Infos #64. Nouveau partenariat APAC : LIDO. Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infos #64. Nouveau partenariat APAC : LIDO. Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? SOMMAIRE"

Transcription

1 #64 Avril mai juin 2013 Infos / / Association loi N / Préfecture de Lyon - NAF 911A L Excom de l IUCAB SOMMAIRE P. 2 APAC VOUS INFORME L édito Trophée APAC MACIF 2013 Delegates Meeting de l IUCAB P. 3 apac auto Volvo V 60 hybride et Mazda 6 break : deux options, deux prix P. 4 apac vous informe Assurance responsabilité civile professionnelle P. 5 l apac vous informe Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? De gauche à droite : Jacques BENN, Président D.C.F. ; Pascal VASSAIL Chargé de mission Partenariat Macif ; Olivier MAZOYER Président APAC ; Pierre-Emmanuel ROQUE, Agent Commercial de l Année 22 Mars 2013 Salon et 21 e Congrès annuel des Agents Commerciaux de France Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? Nouveau partenariat APAC : LIDO P. 6 P. 8 P. 9 P. 10 P. 11 l apac vous informe Vendredi 22 mars 2013: Salon et 21 ème Congrès annuel des agences commerciaux de France 13, journée dé partenariat eovi-apac brèves La transmission du contrat d agent commercial les bonnes étapes Un play-boy en pays basque PARTENAIRES APAC Alliez travail et plaisir au Lido de Paris! GESTACOM P. 6 P. 5 P. 11 P. 12 MACIF

2 2 APAC VOUS INFORME Comme nous l a exprimé, avec l intelligence et la clarté qui lui est coutumière, André COMTE-SPONVILLE lors du dernier congrès «Si faire du commerce n a rien à voir avec la morale, ce n est pas amoral». Nous ne pouvons que nous sentir confortés dans notre dynamique de prospecter, investir, vendre, pour le bon développement de nos entreprises de Force de Vente Associée. Cette force morale nous est plus que jamais nécessaire dans un moment où nous devons nous battre, non seulement contre une conjoncture compliquée, voir en fonction des branches d activité défavorable, mais aussi nous battre constamment contre des projets de loi visant à déstabiliser nos entreprises. Je ne parlerai pas des éternels serpents de mer que sont l interdiction ou non du kit main libre embarqué, la baisse de limitation de vitesse sur autoroute. Sur ces sujets nos politiques quel que soit leur bord et les experts ne sont eux-mêmes pas du même avis. Je n évoquerai qu à titre de rappel nos actions constantes auprès des institutions, des magistrats, des politiques, et mêmes des avocats, notamment celle que nous menons depuis plus de deux ans maintenant et sur laquelle le Ministre Monsieur Frédéric LEFEBVRE était intervenu lors du congrès 2012 : redonner au terme NEGOCIATION son vrai sens. La route est longue et complexe. Non, je veux vous parler des dernières modifications mises en place ou en projet par l actuel Gouvernement. Le plafonnement à 7 CV fiscaux du barème kilométrique qui pour tous ceux qui en bénéficient représente une perte moyenne de La volonté de modifier la fiscalité sur le gazole, qui là encore représenterait une perte moyenne de Nos intentions, soyons bien clairs, ne sont pas d intervenir dans le débat écologique pour dire s il est mieux ou moins bien de rouler au gazole ou au sans plomb, notre propos est de PRESERVER NOS COMPTES D EXPLOITATION. Ces actions nous les menons en partenariat avec les DCF (Dirigeants Commerciaux de France). Nos deux organisations réunies dans un même lobbying portent la voix de l ensemble du monde des commerciaux. Votre soutien dans ces actions est primordial. Nous avons pu faire remonter le plafond de 6 à 7 CV fiscaux, mais ce n est pas suffisant. Je remercie ceux qui répondent à nos enquêtes, et encourage à le faire ceux qui ne l ont pas jugé nécessaire. Je vous invite tous à relayer nos actions auprès de tout élu de votre connaissance. Très bon été. Delegates Meeting de l IUCAB Le Delegates Meeting de l IUCAB s est déroulé du 30 mai au 1er juin 2013 à SALSBOURG. Cette date coïncidait avec le 60ème anniversaire de la création de l IUCAB. Ce fut l occasion pour Jaap VAN TILL, Secrétaire Général de l IUCAB, d évoquer le chemin parcouru depuis sa création, les réalisations concrètes de l IUCAB, ainsi que les projets. Dans le cadre des réalisations concrètes, il a été abordé en préambule l action importante du Legal Working Group qui en 2012 a évité par son travail et ses actions auprès des instances européennes que les accords verticaux suppriment le droit à exclusivité dont bénéficie les agents dans le cadre de l application de leurs contrats. Jaap VAN TILL a également dans son discours de bienvenue fait part de sa satisfaction de voir Monsieur Charles COHON un représentant de MANA, organisation membre américaine, de sa présence à ce Delegates Meeting. Lors du Delegates Meeting il a été effectué la synthèse des différents groupes de travail. Concernant le Secretarial Working Group, ce groupe de travail a pour objet essentiel de partager les expériences de chaque organisation professionnelle, de sa propre gestion et des services apportés aux adhérents. Vous vous souvenez certainement de l étude faite par l APAC avec le Cabinet PriceWaterHouse Cooper. Olivier MAZOYER Président National Dans le cadre de l IUCAB à l initiative de l APAC cette étude est reprise pour chaque pays et affinée par domaine d activités. Les premiers résultats laissent déjà présumés que quelque soit le pays la problématique de l exercice de votre activité et de sa juste rémunération existe. Ce qui laisse envisager dans certains domaines une demande de participation forfaitaire. Ont été également évoquées les différentes formations apportées par les organisations professionnelles à leurs adhérentes et les difficultés pour chaque pays d utiliser les fonds attribués aux formations. Des plaquettes de communication reprenant un graphisme commun ont fait l objet d une étude. Concernant le Legal Working Group outre la synthèse de l évolution jurisprudentielle dans les différents pays laquelle s avère de plus en plus stricte quant à l application de la législation relative aux agents commerciaux et au droit à indemnité, a été évoqué le risque ou la chance du développement d internet pour l activité d agent commercial. Dans le cadre du développement de l activité d agent, il a longuement été évoqué l IUCAB PLATFORM. A cet égard, nous ne pouvons qu insister pour que vous vous connectiez sur cette plateforme celle-ci vous offrant à l international Trophée APAC MACIF 2013 L agence commerciale Showroom Pierre-Emmanuel ROQUE voit le jour à Lyon le 1er avril Toutefois, nous sommes présents depuis 1997 sur le secteur Rhône-Alpes/Auvergne. Nous assurons la représentation de produits textiles milieu et haut de gamme pour les hommes et les femmes ainsi que des lignes d accessoires. Maison Scotch, Sud Express, Harris Wilson, Ruckfield (la marque de Sébastien Chabal), Lollipops sont des marques correspondants au marché actuel. En 2000, nous avons ouvert notre showroom permanent à Lyon afin de présenter dans les meilleures conditions, les collections de nos mandants. En mars 2013, nous avons créé le site du showroom (www.showroomper.fr) afin de permettre à nos clients de trouver tout au long de l année une mine d informations. En août 2013, une Assistante administrative et commerciale d une expérience de près de 10 ans dans le prêt-à-porter rejoindra notre équipe de trois personnes. Nous avons développé au fil des années avec beaucoup de travail, de présence terrain, des relations commerciales avec nos clients qui apprécient notre professionnalisme, notre dynamisme, notre disponibilité. Nous sommes fiers que notre agence ait reçu lors de du Congrès annuel organisé par l APAC, le Trophée de l agence commerciale de l année. Ce Trophée sacre le travail d une équipe qui a toujours envie de continuer à entreprendre. Pierre-Emmanuel ROQUE l opportunité de nombreux mandats. Lors de cette réunion nous avons pu nous réjouir de l arrivée d un nouveau membre à l IUCAB la Slovénie laquelle va organiser en Juin 2014 le prochain Delegates Meeting à Ljubjana, ainsi que l élection de David JOHNSON de MAA, organisation membre Britannique et irlandaise, celui-ci succédant à M. Paul WAKELING. Cet évènement s est achevé par la remise du George Hayward Award PAR Olivier MAZOYER, Vice- Président IUCAB à l origine de cette initiative, à Helena WAKER représentant un des adhérents suédois de leur organisation professionnelle lequel Trophée avait été l année passée remis à la société REPINCO - Monsieur Marc PESCHEUX adhérent de l APAC. Si lors de cette réunion, Salzbourg était sous des pluies diluviennes, ceci n a pas empêché dans les différents groupes de travail et de réflexion de dégager des idées «arc en ciel» pour assurer l avenir de votre profession en trouvant de nouveaux axes de développement. Patricia KELTNER-MONTVERNAY Membre Legal Working Group IUCAB Déléguée Générale APAC

