Fiche technique CCMC L WALLTITE v.2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Fiche technique CCMC 13530-L WALLTITE v.2"

Transcription

1 CONSTRUCTION Fiche technique CCMC L WALLTITE v.2 Publication Réévaluation Révision Jamais Oui : : l'évaluation : Prochaine réévaluation : Réévaluation en cours Préface : Répertoire normatif , Isolant thermique en mousse polyuréthane rigi pulvérisée nsité moyenne Publication la préface : Portée Cette fiche technique s'applique à la mousse polyuréthane rigi pulvérisée, nsité moyenne, stinée à servir d'isolant thermique dans le secteur du bâtiment et dans s secteurs autres que celui du bâtiment, que ce soit sur le chantier ou dans une usine préfabrication. On appelle également ce matériau isolant poreux coulé sur place. La température service continue du subjectile se situe entre 60 C et + 80 C. Le manur a démontré que le produit satisfait à la norme suivante (voir le tableau 1 pour les exigences performance) : CAN/ULC-S (incluant modifications 1 et 2), «Isolant thermique en mousse polyuréthane rigi pulvérisée nsité moyenne : spécifications relatives aux matériaux». L'isolant thermique en mousse polyuréthane rigi pulvérisée nsité moyenne doit être appliqué par un installateur certifié conformément aux instructions du fabricant et à la norme suivante : CAN/ULC-S , «Isolant thermique en mousse polyuréthane rigi pulvérisée, nsité moyenne Application». Afin se conformer avec la norme CAN/ULC-S705.2, les utilisateurs doivent communiquer avec l'organisme tiers chargé par le fabricant mousse du programme d'assurance la qualité sur place (voir la fiche technique sur le produit). 1 5

2 Norme Tableau 1. Exigences performance relatives aux propriétés physiques Propriété Unité minimale Exigence maximale Perméance à l'air (essai obligatoire du matériau) L/s à 75 Pa s.o. 0,02 Perméance à l'air (essai facultatif du système) L/s à 75 Pa s.o. 0,05 Densité apparente l'âme kg/m 3 28 s.o. Résistance à la compression kpa 170 s.o C % s.o. 1 Stabilité dimensionnelle, changement volume à : 80 C % C, HR 97 ± 3 % % s.o. 14 Caractéristiques combustion superficielle - propagation la flamme s.o. s.o. Tableau note en ba Teneur volumique en alvéoles ouvertes % s.o. 8 Résistance thermique initiale d'un échantillon 50 mm d'épaisseur après 3 jours à une température 23 ± 2 C Résistance thermique conditionnée d'un échantillon 50 mm d'épaisseur après m 2 C/W 2,5 s.o. m 2 C/W déclarée s.o. 180 jours à 23 ± 2 C ou 90 jours à 60 ± 2 C Résistance thermique à long terme d'un échantillon 50 mm d'épaisseur - type 1 m 2 C/W 1,8 s.o. Résistance thermique à long terme d'un échantillon 50 mm d'épaisseur - type 2 m 2 C/W 2,0 s.o. Résistance à la traction kpa 200 s.o. Émissions composés organiques volatils s.o. conforme 2 Tableau 1. s.o. note en page Absorption d'eau en volume % s.o. 4 Perméance à la vapeur d'eau d'un échantillon 50 mm d'épaisseur ng/(pa s m 2 ) s.o. 60 page tableau note en Retour Notes 1. la renvoi du au à du en 1. Les résultats sont valis aux fins la qualification en fonction la norme, laquelle précise : «Conformément au co du bâtiment, calculer l'indice propagation la flamme en fonction s spécifications l'essai propagation la flamme énoncées tableau 1.: dans le co quant au nombre d'éprouvettes à mettre à l'essai, à l'état entier et découpées.» page tableau note en Retour page Note 1. la renvoi du au à 1en 2. «Conforme» signifie que les émissions composés organiques volatils ne peuvent excér, après 30 jours, la concentration maximale admissible dans l'air intérieur précisée au tableau 2 la norme CAN/ULC-S Dans le cas s rénovations (p. ex. bâtiments occupés), la norme CAN/ULC-S705.2 exige un taux ventilation 0,3 changement d'air par heure dans l'aire travail page pendant l'application du produit et l'isolation l'aire travail au cours la pulvérisation. Le même taux renouvellement d'air 2 est requis après la pulvérisation du produit ainsi que pendant la pério déterminée selon la norme CAN/ULC-S Voir la fiche technique sur le produit pour le délai d'occupation après la pose. 2 5

3 Étiquetage Conformément à la norme CAN/ULC-S705.1, chaque contenant composant liqui doit porter la mention polyisocyanate (A) ou résine (B). À moins d'avis contraire, chaque contenant doit être marqué façon à fournir l'information suivante : le nom du fabricant; le nom du produit; le type matériau (p. ex. isolant); la masse nette du contenu du matériau conditionné; le pays fabrication; le numéro lot; la date fabrication; la date péremption; une façon d'intifier le produit installé; et la mention conformité à la norme «CAN/ULC-S705.1». Co national du bâtiment Canada (CNB) Renvois dans le CNB La norme CAN/ULC-S est mentionnée dans le CNB 2010, division B, au tableau et à l'alinéa )g). La norme CAN/ULC-S est mentionnée dans le CNB 2010, division B, au paragraphe ), au tableau et au paragraphe ). 3 5

4 Fiche technique CCMC L : WALLTITE v.2 Publication Réévaluation Révision Jamais Oui : : l'évaluation : Prochaine réévaluation : Réévaluation en cours 1. Évaluation Conforme à la norme CAN/ULC-S (incluant modifications 1 et 2), type 1. Le délai d'occupation est un (1) jour dans le cas d'une construction réhabilitée. 2. Description Mousse polyuréthane rigi à pulvériser type 1 et nsité moyenne. La mousse est constituée ux éléments : l'isocyanate «Lupranate 17» et une résine polyuréthane nommée «Walltite v.2». Les ux éléments sont mélangés sur place par un installateur qualifié au moyen d un appareil pulvérisation volumétrique à dosage fixe. Un colorant indicateur donne une couleur pourpre au produit fini. Une épaisseur 50 mm du produit possè une résistance thermique à long terme 1, Information normative ou réglementaire page Note L organisme tiers responsable du programme d'assurance la qualité sur le terrain 1 pour le produit spécifié par BASF Canada est MORRI- SON HERSHFIELD (MH), conformément à la norme CAN/ULC-S page référence note la Retour Notes la à 1 Le programme d'assurance la qualité sur le terrain BASF Canada exige s vérifications périodiques du travail s installa- teurs, généralement au hasard, ainsi que quelques inspections obligatoires pour s chantiers gran envergure. Les agents du bâtiment peuvent, s ils le jugent nécessaire, communiquer avec BASF Canada au et manr l inspection d un page chantier précis. Dans les cas où une installation est jugée non conforme par MH/BASF Canada et que l installateur ne corrige pas page 1 la situation, MH/BASF Canada informe le propriétaire, l'architecte ou l'agent du bâtiment la non-conformité. Voir la préface et la norme pour s explications additionnelles. Titulaire la fiche technique BASF Canada Inc. 10 Constellation Court Toronto ON M9W 1K1 Téléphone : Usine(s) Toronto, Ontario Blackie, Alberta Exonération responsabilité La présente fiche technique est produite par le Centre canadien matériaux construction, un programme CNRC Construction, Conseil national recherches du Canada. La fiche technique doit être lue dans le contexte du Recueil d'évaluations produits du CCMC dans sa totalité. 4 5

5 Les lecteurs doivent s'assurer que cette fiche technique est à jour et qu'elle n'a pas été annulée ni remplacée par une version plus récente. Prière consulter le site ou communiquer avec le Centre canadien matériaux construction, CNRC Construction, Conseil national recherches du Canada, 1200, chemin Montréal, Ottawa, Ontario, K1A 0R6. Téléphone : Télécopieur : Le CNRC a évalué le matériau, produit, système ou service décrit ci-ssus uniquement en regard s caractéristiques énumérées ci-ssus. L'information et les opinions fournies dans la présente fiche technique sont stinées aux personnes qui possènt le niveau d'expérience approprié pour en utiliser le contenu. La présente fiche technique ne constitue ni une déclaration, ni une garantie, ni une caution, expresse ou implicite, et le Conseil national recherches du Canada (CNRC) ne fournit aucune approbation à l'égard tout matériau, produit, système ou service évalué et décrit ci-ssus. Le CNRC ne répond en aucun cas et quelque façon que ce soit l'utilisation ni la fiabilité l'information contenue dans la présente fiche technique. Le CNRC ne vise pas à offrir s services nature professionnelle ou autre pour ou au nom toute personne ou entité, ni à exécuter une fonction exigible par une personne ou entité envers une autre personne ou entité. Date modification :

Rapport d'évaluation CCMC 13659-R WALLTITE v.3 - Air Barrier System

Rapport d'évaluation CCMC 13659-R WALLTITE v.3 - Air Barrier System CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 13659-R WALLTITE v.3 - Air Barrier System RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : : NORMATIF : 07 27 09.01 Publication en de l'évaluation : 2013-06-04 Prochaine

Plus en détail

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation

Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation CONSTRUCTION Rapport d'évaluation CCMC 12835-R IGLOO Wall Insulation RÉPERTOIRE Révision Jamais Réévaluation Non : NORMATIF : 07 21 23.06 Publication en de l'évaluation : 1997-12-08 Réévaluation cours

Plus en détail

Rapport d évaluation CCMC 13302-R

Rapport d évaluation CCMC 13302-R Rapport d évaluation CCMC 13302-R RÉPERTOIRE NORMATIF 07 44 50 Publié 2008-03-12 Révisé 2008-04-25 Réévaluation 2011-03-12 6XUH7RXFK 1. Opinion Le Centre canadien de matériaux de construction (CCMC) est

Plus en détail

Programme d Assurance Qualité et de Formation

Programme d Assurance Qualité et de Formation À propos de nous Programme d Assurance Qualité et de Formation TOUJOURS PLUS PERFORMANT Selon le Code national du bâtiment Canada, pour qu une personne puisse acheter et installer une mousse de polyuréthane

Plus en détail

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand.

Evaluation. technique européenne du 7 janvier 2015. Ceci est une traduction. En cas de doutes, veuillez-vous référer à l original allemand. Member of EOTA www.eota.eu Zulassungsstelle Bauprodukte und Bauarten Bautechnisches Prüfamt Un organisme de droit public financé conjointement par la fédération et les régions Désigné selon l'article 29

Plus en détail

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008

ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE. Présenté par Emile Loiselle INTERNAL 1 6/5/2008 ISOLATION EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE PULVÉRISÉE POUR BÂTIMENT RÉSIDENTIEL WALLTITE Présenté par Emile Loiselle 6/5/2008 INTERNAL 1 Résumé Présentation de la mousse de polyuréthane pulvérisée Utilisations

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

ROXUL RHT Board Flex Wrap. Isolant pour équipements mécaniques et industriels haute température

ROXUL RHT Board Flex Wrap. Isolant pour équipements mécaniques et industriels haute température ISOLANT POUR ÉQUIPEMENTS MÉCANIQUES ET INDUSTRIELS HAUTE TEMPÉRATURE ROXUL RHT Board Flex Wrap Isolant pour équipements mécaniques et industriels haute température ROXUL RHT Protection de l environnement

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE COMPÉTENCES 13.2 - Entrepreneur en systèmes d alarme incendie DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS

Plus en détail

Norme NF EN 206-1 et DTU 21

Norme NF EN 206-1 et DTU 21 Norme NF EN 206-1 et DTU 21 La norme NF EN 206-1, avec son annexe nationale, devient la base normative pour tous les bétons de structure. Introduction La norme européenne NF EN 206-1 remplace la norme

Plus en détail

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT

Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Transfert d'humidité à travers les parois Note de synthèse Mur primaire Extension d'un groupe scolaire WORMHOUT Page 1/7 Transfert d'humidité à travers les parois : Note de synthèse Paroi Simulée Composition

Plus en détail

ISOLANTS DE COUVERTURES Révisé Octobre 2002

ISOLANTS DE COUVERTURES Révisé Octobre 2002 ISOLANTS DE COUVERTURES Révisé Octobre 2002 1- DÉFINITIONS DES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS. 1 FAMILLE DE L'ISOLANT Pour fin de comparaison, les isolants de toiture en panneaux rigides ont été regroupés à l'intérieur

Plus en détail

Isolement acoustique et résistance au feu des ensembles comportant des coupe-feu

Isolement acoustique et résistance au feu des ensembles comportant des coupe-feu Solution constructive n o 16 Isolement acoustique et résistance au feu des ensembles comportant des coupe-feu par T.R.T. Nightingale et M.A. Sultan Cet article porte sur différentes techniques coupe-feu

Plus en détail

Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB

Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB CONCEPTION D ENVELOPPE DU BÂTIMENT PAR ROXUL Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB Isolant en panneau coté pour sa résistance au feu pour les bâtiments métalliques

Plus en détail

LE CONFORT D UN SOL ISOLE

LE CONFORT D UN SOL ISOLE l isolation de sol la plus mince pour chaque niveau d isolation un format pratique de 1200 x 2500 mm une haute résistance mécanique une pose rapide et efficace LE CONFORT D UN SOL ISOLE Des sols au-dessus

Plus en détail

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS

ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS Indice de Révision Date de mise en application B 01/09/2014 Cahier Technique F Profil d usage ISOLE ASSOCIATION POUR LA CERTIFICATION DES MATERIAUX ISOLANTS 4, avenue du Recteur-Poincarré, 75782 Paris

Plus en détail

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture;

CONSIDÉRANT que tous les membres du conseil présents ont déclaré avoir lu ledit règlement et qu ils ont renoncé à sa lecture; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D OTTERBURN PARK RÈGLEMENT NUMÉRO 426 CONCERNANT L INSTALLATION ET L ENTRETIEN D AVERTISSEURS ET DE DÉTECTEURS DE FUMÉE ET ABROGEANT LE RÈGLEMENT NUMÉRO 329 TEL QU AMENDÉ CONSIDÉRANT

Plus en détail

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec

Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Filage Système de détection et alarme incendie Chapitre bâtiment - Code de construction CNB 2005 modifié Québec Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 PLAN DE PRÉSENTATION Mandat

Plus en détail

Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB

Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB CONCEPTION D ENVELOPPE DU BÂTIMENT PAR ROXUL Conception de l enveloppe du bâtiment de Roxul [BEDR MC] FireWall et Roxul Plus MB Isolant en panneau coté pour sa résistance au feu pour les bâtiments métalliques

Plus en détail

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014

Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 Louis-Philippe Gagnon Auditeur De Système D Alarme LABORATOIRES DES ASSUREURS DU CANADA 12 Novembre, 2014 UL and the UL logo are trademarks of UL LLC 2012 2 OBJECTIFS DE LA MISE À L'ESSAI ET INSPECTION

Plus en détail

Panneaux de support résistants au feu pour toiture

Panneaux de support résistants au feu pour toiture Fiche technique SECURpan MD est un panneau de fibres de bois isolant pour toiture, sécuritaire et unique dont le noyau est traité en profondeur pour offrir une résistance au feu. SECURpan MD est certifié

Plus en détail

natureplus e.v. Directive d attribution 0100 ISOLANTS À PARTIR DE MATIÈRES PREMIÈRES RENOUVELABLES Édition : juillet 2009

natureplus e.v. Directive d attribution 0100 ISOLANTS À PARTIR DE MATIÈRES PREMIÈRES RENOUVELABLES Édition : juillet 2009 natureplus e.v. Directive d attribution 0100 DE MATIÈRES PREMIÈRES Édition : juillet 2009 pour l attribution du label de qualité Édition : juillet 2009 Page 2 de 5 1 Préambule Les critères d attribution

Plus en détail

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton

Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Pour la qualité des ouvrages de voirie et toiture terrasse réalisés avec des dalles et pavés en béton Centre d Études sur les Réseaux, les Transports, l Urbanisme et les constructions publiques Ce document,

Plus en détail

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013

Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Chapitre Bâtiment du Code de sécurité (CBCS) Association Canadienne Alarme Incendie (ACAI) 14 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Mandat de la Régie du bâtiment- secteur bâtiment 2. Législation antérieure

Plus en détail

Energie et construction

Energie et construction Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Vincent Jadinon, ing. Conseiller Principal Division "Avis Techniques" Isolation thermique des toitures plates Les Isnes

Plus en détail

EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE POLYSTYRENES EXPANSIBLES IGNIFUGES POLYSTYRENES EXPANSES MOULES MOUSSE RIGIDE DE POLYURETHANNE MOUSSE THERMOPLASTIQUE

Plus en détail

Canada. Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de la decision. a I'egard de. Objet

Canada. Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de la decision. a I'egard de. Objet Canadian Nuclear Safety Commission Commission canadienne de sorete nucleaire Compte rendu des deliberations, y compris les motifs de la decision a I'egard de Objet Demande de modification du permis d'exploitation

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

PRÉAVIS D'ADJUDICATION DE CONTRAT

PRÉAVIS D'ADJUDICATION DE CONTRAT PRÉAVIS D'ADJUDICATION DE CONTRAT Un préavis d'adjudication de contrat (PAC) permet aux ministères et aux organismes de publier un avis, pendant une période d'au moins quinze (15) jours civils pour informer

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250

FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 FLOCAGE COUPE-FEU PROMASPRAY F250 Lambda Composition Masse volumique Finition 0.05 W/m.k Laine de laitier 180 à 300 kg / m3 Brut Taloché Roulé Laine de laitier est un revêtement projeté à base de laine

Plus en détail

NORME RELATIVE AUX ALARMES À 5 PPM POUR EAUX DE CALE (EAUX INTERNES DU CANADA)

NORME RELATIVE AUX ALARMES À 5 PPM POUR EAUX DE CALE (EAUX INTERNES DU CANADA) (04/2008) NORME RELATIVE AUX ALARMES À 5 PPM POUR EAUX DE CALE (EAUX INTERNES DU CANADA) ÉDITION 2 AVRIL 2008 TC-1002813 *TC-1002813* Autorité responsable Le directeur de l Exploitation et des programmes

Plus en détail

PNM EN 1856-1 Norme Marocaine 2011

PNM EN 1856-1 Norme Marocaine 2011 PNM EN 1856-1 Norme Marocaine 2011 Conduits de fumée Prescriptions pour les conduits de fumée métalliques Partie 1 : Composants de systèmes de conduits de fumée Norme Marocaine homologuée Par arrêté conjoint

Plus en détail

Référence : 3137521 CD ISBN : 978-2-12-137521-2 Année d édition : 2008

Référence : 3137521 CD ISBN : 978-2-12-137521-2 Année d édition : 2008 Isolation thermique recueil sur CD-ROM Référence : 3137521 CD ISBN : 978-2-12-137521-2 Année d édition : 2008 Analyse L isolation thermique permet non seulement de réduire nos consommations d énergie de

Plus en détail

Traduction de l allemand Deutsches Institut für Bautechnik (Institut Allemand pour la technique du bâtiment)

Traduction de l allemand Deutsches Institut für Bautechnik (Institut Allemand pour la technique du bâtiment) ( Allemand pour la technique du bâtiment) fur ( allemand pour la technique du bâtiment) Bureau de délivrance pour les produits et les types de construction Bureau de vérification des techniques de construction

Plus en détail

INSTRUCTIONS COMPLÉTES

INSTRUCTIONS COMPLÉTES INSTRUCTIONS COMPLÉTES Le Service de plans du Canada, un organisme fédéral-provincial, favorise le transfert de technologie au moyen de feuillets, de croquis et de plans de construction qui montrent comment

Plus en détail

Revêtement des murs extérieurs

Revêtement des murs extérieurs Canada R É S I D E N T I E L Revêtement des murs extérieurs Édition nouvelle construction Le mur performant et ses avantages procurés par l isolant CLADMATE Le concept de «mur performant» procure aux maisons

Plus en détail

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction Présenté par : Catherine Lavoie ing. M.Sc. Agente technique Comment spécifier le béton prêt à l emploi dans les devis de construction

Plus en détail

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes

Tarification. Compte de transaction GÉRER. Compte Travailleurs autonomes ($ CA) Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes GÉRER TARIFICATION 01 Tarification Guide des Solutions bancaires aux travailleurs autonomes En vigueur à compter du 29 juillet 2013 Vous cherchez plus que jamais des services bancaires adaptés à vos besoins

Plus en détail

Robinet thermostatique antigel Bydrain

Robinet thermostatique antigel Bydrain IM-P670-01 ST-BEf-04 4.1.2.100 Robinet thermostatique antigel Bydrain Notice de montage et d entretien 1. Informations de sécurité 2. Description 3. Installation 4. Mise en service 5. Fonctionnement 6.

Plus en détail

Matériaux d'isolation

Matériaux d'isolation Produits d'étanchéité et d'isolation Matériaux d'isolation Definition Caractéristiques Fabrication Références normatives Spécifications Marquage C.E Certifications Acquis environnementaux Définition :

Plus en détail

Conception de couverture selon la norme CSA A123.21-10

Conception de couverture selon la norme CSA A123.21-10 Conception de couverture selon la norme CSA A123.21-10 Présentée par : Michel Desgranges,T.P. Directeur Toiture & Étanchéité Coordonnateur Programme de simulation d essai d arrachement au vent exp.com

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec

BULLETIN TECHNIQUE. publié par l Association béton Québec Fiche no 1.qxp 31/08/005 1:38 PM Page 3 Techno-béton BULLETIN TECHNIQUE publié par l Association béton Québec n o 1 LE BÉTONNAGE PAR TEMPS FROID 1) INTRODUCTION La teneur en eau du béton frais, qui varie

Plus en détail

Enquête sectorielle d Imagine Canada

Enquête sectorielle d Imagine Canada Enquête sectorielle d Imagine Canada janvier 2011 Faits saillants de l Enquête sectorielle, Vol. 1, No. 3 Environ la moitié des organismes éprouvent de la difficulté à s acquitter de leur mission, et la

Plus en détail

DIBt Membre de l'eota Member of EOTA

DIBt Membre de l'eota Member of EOTA Deutsches lnstitut für Bautechnik Organisme de droit public Kolonnenstr. 30 L 10829 Berlin Deutschland Tél. : +49(0)30 787 30 0 Télécopie : +49(0)30 787 30320 E-mail : dibt@dibt.de Internet : www.dibt.de

Plus en détail

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules

CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules CCTP TÉLÉCHARGÉ Toiture inversée avec isolant JACKODUR Parking accessible aux véhicules Ici vous pouvez inscrire le Produit que vous avez sélectionné Produit choisit (*) : Epaisseur : (*) : voir les propriétés

Plus en détail

Agrément technique européen ETA-12/0011

Agrément technique européen ETA-12/0011 Deutsches Institut für Bautechnik Organisme d agrément pour les produits et types de construction Division technologie de construction Établissement public de droit allemand Kolonnenstraße 30 B D-10829

Plus en détail

Membrane élastomère PLASET

Membrane élastomère PLASET Membrane élastomère PLASET P DESCRIPTION La membrane élastomère PLASET est un composé polymérique synthétique en émulsion, constitué de deux fractions. Appliqué sous forme liquide, le produit a été spécifiquement

Plus en détail

Déclaration de Performance No. 01-0132-2

Déclaration de Performance No. 01-0132-2 Déclaration de Performance No. 01-0132-2 Pour les produits de construction StoTherm Classic 5 1. Type de produit ITE (Isolation Thermique par l Etérieur) 2. Identification du produit Voir emballages des

Plus en détail

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE

FORMULAIRE 1B DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE DEMANDE D INSCRIPTION ÉMETTEURS DE FONDS D INVESTISSEMENT À CAPITAL FIXE / PRODUITS ET FONDS NÉGOCIÉS EN BOURSE Demande initiale Demande finale Date : (Instructions : Dans le cas d une demande d inscription

Plus en détail

Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs

Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs Dossier Technique Ventilation de gaine d ascenseurs Avril 2012 1 Sommaire Avant-propos... 3 1 Objet du dossier technique... 3 2 Domaine d application... 3 3 Référentiels... 4 3.1 Historique des textes

Plus en détail

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite

Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Application du Règlement Européen des Produits de Construction (RPC) à des produits de terre cuite Mars 2013 Introduction Objectifs de ce livret A compter du 1 er juillet 2013, le marquage CE des produits

Plus en détail

Mode d'emploi du sélecteur et générateur de propositions de devis de système UL www.hilti.com

Mode d'emploi du sélecteur et générateur de propositions de devis de système UL www.hilti.com Mode d'emploi du sélecteur et générateur de propositions de devis de système UL 1 Mode d'emploi Sélecteur et générateur de propositions de devis de système UL Le nouvel outil Hilti sélecteur de système

Plus en détail

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre

PARTIE A GENIE CHIMIQUE. Du gaz de Lacq au soufre PARTIE A GENIE CHIMIQUE Du gaz de Lacq au soufre Plus de la moitié du soufre produit dans le monde provient du traitement des gaz naturels et des pétroles. En France, il est produit principalement à partir

Plus en détail

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie

ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie ULC-S536-04 Inspection et mise à l essai des réseaux avertisseurs d incendie Séminaire technique ACAI 14 novembre 2013 Par : Pierre Noël STRUCTURE DE LA NORME Les réseaux avertisseurs d incendie doivent

Plus en détail

Les parois de chambres froides

Les parois de chambres froides Les parois de chambres froides présentation de : Illustrations de sources diverses. 1 Objectifs du cours Identifier les modes de transferts Réaliser un bilan thermique pour un échangeur un mur un container

Plus en détail

Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches

Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches Règlement EPAQ pour la qualité des panneaux sandwiches Septembre 2010 Max-Planck-Straße 4 D-40237 Düsseldorf Telephone: +49 211 6989411 Fax: +49 211 672034 E-mail: info@epaq.eu Règlement EPAQ pour la qualité

Plus en détail

GUIDE DE POSE METISSE

GUIDE DE POSE METISSE GUIDE DE POSE METISSE Chemin des Dames 62 700 Bruay La Buissière Tel: 03 21 01 77 60 Fax: 03 21 62 02 78 E-mail: metisse@le-relais.net www.isolantmetisse.com GUIDE DE POSE Métisse se met en œuvre conformément

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Décembre 2005 Série technique 05-117 Prévision du moment de l embuage des vitrages isolants introduction Prévoir le moment inévitable où il faudra réparer ou remplacer les vitrages

Plus en détail

Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre

Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre Isolation thermique Un environnement plus lumineux où il fait bon vivre Pilkington Optifloat Une expérience exceptionnelle dans le verre float Leader mondial du verre pour le bâtiment et l'automobile,

Plus en détail

PNM EN 1858 Norme Marocaine 2011

PNM EN 1858 Norme Marocaine 2011 PNM EN 1858 Norme Marocaine 2011 Conduits de fumée Composants Conduits de fumée simple et multiparois en béton Norme Marocaine homologuée Par arrêté conjoint du Ministre de l Industrie, du Commerce et

Plus en détail

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION FÉVRIER 2005 2005 Institut canadien des actuaires Document 205009 This

Plus en détail

Principales modifications apportées en 2014

Principales modifications apportées en 2014 2014 Principales modifications apportées en 2014 Modifications importantes : Regroupement des instructions des relevés P&C-1 et P&C-2 en un seul guide intitulé Relevé des sociétés d assurances multirisques.

Plus en détail

Diagramme psychrométrique. Utilisation

Diagramme psychrométrique. Utilisation Diagramme psychrométrique Utilisation AFPA DEAT Froid et climatisation Ressources formatives Diagramme Psychrométrique F. Cabeza - Mai 2002 --- Diagramme psychrométrique Utilisation 2/41 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Caractéristiques techniques. Recommandations d emploi

Caractéristiques techniques. Recommandations d emploi Caractéristiques techniques Recommandations d emploi L isolant vert de BASF, depuis 1964 Le Styrodur est l isolant vert en poly styrène extrudé (XPS), conçu par BASF en 1964. Avec plus de 25 millions de

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186 GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES CSA W47.1, W47.2 et W186 Page 1 de 14 Objet Le but du présent document est d aider les compagnies à rencontrer les exigences de

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire.

AVANT-PROPOS. Certains aspects du module D peuvent nécessiter une étude plus approfondie. Une révision du guide pourra donc s'avérer nécessaire. Le présent document est une traduction du guide 8.4, dont l original en anglais est disponible sur le site Internet de WELMEC (www.welmec.org). Pour tout problème d interprétation, il est nécessaire de

Plus en détail

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation en contact avec la terre Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon FOAMGLAS FLOOR BOARD, pose à sec Cette technique est adaptée pour une isolation

Plus en détail

Directives sur l hygiène dans les installations de ventilation individuelles

Directives sur l hygiène dans les installations de ventilation individuelles Domaine lima ventilation / froid infoaoût 01 Directives sur l hygiène dans les installations de ventilation individuelles En se basant sur les phases de projet définies par la, les présentes directives

Plus en détail

CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires

CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires CCMC 13426-R Guardwrap NXT Matériau pare-air - Annexe A Renseignements complémentaires Un matériau pare-air employé dans un système pare-air Le CCMC n a pas évalué le rendement du système pare-air pour

Plus en détail

et ses différents jalons

et ses différents jalons La vérification v finale et ses différents jalons Auteur : F. LASCROUX / AQUAP Journée technique AFIAP du 10 octobre 2006 Vérification réglementaire finale après fabrication et intervention sur équipements

Plus en détail

RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA

RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA RÉGIME DE RETRAITE DE L UNIVERSITÉ D OTTAWA DÉPART AVANT LA RETRAITE Dernière mise à jour: le 21 août 2012 Biographie de Luc Lauzière, BA, BCOM Université d Ottawa Luc est à l emploi de l Université d

Plus en détail

Système de toit en pente

Système de toit en pente Système de toit en pente Intelligent, simple et avantageux. Pente standard 1.5 % La pierre Suisse et sa force naturelle Isolation thermique et pente en un seul système 2 Les systèmes de toits à pente PRIMA

Plus en détail

Panneaux à tolérance précise pour application industrielle

Panneaux à tolérance précise pour application industrielle Panneaux à tolérance précise pour application industrielle De nouvelles perspectives pour vos travaux Panneaux à fines tolérances dimensionnelles JACKODUR JACKON Insulation GmbH JACKON Insulation GmbH

Plus en détail

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation

Avis relatif à l intégrité du marché Orientation Avis relatif à l intégrité du marché Orientation 28 juillet 2005 N o 2005-026 Acheminement suggéré Négociation Affaires juridiques et Conformité NÉGOCIATION DE TITRES SUR LES MARCHÉS EN DEVISES AMÉRICAINE

Plus en détail

Systèmes de toitures. Systèmes de toitures Unitex. Unitex (type 3)

Systèmes de toitures. Systèmes de toitures Unitex. Unitex (type 3) Systèmes de toitures Systèmes de toitures Unitex Systèmes de toiture avec des panneaux multicouches UNITEX permettant la réalisation de la sous-face, de l isolation thermique et du porteur de la sous-toiture

Plus en détail

Rapport de certification

Rapport de certification Rapport de certification Évaluation EAL 2+ du produit McAfee Enterprise Mobility Management 9.7 Préparé par : Centre de la sécurité des télécommunications Canada Organisme de certification Schéma canadien

Plus en détail

Quelques gouttes de pluie et cette maison de cartes s écroule... Ne sous-estimez donc pas l effet d une averse sur votre toiture!

Quelques gouttes de pluie et cette maison de cartes s écroule... Ne sous-estimez donc pas l effet d une averse sur votre toiture! Quelques gouttes de pluie et cette maison de cartes s écroule... Ne sous-estimez donc pas l effet d une averse sur votre toiture! ourquoi des toitures plates nécessitent-elles une pente suffisante? Une

Plus en détail

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5 Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2

Plus en détail

Décision du ministère des Finances relative au traitement fiscal des opérations de prêt de valeurs mobilières

Décision du ministère des Finances relative au traitement fiscal des opérations de prêt de valeurs mobilières Personne-ressource : Prière de transmettre aux intéressés dans votre société Ian C.W. Russell Premier vice-président, Marchés des capitaux (416) 865-3036 BULLETIN No 2531 Le 13 novembre 1998 Décision du

Plus en détail

C.P. 96, Saint-Léonard, Québec H1S 2Z1 Tél: (514) 219-4485 www.acai.ca

C.P. 96, Saint-Léonard, Québec H1S 2Z1 Tél: (514) 219-4485 www.acai.ca Sommaire de la présentation Les principales implications du code de sécurité CBCS pour les systèmes de détection et d'alarme incendie. Par: Pierre Noël Codes et normes utilisés avec le nouveau CBCS CNB

Plus en détail

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur

ETE HIVER. Très forte réflexion 95 % Emissivité 5 % Chauffage. Climatisation. Sortie d'air et de vapeur d'eau. Chauffage ou climatisation Vapeur Un isolant 2 en 1 Isolation par réflexion et très faible émissivité En hiver : SKYTECH Pro réfléchit la chaleur émise par le chauffage vers l'intérieur grâce à son fort pouvoir de réflexion. Sa très faible

Plus en détail

GUIDE DES PROGRAMMES INSCRITS CANADIENS D OBLIGATIONS SÉCURISÉES. Le 17 décembre 2012

GUIDE DES PROGRAMMES INSCRITS CANADIENS D OBLIGATIONS SÉCURISÉES. Le 17 décembre 2012 GUIDE DES PROGRAMMES INSCRITS CANADIENS D OBLIGATIONS SÉCURISÉES Le 17 décembre 2012 Table des matières Contenu CHAPITRE 1 INTRODUCTION... 1 1.1 Cadre juridique des programmes inscrits canadiens d obligations

Plus en détail

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE

NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE NOUVELLE LAINE MINÉRALE G3 LA PREMIÈRE ISOLATION ÉCOLOGIQUE GARANTIE L'ISOLATION TRIPLE GARANTIE 1. Garantie Performances : les laines minérales les plus efficaces du marché La gamme G3 offre la meilleure

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1)

RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) RÈGLEMENT RELATIF À LA DÉLIVRANCE ET AU RENOUVELLEMENT DU CERTIFICAT DE REPRÉSENTANT (n o 1) Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2, a. 200, 1 er al., par. 1, 2, 3,

Plus en détail

UTILISATIONS MURALES L ISOLATION AU NATUREL... VALEUR-R EXCEPTIONNELLE, RÉSISTANCE REMARQUABLE À L HUMIDITÉ, TRÈS GRANDE DURABILITÉ DANS LES BÂTIMENTS

UTILISATIONS MURALES L ISOLATION AU NATUREL... VALEUR-R EXCEPTIONNELLE, RÉSISTANCE REMARQUABLE À L HUMIDITÉ, TRÈS GRANDE DURABILITÉ DANS LES BÂTIMENTS VALEUR-R EXCEPTIONNELLE, RÉSISTANCE REMARQUABLE À L HUMIDITÉ, TRÈS GRANDE DURABILITÉ L ISOLATION AU NATUREL......À L EXTÉRIEUR UTILISATIONS MURALES DANS LES BÂTIMENTS ISOLANT DE POLYSTYRÈNE EXTRUDÉ MUR

Plus en détail

RÈGLEMENT 13-101 SUR LE SYSTÈME ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES, D'ANALYSE ET DE RECHERCHE (SEDAR)

RÈGLEMENT 13-101 SUR LE SYSTÈME ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES, D'ANALYSE ET DE RECHERCHE (SEDAR) Dernière modification en vigueur le 12 octobre 2013 Ce document a valeur officielle. chapitre V-1.1, r. 2 RÈGLEMENT 13-101 SUR LE SYSTÈME ÉLECTRONIQUE DE DONNÉES, D'ANALYSE ET DE RECHERCHE (SEDAR) Décision

Plus en détail

Transfert thermique, Isolation.

Transfert thermique, Isolation. Quelques rappels théoriques. Les 3 phénomènes. Rayonnement Au travers du vide. Par extension : milieu transparent Transfert thermique. Conduction Grace à la présence de : matière immobile Convection Grace

Plus en détail

Sommaire des renseignements actuariels

Sommaire des renseignements actuariels Lisez les instructions sur la façon de remplir ce formulaire. Si une question ne s'applique pas, inscrivez «S.O.». Partie I Renseignements sur le régime et cotisations au régime A. 001. Nom du régime de

Plus en détail

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s)

1 Renseignements sur le(s) souscripteur(s) DEMANDE : Subvention canadienne pour l'épargne-études (SCEE) de base et supplémentaire et Bon d'études canadien (BEC) Directives : 1. Le présent formulaire doit être rempli par le(s) souscripteur(s) du

Plus en détail

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER

L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER COLLOQUE DE LA FONDATION CLAUDE MASSE, 7 NOVEMBRE 2013 L APPLICATION DE LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR AU DOMAINE IMMOBILIER M e Luc Thibaudeau INTRODUCTION : LE BESOIN DE PROTECTION DU CONSOMMATEUR

Plus en détail

PLAN DE COURS. INCINÉRATEURS DE C.O.V. (Oxydation thermique) Fonctionnement et critères de sélection

PLAN DE COURS. INCINÉRATEURS DE C.O.V. (Oxydation thermique) Fonctionnement et critères de sélection PLAN DE COURS INCINÉRATEURS DE C.O.V. (Oxydation thermique) Fonctionnement et critères de sélection 2 900 $ plus 50 $ par participants, plus frais de voyagement, plus taxes Inc. 410-7 400 bl. Les Galeries

Plus en détail

Bulletin d'inspection des bâtiments

Bulletin d'inspection des bâtiments lletin d'inspection des bâtiments Adoption du Code national du bâtiment de 2010 et modifications connexes aux processus visant les exigences en matière d'efficacité énergétique Hiver 2015 lletin d'inspection

Plus en détail

LA OUATE DE CELLULOSE. 26% d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage. Guide de l'isolation écologique avec Ouateco

LA OUATE DE CELLULOSE. 26% d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage. Guide de l'isolation écologique avec Ouateco PRODUCTEUR DE OUTE DE CELLULOSE L OUTE DE CELLULOSE % d économie mesurée sur votre consommation annuelle de chauffage Ecologically natural friendly and insulation material thermal Guide de l'isolation

Plus en détail

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique

Efficacité énergétique des murs Impact des fuites d air sur la performance énergétique De 2005 à 2010, a participé à un consortium de recherche formé d intervenants de l industrie de la mousse de polyuréthane pulvérisée (MPP) et de l Institut de recherche en construction du Conseil national

Plus en détail

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II

Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II Partie A Demandeur A1 Type de demande Formulaire de demande de permis pour l entretien d équipement réglementé de catégorie II La partie A doit être remplie pour tous les types de demande de permis. Nouveau

Plus en détail

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC

Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC Certificat d'assurance Assurance crédit pour les marges de crédit personnelles de la Banque CIBC Page 1 de 11 Table des matières Note : Ce document est important. Veuillez le conserver dans un endroit

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

Concours Gagnez vos achats payés avec votre carte Shoppers Optimum MasterCard RBC de Shoppers Drug Mart

Concours Gagnez vos achats payés avec votre carte Shoppers Optimum MasterCard RBC de Shoppers Drug Mart Concours Gagnez vos achats payés avec votre carte Shoppers Optimum MasterCard RBC de Shoppers Drug Mart 1. Période du concours : Le concours Gagnez vos achats payés avec votre carte Shoppers Optimum MasterCard

Plus en détail