La Fausse maîtresse d école

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Fausse maîtresse d école"

Transcription

1 Pascale Van Audenhove La Fausse maîtresse d école Publibook

2 Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires PARIS France Tél. : +33 (0) IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication aux Éditions Publibook en 2011

3

4

5 Longtemps, j ai pensé devenir prof J étais une élève heureuse. Longtemps, j ai pensé devenir prof. Les profs m aimaient bien, c était réciproque. Au lycée de jeunes filles, en province, dans le Nord, la vie scolaire était dévolue au respect du travail. Nos profs, la plupart des femmes, étaient intelligentes, cultivées, différentes. J avais vingt ans quand tout a mal tourné. Un mariage à la va-vite, un départ à l étranger. Au retour, le divorce, l abandon. Complètement seule à Paris, je devais me loger, me nourrir, trouver un travail et renoncer aux ambitions universitaires. J ai passé des concours, je suis entrée dans l Administration, avec un sentiment de résignation. Depuis plusieurs années je travaille dans le logement social, je fais du contrôle financier, je ne suis ni mal payée ni maltraitée. Mais enfin, l administration n est pas une vocation, je n ai pas choisi, c est alimentaire. De toutes façons, maintenant, je n ai plus le choix, j ai mon garçon de 9 ans à élever, je ne peux compter que sur moi-même et sur l école. L école laïque et républicaine, j y crois. Je lui fais confiance pour m aider à élever mon fils. 9

6 Derrière ses murs, l école vit sa mystérieuse vie. Chaque jour j en perçois les échos, les notes, les devoirs, les copains, la récré, la "maîtresse", celle dont j espère la bienveillante protection pour mon petit. Par hasard un collègue de bureau me parle d un dispositif gouvernemental récent, favorisant le décloisonnement administratif, permettant aux fonctionnaires titulaires d une licence (les «catégories A» administratifs) de changer de métier, devenir instituteur (on dit maintenant "professeurs des écoles") en se faisant détacher à l Éducation nationale. Le système semble simple : un an probatoire, puis sur avis de l Inspecteur, maintien du détachement suivi d une intégration dans l «Éduc nat» après cinq ans. Je ne connais pas ce dispositif, mais je suis tout de suite très intéressée à l idée de passer au-delà des murs de l école, vivre au centre d une classe d enfants, les aider à grandir, à apprendre, éveiller leur curiosité, leur intelligence, jouer le rôle essentiel de maîtresse d école, exercer un vrai métier, un métier vivant et actif, abandonner la bureaucratie et les tracas, renouer avec la personne que je voulais être, tenter ma chance et surtout, je m entends très bien avec les enfants, je les trouve tous intéressants, je connais bien les gosses du quartier, les amis de mon fils, ils parlent sans arrêt de l école, de leur maîtresse. Il y a aussi, c est vrai, les vacances scolaires qui me permettront, enfin, d être en vacances avec mon fils, de ne plus avoir à quémander un peu de leur temps auprès de son père, de mes sœurs, de mes parents, ne plus être obligée de l envoyer à contrecœur en colo, ou de le mettre en centre aéré pendant que je suis au bureau. J entrevois le bonheur. 10

7 Pourquoi pas devenir instit? D autant plus, j imagine, que l Éduc nat a certainement prévu une formation pour permettre aux fonctionnaires de devenir profs peut-être un an à l IUFM, ou une série de stages de toutes façons, c est clairement écrit sur la circulaire d application du décret : "les inspecteurs de l Éducation nationale accueillant des fonctionnaires de catégorie A en détachement veilleront à leur procurer la formation nécessaire". Pleine d espoir, j envoie ma candidature à l Inspection Académique. 11

