Mardi de la DDT du 6 septembre La réglementation thermique change la construction!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mardi de la DDT du 6 septembre 2011. La réglementation thermique 2012. change la construction!"

Transcription

1 Mardi de la DDT du 6 septembre 2011 La réglementation thermique 2012 change la construction!

2 Les objectifs de la réglementation thermique 2012 Objectif 1 : Réduire les consommations d énergie des bâtiments - lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (- 20 % en 2020) - recherche d indépendance énergétique nationale - réduire les dépenses des ménages Objectif 2 : Construire des bâtiments adaptés au climat futur Même si nous réduisons nos émissions de gaz à effet de serre, la planète continuera de se réchauffer de plusieurs degrés Il faut donc se prémunir contre l inconfort et les risques que générera ce réchauffement Objectifs globalement cohérents

3 Enjeu effet de serre de la réglementation thermique 2012 : Emissions de gaz à effet de serre en France Résidentiel, tertiaire 18% Industrie de l'énergie 13% Traitement des déchets 2% Transports 27% Secteur résidentiel-tertiaire = 18 % des émissions directes en France et contribue aux émissions de l énergie Industrie manufacturière 20% Agriculture et sylviculture 20% Emissions de gaz à effet de serre dans le Puy-de-Dôme Dans le Puy-de-Dôme, cette part est de 22 % (peu d industrie) agriculture 28% transports 35% décharges 3% résidentiel 15% tertiaire 7% eaux usées 1% industrie 11%

4 Enjeu énergétique de la réglementation thermique 2012 : Consommation énergétique française (millions de tep) Non énergétique Agriculture Industrie Transports Résidentieltertiaire Secteur résidentiel-tertiaire = 40 % de la consommation totale d énergie en France C est une part croissante de cette consommation C est donc une priorité stratégique!

5 Enjeu énergétique de la réglementation thermique 2012 : Consommation d'énergie du résidentiel-tertiaire en France (millions de tep) électricité spécifique cuisson eau chaude L essentiel de la consommation sert au chauffage chauffage Le chauffage des bâtiments, c est 23 % de la consommation totale d énergie

6 Le contexte de la réglementation thermique 2012 Succède aux réglementations thermiques antérieures RT 2005 applicable en ce moment

7 Le contexte de la réglementation thermique 2012 Mais dans le Puy-de-Dôme, Construction neuve = 1,26 % du parc existant Croissance du parc = 1,00 % par an depuis 40 ans Remplacement des bâtiments existants par du neuf = 0,26 %. C est pourquoi la réglementation thermique est complétée par des dispositifs pour améliorer l efficacité énergétique dans les bâtiments existants : - Taux réduit de T.V.A. - Crédits d impôt pour l amélioration des logements - Prêts à taux zéro, prêts bonifiés, - Aides de l ANAH, Fonds d aide à la rénovation thermique - Certificats d économie d énergie - Généralisation des diagnostics de performance énergétique - Etiquetage énergétique des logements et des appareils - tarifs de rachat et aides aux énergies renouvelables

8 Le contexte de la réglementation thermique 2012 Loi grenelle 1 : Article 4 «La réglementation thermique applicable aux constructions neuves sera renforcée afin de réduire les consommations d'énergie et les émissions de gaz à effet de serre.» Objectif pour toutes les constructions neuves : consommation énergie primaire inférieure à un seuil de 50 kwh/m 2,an Loi Grenelle II : Obligation de joindre des attestations de prise en compte de la RT : - Dépôt du permis de construire Attestation d'une étude de faisabilité des approvisionnements en énergie et de la prise en compte de la R.T. -Achèvement des travaux : Attestation de prise en compte de la RT par le maître d'oeuvre

9 Réglementation thermique 2012 : les textes Décret n du 26 octobre 2010 (J. O. du 27 octobre 2010) Arrêté du 26 octobre 2010 (J. O. du 27 octobre 2010) concerne : - les bâtiments neufs chauffés - Les extensions > 150 m² ou > 30 % surface existantes - Date de référence pour application : dépôt de demande du P.C. * 26 octobre 2011 : - bâtiments d'habitation situé en zone ANRU - Logements sociaux ass. foncière logement - bâtiments bureaux, enseignement, enfance * 1er janvier 2013 : pour les autres bâtiments d habitation complété par décret n du 18 mai 2011 relatif aux attestations...

