57 H 1-8. Fonds du Couvent des Annonciades de Fécamp. Répertoire numérique détaillé. Etabli par Christèle Potvin, rédacteur,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "57 H 1-8. Fonds du Couvent des Annonciades de Fécamp. Répertoire numérique détaillé. Etabli par Christèle Potvin, rédacteur,"

Transcription

1 ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE LA SEINE-MARITIME 57 H 1-8 Fonds du Couvent des Annonciades de Fécamp Répertoire numérique détaillé Etabli par Christèle Potvin, rédacteur, Florent Lenègre, conservateur du Patrimoine, Sous la direction de Vincent Maroteaux, conservateur général du Patrimoine, directeur des Archives départementales de la Seine Maritime Rouen 2009

2 Introduction Mode d entrée et statut : Archives publiques : saisie révolutionnaire, déposée aux Archives départementales. Composition matérielle : 0,20 m. Dates extrêmes : Contenu du fonds : Identification du producteur : couvent des Annonciades de Fécamp Contexte historique : La fondatrice de l ordre des Annonciades fut Jeanne de France, fille de Louis XI et épouse délaissée de Louis XII. En 1498, après l annulation de son mariage, Jeanne faite duchesse de Berry se retira à Bourges, capitale du duché. Elle y créa un nouvel ordre dédié à la Vierge Marie, celui des dix vertus ou bons plaisirs de Marie, approuvé par le pape en février Elle décida de bâtir à ses frais, près du palais ducal, le premier monastère. Avec son confesseur le père Gilbert Nicolas, elle s attacha à la rédaction de la règle comprenant dix chapitres dont chacun avait pour fondement l un des dix passages de l Evangile relatif à Marie. Jeanne confia aux frères mineurs dits Cordeliers la direction de son ordre qui, au cours du XVI e et XVII e siècle, se développa en France. En 1635, le couvent des Annonciades de Saint-Nicolas-de-Port en Lorraine fut détruit par les guerres. Les religieuses rescapées s enfuirent à Nancy. De nouveau contraintes, elles se réfugièrent à Paris. Soutenue par les Cordeliers, le 15 juin 1636, elles obtinrent la permission de s établir dans le faubourg Saint-Germain par Monseigneur Henri de Bourbon, duc de Verneuil, évêque de Metz et abbé commendataire de Saint-Germain-des-Prés. Le roi les autorisa à bâtir et établir un couvent dans ce faubourg l été suivant. Elles obtinrent de rester sous la conduite des Cordeliers. Mais Mgr de Bourbon et ses successeurs à l abbatiat et leurs grands vicaires se réservèrent des droits. Ceux-ci sont la source du contentieux présent dans ce fonds : - entrer au monastère pour y visiter la clôture quand bon leur semblera, - les postulantes devront subir un examen avant de prendre l habit, - les religieuses ne pourront sortir sans leur consentement du couvent, - ils interviendraient si des relâchements n étaient pas sanctionnés par les cordeliers, - l abbé et ses vicaires nommeront et approuveront les confesseurs de la communauté. Cette nouvelle communauté fut appelée les Annonciades du Saint-Sacrement. Les religieuses de Saint-Nicolas-du-Port ne s entendirent pas avec les nouvelles recrues parisiennes. Appauvries, sans revenus, elles cherchèrent à s établir ailleurs. Une famille noble, les Berruyer, ayant des attaches à Fécamp, proposa de les y installer. Ce projet fut soutenu par la reine, devant la carence des Cordeliers, et accepté par le grand prieur de Fécamp. 2

3 Au cours d une cérémonie officielle le 2 juillet 1648, les religieuses s établirent rue de la Mer. L acte de fondation place ce monastère sous l entière juridiction de l abbé de Fécamp (en contradiction avec la règle de l ordre). Par lettres patentes, le roi les autorisa à instruire gratuitement les jeunes filles du bourg de Fécamp. Trop peu nombreuses et surtout à l étroit, elles ne purent y satisfaire. C est pourquoi, elles recherchèrent à acheter un nouvel immeuble. Elles acquéraient ainsi l immeuble Ferey, rue de l hôpital, sur la paroisse Saint-Fromond. En octobre 1650, elles s installèrent dans ce nouveau couvent qui leur permit de créer un pensionnat pour l éducation des jeunes filles. Elles s agrandirent successivement en achetant des maisons dans la même rue. En 1651 après bien des lenteurs, des lettres patentes de Louis XIV approuvèrent la fondation. Le roi demanda à la cour du Parlement de Rouen d enregistrer ces lettres. Certainement à cause du curé de Saint-Fromond et parce qu elles souhaitaient être replacées sous la direction des Cordeliers, la cour ordonna aux religieuses de se pourvoir devant le pape pour obtenir bulles et dispenses dans le but de demeurer sous la direction de l abbé de Fécamp, elles n y satisferont pas. La cour demanda aussi que les lettres patentes et le contrat de fondation et dotation soient présentés à nouveau aux habitants. Le 12 décembre 1651 un arrêt du Parlement ordonna l enregistrement. Le contentieux sur la direction des religieuses se répéta. Enfin, en 1652, les religieuses de l Annonciade passèrent officiellement sous la direction des cordeliers tout en préservant certains droits à l abbaye de Fécamp. Il revenait, notamment à l abbaye d examiner les postulantes qui devaient prendre l habit et les novices appelées à faire profession. Un registre et des correspondances attestent de cette pratique. En 1657, du fait d une nouvelle discorde entre les cordeliers et l abbaye de Fécamp, le grand prieur révoqua brutalement la permission pour les Cordeliers de diriger les religieuses. Avec le décès du sieur Berruyer bienfaiteur et protecteur des religieuses, les relations avec l abbaye de Fécamp devenaient de plus en plus tendues jusqu à l arrivée du successeur de dom Bastide, dom Albert Marchand. Il laissa les religieuses sous la direction des cordeliers, mais ces derniers devaient demander son approbation pour le choix des confesseurs. A leur arrivée à Fécamp en 1648, les Annonciades comptaient cinq membres, toutes originaires du couvent de Saint-Nicolas-du-Port en Lorraine. A défaut de liste de novices et professes, il est utile de consulter les minutes du tabellionage de Fécamp pour retrouver les contrats de dotation. En 1654, on comptait plus de 12 sœurs, dépassant le nombre autorisé par le contrat de fondation, et, en 1673, 35 religieuses, 2 tourières et une jardinière. Le nombre de novices ne cessait d augmenter tout comme celui des pensionnaires. De ce fait, la maison rue de l hôpital devint trop petite. Elles achetèrent une propriété plus grande en 1704 appelée le Pré Fontaine pour y établir leur couvent et leur pensionnat. En 1705, elles étaient 32, 26 sœurs de chœur, 3 novices et 3 converses ; en 1790 elles étaient encore 27, soit 20 religieuses de choeur et 7 converses. En septembre 1792, le gouvernement prit possession du couvent des Annonciades qui se dispersèrent, seules sept d entre elles refusèrent de prêter serment et furent emprisonnées. Liste des mères supérieures appelées mères ancelles de 1648 à 1792 Barbe de Pullenoy, dite de la Trinité ( ) Anne Jobart, dite Anne de la visitation ( ) 3