3 APAC Auto 3 Volvo V 60 hybride et Mazda 6 break Deux options, deux prix Pour les gros rouleurs, Volvo et Mazda proposent deux options différentes avec deux prix très éloignés. Certains constructeurs comme Renault ou Opel ont choisi le tout électrique. Dans le sillage du pionnier Toyota, d autres préfèrent la solution hybride comme Peugeot et VOLVO. A l opposé de ces tendances actuelles, MAZDA persiste et signe pour une motorisation traditionnelle avec des dispositifs permettant de maîtriser les consommations et les prix. Deux en un pour volvo Avec un dispositif hybride (diesel + électrique) dont des accus rechargeables sur secteur, le V 60 Plug-in propose le deux en un. En mode pure (électrique), la V 60 peut parcourir beaucoup plus que ses concurrentes Toyota ou PSA, jusqu à 30 km en rythme modéré. En mode Hybrid, le moteur électrique opère jusqu à 70 km/h puis le diesel se met en action pour une motorisation combinée des deux. En mode power, les deux moteurs ajoutent leurs puissances pour un agrément de conduite accru. En mode AWD, la V 60 devient une 4 roues motrices sans arbre de transmission central mais par couplage électronique qui gère la répartition de puissance en fonction de l adhérence (neige, humidité, etc). Tout ceci se passe en douceur sans le moindre heurt. Enfin, si la batterie donne des signes de fatigue, le bouton save» permet de la recharger par le diesel avec, évidemment, moins d avantage sur la consommation. Après un essai très efficace puisqu empruntant tous les profils de voies, on peut parler à coup sûr de moins de 3l, ce qui est remarquable. Avec ses qualités intrinsèques de classe, de tenue de route et de confort, ce superbe break Volvo suréquipé se paye cher au prix unique de Le break Mazda 6 acé et économique Deux fois moins cher pour la mazda 6 Racée et particulièrement soignée de fabrication, la Mazda 6 a choisi une orientation beaucoup plus économique que Le break Volvo V 60 classieux et hybride l hybridation avec des prix très raisonnables à partir de D abord, elle pèse 100 kg de moins que sa devancière. Ensuite, elle répond déjà à la norme EURO 6 grâce à la conjugaison de multiples technologies originales. De telle sorte que le diesel 2,2 l de 150 ch dispose d une version entreprise» affichant une consommation de 3,9 l/100 km, soit des rejets de CO2 de 104 g/km pour une TVS (Taxe sur les Véhicules de Société) la plus basse du marché. Puisqu il faut comparer ce qui est comparable, parlons du break exceptionnellement plus court que la berline, ce qui lui donne une élégance supplémentaire. Pour l habilité, ce modèle de 4, 73 m offre moult possibilités avec de nombreux rangements, une belle place aux jambes aux places arrière et un coffre de 522 L. Voilà donc une routière qui s installe avec importance parmi les choix possible entre Allemandes et Françaises par son rapport qualité/prix, sa garantie trois ans et ses équipements très complets. Notamment au second niveau avec un GPS et le système bluetooth entre autres, niveau auquel le break est au même prix que la berline à Benjamin Routard

4 4 L APAC vous informe Assurance responsabilité civile professionnelle L AGENT COMMERCIAL qu il exerce en nom propre ou en société est un entrepreneur. Une des conséquences de son activité est que l Agent Commercial est responsable de ses actes vis-à-vis de son mandant, vis-à-vis de ses clients, de ses salariés et naturellement de tout tiers. Force est de constater que la très grande majorité des contrats d assurance du marché, bien que dénommés Assurance de responsabilité civile professionnelle ne garantissent en fait que les dommages accidentels occasionnés aux tiers, et en aucun cas les conséquences financières des fautes,erreurs ou omissions de conseils dans le cadre de l exercice de leur mandat. Il est donc très fortement conseillé à l Agent Commercial de souscrire à la garantie complète qui le protégera de mise en cause par son client ou son mandant, en cas d impropriété ou de non-conformité du bien ou du service livré du fait d une erreur dans l exécution du mandat. Sans garantie d assurance, l agent commercial sera exposé à des frais de procédures longs et coûteux. S il est reconnu responsable, il devra indemniser les lésés ou ceux considérés comme tels sur ses fonds ou à défaut sur ses biens propres. C est pour cette raison et pour préserver dans le cadre de votre mission vos droits et vos intérêts, que votre Organisation professionnelle a négocié avec GEPCA la mise en place d un contrat de responsabilité civile professionnelle complet et adapté à vos obligations et à l application de votre statut. Si vous n avez pas encore souscrit au contrat de groupement d assurance de responsabilité civile professionnelle des adhérents de l APAC et que vous pensez que votre contrat actuel est suffisant pour vous éviter toute mauvaise surprise lors d un sinistre, nous vous conseillons l envoi d un courrier du type ci-dessous : Le contrat d assurance que j ai souscrit sous les références ci-dessus, couvre-t-il : 1. Les conséquences financières d une faute, erreur, omission, commise dans l exercice de ma profession d agent commercial au préjudice d un tiers, d un client ou d un mandant, en l absence de tout dommage matériel ou corporel.? 2. Les conséquences du vice caché du produit livré en cas de défaillance de mon mandant? Ce courrier est disponible en pdf sur notre site : > rubrique agent commercial. En savoir plus : TÉLÉCHARGER LETTRE À ADRESSER À VOTRE ASSUREUR ACTUEL Il y a une forte probabilité que les réponses soient négatives donc que vous soyez en danger Pour plus d informations, il convient de nous contacter : GEPCA département Agent commercial : 6 Place des Tapis LYON Responsable Pierre DEROUX. Tel Fax : Site : Mail

