Délires et tendances dans l Éducation nationale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Délires et tendances dans l Éducation nationale"

Transcription

1 Dany-Jack Mercier Délires et tendances dans l Éducation nationale Filières scientifiques en péril Publibook

2 Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités internationaux relatifs aux droits d auteur. Son impression sur papier est strictement réservée à l acquéreur et limitée à son usage personnel. Toute autre reproduction ou copie, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon et serait passible des sanctions prévues par les textes susvisés et notamment le Code français de la propriété intellectuelle et les conventions internationales en vigueur sur la protection des droits d auteur. Éditions Publibook 14, rue des Volontaires PARIS France Tél. : +33 (0) IDDN.FR R.P Cet ouvrage a fait l objet d une première publication aux Éditions Publibook en 2012

3

4

5 Sommaire Annonce : professeur de mathématiques...13 «Big Brother» dans le protocole de l acte d inspection...15 Introduction...17 La réforme des maîtres...21 Je mastérise, tu mastérises,...23 L élève au centre de l institution scolaire?...29 Qui veut devenir enseignant?...31 Quelques statistiques...39 Comment refuser des candidats méritants?...47 A-t-on au moins réalisé des économies?...55 Que retenir de la réforme des maîtres?...59 Que répondre à l épreuve «Agir en fonctionnaire»?...61 Le métier d enseignant n est plus attractif...71 Certains démissionnent...73 Burn-out...79 Il remplace le prof de son fils...85 Le culte de l immédiateté...89 Postes supprimés, métier dégradé...97 Des vacataires pour nos enfants! Un métier dangereux Un métier mal rétribué Des classes surchargées Une pédagogie dans le vent Mme Bovary est une chaudasse Une invention éducative par jour L accompagnement personnalisé L ère du multitâche et de la réponse rapide Mémoires et plagiats Les TICE sont la panacée de l enseignement Une introduction de l exponentielle De l usage de la salle informatique Un équipement cher et inutile Le cahier de textes numérique Des mots pour le dire

6 A-t-on besoin de temps pour comprendre? Le mur du temps Appauvrissement de la formation des élèves Les horaires du lycée après la réforme Une fausse première scientifique Toujours moins de sciences Déboulonner les maths avec allégresse! Tendance La discipline chez les Bisounours Relever les notes pour le bien des élèves D excellents résultats au brevet Raisonner pour se libérer PISA : ce sera Shanghai ou la Corée! Trente fautes en dix lignes Un chef, un vrai Réforme permanente L absentéisme des fonctionnaires En une génération seulement Conclusion Bibliographie

7 Lu sur des fiches de renseignements de première S écrites par des élèves en septembre 2011 : «Professeur qui suivait le nouveau programme et les méthodes du nouveau programme : je n ai pas vu entièrement le chapitre sur les vecteurs.» Un peu plus loin, un autre élève écrit, dans la rubrique des antécédents médicaux : «En trop bonne santé!». 11

8

9 Annonce : professeur de mathématiques 1 Les clichés ont la vie dure concernant les enseignants. Mais aussi incroyable que cela puisse paraître, la vocation a fui les salles des professeurs ces dernières années. Cette crise de foi touche notamment les profs de maths. Savez-vous ainsi qu il y aura presque autant de postes offerts cette année que de candidats? Il n est en effet pas toujours facile de faire face à une classe et de devoir aller faire ses armes dans les établissements les moins huppés. Ni de devoir travailler tous les soirs, week-end compris pour assurer la sérénité des cours. Derniers avantages du métier : le plaisir de transmettre un savoir et les vacances scolaires. Formation : master de mathématiques (BAC +5) puis le CAPES de maths. Salaire mensuel net : Extrait de la rubrique Ces métiers qui recrutent dans La dépêche du Midi du mardi 28 février 2012 (DEPE, 2012). La ligne «formation» a été modifiée car indiquait une licence de mathématique au lieu d un master. 13

