Répartition des aliments sur la journée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Répartition des aliments sur la journée"

Transcription

1 Répartition des aliments sur la journée (Exemple de ration journalière) Matin 2 tranches de pain complet Un peu de beurre Confiture Thé 1 verre de jus d orange Matinée 1 pomme Midi Lasagnes Salade mêlée Eau Après-midi 1 yogourt aux fruits Soir Soupe de légumes 1 morceau de fromage Pommes de terre rondes 1 tranche de tarte aux fruit Eau Dans la soirée 1 poire Comportement alimentaire «En se nourrissant, l homme n assouvit pas seulement un besoin calorique, il cherche à satisfaire aussi son besoin de chaleur humaine» H. Lestradet 06 1

2 Sources d énergie Sources d énergie 3 filières énergétiques permettent la synthèse de l ATP musculaire: 1. Anaérobie alactique (CP) sans oxygène, sans production d acide lactique 2. Anaérobie lactique (glycogène) sans oxygène, avec production d acide lactique 3. Aérobie (glycogène, graisse) avec oxygène, sans production d acide lactique 06 2

3 Sources d énergie filière anaérobie alactique Resynthèse d ATP à partir de créatine-phosphate (CP) Intervient en l absence d oxygène et sans production d acide lactique (lactate) Très rapide. Intervient en début d exercice et lorsqu il est très intense (arrivée au sprint) Durée de la disponibilité: 0 à 20 secondes Puissance élevée (peut être doublée chez sprinters de haut niveau) Facteur limitant: masse musculaire, force et rapidité de contraction ( par musculation et travail de vitesse) Capacité maximale: dépend de la qté musc. de CP, du degré d entraînement, du volume musculaire, de la nutrition (moindre degré) Implications nutritionnelles Créatine apportée par produits carnés, besoin largement couvert par l alimentation Intérêt controversé d une supplémentation pour sports de force?... Sources d énergie filière anaérobie lactique Resynthèse d ATP à partir de glycogène musculaire Intervient en l absence d oxygène et produit de l acide lactique (lactate) Mise en route: Quelques secondes Durée de la disponibilité: 20 secondes à 2 minutes Puissance élevée Facteur limitant: masse musculaire et commande motrice( par entraînement) Capacité maximale: dépend de la réserve de glycogène musculaire. Limitée par ph (accumulation lactate) Implications nutritionnelles stock de glycogène avec alimentation hyperglucidique Boissons bicarbonatées (tampon ph) risques troubles gastro-intest. 06 3

4 Sources d énergie filière aérobie Resynthèse d ATP à partir de glucose et d acides gras Intervient en présence d oxygène et produit de l eau (pas de production de lactate) Mise en route: 2 min. (ac. gras: 10 à 20 min.) Durée de la disponibilité: plusieurs heures Puissance plus faible (représentée par VO2 max) Facteurs limitants : Débit ventilatoire, taux d hémoglobine sanguin, débit cardiaque, volume musculaire, densité capillaire, transfert de l oxygène, teneur en glycogène des muscles(=principal facteur limitant) Capacité maximale: dépend de la réserve de glycogène musculaire. Limitée par ph (accumulation lactate) Implications nutritionnelles stock de glycogène avec alimentation hyperglucidique Equilibre alimentaire global pour répondre aux besoins de réparation cellulaire, formation des globules rouges Sources d énergie Lors de performances de pointe, on passe sans obstacle d une source à l autre 06 4

5 Sources d énergie mélange utilisé Evolution du mélange utilisé par les muscles pour un effort effectué à 70% de VO2max Sources d énergie utilisation des glucides 06 5

6 L eau Fonctions Base des processus métaboliques Transport Thermorégulation Elimination Reins: env. 1.5 l urine Intestins: 100 à 300 ml selles Poumons: 300 à 500 ml vapeur expirée Peau: 400 à 500 ml vapeur et sueur Besoin: 2.5 l/j. (1.5 l boissons, 1 l aliments) Réserves 60% du poids corporel (30 l intracellul. 15 l extracell.) Régulation Hormones, electrolytes (Na,Cl,K,Mg), reins, intestins Métabolisme de l eau 06 6

7 Définition La thermorégulation Transport et évacuation de la chaleur produite lors d activité physique, par la peau principalement et par les poumons Principe Chaque mouvement de l organisme occasionne une dépense énergétique accompagnée de production de déchets. La chaleur est le déchet principal produit par l organisme et représente 75 à 80% de l énergie dépensée. Les autres déchets sont l eau, le Co2, l urée Pour évacuer cette chaleur, le débit sanguin va la transporter vers le milieu extérieur (peau). L EVAPORATION (et elle seule) de la sueur à la surface de la peau permet le refroidissement Ce phénomène peut être freiné par une température extérieure élevée ou par une humidité de l air importante. En moyenne, une dépense de 50 kcal augmente la température corporelle de 1 degré. Thermorégulation variation des pertes sudorales La perte de liquide par la sueur peut représenter 70 à 80% de la perte en eau totale (20% sans activité physique) lors d activité physique importante en climat chaud. Elle varie en fonction de divers paramètres L entraînement: Malgré une certaine adaptation, un organisme bien entraîné élimine plus de sueur L intensité de l effort La discipline pratiquée Les vêtements (meilleure élimination avec vêtements clairs et aérés L hygrométrie La température ambiante Variations individuelles 06 7

8 Effets de la déshydratation rapide des performances physiques (perte de 2% du poids du corps baisse de performance de 20%) Dès 4% de déshydratation risque de coup de chaleur Dès 10% de déshydratation peut être mortel Apports en liquide lors d activité sportive Buts de l hydratation Remplacer le liquide (et év les minéraux) perdu par la sueur Fournir de l énergie sous forme de glucides (efforts de > 1 h.) En pratique Boire avant, pendant et après l effort (soif = indicateur de déshydratation et non du besoin en eau). Boire au moins 3 dl avant toute activité sportive Boire souvent, de petites quantités (1,5 à 2 dl / 15 à 20 min) Température de la boisson: Fraîche mais non glacée Connaître ses propres dépenses hydriques (variations individuelles) Poids avant et après l exercice = besoin minimal à compenser (en général: 1 ml/kcal dépensée 06 8

9 Choix des boissons dans le sport Exercice < 1 h. Eau seule suffit (év boisson légèrement sucrée) Au moins la moitié de la perte de poids prévisible Exercice 1 à 3 h. Boisson légèrement sucrée (en moyenne 2 à 5% de glucides) ou eau + complément glucidique solide Ajout év de NaCl 0.5 à 1,5 l./h. selon conditions climatiques Exercice > 3 h. Boisson un peu plus sucrée (4 à 8% de glucides) Ajout de NaCl: 1 à 1,5 g/l (éviter comprimés) 0.5 à 1,5 l./h. Boissons conseillées lors d activité sportive Eau plate Tisane légèrement sucrée à 2 à 5% de glucides = 20 à 50 g de sucre/l. (= 5 à 12 morceaux de sucre) Jus de fruits dilués (2 à 5 dl de jus /l.) Sirop (dilution 0.2 à 0.5 dl sirop/l.) 1 à 2 dl de jus de fruit + 10 g de sucre (2c.c.) + 8 à 9 dl d eau Boisson isotonique diluée (2/3 boisson, 1/3 eau) Pour efforts de longue durée Ajouter 1 g/l. de sel à la boisson (1 pincée) ou alterner boissons sucrées avec bouillon Attention au thé, café, boissons à base de cola, alcool qui sont diurétiques et donc déconseillées 06 9

10 Glucides de l effort - précisions Facteurs limitant l absorption et l oxydation des glucides ingérés à l effort Vidange gastrique (varie en fonction de l osmolarité, structure liquide ou solide, température, nutriments associés ) oxydation des glucides = 1 g /minute maximum Glucides en solution (liquide) = meilleure vidange gastrique Solutions iso ou hypotoniques = meilleure vidange gastrique Glucide oxydé le plus rapidement pendant l exercice: glucose puis maltose puis maltodextrine (maltose et maltodextrine permettent d apporter des glucides sans trop augmenter osmolarité ni le goût sucré) Bonne efficacité obtenue avec mélange glucose + fructose ou saccharose (proportions encore mal définies) Besoins nutritionnels spécifiques lors de pratique sportive besoin énergétique total et des nutriments proportionnellement Protéines : Besoin fonction du type de sport Légèrement pour sports endurance (en général compensés par apports) Très pour sports de force (20 à 30% de l AET) Lipides : dans sports d endurance (20 à 30% de l AET) Glucides : dans sports d endurance (55 à 70% de l AET) Permet resynthèse du glycogène plus rapide et plus ample Fibres : Besoins idem ( avant certaines épreuves pour confort digestif) Vitamines: Besoins en général proportionnellement à besoin énergétique Minéraux : id sauf Fer: besoin dans sports d et risque de carence (surtout chez les femmes). Supplémentation souvent conseillée Calcium: Parfois risque de carences chez adolescentes très sportives 06 10

11 Besoins en glucides lors de pratique sportive L épuisement musculaire du glycogène est déterminant dans la performance La resynthèse du glycogène est directement proportionnelle à l apport en glucides de l alimentation < 250 g de glucides/j. resynthèse faible 500 à 600 g de glucides/j. resynthèse maximale Choix des glucides Plus l apport en glucides est loin de l exercice, plus la proportion de glucides complexes et d I.G. faible à moyen sera élevée Plus l apport en glucides est proche, voire pendant l exercice, plus l apport en glucides simples et d I.G. élevé sera important Sources d énergie - glycogène 06 11

12 Epreuves d endurance préparation alimentaire L alimentation des jours précédant une épreuve d endurance a pour buts: Assurer la formation de réserves optimales de glycogène Garantir un parfait état musculaire et préparer une bonne récupération Assurer une hydratation optimale Eviter tout problème digestif Prévenir les déficits en minéraux et vitamines et effacer la fatigue consécutive à l entraînement Formation du stock de glycogène avant une épreuve sportive 06 12

13 Le dernier repas avant l épreuve Buts Eviter l hypoglycémie, restaurer le glycogène hépatique Prévenir les problèmes digestifs Principes Apport de glucides peu insulino-sécréteurs Exclusion des lipides et des fibres Délai de 3h. Avant le départ Exemples pratiques Spaghettis, sauce tomate, fromage râpé (ou bolognaise), fruit Riz, steak haché peu gras, salade Flocons d avoine, lait, fruits La ration d attente But Eviter des variations de la glycémie et maintenir intact le stock de glycogène (stress adrénaline insulinémie glycémie) Maintenir une bonne hydratation Principes Apport de glucides simples à I.G. moyen à élevé Apport régulier de liquide En pratique Év 1 à 2 en-cas sucrés : fruit bien mûr ou cuit, pain d épice, pâte de fruits Boisson glucosée: 0.5 à 1 l les 2 heures précédant le départ. 1,5 à 3 dl. 10 à 15 min. avant le départ 06 13

14 Buts Le ravitaillement pendant la course Eviter la déshydratation Prévenir l hypoglycémie Assurer le maintien de la production d énergie Eviter l utilisation des acides aminés corporels Principes Apport de liquide et de glucides simples En pratique Ingestion à intervalles réguliers de boisson glucidique: 150 à 300 ml/ 15 à 30 min. (au min 500 ml/h). Augmenter la dilution par temps chaud Courses de longue durée: Ajouter NaCl et év. en-cas glucidiques solides toutes les heures (+ al. protéique léger dès 3h de course: jambon, laitage liquide ) L alimentation de récupération Buts Réhydrater Eliminer les déchets métaboliques et combattre l acidité liée à l effort Reconstituer le stock de glycogène Régénérer les fibres musculaires Compenser les pertes minérales Principes Apport de liquide Apport de glucides Apport de protéines de bonne valeur biologique Apport de minéraux (Na, Cl, K) Apport de bicarbonates 06 14

15 L alimentation de récupération (suite) En pratique Dès la fin de l épreuve, boire tous les ¼ d heure boisson glucidique un peu plus concentrée (5 à 8%glu) év bicarbonatée (ex: ½ jus de fruit + ½ eau gazeuse). Contrôler le poids perdu pendant la course 30 min. à 1h. après l arrivée: glucides solides et protéines digestes tels fruits frais, fruits secs (riches en K), yogourt, lait, gâteau de semoule ou de riz galettesa de riz 2 à 4 h. après l arrivée: Repas de récupération équilibré, renforcé en glucides (farineux, légumes, fruits), pauvre en graisse, suffisamment salé, accompagné de protéines (œufs, poisson, viande, produits laitiers) 24 h. après l effort: Repas normaux équilibrés 06 15

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle.

Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. L alimentation à l approche d une compétition Gérer son alimentation avant une compétition est primordiale. Il s agit d établir une stratégie nutritionnelle. Simon GOUÉDARD Diététicien-Nutritionniste Diplôme

Plus en détail

Lʼeau est indispensable au processus de transpiration : 1 litre est nécessaire à chaque fois que 580 kcal sont dégagées sous forme de chaleur.

Lʼeau est indispensable au processus de transpiration : 1 litre est nécessaire à chaque fois que 580 kcal sont dégagées sous forme de chaleur. Eau et sport A. UN PEU DE THEORIE 1. Thermorégulation et perte hydrique au cours de l'effort Seuls 20 à 25 % de lʼénergie produite par la dégradation des substrats est utilisée pour la contraction musculaire.

Plus en détail

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION

NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION NUTRITION NATATION SECTION LUC NATATION SOMMAIRE LA RATION DE RECUPERATION LA RATION DE PRE-COMPETITION LA RATION D ATTENTE HYDRATATION ET DESHYDRATATION DE RECUPERATION LA RATION Elle se décompose en

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau

Hydratation - eau. Alimentation du sportif: apports en eau Alimentation du sportif: apports en eau 1 L eau représente 40 à 70% de la masse corporelle (selon son âge, son sexes et sa composition corporelle). Elle représente 65 à 75 % de sa masse musculaire et environ

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS Macronutriments :

GÉNÉRALITÉS Macronutriments : GÉNÉRALITÉS Macronutriments : Glucide : rôle énergétique Protide : constitution musculaire Lipide : rôle énergétique protection transport Micronutriments : Minéraux Oligoéléments Eau 70% du poids du corps

Plus en détail

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste

Nutrition du sport. 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com. ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste Nutrition du sport ORILLARD Fanny Diététicienne Nutritionniste 11 bd de la Jamagne 88400 GERARDMER 06-86-20-82-29 fanny.orillard@gmail.com Qu'est ce que l'équilibre alimentaire? - aucun aliment interdit

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

Nutrition & course d enduranced

Nutrition & course d enduranced Journée scientifique organisée par les HUG 19.3.11 Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Nutrition & course d enduranced la base et le spécifique Anne-Catherine Morend Diététicienne ticienne

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport Sommaire Pyramide alimentaire pour les athlètes Alimentation et activité physique Application au quotidien dans l entraînement 2 Qui a besoin d une alimentation sportive? 3 Pyramide

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

Alimentation et sport

Alimentation et sport Alimentation et sport CNCF Avril 08 Schild Fanny, Diététicienne diplômée Plan de la présentation l Introduction l Comment s alimenter au quotidien? l Les repas avant l entraînement et avant/pendant la

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

L'alimentation du nageur

L'alimentation du nageur L'alimentation du nageur Staps Microsoft [Sélectionnez la date] FRANCOIS Alexis C.N. Neufchâteau 2011/2012 Absence de petit déjeuner (matin). Manque d'énergie et de motivation ; Baisse de la concentration

Plus en détail

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES

Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES Evelyne MATHERON- diététicienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES ME 1 quelques notions de physiologie nutriments utilisés pour le fonctionnement musculaire

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11.

Qui est considéré comme sportif? L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Une alimentation EQUILIBREE, au quotidien 20.11. Nutrition et Sport L alimentation du sportif amateur comment s y prendre? Qui est considéré comme sportif? Valérie Ducommun Diététicienne dipl. ES Diplôme universitaire Nutrition du Sportif A.F. Creff

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé.

www.effinov-sport.fr Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Optimisez naturellement vos performances grâce à la micronutrition sportive. Dans le respect de votre santé. Boissons énergétiques et de récupération garanties sans dopage. www.effinov-sport.fr Optimisez

Plus en détail

Alimentation et activité physique

Alimentation et activité physique Alimentation et activité physique ME 1 Evelyne MATHERON- dieteticienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES EM 2 Entraînement Vos priorités : - hydratation

Plus en détail

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Votre corps et votre alimentation Quel que soit le sport pratiqué, quelle que soit l intensité, quelle que soit la qualité de l équipement Votre corps reste

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Diététique et sport. Boissons et Pratique Sportive

Diététique et sport. Boissons et Pratique Sportive Diététique et sport Boissons et Pratique Sportive 2ème Congrès Méditerranéen de la Médecine du sport - Alger 2013 - Christiane Gouarin-Monroche Diététicienne Nutritionniste du Sport Angers ( 49100 ) Mèl

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

La diététique du jeune joueur de tennis :

La diététique du jeune joueur de tennis : La diététique du jeune joueur de tennis : Bien manger, bien boire! L optimisation des performances des jeunes joueurs de tennis (12/18 ans) peut- elle être liée à une alimentation appropriée? Qu est ce

Plus en détail

* Marque déposée de Natrel inc.

* Marque déposée de Natrel inc. * Marque déposée de Natrel inc. Chers hockeyeurs, Chers parents, Chers entraîneurs, Le contenu de ce Guide de nutrition haute performance pour les hockeyeurs a été élaboré en collaboration avec les nutritionnistes

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation

le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur la Mission Nutrition et Alimentation le Comité Départemental Olympique et Sportif 86, la Mission Nutrition et Alimentation Poitou-Charentes vous proposent une conférence sport / santé sur Octobre 2009 présentation Syndicat mixte Mission Nutrition

Plus en détail

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions

L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions L alimentation sportive au quotidien et lors de compétitions Introduction Se nourrir de façon équilibrée, boire en assez grande quantité et bouger suffisamment: telles sont les pièces maîtresses d une

Plus en détail

Alimentation en montagne

Alimentation en montagne Alimentation en montagne Viatte Valérie, diététicienne, Hôpital Universitaire de Genève CAS, Section Carouge (GAG) / Cours perfectionnement hiver 8 et 9 février 2014 Plan de la présentation Dépense énergétique

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy

LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT. Sandra Joffroy LES ADAPTATIONS METABOLIQUES A L ENTRAINEMENT Sandra Joffroy L'AEROBIE : Type de sports : Sports d endurance, Marathon, Cyclisme, Triathlon L ANAEROBIE ALACTIQUE : Type de sports : Sports de puissance,

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Atelier sur l alimentation Alimentation & Marathon Demi-journée scientifique 3 mars 2012 Genève marathon Anne-Catherine Morend Diététicienne dipl.

Plus en détail

A- Introduction 1. GENETIQUE 2. ENTRAINEMENT 3. MENTAL 4. NUTRITION

A- Introduction 1. GENETIQUE 2. ENTRAINEMENT 3. MENTAL 4. NUTRITION NUTRITION ADAPTEE A LA PERFORMANCE SPORTIVE PLAN A. Introduction B. Groupes d aliments 1. Les glucides - Avant la compétition - Pendant la compétition - Après la compétition 2. Les lipides 3. Les protéines

Plus en détail

Alimentation du sportif

Alimentation du sportif Alimentation du sportif Comment calculer ses besoins énergétiques: Besoin en énergie: Pour les hommes 50 Kcal par kg et par jour pour les sports de force 55 kcal par kg et par jour pour les sports d endurance

Plus en détail

1/Pour la santé, il est préférable de pratiquer :

1/Pour la santé, il est préférable de pratiquer : 1/Pour la santé, il est préférable de pratiquer : A/ 1 activité intense / semaine B/ 1 activité d intensité moyenne / jour C/ Les deux ont le même effet 1/Pour la santé, il est préférable de pratiquer

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

Boissons énergétiques. Boissons énergisantes. Halte aux confusions

Boissons énergétiques. Boissons énergisantes. Halte aux confusions Boissons énergétiques - Boissons énergisantes Halte aux confusions AVERTISSEMENT Le contenu de ce livret est destiné à un usage personnel et ne présente que de simples recommandations ne liant pas les

Plus en détail

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Le 27/03/2010 Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur

Plus en détail

La nutrition pour footballeur. footballeur. par Charles Martel. Québec 2014

La nutrition pour footballeur. footballeur. par Charles Martel. Québec 2014 La nutrition pour footballeur La nutrition pour footballeur par Charles Martel Québec 2014 1 2 Table des matières Nutrition générale Nutrition générale... p.4 Énergie... p.6 Glucides... p.7 Protéines...

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition. Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015

Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition. Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015 Gestion de l'alimentation sur un WE de compétition Virginie Dubois, Diététicienne Nutritionniste Colloque mars 2015 3j avant ou juste la veille (si compétitions tous les WE) : * Ration hyperglucidique

Plus en détail

Mens sana in corpore sano

Mens sana in corpore sano Mens sana in corpore sano L'énergie du corps humain et les conséquences sur la performance physique Décembre Serge Imboden, HES-SO, D où vient notre énergie? Projet de fin d'études d'un étudiant http://marcbrecy.perso.neuf.fr/history.html

Plus en détail

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie

1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE. Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cécile Pétré - 2011 1 2 1. LE FONCTIONNEMENT MUSCULAIRE Pour fonctionner, un muscle a besoin d énergie Cette énergie, c est : ( A T P = Adénosine Tri Phosphate ) 3 2. LA MOLECULE D ATP 4 5 La rupture des

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

L'alimentation du coureur

L'alimentation du coureur L'alimentation du coureur Savoir faire les bons choix pour bien performer Alexia de Macar, Dt. P., Ph. D. (cand) nutritionniste du sport alexiademacar@gmail.com Club de course de St-Bruno 22 février 2011

Plus en détail

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Organisation Tunisienne de L Éducation et de la Famille Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Elaboré par Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine

Plus en détail

Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie.

Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie. Rev.: 25 Février 2015 Le Waxy Maize pénètre rapidement dans les intestins, où il est digéré et absorbé ultra rapidement il fournit donc instantanément de l énergie. Cette absorption plus complète et

Plus en détail

COMPLÉMENTATION du SPORTIF : Protéines et Hydratation

COMPLÉMENTATION du SPORTIF : Protéines et Hydratation COMPLÉMENTATION du SPORTIF : Protéines et Hydratation STAGE BOULOURIS GENERATION 2020 Dr Jean-Michel SERRA Médecin des Equipes de FRANCE F. F. ATHLETISME CONSTATS HABITUDES ALIMENTAIRES RAPPORT A LA PERFORMANCE

Plus en détail

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée»

Sommaire Les Repas «La base d une alimentation personnalisée» Le Petit Déjeuner : La crème Budwig. «La base d une alimentation personnalisée» Sommaire Les Repas FB.1 FB.1 Sommaire FB.2 Le petit déjeuner FB.4 Le gouter FB.5 Le dîner (souper) FB.6 Assiette Kousmine du sportif Entrainement du matin FB.7 Assiette Kousmine du sportif Entrainement

Plus en détail

NUTRITION ET HYDRATATION EN COMPETITION

NUTRITION ET HYDRATATION EN COMPETITION Conférence Pôle France Voile Novembre 2008 NUTRITION ET HYDRATATION EN COMPETITION Conférence Diététique Pole France Voile 1 «Un bon régime alimentaire ne suffit pas à faire d un athète moyen un champion,

Plus en détail

GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION

GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION Inf. M.P GILLES - Exp. S. GUINARD - JNISP 2008 FICHE DE GESTION DES TEMPS DE PAUSE ET DE RECUPERATION Le personnel SSSM s appuie sur différents paramètres:

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

Conférence #1. Nutrition du nageur. L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition

Conférence #1. Nutrition du nageur. L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition Conférence #1 Nutrition du nageur L alimentation avant, pendant et après un entraînement ou une compétition Octobre 2014 Stéphanie Ménard, Dt.P Nutritionniste ALIMENTATION AVANT L ENTRAÎNEMENT OU LA COMPÉTITION

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Une alimentation variée, équilibrée ou saine permet de maintenir un individu en bonne santé qui donnera une meilleure tolérance à l effort. C est un pilier majeur et incontournable

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I. Définitions 1. Nutrition La nutrition est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Suppléments ou compléments alimentaires?

Suppléments ou compléments alimentaires? Suppléments ou compléments alimentaires? 1 Supplémenter c est ajouter «en plus» Complémenter c est ajouter «à la place de» Quel est l intérêt de complémenter ou de supplémenter? L équilibre alimentaire

Plus en détail

Item 110 : Besoins nutritionnels

Item 110 : Besoins nutritionnels Item 110 : Besoins nutritionnels Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition...3 II Apports nutritionnels conseillés

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble

DIETETIQUE et SPORT. de la théorie à la pratique. Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble DIETETIQUE et SPORT de la théorie à la pratique Marie-Hélène Genas Diététicienne UF de biologie et médecine du sport CHU de Grenoble Pour être en forme et le rester hygiène de vie : - sommeil suffisant

Plus en détail

Formation INITIATEURS

Formation INITIATEURS Formation INITIATEURS PLAN Avant la sortie Pendant la sortie- Gestion de l effort (Théorie-Pratique) Hypoglycémie (Animateurs) Après la sortie Récupération (Animateurs) Cas particuliers: Enfant, adolescent,

Plus en détail

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS

PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS PERTE D APPETIT PERTE DE POIDS Votre appétit vous fait défaut Fractionnez votre alimentation en petits repas : prévoyez 2 à 3 collations dans la journée. Exemples de collations : entremets, biscuits, toasts,

Plus en détail

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION 1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION EQUILIBRE énergétique ( apports/dépenses) nutriments et micro-nutriments entre plaisir et besoins «de tout, un

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

Alimentation : Savoir bien manger

Alimentation : Savoir bien manger Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Collège, lycée Durée : 50 en classe ou 1 h 30 à Epidaure Alimentation : Savoir bien manger Personnes ressources : Enseignant, Infirmier scolaire, CESC l

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER

SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION. Docteur R.POTIER SPORT ACTIVITE PHYSIQUE ET NUTRITION Docteur R.POTIER DEFINITIONS Activité physique : ensemble des mouvements musculaires du corps humain dans la vie courante Sport : le sport est une activité physique

Plus en détail

Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes. PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P.

Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes. PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P. Alimentation et chirurgie bariatrique: nouveautés et découvertes PAR Stéphanie Michon Dt.P. Et Lucie Gonthier Dt.P. Conseils alimentaires post-opératoire Autres conseils Bien mastiquer Prendre au moins

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

Guide Nutrition et Micronutrition Adapté en fonction de l épreuve (CD ou Half)

Guide Nutrition et Micronutrition Adapté en fonction de l épreuve (CD ou Half) Guide Nutrition et Micronutrition Adapté en fonction de l épreuve (CD ou Half) Samedi 15 et Dimanche 16 mai 2010 Courte Distance : 1.5km en Natation 40km en Vélo 10km en Course Half : 1.9km en Natation

Plus en détail

Bien manger pour ta santé

Bien manger pour ta santé Bien manger pour ta santé La pyramide alimentaire est une façon imagée de présenter les aliments indispensables en grande quantité ainsi que ceux dont tu en as le moins besoin. Sa forme te permet de comprendre

Plus en détail

Dossier de l élève : en classe

Dossier de l élève : en classe Dossier de l élève : en classe Le cycle course en durée a pour objectif de vous faire prendre conscience à travers la pratique, des critères de réalisation afin d «Orienter et développer les effets de

Plus en détail

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène)

OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) OBJECTIFS : Assurer la formation de réserves énergétiques optimales (= glycogène) Garantir le parfait état de la masse musculaire Eviter tout problème digestif Prévenir les déficits en minéraux et vitamines

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail