Cumul des pensions du secteur public

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cumul des pensions du secteur public"

Transcription

1 Juin 2014 Cumul des pensions du secteur public Services des Pensions du Secteur public SdPSP Place Victor Horta 40 bte Bruxelles

2 2 3 Table des matières Introduction... 4 Quelques remarques concernant le texte de cette brochure... 4 PARTIE 1 Cumul des pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle ou un revenu de remplacement... 5 PARTIE 2 Le cumul de différentes pensions CUMUL CUMUL PENSIONS DE RETRAITE OU DE SURVIE AVEC UNE ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE... 5 Quels sont les critères à prendre en considération?... 6 Quels sont les revenus à prendre en considération?... 9 Incidences de vos revenus professionnels sur le paiement de votre pension Montant des limites annuelles L année de prise de cours de la pension de retraite ou de survie L année de prise de cours d un cumul de plusieurs pensions L année du 65e anniversaire Règles particulières PENSIONS DE RETRAITE OU DE SURVIE AVEC UN REVENU DE REMPLACEMENT Règle générale Cumul entre une pension de retraite et un revenu de remplacement Cumul entre une pension de survie et un revenu de remplacement Renonciation aux revenus de remplacement SUPPLÉMENT MINIMUM GARANTI ET CUMUL Règle générale DÉCLARATIONS ET SANCTIONS Déclaration Sanctions Contrôle et récupérations CUMUL CUMUL CUMUL PENSIONS DE RETRAITE DU SECTEUR PUBLIC AVEC UNE OU PLUSIEURS PENSION(S) DE RETRAITE OU DE SURVIE (éventuellement d un autre régime) Règle générale Exonération et sanction PENSION(S) DE SURVIE DU SECTEUR PUBLIC AVEC UNE OU PLUSIEURS PENSION(S) DE RETRAITE (éventuellement d un autre régime) Règle générale Exemples DE PLUSIEURS PENSIONS DE SURVIE ÉMANANT DE MARIAGES SUCCESSIFS ANNEXE ORDRE DE PRIORITÉ LE SdPSP SERVICES & CONTACT Quelques mots à propos du SdPSP Comment contacter le SdPSP? Des plaintes sur nos prestations? Le site internet du SdPSP Les autres brochures du SdPSP Cette brochure a été réalisée par le service de communication du SdPSP. Elle ne peut être reproduite et/ou publiée à des fi ns publicitaires, lucratives ou autres sans l accord préalable du SdPSP. La reproduction fragmentaire ou intégrale est autorisée lorsque cette reproduction est effectuée dans un but strictement privé.

3 4 Introduction Quelques remarques concernant le texte de cette brochure Montants Le cumul de divers avantages en matière de pension ainsi que le cumul de ces avantages avec des revenus provenant de l exercice d une activité professionnelle ou avec un revenu de remplacement sont limités par la législation. Cette brochure fournit des renseignements généraux sur ces règles de cumul. Etant donné la complexité de la matière des pensions, elle ne peut envisager toutes les particularités. Les montants mentionnés dans cette brochure sont déjà indexés. Montants année Législation Les renseignements fournis dans cette brochure tiennent compte de la Loi-programme du 28 juin 2013 (M.B ). Fonctionnaire : définition Egalité homme - femme Le mot fonctionnaire, tel qu il est utilisé dans cette brochure, doit être compris comme tout membre du personnel nommé à titre défi nitif qui travaille dans le secteur public ou toute personne y assimilée (stagiaire). Cette défi nition recouvre donc également les magistrats, les enseignants, les militaires, les membres de la police,... Pour la législation des pensions du secteur public, les femmes et les hommes ont les mêmes droits. L utilisation du masculin ( il par exemple) ne signifi e pas que le texte se rapporte uniquement aux hommes. Pour une question de lisibilité, on ne reprend pas chaque fois le féminin et le masculin. Partie 1 Cumul des pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle ou avec un revenu de remplacement Cumul Pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle 5

4 6 Quels sont les critères à prendre en considération? Quels sont les critères à prendre en considération? 7 Principe général L activité de travailleur salarié ou de fonctionnaire Les revenus provenant de l exercice d une activité professionnelle sont comparés à des limites annuelles. La limite à prendre en considération dépend de 3 critères : la nature de l activité professionnelle exercée ; la nature de la pension (pension de retraite ou de survie) dont vous bénéfi ciez et votre âge ; la charge principale d un ou plusieurs enfants. a. La nature de l activité professionnelle Est considérée comme activité professionnelle : toute activité susceptible de produire des revenus professionnels. Il s agit d une activité professionnelle régie par la législation relative aux contrats de louage de travail (secteur privé) ou par un statut légal ou réglementaire analogue (secteur public). Une telle activité implique que les prestations aient été exercées dans un lien de subordination vis-à-vis du tiers qui rétribue et ce, quel que soit le mode de rémunération (pourcentage, montant fi xe, montant à la prestation, à la pièce, ). L activité de travailleur indépendant Il s agit d une activité professionnelle : exercée en qualité de travailleur indépendant ou aidant entraînant l assujettissement à l arrêté royal n 38 du 27 juillet 1967 organisant le statut social des travailleurs indépendants ; exercée en qualité de conjoint aidant. L activité exercée en tant que travailleur salarié et indépendant Autres activités Il s agit, dans le courant d une année déterminée, de l exercice simultané ou successif d une activité de travailleur salarié et d une activité de travailleur indépendant. Il s agit d activités qui ne peuvent être considérées ni comme des activités de travailleur salarié ni comme des activités d indépendant mais qui répondent néanmoins aux critères d une activité professionnelle. Mandats, charges ou offices En ce qui concerne les mandats, une distinction est établie entre : les mandats politiques, les mandats de président ou de membre d un CPAS ; les mandats administratifs : mandats exercés auprès d un organe de gestion, d administration ou de direction d un établissement public, d une institution d utilité publique, d une association de communes, ou mandat d administrateur ordinaire dans une entreprise publique autonome. Création d œuvres scientifiques ou la réalisation d une création artistique Plus de 65 ans Attention! Moins de 65 ans Attention! b. L âge du bénéficiaire de la pension et la nature de la pension Les limites des revenus professionnels autorisés diffèrent suivant l âge du bénéfi - ciaire de la pension et selon qu il bénéfi cie d une ou plusieurs pension(s) de retraite, d une ou plusieurs pension(s) de survie ou d une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie. Une distinction est faite entre les bénéfi ciaires âgés de plus de 65 ans et ceux âgés de moins de 65 ans. Les limites des revenus professionnels autorisés sont plus élevées pour les personnes qui ont atteint l âge de 65 ans. Dans la catégorie des 65 ans et plus, il n est pas tenu compte de la nature de la pension : ce sont les mêmes montants limites qui sont applicables (qu il s agisse d un cumul d une ou plusieurs pension(s) de retraite, d une ou plusieurs pension(s) de survie ou d une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec un revenu professionnel). Dans certains cas, le pensionné de plus de 65 ans peut cumuler de manière illimitée (pour plus d infos voir page 17). Dans la catégorie des moins de 65 ans, les limites diffèrent selon que la personne cumule : uniquement une ou plusieurs pension(s) de survie avec des revenus professionnels ou une ou plusieurs pension(s) de retraite avec des revenus professionnels ou une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec des revenus professionnels. 65 ans ou plus : mêmes montants limites pour moins de 65 ans : différence de montants entre = pension(s) de retraite pension(s) de survie pension(s) de retraite et de survie ensemble uniquement pension(s) de survie pension(s) de retraite ou pension(s) de retraite et de survie ensemble Dans un certain nombre de cas, les pensionnés âgés de moins de 65 ans peuvent bénéfi cier des limites plus élevées qui s appliquent aux plus de 65 ans. Vous trouverez plus d infos à ce sujet aux pages 26 à 29.

5 8 Quels sont les critères à prendre en considération? Quels sont les revenus à prendre en considération? 9 Attention! c. La charge d enfant(s) Si vous ou votre conjoint percevez, dans le courant d une année déterminée, des allocations familiales ou des allocations qui en tiennent lieu pour au moins un enfant, les limites annuelles sont majorées. Les limites sont également majorées si vous ou votre conjoint élevez votre propre enfant ou un enfant adopté pour lequel vous n êtes pas en droit de toucher des allocations familiales si : l enfant est âgé de moins de 14 ans ; vous ou votre conjoint percevez pour l enfant âgé de 14 ans ou plus des allocations d orphelin à charge de l OSSOM ; l enfant n a pas atteint l âge de 21 ans et est engagé dans les liens d un contrat d apprentissage ; l enfant n a pas atteint l âge de 25 ans et suit des cours du jour dont la durée est au moins égale à celle exigée pour l octroi d allocations familiales ; l enfant est atteint d une incapacité de travail de 66 % au moins. Lorsque les allocations familiales sont payées directement à l enfant, vous ne pouvez pas bénéfi cier de la limite majorée. Pour pouvoir bénéfi cier de la majoration pour charge d enfant, il suffi t que vous ou votre conjoint bénéfi ciez d allocations familiales dans le courant de l année considérée, même si il n y a pas encore ou il n y a plus d allocations familiales versées au moment où la pension prend cours. Lorsque vous ou votre conjoint n avez plus droit aux allocations familiales, la majoration des montants limites ne pourra plus être appliquée à partir du premier janvier de l année suivante. Les allocations familiales ne sont naturellement pas considérées comme des revenus professionnels et ne sont pas rajoutées au montant des revenus professionnels que vous percevez. Sont considérés comme des revenus professionnels : Ne sont pas considérés comme des revenus professionnels : a. Principe Les revenus visés à l article 23, 1er, 1,2 ou 4, ou à l article 228, 2, 3 ou 4 du Code des impôts sur les revenus (même s ils sont acquis par personne interposée). Il s agit : a) des bénéfices des entreprises industrielles, commerciales ou agricoles quelconques ; b) des profits, quelle que soit leur forme, des professions libérales, charges ou offi ce ainsi que de tout autre occupation lucrative non visée aux points a et c ; c) des rémunérations des travailleurs, des administrateurs et des associés actifs. Tous les revenus de même nature acquis dans un pays étranger ou auprès d une institution de droit international public. Les indemnités de départ ou tout autre avantage en tenant lieu accordés aux membres des parlements de l Etat fédéral, des Communautés et des Régions. Le double pécule de vacances Les arriérés visés à l article 171,5, b),d) et e) du Code des impôts sur les revenus. Il s agit de sommes payées après expiration de la période imposable à laquelle elles se rapportent effectivement et qui sont taxées au taux moyen de l année précédente c est-à-dire : les rémunérations, pensions, rentes ou allocations payées ou attribuées après la période imposable par le fait d une autorité publique ou l existence d un litige ; les indemnités payées par le Fonds d indemnisation des travailleurs licenciés en cas de fermeture d entreprise ; les indemnités CECA payées suite à la restructuration ou la fermeture d une entreprise. Les revenus provenant de la création d œuvres scientifiques ou de la réalisation d une création artistique si les conditions suivantes sont remplies simultanément : l activité a été déclarée ; l activité est créatrice (artiste peintre, sculpteur, écrivain, compositeur,...) ; elle n a pas de répercussion sur le marché du travail ; l intéressé n a pas la qualité de commerçant au sens du Code du commerce. Toutes les créations scientifi ques ou artistiques rémunérées sous la forme de droits d auteurs ou redevances pour un brevet déposé sont autorisées sans limite de revenus.

6 10 Quels sont les revenus à prendre en considération? Quels sont les revenus à prendre en considération? 11 Les revenus provenant, de l exercice jusqu à son terme, d un mandat politique, d un mandat de président ou de membre d un CPAS à la condition que : le mandat ait débuté avant la date de prise de cours de la pension au plus tard le dernier jour du mois du 65ème anniversaire du mandataire. b. Les revenus provenant d une activité de travailleur salarié ou de fonctionnaire Il s agit de revenus provenant d une activité professionnelle régie par la législation relative aux contrats de louage de travail (secteur privé) ou par un statut légal ou réglementaire analogue (secteur public). Les revenus provenant de l exercice jusqu à son terme d un mandat administratif exercé auprès d un organe de gestion, d administration ou de direction d un établissement public, d une institution d utilité publique, d une association de communes, ou d un mandat d administrateur ordinaire dans une entreprise publique autonome à la condition que : le mandat ait débuté avant la date de prise de cours de la pension au plus tard le dernier jour du mois du 65ème anniversaire du mandataire. Cette dérogation s applique jusqu au dernier jour du mois au cours duquel l intéressé atteint l âge de 67 ans ou jusqu à l expiration du mandat politique exercé simultanément. Dans les points qui suivent les revenus pris en compte sont détaillés de manière précise en fonction du type d activité. Revenus visés Ce sont vos revenus professionnels bruts qui sont pris en considération. Par revenus professionnels bruts, il faut entendre tous les éléments qui composent la rémunération avant toute retenue en matière de sécurité sociale ou d impôt tels que : le salaire afférent aux journées prestées, le traitement d attente accordé à un agent du secteur public mis en disponibilité, le complément de traitement accordé dans le cadre de la semaine des 4 jours, les commissions, le salaire hebdomadaire ou mensuel garanti, les avantages en nature (à l exception des chèques repas), le simple pécule de vacances, la prime de fi n d année, les allocations foyer/résidence, l indemnité de préavis, de départ ou de licenciement ou toute indemnité en tenant lieu. Les revenus sont rattachés à l année du paiement ce qui vous permettra de calculer plus facilement votre revenu total pour une année déterminée et permettra au SdPSP de contrôler plus rapidement si vous dépassez les limites autorisées. Pour une année civile déterminée, sont donc pris en compte les revenus professionnels payés au cours de cette année et les arriérés non visés à l article 171,5, b),d) et e) du Code des impôts sur les revenus. Exemple N D J F M A M J J A S O N D J F + pécule de vacances Revenus pris en compte en 2014 Le mois de décembre 2013 payé en janvier 2014 est pris en compte dans les revenus de l année Vous avez touché votre pécule en mai 2014, il sera pris en compte dans les revenus de l année Les indemnités de départ, de préavis, de licenciement ou tout autre avantage en tenant lieu sont censés se répartir uniformément sur la période à laquelle elles se rapportent.

7 12 Quels sont les revenus à prendre en considération? Quels sont les revenus à prendre en considération? 13 Revenus non visés Ne sont pas considérés comme des revenus professionnels : le double pécule de vacances ; les arriérés visés à l article 171,5, b),d) et e) du Code des impôts sur les revenus. Il s agit de sommes payées après expiration de la période imposable à laquelle elles se rapportent effectivement et qui sont taxées au taux moyen de l année précédente : les rémunérations, pensions, rentes ou allocations payées ou attribuées après la période imposable par le fait d une autorité publique ou l existence d un litige ; les indemnités payées par le Fonds d indemnisation des travailleurs licenciés en cas de fermeture d entreprise ; les indemnités CECA payées suite à la restructuration ou la fermeture d une entreprise. c. Les revenus provenant d une activité de travailleur indépendant Quotient conjugal Travail à l étranger Répartition sur l année Exemples Le quotient conjugal est une mesure fi scale qui permet d octroyer au partenaire qui dispose d un revenu professionnel très bas voire inexistant, une partie des revenus professionnels de l autre partenaire. La partie des revenus professionnels qui est attribuée fi ctivement au conjoint-aidant, via le quotient conjugal, fait entièrement partie des revenus professionnels de l indépendant-exploitant. Si l activité en qualité de travailleur indépendant ou d aidant est exercée à l étranger, il est tenu compte du revenu professionnel imposable produit par cette activité. L activité d indépendant, de conjoint aidant, d aidant est supposée avoir été exercée sans interruption pendant l année concernée et les revenus sont supposés être répartis uniformément sur les mois d activité. Secteur horeca dans les centres touristiques, marchands de glace, loueurs de cabine de plage. Activité d aidant exercée par le conjoint Il s agit de revenus provenant d une activité professionnelle exercée en qualité de travailleur indépendant ou comme aidant entraînant l assujettissement à l AR n 38 du 27 juillet 1967 organisant le statut social des travailleurs indépendants ou qui est exercée en qualité de conjoint aidant. Ce sont vos revenus professionnels nets qui sont pris en considération. Pour obtenir les revenus professionnels nets, il y a lieu de déduire des revenus professionnels bruts : les cotisations versées au statut social des travailleurs indépendants ; les dépenses ou les charges professionnelles ; les pertes professionnelles. tels que ces divers éléments sont retenus par le Service Public Fédéral Finances pour l établissement de l impôt relatif à l année concernée. Si l activité d aidant est exercée par le conjoint aidant qui est soumis à l arrêté royal n 38 : c est la rémunération accordée qui est prise en considération. Si l activité d aidant est exercée par le conjoint aidant qui n est pas soumis à l arrêté royal n 38 : c est la partie des revenus professionnels du conjoint-exploitant qui est attribuée à l aidant conformément au code des impôts sur les revenus qui est prise en considération. Vous pouvez apporter la preuve du contraire l année de prise de cours de la pension au moyen d une comparaison entre les déclarations de TVA antérieures et postérieures à la date de prise de cours de la pension. d. Revenus professionnels provenant de toute autre activité, mandat, charge ou office Il s agit des revenus provenant d activités qui ne peuvent être considérées ni comme des activités de travailleur salarié ni comme des activités d indépendant mais répondent néanmoins aux critères d une activité professionnelle. Ce sont les revenus bruts qui sont pris en considération. Les revenus professionnels bruts comprennent entre autres : les indemnités ; les jetons de présence ; les primes ; les commissions, gratifi cations, émoluments, et ceci avant toute retenue en matière de sécurité sociale ou d impôt. Les indemnités de départ ou tout autre avantage en tenant lieu accordés aux membres des parlements de l Etat fédéral, des Communautés et des Régions sont considérés comme des revenus professionnels et sont donc pris en considération.