10

11 «Big Brother» dans le protocole de l acte d inspection 2 Des obligations de mise en œuvre, définies par les textes, régissent la profession d instituteur et de professeur des écoles ainsi que le fonctionnement de l école primaire. Ce qu il faut comprendre, c est qu il s agit bien de contrôler une obligation de moyens et non de résultats, c est-à-dire de s assurer que la pratique enseignante «s inscrit» dans le cadre des obligations, traduisant notamment un degré effectif de prise en compte de ces dernières. ( ) Je propose donc à chaque enseignant de s autocontrôler, c est-à-dire de positionner lui-même «son» degré de prise en compte de chaque item de ce référentiel d obligations dans sa pratique quotidienne ( ). 2 Extraits d un courrier de l inspection de l éducation nationale du 2 janvier 1999, cité par Marc Le Bris dans son ouvrage Et vos enfants ne sauront pas lire ni compter! (Bris, 2004). Il s agit ici de contrôler si l instituteur applique bien les méthodes pédagogiques imposées, le succès de ces méthodes ne rentrant pas du tout en ligne de compte. 15

12

13 Introduction Les horaires des matières scientifiques ne représentent plus que 35 % des heures d enseignement données en classe de première scientifique. Ce ratio était de 50 % avant la réforme D après Bruno Jeauffroy, président de l union des professeurs de spéciales (UPS), en vingt ans, les enseignements scientifiques ont diminué de 20 % en volume horaire. En mathématiques, la perte correspond à la suppression d une année entière d enseignement sur les sept années du secondaire (soit une année à 5 heures par semaine). Tout se passe maintenant comme si un élève sautait sa classe de seconde et passait directement de la troisième à la première. En novembre 2010, d éminents scientifiques font circuler une pétition où ils s inquiètent des conséquences de la réforme des lycées sur l avenir de notre pays. Parmi les premiers signataires se trouvent des sociétés savantes, des membres de l académie des sciences, des prix Nobel et des médaillés Fields 3. Sur le terrain, les praticiens de l enseignement n ont de cesse de constater que les horaires des enseignements scientifiques sont devenus largement insuffisants pour assurer des connaissances scientifiques de base sérieuses aux élèves qui sortent du secondaire, alors même que ces élèves sont censés suivre une filière scientifique. Les horaires, les programmes et les méthodes prônés posent de graves problèmes aux élèves qui s engagent dans la voie scientifique avec l espoir de devenir les professeurs, les ingénieurs et les chercheurs de demain. Que sera la «relève» si l on détruit l enseignement des sciences? 3 Comme Cédric Villani, médaillé Fields La médaille Fields représente la plus haute distinction internationale en mathématiques, soit l équivalent du prix Nobel pour cette discipline. 17

14 La dernière réforme de la formation des maîtres durcit les conditions d inscription au concours : nécessité de présenter un diplôme en BAC +5 au lieu de BAC +3, obligation de fournir un certificat de langues CLES2 et une certification C2i2e sur les technologies de l information. Le métier de professeur, que l on choisit essentiellement par vocation, n attire plus. À quoi bon travailler tant d années pour être jeté dans l arène sans préparation et devoir assurer plus de quarante heures par semaine pour un salaire modique? Il y a moins d étudiants scientifiques en faculté, mais ceux-ci se détournent de plus en plus des métiers de l éducation et on les comprend. D autres métiers sont plus rentables Les chiffres parlent d eux-mêmes. Le nombre de présents aux épreuves écrites du CAPES de mathématiques est passé de en 1997 à en 2011, soit une chute de 84 %! Quels seront les maîtres qui enseigneront à nos enfants dans les années à venir? Vers quels horizons allons-nous, réforme après réforme, bouleversement après bouleversement? Je suis un modeste enseignant de mathématiques qui chaque jour retrouve ses étudiants qui préparent le CAPES. Comme mes collègues du secondaire, je travaille avec mes élèves et je m adapte jour après jour à tous les changements décidés par le législateur. Comme mes collègues, je continue de réfléchir et de me poser des questions sur l avenir de l enseignement, et celui de la transmission des savoirs mathématiques en particulier. Dans ce livre, je voudrais proposer quelques pistes de réflexion sur l état de l enseignement des mathématiques et des sciences en m intéressant principalement aux études secondaires et à la formation des professeurs. Ce travail me permettra de dresser un état des lieux en m appuyant sur les remarques et les témoignages de ceux qui sont en première ligne dans la bataille pour l éducation et la transmission des savoirs, ceux qui luttent chaque moment pour tirer le meilleur parti des élèves qui leur sont confiés quelles que soient les conditions imposées par le système : les enseignants du terrain. Ceux aussi dont la parole est souvent confisquée, déformée et sousévaluée. Un comble quand on réalise qu il s agit là de véritables professionnels de l enseignement qui connaissent les élèves qui leur sont confiés et se battent pour eux, et non pas des spécialistes autoproclamés. J ai aussi pu remarquer qu il existait une certaine forme d autocensure qui empêche de 18

