Les aides. en faveur de la maîtrise de l énergie mobilisables par les particuliers... dans les Hauts-de-Seine CENTRE D'INFORMATIN SUR L'HABITAT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les aides. en faveur de la maîtrise de l énergie mobilisables par les particuliers... dans les Hauts-de-Seine CENTRE D'INFORMATIN SUR L'HABITAT"

Transcription

1 Améliorer votre logement Les aides REALISATION GRAPHIQUE : ARZIMUT.COM en faveur de la maîtrise de l énergie mobilisables par les particuliers... dans les Hauts-de-Seine CENTRE D'INFORMATIN SUR L'HABITAT Adresses postales : 10/12, rue des Trois Fontanot Nanterre Tél Fax Courriel : Ligne administrative : Antenne locale : 16, rue des Quatre Cheminées Boulogne-Billancourt Tél Fax Courriel : 92 est une association agréée par l ANIL et conventionnée par le Ministère du logement

2 SOMMAIRE Introduction Tableau de synthèse des aides I. LES AIDES A LA DECISION A. Bilan thermique simplifie BTS- Dialogie B. Diagnostic de performance énergétique DPE C. Garantie de résultats solaire D. Les labels (HPE) II. Les aides à la réalisation de travaux A. Les subventions 1. Les subventions de l ANAH 2. Les subventions du Conseil Régional d Ile-de-France 3. Les subventions du Conseil général des Hauts-de-Seine 4. Les subventions de la communauté d agglomération des Hauts-de-bièvre 5. Les subventions de la communauté d Arc-de-seine B. Les prêts bonifiés 1. Livret de développement durable LDD 2. L Eco-prêt 3. La majoration du NPTZ C. L incitation fiscale 1. Le crédit d impôt pour travaux en faveur du développement durable 2. Le crédit d impôt des intérêts d emprunts contractés pour l acquisition ou la construction d une résidence principale neuve 3. L éco-conditionnalité des dispositifs «de Robien» et «Borloo» 4. l exonération des produits de la revente d électricité 5. La TVA à taux réduit 6. l exonération de la Taxe Foncière des propriétés bâties D. Dispositifs divers 1. Prix garantis du rachat d électricité 2. TVA à taux réduit sur les abonnements 3. Dérogation dépassement du COS III. Les certificats d énergie Iv. Les contacts utiles

3 TABLEAU DE SYNTHESE Propriétaire bailleur Propriétaire occupant Travaux d amélioration Production de logement neuf Divers - Fiche I C LES LABELS (H.P.E.) - Fiche I A BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE - Fiche I B DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE (D.P.E.) - Fiche III LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C1 CREDIT D IMPÔT EN FAVEUR DES ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C6 Exonération facultative de taxe foncière sur les propriétés bâties des logements économes en énergie - Fiche II C5 TVA à 5,5% travaux en faveur des économies d énergie - Fiche II B2 Eco-prêt - Fiche II B1 LIVRET DE DEVELOPPEMENT DURABLE - Fiche II A1 Subvention ANAH - Fiche II A3 Subvention Conseil général 92 - Fiche II A4 Subvention Communauté des Hauts de bièvre - Fiche I A BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE - Fiche I B DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE (D.P.E.) - Fiche III LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C1 CREDIT D IMPÔT EN FAVEUR DES ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C6 Exonération facultative de taxe foncière sur les propriétés bâties des logements économes en énergie - Fiche II C5 TVA à 5,5% travaux en faveur des économies d énergie - Fiche II B2 Eco-prêt - Fiche II B1 LIVRET DE DEVELOPPEMENT DURABLE - Fiche II A1 Subvention ANAH - Fiche II A2 Subvention Conseil régional IDF - Fiche II A3 Subvention Conseil général 92 - Fiche II A4 Subvention Communauté Arc-de-Seine - Fiche II A4 Subvention Communauté des Hauts de bièvre - Fiche III LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C1 CREDIT D IMPÔT EN FAVEUR DES ECONOMIES D ENERGIE - Fiche IIC3 «Eco-conditionnalité» des dispositifs d incitation à l investissement locatif - Fiche II C6 Exonération facultative de taxe foncière sur les propriétés bâties des logements économes en énergie - Fiche II B1 LIVRET DE DEVELOPPEMENT DURABLE - Fiche II A4 Subvention Communauté des Hauts de bièvre - Fiche I C LES LABELS (H.P.E.) - Fiche III LES CERTIFICATS D ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C2 CREDIT D IMPÔT POUR LES INTERETS D EMPRUNTS - Fiche II C1 CREDIT D IMPÔT EN FAVEUR DES ECONOMIES D ENERGIE - Fiche II C6 Exonération facultative de taxe foncière sur les propriétés bâties des logements économes en énergie - Fiche II B1 LIVRET DE DEVELOPPEMENT DURABLE - Fiche II B3 Majoration du NPTZ pour les bâtiments économes en énergie - Fiche II A2 Subvention Conseil régional IDF - Fiche II C4 Exonération vente d électricité par un particulier - Fiche II D3 Dépassement du Coefficient d Occupation des Sols des bâtiments à haute performance énergétique - Fiche II D1 RACHAT DE L ELECTRICITE PRODUITE - Fiche II D2 TVA à 5,5% des abonnements des contrats de fourniture d énergie produite à partir de biomasse - Fiche II C4 Exonération vente d électricité par un particulier - Fiche II D3 Dépassement du Coefficient d Occupation des Sols des bâtiments à haute performance énergétique - Fiche II D1 RACHAT DE L ELECTRICITE PRODUITE - Fiche II D2 TVA à 5,5% des abonnements des contrats de fourniture d énergie produite à partir de biomasse - Fiche II A4 Subvention Communauté des Hauts de bièvre

4 INTRODUCTION «Le secteur du bâtiment, qui consomme plus de 40% de l énergie finale et contribue pour près du quart aux émissions nationales de gaz à effet de serre, représente le principal gisement d économies d énergie exploitable immédiatement (1)». Fort de ce constat, les pouvoirs publics, à l échelle nationale et locale, ont contribué à l instauration d une politique de l habitat durable par la mise en place de dispositifs et d actions visant à une meilleure maîtrise de la consommation d énergie et plus largement respectueux de l environnement. Loin d être achevé, ce processus, synonyme de changements profonds, s est même fortement accéléré sous l impulsion des lois issues du «Grenelle de l environnement» mais aussi de la loi «Liberté et responsabilités locales» qui a permis aux collectivités d investir le domaine de l habitat souvent dans une perspective favorable au développement durable. Naturellement, l Agence Départementale d Information sur le Logement des Hauts-de-Seine dont la mission est l information des particuliers et de ses partenaires a investi ce champ. Elle a en particulier développé, en raison des sollicitations et des interrogations des ménages, une certaine expertise sur les dispositifs d aide aux économies d énergie se rapportant au logement. De cette activité est né un constat : les interventions des pouvoirs publics sont nombreuses et puissantes mais obéissent à des logiques parfois difficilement compréhensibles du grand public entraînant mécaniquement une certaine méconnaissance de ces derniers. Pour contribuer à améliorer l appropriation des dispositifs publics des porteurs de projet, l ADIL92 a souhaité établir un document inventoriant les aides en faveur du développement durable centré sur la maîtrise de l énergie en direction des particuliers dans le domaine de l habitat à l image d autres ADIL. Cette initiative prend un sens particulier dans le département des Hauts-de-Seine dont le premier secteur en termes de consommation d énergie est celui du bâtiment : tertiaire et résidentiel. Le guide qui vous est présenté ci-après a essentiellement pour but de présenter l ensemble des aides mobilisables pour un ménage souhaitant engager sur son logement des travaux visant à le rendre plus performant d un point de vue énergétique ou devenir propriétaire d un logement économe. Ces projets peuvent par principe bénéficier des aides octroyées en matière d amélioration de l habitat ou favorisant la production de logement neuf. Considérant que ces dernières sont déjà largement diffusées et qu une présentation exhaustive risquerait d entrainer une certaine confusion à l opposé de notre objectif, nous nous limiterons à présenter les dispositifs spécifiques. Le guide se décline sous forme de fiches classées selon la nature des aides et leur type. Pour faciliter, l accès aux informations sur la base de la nature du projet : Travaux d amélioration, acquisition ou construction d un logement ou le profil du porteur de projet, un tableau synthétique à été réalisé.

