La Fausse maîtresse d école

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Fausse maîtresse d école"

Transcription

1 Pascale Van Audenhove La Fausse maîtresse d école Publibook

2 Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires PARIS France Tél. : +33 (0) IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication aux Éditions Publibook en 2011

3

4

5 Longtemps, j ai pensé devenir prof J étais une élève heureuse. Longtemps, j ai pensé devenir prof. Les profs m aimaient bien, c était réciproque. Au lycée de jeunes filles, en province, dans le Nord, la vie scolaire était dévolue au respect du travail. Nos profs, la plupart des femmes, étaient intelligentes, cultivées, différentes. J avais vingt ans quand tout a mal tourné. Un mariage à la va-vite, un départ à l étranger. Au retour, le divorce, l abandon. Complètement seule à Paris, je devais me loger, me nourrir, trouver un travail et renoncer aux ambitions universitaires. J ai passé des concours, je suis entrée dans l Administration, avec un sentiment de résignation. Depuis plusieurs années je travaille dans le logement social, je fais du contrôle financier, je ne suis ni mal payée ni maltraitée. Mais enfin, l administration n est pas une vocation, je n ai pas choisi, c est alimentaire. De toutes façons, maintenant, je n ai plus le choix, j ai mon garçon de 9 ans à élever, je ne peux compter que sur moi-même et sur l école. L école laïque et républicaine, j y crois. Je lui fais confiance pour m aider à élever mon fils. 9

6 Derrière ses murs, l école vit sa mystérieuse vie. Chaque jour j en perçois les échos, les notes, les devoirs, les copains, la récré, la "maîtresse", celle dont j espère la bienveillante protection pour mon petit. Par hasard un collègue de bureau me parle d un dispositif gouvernemental récent, favorisant le décloisonnement administratif, permettant aux fonctionnaires titulaires d une licence (les «catégories A» administratifs) de changer de métier, devenir instituteur (on dit maintenant "professeurs des écoles") en se faisant détacher à l Éducation nationale. Le système semble simple : un an probatoire, puis sur avis de l Inspecteur, maintien du détachement suivi d une intégration dans l «Éduc nat» après cinq ans. Je ne connais pas ce dispositif, mais je suis tout de suite très intéressée à l idée de passer au-delà des murs de l école, vivre au centre d une classe d enfants, les aider à grandir, à apprendre, éveiller leur curiosité, leur intelligence, jouer le rôle essentiel de maîtresse d école, exercer un vrai métier, un métier vivant et actif, abandonner la bureaucratie et les tracas, renouer avec la personne que je voulais être, tenter ma chance et surtout, je m entends très bien avec les enfants, je les trouve tous intéressants, je connais bien les gosses du quartier, les amis de mon fils, ils parlent sans arrêt de l école, de leur maîtresse. Il y a aussi, c est vrai, les vacances scolaires qui me permettront, enfin, d être en vacances avec mon fils, de ne plus avoir à quémander un peu de leur temps auprès de son père, de mes sœurs, de mes parents, ne plus être obligée de l envoyer à contrecœur en colo, ou de le mettre en centre aéré pendant que je suis au bureau. J entrevois le bonheur. 10

7 Pourquoi pas devenir instit? D autant plus, j imagine, que l Éduc nat a certainement prévu une formation pour permettre aux fonctionnaires de devenir profs peut-être un an à l IUFM, ou une série de stages de toutes façons, c est clairement écrit sur la circulaire d application du décret : "les inspecteurs de l Éducation nationale accueillant des fonctionnaires de catégorie A en détachement veilleront à leur procurer la formation nécessaire". Pleine d espoir, j envoie ma candidature à l Inspection Académique. 11

8

9 Acceptée Je suis convoquée pour passer devant la commission administrative formée d inspecteurs généraux chargée de juger les motivations et la personnalité des candidats. À l aise dans un tailleur classique, j explique que je voulais être prof mais que la vie en a décidé autrement, que je m entends bien avec les enfants ma licence latin grec, ma pratique de la peinture, du chant, tout cela semble plaire aux inspecteurs généraux qui se montrent réservés mais aimables. Je me sens déjà acceptée. Quelques jours plus tard, je reçois un courrier : admise! Mon détachement commence le 1 er septembre, à la prochaine rentrée des classes! Reste à obtenir une autorisation de détachement de mon ministère. Tout de suite, les réactions sont très vives, ma demande surprend, choque, provoque. Mes collègues et supérieurs hiérarchiques se montrent réticents, bien au-delà de ce que je pressentais, ils réagissent comme si j avais une lubie dérangeante. L adjoint du chef de service me convoque, me parle avec une inhabituelle douceur : "vous pouvez encore changer d avis" ; mes collègues, des mères de famille, se montrent très réservées visiblement, elles n y croient pas, ça ne leur plaît pas non plus, je me sens obligée de me justifier. 13