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie

La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Désiré Loth La Crise, ses causes, ses conséquences, les voies de sortie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Principes de management de la maintenance

Principes de management de la maintenance Jean-Paul Raoul Illustrations : Hervé Baudry Principes de management de la maintenance Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

Bob Ngamoe. L Anti-marketing. Publibook

Bob Ngamoe. L Anti-marketing. Publibook Bob Ngamoe L Anti-marketing Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse

Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours Ergothérapeute - Toulouse SOMMAIRE : I. Le concours Ergothérapeute

Plus en détail

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook

Gilles Huguet. Réunion de familles. Publibook Gilles Huguet Réunion de familles Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois et

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE

BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Pascal Nowacki BOULEVERSANT DE PURETÉ NAÏVE Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Institut de Préparation aux Mémoires

Institut de Préparation aux Mémoires Institut de Préparation aux Mémoires Conditions générales de services Option Suivi Intégral Préambule Compte tenu de l expertise développée par son équipe pédagogique en la matière, l Institut de Préparation

Plus en détail

les cahiers de l UNAPEI

les cahiers de l UNAPEI les cahiers de l UNAPEI 01 handicaps guide pratique de la communication aidée pour faciliter l accès à l information et à la communication au service de la participation des personnes handicapées intellectuelles

Plus en détail

Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises

Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises Ruphin Ndjambou Pratique du marketing opérationnel en Afrique : Étude de cas multiples des PME gabonaises Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

La Fausse maîtresse d école

La Fausse maîtresse d école Pascale Van Audenhove La Fausse maîtresse d école Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook

Yuliana Fransani. Une aventure à Paris. Publibook Yuliana Fransani Une aventure à Paris Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les lois

Plus en détail

Le Mystère de la dame des sables

Le Mystère de la dame des sables Roland Ducrocq Le Mystère de la dame des sables Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Préparation concours ACCES- Toulouse

Préparation concours ACCES- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours ACCES- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours ACCES : définition 2

Plus en détail

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon)

L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) Galedi Nzey L évolution de la formation des professeurs du secondaire des disciplines générales à l école normale supérieure de Libreville (Gabon) INTRODUCTION Au Gabon, avant 1981, la formation de tous

Plus en détail

I. Concours kinésithérapeute : présentation 2. II. Concours kinésithérapeute - La Prépa Cours CAPITOLE 2

I. Concours kinésithérapeute : présentation 2. II. Concours kinésithérapeute - La Prépa Cours CAPITOLE 2 Préparation Concours kinésithérapeute- Toulouse SOMMAIRE : I. Concours kinésithérapeute : présentation 2 II. Concours kinésithérapeute - La Prépa Cours CAPITOLE 2 1. La prépa kiné: La scolarité à COURS

Plus en détail

Le Défi e-no Smoking

Le Défi e-no Smoking Le Défi e-no Smoking Du même auteur «Comment arrêter de fumer en travaillant», Éditions First, 1991 «5 semaines pour une vie sans tabac», Méthode audio FirstAvantage, 1992 «30 Jours pour Apprendre à fumer»,

Plus en détail

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de l Éducation nationale, de l Enfance et de la Jeunesse (2 février 2016) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 25 avril 2016 Objet: Projet de loi n 6957 portant modification 1. de la loi modifiée du 10 juin 1980 portant planification des besoins en personnel enseignant de l enseignement postprimaire