5 Les fiches exposent le profil des aides, leurs principales caractéristiques et les modalités pratiques pour en bénéficier. Il s agit pour un particulier de disposer en un même document de repères fiables sur les différentes sources de financement dont il va pouvoir disposer. Cette première approche indispensable au lancement d une opération pourra dans la plus part des cas être bonifiée par un contact avec un conseiller-juriste de l ADIL sur les aspects juridiques, fiscaux et financiers et un conseiller en maîtrise de l énergie d un Espace Info-Energie. Ce travail exhaustif de recensement soulève la question de la mise à jour régulière des fiches sans laquelle notre démarche perdrait toute utilité. Pour la faciliter, nous avons choisi de ne pas publier le guide en version papier, mais de le diffuser exclusivement sous format électronique et d en permettre un libre accès sur le site Internet de l ADIL92 : rubrique «améliorer votre logement». Enfin, notons que le guide aborde la question des économies d énergie exclusivement sous l angle de l efficacité des bâtiments. Or, par ordre de priorité, le comportement des individus occupant un bâtiment revêt sans doute une importance plus grande encore. (1) loi Grenelle de l environnement II MODE D EMPLOI Les aides présentées pour la Revue dans le guide sont classées par nature : Aides à la décision, à la réalisation de travaux et les certificats d énergie. Chaque rubrique est ensuite scindée par type d aide puis le cas échéant par source de financement. Le sommaire ci-dessus vous permet d accéder directement à l article qui vous intéresse : placez le curseur de votre souris sur l intitulé de l article puis appuyez simultanément sur la touche «Ctrl» de votre clavier et le clic gauche de votre souris. Les signets (partie gauche de la fenêtre) offrent la même possibilité avec l avantage d être toujours accessibles. Pour voir les articles classés sous un thème, il vous suffit de «dérouler» le thème en cliquant sur le signe «+» qui précède son intitulé.

6 FICHE IC PRE DIAGNOSTIC / DIAGNOSTIC thermique- Immeubles Collectifs. Nature de l aide : Aide à la décision Cible : Gestionnaires immeubles collectifs Type : Travaux d amélioration et production de logement Financeur : ADEME Caractéristiques de l aide: L ADEME participe au financement d un prédiagnostic, ou d un diagnostic thermique qui correspondent respectivement à un bilan thermique rapide ou approfondi de l immeuble. Personnes concernées : gérant d immeuble, bailleur social, syndic de copropriété, gestionnaire de patrimoine bâti Logements concernés : Tout immeuble collectif. Caractéristiques de l aide : Prédiagnostic thermique : 70% du coût de l étude, plafonné à (3 800 s il inclut des préconisations d investissements). Diagnostic thermique : 50 % du coût de l étude, plafonné à Conditions : La structure et le contenu de ces diagnostics doivent être conformes aux cahiers des charges de l ADEME. Modalités pratiques: Pour un renseignement sur le pré diagnostic ou le diagnostic vous pouvez vous rapprochez de la Délégation régionale de l ADEME

7 FICHE IA BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Nature de l aide : Aide à la décision Cible : Particuliers Type : Travaux d amélioration Financeur : Multi-partenariales Mise à jour : Caractéristiques de l aide: Le Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE est proposé gratuitement par le réseau des Espace INFO>ENERGIE. Il permet d identifier les solutions à envisager pour réduire les consommations d énergies et améliorer le confort d un logement. Le BTS ne saurait remplacer une étude thermique complète réalisée par un thermicien ou bureau d étude spécialisé, avec visite et relevé sur place. Il est réalisé à titre de conseil à partir d une méthode de calcul élaborée par l Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) spécifiquement pour cet usage. Il n a aucune valeur d expertise et ne peut être utilisé comme tel. Le Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE ne peut pas être utilisé dans le cadre du «DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE» (DPE) exigé depuis le 1er novembre 2006 pour les nouvelles transactions immobilières (construction neuve, acquisition et location). Modalités pratiques: Pour bénéficier de cette prestation, vous devez vous rapprocher d un Espace INFO>ENERGIE cf. annexe liste des Espace INFO>ENERGIE et prendre rendez-vous avec un conseiller en maîtrise de l énergie.

8 FICHE I B DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE (D.P.E.) Nature de l aide : Aide à la décision Cible : Tous publics Type : Travaux d amélioration Financeur : Voir fiche IIC1 crédit d impôt pour travaux en faveur du développement durable pour les DPE non obligatoires Mise à jour : Caractéristiques du dispositif : Le DPE a une valeur informative. Il renseigne l occupant sur le niveau de consommation énergétique du logement- en lui permettant d apprécier si ce niveau est bon ou mauvais grâce à «l étiquette énergie du logement», et d autre part à lui indiquer des recommandations permettant d améliorer ses performances et de maîtriser ses consommations. Il précisera : les consommations théoriques du logement en kwh d énergie primaire par m² et par an (khhep/m².an) les dépenses inhérentes à cette consommation en Euros par an. Les rejets de gaz à effet de serre correspondants à cette consommation en kilo équivalent «carbone» par m² et par an (kgéqco2/m².an). Le document récapitulatif du Diagnostic de Performance Energétique comprend 3 parties : la partie «diagnostic» la partie «étiquette énergie» la partie «recommandations» Le DPE obligatoire concerne : la vente de bâtiments existants depuis le 1er novembre 2006 et doit être annexé à toute promesse de vente ou, à défaut à l acte authentique de vente. Les logements neufs dont le permis de construire a été déposé postérieurement au 30 juin 2007, le DPE doit être remis au propriétaire au plus tard à la date de réception. Les logements loués depuis le 1er juillet 2007, il doit être annexé à tout nouveau contrat de location au frais du bailleur ou aux renouvellements de baux. Dans tous les cas, le DPE devra être établi depuis moins de 10 ans par un technicien qualifié. En dehors des situations où le DPE est obligatoire, son coût peut donner lieu à un crédit d impôt, voir fiche IIC1 crédit d impôt. Modalités pratiques : Vous vous adressez à un professionnel via le bouche à oreille ou les pages jaunes. Il doit être assuré en responsabilité professionnelle pour cette activité et n avoir aucun lien de nature à porter atteinte à son impartialité ou à son indépendance. Pour une information sur le DPE vous pouvez contacter l ADIL ou un Espace Info Energie voir la rubrique «Contacts».

