Infos #64. Nouveau partenariat APAC : LIDO. Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? SOMMAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infos #64. Nouveau partenariat APAC : LIDO. Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? SOMMAIRE"

Transcription

1 #64 Avril mai juin 2013 Infos / / Association loi N / Préfecture de Lyon - NAF 911A L Excom de l IUCAB SOMMAIRE P. 2 APAC VOUS INFORME L édito Trophée APAC MACIF 2013 Delegates Meeting de l IUCAB P. 3 apac auto Volvo V 60 hybride et Mazda 6 break : deux options, deux prix P. 4 apac vous informe Assurance responsabilité civile professionnelle P. 5 l apac vous informe Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? De gauche à droite : Jacques BENN, Président D.C.F. ; Pascal VASSAIL Chargé de mission Partenariat Macif ; Olivier MAZOYER Président APAC ; Pierre-Emmanuel ROQUE, Agent Commercial de l Année 22 Mars 2013 Salon et 21 e Congrès annuel des Agents Commerciaux de France Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? Nouveau partenariat APAC : LIDO P. 6 P. 8 P. 9 P. 10 P. 11 l apac vous informe Vendredi 22 mars 2013: Salon et 21 ème Congrès annuel des agences commerciaux de France 13, journée dé partenariat eovi-apac brèves La transmission du contrat d agent commercial les bonnes étapes Un play-boy en pays basque PARTENAIRES APAC Alliez travail et plaisir au Lido de Paris! GESTACOM P. 6 P. 5 P. 11 P. 12 MACIF

2 2 APAC VOUS INFORME Comme nous l a exprimé, avec l intelligence et la clarté qui lui est coutumière, André COMTE-SPONVILLE lors du dernier congrès «Si faire du commerce n a rien à voir avec la morale, ce n est pas amoral». Nous ne pouvons que nous sentir confortés dans notre dynamique de prospecter, investir, vendre, pour le bon développement de nos entreprises de Force de Vente Associée. Cette force morale nous est plus que jamais nécessaire dans un moment où nous devons nous battre, non seulement contre une conjoncture compliquée, voir en fonction des branches d activité défavorable, mais aussi nous battre constamment contre des projets de loi visant à déstabiliser nos entreprises. Je ne parlerai pas des éternels serpents de mer que sont l interdiction ou non du kit main libre embarqué, la baisse de limitation de vitesse sur autoroute. Sur ces sujets nos politiques quel que soit leur bord et les experts ne sont eux-mêmes pas du même avis. Je n évoquerai qu à titre de rappel nos actions constantes auprès des institutions, des magistrats, des politiques, et mêmes des avocats, notamment celle que nous menons depuis plus de deux ans maintenant et sur laquelle le Ministre Monsieur Frédéric LEFEBVRE était intervenu lors du congrès 2012 : redonner au terme NEGOCIATION son vrai sens. La route est longue et complexe. Non, je veux vous parler des dernières modifications mises en place ou en projet par l actuel Gouvernement. Le plafonnement à 7 CV fiscaux du barème kilométrique qui pour tous ceux qui en bénéficient représente une perte moyenne de La volonté de modifier la fiscalité sur le gazole, qui là encore représenterait une perte moyenne de Nos intentions, soyons bien clairs, ne sont pas d intervenir dans le débat écologique pour dire s il est mieux ou moins bien de rouler au gazole ou au sans plomb, notre propos est de PRESERVER NOS COMPTES D EXPLOITATION. Ces actions nous les menons en partenariat avec les DCF (Dirigeants Commerciaux de France). Nos deux organisations réunies dans un même lobbying portent la voix de l ensemble du monde des commerciaux. Votre soutien dans ces actions est primordial. Nous avons pu faire remonter le plafond de 6 à 7 CV fiscaux, mais ce n est pas suffisant. Je remercie ceux qui répondent à nos enquêtes, et encourage à le faire ceux qui ne l ont pas jugé nécessaire. Je vous invite tous à relayer nos actions auprès de tout élu de votre connaissance. Très bon été. Delegates Meeting de l IUCAB Le Delegates Meeting de l IUCAB s est déroulé du 30 mai au 1er juin 2013 à SALSBOURG. Cette date coïncidait avec le 60ème anniversaire de la création de l IUCAB. Ce fut l occasion pour Jaap VAN TILL, Secrétaire Général de l IUCAB, d évoquer le chemin parcouru depuis sa création, les réalisations concrètes de l IUCAB, ainsi que les projets. Dans le cadre des réalisations concrètes, il a été abordé en préambule l action importante du Legal Working Group qui en 2012 a évité par son travail et ses actions auprès des instances européennes que les accords verticaux suppriment le droit à exclusivité dont bénéficie les agents dans le cadre de l application de leurs contrats. Jaap VAN TILL a également dans son discours de bienvenue fait part de sa satisfaction de voir Monsieur Charles COHON un représentant de MANA, organisation membre américaine, de sa présence à ce Delegates Meeting. Lors du Delegates Meeting il a été effectué la synthèse des différents groupes de travail. Concernant le Secretarial Working Group, ce groupe de travail a pour objet essentiel de partager les expériences de chaque organisation professionnelle, de sa propre gestion et des services apportés aux adhérents. Vous vous souvenez certainement de l étude faite par l APAC avec le Cabinet PriceWaterHouse Cooper. Olivier MAZOYER Président National Dans le cadre de l IUCAB à l initiative de l APAC cette étude est reprise pour chaque pays et affinée par domaine d activités. Les premiers résultats laissent déjà présumés que quelque soit le pays la problématique de l exercice de votre activité et de sa juste rémunération existe. Ce qui laisse envisager dans certains domaines une demande de participation forfaitaire. Ont été également évoquées les différentes formations apportées par les organisations professionnelles à leurs adhérentes et les difficultés pour chaque pays d utiliser les fonds attribués aux formations. Des plaquettes de communication reprenant un graphisme commun ont fait l objet d une étude. Concernant le Legal Working Group outre la synthèse de l évolution jurisprudentielle dans les différents pays laquelle s avère de plus en plus stricte quant à l application de la législation relative aux agents commerciaux et au droit à indemnité, a été évoqué le risque ou la chance du développement d internet pour l activité d agent commercial. Dans le cadre du développement de l activité d agent, il a longuement été évoqué l IUCAB PLATFORM. A cet égard, nous ne pouvons qu insister pour que vous vous connectiez sur cette plateforme celle-ci vous offrant à l international Trophée APAC MACIF 2013 L agence commerciale Showroom Pierre-Emmanuel ROQUE voit le jour à Lyon le 1er avril Toutefois, nous sommes présents depuis 1997 sur le secteur Rhône-Alpes/Auvergne. Nous assurons la représentation de produits textiles milieu et haut de gamme pour les hommes et les femmes ainsi que des lignes d accessoires. Maison Scotch, Sud Express, Harris Wilson, Ruckfield (la marque de Sébastien Chabal), Lollipops sont des marques correspondants au marché actuel. En 2000, nous avons ouvert notre showroom permanent à Lyon afin de présenter dans les meilleures conditions, les collections de nos mandants. En mars 2013, nous avons créé le site du showroom (www.showroomper.fr) afin de permettre à nos clients de trouver tout au long de l année une mine d informations. En août 2013, une Assistante administrative et commerciale d une expérience de près de 10 ans dans le prêt-à-porter rejoindra notre équipe de trois personnes. Nous avons développé au fil des années avec beaucoup de travail, de présence terrain, des relations commerciales avec nos clients qui apprécient notre professionnalisme, notre dynamisme, notre disponibilité. Nous sommes fiers que notre agence ait reçu lors de du Congrès annuel organisé par l APAC, le Trophée de l agence commerciale de l année. Ce Trophée sacre le travail d une équipe qui a toujours envie de continuer à entreprendre. Pierre-Emmanuel ROQUE l opportunité de nombreux mandats. Lors de cette réunion nous avons pu nous réjouir de l arrivée d un nouveau membre à l IUCAB la Slovénie laquelle va organiser en Juin 2014 le prochain Delegates Meeting à Ljubjana, ainsi que l élection de David JOHNSON de MAA, organisation membre Britannique et irlandaise, celui-ci succédant à M. Paul WAKELING. Cet évènement s est achevé par la remise du George Hayward Award PAR Olivier MAZOYER, Vice- Président IUCAB à l origine de cette initiative, à Helena WAKER représentant un des adhérents suédois de leur organisation professionnelle lequel Trophée avait été l année passée remis à la société REPINCO - Monsieur Marc PESCHEUX adhérent de l APAC. Si lors de cette réunion, Salzbourg était sous des pluies diluviennes, ceci n a pas empêché dans les différents groupes de travail et de réflexion de dégager des idées «arc en ciel» pour assurer l avenir de votre profession en trouvant de nouveaux axes de développement. Patricia KELTNER-MONTVERNAY Membre Legal Working Group IUCAB Déléguée Générale APAC

3 APAC Auto 3 Volvo V 60 hybride et Mazda 6 break Deux options, deux prix Pour les gros rouleurs, Volvo et Mazda proposent deux options différentes avec deux prix très éloignés. Certains constructeurs comme Renault ou Opel ont choisi le tout électrique. Dans le sillage du pionnier Toyota, d autres préfèrent la solution hybride comme Peugeot et VOLVO. A l opposé de ces tendances actuelles, MAZDA persiste et signe pour une motorisation traditionnelle avec des dispositifs permettant de maîtriser les consommations et les prix. Deux en un pour volvo Avec un dispositif hybride (diesel + électrique) dont des accus rechargeables sur secteur, le V 60 Plug-in propose le deux en un. En mode pure (électrique), la V 60 peut parcourir beaucoup plus que ses concurrentes Toyota ou PSA, jusqu à 30 km en rythme modéré. En mode Hybrid, le moteur électrique opère jusqu à 70 km/h puis le diesel se met en action pour une motorisation combinée des deux. En mode power, les deux moteurs ajoutent leurs puissances pour un agrément de conduite accru. En mode AWD, la V 60 devient une 4 roues motrices sans arbre de transmission central mais par couplage électronique qui gère la répartition de puissance en fonction de l adhérence (neige, humidité, etc). Tout ceci se passe en douceur sans le moindre heurt. Enfin, si la batterie donne des signes de fatigue, le bouton save» permet de la recharger par le diesel avec, évidemment, moins d avantage sur la consommation. Après un essai très efficace puisqu empruntant tous les profils de voies, on peut parler à coup sûr de moins de 3l, ce qui est remarquable. Avec ses qualités intrinsèques de classe, de tenue de route et de confort, ce superbe break Volvo suréquipé se paye cher au prix unique de Le break Mazda 6 acé et économique Deux fois moins cher pour la mazda 6 Racée et particulièrement soignée de fabrication, la Mazda 6 a choisi une orientation beaucoup plus économique que Le break Volvo V 60 classieux et hybride l hybridation avec des prix très raisonnables à partir de D abord, elle pèse 100 kg de moins que sa devancière. Ensuite, elle répond déjà à la norme EURO 6 grâce à la conjugaison de multiples technologies originales. De telle sorte que le diesel 2,2 l de 150 ch dispose d une version entreprise» affichant une consommation de 3,9 l/100 km, soit des rejets de CO2 de 104 g/km pour une TVS (Taxe sur les Véhicules de Société) la plus basse du marché. Puisqu il faut comparer ce qui est comparable, parlons du break exceptionnellement plus court que la berline, ce qui lui donne une élégance supplémentaire. Pour l habilité, ce modèle de 4, 73 m offre moult possibilités avec de nombreux rangements, une belle place aux jambes aux places arrière et un coffre de 522 L. Voilà donc une routière qui s installe avec importance parmi les choix possible entre Allemandes et Françaises par son rapport qualité/prix, sa garantie trois ans et ses équipements très complets. Notamment au second niveau avec un GPS et le système bluetooth entre autres, niveau auquel le break est au même prix que la berline à Benjamin Routard

4 4 L APAC vous informe Assurance responsabilité civile professionnelle L AGENT COMMERCIAL qu il exerce en nom propre ou en société est un entrepreneur. Une des conséquences de son activité est que l Agent Commercial est responsable de ses actes vis-à-vis de son mandant, vis-à-vis de ses clients, de ses salariés et naturellement de tout tiers. Force est de constater que la très grande majorité des contrats d assurance du marché, bien que dénommés Assurance de responsabilité civile professionnelle ne garantissent en fait que les dommages accidentels occasionnés aux tiers, et en aucun cas les conséquences financières des fautes,erreurs ou omissions de conseils dans le cadre de l exercice de leur mandat. Il est donc très fortement conseillé à l Agent Commercial de souscrire à la garantie complète qui le protégera de mise en cause par son client ou son mandant, en cas d impropriété ou de non-conformité du bien ou du service livré du fait d une erreur dans l exécution du mandat. Sans garantie d assurance, l agent commercial sera exposé à des frais de procédures longs et coûteux. S il est reconnu responsable, il devra indemniser les lésés ou ceux considérés comme tels sur ses fonds ou à défaut sur ses biens propres. C est pour cette raison et pour préserver dans le cadre de votre mission vos droits et vos intérêts, que votre Organisation professionnelle a négocié avec GEPCA la mise en place d un contrat de responsabilité civile professionnelle complet et adapté à vos obligations et à l application de votre statut. Si vous n avez pas encore souscrit au contrat de groupement d assurance de responsabilité civile professionnelle des adhérents de l APAC et que vous pensez que votre contrat actuel est suffisant pour vous éviter toute mauvaise surprise lors d un sinistre, nous vous conseillons l envoi d un courrier du type ci-dessous : Le contrat d assurance que j ai souscrit sous les références ci-dessus, couvre-t-il : 1. Les conséquences financières d une faute, erreur, omission, commise dans l exercice de ma profession d agent commercial au préjudice d un tiers, d un client ou d un mandant, en l absence de tout dommage matériel ou corporel.? 2. Les conséquences du vice caché du produit livré en cas de défaillance de mon mandant? Ce courrier est disponible en pdf sur notre site : > rubrique agent commercial. En savoir plus : TÉLÉCHARGER LETTRE À ADRESSER À VOTRE ASSUREUR ACTUEL Il y a une forte probabilité que les réponses soient négatives donc que vous soyez en danger Pour plus d informations, il convient de nous contacter : GEPCA département Agent commercial : 6 Place des Tapis LYON Responsable Pierre DEROUX. Tel Fax : Site : Mail