5 L APAC vous informe 5 Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? Le développement d une expertise professionnelle au service des managers commerciaux est une des priorités des Dirigeants Commerciaux de France. Quel manager commercial, quel chef d entreprise ne s est jamais demandé si son système de rémunération des commerciaux était adapté et efficace? C est pourquoi l Observatoire Permanent de la Fonction Commerciale des DCF étudie entre autre la rémunération des commerciaux, avec l appui des membres des 80 associations DCF, ainsi que du Club Premier des DCF qui rassemble les décideurs commerciaux des grands groupes. Les conclusions de cette étude sont l objet d un livre blanc, téléchargeable sur le site des DCF. Une approche traditionnelle voudrait que les critères quantitatifs de la rémunération soient intrinsèquement liés à un contexte de croissance, dans des marchés non encore saturés, où l objectif de l entreprise est de gagner des parts de marché, et que des critères plus qualitatifs soient mieux adaptés à des marchés saturés, où la fidélisation et une meilleure pénétration chez le client sont les contributeurs majeurs de la performance. Le présent «Livre Blanc» se focalise sur cette part variable de la rémunération, dans le contexte actuel. Il s appuie sur les résultats du baromètre DCF de la Fonction Commerciale, et en particulier sur une étude menée à l automne 2012, dont il présente les éléments chiffrés. Il interroge les pratiques autour du témoignage d experts, essentiellement les directeurs commerciaux membres du «club premier DCF. Il replace la problématique de la rémunération des commerciaux dans le contexte global des politiques de rémunération des entreprises, au travers de la contribution d un des experts du domaine, le cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management), partenaire du Livre Blanc. Il débouche enfin sur des constats, assortis de recommandations opérationnelles : La pratique du variable est aussi utile en période de crise qu en environnement de croissance - les critères quantitatifs «traditionnels sont encore ceux que l on utilise majoritairement et qui continuent de faire leurs preuves. La complexité croissante du métier et l intensification de la concurrence impacte la productivité - avant le taux de transformation - et pousse au maintien d une part variable importante directement liée au chiffre d affaires réalisé. La sophistication des outils (segmentation commerciale, articulation avec le marketing opérationnel, etc.) pousse à mieux qualifier la nature des actions afin de définir des objectifs quantitatifs et qualitatifs différents et conduit à des systèmes d incitation variés, dans lesquels le mode de rémunération a sa place. Toutefois, la complexification de la formulation des objectifs, la sophistication des process et des outils conduit par contre, trop souvent, à rendre opaque un mécanisme d élaboration de la rémunération qui doit rester simple et transparent efficace. pour être réellement Téléchargez gratuitement ce livre blanc sur : > rubrique Expertise/Publications.

6 6 l apac vous informe Vendredi 22 mars 2013: Salon et 21 ème congrès annuel des agents commerciaux de France La traditionnelle Assemblée Générale où le rapport financier, le rapport moral furent présentés respectivement par François DELAPORTE, Vice Président Ile de France et Trésorier de l APAC, ainsi que par notre Expert-comptable Fabien GATHERON et par Michel GABORIAU, Vice Président Nord Ouest, qui a ensuite laissé place au Congrès ouvert par Olivier MAZOYER, Président National. Avant le démarrage de la journée du Congrès, la mise en place. Face à une crise qui s enlise, il existe deux pistes d action pour les entreprises : l innovation et le dynamisme commercial. Pour l innovation, à chacun d être créatif! Pour le dynamisme commercial, c est l affaire de l APAC et de ses agents commerciaux, forces vives de l entreprise. C est ce qu ont pu d ailleurs constater l après-midi les visiteurs du Salon des Forces de Ventes Associées. Avec plus d une quarantaine d exposants, dont de nombreuses sociétés étrangères, cet événement a permis de mettre en lumière la parfaite adéquation des agents commerciaux indépendants avec les besoins des entreprises qui veulent continuer de se développer avec de nouvelles compétences. Maître Jean-luc MICHEL, Avocat Conseil de l APAC n a pas manqué de rappeler l importance de l obligation de loyauté dans la relation Agent Commercial / Mandant. Obligation incombant tant à l agent qu au mandant dans le cadre de cette relation ; de telle sorte que cette obligation s avère réciproque pour les deux parties au contrat. A noter que son manque de respect par l une ou l autre des parties peut avoir de lourdes conséquences sur l exécution du contrat. Patricia KELTNER-MONTVERNAY, Responsable Service Juridique APAC ; Maîtres Jean-Luc MICHEL et Jacques HILBERT-THOMASSON Avocat-Conseils APAC Jaap VAN TILL, Secrétaire Général de l IUCAB, après un bref historique de l IUCAB qui cette année a fêté au mois de juin ses 60 ans lors du Delegates Meeeting qui s est tenu à Salzburg, a souligné la nécessité d avoir une organisation internationale telle que l IUCAB. Ceci a été l occasion de rappeler que les agents commerciaux sont une vraie solution pour le dynamisme des entreprises. Le Salon a ainsi été l occasion de donner de vraies opportunités de sortie de crise pour les agents commerciaux comme pour les entreprises. En matinée les congressistes ont effectué une réflexion de fond autour de thèmes d actualité. Olivier MAZOYER, Président APAC et Jaap VAN TILL, Secrétaire Général IUCAB

7 l apac vous informe 7 Salon et 21 ème congrès annuel des agents commerciaux de France L IUCAB constitue avec les organisations nationales membres une complémentarité que ce soit pour assurer la promotion de la profession d agent commercial, ou de la protection d un point de vue juridique de cette profession, ou bien encore d avoir une influence sur un plan politique et économique. Ce fut aussi l occasion de rappeler l existence de la plateforme de mise en relation business international André COMTE-SPONVILLE de manière plus philosophique est intervenu sur le thème, le commerce est-il moral? On a donc besoin du marché pour vendre, pour faire du commerce. qui permet aux industriels et aux agents commerciaux de pouvoir se rencontrer pour de nouveaux partenariats au niveau international. Jacques BENN, Président des DCF, après avoir brossé le profil et l organisation interne de la Fédération des Dirigeants Commerciaux de France a souligné la complémentarité et la nécessité d agir ensemble avec l APAC sur des sujets communs. Il s est félicité de ce partenariat et des actions communes qui ont pu être menées. Jacques BENN, Président DCF André COMTE-SPONVILLE Lors de cet exposé, il a été démontré que le commerce n est pas immoral, ni moral car la valeur morale suppose le désintérêt ; or, le capitalisme fonctionne à l intérêt personnel et pas en fonction de la vertu ou du désintérêt. Le commerce est donc amoral. L agent commercial doit donc être fiable vis-à-vis de ces clients, de ces mandants et doit donc les choisir pour des raisons économiques et dans son intérêt, puisque tel qu indiqué ci-dessus le capitalisme fonctionne non pas à la vertu, au désir, mais à l intérêt personnel, à l égoïsme. Cependant, le commerce est un facteur de solidarité car la richesse ne suffit pas à faire une société. Jean Valognes Vainqueur du tirage au sort organisé par notre partenaire LE LIDO représenté par Carole LOUBEAU L actualité de l organisation a su aussi se faire plus festive avec notamment un nouveau partenariat avec le Lido, annoncé par Patricia KELTNER- MONTVERNAY. Le trophée APAC-MACIF a été remis cette année par Pascal VASSAIL de la MACIF et Jacques BENN Président DCF : le lauréat 2013 est Pierre-Emmanuel ROQUE, agent commercial dans le textile prêt-à-porter. Cette journée s est clôturée par la traditionnelle Nuit de l APAC organisée cette année au restaurant Le Purple, privatisé pour l occasion, situé dans le tout nouveau quartier de La Confluence. Rachel Detain

8 8 PARTENARIAT APAC-EOVI pour nous contacter la qui renouvelle la mutuelle eovi.fr Vous voulez en savoir plus sur les garanties Eovi entreprises? Retournez ce coupon à : Eovi mutuelle - Réseau PI/TPE - 19 rue Benoît malon Roanne Nom :... Prénom... Adresse :... Ville :... Code postal : Entreprise :... Statut : TNS Salarié Tél : mobile : APAC