9 FICHE ID Garantie de Résultats Solaire Nature de l aide : Aide à la décision Cible : Gestionnaires immeubles collectifs Type : Travaux d amélioration et production de logement Financeur : ADEME Caractéristiques de l aide : Vous pouvez bénéficier de la part de l ADEME : d une aide au pré diagnostic qui vous donnera les bases pour lancer une consultation, d une aide aux études de faisabilité, pour définir plus précisément votre projet, d un soutien aux investissements, pour mener à bien votre projet. Logements concernés : Tout immeuble collectif Aide au pré diagnostic : 70 % de son coût, plafonné à (3 800 s il inclut des préconisations d investissements). Aide aux études de faisabilité : 50 % de leur coût. Soutien aux investissements : plafonné à 350 HT par mètre carré de capteurs, dans la limite des règles d encadrement communautaire des aides publiques (40 % pour le secteur concurrentiel [règle de minimes pour les PME], 45 % dans les zones éligibles à la prime d aménagement du territoire, jusqu à 80 % pour les collectivités publiques et le logement social). Conditions : Le soutien aux investissements est accordé pour les projets ayant fait l objet à minima d un prédiagnostic thermique et montés dans le cadre d un contrat GRS (Garantie de Résultats Solaires). Les capteurs solaires doivent être certifiés selon les dispositions fiscales en vigueur. Modalités pratiques : Délégation régionale de l ADEME. Demander la liste des bureaux d études référencés.

10 FICHE I C LES LABELS (H.P.E.) Nature de l aide : Aide à la décision Cible : Production de logement neuf Personnes concernées : particulier Mise à jour : Un arrêté du 8 mai 2007 publié au JO du 15 mai 07 décrit le référentiel et les conditions d'attribution du label "Haute Performance Energétique". Prévu par la réglementation thermique RT 2005, ce label comporte cinq niveaux. Le label HPE 2005 correspond à une consommation conventionnelle d'énergie au moins inférieure de 10 % à la consommation de référence Cep-réf définie par la RT Le label HPE EnR 2005 ajoute à ces exigences une condition supplémentaire : plus de 50% de la consommation de chauffage assurée par un générateur utilisant la biomasse ou l'alimentation par un réseau de chaleur utilisant plus de 60% d'énergies renouvelables. Le label THPE 2005 (très haute performance énergétique) impose une consommation inférieure d'au moins 20% à la consommation de référence. Le label THPE EnR 2005 suppose un gain de 30% sur la consommation d'énergie et le recours aux énergies renouvelables pour la production d'eau chaude sanitaire, le chauffage ou la production d'électricité, selon six combinaisons détaillées par l'arrêté et utilisant biomasse, solaire thermique ou photovoltaïque, pompes à chaleur. Le label BBC 2005 (bâtiment Basse Consommation énergétique) pourra être attribué aux bâtiments de logements neufs consommant au maximum 50 kwh/m2.an (à moduler selon les zones climatiques et l'altitude d'un facteur 0,8 à 1,3) et aux bâtiments tertiaires affichant une consommation inférieure à 50% de la consommation conventionnelle de référence de la RT2005. Ce référentiel est calqué sur celui du tout nouveau label Effinergie inspiré des labels suisse Minergie et allemand Passivhaus.

11 FICHE II A1 Subvention ANAH Nature de l aide : Subvention Cible : Propriétaire occupant et propriétaire bailleur Type : Travaux d amélioration Financeur : ANAH Mise à jour : Caractéristiques de l aide : La subvention est attribuée par la Commission Locale d Amélioration de l Habitat CLAH qui apprécie l opportunité des travaux envisagés en fonction de l intérêt économique, social, environnemental ou technique du projet et des orientations générales. Les aides sont octroyées soit de façon diffuse soit dans le cadre d une procédure concertée entre l'etat, l'agence nationale de l'habitat (ANAH) et une ou plusieurs collectivités territoriales qui s'engagent à mobiliser des moyens pour améliorer l'habitat public et privé sur un secteur géographique précisément identifié et pour une durée déterminée. Ces procédures en fonction des besoins du territoire visé peuvent prendre la forme d une Opération Programmée d Amélioration de l Habitat OPAH ou d un Programme d Intérêt Général. Dans le département des Hauts-de-Seine les subventions de l ANAH sont instruites par le Conseil Général cf. contact. Bénéficiaires : Propriétaires occupants respectant des plafonds de ressources et s engageant à occuper à titre de résidence principale son logement pendant 6 ans. Bailleurs privés s engageant à louer son logement pendant une durée de 9 ans. En complément certaines aides à caractère social Logements concernés : Tout logement de plus de 15 ans n ayant pas bénéficié d une aide de l ANAH dans les 10 ans ou d un Prêt à Taux Zéro. Travaux concernés : Il s agit des travaux destinés à l amélioration de l habitat en matière de sécurité, de salubrité ou d équipement des immeubles et des logements, des travaux d accessibilité ou d adaptation de l immeuble et du logement aux personnes en situation de handicap. Ces travaux visent notamment le changement de fenêtres, des équipements de production d eau chaude et de chauffage et de ventilation.

12 Parallèlement, l ANAH subventionne les travaux en faveur du développement durable : Economies d énergie Economies d eau Isolation acoustique - Amélioration de l isolation thermique des parois opaques et des parois vitrées - Calorifugeage, équilibrage et régulation des installations de chauffage et de production d eau chaude - Installations des systèmes utilisant des énergies nouvelles, renouvelables ou sous-utilisées Mise en place de matériel le contrôle de dépenses d eau - Amélioration de l isolation acoustique des parois et matériels bruyants - Installation de climatisation des immeubles très exposés à la chaleur et au bruit Montant de la subvention : - Propriétaires occupants : 15 % du montant HT dans la limite d un plafond de travaux de En fonction de la nature des travaux, des ressources du bénéficiaire ou de la présence d une OPAH le montant de la subvention accordé peut être majoré. - Propriétaires bailleurs : 15 à 70% du montant des travaux HT en fonction de la nature de l engagement pris par le bailleur notamment en ce qui concerne le niveau du loyer pratiqué. En matière de travaux en faveur du développement durable, les subventions peuvent être majorées par l octroi de primes spécifiques : Fenêtres en OPAH ou PIG intégrant une dimension thermique ou acoustique Montant 80 Chaudière à condensation 900 Chaudière à bois 900 Chauffe eau solaire individuel 900 Système thermo- dynamique air/eau 900 Système thermo- dynamique géothermal 1800 Système solaire combiné 1800 Eco- primes propriétaires occupants Propriétaires disposant de revenus modeste, occupant un logement étiquette énergie F ou G du DPE et s engageant à réduire leur consommation conventionnelle d énergie de 30% Eco- primes propriétaires bailleurs Travaux réalisés sur des logements conventionnés social ou très social et permettant d obtenir après travaux une étiquette énergie C ou D du DPE