4 Louvel d Epineville, dite Saint-Paul ( ) Anne Jobart, dite Anne de la visitation ( ) Louvel d Epineville, dite Saint-Paul ( ) Anne de Noury de bénouville, dite Sainte-Croix ( ) Catherine Berry ( ) Hélène Vasse de Grandcamp ( ) Marie-Françoise de Fontelès ) Elisabeth Dallet, dite Sainte-Thérèse ( ) Marie de Cauquigny-Ganzeville, dite de Saint-Pierre ( ) Marguerite de Mortemer, dite Sainte-Rose ( ) Suzanne Desportes, dite Sainte-Placide ( ), morte à Fécamp en Structure et constitution : Les opérations de classement : Seul existait un récolement réalisé entre Il n existe pas de trace de préclassement aux XIX e -XX e siècle. Intérêt historique : Ce fonds revêt d une part un intérêt pour l histoire de l ordre avec deux translations successives de Lorraine à Paris, puis de Paris à Fécamp. Il intéresse aussi l histoire locale. En effet, les Annonciades ont enseigné aux filles et ont eu des recrues de qualité comme le démontre le registre contenant l enregistrement des examens de 1669 à Ainsi les novices acceptées à la profession sont issues de la noblesse du pays de Caux mais aussi de la bourgeoisie du Havre et de Rouen. On note aussi les liens avec l abbaye de Fécamp. Conditions de communication : libre Bibliographie LECROQ (Dom Gaston), Les Annonciades de Fécamp, filles de Jehanne de France, contribution à l'histoire de la ville de Fécamp et du pays de Caux, / - Fécamp, impr. de L. Durand et fils. BHSM 103 Bénédictins et Annonciades à Fécamp sous la Révolution : contribution à un bicentenaire / sous la dir. de David Bellamy ; [avec la collab. de l'association des amis des musées municipaux de Fécamp, de l'art, de la culture et des richesses locales]. - AAMMF, p. : ill., couv. ill. en coul. ; 20 x 25 cm BHSM 621/18 Sainte Jeanne de France et l Annonciade, catalogue d exposition, Archives départementales du Cher, BIB

5 Sources complémentaires Série C : C 1658 Série des notaires, 2 E : 2 E 49 Série G : G 5186, 5210, 5218, 5246, 5252, 5265, 5542, 8090, 8814 Série 1 QP : 1 QP 923, 1436 Archives municipales de Fécamp notamment le registre des décès des annonciades 5

6 Vie du couvent 57 H 1 Couvent de Saint-Nicolas en Lorraine, translation des religieuses au faubourg Saint-Germain : copie du brevet de Henry évêque de Metz (1636). Couvent des Annonciades de Fécamp, fondation : requête des sœurs, contrat de ratification, avis du prieur, acte notarié, copies des lettres patentes et de l arrêt d enregistrement du Parlement, lettres de confirmation, consentement des habitants ( ) ; translation de l ancien couvent rue de l hôpital vers le nouveau couvent maison des Fontaines : requêtes au prieur, ordonnance portant règlement intérieur du nouveau couvent ( ). Décret de l archevêque de Bourges confirmé par Benoît XIV de la béatification de Jeanne de Valois (1742) H 2-3 Réception de religieuses H 2 Religieuses de l Annonciade de Fécamp et de l hôpital de Fécamp, examen précédent la prise d habits et profession de religieuses : registre ( ). A noter au verso du premier feuillet, la narration de la venue des Annonciades à Fécamp en l an Au f. 2 un extrait de la réception des Annonciades au faubourg Saint-Germain, dont l acte officiel de l établissement. Aux f. 2-4 le récit des difficultés que dom Thibault eut avec les Annonciades. Le premier examen n est enregistré qu au f. 5. Ce registre est tenu tête bêche, les Annonciades de 1669 à 1734, pour les religieuses de l hôpital de Fécamp de 1723 à1737. Ce registre parait tenu par l abbaye. Comme pourrait l indiquer l étrange adjonction des examens pour les religieuses hospitalières à la fin du registre. 57 H 3 Demande d examen des postulantes : correspondance ( ) 57 H 4 Relations avec l autorité de tutelle. - Direction, contentieux : pièces de procédures ( ). Visites de la clôture par le grand prieur de l abbaye de Fécamp : procès verbaux ( ). Contrats d acquisition et indemnités dues à l abbaye, contentieux ( ). Demande des religieuses à l abbaye de prendre dans l enclos de leur jardin un carré d un pied d eau (1659). Demandes de permission au prieur de l abbaye de faire venir des prêtres pour des sermons et confessions : correspondance ( ) H 5 Construction de l église conventuelle : livre des dépenses H 6 Rentes.- Paroisse de Ganzeville : contrats, acquisition, rachats et réduction ( ). Paroisse Sainte-Croix : constitution, réduction et rachat ( ) Paroisse de Ganzeville, notamment la ferme, contrat passé par le sieur Maugis au profit des religieuses. 6

