Premières étapes de la lecture de la musique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Premières étapes de la lecture de la musique"

Transcription

1 1 Premières étapes de la lecture de la musique En général, les enfants ne sont pas capables de comprendre les explications abstraites. Il est donc préférable d'aborder tous les sujets de manière active et concrète. Les explications abstraites et les généralisations seront plus compréhensibles si elles viennent dans un deuxième temps. Ce principe reste souvent valable pour les adultes qui apprennent la musique sur le tard, mais il faut alors d'autant plus s'adapter à la disposition mentale de chaque individu. Division du processus en trois étapes Les deux paramètres de la musique sont : - le rythme, - la mélodie. (Le rythme peut être considéré comme un niveau de vibration lent, et la mélodie comme un niveau de vibration rapide.) Pour la majorité des individus, le rythme est plus facile à apprendre que la mélodie. Il est donc en général préférable de commencer par le rythme. Ensuite, pour ajouter la mélodie, il faut tout d'abord savoir reconnaître les notes sur la portée. Lorsque l'élève est capable de dire le nom des notes en rythme, cela constitue une base sur laquelle il peut confortablement apprendre la mélodie, ce qui à ce stade ne peut se faire qu'avec l'aide du professeur ou d'un instrument de musique. Pour lire une mélodie, je divise donc le processus en trois étapes : 1) lecture rythmique, 2) lecture parlée (du nom des notes, en rythme), 3) lecture chantée (avec l'aide du professeur ou d'un instrument). Solmisation des notes Les moyens techniques des étapes 2) et 3) sont bien connus, puisqu'il suffit d'utiliser la solmisation traditionnelle. Je n'entre pas dans le débat d'une préférence pour la solmisation absolue ou relative. Je pense que tous les systèmes sont bons, pourvu qu'ils soient utilisés de manière cohérente. Solmisation du rythme Le problème est donc surtout l'étape 1), puisqu'il n'existe pas dans notre culture de «solmisation» rythmique d'un usage suffisamment répandu pour constituer une référence. Je vais donc proposer cidessous la méthode que j'utilise. Au début de l'apprentissage, on peut se contenter d'utiliser les valeurs rythmiques suivantes, en conservant le principe qu'une noire vaut un temps. - ronde, - blanche pointée, - blanche,

2 2 - noire pointée, - noire, - croche, - double-croche. Une solution consiste à utiliser cette nomenclature pour en faire un système de solmisation rythmique. On dira donc par exemple : blan-anch' deux-croch's noir' Le principal défaut de ce système est la présence de consonnes inutiles, qui compliquent la diction. En particulier, les consonnes qui se trouvent à la fin des valeurs rythmiques posent un problème important, parce que l'élève ne sait jamais clairement à quel moment il doit les prononcer. Il me paraît donc préférable d'utiliser un système dans lequel chaque valeur rythmique est prononcée sous la forme de : - une consonne qui marque le début de la valeur, - une voyelle qui en fait sonner la durée. Concernant les consonnes, j'ai adopté le principe d'alterner des T et des K. Ce mouvement alterné de la langue est confortable et facilite la vitesse, comme on le voit dans les «doubles coups de langue» des instruments à vent, et dans le système rythmique indien. Pour les voyelles, j'ai adopté le principe de changer de voyelle chaque fois que la valeur se multiplie ou se divise par deux. Ce qui donne comme système de base : ronde : blanche : noire : deux croches : quatre doubles-croches : to-o-o-o tou-ou ta téké tikitiki Les notes pointées sont formées par addition. Par exemple, une blanche pointée est l'addition d'une blanche et d'une noire, soit «tou-ou-ta», et finalement «tou-ou-a». Ça paraît un peu compliqué, mais en pratique, si on l'explique clairement, ça marche assez bien. Le principe général est de commencer avec seulement deux valeurs rythmiques (par exemple la noire et la blanche), et de n'ajouter ensuite une nouvelle valeur que lorsque chaque étape est totalement maîtrisée. Il faut préciser que ce système convient très bien pour les temps binaires, mais est nettement moins confortable pour les temps ternaires. On pourrait imaginer qu'une noire pointée, qui vaut alors un temps ternaire, se prononce «ta», une blanche pointée «tou-ou», etc., mais je n'ai pas encore expérimenté cette idée avec des élèves. D'autre part, à partir du moment où il faut apprendre des rythmes plus compliqués, j'abandonne totalement ce système, et j'en utilise un autre qui est basé sur la décomposition des temps en comptant les croches sur les doigts, par groupes de deux ou trois. A ce stade, j'abandonne aussi les changements de voyelles.

3 3 La mesure Le principe de la mesure en musique est extrêmement difficile à expliquer aux enfants, car les notions de «cycle» et de «période» sont totalement abstraites pour eux. En revanche, il est extrêmement facile de la leur apprendre de manière pratique et sans aucune explication, car tout ce qui est rythmique est naturel pour l'enfant (voir les explications de Rudolf Steiner à ce sujet). Je n'utilise pas la manière traditionnelle de «battre la mesure» comme un chef d'orchestre, qui me semble inadaptée à l'enseignement de base et en particulier aux enfants, car c'est un système dont le but est de transmettre une information à un orchestre, par la voie optique et sans faire de bruit, et donc pas du tout conçu dans le but recherché ici. J'utilise donc un autre système de battue, basé sur le principe de frappes organisées dans l'espace. De cette manière, on produit un son sur chaque temps, et d'autre part chaque temps est associé à un geste précis. On peut utiliser d'autres systèmes, mais il me paraît bon, une fois qu'un système a été adopté avec des élèves, de ne plus le changer, afin qu'ils puissent acquérir un automatisme et se baser dessus pour lire les rythmes. Les quatre frappes que j'utilise sont : - frapper sur le sol ou sur la chaise, - frapper sur les cuisses, - frapper dans les mains, - claquer les doigts. Les trois mesures utilisées avec les débutants sont à deux, trois et quatre temps, donc on obtient les gestes suivants : - deux temps : cuisses-mains, - trois temps : cuisses-mains-doigts, - quatre temps : sol-cuisses-mains-doigts. Ce système est très vite acquis par les enfants et présente les avantages suivants : - il produit un accompagnement sonore, à la manière d'une batterie corporelle, ce qui facilite la compréhension musicale de la mesure et la cohésion rythmique du groupe, - il simplifie énormément les explications, car on peut dire par exemple «la note que tu dois dire en frappant dans les mains», au lieu de «la note qui tombe sur le deuxième temps», - chaque mesure est formée par un mouvement ascendant des mains, ce qui correspond au système traditionnel, et permet facilement d'expliquer des notions comme la «levée». Processus d'apprentissage du rythme Chaque rythme doit être maîtrisé tout d'abord par le biais de l'improvisation. Lorsque l'élève sait improviser un rythme, le passage à la lecture est extrêmement facile. Avec un groupe d'enfants, je procède de la manière suivante : 1ère étape - Le groupe s'assied par terre en cercle, le professeur est parmi eux. - Le professeur choisit une mesure, et apprend au groupe à la frapper de façon continue. - Le professeur invente des rythmes longs d'une mesure, et les élèves les répètent immédiatement,

4 4 sans que la battue de la mesure ne soit jamais interrompue. - Pour commencer, le professeur n'utilise par exemple que des noires (ta) et des blanches (tou-ou). Il fait répéter aux élèves toutes les combinaisons possibles de ces deux valeurs à l'intérieur d'une mesure. 2ème étape - Chaque élève devra maintenant inventer lui-même des combinaisons sur le même principe. Chaque fois qu'un élève a fait un rythme, tout le groupe le répète, et on progresse d'un élève à l'autre en suivant le cercle. A ce stade, il y a de nombreuses interruptions dues aux hésitations, aux tâtonnements et aux erreurs. Le professeur corrige les erreurs, ce qui permet d'introduire des clarifications. - Ensuite, le but est d'arriver à faire la même chose sans interruption. 3ème étape. - Lorsque tout le groupe maîtrise l'étape 2, le professeur n'a plus qu'à montrer comment chaque valeur s'écrit, sous la forme de notes, et le passage à la lecture ne pose pour ainsi dire aucun problème. Lecture parlée des notes Chaque mélodie est tout d'abord lue en lecture rythmique. Lorsque cette étape est maîtrisée, l'élève doit apprendre à lire le nom de chaque note, et ensuite à le faire en rythme et en battant la mesure. Lecture chantée A ce stade, il est absolument impossible pour l'enfant de deviner la mélodie. Il ne peut l'apprendre que par imitation. Mais la maîtrise des étapes précédentes facilite énormément cet apprentissage. On passe donc directement de la lecture parlée à la mélodie, que le professeur fait répéter par fragments. Finalement, les élèves doivent savoir chanter la mélodie sur le nom des notes et en battant la mesure. Lorsque je reprends une mélodie connue avec le groupe, je repasse en général par les trois étapes (lecture rythmique, parlée et chant), ce qui permet à chaque élève, et en particulier aux moins performants, de consolider leur compréhension de la lecture musicale à tous les niveaux. Jeu à l'instrument Dès que les élèves savent chanter la mélodie, je leur demande d'apprendre à la jouer sur leur instrument. Les petits métallophones portatifs (appelés «carillons» dans la méthode Willems) sont très pratiques pour cela. Il est indispensable qu'ils soient chromatiques, pour l'apprentissage des gammes et de la transposition, et que les noms des notes soient écrits sur les lames. Cet instrument n'a pas forcément un grand intérêt sur le plan sonore, mais il permet à l'élève de visualiser clairement notre système musical. Je pense donc qu'il a probablement le même rôle et la même efficacité pédagogique que le monocorde dans le passé. D'autre part, l'instrument permet à l'élève d'apprendre à chanter la mélodie en l'absence du professeur. Je pense qu'il est très important de ne faire apprendre aux élèves que des belles mélodies, car les belles mélodies se mémorisent plus facilement que les médiocres.

5 5 Apprentissage des gammes Lorsque les élèves ont une certaine pratique de la gamme de DO majeur, il faut leur apprendre les autres gammes, ce qui implique à plus ou moins long terme de comprendre le système du cycle des tonalités par quintes. Pour les enfants, ce système est extrêmement compliqué et abstrait. Un moyen très efficace de rendre cet apprentissage concret, est de pratiquer immédiatement la transposition. J'utilise une mélodie que les enfants connaissent parfaitement par cœur, et qu'ils savent jouer sans difficulté sur leur carillon. Je leur demande alors de jouer la même mélodie en partant d'une autre note, et de chercher eux-mêmes les notes altérées nécessaires pour que la mélodie soit identique malgré la transposition. En leur montrant des exemples, en les guidant dans leur propre recherche et en introduisant les notions théoriques aux moments opportuns, les notions qui paraissent difficiles peuvent devenir parfaitement compréhensibles et sensées pour les enfants. Concernant les gammes mineures, je n'utilise en général pas les notions de gammes «naturelle», «harmonique» et «mélodique», qui sont pour les enfants un casse-tête sans signification, qu'on peut très bien leur apprendre plus tard, et qui sont de toute façon très discutables sur le plan de la théorie musicale. Je commence par leur apprendre uniquement des mélodies en gamme mineure «naturelle», puis j'ajoute progressivement la notion que certaines notes de cette gamme sont mobiles (la 7ème note principalement, et la 6ème note secondairement). Intervalles Il est très important que les enfants apprennent les intervalles le plus vite possible, car c'est par ce moyen qu'ils pourront devenir autonomes dans la lecture mélodique (sans parler de toutes les autres raisons pour lesquelles cette connaissance est nécessaire). Pour y parvenir, la meilleure méthode à ma connaissance est l'apprentissage d'une douzaine de chansons mnémotechniques, chaque chanson commençant par un intervalle différent (voir les méthodes Willems et Arbaretaz). Pour reconnaître les intervalles, si le professeur joue les deux notes simultanément au piano : - L'élève doit tout d'abord arriver à dissocier les deux sons et à les chanter clairement. Cette aptitude ne s'obtient à ma connaissance que par un effort de concentration. Il est par contre utile de dire aux élèves qu'écouter la «couleur» de l'intervalle est une méthode inefficace. - Lorsque l'élève peut chanter clairement les deux notes, il n'a plus qu'à trouver la chanson qui correspond. Il est souvent nécessaire de rappeler aux élèves de vérifier en chantant à haute voix le début de la chanson. L'élève ayant au préalable appris par cœur la correspondance des chansons et des intervalles, la réponse ne pose alors plus de difficulté. G.L. 4 mai 2013

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant

LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant LES ACTIVITES VOCALES A L ECOLE Démarche d apprentissage d un chant Direction Académique de Moselle 1 J entre dans la classe : Est-ce que la liste des chants est affichée? Est-ce une liste annuelle ou

Plus en détail

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE

LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE LE GUIDE DU PARFAIT PIANISTE APPRENEZ LE PIANO COMME UN PRO Vos premières leçons pour des progrès durables et continus Ce cours de piano vous est offert par : http://www.cours-de-musique-en-ligne.com/

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 4 e année. Atelier pour 1 re année

MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année. Techniques. Atelier pour 4 e année. Atelier pour 1 re année MUSIQUE-PROPOSITION D EXERCICES-1 re À 8 e année Techniques Atelier pour 1 re année Cocos - maracas D1.2 composer des formules rythmiques simples en utilisant des notations personnelles (p. ex. point pour

Plus en détail

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année

CHANT CHORAL. Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Commission nationale des programmes de l enseignement musical CHANT CHORAL Division inférieure 1 er cycle 2 ème année Avril 2009 Introduction générale Curriculum du 1 er cycle Programme d études Evaluation

Plus en détail

APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE

APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE APPRENDRE À LIRE UNE PARTITION DE BATTERIE EN 15 MIN Un Guide du Blog Batteur Débutant http://blog-batteur-debutant.fr E PRÉAMBULE Dans mon aventure à la conquête de mon instrument, j'ai pas mal cherché

Plus en détail

Exemples de séances pour des rencontres

Exemples de séances pour des rencontres Exemples de séances pour des rencontres Thème : Lipdubbing Les fiches d activités suivantes ont été conçues pour aider les enseignants qui réalisent un projet d échange en langue étrangère avec une école

Plus en détail

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark

Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark Mesure d'une concentration en dioxygène à l'aide d'une carte Arduino reliée à une sonde de Clark DOMENJOD Quentin GAMIN Cécile TS1 Projet ISN 2014/2015 Lycée Antoine Roussin SOMMAIRE Présentation......p3

Plus en détail

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES

METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES METHODES DE TRAVAIL : IDEES GENERALES Les questions suivantes sont destinées à vous aider à vous situer et vous faire quelques propositions d'amélioration. 1. Pour quelles raisons ai-je choisi cette formation?

Plus en détail

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres

Modalités de mise en œuvre : Professeurs concernés : un ou deux professeurs de lettres éduscol Travailler l'expression orale Constat La Poésie : du texte à la performance orale Ressources accompagnement personnalisé La classe de seconde se définit par une grande hétérogénéité : les élèves

Plus en détail

HUMANITES ARTISTIQUES

HUMANITES ARTISTIQUES HUMANITES ARTISTIQUES Conservatoire de Musique Charleroi A. Grumiaux Rue Biarent 1 6000 Charleroi Tél. : 071/ 31 05 37 Courriel : conservatoirearthurgrumiaux@brutele.be Les cours des domaines de la Musique

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE

TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE TABLEAU SYNTHÈSE DES STRATÉGIES POUR RAISONNER SA LECTURE AVANT PLANIFIER SA LECTURE < se donner une intention de lecture < prédire, anticiper < activer ses connaissances antérieures sur la tâche, le type

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

Projet pédagogique :

Projet pédagogique : En soutien à l'association "La Communauté des Sceaux" (pour la valorisation et le respect des droits des enfants) http://coho-so.fr Projet pédagogique : Prix de la meilleure animation au Festival International

Plus en détail

Le partage des responsabilités dans une équipe

Le partage des responsabilités dans une équipe Le partage des responsabilités dans une équipe Comment permettre à chacun d avoir des responsabilités et d être soutenu pour les mener à bien? Peut-on s appuyer sur la diversité (histoire, compétences,

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Les statistiques en biologie expérimentale : pourquoi? Comment? (première partie)

Les statistiques en biologie expérimentale : pourquoi? Comment? (première partie) Les statistiques en biologie expérimentale : pourquoi? Comment? (première partie) Au cours de ses études puis tout au long de sa carrière, un biologiste moléculaire ou un biochimiste est amené à apprendre

Plus en détail

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau

La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau La musicothérapie à l école secondaire Joseph-Charbonneau Linda Labbé, MTA labbel@csdm.qc.ca Journée du 17 février 2012 Le droit des enfants à la musique Présentation 1. École Joseph-Charbonneau: - Mandat

Plus en détail

Fonctionnement des ceintures

Fonctionnement des ceintures Fonctionnement des ceintures Dans la classe tous les enfants portent une ceinture de comportement. Cette ceinture est fictive et matérialisée à la fois par une gommette autocollante apposée sur les étiquettes

Plus en détail

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014

L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES. Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3. Audrey Bertin, CPC 2013-2014 L'enseignement des mathématiques : RESOLUTION DE PROBLEMES Exemples de situations et ressources / cycles 2 et 3 Audrey Bertin, CPC 2013-2014 1. La place des problèmes dans les programmes : B.O n 3 H.S

Plus en détail

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002)

Pourquoi apprendre? Danny Patry Montérégie (2002) Pourquoi apprendre? C'est la première question que vous devez vous poser. Peu importe l'école que vous choisirez et le professeur que vous aurez, cela n'a pas vraiment d'importance si vous ne savez pas

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002

LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002 LA BIBLIOTHÈQUE DANS L UNIVERSITÉ : UNE RELATION EN MUTATION 24 OCTOBRE 2002 LE POINT DE VUE DES MILIEUX DU TRAVAIL Me Claudine Roy Contrairement aux autres conférenciers qui, jusqu à présent, vous ont

Plus en détail

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION

Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 L ESPACE. Leçon 6 et 7 Leçon 8 EVALUATION PROPOSITION D UN PREMIER CYCLE AUTOUR DES PARAMETRES DU MOUVEMENT 1 Leçon 1 et 2 Leçon 3 Leçon 4 et 5 LE TEMPS OBJECTIF : Utiliser la notion de temps dans un souci de composition Etre capable de se repérer

Plus en détail

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents

Le Programme de formation L éducation préscolaire. Information aux parents Le Programme de formation L éducation préscolaire Information aux parents Septembre 2000 Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire, que l'on appelle aussi

Plus en détail

ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3

ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3 COMPETENCES ACTIVITE : DANSE CYCLE : 3 - Utiliser ses savoirs et connaissances de manière efficace dans la pratique d'activités physiques sportives et d'expression - Inventif et curieux de toutes les formes

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

L approche des nombres en maternelle

L approche des nombres en maternelle L approche des nombres en maternelle I. Du côté théorique et didactique: A. Le nombre ça sert à quoi? a) Les nombres servent à mémoriser les quantités et à construire ainsi des collections ayant le même

Plus en détail

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux!

Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Chapitre 1 I:\ Soyez courageux! Pour ne rien vous cacher, le langage d'assembleur (souvent désigné sous le terme "Assembleur", bien que ce soit un abus de langage, puisque "Assembleur" désigne le logiciel

Plus en détail

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE)

EXPÉRIENCE INFORMATIQUE À L'ÉCOLE MATERNELLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 85 EXPÉRIENCE INFORMATIQUE A L'ÉCOLE MATERNELLE MICHELET - SALON DE PROVENCE (TRAVAIL SUR UNE SEMAINE) 1 - TROIS OBJECTIFS Ouvrir la classe vers le monde extérieur, Repenser un enseignement pour qu'il

Plus en détail

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions

Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Lire et frapper des rythmes simples, coder décoder la Musique, constituer un orchestre de percussions Objectifs: Activités corporelles et instrumentales : - Différenciation entre la régularité (pulsation)

Plus en détail

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires

L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires L enseignement du jeu de go dans les écoles primaires Julie Gauthier 16 février 2013 Sommaire 1 Les règles du jeu 3 1.1 Le matériel............................... 3 1.2 L atari-go................................

Plus en détail

Pourquoi apprendre une langue étrangère dès le plus jeune âge?

Pourquoi apprendre une langue étrangère dès le plus jeune âge? The Little Friends propose que votre enfant s initie à l anglais dès la première année de sa vie car nous croyons en sa capacité d apprentissage surprenante. En collaboration avec Charlotte Jacquemot,

Plus en détail

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

Mettre des PC en réseau

Mettre des PC en réseau 1 sur 8 25/03/2010 14:24 Mettre des PC en réseau Informations sur le tutoriel Auteur : ShigeruM Visualisations : 1 852 613 Salut les Zér0s! Plus d'informations Ici je vais vous apprendre à mettre deux

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Éditions d'organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2860-4 Chapitre 2 LA MÉTHODE DES POINTS FORTS 1. Les différentes catégories de points

Plus en détail

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards)

Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Les tableaux de bord prospectifs (balanced scorecards) Avant propos sur les tableaux de bord Le tableau de bord est l instrument sans qui tout démarche de progrès est impensable, comment assurer un jugement

Plus en détail

Toutes ces remarques sont-elles pertinentes?

Toutes ces remarques sont-elles pertinentes? Toutes ces remarques sont-elles pertinentes? Les enseignants stagiaires ont relevé les remarques des professeurs écrites sur les cahiers des élèves pour une période donnée. Nous les avons classées et analysées

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

Le comportement humain

Le comportement humain Le comportement humain " Qu'est-ce que le comportement? C'est une action visible ou invisible et qui se passe à un moment donné. Le comportement est la résultante de 3 éléments : - les besoins, - les caractéristiques

Plus en détail

Des lapins, des poules et des élèves

Des lapins, des poules et des élèves Activité menée les 4, 5 et 7 janvier 2005 Sujet : Les poules et les lapins Problème 1 : Dans la cour du collège, il y a des poules et des lapins. J ai compté 16 têtes et 44 pattes. Combien y a-t-il de

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

L école Saint François d Assise

L école Saint François d Assise L école Saint François d Assise Tout en musique! Pour un enfant, voilà une façon extraordinaire de vivre son primaire Musique études et Chant choral des programmes approuvés par le ministère le l Éducation,

Plus en détail

LA FORMATION MUSICALE

LA FORMATION MUSICALE LA FORMATION MUSICALE second cycle Conservatoire Darius Milhaud Département de formation musicale Madame Michèle CHERNET Professeur de formation musicale Responsable pédagogique du second cycle LA FORMATION

Plus en détail

Table des matières. Voici un petit document qui t'aidera dans la réalisation de ton site web je l'espère.

Table des matières. Voici un petit document qui t'aidera dans la réalisation de ton site web je l'espère. Voici un petit document qui t'aidera dans la réalisation de ton site web je l'espère. Table des matières Quelques remarques importantes?... 2 Comment traduire une page du site internet?... 2 Comment se

Plus en détail

QUELS TESTS CHOISIR?

QUELS TESTS CHOISIR? QUELS TESTS CHOISIR? Pr évaluer les Vitesses Maximales Aérobies (VMA) de leurs élèves, les enseignants ont le choix entre plusieurs types de test. Chacun d'entre eux présente des avantages et des inconvénients

Plus en détail

Stimuler son capital énergétique avec prânayâma

Stimuler son capital énergétique avec prânayâma 1 Conférences par Shri Shyam Sundar Goswami (I.9) Stimuler son capital énergétique avec prânayâma La respiration comprend trois principes de fonctionnement: pouraka, rechaka, koumbhaka. Dans la vie courante,

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Elsa Pelestor répond à nos questions

Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor répond à nos questions Elsa Pelestor est professeur(e) des écoles à l école Jean Moulin de Cavaillon. Elle est l auteur(e) de l article Premiers pas, premières questions paru dans le n 466

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français.

Projet de recherche. Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Projet de recherche Amener l apprenant à s exprimer naturellement afin de le rendre autonome dans sa vie en français. Réalisé lors du stage de formation au CIEP, Sèvres du 22 avril au 2 mai 2014 Par Roopa

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Michel GALLIKER Quatre horizons, quatre passions. Aux rythmes de l Inde, avec Stéphane Montangéro, percussionniste Dans Echos de Saint-Maurice, 1995, tome 90a,

Plus en détail

Chapitre 8. Corrigés

Chapitre 8. Corrigés Chapitre 8 Corrigés 1 Question 1. Indicateurs du BSC et stratégie de domination par les coûts Le BSC doit refléter les intentions stratégiques. Par conséquent, si l entreprise choisit de s orienter plutôt

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Les différents types d apprenants

Les différents types d apprenants Les différents types d apprenants Nous sommes tous - des étudiants et des formateurs - qui perçoivent, analysent, réfléchissent, visualisent, internalisent l'information et la transforment de diverses

Plus en détail

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES

JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES JEU DE QUESTIONS ET RÉPONSES Question posée Réponses lors de l'université d'été de EDE, 01/09/2012 à Grésillon Autres réponses possibles? 1/ Vous êtes candidats du parti espéranto, et vous proposez qu'on

Plus en détail

RÉSUMÉ DU COURS NATATION

RÉSUMÉ DU COURS NATATION 1 INTRODUCTION (INCLUANT LES DÉFINITIONS PEA) Les entraîneurs sont accueillis de nouveau après avoir passé une saison ou deux à mettre en application leur formation des modules multisports et de Natation

Plus en détail

REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS

REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS Le grand Archimède se serait écrié, après avoir découvert les propriétés des leviers : «donnez-moi un point d appui et je soulèverai le

Plus en détail

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm

Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Lecture et écriture au cycle 2 (2002) Techniques d apprentissages en vigueur au Lycée Saint Louis de Stockholm Les apprentissages sont centrés sur la maîtrise de la langue (oral + écrit). - Ils impliquent

Plus en détail

Théorie des situations didactiques

Théorie des situations didactiques Introduction sur les problèmes Théorie des situations didactiques Situations-problèmes, milieu et modèles des genèses Brousseau, Douady, Margolinas Un problème introduit une discontinuité dans l expérience

Plus en détail

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3

D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION PRIORITES D'ACTION POUR LES 3 ANNEES A VENIR 1. LE RELATIONNEL 5 DOCUMENT 3 5 DOCUMENT 3 PROJET D'ETABLISSEMENT INTRODUCTION Le projet d établissement du Collège Sainte-Marie - 1 er degré - est écrit dans la lignée des projets éducatif et pédagogique. Il précise les objectifs

Plus en détail

Séquence 1 : La répétition en musique

Séquence 1 : La répétition en musique Séquence 1 : La répétition en musique fiche A1 John Williams Musique du film «Star wars» doc 203 p.30 Philipp Glass North Star : «Ave» Wolfgang Amadeus Mozart p.14 La flûte enchantée «Papageno, Papagena»

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Les «Copies sans faute»

Les «Copies sans faute» J.L. Coupel CPC Luçon 18 janvier 2007 «Les Copies sans faute» - V.1 - page 1/5 Les «Copies sans faute» Des constats : - un élève qui entre en sixième sans être capable de copier un texte rapidement, sans

Plus en détail

Préparation pour la garderie et l école

Préparation pour la garderie et l école 135 Chapitre14 Préparation pour la garderie et l école Dans certaines communautés, il y a des endroits où l on prend soin des enfants pendant que leurs parents travaillent. Ce sont généralement des écoles

Plus en détail

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM)

DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) DOMAINE ESTIMATION, GRANDEURS ET MESURES (EGM) Le domaine Estimation, Grandeurs et Mesures (EGM) comprend deux ensembles de modules qui correspondent respectivement à ESTIMATION (modules 1a et 1b) et à

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

M Projet d écriture FLA 20-2. Le dialogue : Le racisme, parlons-en! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE M Projet d écriture Le dialogue : Le racisme, parlons-en! FLA 20-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : L Ça doit arrêter! Lecture M Le racisme, parlons-en!

Plus en détail

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients.

Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. Un exerciseur avec intelligence artificielle pour entraîner les psychologues à diagnostiquer les patients. DESCRIPTION Pendant mon bachelor en psychologie, je me suis aperçue que les cours étaient très

Plus en détail

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon

la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon nouveaux ateliers! la musique dès 12 mois ateliers 2010 11 genève nyon la musique qui embellit la vie Depuis sa création en 1994, la Bulle d Air privilégie l apprentissage de la musique par une méthode

Plus en détail

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement.

Ainsi le travail par intervalles permet une augmentation des charges de travail sans risque de surentraînement. LA SURCOMPENSATION La surcompensation est le phénomène de base sans lequel s entraîner serait inefficace : je m entraîne, je suis fatigué, je me repose, je suis capable de reproduire ce que j ai fait avec

Plus en détail

RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS)

RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS) RÉALISER DES EXPLOITS AVEC UN BALLON OU UN RUBAN (GRS) Claire Pontais, professeure agrégée d EPS, formatrice à l ESPE de Caen-Basse-Normandie responsable de la revue Contre Pied (Centre EPS & Société)

Plus en détail

La correction des déformations

La correction des déformations Photoshop : Photostopp Photostopp > Par Jean Buet La correction des déformations Niveau : moyen Pour l'instant, tout va bien! Moment de la prise de vue : l'exposition est réglée au petit poil, la mise

Plus en détail

Collège Jean XXIII asbl

Collège Jean XXIII asbl Collège Jean XXIII asbl Next Stop your Future! Année scolaire 2015-2016 Table des matières 1. Cadre légal de l'enseignement en immersion P. 3 2. Principes de l'enseignement en immersion P. 4 2.1. CLIL

Plus en détail

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3

ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 1 ELECTRICITE au CYCLE 2 et au DEBUT du CYCLE 3 A- PROGRESSION CLASSIQUE Allumage d'une ampoule 3,5 V avec la pile plate. Allumage «loin de la pile» (avec des fils) dans le but ultérieur de réaliser un

Plus en détail

La boussole et les Nords

La boussole et les Nords La boussole et les Nords La boussole : comment ça marche? La boussole est connue depuis très longtemps. Elle a été inventée en Chine. Le principe est très simple : c'est un petit aimant. Un bout de l'aiguille

Plus en détail

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info.

25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 Le rythme du cours peut paraitre un peu lent sur les derniers amphis pour les élèves issus de la filière MP Info. 26 27 28 29 30 31 32

Plus en détail

«Augmentez votre vitesse à la batterie»

«Augmentez votre vitesse à la batterie» Ce guide est sous licence Creative Common 3.0 «Paternité pas de modification», ce qui signifie que vous êtes libre de le distribuer à qui vous voulez, à condition de ne pas le modifier, et de toujours

Plus en détail

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION

CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION CENTRE D ÉDUCATION DES ADULTES LISTE DES DOCUMENTS REQUIS POUR UNE INSCRIPTION Voici la liste des documents que tu dois fournir pour ton inscription dans un centre d éducation des adultes de la Commission

Plus en détail

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010

Contrat de formation concernant les stages pratiques en 1ère année Educateur spécialisé Année académique 2009-2010 Communauté française de Belgique Nom : Institut De Fré Prénom : Département pédagogique de la Classe : Haute Ecole de Bruxelles Section Educateur spécialisé Avenue De Fré, 62 B 1180 BRUXELLES Tél. 02 /

Plus en détail

Planifier un apprentissage

Planifier un apprentissage Psychopédagogie des APS Planifier un apprentissage Introduction On dit à juste titre que l'enseignant prépare sa classe devant une classe vide. Cela a plusieurs incidences : -- l'enseignant ne peut pas

Plus en détail

JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE

JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE JEAN-PAUL BERNARD LES PERCUSSIONS DE STRASBOURG LE RYTHME DANS L ESPACE RENCONTRE AVEC JEAN PAUL BERNARD LE 3 DECEMBRE 2003 AU MANEGE DE REIMS «L emploi de la percussion aura été le signe de la musique

Plus en détail

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009

4 Leçon L insuline www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Leçon 4 www.isygroup.com Dr. Roberto Va, CRU Consulting AG, 2009 L insuline Introduction L insuline est une substance fabriquée dans le pancréas et déversée dans le sang. C est une hormone et

Plus en détail

Le SOLFEGE du sonneur

Le SOLFEGE du sonneur Le SOLFEGE du sonneur Le solfège minimum à la portée de tous! Le programme proposé s adresse aux sonneurs niveau B.S.C. et, ayant un peu «l oreille musicale». But recherché : Lire pratiquement toutes les

Plus en détail

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif.

Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. Complétez les phrases en conjuguant les verbes au subjonctif. A) Qu'estce qu'il faut faire? 1 Il faut que je (rencontrer) madame Biron. 2 Il fut que tu (organiser) tes vacances. 3 Il faut que nous (téléphoner)

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE

PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE PROGRAMME D ETUDE LECTURE/DECHIFFRAGE GUITARE Texte coordonné Avril 2012 Commissariat à l enseignement musical Téléphone : 247-86629/86618/86638/86611 2, rue Sosthène Weis Téléfax: 26123215 L-2722 Luxembourg

Plus en détail

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010

Exercice 2. Population de Bruxelles de 18 à 65 ans selon le sexe et le statut d occupation - 2010 Chapitre 1. Tableau à double entrée Exercices : solutions Texte provisoire. Merci pour les remarques, commentaires, suggestions Exercice 1 1.a. Population de Bruxelles selon le sexe et la nationalité Hommes

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

École supérieure de danse du Québec. Note concernant les propositions de réorganisation de l école. Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé

École supérieure de danse du Québec. Note concernant les propositions de réorganisation de l école. Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé École supérieure de danse du Québec Note concernant les propositions de réorganisation de l école Par Ludmilia Chiriaeff et Paul Inchauspé Novembre 1990 Réorganisation administrative de l'école supérieure

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Paulo R. Nationalités : Italienne et Brésilienne Université actuelle

Plus en détail

D où viennent les mots?

D où viennent les mots? 20 Intention Durée Matériel Déroulement D où viennent les mots? Organisation de la classe Faire prendre conscience de l unité sémantique de base de la langue parlée : le mot a) et b) 20 min pour les deux

Plus en détail

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider?

CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? CAR Le rapport à l étude : comment s y prendre/comment le guider? Travail préalable, efficacité en classe et audelà : la méthode «prévoir, agir et rétroagir» Savoir pourquoi il apprend. Prendre des initiatives

Plus en détail

A PROPOS DE LA BATUCADA

A PROPOS DE LA BATUCADA A PROPOS DE LA BATUCADA La Batucada C est un orchestre de percussions brésiliennes qui joue le rythme de Samba. La Batucada est formée par 13 instruments qui jouent un rythme binaire simple : le Samba

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs

Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Le tour de cartes - Détection et correction des erreurs Objectif : Comprendre le principe de détection et de correction d erreurs lors de la transmission d une information numérique. Compétences : Utiliser

Plus en détail

Développer mon Réseau avec Frédéric M

Développer mon Réseau avec Frédéric M Réseau Frédéric M France Développer mon Réseau avec Frédéric M Missions et Qualités d un Distributeur qui veut réussir dans le Marketing de Réseaux Ce que je dois Savoir Ce que je dois Etre Ce que je dois

Plus en détail