8 14 Quels sont les revenus à prendre en considération? Quels sont les revenus à prendre en considération? 15 Attention! Ne sont pas considérés comme des revenus professionnels et ne sont donc pas pris en considération : les revenus provenant, de l exercice jusqu à son terme, d un mandat politique, d un mandat de président ou de membre d un CPAS à la condition que : le mandat ait débuté avant la date de prise de cours de la pension au plus tard le dernier jour du mois du 65ème anniversaire du mandataire Si les conditions ne sont pas remplies, les revenus seront pris en considération (et seront comparés à la limite applicable en matière de «toute autre activité mandat, charge ou offi ce»). Le renouvellement d un mandat est considéré comme un nouveau mandat. les revenus provenant de l exercice jusqu à son terme d un mandat administratif exercé auprès d un organe de gestion, d administration ou de direction d un établissement public, d une institution d utilité publique, d une association de communes, ou d un mandat d administrateur ordinaire dans une entreprise publique autonome à la condition que : le mandat ait débuté avant la date de prise de cours de la pension au plus tard le dernier jour du mois du 65ème anniversaire du mandataire Cette dérogation s applique jusqu au dernier jour du mois au cours duquel l intéressé atteint l âge de 67 ans ou jusqu à l expiration du mandat politique exercé simultanément. Si les conditions ne sont pas remplies, les revenus seront pris en considération (et seront comparés à la limite applicable en matière de «toute autre activité mandat, charge ou offi ce»). e. Les revenus provenant de la création d œuvres scientifiques ou de la réalisation d une création artistique Les revenus provenant de la création d œuvres scientifi ques ou de la réalisation d une création artistique ne sont pas considérés comme des revenus professionnels et ne sont donc pas pris en considération si les conditions suivantes sont remplies simultanément : l activité a été déclarée ; l activité est créatrice (ex : artiste peintre, sculpteur, écrivain, compositeur,..) ; elle n a pas de répercussion sur le marché du travail ; l intéressé n a pas la qualité de commerçant au sens du Code du commerce. Toutes les créations scientifi ques ou artistiques rémunérées sous la forme de droits d auteurs ou redevances pour un brevet déposé sont autorisées sans limite de revenus. Si les conditions ne sont pas remplies, les revenus provenant de cette activité seront pris en considération et ils seront considérés soit comme des revenus d une activité de salarié, d une activité d indépendant ou d une autre activité. f. Les revenus provenant de l exercice simultané ou successif de différentes activités professionnelles Si, dans le courant d une même année, vous exercez plusieurs activités professionnelles différentes simultanément ou successivement, il faut additionner les différents revenus suivants : 100 % de vos revenus professionnels nets comme indépendant ou aidant ; 80 % des revenus professionnels bruts comme travailleur salarié ; 80 % des revenus professionnels provenant de tout autre activité, mandat, charge ou offi ce. Dans ce cas, les revenus professionnels sont comparés aux limites annuelles qu il y a lieu d appliquer pour un travailleur indépendant.

9 Incidence de vos revenus professionnels sur le paiement de votre pension Incidence de vos revenus professionnels sur le paiement de votre pension Introduction Les revenus provenant de l exercice d une activité professionnelle tels qu ils ont été défi nis aux pages 9 à 15, sont comparés aux limites des revenus professionnels autorisés qui varient selon : la nature de l activité professionnelle exercée ; la nature de la pension (pension de retraite ou survie) dont vous bénéfi ciez et votre âge ; la charge principale d un ou plusieurs enfants. Au sujet de ces critères, voir pages 6 à 8. Les limites des revenus professionnels autorisés sont appréciées par année civile à l exception : de l année de prise de cours de la pension ; de l année au cours de laquelle l intéressé atteint l âge de 65 ans. Dans certains cas, un cumul illimité est autorisé (voir page 17, point b). a. Règle générale : réduction ou suspension en cas de dépassement des limites Lorsque la limite annuelle est dépassée de 25 % ou plus, le paiement de la pension, pour l année civile concernée est suspendu intégralement même si l activité professionnelle ne s étend pas sur toute l année. Lorsque la limite annuelle est dépassée de moins de 25 %, le montant de la pension est réduit à concurrence du pourcentage de dépassement des revenus par rapport à cette limite annuelle. Le pourcentage ainsi obtenu est arrondi à l unité supérieure si la première décimale atteint au moins 5, dans le cas contraire, elle est négligée. Exemple Attention! b. Le cumul illimité Si vous totalisez 42 années de carrière au moment de la prise de cours de la première pension de retraite (fonctionnaire, salarié, indépendant), vous pouvez cumuler de manière illimitée vos revenus professionnels avec votre ou vos pensions de retraite ou vos pensions de retraite et de survie à partir du 1er mois qui suit votre 65ème anniversaire. La condition d âge ne doit pas être remplie au moment de la prise de cours de la pension. Si vous prenez votre pension à 64 ans et avez 42 années de carrière, vous pouvez cumuler de façon illimitée à partir de 65 ans. Si au moment du versement du premier montant d une pension de retraite, vous ne totalisez pas 42 années de carrière, et que vous entamez une activité professionnelle, vous ne pourrez pas cumuler librement à partir du moment où vous totaliserez 42 ans de carrière. La durée de carrière de 42 ans est calculée conformément à la réglementation des travailleurs salariés donc sans tenir compte de la bonifi cation pour diplôme et sans appliquer les coeffi cients d augmentation à la durée des services prestés dans une fonction à laquelle la loi attache un tantième plus favorable que 1/60 pour le calcul de la pension. Pour plus d infos : voir notre brochure Pensions de retraite du secteur public. Exemple Pour un travailleur salarié de moins de 65 ans, sans enfant à charge, dont les revenus professionnels s élèvent à : la pension sera réduite de 4 %. En effet, le montant de dépasse de 282 la limite annuelle de 7.718, soit de 3,65 %. Ce pourcentage est arrondi à 4 %. Exception Si vous bénéfi ciez exclusivement d une ou plusieurs pension(s) de survie, vous ne pouvez pas bénéfi cier de ce cumul illimité. Si vous avez été mis à la retraite d offi ce, vous pouvez cumuler, de manière illimitée, une ou plusieurs pension(s) de retraite ou une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec vos revenus professionnels, à partir du 1er mois qui suit votre 65ème anniversaire, si vous prouvez 42 années de carrière conformément à la réglementation des travailleurs salariés. On ne pourra pas tenir compte des années civiles pendant lesquelles vous avez perçu totalement ou partiellement une pension de retraite pour calculer la durée de carrière de 42 ans. Toutefois, si vous avez été mis à la retraite avant le 1er janvier 2018, ces années pourront dans certains cas particuliers être prises en compte.

10 18 19 Montants des limites annuelles Montants des limites annuelles Vous avez moins de 65 ans Les montants sont automatiquement indexés au 1er janvier de chaque année. a) Vous avez moins de 65 ans et vous bénéficiez d une pension de retraite du secteur public ou d une pension de survie du secteur public que vous cumulez avec une pension de retraite quel que soit le régime dans lequel la pension de retraite est accordée. Nature de l activité professionnelle Salarié, fonctionnaire, autre activité, mandat, charge ou offi ce Travailleur indépendant, aidant, exercice simultané ou successif de différentes activités Exception Limite annuelle des revenus professionnels autorisés (2014) Sans charge d enfant Avec charge d enfant(s) 7.718, , , ,00 Vous pouvez bénéficier des montants limites plus élevés qui s appliquent aux plus de 65 ans si vous bénéficiez : d une pension de retraite accordée à une personne mise d offi ce à la retraite avant l âge de 65 ans pour une raison autre que l inaptitude physique (ex. militaires), d une pension de retraite accordée à un ancien membre du personnel de carrière des cadres d Afrique, d une pension de retraite ayant pris cours avant le 1er juillet Dans ce cas, les règles de diminution en cas de dépassement des limites autorisées sont aussi plus favorables : Jusqu au 31 décembre 2017, la pension est réduite : de 20 % si elle est égale à 3/4 du traitement de base ayant servi pour son calcul (sans tenir compte des bonifi cations de temps accordées du chef d emprisonnement, de déportation, de services militaires de guerre et de services y assimilés) de 10 % si la pension est inférieure au 3/4 du traitement de base ayant servi pour son calcul A partir de 2018, les réductions de 10 et 20 % seront encore accordées mais uniquement si : la pension a pris cours avant le 1er janvier 2018 vous exercez une activité au 1er janvier 2018 Vous trouverez plus d infos à ce sujet aux pages 26 à 29. b) Vous avez moins de 65 ans et vous bénéficiez exclusivement d une ou plusieurs pension(s) de survie dont une du secteur public (vous ne pouvez donc pas bénéficier d une pension de retraite). Nature de l activité professionnelle Salarié, fonctionnaire, autre activité, mandat, charge ou offi ce Travailleur indépendant, aidant, exercice simultané ou successif de différentes activités Limite annuelle des revenus professionnels autorisés (2014) Sans charge d enfant Avec charge d enfant(s) , , , ,00 Vous avez 65 ans ou plus A partir de l âge de 65 ans, aucune différence n est établie selon la nature de la pension lors de la fixation des montants limites applicables. Ce sont les mêmes montants limites qui sont applicables qu il s agisse d un cumul d une ou plusieurs pension(s) de retraite, d une ou plusieurs pension(s) de survie ou d une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec un revenu professionnel. Nature de l activité professionnelle Salarié, fonctionnaire, autre activité, mandat, charge ou offi ce Travailleur indépendant, aidant, exercice simultané ou successif de différentes activités Limite annuelle des revenus professionnels autorisés (2014) Sans charge d enfant Dans certains cas, un cumul illimité est autorisé (voir page 17). Avec charge d enfant(s) , , , ,00

11 20 L année de prise de cours de la pension de retraite ou de survie L année de prise de cours de la pension de retraite ou de survie 21 En cas de cumul avec une activité professionnelle, la pension est censée prendre cours lorsqu elle est payée pour la 1ère fois. Les montants limites applicables sont multipliés par une fraction dont le dénominateur est 12 et dont le numérateur est égal au nombre de mois entiers compris entre la date de prise de cours de cette pension et la fi n de cette année. Seuls les revenus professionnels liés à l activité exercée depuis la date de prise de cours de la pension sont pris en compte. Si vous avez perçu après la date de prise de cours de votre pension des arriérés qui se rapportent à une activité exercée avant la date de prise de cours de votre pension, ils ne sont pas pris en compte. Si vous exercez une activité d indépendant, vous pouvez apporter la preuve que vos revenus ne sont pas répartis uniformément sur les mois d activité (voir page 13). Exemple 1 Votre pension de retraite comme fonctionnaire prend cours le 1er mai Vos revenus de salarié de mai à décembre 2014 sont estimés à Vous avez moins de 65 ans et pas d enfants à charge. La limite annuelle s élève à : Calcul : le montant limite est multiplié par 8/12 (mai à décembre = 8 mois) = x 8/12 = 5.145,33 1er mai 2014: prise de cours de la pension 31 décembre 2014: fin de l année J F M A M J J A S O N D 8 mois Exemple Votre pension de retraite secteur public prend cours le 1er juin Vous avez moins de 65 ans et exercez une activité professionnelle de salarié. Vous avez 2 enfants à charge. La limite applicable pour l année 2014 sera : ,00 x 7/12 = 6.753,25. Seul les revenus provenant de l activité professionnelle exercée à partir du 1er juin 2014 seront pris en compte et comparés à la limite. 1er juin 2014: prise de cours de la pension 31 décembre 2014: fin de l année revenus de salarié estimés = (limite) X 8 / 12 = 5.145,33 revenus > limite = suspension de la pension Comme vous dépassez la limite, votre pension de retraite de fonctionnaire est suspendue à sa date de prise de cours. Vous cessez votre activité professionnelle le 1er octobre 2014 et demandez, à partir de cette date, que votre pension soit mise en paiement. Vos revenus sont estimés de mai à septembre à J F M A M J J A S O N D 7 mois Limite X 7 / 12 1er mai 2014: suspension de la pension 1er octobre 2014: fin activité professionnelle J F M A M J J A S O N D Lorsqu à la date de prise de cours de votre pension, l exercice d une activité professionnelle entraîne la suspension de cette pension, puisque la pension est censée prendre cours lorsqu elle est payée pour la 1ère fois, il est possible de mettre la pension en paiement au moment de la cessation de cette activité. La date du 1er paiement est considérée comme la date réelle de prise de cours de la pension pour l application des règles de cumul. 5 mois revenus de salarié estimés = er octobre 2014: date demandée pour la mise en paiement de la pension Votre pension pourra être mise en paiement au minimum à partir du 1er octobre étant donné que vous n avez plus aucun revenu. Le SdPSP examinera dans chaque cas si votre pension peut être mise en paiement avant la date de cessation de votre activité.

12 22 L année de prise de cours de la pension de retraite ou de survie L année de prise de cours d un cumul de plusieurs pensions 23 Exemple 2 Votre pension de retraite comme fonctionnaire prend cours le 1er janvier Vous estimez vos revenus de salarié de janvier à décembre 2014 à Vous avez moins de 65 ans et pas d enfants à charge. La limite annuelle s élève à : er janvier 2014: prise de cours de la pension 31 décembre 2014: fin de l année J F M A M J J A S O N D Si vous bénéfi ciez exclusivement d une ou plusieurs pension(s) de survie et obtenez avant l âge de 65 ans une propre pension de retraite, vous vous trouvez dans une nouvelle situation de cumul. La question se pose à ce moment-là de savoir quel montant limite doit être pris en considération? La loi prévoit, dans ce cas, que le montant limite plus favorable applicable aux pensions de survie reste intégralement applicable jusqu au 31 décembre de l année de la prise de cours de la pension de retraite. Il n y a donc plus de fractionnement des périodes et des montants limites l année de prise de cours d un cumul entre pension de retraite et de survie. Comme vous dépassez la limite, votre pension de retraite de fonctionnaire est suspendue à sa date de prise de cours. Vous cessez votre activité professionnelle le 1er juin 2014 et demandez, à partir de cette date, que votre pension soit mise en paiement. Vos revenus de janvier à mai sont estimés à er janvier 2014: suspension de la pension 12 mois revenus annuels de salarié estimés = Limite annuelle = revenus > limite = suspension de la pension 1er juin 2014: fin activité professionnelle Exemple 1er janvier 2014 Vous avez moins de 65, n avez pas d enfants à charge et exercez une activité de salarié. Activité professionnelle + pension de survie 1er juin 2014 Activité professionnelle + pension de survie + pension de retraite Limite = Limite = J F M A M J J A S O N D Limite de est applicable pour toute l année décembre 2014 A partir de 2015, c est la limite de qui sera applicable. J F M A M J J A S O N D 5 mois 1er juin 2014: revenus de salarié estimés = date demandée pour la mise en paiement de la pension Etant donné que vos revenus de l année 2014 ( 6.500) sont inférieurs à la limite qui s élève à 7.718, le paiement de votre pension peut prendre cours à partir de la date de prise de cours de votre pension soit le 1er janvier < = prise de cours de la pension au 1er janvier 2014 et paiement de la pension à partir de cette date J F M A M J J A S O N D

13 24 25 L année du 65e anniversaire L année du 65e anniversaire L année est divisée en 2 périodes Les montants limites prévus pour les titulaires âgés de moins de 65 ans sont applicables durant la période du 1er janvier au dernier jour du mois du 65ème anniversaire. Les montants limites prévus pour les titulaires âgés de plus de 65 ans sont applicables pour la période du 1er jour du mois qui suit le 65ème anniversaire au 31 décembre. 1er janvier Mois de vos 65 ans J F M A J J A S O N D 31 décembre Exemple Vous avez 65 ans le 15/01/2014. Vos revenus de salariés s élèvent à pour l année soit en janvier et de février à décembre. Vous avez moins de 42 années de carrière. Votre pension de retraite s élève à par mois. 1er cacul 1ère période s étend du 01/01/2014 au 31/01/2014 Limite : ( x 1/12) = 643,17 Vos revenus professionnels s élèvent à en janvier > 643,17. Vous dépassez la limite autorisée de plus de 25%. Votre pension de retraite est donc suspendue pour le mois de janvier. 1er calcul Application des limites pour les - de 65 ans Si vous avez 42 ans de carrière au moment de la prise de cours de votre première pension de retraite, les revenus perçus à partir du mois qui suit votre 65ème anniversaire n entrent pas en ligne de compte. Le SdPSP effectuera 2 calculs, les comparera et vous octroiera le plus avantageux des deux. Application des limites pour les + de 65 ans Dans le premier calcul, on tient compte des limites respectives applicables à chaque période. Pour chaque période, on va contrôler si la pension doit être réduite ou suspendue. 2ème calcul Dans le deuxième calcul, on tient compte de la somme des montants limites des 2 périodes ensembles et on compare les revenus annuels à cette limite. 2ème calcul 2ème période s étend du 01/02/2014 au 31/12/2014 Limite : ( x11/12) = ,25 Vos revenus professionnels s élèvent à de février à décembre < ,25 vous ne dépassez pas la limite autorisée. Le cumul est donc autorisé de février à décembre. Dans le deuxième calcul, on tient compte de la somme des montants limites des 2 périodes ensembles. 1ère période s étend du 01/01/2014 au 31/01/2014 Limite : ( x 1/12) = 643,17 2ème période s étend du 01/02/2014 au 31/12/2014 Limite : ( x11/12) = ,25 Total des limites des deux périodes : ,42 ( 643, ,25) Total des revenus professionnels : (1ère période) (2ème période) = > ,42. Vos revenus dépassent donc la limite de 9,12%. Votre pension de retraite est réduite de 9%. 1er calcul COMPARAISON DES 2 CALCULS Total de la pension de retraite sur l année : x 11 (car pension suspendue pour le mois de janvier) = ème calcul Total de la pension de retraite sur l année : x 12 = % (de ) = = Le 1er calcul est plus intéressant et sera donc appliqué.

14 26 27 Règles particulières Règles particulières a. Pensions de retraite d office (hormis inaptitude physique) Cadres d Afrique Pensions ayant pris cours avant 01/07/1982 Il existe des règles particulières pour : 1. Les titulaires d une pension de retraite du secteur public qui : Avant l âge de 65 ans Ont été mis d offi ce à la retraite Pour une raison autre que l inaptitude physique. Sont concernés entre autres : les militaires qui, avant l âge de 65 ans, ont été mis à la retraite par limite d âge ; les agents communaux qui ont été mis d offi ce à la retraite en application de la loi programme du 22 décembre 1989 ; certains membres du personnel des Universités d Etat (Gand et Liège) (personnel scientifi que, administratif, technique et ouvrier) qui ont été mis d offi ce à la retraite en vertu de la loi du 29 décembre 1990 ; les sauveteurs volontaires. Montants limites Ces pensions bénéfi cient d un régime préférentiel. Avant l âge de 65 ans les montants limites à prendre en considération sont ceux, plus élevés, qui s appliquent aux bénéfi ciaires de pensions de plus de 65 ans ; des règles de diminution spécifi ques s appliquent en cas de dépassement des limites autorisées. Nature de l activité professionnelle Salarié, fonctionnaire, autre activité, mandat, charge ou offi ce Travailleur indépendant, aidant, exercice simultané ou successif de différentes activités Limite annuelle des revenus professionnels autorisés (2014) Sans charge d enfant Avec charge d enfant(s) , , , ,00 Remarque Les agents qui sont entrés volontairement dans un régime de fi n de carrière et qui se sont engagés envers leur employeur à prendre leur retraite à l expiration de leur disponibilité préalable à la retraite ou situation analogue ne peuvent pas être considérés comme mis d offi ce à la retraite. 2. Les anciens membres du personnel de carrière des cadres d Afrique (tant le régime «loi» que le régime «décret») Règles de diminution Jusqu au 31 décembre 2017, en cas de dépassement des limites, la pension est réduite : de 20 % si elle est égale à 3/4 du traitement de base (sans tenir compte des bonifi - cations de temps accordées du chef d emprisonnement, de déportation, de services militaires de guerre et de services y assimilés) ; de 10 % si la pension est inférieure au 3/4 du traitement de base. 3. Les titulaires d une pension de retraite ayant pris cours avant le 1er juillet 1982 A partir de 2018, les réductions de 10 et 20 % seront encore accordées mais uniquement si la pension a pris cours avant le 1er janvier 2018 ; vous exercez une activité au 1er janvier Dans les autres cas, la pension sera réduite ou suspendue selon la règle générale (voir page 16). Remarque S il s agit d un membre du personnel navigant de l aviation militaire ayant acquis la qualité de militaire de carrière avant le 1er janvier 1979, la limite des 3/4 est remplacée par les 9/10.

15 28 29 Résumé des sanctions Après l âge de 65 ans Vous pouvez cumuler, de manière illimitée, une ou plusieurs pension(s) de retraite ou une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec vos revenus professionnels à partir du 1er mois qui suit votre 65ème anniversaire à partir du moment où vous prouvez 42 années de carrière conformément à la réglementation des travailleurs salariés. On ne pourra pas tenir compte des années civiles pendant lesquelles vous avez perçu totalement ou partiellement une pension de retraite pour calculer la durée de carrière de 42 ans. Toutefois, si vous avez été mis à la retraite avant le 1er janvier 2018, ces années pourront dans certains cas particuliers être prises en compte. Si vous ne totalisez pas 42 années de carrière, ce seront les limites des plus de 65 ans qui seront applicables et la pension sera soit réduite ou suspendue selon la règle générale soit réduite de 10 ou 20 %. Pension d office pour une autre raison que l inaptitude physique Avant 2018 A partir de 2018 Réduction de 10 ou 20 % Règles particulières Date de prise de cours de la pension avant le 01/01/2018 Si activité professionnelle au 01/01/2008 Réduction de 10 ou 20 % Si pas d activité professionnelle au 01/01/2018 Réduction ou suspension : règle générale Date de prise de cours de la pension après le 01/01/2018 Réduction ou suspension : règle générale Règles particulières b. Pension de retraite d office pour inaptitude physique Avant l âge de 65 ans Ce sont les règles générales qui sont d application. Après l âge de 65 ans Vous pouvez cumuler, de manière illimitée, une ou plusieurs pension(s) de retraite ou une ou plusieurs pension(s) de retraite et de survie avec vos revenus professionnels à partir du 1er mois qui suit votre 65ème anniversaire à partir du moment où vous prouvez 42 années de carrière conformément à la réglementation des travailleurs salariés. On ne pourra pas tenir compte des années civiles pendant lesquelles vous avez perçu totalement ou partiellement une pension de retraite pour calculer la durée de carrière de 42 ans. Toutefois, si vous avez été mis à la retraite avant le 1er janvier 2018, ces années pourront dans certains cas particuliers être prises en compte. Si vous ne totalisez pas 42 années de carrière, ce seront les limites des plus de 65 ans qui seront applicables et la pension sera réduite ou suspendue selon la règle générale. c. Pensions de survie ayant pris cours avant le 1er juillet 1982 Lorsque le cumul d une pension de survie ayant pris cours avant le 1er juillet 1982 avec une activité professionnelle entraîne soit la suspension de cette pension, soit la réduction de celle-ci à concurrence de plus de 10 %, cette pension n est réduite que de 10% maximum. A partir du 1er janvier 2018, cette règle ne sera encore appliquée que dans le cas où : la pension de survie a pris cours avant le 1er janvier 2018 ; vous exercez une activité professionnelle au 1er janvier 2018.

16 30 31 Partie 1 Cumul des pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle ou avec un revenu de remplacement Cumul Pensions de retraite ou de survie avec un revenu de remplacement Qu entend-on par revenus de remplacement? Règle générale Le bénéfi ce de deux avantages sociaux, à savoir une pension et un autre revenu de remplacement, n est pas autorisé. Si vous vous trouvez dans une telle situation, vous devez faire le choix du revenu qui est le plus avantageux pour vous et en informer l institution de pension. Pour le cumul d une pension de survie avec un revenu de remplacement, il existe toutefois, une exception à la règle générale. Le cumul est possible dans certains cas mais il est toujours limité dans le temps. L allocation pour cause d interruption de carrière ou de réduction de prestations ou de crédit-temps. Les allocations pour interruptions de carrière thématiques (congé parental, assistance médicale, soins palliatifs) sont également considérées comme revenus de remplacement. L allocation de chômage L indemnité complémentaire accordée dans le cadre d une prépension conventionnelle L indemnité d incapacité primaire (indemnité payée par votre mutuelle pendant une période limitée) Sont également visés les divers avantages accordés en vertu d une législation étrangère ou par une institution de droit international public. L indemnité d invalidité accordée en vertu d une législation belge (Les rentes d invalidité, pensions d invalidité et prestations assimilées étrangères ou de droit international public sont considérées comme une pension de retraite et pas comme un revenu de remplacement).

17 32 Cumul entre une pension de retraite et un revenu de remplacement Renonciation aux revenus de remplacement 33 Règle Règle Interdiction absolue de cumul Il y a une interdiction absolue de cumul d une pension de retraite avec un revenu de remplacement. Votre pension de retraite sera suspendue pour tous les mois calendriers pendant lesquels vous bénéfi ciez d un revenu de remplacement sauf si vous renoncez au paiement de votre revenu de remplacement. Cumul entre une pension de survie et un revenu de remplacement Interdiction de cumul Si vous déclarez que vous souhaitez renoncer à l un ou à plusieurs de ces revenus de remplacement afi n de percevoir le paiement de votre pension, vous devez absolument fournir une attestation délivrée par l organisme chargé de payer l indemnité. Sur celle-ci, il doit être mentionné que vous avez effectivement renoncé au bénéfi ce de cette indemnité. Nous vous conseillons d utiliser le formulaire «Renonciation au paiement du revenu de remplacement». Il existe un formulaire séparé selon que vous bénéfi ciez d une pension de retraite ou d une pension de survie. Vous pouvez obtenir ce formulaire : En téléphonant au numéro spécial pension 1765 (numéro gratuit) depuis l étranger : (numéro payant) Par téléchargement depuis le site internet du SdPSP rubrique «formulaires» Exception Une pension de survie peut être cumulée avec un revenu de remplacement durant une période unique de maximum 12 mois civils consécutifs ou non. Le montant payable de la survie est limité à 661,24 par mois. Les périodes déjà prises avant le 1er janvier 2013 seront déduites du quota de 12 mois. Il n y a plus dans la nouvelle législation de distinction selon que le revenu de remplacement est perçu ou non pour tous les jours ouvrables du mois. Si une personne cumule librement une ou plusieurs pension(s) de survie avec un revenu de remplacement, l avantage de ce cumul autorisé est perdu à partir du moment où elle perçoit une pension de retraite belge ou étrangère.

18 34 35 Partie 1 Cumul des pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle ou avec un revenu de remplacement Supplément minimum garanti et cumul Supplément minimum garanti ajouté à certaines pensions de retraite Supplément minimum garanti ajouté à certaines pensions de survie Dans certains cas, si la pension est inférieure au montant minimum garanti de pension, un supplément peut être ajouté. La pension reste soumise aux règles générales de cumul mais des règles particulières sont appliquées sur le supplément minimum garanti. Votre supplément minimum garanti est suspendu si vous exercez une activité lucrative qui vous procure un revenu brut annuel supérieur à 977,25. Votre supplément minimum garanti est suspendu si vous exercez une activité professionnelle entraînant la suspension ou la réduction de votre pension de survie.

19 36 Partie 1 Cumul des pensions de retraite ou de survie avec une activité professionnelle ou avec un revenu de remplacement Déclarations et sanctions Règle Déclaration Des efforts en matière de simplifi cation administrative sont réalisés dans l esprit de l e-government. Grâce à l automatisation d un certain nombre de processus de travail, les institutions de pension vont dorénavant effectuer les enquêtes cumul sur la base des données de salaire et de travail dont elles disposent en temps opportun. Plus d obligation de faire une déclaration de cumul Exceptions Une déclaration est obligatoire dans les cas suivants : En vue du 1er paiement d une pension de retraite ou de survie En vue du 1er paiement d une pension de retraite ou de survie, vous devez déclarer toute activité professionnelle ou tout revenu de remplacement. Le SdPSP vous enverra un accusé de réception de votre demande de pension et en annexe divers formulaires à compléter vous permettant de faire votre déclaration de cumul : un formulaire «Revenus et activité» un formulaire «Situation familiale» Après le 1er paiement d une pension de retraite ou de survie Si vous percevez une pension de retraite ou de survie, vous devez déclarer : toute autre activité, mandat, charge ou offi ce (c est-à-dire toute activité professionnelle ne relevant pas du régime des travailleurs salariés ou indépendants) ; des activités scientifi ques et artistiques ; toute activité professionnelle à l étranger ; tout revenu de remplacement belge ou étranger ; l activité en tant que salarié ou indépendant en Belgique si la pension n est pas gérée par le Service des Pensions du secteur public (Ethias, SNCB) et ce jusqu au 31 décembre La déclaration doit être faite avant le début de l activité professionnelle ou du bénéfi ce du revenu de remplacement. Elle est toutefois considérée comme ayant été faite avant le début de l activité si elle est effectuée dans les 30 jours qui suivent le début de l activité professionnelle ou le bénéfi ce du revenu de remplacement ou la date de notifi cation de l octroi de la pension. 37

20 38 39 Déclaration Contrôle et récupérations Pourquoi ces exceptions? Seulement une déclaration En cas de défaut de déclaration ou déclaration tardive En cas de défaut d information L autorité ne dispose pas, dans ces cas, des données nécessaires afi n de pouvoir effectuer une enquête cumul automatisée. C est pourquoi les institutions de pension solliciteront encore la collaboration des pensionnés lors de la première mise en paiement de la pension mais également lors d activités spécifi ques ou d activités à l étranger. Vous ne devez plus faire qu une seule déclaration même lorsque vous recevez une pension dans différents régimes. C est ce que l on appelle la «polyvalence des déclarations» : Les déclarations faites à l ONP (Offi ce national des Pensions) et à l INASTI (Institut national d assurances sociales pour travailleurs indépendants) valent à l égard du SdPSP (Service des Pensions du Secteur public). Les déclarations faites à une institution de pension du secteur public valent à l égard d une autre institution de pension du secteur public. Sanctions Le non-respect des obligations de déclaration est assimilé au dol ou à la fraude et a comme conséquence que le délai de prescription ne commence pas à courir. Si vous ne donnez pas suite, dans un délai de 45 jours calendriers, aux demandes d informations relatives à l exercice d une activité professionnelle ou au bénéfi ce d un revenu de remplacement, le SdPSP peut suspendre à titre préventif votre pension et ce, jusqu à ce que vous communiquiez les renseignements demandés. Dès que le SdPSP recevra les informations demandées, il paiera les montants dus avec effet rétroactif. Contrôle Récupérations Le SdPSP a légalement la possibilité de vérifi er, auprès du SPF Finances, si vos déclarations sont exactes et complètes. 1.En application des articles 17 et 18 de la loi du 11 avril 1995 visant à instituer la Charte de l assuré social, le SdPSP ne peut pas récupérer les sommes payées indûment lorsqu il est constaté qu une erreur de droit (c est-à-dire l application incorrecte de dispositions légales ou réglementaires) ou une erreur matérielle (par ex. : une erreur lors de l encodage de données) a été commise. Dans ces cas, le SdPSP vous enverra une décision motivée justifi ant la modifi cation du montant de la pension pour l avenir. Toutefois, le SdPSP peut réclamer le remboursement des sommes payées indument dans un délai de 6 mois lorsque : le SdPSP ne pouvait pas disposer des informations permettant d éviter le paiement des sommes versées indûment ; le SdPSP a tenu compte des seuls éléments disponibles mais ceux-ci s avèrent par la suite erronés ; il n était matériellement pas possible au SdPSP de tenir compte d un nouvel élément qui lui a été communiqué. 2. Le SdPSP procédera à la récupération des montants de pension payés indûment les trois dernières années s il s avère que : le paiement indu est le résultat de manœuvres frauduleuses ou de déclarations fausses ou sciemment incomplètes, vous n avez pas respecté l engagement de signaler au SdPSP : l exercice ou la reprise d une activité professionnelle (voir hypothèses où une déclaration est obligatoire) ; un changement dans l exercice de votre activité professionnelle ; une modifi cation dans vos revenus professionnels ; la perte de la charge d enfant ; l octroi d un quelconque revenu de remplacement. 3. Lorsque vous cumulez votre pension avec des revenus professionnels, le SdPSP peut également récupérer les montants de pension payés indûment les 3 dernières années s il s avère que les revenus que vous avez initialement estimés sont inférieurs à ceux qui ont été réellement perçus et dépassent les limites autorisées. Dans ce cas le délai de 3 ans court à compter du 1er juin de l année suivant celle où le dépassement des montants limites s est produit.

Cumul des pensions du secteur public

Cumul des pensions du secteur public Août 2015 Cumul des pensions du secteur public Service des Pensions du Secteur public SdPSP Place Victor Horta 40 bte 30 1060 Bruxelles www.sdpsp.fgov.be 2 3 Table des matières Introduction... 4 Quelques

Plus en détail

La réforme des pensions expliquée

La réforme des pensions expliquée La réforme des pensions expliquée TABLE DES MATIÈRES 1. LA PENSION ANTICIPÉE... 2 1.1. SITUATION AVANT LA RÉFORME... 2 1.2. SITUATION À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2013... 2 1.3. LES MESURES DE TRANSITION...

Plus en détail

Travailler et conserver votre pension

Travailler et conserver votre pension Tout sur... Office national des Pensions ~ www.onp.fgov.be Travailler et conserver votre pension REG.NO.BE-BXL- 000015 Cette brochure a été imprimée sur du papier recyclé En obtenant le certificat EMAS,

Plus en détail

La Pension de Survie

La Pension de Survie La Pension de Survie A. Les Bénéficiaires. Une pension de survie peut être octroyée après le décès d un agent provincial nommé à titre définitif à certains ayants-droits : Le conjoint survivant. Le conjoint

Plus en détail

Edition 2008. Pensions de survie du secteur public

Edition 2008. Pensions de survie du secteur public Edition 2008 Pensions de survie du secteur public Pensions de survie du secteur public Contenu Cette brochure contient les sujets suivants: Introduction Autres avantages Cumuls Paiement des pensions Quelques

Plus en détail

Pensions de retraite du secteur public

Pensions de retraite du secteur public octobre 2013 Pensions de retraite du secteur public Services des Pensions du Secteur public SdPSP Place Victor Horta 40 bte 30 1060 Bruxelles www.sdpsp.fgov.be 2 3 Table des matières Introduction... 4

Plus en détail

LE BARÈME DU PRÉCOMPTE PROFESSIONNEL (à partir du 1 er janvier 2015)

LE BARÈME DU PRÉCOMPTE PROFESSIONNEL (à partir du 1 er janvier 2015) LE BARÈME DU PRÉCOMPTE PROFESSIONNEL (à partir du 1 er janvier 2015) 1. COMMENT UTILISER LE BARÈME FISCAL?... 4 2. RÉDUCTION POUR ENFANTS À CHARGE ET AUTRES CHARGES FAMILIALES... 5 2.1. Réduction pour

Plus en détail

Pensions de retraite du secteur public

Pensions de retraite du secteur public Juin 2015 Pensions de retraite du secteur public Service des Pensions du Secteur public SdPSP Place Victor Horta 40 bte 30 1060 Bruxelles www.sdpsp.fgov.be 2 3 Table des matières Introduction... 4 Quelques

Plus en détail

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS :

AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : AVIS N 68 DU BUREAU DU CONSEIL DE L EGALITE DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES DU 14 FEVRIER 2003, RELATIF AU TRAVAIL AUTORISÉ POUR LES PENSIONNÉS : ÉLÉVATION DES PLAFONDS À PARTIR DU 1 ER JANVIER 2002

Plus en détail

FEVRIER 2012. Pensions de survie du secteur public

FEVRIER 2012. Pensions de survie du secteur public FEVRIER 2012 Pensions de survie du secteur public Cette brochure a été réalisée par le service de communication du SdPSP. Elle ne peut être reproduite et/ou publiée de quelque manière que ce soit sans

Plus en détail

Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions du secteur public

Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions du secteur public V2-15/08/2012 R É F O R M E Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions du secteur public 1 Une première mesure relève l âge minimal et la durée minimale de carrière afin de pouvoir bénéficier

Plus en détail

Les pensions du secteur public en perspective. Que nous apporte le futur?

Les pensions du secteur public en perspective. Que nous apporte le futur? Les pensions du secteur public en perspective Que nous apporte le futur? LA RÉFORME DES PENSIONS En quoi est-ce que la réforme des pensions a complexifié l attribution, le calcul et la gestion des pensions?

Plus en détail

Numéro du rôle : 5780. Arrêt n 188/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T

Numéro du rôle : 5780. Arrêt n 188/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T Numéro du rôle : 5780 Arrêt n 188/2014 du 18 décembre 2014 A R R E T En cause : le recours en annulation des articles 76, 2, alinéa 4, d) et e), 91 et 102 de la loi-programme du 28 juin 2013 (cumul d une

Plus en détail

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins

Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Fiscalité Revenus de droits d auteur & des droits voisins Loi du 16 juillet 2008 modifiant le code des impôts sur le revenu et organisant une fiscalité forfaitaire des droits d auteur et des droits voisins

Plus en détail

Je travaille en Belgique

Je travaille en Belgique FICHES INFOS DU FRONTALIER FRANCO-BELGE Je travaille en Belgique Ma pension 2 Je travaille en Belgique Vous travaillez ou avez travaillé en Belgique, la fin de votre carrière professionnelle approche Quels

Plus en détail

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola

LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX. Luigi Mendola LE STATUT DES MANDATAIRES LOCAUX Luigi Mendola TABLE DES MATIÈRES BIOGRAPHIE DE L AUTEUR 3 PARTIE 1. Le traitement des mandataires locaux 9 1. Les mandataires communaux 9 1.1. Les conseillers communaux

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Comité d'entreprise > Vos salariés - Vos cotisations > Base de calcul Base de calcul En votre qualité d employeur, vous devez déclarer à l URSSAF toutes les sommes payées et tous les avantages consentis à vos salariés. Ces éléments constituent la base de calcul des cotisations

Plus en détail

V1-15/11/2012. Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME

V1-15/11/2012. Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME V1-15/11/2012 Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME Relèvement de l âge minimal et de la durée minimale de carrière pour la pension anticipée En tant que mandataire

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

Vacances 2013. Office National des Vacances Annuelles

Vacances 2013. Office National des Vacances Annuelles Office National des Vacances Annuelles Vacances 2013 Informations concernant les vacances annuelles pour : ouvriers, apprentis-ouvriers, et artistes non indépendants www.onva.be Office National de Vacances

Plus en détail

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé

Module 1. Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Module 1 Formation à la structure Mutuelle et aux outils d'accès aux soins de santé Partie 3 - Assurance Maladie Invalidité les indemnités. Plan A- INCAPACITÉ PRIMAIRE(1)(2) B- INVALIDITÉ (1)(2) (3)Principes

Plus en détail

MONITEUR BELGE 28.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD

MONITEUR BELGE 28.12.2005 BELGISCH STAATSBLAD 56453 Annexe à l arrêté royal du 15 décembre 2005 Annexe III à l arrêté royal d exécution du Code des impôts sur les revenus 1992 Barèmes et règles applicables pour le calcul du précompte professionnel

Plus en détail

1. Présentation générale

1. Présentation générale Instruction n 2012-53 du 12 mars 2012 Modalités de cumul d une pension d invalidité avec les allocations d assurance chômage Sommaire 1. Présentation générale 1.1. Date d application des nouvelles règles

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3298 Convention collective nationale IDCC : 2104. THERMALISME AVENANT N 24 DU

Plus en détail

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de

demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de demande d allocations en tant que chômeur complet dispensé de l INSCRIPTION COMME DEMANDEUR D EMPLOI (avec une carte de contrôle C3C) document d information Version 3.1 01.04.2015 C3C Cette feuille info

Plus en détail

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités

«Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités «Mesures d accès aux soins de santé de la sécurité sociale» Assurance Maladie Invalidité Les indemnités Version du 11/06/2015 Plan I. Règles de base Droit aux indemnités Déclaration de l incapacité de

Plus en détail

Nom de l orateur. Service Communication JPN-PB. Séance d information

Nom de l orateur. Service Communication JPN-PB. Séance d information Nom de l orateur Séance d information Régime de pensions légales TITRE Salariés Employés & ouvriers du secteur privé ET Secteur Public Indépendants Agents de la fonction publique nommés Agents de la fonction

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info

Aspects fiscaux de l assurance vie. Brochure d info Aspects fiscaux de l assurance vie Brochure d info 2 Aspects fiscaux de l assurance vie Préambule La rédaction de cette brochure a été achevée au 31/01/2015 et tient compte de la législation fiscale telle

Plus en détail

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133

Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 Parue dans le Moniteur Belge du 28 décembre 2006 Loi-programme (I) du 27 décembre 2006, art. 113 jusqu à 133 CHAPITRE VI. Fonds d indemnisation des victimes de l amiante Section 1re. Mission et fonctionnement

Plus en détail

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée

la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée la réforme des cotisations sociales des indépendants expliquée INDEPENDANT Table des matières 1. Principe de base 2 2. Adaptation des cotisations sociales 2 3. Régularisation 4 4. Calcul au prorata pour

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE

Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE Q&A TRAVAILLEUR F2PC PENSIOEN COMPLÉMENTAIRE CHEMIE 1 Table des matières QUI ET QUOI?... 3 La pension complémentaire chimie est un complément de la pension légale.... 3 La pension complémentaire chimie...

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE

LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE indisponibilité texte en tête physique taille 16 n 2 Agents non titulaires de droit public LE CONGÉ DE MALADIE ORDINAIRE 1. Références, définition et conditions d octroi Références : articles 7, 12, 27

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015 Rémunération N 02 10 juillet 2015 ALLOCATIONS CHOMAGE Références A retenir Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et les textes qui

Plus en détail

Université de Moncton. Assurance-vie & Assurance invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Assurance-vie & Assurance invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Assurance-vie & Assurance invalidité No du contrat : 12037 Révisé septembre 2015 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime collectif.

Plus en détail

La Pension d Invalidité

La Pension d Invalidité DEFINITION Elle a pour objet d accorder à l assuré une pension en compensation de la perte de salaire résultant de la réduction de sa capacité de travail La pension fait souvent suite à un arrêt de travail

Plus en détail

COMPRENDRE SA RETRAITE

COMPRENDRE SA RETRAITE Salar ié du secteur pr ivé COMPRENDRE SA RETRAITE avec l Assurance retraite, l Arrco et l Agirc??? Janvier 2012 = Le système de retraite Le système de retraite obligatoire est à deux étages. Vous cotisez,

Plus en détail

SUJET : REFORME DES PENSIONS DES MANDATAIRES

SUJET : REFORME DES PENSIONS DES MANDATAIRES 001 p. 1 SOMMAIRE 1. LES MANDATAIRES LOCAUX s appliquent-elles également aux mandataires locaux?... 2 Pourquoi la loi du 8 décembre 1976 réglant la pension de certains mandataires et celle de leurs ayants

Plus en détail

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise

demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise demande d allocations sous le régime de chômage avec complément d entreprise (Nouvelle réglementation régimes généraux) document d information Version 3.1 01.10.2014 C3 RCC EXTRAITS DE VOS DROITS ET OBLIGATIONS

Plus en détail

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015

4ème trimestre 2014 APPRENTIS CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI (CICE) Paiement des cotisations au plus tard le 16 février 2015 Attention, cette notice d information n est plus transmise sous forme papier. En cas de besoin, elle pourra vous être adressée (uniquement sur demande). 4ème trimestre 2014 V ous recevez votre déclaration

Plus en détail

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011

CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 CONGÉS ET AMÉNAGEMENTS DU TEMPS DE TRAVAIL LORS DE LA NAISSANCE D UN ENFANT juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Congé de maternité 2 Pour les salariées 2 Congé prénatal 2 Congé postnatal 2 Formalités administratives

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE

PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE EN AGRICULTURE (10 juin 2008) (Etendu par arrêté du 16 mars 2009,

Plus en détail

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015

COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 COMMENTAIRE DU FORMULAIRE DE DEMANDE 2015 Après avoir lu la circulaire, nous vous invitons à suivre le présent guide pour vous aider à remplir les différentes rubriques de votre (vos) formulaire(s) de

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/118 DÉLIBÉRATION N 14/063 DU 2 SEPTEMBRE 2014 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR L

Plus en détail

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3247 Convention collective nationale IDCC : 1513. ACTIVITÉS DE PRODUCTION DES

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Calculer l indemnité d un licenciement

Calculer l indemnité d un licenciement Prendre en compte les autres formes de rémunération et d indemnités Calculer l indemnité d un Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2013 et 2014 - J ai travaillé

Plus en détail

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage?

Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Etudes Quelle est l influence d une réduction des prestations d 1/5, via le crédit-temps et l interruption de carrière, sur le revenu du ménage? Table des matières Introduction...7 Objectif, méthodologie

Plus en détail

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037

Université de Moncton. Les garanties d assurance-vie & invalidité. No du contrat : 12037 Université de Moncton Les garanties d assurance-vie & invalidité No du contrat : 12037 Préparé le 18 août 2011 1 Cette brochure explicative a pour but de vous fournir les traits essentiels de votre régime

Plus en détail

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE

L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE L ASSURANCE SOCIALE EN CAS DE FAILLITE DE CESSATION D ACTIVITE ET DE DIFFICULTE FINANCIERE 019 Note Ce dossier s adresse aux indépendants, dirigeants de petites et moyennes entreprises, ainsi qu à leurs

Plus en détail

BELGIQUE. 1. Principes généraux.

BELGIQUE. 1. Principes généraux. BELGIQUE Les dépenses de protection sociale en Belgique représentent 27,5%PIB. Le système belge est de logique bismarckienne. La principale réforme récente concerne le risque maladie. 1. Principes généraux.

Plus en détail

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33

JORF n 0149 du 29 juin 2011. Texte n 33 JORF n 0149 du 29 juin 2011 Texte n 33 ARRETE Arrêté du 28 juin 2011 portant approbation des modifications apportées aux statuts du régime invalidité-décès des agents généraux d assurance NOR: ETSS1117752A

Plus en détail

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT LA FIN DE DÉTACHEMENT SUR EMPLOI FONCTIONNEL SOMMAIRE LES EMPLOIS CONCERNÉS... 4 LA PROCÉDURE...

Plus en détail

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire

GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES. Sommaire GUIDE DU RACHAT DES ANNEES D ETUDES Sommaire Fiche n 1 : Les textes de référence Fiche n 2 : Les bénéficiaires Fiche n 3 : Les périodes d études concernées Fiche n 4 : Les modalités du rachat Fiche n 5

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 N 2041 GH N 50149 # 16 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2011 REVENUS EXCEPTIONNELS OU DIFFÉRÉS DÉFINITION ET MODALITÉS D'IMPOSITION CAS PARTICULIERS : INDEMNITÉ DE DÉPART À LA RETRAITE

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/166 DÉLIBÉRATION N 07/062 DU 6 NOVEMBRE 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL DU CADASTRE

Plus en détail

Le régime de chômage avec complément d entreprise

Le régime de chômage avec complément d entreprise Le régime de chômage avec complément d entreprise Avril 2015 Editeur responsable : Secrétariat social UCM, Jean-Benoît Le Boulengé, Chaussée de Marche 637, 5100 Wierde Date de dernière mise à jour : 30/04/2015

Plus en détail

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES

LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES LES DROITS A PENSION DES ORPHELINS MAJEURS INFIRMES SERVICE DES RETRAITES DE l ETAT - 0810 10 33 35 - www.pensions.bercy.gouv.fr - Edition du 1 er mai 2013 En application de l article L. 40 du code des

Plus en détail

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites

Commission ad hoc. Séance du 10 février 2014. 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites Commission ad hoc Séance du 10 février 2014 2.- Loi garantissant l avenir et la justice du système de retraites La loi n 2014-40 du 20 janvier 2014 garantissant l avenir et la justice du système de retraites,

Plus en détail

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement

Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC 13-12-2002 (1) - - - - - - 2329. Préavis pendant renouvellement Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation : personnel salarié Convention collective Signature Extension JO Révision Extension JO Brochure JO IDCC Avocats au Conseil d État et à la Cour de cassation

Plus en détail

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 -

Travail des étudiants. Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - L UNION FAIT LA FORCE Service Public Fédéral FINANCES Travail des étudiants Répercussion sur la situation fiscale de l étudiant et sur celle de ses parents - Revenus des années 2011 et 2012 - J ai travaillé

Plus en détail

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC

La retraite IRCANTEC. A. La retraite complémentaire IRCANTEC Mémento des droits des personnels des EPST Sntrs-Cgt E4 La retraite IRCANTEC A. La retraite complémentaire IRCANTEC I. Acquisition des droits II. Montant de la retraite IRCANTEC III. En cas de décès IV.

Plus en détail

Notice : Cotisations cabinets d avocats

Notice : Cotisations cabinets d avocats Notice : Cotisations cabinets d avocats Quels sont les employeurs concernés par ces cotisations? Seuls, les employeurs de métropole et des départements d outre-mer des cabinets d avocats, ainsi que les

Plus en détail

Accord de gouvernement

Accord de gouvernement Titel Subtitel + auteur 1 Accord de gouvernement 2 12-2014 1 Saut d index Modération salariale Réduction des charges sociales Mesures fiscales Crédit-temps temps RCT Pension Pensions complémentaires Modernisation

Plus en détail

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement

La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement La prolongation des mesures anti-crise et la protection complémentaire des ouvriers en cas de licenciement Les dispositions des mesures anti-crise sont valables jusqu au 31 décembre 2010. A. Les mesures

Plus en détail

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012

Journée des Assistantes Sociales. Steve EHMANN 27 mars 2012 Journée des Assistantes Sociales Steve EHMANN 27 mars 2012 Plan de la présentation Maladie prolongée (aspect loi du travail / CNS / Sécurité Sociale) Maladie prolongée Références légales? o Code des Assurances

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE?

DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) C3A36 QUE DEVEZ-VOUS FAIRE? DOCUMENT D INFORMATION DEMANDE D ALLOCATIONS EN TANT QUE JEUNE SORTANT DES ETUDES (avec une carte de contrôle C3A) document d information Version 1 01.04.2015 C3A36 Cette feuille info vous offre un aperçu

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3314 Convention collective nationale IDCC : 2412. PRODUCTION DE FILMS D ANIMATION

Plus en détail

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur,

FORMULAIRE 225. DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, FORMULAIRE 225 DECLARATION DE REVENUS (Document à transmettre complété au plus vite à la mutualité) Madame, Monsieur, Pour déterminer le taux journalier de vos indemnités d incapacité de travail, nous

Plus en détail

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013

DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 N 2041 GH N 50149 #18 DOCUMENT POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DES REVENUS DE 2013 Ce document n'a qu'une valeur indicative. Il ne se substitue pas à la documentation officielle de l'administration. REVENUS

Plus en détail

Notre engagement de service

Notre engagement de service Heures d ouverture Lundi 8.30-12h 13-16h Mardi 8.30-12h 13-16h Mercredi 8.30-12h Jeudi 8.30-12h 13-16h Vendredi 8.30-12h Ou sur rendez-vous en dehors des heures d ouverture Notre engagement de service

Plus en détail

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE

LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE LES GARANTIES DU REGIME CONVENTIONNEL DES CADRES DE LA PRODUCTION AGRICOLE Dernière mise à jour : avril 2010 CPCEA 1 2 Préambule Le régime conventionnel des cadres de la production agricole est institué

Plus en détail

Nous contacter? Jean Marie HANNESSE. Service de médiation pour les Pensions WTC III Bd. Simon Bolivar, 30 bte 5 1000 Bruxelles

Nous contacter? Jean Marie HANNESSE. Service de médiation pour les Pensions WTC III Bd. Simon Bolivar, 30 bte 5 1000 Bruxelles Nous contacter? Jean Marie HANNESSE Service de médiation pour les Pensions WTC III Bd. Simon Bolivar, 30 bte 5 1000 Bruxelles Tél. 02/274.19.90 Fax 02/274.19.99 e-mail : plainte@mediateurpensions.be www.mediateurpensions.be

Plus en détail

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle

Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Indemnités négociées ou facultatives Comparer le licenciement et la rupture conventionnelle Référence Internet Saisissez la Référence Internet dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL

NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL N 51355#02 NOTICE D INFORMATION RELATIVE A L INDEMNISATION DE L ALLOCATION SPECIFIQUE DE CHÔMAGE PARTIEL I. Objectif Attribuer une allocation destinée à compenser une partie de l indemnisation versée aux

Plus en détail

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier

travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier travailler en france frontalière Guide pratique du travailleur frontalier 1 Vous exercez votre activité professionnelle, salariée ou indépendante, sur le territoire français mais résidez sur le territoire

Plus en détail

PREVOYANCE -----------------------

PREVOYANCE ----------------------- NOTICE D INFORMATION PREVOYANCE ----------------------- CONNAISSEZ VOS DROITS... Juillet 2011 Caissedeprévoyancedesagentsdelasécuritésocialeetassimilés régieparlecodedelasécuritésociale 2ter,boulevardSaintMartin75010PARIS

Plus en détail

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL

Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Contrat d adaptation professionnelle INFORMATIONS A L USAGE DE L ENTREPRISE FORMATRICE ET DE SON SECRETARIAT SOCIAL Si vous vous posez des questions en matière de PROCESSUS DE FORMATION, voyez les rubriques

Plus en détail

LES COTISATIONS SOCIALES

LES COTISATIONS SOCIALES LES COTISATIONS SOCIALES Les Autres Contributions : CSG ET CRDS La Mutualité Sociale Agricole est chargée du recouvrement de la contribution sociale généralisée et de la contribution au remboursement de

Plus en détail

Fiche Portabilité des droits des salariés

Fiche Portabilité des droits des salariés Fiche Portabilité des droits des salariés L article 14 de l Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2008 avait mis en place un mécanisme de portabilité des droits pour les anciens salariés

Plus en détail

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP

SDPM fiche Cédric MICHEL. Rente d incapacité permanente partielle = IPP SDPM fiche Cédric MICHEL Rente d incapacité permanente partielle = IPP Si le salarié reste atteint d une incapacité permanente, qui résulte de l accident du travail, il pourra percevoir une rente. L attribution

Plus en détail

Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008

Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008 Règles applicables pour le calcul du précompte professionnel dû à la source sur les revenus payés ou attribués à partir du 1 er janvier 2008 (Arrêté royal d'exécution du Code des impôts sur les revenus

Plus en détail

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II)

NOTE D INFORMATION LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITE SOCIALE POUR 2006 (II) NOTE D INFORMATION CV/ NT Réf. : II-13-1 et II-13-3-3 1 er septembre 2006 05 63 60 16 50 L:/CIRCULAIRES/loi financ. Sécurité sociale 06 Indemnités journalières LES MESURES PREVUES PAR LA LOI DE FINANCEMENT

Plus en détail

Résumé de la réforme des pensions février 2012

Résumé de la réforme des pensions février 2012 NOTE AU BUREAU DU PARTI 27 février 2012 Résumé de la réforme des pensions février 2012 Ce résumé ne concerne que les pensions du secteur privé. Un autre document suivra lorsque la réforme des pensions

Plus en détail

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE

REGIME DE PREVOYANCE CONVENTIONNEL OBLIGATOIRE Votre centre de gestion CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE COMMISSION, DE COURTAGE ET DE COMMERCE INTRA-COMMUNAUTAIRE ET D IMPORTATION- EXPORTATION DE FRANCE METROPOLITAINE PERSONNEL CONCERNE

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite Important : ce formulaire est réservé aux personnels

Plus en détail

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES

INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE RÉGIME FISCAL À 15% DES DROITS D AUTEUR ET SUR LES IMPLICATIONS TVA ET SOCIALES Document mis à jour le 26/06/2015 Rue d Arlon 75-77 1040 Bruxelles Tel.: 02/286.82.11 www.sabam.be

Plus en détail

Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES

Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES Hofstraat 15 2000 Anvers Tél. : 03 222 40 10 - Fax : 03 222 40 19 info@kunstenloket.be www.kunstenloket.be LE STATUT D ARTISTE TABLE DES MATIERES 1. LE STATUT D ARTISTE 1.1. Introduction 1.2. Salarié 1.2.1.

Plus en détail

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants

L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants L assurance indemnités Travailleurs salariés et indépendants 1 Introduction: l assurance maladie-invalidité L assurance maladie-invalidité (AMI) forme une des branches du système belge de la sécurité sociale;

Plus en détail

Pensions militaires. Il est disponible uniquement en version électronique sur www.courdescomptes.be.

Pensions militaires. Il est disponible uniquement en version électronique sur www.courdescomptes.be. Pensions militaires Depuis 2007, plusieurs réformes importantes ont modifié les paramètres pour le calcul des pensions militaires et les modalités d enregistrement de la carrière. La Cour des comptes constate

Plus en détail

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France

Protection sociale. 1 Les différents régimes de protection sociale en France Protection sociale La multiplicité des régimes de protection sociale conduit les pluriactifs à des situations administratives complexes : chacune de leurs activités les rattache à une caisse spécifique.

Plus en détail

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat

Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat ou d un magistrat Nous sommes là pour vous aider Demande de retraite d un fonctionnaire de l Etat Articles D.1 et D.21 du code des pensions civiles et militaires de retraite et demande de retraite additionnelle Article

Plus en détail

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire

GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE. n o 4. Demande et calcul de la retraite complémentaire GUIDE RETRAITE COMPLÉMENTAIRE AGIRC ET ARRCO DEMANDE ET CALCUL DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE Guide salariés n o 4 JUIN 2015 Demande et calcul de la retraite complémentaire Sommaire La retraite, en bref...

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise

NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise NOTICE D INFORMATION REGIME DE PREVOYANCE COMPASS GROUP FRANCE- Personnel Agent de Maîtrise juillet 2009 Cette notice a pour objet de vous résumer le plus clairement possible les principales garanties

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/08/099 DELIBERATION N 08/028 DU 3 JUIN 2008 RELATIVE A LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL À L ASBL

Plus en détail

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ÉTAT MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE. à l attention de

MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ÉTAT MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE. à l attention de MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ÉTAT MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE B7 N B9 N 2BPSS N 6BRS N / La ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l'etat, porte-parole

Plus en détail