PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013"

Transcription

1 PROPARCO et le financement de projets environnementaux 20 Novembre 2013

2 P R O F I L D E P R O PA R C O Fondée en 1977, PROPARCO est une institution financière de développement dédiée au financement du secteur privé. Une filiale du Groupe Agence française de développement 3,1 Mds en portefeuille 172 collaborateurs Une gouvernance nord/sud et publique/privée originale Une mission de développement alliée à des impératifs de profitabilité du secteur privé 740 M de signatures en 2012 Chiffres Clés pays 340 clients Une offre complète et sur mesure d outils financiers (fonds propres et quasi fonds-propres, prêts et garanties), en complément de l offre des banques commerciales Une présence internationale sur 4 continents et dans plus de 60 pays Un haut niveau d exigence en matière environnementale et sociale Un effet catalyseur en attirant et en mobilisant d autres financements publics et privés sur les projets de ses clients

3 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E SECTEURS, GÉOGRAPHIES ET PRODUITS PRODUITS PROPARCO propose une gamme d instruments financiers et techniques, non concessionnels et de long terme : - Prêts - Prises de participation directes et indirectes - Garanties - Assistance technique SECTEURS PROPARCO concentre son activité sur trois secteurs : - Les infrastructures - Les banques et les marchés financiers - Les entreprises Avec un engagement constant dans la lutte contre le changement climatique GEOGRAPHIES PROPARCO intervient en : - Afrique subsaharienne - Méditerranée et Moyen- Orient - Amérique latine et Caraïbes - Asie - Outre-mer

4 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E UNE PRÉSENCE INTERNATIONALE PROPARCO s appuie sur un réseau de 12 bureaux régionaux, ainsi que sur le réseau d agences de l AFD pour évoluer au plus près du tissu économique local. Méditerranée Casablanca Olivier Luc Est méditerranéen et Caucase Istanbul Guillaume Barberousse Amérique du Sud Sao Paulo Myriam Bouslama Amérique centrale et Caraïbes Mexico City Matthew Saville Afrique de l Est Nairobi Guédi Aïnaché Afrique de l Ouest Abidjan Julien Lefilleur Nigéria Lagos Olivier Follin Afrique du Sud et Madagascar Johannesbourg Christophe Blanchot Afrique Centrale Douala Ludovic Joncheray Asie du Sud Delhi Emmanuelle Riedel Drouin Asie du Nord et du Sud-Est Bangkok Pierre-Alain Pacaud

5 0 1 P R E S E N TAT I O N I N S T I T U T I O N N E L L E CHIFFRES CLÉS L année 2012 conforte le niveau élevé de l activité de PROPARCO avec 740 M de signatures.

6 INFRASTRUCTURES ENTREPRISES BANQUES ET MARCHÉS FINANCIERS 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É LES SECTEURS D INTERVENTION PROPARCO soutient le financement de la construction, l extension et la rénovation des infrastructures dans des secteurs variés : - L énergie : énergies renouvelables et conventionnelles - Les télécommunications - Les transports : ferroviaire, aérien, portuaire, routier - L eau et l assainissement - Les mines PROPARCO intervient dans une grande variété de domaines : - L éducation - La santé : hôpitaux, laboratoires d analyse, groupes pharmaceutiques - L industrie forestière - Les matériaux de construction - Le tourisme durable - L agro-industrie : soutien à tous les stades des filières agro-industrielles - Le secteur manufacturier PROPARCO intervient principalement dans le secteur bancaire, mais aussi dans l assurance, la réassurance, le leasing, la microfinance, etc. Dans le secteur bancaire : - Dans sa zone historique d intervention : lignes de crédits/apports en capital. - Dans les pays émergents : lignes de crédits dédiées à des secteurs tels que les énergies renouvelables ou l agriculture.

7 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É INFRASTRUCTURES PROPARCO participe au financement de grands projets privés d infrastructures, avec une attention particulière aux projets d énergie renouvelable ou d environnement urbain. Son objectif : développer les infrastructures, améliorer leur qualité et renforcer leur accès au ENERGIES RENOUVELABLES - Eolien plus grand nombre. TURQUIE, GÜRIS (2012) Prêt de 11 M. Prêt total : 31 M syndiqué par PROPARCO; Cofinanceur : Interact Climate Change Facility 31 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille au 31/12 Financement de la construction et de l exploitation d un parc éolien d une capacité totale installée de 27 MW. Production d électricité desservant environ personnes ; Réduction des émissions de gaz de plus de tonnes équivalent CO 2 par an Formation de la main-d œuvre locale et importants transferts de savoir-faire. 12 projets signés en 2012 DÉCHETS INDE, HANJER (2012) Dette senior de 20 MUS$ pour un projet de 110 MUS$. Cofinanceurs : DEG, YES BANK. Hanjer est une société indienne qui convertit les déchets solides municipaux en compost, en combustible vert, en sable et en plastique. Financement de l augmentation de tonnes par jour de capacité de traitement de la société, soit un triplement de la capacité des collectivités de taille moyenne. Amélioration de la qualité de la gestion des déchets en Inde. Recyclage de 85 % des déchets solides collectés. Réduction des émissions de CO 2 : t/an, commercialisées sous forme de VER.