Plus en détail

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP)

par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) par Marianne Tilot (Sous la coordination du comité de lecture du CPCP) E.R. : Eric Poncin - Rue des Deux Eglises 45-1000 Bruxelles CPCP asbl - décembre 2008 CPCP - Centre Permanent pour la Citoyenneté

Plus en détail

La Pédagogie Différenciée

La Pédagogie Différenciée 1 juin 2012 La Pédagogie Différenciée Pourquoi me suis- je intéressée à la pédagogie différenciée? Après dix ans à enseigner le français et l histoire-géographie en lycée professionnel auprès d élèves

Plus en détail

Objectifs : présentation de la 3 ème et du cycle terminal. 1 Introduction A Tokyo, seule la voie générale (3 séries S, ES et L) est proposée

Objectifs : présentation de la 3 ème et du cycle terminal. 1 Introduction A Tokyo, seule la voie générale (3 séries S, ES et L) est proposée Compte- rendu réunion du 30 mai 2012 Mr Ritter Que faire après la 3 ème? Pour tout renseignement ou précision complémentaire, n hésitez pas à contacter Mr Ritter : pritter@lfjtokyo.org Objectifs : présentation

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

LA LETTRE DE MOTIVATION

LA LETTRE DE MOTIVATION Patrick de SAINTE-LORETTE Jo MARZÉ LA LETTRE DE MOTIVATION Troisième édition Éditions d'organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2860-4 Chapitre 2 LA MÉTHODE DES POINTS FORTS 1. Les différentes catégories de points

Plus en détail

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières

Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières Texte original Accord européen sur l instruction et la formation des infirmières 0.811.21 Conclu à Strasbourg le 25 octobre 1967 Signé par la Suisse le 25 septembre 1968 Approuvé par l Assemblée fédérale

Plus en détail

Gérer son entreprise

Gérer son entreprise Jean-Claude Robert Gérer son entreprise avec la théorie des cinq éléments Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe III Définition des épreuves Annexe III Définition des épreuves EP1 : Épreuve professionnelle liée au contact avec le client et/ou l usager Coefficient : 4 Objectif de l épreuve : Cette épreuve vise à apprécier la maîtrise des techniques

Plus en détail

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents

Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Enquête Climat scolaire Questionnaire parents Protocole de passation questionnaire parents lien complet : http://ppe.orion.education.fr/academie/itw/answer/j5he1yww4tzy1stg9ozhfa lien raccourci : http://goo.gl/6laokl

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe

Chapitre 1. Les cours. Vous n êtez pas un(e) scribe Chapitre 1 Les cours 1 Vous n êtez pas un(e) scribe Asseyez-vous et faites un bilan de vos dernières journées de cours. Vous avez certainement pris une grande quantité de notes, au moins autant que ce

Plus en détail

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE)

Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier d admission au master par la valorisation des acquis de l expérience (VAE) Dossier incluant une note d accompagnement à destination du candidat 1. Conditions de recevabilité d une demande de VAE

Plus en détail

L ENSEIGNEMENT. Réseau. UN MÉTIER À INVENTER Recrutement

L ENSEIGNEMENT. Réseau. UN MÉTIER À INVENTER Recrutement NER NER L ENSEIGNEMENT Réseau Référent UN MÉTIER D AVENIR UN MÉTIER À INVENTER Recrutement DES POSTES À POURVOIR QUELQUES CHIFFRES - De la maternelle à l université, dans l enseignement public ou privé,

Plus en détail

Bernard. «Un COP est un professionnel tout terrain» Directeur DRONISEP - Limousin INFO PLUS A CONSULTER. Salaire débutant : 2 000 euros

Bernard. «Un COP est un professionnel tout terrain» Directeur DRONISEP - Limousin INFO PLUS A CONSULTER. Salaire débutant : 2 000 euros Bernard Directeur DRONISEP - Limousin «Comme j avais dans l idée d intégrer l Ecole supérieure de Commerce de Toulouse, j ai choisi de passer un Bac ES (ex B). Durant mes études de Commerce, je me suis