7 Gestion 57 H 7 Droits féodaux.- Paroisse Saint-Fromond : aveux des religieuses (1657) ; indemnités dues par les religieuses au curé, contentieux : accord (1662). Seigneurie de Limpiville : aveux fragmentaires ( ). Seigneurie de Vanserville : aveux (1664). Seigneurie de Gereville : aveu (1672) H 8 Droits fonciers.- Paroisse de Ganzeville : baux (1637,1790). Paroisse d Igneauville : bail (1783). Paroisse de Daubeuf : bail (1781, 1788)

8 Annexe 1 : Table de concordance Ancienne cote Nouvelle cote 57 HP 1 57 H 1, 57 H 3-4, 57 H HP 2 57 H 2 57 HP 3 57 H 5 57 HP 4 57 H 6-8 8

9 Illustration ADSM, G

10 10

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny

La belle histoire de l école St-Louis-de-France. 1901 : La première école dans le village de Charny La belle histoire de l école St-Louis-de-France J ai tenté de retracer pour vous l histoire de l école St-Louis-de-France. Je tiens à remercier M. Alain Boucher de la Commission scolaire des Navigateurs

Plus en détail

Duchesses. Lorraine. Les collections du Musée Lorrain. Exposition-dossier 03 mars 03 septembre 2007 Musée Lorrain Nancy. Communiqué de presse

Duchesses. Lorraine. Les collections du Musée Lorrain. Exposition-dossier 03 mars 03 septembre 2007 Musée Lorrain Nancy. Communiqué de presse Les collections du Exposition-dossier 03 mars 03 septembre 2007 Nancy Communiqué presse L exposition Duchesses sera inaugurée ce Samedi 03 mars 2007 à 14h30 au Cette exposition-dossier propose d évoquer

Plus en détail

10.6. L expansion de l Ordre : les fondations. 10.6.1. A la lumière de l évolution du Statut des Fondations. Les versions successives du Statut

10.6. L expansion de l Ordre : les fondations. 10.6.1. A la lumière de l évolution du Statut des Fondations. Les versions successives du Statut En 1986 s ouvrit le procès de canonisation, et deux ans plus tard, sa dépouille fut transportée à Onitsha, où eut lieu un miracle notoire. Le pape Jean-Paul II le béatifia en se rendant lui-même au Nigéria

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé

H dépôt 42. Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES H dépôt 42 Hospice intercommunal de vieillards, puis Maison de retraite intercommunale de Bruyères (1892-2000) Répertoire numérique détaillé établi par Brigitte CHOSSENOT

Plus en détail

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON

Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre TREMBLAY et Ozanne ACHON Pierre et Ozanne sont à l origine de tous les Tremblay d Amérique du Nord. Il est percheron, elle est aunisienne : ils sont le symbole de ces deux petites provinces françaises

Plus en détail

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins

le futur centre des congrès de Rennes Métropole Illustrations Labtop / Jean Guervilly Couvent des Jacobins le futur Illustrations Labtop / Jean Guervilly e x p o s i t i o n Couvent des Jacobins du 16 novembre au 18 décembre 2010 Illustrations Labtop / Jean Guervilly 1. histoire Le couvent des Jacobins dans

Plus en détail

Statuts de la Société géologique de France

Statuts de la Société géologique de France Statuts de la Société géologique de France Article I - Dénomination - Objet - Durée I- BUT ET COMPOSITION DE L ASSOCIATION L association dite Société géologique de France (SGF), (ci-après dénommée «la

Plus en détail

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON

Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Marie-Anne Barbel ou l exemple d une femme d affaires du XVIIIe siècle Samantha ROMPILLON Quand on pense aux femmes de la Nouvelle-France, on songe à Marie de l incarnation, à Marguerite Bourgeoys, aux

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT DU TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PONTARLIER A COTER 3 U 4

PLAN DE CLASSEMENT DU TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PONTARLIER A COTER 3 U 4 PLAN DE CLASSEMENT DU TRIBUNAL DE PREMIERE INSTANCE DE PONTARLIER A COTER 3 U 4 PARQUET GENERALITES Registre de circulaires (1816-1823), vrac salle 36, travée 153, t 2 Statistiques : Statistiques annuelles

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS D ACCES ET D UTILISATION V - RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES

FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS D ACCES ET D UTILISATION V - RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES REGISTRES D ETAT CIVIL D AUBERVILLIERS NAISSANCES ET MARIAGES (1792-1885) - DECES (1792-1905) TABLES DECENNALES (1792-1902) FICHE DESCRIPTIVE I - IDENTIFICATION II - CONTEXTE III - CONTENU IV - CONDITIONS

Plus en détail

PALAIS DES DUCS DE LORRAINE 64 Grande Rue Nancy. Publications du musée

PALAIS DES DUCS DE LORRAINE 64 Grande Rue Nancy. Publications du musée PALAIS DES DUCS DE LORRAINE 64 Grande Rue Nancy Publications du musée Tous ces ouvrages sont consultables au service de documentation Les tapisseries de la Condamnation de Banquet, Nancy, Palais ducal,

Plus en détail

44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.)