8 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É ENTREPRISES PROPARCO finance le développement d entreprises locales, régionales, internationales avec un effet significatif et durable sur le développement et la croissance des pays du Sud. AGRO-INDUSTRIE KENYA, MUMIAS SUGAR COMPANY (2008) 25 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille Au 31/12 Mumias Sugar Company (MSC), société cotée kenyane, est le premier producteur national de sucre, contrôlant près de 60 % de part de marché. Prêt de 35 MUS$ pour financer la construction d une deuxième centrale de cogénération de 35 MW, permettant à l entreprise de revendre son excédent de production au distributeur national d électricité. Participer au développement de l énergie renouvelable au Kenya. Amélioration des revenus des planteurs. 14 projets signés en 2012 EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE INDE, GULBARGA (2012) Gulbarga est le fournisseur d électricité de la cimenterie VICAT SAGAR CEMENT, filiale indienne du groupe VICAT (4ème cimentier français). Prêt senior de 12 M pour financer la construction d une unité énergétique de récupération des gaz chauds de la cimenterie Vicat Sagar Cement. Réduction de la consommation de charbon et des émissions de CO 2 liées à la production d électricité du site de plus de 20%.

9 0 2 P R E S E N TAT I O N D E L A C T I V I T É BANQUES ET MARCHÉS FINANCIERS L accès au financement est l un des principaux obstacles au développement des entreprises. Leur croissance est tributaire d une meilleure efficience des marchés bancaires et financiers. PROPARCO soutient l activité des institutions financières, avec l objectif de renforcer les capacités locales de financement à long terme. PROPARCO prête une attention particulière à l amélioration de la prise en compte des BANQUE risques environnementaux et sociaux. TURQUIE, AKLEASE (2012) 42 % des signatures totales Chiffres Clés M en portefeuille au 31/12 Numéro un du crédit-bail en Turquie, AKLease est présente dans l ensemble du pays à travers ses huit bureaux régionaux et les 935 agences d Akbank. Ligne de crédit senior de 20 M dédiée au financement des projets d énergie propre et d efficacité énergétique. Apport de ressources de long-terme non disponibles sur le marché. Accompagnement de la stratégie du gouvernement turc en faveur du développement de la production locale d énergies renouvelables. 32 projets BANQUE signés en 2012 NSIA, AFRIQUE DE L OUEST ET CENTRALE (2012) Présent dans douze pays d Afrique de l Ouest et Centrale, le Groupe NSIA occupe une position de leader sur le secteur de l assurance dans la région. Avec l acquisition récente de la banque ivoirienne BIAO Côte d Ivoire et la création de la banque BIAO Guinée, le groupe NSIA marque son incursion dans le domaine bancaire. Prêt d un montant de 25 M, équivalent à 16 milliards de FCFA, pour financer sa stratégie de développement. Appui technique et financier permettant au Groupe NSIA de développer une politique E&S aux meilleurs standards internationaux.

10 Prêter à long terme Intervenir en fonds propres Garantir 0 3 M O D È L E OFFRIR UNE LARGE GAMME D INSTRUMENTS FINANCIERS PROPARCO propose une gamme complète d instruments financiers - prêts, prises de participation et garanties, libellés en devises et en monnaie locale. PROPARCO dispose d une gamme de prêts diversifiée : seniors, mezzanines convertibles, etc. Libellés en devise ou en monnaie locale De 3 à 100 M Sur une durée pouvant aller de 5 à 20 ans Intervention en fonds propres et quasi fonds propres dans le capital des sociétés Investissement dans des fonds d investissement sectoriels et généralistes Prises de participation, directes et indirectes, de 0,5 à 20 M Objectif : aider les clients à mobiliser des ressources en monnaie locale Garantie d emprunt obligataire Garantie d emprunt interbancaire Dispositifs de cofinancement avec d autres institutions financières de développement Toujours minoritaires, cédées à un horizon de 5 à 8 ans Garantie d emprunt en monnaie locale

