Bitcoin : repenser la monnaie. Conférence TEDx au HEC Montréal. par Francis Pouliot Directeur des Affaires publiques à la Fondation Bitcoin Canada

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bitcoin : repenser la monnaie. Conférence TEDx au HEC Montréal. par Francis Pouliot Directeur des Affaires publiques à la Fondation Bitcoin Canada"

Transcription

1 Bitcoin : repenser la monnaie Conférence TEDx au HEC Montréal par Francis Pouliot Directeur des Affaires publiques à la Fondation Bitcoin Canada 24 mai 2014 Slide 1 Bitcoin : repenser la monnaie Bonjour Mon nom est Francis Pouliot, je suis directeur de la Fondation Bitcoin Canada, un organisme sans but lucratif dont la mission est de promouvoir, protéger et standardiser Bitcoin au Canada. Il y a quelques mois, j ai pris la décision de quitter ce que je considérais comme une prometteuse carrière en tant qu analyste en politiques publiques afin de me concentrer sur ce que je vais faire avec vous aujourd hui : partager ma passion pour Bitcoin. Mais avant de commencer à vous bombarder d information, j aimerais faire un petit tour de salle. Levez la main ceux qui ont déjà essayé de comprendre ce qu est Bitcoin, soit lisant les nouvelles, en recherchant vous-mêmes ou en vous la faisant expliquer? Levez la main ceux qui sont confiants de pouvoir m expliquer exactement comment Bitcoin fonctionne? J aimerais pouvoir vous que vous sortirez de cette présentation des experts sur le fonctionnement de Bitcoin, mais ça serait faux, parce que j ai moi-même absolument rien compris la première fois que j en ai entendu parler. Slide 2 C'est complètement normal d'être confus lorsqu'on entend parler de cryptographie, de mining, de réseau pair-à-pair et de chaîne de bloc. Après tout, ce sont des avancées technologiques très complexes et j'ai encore de la misère à comprendre comment un Boeing 747 arrive à voler. Le jour où ma vie a changé, c est le jour où j ai compris quelle était la raison d être de Bitcoin. C est lorsque j ai compris à quoi ça sert et pourquoi j en ai besoin.

2 Slide 3 Et quand je repense à ce jour, je ne peux m empêcher de penser à cette citation de Henri Ford, qui a dit : «C est une bonne chose que le peuple ne comprenne pas notre système bancaire et notre système monétaire, parce que s il comprenait, je crois qu il y aurait une révolution avant demain matin» La raison pour laquelle Bitcoin est souvent qualifiée de révolution, c est par ce que cette innovation technologique nous permet pour la première fois de concevoir des systèmes bancaires et monétaires complètement différents et indépendants de ceux dans lequel on évolue actuellement. Par force de contraste, Bitcoin nous permet de constater la médiocrité de notre réalité par rapport à ce que la technologie peut nous offrir. Slide 4 Qu est-ce que Bitcoin? Bitcoin est un réseau de transactions électroniques décentralisé sur internet qui permet à n importe quel individu de transférer de l'argent à n'importe qui dans le monde de manière directe et instantanée. Bitcoin, c'est également une nouvelle forme de monnaie complètement numérique qui est utilisée comme moyen d'échange et comme unité de compte sur ce réseau. Ces deux attributs font en sorte que Bitcoin soit en même temps une alternative à la fois : 1) le système bancaire traditionnel : les banques, les cartes de crédits et les processeurs de paiements en ligne comme PayPal 2) le système monétaire international : les devises nationales crées et contrôlées par des banques centrales sous les commandes des gouvernements. Slide 5 La différence majeure avec ces systèmes et Bitcoin est qu ils sont fortement centralisés alors que Bitcoin est complètement décentralisé. Aucune gouvernement, aucune banque centrale, aucune institution financière ou aucun groupe quel qu'il soit n'a de contrôle ni sur le réseau ni sur la gestion de la monnaie. Toutes les tâches nécessaires à la création et la gestion de ce système monétaire et de ce réseau

3 de transaction sont effectuées de manière distribuée par tous les utilisateurs du réseau. Avec Bitcoin, fini les asymétries de pouvoir : tout comme sur le réseau BitTorrent, que la plupart d entre vous connaissez si vous avez téléchargé un film sur Pirate Bay, les utilisateurs du réseau Bitcoin sont à la fois producteurs et consommateurs de services financiers. Slide 6 Aucune information personnelle, aucune documentation et aucun minimum de capital n'est requis afin d'utiliser Bitcoin. Bitcoin c'est le système financier le moins discriminatoire sur la planète. Bitcoin redonne à ses utilisateurs le droit de propriété indéniable et irrévocable sur leur argent et la capacité de la transférer à quiconque, sans autorisation externe, selon leurs propres termes. C'est beau tout ça, mais ce n est pas la première fois qu'une innovation géniale s'est avérée inutile. Pourquoi a-t-on besoin de Bitcoin? Slide 7 Afin de mieux comprendre la raison d être de Bitcoin, faisons un exercice de visualisation. Si je vous demande de visualiser la monnaie, quelle est l'image qui vous apparaît en tête? Slide 8 Lorsque l'on pense à la monnaie, on pense automatiquement aux «billets de banque» de notre pays, soit les Euros, les Dollars, le Yen, le Peso, etc. On accepte de se faire payer avec ces bouts de papier parce qu'on peut se procurer avec ceux-ci les biens et les services que l'on désire. Et si les marchands les acceptent en échange de leurs produits, c'est également parce qu'ils comptent les échanger contre d'autres produits et services qu'ils désirent. Après tout, c'est la fonction même de la monnaie, non? La plus grande différence entre ces monnaies est simplement le visage du chef d État qu on y retrouve. Elles ont les mêmes caractéristiques de bases et c'est pour cette raison qu'elles sont classifiées comme une entité propre : les monnaies fiduciaires. La différence entre les monnaies fiduciaires et les autres alternatives, soit celles du passé comme l or ou l argent ou soit celles du futur comme Bitcoin, c est que les billets de banque n ont aucune valeur autre que leur fonction en tant que monnaie d échange.

4 En effet, tout le monde utilise des dollars pour se procurer autre chose et la valeur intrinsèque d un billet de banque c est finalement que la valeur du papier sur lesquels ils sont imprimés. Slide 9 Elle est pourtant clairement perçue comme ayant de la valeur, puisqu'on voit souvent à la télé des bandits qui essaient d'en voler dans les banques. Si c est le cas, d où provient cette valeur? Slide 10 On peut la découvrir en l étymologie du mot «monnaie fiduciaire», qui provient du terme latin Fiducia, signifiant : «foi, confiance». La valeur des monnaies fiduciaires provient tout simplement du fait que nous avons tous confiance que nous pourrons utiliser ces billets pour se procurer tout ce que l on désire. C est pour cette raison que nous acceptons tous de les utiliser dans notre vie de tous les jours. En même temps, l acceptation répandue de ces billets de banque comme méthode de paiement fait en sorte que les dollars soient des biens utiles et désirés par tous. Slide 11 Mais si on fait confiance au dollar parce qu il est utile, mais en même temps qu il est utile parce qu on y fait confiance, lequel des deux est venu en premier? L État et les gouvernements. Slide 12 Par diverses législations et règlements, les gouvernements ont rendu l utilisation de leur devise obligatoire ou, au mieux, fortement recommandable. Slide 13 Il y a plusieurs loi concernant la monnaie au Canada, mais celle qui attire le plus notre attention est celle-ci : la Loi sur la Monnaie, et particulièrement l article 13 (1). «Les actes et opérations, notamment contrats, ventes, paiements, effets, billets, titres et valeurs, relatifs à une somme d argent ou prévoyant soit le paiement d une somme d argent, soit l obligation d en payer une, se font d après la monnaie canadienne, s ils ne se font pas suivant : a) soit la monnaie d un pays étranger;

5 b) soit une unité de compte définie par rapport aux monnaies de plusieurs pays. Ce que l on retient, c est qu il est obligatoire au Canada de : Payer ses impôts en dollar. Accepter des dollars comme paiement de dettes. Accepter des dollars comme paiement pour des biens et services. Nous n avons donc pas spontanément choisi d utiliser les dollars car c était la forme de monnaie qui répondait le plus à nos besoins : nous sommes obligés de les utiliser. La valeur des dollars repose donc entièrement sur des règlements et des lois qui nous sont imposés par le gouvernement. Mais si vous avez bien écouté devant votre cours d économie 101, vous me direz que j ai oublié quelque chose. En effet, en plus d être utile, ne faut-il pas qu un objet soit rare afin qu il ait de la valeur? Bien sûr, si le nombre de dollar que possèdent les Canadian doublait du jour au lendemain, il faudrait nécessairement deux fois plus de dollars pour acheter les mêmes choses que la veille. Autrement dit, la valeur du dollar baisserait de moitié Il faut donc que quelqu un s occupe de maintenir le nombre de dollars canadiens à un niveau stable. À qui fait-on confiance pour protéger la rareté de notre monnaie? Slide 14 Dans la plupart des pays, l institution en charge de gérer la monnaie s appelle une Banque Centrale. Celle-ci est habituellement soit un regroupement de banques privées qui s est fait donner des pouvoirs par le gouvernement, soit une institution gouvernementale en bonne et due forme. Au Canada, cette institution s appelle la Banque du Canada. J ai pris cette description sur leur site Web, je n aurais pas pu le dire mieux moi-même. «Nous sommes la banque centrale du Canada. Nous nous employons à préserver la valeur de la monnaie et maintenant l inflation à un niveau stable et bas» L inflation? Certaines personnes croient que l'inflation soit un phénomène naturel comme les saisons. Au contraire, l inflation est principalement causée lorsque la rareté de notre monnaie diminue. Celle-ci diminue au fur et à mesure que les banques centrales impriment de nouveaux billets ou les fait apparaître de manière numérique à partir de rien. La mission de la Banque du Canada, finalement, est de se contrôler et de ne pas trop créer de

6 nouvelle monnaie, ce qui ferait trop rapidement augmenter l inflation. Slide 15 La valeur du dollar canadien continue de baisser d'année en année au fur et à mesure que l'on crée de la monnaie. Cependant, on a la chance d'avoir un gouvernement responsable au Canada, qui effectivement garde l'inflation à un taux relativement bas, mais ce n'est pas la même chose dans tous les pays. Dans d autres parties du monde, comme l Argentine ou le Zimbabwe, les banques centrales ont complètement perdu tout contrôle et la valeur de l argent a tellement chuté qu il fallait des millions en monnaie locale pour acheter ne serait-ce qu une douzaine d œufs. Inutile de vous dire que dans ces deux-cas, les actions de la banque centrale ont plongé ces pays dans un chaos que l on peine à imaginer au Canada. Slide 16 Plus près de chez nous, chez nos voisins du Sud, la banque centrale éprouve énormément de diffuculté à contrôler son impression de nouvelle monnaie. Considérent à quel point l économie du Canada et de plusieurs autres pays est liée à la leur, il y a de quoi s inquiéter. Mais si c est si mauvais de toujours créer plus de nouvelle monnaie, pourquoi est-ce que les banques centrales le font? De manière générale, les banques centrales doivent se plier à la politique monétaire de leur gouvernement. En imprimant de l'argent, les gouvernements ont la possibilité de facilement financer leur dette sans lever des impôts ou couper des dépenses, ce qui leur permet de réaliser toutes sortes de projets : les guerres les plans de relance économique Et, comme nous l avons très clairement vu en 2008, les plans de sauvetages des grandes institutions financières (Wall Street) Cette monnaie que les gouvernements dévaluent selon leurs bons désirs, ce sont les monnaies dans lesquelles vous gardez vos épargnez et avec lesquelles vous comptez vous loger et vous nourrir dans un avenir immédiat. Il faut donc avoir confiance que, en ce qui concerne la politique monétaire, le gouvernement ne n est pas uniquement préoccupé par sa réélection immédiate mais a véritablement les intérêts à long terme de ses citoyens et des générations futures à cœur. Slide 17

