Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification"

Transcription

1 Certification par unités Schéma de passation des épreuves de qualification Canevas de bulletin Le document présenté ci-après a été conçu pour servir à la notation des évaluations tant des OBG inscrites dans le processus de Certification par unités que pour les OBG «anciennes» qui sont seulement soumises au décret du 26 mars 2009 sur les épreuves de qualification. Il complète le «schéma de passation» déjà présenté par le réseau. Il est illustré par l utilisation du référentiel CPU «Mécanicien automobile», 3 e degré P. Il est utilisable pour les OBG des formes Technique et Professionnelle. Pour les OBG «anciennes», qui ne relèvent pas encore de la CPU, il faudra préalablement définir un schéma de passation pour les épreuves de Qualification prévoyant le nombre, la périodicité, les modalités d évaluation et le contenu des épreuves. Nous avons généralisé la terminologie élaborée pour la CPU. Il nous a paru en effet qu il serait malencontreux d utiliser des vocabulaires distincts pour désigner les mêmes choses. Il convient néanmoins de préciser que dans les profils de formation qui seront «produits» par le SFMQ et la CPU, certains termes sont à comprendre dans leur acception «européenne» : La compétence est un niveau d autonomie et de responsabilité L aptitude est à rapprocher de la notion de compétence telle qu elle était pratiquée par la CCPQ. Les savoirs recouvrent tant des savoirs disciplinaires, théoriques et des savoirs factuels, pratiques. De même, sans qu il n y ait de contrainte réglementaire, nous vous conseillons de recourir à des systèmes proches pour les deux types d OBG afin de limiter les risques de confusion ou d incompréhension au sein du corps professoral. Le présent canevas de bulletin a été construit sur la base du référentiel CPU «Mécanicien automobile» en professionnel. Les grilles d évaluation critériées des 6 UAA ont été jointes en annexe pour illustrer le travail. Bien entendu, le canevas peut être transformé, modifié, adapté pour n importe quelle OBG dans le respect de la réglementation sur les épreuves de qualification. CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 1

2 CPU - MECANICIEN AUTOMOBILE 5P EVALUATION SOMMATIVE FORMATION COMMUNE Période 1 max Période 2 max Période 3 max Français Histoire géographie Education scientifique et technologique Éducation physique Morale Les cotes des cours de la formation commune peuvent, bien entendu, comporter plusieurs composantes. Les contraintes sont moins lourdes que pour la formation optionnelle où tout est formalisé par la réglementation sur les épreuves de qualification. Elles peuvent donc comporter, par exemple, pour une même période, des cotes de contrôles divers, de bilans de fin de périodes pour autant qu elles soient établies sur base de compétences. EPREUVES DE QUALIFICATION Épreuve de Q 1 /100 Epreuve 1 /100 Épreuve de Q 2 /100 Epreuve 2 /100 Épreuve de Q 3 /100 Epreuve 3 /100 Résultats des épreuves de qualification Évaluation certificative Seules les évaluations «certificatives» des épreuves de qualification peuvent intervenir pour la réussite de l année, la délivrance du CE6P ou du CESS. Les évaluations qualifiées de «formatives» ne peuvent servir qu à aider à mieux percevoir l évolution des apprentissages au sein du processus de qualification. Pour les OBG encore régies par les profils de la CCPQ, la première étape sera d appliquer le décret sur les épreuves de qualification en définissant les épreuves par le biais d Ensembles Articulés de Compétences (EAC), en établissant des grilles d évaluation sur base de critères et d indicateurs. Dans cette configuration, aucune distinction n apparaît et n est à opérer entre les différents «cours» constitutifs de la formation. L évaluation est réalisée par le «jury de qualification», la «cote» est unique, globale elle reflète la maîtrise des compétences du profil de formation qui implique tant des savoirs que des savoir-faire disciplinaires. Le SFMQ, qui à terme sera la référence générale, définit la notion de «savoir» comme suit : «Le savoir est un ensemble CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 2

3 de faits, de principes, de théories et de pratiques liés à un domaine de travail ou d étude. Le cadre européen des certifications fait référence à des savoirs théoriques ou factuels». Ce qu il faut retenir de ceci est que l évaluation des épreuves de qualification doit se faire de manière collégiale et que au sein du jury, outre la présence éventuelle de membres extérieurs, celles de tous les professeurs de l OBG est requise. Ce n est que par le biais de celle-ci que peut se faire l évaluation des savoirs «théoriques» tout comme celle des savoir-faire disciplinaires. Une démarche intéressante est de réaliser une analyse préalable des unités ou du contenu des épreuves afin de préciser quels sont les professeurs concernés pour chaque indicateur (en évitant toujours toute pondération entre les différentes composantes de l OBG l évaluation restant globale). COMMENTAIRES ET REMEDIATIONS PREVUES Première période Deuxième période Troisième période BILAN FIN DE 5 e ANNEE BILAN DES EPREUVES DE QUALIFICATION Lorsque la CPU sera en régime organique, une évaluation intermédiaire ne sera plus nécessaire. DECISION DU CONSEIL DE CLASSE Réussite de l année oui/non (valable en 2011/2012. En régime CPU organique, le passage en 6 e est automatique) CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 3

4 TRAVAIL JOURNALIER - EVALUATION FORMATIVE FORMATION OPTIONNELLE Période 1 Éval. formative Période 2 Éval. formative Période 3 Éval. formative Electricité et électronique de l automobile I-S-B B-S TB-B-S Mecanique-Technologie de l automobile S-TB TB-B-S S-TB TP mecanique automobile B-S S-TB I-S-B TP électricité et électronique de l automobile TP garage TB-B-S I-S-B B-S Les évaluations qualifiées de «formatives» servent à mieux percevoir l'évolution des apprentissages au sein du processus de qualification. Elles n interviennent pas pour la réussite de l année, la délivrance du CQ, du CE6P ou du CESS. Il ne s agit en aucun cas d évaluations de fin de période. Elles reflètent, au fond, le travail journalier de l élève. On peut donc y retrouver plusieurs évaluations réalisées à différents «moments» de la période. Il est évident que le Pouvoir organisateur garde une liberté totale quant à la formulation et la communication des évaluations foramatives. CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 4

5 CPU - MECANICIEN AUTOMOBILE 6P EVALUATION SOMMATIVE FORMATION COMMUNE Période 1 max Période 2 max Période 3 max Français Histoire géographie Education scientifique et technologique Éducation physique Morale EPREUVES DE QUALIFICATION Épreuve de Q 4 /100 Epreuve 4 /100 Épreuve de Q 5 /100 Epreuve 5 /100 Épreuve de Q 6 /100 Epreuve 6 /100 Résultats des épreuves de qualification Évaluation certificative CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 5

6 COMMENTAIRES ET REMEDIATIONS PREVUES Quatrième période Cinquième période Sixième période BILAN FIN DE 6 e ANNEE BILAN DE LA QUALIFICATION Décision du jury de qualification Obtient le CQ oui/non DECISION DU CONSEIL DE CLASSE Réussite de l année oui/non CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 6

7 TRAVAIL JOURNALIER - EVALUATION FORMATIVE FORMATION OPTIONNELLE Période 1 Éval. formative Période 2 Éval. formative Période 3 Éval. formative Electricité et électronique de l automobile I-S-B B-S TB-B-S Mecanique-Technologie de l automobile S-TB TB-B-S S-TB TP mecanique automobile B-S S-TB I-S-B TP électricité et électronique de l automobile TP garage TB-B-S I-S-B B-S CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 7

8 VARIANTE POUR LE VOLET RELATIF AUX EPREUVES DE QUALIFICATION Résultats des épreuves de qualification Évaluation certificative CRITERES Épreuve de Q 1 Epreuve 1 Pondération Épreuve de Q 2 /100 Epreuve 2 Pondération Épreuve de Q 3 /100 Epreuve 3 Pondération Respect des consignes, des règles de sécurité et d environnement 2 20% 20% Pertinence de l analyse 1 20% 4 Conformité de l intervention 5 52% 2 Qualité de la communication 8% 8% TOTAL % % % Résultats des épreuves de qualification Évaluation certificative CRITERES Épreuve de Q 4 Epreuve 4 Pondération Épreuve de Q 5 Epreuve 5 Pondération Épreuve de Q 6 Epreuve 6 Pondération Respect des consignes, des règles de sécurité et d environnement 20% 20% 20% Pertinence de l analyse % Conformité de l intervention 3 30% 30% Qualité de la communication 12% 1 20% TOTAL % % % DANS LE CADRE DE LA CPU : les conditions de réussite sont de 50 % pour chaque critère et 60 % au total. La pondération des critères est différente pour chaque UAA. Il faut noter que la pondération «ecvet» figurant dans les référentiels CPU ne joue pas de rôle dans l évaluation globale de la Q. Le passage par une évaluation «chiffrée» est inévitable quelque soit la forme finale retenue pour communiquer les résultats des épreuves aux élèves. CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 8

9 Philosophie du bulletin et de l évaluation : Il est bien entendu que le présent document n a qu une valeur indicative. Le nombre d épreuves, le nombre de périodes, les modalités d évaluation sont variables. Le présent modèle, à quelques nuances sémantiques près, convient tant pour le nouveau schéma de qualification que pour les options qui vont s organiser sous le régime de la CPU. Il permet aux professeurs d avoir sous les yeux lors des conseils de classe et des délibérations l ensemble des données nécessaires au débat. Les différentes rubriques varieront selon l année d étude (5 e, 6 e, 7 e ), la forme (P ou TQ), le contexte (CPU ou Q selon le décret du 26 mars 2009). 1. Trois documents ou dossiers officiels existent dans le projet CPU : a. Le dossier d apprentissage qui comporte : Un document communiqué initialement à l élève fixant les objectifs de la formation générale et de la formation qualifiante, les UAA à valider ainsi que leurs nature, modalités et périodicité en lien avec le schéma de passation des épreuves de qualification. Le détail de l évolution de la maîtrise des apprentissages par l élève : acquis, non acquis, remédiations b. Rapport de compétences document établi par le Conseil de classe qui dresse le bilan officiel des compétences acquises (fin de 5eme année, ou en fin de 6eme et en fin de 7eme sans Q, fin de l année complémentaire ou lors d un départ en cours de cursus). c. Le Portfolio reprenant les documents officiels constitutifs de la certification. Pour une plus grande facilité de gestion, nous proposons de n avoir qu un seul dossier : un dossier pédagogique regroupant l ensemble des pièces: a. Les documents initiaux définissant les modalités de la Qualification b. Les certifications, attestations relatives à la validation des unités, stages constitutives du portfolio au sens réglementaire. c. Les documents pédagogiques relatifs aux évaluations de l élève tels que grilles critériées, PV, rapports de stages, remédiations d. Pour des raisons de sécurité le dossier d apprentissage est géré par l établissement scolaire. Une copie des documents pédagogiques liés aux apprentissages (grilles critériées, remédiations prévues, ) sera remise aux élèves ou aux parents. e. Le portfolio en sera extrait et remis à l élève en fin de scolarité. Les documents requis sont communiqués à l élève ou une copie lui en est délivrée (par exemple pour ceux dont il demande la communication comme les grilles critériées ). Dans un souci de cohérence et afin d intégrer dès à présent les pratiques à venir, nous vous suggérons d appliquer un mode de gestion des documents identique pour toutes vos OBG. 2. Le bulletin tel que présenté ci-dessus est scindé en trois volets : a. Formation commune évaluation sommative b. Epreuves de qualification ou UAA c. Une partie «travail journalier évaluation formative» pour la composante OBG. Nous avons essayé de regrouper en un seul document toutes les composantes de l évaluation afin de donner une lecture immédiate du niveau et de la progression des apprentissages à destination des professeurs (conseils de classe ), des parents, des élèves. 3. Il est également important de veiller à l utilisation du temps en veillant à équilibrer apprentissage, remédiation, évaluation CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 9

10 4. Une possibilité est de ne pas faire figurer d évaluation formative pour la formation optionnelle au sein du bulletin et de la reprendre dans un autre document comme une annexe au journal de classe par exemple 5. Une variante du tableau «Epreuves de qualification» est proposée après le projet de bulletin détaillant les 4 critères composant l évaluation. D un côté cela met à disposition des élèves ou des parents une évaluation plus détaillée mais d un autre la formulation peut dérouter certains de ceux-ci d autant que la pondération est différente pour chaque épreuve. 6. Le mode d évaluation repris ici pour les épreuves de Qualification est la transposition directe de la pondération du référentiel CPU. Vous pouvez, bien sûr modifier «l affichage» des évaluations, le référentiel CPU le précise par ailleurs. Cependant il ne faut jamais perdre de vue que les critères, les indicateurs ainsi que leur pondération sont imposées. Pour les OBG «anciennes», vous devez préalablement définir vos épreuves et leurs modalités d évaluation. 7. L utilisation de deux échelles d évaluation différentes, il permet de distinguer nettement les évaluations formatives et les évaluations certificatives. Le fait de réserver l évaluation chiffrée aux évaluations certificatives permet une synthèse plus rapide lors des conseils de classe. Pour les épreuves de qualification, la note unique reflète la performance de l élève confronté à un ensemble articulé de compétences jugée par un jury où tant les professeurs de cours de pratique que ceux de cours techniques sont repris au côté de membres du jury extérieurs. L évaluation, à ce stade est donc globale et correspond parfaitement à la réglementation et au mode de passation des qualifications. Les appréciations «lettrées» par périodes sont uniquement formatives. Elles permettent de préserver l image et l importance de tous les cours de l OBG. Elles permettent aussi de mettre directement en évidence les forces et les faiblesses de l élève. 8. Tous les éléments constitutifs de l évaluation, tels les grilles critériées, les remédiations prévues, sont rejetés du bulletin tel qu il vous est présenté ici. Ils sont à la disposition des élèves, des parents, des membres des jurys et des conseils de classe dans le dossier d apprentissage, consultables sur demande ou communiqués en copie aux élèves ou aux parents. 9. le bulletin présenté ici peut bien entendu être scindé en deux parties : une par année d étude. 10. il peut également comporter plus de périodes que les 6 qui figurent ici, sans nécessairement augmenter le nombre d épreuves. 11. Pour chaque épreuve, le cas échéant, il faut communiquer les remédiations nécessaires. Elles sont notifiées soit au sein du bulletin soit au moyen d un document annexe. Dans tous les cas, les remédiations et leurs résultats doivent être conservées dans le dossier de l élève. Les résultats des remédiations doivent aussi apparaître dans le bulletin. Une évaluation négative reprise pour une des épreuves peut se transformer en note positive après remédiation ; le conseil de classe doit donc avoir l évolution sous les yeux pour se prononcer. La nouvelle note peut figurer dans une rubrique «résultat des remédiations» ou dans la colonne «épreuve de Q». 12. Les établissements peuvent évidemment être amenés à «adapter» le schéma des épreuves en fonction de contraintes particulières, par exemple l importance des saisons dans le secteur 1 Que donner aux élèves? Ce point est important pour le fonctionnement de l école. Deux formules sont possibles : 1. Une version semblable à ce qui se faisait auparavant. Un bulletin «papier» préimprimé complété de manière manuscrite par les professeurs. 2. Une «sortie» d ordinateur remise aux élèves à chaque période. Les évaluations, remarques sont enregistrées dans une base informatique. L élève reçoit une impression du document signé par la direction. Une copie peut être conservée dans le dossier de l élève. Le conseil de classe peut se tenir sur base des documents projetés. Plusieurs PO s orientent dans cette voie. Si la piste semble intéressante, nous ne savons pas quels sont les programmes utilisés ou disponibles. CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 10

11 ANNEXES Grilles d évaluation critériées Mécanicien automobile en CPU - 5P/6P Unité d Acquis d Apprentissage 1 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environne ment 2 Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées Le véhicule est convenablement protégé 2% Le véhicule est valablement identifié Le choix de l'outillage est adapté 2% Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 1% Le règlement d'atelier est respecté La relation avec le responsable est correctement assurée 1% 2. Pertinence de l'analyse Les opérations de contrôle préalables sont effectuées 2% 1 Toutes les anomalies détectées lors du contrôle visuel sont signalées Les éléments à remplacer sont identifiés 3. Conformité de l'intervention 5 La procédure de préparation d'un véhicule neuf est connue Les éléments défectueux sont remplacés et fonctionnels Les niveaux des fluides sont ajustés Les roues sont démontées, équilibrées et remontées Les pneus sont démontés, réparés et remontés 10% Le système de freinage est identifié Les plaquettes de frein sont remplacées 10% La procédure d'entretien (ordre logique et ordre chronologique) est respectée 2% Les témoins d'entretien sont initialisés 2% Le bon état de marche du véhicule a été vérifié et les réglages initiaux du conducteur sont respectés 4. Qualité de la La fiche de travail est complétée lisiblement 2% CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 11

12 communicati on La fiche de travail est complète et permet l'établissement de la facture 2% Le vocabulaire technique est correctement employé 2% Unité d Acquis d Apprentissage 2 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environne ment 20% Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées 2% Le véhicule est convenablement protégé 1% Le véhicule est valablement identifié 1% Les données techniques sont judicieusement sélectionnées et convenablement interprétées Le choix de l'outillage est adapté 2% Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 1% Le règlement d'atelier est respecté La relation avec le responsable est correctement assurée 1% 2. Pertinence de l'analyse 20% 3. Conformité de l'intervention Les opérations de contrôle préalables sont effectuées Toutes les anomalies détectées lors du contrôle visuel sont signalées Les composants à remplacer sont identifiés 10% Les éléments défectueux sont remplacés en respectant la procédure du constructeur Les niveaux des fluides sont ajustés 2% 52% Les éléments du système de freinage sont nettoyés, réglés ou remplacés La purge du circuit hydraulique est effectuée en se référant aux données du constructeur 8% Les éléments de suspension sont remplacés 8% Le remplacement du liquide de refroidissement ainsi que la purge du circuit de refroidissement sont effectués en se référant aux données du constructeur Le fonctionnement de la climatisation est contrôlé 2% La maintenance du système de distribution moteur est réalisée 8% Le remplacement de la courroie d accessoires est effectué La procédure d'entretien (ordre logique et ordre chronologique) est respectée 2% CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 12

13 Les témoins d'entretien sont initialisés en utilisant l appareil de diagnostic Le bon état de marche du véhicule a été vérifié et les réglages initiaux du conducteur sont respectés 2% 2% 4. Qualité de la communicati on 8% La fiche de travail est complétée lisiblement 2% La fiche de travail est complète et permet l'établissement de la facture 2% Le vocabulaire technique est correctement employé Unité d Acquis d Apprentissage 3 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environne ment 20% Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées 2% Le véhicule est convenablement protégé 1% Le véhicule est valablement identifié 1% Le choix de l'outillage est adapté 2% Les données techniques sont judicieusement sélectionnées et convenablement interprétées Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile 2% Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 2% Le règlement d'atelier est respecté 2% La relation avec le responsable est correctement assurée 2. Pertinence de l'analyse 4 Les opérations de contrôle préalables sont effectuées L identification du circuit électrique défectueux est réalisée 10% Les fonctionnalités des éléments du circuit électrique défectueux sont explicitées Toutes les anomalies détectées lors du contrôle sont signalées L interprétation des différentes mesures relevées en fonction des données du constructeur est pertinente Les éléments à remplacer sont identifiés Le contrôle de l'état de la batterie d accumulateur est effectué avec l'appareillage adapté 3. Conformité de Les composants défectueux sont remplacés en respectant la procédure du constructeur 10% CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 13

14 l'intervention L utilisation des différents appareils de mesure est conforme 2 Les témoins d'entretien sont initialisés en utilisant l appareil de diagnostic Le bon état de marche du véhicule a été vérifié 4. Qualité de la communicati on 8% La fiche de travail est complétée lisiblement 2% La fiche de travail est complète et permet l'établissement de la facture 2% Le vocabulaire technique est correctement employé Unité d Acquis d Apprentissage 4 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environne ment 20% Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées 2% Le véhicule est convenablement protégé 1% Le véhicule est valablement identifié 1% Les données techniques sont judicieusement sélectionnées et convenablement interprétées Le choix de l'outillage est adapté Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 1% Le règlement d'atelier est respecté 2% La relation avec le responsable est correctement assurée 1% 2. Pertinence de l'analyse 3 Les opérations de contrôle préalables sont effectuées 2% Les codes défauts sont identifiés Toutes les anomalies détectées lors du contrôle visuel sont signalées 10% La méthodologie de localisation de panne est mise en œuvre Les éléments à remplacer sont localisés et identifiés 10% 3. Conformité de l'intervention 3 Les méthodes de contrôle sont mises en œuvre Les éléments mécaniques et hydrauliques sont identifiés Les éléments défectueux sont remplacés et réglés La vérification de l étanchéité et de la fixation de l échappement est effectuée CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 14

15 Le bon état de marche du véhicule a été vérifié Les codes défauts sont effacés Les réglages initiaux du conducteur sont respectés 2% 4. Qualité de la communicati on 12% La fiche de travail est complétée lisiblement 1% La fiche de travail est complète 1% La facture et les documents administratifs sont correctement établis 2% Le rapport d intervention est correctement formulé Le vocabulaire technique est correctement employé Unité d Acquis d Apprentissage 5 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environnem ent 20% Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées 2% Le véhicule est convenablement protégé 1% Le véhicule est valablement identifié 1% Les données techniques sont judicieusement sélectionnées et convenablement interprétées Le choix de l'outillage est adapté Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 1% Le règlement d'atelier est respecté 2% La relation avec le responsable est correctement assurée 1% 2. Pertinence de l'analyse 3 Les opérations de contrôle préalables sont effectuées 2% Les codes défauts sont identifiés Toutes les anomalies détectées lors du contrôle visuel sont signalées La méthodologie de localisation de panne est mise en œuvre 10% Les composants à remplacer sont localisés et identifiés 10% 3. Conformité de l'intervention Les éléments électriques sont identifiés Les méthodes de mesures sont mises en œuvre Les éléments défectueux sont remplacés et réglés CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 15

16 30% Le bon état de marche du véhicule est vérifié après réparation 10% Les codes défauts sont effacés 2% Les réglages initiaux du conducteur sont respectés 2% 4. Qualité de la communicati on 1 La fiche de travail est complétée lisiblement 2% La fiche de travail est complète 2% La facture et les documents administratifs sont correctement établis Le rapport d intervention est correctement formulé Le vocabulaire technique est correctement employé Unité d Acquis d Apprentissage 6 Critères Indicateurs Résultat Pondération 1. Respect des consignes, des règles de sécurité et d'environnem ent 20% Les informations mentionnées sur la fiche de travail sont respectées 2% Le véhicule est convenablement protégé 1% Le véhicule est valablement identifié 1% Le choix de l'outillage est adapté 2% Les données techniques sont sélectionnées et interprétées Les outillages (pont, cric, appareillages électriques ) sont utilisés selon les règles de sécurité et les indications du constructeur automobile Les déchets sont stockés, classés et évacués selon les prescriptions et consignes en matière d'environnement 2% 2% Le règlement d'atelier est respecté 2% La relation avec le responsable est correctement assurée 2. Pertinence de l'analyse 30% Les opérations de contrôle préalables sont effectuées La présence et la correspondance des documents sont vérifiées Toutes les anomalies détectées lors du contrôle sont signalées 8% Les éléments à régler sont identifiés Les éléments à remplacer sont détectés 8% 3. Conformité de l'intervention Les éléments à régler sont ajustés Les éléments d usure sont contrôlés L'état de propreté du véhicule est contrôlé 2% CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 16

17 30% Les éléments défectueux sont remplacés et fonctionnels 8% Les niveaux des fluides sont ajustés 2% Les pneus sont conformes Les témoins d'entretien sont initialisés 2% Le bon état de marche du véhicule a été vérifié et les réglages initiaux du conducteur sont respectés 4. Qualité de la communicati on 20% La fiche de travail est complétée lisiblement 2% La fiche de travail est complète La facture et les documents administratifs sont correctement établis Le rapport d intervention est correctement formulé Le vocabulaire technique est correctement employé CPU Qualification projet de bulletin et processus d évaluation 17

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE»

BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» BAC PRO DEFINITION DES EPREUVES E3 «EPREUVE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE» 1/9 L objectif de cette épreuve est de valider des compétences acquises au cours de la formation en établissement de formation ainsi

Plus en détail

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE

AUTOMOBILE : AIDE - MECANICIEN - TRAVAUX D ELECTRICITE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION AUTOMOBILE

Plus en détail

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ

Schéma de passation des épreuves de qualification. Secteur : SERVICES AUX PERSONNES. Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ Schéma de passation des épreuves de qualification Secteur : SERVICES AUX PERSONNES Puériculteur/Puéricultrice D3 PQ 1. Le Décret CQ6/CQ7 et CESS/CE6P Depuis septembre 2010, le Décret qualification est

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D'ENTRETIEN POIDS LOURDS Date d édition: février 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 Mécanicien d'entretien

Plus en détail

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION

MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES : ORGANES MECANIQUES, ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES ENSEIGNEMENT SECONDAIRE SUPERIEUR DE TRANSITION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION MAINTENANCE

Plus en détail

CIRCULAIRE n 3762 DU 13/10/2011

CIRCULAIRE n 3762 DU 13/10/2011 CIRCULAIRE n 3762 DU 13/10/2011 OBJET : Bulletins en vigueur dans l enseignement secondaire organisé par la Communauté française. Année scolaire 2011-2012. Réseau : CF Niveau et service : SEC (Ord) Période

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN EN CYCLOMOTEURS ET SCOOTERS LÉGERS Date d'édition : mai 2011 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32 0 Mécanicien

Plus en détail

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL

PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL PROFIL DE MÉTIER SECTORIEL MÉCANICIEN D ENTRETIEN AUTO ET UTILITAIRES LÉGERS Date d'édition: novembre 2012 ASBL EDUCAM VZW Avenue J. Bordetlaan 164, Bruxelles 1140 Brussel T 02 778 63 30 F 02 779 11 32

Plus en détail

L apprentissage : une formation en alternance

L apprentissage : une formation en alternance Formation de formateurs en alternance nouvellement recrutés de CFA-BTP Direction de la formation L apprentissage : une formation en alternance L apprentissage permet une insertion progressive des jeunes

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation épreuves en organisme de formation Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Service Rapide JUIN 2009 informations générales Identification des acteurs

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Peintre - Confirmé Les Candidats La Formation...2 Evaluations en Cours de Formation...4 Examen Final...7 Le Jury La Délibération...12

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL

LIVRET DE SUIVI DES PERIODES DE FORMATION EN MILLIEU PROFESSIONNEL «LYCEE PROFESSIONNEL LA TRINITE» : Cité scolaire, Quartier Beauséjour, 97220 La TRINITE. Mél : ce.97204304@ac-martinique.fr : 0596/65/74/64 : 0596/58/37/51 Certificat d Aptitude Professionnelle Maintenance

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

Technicien/Technicienne de l'automobile

Technicien/Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien/Technicienne de l'automobile COMPÉTENCE PARTICULIERE VISÉE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil de

Plus en détail

Référentiel d évaluation. de l option de base groupée (O.B.G.)

Référentiel d évaluation. de l option de base groupée (O.B.G.) Référentiel d évaluation des compétences Référentiel d évaluation de l option de base groupée (O.B.G.) Intitulé du profil de formation (section) MONTEUR/MONTEUSE EN SANITAIRE ET CHAUFFAGE Code: 3423 P

Plus en détail

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE

MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55.33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be INDUSTRIE GARAGE MONTEUR / MONTEUSE DE PNEUS ALIGNEUR / AGIGNEUSE PROFIL

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE)

Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) Démarches sur les normes et modalités (Fait à partir de documents de la FSE) 2007-2008 2 1 Commentaires généraux En octobre 2005, le MELS invitait les commissions scolaires à entreprendre une démarche

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnelle

Certificat de Qualification Professionnelle Dispositif jeunes grille d évaluation épreuves en organisme de formation Certificat de Qualification Professionnelle Opérateur Spécialiste Service Rapide JUIN 2009 informations générales Identification

Plus en détail

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels ANNEXE I c LEXIQUE 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à améliorer la sûreté de

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4)

ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) ANNEXE 2 ÉPREUVE EP1 ÉTUDE ET CONSTRUCTION D UN MODÈLE (COEFFICIENT 4) FINALITÉS ET OBJECTIFS DE L ÉPREUVE : Cette épreuve doit permettre de vérifier les compétences du candidat concernant l analyse du

Plus en détail

MECANICIEN DE VEHICULES DE TOURISME ET UTILITAIRES

MECANICIEN DE VEHICULES DE TOURISME ET UTILITAIRES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE SECTION MECANICIEN ENSEIGNEMENT

Plus en détail

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES

REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES ANNEE I REFERENTIEL DES ACTIVITES PROFESSIONNELLES A - Dénomination I DEFINITION DU DIPLOME Baccalauréat professionnel "MAINTENANCE DE VEHICULES AUTOMOBILES" à 4 options : Option : Voitures Particulières

Plus en détail

Peinture en carrosserie

Peinture en carrosserie AVERTISSEMENT Ce projet de référentiel a reçu un avis favorable de la CPC. Il vous est diffusé sous la forme d un document de travail qui permettra aux équipes d enseignants de préparer sa mise en place

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I a RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES - 7 - LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE. 1. LE MÉTIER Secteur d activités et entreprise. Le BTS Maintenance Industrielle donne accès au métier de technicien

Plus en détail

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? RÉVISION

POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? RÉVISION POURQUOI VOUS PRIVER DE L EXPERTISE CITROËN? GUIDE RÉVISION LA RÉVISION EST UNE ÉTAPE NÉCESSAIRE À L ENTRETIEN DE VOTRE VÉHICULE Les opérations d entretien et de révisions sont essentielles au bon fonctionnement

Plus en détail

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES

Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Passeport Orientation/Formation OUTILS ET SERVICES Qu est-ce que le Passeport Orientation/Formation? Le passeport Orientation/Formation est un document qui vous permet de faire le point sur vos compétences

Plus en détail

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS

MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Vous maîtrisez des compétences du métier d' MECANICIEN D'ENTRETIEN DES VOITURES PARTICULIERES ET VEHICULES UTILITAIRES LEGERS Faites-les reconnaître dans un Centre de validation! Après la réussite d'une

Plus en détail

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n

ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN. U. 1 3 écrite 4 h CCF 3 situations d évaluatio n. 2h + 20 min* orale. 3 situations d évaluatio n BTS Management des unités commerciales ANNEXE IV - RÉGLEMENT D EXAMEN Voie scolaire dans un établissement public ou privé sous contrat, CFA ou section d apprentissage habilité. Formation professionnelle

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Prévention Santé Environnement

Prévention Santé Environnement Prévention Santé Environnement Ensemble documentaire pour l évaluation par CCF de l enseignement de la PSE en baccalauréat professionnel CCF PSE Baccalauréat Professionnel Septembre 2012-1 - Généralités

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E

ECONOMIE TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR 7 ECONOMIE ORIENTATION D' ETUDES : TECHNICIEN/NE COMMERCIAL/E Formation en cours de Carrière Avec l aide du Fonds Social Européen Outils pédagogiques construits

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE ET SYSTEMES - FINALITE : TECHNOLOGIE DE L INFORMATIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique d installations électriques COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/07/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Inspecteur (trice) en vérification périodique

Plus en détail

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels LEXIQUE Amélioration : ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion destinées à améliorer la sûreté de fonctionnement d un bien sans changer sa fonction requise (FD X 60-000 : mai 2002).

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE Certificat Aptitude Professionnelle Maintenance des Matériels Option tracteurs et matériels agricoles LIVRET DE SUIVI EN ENTREPRISE NOM DU JEUNE LP DE CHATILLON SUR CHALARONNE Livret de suivi Maintenance

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Formations Spécifiques

Formations Spécifiques + Square Sainctelette 13/15 Formations Spécifiques Vous exercez des activités dans les domaines relevant de la Commission paritaire 329 pour la Fédération Wallonie -Bruxelles et la Communauté Germanophone?

Plus en détail

DÉFINITION DES ÉPREUVES

DÉFINITION DES ÉPREUVES DÉFINITION DES ÉPREUVES EP1 techniques esthétiques Épreuve pratique et écrite Coefficient 7 (+ coefficient 1 pour l évaluation de la VSP) - Durée : 3h 30 Objectif de l épreuve Cette épreuve a pour but

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE ANNEXE VI DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE MINISTÈRE CHARGÉ DE LA SANTÉ DIPLÔME D ÉTAT DE MANIPULATEUR D ÉLECTRORADIOLOGIE MÉDICALE PORTFOLIO DE L ÉTUDIANT (document à tenir

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Rénovation du BP COIFFURE. Diaporama élaboré en juin 2011

Rénovation du BP COIFFURE. Diaporama élaboré en juin 2011 Rénovation du BP COIFFURE Diaporama élaboré en juin 2011 BREVET PROFESSIONNEL COIFFURE DIPLÔME DE NIVEAU 4 Pourquoi un nouveau BP? Demande de la profession d un seul BP. Prise en compte spécifique de la

Plus en détail

Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier

Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier Note aux utilisateurs de LDPaye Calcul de la réduction Fillon dans le domaine du transport routier Révision 4 Janvier 2012 Toutes les modifications relatives aux nouveautés de Janvier 2012 figurent en

Plus en détail

«Techniques et Services en Matériels Agricoles»

«Techniques et Services en Matériels Agricoles» Brevet de technicien supérieur «Techniques et Services en Matériels Agricoles» Document de travail Page 1 / 148 SOMMAIRE Pages ANNEXE 1 : REFERENTIELS DU DIPLOME I a Référentiel des activités professionnelles

Plus en détail

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie.

Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Vers un cadre européen des qualifications 1 (EQF) pour un apprentissage tout au long de la vie. Eléments de réflexion pour répondre à la consultation de la Commission européenne 1. Remarque préliminaire

Plus en détail

MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES

MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES CORRIGÉ ETUDE DE CAS Certificat de Qualification Professionnelle MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES SESSION 2010 SESSION 2014 2 heures 1 BAREME DE NOTATION QUESTIONS POINTS NOTE Module Diagnostic

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

Evaluation des enseignants Tableau comparatif

Evaluation des enseignants Tableau comparatif Evaluation des enseignants Tableau comparatif Vous trouverez ci dessous un tableau comparatif concernant le décret lié à l'appréciation de la valeur professionnelle et à l'avancement des enseignants, accompagné

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

Le cadre de la VAE. Définition, conditions, coût et financement. La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit.

Le cadre de la VAE. Définition, conditions, coût et financement. La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit. Définition, conditions, coût et financement La VAE (validation des acquis de l expérience) est un droit La VAE est un droit pour toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et

Plus en détail

Electricien - automaticien SIIC 1

Electricien - automaticien SIIC 1 Electricien - automaticien SIIC 1 Rôle de la situation: Apprentissage Intégration Rôle de l'évaluation: Formative Certificative Étudiant:...... Professeur:...... Constitution d'un dossier électrotechnique

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION FORMATION - EMPLOI «GÉNÉRATION 2000»

ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION FORMATION - EMPLOI «GÉNÉRATION 2000» ENQUÊTE SUR L ADÉQUATION FORMATION - EMPLOI «GÉNÉRATION 2000» Questionnaire diplômés - Annexe V-d - Formation complémentaire Eléments de définition et de traitement La notion de formation complémentaire

Plus en détail

Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009

Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009 Complément à la notice d utilisation du module de calcul de C (RT 2005 et RT Ex) Pour Visual TTH 2008. FISA, Le 01/04/2009 1. Les variantes Dans le contexte actuel, il est judicieux d expérimenter plusieurs

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification: 2006 07 92 0256 Catégorie: B Dernière modification : 17/04/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien de maintenance

Plus en détail

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE

INSTRUCTIONS PROGRAMME DE MOBILITE PROPOSE INSTRUCTIONS L objectif du contrat d études est de permettre une préparation transparente et efficace de la période de mobilité et de garantir que les composantes pédagogiques complètement validées par

Plus en détail

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE

CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE CERTIFICAT DE TUTEUR D ENTREPRISE Ce programme de formation prépare à l obtention du CP FFP (Certificat Professionnel de la Fédération de la Formation Professionnelle) de Tuteur d entreprise. INTITULÉ

Plus en détail

Opera Hôtel Edition. OPERA Versions 2 / 3 / 4 / 5. Version 1.0. TVA 7% - Procédure PMS. Novembre 2011 Version 1.0. Page 1 sur 31

Opera Hôtel Edition. OPERA Versions 2 / 3 / 4 / 5. Version 1.0. TVA 7% - Procédure PMS. Novembre 2011 Version 1.0. Page 1 sur 31 Opera Hôtel Edition -. Versions 2 / 3 / 4 / 5. Page 1 sur 31 Contrôle de version Version Révision Auteur Date Descriptions 1.0 Fabrice GERON Version Initiale 1.0 Caroline TRAN-QUANG Décembre 2011 Validation

Plus en détail

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012.

Introduction. Date d application Les normes et modalités d évaluation entrent en vigueur à compter du 30 août 2012. Proposé par le conseil de participation enseignante À sa rencontre du 29 avril 2013 Approuvé par la direction, Chantal Beauchemin Le conseil d établissement a été informé lors de la séance du 9 mai 2013

Plus en détail

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Niveau Classes de 4 ème et 3 ème. Prérequis Pour les élèves : savoir utiliser un forum en respectant les règles de bonne conduite. Pour

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES

UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES UTILISATION DU TÉLÉCOPIEUR POUR LA TRANSMISSION DES ORDONNANCES NORME 2008.01 Direction des services professionnels Présent pour vous NORME 2008.01 Utilisation du télécopieur pour la transmission des ordonnances

Plus en détail

ANNEXE II. b. Définition des épreuves

ANNEXE II. b. Définition des épreuves ANNEXE II. b Définition des épreuves Définitions des épreuves ÉPREUVE EP1 Activités de logistique et de transport (coefficient 8 + 1 pour PSE) Objectif de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande

VII COMMANDES/LIVRAISONS 1 Création-Modification du bon de commande 2 Création-Modification du détail du bon de commande INTRODUCTION I - FONCTIONNALITES II LES TABLES III LE FICHIER DES ENGINS 1 Création-Modification d un engin 2 Suppression d un engin IV LES ORDRES DE TRAVAIL (OT) 1 Création-Modification du bon de commande

Plus en détail

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle.

L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. L effectivité du droit à la qualification : objectif structurant de la réforme annoncée de la formation professionnelle. 1. De l affirmation du droit à la qualification à son «effectivité». L accès à la

Plus en détail

La centralisation comptable

La centralisation comptable Pégase 3 La centralisation comptable Dernière révision le 12/06/2007 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Première étape...4 Deuxième étape :...4 Paramètres généraux...4 Page Général...

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Diplôme professionnel de formateur d adultes - Certificat de Spécialisation «Commercialiser des produits de formation» NIVEAU III Diplôme professionnel de la Nouvelle-Calédonie

Plus en détail

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4

Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 ANNEXE A Lignes directrices relatives au processus de reconnaissance des acquis pour les élèves du secondaire 1 au secondaire 4 Toutes les divisions scolaires doivent élaborer et mettre en œuvre des politiques

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2. Département Composante. Département Composante Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE

LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE LOGO DE L'ÉTABLISSEMENT BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL MAINTENANCE DES VÉHICULES AUTOMOBILES Épreuve E Unité U SESSION 0 LIVRET DE SUIVI DE LA FORMATION EN ENTREPRISE Stagiaire Nom : Prénom : // Page sur LIVRET

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien-régleur sur machines-outils à commande numérique de décolletage

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Technicien-régleur sur machines-outils à commande numérique de décolletage COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 06/11/2014 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien-régleur sur machines-outils à

Plus en détail

Annexe à l usage des candidats individuels

Annexe à l usage des candidats individuels Objectifs Annexe à l usage des candidats individuels E2 - NÉGOCIATION - VENTE (U 2) Cette épreuve orale et pratique vise à apprécier la maîtrise par le candidat des techniques de vente et son aptitude

Plus en détail

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500

Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 LES OUTILS POUR AIDER A LA REDACTION ET L EVALUATION DES PROGRAMMES Canevas de rédaction pour les demandes supérieures à 7.500 Il est recommandé de se limiter au nombre de pages indiqué, et de présenter

Plus en détail

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé :

Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : Date de réception du dossier : Nom : Prénom : Cursus visé : J atteste sur l honneur ne pas avoir déposé de demande de valorisation des acquis de l expérience personnelle et professionnelle relative au

Plus en détail

Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement

Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement Pratiques communes en matière d évaluation et de communication du rendement Le présent document a été élaboré par le Consortium d apprentissage virtuel de langue française de l Ontario (CAVLFO) à la demande

Plus en détail

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification :

L unité U5 est validée par le contrôle de l acquisition des compétences relevant des fonctions suivantes issues du référentiel de certification : CAHIER DES CHARGES POUR LES AUTEURS DE SUJET EPREUVE E5 BTS TECHNICO-COMMERCIAL 1. RAPPEL DE LA DEFINITION DE L'EPREUVE E5 - MANAGEMENT ET GESTION D ACTIVITÉS TECHNICO-COMMERCIALES (COEF. 4) U5 1. Finalités

Plus en détail

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR

CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 1 CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS D INSTITUTEUR OU DE PROFESSEUR DES ECOLES MAÎTRE FORMATEUR 2 Guide à l attention des membres des commissions et des candidats Madame, Monsieur, Vous trouverez dans

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

SESSION 2012 DOSSIER

SESSION 2012 DOSSIER Pôle de l'automobile - 093 1609 U 55 boulevard Louis Armand, 93330 Neuilly/Marne tél : 01.49.44.81.10 - mél : 0932291u@ac-creteil.fr CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE MAINTENANCE DES VEHICULES AUTOMOBILES

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE BACHELOR CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un bachelor à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Règlements des études

Règlements des études Règlements des études 1 TABLE DES MATIÈRES 1. LA FORMULE D ÉTUDE À DISTANCE... 3 2. LES ACTIVITÉS D APPRENTISSAGE... 3 3. ADMISSION ET INSCRIPTION... 3 4. PÉRIODES D ADMISSION ET D INSCRIPTION... 3 5.

Plus en détail

Registre de sécurité incendie

Registre de sécurité incendie A 2 Registre de sécurité incendie Code du Travail art.r 4227-1 et s et R 4227-39 Il est obligatoire conformément à l article R 123-51 du C.C.H. Il doit relater tous les évènements ayant un rapport direct

Plus en détail

Support de Formation APOGEE Diffusion des résultats et édition des diplômes

Support de Formation APOGEE Diffusion des résultats et édition des diplômes Support de Formation APOGEE Diffusion des résultats et édition des diplômes 1 - APOGEE APOGEE : Application pour la gestion des étudiants et des enseignements APOGEE est un logiciel national élaboré par

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification Référentiel de certification Diplôme d Ambulancier 1/14 1. CARACTERISTIQUES DE LA SPECIALITE 2. CERTIFICATS PROFESSIONNELS UNITAIRES (CPU) 3. VOIES D ACCES A LA CERTIFICATION 4. DISPOSITIF D EVALUATION

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Agent d Opérations Location Les Candidats La Formation...2 Evaluations en Cours de Formation...4 Examen Final...8 Le Jury La Délibération...10

Plus en détail

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION

ACADEMIE DE POITIERS. Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles PREMIERE EPREUVE D ADMISSION ACADEMIE DE POITIERS Rapport de jury du concours de recrutement des professeurs des écoles Concours externe - Session 2014 PREMIERE EPREUVE D ADMISSION Statistiques Discipline Moyenne Ecart-type NB candidats

Plus en détail

ACADEMIE DE CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE. Maintenance des Véhicules SESSION : 20..

ACADEMIE DE CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE. Maintenance des Véhicules SESSION : 20.. ACADEMIE DE CERTIFICAT D APTITUDE PROFESSIONNELLE Maintenance des Véhicules SESSION : 20.. Epreuve EP 1 : PREPARATION D UNE INTERVENTION DE MAINTENANCE Nom : Prénom : Etablissement lycée professionnel

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE.

CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. CAHIER DES CHARGES DU PROFESSEUR TUTEUR D UN FONCTIONNAIRE STAGIAIRE A TEMPS COMPLET ISSU DU CONCOURS 2014 EXCEPTIONNEL OU RESERVE. PREAMBULE : Avant d aborder votre rôle et vos tâches auprès du professeur

Plus en détail

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation

peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation L essentiel en bref Les profils d exigences peuvent être consultés sous http://www.profilsdexigences.ch; montrent les exigences scolaires minimales à remplir pour commencer une formation professionnelle

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION BACCALAUREAT PROFESSIONNEL BIO-INDUSTRIES DE TRANSFORMATION EPREUVES PROFESSIONNELLES Arrêté du 01 septembre 2009 1 ière session 2012 CAHIER DES CHARGES DE LA MISE EN ŒUVRE DU CONTROLE EN COURS DE FORMATION

Plus en détail

Guide pour la formation pratique d informaticiennes et d informaticiens

Guide pour la formation pratique d informaticiennes et d informaticiens Guide pour la formation pratique d informaticiennes et d informaticiens Genève mai 2005 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 REFERENCES A L ORDONNANCE FEDERALE...3 1.2 CONSEQUENCES POUR LES FORMATEURS...3

Plus en détail

pour l application de la Politique du français dans les départements

pour l application de la Politique du français dans les départements pour l application de la Politique du français dans les départements Document préparé par Colette Ruest Animatrice linguistique La matrice de la Politique du français 1 décrit les différents paramètres

Plus en détail