5 L APAC vous informe 5 Rémunération des commerciaux: quelle politique pratiquer? Le développement d une expertise professionnelle au service des managers commerciaux est une des priorités des Dirigeants Commerciaux de France. Quel manager commercial, quel chef d entreprise ne s est jamais demandé si son système de rémunération des commerciaux était adapté et efficace? C est pourquoi l Observatoire Permanent de la Fonction Commerciale des DCF étudie entre autre la rémunération des commerciaux, avec l appui des membres des 80 associations DCF, ainsi que du Club Premier des DCF qui rassemble les décideurs commerciaux des grands groupes. Les conclusions de cette étude sont l objet d un livre blanc, téléchargeable sur le site des DCF. Une approche traditionnelle voudrait que les critères quantitatifs de la rémunération soient intrinsèquement liés à un contexte de croissance, dans des marchés non encore saturés, où l objectif de l entreprise est de gagner des parts de marché, et que des critères plus qualitatifs soient mieux adaptés à des marchés saturés, où la fidélisation et une meilleure pénétration chez le client sont les contributeurs majeurs de la performance. Le présent «Livre Blanc» se focalise sur cette part variable de la rémunération, dans le contexte actuel. Il s appuie sur les résultats du baromètre DCF de la Fonction Commerciale, et en particulier sur une étude menée à l automne 2012, dont il présente les éléments chiffrés. Il interroge les pratiques autour du témoignage d experts, essentiellement les directeurs commerciaux membres du «club premier DCF. Il replace la problématique de la rémunération des commerciaux dans le contexte global des politiques de rémunération des entreprises, au travers de la contribution d un des experts du domaine, le cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management), partenaire du Livre Blanc. Il débouche enfin sur des constats, assortis de recommandations opérationnelles : La pratique du variable est aussi utile en période de crise qu en environnement de croissance - les critères quantitatifs «traditionnels sont encore ceux que l on utilise majoritairement et qui continuent de faire leurs preuves. La complexité croissante du métier et l intensification de la concurrence impacte la productivité - avant le taux de transformation - et pousse au maintien d une part variable importante directement liée au chiffre d affaires réalisé. La sophistication des outils (segmentation commerciale, articulation avec le marketing opérationnel, etc.) pousse à mieux qualifier la nature des actions afin de définir des objectifs quantitatifs et qualitatifs différents et conduit à des systèmes d incitation variés, dans lesquels le mode de rémunération a sa place. Toutefois, la complexification de la formulation des objectifs, la sophistication des process et des outils conduit par contre, trop souvent, à rendre opaque un mécanisme d élaboration de la rémunération qui doit rester simple et transparent efficace. pour être réellement Téléchargez gratuitement ce livre blanc sur : > rubrique Expertise/Publications.

6 6 l apac vous informe Vendredi 22 mars 2013: Salon et 21 ème congrès annuel des agents commerciaux de France La traditionnelle Assemblée Générale où le rapport financier, le rapport moral furent présentés respectivement par François DELAPORTE, Vice Président Ile de France et Trésorier de l APAC, ainsi que par notre Expert-comptable Fabien GATHERON et par Michel GABORIAU, Vice Président Nord Ouest, qui a ensuite laissé place au Congrès ouvert par Olivier MAZOYER, Président National. Avant le démarrage de la journée du Congrès, la mise en place. Face à une crise qui s enlise, il existe deux pistes d action pour les entreprises : l innovation et le dynamisme commercial. Pour l innovation, à chacun d être créatif! Pour le dynamisme commercial, c est l affaire de l APAC et de ses agents commerciaux, forces vives de l entreprise. C est ce qu ont pu d ailleurs constater l après-midi les visiteurs du Salon des Forces de Ventes Associées. Avec plus d une quarantaine d exposants, dont de nombreuses sociétés étrangères, cet événement a permis de mettre en lumière la parfaite adéquation des agents commerciaux indépendants avec les besoins des entreprises qui veulent continuer de se développer avec de nouvelles compétences. Maître Jean-luc MICHEL, Avocat Conseil de l APAC n a pas manqué de rappeler l importance de l obligation de loyauté dans la relation Agent Commercial / Mandant. Obligation incombant tant à l agent qu au mandant dans le cadre de cette relation ; de telle sorte que cette obligation s avère réciproque pour les deux parties au contrat. A noter que son manque de respect par l une ou l autre des parties peut avoir de lourdes conséquences sur l exécution du contrat. Patricia KELTNER-MONTVERNAY, Responsable Service Juridique APAC ; Maîtres Jean-Luc MICHEL et Jacques HILBERT-THOMASSON Avocat-Conseils APAC Jaap VAN TILL, Secrétaire Général de l IUCAB, après un bref historique de l IUCAB qui cette année a fêté au mois de juin ses 60 ans lors du Delegates Meeeting qui s est tenu à Salzburg, a souligné la nécessité d avoir une organisation internationale telle que l IUCAB. Ceci a été l occasion de rappeler que les agents commerciaux sont une vraie solution pour le dynamisme des entreprises. Le Salon a ainsi été l occasion de donner de vraies opportunités de sortie de crise pour les agents commerciaux comme pour les entreprises. En matinée les congressistes ont effectué une réflexion de fond autour de thèmes d actualité. Olivier MAZOYER, Président APAC et Jaap VAN TILL, Secrétaire Général IUCAB