13 Modalités pratiques : Les demandes de subvention peuvent être réalisées directement auprès du Conseil général ou par l intermédiaire du PACT-ARIM qui se charge alors de l instruction du dossier. Dans le cas d un dispositif particulier du type Opération Programmée de l Habitat OPAH ou PIG Programme d Intérêt Général PIG, les demandes de subvention sont prises en charge par un opérateur. Pour un complément d information : ADIL 92 Conseil Général / Direction de l Habitat / Service Habitat privé / Tél : PACT-ARIM

14 FICHE II A2 Subvention Conseil régional IDF Nature de l aide : Subvention Cible : Propriétaire occupant Type : Travaux d amélioration ou production de logement neuf Financeur : Conseil Régional Mise à jour : Caractéristiques de l aide : Pour atteindre certains objectifs du plan énergie , la Région Ile de France propose une aide aux particuliers réalisant des travaux en matière d investissement pour la maîtrise de l énergie et le développement des énergies renouvelables. En parallèle à ce dispositif, la Région propose une aide au dépistage du plomb et en matière de réhabilitation des parties communes des copropriétés en difficultés. Logements concernés : Tout logement situé en Ile-de-France et destiné à être occupé à titre de résidence principale. Travaux concernés et montant de l aide : Aide forfaitaire sur la main d œuvre Chauffe-eau solaire individuel (CESI) 800 Système Solaire Combiné (SSC) 1300 Capteurs solaires photovoltaïques 1300 Pompe à chaleur géothermale sur nappe ou à capteurs verticaux ou horizontaux Toitures terrasses végétales /m² de toiture végétalisée Caractéristiques des installations : Matériel Enerplan et installateur Qualisol Installations solaires thermiques (appellation de l année en cours) Matériel EN ou NF EN et Installations solaires photovoltaïques l installateur QualiPV (appellation de l année en cours. Pompes à chaleur géothermales Matériel avec COP 3,3 cf. arrêtés 12/12/05 et 13/11/07

15 Modalités pratiques : Le propriétaire doit adresser un courrier à la Région, accompagné du devis de l installateur, du bordereau n 1, de l autorisation de travaux délivré par la mairie, et d un RIB. Tout ce dossier doit être envoyé au mois deux mois avant chaque commission permanente qui vote l attribution des aides. Si la subvention est accordée, et que la convention entre la Région et le particulier est signée, le particulier peut alors commencer les travaux. Il renvoie ensuite à la Région la facture de la main d œuvre, et une copie de la facture des fournitures. Le montant de la subvention est versé sur son compte bancaire quelques semaines plus tard. Contact : ADIL92 (rubrique ENVIRONNEMENT)

16 FICHE II A3 Subvention Conseil général 92 Nature de l aide : Subvention Cible : Propriétaire occupant et propriétaires bailleurs Type : Travaux d amélioration Financeur : Conseil général Mise à jour : Caractéristiques de l aide : Le département des Hauts-de-Seine est délégataire des aides à la pierre et notamment de celles attribuées par l ANAH cf. ANAH. En complément de ces aides, le Conseil général propose un dispositif propre notamment en faveur des économies d énergie. L aide est égale à 20% du coût HT de la main d œuvre des travaux d économie d énergie et du DPE dans la limite de 2000 par logement sous réserve que le logements après travaux présente une étiquette C «DPE» pour les logements individuels ou des performances thermiques supérieures à la réglementation pour les logements collectifs. Cumul possible avec les autres aides Bénéficiaires : - Propriétaires occupants respectant des plafonds de ressources. - Bailleurs privés s engageant à louer son logement pendant une durée de 9 ans à un loyer maîtrisé. Logements concernés : Tout logement situé dans les Hauts-de-Seine destiné à être occupé à titre de résidence principale. Modalités pratiques : Les aides délivrées par le Conseil Général des Hauts-de-Seine sont instruites par le PACT Arim cf. Contacts. Toutes les demandes devront donc être adressées à cet organisme, cela vaut également pour les demandes réalisées sur les territoires ayant mis en place un dispositif particulier : Opération Programmée d Amélioration de l Habitat OPAH ou Programme d Intérêt Général PIG par exemple. Pour tout complément d information, vous pouvez contacter le PACT ARIM 92 ou l ADIL92.

17 Modalités pratiques : Le propriétaire doit adresser un courrier à la Région, accompagné du devis de l installateur, du bordereau n 1, de l autorisation de travaux délivré par la mairie, et d un RIB. Tout ce dossier doit être envoyé au mois deux mois avant chaque commission permanente qui vote l attribution des aides. Si la subvention est accordée, et que la convention entre la Région et le particulier est signée, le particulier peut alors commencer les travaux. Il renvoie ensuite à la Région la facture de la main d œuvre, et une copie de la facture des fournitures. Le montant de la subvention est versé sur son compte bancaire quelques semaines plus tard. Contact : ADIL92 (rubrique ENVIRONNEMENT)

18 FICHE II A4 Subvention Communauté des Hauts de bièvre Nature de l aide : Subvention Cible : Propriétaire occupant ou propriétaire bailleur Type : Travaux d amélioration ou production de logement neuf Financeur : Communauté d agglomération des hauts-de-bièvre Communes concernées : Antony, Bourg-la-Reine, Châtenay-Malabry, Le Plessis- Robinson, Sceaux, Verrières-le-Buisson (91) et Wissous (91) Mise à jour : Caractéristiques de l aide : La Communauté d agglomération des Hauts-de-Bièvre mène divers projets en faveur du développement durable, notamment à travers la définition de l Agenda 21 communautaire. L Agenda 21 communautaire a définit plusieurs actions pilotes pour impliquer les altobiévrois à la démarche de développement durable menée dans les Hauts-de-Bièvre à l image des aides financières aux particuliers qui souhaitent réaliser des travaux pour installer des dispositifs respectueux de l environnement. Bénéficiaires : Particuliers propriétaires occupant d une habitation ou bailleur dans le cadre d un bail d habitation conforme à la loi. Logements visés : Logement individuel localisé sur le territoire de la Communauté d'agglomération des Hautsde-Bièvre occupé à titre de résidence principale. Sont ainsi concernés les travaux : D installation de panneaux solaires photovoltaïques D installation de chauffe-eau solaires individuels De mise en conformité des réseaux d eaux pluviales et usées De récupération d eaux de pluie avec la création d un réseau intérieur De rétention des eaux de pluies 1. Aide à l installation de panneaux solaires photovoltaïques Finalité de l aide : Développer les dispositifs de production d énergies renouvelables chez les particuliers permettant : de limiter les émissions en gaz à effet de serre et par conséquent de lutter contre le réchauffement climatique sachant que par exemple 10 m² de panneaux installés permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre à raison de 250 kg/an de réduire la facture énergétique des particuliers.

