Nombre de jours. Nombre de jours

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nombre de jours. Nombre de jours"

Transcription

1 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 La section secourisme, sous l égide de notre responsable le Docteur Michel- Yves Mourou, n a pas dérogé à la règle cette année encore en ce qui concerne les premiers secours en équipe: «pas le temps de souffler!» Nous ne remercierons jamais assez les bénévoles pour leur dévouement tout au long de l année et leur implication, sans quoi rien ne serait possible. LES POSTES DE SECOURS Docteur Michel-Yves MOUROU Les premiers secours en équipe se divisent en trois catégories principales : 1/ Les grandes manifestations : elles nécessitent plusieurs semaines de préparation ainsi qu une présence de plusieurs jours sur le terrain, avec un effectif important de secouristes. On y trouve en référence : POSTES en exemple Nombre de jours Nombre de secouristes Heures effectuées Le Grand Prix F1 de Monaco Le Festival International du Cirque Le Festival International «New Generation» / Les manifestations importantes : elles reviennent périodiquement. Le nombre de secouristes reste assez conséquent et, au final, représentent un pourcentage élevé de l activité : POSTES en exemple Nombre de jours Nombre de secouristes Heures effectuées La saison des matchs de football * 945* Les concerts en salle 6* 45* 176* Les grands meetings et masters Internationaux (Herculis, Monaco Run, natation, pétanque, boxe) / Les postes de petite envergure : ils sont rattachés aux rencontres culturelles ou sportives, ainsi qu aux journées associatives ponctuelles : POSTES en exemple Les théâtres (Théâtre Princesse Grace, Théâtre du Fort Antoine) Nombre de jours Nombre de secouristes Heures effectuées 18* 32* 86* Les kermesses annuelles Les rencontres interclubs (escrime, judo, aviron ) 10* 57* 272* (* Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013)

2 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 BILAN DES POSTES DE SECOURS NOMBRE DE POSTES DE SECOURS NOMBRE DE SECOURISTES MOBILISÉS HEURES EFFECTUÉES EN POSTES 100 * * * (* Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013) A ces chiffres, il faut ajouter les postes de secours déjà programmés sur le dernier trimestre de l année, soit : 6 matchs dont 3 en sécurité renforcée. 2 exercices «Plan Rouge» 2 concerts La No Finish Line (2) Les manifestations de la fête nationale (7) 1 kermesse 12 représentations de théâtre 4 rencontres sportives (judo, 2 courses à pied, tournoi d épée) 1 goûter spectacle (association personnes âgées) Sans omettre les demandes de postes qui ne manqueront pas de venir s ajouter au calendrier d ici la fin de l année. Pour l année 2013, le nombre total de postes de secours avoisinera les 140! LES NOUVEAUTÉS Cette année est marquée par le retour en Ligue 1 de l équipe du ASM FC qui annonce pas moins de 11 matchs joués en «sécurité renforcée» sur les 21 du calendrier. Pour ces matchs, 30 secouristes au minimum doivent s engager afin d arriver à assurer le dispositif imposé par les pouvoirs publics, soit 4 postes de secours réservés aux tribunes, un en bord de terrain et l équipage de l ambulance. La mise en place de cet effectif doit se faire deux, voire trois heures avant le coup d envoi pour se terminer parfois une heure et demie après le coup de sifflet final! Photo C. CLERC Photo C. CLERC

3 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 La mise en place du C.A.R.I (Centre d Accueil et de Recensement des Impliqués). Après déclenchement d un plan de secours au stade Louis II, suite à une situation d urgence comme un attentat ou un mouvement de foule entraînant de nombreuses victimes, les secouristes de la Croix- Rouge monégasque sont chargés, en plus de l aide au ramassage des blessés, d assurer l installation et le bon fonctionnement de cette unité. Cela consiste dans l installation d une zone de repos pouvant recevoir toutes les personnes impliquées ou choquées, présentant une détresse psychologique, mais non atteintes physiquement, pour les prendre en charge et les soustraire de la noria d évacuation. La capacité d accueil de ce C.A.R.I. est de plusieurs dizaines de victimes simultanées. Elles y trouveront un abri, du repos, une écoute et la possibilité de se réchauffer. 30 couvertures et 30 SNOGG (brancards de catastrophe pouvant servir de lits d appoint) sont stockés sur le site même. Des bancs, déjà présents dans le hall d accueil, offrent une possibilité d environ 16 places assises. Dans un avenir proche, une trentaine de chaises pliantes devraient être ajoutées au dispositif existant ainsi que quelques tables. Un service de boissons chaudes sera proposé pour le réconfort des personnes (café, thé, bouillon) : un Kit «point chaud» et une réserve d eau y sont entreposés. Le but est de fournir le meilleur accueil possible aux spectateurs impliqués. Un pôle «secrétariat» sera établi pour l enregistrement des entrées et des sorties. Il pourra ainsi établir le recensement des individus qui auront été dirigés dans ce secteur. Le C.A.R.I. permettra aussi de faciliter la recherche des membres d un même groupe qui auraient pu être séparés par la soudaineté de l événement. Il sera en relation directe et permanente avec le PC sécurité par liaison radio, par ligne téléphonique, mais aussi par voie informatique. Les sapeurs-pompiers installent un ordinateur équipé d un logiciel créé pour référencer les victimes et les pathologies en cas de catastrophe. Á charge de la Croix-Rouge de l utiliser, sous réserve bien évidemment d avoir un bénévole suffisamment qualifié et habitué à la manipulation de cet outil «hi-tech» le jour du drame, ce qui est actuellement une probabilité minimaliste. Photos C. CLERC

4 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 A NOTER Mai 2013 : Le Grand Prix de Monaco, comme chaque année, est le point phare de l activité du secours en équipe. Lui seul, en seulement 4 jours, a nécessité 753 vacations assurées par des secouristes de Monaco mais aussi venus de 8 pays différents (l Angleterre, l Allemagne, la Principauté d Andorre, la Belgique, la France, l Italie, le Luxembourg et la Suisse), pour prêter mainforte sur ce vaste chantier. Les volontaires se croisent dans leur uniforme Croix-Rouge respectif. Cette période difficile de l année reste malgré tout un grand moment d échange et de solidarité (voir chiffres sur tableau n 1/ postes de secours). GPM 2013 Trois jours à "Pelouse-Rocher" Septembre 2013 : Un grand classique annuel, l épreuve de triathlon, connue sous le nom du «Tristar111» a été annulée par ses organisateurs. Il ne sera pas reconduit l année prochaine non plus, conjoncture économique oblige. 14 octobre 2013 : Exercice «Plan Rouge» en collaboration avec les pouvoirs publics au stade Louis II. 90 victimes simulées suite à un mouvement de foule les équipes de secouristes seront en action auprès des sapeurs-pompiers, des médecins DASS et de la sureté publique entre autres. L occasion d activer le C.A.R.I.! 45 secouristes sont mobilisés pour cet entraînement à grande échelle. Photo C. CLERC Photo C. CLERC

5 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année novembre 2013 : A l instar des 150 ans de la naissance du mouvement de la Croix-Rouge (bataille de Solférino - juin 1859), où les secouristes de la Croix-Rouge monégasque avaient participé exceptionnellement au défilé de la Fête nationale, c est à l occasion des 150 ans de la création de la Croix-Rouge Internationale (1863) doublé des 65 ans de la Croix-Rouge monégasque (1948) que les secouristes auront une nouvelle fois l honneur et le privilège de représenter le mouvement en étant présents cette année encore devant les fenêtres du Palais Princier pour le défilé du 19 novembre, sous les yeux bienveillants de leur président le Prince Albert II. LES MISSIONS : Il faut entendre par «missions» tout renfort envoyé sur des dispositifs de secours en dehors des frontières de la Principauté. Plébiscitées par les secouristes, elles représentent un véritable échange, d une part en apportant de l aide aux sociétés sœurs à l origine de la demande et d autre part en amenant une expérience enrichissante pour les équipiers-secouristes et les chefs d intervention qui peuvent partir et découvrir une approche différente des pratiques du secourisme. Elles permettent notamment de porter au-delà des frontières le rayonnement de la notoriété monégasque, toujours très appréciée à l étranger, y compris dans le domaine des premiers secours. 16 missions ont été effectuées dans 5 pays de la communauté européenne : Allemagne, Belgique, France, Italie et Suisse ; comme le Carnaval de Cologne, les fêtes de Genève, le festival de Sanremo, le grand prix de Spa ou plus proche de nous la fête du port de Nice entre autres. BILAN DES MISSIONS NOMBRE DE MISSIONS NOMBRE DE SECOURISTES MOBILISÉS HEURES EFFECTUÉES EN MISSION 17 * 71 * * (* Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013) Les comptes rendus des principales missions, rédigés par les secouristes eux-mêmes, sont joints en annexes de ce présent rapport.

6 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 LES GARDES POMPIERS : Les gardes pompiers sont des vacations facultatives proposées aux secouristes de niveau PSE2, à jour du recyclage annuel obligatoire des techniques de premiers secours. Elles sont programmées tout au long de l année, les samedis et dimanches. Elles concernent uniquement le secours à personne. Elles sont très formatives pour les volontaires en leur apportant expérience et assurance sur le terrain. La diversité des lieux d intervention ainsi que les pathologies rencontrées font la différence avec les postes de secours habituels. Agir en étant épaulé par des professionnels est un apprentissage irremplaçable pour acquérir une meilleure efficacité. Cependant, malgré les avantages que représente ce partenariat, le bilan est très décevant. Les secouristes, pourtant enthousiastes les premiers temps, se désintéressent de cette possibilité qui s offre à eux. Cela serait dû principalement à : 1/ La longueur des journées quand il ne se passe rien (de 8h15 à 18h00). Le secouriste se retrouve seul en salle de repos en attendant que retentisse la sirène d alerte car, le week-end, les pompiers d astreinte retournent chez eux entre deux départs. 2/ Les conditions physiques que cela demande au coup par coup. Tous nos secouristes n ont pas l entraînement ni la carrure des pompiers professionnels. Photo C. CLERC 3/ Les gardes ne sont accessibles que les week-ends. Ce sont forcément des week-ends supplémentaires qui viennent s ajouter aux nombreux postes de secours qui, eux aussi, sont souvent en fin de semaine et donc peu compatibles avec une vie de famille. BILAN DES GARDES POMPIERS NOMBRE DE GARDES POMPIERS NOMBRE DE SECOURISTES MOBILISÉS HEURES EFFECTUÉES EN GARDE SP 5 * 2 * 48 * (* Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013) Actuellement, seules deux gardes pompiers sont réservées d ici la fin de l année, une en octobre et une en décembre. LES SERVICES LOGISTIQUES : Il faut entendre par «services» toutes les heures que passent les bénévoles pour assurer le complément d entretien du matériel, de la mise en place des postes de secours et de diverses courses et approvisionnements.

7 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 Il est toujours très flatteur de faire partie d une équipe de secours au service de la population, dans un bel uniforme et avec du matériel technique et performant. En revanche, travailler dans l ombre, les mains dans les produits de nettoyage, manipuler des charges lourdes et courber le dos, car telles sont les conditions de la tâche du logisticien, peu sont enclins à assumer cette part incontournable. Et pourtant, il ne peut y avoir de bonnes exécutions de missions s il n y a pas un gros travail de logistique en amont. Le constat est alarmant, rares sont les secouristes qui se rendent disponibles pour dédier de leur temps à ses corvées ingrates. Cela entraîne une carence dans le suivi de l entretien du matériel, des inventaires et du remplacement des équipements vieillissants ou défectueux. La somme de travail que représente à elle seule la logistique ne peut reposer sur l unique salariée en charge de la gestion des postes de secours (cf. rapport annuel 2011). BILAN DES SERVICES LOGISTIQUES NOMBRE DE SERVICES NOMBRE DE SECOURISTES MOBILISÉS HEURES EFFECTUÉES EN LOGISTIQUE 64 * 192 * 676 * (* Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013) Matériel : les nouveautés 1/ Acquisition de 80 paires de nouvelles sangles de maintien à attaches rapides, pour les brancards et plans durs, qui viennent s ajouter aux kits déjà existants des sangles d immobilisation pour le transport des victimes. 2/ Le remplacement des 20 tables pliantes (type camping). Les anciennes ayant été mainte fois réparées, redressées et scotchées, ne pouvaient décemment plus être utilisées car elles étaient devenues instables et dangereuses à la manipulation (ces tables sont additionnelles aux 20 tables pliantes d un modèle plus petit et plus discret pour les postes de secours et qui ont été achetées l année dernière). 3/ En prévision, avant la fin de l année, la commande d une soixantaine de couvertures "nouvelle génération", bifaces, matières techniques et antibactériologiques. Elles remplaceront les couvertures actuellement utilisées en poste et qui ne répondent plus aux normes d hygiène des dernières réformes. 4/ La fourniture, par la sureté publique, de 10 nouveaux portatifs radio MOTOROLA MTP850 afin de compléter les moyens de communication des équipes de secours pendant le grand prix F1 (demande croissante concernant la présence d ambulances lors de cette manifestation : 9 en 2011, 13 en 2012, 17 en 2013!).

8 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 En 2012, il était prévu de : 1/ Remplacer 5 DSA (défibrillateurs) endommagés par l inondation des locaux (voir paragraphe dégât des eaux ci-dessous). 2/ Remplacer les 30 lots d immobilisation de membres détériorés lors de l inondation. Soit 30 attelles "aluform" de bras, 30 attelles "aluform" de jambe, 30 sacs d attelles marqués du logo de la CRM secourisme (sacs confectionnés sur mesure). 3/ Acquérir des nouvelles tentes de 2x3m pour remplacer les 6 anciennes de 30 ans d âge, en grosse toile coton, dont deux ont été déjà réformées pour raison de moisissures. Les 4 restantes sont en guère meilleur état, avec leurs toiles partiellement tachées et trouées, devenues perméables et malodorantes avec le temps. Á noter qu après le dégât des eaux qui a fortement touché le principal local de stockage de la section, en mai 2012 (cf. rapport annuel 2012), les murs ne sont toujours pas secs! (l hiver a été particulièrement humide). Les placards ne sont toujours pas réhabilités. Cela bien sûr retarde la remise en état qu il faudra obligatoirement envisager pour retrouver des placards conformes et appropriés au rangement du matériel médical ainsi que celui d intervention. Par conséquent, c est un entreposage à même le sol, à proximité des roues du véhicule infirmerie, qui a été fait. Á ce jour, aucune meilleure solution n a été adoptée, principalement par manque de moyens humains pour s attarder sur ce problème. Quant au matériel qui a été endommagé, il n a toujours pas été remplacé. Les recherches auprès des fournisseurs, les devis et commandes prennent beaucoup de temps. Temps que le service n arrive pas à se dégager, ayant déjà une charge de travail à flux tendu pour assurer le quotidien. Un manque de personnel compétent et disponible reste le sujet dominant et récurrent de la section! Photo C. CLERC Photo C. CLERC

9 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 L uniforme : En 2011, l uniforme des secouristes a été entièrement repensé. L abandon définitif du blanc contre le rouge et gris a été très bien accueilli, autant par les secouristes que par les partenaires extérieurs. Avec le recul, on peut aujourd hui en tirer un bilan très positif. Ce nouveau look a apporté un élan de renouveau dans les équipes qui, du coup, se sentent plus professionnelles. Les regards extérieurs ont également changé vis-à-vis des secouristes et cela se ressent au travers de leurs multiples interventions. Cet uniforme, mieux adapté à l activité, a été une véritable mise en valeur. Photo C. CLERC Le changement radical de couleur a impliqué l achat en nombre de chacune des pièces qui composent cette tenue pour assurer un remplacement total de l équipement des bénévoles. Plus de 150 volontaires ont été habillés depuis Les stocks s épuisent et les tailles les plus courantes sont déjà en rupture! Il serait vraiment dommage de se passer des nouvelles bonnes volontés pour des raisons vestimentaires alors que nous manquons toujours de secouristes pour arriver à pallier aux très nombreuses demandes de postes de secours. Le renouvellement de ces stocks devient indispensable. LES SECOURISTES : Cette année, la section est heureuse de compter neuf nouveaux Chefs d Equipe d Intervention, récemment instruits par nos formateurs. Nous les remercions pour ces nouvelles prises de responsabilités et leur souhaitons une longue carrière à la tête de nos équipes.

10 PREMIERS SECOURS EN EQUIPE Rapport d Activité Année 2013 L organisation de chaque poste de secours relève du chalenge. Le bénévole reste libre de ses engagements jusqu à la dernière minute et bien entendu, comme les vies familiale et professionnelle priment sur l activité de secouriste, quel que soit l engagement que la section prend auprès des organisateurs, c est au moment de la mise en place du poste de secours que l on sait si le dispositif va être à la hauteur des attentes! De 16 à 76 ans! Etudiants, jeunes diplômés, actifs, jeunes retraités, ainsi que nos anciens qui ont vu évoluer la section, tous forment cet élan de solidarité qui les lie les uns aux autres pour former la grande famille du secourisme! Sans l engagement et le dévouement de tous, nous ne pourrions vous présenter ce bilan. SYNTHESE : (Chiffres du 1 er janvier au 30 septembre 2013) Nb de vacations Heures ANNEE 2013 Nombre assurées par les effectuées secouristes Secouristes inscrits Secouristes actifs (au moins 1 poste) Secouristes qui n ont assuré aucun poste Postes de secours Missions Services TOTAL des actions en premier secours SORTIE EMULATION 2013 : Escapade à Bruxelles et Bruges dans une ambiance de fête, malgré le temps qui n a pas toujours été au beau-fixe pour un mois de juin. La sortie émulation fédère les secouristes qui apprennent à mieux se connaître en dehors des responsabilités des postes de secours. Elle reste la récompense la plus attendue de l année. Merci pour eux!

11 CARNAVAL DE COLOGNE 2013 du 8 au 13 février 2013 Introduction : Comme chaque année, le Carnaval représente l évènement majeur de la ville de Cologne. Suite à l invitation de la DEUTSCHES ROTES KREUZ (DRK) (Croix-Rouge allemande), la section secourisme de la C.R.M. a encore répondu présente en leur fournissant un renfort de 4 secouristes. Composition de l équipe : Cécile ROTTIER Angelo CASTRONOVO Christophe MARTINERIE Philippe GRANDIDIER

12 1 er jour : Départ de la C.R.M. à 10h45, en route pour l aéroport de Nice. Décollage à 13h15 et arrivée à Cologne via Munich à 17h15 où nous retrouvons le 4 ème participant déjà sur place. Nous sommes chaleureusement accueillis par Kai, notre interlocuteur de la DRK qui ne nous quittera quasiment plus de tout le séjour. Nous découvrons notre logement, au sein des infrastructures des bénévoles de la DRK. Nous sommes tous logés dans une salle polyvalente d environ 50m². Les douches se situent dans un bâtiment mitoyen, à un peu plus de 30m. Une cuisine est mise à notre disposition pour les repas non pris sur les postes de secours. A signaler que l essentiel des produits nécessaires au petit-déjeuner nous est fourni par la DRK. Après une rapide installation, Kai se fait notre guide afin de nous faire découvrir les différents moyens d intervention de la DRK à Cologne. Une visite forte instructive, qui nous a permis de prendre toute la mesure de leur logistique, pourtant assurés par des bénévoles! Il va de soi que les moyens ainsi que besoins de la DRK de Cologne n ont rien de commun avec ceux de la Principauté, mais une telle discipline reste à mon avis, un exemple à suivre

13 Le soir même, nous sommes invités par la DRK à partager un repas dans un restaurant typique! 2 ème jour : Kai vient nous chercher à 10h00 pour le 1 er poste de secours. Après une rapide collation, aucun repas n étant assuré le midi, nous nous dirigeons vers le nord dans le quartier de Heimersdorf. Il s agit d un poste mobile ou toute l équipe monégasque marche à l intérieur d un Corso pendant 3h, équipée d un sac de premiers secours. A cette occasion les secouristes nous remettent solennellement une médaille commémorative de cette 50 ème édition du Carnaval des quartiers nord. Car à Cologne, chaque quartier à son propre Carnaval Activation du dispositif : 12h00 Fin du dispositif : 17h00 Présence effective : 5h00 A notre retour à la DRK, nous faisons connaissances avec 17 secouristes de Berlin venus en renfort. Nous partagerons les infrastructures mis à notre disposition avec eux jusqu au mardi. Le soir venu au centre-ville, nous nous retrouvons avec eux, autour d un repas dans une ambiance festive

14 3 ème jour : Levé 5h45 et départ à 6h45 pour l entrepôt logistique situé à 10km au nord de la DRK. Les locaux sont grands car ils servent de dépôt à toutes les antennes de la DRK. A Cologne, les équipes de secouristes sont divisées en plusieurs sections. Le lieu où nous logeons n est qu une d entreelles. Nous en profitons pour faire un court briefing dans leur salle de formation. Nous chargeons dans un poids-lourd tout le matériel nécessaire au montage d une tente PMA et d une tente logistique. Nous prenons ensuite la route vers le centre-ville de Cologne, au pied de la Cathédrale. Arrivée sur les lieux aux alentours de 8h00, il ne nous reste plus qu à retrousser nos manches! Le montage des tentes nécessite une heure de travail ainsi que beaucoup de main-d œuvre. Une fois terminées, elles seront chauffées afin que les victimes potentielles et que la cinquantaine de secouristes puissent braver le froid et les intempéries.

15 Le dispositif du jour est composé de postes fixes, chacun constitués de 4 secouristes, disséminés tout au long du parcours La tente PMA presque terminée n attend plus que les patients Nous sommes conviés à la visite de leur Camion PC. C est d ici que sont traitées toutes les demandes de secours pendant la manifestation. Nous nous déplaçons ensuite sur notre position pour toute la durée du défilé. L équipe monégasque reste au complet sur le poste. Les équipes se succèdent à tour de rôle sous la tente logistique où il nous est servi un bon repas chaud. Activation du dispositif : 8h00 Fin du dispositif : 17h30 Présence effective : 9h30 Après la réintégration de tout le matériel, nous rentrons au dépôt puis à la DRK pour 18h30.

16 4 ème jour : Lever 5h30! C est la journée la plus chargée pour les secouristes. Il s agit du défilé officiel, le «Rosenmontagszug» (Lundi des fleurs) qui constitue le plus grand défilé de carnaval en Allemagne et draine près d'un million de personnes dans les rues. Notre logistique reste identique à la veille, cependant nous sommes divisés en 2 équipes composées chacune de 2 secouristes allemands et de 2 secouristes monégasques. Ci-dessus, notre 1 er poste au pied du «Kölner Dom» un des noms que les habitants donnent à la Cathédrale de Cologne. Ici le second poste, situé 100 m plus loin. Les forces de l ordre sont très peu représentées en comparaison de ce qu il se fait en France ou à Monaco pour des évènements équivalents. Pourtant, et ce malgré une consommation excessive de Kölsch (Bière locale très prisée par la population), toutes les festivités se déroulent sans heurts et dans une joie communicative. Peut-être que la photo ci-contre donne un début d explication! Des personnes sur les chars distribuent plusieurs centaines de tonnes de cadeaux à la foule, principalement des sucreries (Kamelle) et des roses (Strüssjer). Le défile part de Chlodwigplatz au Sud et s'étale jusqu'au centre-ville sur plus de 7 kms. En moyenne, plus de personnes participent au défilé.

17 Nous sommes donc placés en toute fin du défilé, et malgré les nombreux kilomètres déjà parcourus, les costumes et les sourires sont toujours impeccables. Tant d enthousiasme nous ferait presque oublier le froid. Les quelques interventions pour secours à victimes se limitent à quelques ivresses publiques ainsi qu à des plaies occasionnées par des «Kamelle» lancés un peu fort Le cortège finira de nuit Plus d une heure de manutention nous attend pour réintégrer l ensemble du matériel. Activation du dispositif : 7h45 Fin du dispositif : 20h15 Présence effective : 12h30 Un petit mot à l attention de l équipe logistique qui, pendant 2 jours, nous a régalé à renfort de bons petits plats chauds. Sans nul-doute que sans eux, les journées nous auraient semblé plus froides et plus longues. MERCI!

18 5 ème jour : Lever 9h30, le gros des festivités est derrière nous. Aujourd hui, nous devons travailler dans un défilé du quartier d Ehrenfeld situé tout près de nos locaux. Mais une fois sur les lieux, le manque de personnel se fait sentir dans un secteur plus populaire à une vingtaine de kilomètres, et nous rejoignons rapidement le quartier de Mülheim. Comme le 2 ème jour, il s agit d un poste mobile où l équipe progresse à l intérieur du défilé. Ici, le niveau social se fait sentir et les déguisements se font plus rares. Malgré cela, la ferveur du public reste palpable. Activation du dispositif : 7h45 Fin du dispositif : 20h15 Présence effective : 12h30 Le soir de Mardi Gras, la DRK organise sa traditionnelle fête costumée, au cours de laquelle est brulé un pantin appelé «Nobles». A l occasion de cet évènement, l équipe monégasque a formé un groupe de musiciens éphémère qui aura fait sensation : «Les Kinder Gartens»

19 6 ème jour : Réveil difficile pour ce lendemain de fête. Juste le temps de fermer les valises et de plier les lits, car cette pièce reprendra le jour même sa vocation première : Préparation à l accouchement! Kai vient nous chercher vers 11h00 pour un déjeuner et un peu de lèche vitrines en ville. Après une instructive visite de la ville, Kai nous dépose à l aéroport vers 16h00 où nous nous disons au revoir. Pour le retour, nous voyageons tous les 4 ensemble. Décollage à 17h30 et arrivée à Nice via Munich à 21h15. Merci à Véronique, qui en nous récupérant à l aéroport, a déposé chacun de nous devant son domicile! Kolle Alaff! (Cologne avant tout!)

20 Points positifs : - L accueil qui nous a été réservé par les secouristes allemands. - La mission C.R.M. avec une équipe homogène et volontaire. - L immersion dans un nouveau milieu, qui nous a permis de voir une autre façon de travailler et qui pourra être une source d inspiration pour nous. - La capacité de la population à créer l unité dernière leur Carnaval, aussi bien du côté de l organisation que du côté du public! Et c est bien cela qui en fait un évènement unique. Points à améliorer : - L équipement de base de la tenue Croix-Rouge insuffisant : il est nécessaire de prévoir en plus de grosses chaussettes, gants, sous-vêtements thermiques. - L eau des douches à notre disposition était souvent froide, il serait bon de voir, pour le futur, si les secouristes peuvent avoir accès à d autres sanitaires. Conclusion : Le carnaval de Cologne est un évènement que je conseille à tout le monde, y compris pour des vacances. Pour les secouristes intéressés, même si la prise en charge est parfaite (encore un grand merci à Kai), cette mission demande de l engagement et de l initiative. Les postes peuvent être longs et les températures souvent négatives. Je remercie au nom de toute l équipe, la section secourisme de la C.R.M. de nous avoir confié cette mission. Nous en revenons avec de beaux souvenirs et une expérience supplémentaire. A titre personnel, je tiens à féliciter mes co-équipiers pour la disponibilité et la bonne humeur dont ils ont fait preuve tout au long de la semaine. Ils ont brillamment représenté la Croix-Rouge monégasque au sein de la Deutsches Rotes Kreuz! Philippe GRANDIDIER

21 Rapport de Mission Fêtes de Genève 2013 (du 9 au 13 août 2013) Équipe : Isabelle BOUTHIER-JESQUI, Eric CHIERA, Alexandre GOUNINA, Marie- Claire LAURELLI, Andrea SERRA et Yann SUREL. Accueil et réunion d informations : Dès notre arrivée, après notre installation à l abri de la Sécurité Civile de Confignon, nous prenons part, avec les bénévoles de la Croix-Rouge de Belgique, au briefing organisé au siège de l Association Genevoise des Secouristes Samaritains (AGSS). L accueil y est des plus chaleureux et nous comprenons tout de suite que nous allons vivre une expérience intense. Nous faisons l objet de toutes les attentions et sommes gênés de faire l objet d autant de bienveillance à notre encontre, couverts de cadeaux de bienvenue et arrivant pour notre part les mains vides. Nous sommes également honorés par la présence du Conseiller d Etat chargé du département de la Sécurité pour la République et le Canton de Genève. Briefing des équipes par les autorités Genevoises et de l AGSS Détail des diapositives présentées lors du briefing

22 Nous sommes rapidement plongés dans le vif du sujet et mélangés aux samaritains, nos affectations respectives sont vécues par nous comme un voyage initiatique dans une réalité de terrain vécue comme un enrichissement personnel de chaque instant, grâce à des volontaires passionnés et empreints d humilité et d une humanité sans égal qui nous permettra de vivre avant toute chose la réalité de la famille Croix-Rouge. Eric CHIERA Visite du musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge : L'exposition permanente est divisée en onze espaces expliquant les différentes étapes de la création et du fonctionnement du Mouvement de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge. Espace 1 : Sauvegarder la vie par des écrits Espace 2 : Sauvegarder la vie par des actes Espace 3 : La bataille de Solférino (juin 1859) Espace 4 : La fondation de la Croix-Rouge ( ) Espace 5 : Vers l'universalité ( ) Espaces 6 et 7 : La Première guerre mondiale et les prisonniers de guerre ( ) Espace 8 : L'entre deux-guerres Espace 9 : La deuxième guerre mondiale ( ) Espace 10 : De 1945 aux années 80 Les Conventions de Genève Espace 11 : L'espace d'actualité

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby

Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby Bonsoir à tous Ce petit mail pour vous raconter notre week-end du 8 au 11 mars en Irlande. En effet, avec un petit groupe d amateurs dingues de rugby nous sommes partis pour un gros Week End en Irlande

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Guide pour les établissements d accueil

Guide pour les établissements d accueil Mobilité individuelle des élèves tchèques Guide pour les établissements d accueil Année scolaire 2014-2015 I. Présentation Le programme Un an en France existe depuis l année scolaire 2009-2010 et permet

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL

VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015. Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL VOYAGE A ROME 1 er /06 février 2015 Latinistes, Hellénistes et élèves de la 2de14 Mme VOGEL 1 VOYAGE EN BUS DEPART : rendez-vous devant le lycée Jean Vilar à 17h30 au plus tard, munis de la carte d identité

Plus en détail

Fiche d Inscription Bénévole

Fiche d Inscription Bénévole Collez ici votre photo ou transmettez-la nous en pièce jointe par email Fiche d Inscription Bénévole Clémence Marchand et Coralie Muckensturm Responsables bénévoles clemence@baroqueetplus.fr Téléphone

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN ID456 1/16 Version 26 Août 2015

Plus en détail

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur

1. FICHES DES POSTES OPERATIONNELS. 1. Chauffeur Fiches de poste Ces fiches présentent pour chacun des postes : la mission, la disponibilité nécessaire et les aptitudes ou s. - Elles sont divisées en deux catégories, les postes «opérationnels» et les

Plus en détail

Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP

Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP 1 SOMMAIRE 1. Généralités Pré-requis de l organisation 1.1 Objet du cahier des charges 1.2 Candidature - Définition du contenu 1.3

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!!

édito Sommaire Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! édito Sommaire Les services de la Communauté de Communes p3 La profession d Assistante Maternelle Une journée chez nounou Trois ans déjà que je suis arrivé à ta maison!!! p4 Mois après mois, tu as su t

Plus en détail

Campus et hygiène de vie

Campus et hygiène de vie SEMINAIRE DE SENSIBILISATION Compte-rendu d atelier Campus et hygiène de vie Publié le 15/06/2015 Page 2 6 Introduction Qu est-ce que l hygiène de vie? Comment faire un retour d expérience utile? Comment

Plus en détail

2 - Quels sont les intérêts des exercices?

2 - Quels sont les intérêts des exercices? FICHE N 29 : LES ENTRAÎNEMENTS - EXERCICES DE SIMULATION 1 - Qu est-ce qu un exercice? Les exercices servent à mettre en œuvre de manière pratique les dispositions prévues dans le PCS en se substituant

Plus en détail

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE

Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Méré Aurélien FIIFO1 RAPPORT DE STAGE Avril 2001 Préambule J ai effectué un stage du 1 er au 23 avril 2001, dans l entreprise E.C.E.L.I. dont le siège se situe à Luisant (Eure-Et-Loir). Ce rapport détaillera

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

Placez votre société en. Pole Position

Placez votre société en. Pole Position Placez votre société en Pole Position Surprenez vos invités Une vue à couper le souffle Un cadre mythique Des salles jusqu à 600 m 2 Pourquoi venir au Circuit de Spa-Francorchamps en séminaire, si ce n

Plus en détail

PROJET EDUCATIF VELS 2013

PROJET EDUCATIF VELS 2013 PROJET EDUCATIF VELS 2013 SOMMAIRE OBJECTIFS DU SEJOUR p 2 LES INTENTIONS EDUCATIVES DE L EQUIPE D ENCADREMENT Notre projet p 3 Les règles de vie commune..p 4 LE ROLE DE CHACUN Directeur p 4 Animateurs

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Atelier du vélo pour tous 1 rue des Fauvettes 32000 AUCH atelier.velo.auch@gmail.com. L Atelier du vélo pour tous :

Atelier du vélo pour tous 1 rue des Fauvettes 32000 AUCH atelier.velo.auch@gmail.com. L Atelier du vélo pour tous : Atelier du vélo pour tous 1 rue des Fauvettes 32000 AUCH atelier.velo.auch@gmail.com L Atelier du vélo pour tous : Bilan 2014 2 Introduction On peut dès maintenant affirmer que l'atelier du vélo pour tous

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015

Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015 Le meilleur des Dolomites avec la course Cortina d Ampezzo- Toblach en fin de semaine, du 1 er au 8 février 2015 Un décor de rêve dans un site classé au patrimoine mondial de l'unesco, des pistes de ski

Plus en détail

en Bourgogne Centre de vacances QUAD et MOTO les Bruyères de 6 à 15 ans

en Bourgogne Centre de vacances QUAD et MOTO les Bruyères de 6 à 15 ans en Bourgogne Centre de vacances QUAD et MOTO les Bruyères de 6 à 15 ans Situation ZZZZzzzzz En route pour la piste! Branches, village situé à 6 km d Auxerre en Bourgogne, et à 162 km au sud de Paris, propose

Plus en détail

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011

Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 Sébastien PAMPANAY «Développer la Formation» 15 mars 2011 QUI SOMMES NOUS? Depuis 2006, l École des Métiers du Sport Professionnel (EMSP), assure la gestion scolaire de Centres de Formation de football

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans.

Montréal CANADA. Fiche Technique 2013. Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Montréal CANADA Fiche Technique 2013 Age minimum : - Toute l année : à partir de 16 ans, moyenne d âge 20 ans. Date des sessions : tous les lundi, toute l année. Montréal Montréal, plus grande ville francophone

Plus en détail

Stage Perfectionnement triathlon spécial «VENTOUXMAN» Du Dimanche 1 er Mai au Vendredi 6 Mai 2016

Stage Perfectionnement triathlon spécial «VENTOUXMAN» Du Dimanche 1 er Mai au Vendredi 6 Mai 2016 Stage Perfectionnement triathlon spécial «VENTOUXMAN» Du Dimanche 1 er Mai au Vendredi 6 Mai 2016 Concept du stage COACHING PRO CONCEPT et JATARO SPORT ORGANISATION JSO s associent pour vous proposer un

Plus en détail

Classe de neige 2016. Réunion Vendredi 06 novembre 2015

Classe de neige 2016. Réunion Vendredi 06 novembre 2015 Classe de neige 2016 Réunion Vendredi 06 novembre 2015 Pourquoi? Quoi? Quand? Où? Classe de neige Combien? Accompag nateurs? Qui? Matériel? Pourquoi partir en classe de neige? VIVRE ENSEMBLE. Découvrir

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

case postale 17, 1627 vaulruz WEB : www.association- mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans

case postale 17, 1627 vaulruz WEB : www.association- mady- haiti.ch Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans Centre d accueil de jour destiné aux enfants dès 3 ans Haïti 2012 1 1. INTRODUCTION 3 2. CONDITION SOCIOÉCONOMIQUE DES BÉNÉFICIAIRES 3 3. JUSTIFICATION DU PROJET 3 4. OBJECTIF GÉNÉRAL 4 4.1. OBJECTIFS

Plus en détail

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr

JOURNÉE SUR LA VIE ASSOCIATIVE DE TRAVAIL. Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion. www.ville-bonneuil.fr JOURNÉE DE TRAVAIL SUR LA VIE ASSOCIATIVE Retour du 17 novembre 2012 et pistes de réflexion www.ville-bonneuil.fr Les associations au cœur des débats Le discours du maire, Patrick Douet 2 «Je veux tout

Plus en détail

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin.

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser l Assemblée Générale Régionale courant juin. Participeront à cet événement 18 antennes de la région Alsace-Lorraine. C est l opportunité pour chacun de

Plus en détail

Catalogue et Tarif. des produits commercialisés par l'association

Catalogue et Tarif. des produits commercialisés par l'association Catalogue et Tarif des produits commercialisés par l'association 1- Catalogue des Produits Principes A- Durée des stages a. Stages à la semaine Un stage sur une semaine commence un samedi à 13 H, ce qui

Plus en détail

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE Sur décisions des Chefs d établissement : Directeurs de Crise Soit EVACUATION Soit CONFINEMENT Personnes Ressources Personnes Ressources Personnels

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE 2014-2015 1. Modalités d inscription 1.1.Conditions d accès L accueil périscolaire de Saint-Hilaire est géré par Familles Rurales Association du «TREFLE». Il accueille

Plus en détail

www.avoriaz.ski74.fr

www.avoriaz.ski74.fr FEDERATION FRANCAISE DE SKI 18 ème Rassemblement des moniteurs Fédéraux Avoriaz, les 11-12-13 avril 2O14 www.avoriaz.ski74.fr MANUEL DE SURVIE POUR VOTRE WEEK-END 1 SOMMAIRE 1/ TRAJET 2/ ARRIVÉE LE VENDREDI

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR DOSSIER PARTENARIAT La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR http://transaumuroise.e-monsite.com L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E13 Service de location et lavage de gobelets - SMTD BASSIN EST Monographie complète SMTD Bassin Est (Pyrénées Atlantiques) Année 1 du

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences?

Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Pourquoi établir un plan d'intervention et de gestion des urgences? Dans le cadre de l organisation d un événement sportif, il est important de définir un plan d intervention et de gestion des urgences.

Plus en détail

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288

Sommaire. Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653. Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Belgique Belgïe B.P. P.B. 7800 ATH 1 BC 10653 Périodique trimestriel n 60 décembre 2013 Bureau de dépôt : 7800 Ath 1 P501288 Sommaire Page 2 : Edito Page 3 : Ce qui s est passé depuis la rentrée Page 4

Plus en détail

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA Sommaire 1 SASSENAGE ET L UCPA LA PLAGNE : 25 ANS...2 2 LES CONDITIONS DE LA COUPE : LE STADE JEAN-LUC CRETIER...3 3 DEROULEMENT...4 4 TARIFS DE PARTICIPATION APPROUVES PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

Livret du client : Rédaction - niveau 1. Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur :

Livret du client : Rédaction - niveau 1. Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur : Livret du client : Rédaction - niveau 1 Nom du candidat : Date de l évaluation : Lieu de l évaluation : Nom de l évaluateur : 1 Introduction La rédaction est la capacité de communiquer une pensée ou une

Plus en détail

Club de marche «Les Tchots de Gosselies» Matricule HT083

Club de marche «Les Tchots de Gosselies» Matricule HT083 Président: Club de marche «Les Tchots de Gosselies» Matricule HT083 INSCRIT A LA FEDERATION FRANCOPHONE BELGE DES MARCHES POPULAIRES (F.F.B.M.P.) ET DE L I.V.V. DRYGALSKI Michel Siège social: Rue Peines

Plus en détail

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel

A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel A tire-d aile Nouveau Kermont Mensuel Sommaire: Septembre 2015 Anniversaires du mois, entrées, décès p.3 Programme p. 4 et 5 La parole aux résidants p. 6 Et du côté du personnel p. 7 Le coin des joueurs

Plus en détail

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 :

Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie. Rapport de Stage. British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Centre Européen d Enseignement Supérieur de l Ostéopathie Rapport de Stage British School of Osteopathy les 7 et 8 novembre 2013 : Etudiants : JACQUOT Erwann, LEPELLETIER Timothée. 1 Table des matières

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

La vélo-école. pour les particuliers

La vélo-école. pour les particuliers La vélo-école pour les particuliers - Débutants : Apprentissage des bases de la conduite à vélo - Remise en selle : Perfectionnement et conduite urbaine - Balades faciles Une adresse dédiée au vélo & aux

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

1 350 bénévoles MERCI! 1350

1 350 bénévoles MERCI! 1350 Voici la dernière gazette de cette 8ème édition avant de vous retrouver l année prochaine. Mais avant de penser à l année prochaine, l équipe d organisation souhaite vous adresser ses plus sincères remerciements.

Plus en détail

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire

Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo. Mission de compagnonnage artisanal vannerie. Sommaire ASSEMBLÉE PERMANENTE DES CHAMBRES DE MÉTIERS - GUILDE EUROPÉENNE DU RAID - PROGRAMME COSAME Agence Nationale de l Artisanat (ANA), Congo Mission de compagnonnage artisanal vannerie «Il faut continuer le

Plus en détail

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR

EOI ARUCAS DEPARTAMENTO DE FRANCES DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR DOSSIER: PASSÉ COMPOSÉ AVEC AVOIR 1 Le verbe 6: le passé composé avec avoir Mettez les verbes au passé composé, comme dans l'exemple. exemple: Hier, nous (manger)...chez les Durand. Hier, nous avons mangé

Plus en détail

Opportunités de bénévolat en or

Opportunités de bénévolat en or J O U R N A L D E S B É N É V O L E S DE L A C T I O N H U M A N I T A I R E ET C O M M U N A U T A I R E LA COHUE V O L U M E 3 N O 1 7 9 A V R I L 2 0 1 2 Mon petit mot Bonjour à toutes et à tous! Les

Plus en détail

Rapport de la directrice Assemblée générale du 13.05.2009

Rapport de la directrice Assemblée générale du 13.05.2009 Rapport de la directrice Assemblée générale du 13.05.2009 Mesdames et messieurs, chers amis du service, J aimerais, pour commencer, remercier chacune et chacun ici présent pour l intérêt porté à notre

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

2. Organisation générale de la chaîne des secours

2. Organisation générale de la chaîne des secours Chapitre89 Rôle de l infirmier au Poste Médical Avancé J-Y. ANDRÉ, P. TURSIS, J. ASAPH, C. CHOLLET-XEMARD 1. Introduction En cas de survenu d un événement catastrophique, un certain nombre d installation

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité

La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude. Couverture territoriale. Nos adhérents. par secteur d activité La santé au travail, ce n est pas qu une question d aptitude Nous, chefs d entreprise, sommes responsables de la santé et de la sécurité de nos salariés dans nos entreprises. Depuis plusieurs années, une

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

un sourire coûte moins cher que l électricité, mais donne autant de lumière

un sourire coûte moins cher que l électricité, mais donne autant de lumière Bonjour à toutes et à tous, un sourire coûte moins cher que l électricité, mais donne autant de lumière 28 septembre 2012 La saison 2012-2013 commence. J espère que vous avez passé un excellent été et

Plus en détail

Mboté na bino (Bonjour à vous)

Mboté na bino (Bonjour à vous) Mboté na bino (Bonjour à vous) Enfin je vous écris, après mes deux premiers mois dans mon nouveau Pays qu est la République Démocratique du Congo. Tout d abord je voudrais vous remercier pour votre soutien

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres

Anne PELLETIER LE BARBIER Maire de Bièvres Un an après la mise en œuvre des nouveaux horaires scolaires à Bièvres, nous souhaitons vous donner une information précise sur l ensemble des acteurs qui interviennent auprès de vos enfants tout au long

Plus en détail

Lili et le nouveau cirque

Lili et le nouveau cirque PROGRAMNR 51458/ra5 Lili et le nouveau cirque Programlängd : 14 30 Producent : Anna Trenning-Himmelsbach Sändningsdatum : 2006-02-14 - T'as déjà été au cirque? - Oui - Et c'était quoi le cirque? - Ben

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

Engagement «Enduro 2014»

Engagement «Enduro 2014» Engagement «Enduro 2014» Le service de l aide à la conduite AIC a prêté main forte à l académie de police de Savatan du dimanche 28 septembre au vendredi 3 octobre 2014 pour animer la régie mise en place

Plus en détail

ANNEXE au REGLEMENT INTERIEUR Du Lycée VAUGELAS INTERNAT

ANNEXE au REGLEMENT INTERIEUR Du Lycée VAUGELAS INTERNAT INTERNAT DU LYCEE VAUGELAS Site de Montjay 48, rue Jean Girard MADOUX 73000 CHAMBERY Le soir à partir de 19h30 et jusqu au lendemain matin 8h00 04 79 62 09 45 direct bureau CPE 04 79 62 73 60 04 79 62

Plus en détail

INFORMATIONS DIVERSES

INFORMATIONS DIVERSES 1 INFORMATIONS DIVERSES Groupe concerné: Les élèves de sixième participant à l'association sportive du collège et éventuellement des élèves de 5 ème absents l an dernier. 44 places. Inscription en Avril.

Plus en détail

Communiqué Du 25 octobre 2013

Communiqué Du 25 octobre 2013 Communiqué Du 25 octobre 2013 DÉPART D ÉLISABETH Bonjour à vous tous et toutes, Depuis février dernier, j ai eu la chance de faire de beaux apprentissages et de belles rencontres au sein du CPE-BC Québec

Plus en détail

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1

Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation. 1423 Michel Antoine 2012 1 Sécurité au travail: prévention Préparer un exercice d évacuation 1423 Michel Antoine 2012 1 Sommaire Buts et objectifs Organisation Déroulement Evaluation 1423 Michel Antoine 2012 2 Remarque générale

Plus en détail

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES?

QUI SOMMES-NOUS? COMMENT JOINDRE L ÉQUIPE DE BÉNÉVOLES? Une maison, une vocation, un soutien QUI SOMMES-NOUS? La Maison de soins palliatifs Source Bleue a pour mission de prodiguer gratuitement des soins à des personnes atteintes d une maladie avec un pronostic

Plus en détail

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel.

Juin 2012. Bravo et merci encore pour l excellent travail du comité reconnaissance et l importante présence du personnel. Infos de chez-nous! Juin 2012 Sommaire 1-Soirée reconnaissance 2-Recrutement -Fête des Bénévoles -Page centrale: photos 3-Années de Fidélité -Milieu de formation -S. Cécile Fortier, 4-Soins infirmiers

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB

CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB 2 GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION SOMMAIRE 1 - LE COMITE

Plus en détail

Rugby School 2015. Séjour en Angleterre durant la semaine du 20 au 27 Septembre 2015

Rugby School 2015. Séjour en Angleterre durant la semaine du 20 au 27 Septembre 2015 Rugby School 2015 Séjour en Angleterre durant la semaine du 20 au 27 Septembre 2015 Pourquoi ce séjour? Nous proposons ce séjour pour : - Donner du sens à l apprentissage pour les élèves de l Option EPS

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe

RAPPORT DE STAGE. Février 2012 ETALAGISTE. NOM prénom classe RAPPORT DE STAGE Février 2012 ETALAGISTE NOM prénom classe 2 SOMMAIRE I Présenter l entreprise page 2 A Identification B Environnement II Le travail page 3 à 4 A Nature du métier B Condition de travail

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH

RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH RÈGLEMENT INTÉRIEUR 2014-2015 CANTINE ET GARDERIE PÉRISCOLAIRE DE SAINT-GINGOLPH La cantine scolaire et la garderie périscolaire sont des services publics municipaux facultatifs, placés sous l autorité

Plus en détail

8 ème édition de la TRANSLAYON La grande descente du layon en boucles Du vendredi 10 au dimanche 12 juin 2016 Vallée du Layon (49)

8 ème édition de la TRANSLAYON La grande descente du layon en boucles Du vendredi 10 au dimanche 12 juin 2016 Vallée du Layon (49) 8 ème édition de la TRANSLAYON La grande descente du layon en boucles Du vendredi 10 au dimanche 12 juin 2016 Vallée du Layon (49) Nous rappelons aux personnes souhaitant s inscrire à la Grande Descente

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE

NUMÉRO DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE NUMÉRO 86 AOÛT 2012 DOSSIER LA REMISE OFFICIELLE & LE 60 ÈME ANNIVERSAIRE M le Hommage anonyme des Maîtres de Chiens Guides Même si le chien guide est une aide précieuse et efficace pour nos déplacements,

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Hôtesse Standardiste

LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL. Hôtesse Standardiste LA GESTION DU DEVELOPPEMENT INDIVIDUEL Hôtesse Standardiste EVALUATION GDI DU SALARIE Hôtesse Standardiste NOM : PRENOM : Période d'activité : Matricule : Date de l'entretien : Préambule à l'entretien

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE

DOSSIER DE PRESSE FESTI-MÔMES DOSSIER DE PRESSE 1 DOSSIER DE PRESSE 2 Sommaire 1. Communiqué de presse... p. 3 2. Les Arts du Cirque mis à l honneur... p. 4 - Les objectifs de l action.. - L association «Vis ton cirque» - Le déroulement de l apprentissage.

Plus en détail

Concept socio-éducatif de la Maison Relais «De Jhangeli»

Concept socio-éducatif de la Maison Relais «De Jhangeli» Concept socio-éducatif de la Maison Relais «De Jhangeli» La Maison Relais «De Jhangeli», intégrée dans les bâtiments de l école fondamentale à Koetschette, est gérée par l Administration de la Commune

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE

STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE STAGE LINGUISTIQUE A KANAZAWA PENDANT LES VANCANCES D ETE Le stage linguistique de Kanazawa qui s est déroulé pendant les vacances d été et qui a duré un mois est le fruit d un partenariat entre l INaLCO

Plus en détail