Plus en détail

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves

Bulletin officiel spécial n 9 du 15 octobre 2009. Annexe II c Définition des épreuves Annexe II c Définition des épreuves Épreuve EP1 : Analyse et traitement d un dossier Coefficient : 4 - UP1 1 - Contenu Cette épreuve vise l évaluation des compétences du candidat pour sur l analyse et

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Panorama de la méthode en organisation

Panorama de la méthode en organisation Albert Moundosso Panorama de la méthode en organisation Les différents visionnaires, concepteurs et praticiens de l organisation du travail Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions

Plus en détail

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil

Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Nature de l épreuve : Les TPE (Travaux Personnels Encadrés) Fiche outil Vous travaillerez en équipe de 2 à 4 élèves sur un sujet de votre choix tiré d un des thèmes proposés dans votre série et impliquant

Plus en détail

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République

Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France. dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Contribution de la Fédération des écoles Steiner-Waldorf en France dans le cadre de la concertation pour la refondation de l école de la République Pédagogie Steiner-Waldorf 250.000 élèves dans 60 pays,

Plus en détail

ATELIER 4 Qualité de l éducation et rôle clé des enseignants

ATELIER 4 Qualité de l éducation et rôle clé des enseignants Page 20 ATELIER 4 Qualité de l éducation et rôle clé des enseignants Co-organisation et co-financement : Internationale de l éducation (IE) Participants au panel, modérateur et rapporteur : la liste sera

Plus en détail

Note sur la simplification des démarches administratives des étudiant-e-s. Présentée au Conseil Fédéral de la FEF du 27/11/2007

Note sur la simplification des démarches administratives des étudiant-e-s. Présentée au Conseil Fédéral de la FEF du 27/11/2007 Note sur la simplification des démarches administratives des étudiant-e-s Présentée au Conseil Fédéral de la FEF du 27/11/2007 Tables des matières 1 Introduction...3 2 Ethique et protection de la vie privée...3

Plus en détail

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH

C est ainsi que le projet personnel de l élève se construit : par l observation et par l échange. O. RAUCH LE MOT DU PROVISEUR Le stage de découverte professionnelle est un moment-clé dans le processus d orientation de l élève de la classe de troisième. Pendant une brève période de quatre jours, il permet en

Plus en détail

Le numérique au service de l École

Le numérique au service de l École Le numérique au service de l École L essentiel > Notre monde connaît aujourd hui avec le numérique une rupture technologique aussi importante que celle de l invention de l imprimerie au XV e siècle. La

Plus en détail

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr

Vous pouvez me retourner ce questionnaire soit par mail à : anne-sophie.lapointe@orange.fr Madame la Présidente, Monsieur le Président, Représentant(e) à l Alliance Maladies Rares, Président(e) d une association de malades dans les maladies rares ou son représentant à l Alliance Maladies Rares,

Plus en détail

Introduction à la philosophie

Introduction à la philosophie Introduction à la philosophie Votre professeur : Cédric Eyssette http://eyssette.net 2010-2011 Un petit exercice avant de commencer! La philosophie en Terminale est une matière nouvelle, mais vous avez

Plus en détail

Analyse de l'enquête sur les variations des effectifs de master de mathématiques et la mise en place de la masterisation

Analyse de l'enquête sur les variations des effectifs de master de mathématiques et la mise en place de la masterisation Analyse de l'enquête sur les variations des effectifs de master de mathématiques et la mise en place de la masterisation Société Mathématique de France Décembre 2010 Ce document est une brève analyse des

Plus en détail

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France

CHRONIQUE. C hronique internationale. La formation pratique des enseignants : le cas français. L organisation de l enseignement en France Didier Paquelin Université Laval La formation pratique des enseignants : le cas français C hronique internationale L organisation de l enseignement en France Le système éducatif français s organise de

Plus en détail

Vous partez en stage, votre FAQ!

