Les métiers d art, du design et du patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les métiers d art, du design et du patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale"

Transcription

1

2 Les métiers d art, du design et du patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale Décembre 2002 Etude réalisée par J.-F. Orianne et S. Van Rechem Sous la direction de S. Thys avec le collaboration de l'observatoire du Marché du Travail et des Qualifications et la Maison des Métiers d'art et du Patrimoine Nous tenons à remercier les artisans, designers, architectes et restaurateurs bruxellois qui, grâce à leur collaboration, ont contribué directement à la réalisation de cette étude.

3 Le Pacte territorial pour l emploi en Région de Bruxelles-Capitale a défini comme l un de ses axes prioritaires (axe 3) la stimulation des secteurs prometteurs de croissance et d emploi. Un groupe de travail a été organisé afin de mettre sur pied une série d actions dans les secteurs du tourisme et du patrimoine ; l Office de Promotion du Tourisme en assure le pilotage. Afin de réaliser l étude qui vous est présentée, le Pacte territorial pour l emploi en Région de Bruxelles-Capitale a été le terrain propice d une collaboration fructueuse entre l Observatoire Bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications, la Maison des Métiers d Art et du Patrimoine et l Office de Promotion du Tourisme, avec le soutien de la Commission européenne. La présente étude permet d éclairer, sous un angle nouveau, les métiers d art, du design et de la restauration du patrimoine, comme une réalité socio-économique incontournable à Bruxelles. Les résultats de cette analyse nous permettent de disposer de différents instruments de travail fiables : 1. Une réflexion méthodologique permettant la mise en relation de différentes classifications professionnelles et sectorielles des métiers étudiés. 2. L identification des offres d emploi par secteur d activité, leur satisfaction et les demandes d emploi. 3. L élaboration de profils de compétences. Cette étude ne s est pas limitée à une approche quantitative, elle est complétée par une enquête qualitative auprès de 126 professionnels œuvrant dans ces secteurs. Cette enquête répond à des questions essentielles, relatives aux perspectives de développement de ces activités rares, aux conditions de travail, aux profils recherchés, aux besoins en formation, et à bien d autres encore. Je suis convaincu que cette étude sera un stimulant et un instrument fiable pour mesurer l évolution de l emploi dans les mondes de l art, du design et de la restauration du patrimoine à Bruxelles et pour percevoir les perspectives de création d emplois et les besoins en formation dans ces secteurs identifiés dans le Pacte comme "prometteurs de croissance". Eddy COURTHEOUX Coordonnateur du Pacte territorial pour l emploi en Région de Bruxelles-Capitale Directeur général de l ORBEm

4 La Maison des Métiers d Art et du Patrimoine (MMAP asbl) a pour objet la promotion, la sensibilisation, l édition, l organisation d événements (expositions, colloques, séminaires, salons, ateliers pédagogiques, ), la création d un centre de documentation et d un centre de gestion en vue de dynamiser les métiers d art et les métiers du patrimoine en région bruxelloise. Cette volonté de dynamiser les savoir-faire en péril ou en éclosion vise à en assurer la transmission et à créer une identité, un label "Fait à Bruxelles", qui pourra servir de point de référence tant en Belgique qu à l étranger. Faire l état des lieux des métiers d art, du design et du patrimoine nous est donc apparu comme une priorité. Une première démarche des différents opérateurs du projet a été de réaliser une nomenclature commune aux métiers d art, du design et du patrimoine, afin que la terminologie employée soit homogène et corresponde aux métiers promus par les différentes institutions et associations en Région bruxelloise, mais aussi aux codes professionnels utilisés au niveau des plates-formes d emploi de l ORBEm. La constitution d un comité d accompagnement de l étude a permis de réfléchir et d avancer dans les discussions sur la problématique des formations, de l accès à la profession et du statut de l artisan, du designer et du restaurateur, ce qui demeure aujourd hui encore un point décisif dans la reconnaissance de la majorité des métiers et compétences relevant de ces secteurs. Dans ce cadre, plusieurs organismes ont été consultés tels que le Service des Monuments et Sites, le Centre urbain avec son répertoire des métiers, Erfgoed Vlaanderen, le VIZO et l UDB et leurs bases de données respectives de designers, l IFPME, l INFAC, la Confédération de la Construction de la Région de Bruxelles-Capitale, Ultérieurement, la MMAP implantera les résultats de cette étude au travers de l arborescence d un site Internet avec bourse à l emploi, qui sera développé avec la collaboration des partenaires concernés par ces métiers. Elle aura donc la mission de promouvoir mais aussi de prospecter dans chaque secteur et métier envisagés pour tenter de faire "coïncider" l offre et la demande en Région bruxelloise. Marion LEMESRE Présidente de la Maison des Métiers d Art et du Patrimoine

5 Table des matières INTRODUCTION...1 CHAPITRE I. HISTORIQUE DES MÉTIERS D ART, DU DESIGN ET DU PATRIMOINE À BRUXELLES...3 CHAPITRE II. MODÈLES ANALYTIQUES ET PERSPECTIVES THÉORIQUES LA SOCIOLOGIE INTERACTIONNISTE DES PROFESSIONS LE CONCEPT DE MONDE DE L ART L ART ET L ARTISANAT...15 CHAPITRE III. UNE APPROCHE EMPIRIQUE DES MÉTIERS D ART, DU DESIGN ET DU PATRIMOINE EN RÉGION DE BRUXELLES-CAPITALE...17 INTRODUCTION PRÉSENTATION DE L ÉCHANTILLON MÉTIERS ET MATIÈRES CRÉATION - RESTAURATION - CONCEPTION STATUTS DES TRAVAILLEURS ET DES ENTREPRISES LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DES ACTIVITÉS DE TRAVAIL CHIFFRE D AFFAIRES ET PARTENAIRES COMMERCIAUX DES ENTREPRISES L EMPLOI DANS LES ENTREPRISES LES CONDITIONS DE TRAVAIL PARCOURS PROFESSIONNELS ET NIVEAUX DE DIPLÔMES LA FORMATION AUX MÉTIERS D ART, DU DESIGN ET DU PATRIMOINE La formation en entreprise Les dispositifs de formation initiale et continue en RBC CHAPITRE IV. ETAT DES LIEUX DE LA DEMANDE D EMPLOI ET D OFFRES REÇUES DANS LE CHAMP DES MÉTIERS D ART, DU DESIGN ET DU PATRIMOINE ANALYSE DE LA DEMANDE D EMPLOI (SITUATION AU 30/09/2002) Répartition des demandeurs d emploi par profil de métier Répartition des demandeurs d emploi par sexe Répartition des demandeurs d emploi par commune de résidence Répartition des demandeurs d emploi par classe d âge Répartition des demandeurs d emploi par nationalité Répartition des demandeurs d emploi par niveau de diplôme Répartition des demandeurs d emploi par niveau de qualification Répartition des demandeurs d emploi par nombre d années d expérience Répartition des demandeurs d emploi par secteur Répartition des demandeurs d emploi par durée d inactivité Répartition des demandeurs d emploi par catégorie... 41

6 2. ANALYSE DE L OFFRE D EMPLOI EN Répartition de l offre d emploi par profil de métier Répartition de l offre d emploi par secteur Répartition de l offre d emploi par localisation des entreprises Répartition de l offre d emploi par taille des entreprises Les différents types d offre d emploi Répartition de l offre d emploi selon le niveau d études exigé Répartition de l offre d emploi selon les exigences en matière de connaissances linguistiques Analyse des fonctions critiques ANALYSE DES FLUX D OFFRES ET DE DEMANDES D EMPLOI EN CHAPITRE V. GALERIE DE PORTRAITS ET PROFILS DE COMPÉTENCES...57 INTRODUCTION LES MÉTIERS DE L ARCHITECTURE ET DU DESIGN LES MÉTIERS DU BOIS LES MÉTIERS DU MÉTAL ET DES MÉTAUX PRÉCIEUX LES MÉTIERS DE LA PIERRE, DE LA TERRE ET DU PLÂTRE LES MÉTIERS DU CUIR ET DU TEXTILE LES MÉTIERS DU PAPIER AUTRES MÉTIERS CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS UNE ENQUÊTE AUPRÈS DES PROFESSIONNELS DE L ARTISANAT, DE LA RESTAURATION, DE L ARCHITECTURE ET DU DESIGN L ANALYSE DES OFFRES ET DEMANDES D EMPLOI UNE GALERIE DE PROFILS DE MÉTIERS BIBLIOGRAPHIE BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE ANNEXES NOMENCLATURE DES MÉTIERS D ART, DU DESIGN ET DU PATRIMOINE LE SECTEUR DE LA RESTAURATION DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL

7 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 Introduction Dans le cadre de cette étude, nous proposons de dresser un état des lieux des métiers d art, du design et du patrimoine en Région de Bruxelles-Capitale, en incluant les dimensions économiques, les aspects juridiques liés à ces professions, les perspectives d emploi et les pratiques de formation, en ce compris, l identification des organismes et programmes de formation. Cette étude doit permettre de progresser dans le domaine des conditions d accès à la profession, des qualifications requises, et de la reconnaissance du statut de l artisan, du designer et du restaurateur. Le projet d étude s est construit dans le cadre d un partenariat entre l ORBEm, la Maison des Métiers d Art et du Patrimoine (MMAP asbl), et l Office de Promotion du Tourisme (OPT). La constitution d un comité d accompagnement de l étude a permis d associer au projet les principaux organismes concernés, tels que le Service des Monuments et Sites de la Région de Bruxelles-Capitale (Administration de l Aménagement du Territoire et du Logement), le Centre Urbain asbl, Erfgoed Vlaanderen, le Vlaams Instituut voor Zelfstandig Ondernemen (VIZO), l Union professionnelle des Designers de Belgique (UDB), l Institut de Formation Permanente pour les Classes moyennes et les Petites et Moyennes Entreprises (IFPME), l'institut supérieur de Formation Artisanale et Commerciale (INFAC), la Confédération de la Construction de la Région de Bruxelles-Capitale, Le présent rapport se compose de cinq parties distinctes : 1. Tout d abord, un bref historique des métiers d art, du design et du patrimoine permettra de mieux cerner la complexité et l originalité de l objet d étude, et son inscription dans le contexte bruxellois. 2. Ensuite, nous proposerons au lecteur de situer brièvement le cadre théorique dans lequel s inscrit notre étude, menée à Bruxelles, sur les métiers d art et de la restauration, de l architecture et du design. Nous emprunterons à H.S. Becker 1, sociologue interactionniste de l école de Chicago, le concept de "monde de l art", particulièrement utile pour rendre compte de la dimension collective de l activité artistique et artisanale à Bruxelles (division et répartition sociale du travail, légitimation des compétences, construction collective des savoirs, chaînes de coopération, ). Les apports théoriques de Becker nous permettront également de préciser les contours, limites et interpénétrations des mondes de l art, de l artisanat, de l artisanat d art, de la restauration, de la conception, 3. Nous présenterons les résultats d une enquête par questionnaire, menée à Bruxelles, auprès de travailleurs issus de quatre mondes professionnels distincts : les professionnels de l artisanat, les professionnels de la restauration du patrimoine mobilier et immobilier, les professionnels de l architecture et les professionnels du design. Notre enquête touche 126 professionnels œuvrant dans 112 entreprises. Trois grands types d activités seront explorés: la création, la restauration et la conception. Afin de sonder la réalité bruxelloise des artisans, designers et restaurateurs, nous avons, au préalable, élaboré un formulaire d enquête. Cette enquête par questionnaire, caractérisée par sa dimension compréhensive, poursuit les objectifs suivants : 1 H.S. Becker, Les Mondes de l'art, Flammarion,

8 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications fournir des informations sur les métiers d art, du design et du patrimoine : les outils et les matériaux, les compétences requises et mobilisées (techniques, artistiques, théoriques, relationnelles), l histoire du métier à Bruxelles, les trajectoires professionnelles des artisans, les conditions de travail; fournir des informations sur les ateliers et entreprises du secteur : identification des chaînes productives, évolution et répartition du chiffre d affaires, localisation des partenaires commerciaux, pratiques de sous-traitance, caractéristiques de l emploi, ; fournir des informations sur les pratiques de formation dans le champ des métiers d art, du design et du patrimoine : pratiques de formation en entreprises/ateliers, besoins en formation, identification des filières de formation. 4. En contrepoint d une analyse compréhensive des métiers d art, du design et du patrimoine, nous consacrerons un volet de ce rapport à une analyse plus extensive de l emploi dans ces secteurs. En effet, sur base d une nomenclature 2 des métiers et plus particulièrement des codes professionnels, nous nous proposons d extraire des bases de données de l ORBEm, les informations relatives aux offres et demandes d emploi dans le champ des métiers d art. L idée est d aboutir à un tableau de bord d indicateurs comprenant les données suivantes : caractéristiques des offres d emploi (effectif, description du poste de travail, qualification requise, ) caractéristiques des demandeurs d emploi (effectif et répartition selon le sexe, l âge, le niveau d étude, le niveau de qualification, la durée d inactivité, ), évolution des offres et demandes d emploi, taux de satisfaction des offres, 5. Enfin, la dernière partie du rapport se compose d une galerie de profils de métiers : 39 profils de métiers, spécifiques aux mondes de l artisanat, de la restauration, de l architecture et du design, construits sur base des entretiens menés auprès des 126 professionnels bruxellois. De nombreuses sources seront mobilisées pour délimiter, définir, documenter, et valider ces profils : nomenclature et dictionnaire des emplois ROME de l ANPE (Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois réalisé par l Agence Nationale Pour l Emploi), les fiches métiers COBRA (Competitie en Beroepenrepertorium voor de Arbeidsmarkt) du VDAB (Vlaamse Dienst van Arbeidsbemiddeling en Beroepsopleiding), les profils de qualification et de formation de la CCPQ (Commission Communautaire des Professions et des Qualifications), les ouvrages du SIEP (Service d Information sur les Études et les Professions), des guides professionnels, des études sectorielles, de la documentation en ligne, Ces profils se composent d une définition générale des métiers (et de leur délimitation suivant différentes nomenclatures), d une description sommaire des activités et conditions de travail, d un inventaire des compétences (théoriques, artistiques, techniques, relationnelles, ) nécessaires à l exercice du métier, d un inventaire des filières de formation dispensées à Bruxelles. En outre, ces profils contiennent les informations relatives à l encadrement juridique des professions. Nous présentons également, de manière succincte, certaines remarques ou recommandations, mises en évidence par les acteurs de terrain lors des entretiens, relatives à l évolution des métiers, aux difficultés rencontrées par ces professionnels, aux besoins en formation, 2 Pour mener à bien l exploration de ce champ et dans un souci d homogénéité conceptuelle entre partenaires, nous avons construit, au préalable, une nomenclature commune des métiers d art, du design et du patrimoine sur bases de sources diverses (nomenclature ROME, codes d activité NACE-BEL, codes professionnels de l ORBEm). Cette nomenclature est présentée en annexe de ce rapport. 2

9 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 Chapitre I. Historique des métiers d art, du design et du patrimoine à Bruxelles 3 Avant de nous plonger dans l étude des métiers d'art, des métiers du patrimoine, du design et de l'architecture en Région de Bruxelles-Capitale, tentons d'abord de cerner l objet par le biais de l'histoire et de l'actualité des métiers, de l'émergence de compétences et de savoir-faire qui, pour beaucoup, sont liés au développement de notre société contemporaine et à la naissance de plusieurs besoins : - celui de sauvegarder, de conserver, de restaurer et de transmettre le patrimoine qu'il soit architectural ou artistique; - celui de concevoir par le biais du design de nouveaux produits et services et, par le biais de l'architecture, des constructions nouvelles qui soient adaptées aux attentes des utilisateurs. Ces deux niveaux de besoins sont revendiqués autant par les pouvoirs publics que par les personnes privées qui souhaitent entreprendre une formation ou un emploi dans l'un ou l'autre de ces secteurs. Sans entrer dans le détail des profils de compétences qui suivent dans cette étude, il est important de souligner l'ouverture de notre propos et de notre analyse sur une diversité d'orientations qui touchent à la fois à la création artisanale, à la conceptualisation d'une forme, d'un objet ou d'un élément du bâti, mais aussi aux connaissances de plus en plus pointues qu'un nombre croissant de professionnels développent dans le domaine de la conservation-restauration du patrimoine mobilier et immobilier. Concevoir, créer et sauvegarder En optant pour distinguer trois catégories d'acteurs sur le marché des formations et de l'emploi, à savoir les créateurs (artisans), les concepteurs (designers et architectes) et les conservateurs-restaurateurs de patrimoine, cette étude remet en question de nombreuses idées reçues à propos des métiers et compétences que nous avons souhaité analyser. Il est inédit d'aborder ces trois catégories en tentant de trouver des passerelles possibles entre elles et les profils de compétences des métiers et savoir-faire qui leur sont rattachés. A propos du monde des créateurs, l'unesco 4 a proposé une première définition les rattachant aux "métiers d'art" qui "comprennent les métiers où la création et l esthétique jouent un rôle essentiel, mêlant en permanence la tradition et la modernité, alliant le geste et la pensée, utilisant les matériaux divers tels que la terre, le verre, le textile, le métal, le cuir, les matériaux composites, pratiqués par un artiste ou un artisan ou sous leur direction et débouchant sur une production d'œuvre unique, de petite ou de grande série, à caractère utilitaire, esthétique ou décoratif". Cette vision n'englobe pas la dimension de conservation-restauration, ni celle de la conception dans le domaine de l'architecture. C'est pourquoi, il est important de compléter cette première définition avec les métiers du patrimoine, ceux-ci englobant les métiers artisanaux, en particulier dans le secteur de la construction, de la rénovation et de la restauration de patrimoine bâti. En faisant appel à des techniques de restauration manuelles ou liées de près aux hautes technologies, ces savoir-faire se basent aujourd'hui sur une combinaison de 3 4 Auteur : Lise Coirier. Organisation des Nations Unies pour l éducation, la science et la culture. 3

10 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications connaissances approfondies des matériaux et de leurs innovations ainsi que sur des techniques contemporaines de mise en œuvre. Dans cette optique de création artisanale, de conception stylique ou architecturale et de conservation-restauration de patrimoine, Bruxelles compte à l'heure actuelle une grande diversité de voies possibles en matière d'orientations professionnelles, qu'il s'agisse de formations artistiques liées aux arts visuels, de formations artisanales et techniques ou d'un apprentissage et d'un perfectionnement dans le domaine de la conservation-restauration de patrimoine. La problématique, à travers cette étude, est d'inventorier puis d'analyser ces cursus, leur niveau d'enseignement et leur concordance avec la réalité du marché, que ce soit dans le secteur de la création d'objets ou de mobilier, la modélisation ou la conceptualisation d'une architecture, la construction ou la sauvegarde du patrimoine. Les agréations professionnelles existent dans certains cas pour les métiers principalement artisanaux et les métiers de l'architecture et de l'urbanisme, mais sont rares pour les conservateurs-restaurateurs de patrimoine, et tout à fait inexistants pour les designers. Ce problème du statut - celui-ci ne pouvant pas être confondu à celui de l'artiste - n'a pas encore été résolu. Bruxelles, sur les traces de l'histoire de ses métiers Comme pour la plupart des grandes villes européennes, l'histoire de Bruxelles fut marquée, dès le Moyen Age, par une intense activité corporative, dont le témoignage est encore lisible sur les façades des maisons de la Grand-Place, par exemple. Puissants outils d'émancipation sociale et politique, les corporations poursuivaient avant tout un objectif économique. Pour y accéder, il fallait être bourgeois, c'est-à-dire être né à Bruxelles, avoir prêté serment de fidélité à la ville, et s'acquitter d'un droit d'entrée. L'accès était autorisé aux étrangers, moyennant un minerval plus important. Si une formation était nécessaire, elle était également taxable. Au XV e siècle, l'influence des métiers dans la vie politique prit une place primordiale sous la forme des neuf Nations. Celles-ci furent investies de la garde des portes et des tours de la ville, ce qui représentait une lourde responsabilité à une époque où, pour se prémunir contre toute attaque, Bruxelles s'enfermait tous les soirs à l intérieur de ses enceintes... Les corporations possédaient également une dimension religieuse. Chaque métier était placé sous le patronage d'un saint, qu'il vénérait dans l'une des nombreuses chapelles latérales des églises bruxelloises. Ainsi, par exemple, les forgerons, les armuriers et les autres artisans spécialisés dans le travail du métal honoraient saint Eloy, dans l'église de la Madeleine; les tapissiers, sainte Barbe, dans l'église Saint-Géry; les charpentiers, saint Joseph, dans l une des chapelles de l'église de Notre-Dame du Sablon. L'effigie des saints patrons précédait d'ailleurs souvent les différents métiers lors de la procession annuelle de l'ommegang 5 qui reste encore d'actualité, davantage comme événement du folklore bruxellois. Dès la fin du XVII e siècle, le régime corporatif entama une lente décadence due au ralentissement des activités artisanales, à la disparition progressive de la draperie et de la tapisserie et à l apparition progressive de nouvelles industries. Les corporations furent abolies en 1795, sous le régime français par la loi Le Chapellier. Outre la Grand-Place, le quartier du Sablon fut marqué au cours des siècles, par des fêtes et des ommegangs qui s y succédèrent. La figuration des métiers autour du square du Petit Sablon, inauguré le 20 juillet 1890 par le bourgmestre Charles Buls, en fait l'une des plus 5 L Ommegang est une procession annuelle (de corporations de métiers, de danseurs, d acrobates, ) qui rend hommage à la Sainte Effigie du Sablon (1348) et à la joyeuse entrée de Charles-Quint dans la ville (1594). 4

11 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 belles places publiques de Bruxelles. Il synthétise en sculpture le XVI e siècle belge, avec les héros et martyrs, et les métiers qui l ont marqué. Néanmoins, parmi les savoir-faire d artisans qui faisaient vivre la ville, beaucoup n ont pas survécu à l émergence de l industrie. Les 48 statues du square du Petit Sablon, œuvre de l architecte Henri Beyaert ( ), conservent la mémoire de nombreux métiers d autrefois. Réalisé par une vingtaine de sculpteurs sur le modèle des dessins de l artiste symboliste Xavier Mellery et d après les indications de l architecte de la Ville, Guillaume Des Marez, l ensemble du Petit Sablon révèle les forces intellectuelles et artisanales de Bruxelles, que la bourgeoisie belge prit en modèle au XIX e siècle. Parmi les métiers qui ont disparu, l'on trouve les bateliers, les arquebusiers, les graissiers, les meuniers, les marchands de poissons d eau douce et de poissons salés, les tondeurs de draps, drapiers et marchands de draps, les fabricants de chaises en cuir d Espagne, les tisserands en laine et les barbiers. De nombreuses compétences artisanales et artistiques ont néanmoins subsisté à Bruxelles, malgré la modernisation des moyens de production. Le métier dit des "Quatre Couronnés" - dont l'emblème subsiste sur la façade de la Maison de la Bellonne, rue de Flandre - réunissait en un seul corps des maçons, tailleurs de pierre, sculpteurs et ardoisiers. Aujourd hui, ces quatre métiers sont distincts, mais leurs profils de compétences ne sont pas si éloignés les uns des autres. D'autres métiers sont encore d'actualité, mais risquent aussi d'être prochainement mis en péril si rien n'est entrepris pour les sauvegarder: les selliers, les serruriers et horlogers, les couteliers, les ébénistes, les tanneurs (en marge, e.a., du métier de maroquinier), les passementiers, les orfèvres, les doreurs et les tapissiers. Plusieurs musées font également, suivant les mots de H. Focillon 6, "l'éloge de la main" à travers leurs collections d'arts décoratifs: les musées d'art et d'histoire au Cinquantenaire, la Maison du Roi sur la Grand-Place de Bruxelles, le musée du Costume et de la Dentelle, Le vaste champ des métiers d'art et du patrimoine Sans épiloguer davantage sur l'histoire de Bruxelles et de ses métiers 7, penchons-nous sur les domaines d'intervention de l'artisan et du conservateur-restaurateur et démontrons leur caractère attrayant mais aussi leur complexité. En voulant cerner les métiers du patrimoine, nous sommes confrontés tout d'abord à une multitude de chartes et de conventions internationales qui ont jalonné la pensée en matière de patrimoine architectural, celui-ci englobant non seulement les monuments, les ensembles architecturaux, mais aussi l'habitat urbain, le patrimoine religieux, le patrimoine industriel, archéologique et le "petit" patrimoine. Face à cette multitude d'édifices de qualité, nous sommes confrontés également à plusieurs types de notions: restauration, restitution, conservation, rénovation, réaffectation, réhabilitation, consolidation, reconstitution, Citons un extrait du plaidoyer "Mieux restaurer le patrimoine architectural"? 8 de la Fondation Roi Baudouin qui jette un regard clair sur cette terminologie. "En Belgique, restaurer semble consacré par l'usage pour désigner, au sens Henri Focillon ( ) : historien français qui contribua par ses écrits (la Vie des formes, 1934; Art d Occident, 1938) au renouveau de sa discipline et exerça une grande influence sur la critique d art. A ce sujet, on peut s en référer à la 2e édition du "Guide des Métiers d'art à Bruxelles et environs" (sept. 2000) qui retrace l'histoire des corporations de métiers à travers les maisons de la Grand-Place ainsi que l'évolution des savoir-faire dans la ville depuis le Moyen Age jusque nos jours. Le carnet d'adresses de ce guide fournit les noms de professionnels de qualité, et cela, pour une trentaine de métiers, qui relèvent de l'artisanat d'art, du design et de la conservation-restauration de patrimoine. Terminologie: qu'entend-on par patrimoine architectural, in: "Plaidoyer "Mieux restaurer le patrimoine architectural?: des professionnels, un marché, des réglementations, des exigences, des savoir-faire, des perfectionnements", Bruxelles, Fondation Roi Baudouin/Métiers du Patrimoine, 1997, p

12 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications large, l'ensemble des actes visant la préservation du patrimoine, en vue de son maintien en état: les études scientifiques et techniques préalables, les mesures d'entretien, les travaux de consolidation, la restauration au sens strict, la mise en valeur et la réaffectation de ce patrimoine " En créant ce cadre qui mène à ne traiter principalement que du bâti et de sa restauration, nous voilà plongés dans la réalité des chantiers de patrimoine qui parsèment le paysage urbain. Sans approfondir la problématique des marchés publics à laquelle sont confrontés tous les hommes de métier, envisageons les savoir-faire sous un angle à la fois humain, culturel et qualitatif. Dans le cadre d'un chantier de patrimoine architectural, plusieurs acteurs se répartissent les tâches. Parmi les nombreux intervenants (archéologues, historiens de l'art, architectes, entreprises générales, conducteurs de chantiers, propriétaires privés ou publics, ) se trouvent les artisans de haut niveau qui peuvent opérer à la fois comme consultants ou comme corps de métier spécialisés. Si le bâtiment à restaurer nécessite une mise en œuvre artisanale, celle-ci est longuement étudiée dans le cadre d'un relevé et d'une analyse préalables de l'état du bâti et du degré d'intervention qu'il requiert. En somme, l'artisan même spécialisé en restauration ne passe pas à l'acte sur chantier sans avoir reçu des instructions claires de la part des professionnels de la restauration qui, sans être des personnes de métier, savent peser le pour et le contre dans un acte d'intervention sur le patrimoine architectural. Quels sont les métiers, de l artisanat ou de la construction, qui peuvent aboutir à des perfectionnements en restauration? En voilà une énumération, non exhaustive bien sûr, mais qui prouve l'importance de ces savoir-faire, dont la "culture" et la transmission sont parfois mises en péril faute de formations appropriées dans ce secteur 9 : maçonnerie, charpenterie et couverture, taille de pierre et sculpture ornementale, menuiserie, ébénisterie, tournage du bois, ferronnerie, dorure, bronzerie d'art, serrurerie, orfèvrerie et horlogerie, mosaïque, tapisserie et textiles, vitrail et vitrage ornemental, papiers et décors peints, céramique, staff, stuc et enduits, La main serait-elle le seul outil de sauvegarde d'une tradition artisanale? Dans le domaine artisanal, le fameux "tour de main" pourrait sembler suffire; néanmoins, lorsqu'il s'agit de véritablement maîtriser son métier, les exigences s'élèvent et vont au-delà du simple apprentissage ou de la formation sur le tas 10. Dans la quête de formations liées aux métiers du patrimoine, l'on se rend compte qu'un panel de possibilités existe à Bruxelles et dans le reste de la Belgique, mais que celles-ci sont plus souvent de nature technique, artistique ou artisanale. Peu de cursus, hormis ceux proposés e.a. par l'ensav La Cambre, le Centre Raymond Lemaire pour la Conservation (Leuven), l'institut Victor Horta (U.L.B.), l'académie d'anvers et l'institut supérieur d'architecture Saint-Luc, se focalisent sur la problématique de la conservation-restauration de patrimoine. Le risque encouru à l'heure actuelle est de voir de plus en plus d'artisans porter le titre de restaurateurs sans en avoir les qualités, les compétences et l'expérience suffisantes d'un point de vue théorique et pratique. Plusieurs solutions alternatives existent et peuvent pallier certaines pénuries d'enseignement Au sujet des métiers d'art et des compétences relevant de la restauration de patrimoine architectural, la Commission européenne (DG Entreprises) a publié en juin 2000 une étude intitulée "Promouvoir la création et le développement d'emplois durables dans le secteur des métiers d'art rares". Conduite par la SEMA (France), l'ueapme et le Conseil de l'europe avec sa Fondation européenne des Métiers du Patrimoine (FEMP), cette enquête dresse un tableau de la situation européenne concernant les professionnels du patrimoine architectural et des métiers d'art. Cette expression "apprendre son métier sur le tas" est apparue au XIXe siècle évoquant le fait d'acquérir son savoir-faire sur le lieu de travail. A l'origine lié au monde de la maçonnerie, le "tas" désigne l'endroit où sont taillées les pierres à bâtir, puis où les murs sont construits "sur le tas", ce qui signifie "à pied d'œuvre". 6

13 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 Prenons l'exemple de la formation des hommes de métier au cours d'une campagne de restauration, de celui des cycles et des bourses de perfectionnement comme les organise l'institut du Patrimoine wallon au Centre régional des Métiers du Patrimoine à la Paix-Dieu (Amay), et de la création d'un centre d'entreprises soutenant de jeunes entreprises artisanales à se spécialiser en restauration en leur trouvant les moyens et l'appui nécessaires pour développer leur maîtrise et leur emploi. Bruxelles et son cadre institutionnel Créée en 1835, la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles est aujourd hui composée de trois Commissions, une par région, dépendant des ministres et secrétaires d Etat chargés du Patrimoine. Le rôle de cette commission, composée exclusivement de membres bénévoles (architectes, historiens, archéologues, experts, ), est de conseiller le ministre compétent et son administration en matière de patrimoine culturel, qu il s agisse du classement d un bien, de son inscription sur la liste de sauvegarde ou des travaux d entretien et de restauration sur tous les édifices protégés du pays. L administration de l Aménagement du Territoire et du Logement (AATL) de la Région de Bruxelles-Capitale procède aux études et à l élaboration du plan régional de développement (PRD) et du plan d affectation du sol (PRAS), de même qu elle instruit les dossiers d approbation des plans communaux. Le Service des Monuments et Sites de cette administration est chargé de la gestion du patrimoine : sur base des avis émis par la Commission Royale des Monuments, Sites et Fouilles, ce service décide des options majeures à suivre, notamment en matière de classement de biens immobiliers, mais aussi et surtout dans l octroi des subsides accordés pour la restauration des édifices protégés. Ce service coordonne également les Journées du Patrimoine et édite des publications spécialisées sur le patrimoine architectural, entre autres, pour la Région bruxelloise, des livrets de sensibilisation et des carnets d'entretien (les sgraffites, le bois et le métal, ). La Cellule de Développement du Pentagone à la Ville de Bruxelles qui dépend de l'echevinat de l'urbanisme, ainsi que la Cellule du Patrimoine historique sont également très actives dans la revalorisation et la sauvegarde du patrimoine au niveau de Bruxelles-Ville. Côté flamand, Bruxelles accueillait encore il y a peu le "Vlaams Centrum voor Ambacht en Restauratie" (VCAR ou Centre flamand pour l'artisanat et la restauration) qui avait également constitué une banque de données sur les corps de métier de qualité en Flandre. Repris par Erfgoed Vlaanderen, la structure centrale est désormais située à Anvers. Dans le domaine des métiers d'art et du patrimoine, la capitale compte un grand nombre d'associations et d'administrations en charge de la protection des monuments et des sites naturels et semi-naturels. Certaines comme le Centre urbain et la Maison des Métiers d'art et du Patrimoine (MMAP) se sont fixées comme objectif d'inventorier les savoir-faire encore existants ou en pleine éclosion à Bruxelles. Le Centre urbain remet à jour régulièrement son répertoire du patrimoine architectural qui est accessible sur demande (CD-Rom) et met également à disposition du grand public son point d'information situé dans les Halles Saint- Géry. Le carnet d'adresses du Centre Urbain axé sur le bâti fait référence pour chaque artisan et restaurateur de ses chantiers récents et des spécialités de chacun. En parallèle, la MMAP a repris la mise à jour de la base de données du "Guide des Métiers d'art à Bruxelles et environs" qui contient déjà dans sa 2 e édition près de 600 adresses de professionnels artisans ou restaurateurs dont la qualité du savoir-faire touche tant au patrimoine architectural 7

14 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications qu'artistique, qu'il soit traditionnel ou contemporain. Ce guide qui souligne le lien entre l'histoire et l'actualité des métiers ne reprend que les opérateurs indépendants ou les entreprises artisanales, pour certaines spécialisées en restauration, et vise avant tout le grand public. Globalement, le paysage bruxellois est riche en métiers et savoir-faire qui touchent au patrimoine architectural. La création artisanale y est encore présente, mais dans certaines disciplines comme la taille de pierre, elle souffre d'une pénurie de main-d'œuvre. Les statistiques qui suivent dans l'étude démontrent que cette pénurie s'applique à beaucoup d'autres métiers et compétences, ce qui est plus qu'inquiétant. Toutefois, les chantiers de patrimoine se développent et exigent donc un plus grand nombre de professionnels qui soient également de plus en plus qualifiés. Il faudrait que les formations et les perfectionnements puissent suivre ce même rythme ou du moins être remis à niveau, en tenant compte du fait qu'il est difficile pour un homme de métier de s'arrêter de travailler pour suivre un cycle de cours spécialisés en restauration ou d'abstraire ses dons de créateur au profit d'une autre "façon de voir". Avec la problématique de la restauration s'ouvre donc le débat sur l'éclosion de nouveaux métiers, et on l'espère, sur des voies renouvelées en termes de connaissances et d'emplois qui se situent à la frontière entre l'art, les techniques et de nouvelles compétences mêlant la théorie et la pratique à un travail interdisciplinaire au sein d'une même équipe. Ainsi, l'artisan œuvrant seul dans son atelier ou sur chantier se voit confronté à une réalité plus actuelle, celle du dialogue, du cas par cas, et du souci de conserver plutôt que de re-créer, en vue de transmettre un patrimoine dont l'authenticité soit fiable et respectée et les interventions, réversibles. Le design, un monde à la fois proche et lointain de celui des artisans Le design ou la "stylique" (nouveau terme introduit par la Communauté française Wallonie- Bruxelles lors d'un de ses concours de jeunes créateurs) s'applique aujourd'hui à beaucoup d'autres domaines qu'au simple produit, qu'à l'objet palpable et consommable. Il permet l'exploitation de ressources à la fois tangibles et intangibles et confère au designer un rôle proactif au sein de la société. Si le design est avant tout un état d'esprit, une discipline, il se définit au sens large comme le fait de donner forme à un produit, à un service, à des concepts à la fois concrets et abstraits liés à l'économie, à la culture et à l'environnement. Il est donc naturel qu'il fasse appel à de nombreuses compétences et savoir-faire autant d'un point de vue humain, intellectuel que manuel. Sans le dessin, le design n'existerait sans doute pas, car si l'on s'en réfère à l'étymologie du mot design, celui-ci dérive de "disegno", qui indique en italien, l'acte d'esquisser une forme sur papier. Si l'acte manuel de dessiner est sous-jacent à tout travail de designer, qu'il se déroule sur une feuille blanche ou sur un écran informatique, on peut parler de "métiers du design", car ceux-ci impliquent une habileté autant au niveau de la conception que de l'exécution. La forme de l'objet ou de la réalisation est tirée de la fonction et de l'usage et projette l'idée, pour citer Etienne Souriau dans son ouvrage "Vocabulaire d'esthétique" (PUF, Paris, 1990), que "la Beauté ne résulte pas d'un décor plaqué sur un objet mais d'une relation non-perverse entre le produit et sa finalité". "Avoir du métier" est aussi une expression qui peut s'appliquer aux designers, puisque ceux-ci revendiquent un acte créatif, une volonté constante de se projeter dans le futur, d'être à l'avant-garde, mais aussi l'exercice d'un métier enrichi par un savoir pratique, un réseau de connaissances intellectuelles et 8

15 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 humaines et un talent de vaincre la matière. Ces qualités que le designer gagne par l'expérience du terrain et une recherche continuelle de nouveaux concepts soulignent l'importance d'un travail assidu et d'un engagement global de la vie. "Apprivoiser" la nouvelle économie, les matériaux innovants et les technologies De nos jours, les designers empruntent des chemins résolument contemporains, ayant pour mission principale d'innover et de résoudre des problèmes qui n'ont pas été solutionnés avec les méthodes et les techniques traditionnelles. Ils abordent leur activité de manière libre mais rigoureuse, sans cesse en quête d'inspiration. Autant de disciplines que de nouveaux matériaux explorés relèvent du design et sont désormais intrinsèquement liés à son évolution. Source de plus values et d'une amélioration de la qualité de vie, le design est actuellement enseigné dans une trentaine d'écoles en Belgique (Bruxelles, Anvers, Genk, Mons, Tournai, Liège, ) et est pratiqué par près de sept cents designers en Belgique tous secteurs confondus (produit/industrie, communication graphique et électronique, mobilier et agencement). Comment justifier cet engouement pour les formations dans le domaine du design et le nombre croissant de professionnels du design qui s'installent à leur compte ou sont engagés par des entreprises en Belgique? Tout d'abord, il faut cerner la notion de "métiers du design" qui touche à l'industrie mais aussi de plus en plus à la société de services. Le designer intervient à plusieurs échelons: il suit le produit industriel depuis sa conception jusqu'à son emballage, la création et la mise en place de l'identité visuelle d'une société, de l'environnement individuel et collectif qui passe par l'architecture d'intérieur, la conception de mobilier et l'aménagement d'espaces publics, la communication graphique et électronique. Le spectre des matériaux utilisés est très vaste et l'une des tâches du designer est de suivre de près la recherche et le développement de matières innovantes et de nouveaux procédés de mise en œuvre. A cet égard, le cas de la communication se place à un autre niveau que le produit industriel, puisqu'il s'agit d'une confrontation à l'image fixe ou animée, à l'immatérialité du médium informatique en particulier avec l'émergence du "web design". Dans le domaine de la création et de la confection de produits industriels, les designers restent néanmoins confrontés aux matières classiques (le bois, le métal, la pierre, la céramique, le verre, le textile), mais doivent aussi envisager suivant les contraintes qu'ils rencontrent et les prix pratiqués sur le marché des matières premières, d'expérimenter de nouveaux moyens d'expression (matériaux composites, plastiques, ). Les techniques de fabrication ont elles aussi évolué et permis au designer de s'aventurer dans des associations de matières de plus en plus osées et audacieuses. Être designer, spécialiste ou généraliste suivant le baromètre du marché Pourquoi parler de "métiers du design"? Une des raisons est de souligner la spécificité du design, en évitant de le définir suivant des valeurs purement rattachées à un cadre artistique ou esthétique. Un designer, outre son métier de concepteur, est idéalement placé à l'interface entre la création et le marché. Il se double également d'un homme d'affaires et d'un entrepreneur qui doit savoir se vendre, gérer des contrats avec ses clients et proposer de nouvelles idées de produits, d'images et de services. Comme dans chaque métier, il existe des extrêmes, ceux qui se profilent sous leur propre nom avec leur marque comme homonyme (produits ou services), ou ceux qui travaillent dans une équipe de designers intégrée à l'entreprise (éditeur de design, fabricant/atelier) et s'identifient au nom de la société avec 9

16 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications laquelle ils s'engagent. Dans la chaîne de sous-traitance qui caractérise les métiers du design et qui différencie ceux-ci des métiers de l'artisanat, il ne faut pas seulement considérer les designers, mais aussi les clients qui sont à la base de la commande du produit ou du service, les fabricants qui permettent de réaliser une production en série, les éditeurs et les diffuseurs lorsqu'il s'agit de faire connaître du mobilier ou des produits novateurs et de les propager sur les marchés internationaux. Autant de contingences sont à garder à l'esprit pour mieux comprendre le design comme mode de pensée et de travail. Si l'on s'en réfère aux Anglo- Saxons qui ont une vision très large du design, la liste des métiers pourrait défiler sur des pages entières de l'étude, ce qui prouve que le design est devenu partie intégrante de notre culture et catalyseur de nouvelles tendances. En marquant la différence avec l'artisanat et les beaux-arts, les designers se spécialisent suivant les matériaux et les technologies, tout en tissant un réseau serré de liens entre l'économie, la culture, l'individu, sa conscience et son mode de vie: graphic design, audiovisual design, interior design, product design, industrial design, packaging design, structural design, architectural design, materials technology design, systems design, manufacturing design, exhibition design, corporation identity design, brand identity design, stage design, textile design, multimedia design, film design, video design, jewellery design, printed fabric design, furniture design, plastics design, ceramic design, glass design, environmental design, garden design, landscape design, space planning design, Bruxelles, recul historique et renouveau institutionnel en matière de design Les débuts du design belge doivent être puisés dans l'art nouveau avec des personnalités comme Victor Horta ( ), Henry van de Velde ( ), Gustave Serrurier-Bovy ( ) et Paul Hankar ( ). La création en 1926 de l école La Cambre par Henry van de Velde donne à Bruxelles une aura internationale. A cette même époque, le modernisme est à son apogée avec des créateurs comme Marcel-Louis Baugniet ( ), Gaston Eysselinck ( ) et Louis-Herman De Koninck ( ) qui font figure d'avant-garde. Dans les années 1930, dans la lignée des idées développées par le CIAM (Congrès International d Architecture Moderne), beaucoup d'architectes et designers belges tels que Huib Hoste ( ) et Victor Bourgeois ont axé leur réflexion sur le quotidien et une grande rationalisation de l'habitat et de la décoration intérieure. Une des réalisations marquantes de cette époque reste par exemple l'aménagement en 1935 des compartiments de train de la SNCB par Henry van de Velde. Dans l après-guerre, plusieurs architectes ont tracé leur chemin dans les sillons du mouvement moderne, en s'épanouissant également comme designers. De cette époque date aussi le développement de la profession de designer indépendant, souvent confondue à celle d'architecte d'intérieur. Quelques noms importants dans la naissance de ce métier spécialisé sont Jules Wabbes, Constantin Brodski, Claire Bataille et Paul Ibens, Christophe Gevers, Philippe Neerman, Jean-Paul Emonts-Alt, Luc Van Malderen ou encore André Verrokken et Emiel Veranneman. L'Exposition universelle de 1958 au Heysel et la présence d'un Design Centre à Bruxelles dès 1964 ont joué eux aussi un rôle essentiel dans l'éclosion des savoir-faire liés au design, de la reconnaissance et de la diffusion de marques belges, et de la création d'un label de qualité. En poursuivant une politique de sensibilisation du grand public à la production industrielle du design belge, le Design Centre a permis l'essor de l'industrie du meuble et d'objets de consommation intégrant des matériaux novateurs pour l'époque (plastique, polyester, triplex, 10

17 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 nylon, ). En fermant ses portes en 1985, suite à la disparition de Josine des Cressonnières, il rendit toute sa liberté au design belge, ce qui ne favorisa malheureusement pas l'épanouissement de la profession à un niveau tant local qu'international. La mission des designers et entreprises a été de poursuivre un développement quasi indépendant de tout soutien public, hormis celui de l'institut belge des Classes Moyennes qui fut dissout au moment de la fédéralisation de la Belgique et de la scission des Brabants wallon et flamand. Depuis lors, le VIZO (Vlaams Instituut voor Zelfstandig Ondernemen) a développé son propre département design qui dépend exclusivement du Ministère de l'economie de la Communauté flamande, tandis que du côté francophone, l'artisanat d'art et le design ont été repris par la Communauté française, sous les compétences du Service général du Patrimoine culturel et des Arts plastiques du Ministère de la Communauté française de Belgique Wallonie-Bruxelles. En créant ces deux pôles, les métiers d'art contemporains et le design ont été promus de manière inégale en Belgique durant la dernière décennie. Les créateurs francophones et néerlandophones ne se côtoyaient plus et l'identité possible d'un "design belge" était en train de s'étioler, malgré la présence d'une Union professionnelle des Designers en Belgique (UDB), elle aussi victime de ce relatif mal-être ressenti à un niveau communautaire. La volonté de la Maison des Métiers d'art et du Patrimoine à Bruxelles est, entre autres, de re-tisser des liens durables entre les Communautés et de faire en sorte que la scène francophone des arts décoratifs et du design soit tout aussi dynamique et ouverte qu'en Flandre. 11

18 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications Le projet de la Maison des Métiers d'art et du Patrimoine (MMAP) La Maison des Métiers d Art et du Patrimoine (MMAP) s inscrit dans un contexte socioéconomique et culturel au sein duquel la pratique et les savoir-faire demandent d'être mieux promus, à un niveau professionnel mais aussi auprès du grand public. Les métiers d art et du patrimoine ainsi que le design constituent une part importante de l activité culturelle et économique de la Belgique, et la présence d un nombre élevé d artisans et de designers, ainsi que la diversité d écoles d un haut niveau artistique, font de ce pays un lieu stratégique et porteur pour l épanouissement de ces secteurs à haute valeur ajoutée. La sauvegarde du patrimoine étant de plus en plus mise en avant comme source d'embellissement des villes, les métiers du patrimoine qui en découlent ne sont pas si éloignés de la réalité des créateurs artisanaux, avec lesquels ils doivent très souvent collaborer sur chantier. L'interdisciplinarité est dans ce sens aussi source de plus value. Par ses statuts, la MMAP a pour objet la promotion, la sensibilisation, l édition, l organisation d événements (expositions, colloques, séminaires, salons, ateliers pédagogiques, etc), la création d un centre de documentation et d un centre de gestion en vue de dynamiser les métiers d art et les métiers du patrimoine en région bruxelloise. Cet organisme interprofessionnel et confédérateur ouvert également au grand public a pour mission de défendre et de développer sur le long terme un cadre favorable au déploiement des métiers de la création traditionnels et contemporains (artisanat d art, arts graphiques, design et design industriel) et des métiers du patrimoine (savoir-faire et compétences dans le domaine de la restauration de patrimoine mobilier et architectural). Cette volonté de dynamiser les savoirfaire en péril ou en éclosion vise à en assurer la transmission et à créer une identité, un label "Fait à Bruxelles", qui pourra servir de point de référence tant en Belgique qu à l étranger. A son actif, la MMAP compte déjà le suivi de la 2 e édition du "Guide des Métiers d'art à Bruxelles et environs", ainsi que la 1 ère édition d'un "Design Book. Made in Belgium". Ses bases de données "métiers d'art, design et architecture, métiers du patrimoine" sont accessibles gratuitement sur simple demande écrite. Il est possible d'adhérer comme membre à l'asbl suivant une formule privée ou professionnelle. Dès 2004, la MMAP occupera 1000 m 2 dans le Palais du Vin et les anciens magasins Merchie-Pède, rue des Tanneurs, et y implantera un centre multidisciplinaire lié aux métiers d'art, au design et aux métiers du patrimoine (espaces d'exposition, matériauthèque, centre de gestion, site Internet avec bourse à l'emploi, ) 12

19 Les métiers d art, du design et du patrimoine en RBC décembre 2002 Chapitre II. Modèles analytiques et perspectives théoriques Nous proposons au lecteur de situer brièvement le cadre théorique dans lequel s inscrit notre étude, menée à Bruxelles, sur les métiers d art et de la restauration, de l architecture et du design. Nous emprunterons à H.S. Becker, sociologue interactionniste de l école de Chicago, le concept de "monde de l art", particulièrement utile pour rendre compte de la dimension collective de l activité artistique et artisanale à Bruxelles (division et répartition sociale du travail, légitimation des compétences, construction collective des savoirs, chaînes de coopération, ). Les apports théoriques de Becker nous permettront également de préciser les contours, limites et interpénétrations des mondes de l art, de l artisanat, de l artisanat d art, de la restauration, de la conception, 1. La sociologie interactionniste des professions C est à Chicago que se développe une sociologie interactionniste des groupes professionnels en rupture par rapport à une conception fonctionnaliste de la profession. "Le double point de vue défini par les termes interactions et biographie implique que toutes les activités de travail soient analysés à la fois comme des processus subjectivement signifiants et comme des relations dynamiques avec les autres". (Dubar C. & Tripier P., 1998, pp ). De nombreuses monographies voient le jour, sur les entraîneuses de boîtes de nuit (Cressey, 1932), les voleurs professionnels (Sutherland, 1937), les musiciens de jazz (Becker,,trad. 1985), les hobos (N. Anderson, trad. 1993) : "il s agissait souvent de comprendre les mécanismes vitaux et cachés de la ville et d établir un point de vue quasi ethnographique sur des métiers peu recommandables et totalement ignorés des sociologues académiques " (Dubar C. & Tripier P., 1998, p. 98). H. S. Becker introduit le concept de "mondes sociaux" dans son ouvrage Les mondes de l art (trad. 1988, Flammarion) : il s agit à la fois de systèmes de croyances partagées, de réseaux, de chaînes de coopération nécessaires à l action. Dans ce cadre, le concept de métier est défini comme un ensemble de compétences (techniques, théoriques, sociales, culturelles, ) liées à l exercice d un même type de fonction; c est ce type de définition que nous mobiliserons dans le cadre de l étude. Retenons toutefois que d autres approches théoriques plus récentes accordent aux structures économiques et aux relations de pouvoir une place beaucoup plus importante : dès lors, c est dans un sens plus fort que le concept de métier se définit, comme un groupe professionnel qui a réussi à contrôler les conditions de sa production, à définir de manière autonome le contenu de son travail. 13

20 Observatoire bruxellois du Marché du Travail et des Qualifications 2. Le concept de monde de l art H.S. Becker, figure dominante de l'interactionnisme symbolique et premier de ce courant a s'être intéressé à l'art - mais aussi pianiste de jazz et photographe -, introduit en 1982 le concept de Monde de l'art 11. La perspective théorique de Becker est de montrer comment dans tous les arts, la production, la diffusion, la consommation, l homologation esthétique et l évaluation des œuvres mobilisent des acteurs sociaux appelés à coopérer selon un certain nombre de procédures conventionnelles au sein des réseaux dénommés par l auteur mondes de l art. Becker s'intéresse à l'art comme travail, entendons par là, comme production sociale; son analyse est axée davantage sur l'organisation sociale - c'est-à-dire sur les rapports humains que nécessite la réalisation d'œuvres d'art - que sur l'esthétique. "Parler de l'organisation d'un monde de l'art (...), c'est une autre façon de parler de la distribution des savoirs et de leur rôle dans l'action collective" 12. Le concept de "monde", central dans son analyse, nous semble particulièrement intéressant; il sert à "désigner le réseau de tous ceux dont les activités, coordonnées grâce à une connaissance commune des moyens conventionnels de travail, concourent à la production des œuvres qui font précisément la notoriété du monde de l'art" 13. Il semble que pour l'auteur, l'art soit avant tout une activité, permettant la réalisation matérielle d'idées artistiques. Cette activité se caractérise par son aspect collectif; la réalisation d'œuvres d'art nécessite la coopération d'un certain nombre de personnes ayant des compétences diverses et complémentaires. La réalisation d'œuvres d'art suppose, comme toute réalisation humaine, des chaînes de coopération et la division des tâches. Cette division du travail au sein des mondes de l'art implique un ensemble de normes que tout le monde adopte pour résoudre les problèmes de coordination; il s'agit des conventions. En fait, Becker adopte face aux phénomènes artistiques une vision tout à fait pragmatiste: comment l'art existe-t-il pratiquement dans notre société? Il bouleverse la représentation classique du "créateur" artistique génialement solitaire et prend distance par rapport au jugement esthétique qui détermine le beau du non-beau, et l'art du non-art; le regard du sociologue n'est pas celui de l'esthète. Si Becker s'intéresse à l'esthétique c'est "en tant que phénomène caractéristique d'une activité collective. C'est que l'interaction de tous les participants engendre un sentiment commun de la valeur de ce qu'ils produisent collectivement" 14. Dans la même optique, il réfléchit sur la mobilisation des ressources (matérielles et humaines), sur la distribution et le financement des œuvres d'art, leur finalisation, et sur le rôle de l'etat en matière d'art (la propriété artistique, l'intervention, la censure,...). Autrement dit, l'art est une activité à caractère éminemment social qui peut s'analyser comme toute autre activité collective; au travers du concept de monde, nous réfléchissons tant sur la nature que sur la fonction des interactions humaines au sein d'un monde de l'art. H. S. Becker rend admirablement compte des particularités structurelles des mondes de l art et des équilibres mouvants qu elles suscitent. Becker distingue quatre rapports différents aux mondes de l'art qu'il décrit comme quatre personnalités-types constituant un monde: les professionnels intégrés, les francs-tireurs, les artistes populaires et les naïfs H.S. Becker, Les Mondes de l'art, Flammarion, Idem, p. 88. Idem, p. 22. Idem, p

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier

Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Master complémentaire Conservation Restauration Patrimoine culturel immobilier Académie universitaire Wallonie-Bruxelles Académie universitaire Wallonie-Europe Académie universitaire Louvain Institut supérieur

Plus en détail

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) FICHE 13 RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Ingénieur diplômé de l'ecole Centrale de Lille (ECLille) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ecole Centrale

Plus en détail

AVIS 114. Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA. Adopté le 25 mars 2014

AVIS 114. Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA. Adopté le 25 mars 2014 AVIS 114 Demandes d agrément pour des filières de formation en alternance organisées par les CEFA Adopté le 25 mars 2014 Rue de Stalle 67 1180 Bruxelles T +32(0)2 371 74 32 info@ccfee.be www.ccfee.be Demande

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN

SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN SOMMAIRE DOCUMENT TUNING DESIGN Design document Tuning 2.1 Introduction au sujet 2.2 Profils de diplômes 2.3 Acquis de l'apprentissage et compétences - descripteurs de niveau 2.4 Processus de consultation

Plus en détail

Journées Portes Ouvertes

Journées Portes Ouvertes Journées Portes Ouvertes Samedi 26 janvier Samedi 2 mars Samedi 15 juin ECOLE Classe préparatoire aux concours des écoles supérieures d art et des formations en conservation-restauration des biens culturels

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 20/10/2014 11:18 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence : Licence Licence sciences humaines et sociales/droit,

Plus en détail

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local

S T E DELTA-C FORMATION UNIVERSITAIRE. Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local DELTA-C Centre de Formation et d Appui Conseil pour le Développement Local FORMATION UNIVERSITAIRE ETABLI EN 2009 PROGRAMMES DE LMD (LICENCES-MASTERS-DOCTORATS) Fiche Scientifique et Pédagogique DOMAINE

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable

Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable COSEIL DE L'UIO EUROPÉEE Conclusions du Conseil sur la dimension stratégique du patrimoine culturel pour une Europe durable Conseil ÉDUCATIO, JEUESSE, CULTURE ET SPORT Bruxelles, 21 mai 2014 Le Conseil

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction

Profil professionnel. Section : Bachelier en construction Section : Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions qui, d une part

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Conception, gestion, valorisation de l opération archéologique Former des archéologues aux compétences polyvalentes Ce master professionnel prépare les étudiants

Plus en détail

Colloque Patrimoine. «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014

Colloque Patrimoine. «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014 Colloque Patrimoine «Le patrimoine, un investissement à haut impact socio-économique à refinancer» 12/09/2014 1. Patrimoine et finances publiques Contexte finances publiques : Conjoncture : période de

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti Communauté de communes du Pays de Montmédy Finalité du Pôle Proposer une offre de formations sur la restauration du patrimoine

Plus en détail

Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE

Atelier INVENTAIRES - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Euromed Heritage IV Un programme financé par l Union Européenne EUROMED HERITAGE Cadre institutionnel et légal Atelier "INVENTAIRES" - PARIS 10-12 décembre 2008 DOCUMENT DE REFERENCE Coordination : Frank

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Discipline Histoire de l art Finalité : Recherche et Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

F O R M A T I O N 2 0 1 5

F O R M A T I O N 2 0 1 5 HABITAT A R C H I T E C T U R E S F O R M A T I O N 2 0 1 5 LOGEMENTS COLLECTIFS *Les Conseils d Architecture, d Urbanisme et de l Environnement (CAUE) sont des associations départementales créées par

Plus en détail

CRÉATION ET CULTURE DESIGN

CRÉATION ET CULTURE DESIGN ENSEIGNEMENT D EXPLORATION CLASSE DE SECONDE GT AVRIL 2011 CRÉATION ET CULTURE DESIGN Ressources documentaires pour la découverte des métiers et des formations «Les enseignements d'exploration permettent

Plus en détail

Fondation Roi Baudouin

Fondation Roi Baudouin RAPPORT D EVALUATION SUR LES SERVICES DE PROXIMITE ATTEINDRE CEUX QUI PARAISSENT INACCESSIBLES SYNTHESE Fondation Roi Baudouin Le présent rapport consiste en une analyse des projets qui ont été soutenus

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

«Menuiserie Charpente»

«Menuiserie Charpente» «Menuiserie Charpente» Présentation sommaire Identification : Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Egalement ouverts à la création contemporaine.

Plus en détail

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement)

Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Termes de référence des études diaspora-pays Programme DIAPODE (Diasporas pour le Développement) Sommaire 1. Cadre de l étude...1 2. Objectif de l étude...2 3. Questionnements à étudier...2 4. Méthodologie...3

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

POLITIQUE D ACQUISITION ET

POLITIQUE D ACQUISITION ET POLITIQUE D ACQUISITION ET DE GESTION D OEUVRES D ART VILLE DE LÉVIS RÉSOLUTION CV-2010-13-14 Le préambule Le 9 février 2004, le conseil de la Ville adoptait la nouvelle Politique culturelle de la Ville

Plus en détail

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION

AIDE FAMILIAL : STAGE D INTEGRATION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L'ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AIDE

Plus en détail

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents

Fiches métiers de la Vente Directe. développeurs de talents Fiches métiers de la Vente Directe développeurs de talents les métiers de la Vente Directe pour construire votre avenir La Fédération de la Vente Directe (FVD) créée en 1966 œuvre depuis de nombreuses

Plus en détail

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs

«l investissement des pays dans l acquisition et le développement des compétences des formateurs et des entrepreneurs la formation des formateurs Note conceptuelle de la conférence PQIP/DCTP de Kigali sur «Encourager l investissement des pays dans l acquisition des compétences des formateurs et entrepreneurs» Introduction La conférence de Kigali

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

PLAN D ACTION CULTUREL

PLAN D ACTION CULTUREL 2016 Loisirs PLAN D ACTION CULTUREL Volets, objectifs et actions en lien avec la politique INTRODUCTION Le 23 février 2009, après avoir consulté le milieu culturel de Verchères, il était apparu que de

Plus en détail

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013 GALLILEO Business Consulting DECEMBRE 2013 Etude stratégique marketing sur les produits feuillus Assemblée Générale du 19 décembre 2013 Avec le soutien de : GALLILEO BUSINESS CONSULTING 29 rue Jean-Jacques

Plus en détail

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN

MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN MASTER ARTS APPLIQUÉS : COULEUR, IMAGE, DESIGN RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine : Arts, Lettres, Langues Présentation La spécialité se décline en trois entrées : * la particularité

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

Formation professionnelle: réflexions de base

Formation professionnelle: réflexions de base Formation professionnelle: réflexions de base Édition 2015 PAGE 2 DOCUMENT DE POSITION La formation professionnelle est une clé essentielle du développement qualitatif de l accueil extrafamilial. En sa

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat

MASTER DIAGNOSTIC RÉHABILITATION. Architectures. Quotidien DRAQ. Spécialité Bâtiment et Travaux Publics. Patrimoine industriel & habitat MASTER DRAQ Spécialité Bâtiment et Travaux Publics Patrimoine industriel & habitat DIAGNOSTIC ET RÉHABILITATION DES Architectures DU Quotidien 2011-2012 Technique du relevé Diagnostic Pathologie des constructions

Plus en détail

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education

Communiqué de presse. Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone. Discours de la ministre de l Education Joëlle MILQUET - Vice-Présidente de la Fédération Wallonie-Bruxelles Education Culture Enfance Communiqué de presse Une nouvelle stratégie numérique pour l enseignement francophone Discours de la ministre

Plus en détail

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance

Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance Accord cadre pour le développement de la Formation en Alternance ARTICLE I. OBJECTIFS GENERAUX Le présent accord-cadre poursuit les objectifs généraux suivants : 1. Accroître quantitativement et qualitativement

Plus en détail

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS. sur la requête de l'union des Designers de Belgique (UDB) en protection du titre d'architecte d'intérieur

CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS. sur la requête de l'union des Designers de Belgique (UDB) en protection du titre d'architecte d'intérieur CC 383 CONSEIL DE LA CONSOMMATION AVIS sur la requête de l'union des Designers de Belgique (UDB) en protection du titre d'architecte d'intérieur Bruxelles, 2 juillet 2007 1 Le Conseil de la consommation,

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE

LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE LICENCE - SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES MENTION HISTOIRE DE L'ART ET ARCHEOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence (LMD) Domaine ministériel : Sciences humaines et sociales Présentation

Plus en détail

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1

Dossier de presse. 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise. 14 avril 2008 1 Dossier de presse 100 000ème Prêt à la Création d Entreprise 14 avril 2008 1 OSEO ET LA CREATION D ENTREPRISE..3 PRET A LA CREATION D ENTREPRISE....4 L objectif.. 4 Caractéristiques....4 PREMIERE ETUDE

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS!

DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! DES PRIMES POUR RESTAURER LE PETIT PATRIMOINE BRUXELLOIS! PREMIES VOOR DE RESTAURATIE VAN HET BRUSSELS KLEIN ERFGOED Un grand nombre de façades de notre Région sont décorées de sgraffites, vitraux, ou

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

Objectif 2014. Introduction

Objectif 2014. Introduction Objectif 2014 Introduction Le nouveau gouvernement luxembourgeois, issu des élections du 7 juin 2009, se voit confronté à de nombreux défis, en partie aggravés par la crise économique actuelle. L Association

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Communication et Commerce Spécialité «Ingénierie de l information et de la communication» Autorité responsable de la certification

Plus en détail

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS

RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Titre de la communication : RENOVATION URBAINE ET CONSERVATION DES SITES HISTORIQUES AU TOGO: OUTILS LEGISLATIFS ET PRATIQUES DE TERRAINS Par TUBLU Komi N kégbé Fogâ Gestionnaire de Patrimoine Culturel

Plus en détail

FICHE RESSOURCE REGION ALSACE

FICHE RESSOURCE REGION ALSACE FICHE RESSOURCE REGION ALSACE 1. Identification des acteurs régionaux des Métiers d Art Institutionnels : Conseil Régional Philippe RICHERT Président Maison de la Région 1 place Adrien Zeller BP 91006

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

TONG-REN-INSTITUT. Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé

TONG-REN-INSTITUT. Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé 1 Méthodes Traditionnelles Chinoises de santé Introduction : TONG REN INSTITUT un organisme : - qui propose une validation des acquis professionnels des Praticiens Experts des Méthodes Traditionnelles

Plus en détail

MAD SUR- PRIZE! Furniture design Graphic design Interior design

MAD SUR- PRIZE! Furniture design Graphic design Interior design MAD SUR- PRIZE! C a t É g o r i e s Furniture design Graphic design Interior design M A D S u r p r i z e 2 0 1 4 R è g l e m e n t Les langues Les langues officielles du MADSurprize 2014 sont le français

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) Master Sciences Humaines et Sociales mention CONDUITE DE PROJETS CULTURELS spécialité professionnelle CONDUITE DE PROJETS TOURISTIQUES

Plus en détail

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015

chos Tourisme Métiers d Art en Champagne-Ardenne La filière Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 138 - Janvier 2015 N 138 - Janvier 2015 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne La filière Métiers d Art en Champagne-Ardenne Photo : Calligraphie Crédit Photo : Sommaire La filière

Plus en détail

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile

Profil professionnel. Section : Bachelier en Automobile Section : Bachelier en Automobile Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de nombreuses occasions

Plus en détail

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX

TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR A PROPOS DE LA FORMATION DES AGENTS TERRITORIAUX o Les enjeux du système de formation. o Que peut apporter la formation à votre vie professionnelle? o Les formations que vous

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique

Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Pôle lettres et arts Secteur musique et sciences de la musique Master 2 Professionnel «Production et diffusion musicale» Nouvelle formation 2013/2014 Le master 2 production et diffusion musicale est une

Plus en détail

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience

PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience PARTIE 1 Le dispositif de validation des acquis de l expérience 10952_VAE_p001p005.indd 5 22/05/08 11:47:18 FICHE 1 Le principe et les modalités de la VAE Faire reconnaître vos connaissances, aptitudes

Plus en détail

Texte Référent du Plan Régional d Action

Texte Référent du Plan Régional d Action L'Education à l'environnement vers un Développement Durable : une démarche partagée Ce texte est entendu comme référent éthique pour les acteurs de l EEDD en Pays de la Loire. Il donne les grandes lignes

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE

CONNAISSANCES DE GESTION DE BASE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION CONNAISSANCES

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007

CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 CIRCULAIRE N 2100 DU 09/11/2007 Objet : Circulaire d information concernant l Appel à projets- Littérature de Jeunesse. Réseaux : Communauté française/officiel subventionné/ Libre subventionné (conf. /

Plus en détail

La culture : quatrième pilier du développement durable

La culture : quatrième pilier du développement durable La culture : quatrième pilier du développement durable S'appuyant sur le travail mené de longue date par la Commission de culture de CGLU, sur la Déclaration universelle de l'unesco sur la diversité culturelle

Plus en détail

LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES

LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES LICENCE DESIGN-ARTS APPLIQUES Mention : Arts skin.:program_main_bloc_presentation_label Le cycle de la licence vise à élaborer une pensée créative globale, de la naissance du projet à son impact sur l

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS

EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS EPREUVE ORALE D ENTRETIEN DOMAINE DES ARTS VISUELS Concours concernés : - Concours externe de recrutement de professeurs des écoles - Concours externe spécial de recrutement de professeurs des écoles -

Plus en détail

Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale 1

Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l'exclusion sociale 1 Note informative relative à la complémentarité des rapports et plans pauvreté produits régulièrement par les Régions, les Communautés et au niveau interfédéral mars 2009 Les différents rapports sont décrits

Plus en détail

Etat de la construction bois

Etat de la construction bois Etat de la construction bois en Belgique 2011-2014 Société L Artboiserie - Patrice Hennaut 7 % 7 % 2 % 1 % 83 % poursuite de l enquête 2011-2012 menée par Hout Info Bois Ossature en bois Bois massif empilé

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2010

RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 RAPPORT D ACTIVITÉ 2010 SOMMAIRE I. PRESENTATION DU FAFCEA... P3 II. PRiORITES ET MODALITES DE PRISES EN CHARGE DU FAFCEA EN 2010... P4 III. L ACTIVITE EN 2010... P8 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA Le Fonds

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Informations sur le groupe de métiers Analyste de gestion (32115 ) Les métiers du groupe Contrôleur de gestion............................................

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales Spécialisation E-Business 120 crédits ECTS (60 crédits par année de formation)

BTS Management des Unités Commerciales Spécialisation E-Business 120 crédits ECTS (60 crédits par année de formation) BTS Management des Unités Commerciales Spécialisation E-Business 120 crédits ECTS (60 crédits par année de formation) Langue d enseignement : Français ALTERNANCE ou INITIAL Fonctions Le titulaire du BTS

Plus en détail

MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION

MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION MEMORANDUM 2014 FÉDÉRATION WALLONIE-BRUXELLES Recommandations de Child Focus Fondation pour Enfants Disparus et Sexuellement Exploités CONTENU INTRODUCTION 1 1 2 1. CONSIDÉRATIONS POUR LE MINISTRE DE L'AIDE

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2005)13 du Comité des Ministres aux Etats membres sur la gouvernance et la gestion du patrimoine universitaire et son Rapport explicatif (adoptée

Plus en détail

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com

Contact : ch.michelet@partenairesfl.com PARTENAIRES Finances Locales, société totalement indépendante sur le plan financier et commercial, est un cabinet spécialisé dans le conseil aux collectivités locales et aux établissements publics locaux.

Plus en détail

école nationale d administration

école nationale d administration école nationale d administration une école de service public et d application Créée par le Général de Gaulle en octobre 1945, l École nationale d administration a pour principes fondateurs de démocratiser

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Didactique du Français Langue Étrangère et Seconde DiFLES Introduction sur la formation Depuis 2005, le master DiFLES propose une formation approfondie dans le domaine

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE

STAGE : TECHNICIEN EN BUREAUTIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION STAGE

Plus en détail