44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE 44 J École nationale des Arts décoratifs (E.N.A.D.) (1880-1974) Répertoire numérique Par M.-C. Desroche Fouquet Révisé le 04.05.2015 Limoges 1998 1 Sommaire

Plus en détail

Cimetières israélites de Bordeaux

Cimetières israélites de Bordeaux Cimetières israélites de Bordeaux La Ville de Bordeaux possède trois cimetières israélites. Le cimetière du cours de la Marne et celui du cours de l Yser abritent les sépultures des familles appartenant

Plus en détail

Faire son origine de propriété

Faire son origine de propriété Aides à la recherche Communication des Archives départementales 106, rue de Frémur BP 80744 49007 ANGERS cedex 01 Faire son origine de propriété Rechercher une origine de propriété n'est pas forcément

Plus en détail

Espace culturel les Dominicaines

Espace culturel les Dominicaines Espace culturel les Dominicaines Activités pour les groupes Année 2015 Place du Tribunal 14 130 PONT-L EVEQUE Tél: 02.31.64.89.33 lesdominicaines@pontleveque.fr www.lesdominicaines.com L ancien couvent

Plus en détail

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1.

Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,2. Ursulines de Québec, 1/N,3,11,1,1. a série Propriétés terriennes du Service des Archives du Monastère des Ursulines de Québec regorge de documents précieux et instructifs. Le premier article de l année établissait les fondements de la colonisation

Plus en détail

MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE

MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE MAX ET FRANÇOISE GAUGRY, AVOCATE Archives personnelles et professionnelles. 1906-1968 Communicabilité : Article 1 : immédiat Articles 2-3 : 100 ans (affaires concernant des mineurs ou pouvant porter atteinte

Plus en détail

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi

Registres paroissiaux et État civil 1522-1937. Sous-séries 1 E, 9 J, 1 Mi EC, 5 Mi Archives départementales de la Seine-Saint-Denis Registres paroissiaux et État civil 1522-1937 Sous-séries 1 E, 9 J, 1 i EC, 5 i Répertoire provisoire réalisé par Olivier Ravinet Bobigny Conseil général

Plus en détail

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI

J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005. Modifie le Règlement du marché des changes et des capitaux internationaux RMCCI Circ. Comité de direction collégial BACEN 3.291/05 Circ. Circulaire Comité de direction collégial de la Banque centrale du Brésil n 3.291 du 08.09.2005 J.O : 15.09.2005 Obs. : Ret. J.O du 30.09.2005 Modifie

Plus en détail

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches

Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Les notaires vous informent ET APRES MOI? Instructions à mes proches Nous vous invitons à compléter ce fascicule afin de faciliter l organisation de vos funérailles, la rédaction de la déclaration de succession

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE»

STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» STATUTS DE L ASSOCIATION «LA PORTE OUVERTE» TITRE I : FORMATION, OBJET ET COMPOSITION Article 1.1 : Dénomination Il est formé entre les soussignés adhérents aux présents statuts une Association régie par

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DES ACCUEILS FRANÇAIS ET FRANCOPHONES A L ETRANGER FIAFE. Association Loi 1901

FEDERATION INTERNATIONALE DES ACCUEILS FRANÇAIS ET FRANCOPHONES A L ETRANGER FIAFE. Association Loi 1901 FEDERATION INTERNATIONALE DES ACCUEILS FRANÇAIS ET FRANCOPHONES A L ETRANGER FIAFE Association Loi 1901 STATUTS REFONDUS PAR DECISIONS DE L'ASSEMBLEE GENERALE DU 12 mars 2014 1 ARTICLE 1 ER : CONSTITUTION

Plus en détail

LES BOURGEOIS PROTESTANTS PEMONTAUBAN AU XVII e SIÈCLE

LES BOURGEOIS PROTESTANTS PEMONTAUBAN AU XVII e SIÈCLE Catherine ROME LES BOURGEOIS PROTESTANTS PEMONTAUBAN AU XVII e SIÈCLE Une élite urbaine face à une monarchie autoritaire PARIS HONORÉ CHAMPION ÉDITEUR 7, QUAI MALAQUAIS (VI') 2002 www.honorechampion.com

Plus en détail

Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers

Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers Réductions de loyer automatiques et diminutions des impôts fonciers Quand un loyer est-il automatiqueme nt réduit? La plupart des locataires ne paient pas les impôts fonciers séparément de leur loyer.

Plus en détail

La Porterie du palais ducal 1511/1512

La Porterie du palais ducal 1511/1512 La Porterie du palais ducal 1511/1512 Construite sous le règne du duc Antoine, la Porterie était l unique entrée du palais. D après les registres de compte de l époque, elle fut achevée vers 1511-1512.

Plus en détail

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection

Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection Texte 4 : la gestion des biens des majeurs sous protection La loi française prévoit divers dispositifs de protection juridique pour les personnes majeures dont les facultés mentales ou corporelles sont

Plus en détail

Communication externe

Communication externe Communication externe Cartes de visite En standard ou sur mesure! Simple mais efficace, elle reste le plus beau des ambassadeurs. Quelque soit son format, simple ou double, elle peut également vous servir

Plus en détail

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel.

L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000. Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel. Village L'Hôpital-sous-Rochefort Dossier IA42001157 réalisé en 2000 Copyrights Copyrights Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel Auteurs Guibaud Caroline Monnet Thierry Désignation

Plus en détail

1 - MODELE DE STATUTS TYPES AVEC CONSEIL D ADMINISTRATION approuvé par le Conseil d Etat dans son avis du 13 mars 2012. I - But de la fondation

1 - MODELE DE STATUTS TYPES AVEC CONSEIL D ADMINISTRATION approuvé par le Conseil d Etat dans son avis du 13 mars 2012. I - But de la fondation 1 - MODELE DE STATUTS TYPES AVEC CONSEIL D ADMINISTRATION approuvé par le Conseil d Etat dans son avis du 13 mars 2012 I - But de la fondation Article 1 er L établissement dit fondé en a pour but de..

Plus en détail

Statuts Administratifs. De l Ordre. Des Prêcheurs

Statuts Administratifs. De l Ordre. Des Prêcheurs Statuts Administratifs De l Ordre Des Prêcheurs Version approuvée le 30 mai 2013 1 Table des Matières INTRODUCTION... ERROR! BOOKMARK NOT DEFINED. CHAPITRE GENERAL... 1 LE MAITRE DE L'ORDRE ET SON CONSEIL

Plus en détail

de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock.

de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock. S.E.M. Philippe NARMINO 1 er juillet 2011 ACTE DE MARIAGE de son Altesse Sérénissime Monseigneur le Prince Souverain Albert II de Monaco avec Mademoiselle Charlene Wittstock. Aujourd hui Vendredi, premier

Plus en détail

Accréditation : Corinne Exbrayat, chargée de communication de la Préfecture de la Drôme (pref-communication@drome.gouv.fr / 04 75 79 28 00).

Accréditation : Corinne Exbrayat, chargée de communication de la Préfecture de la Drôme (pref-communication@drome.gouv.fr / 04 75 79 28 00). Visite de S.A.S. le Prince Albert II de Monaco à Buis-les-Baronnies (Drôme) le vendredi 17 mai 2013 à 17h30 Accréditation : Corinne Exbrayat, chargée de communication de la Préfecture de la Drôme (pref-communication@drome.gouv.fr

Plus en détail

Lcommunales. es archives

Lcommunales. es archives Lcommunales es archives rchives es archives communales Les archives sont l ensemble des documents quels que soient leur date, leur forme et leur support matériel, produits ou reçus par toute personne physique

Plus en détail

LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE

LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE HP LE PRESBYTERE DE GUILLONVILLE LE PRESBYTÈRE DE GUILLONVILLE Emplacement de l ancien presbytère et de l école, devant l église de Guillonville Le 20 janvier 1841, Joseph Jacques, demeurant à Gaubert

Plus en détail

MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT

MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT Février 2013 MJPM EXERCANT A TITRE INDIVIDUEL PROCEDURE D AGREMENT Toute personne souhaitant exercer à titre individuel des mesures de protection des majeurs ordonnées par l autorité judiciaire doit être

Plus en détail

Position de thèse, sous la direction de M. le professeur Yves-Marie Bercé, par Benjamin MERCIER.

Position de thèse, sous la direction de M. le professeur Yves-Marie Bercé, par Benjamin MERCIER. UNIVERSITÉ DE PARIS-IV SORBONNE ÉVOLE DOCTORALE II : HISTOIRE MODERNE ET CONTEMPORAINE (ED 0188). TITRE DE LA THÈSE : «LES CONTRÔLEURS GÉNÉRAUX DES FINANCES DE MACHAULT D ARNOUVILLE À». Position de thèse,

Plus en détail

92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY

92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY 92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY Dès le 17ème siècle nous trouvons des traces de «charbonnières» dans la région de Blanzy 1. La mise en valeur véritable des mines du bassin de Montcenis

Plus en détail

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution

Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Le 8 décembre NAISSANCE 116 Rue de la Pinterie A Jour de l Immaculée Conception Le 9 décembre BAPTÊME Eglise Saint Sulpice Il grandit dans des circonstances tragiques : la Révolution Un prêtre de chez

Plus en détail

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil...

Table des matières. I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2. II. Adhésion... 2. III. Principe de subsidiarité... 3. IV. Conseil... Table des matières I. Nom, vision, mission et langues officielles... 2 II. Adhésion... 2 III. Principe de subsidiarité... 3 IV. Conseil... 3 V. Dirigeants... 6 VI. Comité exécutif... 6 VII. Autres comités...

Plus en détail

Ville de Trois-Rivières

Ville de Trois-Rivières Ville de Trois-Rivières Compilation administrative en vigueur depuis le 21 mai 2014 Règlement établissant un programme de revitalisation de certains secteurs (2007, chapitre 162) CHAPITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Saint-Siméon-de-Bressieux Intitulé : Commune de Saint-Siméon-de-Bressieux Dates extrêmes : an XII-1969 Importance matérielle : 1,15 ml, 17 articles Niveau de description : dossier Notice historique : Commune

Plus en détail

Chapitre 1 Droit judiciaire

Chapitre 1 Droit judiciaire Formulaire de Procédure - Edition 2006 5 TABLE DES MATIERES Chapitre 1 Droit judiciaire 1. Procédure Exequatur....................................................................... 15 Requête en exequatur

Plus en détail

REGLEMENT ET TARIFS SUR LES E M O L U M E N T S

REGLEMENT ET TARIFS SUR LES E M O L U M E N T S REGLEMENT ET TARIFS SUR LES E M O L U M E N T S Le Conseil général de Saint-Imier, en application de l art. 53 al. 6 et 7 du Règlement d administration de la Commune municipale du 24 octobre 1990 et sur

Plus en détail

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z

ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z ARCHIVES MUNICIPALES DE BEAUNE FONDS DE LA SOCIETE DES VIGNERONS DE DENNEVY 86 Z Inventaire réalisé par Carole Thuiliere, archiviste aux Archives Municipales de Beaune Janvier 2013 INTRODUCTION Ce fonds

Plus en détail

NIORT-ASSOCIATIONS MODELE TYPE DE STATUTS

NIORT-ASSOCIATIONS MODELE TYPE DE STATUTS NIORT-ASSOCIATIONS Maison des Associations 12 rue Joseph Cugnot 79000 NIORT Contact : 05.49.09.06.09 fax : 05.49.09.23.85 site : www.niort-associations.fr MODELE TYPE DE STATUTS TITRE 1 : FORME - TITRE

Plus en détail

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée)

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202 Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Strasbourg, 27.XI.2008 STCE 202 Adoption des enfants (révisée), 27.XI.2008 2 Préambule