7 Ceci s avère problématique lorsque l on se rend compte qu à l échelle internationale, seul 14 % de la population accorde une grande confiance à son gouvernement. Slide 18 Si vous laissez votre monnaie sous votre matelas ou dans un coffre-fort, sa valeur va s évaporer comme un raison au soleil. Il est donc nécessaire de solliciter les services d institutions bancaires et financières pour préserver la valeur de notre argent, et il est très difficile, voire impossible, de pouvoir posséder et échanger des dollars sans devoir avoir recours à celles-ci. Ces institutions gardent toujours contrôle sur nos transactions l accès à nos transactions. Elles sont également les dépositaires de nos informations privées. Elles détiennent un pouvoir disproportionné face aux consommateurs, et le pire c est que nous sommes leurs clients : nous les payons pour tous ces «services». Slide 19 Jusqu à très récemment, plusieurs personnes étaient convaincues qu il n y avait aucune alternative. Heureusement, aujourd hui, nous pouvons enfin commencer à discuter d un «Plan B» : Bitcoin. Slide 20 Le futur de la monnaie débute en 2008 alors que Satoshi Nakamoto publie sur internet le «Bitcoin white paper», le document conceptuel et technique dans lequel il explique pour la première fois le concept de Bitcoin et comment le faire fonctionner. Sa contribution a été de créer le protocole informatique et la première version libre et ouverte du logiciel Bitcoin. Les transactions en Bitcoin sont régies par les règles de ce protocole et sont effectuées sur un réseau de pairs décentralisé auquel chaque utilisateur de Bitcoin participe à travers ce logiciel libre. Slide 21 Comme la plupart d entre vous le savent bien, il est très facile de copier des données prises sur internet. Si on peut copier une monnaie numérique, il devient alors possible de la dépenser plusieurs fois, ce qui est évidemment problématique. La raison principale pour laquelle l invention de Satoshi est si innovatrice est par la solution qu il a trouvée à ce problème. La solution facile et traditionnelle aurait été de confier la validation de toutes les transactions à une entité centralisée qui puisse garantir que la monnaie ne soit dépensée qu une seule fois. Le

8 problème est que tout le système monétaire et financier d une telle monnaie reposerait dans les mains des quelques personnes qui vérifient ces transactions, comme c est le cas actuellement. Afin d être assurés que l argent n est dépensé qu une seule fois sans devoir faire confiance à une tierce partie, Satoshi a inventé un système selon lequel toute transaction est annoncée publiquement sur le réseau et enregistrée dans une base de données continuellement mise-à-jour. Les participants du réseau se mettent d accord pour savoir quelle transaction a eu lieu en premier, et c est cette transaction-ci qui est valide. Il devient alors impossible de dépenser l argent deux fois. Slide 22 Lorsque je paie un café en Bitcoin, j envoie avec une application sur mon téléphone un message au réseau signifiant «j ai transféré la propriété de bitcoins à la caisse de ce café». Ce message est enregistré dans le registre de toutes ces transactions, qui est nommé «chaîne de blocs». La chaîne de blocs est hébergée de manière décentralisée sur les ordinateurs des participants au réseau qui ont téléchargé le logiciel de référence Bitcoin. Slide 23 La première grande différence avec les monnaies fiduciaires est que les bitcoins sont graduellement mis en circulation sur le réseau selon une fréquence mathématiquement prévisible. Personne ne peut manipuler le nombre de bitcoins ou en faire augmenter la masse monétaire. Le nombre de Bitcoin est limité à 21 millions. Ceci veut dire que la pouvoir d achat d un bitcoin est destiné à toujours augmenté sur le long terme. Bitcoin est donc particulièrement attrayant comme alternative à des monnaies hyper inflationnistes. Slide 24 Quelqu'un a déjà acheté quelque chose en ligne avec une carte de crédit? Le nombre d'étapes par lequel cet achat est surprenant. Voici les principales étapes et tiers-parti pour l authentification de votre carte de crédit. Voici les principales étapes et tiers-parti pour la compensation et le règlement de votre carte de crédit, ce que l on appelle communément le paiement. Ceci n est que les principaux intermédiaires, et tout ce beau monde ne travaille pas pour des pinnotes, loin de là.

9 Slide 25 Les transactions sur le réseau Bitcoin n impliquent que les parties qui souhaitent volontairement transiger. Vous n avez pas besoin de l approbation ou de la validation de qui que ce soit pour transiger. Conceptuellement c est l équivalent d une transaction cash «main-à-main» sur internet. À la fois l autorisation, la compensation et le règlement sont effectués de manière décentralisée sur le réseau Bitcoin. Slide 26 Un autre avantage considérable de Bitcoin est qu il procure la protection la plus poussée en termes de vie privée. L an dernier, environ 17 millions d américains ont été victimes de fraude liée à un vol d identité. Collectivement, ces personnes ont perdu 21 milliards $. Ces fraudes ont été commises à 90% grâce à des informations bancaires et de carte de crédit. Nous sommes en effet obligés de faire confiance aux banques et de leur dévoiler un grand nombre de nos informations personnelles. Voici les informations nécessaires pour faire un virement bancaires. En plus, au Canada, il faut également dévoiler deux preuves d identités ainsi qu une preuve d adresse. Ce que l on retient de ceci, c est que les institutions financières nous demandent trop d informations privées et nous ne pouvons tout simplement pas leur faire confiance avec cellesci. Slide 27 Voici les informations que l on doit dévoiler pour utiliser Bitcoin ou pour faire une transaction. 1) Clé publique du récipiendaire 2) Montant à envoyer Voici la documentation requise pour utiliser Bitcoin : Rien. Ai-je vraiment besoin d en dire plus? Slide 28

10 Bitcoin est également extrêmement rapide. Tellement rapide que pour moi le seul équivalent conceptuel serait le pouvoir de téléporter de l argent directement dans le coffre-fort de quelqu un. La différence de vitesse entre le système Bitcoin et le système bancaire est de la même magnitude que la différence de vitesse entre un courriel et un envoi postal. Une transaction Bitcoin est envoyée en quelques secondes et confirmée en plus ou moins 10 minutes. Un virement bancaire prend au minimum 48h ouvrables et peut prendre plusieurs semaines avant d être confirmé Slide 29 Bitcoin est une monnaie sans frontière. C est l essence même de la mondialisation. Les distances physiques ou les frontières nationales n ont absolument aucune importance dans le système Bitcoin. Envoyer de l argent en Afrique, c est exactement pareil que de payer un café en Bitcoin. Le royaume de Bitcoin, c est l Internet. Slide 30 Outre la perte du pouvoir d achat, le dollar nous est très coûteux car nous avons besoins de banques pour l utiliser. En plus des frais bancaires que nous payons pour avoir accès à notre argent, nous devons payer des frais additionnels pour faire des transactions. Voici, en pourcentage, combien coût une transaction de 200 dollars dans différents pays. Ceci est particulièrement néfaste pour les immigrants qui travaillent en Occident et qui souhaitent envoyer de l argent à leurs familles dans leurs pays d origine. Puisqu aucun intermédiaire n est nécessaire pour une transaction Bitcoin et puisque l effort requis pour les tâches effectuées par le réseau est distribué, Bitcoin ne coûte presque rien. N importe qui peut se procurer un portefeuille Bitcoin et faire des transactions gratuitement. Un frais volontaire minime d habituellement 0,0001 Bitcoin (ou 5 sous) peut être ajouté à une transaction pour qu elle soit confirmée plus rapidement. Slide 31 Non seulement le système bancaire est inefficace et coûteux mais il est très difficile d accès, particulièrement chez ceux qui en ont le plus besoin. 2.5 milliards d êtres humains n ont aucun accès à des services bancaires ou financiers. Sans ces services, il est très difficile pour ceux-ci de conserver et faire fructifier leur argent. Il est donc pratiquement impossible de sortir du cercle de la pauvreté sans accès à des services bancaires. 59% des adultes des pays en développement n ont aucun accès à des services financiers.

11 Pourquoi? Voici les 5 raisons principales : Pas de succursales physiques Trop de documentation requise Coût élevé des frais bancaires Solde minimum pour avoir un compte bancaire Permissions / contrôles gouvernementaux Comme vous le voyez, ce sont des barrières qui n existent tout simplement pas avec Bitcoin. Slide 32 Les caractéristiques du réseau Bitcoin et de sa monnaie, c'est pas mal celles qu'on aurait choisi pour une monnaie super-héro. Bitcoin est cependant plus qu une monnaie. C est l innovation technologique la plus significative depuis l invention de l internet. C est une communauté de personnes qui repousse les limites de l imaginable. C est une alternative à un système que nous n avons pas choisi. C est un outil de libération.

Bitcoin de l'argent sans les banques?

Bitcoin de l'argent sans les banques? Bitcoin de l'argent sans les banques? Swiss Banking Operations Forum, Zurich, le 6 mai 2014 Beat Weber, Banque nationale autrichienne Qu'est-ce que «Bitcoin»? Exigence: Une alternative Internet privée

Plus en détail

Avec Bitcoin, payer et vendre sans les banques

Avec Bitcoin, payer et vendre sans les banques Avec Bitcoin, payer et vendre sans les banques LE MONDE SCIENCE ET TECHNO 29.11.2012 à 16h12 Mis à jour le 30.11.2012 à 09h57 Par David Larousserie Internet continue de faire vaciller les bases des secteurs

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES

L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES en collaboration avec L ASSURANCE-DÉPÔTS UNE PROTECTION POUR VOS ÉCONOMIES Le supplément L assurance-dépôts: une protection pour vos économies a été réalisé par Option consommateurs en partenariat avec

Plus en détail

L'argent-dette de Paul Grignon

L'argent-dette de Paul Grignon Formation des 1 et 3 avril 2014 au LAG Préalable : 3 fonctions de la monnaie une unité d'échange [ équivalence ] une unité de mesure un moyen de réserve [valeur qu'on peut stocker] introduction L'argent-dette

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

L importance de la monnaie dans l économie

L importance de la monnaie dans l économie L importance de la monnaie dans l économie Classes préparatoires au Diplôme de Comptabilité et Gestion UE 13 Relations professionnelles Etude réalisée par : Marina Robert Simon Bocquet Rémi Mousseeff Etudiants

Plus en détail

Nobody s Unpredictable

Nobody s Unpredictable Connaissance qu a le public de la Banque du Canada (Comparaison des résultats de l enquête téléphonique et de l enquête en ligne) Enquête de décembre 2010 commandée par la Banque du Canada Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Procédés de paiement en ligne

Procédés de paiement en ligne Procédés de paiement en ligne Introduction Quelles sont les méthodes de paiement en ligne? Quelles sont les difficultés à résoudre pour mettre en place un procédé de paiement sur votre site Web? 2 2 Que

Plus en détail

Pièces en argent Les moyens de créer de la monnaie Valeur des métaux précieux par rapport aux devises L argent créé par les banques

Pièces en argent Les moyens de créer de la monnaie Valeur des métaux précieux par rapport aux devises L argent créé par les banques Pièces en argent Les moyens de créer de la monnaie On peut créer de la monnaie avec des métaux précieux : or et argent. On peut créer de la monnaie avec des métaux non précieux : fer ou alliages. On peut

Plus en détail

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages

Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages GUIDE DES AVANTAGES Carte MasterCard BMO pour voyage prépayé La carte de paiement pour vos voyages BIENVENUE! PRÉPAREZ-VOUS À UTILISER VOTRE CARTE AVEC UNE PARFAITE TRANQUILLITÉ D ESPRIT. Vous venez de

Plus en détail

Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs

Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs Quelle attitude face aux devises? Conseils aux hôteliers-restaurateurs L hôtellerie-restauration suisse souffre depuis belle lurette de la cherté du franc suisse. Ces derniers mois tout particulièrement,

Plus en détail

La monnaie, les banques et les taux d intérêt

La monnaie, les banques et les taux d intérêt Chapitre 10 La monnaie, les banques et les taux d intérêt 1 Objectifs Définir ce qu est la monnaie et décrire ses fonctions Expliquer les fonctions économiques des banques canadiennes et des autres intermédiaires

Plus en détail

La monnaie, les banques et les taux d intérêt

La monnaie, les banques et les taux d intérêt Chapitre 1 Objectifs Définir ce qu est la monnaie et décrire ses fonctions La monnaie, les banques et les taux Expliquer les fonctions économiques des banques canadiennes et des autres intermédiaires financiers

Plus en détail

Chapitre 2. Économiser

Chapitre 2. Économiser Chapitre 2 Économiser 2. L essentiel 1. Constituez votre épargne progressivement et sans efforts. 2. Comprenez les mécanismes du taux d intérêt. 3. Augmentez au cours du temps le niveau de votre épargne.

Plus en détail

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE

BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE BALANCE DES PAIEMENTS ET TAUX DE CHANGE PREMIÈRE SECTION : VRAI OU FAUX Question 1.1 Si le taux d intérêt canadien augmente, la demande d actifs canadiens diminue. Question 1.2 Si le dollar canadien s

Plus en détail

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage

Services bancaires. Introduction. Objectifs d apprentissage Services bancaires Introduction Les institutions financières, notamment les banques, les sociétés de fiducie, les coopératives de crédit et les caisses populaires, sont des entités essentielles à la gestion

Plus en détail

Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer

Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer Ahmed Ouazzani Adresse électronique: ouazzanifr@gmail.com Permanence: Tous les lundis après-midi (sur rendez-vous ), il faut, au préalable, envoyer un courriel expliquant le motif ou les points que vous

Plus en détail

Chapter 4: Monnaie et inflation. On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie.

Chapter 4: Monnaie et inflation. On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie. Chapter 4: Monnaie et inflation On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie. 1 Question: Qu est-ce que la monnaie? Qu est-ce qui caractérise la monnaie?

Plus en détail

Le bitcoin, une monnaie 100 % numérique

Le bitcoin, une monnaie 100 % numérique Le bitcoin, une monnaie 100 % numérique PAR Rémy Chrétien Stéphanie Delaune Découvrir NIVEAU DE LECTURE Intermédiaire PUBLIÉ LE 08/09/2014 Auteurs Rémy Chrétien Doctorant dans le projet ANR VIP au LSV

Plus en détail

Lumière sur le dossier de crédit

Lumière sur le dossier de crédit 752371475796195784410514425034919229125966691403 731357165987887390517388525458146660281582692990 476305115530580849601916633892027886521971369998 056438566201480982709642757557742937993251169491 138256991401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 1- INTRODUCTION 2- MA RESPONSABILITÉ 3- TRANSACTIONS DIVERSES 4- GEL DE FOND 5- ACHAT - PAIEMENT DIRECT

TABLE DES MATIÈRES 1- INTRODUCTION 2- MA RESPONSABILITÉ 3- TRANSACTIONS DIVERSES 4- GEL DE FOND 5- ACHAT - PAIEMENT DIRECT TABLE DES MATIÈRES 1- INTRODUCTION 2- MA RESPONSABILITÉ 3- TRANSACTIONS DIVERSES 4- GEL DE FOND 5- ACHAT - PAIEMENT DIRECT 6- DÉPÔT DIRECT - RETRAIT DIRECT 7- RÉSEAU: INTERAC PLUS VISA 8- FRAIS 9- CENTRE

Plus en détail

14. Les concepts de base d une économie ouverte

14. Les concepts de base d une économie ouverte 14. Les concepts de base d une économie ouverte Jusqu ici, hypothèse simplificatrice d une économie fermée. Economie fermée : économie sans rapport économique avec les autres pays pas d exportations, pas

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Bien gérer votre argent

Bien gérer votre argent Bien gérer votre argent Comment économiser avec une carte de crédit Si vous voulez savoir Comment économiser avec une carte de crédit à taux réduit ou une marge de crédit Comment économiser de l argent

Plus en détail

Le revenu et le pouvoir d achat

Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu et le pouvoir d achat Le revenu & le pouvoir d achat Le revenu d une personne est la somme d argent perçue en contrepartie du travail fourni, de ses placements, d un service rendu ou d une situation

Plus en détail

3e question : Qui crée la monnaie?

3e question : Qui crée la monnaie? 3e question : Qui crée la monnaie? INTRO : Sensibilisation Vidéo : Comprendre la dette publique en quelques minutes (1min à 2min 27) http://www.youtube.com/watch?v=jxhw_ru1ke0&feature=related Partons de

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir

Comprendre les frais de carte de crédit. Cartes de crédit à vous de choisir Comprendre les frais de carte de crédit Cartes de crédit à vous de choisir À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses

Plus en détail

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient

Cartes de crédit à vous de choisir. Choisir la carte de crédit qui vous convient Cartes de crédit à vous de choisir Choisir la carte de crédit qui vous convient À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de

Plus en détail

LE GRAD & PARTENAIRES

LE GRAD & PARTENAIRES BlogueurJOB Découvrez la manière la plus simple d'entreprendre et de gagner assez bien sa vie en animant un BLOG DE QUOI S AGIT-IL EXACTEMENT? "BlogueurJOB" fait parti des programmes Networking de l association

Plus en détail

La campagne Generation Squeeze

La campagne Generation Squeeze La campagne La campagne est menée par un vaste réseau de partenaires déterminés à faire en sorte que les jeunes générations aient la possibilité de faire face à divers enjeux, comme les salaires plus bas,

Plus en détail

Informations essentielles sur les paiements et le Service Paypal - PayPal

Informations essentielles sur les paiements et le Service Paypal - PayPal Page 1 of 5 Informations essentielles sur les paiements et le Service Dernière mise à jour : 21 janvier 2010 Limitation de responsabilité. La description du Service ci-dessous ne constitue qu'un récapitulatif.

Plus en détail

Littératie financière : un investissement dans l avenir

Littératie financière : un investissement dans l avenir Littératie financière : un investissement dans l avenir Allocution de Terry Campbell Président Association des banquiers canadiens Prononcée devant La Conférence de Montréal Le 12 juin 2012 Montréal SEUL

Plus en détail

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements

LES FONDS D INVESTISSEMENT. La façon la plus accessible de diversifier vos placements LES FONDS D INVESTISSEMENT La façon la plus accessible de diversifier vos placements Gestion professionnelle, diversification et liquidité De plus en plus de gens prennent conscience de la différence entre

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte

Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Comment tirer profit d une carte de crédit Comprendre les termes et conditions de votre carte Si vous voulez savoir Comment choisir une carte de crédit qui répond à vos besoins Comment déterminer si la

Plus en détail

Le Service permet à des particuliers et des entreprises d ouvrir un compte maintenu par PayPal (un "compte").

Le Service permet à des particuliers et des entreprises d ouvrir un compte maintenu par PayPal (un compte). Page 1 of 5 Informations essentielles sur les paiements et le Service Dernière mise à jour : 14 octobre 2009 Qu'est-ce que PayPal? PayPal permet à des particuliers et des entreprises d'envoyer et de recevoir

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES ANNEXE 1 POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS ET COMMANDITES (Approuvée par le C.A. le 12 mai 2004) 1. PRINCIPES DE BASE La Fondation assume la responsabilité d émettre des reçus officiels pour fins d impôts

Plus en détail

À quoi sert une banque?

À quoi sert une banque? À quoi sert une banque? Trois fonctions clés La banque remplit trois fonctions essentielles. Elle collecte, gère vos dépôts, et vous fournit des moyens de paiement (chéquier, carte bancaire, ordre de virement

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail

Procédure 060 - Page 1 de 23

Procédure 060 - Page 1 de 23 Procédure 060 - Page 1 de 23 PROCÉDURE D APPLICATION DE LA LOI SUR L ADMINISTRATION FINANCIÈRE DESTINÉE AUX CÉGEPS À LA SUITE DE L ADOPTION DE LA LOI MODIFIANT LA LOI SUR L ADMINISTRATION FINANCIÈRE ET

Plus en détail

SUR LA PROPOSITION DE, IL EST RÉSOLU :

SUR LA PROPOSITION DE, IL EST RÉSOLU : EXTRAIT du procès-verbal d une séance ordinaire du Conseil d administration du CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE BORDEAUX-CARTIERVILLE-SAINT-LAURENT tenue à le à compter de heures et à laquelle

Plus en détail

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée.

Bonjour, Vous trouverez ensuite une lettre que j ai envoyée à certains politiciens fédéraux en 2008, pour leur demander d examiner cette idée. De : Bill Strautman Date : Le 12 août 2011 5:28 PM Pour : ~Finance/Finances Cc : Sujet : LA POPULATION CANADIENNE EST INVITÉE À FAIRE CONNAÎTRE SES PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL 2012 Bonjour, On a porté

Plus en détail

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie Allocution de M. Yvon Bolduc, Président-directeur général Fonds de solidarité FTQ Montréal, le lundi

Plus en détail

Valeur refuge ultime, l or physique devrait faire partie de la constitution de tout patrimoine.

Valeur refuge ultime, l or physique devrait faire partie de la constitution de tout patrimoine. Valeur refuge ultime, l or physique devrait faire partie de la constitution de tout patrimoine. Depuis des milliers d'années déjà, l'or est un moyen de paiement. Les médias en parlent de plus en plus fréquemment.

Plus en détail

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs cinq pratiques déplorables Allocution d Elise Thériault Avocate, Service juridique, Option consommateurs Montréal, 26 novembre 2009 À l approche des Fêtes, nous souhaitons vous présenter les résultats

Plus en détail

Traitement de Visa Débit

Traitement de Visa Débit Traitement de Visa Débit Information à l intention des marchands sur le traitement des transactions du commerce électronique et des commandes par téléphone Table des matières À propos de ce guide 3 Procédures

Plus en détail

Notes de présentation. ebay

Notes de présentation. ebay ebay Historique ebay est une entreprise américaine, connue par son site web de ventes aux enchères dont le siège social est situé à San José, Californie (Silicon Valley). Cette société emploie 13 000 personnes

Plus en détail

Argent : ce qu il faut faire

Argent : ce qu il faut faire GÉRARD HUGUENIN Argent : ce qu il faut faire Et que vous ne savez pas Éditions Eyrolles, 2005 ISBN : 2-7081-3082-X 2 Économiser L essentiel 1. Constituer son épargne progressivement et sans efforts. 2.

Plus en détail

Northern Trust Company, Canada

Northern Trust Company, Canada Northern Trust Company, Canada Foire aux questions : Adresse : Question : Comment dois-je procéder pour effectuer un changement d adresse? Réponse : Veuillez compléter et signer notre formulaire de changement

Plus en détail

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa.

L interchange. Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. L interchange Ce que c est. Comment ça fonctionne. Et pourquoi c est fondamental pour le système des paiements Visa. Il n y a pas si longtemps, les consommateurs n avaient d autre choix que d utiliser

Plus en détail

LE FACTEUR FISCAL Q&R : RÉPONSES À VOS QUESTIONS FISCALES. Modifications récentes apportées aux Fonds enregistrés de revenu de retraite CONTENU

LE FACTEUR FISCAL Q&R : RÉPONSES À VOS QUESTIONS FISCALES. Modifications récentes apportées aux Fonds enregistrés de revenu de retraite CONTENU NUMÉRO 2015-09 WWW.BDO.CA LE FACTEUR FISCAL Q&R : RÉPONSES À VOS QUESTIONS FISCALES Modifications récentes apportées aux Fonds enregistrés de revenu de retraite CONTENU Q&R : Réponses à vos questions fiscales,

Plus en détail

LE VIVANT électronique

LE VIVANT électronique LE VIVANT électronique (N 128 février 2010) E-mail : info@vivant.org Site : www.vivant.org www.vivanteurope.org Rédaction : Jean-Paul BRASSEUR BELGIQUE jpbrasseur@vivant.org 00 32 499 35.85.72 Sommaire

Plus en détail

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015

Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 Interview de Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France Europe 1 8 juillet 2015 MAXIME SWITEK L interview politique, Jean-Pierre ELKABBACH vous recevez ce matin Christian NOYER, le gouverneur de

Plus en détail

Jeudi 20 février Les monnaies cryptées numériques : le Bitcoin. Stop ou encore? Mathieu JAMAR, Ingénieur civil et Consultant «IT»

Jeudi 20 février Les monnaies cryptées numériques : le Bitcoin. Stop ou encore? Mathieu JAMAR, Ingénieur civil et Consultant «IT» Jeudi 20 février Les monnaies cryptées numériques : le Bitcoin. Stop ou encore? Mathieu JAMAR, Ingénieur civil et Consultant «IT» Avec le soutien de : Monnaies Cryptées Numériques Stop ou Encore? 20 Février

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L

ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L ENSEMBLE DE CRÉDITS POUR LES PROPRIÉTAIRES D UN VÉHICULE TDI DE 2,0 L FAQ À L USAGE DES CONSOMMATEURS Renseignements généraux et critères d admissibilité 1. En quoi consiste l ensemble de crédits pour

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE

UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE UV DIRECT MODALITÉS DU COMPTE Les pages suivantes contiennent des renseignements importants au sujet de votre compte UV DIRECT dont vous devez prendre connaissance. Si vous avez des questions, nous serons

Plus en détail

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles

Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Participation financière aux frais de voyage et de séjour des candidats AIC invités à se rendre aux épreuves d accréditation interinstitutionnelles Sommaire: 1. Principes de remboursement 2. Transmission

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank

Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank Carl-Ludwig Thiele Membre du directoire de la Deutsche Bundesbank Histoires de succès dans la zone euro : les billets et pièces en euro et les paiements en euro Ouverture de l'exposition sur l euro de

Plus en détail

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers

LES SECRETS DE L'OR. Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers LES SECRETS DE L'OR Tout ce qu'il faut savoir pour trader l'or profitablement sur les marchés financiers AVERTISSEMENT INVESTISSEMENT À HAUT RISQUE : Le trading de forex et de contrats de différence (CFDs)

Plus en détail

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II

Unité E : Services bancaires personnels. Demi-cours II Unité E : Services bancaires personnels Demi-cours II MATHÉMATIQUES DU CONSOMMATEUR, 10 e ANNÉE Programme d études (2007) DEMI-COURS II Unité E : Services bancaires personnels Durée : 7 heures Résultat

Plus en détail

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS

Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS Avis public : Rapport spécial sur les CHÈQUES ET MANDATS FALSIFIÉS Résumé Les organismes de réglementation et d application de la loi au Canada et aux États-Unis ont récemment observé une hausse considérable

Plus en détail

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec

Avis légal. I 2 FISCALLIANCE 2011 L Incorporation des Courtiers Immobiliers du Québec Avis légal L incorporation des courtiers est un sujet très complexe, lequel ne saurait évidemment être traité en profondeur dans le présent document. Ce fascicule vise à sensibiliser les courtiers quant

Plus en détail

Financement du Commerce International

Financement du Commerce International Financement du Commerce International Examen : questions de cours, QCM de 20 questions, pratique : choix du moyen de paiement 19/09/14 Problématique : comment être payé quand on vend? Moyens de paiement

Plus en détail

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie

Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme. Fiche N 2 : Banque et Monnaie Université d Oran / Faculté des Sciences Commerciales Spécialité : 4 eme Finance / Module : Les Techniques Bancaires Fiche N 2 : Banque et Monnaie I)- Principes Généraux : 1)- Définition du Terme Monnaie

Plus en détail

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale

CADRE POUR FINANCIER D OPTION NATIONALE L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC. Document préparé par l équipe économique d Option nationale CADRE FINANCIER D OPTION NATIONALE POUR L INDÉPENDANCE DU QUÉBEC Autorisé et payé par Sylvain Gauthier, agent officiel du parti Document préparé par l équipe économique d Option nationale Vers un Québec

Plus en détail

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions

Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Conséquences de la loi américaine «Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA)» pour les caisses populaires et credit unions Le 4 décembre 2012 Dan Lundenberg, associé Grant Thornton, S.E.N.C.R.L. T +1

Plus en détail

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE

DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE DE COMBIEN FAUT-IL DIMINUER LE PRIX DE VOTRE MAISON POUR VENDRE AOÛT 2014 PM96 Est-ce que vous devez diminuer de 5,000 $, 10,000 $, 20,000 $ ou bien de 5%, de 10% ou plus, ou connaissez-vous une manière

Plus en détail

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada

Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 er octobre 2015 Énoncé de la politique régissant l acquisition et la gestion des actifs financiers pour les besoins du bilan de la Banque du Canada 1 Table des matières 1. Objet de la politique 2. Objectifs

Plus en détail

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs

Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs Règles des paiements de débit sans NIP Les modifications doivent se faire en respectant les intérêts des consommateurs présentés à l Association canadienne des paiements à la suite de la publication de

Plus en détail

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche?

Fiche pratique. Présentation du problème. Pourquoi Rapport? Comment çà marche? Présentation du problème La banque Boursorama propose un logiciel de protection supplémentaire pour les transactions sur Internet. Ce logiciel est téléchargeable à l adresse suivante : http://www.trusteer.com/webform/download-rapport

Plus en détail

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014

Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 Semaine de la finance pour les enfants et les jeunes Journées portes ouvertes du 10 au 14 mars 2014 La monnaie Les moyens de paiement La banque La bourse Qui protège l épargne et les dépôts du public dans

Plus en détail

La situation financière des Canadiens

La situation financière des Canadiens La situation financière des Canadiens 1 Approche client Microsoft Advertising Hiver 2015 LA SITUATION FINANCIÈRE DES CANADIENS 2 Des décisions financières difficiles et importantes doivent être prises

Plus en détail

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques

Révisé en janvier 2011. Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Révisé en janvier 2011 Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement de la Société canadienne de la sclérose en plaques Énoncé de politiques et de procédures en matière d investissement

Plus en détail

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009

Coupé cousu! Ronde finale Cas de comptabilité. Place à la jeunesse 2009 Coupé cousu! Place à la jeunesse 2009 COUPÉ COUSU! Paul et Louise Cousu offrent depuis plus de 30 ans des services de confection et de réparation de vêtements. Aujourd hui, leurs économies et leurs investissements

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015

Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015 Article : XX ( ) C.E. ( X ) C.C. Date : 20 janvier 2015 PROJET DE RÉSOLUTION ORIGINE SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES SUJET Emprunt long terme n excédant pas 3 735 000$ (X) Décision ( ) Information (

Plus en détail

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire

Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire Canada Millennium Scholarship Foundation Fondation canadienne des bourses d études du millénaire 1000 Sherbrooke West / Ouest Bureau 800 Montréal,QC H3A 3R2 Tél: 1 877 786 3999 (Toll Free / Sans frais)

Plus en détail

COMPTES PUBLICS DU CANADA 2005-2006

COMPTES PUBLICS DU CANADA 2005-2006 INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE OBSERVATIONS DE LA VÉRIFICATRICE GÉNÉRALE SUR LES ÉTATS FINANCIERS DU GOUVERNEMENT DU CANADA DE L EXERCICE CLOS LE 31 MARS 2006 Dans ces observations, j aimerais expliquer certains

Plus en détail

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte

Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Chapitre 4 Politiques monétaire et budgétaire en économie ouverte Introduction modèle keynésien : on suppose que les prix sont fixes quand la production augmente, tant que l on ne dépasse pas le revenu

Plus en détail

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique

Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique Chapitre IX : Le taux de change : marché et politique I. Marché des changes et balance des paiements = marché où s'échangent les monnaies nationales. Grand A : impact du taux de change E sur les exportations

Plus en détail

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé

Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique. Foire aux questions et schéma de procédé Acceptation de Visa Débit par les marchands du commerce électronique Foire aux questions et schéma de procédé Table des matières Visa Débit. La commodité du débit. La sécurité de Visa. 3 La valeur de Visa

Plus en détail

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse

La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse La création monétaire, la politique monétaire et les prix : Le rôle de la Banque nationale suisse Iconomix Journée d économie politique Lausanne, 22 novembre 2013 Michel Peytrignet, Consultant Ancien chef

Plus en détail

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement.

Les systèmes CPC (Coût Par Clic) sont des moyens rapides d'obtenir de la visibilité à grande échelle et rapidement. L'affiliation www.faireducashfacile.com www.revenus-automatiques.com (si vous n êtes pas encore inscrit sur revenusautomatiques, sachez que vous recevrez 70-90$ par vente) L'affiliation consiste à envoyer

Plus en détail

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre?

Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Réduire la pauvreté : comment les collectivités territoriales peuvent-elles être des catalyseurs du développement économique pro-pauvre? Les trois dernières décennies ont été marquées par des progrès impressionnants

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

InfoMaison No.84 LES 3 PRINCIPALLES RAISONS QUI PEUVENT FAIRE FOIRER UNE VENTE COMMENT LES ÉVITER

InfoMaison No.84 LES 3 PRINCIPALLES RAISONS QUI PEUVENT FAIRE FOIRER UNE VENTE COMMENT LES ÉVITER InfoMaison No.84 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa.

Cartes prépayées. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Renseignez-vous sur les cartes de paiement prépayées de marque MasterCard et Visa. Ce ne sont pas des cartes de crédit. Avant de les utiliser, il faut y verser de l argent. Certaines entraînent des frais.

Plus en détail

Politique d'acceptation des dons. Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013

Politique d'acceptation des dons. Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013 Politique d'acceptation des dons Adoptée par le Conseil d'administration de la Fondation HEC Montréal le 15 novembre 2013 Mise à jour: Le 6 février 2015 POLITIQUE D ACCEPTATION DES DONS Fondation HEC Montréal

Plus en détail

Les cartes de crédit Acétates

Les cartes de crédit Acétates Huitième leçon Les cartes de crédit Acétates Le choix d une carte de crédit Les coûts Taux annuel ou frais de financement (intérêt) Délai de grâce Frais annuels Frais de transaction Mode de calcul des

Plus en détail