Un Objectif du Grenelle Environnement

Un Objectif du Grenelle Environnement Un saut énergétique Avec la RT2012, le Grenelle Environnement prévoit de diviser par 3 la consommation énergétique des bâtiments neufs d habitation et d usage tertiaire, soit : une consommation d énergie

Plus en détail

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS

Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS Données énergétiques sur des projets relatifs à des travaux sur bâtiments ANCIENS La Région a fait de l'excellence environnementale sa priorité. Elle se traduit concrètement au travers du Plan Initiatives

Plus en détail

Programme Effilogis. une nouvelle donne pour les maîtres d ouvrages et les professionnels du bâtiment

Programme Effilogis. une nouvelle donne pour les maîtres d ouvrages et les professionnels du bâtiment Programme Effilogis La performance énergétique : une nouvelle donne pour les maîtres d ouvrages et les professionnels du bâtiment Atelier d échange régional Bois Construction 19 mars 2012 1 Sommaire :

Plus en détail

L essentiel de la RT 2012

L essentiel de la RT 2012 La newsletter des Experts Tertiaire Somfy N 5 I AVRIL 2012 édition spéciale L essentiel de la RT 2012 POLE SOLERE, Cité de l Environnement (69) Bâtiment BEPOS. Gestion des Brises Soleil Orientables et

Plus en détail

RT 2012 et responsabilités

RT 2012 et responsabilités RT 2012 et responsabilités UDAF Valence 24/05/2012 Source :Christian Blachot Architecte Nicolas Estrangin (ADIL Information Energie) 1.MODALITÉS TECHNIQUES 24/05/2012 RT2012 et responsabilités 2 Objectifs

Plus en détail

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB

Exigences. Conséquences sur les solutions. Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Exigences Nouveautés par rapport à la RT2005 Conséquences sur les solutions Roland FAUCONNIER Direction des Affaires Techniques de la FFB Contexte réglementaire actuel articulation des réglementations

Plus en détail

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3

Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 Des économies d eau et d énergie grâce aux Robinetteries C3 N O U V E A U La Règlementation Thermique 2012 Le Grenelle de l Environnement a fixé des objectifs de réduction par 4 des émissions de gaz à

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012

Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 2012 Enjeux énergétiques et maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. Mai 212 Sommaire Maîtrise de la demande dans le bâtiment résidentiel. La rénovation du parc existant, élément clé des enjeux

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire

IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire IVRY-SUR-SEINE DIAGNOSTIC ÉNERGIE ET GAZ À EFFET DE SERRE Volet Territoire Synthèse des principaux résultats Deux secteurs clés : le bâtiment et le transport de personnes 238 500 teq CO2 / an Le bâtiment

Plus en détail

Certificats d Economie

Certificats d Economie Les Certificats d Economie d Energie (C.E.E.) 4 avril 2013 Yann LE BARILLIER Responsable Partenariats et Efficacité Energétique ylebarillier@primagaz.fr Primagaz, partenaire energétique et «obligé» Une

Plus en détail

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur

Introduction. Quelques chiffres. Répartition par secteur Introduction En Europe, le secteur «bâtiment» consomme plus du tiers de l énergie globale. De ce fait, les logements représentent le plus grand gisement d économies d énergie. Ainsi, l amélioration de

Plus en détail

Réglementation thermique 2012 :

Réglementation thermique 2012 : Réglementation thermique 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Bernard Suard-MEDDTL Avril 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de

Plus en détail

T. BONNARDOT 17/12/2010

T. BONNARDOT 17/12/2010 CYTHELIA Conseil & Expertise La Maison ZEN 350, route de la traverse 73 000 MONTAGNOLE Tel +33 (0) 4 79 25 31 75 www.cythelia.fr SARL au capital de 140 000 - RCS Chambéry B 393 290 937 - APE 7219 Z RT

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils?

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? EFE Performance Energétique des Bâtiments Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? Véronique Lagarde, avocat associé EFE Performance

Plus en détail

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage

Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage Matinée technique RT 2012, l'enjeu de la gestion d'éclairage RT 2012, L enjeu de la gestion d éclairage 1 18 février 2010! Evolutions RT2005 / RT2012 & Gestion de l éclairage TCHANG Nathalie Directrice

Plus en détail

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building

FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building FRANCE : Towards Nearly Zero Energy Building Bruxelles - 13 avril 2011 David JUIN Chef de projet réglementation thermique Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour décembre 2012 Introduction La règlementation Thermique 2012 est entrée en vigueur en octobre 2011 pour les logements situés en zone ANRU. Elle

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

Audit Energétique des Bâtiments

Audit Energétique des Bâtiments Audit Energétique des Bâtiments Introduction Le Grenelle Environnement La règlementation L Audit Energétique Exemples de rénovation Conclusion 2 Le Grenelle Environnement 3 Le Grenelle Environnement 2009

Plus en détail

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où?

L économie d énergie, la performance énergétique, jusqu où? HOPITECH 2007 Hôpital et Développement Durable La Rochelle - 18 octobre 2007 Atelier 1 : Qualité d usage et contraintes environnementales L économie d énergie, la performae énergétique, jusqu où? Pierre

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 Atelier Aménagement durable Intervenants: Cécile POPU DREAL Haute-Normandie SECLAD BLCA Juin 2013 La réglementation thermique 2012 Le constat on Au niveau national Au niveau régional Répartition de la

Plus en détail

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage

Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Attestations, mesures, DPE, études réglementaires : de nouvelles prestations obligatoires s imposent aux maitres d ouvrage Jean-Michel Desoutter 18 juin 2014 Les prestations connexes au contrôle technique

Plus en détail

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement

d études Etude comparative des choix de Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Rapport de stage de fin d études Etude comparative des choix de desserte énergétique Antoine GEFFROY Master 2 Gestion des Ressources Naturelles et de l Environnement Plan de la soutenance Introduction

Plus en détail

3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique. L épuisement des. Marché créateur de VA

3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique. L épuisement des. Marché créateur de VA 17 juin 2011 - Université Européenne des Métiers de la Finition 3 «bonnes raisons» Le réchauffement climatique L épuisement des énergies fossiles Marché créateur de VA pour les entreprises 1 objectif mais

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 :

RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 : un saut énergétique pour les bâtiments neufs Avril 2011 Bernard Suard-MEDDTL Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE

le faire réaliser? le DPE, par qui Le diagnostiqueur Le coût du DPE le DPE, par qui le faire réaliser? Le diagnostiqueur C est un professionnel du bâtiment dont les compétences doivent être certifiées par un organisme accrédité par le COFRAC (Comité français d Accréditation).

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 22 octobre 2011 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 170 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT

Plus en détail

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM

Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM Etude de prospective énergétique de Lille MétropoleM PIVER 26 mai 2011 ADEME.J... L étude Armentières Lille Ostricourt Tourcoing Roubaix Templeuve Arrondissement de Lille 124 communes 1 200 000 habitants

Plus en détail

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ

LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE GUIDE DES SOLUTIONS GAZ DE PRIMAGAZ LE CONFORT DU GAZ AU QUOTIDIEN, ACCESSIBLE PARTOUT, EN TOUTE SÉRÉNITÉ L énergie est notre avenir, économisons-la! MAITRISER SA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE : UN DÉFI

Plus en détail

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant

Je découvre. La Réglementation Thermique (RT) Règlementation thermique des bâtiments existants RT existant La Réglementation Thermique (RT) De quoi s agit-il? La réglementation thermique définit les niveaux obligatoires de performance énergétique à atteindre pour la globalité d un bâtiment, en termes de consommations

Plus en détail

APPEL A PROJETS BATIMENTS BASSE CONSOMMATION (PREBAT-EFFINERGIE) ANNEE 2011

APPEL A PROJETS BATIMENTS BASSE CONSOMMATION (PREBAT-EFFINERGIE) ANNEE 2011 APPEL A PROJETS BATIMENTS BASSE CONSOMMATION (PREBAT-EFFINERGIE) ANNEE 2011 L appel à projets «Bâtiments Basse Consommation» 2011 est financé dans le cadre du contrat de projets Etat-Région 2007-2013,

Plus en détail

Réglementation et attestations thermique

Réglementation et attestations thermique Réglementation et attestations thermique Réunions d échanges ADS des 25 novembre et 2 décembre 2014 DDT 38 - SLC- QC 1 réglementation thermique attestations -... 1 la réglementation thermique 2 les attestations

Plus en détail

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités?

La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? La rénovation énergétique à l échelle des quartiers : quelles ambitions et quelles réalités? E dans l AU 21 janvier 2013 Le poids de l énergie Que se passe t il quand l énergie n est pas produite localement?

Plus en détail

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel»

LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DE L ENERGIE SOLAIRE LA PLACE DU SOLAIRE DANS LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 «Le solaire thermique : le champion de la RT 2012 dans le résidentiel individuel» Contexte : La

Plus en détail

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif

Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable. Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Présentation d'exemples de stratégies et d'actions de développement durable Exemple de la maîtrise de l'énergie dans l'habitat social collectif Martina KOST Ingénieur Conseil B4E 64 boulevard Pasteur,

Plus en détail

Construire un logement en respectant la RT2012

Construire un logement en respectant la RT2012 Construire un logement en respectant la RT2012 Mise à jour août 2013 Fiche réalisée par l ALE de l agglomération lyonnaise - TD Introduction La règlementation Thermique 2012 s applique à tous les logements

Plus en détail

RENOVATION ENERGETIQUE

RENOVATION ENERGETIQUE RENOVATION ENERGETIQUE DES BATIMENTS DU TERTIAIRE : IL FAUT AGIR! Par le pôle Ecologie de Terra Nova Le 25 octobre 2013 La rénovation énergétique des bâtiments est une condition sine qua non de la réussite

Plus en détail

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois

MAISON INDIVIDUELLE. Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois MAISON INDIVIDUELLE Portez un nouveau regard sur l Énergie Bois ÉVOLUTION Une énergie résolument moderne Authentique et d avenir Le bois se présente en France et en Europe comme la première source d énergie

Plus en détail

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments

Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Modalités de l éco-conditionnalité des aides régionales aux bâtiments Ce dispositif s applique aux dossiers de demande d aide déposés auprès des services du Conseil régional. Les critères d éco-conditionnalité

Plus en détail

Pré-diagnostic énergétique communal

Pré-diagnostic énergétique communal Alexis NOIROT Conseiller Energie Partagé Tél. : 6.48.41.33.82 Mail : alexis.noirot@scot-vosges-centrales.fr Pré-diagnostic énergétique communal Personnes référents : Elu : Administratif : Technique : Contact

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012»

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» Conférence de présentation Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 21 janvier 2011 Marie-Christine ROGER Chef du bureau qualité et réglementation technique de la construction MEDDTL DGALN

Plus en détail

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT

CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS DES ADMINISTRATIONS DE L'ETAT MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat CONCOURS DE RECRUTEMENT EXTERNE/INTERNE DE SECRETAIRES ADMINISTRATIFS

Plus en détail

Efficacité énergétique dans le logement social : stratégie régionale pour la mobilisation du FEDER en Aquitaine

Efficacité énergétique dans le logement social : stratégie régionale pour la mobilisation du FEDER en Aquitaine Efficacité énergétique dans le logement social : stratégie régionale pour la mobilisation du FEDER en Aquitaine 1- L évolution du cadre réglementaire européen : A l issue de longues discussions, le Parlement

Plus en détail

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts?

L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? L IMMOBILIER DURABLE en tertiaire neuf et dans l existant Quelles solutions? Quels coûts? Colloque Sorbonne Immo-RICS 23 juin 2010 23/06/2010 1 SOMMAIRE 1. 1. L Immobilier Durable Quelles définitions?

Plus en détail

Financement de la réhabilitation des logements

Financement de la réhabilitation des logements Financement de la réhabilitation des logements Quels instruments disponibles? La gamme des outils Aides directes de l Etat et des collectivités locales Subventions nationales et locales Défiscalisation

Plus en détail

Lycées de la Région Rhône-Alpes :

Lycées de la Région Rhône-Alpes : Lycées de la Région Rhône-Alpes : Elaboration et mise en oeuvre d un plan de maîtrise de l énergie Véronique RICHALET Direction de l Immobilier des Lycées Service Ressources Développement GSM : 06 70 81

Plus en détail

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012)

Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Comprendre la réglementation thermique 2012 (RT2012) Sommaire 1 Un engagement fort du Grenelle de l environnement 1 Calendrier et champ d application 2 Les nouveautés 3 Les exigences 9 Les quatre niveaux

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation

CONSTRUIRE SELON LA RT 2012. Les clés pour comprendre la réglementation CONSTRUIRE SELON LA RT 2012 Les clés pour comprendre la réglementation Le Contexte de la réglementation P ortée par les enjeux climatiques et par l engagement de réduire par 4 les émissions de gaz à effet

Plus en détail

Construire et rénover des logements BBC effinergie

Construire et rénover des logements BBC effinergie Construire et rénover des logements BBC effinergie Lundi 8 décembre 2008 1 Construire et rénover des logements BBC effinergie 1. Généralités Contexte réglementaire Rappels thermiques Synthèse 2. Etat des

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION EFFINERGIEET LA RT 2012 Sébastien DELMAS, Effinergie 10 novembre 2011 Dynamique territoriale de l efficacité énergétique Effinergie et la RT 2012 Sébastien Delmas 10 novembre

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Etudes et mesures. Réglementation thermique RT 2012. Conditions générales de vente

Etudes et mesures. Réglementation thermique RT 2012. Conditions générales de vente Etudes et mesures Réglementation thermique RT 2012 Conditions générales de vente Sommaire 1. Objectifs de la mission... 3 2. Etendue de la mission Enercia... 3 3. Etendue de la mission Enerdiag... 4 4.

Plus en détail

Tout savoir sur la Réglementation Thermique

Tout savoir sur la Réglementation Thermique Tout savoir sur la Réglementation Thermique 1 La RT pour le neuf La Réglementation Thermique 2005 s applique aux constructions neuves : Pour diminuer leur consommation d énergie Pour améliorer leur confort

Plus en détail

Réglementation énergétique dans les bâtiments antérieurs à 1975

Réglementation énergétique dans les bâtiments antérieurs à 1975 association négawatt 22 bd Foch, 34140 Mèze www.negawatt.org contact@negawatt.org Mesure négawatt Réglementation énergétique dans les bâtiments antérieurs à 1975 Proposition 16 du Manifeste négawatt Rédaction

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

Les Rencontres de la Cité RT 2012. Octobre 2011

Les Rencontres de la Cité RT 2012. Octobre 2011 Les Rencontres de la Cité RT 2012 Octobre 2011 Sommaire Contexte énergétique Les dates clés L Arrêté de La RT 2012 Compléments et précisions Barcelone 2011 p. 3 Contexte Énergétique Grenelle (I): Loi de

Plus en détail

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE

CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE CONTRIBUTION DU GROUPEMENT DES BAILLEURS SOCIAUX DE LA VIENNE (GBSV) «PRECARITE ENERGETIQUE» PDALPD DE LA VIENNE Le Mouvement Hlm national s est engagé, dans le cadre de son projet adopté en 2008 puis

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2

Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 COLLECTIVITÉS Bureau Veritas Energie Des solutions pour améliorer vos performances énergétiques et réduire vos émissions de CO 2 *Avançons en confiance Move Forward with Confidence* Faire de la maîtrise

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Janvier 2015

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Janvier 2015 Espace Info Energie de Solagro 75, voie du T.O.E.C CS 27608 31076 Toulouse Cedex 03 Tél. : 05.67.69.69.67 / Courriel : info.energie@solagro.asso.fr / Internet : www.solagro.org Téléphone : mardi à vendredi

Plus en détail

Obligations et points règlementaires

Obligations et points règlementaires Travaux d économie d énergie A quoi s attendre en copropriété? Obligations et points règlementaires Vendredi 15 novembre 2013 Vanessa BARO Obligation : Audit Energétique / Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

Exercices et corrections

Exercices et corrections Exercices et corrections Apprenez avec vos élèves à réaliser un Diagnostic de Performance Energétique. A utiliser avec les exemples d'ecoville ou avec un cas réel. Exercices L'énergie primaire est une

Plus en détail

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie

Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rénovation de bâtiments tertiaires économes en énergie Rappel du contenu de l appel l à projets BFM, 3 octobre 2012 Carine LASBRUGNAS, Chargée de mission Conseil Régional du Limousin Contexte du bâtiment

Plus en détail

Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information

Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information Mise en place de la réglementation DPE et évolutions de Display Mémo à titre d information L arrêté définissant les conditions exactes de mise en application du Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement

Défis énergétiques, les enjeux et les perspectives de développement DR R.Vezin DR Energie et patrimoine bâti : de l exemple à la généralisation 12 Mars 2013 Défis énergétiues, les enjeux et les perspectives de développement Christian LABIE, Directeur de RHONALPENERGIE-ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500

Maison neuve 2007. Dépense annuelle pour le chauffage : environ 500 Le bâtiment : consommation d énergie et émissions de CO2 Consommation d énergie en rance Industries 28 % Autres 2 % Où agir? Dans une maison non isolée, par où s échappent la chaleur et les? Toiture 30

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 «Questions d actualité!» 18/03/2011 La réglementation thermique 2012 Maria PEAN ADIL 91 Quentin HOFFER - Essonne info énergie/cg91 Maison départementale de l habitat 1 boulevard de l Ecoute-s il-pleut

Plus en détail

PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS

PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS PLAN ISOLATION DES BATIMENTS PUBLICS DEMANDE DE SUBVENTION REGIONALE DANS LE CADRE DU CONTRAT DE PAYS DE BOURGES IDENTIFICATION DE L OPERATION DANS LE CONTRAT REGIONAL DE PAYS Opération identifiée : oui/non*

Plus en détail

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE Présenté par Benoît Lemaignan / Jean-Yves Wilmotte / Nicolas Gault SOMMAIRE 1 UN EXEMPLE DE POINTE HISTORIQUE

Plus en détail

La réglementation thermique 2012

La réglementation thermique 2012 La réglementation thermique 2012 DREAL Centre Service Bâtiment Logement et Aménagement durables Département Habitat et Construction Pole Bâtiments Durables Présentation RT 2012 1 Site Internet de la DREAL

Plus en détail

BILAN CARBONE «TERRITOIRE» DE LA COMMUNE D AURAY. Rapport Version 1. KOLIBRI Bilan carbone Territoire d Auray- Rapport V1 mai 2010 p 1/10

BILAN CARBONE «TERRITOIRE» DE LA COMMUNE D AURAY. Rapport Version 1. KOLIBRI Bilan carbone Territoire d Auray- Rapport V1 mai 2010 p 1/10 BILAN CARBONE «TERRITOIRE» DE LA COMMUNE D AURAY Rapport Version 1 KOLIBRI Bilan carbone Territoire d Auray- Rapport V1 mai 2010 p 1/10 1-INTRODUCTION... 3 11-QU EST-CE QUE C EST?... 3 12-PARTICULARITES

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

La RT 2012. Sommaire. Cet article est rédigé à titre non exhaustif.

La RT 2012. Sommaire. Cet article est rédigé à titre non exhaustif. La RT 2012 Cet article est rédigé à titre non exhaustif. Si vous avez un projet particulier en PACA, et qu il est sur le point de se concrétiser, nous pouvons vous mettre en relation avec des bureaux d'études

Plus en détail

Géothermie dans les Ardennes

Géothermie dans les Ardennes Géothermie dans les Ardennes Comment initier et monter efficacement son projet 26 septembre 2013 Poix- Terron / Charleville- Mézières Méthodologie d un projet Choix des systèmes, outils d aide à la décision,

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Une approche comparative des impacts des technologies de chauffage sur la demande Roch Drozdowski - Chef de mission Smart Grids GrDF - Direction

Plus en détail

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014

Soirée des conseillers syndicaux. 15 Mai 2014 Soirée des conseillers syndicaux 15 Mai 2014 Présentation Société ACCEO Un bureau d études spécialisé dans 3 domaines à forte technicité Ascenseur et Transport Vertical Efficacité Energétique Accessibilité

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Plan Stratégique Energétique

Plan Stratégique Energétique Plan Stratégique Energétique I Contexte général 1 Part de l énergie du logement dans la consommation globale Le bâtiment, premier consommateur d énergie en France. 2 2 Enjeux internationaux L Union Européenne

Plus en détail

Affichage du DPE dans les bâtiments publics

Affichage du DPE dans les bâtiments publics Affichage du DPE dans les bâtiments publics Webinaire du Club des utilisateurs Display 28 Novembre 2014 Niousha REZAÏ Chef de projet Diagnostic de Performance Énergétique Pour plus d information Afficher

Plus en détail

Enéides propose, après analyse des besoins du client:

Enéides propose, après analyse des besoins du client: L énergie et le réchauffement climatique sont des enjeux majeurs du 21ème siècle. La disponibilité et le coût respectif des différentes énergies rendent nécessaire la maîtrise de nos consommations et un

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT DOSSIER DE PRESSE Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET et Benoist APPARU présentent 6 mesures pour améliorer le Diagnostic de Performance

Plus en détail

Réglementation thermique et attestations

Réglementation thermique et attestations Réglementation thermique et attestations Réunions d échanges ADS des 28 et 30 mai 2013 DDT 38 - SLC- QC 1 réglementation thermique attestations -... 1 la réglementation thermique 2 les attestations thermiques

Plus en détail

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014

22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 22 e Assemblée annuelle du MEDELEC Politique de l'efficacité Energétique en Tunisie Tunis 15 Avril 2014 Fethi HANCHI Directeur de l Utilisation Rationnelle de l Energie Agence Nationale pour la Maîtrise

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26

RT 2012. Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012. Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 RT 2012 Les responsabilités dans l application de la règlementation thermique 2012 Fabienne ROBIN Conseiller juridique ADIL 26 24 mai 2012 Encadrement règlementaire Décret du 26 octobre 2010relatif aux

Plus en détail