Plus en détail

Séminaire de Saint-Irénée (Lyon) 1329-1790 8 G 1-139

Séminaire de Saint-Irénée (Lyon) 1329-1790 8 G 1-139 Séminaire de Saint-Irénée (Lyon) 1329-1790 8 G 1-139 Répertoire numérique issu de l inventaire établi par Henri Hours 1959 Historique de l établissement Établi en 1659 sur la paroisse Saint-Michel d Ainay,

Plus en détail

Les bornes multimédia de l Abbaye de Cluny

Les bornes multimédia de l Abbaye de Cluny Les bornes multimédia de l Abbaye de Cluny François-Xavier VERGER Administrateur de l Abbaye de Cluny Introduction L abbaye de Cluny, fondée en 909 par Guillaume d Aquitaine, a été dès l origine un lieu

Plus en détail

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de

La Missive des Archives N 10. Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883. La poste à cette époque se situait, place de La poste : La Missive des Archives N 10 Inauguration du bureau télégraphique d Ozoir la Ferrière le 4 juin 1883 La poste à cette époque se situait, place de l église dans la maison de Monsieur CAROUZET,

Plus en détail

23 èmes Rencontres de l Amicale du Yangjia Michuan Taiji Quan

23 èmes Rencontres de l Amicale du Yangjia Michuan Taiji Quan 23 èmes Rencontres de l Amicale du Yangjia Michuan Taiji Quan Rencontres organisées à Sablé/Sarthe par Aramis du 8 au 11 novembre 2014 Durant de nombreux siècles, Sablé reste avant tout une forteresse

Plus en détail

1 Origine. Fondation du Grand Séminaire de Montréal 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3H 1G6 Téléphone : 514-925-0005

1 Origine. Fondation du Grand Séminaire de Montréal 2065, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3H 1G6 Téléphone : 514-925-0005 1 Origines 2 Une Fondation pas comme les autres 3 Coût annuel de la formation des futurs prêtres 4 Comment contribuer à la Fondation 5 Don 6 Don au décès de parents-es ou d amis-es 7 Don pour une rente

Plus en détail

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789)

La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) La vie de cour au château de Versailles avant la Révolution Française (1789) Avant la Révolution*, la France est une monarchie avec à sa tête un monarque, le Roi de France. Lorsque Louis XIII décède en

Plus en détail

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour

1 planche Cour du Roi, pour poser les cartes Audience. 5 pions Château, pour indiquer votre emplacement autour de la Cour Honneurs de la Cour Un jeu créé par Damien NICOLAS De 2 à 5 joueurs - A partir de 10 ans 10min/joueurs But du jeu Vous incarnez une des plus prestigieuses familles de la Cour du Roi de France et rêvez

Plus en détail

CENTRE BEAUNOIS D'ÉTUDES HISTORIQUES SOCIÉTÉ D'HISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE DE BEAUNE. Association fondée le 21 mai 1851 1, rue du Tribunal 21200 BEAUNE

CENTRE BEAUNOIS D'ÉTUDES HISTORIQUES SOCIÉTÉ D'HISTOIRE ET D'ARCHÉOLOGIE DE BEAUNE. Association fondée le 21 mai 1851 1, rue du Tribunal 21200 BEAUNE Les archives communales du Beaunois (Classement dans l ordre alphabétique des communes) Les informations données dans cette page proviennent de l enquête que le Centre beaunois d études historiques a menée

Plus en détail

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus,

Très chers amis, Merci de nous aider, vous êtes toujours bien présents dans nos prières quotidiennes. Dans le Cœur de Jésus, nous avons, depuis peu, quelque espoir. Pour cela, il nous faut impérativement faire des travaux afin que notre maison soit juridiquement accessible. Très chers amis, Nous sommes très heureuses de vous

Plus en détail

Province de Québec Ville de Longueuil

Province de Québec Ville de Longueuil Province de Québec Ville de Longueuil Procès-verbal de la séance du comité exécutif de la Ville de Longueuil, tenue le 9 janvier 2002, à 10 h 30, au 2001, boulevard Rome, 3 e étage, salle du comité exécutif,

Plus en détail

CONVENTION DE REPRÉSENTATION sur la protection des adultes et la prise de décisions les concernant, Partie 2

CONVENTION DE REPRÉSENTATION sur la protection des adultes et la prise de décisions les concernant, Partie 2 Pour des renseignements supplémentaires concernant des conventions de représentation, veuillez consulter la brochure intitulée Conventions de représentation. Une convention de représentation est une convention

Plus en détail

Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France. Programme

Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France. Programme Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France Programme Regards sur les tableaux religieux : XVII ème -XIX ème siècles 27-28-29 septembre 2012 Caen, Calvados

Plus en détail

SÉRIE T PAPIERS PRIVÉS TOMBÉS DANS LE DOMAINE PUBLIC. (5 119 articles)

SÉRIE T PAPIERS PRIVÉS TOMBÉS DANS LE DOMAINE PUBLIC. (5 119 articles) SÉRIE T PAPIERS PRIVÉS TOMBÉS DANS LE DOMAINE PUBLIC (5 119 articles) La série T est presque exclusivement constituée de papiers d'origine privée, dont beaucoup sont postérieurs à 1789. Ces papiers peuvent

Plus en détail

DECRET N 13/032 DU 25 JUIN 2013 PORTANT REGLEMENTATION DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D EXPERT IMMOBILIER.

DECRET N 13/032 DU 25 JUIN 2013 PORTANT REGLEMENTATION DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D EXPERT IMMOBILIER. DECRET N 13/032 DU 25 JUIN 2013 PORTANT REGLEMENTATION DE L EXERCICE DE LA PROFESSION D EXPERT IMMOBILIER. Le Premier Ministre, Vu la Constitution, telle que modifiée et complétée par la Loi n 11/002 du

Plus en détail

La Perle des Cantons de l Est

La Perle des Cantons de l Est La Perle des Cantons de l Est S 1/P,003,000,000,023,0854 [1884] Monastère de Stanstead tanstead ou Perle des Cantons de l Est accueillera un troisième monastère d Ursulines au Canada. Après Trois-Rivières

Plus en détail

Rédiger STATUTS DE L ASSOCIATION

Rédiger STATUTS DE L ASSOCIATION Nouspublionsci-dessousle modèlede statutstypes élaborésparle Conseild État, et publiés par le ministère de l Intérieur. Ce modèle est proposé aux associations qui sollicitent la reconnaissance d utilité

Plus en détail

La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires

La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires La mise en conformité des statuts des associations syndicales de propriétaires Fiche n 13 Références : Article 60 de l ordonnance (O) n 2004-632 du 1er juillet 2004 relative aux associations syndicales

Plus en détail

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE

ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'AUDE SOUS-SERIE 27 J Fonds de Saint-Couat Répertoire numérique détaillé réalisé par Dominique Fabre, stagiaire CARCASSONNE 1988 INTRODUCTION HISTORIQUE DU FONDS Ce fonds d

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 720 MONTAGNE Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine Benjamin GENTIL 2014 SOMMAIRE INTRODUCTION page 3 SOURCES

Plus en détail

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès

Projet de statuts. Association de préfiguration du Centre des Congrès Projet de statuts Association de préfiguration du Centre des Congrès Préambule : La réalisation d un nouveau Centre des Congrès sur le territoire communautaire représente un enjeu majeur pour le développement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

Fonds de l Ordre de Malte Langue d Auvergne 1113-1790 48 H 1-3425

Fonds de l Ordre de Malte Langue d Auvergne 1113-1790 48 H 1-3425 Fonds de l Ordre de Malte Langue d Auvergne 1113-1790 48 H 1-3425 Répertoire numérique issu des 3 volumes de l inventaire-sommaire rédigés entre 1895 et 1945 Archives départementales du Rhône SOMMAIRE

Plus en détail

La géomatique au service des archives 10 ans d expérience dans les collectivités Havraises

La géomatique au service des archives 10 ans d expérience dans les collectivités Havraises La géomatique au service des archives 10 ans d expérience dans les collectivités Havraises Nicolas de Soyres Ville du Havre Communauté de l agglomération havraise 2 Un SIG mutualisé Créé en 1991 Une équipe

Plus en détail

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE)

Paris, le 7 avril 2015. Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) ASSOCIATION FRANÇAISE D HISTOIRE ÉCONOMIQUE Paris, le 7 avril 2015 Procès verbal de l Assemblée Générale Extraordinaire de l Association Française d Histoire Economique (AFHE) Le 7 avril 2015 à 14h00,

Plus en détail

PINGRIEUX. Vue de la Maison de Pingrieux en 1990.

PINGRIEUX. Vue de la Maison de Pingrieux en 1990. PINGRIEUX Vue de la Maison de Pingrieux en 1990. Cette demeure a été construite en 1426. Une inscription était encore visible il y a quelques années sur la porte d'entrée centrale côté Nord ou par temps

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Page Préface de la deuxième édition... ix

Page Préface de la deuxième édition... ix Table des matières Préface de la première édition... v Préface de la deuxième édition... ix Avant-propos... xi INTRODUCT ION... 1 CHAPITRE 1 LES CRITÈRES D APPLICATION DU RÉGIME DE SOCIÉTÉ D ACQUÊTS...

Plus en détail

Famille TALON. Irlande?, Picardie, Paris

Famille TALON. Irlande?, Picardie, Paris Famille TALON Irlande?, Picardie, Paris Armes : «D azur, à un chevron d or accompagné de trois (croissants d or portant chacun un épi de blé du même)... posés & 1» alias : «D azur, au chevron, accompagné

Plus en détail

SERVICE FOND NANKIN À FIGURES

SERVICE FOND NANKIN À FIGURES Porcelaines Porcelaines et Royales françaises Impériales et Impériales Royales françaises SERVICE FOND NANKIN À FIGURES ASSIETTE DU SERVICE FOND NANKIN À FIGURES, ornée au centre d une allégorie simulant

Plus en détail

Jacques Cœur. Marie Desmares

Jacques Cœur. Marie Desmares Jacques Cœur Iconographie du template Pierre l ermite menant la croisade populaire / Abreviamen de las Estorias Chevalier croisé / Commanderie de Cressac Observe cet extrait vidéo : est-ce un bâtiment

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

Maison Régionale du Diabète MAREDIA

Maison Régionale du Diabète MAREDIA Maison Régionale du Diabète MAREDIA (Association pour la prévention et la prise en charge du diabète et des maladies métaboliques) Statuts Article 1 : Il est constitué entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Statuts. Article 1 er Fondation. Article 2 Buts

Statuts. Article 1 er Fondation. Article 2 Buts Statuts Article 1 er Fondation Il est fondé entre membres de la diaspora congolaise en Suisse et amis du Congo, adhérents aux présents statuts une association sans but lucratif ayant pour nom Elengo. L

Plus en détail

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS.

ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. ELEMENTS POUR UNE HISTOIRE DES TEXTES CONCERNANT LE PLACEMENT ET L EMBAUCHE DES TRAVAILLEURS. (article L.311-1 à L321-12 et L.330-1 à L.330-9 du Code du travail) (extraits des Cahiers du Chatefp n 2-3,

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère Seyssins Intitulé : Commune de Seyssins Dates extrêmes : an X-1969 Importance matérielle : 0,70 ml, 16 articles Niveau de description : dossier Notice historique : La commune de Montrigaud et Roux-de-Commiers

Plus en détail

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières

Chroniques notariales vol. 56. Table des matières Chroniques notariales vol. 56 Table des matières Chapitre I. Généralités..................................... 222 Section 1. Formalité de l enregistrement........................ 222 1. Obligation d enregistrement

Plus en détail

Questionnaire en matière de faillite commerçant

Questionnaire en matière de faillite commerçant Questionnaire en matière de faillite commerçant A remettre au curateur lors de la descente Vous avez déposé votre bilan et fait aveu de faillite. Merci de bien vouloir remplir ce questionnaire dans la

Plus en détail

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet

Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet Règlement épiscopal no 2 révisé concernant la location et la vente des édifices religieux dans le diocèse de Nicolet 1 - Problématique Depuis 2005, les réaménagements pastoraux se sont multipliés dans

Plus en détail

Guide historique. Best Western. Hôtel Champlain France Angleterre

Guide historique. Best Western. Hôtel Champlain France Angleterre Guide historique Best Western Hôtel Champlain France Angleterre La Rochelle, toute une Histoire!... La Rochelle, toute une Histoire!... L«La Rochelle, Ville Belle et Rebelle» Abritée des caprices de l

Plus en détail

DEMANDE DE PRÊT. 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL

DEMANDE DE PRÊT. 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL 969 Avenue de la République 59700 MARCQ EN BAROEUL DEMANDE DE PRÊT N de dossier : Nom du client : Montant du prêt envisagé : Durée souhaitée (en mois) : Date de dernière modification : 1 Paraphes : Votre

Plus en détail

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie.

Formation complète. à distance professionnelle. Le monde de la généalogie s ouvre à vous. 47 rue d Auvergne 41000 Blois. www.formation-genealogie. 47 rue d Auvergne 41000 Blois Formation complète à distance professionnelle www.formation-genealogie.com 47 rue d'auvergne 41 000 Blois Le monde de la généalogie s ouvre à vous tel 09 52 39 57 67 : courriel

Plus en détail

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit :

Inutilisable pour. une transaction. Spécimen. Elle est située sur un terrain loué appartenant à et décrit comme suit : FORMULAIRE OBLIGATOIRE À COMPTER DU 1 ER JANVIER 2015 PROMESSE D ACHAT MAISON MOBILE SUR TERRAIN LOUÉ Inutilisable pour NOTE Le présent formulaire doit être utilisé à compter du 1 er janvier 2015. 1. IDENTIFICATION

Plus en détail

Extrait du catalogue

Extrait du catalogue Extrait du catalogue Tarif Public 20/12/2015 www.revendeurs.rmngp.fr Document non contractuel Réunion des musées nationaux et du Grand Palais des Champs-Élysées 254-256, rue de Bercy - 75577 Paris cedex

Plus en détail

SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS. 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX

SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS. 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX SERIE M EDIFICES COMMUNAUX MONUMENTS ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 1 M Edifices publics 1 M 1 Partie de l ancienne maison commune, adjudication an VIII-an IX 1 M 2 Ancien immeuble des Augustins, acquisition

Plus en détail

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=-

-=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- Eglise catholique -=-=-=-=-=-=-=-=- Legs Donations Assurances-vie -=-=-=-=-=-=-=-=- - Mission de l Eglise catholique en France - Organisation en diocèses - Les finances de l Eglise - Organisation et finances

Plus en détail

Rambouillet. Laissez-vous conter. Villes et Pays d art et d histoire. Journées européennes du patrimoine 19 et 20 septembre 2015

Rambouillet. Laissez-vous conter. Villes et Pays d art et d histoire. Journées européennes du patrimoine 19 et 20 septembre 2015 Villes et Pays d art et d histoire Laissez-vous conter Rambouillet Journées européennes du patrimoine 19 et 20 septembre 2015 Patrimoine du XXI e siècle, une histoire d avenir Coordination du programme

Plus en détail

la face cachée des archives

la face cachée des archives la face cachée des archives LA FACE CACHÉE DES ARCHIVES Protection au titre des monuments historiques Première Participation Payant Ouverture exceptionnelle Accès handicapés paris ARCHIVES DÉPARTEMENTALES

Plus en détail

: : : : : CAPC : : : DRAC - : DRAC

: : : : : CAPC : : : DRAC - : DRAC Archives départementales de la Gironde : page 2 Archives municipales de Bordeaux : page 3 Archives municipales de Cenon : page 4 Archives municipales de Pessac : page 5 Bibliothèque municipale de Bordeaux

Plus en détail

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 130 J

ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 130 J ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 130 J FONDS DE LA FÉDÉRATION VOSGIENNE DES SOCIÉTES D HYGIÈNE SOCIALE ET DE PRÉSERVATION ANTITUBERCULEUSES DES VOSGES (1921-1953) Répertoire numérique détaillé établi

Plus en détail

Pèlerinages à ROME. Canonisation le 18 octobre 2015. du 16 au 20 octobre 2015. Pèlerinages

Pèlerinages à ROME. Canonisation le 18 octobre 2015. du 16 au 20 octobre 2015. Pèlerinages Pèlerinages à ROME Canonisation le 18 octobre 2015 Pèlerinages Présidé par du 16 au 20 octobre 2015 ou du 17 au 19 octobre 2015 Monseigneur Jacques HABERT Monseigneur Jean Claude BOULANGER VENDREDI 16

Plus en détail

Société Française de Métallurgie. et de Matériaux

Société Française de Métallurgie. et de Matériaux Société Française de Métallurgie ARTICLE 1 - FORME ET DENOMINATION et de Matériaux STATUTS Sous la dénomination "La Société Française de Métallurgie et de Matériaux", dont le sigle est SF2M, est formée

Plus en détail

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats

15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras. Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats 15 octobre 2011 à l hôtel Atria d Arras Quel avenir pour nos églises dans le Pas-de-Calais? Rencontres / débats Sommaire Pourquoi un débat? Le diocèse d Arras en quelques mots Le programme et les intervenants

Plus en détail