9 La transmission du contrat d agent commercial APAC INFOS #64 BRÈVES 9 Est-il possible de transmettre un contrat d agent commercial, à qui, pourquoi et selon quelles modalités? Nous savons avec l APAC que ces questions vous préoccupent légitimement et si elles ont déjà fait l objet de différents débats, il nous a paru utile de fixer par écrit un résumé des principales réflexions que ce sujet nous inspire. 1. Un contrat d agent commercial peut-être cédé ou transféré car un contrat d agent commercial a une valeur patrimoniale. Un agent commercial peut donc céder les droits et les obligations qu il détient sur un mandat. Il peut apporter le contrat, après l avoir fait valoriser, dans une société à laquelle il participerait. Dans tous les cas, le transfert, la cession ou l apport ne peut se faire sans l accord du mandant. Cette règle est tirée de l article L du code de commerce qui précise qu en cas de rupture de son contrat commercial, l agent perd son droit à indemnité si, selon un accord avec le mandant, il cède à un tiers les droits et obligations qu il détient en vertu du contrat d agence. Qu il s agisse d une cession à titre onéreux, d un transfert ou d un apport à une société, cette règle s applique puisqu alors la société, fusse-t-elle créée par l agent commercial lui-même est bien un tiers par rapport au contrat. De cette règle il ressort que passer outre et ne pas obtenir l accord express du mandant expose l agent commercial à un risque de rupture et ce risque est sensiblement accru lorsque le contrat contient une clause selon laquelle il a été signé «intuitu personae», c est-à-dire en considération de la personne, de l agent commercial signataire. Toutefois, la nécessité d obtenir l accord du mandant pour procéder, transférer ou apporter le contrat, n ouvre pas au mandant de refuser systématiquement et impunément le projet. La jurisprudence considère en général que le fait pour un mandant de refuser le successeur présenté, qu il soit personne physique ou personne morale, alors que le sucesseur offre toutes les garanties de sérieux, d expérience et de professionnalisme, peut revêtir un caractère abusif de nature à pouvoir assimiler le refus abusif en une volonté de rupture susceptible d exposer le mandant au paiement de l indemnité prévue par la loi et la jurisprudence en cas de rupture de contrat. Le projet de cession, d apport ou de transfert ne peut pas davantage donner valablement au mandant le moyen ou le prétexte de vouloir imposer des modifications au contrat. Le mandant qui subordonnerait son accord à l acceptation par l agent de modifications au contrat, ferait d avantage encore la démonstration de l échec abusif fait au projet de cession ou de transfert. 2. Sous les conditions et réserves exprimées ci-dessus, les droits attachés au contrat peuvent être cédés à toute personne physique ou morale, y compris à la société commerciale que l agent déciderait de créer dans le cadre d une réorganisation de son activité professionnelle. En cas de création de société par l agent commercial titulaire du contrat, celui-ci peut également faire l objet d un apport en nature au capital de la société. Cet apport en nature doit alors faire l objet d une évaluation comptable. 3. Pourquoi céder les droits sur un contrat? Cette question ne peut appeler une réponse unique et exhaustive à la fois. Tout est cas d espèce. Il a été rappelé précédemment que le contrat d agent commercial bénéficie d un caractère patrimonial. La vente des droits détenus sur un contrat d agent commercial implique nécessairement le paiement d un prix à déterminer et donc une trésorerie pour l agent commercial. L apport du contrat dans une société commerciale peut parfois constituer pour l agent le moyen de transférer un outil de production à ses enfants qui reprendraient son activité professionnelle dans le cadre d une structure commerciale mieux construite qu une activité libérale. C est alors une forme de transmission du patrimoine professionnel. La cession du contrat d agent commercial s envisage souvent lorsque l agent souhaite pouvoir faire valoir ses droits à la retraite. A cet égard, il convient de rappeler que contrairement à certaines idées reçues, la décision de faire valoir ses droits à la retraite ne rend pas l agent commercial ipso facto créancier d une indemnité de rupture que lui devrait le mandant. La cession par l agent commercial de ses droits sur son contrat est une solution qui lui offre le double avantage de mettre en place sa retraite en cédant son «outil de production» qu est le contrat d agent commercial. La question de la fiscalité de cette opération est suffisamment importante pour qu une étude spécifique lui soit consacrée au cas par cas. 4. En ce qui concerne les modalités, il est bien entendu que la cession ou l apport au capital d une société doit faire l objet d un écrit et la prudence recommande pour cela l assistance d un conseil connaissant bien les arcanes de votre profession. En ce qui concerne le transfert, si un écrit est toujours souhaitable, il n est toutefois pas nécessaire. Telles sont les quelques observations succinctes qu il nous a paru utiles de résumer et qui ne peuvent constituer un catalogue complet des hypothèses et solutions qui peuvent être préconisées et mises en place au regard des situations individuelles qu il convient toujours d examiner avec attention. Jacques HILBERT THOMASSON Avocat à la cour 9 rue Boissac LYON Tél Fax

10 10 LES BONNES ÉTAPES Un play-boy en pays basque Une étape en trois étoiles et une Michelin de table pour 96 E, c est possible à l Auberge Basque de Saint-Pée, chez Cédric Béchade! Une piperade Le courage n est pas la moindre des qualités de ce jeune chef ambitieux. A peine installé dans des murs magnifiques, le voilà déjà paré de l étoile Michelin qu il ne souhaitait pas aussi rapide : «J avais demandé un sursis de cinq ans mais tout est arrivé très vite». D abord le coup de foudre pour une demeure sublime emblématique du pays basque. De la cuisine ouverte sur le restaurant, il dit «J aurais même pu l implanter au centre de la salle» aux douze chambres gérées par son épouse Marion, le bon goût et l harmonie dominent un endroit paisible à quelques encablures de Bayonne et Biarritz au cœur d un site enchanteur. Les beige, les marron et les tons d ardoise se marient à merveille avec les couleurs environnantes dans des pièces en osmose avec le modernisme. Chef Play-boy restaurant avenue Poincaré, puis il le suit au Plazza-Athénée où il seconde Jean-François Piége avant de devenir chef au restaurant La cour jardin. Et le voilà en recherche pour réaliser avec les artisans locaux ce havre de paix dans cette ancienne ferme du XVII ème siècle ouverte sur la Rhune. Avec le succès immédiat, la tête ne tourne pas pour autant, les pieds restent sur terre et les prix serrés. La chambre trois étoiles, le dîner trois plats et le petit déjeuner pour 96 constitue sans aucun doute l un des meilleurs rapports qualités/prix pour un agent commercial en déplacement dans les Pyrénées. Cuisine gourmande et locale Sans trop pécher par trop d innovation, Cédric Béchade sait donner sa patte à une cuisine gourmande autour des produits du pays basque. Sa pipérade à 8 n a pas d égal de moelleux. Ses chipirons à l encre de seiche à 11 s inscriront dans vos mémoires. Son gâteau basque à l Ossau-iraty à 7 nous a réconcilié avec le fromage de brebis parfois un peu sec. Le merlu, façon Guipuzkoana à 14 peut compléter merveilleusement l une de ces entrées. Et puis tout simplement le riz au lait-chocolatgriotte à 5 pour terminer un déjeuner de passage réussi. Il tient également une formule à deux plats à 29 avec un verre de vin. En bouteille, les vins seront du sud-ouest, du bordelais, voire d Espagne à partir de 18. Nous ne saurions trop vous recommander un Pessac Leognan, le Dada de Rouillac 2009 à 26 pour un repas d affaire qui joindra l utile à l agréable. Jérôme Chinois L Auberge basque : St-Pée-sur-Nivelle Ancienne route de St-Pée à St-Jean-de-Luz Tél : (Fermé lundi, mardi midi et samedi midi) Le goût du succès Avant ses quarante ans, ce play-boy limougeaud aura vécu un parcours de maître queux. L hôtel du Palais à Biarritz lui aura donné l envie de revenir un jour dans cette région. Il réalise ce vœu. Mais auparavant, il monte à Paris. Après l hôtel de Crillon, il rejoint Alain Ducasse pour l ouverture d un L auberge basque