7 l apac vous informe 7 Salon et 21 ème congrès annuel des agents commerciaux de France L IUCAB constitue avec les organisations nationales membres une complémentarité que ce soit pour assurer la promotion de la profession d agent commercial, ou de la protection d un point de vue juridique de cette profession, ou bien encore d avoir une influence sur un plan politique et économique. Ce fut aussi l occasion de rappeler l existence de la plateforme de mise en relation business international André COMTE-SPONVILLE de manière plus philosophique est intervenu sur le thème, le commerce est-il moral? On a donc besoin du marché pour vendre, pour faire du commerce. qui permet aux industriels et aux agents commerciaux de pouvoir se rencontrer pour de nouveaux partenariats au niveau international. Jacques BENN, Président des DCF, après avoir brossé le profil et l organisation interne de la Fédération des Dirigeants Commerciaux de France a souligné la complémentarité et la nécessité d agir ensemble avec l APAC sur des sujets communs. Il s est félicité de ce partenariat et des actions communes qui ont pu être menées. Jacques BENN, Président DCF André COMTE-SPONVILLE Lors de cet exposé, il a été démontré que le commerce n est pas immoral, ni moral car la valeur morale suppose le désintérêt ; or, le capitalisme fonctionne à l intérêt personnel et pas en fonction de la vertu ou du désintérêt. Le commerce est donc amoral. L agent commercial doit donc être fiable vis-à-vis de ces clients, de ces mandants et doit donc les choisir pour des raisons économiques et dans son intérêt, puisque tel qu indiqué ci-dessus le capitalisme fonctionne non pas à la vertu, au désir, mais à l intérêt personnel, à l égoïsme. Cependant, le commerce est un facteur de solidarité car la richesse ne suffit pas à faire une société. Jean Valognes Vainqueur du tirage au sort organisé par notre partenaire LE LIDO représenté par Carole LOUBEAU L actualité de l organisation a su aussi se faire plus festive avec notamment un nouveau partenariat avec le Lido, annoncé par Patricia KELTNER- MONTVERNAY. Le trophée APAC-MACIF a été remis cette année par Pascal VASSAIL de la MACIF et Jacques BENN Président DCF : le lauréat 2013 est Pierre-Emmanuel ROQUE, agent commercial dans le textile prêt-à-porter. Cette journée s est clôturée par la traditionnelle Nuit de l APAC organisée cette année au restaurant Le Purple, privatisé pour l occasion, situé dans le tout nouveau quartier de La Confluence. Rachel Detain

8 8 PARTENARIAT APAC-EOVI pour nous contacter la qui renouvelle la mutuelle eovi.fr Vous voulez en savoir plus sur les garanties Eovi entreprises? Retournez ce coupon à : Eovi mutuelle - Réseau PI/TPE - 19 rue Benoît malon Roanne Nom :... Prénom... Adresse :... Ville :... Code postal : Entreprise :... Statut : TNS Salarié Tél : mobile : APAC

9 La transmission du contrat d agent commercial APAC INFOS #64 BRÈVES 9 Est-il possible de transmettre un contrat d agent commercial, à qui, pourquoi et selon quelles modalités? Nous savons avec l APAC que ces questions vous préoccupent légitimement et si elles ont déjà fait l objet de différents débats, il nous a paru utile de fixer par écrit un résumé des principales réflexions que ce sujet nous inspire. 1. Un contrat d agent commercial peut-être cédé ou transféré car un contrat d agent commercial a une valeur patrimoniale. Un agent commercial peut donc céder les droits et les obligations qu il détient sur un mandat. Il peut apporter le contrat, après l avoir fait valoriser, dans une société à laquelle il participerait. Dans tous les cas, le transfert, la cession ou l apport ne peut se faire sans l accord du mandant. Cette règle est tirée de l article L du code de commerce qui précise qu en cas de rupture de son contrat commercial, l agent perd son droit à indemnité si, selon un accord avec le mandant, il cède à un tiers les droits et obligations qu il détient en vertu du contrat d agence. Qu il s agisse d une cession à titre onéreux, d un transfert ou d un apport à une société, cette règle s applique puisqu alors la société, fusse-t-elle créée par l agent commercial lui-même est bien un tiers par rapport au contrat. De cette règle il ressort que passer outre et ne pas obtenir l accord express du mandant expose l agent commercial à un risque de rupture et ce risque est sensiblement accru lorsque le contrat contient une clause selon laquelle il a été signé «intuitu personae», c est-à-dire en considération de la personne, de l agent commercial signataire. Toutefois, la nécessité d obtenir l accord du mandant pour procéder, transférer ou apporter le contrat, n ouvre pas au mandant de refuser systématiquement et impunément le projet. La jurisprudence considère en général que le fait pour un mandant de refuser le successeur présenté, qu il soit personne physique ou personne morale, alors que le sucesseur offre toutes les garanties de sérieux, d expérience et de professionnalisme, peut revêtir un caractère abusif de nature à pouvoir assimiler le refus abusif en une volonté de rupture susceptible d exposer le mandant au paiement de l indemnité prévue par la loi et la jurisprudence en cas de rupture de contrat. Le projet de cession, d apport ou de transfert ne peut pas davantage donner valablement au mandant le moyen ou le prétexte de vouloir imposer des modifications au contrat. Le mandant qui subordonnerait son accord à l acceptation par l agent de modifications au contrat, ferait d avantage encore la démonstration de l échec abusif fait au projet de cession ou de transfert. 2. Sous les conditions et réserves exprimées ci-dessus, les droits attachés au contrat peuvent être cédés à toute personne physique ou morale, y compris à la société commerciale que l agent déciderait de créer dans le cadre d une réorganisation de son activité professionnelle. En cas de création de société par l agent commercial titulaire du contrat, celui-ci peut également faire l objet d un apport en nature au capital de la société. Cet apport en nature doit alors faire l objet d une évaluation comptable. 3. Pourquoi céder les droits sur un contrat? Cette question ne peut appeler une réponse unique et exhaustive à la fois. Tout est cas d espèce. Il a été rappelé précédemment que le contrat d agent commercial bénéficie d un caractère patrimonial. La vente des droits détenus sur un contrat d agent commercial implique nécessairement le paiement d un prix à déterminer et donc une trésorerie pour l agent commercial. L apport du contrat dans une société commerciale peut parfois constituer pour l agent le moyen de transférer un outil de production à ses enfants qui reprendraient son activité professionnelle dans le cadre d une structure commerciale mieux construite qu une activité libérale. C est alors une forme de transmission du patrimoine professionnel. La cession du contrat d agent commercial s envisage souvent lorsque l agent souhaite pouvoir faire valoir ses droits à la retraite. A cet égard, il convient de rappeler que contrairement à certaines idées reçues, la décision de faire valoir ses droits à la retraite ne rend pas l agent commercial ipso facto créancier d une indemnité de rupture que lui devrait le mandant. La cession par l agent commercial de ses droits sur son contrat est une solution qui lui offre le double avantage de mettre en place sa retraite en cédant son «outil de production» qu est le contrat d agent commercial. La question de la fiscalité de cette opération est suffisamment importante pour qu une étude spécifique lui soit consacrée au cas par cas. 4. En ce qui concerne les modalités, il est bien entendu que la cession ou l apport au capital d une société doit faire l objet d un écrit et la prudence recommande pour cela l assistance d un conseil connaissant bien les arcanes de votre profession. En ce qui concerne le transfert, si un écrit est toujours souhaitable, il n est toutefois pas nécessaire. Telles sont les quelques observations succinctes qu il nous a paru utiles de résumer et qui ne peuvent constituer un catalogue complet des hypothèses et solutions qui peuvent être préconisées et mises en place au regard des situations individuelles qu il convient toujours d examiner avec attention. Jacques HILBERT THOMASSON Avocat à la cour 9 rue Boissac LYON Tél Fax

10 10 LES BONNES ÉTAPES Un play-boy en pays basque Une étape en trois étoiles et une Michelin de table pour 96 E, c est possible à l Auberge Basque de Saint-Pée, chez Cédric Béchade! Une piperade Le courage n est pas la moindre des qualités de ce jeune chef ambitieux. A peine installé dans des murs magnifiques, le voilà déjà paré de l étoile Michelin qu il ne souhaitait pas aussi rapide : «J avais demandé un sursis de cinq ans mais tout est arrivé très vite». D abord le coup de foudre pour une demeure sublime emblématique du pays basque. De la cuisine ouverte sur le restaurant, il dit «J aurais même pu l implanter au centre de la salle» aux douze chambres gérées par son épouse Marion, le bon goût et l harmonie dominent un endroit paisible à quelques encablures de Bayonne et Biarritz au cœur d un site enchanteur. Les beige, les marron et les tons d ardoise se marient à merveille avec les couleurs environnantes dans des pièces en osmose avec le modernisme. Chef Play-boy restaurant avenue Poincaré, puis il le suit au Plazza-Athénée où il seconde Jean-François Piége avant de devenir chef au restaurant La cour jardin. Et le voilà en recherche pour réaliser avec les artisans locaux ce havre de paix dans cette ancienne ferme du XVII ème siècle ouverte sur la Rhune. Avec le succès immédiat, la tête ne tourne pas pour autant, les pieds restent sur terre et les prix serrés. La chambre trois étoiles, le dîner trois plats et le petit déjeuner pour 96 constitue sans aucun doute l un des meilleurs rapports qualités/prix pour un agent commercial en déplacement dans les Pyrénées. Cuisine gourmande et locale Sans trop pécher par trop d innovation, Cédric Béchade sait donner sa patte à une cuisine gourmande autour des produits du pays basque. Sa pipérade à 8 n a pas d égal de moelleux. Ses chipirons à l encre de seiche à 11 s inscriront dans vos mémoires. Son gâteau basque à l Ossau-iraty à 7 nous a réconcilié avec le fromage de brebis parfois un peu sec. Le merlu, façon Guipuzkoana à 14 peut compléter merveilleusement l une de ces entrées. Et puis tout simplement le riz au lait-chocolatgriotte à 5 pour terminer un déjeuner de passage réussi. Il tient également une formule à deux plats à 29 avec un verre de vin. En bouteille, les vins seront du sud-ouest, du bordelais, voire d Espagne à partir de 18. Nous ne saurions trop vous recommander un Pessac Leognan, le Dada de Rouillac 2009 à 26 pour un repas d affaire qui joindra l utile à l agréable. Jérôme Chinois L Auberge basque : St-Pée-sur-Nivelle Ancienne route de St-Pée à St-Jean-de-Luz Tél : (Fermé lundi, mardi midi et samedi midi) Le goût du succès Avant ses quarante ans, ce play-boy limougeaud aura vécu un parcours de maître queux. L hôtel du Palais à Biarritz lui aura donné l envie de revenir un jour dans cette région. Il réalise ce vœu. Mais auparavant, il monte à Paris. Après l hôtel de Crillon, il rejoint Alain Ducasse pour l ouverture d un L auberge basque

11 PARTENAIRES APAC 11 Alliez travail et plaisir au Lido de Paris! Réunissez vos clients ou partenaires au sein du salon Bluebell. Situé au 1er étage et empreint de l histoire du Lido, le lieu est idéal pour se retrouver en petit comité le temps d une réunion ou d un cocktail apéritif. En fin de journée, réservez une surprise à vos invités : la visite commentée des secrètes coulisses du Lido. Rejoignez ensuite la salle panoramique pour le Dîner-Revue. A travers 4 soirées au choix, vous découvrirez une cuisine savoureuse et authentique, élaborée chaque soir, sur place par notre Chef. Crédit photo : PICS A 21h, place à la revue «Bonheur» emmenez par les légendaires Bluebell Girls ; Entre costumes de rêves et décors insensés, les artistes vous transporteront dans un univers magique et inoubliable! Offre APAC 10% de remise sur les formules Dîner-Revue et Champagne-Revue jusqu au 31/03/2014 (hors dates spéciales) Gérez votre activité d un seul clic... avec GESTACOM partenaire de l APAC Gestion des fichiers clients/prospects. Gestion des commandes/devis/factures. Gestionnaire d affaires intégré. Agenda/Semainier Synchronisés Nombreux assistants. Outils de communication. Gestion des documents liés. Statistiques croisées. Gestion des articles/références produits. Gestion des mandants/groupements/accords. Relevés et facturation Commettants. er intégré, synchro Outlook. Fonctions Négoce. Module télévente / Cadencier / EDI. Module de relevé de prix et analyse DN. Géolocalisation clientèle. Disponible via plusieurs modes de fonctionnement : Monoposte. Mono-utilisateur / Multipostes. Multipostes Client/serveur/Synchronisés. Solution hébergée. Utilisation sous TSE / Citrix. Le mode bureau à distance (TSE ou Citrix) vous permet de fonctionner sur les supports nomades (Ipad Tablette Android). Exportation des contacts et calendriers via Outlook vous permettant une synchronisation sur Iphone, BlackBerry et Windows Phone ou Android. Utilisation sur ordinateur Mac par le biais de «BootCamp» ou «Parallels Desktop. Contactez-nous pour obtenir une démonstration en ligne gratuitement. Version d évaluation disponible après démonstration De nombreux avantages sont à votre disposition grâce au partenariat APAC GESTACOM SARL 36 route de la Chapelle sur Erdre Nantes Tél : / Mail :

12 12 MACIF Plus de 90 % de nos sociétaires sont satisfaits de la prise en charge de la déclaration de leur sinistre*. 03/13 La Macif est engagée depuis plusieurs années dans une démarche qualité exigeante qui vise à améliorer constamment la satisfaction de ses sociétaires. C est ainsi que la certification de service en assurance dommages a été renouvelée par Afnor Certification pour la 3 e année consécutive. Pour découvrir ces 23 engagements, rendez-vous sur Macif.fr. Afnor Certification : 11 rue Francis-de-Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex. *Pourcentage de sociétaires satisfaits de la prise en charge de leur sinistre IRD le jour de la déclaration. Source interne Macif. Baromètre Mesure de la qualité perçue. MUTUELLE ASSURANCE DES COMMERCANTS ET INDUSTRIELS DE FRANCE ET DES CADRES ET SALARIéS DE L INDUS- TRIE ET DU COMMERCE. Société d assurance mutuelle à cotisations variables. Entreprise régie par le Code des assurances. Siège Social : 2 et 4, rue de Pied de Fond Niort. AP QUALITE HAB TS 11_210x297.indd 1 29/03/13 11:20 APAC 71 Rue Pierre Corneille LYON T. +33 (0) F. +33 (0) Rue des Saussaies PARIS T. +33 (0) F. +33 (0) Association loi N Préfecture de Lyon - NAF 911A - Siège Social : Lyon Directeur de la publication : Olivier MAZOYER Comité de rédaction : Rachel DETAIN, Delphine GOMES, Patricia KELTNER-MONTVERNAY Ont participé à ce numéro : Ont participé à ce numéro Pierre-Emmanuel ROQUE, Benjamin Routard, GEPCA, LANGUE.COM, DCF, EOVI, Jacques HILBERT-THOMASSON, LIDO, Jérôme Chinois, GESTACOM, MACIF. Crédits photos : APAC LIDO Publicité : Alain PERRIN Conception et réalisation : Arbonne de Laurencin 81, rue de la République Lyon T F

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente PREAMBULE Le client souhaite se doter d un site internet Il a lancé une consultation préalable, qui a été communiquée à Nexus Création et a permis d élaborer une proposition

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26 C.F.H.M. 10/26 Article 1 - Dénomination Il est formé entre les membres qui adhèrent aux présents statuts une fédération, régie par les dispositions du Livre IV du code du Travail, qui prend la dénomination

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

JEUDI 12 FEVRIER 2015 Mandatez un agent commercial Pourquoi faire appel à un agent commercial pour son entreprise et quels sont les critères de choix? 1 L AGENT COMMERCIAL: CE QU IL N EST PAS L agent Commercial

Plus en détail

S installer en Franchise. Mode d emploi

S installer en Franchise. Mode d emploi S installer en Franchise Mode d emploi Le principe de la franchise Le franchiseur Un concept franchisable qui s appuie sur 3 éléments de base : 1 / La propriété d une marque, d une enseigne, d une raison

Plus en détail

QUATRE EVENEMENTS QUE VOUS NE DEVEZ PAS MANQUER Pour faciliter vos démarches suivez attentivement les informations ci-dessous :

QUATRE EVENEMENTS QUE VOUS NE DEVEZ PAS MANQUER Pour faciliter vos démarches suivez attentivement les informations ci-dessous : GUIDE PRATIQUE CONGRES APAC - IUCAB MARRAKECH DU MERCREDI 1 ER AU SAMEDI 4 JUIN 2011: Mercredi 1 er Juin 2011 : Congrès APAC Jeudi 2 juin 2011 : SALON DES FORCES DE VENTE ASSOCIEES Vendredi 03 Juin 2011

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos le Exco. Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire Préambule 11 Présentation du réseau EXCO et de KRESTON INTERNATIONAL LTD 22 Présentation

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente.

Les Ateliers de l Epargne, une nouvelle approche financière, originale et pertinente. DOSSIER DE PRESSE Georges BILLAND Lieu dit Bouharée 35 230 ORGERES Tél : 02 99 83 46 77 Rennes, le 25 Mars 2011 Port : 06 29 23 08 32 Email : georges.billand@hotmail.fr En résumé : Les Ateliers de l Epargne,

Plus en détail

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel

CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE. Maurice Blondel CONSEIL EN ORGANISATION ET STRATÉGIE PATRIMONIALES L AVENIR NE SE PRÉVOIT PAS, IL SE PRÉPARE Maurice Blondel CONSTITUER VALORISER TRANSMETTRE VOTRE PATRIMOINE Notre objectif Vous apporter un conseil sur

Plus en détail

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF»

LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» LETTRE DE MISSION EN VUE DE LA VENTE D UN IMMEUBLE«MANDAT EXCLUSIF» ENTRE. Agissant en qualité de cédants des biens et des droits immobiliers ci-après énoncés ET MAÎTRE AVOCAT au Barreau de Domicilié au

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

SINGAPOUR & HONG KONG

SINGAPOUR & HONG KONG MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE HABITAT - DECORATION MOBILIER, LUMINAIRE, LINGE DE MAISON, JARDIN, 2 ND ŒUVRE DU BATIMENT Du 20 au 25 novembre 2011 OBJECTIFS DE LA MISSION Prospecter de nouveaux marchés

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes

AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes AXIOME AUDIT & STRATEGIE Société de Commissariat aux Comptes RAPPORT DE TRANSPARENCE Etabli en application de l article R 823-21 du Code de commerce Exercice clos le 30 juin 2015 Axiome Audit & Stratégie

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes :

RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014. L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : RAPPORT DE TRANSPARENCE EXERCICE 2014 I PRESENTATION DU CABINET 1.1. - Description des entités CAC L activité de commissariat aux comptes s exerce au travers des structures suivantes : - La Société FIDECOMPTA

Plus en détail

CONVENTION FFCGEA -SIAGI

CONVENTION FFCGEA -SIAGI CONVENTION FFCGEA -SIAGI Entre : La Fédération Française des Associations de Gestion et de Comptabilité et des centres de Gestion et de l Economie de l Artisanat, association loi 1901 dont le siège est

Plus en détail

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association

communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association communication Votre vitrine web avec Axofi Communication Présentation de votre vitrine web accèssible sur le site de l association ,, Véritable partenaire du commerce de proximité, nous vous accompagnons

Plus en détail

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL

LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING EN FRANCE ET A L INTERNATIONAL LA RELATION CLIENT BOOSTEZ VOTRE DEVELOPPEMENT AVEC RING OUTSOURCING AGENCE LA SEYNE SUR MER 159 chemin de Bremond 83500 La Seyne Sur Mer 06 25 601 602 09 54 39 03 07 www.ringoutsourcing.fr contact@ringoutsourcing.com

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR

EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR EDITEUR DE LOGICIELS POUR LES EXPERTS-COMPTABLES WWW.RCA.FR FIDÉLISER SES CLIENTS ET DÉVELOPPER SON CHIFFRE D AFFAIRES Vous venez d acquérir le Full Services RCA, bravo pour votre choix. Vous avez désormais

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010

RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 RAPPORT DE TRANSPARENCE Exercice clos 31 décembre 2010 Etabli en application de l article R823-21 du Code de Commerce 1 Présentation du cabinet 1.1 Description du cabinet Monsieur Laurent ARROUASSE exerce

Plus en détail

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité Devenir agent général d assurance Entrepreneur Indépendant Relation onseiller Écoute Clients Libre Proximité Collaborateurs Assurance Quelques chiffres... 13 000 Les agents généraux d assurance sont au

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

IT-SA 2010 Mission Découverte

IT-SA 2010 Mission Découverte IT-SA 2010 Mission Découverte Nuremberg - Allemagne Jeudi 21 octobre 2010 Soyez présent sur la première plateforme européenne de rencontre autour de la sécurité informatique Un événement spécialisé d envergure

Plus en détail

Maekawa Expertise comptable

Maekawa Expertise comptable Bejanin Dermagne Maekawa associés Maekawa Expertise comptable nous Nos services Secrétariat juridique 1 «A vos côtés à chaque étape de vos projets, nous pouvons vous accompagner via toujours + de services.»

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

90% Le Réseau. des mandataires immobiliers. de commission d agence! Nous recrutons! Rejoignez-nous sur : www.ebusiness-immobilier.

90% Le Réseau. des mandataires immobiliers. de commission d agence! Nous recrutons! Rejoignez-nous sur : www.ebusiness-immobilier. Le Réseau 90% de commission d agence! Indépendance Accompagnement Évolution Diminution des coûts Outils Communication Nous recrutons! 10 ans d expérience dans l immobilier au service du réseau d agents

Plus en détail

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr

dependance Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr EPARGNE RETRAITE PREVOYANCE dependance ANPERE ANPERE Retraite, Associations d assurés partenaires d AXA anpere.fr VOS INTERLOCUTEURS Le Conseiller AXA, votre interlocuteur privilégié Proche de vous, il

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Syndicat National de la Banque et du crédit

Syndicat National de la Banque et du crédit Syndicat National de la Banque et du crédit Affilié à la Confédération Française de l Encadrement - CGC FORMATION SYNDICALE 1er semestre 2013 Constructif Libre Professionnel Apolitique SNB/CFE-CGC 2, rue

Plus en détail

La protection juridique des professionnels du Transport

La protection juridique des professionnels du Transport La protection juridique des professionnels du Transport Présentation de Judicial 2013 I Les solutions d accompagnement juridique pour les Professionnels du Transport 2 Qui sommes-nous? Accompagner et prendre

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts:

Guide pratique. INFORMEZ votre assureur des dégâts: Guide pratique INFORMEZ votre assureur des dégâts: Prenez des photos en l état des locaux, matériels et marchandises avant tout nettoyage et/ou débarrassage Etablissez un inventaire de tous les dommages

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens

LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens LES PROFESSIONNELS DE SANTE ET LE TIERS PAYANT COMPLEMENTAIRE Enquête Mut Santé/TNS Healthcare auprès de 150 pharmaciens Nouvel opérateur de la gestion du Tiers Payant Complémentaire, Mut Santé a souhaité

Plus en détail

Préprogramme des thématiques

Préprogramme des thématiques 16 & 17 novembre 2011 Cité des Congrès de Nantes Préprogramme des thématiques Thème 2011 Comment booster son développement commercial? Programmes dédiés Jeunes et entrepreneurs My franchise et commerce

Plus en détail

Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller! SECOVAL Expertise & Conseils

Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller! SECOVAL Expertise & Conseils Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller! SECOVAL Expertise & Conseils Qui sommes-nous? Le cabinet SECOVAL Expertise & Conseils, fort d une expérience de plus de 35 ans sur Manosque et ses

Plus en détail

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC

7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC 7 ACTIONS MARKETING POUR VENDRE PLUS AVEC SOMMAIRE EDITO... 3 1. Visez à décrocher des ventes récurrentes... 5 2. Envoyez des newsletters ciblées... 6 3. Ciblez selon des critères géographiques... 8 4.

Plus en détail

Convention d utilisation de «e-services des AP»

Convention d utilisation de «e-services des AP» Pagina 1/6 Convention d utilisation de «e-services des AP» Après avoir pris connaissance de la présente convention, veuillez en accepter les dispositions en complétant les données manquantes et en apposant

Plus en détail

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques

2012-2015. Formation I Déclic création d entreprise. Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise. Objectifs pédagogiques 2012-2015 Formation I Déclic création d entreprise Pour les demandeurs d emploi porteur d un projet de création d entreprise Objectifs pédagogiques Acquérir le socle de connaissances et d outils nécessaires

Plus en détail

ANNEXE N 5. Médiateur du Groupement des entreprises mutuelles d assurances (GEMA) Historique du dispositif. Description

ANNEXE N 5. Médiateur du Groupement des entreprises mutuelles d assurances (GEMA) Historique du dispositif. Description ANNEXE N 5 Médiateur du Groupement des entreprises mutuelles d assurances (GEMA) Historique du dispositif À l instar du dispositif de médiation de la FFSA, celui du GEMA, dans sa forme actuelle, découle

Plus en détail

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial

Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Le Pack Pro : Dirigeants de TPE, confiez l ensemble de vos problématiques juridiques à Judicial Présentation de Judicial 2013 I Pack Pro : la solution d accompagnement juridique pour les Dirigeants de

Plus en détail

MON COMITÉ D ENTREPRISE

MON COMITÉ D ENTREPRISE MON COMITÉ D ENTREPRISE Banque coopérative et authentiquement mutualiste, le Crédit Mutuel Nord Europe a pour objectif d améliorer chaque jour la qualité de la relation et du service à ses sociétaires

Plus en détail

A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition

A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition A l attention de tous les pratiquants d enduro Loisir Entrainement - Compétition Table des matières 1. Avant propos 2. Nouvelles règles pour l enduro 3. Obligation d assurer un véhicule à moteur 4. Assurance

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

Donation et Assurance Vie. Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir?

Donation et Assurance Vie. Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir? Donation et Assurance Vie Et si vous profitiez des avantages de l assurance vie pour aider vos proches à préparer leur avenir? Profitez des avantages fiscaux de la donation pour transmettre votre patrimoine

Plus en détail

Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015

Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015 Le Crédit Impôt Innovation : une opportunité pour le design. Fevrier 2015 Fédération des Designers Industriels Le 2 décembre 2014, la FéDI organisait à Lyon une réunion d information sur le Crédit Impôt

Plus en détail

Les Entreprises Familiales

Les Entreprises Familiales Les Entreprises Familiales Paris, le 5 Fevrier 2008 Les Entreprises Familiales Centenaires sont en France 1400 (présentes dans presque tous les secteurs) dont 400 dans le secteur des Vins et Spiritueux.

Plus en détail

Créer son entreprise

Créer son entreprise Créer son entreprise (Cycle gestion d entreprise) Formation de 6 jours - Créer son activité - Le cadre juridique, fiscal et social - Business plan et finances - Lancer son activité - Présenter et vendre

Plus en détail

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance

Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Communication FSMA_2015_13 du 26/08/2015 Position de la FSMA en ce qui concerne les éléments essentiels du contrat d assurance Résumé/Objectifs: Par le biais de cette position, la FSMA souhaite tout d

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pourquoi souscrire un contrat Multirisque Construction? Un contexte législatif contraignant Depuis l entrée en vigueur de la loi Spinetta (votée le 04/01/1978), le secteur du bâtiment

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

Club Jeune Génération Ouest Préparons l avenir ensemble

Club Jeune Génération Ouest Préparons l avenir ensemble Club Jeune Génération Ouest Préparons l avenir ensemble " Intégrer l'entreprise familiale pour y travailler à un poste clé, voire diriger et succéder à ses parents ou sa famille n'est pas simple. Un équilibre

Plus en détail

Créer son entreprise Développer son activité

Créer son entreprise Développer son activité Créer son entreprise Développer son activité L Offre de Vendée 2ème semestre 2013 1 Envie d indépendance? De créer votre entreprise? BGE, spécialiste de la création d entreprise, depuis plus de 30 ans,

Plus en détail

Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller!

Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller! Des experts à votre écoute pour mieux vous conseiller! Qui sommes-nous? Le cabinet SECOVAL Expertise & Conseils, fort d une expérience de plus de 35 ans sur Manosque et ses environs, est spécialisé dans

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

Information sur l Assurance MOTO

Information sur l Assurance MOTO group Information sur l Assurance MOTO Avec AssurOne Group, l assurance Moto devient simple. Notre rôle est de vous proposer un contrat avec toutes les garanties dont vous avez besoin pour rouler en toute

Plus en détail

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS

NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE POUR AFFIRMER UNE IMAGE POSITIVE ET ATTRACTIVE DES EXPERTS-COMPTABLES BRETONS NOTRE MÉTIER CHANGE... CHANGER NOTRE IMAGE 800 EXPERTS-COMPTABLES COMMUNICANTS

Plus en détail

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com OCP business center RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com LE MARCHÉ DES CENTRES D AFFAIRES UN INVESTISSEMENT DANS UN ACTIF DURABLE OCP Business Center réalise l acquisition

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE

MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE SECTEURS INDUSTRIE, SERVICES A L INDUSTRIE, AUTOMOBILE ET EQUIPEMENTS AUTOMOBILES, MECANIQUE, FERROVIAIRE, INFRASTRUCTURES Du 23 au 27 avril 2012 UNE OCCASION UNIQUE

Plus en détail

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR

Rapport de transparence. Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Rapport de transparence Exercice clos le 30 juin 2014 Cabinet EXCO COTE D'AZUR Table des matières Préambule... 1 Présentation de Kreston International LTD... 2 Structure juridique et principaux chiffres...

Plus en détail

Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier?

Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier? Pourquoi et comment réaliser la synergie de collaboration entre l expert-comptable externe et l organisme financier? GÉRARD DELVAUX Président de l IEC Dans cette contribution, notre Président propose une

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE

MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE MARCHES PUBLICS PROCEDURE ADAPTEE Achat de cinq véhicules de services AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE I D E N T I F I C A T I O N D E L O R G A N I S M E Q U I P A S S E L E M A R C H E Communauté

Plus en détail

(Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC

(Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC (Traduction du Greffe) DECLARATION DE M. TREVES, JUGE AD HOC 1. Je souhaiterais, dans la présente Déclaration, expliquer les raisons pour lesquelles j ai voté contre l alinéa 18) du dispositif, au paragraphe

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et

CONTRAT D ADHESION. Entre M... Société... Pour le Centre... Situé... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et CONTRAT D ADHESION Entre M.... Société... Pour le Centre... Situé...... Tél. :... Fax :... dénommé par la suite «l adhérent» et Sonagora, SA Groupe Luz, 6 rue de l Abbé Groult, 75015 PARIS Dénommée par

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Audioprothésiste Une intégration sans pépin Responsable

Plus en détail

Mutavie. L assurance-vie autrement. Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes MUTAVIE 2008

Mutavie. L assurance-vie autrement. Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes MUTAVIE 2008 Mutavie Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes L assurance-vie autrement MUTAVIE 2008 Mutavie Des contrats gérés dans le respect des valeurs mutualistes. Acteur modeste mais néanmoins

Plus en détail

Comptabilité par internet isobec

Comptabilité par internet isobec Comptabilité par internet isobec Sobec a investi dans la réalisation d un logiciel de saisie et de mise à disposition de données comptables. Grâce aux codes qui vous sont fournis, vous avez accès à votre

Plus en détail

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social.

Vente. Formations 2009. www.ifpa-formation.com. Développement personnel. Ressources humaines. Management. Bureautique. Santé social. Développement personnel Ressources humaines Management Bureautique Formations 2009 Vente Santé social Hygiène Linguistique professionnelle Langues vivantes étrangères Tél. : 03 85 42 44 98 www.ifpa-formation.com

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie

CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie CHARTE DE LA MEDIATION BANCAIRE Banque de Nouvelle Calédonie En application de l article L 316-1 du Code Monétaire et Financier, et afin de favoriser le règlement amiable des différents avec ses clients

Plus en détail

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels?

Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Deux ans après le dégonflement de la bulle spéculative, où en sont les actionnaires individuels? Novembre 2003 DEXIA Françoise LEFEBVRE / Marie-Anne DELOEIL Contacts TNS Sofres : Département Communication

Plus en détail

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat

ASSURANCE VIE CARDIF MULTI-PLUS. Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat ASSURANCE VIE Les meilleurs Sicav et FCP dans un seul contrat M. X, 45 ans, avocat, deux enfants de 11 et 15 ans Je m intéresse de très loin à la Bourse et préfère consacrer mon temps libre à ma famille.

Plus en détail

Colloque International IEMA-4

Colloque International IEMA-4 Comment mettre en place un dispositif coordonné d intelligence collective au service de la stratégie de l entreprise. Conférence de Mr. Alain JUILLET - Le 17/05/2010 IEMA4 Pour ne pas rester dans les banalités

Plus en détail