11 0 3 M O D È L E UN FINANCEMENT RESPONSABLE : PRINCIPES D INTERVENTION PROPARCO accompagne ses clients vers une meilleure performance en matière environnementale et sociale et une contribution plus importante au développement local. ENCOURAGER DES MODÈLES ÉCONOMIQUES RESPONSABLES RENFORCER LA RESPONSABILITÉ SOCIALE DES ENTREPRISES AMÉLIORER L EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DES PROJETS FAVORISER UN DÉVELOPPEMENT PLUS INCLUSIF ET UNE TRANSPARENCE ACCRUE Démarche de maitrise des risques environnementaux et sociaux (E&S) Accompagnement des clients vers une meilleure performance E&S et une amélioration de leur impact sur le développement Soutien aux démarches de certifications environnementales ou sociales des clients Garantir : - la conformité des conditions de travail (employés, fournisseurs, sous-traitants) aux conventions internationales du droit du travail - l établissement de plans de déplacement des communautés locales et des activités économiques dans certains cas (concertation, réinstallation, indemnisation) Inciter ses clients à : réduire leurs niveaux de pollution, diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre, limiter leurs consommations de ressources naturelles Promouvoir les projets d efficacité énergétique Limiter les atteintes des projets à la biodiversité Renforcer l accès des populations locales aux services des clients, notamment dans les secteurs de l éducation et de la santé Mesurer l effet d entraînement des clients sur l activité économique locale et leur contribution aux revenus des États

12 0 3 M O D È L E LA LUTTE CONTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE AU CŒUR DE LA STRATÉGIE DE PROPARCO Le changement climatique est au cœur de la stratégie de PROPARCO, qui s attache à promouvoir des modèles économiques sobres en carbone, avec un triple objectif : lutter contre le changement climatique, optimiser l utilisation des ressources et favoriser le développement. Soutien direct à des projets privés d énergies renouvelables et d efficacité énergétique Diffusion et promotion de standards environnementaux élevés auprès de ses clients Lignes de crédit dédiées au financement de projets d énergies renouvelables et d efficacité énergétique 32 % de projets climat 337 MW d énergies renouvelables produites* 240 M de signatures «climat» Politique de sélectivité des projets en fonction de leur impact sur le climat : mesure ex ante des émissions de CO 2 1,5 millions teq CO2 par an. Les financements de PROPARCO en 2012 contribueront à réduire les émissions de gaz à effets de serre à hauteur de 1,5 millions teq C0 2 par an. * Grâce aux projets signés en 2012

13 0 3 M O D È L E IMPACTS Le soutien au secteur privé a un fort impact développemental. En 2012, les financements et cofinancements contribueront à : Améliorer la performance environnementale et sociale de 29 entreprises et institutions financières Créer ou maintenir emplois directs et emplois indirects Produire une puissance énergétique renouvelable de 831 GWH Permettre l accès au microcrédit à personnes Réduire ou éviter les émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 1,5 millions teq CO 2 par an Contribuer aux revenus des Etats à hauteur de 134 M par an Garantir l accès à des débouchés de vente à producteurs-agriculteurs PROPARCO s attache à mesurer les impacts de ses projets à travers des indicateurs ex ante. Elle consolide chaque année ses indicateurs pour rendre compte de la contribution attendue de PROPARCO au développement.

14 JÉRÔME BERTRAND-HARDY DIRECTEUR ADJOINT DES OPERATIONS 151 rue Saint-Honoré Paris, France Tél. (33) Fax. (33)

financer l accès à une énergie durable

financer l accès à une énergie durable financer l accès à une énergie durable Financer l accès à une énergie durable OLKARIA III le premier projet privé de production d énergie géothermique en Afrique Avec une marge de sécurité en capacité

Plus en détail

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable

L AFD ET LA TURQUIE. Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia. Partenaires pour un développement durable L AFD ET LA TURQUIE Pont du Bosphore à Istanbul, Turquie Fotolia Partenaires pour un développement durable LA TURQUIE Puissance émergente de la région euro-méditerranéenne, la Turquie connaît un développement

Plus en détail

FINANCER LES ÉNERGIES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLES

FINANCER LES ÉNERGIES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLES FINANCER LES ÉNERGIES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLES 2 PROPARCO, UNE INSTITUTION ENGAGÉE CONTRe LE CHANGEMENT CLIMATIQUE UN Women/Gaganjit Singh/Flickr Le changement climatique est aujourd hui une réalité

Plus en détail

L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD. Jérôme Bertrand-Hardy

L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD. Jérôme Bertrand-Hardy L expérience de PROPARCO en matière de PPP Présentation à l occasion du 40 e anniversaire de la BOAD Jérôme Bertrand-Hardy L e s P P P : d e s r é a l i t é s d i v e r s e s Les privatisations : le service

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT

FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT FONDS I&P AFRIQUE ENTREPRENEURS : CONCILIER PERFORMANCE ET IMPACT LEGENI, entreprise partenaire d I&P au Niger entre 2003 et 2012 QUI SOMMES NOUS? Notre Histoire Créé en 2002, Investisseurs & Partenaires

Plus en détail

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé

L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN. Le secteur privé L AGENCE FRANÇAISE DE DÉVELOPPEMENT AU CAMEROUN Le secteur privé LE SECTEUR PRIVE : UN VECTEUR ESSENTIEL DU DÉVELOPPEMENT Promouvoir une croissance durable et partagée... La croissance économique est un

Plus en détail

Enjeux et défis du financement des infrastructures - Études de cas sur les partenariats public-privé (PPP)

Enjeux et défis du financement des infrastructures - Études de cas sur les partenariats public-privé (PPP) Enjeux et défis du financement des infrastructures - Études de cas sur les partenariats public-privé (PPP) Yves Boudot, Directeur du département Afrique de l AFD Conference régionale FMI, Yaoundé, Cameroun

Plus en détail

L AFD et LA MICROFINANCE

L AFD et LA MICROFINANCE AFD André Pouillès-Duplaix L AFD et LA MICROFINANCE Plus de vingt ans d expérience Encourager l extension géographique et la diversification des services de microfinance en République Démocratique du Congo

Plus en détail

SUNREF, LE LABEL FINANCE VERTE DE L AFD. Agence Française de Développement

SUNREF, LE LABEL FINANCE VERTE DE L AFD. Agence Française de Développement Panneaux solaires de l université de Strathmore à Nairobi Kenya Boisseaux-Imageo / Croix-Rouge française Agence Française de Développement SUNREF, LE LABEL FINANCE VERTE Vers un modèle de développement

Plus en détail

Présentation AFRICA LINK CAPITAL

Présentation AFRICA LINK CAPITAL Présentation AFRICA LINK CAPITAL ALC, UN PARTENAIRE DE RÉFÉRENCE Africa Link Capital (ALC) est un Cabinet de Conseil Financier et Arrangeur indépendant, ayant une vocation de Banque d Affaires, créé en

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

siège Paris Asie Afrique subsaharienne méditerranées et moyen-orient delhi Nairobi TuNis emmanuelle riedel drouin bangkok Guédi aïnaché CasabLaNCa

siège Paris Asie Afrique subsaharienne méditerranées et moyen-orient delhi Nairobi TuNis emmanuelle riedel drouin bangkok Guédi aïnaché CasabLaNCa Rapport annuel 2012 L essentiel 04 Entretien croisé 04 Profil 06 Atouts 08 Faits marquants 2012 10 Chiffres clés 2012 12 Les actions 2012 Développement durable Énergie Secteurs sociaux PME Groupes bancaires

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

Olkaria, Kenya DR. Agence Française de Développement GÉOTHERMIE

Olkaria, Kenya DR. Agence Française de Développement GÉOTHERMIE Olkaria, Kenya DR Agence Française de Développement Une source d électricité renouvelable et sobre en carbone encore insuffisamment développée La géothermie est une ressource endogène, qui assure aux pays

Plus en détail

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud

AFD Danielle Segui. Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud L AFD et la mésofinance AFD Danielle Segui Financer les petites et très petites entreprises des pays du Sud Besoins de financements 100 000 Grandes PME Banque traditionnelle TPE/PE {Chaînon manquant Les

Plus en détail

et la promotion de l action en faveur du climat

et la promotion de l action en faveur du climat La Banque européenne d investissement et la promotion de l action en faveur du climat Les changements climatiques constituent l une des principales menaces d un point de vue environnemental, social et

Plus en détail

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE

«Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE «Résultats et financements» Les opérations de la BEI à l extérieur de l UE La Banque européenne d investissement (BEI) est la banque de l Union européenne. Elle appuie les objectifs prioritaires de l UE

Plus en détail

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Sommaire 1. 2. 17 mars 2015 European Bank for Reconstruction and Development 2015 2 À propos

Plus en détail

Encourager l initiative entrepreneuriale

Encourager l initiative entrepreneuriale Encourager l initiative entrepreneuriale Bien plus qu un financement : la DEG en un coup d œil Créer une plus-value en faveur du développement La DEG, une filiale de la KfW, finance des investissements

Plus en détail

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat

et un vecteur important de partenariat. C est le cas dans près de 80 pays dans lesquels l AFD opère pour le compte de l Etat 1 Messieurs les membres du gouvernement, Monsieur le gouverneur de la banque centrale, Honorables invités, chers amis. L Agence Française de Développement est l opérateur pivot de la politique française

Plus en détail

14 Développement durable 16 Énergie 18 Secteurs sociaux 20 Agro-industrie 22 Banques et marchés financiers 24 Télécoms 26 Microfinance 27

14 Développement durable 16 Énergie 18 Secteurs sociaux 20 Agro-industrie 22 Banques et marchés financiers 24 Télécoms 26 Microfinance 27 Rapport annuel 2013 L essentiel Entretien croisé Profil Atouts Faits marquants 2013 Chiffres clés 2013 Les actions 2013 14 Développement durable 16 Énergie 18 Secteurs sociaux 20 Agro-industrie 22 Banques

Plus en détail

Barrage de Cahora Bassa Egidio Ombe HCB. Un partenariat durable et diversifié

Barrage de Cahora Bassa Egidio Ombe HCB. Un partenariat durable et diversifié Barrage de Cahora Bassa Egidio Ombe HCB l afd et le mozambique Un partenariat durable et diversifié ACCOMPAGNER LA STRATéGIE Province de Nampula Mise en place d infrastructures hydrauliques et sanitaires

Plus en détail

La Banque européenne d investissement en bref

La Banque européenne d investissement en bref La Banque européenne d investissement en bref En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) apporte ses financements et son savoir-faire à l appui de projets

Plus en détail

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD

ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD ARIZ : LE DISPOSITIF DE PARTAGE DE RISQUE DE L AFD Chargement de coton AFD Mélanie Canet Ciment du Sahel, Sénégal AFD Éric Bureau E. Binson-Socas Pour faciliter le financement des PME ARIZ est un dispositif

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer

La Banque européenne d investissement. en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La Banque européenne d investissement en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique ainsi que dans les pays et territoires d outre-mer La banque de l UE La Banque européenne d investissement, la banque

Plus en détail

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015

CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE Union Discipline Travail CADRAGE DU PROGRAMME D INVESTISSEMENTS PUBLICS 2013 2015 Avec l appui de l ensemble de ses partenaires au développement, notamment www.gcpnd.gouv.ci

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT

BOAD en Bref. Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT BOAD en Bref Edition 2014 BANQUE OUEST AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT LA BANQUE OUEST AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT EN BREF 1. CRÉATION ET OBJET La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) est l institution

Plus en détail

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours)

Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition. Synthèse du projet de rapport. (travaux en cours) Financements innovants pour l agriculture, la sécurité alimentaire et la nutrition Synthèse du projet de rapport (travaux en cours) Au vu de l urgente nécessité d accroître les investissements dans l agriculture,

Plus en détail

TUNISIE. Agence Française de Développement. Vue sur la ville du Kef. AFD, Augustin Legall

TUNISIE. Agence Française de Développement. Vue sur la ville du Kef. AFD, Augustin Legall Vue sur la ville du Kef AFD, Augustin Legall Agence Française de Développement La Tunisie Entre Méditerranée et Sahara, la Tunisie s étend sur 163 610 km 2 et compte près de 11 millions d habitants. Elle

Plus en détail

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement

AFD - Pascale Dumoulin. Une région prioritaire pour le développement L AFD et l Afrique subsaharienne AFD - Pascale Dumoulin Une région prioritaire pour le développement Les engagements annuels du Groupe AFD en Afrique subsaharienne 1 200,0 1 000,0 L AFRIQUE SUBSAHARIENNE

Plus en détail

Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne

Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne Les produits «développement durable» du Groupe Caisse d Epargne Pour les particuliers OPCVM d investissement socialement responsable (ISR) Ecureuil Bénéfices Responsable Ecureuil Bénéfices Responsable,

Plus en détail

Plan d orientations stratégiques 2012-2016

Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Plan d orientations stratégiques 2012-2016 Agence Française de Développement Établissement public, l Agence Française de Développement (AFD) agit depuis soixante-dix ans pour combattre la pauvreté et favoriser

Plus en détail

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE

LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE LE PROJET MAROCAIN INTEGRE D ENERGIE EOLIENNE Discours de Madame Amina BENKHADRA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Tanger le 28 juin 2010 Projet Marocain d Energie Eolienne.

Plus en détail

L AFD ET LE BRÉSIL. AFD Antoine Grimaud. Un partenariat au service d une croissance verte et solidaire

L AFD ET LE BRÉSIL. AFD Antoine Grimaud. Un partenariat au service d une croissance verte et solidaire L AFD ET LE BRÉSIL AFD Antoine Grimaud Un partenariat au service d une croissance verte et solidaire Le BRÉSIL Avec près de 200 millions d habitants et une superficie de 8,5 millions de km 2, le Brésil

Plus en détail

Développer des complémentarités avec la coopération décentralisée

Développer des complémentarités avec la coopération décentralisée Copyright Hôtel de ville de Paris L hôtel de ville d Istanbul / photo AFD L hôtel de ville de Ouagadougou / F. Brunet L AFD ET L ACTION EXTÉRIEURE DES COLLECTIVITÉS françaises Développer des complémentarités

Plus en détail

Étude de cas sur l infrastructure d énergie

Étude de cas sur l infrastructure d énergie RÉALISER LE POTENTIEL D INVESTISSEMENTS RENTABLES EN AFRIQUE Séminaire de haut niveau organisé par l'institut du FMI en coopération avec l'institut multilatéral d'afrique TUNIS,TUNISIE,28 FÉVRIER 1ERMARS2006

Plus en détail

Soweto, bénéficiaires du projet Gcin amanzi Cyril le Tourneur. Xxxx AFRIQUE DU SUD. Agence Française de Développement

Soweto, bénéficiaires du projet Gcin amanzi Cyril le Tourneur. Xxxx AFRIQUE DU SUD. Agence Française de Développement Agence Française de Développement Xxxx Soweto, bénéficiaires du projet Gcin amanzi Cyril le Tourneur L Afrique du Sud Avec une population d environ 53 millions d habitants et un revenu annuel de près de

Plus en détail

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable

L AFD ET LE GABON. B. Lardit. Un partenariat pour le développement durable L AFD ET LE GABON B. Lardit Un partenariat pour le développement durable LE GABON Avec un sous-sol particulièrement riche (pétrole, manganèse, fer ) et 22 millions d hectares de forêts, le Gabon est classé

Plus en détail

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES

O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES O. PREAMBULE TECHNOLOGIES ET ECONOMIE VERTES 1. Energies renouvelables et accès à l énergie : les modes de consommation et de production d aujourd hui et de demain. Innovations: éolien, hydroélectricité,

Plus en détail

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement?

Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Qu est-ce que la Banque européenne d investissement? Légende: Dépliant expliquant le rôle de la BEI, ses missions, son activité, son fonctionnement. Source: Banque européenne d investissement, Qu est-ce

Plus en détail

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005

Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance. juin 2005 Le rôle catalyseur des bailleurs de fonds en microfinance juin 2005 Ce document a fait l objet d une présentation de Jacques Attali, Président de PlaNet Finance, pendant la conférence Internationale de

Plus en détail

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE-

GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- GESTION DES MOUVEMENTS D ENERGIE - ECONOMIE D ENERGIE- Adoptez notre Technologie Rendez vos bâtiments et sites techniques Intelligents Réduisez votre consommation d électricité Réduisez votre facture de

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES

Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES Le Fonds Municipal FINANCEMENT DES INFRASTRUCTURES LOCALES ET RÉGIONALES Le Fonds Municipal Le Fonds Municipal, une initiative du Groupe de la Banque Mondiale, permet aux collectivités locales et à leurs

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux

Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux Panel 3 Financement des infrastructures et des échanges commerciaux Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI FORUM AFRIQUE développement 2010 29-30 avril AFRIQUE DÉVELOPPEMENT Édition 2010

Plus en détail

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire

Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire Assemblées Annuelles de la BAD: mot introductif de la ministre Kaba Nialé lors de la journée promotionnelle dédiée à la Côte d Ivoire (source abidjan.net) La Ministre auprès du Premier Ministre chargée

Plus en détail

CONCILIER. le changement climatique. développement et lutte contre. plan d actions. agence française de développement

CONCILIER. le changement climatique. développement et lutte contre. plan d actions. agence française de développement CONCILIER développement et lutte contre le changement climatique plan d actions 2012 2016 agence française de développement sommaire À RETENIR 04 i. Le changement climatique, une dimension à part entière

Plus en détail

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014

ALBIOMA NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE. Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 NOTRE NATURE EST PLEINE D ÉNERGIE Conférence Mines Énergie 23 Septembre 2014 SOMMAIRE 1. 2. 3. 4. STRATÉGIE EVOLUTION VERS UN MODÈLE 100% BIOMASSE LE BRÉSIL, PRIORITÉ D' À L'INTERNATIONAL PERSPECTIVES

Plus en détail

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014

Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Article225: Guide sectoriel CNCC Audition plateforme RSE, 20 février 2014 Jean-Michel Silberstein Délégué Général CNCC Christophe Garot CNCC UNIBAIL-RODAMCO Le CNCC Le CNCC, Conseil National des Centres

Plus en détail

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016

Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 Cadre d Intervention Transversal 2013-2016 BIODIVERSITE Présentation aux parties prenantes françaises 10 juin 2013 Calendrier Elaboration inter services AFD Discussion avec les administrations françaises

Plus en détail

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises

Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises Le groupe AFD et la RSE dans le secteur bancaire Partenariats pour le renforcement de la Responsabilité Sociale et Environnementale des entreprises La RSE, qu est-ce que c est? La Commission Européenne

Plus en détail

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC

Industrie & Services. Soutien aux Projets Multi-Pays. Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services Soutien aux Projets Multi-Pays Juin 2015 PUBLIC Industrie & Services représente environ 11% des engagements de la BERD Répartition de notre portefeuille par secteur fin 2014 Transport

Plus en détail

Le réseau 1,7 million de personnes 20 projets. 210 M par an. 115 000 emplois directs 170 000 emplois indirects. 2011 1,7 million teq CO2 par an.

Le réseau 1,7 million de personnes 20 projets. 210 M par an. 115 000 emplois directs 170 000 emplois indirects. 2011 1,7 million teq CO2 par an. PROPARCO Éléments clés 2011 Les financements et COFinancements de PROPARCO en 2010 COntribueROnt à Connecter 1,7 million de personnes à un réseau de télécommunications. Améliorer la performance environnementale

Plus en détail

FONDS POUR LES TECHNOLOGIES PROPRES DES FIC : PERSPECTIVES ET ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE LA PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DANS LES PAYS

FONDS POUR LES TECHNOLOGIES PROPRES DES FIC : PERSPECTIVES ET ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE LA PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DANS LES PAYS FONDS POUR LES TECHNOLOGIES PROPRES DES FIC : PERSPECTIVES ET ENSEIGNEMENTS TIRÉS DE LA PROGRAMMATION DES ACTIVITÉS DANS LES PAYS PROJET D AIDE-MÉMOIRE ET DOCUMENT DE TRAVAIL CONSULTATIF Ce document est

Plus en détail

Pour accompagner la réussite de tous les projets

Pour accompagner la réussite de tous les projets Pour accompagner la réussite de tous les projets «La Caisse des dépôts et consignations et ses filiales constituent un groupe public au service de l intérêt général et du développement économique du pays.

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT

CAPITAL INVESTISSEMENT Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion CAPITAL INVESTISSEMENT FINANCEMENT DE PROJETS DE CREATION D ENTREPRISE AU MAROC Paris 23 mai 2006 Amine Benhalima Le Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion, une institution

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1

AP A R P E R F E F ju j i u n n 20 2 1 0 1 1 1 APREF juin 2011 1 Pourquoi la micro-assurance? Lien fort et évident entre pauvreté et vulnérabilité Si quelqu un est protégé contre les risques de base pour lui et sa famille, il est plus enclin à prendre

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES

SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION DU SECTEUR DES ASSURANCES UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission 35 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FANAF Dakar du 21 au 24 février 2011 SYSTÈME FINANCIER DE L UEMOA ET CONTRIBUTION

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Urbanisation : des faits et des chiffres

Urbanisation : des faits et des chiffres LE MILLÉNAIREURBAIN N La Session extraordinaire de l Assemblée générale des Nations Unies consacrée à l examen et à l évaluation d ensemble de l application du Programme pour l habitat E W Y O R K, 6 8

Plus en détail

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF

Par Dr. Ing. Justin BOMDA Secrétaire Exécutif d ADAF ATELIER DE FORMATION EN AFRIQUE CEMTRALE Assemblée Nationale du Cameroun 11 13 Mars 2015 ---------------------------------- Promouvoir des Investissements Agricoles Durables: Les Options Juridiques et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc

DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ. et le projet GAZ du Maroc DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2015 GDF SUEZ et le projet GAZ du Maroc Le groupe GDF SUEZ a suivi avec grand intérêt l annonce de la feuille de route GAZ du Maroc par Monsieur le Ministre de l Energie Abdelkader

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D)

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) L AFD AU CAMEROUN La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) LUTTER CONTRE LA PAUVRÉTÉ ET FAVORISER UNE CROISSANCE ÉCONO Le groupe de l AFD intervient au Cameroun depuis les

Plus en détail

L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE :

L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE : L AFD ET L APPUI À L ÉMERGENCE DES CLUSTERS EN TUNISIE : DES INITIATIVES EFFICACES ET EFFICIENTES POUR LEVER LES CONTRAINTES AUXQUELLES FONT FACE LES ENTREPRISES Le cluster permet à un conglomérat d entreprises

Plus en détail

Banque européenne d investissement

Banque européenne d investissement Banque européenne d investissement La banque de l Union Européenne Pierre-Etienne Bouchaud Chef de Représentation BEI à Rabat 13/09/2015 Port Finance International Casablanca - 16/17 Septembre 2015 1 La

Plus en détail

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises

NOVEMBRE 2013. Dossier de presse. Société Générale, 1 er réseau de banque universelle. en Afrique au service des Entreprises NOVEMBRE 2013 Dossier de presse Société Générale, COMMUNIQUÉ DE PRESSE Casablanca, le 21 novembre 2013 Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale présente un positionnement unique, qui

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE

LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE LA CRRH-UEMOA ET LES PLACEMENTS DES COMPAGNIES D ASSURANCE Plan I. La CRRH-UEMOA : Quinze mois d activités opérationnelles II. Cadre institutionnel et organisation III. Règles d intervention : Critères

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org

DOSSIER DE PRESSE. Table Ronde pour le financement du développement du Bénin. 17-19 juin 2014 - Paris. www.tablerondebenin2014.org Table Ronde pour le financement du développement du Bénin 17-19 juin 2014 - Paris www.tablerondebenin2014.org LE MOT DU PRÉSIDENT La Table Ronde, occasion unique d échanges et de partage sur les opportunités

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale

ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale ENERGIE SOLAIRE Une Ambition Nationale GRANDS AXES DE LA POLITIQUE ENERGÉTIQUE DU MAROC Le renforcement de la sécurité d approvisionnement en energies à travers la diversification des sources et ressources,

Plus en détail

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT

GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT GUIDE DE L OPERATEUR PRIVE POUR LE FINANCEMENT DIRECT Le présent guide a pour vocation, de fournir aux entreprises, aux PME/PMI, aux Etats, aux collectivités locales et aux entreprises publiques (dans

Plus en détail

L AFD ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN

L AFD ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN Yann Arthus-Bertrand / Altitude L AFD ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN L AFD ET LE DÉVELOPPEMENT URBAIN L URBANISATION DU MONDE... La croissance des villes constitue un des faits majeurs de ce début de millénaire.

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer

UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE. Continuer UNE LOGISTIQUE FIABLE POUR LE SECTEUR DE L ENERGIE ÉOLIENNE Continuer Contents Sommaire Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Après avoir progressé en moyenne de 25% par an au cours de la dernière

Plus en détail

Banque Africaine de Développement

Banque Africaine de Développement The Next 50 Years: The Africa We Want Banque Africaine de Développement Programme Provisoire Côte d Ivoire, Abidjan, 25 29 mai 2015 Samedi 23 et dimanche 24 mai 2015, de 9 h à 17 h : Enregistrement des

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

19, 1. Mrd. Mrd. Financement de l action pour le climat

19, 1. Mrd. Mrd. Financement de l action pour le climat Financement de l action pour le climat En tant que banque de l Union européenne (UE), la Banque européenne d investissement (BEI) a inscrit l action en faveur du climat au premier rang de ses priorités.

Plus en détail

AFD Éric Beugnot L AFD ET LE CAMBODGE. Bâtir un développement durable

AFD Éric Beugnot L AFD ET LE CAMBODGE. Bâtir un développement durable AFD Éric Beugnot L AFD ET LE CAMBODGE Bâtir un développement durable Le Cambodge Situé au cœur de l Asie du Sud-est, le Cambodge est peuplé de 14,3 millions d habitants. Après de nombreuses années de guerre

Plus en détail

Document de la A USAGE OFFICIEL BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE

Document de la A USAGE OFFICIEL BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE Document de la Banque mondiale A USAGE OFFICIEL Rapport No. 50316-MA Traduction non officielle du texte anglais qui seul fait foi BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT ET SOCIETE

Plus en détail

Croître ensemble, vivre ensemble

Croître ensemble, vivre ensemble l afd en méditerranée et au moyen-orient Marc Deballon AFD Thierry Latreille Croître ensemble, vivre ensemble L Agence Française de Développement intervient depuis 20 ans dans le pourtour de la Méditerranée.

Plus en détail

Camille DEMAZURE Mars 2014 1

Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Camille DEMAZURE Mars 2014 1 Les principes guidant au projet CARBONUS Ville Neuve est une ville résolument tourné vers l avenir. Dynamique et moderne, elle attire de plus en plus de jeunes ménages par

Plus en détail

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD

Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique. La démarche de l AFD Mobiliser les banques pour l Inclusion Financière en Afrique La démarche de l AFD Positionnement AFD et Proparco Rôle moteur des politiques publiques Sensibilisation + R&D Démonstration Industrialisation

Plus en détail

Les possibilités de financement dans le domaine de l énergie de cuisson

Les possibilités de financement dans le domaine de l énergie de cuisson Les possibilités de financement dans le domaine de l énergie de cuisson Etudes de cas Atelier WACCA, 26 avril 2013 Ouagadougou, Burkina Faso GERES Unité Climat 1 Introduction Deux problématiques pour analyser,

Plus en détail

JOURNAL. OFFICIEL de la. naturelles en République Démocratique du Congo et, SOMMAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE

JOURNAL. OFFICIEL de la. naturelles en République Démocratique du Congo et, SOMMAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE Première partie 55 e année n spécial JOURNAL OFFICIEL de la République Démocratique du Congo Cabinet du Président de la République Kinshasa 18 février 2014 SOMMAIRE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE 11 février

Plus en détail