10 Du jamais vu dans le service : le chef m invite à déjeuner. Il veut me persuader de renoncer à mon idée, me propose pour me retenir une formation à de nouvelles tâches dans son équipe, de nouvelles responsabilités mais ma décision est prise, je désire réellement devenir instit, la vie qui m attend me paraît beaucoup plus intéressante que rester bureaucrate en attendant la retraite. J ai une amie, intelligente, lucide aussitôt qu elle entend la nouvelle, son visage se ferme, sa voix se durcit : "tu vas en baver " me dit-elle sèchement. Quelques jours plus tard, en pleine rue, un de ses vieux amis, un professeur de collège, ne me salue pas, change de trottoir elle confirme : «oui, je lui ai dit que tu allais devenir prof par la voie d un détachement administratif, il trouve cela scandaleux» Je suis un peu déçue, mais ce n est pas très important je suis heureuse de changer de vie, je ne suis pas trop inquiète, et j attends sereinement la formation, désireuse de bien faire. Début juillet je reçois un courrier de l Éduc nat. Je suis convoquée à un stage de formation de 2 jours! 14

11 La formation Les 8 autres "catégorie A" admis par la commission administrative et moi formons des rangs sérieux et attentifs devant une poignée d inspecteurs qui s emploient à nous expliquer l organisation de l école primaire : les classes, les âges, les cycles. À la fin des deux journées, les inspecteurs abordent le sujet de la pédagogie. Cela se résume à un seul principe : en primaire il est interdit de donner du travail à faire à la maison. À mon immense surprise, nous apprenons qu il faudra attendre la rentrée, ou juste quelques jours avant, pour connaître nos affectations et le niveau des classes qui nous seront attribuées. Je fais respectueusement observer aux fringants inspecteurs que notre formation éclair risque d être bien légère, qu il est dommage que nous ne puissions nous préparer durant les deux mois qui nous séparent de la rentrée l un d eux, trop offusqué pour me regarder, s écrie : "Madame, si vous voulez une formation, passez des concours!". Un autre renchérit : "ne vous plaignez pas, normalement, en juillet les inspecteurs devraient être en vacances!" Le ton est sec. Que faire? J attends, confiante malgré tout je me rassure et me dis que l Éduc nat procure certainement à ses profs des supports tout faits, adaptés à chaque niveau, que chaque classe suivant le même programme, le travail 15

12 des profs doit consister principalement dans l application de ces programmes, garants de l équité entre écoles ce scénario me paraît logique et me plaît. Je ne peux pas imaginer cette grande administration laissant des néophytes aborder un métier si important sans formation, je me figure donc que dans l école où l on va bientôt m accueillir, tout est déjà mis en œuvre pour faciliter mes premiers pas. Je continue à travailler au bureau, mais dès que je le peux, je visite des librairies scolaires, j achète des livres, des guides, je relis et sélectionne des ouvrages, des contes, les fables de La Fontaine. Je rassemble mes souvenirs d enfance studieuse, j imagine comment je vais m adresser aux enfants, aux autres profs. Tout devrait se passer correctement, je me connais, j ai une immense bonne volonté. Et je fais confiance à l Éduc nat. 16

13 La directrice est inquiète Dernière semaine du mois d août : je reçois (enfin) ma nomination à l école D., située dans mon arrondissement du nord-est de Paris. Je téléphone, on me répond que la directrice est encore en vacances. Je pars en reconnaissance voir le bâtiment, le quartier. C est un quartier ordinaire, moyennement bourgeois, le bâtiment est classique, un peu austère, en briques sombres une bonne nouvelle : l école se trouve à 20 minutes à pieds de chez moi. Je m imagine déjà partir de bon matin, sereine et confiante. Puisque la directrice est en vacances, je lui écris : je suis la "catégorie A" que sans aucun doute elle attend, je lui demande de me recevoir quelques jours avant la rentrée, afin, lui dis-je dans ma lettre, qu elle me dise quelle sera ma classe, quels enfants, âge, niveau de connaissances etc. J espère beaucoup, lui dis-je, de ses conseils pédagogiques, j indique mon numéro de téléphone. Dès le lendemain matin, le téléphone sonne, une voix inquiète, c est la directrice. Elle attendait bien une nouvelle instit, mais elle n a jamais entendu parler de moi, encore moins de fonctionnaire de catégorie A, d ailleurs elle ne sait pas ce que c est, et elle ignore tout du dispositif de détachement de fonctionnaires sur des postes de prof. Elle veut bien me recevoir tout de suite. 17

14 C est une dame aux cheveux blancs, très sympathique, atrocement inquiète, qui ne répond à aucune de mes demandes, ne me donne aucun conseil pédagogique la seule chose qui l intéresse, c est trouver un moyen de se sortir de là : elle va en référer, me dit-elle, à "Mme l Inspectrice". Elle me congédie en me promettant de m appeler dès qu elle aura contacté Mme l Inspectrice, qui n est pas encore rentrée de vacances. La rentrée est imminente. J attends, un jour, deux jours, puis je rappelle. La directrice est désolée, elle n a pas pu joindre l inspectrice toujours en vacances, ne me donne pas de nouveau rendez-vous, me dit de venir vendredi, jour de la prérentrée. La rentrée, c est lundi 18

Délires et tendances dans l Éducation nationale

Délires et tendances dans l Éducation nationale Dany-Jack Mercier Délires et tendances dans l Éducation nationale Filières scientifiques en péril Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Mon cœur, le livre de ma vie

Mon cœur, le livre de ma vie Aurélie Bélair Mon cœur, le livre de ma vie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie.

«Amis pour la vie» Une comédie de la vie. 1 «Amis pour la vie» Une comédie de la vie. Célia Sam Alexia Amandine Élisa Simon Maureen Distribution modulable Scène I Deux enfants chargés de grands sacs à dos traversent la salle en chantant. Célia,

Plus en détail

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous.

DW Radio Learning By Ear Feuilleton radiophonique HIV Un ange en chacun de nous. Learning by Ear VIH Un ange en chacun de nous Episode 05 Texte: Romie Singh Rédaction; Maja Dreyer Traduction : Anne Le Touzé PERSONNAGES Anita; Oncle Billy (au téléphone); Djamila; mère de Djamila; Oncle

Plus en détail

Des moments d éternité

Des moments d éternité Édith Bacquet-Desreumaux Des moments d éternité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

28. Projet de lecture

28. Projet de lecture 28. Projet de lecture Extrait d une nouvelle : Jeunes en transit Français 10-2 Cahier de l élève Nom : Jeunes en transit DESCRIPTION DU PROJET Afin de te familiariser avec des jeunes vivant une situation

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

LE FAUTEUIL VIDE Mon Petit Éditeur

LE FAUTEUIL VIDE Mon Petit Éditeur Clémentine Séverin LE FAUTEUIL VIDE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les

Plus en détail

ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE

ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE Rapport d activité 2012 ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE CHRS Le Relais Ozanam Mai 2012 Bilan 1/2/3 soleil Le lieu d accueil parents/enfants est situé dans les locaux du CHRS

Plus en détail

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!.

Accroche ta chance à une étoile. Cette étoile c'est toi!!!. Accroche ta chance à une étoile Cette étoile c'est toi!!!. Lors de notre séjour à Hogar Shalom nous avons été touchées par la vie des jeunes résidents, leur joie de vivre et leur capacité à transformer

Plus en détail

DW Radio Learning by Ear Informatique et Internet Episode 6 Richard Lough Konstanze von Kotze

DW Radio Learning by Ear Informatique et Internet Episode 6 Richard Lough Konstanze von Kotze LBE Informatique et Internet Episode 6 Auteurs: Richard Lough, Konstanze von Kotze Rédaction: Maja Dreyer Traduction: Sandrine Blanchard Personnages: Beatrice (adolescente), John (adolescent), ordinateur

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Oser vivre la différence : un vrai défi

Oser vivre la différence : un vrai défi Essenc ielles Bonjour à toutes! Voici la dernière Newsletter de l année, qui nous offre un dernier temps de réflexion jicf avant les vacances d été. Comme prévu, notre Rencontre Nationale s est déroulée

Plus en détail

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook

Joseph Irénée Carcany. Plaine de poésie. Hommage à mon village. Publibook Joseph Irénée Carcany Plaine de poésie Hommage à mon village Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook

Constance Larsen. Le Livre à écrire. Publibook Constance Larsen Le Livre à écrire Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Sylvère-Henry Cissé. «La radio est mon premier métier»

Sylvère-Henry Cissé. «La radio est mon premier métier» - Cissé «La radio est mon premier métier» La matinale, il la connaît. Il est l un des intervenants de «La matinale de Canal+» tout au long de l année. A la radio, il l a présentée sur d autres antennes

Plus en détail

«Devenir enseignant» pour les nuls Lise Malrieu

«Devenir enseignant» pour les nuls Lise Malrieu «Devenir enseignant» pour les nuls Lise Malrieu Que les modalités de la formation des maîtres et de leur recrutement soient en cours de réforme, nul à l APMEP ne l ignore. Mais, si vous voulez connaître

Plus en détail

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction

Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction Protocole du NICHD pour les auditions d enfants I. Introduction 1. Bonjour, je m appelle et je suis un(e) policier(ière). (Présentez toute autre personne présente dans la pièce; idéalement, personne d

Plus en détail

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS

IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Recherches n 50, D une classe à l autre, 2009-1 IMPROMPTU, SCÈNES DU COURS DE FRANÇAIS Marylène Constant IUFM Nord Pas-de-Calais, université d Artois Quentin est élève en première S dans un lycée lillois.

Plus en détail

La position psychique du psychologue clinicien

La position psychique du psychologue clinicien La position psychique du psychologue clinicien A partir d une situation clinique en stage dans une Maison de retraite Le cas de Mme A. J ai choisi de vous parler de Mme A., 88 ans, qui est entrée à la

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

FICHE-GUIDE DE PROSPECTION DE POSTES

FICHE-GUIDE DE PROSPECTION DE POSTES Mini-Guide AIDEAUXPROFS FICHE-GUIDE DE PROSPECTION DE POSTES Cette fiche guide est une conception de Rémi BOYER pour l association AIDEAUXPROFS. Ce document est strictement réservé à l usage de son destinataire.

Plus en détail

Exercice 1 Mettez les verbes aux modes et aux temps convenables.

Exercice 1 Mettez les verbes aux modes et aux temps convenables. Nom : Classe : Date : Note : Exercice 1 Mettez les verbes aux modes et aux temps convenables. 1. Nous voulons que vous (être) à l`heure au cours de mathématiques. 2. Je préfère que tu (venir) demain. 3.

Plus en détail

Lumière Noire 23/10 24/10

Lumière Noire 23/10 24/10 Lumière Noire 23/10 Je m appelle Loreley, j ai 22 ans. C est ici que commence mon journal. Je fais partie de ces gens qu on classe dans les populations «minoritaires». Je ne suis pas lesbienne, je ne suis

Plus en détail

TEST D ENTRÉE ÉVALUANT LES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS

TEST D ENTRÉE ÉVALUANT LES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS TEST D ENTRÉE ÉVALUANT LES COMPÉTENCES EN FRANÇAIS Ce test permet d évaluer si le niveau du candidat au programme de Master correspond au niveau B1+ du CECRL Répondez uniquement sur la feuille de réponses,

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie

Laurence Beynié. 7 kg d amour pour ton anorexie Laurence Beynié 7 kg d amour pour ton anorexie 2 2 Samedi 26 mai 2012 : Tout a commencé ce samedi 26 mai. Jamais je n oublierai ce jour-là, où j ai dû, une fois de plus, t amener à l hôpital pour un contrôle

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Alice G., Belge, née à Munich. J ai passé toute ma scolarité à l école européenne de Munich (à part la maternelle).

Plus en détail

[Interview] Cali : «Je me suis approché plusieurs fois du Soleil, mais je ne l ai jamais touché»

[Interview] Cali : «Je me suis approché plusieurs fois du Soleil, mais je ne l ai jamais touché» [Interview] Cali : «Je me suis approché plusieurs fois du Soleil, mais je ne l ai jamais touché» Cali est désormais un homme serein. C est en tout cas l impression qui se dégage de l artiste et de son

Plus en détail

Chômeur «exemplaire» recherche emploi

Chômeur «exemplaire» recherche emploi DOSSIER Quelles revendications? Chômeur «exemplaire» recherche emploi Suite à la demande du Journal de l alpha de recueillir des témoignages d appre - nants concernant les contraintes imposées par le Plan

Plus en détail

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés?

Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? DOSSIER Echec scolaire Ecoles primaires en quartier défavorisé: que faire pour surmonter les difficultés? Nous avons posé la question à Véronique Grosjean, conseillère pédagogique pour les écoles du réseau

Plus en détail

Biographie musicale / Mon itinéraire

Biographie musicale / Mon itinéraire 1 Biographie musicale / Mon itinéraire L honneur qui m est fait aujourd hui me touche beaucoup. Il consacre une vie au service de l être chantant. Je le partage avec vous, mes compagnons de vie, artisans

Plus en détail

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot

Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Jean-François Mattei Le Voyage rêvé d Agatha Jiboulot Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Accueil. L atmosphère de toute une célébration dépendra de certains gestes posés à l entrée, de certaines paroles dites en commençant...

Accueil. L atmosphère de toute une célébration dépendra de certains gestes posés à l entrée, de certaines paroles dites en commençant... 12 13 Accueil Chez soi, tout comme lors d une célébration, il y a différentes façons d accueillir ses invités. Pensons à ce geste tout simple qui met tout le monde à l aise chez tel de vos amis, chez vos

Plus en détail

Les essais cliniques

Les essais cliniques Les essais cliniques Les essais cliniques Cette brochure s adresse aux personnes qui ont à prendre des décisions en vue de traiter un cancer. Vous envisagez peut-être la participation à un essai clinique

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Présentation. Principes de base

Présentation. Principes de base Présentation «Philou et la chasse aux mots» est un cahier d activités qui vise le développement des habiletés d accès lexical chez les enfants d âge scolaire, principalement pour ceux de maternelle et

Plus en détail

jeune femme ; non pas parce qu il y a des photos d elle et de son playboy dans tous les magazines, mais simplement parce qu elles s en sont échangées

jeune femme ; non pas parce qu il y a des photos d elle et de son playboy dans tous les magazines, mais simplement parce qu elles s en sont échangées CHAPITRE 1 En roulant vers ce qu elle pense être son avenir, Laetitia se sent angoissée. Serai-je à la hauteur? ne cesse-t-elle de se demander. Pour la première fois, elle va rencontrer Karine, une jeune

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Thierry VASSE IEN Vendée Clermont Ferrand janvier 2011

Thierry VASSE IEN Vendée Clermont Ferrand janvier 2011 Une spécificité professionnelle à construire Enseignant - ATSEM Thierry VASSE IEN Vendée Clermont Ferrand janvier 2011 Spécificité historique d un partenariat à construire et à réguler en permanence 1.

Plus en détail

Votre choix de films réunit des œuvres des années 60-70 et des films récents. Rien entre deux. Parce que vous étiez trop occupé par le hockey?

Votre choix de films réunit des œuvres des années 60-70 et des films récents. Rien entre deux. Parce que vous étiez trop occupé par le hockey? SECTIONS PARALLÈLES - DIASPORA : SLAVA BYKOV ET LA RUSSIE «J ai accepté cette Carte blanche parce que j aime le cinéma.» Interview par Thierry Jobin Votre choix de films réunit des œuvres des années 60-70

Plus en détail

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs!

Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010. Découvrez EN APESANTEUR. De BRIGIT H. Et votez en couleurs! Présentent Le bec littéraire du samedi 18 septembre 2010 Découvrez EN APESANTEUR De BRIGIT H Et votez en couleurs! Les zones d interprétation se situent après le texte, ci-dessous. Pour voter, suivez les

Plus en détail

«La plus belle chose qui m est arrivée,

«La plus belle chose qui m est arrivée, «La plus belle chose qui m est arrivée, c est d être née francophone dans un milieu minoritaire.» À tort ou à raison, on associe souvent l exogamie à l assimilation qui, elle, contribue à l érosion de

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Auteur : Njoki C. Muhoho Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

20 à l oral de l EM Lyon... j ai majoré le concours AST!

20 à l oral de l EM Lyon... j ai majoré le concours AST! Des méthodes essentielles pour réussir J ai beaucoup apprécié la semaine de préparation aux concours ACCES et SESAME que j ai passée avec AURLOM qui s est déroulée dans la bonne humeur. Ceci m a permis

Plus en détail

En route pour Jérusalem

En route pour Jérusalem En route pour Jérusalem Est-ce que ta famille a déjà voulu déménager dans un endroit inconnu? Quels étaient tes sentiments? Avais-tu peur, étais-tu enthousiaste ou les deux? Nous allons imaginer une de

Plus en détail

Évaluation - Lecture. Un chien, quelle folie! Nom : Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question.

Évaluation - Lecture. Un chien, quelle folie! Nom : Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question. Texte Évaluation - Lecture Nom : Un chien, quelle folie! Lis l histoire intitulée Un chien, quelle folie! et découvre de quelle folie il est question. Réponds ensuite aux questions sur le texte. 1 Marie-Ève

Plus en détail

Ce que je viens d entendre ; c est vraiment ça et ça me fait du bien

Ce que je viens d entendre ; c est vraiment ça et ça me fait du bien Ce que je viens d entendre ; c est vraiment ça et ça me fait du bien Il ne m écoute pas. Il s en fout de moi. Il n est pas sérieux.. Barcelonnette : Mercredi 21 et Jeudi 22 Octobre 2009 L atelier «Des

Plus en détail

Jean doit changer de voiture 1/8 CrCom

Jean doit changer de voiture 1/8 CrCom APPLICATION 1 / Scénario Dans les scénarios et récits qui vont suivre, nous observons Jean, consultant en Ressources Humaines, pendant une semaine, dans plusieurs situations de sa vie privée et professionnelle.

Plus en détail

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler.

décidément toujours compter sur moi. Le directeur continua la visite et j allai dans mon bureau pour commencer à travailler. L apparition Nous étions tous autour d un feu. Moi et mes amis nous nous amusions beaucoup à nous raconter des histoires et des petites anecdotes qui nous étaient arrivées. Et voilà que mon tour arriva

Plus en détail

JOURNÉE DE FORMATION DE LA TABLE INTERDIOCÉSAINE DES COMMUNICATIONS (AÉCQ)

JOURNÉE DE FORMATION DE LA TABLE INTERDIOCÉSAINE DES COMMUNICATIONS (AÉCQ) «Quand tu parles, tu répètes ce que tu sais déjà; mais si tu écoutes, tu peux peut être apprendre quelque chose de nouveau.» (Dalaï Lama) JOURNÉE DE FORMATION DE LA TABLE INTERDIOCÉSAINE DES COMMUNICATIONS

Plus en détail

«Professionnellement, j ai pu être témoin de la souffrance au travail. Ici, à l hôpital, ce sont d autres formes et expressions de souffrance.

«Professionnellement, j ai pu être témoin de la souffrance au travail. Ici, à l hôpital, ce sont d autres formes et expressions de souffrance. Etre bénévole d accompagnement de personnes malades à l hôpital, en Oncologie Amélie est bénévole d accompagnement de personnes malades à l hôpital Saint Antoine, au Service d Oncologie. Une certaine forme

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

Jacques Godart. Familles! Familles! Publibook

Jacques Godart. Familles! Familles! Publibook Jacques Godart Familles! Familles! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Petit retour en arrière :

Petit retour en arrière : «C est en route que l on voit si les bagages sont bien chargés». Ce proverbe inscrit sur une carte postale affichée depuis plus d un mois sur l armoire de ma chambre attire mon regard dès que j entre dans

Plus en détail

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite

Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite Les stratégies de lecture à travailler de façon explicite AVANT LA LECTURE 1- SURVOLER LA PAGE COUVERTURE Lire le titre, puis amener l enfant à observer la page couverture tout en l invitant à faire des

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès

Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Une mère, parlant à ses enfants : Un homme de 42 ans, du diagnostic au décès Vous savez que papa ne se sent pas très bien et qu il a des problèmes depuis un certain temps. Eh bien, le docteur nous a dit

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014

Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Compte-rendu de mission orthophonie/éducation à Bopa, Août 2014 Avant tout, je souhaite remercier Ambroise, Agnès et sa famille pour leur accueil, leur gentillesse et leur bienveillance, ainsi que pour

Plus en détail

LE BULAMEL ANTI-TUE-MORAL

LE BULAMEL ANTI-TUE-MORAL Marie-Ève Laporte LE BULAMEL ANTI-TUE-MORAL Sortir plus forte du cancer du sein Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié

Plus en détail

Les naufragés du parking

Les naufragés du parking Les naufragés du parking Synopsis Quatre personnes se rendent au parking pour récupérer leur véhicule après une soirée qui s'est prolongée. Malheureusement, le parking est fermé. Ces personnes qui ne se

Plus en détail

RENTREE SCOLAIRE 20 / 20

RENTREE SCOLAIRE 20 / 20 Master MSROE Année M2 http://www.mssmat.ecp.fr/rubrique.php Domaine «Sciences, Technologies, Santé» Mention «Génie civil» Spécialité : Mécanique des sols, de roches et des ouvrages dans leur environnement

Plus en détail

INTERVIEW. L expérience canadienne de Nicolas Cochais. ISTHIA - Relations Internationales. www.isthia.fr - juillet 2012

INTERVIEW. L expérience canadienne de Nicolas Cochais. ISTHIA - Relations Internationales. www.isthia.fr - juillet 2012 INTERVIEW ISTHIA - Relations Internationales www.isthia.fr - juillet 2012 L expérience canadienne de Nicolas Cochais Après un an d études à l ESG UQÀM de Montréal, Nicolas nous livre ses impressions. A

Plus en détail

LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur

LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur Chandeleur Bélanston LA PREMIÈRE AURORE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par

Plus en détail

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc?

Qu est ce qu un tuteur et qu est ce qu un administrateur ad hoc? Pourquoi cette brochure? Quand les parents ne sont plus en mesure d exercer l autorité parentale, l enfant est placé sous la protection d un tuteur ou d un administrateur ad hoc. Le tuteur exerce alors

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Lire et Ecrire a changé toute ma vie

Lire et Ecrire a changé toute ma vie Lire et Ecrire a changé toute ma vie Fabienne VANDERMIÈGE Responsable de l association L illettrisme Osons en parler Agente de sensibilisation à Lire et Ecrire Verviers Avant de venir t inscrire à Lire

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

sées, grâce à sa connaissance du chinois et son bon anglais. Elle comptait sur les pourboires pour augmenter son SMIC. Cela m a donné l idée de

sées, grâce à sa connaissance du chinois et son bon anglais. Elle comptait sur les pourboires pour augmenter son SMIC. Cela m a donné l idée de CHAPITRE I Etudiante en langues orientales à Strasbourg où j apprenais le japonais, je ne connaissais pas la capitale. Certes, j y avais effectué de fréquents séjours pendant les vacances scolaires, mais

Plus en détail

En septembre 2006, Soundirassane. Soundirassane Nadaradjane est né. Enthousiasmé par cette démarche, Soundirassane [France] Collections

En septembre 2006, Soundirassane. Soundirassane Nadaradjane est né. Enthousiasmé par cette démarche, Soundirassane [France] Collections 204 Chroniques I Collections I Collections Soundirassane [France] Français de Pondichéry, Soundirassane Nadaradjane arrive à Paris en août 1972. Sa valise à la main, il découvre la métropole. Préoccupé

Plus en détail

Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises

Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises Ruphin Ndjambou Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

1. Un dîner presque parfait

1. Un dîner presque parfait 1. Un dîner presque parfait Fülle die Lücken mit dem passenden Artikel bzw. Teilungsartikel (article partitif) ( le, la, les, l, un, une, du, de la, de l, d, de ou des) : Les parents de Marguerite ont

Plus en détail

APPRENDRE L INVENTION

APPRENDRE L INVENTION APPRENDRE L INVENTION François Bon est né en 1953. Il publie son premier livre aux éditions de Minuit en 1982. Pratique les ateliers d écriture depuis 1991 (voir notamment Tous les mots sont adultes, Fayard,

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Ni famille, ni parents

Ni famille, ni parents Ni famille, ni parents Pauline, 13 ans, ni famille, ni parents. C est comme ça qu on m appelle, que ce soit au collège ou chez l assistante sociale. Partout où j ai l habitude d aller, j ai entendu des

Plus en détail

ibre féminin Libérez vos pensées! ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : _PAGE 7

ibre féminin Libérez vos pensées! ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : _PAGE 7 ZOOM SUR : LIBÉREZ VOS PENSÉES POUR VOUS SENTIR PLUS LÉGÈRE_PAGE 2 / INNOVATIONS : La gamme fait peau neuve!_pages 4, 5 et 6 / Le site : Librement Féminin ibre e t m n L _PAGE 7 FMLLY18MAG - SCA HYGIENE

Plus en détail

LEARNING BY EAR EPISODE

LEARNING BY EAR EPISODE LEARNING BY EAR Filles 10ème épisode Beauté Texte : Zainab Aziz Rédaction : Andrea Schmidt/Christine Harjes/Guy Degen Adaptation : Aude Gensbittel Personnages : Présentateur pour Intro/Outro Bibiy : personnage

Plus en détail

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά

Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά ΕΛΛΗΝΟΓΑΛΛΙΚΗ ΣΧΟΛΗ «ΆΓΙΟΣ ΙΩΣΗΦ» Διαγωνισμός Υποτροφιών για την Α Γυμνασίου 2015-16 στα Γαλλικά 25 Απριλίου 2015 Gram. / 10 C. E.. / 05 P. E. / 05 Total :. / 20 159 ΧΡΟΝΙΑ ΠΟΡΕΙΑ ΣΤΗ ΓΝΩΣΗ ΣΕΒΑΣΜΟΣ ΣΤΙΣ

Plus en détail

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4

Texte 1. Texte 2. Texte 3. J ai rejoint ceux que j aimais et j attends ceux que j aime. Texte 4 Texte 1 Quand tu regarderas les étoiles la nuit, puisque j habiterai dans l une d elles, puisque je rirai dans l une d elles, alors ce sera pour toi, comme si riaient toutes les étoiles A. de Saint Exupéry

Plus en détail

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois.

Amina : Je suis vraiment fatiguée Sara. Sara : Moi aussi, Amina. Il nous faut marcher plus loin à chaque fois. SCÈNE UN Dans un petit village rural d Afrique, sous la chaleur écrasante de la mi-journée. Les femmes et les fillettes ramassent le bois nécessaires pour cuisiner. Sara et son amie Amina, deux écolières,

Plus en détail

Je prépare mon entretien avec un prospect

Je prépare mon entretien avec un prospect Chapitre 1 Je prépare mon entretien avec un prospect La vie de Jérémie «Le jour du premier entretien client arrive. En tout cas, la date est posée. Ayant repris le secteur laissé vacant par un commercial

Plus en détail

l essentiel l essentiel Ce qu il faut VRAIMENT savoir pour organiser ton mariage Anne Delacour Claire Schepers

l essentiel l essentiel Ce qu il faut VRAIMENT savoir pour organiser ton mariage Anne Delacour Claire Schepers l essentiel de l essentiel Ce qu il faut VRAIMENT savoir pour organiser ton mariage Anne Delacour Claire Schepers sommaire 3 Introduction 5 Définir la formule qui te convient 34 Bien t organiser poste

Plus en détail

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012

LEÇON. En route pour Jérusalem. Sabbat. Dimanche. 5 mai 2012 mai 2012 LEÇON En route pour Jérusalem Sabbat Fais l activité de la semaine, p. 38. Est-ce que ta famille a déjà déménagé dans un endroit inconnu? Quels étaient tes sentiments? Avais-tu peur, étais-tu

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017

ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 ANNEXE 4 : DECLARATIONS DE CANDIDATURE pour le Conseil d Administration 2015-2017 Association Ouvrir La Voix, Groupe d entraide et d information sur le Mutisme Sélectif Nom des candidats et présentations

Plus en détail

Les leçons et les devoirs : rôle des parents

Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs : rôle des parents Les leçons et les devoirs sont donnés au collège Par les professeurs mais ils sont à faire à la maison par Les enfants sous la responsabilité des parents. Les

Plus en détail

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage»

Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Les règles de métier et «l Aide en Cours de Stage» Pour en savoir davantage : Bruno, E., Chaliès S., Euzet, J.P., Méard, J. (2007). Les règles de métier à l épreuve de la pratique de classe, l exemple

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

BM 2 Aufnahmeprüfung 2014

BM 2 Aufnahmeprüfung 2014 BM 2 Aufnahmeprüfung 2014 Kaufmännische Berufsmaturitätsschulen Bern Biel Langenthal Thun FRANZÖSISCH Hinweise Prüfungszeit Hilfsmittel 60 Minuten keine Punkte (max. 100) Visum Experten 1 2 Note 1.5 2

Plus en détail