11 PARTENAIRES APAC 11 Alliez travail et plaisir au Lido de Paris! Réunissez vos clients ou partenaires au sein du salon Bluebell. Situé au 1er étage et empreint de l histoire du Lido, le lieu est idéal pour se retrouver en petit comité le temps d une réunion ou d un cocktail apéritif. En fin de journée, réservez une surprise à vos invités : la visite commentée des secrètes coulisses du Lido. Rejoignez ensuite la salle panoramique pour le Dîner-Revue. A travers 4 soirées au choix, vous découvrirez une cuisine savoureuse et authentique, élaborée chaque soir, sur place par notre Chef. Crédit photo : PICS A 21h, place à la revue «Bonheur» emmenez par les légendaires Bluebell Girls ; Entre costumes de rêves et décors insensés, les artistes vous transporteront dans un univers magique et inoubliable! Offre APAC 10% de remise sur les formules Dîner-Revue et Champagne-Revue jusqu au 31/03/2014 (hors dates spéciales) Gérez votre activité d un seul clic... avec GESTACOM partenaire de l APAC Gestion des fichiers clients/prospects. Gestion des commandes/devis/factures. Gestionnaire d affaires intégré. Agenda/Semainier Synchronisés Nombreux assistants. Outils de communication. Gestion des documents liés. Statistiques croisées. Gestion des articles/références produits. Gestion des mandants/groupements/accords. Relevés et facturation Commettants. er intégré, synchro Outlook. Fonctions Négoce. Module télévente / Cadencier / EDI. Module de relevé de prix et analyse DN. Géolocalisation clientèle. Disponible via plusieurs modes de fonctionnement : Monoposte. Mono-utilisateur / Multipostes. Multipostes Client/serveur/Synchronisés. Solution hébergée. Utilisation sous TSE / Citrix. Le mode bureau à distance (TSE ou Citrix) vous permet de fonctionner sur les supports nomades (Ipad Tablette Android). Exportation des contacts et calendriers via Outlook vous permettant une synchronisation sur Iphone, BlackBerry et Windows Phone ou Android. Utilisation sur ordinateur Mac par le biais de «BootCamp» ou «Parallels Desktop. Contactez-nous pour obtenir une démonstration en ligne gratuitement. Version d évaluation disponible après démonstration De nombreux avantages sont à votre disposition grâce au partenariat APAC GESTACOM SARL 36 route de la Chapelle sur Erdre Nantes Tél : / Mail :

12 12 MACIF Plus de 90 % de nos sociétaires sont satisfaits de la prise en charge de la déclaration de leur sinistre*. 03/13 La Macif est engagée depuis plusieurs années dans une démarche qualité exigeante qui vise à améliorer constamment la satisfaction de ses sociétaires. C est ainsi que la certification de service en assurance dommages a été renouvelée par Afnor Certification pour la 3 e année consécutive. Pour découvrir ces 23 engagements, rendez-vous sur Macif.fr. Afnor Certification : 11 rue Francis-de-Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex. *Pourcentage de sociétaires satisfaits de la prise en charge de leur sinistre IRD le jour de la déclaration. Source interne Macif. Baromètre Mesure de la qualité perçue. MUTUELLE ASSURANCE DES COMMERCANTS ET INDUSTRIELS DE FRANCE ET DES CADRES ET SALARIéS DE L INDUS- TRIE ET DU COMMERCE. Société d assurance mutuelle à cotisations variables. Entreprise régie par le Code des assurances. Siège Social : 2 et 4, rue de Pied de Fond Niort. AP QUALITE HAB TS 11_210x297.indd 1 29/03/13 11:20 APAC 71 Rue Pierre Corneille LYON T. +33 (0) F. +33 (0) Rue des Saussaies PARIS T. +33 (0) F. +33 (0) Association loi N Préfecture de Lyon - NAF 911A - Siège Social : Lyon Directeur de la publication : Olivier MAZOYER Comité de rédaction : Rachel DETAIN, Delphine GOMES, Patricia KELTNER-MONTVERNAY Ont participé à ce numéro : Ont participé à ce numéro Pierre-Emmanuel ROQUE, Benjamin Routard, GEPCA, LANGUE.COM, DCF, EOVI, Jacques HILBERT-THOMASSON, LIDO, Jérôme Chinois, GESTACOM, MACIF. Crédits photos : APAC LIDO Publicité : Alain PERRIN Conception et réalisation : Arbonne de Laurencin 81, rue de la République Lyon T F

QUATRE EVENEMENTS QUE VOUS NE DEVEZ PAS MANQUER Pour faciliter vos démarches suivez attentivement les informations ci-dessous :

QUATRE EVENEMENTS QUE VOUS NE DEVEZ PAS MANQUER Pour faciliter vos démarches suivez attentivement les informations ci-dessous : GUIDE PRATIQUE CONGRES APAC - IUCAB MARRAKECH DU MERCREDI 1 ER AU SAMEDI 4 JUIN 2011: Mercredi 1 er Juin 2011 : Congrès APAC Jeudi 2 juin 2011 : SALON DES FORCES DE VENTE ASSOCIEES Vendredi 03 Juin 2011

Plus en détail

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances.

- la loi n 2011-331 du 28 mars 2011 - la loi de finances. Expert-Comptable 2015 Risques. Réassurance. Ressources Humaines. Notice d information Responsabilité Civile Professionnelle des Experts-Comptables Un seul et même contrat pour : Contrat cadre d assurance

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

LA CFTC VOUS SOUTIENT

LA CFTC VOUS SOUTIENT LA CFTC VOUS SOUTIENT 8 fois plus! Être adhérent CFTC, c'est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel www.cftc.fr Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre

Plus en détail

Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier?

Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier? Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier? GÉRARD DELVAUX Président de l IEC Dans cette contribution, notre Président propose une

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION 1 ÈRE ÉDITION 4 & 5 NOV.2015 PALAIS DES FESTIVALS ET DES CONGRÈS DE CANNES un événement 80 exposants + de 1 500 rendez-vous d affaires pré-organisés avec des Top décideurs 100 déjeuners

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

privé 106 PME Magazine / novembre 2012

privé 106 PME Magazine / novembre 2012 106 Mondial de Paris. La dernière Mercedes électrique, SLS, a fait sensation cet automne. Le patron de PME peut passer à la voiture électrique sans déchoir! Photo: Keystone Des voitures vertes, pour vous

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Guide du participant 22 mai 2014 2 / TABLE DES MATIÈRES 1. APERÇU DU PROGRAMME...3 1.1 Contexte...3 1.2 Description...3 2. ADMISSIBILITÉ...3 2.1 Clientèles admissibles...3 2.2 Véhicules

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Ordonnance n o 2006-344 du 23 mars 2006 relative aux retraites professionnelles supplémentaires NOR

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services LA CFTC VOUS SOUTIENT 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services La CFTC s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais

Plus en détail

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS

M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président), président REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS Cour de cassation chambre sociale Audience publique du 17 octobre 2012 N de pourvoi: 11-18029 Non publié au bulletin Cassation partielle M. Linden (conseiller le plus ancien faisant fonction de président),

Plus en détail

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a.

CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. CONTRAT DE CONSEILLER MAESTRIA, un concept d IBS Europe s.a. ENTRE : IBS Europe s.a., ayant son siège social au N 68 de la Route de Luxembourg à L-4972 Dippach, au Grand Duché de Luxembourg, ci-après désigné

Plus en détail

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région L e statut juridique de l Agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HBG) aux Articles 84 à 92c. Ces articles ont été modifiés par la Loi du

Plus en détail

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29

A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 ENQUÊTE PRÉALABLE A L ÉLABORATION DU CATALOGUE RÉGIONAL DE FORMATION CERECAMP 2009 2010 A renvoyer au plus tard le 9 mars 2009 Par Mail : cerecamp@oec-toulousemp.org - Par fax : 05.61.55.33.29 Nom, Prénom

Plus en détail

12h00 / 14h00 : Rencontre informelle et grignotage autour d un buffet campagnard

12h00 / 14h00 : Rencontre informelle et grignotage autour d un buffet campagnard Mercredi 13 mai 2015 PROGRAMME FORMATIONS, ATELIERS & RENCONTRES 10h00 / 18h00 - Maison de l Avocat - (25 Rue La Noue Bras de Fer ) LES FORMATIONS (6 heures): 6h00 validées au titre de la déontologie et

Plus en détail

JEUDI 12 FEVRIER 2015 Mandatez un agent commercial Pourquoi faire appel à un agent commercial pour son entreprise et quels sont les critères de choix? 1 L AGENT COMMERCIAL: CE QU IL N EST PAS L agent Commercial

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

Mutavie. L assurance-vie autrement. Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes MUTAVIE 2008

Mutavie. L assurance-vie autrement. Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes MUTAVIE 2008 Mutavie Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes L assurance-vie autrement MUTAVIE 2008 Mutavie Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes. Acteur modeste mais néanmoins

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L ESPACE ADHÉRENT

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L ESPACE ADHÉRENT CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DE L ESPACE ADHÉRENT Définitions Les termes définis ci-dessous, lorsqu ils sont employés avec une majuscule, ont la signification suivante : Adhérent : personne physique

Plus en détail

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE Maurice Blondel CONSTITUER VALORISER TRANSMETTRE VOTRE PATRIMOINE Notre objectif Vous apporter un conseil sur

Plus en détail

Le tout nouveau XC90 de Volvo Cars sera le SUV ayant le meilleur rapport puissance/emissions du segment

Le tout nouveau XC90 de Volvo Cars sera le SUV ayant le meilleur rapport puissance/emissions du segment Communiqués de presse Date d'émission Jul 08, 2014 ID: 147932 Le tout nouveau XC90 de Volvo Cars sera le SUV ayant le meilleur rapport puissance/emissions du segment Quatre roues motrices, sept places

Plus en détail

Cabinet MaiConseils.fr conseil en optimisation fiscale et stratégie

Cabinet MaiConseils.fr conseil en optimisation fiscale et stratégie DOSSIER DE PRESENTATION Personne à contacter : Cédric Mai Portable : 06 62 06 51 77 Téléphone : 09 51 70 89 66 Télécopie : 02 40 20 89 52 Messagerie : cmai@maiconseils.fr 1 Objet : Présentation d offre

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE dependance ANPERE ANPERE Retraite, Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr VOS INTERLOCUTEURS Le Conseiller AXA, votre interlocuteur privilégié Proche de vous, il

Plus en détail

1. Protection Juridique Vie Professionnelle

1. Protection Juridique Vie Professionnelle Cher(e)s collègues, Etre adhérent permet de bénéficier de nombreux services. L UFPL s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais aussi à mettre à la disposition

Plus en détail

Le rôle essentiel de la CNASIM consiste à vous former à votre métier Agent Commercial.

Le rôle essentiel de la CNASIM consiste à vous former à votre métier Agent Commercial. Le rôle essentiel de la CNASIM consiste à vous former à votre métier Agent Commercial. La CNASIM organise des formations pour vous, Agents Commerciaux de l immobilier, afin de vous aider dans votre vie

Plus en détail

MON ASSOCIATION LOCALE

MON ASSOCIATION LOCALE MON ASSOCIATION LOCALE Dépliant Association Locale Vert-2015.indd 1 26/11/2015 10:29 Banque coopérative et authentiquement mutualiste, le Crédit Mutuel Nord Europe a pour principal objectif la qualité

Plus en détail

Mon véhicule. Assurance Auto. Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins.

Mon véhicule. Assurance Auto. Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins. Mon véhicule Assurance Auto Un large choix de garanties et services personnalisés, adaptés à vos besoins. La Macif est le premier assureur auto en France (1) forcément, ça donne confiance! «Si plus de

Plus en détail

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices»

«Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» «Protection sociale complémentaire et obligation du chef d'entreprises : atouts pour de nouvelles missions rémunératrices» N 2/automne 2005 Supplément du francilien N 51 Revue de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

S installer en Franchise. Mode d emploi

S installer en Franchise. Mode d emploi S installer en Franchise Mode d emploi Le principe de la franchise Le franchiseur Un concept franchisable qui s appuie sur 3 éléments de base : 1 / La propriété d une marque, d une enseigne, d une raison

Plus en détail

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement

Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Credit Suisse Invest Le nouveau conseil en placement Vos besoins au centre Credit Suisse Invest Mandate Expert Partner Compact 2 / 20 4 Des arguments qui font la différence Profitez d un conseil en placement

Plus en détail

Information sur l Assurance MOTO

Information sur l Assurance MOTO group Information sur l Assurance MOTO Avec AssurOne Group, l assurance Moto devient simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin pour rouler en toute

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Relations avec les banques et les assurances : faciliter le quotidien des consommateurs 1

Relations avec les banques et les assurances : faciliter le quotidien des consommateurs 1 Relations avec les banques et les assurances : faciliter le quotidien des consommateurs Déplacement de Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Carole Delga, secrétaire d État chargée

Plus en détail

27 ET 28 JUIN 2016 CONGRÈS NATIONAL ECF MARSEILLE GESTION DE PATRIMOINE PALAIS DU PHARO 58, BOULEVARD CHARLES LIVON 13020 MARSEILLE

27 ET 28 JUIN 2016 CONGRÈS NATIONAL ECF MARSEILLE GESTION DE PATRIMOINE PALAIS DU PHARO 58, BOULEVARD CHARLES LIVON 13020 MARSEILLE 27 ET 28 JUIN 2016 CONGRÈS NATIONAL ECF MARSEILLE GESTION DE PATRIMOINE PALAIS DU PHARO 58, BOULEVARD CHARLES LIVON 13020 MARSEILLE Lieu du Congrès Depuis quelques années, Marseille offre un nouveau visage.

Plus en détail

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des

Focus sur. métiers administratifs et comptables. métiers. les. De quoi parle-t-on? La piste DÉCEMBRE 2014. des La piste des métiers Focus sur les métiers administratifs et comptables L es métiers administratifs et comptables représentent environ 20% des emplois de Poitou-Charentes. Ils ne forment pas pour autant

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pourquoi souscrire un contrat Multirisque Construction? Un contexte législatif contraignant Depuis l entrée en vigueur de la loi Spinetta (votée le 04/01/1978), le secteur du bâtiment

Plus en détail

Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901

Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901 Rejoindre la Soce et mettre fin à son association loi 1901 Cette fiche ne concerne pas les Promotions (promos) et les Groupes Territoriaux (GT) qui passent sous égide Soce par la simple dissolution de

Plus en détail

ALGERIE du 3 au 7 mai 2015

ALGERIE du 3 au 7 mai 2015 DESTINATION OBJECTIFS MISSION DE PROSPECTION SECTORIELLE BÂTIMENT ALGERIE du 3 au 7 mai 2015 à l occasion du salon BATIMATEC Salon international du Bâtiment, des matériaux de construction et des travaux

Plus en détail

Visuel du 21 au 25 avril

Visuel du 21 au 25 avril Visuel du 21 au 25 avril Antiquités et Design Art Contemporain Livres de Collection Situé au milieu des vacances de Pâques de la zone C (Académies Paris et Bordeaux) Situé durant la semaine Sainte Situé

Plus en détail

Experts-comptables. Ce document est destiné à faciliter nos relations de travail. www.cgaouest.org

Experts-comptables. Ce document est destiné à faciliter nos relations de travail. www.cgaouest.org Experts-comptables & collaborateurs Ce document est destiné à faciliter nos relations de travail Lisez-le attentivement www.cgaouest.org Centre de Gestion Agréé Ouest reconnu par décision d agrément N

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1

Chronique Assurances et gestion des risques. sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Chronique Assurances et gestion des risques sous la responsabilité de Gilles Bernier 1 Puisque ce numéro de la Revue, tout comme celui de janvier 2004, est consacré à l assurance automobile, j ai choisi

Plus en détail

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet

www.cauxseine.fr/emploi LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet LA CRÉATION D ENTREPRISE L amorçage du projet - Vous êtes demandeur d emploi et cherchez de nouvelles pistes. Vous avez déjà pensé créer votre propre emploi. - Vous exercez une activité professionnelle,

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION BIENS D EQUIPEMENT / ENVIRONNEMENT MEXIQUE

MISSION DE PROSPECTION BIENS D EQUIPEMENT / ENVIRONNEMENT MEXIQUE MISSION DE PROSPECTION MEXIQUE Du 26 au 30 novembre 2012 LE MEXIQUE, UN GEANT MECONNU BUTS DE LA MISSION Rencontrer des partenaires commerciaux ou industriels potentiels Prospecter un pays à fort potentiel

Plus en détail

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret

Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire. L analyse de la MNT sur le projet de décret Participation des employeurs publics au financement de la protection sociale complémentaire L analyse de la MNT sur le projet de décret Patrick DOS Vice-Président de la MNT Participation des employeurs

Plus en détail

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs?

Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? Les moments de vérité dans la relation client : quelles opportunités de croissance pour les assureurs? *La haute performance. Réalisée. Méthodologie de l étude Basée sur un questionnaire construit avec

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Créer une entreprise comporte une part de risque mais la reprise d une structure déjà existante également! Les risques

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition

A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition Table des matières 1. Avant propos 2. Nouvelles règles pour l enduro 3. Obligation d assurer un véhicule à moteur 4. Assurance

Plus en détail

nationales handisport

nationales handisport Assemblée Générale 2014 Commission Nationale des Sports Séminaires des Départements et Régions 2014 3 e édition Les journées nationales handisport Boutique FFH Projections Animations forums speed dating

Plus en détail

Leader du Cadeau Gastronomique. Motivez, fidélisez, remerciez avec l E-Coffret Cadeau Restaurant! IDEAL GOURMET 132 avenue de Villiers 75017 Paris

Leader du Cadeau Gastronomique. Motivez, fidélisez, remerciez avec l E-Coffret Cadeau Restaurant! IDEAL GOURMET 132 avenue de Villiers 75017 Paris Leader du Cadeau Gastronomique Motivez, fidélisez, remerciez avec l E-Coffret Cadeau Restaurant! L e-coffret, le cadeau d affaire gastronomique Utilisé ou 100% Remboursé By Ideal Gourmet Ideal Gourmet

Plus en détail

TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise. Enquête

TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise. Enquête TRANSMISSION et PÉRENNITÉ de l'entreprise Enquête Préambule La transmission de son entreprise est le dernier acte du dirigeant et souvent l un des plus importants de sa vie professionnelle. Au plan macro

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant :

REPUBLIQUE FRANCAISE AU NOM DU PEUPLE FRANCAIS. LA COUR DE CASSATION, PREMIÈRE CHAMBRE CIVILE, a rendu l arrêt suivant : Cour de cassation chambre civile 1 Audience publique du 14 mai 2009 N de pourvoi: 08-12966 Publié au bulletin Rejet M. Bargue, président M. Gallet, conseiller apporteur M. Sarcelet, avocat général SCP

Plus en détail

IT-SA 2010 Mission Découverte

IT-SA 2010 Mission Découverte IT-SA 2010 Mission Découverte Nuremberg - Allemagne Jeudi 21 octobre 2010 Soyez présent sur la première plateforme européenne de rencontre autour de la sécurité informatique Un événement spécialisé d envergure

Plus en détail

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche.

Le contexte et la méthode : pour être sûr de suivre la bonne démarche. Exemple de fiche conseil Définir le contrat de travail qui vous convient Conclure un contrat d extra Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

OFFRES DE SÉMINAIRES

OFFRES DE SÉMINAIRES OFFRES DE SÉMINAIRES toute occasion est bonne pour se retrouver qu il s agisse de travailler ou de faire la fête! «C est véritablement un plaisir et une expérience d être client au l Hotel Schweizerhof

Plus en détail

Vous conseiller à chaque moment de la vie de votre officine

Vous conseiller à chaque moment de la vie de votre officine PHARMACIES Vous conseiller à chaque moment de la vie de votre officine kpmg ENTREPRISES KPMG en un regard KPMG est le 1 er cabinet français d audit, d expertise comptable et de conseil. * Il met à votre

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Cession, transmission & financement des cabinets. Anticiper pour pérenniser

Cession, transmission & financement des cabinets. Anticiper pour pérenniser Cession, transmission & financement des cabinets Anticiper pour pérenniser Intervenants Denis Barbarossa Expert-comptable, Président du CJEC Luc Fialletout Directeur Général Adjoint (Interfimo) Jean-Pierre

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Vous êtes adhérent? Comment se connecter en trois clics? 1. Dans le bandeau bleu, en haut à droite, tapez votre adresse e-mail et votre mot de passe.

Vous êtes adhérent? Comment se connecter en trois clics? 1. Dans le bandeau bleu, en haut à droite, tapez votre adresse e-mail et votre mot de passe. Découvrez le nouveau site ANPERE.FR SIMPLE & RAPIDE Vous êtes adhérent? Comment se connecter en trois clics? 1 Dans le bandeau bleu, en haut à droite, tapez votre adresse e-mail et votre mot de passe.