19 Montant de l aide : Subvention sur le coût de la main d œuvre d installation du dispositif de 0,5 par Watt crête installé, plafonnée à 50% du coût HT de la main d œuvre sans pouvoir excéder La subvention de la Communauté d'agglomération pourra venir en complément d autres aides et, le cas échéant, ne pas être attribuée à son taux maximal en cas de cofinancements dépassant le coût de l opération. Le coût approximatif (valeur 2007) d une installation de moyenne puissance (15 m² de panneaux soit environ 1,5 kwc) est de TTC (dont pour la pose et le raccordement). Dispositifs éligibles : Les systèmes complets de panneaux solaires photovoltaïques reliés au réseau EDF. 2. Aide à l installation de chauffe-eaux solaires individuels Finalité de l aide : Développer les dispositifs de production d énergies renouvelables chez les particuliers permettant : de limiter les émissions en gaz à effet de serre et par conséquent de lutter contre le réchauffement climatique sachant par exemple qu un chauffe-eau solaire installé permet de réduire les émissions de CO2 de 184 kg par an par rapport à un chauffeeau électrique ou 420 kg par an par rapport à un chauffe-eau au gaz, de réduire la facture énergétique des particuliers. Destinataires de l aide : L aide s adresse aux particuliers propriétaires d une habitation individuelle localisée sur le territoire de la Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre, occupée à titre de résidence principale ou louée dans le cadre d un bail d habitation conforme à la loi du 6 juillet Montant de l aide : Subvention sur le coût de la main d œuvre d installation du dispositif de 150 par m2 de capteurs thermiques posés, plafonnée à 50 % du coût HT de la main d œuvre sans pouvoir excéder 750. La subvention de la Communauté d'agglomération pourra venir en complément d autres aides et, le cas échéant, ne pas être attribuée à son taux maximal en cas de cofinancements dépassant le coût de l opération. Le coût (valeur 2007) d un dispositif de chauffe-eau solaire individuel dimensionné pour une famille de 4 personnes et permettant de répondre à 50% des besoins au minimum (exigeant 4 m² de capteurs plan, un ballon de 200 l avec résistance d appoint) est d environ TTC (dont pour l installation).

20 Dispositifs éligibles : Dispositif de chauffe-eau solaire individuel, comportant : des capteurs thermiques solaires vitrés, qui reçoivent et absorbent le rayonnement solaire et échauffent le liquide (eau + antigel), un ballon de stockage, des composants associés (échangeur, circulateur, régulation, tuyauterie). 3. Aide à la mise en conformité des réseaux d eaux pluviales / eaux usées Finalité de l aide : Favoriser, conformément au règlement d assainissement de la Communauté d agglomération, la mise en conformité des branchements aux réseaux d eaux pluviales et d eaux usées afin : - d améliorer le rendement des stations de traitement des eaux usées, - de supprimer les risques de surcharge du système par temps de pluie et donc de rejets de sécurité d eaux usées dans la nature, - de supprimer les pollutions du milieu naturel dues à une erreur de branchement des eaux usées sur le réseau d eaux pluviales. Destinataires de l aide : L aide s adresse aux particuliers propriétaires d une habitation individuelle reliée au réseau d assainissement de la Communauté d'agglomération et occupée à titre de résidence principale ou louée dans le cadre d un bail d habitation conforme à la loi. Montant de l aide : Subvention maximum de 30% du montant des travaux TTC plafonnée à La subvention de la Communauté d'agglomération pourra venir en complément d autres aides et, le cas échéant, ne pas être attribuée à son taux maximal en cas de cofinancements dépassant le coût de l opération. Selon les types de non conformités rencontrées, le coût des travaux à réaliser peut varier environ de à TTC (valeurs 2007). Travaux éligibles : L aide concerne les travaux de mise en conformité, c'est-à-dire en séparatif, des systèmes de collecte des eaux pluviales et de eaux usées d habitations de particuliers et leur raccordement à leurs réseaux de collecte respectifs situés sous le domaine public.

Article 1 : Attributaires de subventions régionales

Article 1 : Attributaires de subventions régionales DISPOSITIF DE SOUTIEN AU DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS EN ILE DE FRANCE REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUBVENTIONS Page 1/5 Article 1 : Attributaires de subventions

Plus en détail

Des pistes pour une maison. + éc n me

Des pistes pour une maison. + éc n me Des pistes pour une maison + éc n me Dans le cadre de l Agenda 21, la ville de Marcoussis souhaite développer et rénover le parc de logements vers un habitat plus durable et moins énergivore. Protection

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS Article 1 : Attributaires de subventions régionales Peuvent être attributaires de subventions régionales les maîtres

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

COURRIER DE SAISINE. Coordonnées du demandeur. Prénom : Adresse :.. Date :.. Téléphone : Mail :..

COURRIER DE SAISINE. Coordonnées du demandeur. Prénom : Adresse :.. Date :.. Téléphone : Mail :.. Coordonnées du demandeur NOM : Prénom : Adresse :.... Téléphone : Mail :.. COURRIER DE SAISINE Date :.. Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest

Plus en détail

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012

CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) PRECISIONS 2012 L administration fiscale a précisé les modalités d application du crédit d impôt développement durable (CIDD) résultant de la loi de finances

Plus en détail

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies

En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES. Quercy Energies En MIDI- PYRENEES SOIREE DREAL LES AIDES Quercy Energies Le réseau EIE en Midi-Pyrénées 4 premiers EIE créés en novembre 2001, toute la région est couverte en 2007 avec 11 CIE dans 9 EIE En MIDI- PYRENEES

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDES. «Energies renouvelables» «Amélioration de la performance énergétique du bâti»

DOSSIER DE DEMANDE D AIDES. «Energies renouvelables» «Amélioration de la performance énergétique du bâti» DOSSIER DE DEMANDE D AIDES «Energies renouvelables» ou «Amélioration de la performance énergétique du bâti» Pour tout renseignement, vous pouvez contacter : L Espace Info Energie de la Communauté d Agglomération

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur :

PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur : PROPRIETAIRE BAILLEUR Votre interlocuteur : Date : 2011 Vous êtes propriétaire d un logement de plus de 15 ans d âge que vous louez ou vous apprêtez à louer Vous souhaitez y réaliser des travaux? Sous

Plus en détail

Fiche pratique Financements 2014

Fiche pratique Financements 2014 Fiche pratique Financements 2014 Selon l adage, les impôts sont éternels pas les aides. Alors profitez s en maintenant! Malgré le contexte économique actuel, des aides de l Etat sont encore attribuées

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : De très nombreuses aides peuvent financer une partie des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics, prestations de maîtrise d œuvre fourniture et pose

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments climat d innovation Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières à disposition des ménages Edition 2012 Essayons d y voir plus clair 2/3 Les décisions du Grenelle de l Environnement

Plus en détail

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION

DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION DISPOSITIF REGIONAL ENERGIE - HABITAT + REGLEMENT D APPLICATION L amélioration de l efficacité énergétique des logements privés et des logements sociaux, enjeu majeur identifié par le Schéma Régional Climat

Plus en détail

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat

Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Tous droits réservés : Klubgraphik Les aides à l amélioration et à l adaptation de l habitat Propriétaire occupant, Locataire du parc privé, Propriétaire bailleur, Copropriétaire, Propriétaire d un logement

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87

Les aides financières 2015. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 Les aides financières 2015 Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr 03 83 37 25 87 1 Dans le neuf 2 PTZ + : Neuf Primo-accédant. Acquisition d une résidence principale.