Vous partez en stage, votre FAQ! Vous partez en stage, votre FAQ! Modalités Gratification Couverture sociale Obligations de stagiaire Textes de référence Université d Angers Direction des enseignements et de la vie étudiante 40 rue de

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

Réussite dans le parcours BacPro/BTS

Réussite dans le parcours BacPro/BTS Fonds d expérimentation pour la jeunesse PROJET ACADEMIQUE Réussite dans le parcours BacPro/BTS action 2010-2012 (n 234) LGT Carriat Bourg-en-Bresse Partenariat entre LP Pardé Bourg-en-Bresse Sommaire

Plus en détail

Le Guide de l officine de pharmacie

Le Guide de l officine de pharmacie Cédric Charlas Le Guide de l officine de pharmacie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION DU TEST D ACCES A LA PREPARATION AU CONCOURS D AGENT SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLLES AVRIL 2013

INDICATIONS DE CORRECTION DU TEST D ACCES A LA PREPARATION AU CONCOURS D AGENT SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLLES AVRIL 2013 INDICATIONS DE CORRECTION DU TEST D ACCES A LA PREPARATION AU CONCOURS D AGENT SPECIALISE DES ECOLES MATERNELLLES AVRIL 2013 Le test d accès à la préparation au concours d agent spécialisé des écoles maternelles

Plus en détail

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014

PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME. Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer. - Lundi 8 septembre 2014 PREMIÈRES JOURNÉES NATIONALES D ACTION CONTRE L ILLETTRISME Discours de Mme George Pau-Langevin, Ministre des outre-mer - Lundi 8 septembre 2014 - SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI L illettrisme : un handicap

Plus en détail

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec INFRA 2013 Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec Centre des congrès de Québec Mercredi le 4 décembre 2013 Mesdames

Plus en détail

Confédération Française de l'encadrement-cgc

Confédération Française de l'encadrement-cgc Les classes moyennes www.cfecgc.org Confédération Française de l'encadrement-cgc Les problématiques d éducation On peut dresser un premier constat : «l environnement familial et le voisinage scolaire pèsent

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption»

«Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» «Une méthode de travail au service de l accompagnement individuel dans un collège Assomption» 1- Rejoindre le jeune sur son chemin : Les jeunes que je reçois en séance de méthodologie viennent me voir

Plus en détail

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur

BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Sarahta K. BÂTIMENT 3 Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé par les lois et traités

Plus en détail

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde

Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Mener une enquête sur les pratiques culturelles des lycéens en classe de seconde Projet mis en place en classe de Seconde fil rouge sur l année Enseignement d exploration SES Projet réalisé par Mme CARDAIRE

Plus en détail

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ

Haute École de Bruxelles. Communauté française de Belgique DEFRÉ Haute École de Bruxelles Communauté française de Belgique DEFRÉ Calendrier et plan de suivi des recommandations des experts concernant le cursus primaire de la Catégorie Pédagogique de la Haute École de

Plus en détail

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem

Curriculum. Boris LAVAL,Sophie FUR, Nicolas CARO. 13 juin 2014. Irem Irem 13 juin 2014 Problématique : comment gérer efficacement l évaluation par compétence? Exemple de grille en Bts Sio Il faut distribuer aux élèves les grilles et aussi les conserver. C est lourd! Une

Plus en détail

Ils participent à leurs premières rencontres

Ils participent à leurs premières rencontres Ils participent à leurs premières rencontres Après avoir voyagé pendant 10 ans à travers le monde et avoir pratiqué des métiers comme ébéniste ou photographe, le fait d avoir des enfants m a donné l envie

Plus en détail

REMERCIEMENTS INTRODUCTION

REMERCIEMENTS INTRODUCTION REMERCIEMENTS INTRODUCTION Ces dernières années, une enquête a été réalisée par la Direction des Hôpitaux. Nous savons désormais que chaque année en France, 1.4 millions d enfants sont hospitalisés. Leur

Plus en détail

Préparation concours SESAME Toulouse

Préparation concours SESAME Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation concours SESAME Toulouse SOMMAIRE : I. Concours SESAME : définition

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et

Plus en détail

La protection de vos revenus à votre pension est d une

La protection de vos revenus à votre pension est d une AVEZ-VOUS PROTÉGÉ La pension est certainement le souci majeur de beaucoup d entre vous. C est en tout cas ce que nous avons pu constater de la grande enquête de Vivium réalisée en collaboration avec Moneytalk.

