- III - 1.Rapport du commissaire sur l exercice clôture le 31 decembre 2000 présenté à l assemblée générale des actionnaires de la société MIKO n.v.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "- III - 1.Rapport du commissaire sur l exercice clôture le 31 decembre 2000 présenté à l assemblée générale des actionnaires de la société MIKO n.v."

Transcription

1

2 - III - A. LE COMPTE ANNUEL STATUTAIRE DE MIKO N.V. 1.Rapport du commissaire sur l exercice clôture le 31 decembre 2000 présenté à l assemblée générale des actionnaires de la société MIKO n.v. Conformément aux dispositions légales et statutaires, nous avons l honneur de vous faire rapport sur l exécution de la mission de révision qui nous a été confiée. Nous avons procédé à la révision des comptes annuels établis sous la responsabilité du conseil d administration de la société, pour l exercice se clôturant le 31 décembre 2000 dont le total du bilan s élève à ,95 Euro et dont le compte de résultats se solde par un bénéfice de l exercice de ,84 Euro. Nous avons également procédé aux vérifications spécifiques complémentaires requises par la loi. Attestation sans réserve des comptes annuels Nos contrôles ont été réalisés en conformité avec les normes de révision belges, telles que publiées par l Institut des Reviseurs d Entreprises. Ces normes professionnelles requièrent que notre révision soit organisée et exécutée de manière à obtenir une assurance raisonnable que les comptes annuels ne comportent pas d inexactitudes significatives compte tenu des dispositions légales et réglementaires applicables aux comptes annuels en Belgique. Conformément à ces normes, nous avons tenu compte de l organisation de la société en matière administrative et comptable ainsi que de ses dispositifs de contrôle interne. Les responsables de la société ont répondu avec clarté à nos demandes d explications et d informations. Nous avons examiné par sondages la justification des montants figurant dans les comptes annuels. Nous avons évalué le bien fondé des règles d évaluation et des estimations comptables significatives faites par la société ainsi que la présentation des comptes annuels dans leur ensemble. Nous estimons que ces travaux fournissent une base raisonnable à l expression de notre opinion. A notre avis, compte tenu des dispositions légales et réglementaires qui les régissent en Belgique, les comptes annuels clôturés au 31 décembre 2000 donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de la société et les informations données dans l annexe sont adéquates. Attestations complémentaires Nous complétons notre rapport par les attestations complémentaires suivantes qui ne sont pas de nature à modifier la portée de l attestation des comptes annuels: Le rapport de gestion contient les informations requises par la loi et concorde avec les comptes annuels; Sans préjudice d aspects formels d importance mineure, la comptabilité est tenue et les comptes annuels sont établis conformément aux dispositions légales et réglementaires applicables en Belgique; Nous ne devons vous signaler aucune opération conclue ou décision prise en violation des statuts ou du Code des sociétés. L affectation des résultats proposée à l assemblée générale est conforme aux dispositions légales et statutaires; Anvers, 27 mars 2001 Le commissaire PricewaterhouseCoopers Reviseurs d Entreprises Representée par Luc Discry

3 2 Bilan Bilans après répartition du bénéfice au 31 décembre 1999 en 2000 ACTIF (EUR) 31/12/00 31/12/99 ACTIFS IMMOBILISES , ,59 II. Immobilisations incorporelles , ,35 III. Immobilisations corporelles , ,24 A. Terrains et constructions , ,33 B. Installations, machines et outillage , ,92 C. Mobilier et matériel roulant , ,76 E. Autres immobilisations corporelles , ,23 IV. Immobilisations financières , ,00 A. Entreprises liées , ,70 1. Participations , ,89 2. Créances , ,81 C. Autres immobilisations financières 1.970, ,30 2. Créances et autres cautionnements 1.970, ,30 ACTIFS CIRCULANTS , ,13 V. Créances à plus d'un an , ,31 B. Autres créances , ,31 VI. Stocks et commandes en cours d'exécution , ,19 A. Stocks , ,19 1. Approvisionnements , ,76 2. Produits non-finis , Produits finis , ,16 4. Marchandises , ,27 VII. Créances à un an au plus , ,68 A. Créances commerciales , ,26 B. Autres créances , ,42 VIII. Placements de trésorerie , ,87 A. Actions propres ,00 0 B. Autres placements ,87 IX. Valeurs disponibles 6.842, ,66 X. Comptes de régularisation , ,42 TOTAL DE L'ACTIF , ,

4 PASSIF (EUR) 31/12/00 31/12/99 CAPITAUX PROPRES , ,14 I. Capital , ,13 A. Capital souscrit , ,13 IV. Réserves , ,42 A. Réserve légale , ,93 B. Réserves indisponibles , ,70 1. Pour les actions propres , Autres , ,70 C. Réserves immunisées , ,11 D. Réserves disponibles , ,68 V. Report à nouveau 3.294, ,70 VI. Subsides en capital 1.425, ,89 PROVISIONS ET IMPÔTS DIFFÉRÉS , ,13 VII. A. Provisions pour risques et charges , ,16 1. Pensions et obligations similaires , ,61 3. Grande rénovations et travaux d entretien , ,55 B. Impôts différés 957, ,97 DETTES , ,45 VIII. A plus d'un an , ,45 A. Dettes financières , ,45 4. Etablissements de crédit , ,07 5. Autres emprunts , ,38 IX. Dettes à un an au plus , ,69 A. Dettes à plus d'un an échéant dans l'année , ,65 B. Dettes financières , ,61 1. Etablissements de crédit , ,61 2. Autres emprunts ,22 C. Dettes commerciales , ,35 1. Fournisseurs , ,35 E. Dettes fiscales, salariales et sociales , ,17 1. Impôts , ,56 2. Rémunérations et charges sociales , ,61 F. Autres dettes , ,91 X. Comptes de régularisation , ,31 TOTAL DU PASSIF , ,

5 3 Compte de resultats Comptes de résultats au 31 décembre 1999 et 2000 COMPTE DE RÉSULTATS (EUR) 31/12/00 31/12/99 I. Ventes et prestations , ,74 A. Chiffre d'affaires , ,49 B. Variation des en-cours de fabrication, des produits finis et des commandes en cours d'exécution (augmentation +, réduction -) , ,18 D. Autres produits d'exploitation , ,07 II. Autres produits d'exploitation , ,96 A. Approvisionnements et marchandises , ,89 1. Achats , ,32 2. Variation des stocks (augmentation -, réduction +) , ,43 B. Services et biens divers , ,92 C. Rémunérations, charges sociales et pensions , ,11 D. Amortissements et réductions de valeur sur frais d'établissement, sur immobilisations incorporelles et corporelles , ,21 E. Réductions de valeur sur les stocks commandes en exécution et créances commerciales (dotations +, reprises -) ,79 F. Provisions pour risques et charges (dotations +, utilisations et reprises -) 7.084, ,71 G. Autres charges d'exploitation , ,12 III. Résultat d'exploitation , ,78 IV. Produits financiers , ,90 A. Produits des immobilisations financières , ,42 B. Produits des actifs circulants , ,01 C. Autres produits financiers , ,47 V. Charges financières , ,98 A. Charges d intérêts , ,21 B. Réductions de valeur sur autres actifs circulants que mentionné sous point II.E (dotations +, reprises -) ,50 C. Autres charges financiers , ,77 VI. Bénéfice courant avant impôts , ,70 VII. Produits exceptionnels 7.353, ,96 D. Plus-values sur réalisation d'actifs immobilisés 1.276,90 E. Autres produits exceptionnels 7.353, ,06 VIII. Charges exceptionnelles 0, ,03 D. Moins-values sur réalisation d'actifs immobilisés 0,00 E. Autres charges exceptionnels ,

6 COMPTE DE RÉSULTATS (EUR) 31/12/00 31/12/99 IX. Bénéfice de l'exercice avant impôts , ,63 IX. A. Prélèvements sur les impôts différés 372,62 396,63 X. Impôts sur les bénéfices , ,18 A. Impôts , ,18 XI. Bénéfice de l'exercice , ,08 XIII. Bénéfice de l'exercice à affecter , ,08 AFFECTATIONS ET PRÉLÈVEMENTS (EUR) 31/12/00 31/12/99 A. Bénéfice à affecter , ,97 1. Bénéfice de l'exercice à affecter , ,08 2. Bénéfice reporté de l'exercice précédent 2.309, ,89 C. Affectations au capital , ,78 2. à la réserve légale , ,41 3. aux autres réserves , ,37 D. Résultat à reporter 1. Bénéfice à reporter , ,70 F. Bénéfice à distribuer , ,49 1. Rémunération du capital , ,

7 4 Annexe Annexe aux comptes annuels statutaires au 31 décembre 2000 II. ÉTAT DES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES (EUR) Concessions, brevets, licences, etc. a) Valeur d'acquisition Au terme de l'exercice précédent ,32 Au terme de l'exercice ,32 c) Amortissements et réductions de valeur Au terme de l'exercice précédent ,97 Comptabilisé ,37 Au terme de l'exercice ,34 d) Valeur comptable nette au terme de l'exercice ,98 III. ETAT DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES(EUR) Terrains Installations, Mobilier Autres et constructions machines et et matériel immobilisations outillage roulant corporelles a) Valeur d'acquisition Au terme de l'exercice précédent , , , ,59 Mutations de l'exercice : Acquisitions, y compris la production immobilisée , , ,19 Diminution éléments sortis (-) , ,77 Au terme de l'exercice , , , ,01 b) Plus-values Au terme de l'exercice précédent , Au terme de l'exercice 0 221,294, c) Amortissements et réductions de valeur Au terme de l'exercice précédent , , , ,36 Mutations de l'exercice: Actés , , , ,45 Annulés à la suite de cessions et désaffectations , ,85 Au terme de l'exercice , , , ,96 d) Valeur comptable nette au terme de l exercice , , , ,

8 IV. ÉTAT DES IMMOBILISATIONS FINANCIÈRES(EUR) Entreprises liées Autres entreprises 1. Participations et actions Valeur d'acquisition Au terme de l'exercice précédent ,89 0 Mutations de l'exercice: Acquisitions ,38 0 Cessions et retraits ,86 0 Valeur comptable nette au terme de l exercice , Créances Valeur comptable nette au terme de l'exercice précédent , ,30 Mutations de l'exercice: Additions ,00 0 Remboursements ,06 0 Différences de change ,53 0 Autres ,74 Valeur comptable nette au terme de l exercice , ,56 V. PARTICIPATIONS ET DROITS SOCIAUX DANS D'AUTRES ENTREPRISES Ci-dessous sont mentionnées les entreprises dans lesquelles l'entreprise détient une participation au sens de l'arrêté royal du 8 octobre 1976 (reprise aux rubriques 280 et 282 de l'actif), ainsi que les autres entreprises dans lesquelles l'entreprise détient des droits sociaux (repris aux rubriques 284 et 51/53 de l'actif) représentant 10 % au moins du capital souscrit. Droits sociaux Données extraites des derniers détenus comptes annuels disponibles DÉNOMINATION, adresse complète du siège et pour les entreprises de droit belge, Par Capitaux Résultat mention du NUMÉRO de TVA Directement les propres net et du NUMÉRO NATIONAL filiales Comptes annuels arrêtés au (+) ou (-) Nombre % % (en unités monétaires) Unité monétaire MEPACO N.V ,60 31/12/2000 EUR Steenweg op Mol Turnhout, BELGIQUE BE MPC-DG PLASTICS N.V ,97 31/12/2000 EUR RECONVERSIEVENNOOTSCHAP Steenweg op Mol Oud-Turnhout, BELGIQUE BE MIKO COFFEE SERVICE N.V ,75 31/12/2000 EUR Hermesstraat Zaventem, BELGIQUE BE UNITED BEVERAGES LTD ,00 31/12/2000 GBP Beverages House, 7 Ember Centre Hersham Surrey KT12 3 PU ROYAUME-UNI

9 Droits sociaux Données extraites des derniers détenus comptes annuels disponibles DÉNOMINATION, adresse complète du siège et pour les entreprises de droit belge, Par Capitaux Résultat mention du NUMÉRO de TVA Directement les- propres net et du NUMÉRO NATIONAL filiales Comptes annuels arrêtés au (+) ou (-) Nombre % % (en unités monétaires) Unité monétaire MIKO COFFEE LTD ,00 31/12/2000 GBP Beverages House, 7 Ember Centre Hersham Surrey KT12 3 PU ROYAUME-UNI MIKO POLSKA Sp. zo.o ,00 31/12/2000 PLN ul. Dabrowa Bydgoszcz POLOGNE BRUYNOOGHE N.V ,87 31/12/2000 EUR Minister Liebaertlaan Kortrijk, BELGIQUE BE MODERN CONDITIONING OPERATION 70 87,50 31/12/2000 PLN ul. Dabrowa Bydgoszcz POLOGNE LAVA DRINKS B.V ,00 31/12/2000 NLG Goudenrijdershof 4 Valkenswaard PAYS-BAS LAVA DRINKS WEST-NEDERLAND B.V ,00 31/12/2000 NLG Goudenrijdershof 4 Valkenswaard PAYS-BAS VI. PLACEMENTS DE TRÉSORERIE (EUR) Exercice précédent Comptes à terme détenus auprès d'établissements de crédit ,87 d'une durée résiduelle ou de préavis d'un mois au plus ,87 VII. COMPTES DE RÉGULARISATION (EUR) Exercice Intérets à encaisser ,12 Rendements réalisés 2.787,

10 VIII. ÉTAT DU CAPITAL Montants (EUR) Nombre des actions A. Capital social 1. Capital souscrit Au terme de l'exercice précédent ,13 Modifications au cours de l exercice : ,13 2. Représentation du capital 2.1.Catégories d'actions Actions du capital sans désignation de la valeur nominale , , Actions nominatives ou au porteur Au porteur ,00 montant non-retiré nombre des actions C. Actions propres tenues par: - la société même , ,00 E. Capital admis, non placé ,00 IX. PROVISIONS POUR AUTRES RISQUES ET CHARGES (EUR) Exercice Ventilation de la rubrique 163/5 du passif Dispositions pour les litiges en cours 0 X. ETAT DES DETTES (EUR) DETTES Échéant Ayant plus d un Ayant plus de dans l année an mais 5 ans 5 ans à courir au plus à courir A. Ventilation des dettes à l origine à plus d un an, en fonction de leur durée résiduelle Dettes financières , ,32 4. Établissements de crédit , ,30 5. Autres Emprunts ,02 Total , ,32 Exercice C. Dettes fiscales, salariales et sociales 1. Impôts c) Dettes fiscales estimées ,05 2. Rémunérations et charges sociales b) Autres dettes salariales et sociales ,

11 XI. COMPTES DE RÉGULARISATION (EUR) Exercice Ventilation de la rubrique 492/3 du passif : Intérêt constaté d avance ,74 Frais à imputer 6.339,91 Intérêts à payer ,67 XII. RÉSULTAT D'EXPLOITATION (EUR) Exercice Exercice précédent C1. Employés inscrits au registre du personnel a) Nombre total à la date de clôture b) Effectif moyen du personnel calculé en équivalents temps plein 60,9 58,6 c) Nombre effectif d'heures travaillées C2. Frais de personnel (rubrique 62) a) Rémunérations et avantages sociaux directs , ,30 b) Cotisations patronales d'assurances sociales , ,36 c) Primes patronales pour assurances extralégales , ,69 d) Autres frais de personnel , ,25 e) Pensions 8.008, ,51 C3. Provisions pour pensions (comprises dans la rubrique 635/7) Dotations (+); utilisations et reprises (-) , ,98 D. Réductions de valeur (poste 631/4) 1. Comptabilisées sur les stocks et commandes en exécution ,79 E. Provisions pour risques et charges (rubrique 635/7) Dotations , ,53 Utilisations et reprises , ,82 F. Autres charges d'exploitation (rubrique 640/8) Impôts et taxes relatifs à l'exploitation , ,12 Autres ,23 0,00 G. Personnel intérimaire et personnes mises à la disposition de l'entreprise 2. Nombre moyen calculé en équivalents temp plein 2,3 1,9 Nombre effectif d heures prestées Frais pour l'entreprise , ,67 XIII. RESULTAT FINANCIERS (EUR) Exercice Exercice précédent A. Autres produits financiers Subventions accordés par les pouvoirs publics, imputées au compte de résultats : subventions en capital 554,99 590,

12 - III - Ventilation des autres produits financiers (s'ils représentent des montants importants) : Paiement comptant 2.379, ,16 Résultats de change et écarts de conversion , ,26 Autres 1.139, ,32 D. Réductions de valeur comptabilisées sur actifs circulants ,50 E. Autres charges financières Provisions à caractère financier Ventilation des autres charges (si elles représentent des montants importants) : Résultats de change et écarts de conversion , ,56 Frais bancaires , ,32 Paiement comptant , ,66 Autres 1.061,76 688,23 XIV. RÉSULTAT EXCEPTIONNEL (EUR) XV. IMPÔTS SUR LE RÉSULTAT (EUR) A. Détail de la rubrique 670/3 1. Impôts sur le résultat de l'exercice: ,10 a. Impôts et précomptes dus ou versés ,95 c. Suppléments d'impôts estimés (portés à la rubrique 450/3 du passif) ,15 B. Principales sources des disparités entre le bénéfice avant impôts, exprimé dans les comptes, et le bénéfice taxable estimé, avec mention particulière de celles découlant de décalages dans le temps entre le bénéfice comptable et le bénéfice fiscal (si le résultat de l exercice en est influencé de manière sensible au niveau des impôts): Déduction des revenus définitivement taxés sur dividendes encaissés ,75 XVI. TAXE SUR LA VALEUR AJOUTÉE ET IMPÔTS À CHARGE DE TIERS (EUR) Exercice Exercice précédent A. Taxe sur la valeur ajoutée portée en compte 1. à l'entreprise (déductible) , ,74 2. par l'entreprise , ,05 B. Montants retenus à charge de tiers, au titre de: 1. précompte professionnel , ,50 2. précompte mobilier , ,

13 XVII. DROITS ET ENGAGEMENTS HORS BILAN (EUR) Exercice Garanties personnelles constituées ou irrévocablement promises par l'entreprise, pour sûreté de dettes ou d'engagements de tiers: Engagements importants pour la vente des actifs immobilisés Vente d appareils sur plan de location ,55 Opérations à terme Marchandises achetées (à recevoir) ,86 XVIII. RELATIONS AVEC LES ENTREPRISES LIÉES (EUR) Exercice Exercice précédent 1. Immobilisations financières , ,70 Participations , ,89 Créances: autres , ,81 2. Créances , ,33 A un an au plus , ,33 4. Dettes , ,39 A un an au plus , ,39 5. Garanties personnelles et réelles constituées ou irrévocablement promises par l'entreprise, pour sûreté de dettes ou d'engagements d'entreprises liées ,42 7. Résultat financier Produits des immobilisations financières , ,42 Frais de dettes ,60 DÉCLARATION RELATIVE AUX COMPTES CONSOLIDÉS A. Informations à compléter par les entreprises soumises aux dispositions de l arrêté royal du 6 mars 1990 relatif aux comptes consolidés des entreprises L entreprise établit et publie des comptes consolidés et un rapport consolidé de gestion comformément aux dispositions de l arrêté royal du 6 mars 1990 relatif aux comptes consolidés des entreprises : OUI/NON

14 5 Bilan social Bilan social au 31 décembre 2000 Numéro ONSS Numéros des commissions paritaires dont dépend l entreprise I. ÉTAT DES PERSONNES OCCUPÉES A. Employés inscrits au registre du personnel 1. Au cours de l exercice et 1. Temps 2. Temps 3. Total (T) 4. Total (T) de l exercice précédent plein partiel ou total en ou total en équivalents équivalents temps plein (ETP) temps plein (ETP) ( exercice) ( exercice) ( exercice) (exercice précédent) Nombre moyen de travailleurs 56,5 7,0 60,9 (VTE) 58,6 (VTE) Nombre effectif d'heures prestées (T) (T) Frais de personnel (EUR) , , ,80 (T) ,60 (T) Avantages accordés en sus du salaire (EUR) xxxx xxxx ,00 (T) ,89 (T) 2. A la date de clôture de l'exercice 1. Temps 2. Temps 3. Total en plein partiel équivalents temps plein a) Nombre de travailleurs inscrits au registre du personnel ,4 b) Suivant la nature du contrat de travail Contrat à durée indéterminée ,4 Contrat à durée déterminée 2 0 2,0 c) Suivant le sexe Hommes ,8 Femmes ,6 d) Suivant la catégorie professionnelle Personnel de direction 6 0 6,0 Employés ,0 Ouvriers ,4 Autres 2 0 2,0 B. Intérimaires et personnes mises à disposition de l'entreprise Durant l'exercice Intérimaires Nombre moyen de personnes employées 2,3 Nombre effectif d'heures prestées Frais pour l'entreprise (EUR) ,

15 II. TABLEAU DE LA ROTATION DU PERSONNEL DURANT L'EXERCICE 1. Temps 2. Temps 3. Total en plein partiel équivalents temps plein A. Entrées a) Nombre de travailleurs qui ont été inscrits au registre du personnel durant l'exercice 6 0 6,0 b) Suivant la nature du contrat de travail Contrat à durée indéterminée 5 0 5,0 Contrat à durée déterminée 1 0 1,0 c) Suivant le sexe et le niveau d'études Hommes : enseignement secondaire 1 0 1,0 Hommes : enseignement universitaire 1 0 1,0 Femmes : enseignement primaire 1 0 1,0 Femmes : enseignement secondaire 3 0 3,0 B. Sorties a) Nombre de travailleurs dont la date de fin de contrat a été inscrite dans le registre du personnel au cours de l'exercice 5 0 5,0 b) Suivant la nature du contrat de travail Contrat à durée indéterminée 5 0 5,0 c) Suivant le sexe et le niveau d'études Hommes : enseignement secondaire 2 0 2,0 Femmes : enseignement primaire 3 0 3,0 d) Suivant le motif de résiliation du contrat Licenciements 4 0 4,0 Autres motifs 1 0 1,0 III. ÉTAT DU RECOURS AUX MESURES EN FAVEUR DE L'EMPLOI AU COURS DE L'EXERCICE Dispositions en faveur Nombre de travailleurs concernés 3. Montant de de l emploi 2. Equivalents l avantage 1. Nombre temps plein (EUR) 2. Autres mesures 2.3.Stage des jeunes 1 1,0 Nombre d employés concernés par une ou plusieurs mesures en faveur de l'emploi Total pour l'exercice 1 1,0 Total pour l'exercice précédente 38 35,7 IV. RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX FORMATIONS POUR LES EMPLOYÉS AU COURS DE L'EXERCICE 1. Nombre de salariés 2. Nombre d heures 3. Frais pour concerné de formation la société Total des initiatives de formation à charge de l'employeur Hommes ,00 Femmes ,

16 6. Description des activités et résumé des principes comptables et des règles d évaluation Description des activités L'activité principale de la société comprend la torréfaction, la fabrication et la commercialisation de café et de produits du café (filtres, etc.) En outre, la société détient des participations dans des entreprises dont les activités principales rejoignent ou se situent dans le prolongement de ses propres activités. Principes généraux La comptabilité est tenue et les comptes annuels sont arrêtés conformément à l'esprit et aux objectifs de la Loi du 17 juillet 1975 relative à la comptabilité et aux comptes annuels des entreprises et aux arrêtés d'exécution y relatifs. Les principales règles d'évaluation particulières sont résumées ci-dessous. Immobilisations incorporelles Les immobilisations incorporelles sont évaluées à leur valeur d'acquisition; les éventuelles charges complémentaires sont directement portées au bilan. Conformément aux dispositions fiscales en la matière, elles sont amorties comme suit: Rubrique Taux Taux d'amortissement augmenté d'amortissement initialement appliqué à la linéaire valeur comptable nette Immobilisations incorporelles 33 % 40 % Immobilisations corporelles Les immobilisations corporelles sont évaluées à leur valeur d'acquisition; les éventuelles charges complémentaires sont directement portées au bilan. Conformément aux dispositions fiscales en la matière, les immobilisations corporelles font l'objet soit d'un amortissement linéaire, soit d'un amortissement dégressif accéléré en fonction de leur durée de vie prévue Rubrique Taux Taux d'amortissement augmenté d'amortissement- initialement appliqué à la linéaire valeur comptable nette Terrains et constructions Constructions 5% Installations, machines et outillage Installations constructions 10% (avant 1993) 20% (à partir de 1993) Matériel 20% (avant 1992) 40% (à partir de 1992) Petit matériel 33% (avant 1993) 40% (à partir de 1993) Mobilier et matériel roulant Mobilier de bureau 10% (avant 1992) 20% (à partir de 1992) Matériel de bureau 20% (avant 1993) 40% (à partir de 1993) Equipement informatique 33% (avant 1993) 40% (à partir de 1993) Voitures (neuves) 25% Voitures (de seconde main) 50% Autres immobilisations corporelles Percolateurs 33% (à partir de 1996) 40% ( ) Au moment de la vente ou de la désaffectation des immobilisations corporelles, la valeur d'acquisition et les amortissements qui s'y rapportent ont disparu des comptes et les plus- ou moins-values sont actées dans le compte de résultats. Les charges de réparations et d'entretien sont directement portées au bilan

17 Immobilisations financières Les immobilisations financières sont évaluées à leur valeur d'acquisition (ou, le cas échéant, à leur valeur d'apport) sous déduction des réductions de valeur y afférentes. Des réductions de valeur ne sont actées que si le Conseil d'administration estime qu'une réduction de valeur ou dépréciation durable a eu lieu. Stocks Les stocks sont évalués à leur coût de revient ou à la valeur marchande actuelle, à la date de clôture de l'exercice, lorsque cette dernière lui est inférieure. Le coût de revient se définit comme le prix d'acquisition (prix d'achat moyen ou dernier prix d'achat comme approximation du prix d'acquisition moyen) ou le prix de fabrication (coûts directs avec individualisation de chaque élément), selon le cas. Les coûts de production indirects ne sont pas repris dans le prix de fabrication. Créances Les créances sont évaluées à leur valeur nominale, sous déduction des réductions de valeur pour créances douteuses ou irrécouvrables. Provisions pour risques et charges Des provisions spécifiques sont constituées pour couvrir les obligations en matière de prépension contractées par la société à l'égard de ses (ex-) membres du personnel. Le cas échéant, d'autres provisions spécifiques ou réductions de valeur sont constituées ou adaptées à la date de clôture de l'exercice en fonction des circonstances concrètes faisant apparaître des pertes ou dépréciations potentielles et sur la base d'estimations justifiées. Conversion de rubriques libellées en devises étrangères Les créances et dettes en devises, de même que les éléments du compte de résultats qui résultent d'opérations en devises étrangères sont actés en francs belges au cours en vigueur au moment de l'opération. Lors de la liquidation de créances et dettes libellées en devises étrangères, les écarts entre le cours historique et le cours de liquidation sont actés dans le résultat. Les écarts de conversion sur les créances et les dettes à la date de clôture de l'exercice sont négligés dans la mesure où ils sont peu importants et n'exercent pas d'influence notable sur les comptes annuels. Droits et engagements hors bilan Les garanties personnelles constituées ou irrévocablement promises par l'entreprise pour sûreté de dettes ou d'engagements de tiers sont reprises sous l'intitulé XVII. de l'annexe aux comptes annuels. 7. Information relative aux subsides en capital accordé a l entreprise Au cours des exercices précédents, des subsides en capital ont été accordés à l'entreprise pour un montant total de EUR dans le cadre de la Loi d'expansion économique du 30 décembre Afin de refléter fidèlement la composition des capitaux propres, ces subsides en capital ont été répartis entre le poste "subsides en capital", d'une part, et le poste "Impôts différés", d'autre part, conformément à l'article 6 de l'ar du 30 décembre Les subsides en capital sont progressivement transférés aux "Autres produits financiers" au même rythme que les amortissements pour lesquels des subsides en capital ont été accordés. Les impôts différés sur les subsides en capital sont progressivement annulés via la rubrique "Prélèvement sur les impôts différés" du compte de résultats, parallèlement à l'annulation des subsides en capital auxquels ils se rapportent

18 8. Rapport de gestion du Conseil d'administration relatif à l'exercice clôturé au 31 décembre 2000 A. Introduction Dans notre rapport de l'an dernier, nous avons déjà mentionné la reprise par Miko Coffee Service n.v. de la bvba Sweet Box. Au mois de juin, les deux sociétés ont fusionné et ont ainsi donné naissance à la quatrième business unit de Miko Coffee Service, à savoir Miko Vending Service. L'événement le plus marquant de l'année 2000 a été la reprise de Lava Drinks bv par Miko n.v.. Lava Drinks bv était déjà depuis de nombreuses années le partenaire commercial exclusif de Miko aux Pays-Bas. Cette reprise a généré un chiffre d'affaires supplémentaire net consolidé de EUR 1,65 million. Concernant la transformation de matières plastiques, signalons la diversification vers les emballages pour repas préparés. A cet effet, deux nouvelles machines de thermoformage et une troisième ligne d'extrusion ont été mises en service en novembre 2000, soit un investissement total de EUR 1,98 million. B. Résultat de l'exercice En 2000, le résultat avant impôts a progressé de EUR 0,59 million et s'élève à EUR 2,945 millions. Le résultat après impôts est passé de EUR 1,52 million à EUR 1,95 million, soit une hausse de 28,20%. L exercice écoulé se clôture donc par un résultat positif à concurrence de EUR ,84. Nous proposons d affecter le résultat de l exercice et le résultat reporté de l exercice précédent, soit un total de EUR ,54 comme suit: C. Impôts sur le résultat EUR 1. Rémunération du capital, à savoir un dividende brut de soit 0,67 EUR ,00 Nous proposons de mettre le dividende net de EUR 0,50 par action en paiement aux guichets de KBC et BBL à partir du 1 juin Dotations à la réserve légale ,58 3. Dotations aux réserves disponibles ,00 4. Report à nouveau 3.294,96 ========== ,54 Les impôts sur le résultat s'élèvent à EUR 0,99 million, soit 33,6% du bénéfice de l'exercice avant impôts. D. Informations relatives aux événements importants qui se sont produits depuis la fin de l'exercice et qui exercent une influence notable sur les résultats et la situation financière du groupe au 31 décembre 2000 Il ne s'est produit, depuis la date de clôture, aucun événement important exerçant une influence notable sur les résultats et la situation financière de Miko n.v. au 31 décembre E. Acquisition d'actions propres Au cours de l'exercice 2000, la société a acquis actions propres pour une valeur de EUR au 31 décembre Une réserve indisponible a été constituée à concurrence de EUR au 31 décembre Ces actions propres ont été acquises dans le cadre d'un plan d'options pour les membres du personnel

19 F. Communication relative aux développements prévus et aux circonstances susceptibles d'exercer une influence considérable sur le développement de la société Dans le cadre de la stratégie d'expansion et de l'internationalisation du groupe, nous avons procédé, en février 2001, à la reprise d'une entreprise de service café en Tchéquie. Cette entreprise sera intégrée dans le groupe sous le nom de Miko Kava. En Belgique, les prix du café sont en baisse. Cette diminution ne s'accompagnera pas, pour notre entreprise, d'une réduction du volume ni d'une modification du résultat, mais pourrait bien exercer un effet à la baisse sur l'évolution du chiffre d'affaires. G. Intérêt personnel des administrateurs Les administrateurs signalent qu'il n'y a eu, durant l'exercice, aucune opération ou décision tombant sous le coup de l'article 523 du Code des sociétés. H. Informations relatives aux activités en matière de recherche et de développement Miko affecte chaque année quelque 2% du chiffre d'affaires du groupe à la recherche et au développement. I. Activités spéciales du commissaire et prestations accomplies par des sociétés avec lesquelles le commissaire a un accord de collaboration professionnel. Le commissaire a accompli des activités supplémentaires à concurrence de EUR ,12. Les sociétés avec lesquelles le commissaire a un accord de collaboration professionnel ont accompli des services pour un montant de EUR 6.018,49 concernant des activités fiscales. J. Informations diverses - Le Conseil d administration demande à l Assemblée Générale de renouveler l autorisation d achat ou d échange d actions propres. Le Conseil d'administration demande cette autorisation en vue d'acquérir par voie d'achat ou d'échange le nombre maximum d'actions autorisé en vertu de l'article 620 du Code des sociétés, à un prix égal à au moins quatre-vingt-cinq (85%) et au plus cent quinze (115%) pour cent du dernier cours de clôture auquel ces actions ont été cotées sur l'euronext Bruxelles le jour précédent ledit achat ou échange. Cette autorisation est sollicitée pour une période de dix-huit (18) mois à compter de la publication de cette décision aux Annexes au Moniteur belge. Conformément à l'article 52bis des lois coordonnées sur les sociétés commerciales, cette autorisation peut être prorogée. - Le Conseil d'administration propose à l'assemblée Générale de convertir et d'augmenter le capital de la société en EURO. Cette augmentation sera opérée par incorporation des réserves disponibles. Le Conseil d'administration propose de porter le capital à EUR , ce qui implique une augmentation de EUR 584,86. Fait à Turnhout, le 26 mars 2001 Frans Van Tilborg administrateur délégué Frans Michielsen administrateur délégué

20 B. LE COMPTE ANNUEL CONSOLIDÉ DU GROUPE MIKO 1. Rapport du commissaire sur les comptes consolidés de l exercice clôturé le 31 décembre 2000 présenté à l assemblée générale des actionnaires de la sociéte Miko n.v. Conformément aux dispositions légales et statutaires, nous avons l honneur de vous faire rapport sur l exécution de la mission de révision qui nous a été confiée. Nous avons procédé à la révision des comptes consolidés établis sous la responsabilité du conseil d administration de la société, pour l exercice se clôturant le 31 décembre 2000, dont le total du bilan s élève à (000) Euro et dont le compte de résultats se solde par un bénéfice consolidé de l exercice de (000) Euro. Les comptes annuels des sociétés de droit extérieur Café Service S.A., Café Regina S.A., Lava Drinks BV, Lava Drinks West Nederland, United Beverages Limited, Miko Coffee Limited, Miko Coffee South West Limited, The Cornish Coffee Company en M.C.O. Limited Liability Company, comprises dans la consolidation de l exercice se clôturant le 31 décembre 2000 pour un total d actifs de (000) Euro et des résultats consolidés de l exercice de 258 (000) Euro, ont été contrôlés par d autres commissaires; nous nous sommes basés sur leur attestation. Les comptes annuels de la société de droit extérieur Miko Polska Limited Liability Company, compris dans la consolidation de l exercice se clôturant le 31 décembre 2000 pour un total d actifs de 172 (000) Euro et d une perte consolidée de l exercice de 15 (000) Euro, n ont pas été contrôlés par nous ou d autres commissaires. Nous avons également procédé à la vérification du rapport consolidé de gestion. Attestation sans réserve des comptes consolidés Nos contrôles ont été réalisés en conformité avec les normes de révision belges, telles que publiées par l Institut des Reviseurs d Entreprises. Ces normes professionnelles requièrent que notre révision soit organisée et exécutée de manière à obtenir une assurance raisonnable que les comptes consolidés ne comportent pas d inexactitudes significatives compte tenu des dispositions légales et réglementaires applicables en Belgique. Conformément à ces normes, nous avons tenu compte de l organisation de l ensemble consolidé en matière administrative et comptable ainsi que de ses dispositifs de contrôle interne. Nous avons obtenu les explications et informations requises pour nos contrôles. Nous avons examiné par sondages la justification des montants figurant dans les comptes consolidés. Nous avons évalué le bien fondé des règles d évaluation, des règles de consolidation et des estimations comptables significatives faites par la société ainsi que la présentation des comptes consolidés dans leur ensemble. Nous estimons que ces travaux fournissent une base raisonnable à l expression de notre opinion. A notre avis, les comptes consolidés clôturés au 31 décembre 2000 donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et des résultats de l ensemble consolidé en conformité aux dispositions légales et réglementaires applicables en Belgique et les informations données dans l annexe sont adéquates. Attestation complémentaires Nous complétons notre rapport par l attestation complémentaires suivantes qui ne sont pas de nature à modifier la portée de l attestation des comptes consolidés :. Le rapport consolidé de gestion contient les informations requises par la loi et concorde avec les comptes consolidés;. Comme indiqué dans l annexe des comptes consolidés, les règles d evaluation de consolidation appliquées pour l élaboration des états financiers ont été modifiées par rapport à l exercice précédent; Anvers, 27 mars 2001 Le commissaire PricewaterhouseCoopers Reviseurs d Entreprises Representée par Luc Discry

COMPTES CONSOLIDÉS 2012

COMPTES CONSOLIDÉS 2012 ÉNERGIE ENVIRONNEMENT EAU ÉOLIEN RÉSEAUX HOLDING WALLON 2 Commentaires des comptes consolidés 1. ACQUISITION ET PÉRIMÈTRE Le périmètre de consolidation et les pourcentages détenus sont présentés dans le

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

Président du Conseil d'administration

Président du Conseil d'administration ! 40! 15/07/2003! 457.006.788! 25! EUR!!-----+--------------------+--------------+-----+-----! ---------------! NAT.! Date du dépôt! N! P.! D.! 03462.1987! C 1.! C O M P T E S A N N U E L S E N M I L L

Plus en détail

Activation des frais de constitution d'une société

Activation des frais de constitution d'une société I. Frais d'établissement Sont portés sous cette rubrique, s'ils ne sont pas pris en charge à un autre titre durant l'exercice au cours duquel ils ont été exposés, les frais qui se rattachent à la constitution,

Plus en détail

COMPTES ANNUELS : schéma complet en milliers d'euros (EUR)

COMPTES ANNUELS : schéma complet en milliers d'euros (EUR) BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES ANNUELS : schéma complet en milliers d'euros (EUR) Des informations concernant le dépôt des comptes annuels et consolidés sont disponibles sur le

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: Greenpeace Belgium Association sans but lucratif Adresse: Haachtsesteenweg N : 159 Boîte: Code postal: 1030 Commune: Schaerbeek Pays: Belgique Registre

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: EVADIX Société anonyme Adresse: Quai Donat Casterman N : 71 Boîte: Code postal: 7500 Commune: Tournai Pays: Belgique Registre des personnes morales

Plus en détail

CBFA COMPTES ANNUELS :

CBFA COMPTES ANNUELS : CBFA COMPTES ANNUELS : modèle complet pour établissements de crédit, entreprises d'investissement et sociétés de gestion d'organismes de placement collectif en milliers d'euros (EUR) (à l'exclusion du

Plus en détail

COMPTES ANNUELS: modèle complet pour entreprises. en euros (EUR)

COMPTES ANNUELS: modèle complet pour entreprises. en euros (EUR) BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES ANNUELS: modèle complet pour entreprises en euros (EUR) Des informations concernant le dépôt des comptes annuels et consolidés sont disponibles

Plus en détail

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013

BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE DE L'EXERCICE D'IMPOSITION 2013 LES AMIS D'ACCOMPAGNER ASBL Rue des Braves, 21 1081 BRUXELLES RPM Bruxelles : BCE BE 0879.434.959 BILAN AU 31 DECEMBRE 2012 TABLEAU DES AMORTISSEMENTS AU 31 DECEMBRE 2012 ANNEXE A LA DECLARATION FISCALE

Plus en détail

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES

LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES LE GROUPE COLRUYT : PASSAGE AUX NORMES COMPTABLES IFRS - INFORMATIONS FINANCIERES PRELIMINAIRES Informations relatives au passage aux normes IFRS pour l'établissement des états financiers Introduction

Plus en détail

Comptes Consolidés 30/06/2014

Comptes Consolidés 30/06/2014 Comptes Consolidés 30/06/2014 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe :

L'avis précise les informations qu'il convient notamment d'indiquer en annexe : L'AVIS DE L'ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES SUR LE TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE Hervé Stolowy, Professeur au Groupe HEC, diplômé d'expertise comptable L'avis n xx de l'oec "Le tableau des flux de trésorerie",

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014

GROUPE NSE INDUSTRIES. Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 GROUPE NSE INDUSTRIES Comptes intermédiaires consolidés Période du 1 er janvier au 30 juin 2014 BILAN (en milliers d euros) ACTIF Note 30/06/14 30/06/13 Ecarts d'acquisition 1 3 872 3 972 Immobilisations

Plus en détail

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an

1. Fonds propres, provisions et impôts différés, dettes à plus d un an Plan Comptable Minimum Normalisé (PCMN) des services résidentiels, d accueil de jour et de placement familial pour personnes handicapées Mise à jour au 01.01.2002 1. Fonds propres, provisions et impôts

Plus en détail

COMPTES ANNUELS: modèle abrégé. pour. associations et fondations. en euros (EUR)

COMPTES ANNUELS: modèle abrégé. pour. associations et fondations. en euros (EUR) BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE Centrale des bilans COMPTES ANNUELS: modèle abrégé pour associations et fondations en euros (EUR) Des informations supplémentaires concernant le dépôt des comptes annuels sont

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux adps 18 bis rue de bruxelles 75009 paris Etats Comptables et Fiscaux 31/12/2014 Téléphone : Etats Financiers Bilan Actif adps Edition du 17/03/15 RUBRIQUES BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2014

Plus en détail

20 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A 1.1

20 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A 1.1 20 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. A 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS DENOMINATION:... REALCO... Forme juridique:... 014 Société anonyme Adresse:... AVENUE ALBERT EINSTEIN N :... 15 Bte:... Code postal:...

Plus en détail

COMPTES ANNUELS EN EUROS

COMPTES ANNUELS EN EUROS 40 27/06/2014 BE 0435.115.967 40 EUR NAT. Date du dépôt N P. D. 14220.00270 C 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS Dénomination: Forme juridique: BETV Société anonyme Adresse: Chaussée de Louvain N : 656 Boîte:

Plus en détail

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE

Parc des Bois de Grasse - 1 rue Louison Bobet - 06130 GRASSE OPERATIONS DE FIN D EXERCICE COMPTABLE Sommaire L INVENTAIRE... 2 LA DETERMINATION DES CHARGES ET DES PROVISIONS... 3 LES IMMOBILISATIONS... 3 LES AMORTISSEMENTS... 4 LES PROVISIONS POUR DEPRECIATION...

Plus en détail

Comptes Consolidés 31/12/2013

Comptes Consolidés 31/12/2013 Comptes Consolidés 31/12/2013 Table des matières BILAN... 2 COMPTE DE RESULTAT... 3 NOTE ANNEXE AUX COMPTES CONSOLIDES... 4 Note 1 - Faits marquants de la période et évènements post clôture... 4 Note 2

Plus en détail

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX

PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX PARTIE B - NOTES ANNEXES AUX COMPTES SOCIAUX Note 1. Informations générales et faits marquants La société Bricorama SA et ses filiales exploitent en France, au Benelux et en Espagne un réseau de grandes

Plus en détail

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13

ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS. Données consolidées. Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014. Page 1 sur 13 ETATS FINANCIERS SEMESTRIELS Données consolidées Du 1 er Janvier 2014 au 30 Juin 2014 Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1. Principes et méthodes de consolidation 2. Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

COMPTABILITE DES ONG

COMPTABILITE DES ONG COMPTABILITE DES ONG Table des matières : 1. Avant-propos 2. Considérations d ordre général au sujet de la comptabilité des ONG 3. Adaptation du schéma de comptes annuels 3.1. SCHEMA DU BILAN 3.2. SCHEMA

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDES 2011

COMPTES CONSOLIDES 2011 COMPTES CONSOLIDES 2011 Les chiffres clés 2011 Développement Patrimoine au 31/12/2011 Livraisons 2011 En cours de construction 2011 Projets en étude au 31/12/2011 59 904 logements 1 198 logements 2 054

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2012/13 Le traitement comptable des immobilisations incorporelles. Avis du 10 octobre 2012

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 2012/13 Le traitement comptable des immobilisations incorporelles. Avis du 10 octobre 2012 COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 2012/13 Le traitement comptable des immobilisations incorporelles Introduction Avis du 10 octobre 2012 1. Tant le schéma complet que le schéma abrégé des comptes

Plus en détail

Références du document Date du document 09/03/01

Références du document Date du document 09/03/01 SOUS-SECTION 3 RÉGIME D'IMPOSITION DES TITRES LIBELLÉS EN DEVISES DÉTENUS PAR LES ÉTABLISSEMENTS DE CRÉDIT ET LES ENTREPRISES D'INVESTISSEMENT [DB 4A2373] Références du document 4A2373 Date du document

Plus en détail

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base

COMPTABILITE. Fait par Christophe Lemaigre. Principes de base Fait par Christophe Lemaigre. COMPTABILITE Principes de base Le bilan est une photographie du patrimoine de l'entreprise. Il est formé de l'actif et du passif. Actif : utilisations, emplois de l'entreprise.

Plus en détail

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/

Plan comptable Belgique http://www.portail-compta.com/ CLASSE 1. FONDS PROPRES, PROVISIONS POUR RISQUES ET CHARGES ET DETTES A PLUS D'UN AN 10 CAPITAL 100 Capital souscrit ou capital personnel 1000 Capital non amorti 1001 Capital amorti 101 Capital non appelé

Plus en détail

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT

BILAN ET COMPTE DE RESULTAT 3 PLACE ARNOLD BILAN ET COMPTE DE RESULTAT - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat C.D. 63 B.P. 4 67116 STRASBOURG-REICHSTETT 03 88

Plus en détail

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010

EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 1 EURASIA GROUPE Comptes consolidés au 31 décembre 2010 S O M M A I R E COMPTES CONSOLIDES Bilan consolidé...4 Compte de résultat consolidé...6 Tableau de flux de trésorerie consolidé...7 NOTES ANNEXES

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance

Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Royaume du Maroc Circulaire n DAPS/EA/06/05 du 9 juin 2006 relative aux comptes semestriels des entreprises d'assurances et de réassurance Dans le cadre de la mise en place d'un dispositif permettant le

Plus en détail

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013

COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 COMPTES CONSOLIDÉS Exercice clos le 31 décembre 2013 1, cours Xavier Arnozan 33000 BORDEAUX BILAN ACTIF 31/12/2013 31/12/2012 Brut Amort.dépréciat. Net Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE

Plus en détail

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT

L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT L AMORTISSEMENT La plupart des actifs immobilisés se déprécient avec le temps, l'usage ou le changement des techniques Ces diminutions de valeur ne peuvent être saisies que globalement une fois par an,

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT

- 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT - 03 - TABLEAU DE FINANCEMENT - APPROFONDISSEMENT Objectif(s) : o Approfondissement du tableau de financement : Pré-requis : variation du Fonds de Roulement Net Global (F.R.N.G.) ; variation du Besoin

Plus en détail

COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013

COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013 COMPTE DE RESULTATS SEMESTRIEL (EUR) 30/06/2015 30/06/2014 30/06/2013 Ventes et prestations 32.462.191 27.132.701 25.330.565 Charges opérationnelles (avant amortissements) (30.008.601) (25.484.549) (23.969.001)

Plus en détail

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3)

-Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) -Règles et méthodes comptables - (Décret n 83-1020 du 29-11-1983 - articles 7, 21, 24 début, 24-1, 24-2 et 24-3) ANNEXE AU BILAN ET AU COMPTE DE RESULTAT Les conventions générales comptables ont été appliquées,

Plus en détail

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78)

ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) 1 ARRETE n 1CM du 4 janvier 2001 relatif au plan comptable notarial de Polynésie française. (JOPF du 11 janvier 2001, n 2, p. 78) Le Président du gouvernement de la Polynésie française, Sur le rapport

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013

COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 185 T AVENUE DE FABRON CZ MR GAUTHIER BERNARD COMPTES ANNUELS du 01/01/2013 au 31/12/2013 - Bilan actif-passif - Compte de résultat - Détail des comptes bilan actif passif - Détail compte de résultat Le

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS

FONDATION D ENTREPRISE CHANEL. 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS FONDATION D ENTREPRISE CHANEL 135 Avenue Charles de Gaulle 92200 NEUILLY SUR SEINE COMPTES ANNUELS Exercice du 18 juin 2011 au 31 décembre 2012 SOMMAIRE COMPTES ANNUELS ANNEXE 6 1. Faits caractéristiques

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 132/4 - Marchés à terme en marchandises A. Principes 1. En application de l'article 69, 1 er, 1 er alinéa de l'arrêté royal du 30 janvier 2001 portant exécution

Plus en détail

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009

Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Communiqué annuel de BSB sur l exercice 2009 Louvain-la-Neuve, le 18 mars 2010, 18h00 Information réglementée 1. CROISSANCE ET INVESTISSEMENTS Nous clôturons 2009 de manière contrastée. Tout d abord, les

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23

NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 NORME COMPTABLE RELATIVE AUX OPERATIONS EN DEVISES DANS LES ETABLISSEMENTS BANCAIRES NC 23 OBJECTIF 01 - La Norme Comptable Tunisienne NC 15 relative aux opérations en monnaies étrangères définit les règles

Plus en détail

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900

-12 Résultat net de l'exercice (excédent ou déficit Poste Résultat des l'exercice (excédent) 12000 Poste Résultat de l'exercice (déficit) 12900 -10 Fonds associatifs et réserves Poste Fonds associatifs sans droit de reprise 102000 Poste Valeur du patrimoine intégré 102100 Poste Fonds statutaires (à déclarer en fonction des statuts) 102200 Poste

Plus en détail

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES

I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES Plan comptable I.P.C.F. INSTITUT PROFESSIONNEL DES COMPTABLES ET FISCALISTES AGREES PLAN COMPTABLE (*) NOVEMBRE 2009 I.P.C.F. Avenue Legrand 45 1050 BRUXELLES Tél.: 02/626.03.80 Fax: 02/626.03.90 E-mail:

Plus en détail

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut

A. Bilan. B. Compte de résultat. Comptes sociaux au 31 décembre 2013. ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut Comptes sociaux au 31 décembre 2013 A. Bilan ACTIF (en milliers d euros) Notes Brut 2013 Amort. et dépréc. Immobilisations incorporelles 3-4 21 280 1 926 19 354 19 071 Immobilisations corporelles 3-4 7

Plus en détail

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE

LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE 1 LE PLAN COMPTABLE LUXEMBOURGEOIS : VERSION ABREGEE CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10. Capitaux propres 106. Réserves 107. Capital 108. Compte de l'exploitant

Plus en détail

Plan comptable marocain www.lacompta.org

Plan comptable marocain www.lacompta.org Plan comptable marocain www.lacompta.org Comptabilité pour étudiants et professionnels Raccourcies : cliquez sur un compte pour afficher ses sous comptes CLASSE 1 : COMPTES DE FINANCEMENT PERMANENT 11

Plus en détail

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES

LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER. Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. TABLE DES MATIERES LE CREDIT-BAIL MOBILIER & IMMOBILIER Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o Traitements comptables des opérations dans le cadre du crédit-bail mobilier et immobilier. Connaissances juridiques.

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL

RAPPORT FINANCIER ANNUEL RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice 2013-2014 Sommaire Attestation du dirigeant... 3 Comptes Sociaux... 4 Comptes Consolidés Groupe... 24 Rapports des Commissaires

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 225 17 décembre 2010. S o m m a i r e NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES POUR LES ENTREPRISES

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 225 17 décembre 2010. S o m m a i r e NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES POUR LES ENTREPRISES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3633 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 225 17 décembre 2010 S o m m a i r e NORMES COMPTABLES INTERNATIONALES

Plus en détail

Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B.

Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B. Office de Contrôle des Assurances Annexe A à la Communication F.1 Demande d'une société de cautionnement mutuel (arrêté royal du 30 avril 1999 - M.B. du 6 août 1999) Le(s) soussigné(s)... 1 ayant reçu

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

DOSSIER DE GESTION. Sommaire

DOSSIER DE GESTION. Sommaire 102 Allée de Barcelone 31000 TOULOUSE Forme juridique : ENTREPRISE INDIVIDUELLE Régime fiscal : R. Simplifié Date exercice : 01/07/2012 au 30/06/2013-12 DOSSIER DE GESTION Sommaire Présentation de l'exploitation

Plus en détail

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé.

Les résultats du premier semestre 2007 sont encore totalement affectés par la situation stratégique antérieure et les charges du passé. De Rouck Geomatics poursuit la mise en œuvre de son plan de réorientation stratégique. Les résultats du premier semestre sont encore affectés par la situation stratégique antérieure. Au cours du premier

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurance et/ou de réassurance NC31 Objectif de la norme 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009

2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 2ème Comptabilité Exercice récapitulatif Mars 2009 FISCALITE DES ENTREPRISES - UF 661 - IMPOT DES SOCIETES 1. Il s agit d une SPRL comptant deux associés gérants dont l un n est pas rémunéré. 2. La société

Plus en détail

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE

UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------- Le Conseil des Ministres PLAN COMPTABLE DES COLLECTIVITES TERRITORIALES T - UEMOA - I - PRESENTATION DU PLAN COMPTABLE I.1 - Les classes

Plus en détail

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32

NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 NORME COMPTABLE RELATIVE A LA PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS DES ASSOCIATIONS AUTORISEES A ACCORDER DES MICRO-CREDITS NC 32 OBJECTIF 01. La norme comptable NC 01 - "Norme comptable générale" définit

Plus en détail

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1

Comptes Consolidés Logic Instrument au 31 décembre 2011 1 GROUPE Comptes consolidés Au 31 décembre 2011 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET MÉTHODES

Plus en détail

EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. C 1.1

EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. C 1.1 40 1 EUR NAT. Date du dépôt N P. U. D. C 1.1 COMPTES ANNUELS EN EUROS (2 décimales) DENOMINATION:... TESSENDERLO CHEMIE... Forme juridique:... Société anonyme Adresse:... Troonstraat N :... 130 Bte:...

Plus en détail

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE

AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE AVIS N 89 MINISTERE DES FINANCES CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITE Avis portant plan et règles de fonctionnement des comptes et présentation des états financiers des entités d assurances et /ou de réassurances.

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES SOMMAIRE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES Bilan Compte de résultat Tableau des flux de trésorerie Variation des capitaux propres Annexe aux comptes consolidés 1 Transition aux normes IFRS 2 Principes et

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES

2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES Liste des comptes du plan de référence spécifique à Eglise Evangélique Luthérienne de France (Inspection de Paris) pour l'année 2014 CLASSE 1 : COMPTES DE CAPITAUX 10 : FONDS ASSOCIATIFS ET RESERVES 1021

Plus en détail

18. Correction résultant de l'affectation du bénéfice (à déduire) 120

18. Correction résultant de l'affectation du bénéfice (à déduire) 120 Tableau 41.70 - COMPOSITION DES FONDS PROPRES SUR BASE SOCIALE (Art. 14 et 15 du règlement) 1. Fonds propres sensu stricto (art. 14, 1er, 1 ) Valeur comptable Code 05 11. Capital libéré et primes d'émission

Plus en détail

LES CRÉANCES ET LES DETTES

LES CRÉANCES ET LES DETTES LES CRÉANCES ET LES DETTES Règles générales d évaluation Définition d un actif et d un passif ACTIFS Tout élément de patrimoine ayant une valeur économique positive pour l entité est considéré comme un

Plus en détail

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011

Du résultat social au résultat consolidé Novembre 2011 Du résultat social au résultat consolidé Novembre 011 Du résultat social au résultat consolidé Préambule Les comptes consolidés ont pour but de présenter le patrimoine, la situation financière et les résultats

Plus en détail

PLAN COMPTABLE NORMALISE

PLAN COMPTABLE NORMALISE PLAN COMPTABLE NORMALISE Classe 1 : COMPTES DE CAPITAUX, DE PROVISIONS ET DE DETTES FINANCIERES 10 Capital ou dotation des succursales et comptes de l exploitant 101 Capital souscrit (Sociétés de capitaux

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PERIODE DU 1 ER AVRIL AU 31 DECEMBRE 2004-1 - COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ Période du 1 er avril au 31 décembre 2004 2003 2003 Exercice clos le Notes Pro forma 31 mars 2004

Plus en détail

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

SOCIETE DE TAYNINH RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL. A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 SOCIETE DE TAYNINH 2013 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL A. Rapport d activité pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 B. Etats financiers au 30 juin 2013 C. Rapport des commissaires aux comptes

Plus en détail

Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005

Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005 A.S.B.L. agréée par A.R. du 12 avril 2004 Rue de la Charité 33 Bte 2 1210 Bruxelles Rapport annuel présenté à l Assemblée Générale Ordinaire du 30 mai 2005 Exercice 2004 2 BUREAU BELGE DES ASSUREURS AUTOMOBILES

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL RCP 2011

RAPPORT ANNUEL RCP 2011 RAPPORT ANNUEL RCP 2011 Remboursement du congé de paternité Caisse des Dépôts - Direction des retraites et de la solidarité rue du vergne - 33059 Bordeaux cedex 05 56 11 41 23 www.cdc.retraites.fr RETRAITES

Plus en détail

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat

Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Norme comptable internationale 12 Impôts sur le résultat Objectif L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des impôts sur le résultat. La question principale en matière

Plus en détail

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES -

ANNEXE - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Page : 1 - REGLES ET METHODES COMPTABLES - Permanence des méthodes Changements de méthode : Les engagemetns de retraite sont comptabilisés, désormais, en incluant les charges sociales. La régularisation

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros)

IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) IFRS Etats financiers consolidés abrégés (en milliers d euros) 1. Compte de résultats consolidé par segment au 30.06.2005 2. Bilan consolidé par segment au 30.06.2005 3. Tableau des flux de trésorerie

Plus en détail

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la préparation et à la présentation des états financiers consolidés d'un groupe

Plus en détail

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles Objectif 01. Une entreprise peut acquérir des éléments incorporels ou peut elle-même les développer. Ces éléments peuvent constituer des

Plus en détail

ASSOCIATION F.N.A.S.S.

ASSOCIATION F.N.A.S.S. Comptes annuels ASSOCIATION F.N.A.S.S. 12 RUE DE CAMBRAI - CS80011 59046 LILLE CÉDEX Exercice clos le 31 décembre 2013 SIRET : 783 713 688 00084 ASSOCIATION F.N.A.S.S. Exercice clos le 31 décembre 2013

Plus en détail

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA )

- Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) Le Groupe Ecobank présente de très bons résultats en 2014 : - Produit net bancaire : +14% à 2,3 milliards $EU ( 1 134 milliards FCFA ) - Résultat avant impôt : +134% à 519,5 millions $EU ( 258 milliards

Plus en détail

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013

Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 ASSOCIATION «GRANDE TRAVERSEE DES ALPES» Association Loi 1901 Siège social : 6 rue Clôt-Bey 38000 GRENOBLE Cedex Rapport du Commissaire aux Comptes sur les comptes annuels clos le 31 décembre 2013 3 Avenue

Plus en détail

NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires

NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires NC 21 Présentation des états financiers des établissements bancaires Objectif 01. La Norme Comptable NC 01 -"Norme Comptable Générale" définit les règles relatives à la présentation des états financiers

Plus en détail

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES

TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers TOURISME CHAUDIÈRE- APPALACHES États financiers Rapport de l'auditeur indépendant 1 États financiers Bilan 3 État des résultats 4 État de l'évolution de l actif net 6 État des flux de

Plus en détail

Plan comptable des associations et fondations

Plan comptable des associations et fondations Plan comptable des associations et fondations Classe 1 - Comptes de capitaux Classe 2 Comptes d immobilisations Classe 3 Comptes de stocks Classe 4 Comptes de tiers Classe 5 Comptes financiers Classe 6

Plus en détail

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain

COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation de l'ain 13 ROUTE DE SEILLON 01000 BOURG EN BRESSE Bilan Association Présenté en Euros Période du 01/09/2013 au 31/08/2014 édité le 27/10/2014 COMITE DEPARTEMENTAL d'equitation

Plus en détail

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE

INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE INSTRUCTION N 002 RELATIVE AUX NORMES PRUDENTIELLES DES COOPERATIVES D EPARGNE ET DE CREDIT AINSI QUE DES INSTITUTIONS DE MICRO FINANCE La Banque Centrale du Congo, Vu la loi n 005/2002 du 07 mai 2002

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES AU 30 JUIN 2014 1 SOMMAIRE ÉTATS DE SYNTHESE 1. Etat résumé de la situation financière consolidée 2. Etats résumés du résultat net et des gains et pertes

Plus en détail

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES

CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES CESSIONS D'ELEMENTS D ACTIF - IMMOBILISATIONS AMORTISSABLES Objectif(s) : o Conséquences comptables des opérations de cessions, o Aspects fiscaux. Pré-requis : o Maîtrise des amortissements et provisions,

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS Nomenclature des comptes Ce Plan Comptable des Associations est extrait du Plan Comptable Général 1999 et il intègre les nouveaux comptes issus de l'arrêté du 8avril 1999

Plus en détail

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2

Sommaire. Weborama Rapport financier du premier semestre 2007 2 Rapport financier du premier semestre 2007 Sommaire 1. Commentaires sur l activité de la période... p. 3 2. Rapport des Commissaires aux comptes... p. 5 3. Comptes consolidés au 30 juin 2007... p. 9 Weborama

Plus en détail