Plus en détail

maîtriser le ruissellement urbain Les concours financiers pour la maîtrise des eaux pluviales

maîtriser le ruissellement urbain Les concours financiers pour la maîtrise des eaux pluviales La pluie en ville maîtriser le ruissellement urbain Les concours financiers pour la maîtrise des eaux pluviales L urbanisation dense du territoire des Hauts-de-Seine a entrainé une forte imperméabilisation

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions

J économise, je préserve l environnement. Crédits d impôts. Fiscalité. Prime Energie Aides. GrEEn Solutions J économise, je préserve l environnement Crédits d impôts Fiscalité Prime Energie Aides GrEEn Solutions 2015 Les Crédits d impôts ce qui change en 2015 Le Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) change

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

1. OBJECTIF DE L AIDE 2. BENEFICIAIRES 3. MONTANT DE L AIDE FINANCIERE

1. OBJECTIF DE L AIDE 2. BENEFICIAIRES 3. MONTANT DE L AIDE FINANCIERE Règlement d attribution de l aide «Eco-prime - chaudière fil gaz de plus de 15 ans» (Aide financière aux particuliers pr la substitution des installations de chauffage fortement émettrices de CO2 par un

Plus en détail

ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES

ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES R À JOU MISE ESPACES INFO ÉNERGIE GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES RE OCTOB 2015 LES AIDES FINANCIÈRES POUR RÉDUIRE SA FACTURE ÉNERGÉTIQUE Si vous souhaitez entreprendre des travaux permettant d économiser

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS. Règlement des MODALITES D APPLICATION

AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS. Règlement des MODALITES D APPLICATION ECONOMIES D'ENERGIE AIDES AUX INVESTISSEMENTS DES PARTICULIERS Règlement des MODALITES D APPLICATION Annexe à la délibération du Conseil Municipal du 2 mai 2011 Article 1 : Bénéficiaires Toute personne

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à taux zéro, quel intérêt?................. 4 Une palette

Plus en détail

LOI DE FINANCES POUR 2012

LOI DE FINANCES POUR 2012 LOI DE FINANCES POUR 2012 Face aux difficultés conjoncturelles, un plan de retour à l équilibre des finances publiques a été mis en œuvre à travers la loi de finances pour 2012 et une 4 ème loi de finances

Plus en détail

COMPRENDRE. Édition : février 2013

COMPRENDRE. Édition : février 2013 L habitat COMPRENDRE 2013 Édition : février 2013 sommaire glossaire introduction Se donner les moyens de maîtriser l énergie.3 À savoir avant de se lancer...4 Trouver l aide adaptée....6 Pour tout contribuable,

Plus en détail

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi?

L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt, pour qui, pour quoi? L'éco-prêt à taux zéro est un engagement du grenelle de l'environnement. Il permet, grâce à la rénovation énergétique de réduire les consommations d'énergie et les émissions

Plus en détail

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides

PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT. Guide des aides PLAN DE RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE L HABITAT Guide des aides INTRODUCTION Le présent guide vise à informer les propriétaires sur les aides financières dont ils peuvent disposer pour réaliser des travaux

Plus en détail

Formulaire de demande d aide «Eco-prime - chaudière fioul de plus de 15 ans»

Formulaire de demande d aide «Eco-prime - chaudière fioul de plus de 15 ans» Cadre Réservé à l administration : - N de dossier : - Date d envoi du dossier (cachet de la poste) : - Instructeur : - Observation : - Décision n : - Date d envoi de la notification : - Date de réception

Plus en détail

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015

PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 PRIME DEVELOPPEMENT DURABLE 2015 La Mairie de Saint Martin de Crau s est engagée fortement depuis plusieurs années dans la lutte contre le réchauffement climatique à travers la promotion des énergies renouvelables

Plus en détail

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE

Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE Réhabilitation énergétique des copropriétés Financements : aides à l investissement Rencontre technique du 12 Décembre - ARPE SOMMAIRE Présentation EIE et missions Chronologie générale Dispositifs collectifs

Plus en détail

Grenelle de l Environnement

Grenelle de l Environnement Grenelle de l Environnement Convention sur la mise en œuvre de l «éco-prêt logement social» pour l amélioration de la performance énergétique des logements sociaux Entre L Etat, représenté par Jean-Louis

Plus en détail

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro

Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos travaux d économies d énergie : l éco-prêt à taux zéro Financez vos économies d énergie l éco-prêt à taux zéro SOMMAIRE Écoutez vos envies d économies d énergie............ 3 Un éco-prêt à

Plus en détail

date. durable pour certains équipements dans les constructions

date. durable pour certains équipements dans les constructions Le crédit d impôt développement durable TVA à taux réduit Les particularités POUR LE NEUF Construire des logements très économes en énergie est l un des objectifs du Grenelle Environnement. Des aides sont

Plus en détail

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages

Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments. Les aides financières àdisposition des ménages Economies d énergie Rénovation thermique des bâtiments Les aides financières àdisposition des ménages 20 millions de logements devront être rénovés d ici à2050 sur les 31 millions existants. Magazine des

Plus en détail

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement

ECO PRET A TAUX ZERO. Mode d emploi de l éco-prêt à taux zéro mis en place par la loi de finances 2009 en application du Grenelle de l environnement 6 rue Georges Cuvier BP 1 67610 LA WANTZENAU Tél. : 03 88 10 37 07 Fax : 03 88 10 37 00 Date :MAI 2009 Secrétaire Général : Vanessa DIAS Destinataires : Stés section METALLERIE (convention Bâtiment) Méca

Plus en détail

En MIDI-PYRENEES. Les aides financières dans l habitat 2014

En MIDI-PYRENEES. Les aides financières dans l habitat 2014 En MIDI-PYRENEES Les aides financières dans l habitat 2014 Le crédit d impôt en faveur du développement durable Le crédit d impôt en faveur du développement durable Ce qui change en 2014 : Deux taux à

Plus en détail

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros

Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Intra-Muros INFORMATIONS année 2010 PROPRIÉTAIRES DE LOGEMENTS LOUÉS ou DESTINÉS À LA LOCATION Pour financer des travaux de réhabilitation dans vos immeubles

Plus en détail

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes

La dynamique Grenelle et les outils incitatifs. Arno HOULLIERE, chargée de mission Patrimoine Environnement Métiers Matériaux CAPEB Rhône-Alpes La dynamique Grenelle et les outils incitatifs Les aides financières (TVA à taux réduit) (Crédit d impôt développement durable) Eco PTZ, FEDER TVA à 5,5 % Travaux d isolation, changement de fenêtres Installation

Plus en détail

Energie : enjeux, aides et marchés

Energie : enjeux, aides et marchés Energie : enjeux, aides et marchés Journée de l économie verte Rovaltain - novembre 2014 Philippe Bouchardeau - ADIL 26 Les enjeux de l énergie ENERGIE Petite histoire Consommation d énergie primaire Augmentation

Plus en détail

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils?

Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? EFE Performance Energétique des Bâtiments Plan Bâtiment Grenelle : Quels enjeux et quelles conséquences juridiques de la mise en œuvre de ces nouveaux outils? Véronique Lagarde, avocat associé EFE Performance

Plus en détail

Service des Affaires Economiques

Service des Affaires Economiques Réf. > BI 8469 Paris, le 31mars 2009 De > Service des Affaires Economiques Rappel > Groupe /Rubrique > Les annexes sont à consulter, soit dans la base documentaire de l Intranet accessible à tous les membres

Plus en détail

OPÉRATION HABITAT QUALITÉ

OPÉRATION HABITAT QUALITÉ OPÉRATION HABITAT QUALITÉ Règlement fixant les conditions d attribution des aides communautaires destinées à l amélioration de l habitat privé et à la maîtrise de l énergie 1 SOMMAIRE Article 1 - Les aides

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Travaux : Les aides financières Allégez le coût total de vos projets! Savez-vous que l anah, les collectivités territoriales, l Etat, les agences du logement et même votre banque peuvent alléger le poids

Plus en détail

Supplément au guide :

Supplément au guide : Supplément au guide : Les aides pour les propriétaires au 1 er janvier 2014 De très nombreuses aides peuvent financer jusqu à 95% des frais liés à vos travaux de rénovation (prestations d études, diagnostics,

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

Performance énergétique de la résidence principale

Performance énergétique de la résidence principale Plus d informations? Sur la législation et les règlementations en matière d immobilier et de performance énergétique : www.ademe.fr www.anah.fr www.legifrance.gouv.fr www.logement.gouv.fr www.impots.gouv.fr

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Avril 2015

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Avril 2015 Espace Info Energie de Solagro 75, voie du T.O.E.C CS 27608 31076 Toulouse Cedex 03 Tél. : 05.67.69.69.67 / Courriel : info.energie@solagro.asso.fr / Internet : www.solagro.org Téléphone : mardi à vendredi

Plus en détail

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole

L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Comprendre TRAVAUX DE RÉNOVATION L éco-prêt à taux zéro individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif

Plus en détail

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement

L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole. Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement Comprendre L ÉCO-PRÊT À TAUX ZÉRO individuel, en métropole Pour vous aider à financer les travaux de rénovation énergétique de votre logement L éco-prêt à taux zéro est un dispositif qui vous permet de

Plus en détail

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD)

::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) n 29 Novembre 2013 BTP Ille-et-Vilaine ::: CRÉDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) ET ECO-PTZ : les changements attendus pour ::: Le Crédit d impôt développement durable (CIDD) Le projet de loi de

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014

Économies d énergie et énergies renouvelables. Le crédit d impôt. en 2014 Économies d énergie et énergies renouvelables Le crédit d impôt en 2014 Limitons les effets du changement climatique! Le changement climatique est une réalité. Mais savez-vous que vous pouvez, vous aussi,

Plus en détail

Incitations fiscales

Incitations fiscales Amélioration énergétique des logements Incitations fiscales Crédit d Impôt Développement Durable (CIDD) CREDIT D IMPOT DEVELOPPEMENT DURABLE (CIDD) Recentrage sur la rénovation lourde 10 taux remplacés

Plus en détail

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE

UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE UN PROJET ARCHENERGIE : UN PROJET BIEN FINANCE Mise à jour le 06 Mai 2015 2 Sommaire INTRODUCTION... 2 L ECO-PRET A TAUX ZERO... 3 LE CREDIT D IMPOT TRANSITION ENERGETIQUE... 6 TVA A TAUX REDUIT... 7 LES

Plus en détail

HERMITAGE TOURNONAIS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES

HERMITAGE TOURNONAIS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES HERMITAGE TOURNONAIS COMMUNAUTÉ DE COMMUNES Opération Programmée d Amélioration de l Habitat et de Renouvellement Urbain (OPAH-RU) Sur le centre ancien de Tournon sur Rhône 2014 2019 Règlement d attribution

Plus en détail

Objet : Plan Energies Renouvelables de Lorient Agglomération Plan Bois 2014

Objet : Plan Energies Renouvelables de Lorient Agglomération Plan Bois 2014 Objet : Plan Energies Renouvelables de Lorient Agglomération Plan Bois 2014 Madame, Monsieur, Pour faire suite à votre demande d information sur le Plan Energies renouvelables de Lorient Agglomération

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX PREMIER MINISTRE Arrêté du 6 septembre 2010 relatif au règlement des aides du fonds d aide à la rénovation thermique des logements privés (FART) NOR : PRMX1023070A

Plus en détail

La maison gaz naturel basse consommation

La maison gaz naturel basse consommation La maison gaz naturel basse consommation Construction individuelle neuve Pourquoi opter pour une maison basse consommation au gaz naturel? Vous êtes au cœur d un projet important : la construction d une

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT

OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT OPERATION MENUCOURTOISE D AMELIORATION DE L HABITAT En 2008 Mise en place de l aide communale à l isolation pour les propriétaires En 2010, La mairie montre l exemple : rénovation complète du logement

Plus en détail

Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U)

Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U) ECO-PRET Loi de finances pour 2009 (art. 99 / CGI : 244 quater U) A jour au 31 mars 2009 Loi du 27.12.08 : JO du 28.12.08 / Loi de finances rectificative pour 2009 : JO du 5.2.09 Décrets du 30.3.09 : JO

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique

Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Crédit d'impôt pour la Transition énergétique Source : http://www.ademe.fr/particuliers-eco-citoyens Mis à jour le 16/01/2015 Depuis le 01/09/2014, le crédit d impôt développement durable a évolué pour

Plus en détail

A. Crédit d impôt. Subventions. Chaudières à granulés de bois

A. Crédit d impôt. Subventions. Chaudières à granulés de bois Subventions A. Crédit d impôt Chaudières à granulés de bois Toutes les chaudières ÖkoFEN sont labélisées Flamme verte selon les critères de la Norme NF EN 303.5 et sont donc éligibles aux crédits d impôt.

Plus en détail

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli

Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli Les aides publiques liées aux économies d énergie ADIL 77 Xavier Bartoli La maîtrise des dépenses d énergie repose sur trois principes : Faire des économies diminuer les consommations de votre logement

Plus en détail

Communauté d Agglomération des Portes de l Eure (Cape) Opération Programmée d Amélioration de l Habitat

Communauté d Agglomération des Portes de l Eure (Cape) Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Communauté d Agglomération des Portes de l Eure (Cape) Opération Programmée d Amélioration de l Habitat Des aides financières pour l amélioration de l habitat sur le territoire de la Cape 1 SOMMAIRE Les

Plus en détail

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ]

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ] Aérogénérateur : Un aérogénérateur, ou une éolienne convertit l énergie du vent en énergie mécanique, elle-même transformée en électricité grâce à un générateur Plus d informations sur l aérogénérateur

Plus en détail

Financement de la réhabilitation des logements

Financement de la réhabilitation des logements Financement de la réhabilitation des logements Quels instruments disponibles? La gamme des outils Aides directes de l Etat et des collectivités locales Subventions nationales et locales Défiscalisation

Plus en détail

Les règles de l isolation

Les règles de l isolation 3 Les règles de l isolation Étape 1 : assurer une excellente isolation thermique des parois vitrées et opaques. En plus de jouer un rôle de barrière contre les déperditions thermiques, l isolation des

Plus en détail

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION

Guide de l HABITAT durable PRÉSENTATION Guide de l HABITAT durable 2012 PRÉSENTATION Un habitat durable pour tous Promulguée le 12 juillet 2010, la loi portant «engagement national pour l environnement» dite Grenelle 2 a inscrit des objectifs

Plus en détail

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE

Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA ÉCO - RÉNOVATION CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE RGE Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir... CEE TVA éco-ptz CRÉDIT D IMPÔT POUR LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE ÉCO - RÉNOVATION RGE 2 Schüco Nouvelles aides fiscales 2015, ce qu il faut retenir...

Plus en détail

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale

Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale Source : REVUE FIDUCIAIRE / N 3281 / Loi de finance pour 2009. Loi 2008-1425 du 27 décembre 2008 Crédit d'impôt pour l'amélioration de la qualité environnementale de l'habitation principale * Aménagements

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015

Aides Solaires Thermiques Individuelles 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers permettant d alléger leur facture énergétique.

Plus en détail

Aides à la rénovation des copropriétés en métropole (amélioration énergétique)

Aides à la rénovation des copropriétés en métropole (amélioration énergétique) Aides à la rénovation des copropriétés en métropole (amélioration énergétique) Le bâtiment absorbe 44% de notre consommation énergétique et génère 21% des émissions de gaz à effet de serre. La rénovation

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

«Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges

«Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges «Chèque énergies Haute- Normandie» Audit énergétique des maisons individuelles Cahier des charges Sommaire Préambule...3 1. Objectifs de l audit...4 2. Les compétences du prestataire...4 3. Description

Plus en détail

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat

OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN. Les diagnostics dans l habitat OPAH VINCENNES CENTRE-ANCIEN Les diagnostics dans l habitat Tableau récapitulatif 11 Contrat de risque d exposition au plomb Diagnostic de performance énergétique Etat mentionnant la présence ou l absence

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt

Crédit d impôt : pour qui? Quel montant de crédit d impôt? Conditions d attribution du crédit d impôt Crédit d impôt : pour qui? particulier locataire propriétaire occupant bailleur occupant à titre gratuit Quel montant de crédit d impôt? le crédit d impôt est calculé sur le montant TTC des équipements

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Financements et coûts réels

Financements et coûts réels Financements et coûts réels les frais afférents à la construction Pour évaluer le coût de son projet, il faut en calculer le coût global à l achat. Tarifs minimaux donnés à titre indicatif. * dans le cadre

Plus en détail

AIDES FINANCIERES DISPONIBLES AUX PARTICULIERS

AIDES FINANCIERES DISPONIBLES AUX PARTICULIERS AIDES FINANCIERES DISPONIBLES AUX PARTICULIERS ❶ Le Crédit d impd impôts 2011 ❷ L OPAH et le Fond Energie de la CCPN ❸ Les OPAH du départementd ❹ Les aides de la RégionR ❺ Les aides des fournisseurs 6

Plus en détail

Aides Solaires Thermiques Associations 2015

Aides Solaires Thermiques Associations 2015 Dans le cadre de sa politique de lutte contre les changements climatiques, le Conseil régional Nord-Pas de Calais encourage l investissement des particuliers, permettant d alléger leurs factures énergétiques.

Plus en détail

LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION

LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION LES AIDES A LA RENOVATION THERMIQUE A LA REUNION Selon la nature des travaux envisagés, quelles sont les aides susceptibles d être mobilisées, sous réserve de respecter certaines conditions? Attention,

Plus en détail

Le Plan de rénovation énergétique de l'habitat P.R.E.H.

Le Plan de rénovation énergétique de l'habitat P.R.E.H. Le Plan de rénovation énergétique de l'habitat P.R.E.H. Réunion du 19 décembre 2013 Direction départementale des Territoires de la Vienne Le PREH 1- Présentation du PREH DirectionDépartementale départementale

Plus en détail

INFORMATIONS année 2012

INFORMATIONS année 2012 01/08/2012 Opération Programmée d'amélioration de l'habitat Renouvellement urbain OPAH RU Programme national requalification des quartiers anciens dégradés PNRQAD Ville de Marignane / centre ancien INFORMATIONS

Plus en détail

Amélioration de l habitat et performance énergétique Quels financements? Quelles aides?

Amélioration de l habitat et performance énergétique Quels financements? Quelles aides? Amélioration de l habitat et performance énergétique Quels financements? Quelles aides? L ADIL du Finistère Une information personnalisée, gratuite et neutre au public sur toutes les questions juridiques,

Plus en détail

Chauffage mixte électrique/gaz

Chauffage mixte électrique/gaz Équipement donnant droit au crédit d impôt Chaudières hybrides PAC/GAZ Chaudières hybrides PAC/GAZ Logements + de 2 ans Taux de crédit * majoré bouquet travaux Chauffage mixte électrique/gaz 15 % 23% Conditions

Plus en détail

Crédit d'impôt développement durable. Qu'est-ce que ce crédit d'impôt? Quelles sont les conditions pour en bénéficier?

Crédit d'impôt développement durable. Qu'est-ce que ce crédit d'impôt? Quelles sont les conditions pour en bénéficier? Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2015. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même taux à tous les

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers

Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Système d aide 2012 Solaire thermique pour les particuliers Intervention Acteurs du Solaire mercredi 15 février 2012 Le réseau des Espaces Info Energie Réseau National : Plus de 230 Espaces. Plus de 500

Plus en détail

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Janvier 2015

Les aides financières pour les copropriétés Maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Janvier 2015 Espace Info Energie de Solagro 75, voie du T.O.E.C CS 27608 31076 Toulouse Cedex 03 Tél. : 05.67.69.69.67 / Courriel : info.energie@solagro.asso.fr / Internet : www.solagro.org Téléphone : mardi à vendredi

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

Variable. dossier de 6 à 12 mois, devis non signé avant commission. travaux. région

Variable. dossier de 6 à 12 mois, devis non signé avant commission. travaux. région PRETS AIDES ET PRIMES CITE Crédit d Impôt Transition Energétique CEE Certificats d Economies d Energie ou Primes énergie ANAH Agence Nationale de l'habitat Prime «Habiter mieux» ANAH Aides régionales TVA

Plus en détail