrôleurs Les équipes de Citelum veillent à la conformité de ces installations, remplacent les sources énergivores par des LEDS, déploient de nombreux équipements dits «complémentaires» ou «connexes» (plots de jalonnement, bornes lumineuses, panneaux directionnels éclairés, bornes d appel taxi, mais aussi capteurs ou caméras de mesure d intensité du trafic) 50 % de la facture d électricité des collectivités provient de l éclairage public.

29 28 Rapport annuel À Nice (France) l infrastructure tramway participe d une dynamique des mobilités durables. -1- Citelum a privilégié, en rupture avec les orientations des opérateurs traditionnels, une approche au point lumineux visant à obtenir des niveaux optimaux de fonctionnement, de puissance installée et de niveau d éclairement. - INVESTISSEMENT - PPP : soutenir l initiative des villes Exigences de mise à jour environnementale rapide des équipements présents sur le réseau électrique urbain d une part Complexité de l ingénierie financière et contractuelle et difficulté d accès au marché financier d autre part Confrontées à ces contraintes, les collectivités publiques ont plus fréquemment recours à la formule du PPP. La France est, en 2011, le premier pays en Europe pour le montant des opérations (environ 5,5 milliards d euros) et au second rang après le Royaume-Uni pour le nombre de contrats signés (*European Expertise Center, 1 er semestre 2011). Elles interviennent en programmation des contrôleurs de carrefours à feux grâce à un outil d aide aux plans de feux qui associe signaux sonores de coordination, fonctionnement manuel et microrégulation technique principalement employée sur les axes à priorité transports en commun. L atteinte de ces objectifs de mobilité durable appelle, en complément, le déploiement d équipements multiples. Citelum assure ainsi la maintenance de plusieurs systèmes de contrôle automatique d accès utilisés en zones piétonnes ou semi-piétonnes. Ce service comprend fonctionnement de l automate, mouvement des bornes, détection des véhicules, autorisations d entrée Ses équipes opèrent aussi sur les aménagements de voirie, l adaptation de feux et l installation d équipements (panneaux lumineux, systèmes sonores ) destinés à la protection des piétons et notamment des personnes malvoyantes et non-voyantes. L équipement électrique urbain a représenté près de 45 % des contrats passés par les collectivités territoriales ; et 37 opérations (soit près de 40 %) ont été engagées. Pont-à-Marcq et Marly (Nord) ont, en 2011, rejoint le groupe des communes de toutes tailles qui ont sollicité un partenariat avec Citelum. En Espagne, le Groupe en a fait bénéficier Sant-Fostde-Campsentelles. Mexico DF a également opté pour cette solution. En Chine, et sous forme adaptée localement, les autorités de Kunming y ont également eu recours. // Enjeu important dans la perspective du Grenelle de l environnement initié par le gouvernement français, le développement de ce mode de transport a conduit Citelum à mettre au point une solution de recharge directement raccordée au réseau d éclairage public dont la ville de Venise a fait le choix en L intérêt de cette solution, pour la collectivité, est de ne pas nécessiter de travaux de génie civil et de garantir sécurité, qualité et continuité du service, en

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national.

Ainsi, les TEPOS représentent la deuxième phase de cet appel à projets national. - 1 - APPEL A PROJETS TEPOS QU EST-CE QU UN TERRITOIRE A ÉNERGIE POSITIVE? Contexte L énergie, nécessaire à tous les domaines et besoins de la vie quotidienne, devient, du fait de sa raréfaction, de plus

Plus en détail

VILLES & COLLECTIVITÉS. Optez pour un réseau d éclairage multiservices

VILLES & COLLECTIVITÉS. Optez pour un réseau d éclairage multiservices VILLES & COLLECTIVITÉS Optez pour un réseau d éclairage multiservices Les enjeux énergétiques et environnementaux, au cœur des politiques urbaines Dans un contexte où les coûts de l énergie augmentent

Plus en détail

Une autre lumière pour la planète_ Activités 2010

Une autre lumière pour la planète_ Activités 2010 une autre lumière pour la planète Activité 2010 Une autre lumière pour la planète_ Activités 2010 37 rue de Lyon 75012 PARIS France Tél. : 33(0)1 44 67 86 50 www.citelum.com GROUPE CITELUM Mexico : le

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet

Pour un Futur [simple] du Véhicule Electrique. Téléchargez le rapport complet Pour un Futur [simple] Téléchargez le rapport complet Entreprise, collectivité : vous souhaitez en savoir plus et rentrer dans la dynamique du véhicule électrique? Retrouvez dans le rapport complet du

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Une autre lumière pour la planète

Une autre lumière pour la planète Citelum 37 rue de Lyon 75012 PARIS France Tél. : 33(0)1 44 67 86 50 www.citelum.com www.citelum.com GROUPE CITELUM Une autre lumière pour la planète Activités 2012 GROUPE CITELUM Activités 2012 Une autre

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Notre expérience en effi cacité énergétique

Notre expérience en effi cacité énergétique ContratdePerformanceEnergÉtique ContratdePerformanceEnergÉtique Les bâtiments existants représentent 30 à 40 % de la consommation énergétique en France Notre expérience en effi cacité énergétique Grâce

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible

DOSSIER DE PRESSE. saintronic. rendre le complexe accessible DOSSIER DE PRESSE saintronic SOMMAIRE Saintronic, la mobilité verte 1 2 3 4 5 LES NOUVELLES BORNES SAINTRONIC, INTELLIGENTES ET CONNECTÉES ELECTROMOBILISONS-NOUS! SAINTRONIC, 40 ANS DE PERFORMANCE INDUSTRIELLE

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

créateur de progrès énergétique

créateur de progrès énergétique ANTÉ H DALKIA, créateur de progrès énergétique Partenaire historique des acteurs de la santé, Dalkia propose une large gamme de services pour améliorer la sécurité et la fiabilité des installations techniques

Plus en détail

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier

PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE. Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE Pour la gestion durable de votre patrimoine immobilier Vos Enjeux Acteurs du marché de l immobilier, la performance énergétique est pour vous un enjeu économique, écologique et

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

Atelier ManagEnergy ARENE IDF

Atelier ManagEnergy ARENE IDF Atelier ManagEnergy ARENE IDF Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique Le Contrat de Performance Energétique - Retex Cadre de l intervention Intervenant : Laurent Dandrieux

Plus en détail

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique

1- Mobiliser la société autour des thèmes de la sobriété et de l efficacité énergétique Cahier d acteur de l Assemblée des départements de France Débat national transition énergétique 2013 L Assemblée des départements de France souscrit au débat national transition énergétique voulu par le

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Direction de la Formation Réseau des Campus

Direction de la Formation Réseau des Campus Direction de la Formation Réseau des Campus La formation, élément de l ADN de VE Nos métiers : Intensifs en main d œuvre opérationnelle, non dé localisables La valeur ajoutée se fait sur notre capacité

Plus en détail

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com PARTENAIRES Finances Locales, société totalement indépendante sur le plan financier et commercial, est un cabinet spécialisé dans le conseil aux collectivités locales et aux établissements publics locaux.

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans

Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Témoignage SCoT et PCET du Pays du Mans Julien Roissé Chargé du SCoT du Pays du Mans Référent technique Grand Ouest de la Fédération Nationale des SCoT Séminaire SCoT Energie Bordeaux 04 novembre 2014

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME

La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME La modélisation urbaine : Enjeux et action de l ADEME JOURNÉE PROSPECTIVE ET D'ÉMERGENCE DE PROJETS SUR LA MODÉLISATION URBAINE ADVANCITY - 23 SEPTEMBRE 2015 THÈME 3 : COMMENT DÉPLOYER LES APPROCHES DE

Plus en détail

Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité

Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité Votre sérénité, c est notre proximité Notre performance, c est votre sécurité Les applications d entreprise les plus évoluées transitent sur les réseaux et leurs infrastructures de câblage. La qualité

Plus en détail

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS

LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS LA GESTION URBAINE DE PROXIMITE POUR DES INVESTISSEMENTS DURABLES DANS LES QUARTIERS Mise en œuvre d une d politique publique de jardins partagés FRARU FLOIRAC 20 MAI 2008 PERIMETRE DE LA GUP BAGATELLE

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010

Fiche projet La révision du projet d aménagement d une station touristique future Version du 26 novembre 2010 République Tunisienne Ministère de l Environnement et du Développement Durable Coopération Technique Allemande Elaboration de la stratégie nationale d adaptation au changement climatique du secteur touristique

Plus en détail

Efficacité énergétique de la part des pros

Efficacité énergétique de la part des pros Efficacité énergétique de la part des pros Calcul systématique du potentiel d économies Conventions d objectifs avec la Confédération et les cantons Exemption des taxes sur l énergie et sur le CO 2 Avec

Plus en détail

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone»

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» 1 LE BILAN GES: UNE ÉTUDE POUR RÉPONDRE À2 ENJEUX VITAUX

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France. Présentation le :

DOSSIER DE PRESSE. La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France. Présentation le : DOSSIER DE PRESSE La télégestion de l éclairage public de Saint Gratien, ville la plus équipée en France Présentation le : mardi 6 avril 2010 à 11h00 Hôtel de Ville Place Gambetta 95210 Saint Gratien Dans

Plus en détail

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014 Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Direction de la Planification et de l Equipement Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 8 : Capteurs et objets connectés au service de l observabilité et du pilotage du réseau public de distribution d électricité

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

Véhicules Électriques

Véhicules Électriques INFRASTRUCTURES DE RECHARGE POUR Véhicules Électriques Votre éco-mobilité à la carte Les Enjeux de la mobilité électrique : climatiques, économiques et sociétaux Les entreprises et les collectivités adoptent

Plus en détail

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne

www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne www.pwc.lu/secteur-public Gestion des risques, contrôle interne et audit interne Contexte Depuis plusieurs années, les institutions publiques doivent faire face à de nouveaux défis pour améliorer leurs

Plus en détail

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié

Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments. Brice Mallié Programme Shift Project sur la rénovation thermique des bâtiments Brice Mallié L urgence à agir n est pas que climatique! Environnementale : 123 millions de tonnes de CO2 générées chaque année (25% du

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

Veolia Environnement présente des expériences innovantes

Veolia Environnement présente des expériences innovantes Veolia Environnement présente des expériences innovantes Citelum en Espagne : La première centrale photovoltaïque dédiée à l éclairage public (Sant Fost de Campsentelles) Un partenariat public-privé exemplaire

Plus en détail

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps

L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte. Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance des centrales d électricité verte Garantir la performance de vos investissements dans le temps L exploitation-maintenance : assurer un fonctionnement durable de vos parcs la

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients

Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients Concours ERDF de l innovation 2015 «Réseaux Electriques Intelligents» Thème 5 : L innovation au service de l excellence de la relation clients 1. Introduction ERDF est à la recherche de solutions innovantes

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014

COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique. 5 mars 2014 COFHUAT Les Smart Grids, instrument de progrès de la ville numérique 5 mars 2014 Enjeux des smart grids Evolution des prix de l énergie Transition énergétique Sécurité de l alimentation électrique Energies

Plus en détail

Intervention du SDCEA en Eclairage Public

Intervention du SDCEA en Eclairage Public Intervention du SDCEA en Eclairage Public Introduction... Le Syndicat apporte à ses collectivités adhérentes, une prestation qui couvre toute la compétence relative à l éclairage public: l investissement

Plus en détail

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public

Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage. CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public Mettez de la lumière dans vos opérations d éclairage CityTouch LightPoint Gestion du patrimoine Eclairage Public CityTouch LightPoint / GESTION DU PATRIMOINE ECLAIRAGE PUBLIC 3 Un système intelligent pour

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information

6 février 2009. Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information 6 février 2009 Renouvellement des politiques : Directive sur la gestion des technologies de l information Facteurs déterminants du changement : Examens du GC Examens stratégiques, horizontaux et examens

Plus en détail

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010

JCDecaux France. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 JCDecaux France Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre obligatoire défini par l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 Novembre 2015 PRESENTATION DU CADRE DU REPORTING 1 Description de la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU U DOSSIER DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU COMMUNIQUÉ DE PRESSE DALKIA AMELIORE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET ENVIRONNEMENTALE DU CENTRE POMPIDOU

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Dossier de presse 24-26 Avril 2013 Rabat - MAROC COMMUNIQUE DE PRESSE Bank Al-Maghrib organise la huitième

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015

Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015 Communiqué de presse Le 6 octobre 2015 Panorama du risque en établissements de santé, sociaux et médico-sociaux Édition 2015 Nouveaux enjeux, nouvelles technologies : une exposition aux risques renforcée

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur

MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur MARSEILLE Le modèle de ville durable méditerranéenne du futur 1 UNE OPÉRATION D INTERET NATIONAL A MARSEILLE Une Opération d Intérêt National dans la 2 ème Portée par un établissement public de l Etat

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Un réseau de sept agences en France et deux en Suisse

Un réseau de sept agences en France et deux en Suisse Un réseau de sept agences en France et deux en Suisse EXAKIS BIARRITZ EXAKIS AIX Siège social Technopole Izarbel Allée Antoine d Abbadie 64210 BIDART +33(0)559435333 Grand Horizon 2 260 rue René Descartes

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail