PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013"

Transcription

1 PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013

2 P R O F I L D E P R O PA R C O Fondée en 1977, PROPARCO est une institution financière de développement dédiée au financement du secteur privé. Une filiale du Groupe Agence française de développement 3,1 Mds en portefeuille 172 collaborateurs Une gouvernance nord/sud et publique/privée originale Une mission de développement alliée à des impératifs de profitabilité du secteur privé 740 M de signatures en 2012 Chiffres Clés pays 340 clients Une offre complète et sur mesure d outils financiers (fonds propres et quasi fonds-propres, prêts et garanties), en complément de l offre des banques commerciales Une présence internationale sur 4 continents et dans plus de 60 pays Un haut niveau d exigence en matière environnementale et sociale Un effet catalyseur en attirant et en mobilisant d autres financements publics et privés sur les projets de ses clients

3 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E SECTEURS, GÉOGRAPHIES ET PRODUITS PRODUITS PROPARCO propose une gamme d instruments financiers et techniques, non concessionnels et de long terme : - Prêts - Prises de participation directes et indirectes - Garanties - Assistance technique SECTEURS PROPARCO concentre son activité sur trois secteurs : - Les infrastructures - Les banques et les marchés financiers - Les entreprises Avec un engagement constant dans la lutte contre le changement climatique GEOGRAPHIES PROPARCO intervient en : - Afrique subsaharienne - Méditerranée et Moyen- Orient - Amérique latine et Caraïbes - Asie - Outre-mer

4 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE PROPARCO s appuie sur un réseau de 12 bureaux régionaux, ainsi que sur le réseau d agences de l AFD pour évoluer au plus près du tissu économique local. Méditerranée Casablanca Olivier Luc Est méditerranéen et Caucase Istanbul Guillaume Barberousse Amérique du Sud Sao Paulo Myriam Bouslama Amérique centrale et Caraïbes Mexico City Matthew Saville Afrique de l Est Nairobi Guédi Aïnaché Afrique de l Ouest Abidjan Julien Lefilleur Nigéria Lagos Olivier Follin Afrique du Sud et Madagascar Johannesbourg Christophe Blanchot Afrique Centrale Douala Ludovic Joncheray Asie du Sud Delhi Emmanuelle Riedel Drouin Asie du Nord et du Sud-Est Bangkok Pierre-Alain Pacaud

5 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E CHIFFRES CLÉS L année 2012 conforte le niveau élevé de l activité de PROPARCO avec 740 M de signatures.

6 INFRASTRUCTURES ENTREPRISES BANQUES ET MARCHÉS FINANCIERS 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É LES SECTEURS D INTERVENTION PROPARCO soutient le financement de la construction, l extension et la rénovation des infrastructures dans des secteurs variés : - L énergie : énergies renouvelables et conventionnelles - Les télécommunications - Les transports : ferroviaire, aérien, portuaire, routier - L eau et l assainissement - Les mines PROPARCO intervient dans une grande variété de domaines : - L éducation - La santé : hôpitaux, laboratoires d analyse, groupes pharmaceutiques - L industrie forestière - Les matériaux de construction - Le tourisme durable - L agro-industrie : soutien à tous les stades des filières agro-industrielles - Le secteur manufacturier PROPARCO intervient principalement dans le secteur bancaire, mais aussi dans l assurance, la réassurance, le leasing, la microfinance, etc. Dans le secteur bancaire : - Dans sa zone historique d intervention : lignes de crédits/apports en capital. - Dans les pays émergents : lignes de crédits dédiées à des secteurs tels que les énergies renouvelables ou l agriculture.

7 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É INFRASTRUCTURES PROPARCO participe au financement de grands projets privés d infrastructures, avec une attention particulière aux projets d énergie renouvelable ou d environnement urbain. Son objectif : développer les infrastructures, améliorer leur qualité et renforcer leur accès au ENERGIES RENOUVELABLES - Eolien plus grand nombre. TURQUIE, GÜRIS (2012) Prêt de 11 M. Prêt total : 31 M syndiqué par PROPARCO; Cofinanceur : Interact Climate Change Facility 31 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille au 31/12 Financement de la construction et de l exploitation d un parc éolien d une capacité totale installée de 27 MW. Production d électricité desservant environ personnes ; Réduction des émissions de gaz de plus de tonnes équivalent CO 2 par an Formation de la main-d œuvre locale et importants transferts de savoir-faire. 12 projets signés en 2012 DÉCHETS INDE, HANJER (2012) Dette senior de 20 MUS$ pour un projet de 110 MUS$. Cofinanceurs : DEG, YES BANK. Hanjer est une société indienne qui convertit les déchets solides municipaux en compost, en combustible vert, en sable et en plastique. Financement de l augmentation de tonnes par jour de capacité de traitement de la société, soit un triplement de la capacité des collectivités de taille moyenne. Amélioration de la qualité de la gestion des déchets en Inde. Recyclage de 85 % des déchets solides collectés. Réduction des émissions de CO 2 : t/an, commercialisées sous forme de VER.

8 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É ENTREPRISES PROPARCO finance le développement d entreprises locales, régionales, internationales avec un effet significatif et durable sur le développement et la croissance des pays du Sud. AGRO-INDUSTRIE KENYA, MUMIAS SUGAR COMPANY (2008) 25 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille Au 31/12 Mumias Sugar Company (MSC), société cotée kenyane, est le premier producteur national de sucre, contrôlant près de 60 % de part de marché. Prêt de 35 MUS$ pour financer la construction d une deuxième centrale de cogénération de 35 MW, permettant à l entreprise de revendre son excédent de production au distributeur national d électricité. Participer au développement de l énergie renouvelable au Kenya. Amélioration des revenus des planteurs. 14 projets signés en 2012 EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDE, GULBARGA (2012) Gulbarga est le fournisseur d électricité de la cimenterie VICAT SAGAR CEMENT, filiale indienne du groupe VICAT (4ème cimentier français). Prêt senior de 12 M pour financer la construction d une unité énergétique de récupération des gaz chauds de la cimenterie Vicat Sagar Cement. Réduction de la consommation de charbon et des émissions de CO 2 liées à la production d électricité du site de plus de 20%.

9 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É BANQUES ET MARCHÉS FINANCIERS L accès au financement est l un des principaux obstacles au développement des entreprises. Leur croissance est tributaire d une meilleure efficience des marchés bancaires et financiers. PROPARCO soutient l activité des institutions financières, avec l objectif de renforcer les capacités locales de financement à long terme. PROPARCO prête une attention particulière à l amélioration de la prise en compte des BANQUE risques environnementaux et sociaux. TURQUIE, AKLEASE (2012) 42 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille au 31/12 Numéro un du crédit-bail en Turquie, AKLease est présente dans l ensemble du pays à travers ses huit bureaux régionaux et les 935 agences d Akbank. Ligne de crédit senior de 20 M dédiée au financement des projets d énergie propre et d efficacité énergétique. Apport de ressources de long-terme non disponibles sur le marché. Accompagnement de la stratégie du gouvernement turc en faveur du développement de la production locale d énergies renouvelables. 32 projets BANQUE signés en 2012 NSIA, AFRIQUE DE L OUEST ET CENTRALE (2012) Présent dans douze pays d Afrique de l Ouest et Centrale, le Groupe NSIA occupe une position de leader sur le secteur de l assurance dans la région. Avec l acquisition récente de la banque ivoirienne BIAO Côte d Ivoire et la création de la banque BIAO Guinée, le groupe NSIA marque son incursion dans le domaine bancaire. Prêt d un montant de 25 M, équivalent à 16 milliards de FCFA, pour financer sa stratégie de développement. Appui technique et financier permettant au Groupe NSIA de développer une politique E&S aux meilleurs standards internationaux.

10 Prêter à long terme Intervenir en fonds propres Garantir 0 3 M O D È L E OFFRIR UNE LARGE GAMME D INSTRUMENTS FINANCIERS PROPARCO propose une gamme complète d instruments financiers - prêts, prises de participation et garanties, libellés en devises et en monnaie locale. PROPARCO dispose d une gamme de prêts diversifiée : seniors, mezzanines convertibles, etc. Libellés en devise ou en monnaie locale De 3 à 100 M Sur une durée pouvant aller de 5 à 20 ans Intervention en fonds propres et quasi fonds propres dans le capital des sociétés Investissement dans des fonds d investissement sectoriels et généralistes Prises de participation, directes et indirectes, de 0,5 à 20 M Objectif : aider les clients à mobiliser des ressources en monnaie locale Garantie d emprunt obligataire Garantie d emprunt interbancaire Dispositifs de cofinancement avec d autres institutions financières de développement Toujours minoritaires, cédées à un horizon de 5 à 8 ans Garantie d emprunt en monnaie locale

11 0 3 M O D È L E UN FINANCEMENT RESPONSABLE : PRINCIPES D INTERVENTION PROPARCO accompagne ses clients vers une meilleure performance en matière environnementale et sociale et une contribution plus importante au développement local. ENCOURAGER DES MODÈLES ÉCONOMIQUES RESPONSABLES RENFORCER LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES AMÉLIORER L EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DES PROJETS FAVORISER UN DÉVELOPPEMENT PLUS INCLUSIF ET UNE TRANSPARENCE ACCRUE Démarche de maitrise des risques environnementaux et sociaux (E&S) Accompagnement des clients vers une meilleure performance E&S et une amélioration de leur impact sur le développement Soutien aux démarches de certifications environnementales ou sociales des clients Garantir : - la conformité des conditions de travail (employés, fournisseurs, sous-traitants) aux conventions internationales du droit du travail - l établissement de plans de déplacement des communautés locales et des activités économiques dans certains cas (concertation, réinstallation, indemnisation) Inciter ses clients à : réduire leurs niveaux de pollution, diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, limiter leurs consommations de ressources naturelles Promouvoir les projets d efficacité énergétique Limiter les atteintes des projets à la biodiversité Renforcer l accès des populations locales aux services des clients, notamment dans les secteurs de l éducation et de la santé Mesurer l effet d entraînement des clients sur l activité économique locale et leur contribution aux revenus des États

12 0 3 M O D È L E LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DE PROPARCO Le changement climatique est au cœur de la stratégie de PROPARCO, qui s attache à promouvoir des modèles économiques sobres en carbone, avec un triple objectif : lutter contre le changement climatique, optimiser l utilisation des ressources et favoriser le développement. Soutien direct à des projets privés d énergies renouvelables et d efficacité énergétique Diffusion et promotion de standards environnementaux élevés auprès de ses clients Lignes de crédit dédiées au financement de projets d énergies renouvelables et d efficacité énergétique 32 % de projets climat 337 MW d énergies renouvelables produites* 240 M de signatures «climat» Politique de sélectivité des projets en fonction de leur impact sur le climat : mesure ex ante des émissions de CO 2 1,5 millions teq CO2 par an. Les financements de PROPARCO en 2012 contribueront à réduire les émissions de gaz à effets de serre à hauteur de 1,5 millions teq C0 2 par an. * Grâce aux projets signés en 2012

13 0 3 M O D È L E IMPACTS Le soutien au secteur privé a un fort impact développemental. En 2012, les financements et cofinancements contribueront à : Améliorer la performance environnementale et sociale de 29 entreprises et institutions financières Créer ou maintenir emplois directs et emplois indirects Produire une puissance énergétique renouvelable de 831 GWH Permettre l accès au microcrédit à personnes Réduire ou éviter les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 1,5 millions teq CO 2 par an Contribuer aux revenus des Etats à hauteur de 134 M par an Garantir l accès à des débouchés de vente à producteurs-agriculteurs PROPARCO s attache à mesurer les impacts de ses projets à travers des indicateurs ex ante. Elle consolide chaque année ses indicateurs pour rendre compte de la contribution attendue de PROPARCO au développement.

14 JÉRÔME BERTRAND-HARDY DIRECTEUR ADJOINT DES OPERATIONS 151 rue Saint-Honoré Paris, France Tél. (33) Fax. (33)

PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable

PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable PROPARCO DANS LA RÉGION DU MÉKONG Entreprendre pour un avenir durable CAMBODGE LAOS VIETNAM Christian Berger ACCOMPAGNER LE DYNAMISME DU SECTEUR PRIVÉ DANS LA RÉGION DU MÉKONG PROPARCO conduit ses activités

Plus en détail

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES

RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES RENFORCER LES CAPACITÉS DES SOCIÉTÉS CLIENTES UNE OFFRE D ACCOMPAGNEMENT TECHNIQUE À TOUTES LES ÉTAPES ET DANS LA DURÉE En Afrique et au Moyen-Orient, comme en Asie et en Amérique latine, les entreprises

Plus en détail

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement

Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS. Agence Française de Développement Benjamin Petit pour l'afd RÉ S UL T ATS Agence Française de Développement Face aux défis communs, s engager vers de nouveaux modèles de développement Dans un monde de plus en plus interdépendant, les défis,

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE. Promouvoir un développement durable et partagé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT ET LA MÉDITERRANÉE Promouvoir un développement durable et partagé L AFD ET LA MÉDITERRANÉE Le groupe Agence Française de Développement (AFD) est autorisé à intervenir

Plus en détail

Soutenir la microf inance. responsable

Soutenir la microf inance. responsable Soutenir la microf inance responsable L ACCÈS AU CRÉDIT POUR TOUS : UN SECTEUR PRIORITAIRE Dans de nombreux pays, la grande majorité de la population est exclue du système bancaire. L accès aux services

Plus en détail

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA

Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera. Agence Française de Développement SRI LANKA Lac Beira, Colombo Ratnapala Perera Agence Française de Développement Sri Lanka Au cours des dernières années, deux événements majeurs ont marqué le pays : le tsunami dévastateur de 2004 et la fin du conflit

Plus en détail

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux

AFD Photo agence. Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux L AFD et les innovations financières pour le développement AFD Photo agence Des réponses adaptées aux nouveaux enjeux AFD Yves Terracol 4&5 MARS 2010 CITÉ DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE PARIS - PARC DE

Plus en détail

financer l accès à une énergie durable

financer l accès à une énergie durable financer l accès à une énergie durable Financer l accès à une énergie durable OLKARIA III le premier projet privé de production d énergie géothermique en Afrique Avec une marge de sécurité en capacité

Plus en détail

L intermédiation financière. Agence Française de Développement

L intermédiation financière. Agence Française de Développement L intermédiation financière Agence Française de Développement 1 L AFD en quelques mots Institution financière spécialisée, l Agence Française de Développement est l opérateur pivot du dispositif français

Plus en détail

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD

Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Quels échanges promouvoir en lien avec le développement de l économie malgache? Point de vue de l AFD Conférence de Coopération Régionale, décembre 2014 1. Situation : l héritage de plus de 40 ans de déclin

Plus en détail

PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL

PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL PRÉSENTATION DE AFRICA LINK CAPITAL ALC, UN PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE Cabinet de Conseil Financier et Arrangeur indépendant, fondé en 2006 par Mr Serge Tidiane DIOP (ex-cadre de AMB West Africa -Département

Plus en détail

Le Groupe BANK OF AFRICA

Le Groupe BANK OF AFRICA Le Groupe BANK OF AFRICA Une vision, une histoire, une stratégie Mars 2010 1 L origine La vision, dès 1982, d une banque panafricaine, accessible à tous, impliquée dans le développement économique, avec

Plus en détail

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA

L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA L HYDROÉLECTRICITÉ EN 5 POINTS LA PREMIÈRE SOURCE D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canadahydro.ca info@canadahydro.ca Twitter @CanadaHydro 1. L HYDROÉLECTRICITÉ EST UNE ÉNERGIE PROPRE ET RENOUVELABLE. Une centrale

Plus en détail

L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD. Jérôme Bertrand-Hardy

L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD. Jérôme Bertrand-Hardy L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD Jérôme Bertrand-Hardy L e s P P P : d e s r é a l i t é s d i v e r s e s Les privatisations : le service

Plus en détail

PROPARCO en Chine. entreprendre pour un avenir durable

PROPARCO en Chine. entreprendre pour un avenir durable PROPARCO en Chine entreprendre pour un avenir durable un partenaire institutionnel au service du développement durable PROPARCO en quelques chiffres Engagements 2007.............. 598 M Dont prises de

Plus en détail

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES

L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES L AFD ET LA MÉTHODOLOGIE PEFA APPLIQUÉE AUX COLLECTIVITÉS LOCALES Améliorer la gestion des finances publiques locales Yaoundé AFD LES COLLECTIVITÉS LOCALES, ACTEURS MAJEURS DES POLITIQUES DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI)

Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) Les programmes européens 2014-2020 en Languedoc Roussillon Zoom sur les Fonds européens structurels et d investissement (FESI) De la citoyenneté active à l environnement en passant par la santé, la recherche,

Plus en détail

L AFD ET LA MICROFINANCE

L AFD ET LA MICROFINANCE L AFD ET LA MICROFINANCE 1988 2008 Vingt ans déjà! Paul Kabre LA MICROFINANCE, POURQUOI? Dans de nombreux pays, l immense majorité de la population n a pas accès au secteur bancaire classique : sa capacité

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014

Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016. 03 avril 2014 Cadre d intervention Outre-mer 2014-2016 03 avril 2014 1 0 Sommaire de la présentation 1. Contexte général 1.1 Poursuivre le rattrapage économique 1.2 et le rattrapage social 1.3 Un modèle de développement

Plus en détail

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement,

Monsieur le Président Directeur Général de la Banque Nationale d Investissement, Projet Allocution de Monsieur le Ministre de l Economie et des Finances, Monsieur Charles KOFFI DIBY Cérémonie de Présentation Officielle de BNI GESTION Juillet 2009 Monsieur le Président de la Banque

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA Fonds d investissement TARGA Groupe Crédit Agricole du Maroc Fonds d investissement dédié aux activités de conditionnement, transformation et commercialisation de produits issus du terroir SOUSS-MASSA-DRAA

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable L AFD ET LA TURQUIE Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia Partenaires pour un développement durable LA TURQUIE Puissance émergente de la région euro-méditerranéenne, la Turquie connaît un développement

Plus en détail

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle

L Agence Française de Développement L EAU EN TUNISIE. Rendre l eau accessible à tous, durablement. Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L Agence Française de Développement ET L EAU EN TUNISIE Rendre l eau accessible à tous, durablement Château d eau en Tunisie : nouveau modèle L'eau est vitale pour tous : rendons-la accessible, durablement!

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009

Contribution de la Banq Contribution de la Ban ue ue à la à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Contribution de la Banque à la promotion du secteur privé en Afrique du Nord Alger 12 mars 2009 Ma présentation porte sur: Bref aperçu du Groupe de la Banque africaine de développement; Programmes d appui

Plus en détail

60 actions pour lutter contre le changement climatique

60 actions pour lutter contre le changement climatique E N V I R O N N E M E N T 60 actions pour lutter contre le changement climatique Plan Climat 1 p. 3 Lutter contre le changement climatique et anticiper ses effets sur notre territoire p. 4 Agir pour limiter

Plus en détail

www.elephant-vert.com 1

www.elephant-vert.com 1 www.elephant-vert.com 1 L AGRICULTURE FACE À DES DÉFIS INÉDITS 3 L Afrique au cœur d un carrefour stratégique 1. 2. 3. 4. 5. Défi sanitaire: 1 Africain sur 4 souffre encore de malnutrition. Dans les pays

Plus en détail

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Intervention en ouverture de la conférence CAF Sciences Po sur les défis contemporains et futurs du développement en Amérique latine Mardi 11 octobre 9h Monsieur le Directeur général, Monsieur le Président,

Plus en détail

Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer. European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg

Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer. European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg Les interventions de l AFD en faveur du secteur privé dans les Outre-mer European Cluster Days 18 Mars 2015 Strasbourg Plan de la présentation 1. Activité dans les Outre-mer 2. Mandat de l AFD en faveur

Plus en détail

Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori economici

Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori economici Soumia ALAMI OUALI Direttrice Generale Aggiunta Banca dell Impresa Gruppo Banque Centrale Populaire Gruppo Banque Populaire Gli strumenti finanziari e di sosteno della banca a supporto degli operatori

Plus en détail

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud

Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Financement de la Transition Energétique au Sud: Combien? Gaël Giraud Chef Economiste Directeur chaire Energie et Prospérité Dir. de recherche CNRS Journée Scientifique «Enjeux et perspectives de la COP21»

Plus en détail

L'efficacité énergétique : dynamiques dans les pays du Sud et réflexions sur la coopération Nord - Sud

L'efficacité énergétique : dynamiques dans les pays du Sud et réflexions sur la coopération Nord - Sud L'efficacité énergétique : dynamiques dans les pays du Sud et réflexions sur la coopération Nord - Sud Les mécanismes de financement de l efficacité énergétique Zoom sur des exemples internationaux José

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée

L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée L optimisation des liens avec le secteur minier exige une approche politique délibérée Pour que le secteur minier améliore sa contribution au développement généralisé, il doit être mieux intégré dans l

Plus en détail

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience

Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Financing RE projects in the private sector in Morocco, the Banque Populaire experience Ms. Soumia Alami Ouali, Deputy Director of the SME Division of the Bank (Directrice générale adjointe du Pôle Banque

Plus en détail

L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES

L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS FRANÇAISES Développer des complémentarités avec la coopération décentralisée L hôtel de ville d Istanbul / photo AFD L hôtel de ville de Ouagadougou / F.

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

AFD Emmanuel Baudran. l afd et le maroc. Un partenariat diversifié

AFD Emmanuel Baudran. l afd et le maroc. Un partenariat diversifié AFD Emmanuel Baudran l afd et le maroc Un partenariat diversifié L AFD et le Maroc, vingt ans de partenariat L AFD a démarré son activité au Maroc en 1992 : plus de 2,7 milliards d euros ont été engagés

Plus en détail

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010

Centre. Formation. Acteurs. Locaux. Ouagadougou. Ouagadougou du 21 au 25 Février 2010 Centre Formation Acteurs Locaux Modèles de coopération publique - privée pour la gestion des déchets urbains --- Martin Yelkouni Université Senghor d Alexandrie Louis-Edouard Pouget Grand Lyon Ouagadougou

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire

DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire DOSSIER DE PRESSE Biokala : une énergie verte pour la Côte d Ivoire CONTACTS PRESSE : SIFCA Ibrahim OUATTARA : + 225 07 02 80 60 / ouattarai@sifca.ci 35 N Philippe PERDRIX : + 33 (0)6 84 24 62 96 / pp@35nord.com

Plus en détail

EDF investit dans les énergies de demain

EDF investit dans les énergies de demain EDF investit dans les énergies de demain Leader mondial des énergies décarbonées, le Groupe EDF poursuit ses investissements dans les énergies renouvelables et renforce ses positions en Europe comme dans

Plus en détail

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE

AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ENVIRONNEMENTALE AU SERVICE DE VOTRE PERFORMANCE ET ENVIRONNEMENTALE CONTEXTE DANS UN MONDE EN PROFONDE MUTATION DES SOLUTIONS ADAPTÉES AUX ENJEUX SPÉCIFIQUES DE CHAQUE CLIENT L engagement vers la transition énergétique

Plus en détail

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE

POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE POUR UNE BANQUE MEDITERRANEENNE DE DEVELOPPEMENT 11 mai 2011 - Paris Constats Les besoins en investissements des pays du bassin méditerranéen sont considérables tant en matière d infrastructures que de

Plus en détail

Les ateliers du développement durable Les financements européens

Les ateliers du développement durable Les financements européens Les ateliers du développement durable Les financements européens 1 er juin 2010 Hôtel de département de l Essonne NB - La présente fiche de synthèse a été élaborée par les services du Conseil général de

Plus en détail

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES

RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES Royaume du Maroc Ministère de l Economie et des Finances RÔLE DU MINISTÈRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES DANS LE DÉVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE AU MAROC CASABLANCA, LE 20 MARS 2015 AZIZ ALOUANE CHEF

Plus en détail

CADRE D INTERVENTION DU GROUPE AFD DANS LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE

CADRE D INTERVENTION DU GROUPE AFD DANS LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE Juillet 2007 CADRE D INTERVENTION DU GROUPE AFD DANS LE SECTEUR DE LA MICROFINANCE L AFD dispose d une longue expérience en matière de soutien à la microfinance. Les premières expériences remontent à 1988

Plus en détail

assurer les investissements garantir les opportunités

assurer les investissements garantir les opportunités assurer les investissements garantir les opportunités LA MISSION DE LA MIGA Promouvoir l investissement étranger direct dans les pays en développement pour favoriser la croissance économique, faire reculer

Plus en détail

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS

INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA (OISE) LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS DOSSIER DE PRESSE LE LIN AU SERVICE DE LA TRANSITION ENERGETIQUE : INAUGURATION DE LA CHAUFFERIE BIOMASSE DE LA COOPERATIVE DE TEILLAGE LIN 2000 A GRANDVILLIERS (OISE) Nicolas Defransure Coopérative LIN

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

Le tourisme durable dans l espace francophone

Le tourisme durable dans l espace francophone Le tourisme durable dans l espace francophone De la valorisation des patrimoines culturels et naturels vers une économie verte I. Contexte et justification Le tourisme, en plein essor, est reconnu comme

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT

CAPITAL INVESTISSEMENT Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCEMENT DE PROJETS DE CREATION D ENTREPRISE AU MAROC Paris 23 mai 2006 Amine Benhalima Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, une institution

Plus en détail

P24 Ivoire Hydro Energy S.A

P24 Ivoire Hydro Energy S.A P24 Ivoire Hydro Energy S.A CTI PFAN West Africa Regional Coordinator Albert Boateng E-mail : albert.boateng@ppl-int.com Phone : (233) 275960468 Mentor David Achi E-mail : achidavid@yahoo.fr Phone : 225

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal

Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le Népal Réunion intermédiaire du Sous-comité du SREP Nairobi, Kenya 8 et 9 mars 2012 SREP/SC.IS.2/Inf.3 17 février 2012 Point 7 de l ordre du jour Note sur le projet de révision du Plan d investissement pour le

Plus en détail

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme

Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Stratégies et approches du financement pour le climat à long terme Le Canada est heureux de répondre à l invitation, contenue au paragraphe 10 de la décision 3/CP.19, de préparer des rapports bisannuels

Plus en détail

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE

Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 10 mars 2011 Résultats 2010 du GROUPE LA POSTE DES RESULTATS EN PROGRES UN MODELE STRATEGIQUE SOLIDE DES POSTIERS ASSOCIES A LA QUALITE DE SERVICE ET A LA PERFORMANCE Réuni

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte)

Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan. Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Le parc éolien de la cimenterie de Tétouan Courtesy of Patrick Rimoux (architecte) Sommaire 1 2 3 4 5 Lafarge Maroc en bref Choix de l électricité éolienne Parc éolien de Tétouan Exploitation du parc éolien

Plus en détail

L ACTION DE L ADEME EN ASIE

L ACTION DE L ADEME EN ASIE L ACTION DE L ADEME EN ASIE Septembre 2014 Sommaire 1. Les enjeux climat, énergie et environnement en Asie... 1 2. L action de l ADEME en Asie... 2 2.1. Les axes de travail... 2 2.2. Coopération avec les

Plus en détail

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement?

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Légende: Dépliant expliquant le rôle de la BEI, ses missions, son activité, son fonctionnement. Source: Banque européenne d investissement, Qu est-ce

Plus en détail

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC Instance Consultative Conseil Supérieur de l Eau et du Climat Instances de de planification sectorielle M. Agriculture M. Intérieur MEMEE (SEE ABH) ONEP M. Santé

Plus en détail

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire

Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire 01 février 2016 Vilogia Nantes Métropole Vilogia, partenaire de la Maison Régionale de l architecture des Pays de Loire Afin de soutenir les actions du monde architectural, Vilogia renouvelle son partenariat

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

*** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Journée de présentation des résultats de la concertation nationale et régionale sur les éléments techniques du projet de réglementation thermique du Bâtiment *** Allocution du Dr. Amina BENKHADRA Ministre

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr

CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Dossier Presse Univeg 8p V6_Mise en page 1 06/05/11 11:19 Page1 CONTACTS PRESSE Image 7 Isabelle Dunoyer de Segonzac Tél : 01 53 70 74 81 Fax: 01 53 70 74 60 isegonzac@image7.fr Roger AZOULAY Tél. 01 49

Plus en détail

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières

Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Atelier sur les transferts des migrants Moroni, 23 Novembre 2015 LES TRANSFERTS DE FONDS DES MIGRANTS Présenté par SOILIHI Omar, Directeur des Etudes Economiques, Monétaires et Financières Plan de l exposé

Plus en détail

1 / Lutter contre les stéréotypes sur la perception de l économie. 2 / Soutenir et promouvoir la réalité entrepreneuriale africaine

1 / Lutter contre les stéréotypes sur la perception de l économie. 2 / Soutenir et promouvoir la réalité entrepreneuriale africaine EN RÉSUMÉ Les Grands Moyens, via une enquête visuelle et analytique, propose une vision inédite du continent Africain en l explorant au travers de ses Petites et Moyennes Entreprises (PME). Surtout, le

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005

Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Dossier de presse Paris, 16 juin 2005 Communiqué de presse 16 juin 2005 Fusion de Stock at Stake (membre du groupe Ethibel) et Vigeo : naissance du Groupe Vigeo, première agence européenne de mesure de

Plus en détail

L AFD ET LES VILLES. Collectivités locales et coopération décentralisée

L AFD ET LES VILLES. Collectivités locales et coopération décentralisée L AFD ET LES VILLES Collectivités locales et coopération décentralisée Delphine LIEVIN L AFD ET LES VILLES LE FAIT MUNICIPAL Les politiques de décentralisation se traduisent par un transfert de responsabilités

Plus en détail

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE

Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques. *** Boubker CHATRE Les Énergies Renouvelables et lutte contre les défis des Changements Climatiques *** Boubker CHATRE Chef de Service des Énergies Renouvelables Direction de l Électricité et des Énergies Renouvelables 14

Plus en détail

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un

Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un Le mot de l ambassadeur. Le SCAC s engage au Togo. L Institut français du Togo, ce n est qu un au revoir! Lycée français de Lomé : l orientation, un projet à construire. Coopération de défense. Agence

Plus en détail

Les partenaires de l étude

Les partenaires de l étude Les partenaires de l étude VIVAPOLIS est la marque ombrelle visant à fédérer les acteurs français publics et privés qui veulent promouvoir, à l international, une ambition partagée d un développement urbain

Plus en détail

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE

POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE POLITIQUE CAPITAL INVESTISSEMENT RESPONSABLE PRÉAMBULE Engagés depuis 2002 dans une première réflexion sur le Capital Investissement Socialement Responsable (C-ISR), nous sommes convaincus de la nécessité

Plus en détail

Le SPL horticole Var Méditerranée

Le SPL horticole Var Méditerranée Le SPL horticole Var Méditerranée Une démarche collective et solidaire Le SPL horticole est l ensemble des différents partenaires de l horticulture varoise, regroupés pour animer collectivement une démarche

Plus en détail

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME-

ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- LE GROUPE BMCE BANK REDUction de l EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE BMCE BANK -SME- Une Démarche Systémique pour une Performance Ecologique LA PREVENTION DE LA POLLUTION GESTION DES SITUATIONS D URGENCE A IMPACT

Plus en détail

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Orientation 1. Améliorer la qualité de l air et réduire les émissions des GES. Objectif : Réduire les émissions de gaz à effet de serre PLAN LOCAL DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE LA VILLE MONTRÉAL-EST Introduction 2013-2015 Le développement durable est, de nos jours, un concept très important qui permet à tout décideur de concilier les dimensions

Plus en détail

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée

Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Discours de Monsieur le Ministre à l occasion du 1 er Forum Maroc- Guinée Casablanca, le 9 septembre 2014 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, C est pour moi un grand honneur et un réel plaisir d être

Plus en détail

Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com

Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com Éléments pour la mise en place d un secteur de services compétitif Gogué Aimé Tchabouré gogueaime@gmail.com 1 Atelier d Appui pour le Développement et les négociations sur le secteur des services ILEAP/

Plus en détail

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services Soutien aux Projets Multi-Pays Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services représente environ 11% des engagements de la BERD Répartition de notre portefeuille par secteur fin 2014 Transport

Plus en détail

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Sommaire 1. 2. 17 mars 2015 European Bank for Reconstruction and Development 2015 2 À propos

Plus en détail

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ

Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik. 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik 7 juillet 2009 Direction de la Stratégie et du développement durable GDF SUEZ Promouvoir sa politique développement durable avec SimulEtik Le

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC

UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC Septembre 2012 UNE TRANSITION ENERGETIQUE EFFICACE, SOURCE DE CROISSANCE ET D EMPLOIS PROPOSITIONS DE LA FIEEC La transition énergétique voulue par le Président de la République doit permettre la mutation

Plus en détail

HISTOIRE DE COOPER PHARMA

HISTOIRE DE COOPER PHARMA Siège 1933 Siège 2013 Cooper Maroc avec pour vocation initiale la distribution au Maroc de médicaments HISTOIRE DE COOPER PHARMA est devenu fabricant et distributeur de médicaments et a acquis une expertise

Plus en détail

La distribution publique d électricité

La distribution publique d électricité La distribution publique d électricité ERDF, une expertise nationale Pilotage du réseau à partir de 30 «tours de contrôle» Garantie des missions de service public de la distribution d électricité public

Plus en détail

BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION

BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION BILAN DU PLAN D ACTION LIMA-PARIS ET DE LA JOURNEE DE L ACTION Dès le 30 novembre : trois initiatives prises par les Chefs d Etat : - La création d une alliance solaire internationale - Le lancement de

Plus en détail

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés.

E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. E.ON France, troisième opérateur multi-énergies en France, acteur clé de l ouverture des marchés. 2 3 E.ON, une dimension internationale Un grand énergéticien privé Né en 2000, le groupe E.ON est devenu

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

PRESENTATION DU SENEGAL

PRESENTATION DU SENEGAL PRESENTATION DU SENEGAL «CONTRIBUTION DU SECTEUR MINIER AU PLAN SENEGAL EMERGENT (PSE) ET GOUVERNANCE MINIERE» Présentée par Mamadou DIOP Secrétaire Général du Ministère et Diombass DIAW Conseiller Technique

Plus en détail

La mobilisation des ressources à l AFD

La mobilisation des ressources à l AFD 13/11/2013 La mobilisation des ressources à l AFD Soumana ALOU HAROUNA Sommaire 1 ) L AFD en quelques mots p. 4-5 Rôle Missions Champs géographique 2 ) L activité de l AFD... p. 7-9 Les niveaux d engagements

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa

Vision commune pour le développement économique d Ottawa Ville d Ottawa et Administration de l aéroport international Macdonald-Cartier d Ottawa 71 1. Contexte et objectif a. Contexte Il est largement reconnu que les aéroports commerciaux contribuent au développement économique de la région où ils sont situés, et ce, de plusieurs manières : ils

Plus en détail