8

9 Acceptée Je suis convoquée pour passer devant la commission administrative formée d inspecteurs généraux chargée de juger les motivations et la personnalité des candidats. À l aise dans un tailleur classique, j explique que je voulais être prof mais que la vie en a décidé autrement, que je m entends bien avec les enfants ma licence latin grec, ma pratique de la peinture, du chant, tout cela semble plaire aux inspecteurs généraux qui se montrent réservés mais aimables. Je me sens déjà acceptée. Quelques jours plus tard, je reçois un courrier : admise! Mon détachement commence le 1 er septembre, à la prochaine rentrée des classes! Reste à obtenir une autorisation de détachement de mon ministère. Tout de suite, les réactions sont très vives, ma demande surprend, choque, provoque. Mes collègues et supérieurs hiérarchiques se montrent réticents, bien au-delà de ce que je pressentais, ils réagissent comme si j avais une lubie dérangeante. L adjoint du chef de service me convoque, me parle avec une inhabituelle douceur : "vous pouvez encore changer d avis" ; mes collègues, des mères de famille, se montrent très réservées visiblement, elles n y croient pas, ça ne leur plaît pas non plus, je me sens obligée de me justifier. 13

10 Du jamais vu dans le service : le chef m invite à déjeuner. Il veut me persuader de renoncer à mon idée, me propose pour me retenir une formation à de nouvelles tâches dans son équipe, de nouvelles responsabilités mais ma décision est prise, je désire réellement devenir instit, la vie qui m attend me paraît beaucoup plus intéressante que rester bureaucrate en attendant la retraite. J ai une amie, intelligente, lucide aussitôt qu elle entend la nouvelle, son visage se ferme, sa voix se durcit : "tu vas en baver " me dit-elle sèchement. Quelques jours plus tard, en pleine rue, un de ses vieux amis, un professeur de collège, ne me salue pas, change de trottoir elle confirme : «oui, je lui ai dit que tu allais devenir prof par la voie d un détachement administratif, il trouve cela scandaleux» Je suis un peu déçue, mais ce n est pas très important je suis heureuse de changer de vie, je ne suis pas trop inquiète, et j attends sereinement la formation, désireuse de bien faire. Début juillet je reçois un courrier de l Éduc nat. Je suis convoquée à un stage de formation de 2 jours! 14

11 La formation Les 8 autres "catégorie A" admis par la commission administrative et moi formons des rangs sérieux et attentifs devant une poignée d inspecteurs qui s emploient à nous expliquer l organisation de l école primaire : les classes, les âges, les cycles. À la fin des deux journées, les inspecteurs abordent le sujet de la pédagogie. Cela se résume à un seul principe : en primaire il est interdit de donner du travail à faire à la maison. À mon immense surprise, nous apprenons qu il faudra attendre la rentrée, ou juste quelques jours avant, pour connaître nos affectations et le niveau des classes qui nous seront attribuées. Je fais respectueusement observer aux fringants inspecteurs que notre formation éclair risque d être bien légère, qu il est dommage que nous ne puissions nous préparer durant les deux mois qui nous séparent de la rentrée l un d eux, trop offusqué pour me regarder, s écrie : "Madame, si vous voulez une formation, passez des concours!". Un autre renchérit : "ne vous plaignez pas, normalement, en juillet les inspecteurs devraient être en vacances!" Le ton est sec. Que faire? J attends, confiante malgré tout je me rassure et me dis que l Éduc nat procure certainement à ses profs des supports tout faits, adaptés à chaque niveau, que chaque classe suivant le même programme, le travail 15

12 des profs doit consister principalement dans l application de ces programmes, garants de l équité entre écoles ce scénario me paraît logique et me plaît. Je ne peux pas imaginer cette grande administration laissant des néophytes aborder un métier si important sans formation, je me figure donc que dans l école où l on va bientôt m accueillir, tout est déjà mis en œuvre pour faciliter mes premiers pas. Je continue à travailler au bureau, mais dès que je le peux, je visite des librairies scolaires, j achète des livres, des guides, je relis et sélectionne des ouvrages, des contes, les fables de La Fontaine. Je rassemble mes souvenirs d enfance studieuse, j imagine comment je vais m adresser aux enfants, aux autres profs. Tout devrait se passer correctement, je me connais, j ai une immense bonne volonté. Et je fais confiance à l Éduc nat. 16

13 La directrice est inquiète Dernière semaine du mois d août : je reçois (enfin) ma nomination à l école D., située dans mon arrondissement du nord-est de Paris. Je téléphone, on me répond que la directrice est encore en vacances. Je pars en reconnaissance voir le bâtiment, le quartier. C est un quartier ordinaire, moyennement bourgeois, le bâtiment est classique, un peu austère, en briques sombres une bonne nouvelle : l école se trouve à 20 minutes à pieds de chez moi. Je m imagine déjà partir de bon matin, sereine et confiante. Puisque la directrice est en vacances, je lui écris : je suis la "catégorie A" que sans aucun doute elle attend, je lui demande de me recevoir quelques jours avant la rentrée, afin, lui dis-je dans ma lettre, qu elle me dise quelle sera ma classe, quels enfants, âge, niveau de connaissances etc. J espère beaucoup, lui dis-je, de ses conseils pédagogiques, j indique mon numéro de téléphone. Dès le lendemain matin, le téléphone sonne, une voix inquiète, c est la directrice. Elle attendait bien une nouvelle instit, mais elle n a jamais entendu parler de moi, encore moins de fonctionnaire de catégorie A, d ailleurs elle ne sait pas ce que c est, et elle ignore tout du dispositif de détachement de fonctionnaires sur des postes de prof. Elle veut bien me recevoir tout de suite. 17

14 C est une dame aux cheveux blancs, très sympathique, atrocement inquiète, qui ne répond à aucune de mes demandes, ne me donne aucun conseil pédagogique la seule chose qui l intéresse, c est trouver un moyen de se sortir de là : elle va en référer, me dit-elle, à "Mme l Inspectrice". Elle me congédie en me promettant de m appeler dès qu elle aura contacté Mme l Inspectrice, qui n est pas encore rentrée de vacances. La rentrée est imminente. J attends, un jour, deux jours, puis je rappelle. La directrice est désolée, elle n a pas pu joindre l inspectrice toujours en vacances, ne me donne pas de nouveau rendez-vous, me dit de venir vendredi, jour de la prérentrée. La rentrée, c est lundi 18

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?)

MON EXPERIENCE. Quelle impression avez-vous eu à votre arrivée? (votre ressenti?) Université d accueil : University of Leicester, Leicestershire, United Kingdom Semestre/Année de séjour : 2008-2009 Domaine d études : Histoire-Anglais L accueil : MON EXPERIENCE Quelle impression avez-vous

Plus en détail

Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel. Université d Evry Val d Essonne

Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel. Université d Evry Val d Essonne DEUST TS EVE c Philippe NASZALYI Eric BAHOUA 1 DEUST Travail Social Economie sociale et solidaire Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel Option 2 : Gestion du sport (15 apprentis

Plus en détail

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont

créé, pourquoi pas moi? www.claee.org Elles ont Elles ont créé, pourquoi pas moi? (garde d enfant) (patronne salon coiffure) - (patronne restaurant) (femme de ménage / vendeuse à la sauvette) www.claee.org DepliantCLAEE-Final.indd 1 1/02/11 22:16:36

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

Episode 9 Longueur 7 17

Episode 9 Longueur 7 17 Episode 9 Longueur 7 17 Allo, oui? Infirmière : Je suis bien chez mademoiselle Chloé Argens? Oui, c est moi. Infirmière : Ici l hôpital Saint-Louis. Je vous passe monsieur Antoine Vincent. C est lui, monsieur

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE

Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE Chapitre 6 UNE JOURNEE DE PETITE FEE La rentrée des classes est faite, elle s'est bien déroulée et chaque matin les Mamans viennent confier leurs enfants à la Maîtresse pour les reprendre le soir. Chaque

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

GRETA (Prépa Concours)

GRETA (Prépa Concours) Le GRETA (Groupement d ETAblissements) rassemble des établissements publics parisiens afin d assurer pour le compte de l Education nationale une mission de formation continue et d insertion professionnelle.

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite

L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Martine Chotard-Verne L Éthique de l hospitalité en maison de retraite Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie

Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Jeanne Courouble avec la participation de l AFNOR Développement durable et agroalimentaire Partage d expériences en Basse-Normandie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook

Marie Godin. Les Contes de Marie. La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires. Publibook Les Contes de Marie Marie Godin Les Contes de Marie La coccinelle Mabelle, Le Bonhomme en sucre et autres histoires Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

La Douceur des idiots

La Douceur des idiots Christian Billon La Douceur des idiots Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE NOM DU LYCEE :.. COMMUNE DU LYCEE :. Photo : NOM de L ELEVE CANDIDAT(E) :.. PRENOM :.. Boursier(e) : oui non DOSSIER DE CANDIDATURE PROGRAMME PEI PREMIERE 2015-2016 Décision finale : Admis(e) Refusé(e)

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures.

REVEIL. Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. REVEIL Simone est en petite voiture. Autour d elle, tous les autres. A quelques pas, la paire de chaussures. Simone : Rabattre les couvertures Le Chef de gare : Madame votre fille La mère : Que dit-elle?

Plus en détail

Etude sur les effets du parrainage de proximité

Etude sur les effets du parrainage de proximité Etude sur les effets du parrainage de proximité Avec France Parrainages et le soutien de la Fondation LCL Résultats Octobre 2014 Préambule - Contexte de l étude France Parrainages : 8 antennes accompagnant

Plus en détail

IMPORTANT : retour du dossier le 19 janvier 2011dernier délai à l inspection académique ( DRHM3 bureau 244)

IMPORTANT : retour du dossier le 19 janvier 2011dernier délai à l inspection académique ( DRHM3 bureau 244) DOSSIER DE CANDIDATURE AU STAGE DE PREPARATION AU DIPLOME DE PSYCHOLOGUE SCOLAIRE ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 Division des ressources humaines et des moyens du premier degré DRHM 3 Immeuble le Saint-Simon

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO

TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO TEST DIAGNOSTYCZNY Z JĘZYKA FRANCUSKIEGO Wybierz jedną prawidłową odpowiedź a, b, c lub d (50 punktów) 1. Comment tu.., Luc ou Lucas? a) s appelle b) t appelles c) appelles d) m appelle 2. Tu... combien

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

GT 14 personnels d orientation

GT 14 personnels d orientation GT 14 personnels d orientation Fiche 4 Recrutement et formation des psychologues de l éducation nationale Les deux catégories de professionnels chargés, chacun en ce qui les concerne, de mobiliser leur

Plus en détail

Expérience à l internationale

Expérience à l internationale Expérience à l internationale Semestre Erasmus Période effectuée de Février à Juin 2011 EET-UPC (Escola d Enginyeria de Terrassa Universitat Politecnica de Catalunya) Année : 2010/2011 Mélissa MELGIRE

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Objet : Rentrée 2012 Procédure de nomination des maîtres du 1 er degré dans les établissements d enseignement privé sous contrat d association

Objet : Rentrée 2012 Procédure de nomination des maîtres du 1 er degré dans les établissements d enseignement privé sous contrat d association MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Paris, le 9 janvier 2012 Division des Établissements Privés Affaire

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 11

Indications pédagogiques D2 / 11 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 11 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 1 : Produire un message à l écrit 1 : Produire un message

Plus en détail

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum

Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Elena Tchoumak Rééducation abdominale en cas de mal de dos et post-partum Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Intervention auprès d une femme Inuite : du soin au travail de traduction

Intervention auprès d une femme Inuite : du soin au travail de traduction Intervention auprès d une femme Inuite : du soin au travail de traduction Résumé Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre

Plus en détail

Les échos de la Prépa

Les échos de la Prépa Juin 2012 Les échos de la Prépa Editorial : Les étudiants de la quatrième promotion ECT du lycée Michelet se sont présentés aux concours des Grandes Ecoles de commerce. Un temps fort pour les deux promotions

Plus en détail

01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR

01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR 01350 CULOZ REGLEMENT INTERIEUR La commune de Culoz organise un service de restauration scolaire. Ce service est ouvert aux enfants fréquentant l école maternelle et l école primaire de CULOZ, sous réserve

Plus en détail

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème

Collège Jean MONNET. 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr. Le STAGE en 3ème Collège Jean MONNET 1 rue J. Monnet 62137 COULOGNE Tél. 03 21 97 12 12 - Fax. 03 21 97 24 10 www.jmcoulogne.fr Le STAGE en 3ème Livret à destination des élèves Quel stage puis je faire? J hésite : vente,

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

vous, tu vous Bonjour, vous êtes madame Mais vous êtes tous là! Vous, monsieur Marty, Bienvenue en Oui. Tu es Carla, la correspondante

vous, tu vous Bonjour, vous êtes madame Mais vous êtes tous là! Vous, monsieur Marty, Bienvenue en Oui. Tu es Carla, la correspondante vous, tu SE PRÉSENTER Bonjour, vous êtes madame Oui. Tu es Carla, la correspondante Mais vous êtes tous là! Vous, monsieur Marty, Bienvenue en vous Vous marque le respect, la politesse. En général, un

Plus en détail

Concours Accès, Sésame, Link, Atout +3, Pass, Prism Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème

Concours Accès, Sésame, Link, Atout +3, Pass, Prism Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème PREPA GRETA CONCOURS Ecoles de commerce POST BAC Concours Accès, Sésame, Link, Atout +3, Pass, Prism Stages intensifs pendant les congés scolaires Lycée La Fontaine, Paris 16 ème www.prepagretaconcours.com

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

e Règlement des admissions des étudiants issus de classe préparatoire REGLEMENT ADMISSIONS DES ETUDIANTS ISSUS DE CLASSE PREPARATOIRE

e Règlement des admissions des étudiants issus de classe préparatoire REGLEMENT ADMISSIONS DES ETUDIANTS ISSUS DE CLASSE PREPARATOIRE e Règlement des admissions des étudiants issus de classe préparatoire REGLEMENT ADMISSIONS DES ETUDIANTS ISSUS DE CLASSE PREPARATOIRE Programme Grande Ecole BBS 1. Dispositions générales Dès son inscription,

Plus en détail

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information

Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006. Note d information OFFICE DES NATIONS UNIES A GENEVE UNITED NATIONS OFFICE AT GENEVA Concours de recrutement de professeurs de français - Genève - 2006 Note d information 1. Un concours de recrutement de professeurs de français

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php

http://web.ac-toulouse.fr/web/dsden-lot/688-la-formation-continue.php Cahors, le 29/06/2015 L Inspecteur d Académie Le Directeur académique des services de l Education nationale du Lot A Mesdames et Messieurs les directeurs des écoles du Lot Mesdames et Messieurs les personnels

Plus en détail

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015

CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs. 28 mai 2015 CR brut ateliers Soirée de lancement de la Fête des Profs 1. Des Fêtes réussies c est : 28 mai 2015 - Joie du lendemain - De la bonne musique - Vivement l année prochaine - Quand on est bien accueillis

Plus en détail

O I L V I E V R AIME SA FM

O I L V I E V R AIME SA FM OLIVER AIME SA FM «Les livres «Oliver l enfant qui entendait mal» et «Oliver aime sa FM» sont dédiés à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à notre famille, à nos amis et aux professionnels qui s

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014. Promofemmes a. 20 ans! Toute une histoire...

Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014. Promofemmes a. 20 ans! Toute une histoire... Association pour l accompagnement des femmes migrantes 1994-2014 Promofemmes a 20 ans! Toute une histoire... Nous écrivions en 2004, à l occasion du 10 e anniversaire : «Il nous semble pouvoir dire que

Plus en détail

Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée

Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée Semaine Maternelle NIMES Octobre 2011 Thierry VASSE IEN Enseignement Pré-élémentaire et Politiques Educatives Territoriales Inspection Académique de la Vendée Spécificité historique d un partenariat à

Plus en détail

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications.

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications. Lycée Technique 22 rue Curie 02 110 BOHAIN I Rentrée des internes Sainte Sophie Tél. 03.23.07.53.53 Fax. 03.23.07.53.54 e- mail : lycee@sainte-sophie.fr Les internes de 3 ème DP6, 1 ère année CAP Petite

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE «SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL»

DOSSIER DE CANDIDATURE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE «SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTE ET DU SOCIAL» PHOTO BP 71-74230 THÔNES Tél. : 04.50.02.00.52 / Fax. : 04.50.02.04.97. E-mail : mfr.villaret@mfr.asso.fr / Site internet : http://mfr-villaret.fr DOSSIER DE CANDIDATURE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE «SCIENCES

Plus en détail

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans)

Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Règlement Intérieur Accueil de Loisirs Sans Hébergement (dès 3 ans) Bébé en Ville 9 rue Gustave Flaubert 66 000 Perpignan 04 68 86 43 46 www.bebeenville.fr Présentation de Gestionnaire L Accueil de Loisirs

Plus en détail

Elaborer des règles principes généraux

Elaborer des règles principes généraux Elaborer des règles principes généraux ELABORER DES REGLES Elaborer des règles de vie, permettre aux élèves de leur donner du sens, les rendre lisibles par tous, les faire respecter et envisager des sanctions

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel

Le don de l inconnu. Par Chantal Pinel Le don de l inconnu Par Chantal Pinel Chapitre 1 La décision Ça fait quelque temps que je pense à être agent pour le gouvernement, mais j hésite, je réfléchis depuis six mois. J ai 21ans et il faut que

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Foisset Arnaud Electronique 2 ème année Année 2006-2007, Responsable des stages : Eric Astien LE RECIT DES DECOUVERTES.

Foisset Arnaud Electronique 2 ème année Année 2006-2007, Responsable des stages : Eric Astien LE RECIT DES DECOUVERTES. Foisset Arnaud Electronique 2 ème année Année 2006-2007, Responsable des stages : Eric Astien LE RECIT DES DECOUVERTES Rapport de stage Sommaire Description de l entreprise..3 Ma Démarche de recherché

Plus en détail

ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION IEN/IA CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOPTION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT

ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION IEN/IA CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOPTION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT CONGES ACCORD MOTIF CODE DUREE REGIME REMUNERATION PIECES A FOURNIR / CONGES LIES A NAISSANCE, L ADOION OU L ETAT DE SANTE DE L ENFANT OBSERVATIONS Congé maternité C1 * 1er et 2ème enfant : 16 semaines

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE...

C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... C ÉTAIT POURTANT UN BON PRINCIPE... Maxime : «J habite dans une petite ville avec mes parents. J ai été admis en formation d apprenti boulanger dans une grande ville voisine. La collocation? Je pense que

Plus en détail

Discours de François Hollande à Quimper le 23 avril 2012

Discours de François Hollande à Quimper le 23 avril 2012 Discours de François Hollande à Quimper le 23 avril 2012 Mes chers amis, après ce premier tour, je voulais que mon premier déplacement soit ici en Bretagne, pour vous exprimer ma gratitude. Car si je suis

Plus en détail

Aucun résultat n est transmis par téléphone

Aucun résultat n est transmis par téléphone INSTITUT DE FORMATION D AIDES - SOIGNANT(E)S du Centre Hospitalier 50208 COUTANCES CEDEX Notice d information concernant les épreuves d admission en Institut de Formation Aide-Soignant(e)s Rentrée 2015

Plus en détail

Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville

Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville STATUT DES AUXILIAIRES D'EDUCATION EN FONCTION DANS LES ECOLES MATERNELLES, PRIMAIRES

Plus en détail

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN

LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Katia Verba LA LIBERTINE CÔTÉ JARDIN Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux

Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux Centre de Préparation à L École Nationale d Administration de Sciences Po Bordeaux RÉGLEMENT DES ÉTUDES Vu le décret n 2002-50 du 10 janvier 2002 relatif aux conditions d accès et aux régimes de formation

Plus en détail

Volume 1 Numéro 2 Février 2009

Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Volume 1 Numéro 2 Février 2009 Sommaire Lancement du concours Je prends ma place...1 Lancement du concours Je prends ma place Entrevue avec Annie Patenaude, lauréate 2008...2 En collaboration avec le Secrétariat

Plus en détail

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image

Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image Olivier BERNEX : Es-tu d accord avec cette remarque : de nombreux peintres construisent une image à partir de la peinture, alors que pour toi l image construit la peinture? C est-à-dire que devant une

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

Enquête sur la double cohorte. 10 e année

Enquête sur la double cohorte. 10 e année Ministère de l éducation Enquête sur la double cohorte 10 e année (Cohorte de 9 e année 2000-2001) (Also available in English) école : RÉSERVÉ À L ÉCOLE N o d identité de l école : NIM de l élève : label

Plus en détail

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents

Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Petit guide du stage de 3 ème à usage des parents Pourquoi un stage? Sensibiliser les élèves au monde du travail : Aimer le monde du travail. Souvent, nos enfants n ont qu une idée très partielle de ce

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Apprendre à lire l. Bernadette Dullin HappyParents www.happyparents.com

Apprendre à lire l. Bernadette Dullin HappyParents www.happyparents.com Apprendre à lire l Bernadette Dullin HappyParents www.happyparents.com Note importante : Vous disposez d une licence d utilisation de cet ebook pour votre utilisation propre. Toute copie ou distribution

Plus en détail

Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT

Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT Modalités de fonctionnement du «Pédibus» CHARTE D ENGAGEMENT Le Pédibus est un ramassage scolaire à pied encadré par des parents qui, dans un esprit d échange et de solidarité, se relaient chaque matin

Plus en détail

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur?

PROGRAMME 2016. Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? PROGRAMME 2016 Et si vous décidiez d obtenir ce qui vous tient vraiment à cœur? Crédit photo : Fotolia Bonjour, Voici un programme complet et adapté pour vous réaliser pleinement. Conférences Coachings

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est?

LES RÉSEAUX SOCIAUX. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? Facebook, Twitter, MySpace, Netlog... ces noms te sont sans doute très familiers. Il s agit en effet des réseaux sociaux les plus populaires. Mais, au fait! Un réseau social, qu est-ce que c est? C est

Plus en détail

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS

SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS SOMMAIRE ENSEIGNER : UNE AMBITION POUR SOI, UNE AMBITION POUR LA FRANCE DEVENIR ENSEIGNANT : LES NOUVEAUTÉS ENQUÊTE : LES FRANÇAIS ET LE MÉTIER D ENSEIGNANT CONCOURS DE RECRUTEMENT 2014 : LES RÉPONSES

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Circulaire DPE n 18. Strasbourg, le 30 janvier 2015. Le Recteur

Circulaire DPE n 18. Strasbourg, le 30 janvier 2015. Le Recteur Strasbourg, le 30 janvier 2015 Rectorat Direction des personnels enseignants Affaire suivie par Nadine Beuriot Téléphone 03 88 23 39 50 Fax 03 88 23 39 51 Mél. ce.dpe @ac-strasbourg.fr Direction des personnels

Plus en détail

Comment introduire la demande?

Comment introduire la demande? Vous avez, ou vous voulez, introduire une demande de permis d environnement de classe 1 ou 2. Cette fiche, élaborée par la Fédération Wallonne de l Agriculture, vous aide à suivre la procédure de votre

Plus en détail