Plus en détail

REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS

REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS REFLEXIONS PERSONNELLES SUR LA FORMATION DE TOUS LES ENSEIGNANTS Le grand Archimède se serait écrié, après avoir découvert les propriétés des leviers : «donnez-moi un point d appui et je soulèverai le

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES

L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES L ÉXPÉRIENCE ESTHÉTIQUE À L ÉCOLE : POINTS DE VUE D ARTISTES Myriam Lemonchois Université de Montréal Selon Dewey (2010), l expérience esthétique est l expression et l organisation de nos désirs en fonction

Plus en détail

Modèle de convention de stage

Modèle de convention de stage Version du 07/06/2012 Modèle de convention de stage Délégation Service des Ressources Humaines CONVENTION DE STAGE VU le décret n 2009-885 du 21 juillet 2009 relatif aux modalités d accueil des étudiants

Plus en détail

FUGUE A L INTERNAT. UN problème collectif relatif à l organisation de la sécurité des biens et des personnes à l internat.

FUGUE A L INTERNAT. UN problème collectif relatif à l organisation de la sécurité des biens et des personnes à l internat. FUGUE A L INTERNAT Les faits se déroulent dans un lycée professionnel rural. Le recrutement des élèves est régional, l établissement est connu pour sa spécificité dans les filières du bâtiment, et de ce

Plus en détail

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue

Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue Commentaires sur l obligation de formation continue et sur le rapport de formation continue 1. Généralités Pourquoi existent-ils désormais des prescriptions relatives à la formation continue? Selon le

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Lettres de l Université Paris-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

PRÉPARATION AUX ORAUX

PRÉPARATION AUX ORAUX La préparation qui ne laisse rien au hasard PRÉPARATION AUX ORAUX Pragmathiques Prépa 6, avenue Franklin Roosevelt, 75008 Paris / 01 70 91 55 67 (8h30-19h00) Copyright Pragmathiques 2015 www.pragmathiquesprepa.fr

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement

Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par le conseil d administration de l établissement Direction de la Communication 27, rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 Communiqué de presse Lundi 19 octobre 2009 Les modalités de l examen d entrée en première année sont profondément modifiées par

Plus en détail

Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle

Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle Des milliers de nouveaux emplois intéressants au cours de la prochaine décennie Des investissements importants dans de nouvelles technologies Un rôle primordial dans la lutte contre les effets néfastes

Plus en détail

Les Métiers de l Enseignement. Vendredi 3 février 2012

Les Métiers de l Enseignement. Vendredi 3 février 2012 Les Métiers de l Enseignement Vendredi 3 février 2012 Quels Métiers? Professorat des écoles Elémentaire Maternelle EEFA Spécialité Enfance - Petite enfance Conseiller principal d éducation Adolescence

Plus en détail

DEMANDE DE PRET D ETUDES

DEMANDE DE PRET D ETUDES PROVINCE DE LUXEMBOURG ANNEE 2010-2011 1ére Inspection Générale DEPARTEMENT DES AFFAIRES SOCIALES ET HOSPITALIERES DIVISION DES AFFAIRES SOCIALES Services des Prêts et des Primes DEMANDE DE PRET D ETUDES

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée

Titre du projet Fonctionnement du roller Auteurs CRTec Combs la Ville Niveau. Classe de sixième Partie de programme visée Le fonctionnement du roller et TIC Cette séquence a été présentée lors des séminaires de Mai 2006 par le CRTec de Combs la Ville ;elle correspond au niveau 6ème et plus spécialement à la partie «fonctionnement

Plus en détail

Paroles «d anciens» des écoles européennes

Paroles «d anciens» des écoles européennes Paroles «d anciens» des écoles européennes 1) Présentation : Prénom, nom, nationalité(s), école/université fréquentée actuellement. Paulo R. Nationalités : Italienne et Brésilienne Université actuelle

Plus en détail

Stage en entreprise - classes de 3 e -

Stage en entreprise - classes de 3 e - Collège La Cerisaie Stage en entreprise - classes de 3 e - Collège la Cerisaie - Charenton-le-pont Année scolaire 2013-2014 L'intégralité de ce document est téléchargeable sur l'ent*, page «livret d accueil»

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants

Projet de contribution du Cercle Ecole et Société. La formation des enseignants «La refondation de l Ecole» Projet de contribution du Cercle Ecole et Société Sur le thème : La formation des enseignants La mission de l Ecole est de transmettre des savoirs et des connaissances mais

Plus en détail

En France, les mathématiques attendent plus de femmes. 1 L enseignement supérieur et la recherche publique

En France, les mathématiques attendent plus de femmes. 1 L enseignement supérieur et la recherche publique matapli89 2009/5/20 19:33 page 29 #29 En France, les mathématiques attendent plus de femmes par Laurence Broze et Véronique Lizan, femmes & mathématiques Les 20 ans de l association femmes et mathématiques

Plus en détail

Critères pour le passage en première

Critères pour le passage en première Introduction Le meilleur choix? Quel bac? Le Post Bac Critères pour le passage en première Les filières et les options au LFIGP Présentation du calendrier et de la procédure Fiche de dialogue Adresses

Plus en détail

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite.

Moniteur Educateur. Les candidats titulaires du bac (ou équivalent) sont dispensés de l épreuve écrite. CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Moniteur Educateur Le Métier de Moniteur Educateur Le moniteur-éducateur exerce ses fonctions auprès d enfants ou d adolescents

Plus en détail

Annexe II b Définition des épreuves

Annexe II b Définition des épreuves Annexe II b Définition des épreuves EP1 - Technologie professionnelle, sciences appliquées, gestion appliquée - coefficient 6 UP1 Finalités de l épreuve Cette épreuve vise à apprécier l aptitude du candidat

Plus en détail

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression.

2 ) Maintenant, si on essaie de penser cet apprentissage en termes de progression. Roland CHARNAY, professeur honoraire de mathématiques en IUFM, chercheur associé à l'inrp «Apprentissage des tables : quelques étapes du CE1 au CM2» Roland Charnay pose un certain nombre de points de repères

Plus en détail

L Inspection des personnels

L Inspection des personnels Besançon le 15 septembre 2014 NOTE de Service N 3 Circonscription BESANCON 1 Luc GROSJEAN, Inspecteur 03 81 65 48 53 03 81 83 50 61 luc.grosjean@ac-besancon.fr Direction des Services Départementaux de

Plus en détail

Ainsi, Nicole Mosoni, membre de l équipe «genre, savoir, éducation» du CREF écrit 1 que :

Ainsi, Nicole Mosoni, membre de l équipe «genre, savoir, éducation» du CREF écrit 1 que : w w w. t h e o r i e d u g e n r e. f r Note d analyse Les ABCD égalité vont accroître les inégalités garçons / filles Le dispositif «ABCD de l égalité», qui vise à déconstruire les stéréotypes de genre,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie et gestion de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et conduite de projet en PME-PMI de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, et Hélène Geoffroy,

DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, et Hélène Geoffroy, DOSSIER DE PRESSE Déplacement de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l Éducation nationale de l Enseignement supérieur et de la Recherche, et Hélène Geoffroy, secrétaire d État chargée de la Ville Strasbourg

Plus en détail

1. Objectifs des Assises de l ErE DD. Présentation des suites des Assises Joëlle van den Berg - journée Coren le 18/10/11

1. Objectifs des Assises de l ErE DD. Présentation des suites des Assises Joëlle van den Berg - journée Coren le 18/10/11 1. Objectifs des Assises de l ErE DD Présentation des suites des Assises Joëlle van den Berg - journée Coren le 18/10/11 Objectifs des Assises de l ErE DD - mieux soutenir les enseignants qui s engagent

Plus en détail

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant

CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant Contrat d adhésion CONTRAT entre FAC FOR PRO PARIS et l étudiant ARTICLE 1. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail