res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "res épidémiologiquespidémiologiques Quelques repères"

Transcription

1 Quelques repères res épidémiologiquespidémiologiques Gwénaëlle Boscher 9 pl. du Général Koenig, 35 Rennes

2 Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer -1- L alcool est la substance psycho-active la plus consommée dans la population Française, quel que soit le sexe, quel que soit l âge Chez les femmes en âge de procréer Environ 57% de consommatrices occasionnelles (une fois par mois ou plus rarement) Moins de 1% de consommatrices quotidiennes déclarées au cours des 12 derniers mois % 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1,,,6 61,6 1,6 54,4 2,3,9 57,8 24,4 1,1 53,2 29,2 3, ans 2-25 ans ans ans Occasionel Hebdomadaire Quotidien Baromètre santé 25, INPES

3 Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer -2- % ,4 Les pratiques d ivresse au cours des 12 derniers mois 48,3 36, ,1 1,9 22,1 6, ans 2-25 ans ans ans Hommes Femmes Baromètre santé 25, INPES

4 La grossesse une période de changement de comportement vis-à-vis de l alcool? Etude française réalisée par Chazeron et al. (28) Auprès de 837 femmes qui viennent d accoucher 21.7% indiquent n avoir pas du tout consommé d alcool et ont un score au test AUDIT de.

5 La grossesse une période de changement de comportement vis-à-vis de l alcool? Parmi les consommatrices d alcool 52.2% des femmes indiquent avoir consommé de l alcool au moins une fois au cours de leur grossesse et ont une score au test AUDIT > 1 (N=437) Fréquence de consommation par occasion (%) Nombre de verres standard bus par occasion de consommation 1 fois par mois 2 à 4 fois par mois 2 à 3 fois par semaine 4 fois par semaine 1 ou ou ou % peuvent être considéré comme à fort risque de SAF Parmi les femmes qui ont déclaré avoir consommé de l alcool : 2 ont eu un enfant SAF ( 1.8/1).

6 Les consommations de tabac chez les femmes en âge de procréer -1- Statut tabagique actuel des femmes selon l âge (en %) 1% 8% 6% 4% 2% 3,4 3,2 29,5 7,6 6,1 5,5 7,7 4, ,1 5,2 5,5 49,6 39,5 37,4 % ans ans ans Jamais fumé Ex fumeuse régulière Fumeuse régulière Ex fumeuse occasionnelle Fumeuse occasionnelle Baromètre santé 25, INPES

7 Les consommations de tabac chez les femmes en âge de procréer -2- Présence de signes de dépendances chez les fumeurs réguliers % selon le sexe et l âge (en %) 6 53,5 57,4 48,9 5 41,3 43,6 4 33, ans ans ans Hommes Femmes Baromètre santé 25, INPES

8 Les consommations de tabac chez les femmes en âge de procréer -3- Consommation quotidienne des fumeurs actuels, selon le sexe et l âge (en Nbre de cigarettes) ,6 13,9 12,5 11,8 11,4 9,3 8,4 8, ans 2-25 ans ans ans Hommes Femmes Baromètre santé 25, INPES

9 Evolution du tabagisme chez les femmes pendant la grossesse En 24, Delcroix faisait état de la prévalence du tabac au cours de la grossesse entre 1972 et AVANT LA GROSSESSE PENDANT LA GROSSESSE 17% 1% 27% 15% 39% 25% 48% 28% Sur la période : plus de femmes fumeuses, y compris pendant la grossesse Environ 1/2 arrête de fumer au cours de la grossesse En 28, selon Chazeron et al. et l ORS Haute Normandie : de moins en moins de femmes fumeuses

10 Les consommations de cannabis chez les femmes en âge de procréer % ,2 53,3 48 4,6 39,1 38,9 29,6 29,7 25,1 2,6 24,1 13,6 15,1 9 8,6 4,4 6,6 3,7 2, ans ans 3-34 ans ans 4-44 ans Hommes vie Hommes année Femmes vie Femme année Le cannabis est généralement consommé par les jeunes générations, notamment chez les femmes, où les usages au cours de l année deviennent assez négligeables vers 5 ans (<1%) de consommatrices. Baromètre santé 25, INPES

11 Les consommations de cocaïne chez les femmes en âge de procréer Des usages de cocaïne très faibles chez les femmes % ,7 6, ,5 5,4 5, ,4 2,5 1,9 2,1 1,8 1,9 1,9 1,5,7,7,8,7, ans ans 3-34 ans ans 4-44 ans Hommes vie Hommes année Femmes vie Femme année Baromètre santé 25, INPES

12 Les consommations d ecstasy chez les femmes en âge de procréer % 8 7 7, , ,4 3,3 2,5 1,6 1,4 1,5 1,6 1,6 1,9,4,5,3,4,3, ans ans 3-34 ans ans 4-44 ans Hommes vie Hommes année Femmes vie Femme année Des niveaux d usage d ecstasy qui culminent vers ans chez les femmes comme chez les hommes Un usage au cours de l année faible chez les femmes Baromètre santé 25, INPES

13 Consommation de drogues pendant la grossesse -1- Aux Etat Unis, près de 5,5% des nouveau-nés naissent de mères ayant consommé des drogues illégales au cours de leur grossesse (NIDA, 1992). En France, aucune étude aussi précise. Toutefois, l équipe de Cochin port Royal en 2 indiquait qu il y aurait par an en France entre 5 et 25 grossesses menées à terme par des mères toxicomanes.

14 Consommation de drogues pendant la grossesse -2- Etude menée par Casen et al. (21) auprès de 171 mères toxicomanes montrent que 72% d entre elles ont essayé d arrêter de consommer au moins un des produits pendant leur grossesse 39% l héroïne 34% le tabac 7% le Subutex 6% la cocaïne 4% le cannabis

15 Consommation de drogues pendant la grossesse -3- La plupart du temps, les tentatives étaient à l initiative de la mère, sans aide externe (63%) 13% avec l aide de produits de substitution 12% en milieu institutionnel

16 Consommation de drogues pendant la grossesse -4-5% des femmes ont pu parler de leur problème de toxicomanie à la personne qui suivait leur grossesse 5% n ont pu en parler secret personnel (46%) Honte et culpabilité (31%) Peur du jugement de l autre (1%) Peur du retrait de l enfant (1%)

17 Je vous remercie pour votre attention

18 Les consommations d alcool chez les femmes en âge de procréer -3- Proportion de consommateurs d au moins 6 verres d affilée au cours des douze derniers mois suivant l âge et le sexe % ,3 25,4 27,5 9,2 6,6 34 3,1 1,1 6,2 26,8 25,6 6,8 55,6 22,8 2,6 5, ans 2-25 ans ans ans Femmes 1 fois par an ou plus Hommes, 1 fois par an ou plus Femmes, 1 fois par mois ou plus Hommes, 1 fois par mois ou plus Baromètre santé 25, INPES

19 L environnement des enfants en bas âge La présence d enfant(s) en bas âge au sein d une famille, ne les protège pas forcément du tabagisme passif ans : âge de la prévalence du tabagisme (Homme/Femme) 7,5% des foyers où il y a un enfant de moins de 1 an sont intégralement non fumeurs Dans 15,2% des foyers où il y a un enfant de moins de 1 an quelqu un fume régulièrement Plus l enfant est âgé, plus la proportion de foyers «non fumeurs» tend à reculer 53% de foyer fumeur (enfant de 4 ans) 58% de foyer fumeur (enfant de 12 ans) Cependant, il peut y avoir existence de zone non fumeur dans le foyer, ou absence de consommation de tabac en présence d un enfant

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac

2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011. Consommation de tabac 2013 Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale Martinique 2011 Consommation de tabac Enquête sur la consommation de substances psychoactives en population générale

Plus en détail

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la

Baromètre Santé. Consommation de tabac, d alcool. Le Baromètre santé. Depuis la fin des années 90, en lien avec la Baromètre Santé 21 Enquête auprès des Auvergnats âgés de 1-8 ans Consommation de tabac, d alcool et de drogues illicites Le Baromètre santé a été réalisé pour la première fois au début des années 199 par

Plus en détail

Conduites addictives : description et regards croisés

Conduites addictives : description et regards croisés ( santé jeunes Enquête réalisée dans le département de l (France) et la province du (Belgique) en 23-24 Conduites addictives : description et regards croisés Le tabac, l alcool et les drogues illicites

Plus en détail

Conduites addictives dans l Oise

Conduites addictives dans l Oise Baromètre santé Les 1-34 ans en 1 Conduites addictives dans l Oise La santé des jeunes constitue l une des priorités du conseil général de l Oise. En effet, 7 % des Isariens ont moins de ans, ce qui place

Plus en détail

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003

LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 LES AUDIENCES COLLECTIVES DE RAPPEL A LA LOI EN MARTINIQUE Bilan 2001-2003 Décembre 2003 Immeuble Corniche 2 Centre Commercial de Bellevue Boulevard de La Marne 3 Etage 97200 Fortde-France Tet. : 05 96

Plus en détail

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France

Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Etat des lieux du tabagisme chez l'adolescente en France Dr Emmanuelle Godeau, Stanislas Spilka, Virginie Ehlinger, Olivier Le Nezet, Dibia Pacoricona Alfaro, Mariane Sentenac Journées de la SFT, Toulouse,

Plus en détail

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours

REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE. Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours REPERAGE DE L USAGE NOCIF DE CANNABIS EN MEDECINE GENERALE Georges Bonnemaison, CSST «Port Bretagne», Tours 44 ème Journées de Formation Médicale Continue, Tours, septembre 2006 I - DEFINITIONS DES DIFFERENTS

Plus en détail

Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes

Prévention par les pairs La prévention par et pour les jeunes Prévention par les pairs La prévention "par" et "pour" les jeunes Année 1 20/2011 Collège des CHAUMES à AVALLON Synthèse réalisée par Elisabeth Copin et supervisée par Françoise Amelot juillet 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais

Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes Les drogues illicites et les jeunes Champardennais Synthèse Les résultats de l enquête ESCAPAD de 8 1 montrent que le cannabis arrive troisième parmi les substances psychoactives

Plus en détail

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France

Consommation de tabac et d alcool des personnes âgées en France 24 Stéphanie Pin, sociologue, Institut national de prévention et d éducation pour la santé (INPES), à Saint-Denis (France). En présentant les résultats de l enquête française Baromètre santé sur la consommation

Plus en détail

CONSULTATION «Les Modes d Usage»

CONSULTATION «Les Modes d Usage» ADDICTOLOGIE CONSULTATION «Les Modes d Usage» CENTRE DE SOINS D ACCOMPAGNEMENT ET DE PREVENTION EN ADDICTOLOGIE «C.S.A.P.A. La Caravelle» BILAN CONSULTATION ADDICTOLOGIE Le repérage et les modes d usage

Plus en détail

La cigarette électronique : données d usage en France

La cigarette électronique : données d usage en France Aurélie Lermenier- Jeannet La cigarette électronique : données d usage en France 9 mai 2016 w w w. o f d t. f r 1. État des lieux des usages chez les adolescents : un risque d initiation au tabac? 2. État

Plus en détail

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1

Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 Consommation d alcool, de tabac et de produits illicites chez les jeunes originaires d outre-mer Jérôme LACOSTE 1, Sylvie MERLE 2, Louis JEHEL 1 1 Service de Psychiatrie et Addictologie CHU de Martinique

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire Sommaire EmeVia et les mutuelles

Plus en détail

La sécurité alimentaire en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 3.1 (2005)

La sécurité alimentaire en Mauricie et au Centre-du-Québec, ESCC cycle 3.1 (2005) La sécurité alimentaire en Mauricie et au Centre-du-, ESCC cycle 3.1 (2005) Avant-propos La sécurité alimentaire du ménage est un nouvel indicateur du cycle 3.1 de l'enquête sur la santé dans les collectivités

Plus en détail

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre

Mardi 20 mars 2012. Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Mardi 20 mars 2012 Aurélie ELOY - Claire GUILLOUËT - Céline LECLERC ORS Centre Enquête réalisée à l initiative du Conseil régional de la région Centre, en partenariat avec l ARS du Centre, le Rectorat

Plus en détail

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE

EXTRAIT DU RAPPORT «ATLAS RÉGIONAL DES CONSOMMATIONS DE PRODUITS PSYCHOACTIFS DES JEUNES FRANÇAIS» EXPLOITATION RÉGIONALE EXTRAIT DU RAPPORT Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Midi-Pyrénées Lorraine

Plus en détail

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010

La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Hans Krebs Kommunikation und Publikumsforschung Psychologisches Institut Sozial- und Gesundheitspsychologie La consommation de tabac de la population suisse entre 2001 et 2010 Résumé du rapport de recherche

Plus en détail

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3

Les Français et la perception du respect de l interdiction de fumer dans les cafés, bars et restaurants...p.3 Perception des Français du respect de l interdiction de fumer dans les cafés et bars, et dans les restaurants, un an après son application Résultats de deux enquêtes Dossier de presse 7 janvier 2009 1

Plus en détail

Les addictions. en Bourgogne

Les addictions. en Bourgogne Les addictions en Bourgogne Consommation Conséquences sur la santé Prévention Prise en charge médicale et psycho-sociale Conséquences judiciaires Politiques mars 2014 Étude réalisée à la demande et avec

Plus en détail

La consommation d alcool chez les jeunes

La consommation d alcool chez les jeunes La consommation d alcool chez les jeunes > Michaël Hogge, Eurotox 1 La consommation d alcool chez les jeunes charrie son lot de fantasmes. Même si les dommages liés au mésusage d alcool sont une réalité

Plus en détail

Cheminement vers. l abandon du tabac

Cheminement vers. l abandon du tabac 23 Résumé Objectifs Le présent article décrit les tendances qui caractérisent l usage du tabac au cours des 10 dernières années chez les personnes de 18 ans et plus. Les facteurs associés à l abandon du

Plus en détail

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais

La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La sexualité et la contraception chez les jeunes Champardennais Généralement, les premiers sentiments amoureux et l éveil de la sexualité apparaissent à l adolescence. Ce moment

Plus en détail

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP)

Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison sur l intervention et la prévention psychosociales (CLIPP) Étude sur les habitudes de vie et les comportements associés aux infections transmissibles sexuellement chez les jeunes hébergés dans les centres jeunesse du Québec Renée Latulippe, M.A. Centre de liaison

Plus en détail

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013»

Journée Toxicomanie. S y n t h è s e. Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Journée Toxicomanie S y n t h è s e Lycée Jean Rostand Nevers Synthèse questionnaire d évaluation «Journée Toxicomanie 2013» Précisez si vous êtes : Indiquez si le fait de traiter le thème de cette journée

Plus en détail

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I

Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I Etude de la faisabilité du test au CO de façon systématique en consultation de grossesse dans une maternité de niveau I INTRODUCTION Le tabagisme gravidique est le principal facteur de risque modifiable

Plus en détail

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT

Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT Ligue Valaisanne contre les toxicomanies Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête» & LVT dans les cycles d orientation du Valais romand en 2005-2006 Evaluation de la prévention CaMéLéon «Cig arrête»-lvt

Plus en détail

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement

Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier. Impact sur la motivation au changement de comportement Aide au sevrage tabagique dans le cadre d un sevrage alcool hospitalier Impact sur la motivation au changement de comportement Présentation de la structure Service d addictologie/hôpital René Muret(GHU

Plus en détail

La vie quotidienne des personnes sans domicile souffrant d addictions

La vie quotidienne des personnes sans domicile souffrant d addictions La vie quotidienne des personnes sans domicile souffrant d addictions Marie Jauffret-Roustide 1 Marc-Antoine Détrez 2 1 Institut de Veille Sanitaire CERMES3 (Inserm U988) 2 Observatoire du samusocial de

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE

INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE INFO SANTÉ BASSE-NORMANDIE Avril 2014 Enquête santé des bas-normands : la consommation d alcool Contexte L un des objectifs phares de la mise en place des Agences Régionales de Santé (ARS) en 2010 est

Plus en détail

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE

MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines de système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières(rh4) Personne

Plus en détail

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO

Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Facteurs associés à l arrêt du tabac chez les jeunes adultes Données de la cohorte TEMPO Inès Khati (ERES IPLESP INSERM UMR_S 1136), Gwenn Menvielle (IPLESP INSERM) Aude Chollet (IPLESP INSERM), Nadia

Plus en détail

Typologie des conduites addictives Principes de traitement

Typologie des conduites addictives Principes de traitement Typologie des conduites addictives Principes de traitement Jean-Dominique Favre Hôpital d instruction des armées Percy, Clamart 13 es Journées des Gens de mer, Paris, 14 mars 2008 Les éléments communs

Plus en détail

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS

CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Septembre 205 CONDUITES À RISQUE DES JEUNES FRANCILIENS Exploitation régionale du Baromètre santé 200 de l Inpes et évolutions 2005-200 RAPPORT & ENQUÊTE ORS Île-de-France observatoire r é g i o n a l

Plus en détail

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives

LES ADDICTIONS. I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives LES ADDICTIONS I) Définition, typologie des usages. 1. Pratiques addictives Addictions aux substances psychoactives Un psychotrope (ou substance psychoactive) est un produit, qui agit sur le SNC en induisant

Plus en détail

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle

Vivre sans. hypertension. Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Vivre sans hypertension Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle Avez-vous un risque de devenir hypertendu? LE SAVIEZ-VOUS? L Vivre sans hypertension hypertension

Plus en détail

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé?

Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Téléphone, Internet, réseaux sociaux : quelle efficacité en prévention santé? Quelle utilisation d Internet dans la recherche d informations santé? Jean-Baptiste Richard Chargé d études et de recherche

Plus en détail

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX

CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX CONSOMMATION DE TABAC CHEZ LES ADOLESCENTS : ÉTAT DES LIEUX DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ISSUES DES ENQUÊTES : - HEALTH BEHAVIOUR IN SCHOOL-AGED CHILDREN -EUROPEAN SCHOOL SURVEY PROJECT ON ALCOHOL AND OTHER

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les

Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les Les comportements d achats de tabac des fumeurs précaires fréquentant les CAARUD/CSAPA parisiens OFDT : Aurélie Lermenier Note n 2011-18, à l attention de Pierre Poloméni et des centres ayant participé

Plus en détail

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans

Estimations 2014 des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Estimations des consommations de produits psychoactifs à 17 ans Stanislas Spilka, Olivier Le Nézet et François Beck Note 2015-02 du 21 avril 2015 L enquête ESCAPAD Cette note présente les premières exploitations

Plus en détail

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons

Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons Institut de Recherches Scientifiques sur les Boissons 19, avenue Trudaine 79 Paris Tél. : +33 (1) 48 74 82 19 Fax : +33 (1) 48 78 17 6 e-mail : ireb@ireb.com Base documentaire de l Ireb consultable sur

Plus en détail

Les fumeurs et l arrêt du tabac

Les fumeurs et l arrêt du tabac Mai 2013 Référence : n 111261 Contacts : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France

Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 1 Etude quinquennale 2010 sur la consommation de vin en France 27 novembre 2012 caroline.blot@franceagrimer.fr philippe.janvier@franceagrimer.fr 2 La consommation de vin dans le monde Evolution de la consommation

Plus en détail

Toute information extraite de ce document devra porter la source suivante

Toute information extraite de ce document devra porter la source suivante ENQUÊTE SUR LA CONSOMMATION DE TABAC, D ALCOOL ET DE DROGUES, 2010 ÉCOLE SECONDAIRE DE L ÉRABLIÈRE Rapport d enquête Par André Guillemette Geneviève Marquis avec la collaboration de Messiane Roy Robert

Plus en détail

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1

SANTE DES ETUDIANTS 2013. emevia - La santé des étudiants en 2013 1 SANTE DES ETUDIANTS 2013 1 2 1. Contexte et objectifs Présentation d emevia et de ses missions Le premier réseau français de mutuelles étudiantes de proximité qui regroupe 10 mutuelles régionales Les mutuelles

Plus en détail

Importance du repérage et de la prise en charge

Importance du repérage et de la prise en charge Poly addiction et poly consommation dans le sevrage tabagique Importance du repérage et de la prise en charge Christiane VALLES Infirmière tabacologue, addictologue Centre Hospitalier de Cahors. Introduction

Plus en détail

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder

Avant-Propos. Objectifs. L Alcool & Le Médecin de 1 er recours. Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de l importance d aborder L Alcool & Le Médecin de 1 er recours Avant-Propos Thierry Favrod-Coune Daniel Alhadeff Unité des dépendances SMPR BACK to BLACK Objectifs Après ce colloque, nous espérons que vous: Serez convaincus de

Plus en détail

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données

Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données Les addictions chez les jeunes à La Réunion Etat des lieux des données DAT 974 - Axe 1 - Mission Observation COSU du 03/12/2012 Monique RICQUEBOURG Observatoire Régional de la Santé (ORS) 1 Plan de la

Plus en détail

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014

COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 COMPORTEMENT DES FUMEURS EN BELGIQUE 2014 Rapport adressé à la Fondation contre le Cancer GfK Belgium 2014 Comportement des fumeurs en Belgique 20 August 2014 1 Introduction : Contexte et objectifs Méthode

Plus en détail

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC

GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES. Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC GESTION DES CONDUITES ADDICTIVES Nathalie HECQ, intervenante en éducation pour la santé, service de prévention en addictologie, ASSNC PROGRAMME DE PREVENTION ET DE SOINS EN ADDICTOLOGIE SERVICE DE PREVENTION

Plus en détail

Femmes/hommes Des comportements contrastés

Femmes/hommes Des comportements contrastés /hommes Des comportements contrastés Baromètre santé 2000 Les comportements de santé des hommes et des femmes diffèrent et induisent des caractéristiques de morbidité et de mortalité spécifiques selon

Plus en détail

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants

Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants Bilan de la campagne INPES / MILDT «Contre les drogues chacun peut agir» Décembre 2010 Appels reçus, appels traités, profil des appelants DESCRIPTIF DE LA CAMPAGNE renvoient tous vers le site drogues-info-service.fr

Plus en détail

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre

BAYONNE jeudi 25 octobre 2012. Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre BAYONNE jeudi 25 octobre 2012 Laurence ARGUILLERE-BULTEL Vice- Présidente de l Association Alcool Addictions et Travail Grand Port Maritime du Havre De quoi parle-t-on? Conduites Addictives Les modes d

Plus en détail

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION

VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION VOUS ET LE CANNABIS UNE AIDE A LA REFLEXION, UN OUTIL D EVALUATION Prénom, nom, âge Thérapeute Date Explication à l usage du patient Ce document vous permet d évaluer l importance et les effets éventuels

Plus en détail

La Mère / Le Conjoint

La Mère / Le Conjoint 1 Journées de la SFA 2016 La Mère / Le Conjoint Exposition périnatale: de la conception au devenir de l enfant Prise en charge périnatale 23 Mars 2016 Dr Sarah COSCAS sarah.coscas@aphp.fr Dr Marion ADLER

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest

Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance. Réseau Addictions Val de Marne Ouest Alcool, consommations, comportements à risques et dépendance Quelques définitions : qu est ce qu une drogue? la modification de l état de conscience Étymologie de «addict» une dette de plaisir La dépendance

Plus en détail

Evaluation de l'addiction : DSM-5

Evaluation de l'addiction : DSM-5 Evaluation de l'addiction : DSM-5 Source : American Psychiatric Association. (2013). Diagnostic and statistical manual of mental disorders (5th ed.) Mode d utilisation inadapté d'un produit conduisant

Plus en détail

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger

Prévention. conduites addictives. Guide d information et de prévention. Anticiper pour mieux vous protéger Prévention conduites addictives Guide d information et de prévention Anticiper pour mieux vous protéger La prévention, un enjeu pour votre santé Tabac, alcool, drogues La dernière décennie a marqué une

Plus en détail

Sondage sur les comportements à risque des jeunes

Sondage sur les comportements à risque des jeunes Sondage sur les comportements à risque des jeunes 2011 Une analyse des comportements à risque chez les jeunes de l est de l Ontario [Type text] TABLE OF CONTENT INTRODUCTION...3 MÉTHODOLOGIE...3 INFORMATION

Plus en détail

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre

Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Diminuer la consommation de tabac pendant la grossesse par des mesures incitatives : un problème difficile à résoudre Dr Blanquet M, Pr Gerbaud L, Mme Leger S, Dr Perthus I, Dr Laurichesse H, Pr Sauvan

Plus en détail

Les jeunes conjuguent bonne santé et comportements à risque

Les jeunes conjuguent bonne santé et comportements à risque Conditions de vie Les jeunes conjuguent bonne santé et comportements à risque Muriel Moisy* Au cours du passage à l âge adulte, souvent source d inquiétudes, la santé est rarement au cœur de la préoccupation

Plus en détail

"La santé des étudiants en 2013"

La santé des étudiants en 2013 1 Dossier de Presse "La santé des étudiants en 2013" 8 ème Enquête Nationale 1999 2013 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 14 ans, à l écoute des étudiants 2 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne

Tableau 2. Ratios de la dette à la consommation pour les sujets ayant rapporté au moins une dette. Dette à la consommation moyenne LES JEUNES ADULTES QUÉBÉCOIS ET LE CRÉDIT Résultats préliminaires 1 Présentés en conférence de presse, à Montréal, le 22 novembre 2004 à l occasion du lancement de la campagne «Je suis dans la marge jusqu

Plus en détail

Item 73 Addiction au tabac

Item 73 Addiction au tabac Objectifs d enseignement tels que définis dans le programme de l ECN : Repérer, diagnostiquer, évaluer le retentissement d une addiction au tabac Indications et principes du sevrage thérapeutique Argumenter

Plus en détail

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique

Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique Alcool et jeunes : un point de vue épidémiologique «Alcool à l école secondaire et dans le supérieur» 25/02/2010 Valérie Wathieu OSH Secteur Information Sanitaire Contact : observatoire.sis@hainaut.be

Plus en détail

Les risques d alcoolisation excessive des patients ayant recours aux soins un jour donné

Les risques d alcoolisation excessive des patients ayant recours aux soins un jour donné Les risques d alcoolisation excessive des patients ayant recours aux soins un jour donné Gérard Badéyan Chargé de mission auprès du Haut Comité de la santé publique Article réalisé à partir de la publication

Plus en détail

Helix@Fotolia.com. L adolescent1 PARTIE 1

Helix@Fotolia.com. L adolescent1 PARTIE 1 Helix@Fotolia.com L adolescent1 Les caractéristiques de l adolescence TD 1 OBJECTIFS Présenter et justifier les principales caractéristiques de l adolescence : transformations physiques et physiologiques,

Plus en détail

Les Français et l arrêt cardiaque

Les Français et l arrêt cardiaque pour Les Français et l arrêt cardiaque Novembre 2010 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Fédération Française de Cardiologie Echantillon : Echantillon de 1007 personnes, représentatif

Plus en détail

PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE

PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE PREMIER MINISTRE PREFET DE LA REGION PAYS DE LA LOIRE PREFET DE LA LOIRE ATLANTIQUE Paris, 2 septembre 2015 Communiqué de presse DÉPLACEMENT DANS LA LOIRE ATLANTIQUE DE DANIÈLE JOURDAIN-MENNINGER, PRÉSIDENTE

Plus en détail

Enquête sur la santé des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles

Enquête sur la santé des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles Enquête sur la santé des étudiants en classes préparatoires aux grandes écoles AVRIL 204 Observatoire Régional de la Santé Rhône-Alpes Espace Régional de Santé Publique 9, quai Jean Moulin - 6900 Lyon

Plus en détail

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014

Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Le Cancer du Sein : Peut-on Agir Sur Son Destin? Dr Welter Centre Hospitalier Régional Metz Thionville 08 Avril 2014 Introduction Le cancer du sein est une maladie multifactorielle La susceptibilité génétique

Plus en détail

Ouvrons le dial O gue. Alcool MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

Ouvrons le dial O gue. Alcool MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Ouvrons le dial O gue Alcool Pour arrêter faire le de point fumer MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE, DES SPORTS ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Pour faire le point Votre médecin vous a proposé de faire le

Plus en détail

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol

Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Santé et comportements dans la population saint-martinoise en 2013 Etude CONSANT Diabète, surcharge pondérale, hypertension artérielle et cholestérol Diabète Recherche de sucre dans le sang Huit individus

Plus en détail

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions

Tabac au féminin 24.05.12. N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Tabac au féminin 24.05.12 N.Sauvaget sf tabacologue, Du périnat et addictions Consommation de tabac chez la femme Dans la population féminine française générale (15-85 ans) en 2010: - 27,9% fument - Parmi

Plus en détail

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives

Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Prévention des comportements à risques et des conduites addictives Les substances psychoactives (alcool, cannabis, héroïne ) agissent sur le cerveau mais aussi sur les sensations du corps. Cela va avoir

Plus en détail

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction

Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Introduction Chapitre 3 Usage du tabac Monique Bordeleau et Gaëtane Dubé Institut de la statistique du Québec Direction des statistiques de la santé Introduction Depuis 1998, la présente enquête vise à documenter et

Plus en détail

Sexualité et contraception

Sexualité et contraception Sexualité et contraception Cette fiche thématique propose d étudier les comportements des lycéens en lien avec la sexualité. Relations sexuelles Plus d 1 jeune sur 3 (35,1) interrogés a déjà eu des relations

Plus en détail

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives

La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances addictives Communiqué de presse du 2 juillet 2015 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés/ Santé La santé des étudiants en 2015 9 ème enquête nationale Une augmentation inquiétante de la consommation de substances

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Le tabagisme chez la femme enceinte

Le tabagisme chez la femme enceinte Le tabagisme chez la femme enceinte Approche qualitative de la perception des risques, des représentations sociales et de l interprétation des messages reçus Laurence Mustin Infirmière SIAMU Titulaire

Plus en détail

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais

La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais Baromètre santé jeunes La perception de la santé et le sentiment d information chez les jeunes Champardennais La représentation de la maladie, des risques et de la santé de chacun, c est-à-dire de la perception

Plus en détail

La Mutuelle Des Etudiants

La Mutuelle Des Etudiants 4ème Enquete sur la ^ Nationale Santé des Etudiants Etat de santé des étudiants en France Premiers résultats de l Enquete Nationale sur la Santé des Etudiants 2014 (ENSE4) La Mutuelle Des Etudiants www.lmde.com

Plus en détail

Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable

Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable Etat des lieux de la situation des personnes victimes d inceste : vécu, état de santé et impact sur la vie quotidienne Mai 2010 Mandatory credit : AIVI/IPSOS Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage

Plus en détail

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée?

ADDICTION SUISSE 07.11.2012. Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? ADDICTION SUISSE 07.11.2012 Dépistage alcool et drogues: une bonne idée? L expérience des CFF Dr méd. Pierre-Albert Voumard Responsable et médecin-chef MedicalService CFF Contenu de la présentation 1.

Plus en détail

LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL

LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL Réalisé par l'observatoire Régional de la Santé d'auvergne M VENZAC, S MAQUINGHEN LES PRATIQUES ADDICTIVES DES JEUNES DE 13-25 ANS DANS LE CANTAL Avril 2014 Observatoire Régional de la Santé d'auvergne

Plus en détail

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations

K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une étude des différents modes de consommations Congrès national des Observatoires régionaux de la santé 2008 - Les inégalités de santé Marseille, 16-17 octobre 2008 K3 - Facteurs socio-économiques associés à la consommation d alcool en France : une

Plus en détail

Le Bien-être et les jeunes professionnels

Le Bien-être et les jeunes professionnels Le Bien-être et les jeunes professionnels Contexte La conférence sur le thème le bien être et les jeunes professionnels s inscrit dans le cadre du forum de l entreprise édition 2014 sous le thème générique

Plus en détail

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité

Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004. Convivialité Sondage DNF / TNS Direct, Société du groupe TNS (Taylor Nelson Sofres), octobre 2004 Convivialité Restaurateurs, ce qu attendent vos clients ne correspond pas à ce que vous leur proposez Q10 Existe-t-il

Plus en détail

ENQUÊTE DE SANTÉ 2013

ENQUÊTE DE SANTÉ 2013 ENQUÊTE DE SANTÉ 2013 RAPPORT 2 : COMPORTEMENTS DE SANTÉ ET STYLE DE VIE Lydia Gisle, Stefaan Demarest (éd.) Institut Scientifique de Santé Publique Direction Opérationnelle Santé publique et surveillance

Plus en détail

De la difficulté de prévenir les risques comportementaux en santé publique: quelques effets pervers de la prévention

De la difficulté de prévenir les risques comportementaux en santé publique: quelques effets pervers de la prévention De la difficulté de prévenir les risques comportementaux en santé publique: quelques effets pervers de la prévention Yolande Obadia,, directrice de l ORSl Paca / INSERM U379 (Marseille) ! L information

Plus en détail

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION

RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION RECRUTER UN CADRE : ENTRE SÉLECTION ET RISQUE DE DISCRIMINATION LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-01 JANVIER 2013 SYNTHÈSE Les discriminations à l embauche ont-elles disparu? Les critères de recrutement

Plus en détail

La sécurité routière. Fiche n 1

La sécurité routière. Fiche n 1 FICHES DE DIALOGUE Fiche n 1 La sécurité routière Question : Que voyez-vous sur ces images? Réponses : 1. Une personne à bicyclette portant un casque attaché par la jugulaire. 2. Une femme au volant, avec

Plus en détail

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online

Carte de crédit : près de 40% des Suisses l utilisent pour acheter online Carte de crédit : près de 4 des Suisses l utilisent pour acheter online L utilisation d une carte de crédit doit être avant tout pratique et simple. C est ce qui ressort de l étude comportementale de bonus.ch

Plus en détail

ALCOOL. DU de FMC pour les médecins généralistes 2013-2014. Micheline CLAUDON Alain EDDI

ALCOOL. DU de FMC pour les médecins généralistes 2013-2014. Micheline CLAUDON Alain EDDI ALCOOL DU de FMC pour les médecins généralistes 2013-2014 Micheline CLAUDON Alain EDDI 2 Pourquoi consomme-t-on des drogues? Pour se sentir bien Pour se sentir mieux Pour faire mieux Pour faire comme les

Plus en détail

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs

Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs 1 Prise de risques et cannabis chez les jeunes conducteurs par JACQUES BERGERON, Professeur titulaire de psycholgie Directeur, Laboratoire de simulation de conduite, Université de Montréal Résultats d

Plus en détail