Plus en détail

Au niveau de la responsabilité financière De nombreux entrepreneurs sont réticents à opter pour des entités où leur contribution aux

Au niveau de la responsabilité financière De nombreux entrepreneurs sont réticents à opter pour des entités où leur contribution aux Quand le choix de la forme juridique d une société est déterminant Il a des conséquences notamment sur la responsabilité financière des associés, le partage du capital, le régime fiscal de l'entreprise

Plus en détail

Conditions Générales de Vente et d Utilisation du logiciel EvarisT MAJ juin 2012

Conditions Générales de Vente et d Utilisation du logiciel EvarisT MAJ juin 2012 Préambule Le logiciel EvarisT est édité et distribué par la société TZM Informatique en partenariat avec le Service Médical de Santé au Travail d Amiens (ASMIS). L ASMIS assurant la mise à jour de la base

Plus en détail

A l attention de tous les licenciés UFOLEP Sport Mécanique Moto Activité Enduro

A l attention de tous les licenciés UFOLEP Sport Mécanique Moto Activité Enduro INFORMATIONS SUR L ASSURANCE Version 1.0 au 11/12/2012 A l attention de tous les licenciés UFOLEP Sport Mécanique Moto Activité Enduro Table des matières 1. Avant propos 2. Synthèse chronologique 3. Obligation

Plus en détail

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR

EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR http:/www.ezus-lyon.fr E-mail : ezus@ezus.univ-lyon.fr FILIALE DE VALORISATION DE L UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 EZUS Lyon GUIDE UTILISATEUR Adresse Postale : EZUS LYON / L ATRIUM / BP 22107 / 69616

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

ORDONNANCE. relative au portage salarial. NOR : ETST1503259R/Bleue-1 ------ RAPPORT AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social TEXTE SOUMIS A LA DELIBERATION DU CONSEIL DES MINISTRES ORDONNANCE relative au portage salarial

Plus en détail

PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE

PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE Pour préserver votre patrimoine professionnel et choisir la solution qui convient à votre situation, rencontrez votre conseiller

Plus en détail

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE?

Connaissez-vous GROUPAMA BANQUE? Groupama Banque - Direction de la communication externe - Groupama participe à la protection de l'environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus des forêts gérées durablement et en

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Créer son entreprise

Créer son entreprise Créer son entreprise (Cycle gestion d entreprise) Formation de 6 jours - Créer son activité - Le cadre juridique, fiscal et social - Business plan et finances - Lancer son activité - Présenter et vendre

Plus en détail

Le fonctionnement du CHSCT

Le fonctionnement du CHSCT Le fonctionnement du CHSCT La personnalité civile du CHSCT La qualité à agir du CHSCT La capacité d ester en justice La prise en charge des frais de justice La capacité d acquérir et de contracter La responsabilité

Plus en détail

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS ASSURANCE DÉCÈS Février 2006 Valeur Prévoyance Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel Sachez anticiper pour préserver votre outil de

Plus en détail

Cadeaux et bons d achats du CE : attention aux seuils URSSAF!

Cadeaux et bons d achats du CE : attention aux seuils URSSAF! BULLETIN D INFORMATION DU GROUPE CEOLIS DECEMBRE 2015 Cadeaux et bons d achats du CE : attention aux seuils URSSAF! Les cadeaux et bons d achats offerts par le comité d entreprise aux salariés sont devenus

Plus en détail

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale

Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale Partie 1 : Analyse commerciale structurée et actuelle de l unité commerciale 1- Présentation de l unité commerciale MAAF Assurance est une Société Anonyme qui fut créée en 1950 par Jean TRIOULLIER. Quant

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger

SOMMAIRE. 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à partir de 120 jours à l étranger SOMMAIRE Cap Export : Pour Mieux Exporter 1. Favoriser l emploi des jeunes à l export Un crédit d impôt export étendu 2. Partir gagner des marchés à l étranger 2-1. Déduction de l impôt sur le revenu à

Plus en détail

Vos Droits, vos Obligations et vos Responsabilités

Vos Droits, vos Obligations et vos Responsabilités GUIDE DU CARROSSIER REPARATEUR Vos Droits, vos Obligations et vos Responsabilités Réparer un véhicule constitue, pour les carrossiers, leur «fonds de commerce» et leur raison d être. Les réparations engendrent

Plus en détail

avec un N 4 / été 2009 Supplément Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France

avec un N 4 / été 2009 Supplément Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «Stimulez votre croissance avec un partenariat durable» N 4 / été 2009 Supplément du francilien N 66 Revue de l Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France é ditorial «Stimulez votre croissance

Plus en détail

Séparation, rupture de la vie commune

Séparation, rupture de la vie commune Séparation, rupture de la vie commune ÊTRE ACCOMPAGNÉ PAR SA BANQUE À CHAQUE ÉTAPE DE SA VIE. 2 SOMMAIRE QUELLES DÉMARCHES POUR... Que notre relation soit ancienne ou plus récente, nous nous engageons

Plus en détail

Groupama Banque : qui, que, quoi?

Groupama Banque : qui, que, quoi? Groupama Banque : qui, que, quoi? - Une seule banque au service de tous les clients du Groupe - Un nouveau modèle bancaire, conçu dès sa création comme multicanal - L une des seules banques en France à

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ

La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ La citadine 100% électrique DU GROUPE BOLLORÉ 2 BIENVENUE DANS L UNIVERS La Bluecar est la citadine 100% électrique du Groupe Bolloré développée en collaboration avec le célèbre constructeur italien Pininfarina.

Plus en détail

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel

Valeur Prévoyance. Un capital garanti pour assurer votre patrimoine professionnel ASSURANCE DÉCÈS PROTEGER SON PATRIMOINE PROFESSIONNEL AVEC UN CAPITAL DECES, C EST UNE PRIORITE Pour préserver votre parimoine professionnel et choisir la solution qui convient à votre situation, rencontrez

Plus en détail

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1

1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 Exercice clos le 31 août 2014 1. PREAMBULE 1 2. PRESENTATION GENERALE DU CABINET FCN 1 3. GESTION DES RISQUES DU CABINET 5 4. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 6 5. ACTIVITE D AUDIT LEGAL 7 Exercice clos

Plus en détail

RESOLUTION Avis du CEE - Séance du 10/12/2008 «Projet d évolution de l organisation de la Branche Energie Services»

RESOLUTION Avis du CEE - Séance du 10/12/2008 «Projet d évolution de l organisation de la Branche Energie Services» RESOLUTION Avis du CEE - Séance du 10/12/2008 «Projet d évolution de l organisation de la Branche Energie Services» Le Comité d Entreprise Européen, réuni en séance extraordinaire le 10 décembre 2008,

Plus en détail

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru

40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru ARC Abus n 1767: 25 03 09/ 40 points à contrôler dans un contrat de syndic pour éviter d être mangé tout cru retour abus Comment faire pour étudier facilement son contrat de syndic, savoir s il est «correct»

Plus en détail

Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015. Proposé par :

Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015. Proposé par : Comment choisir son STATUT JURIDIQUE? édition 2015 Proposé par : TABLE DES MATIÈRES 1. CRÉER SON ENTREPRISE, LE PROJET D UNE VIE 2. 3. 4. CHOISIR ENTRE ÊTRE AFFILIÉ À LA SÉCURITÉ SOCIALE OU DÉPENDRE DU

Plus en détail

Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015

Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015 Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015 Un décor de rêve dans un site classé au patrimoine mondial de l'unesco, des pistes de ski

Plus en détail

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris

Cabinet d Expert Comptable inscrit au tableau de l Ordre des Experts Comptable de Paris Axess Conseil est un cabinet d Expertise Comptable, d Audit, et de Commissariat aux Comptes. Cette structure à taille humaine a pour vocation principale d accompagner les Entreprises qui lui font confiance.

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JANVIER 2014. DISPOSITIONS ORGANIQUES Remboursement des frais de transport et séjour pour les élus locaux

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JANVIER 2014. DISPOSITIONS ORGANIQUES Remboursement des frais de transport et séjour pour les élus locaux SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 JANVIER 2014 POINT DISPOSITIONS ORGANIQUES Remboursement des frais de transport et séjour pour les élus locaux EXPOSE DES MOTIFS L exercice d un mandat électif local ne

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance Introduction L assurance est une technique qui repose sur un contrat, le contrat d assurance, en vertu duquel un assureur s engage, en contrepartie du versement régulier d une prime, d indemniser les sinistres

Plus en détail