Déclaration au personnel et à l Eglise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déclaration au personnel et à l Eglise"

Transcription

1 Déclaration au personnel et à l Eglise Dans quelques instants, je vais présenter un communiqué concernant les suppressions de postes et autres réductions de dépenses nécessaires. Avant tout, je suis profondément déçu et attristé que plus de suppressions de postes soient nécessaires. De plus, des changements de responsabilités et de localisation auront lieu pour certains. Je regrette profondément l impact que cela va avoir sur nos employés dévoués et leurs familles. Je suis vraiment désolé du stress, de l incertitude et de la douleur que certains vont connaître. Au nom de l Eglise, je m excuse que ces actions doivent être prises. Ces actions sont indispensables à cause d une combinaison de facteurs économiques affectant l Eglise. Ces actions ne reflètent en rien la grande valeur que nous plaçons sur nos employés et leur service à l Eglise. Cependant, je sais que rien de ce que je dis ne diminuera la frustration et la douleur que certains vont ressentir. Par la prière, je suis assuré que Dieu est conscient des circonstances personnelles et familiales de chacun aujourd hui et dans les mois à venir. Dieu est ici aujourd hui et Dieu sera ici à l avenir, prêt à nous consoler, guider et bénir. Réalités actuelles Le 17 mai, le Conseil des Finances de l Eglise Mondiale a approuvé le budget pour les ministères mondiaux de l année fiscale 2016, qui débute le 1er juillet Le budget total est de dollars. Il s agit d une réduction de dollars par rapport au budget actuel de dollars. Le budget de l année fiscale de 2017, qui entre en application le 1er juillet 2016, sera de dollars. Il y aura donc une réduction de dollars en plus. Les réductions d ici le début de l année fiscale de 2017 seront de dollars en tout. La différence entre ce montant et le déficit annonce précédemment de 6.7millions sera couvert par un plus grand revenu provenant de la dîme et d autres sources. Les salaires, indemnités et dépenses du personnel constituent la partie la plus importante du budget. Des licenciements supplémentaires sont nécessaires. 58 équivalents pleins temps (EPT) seront supprimés dans les champs et au Siège International. Ceci se greffe aux réductions générées par les départs anticipés à la retraite et les postes laissés vacants. Le nombre de personnes affectées par la

2 compression sera plus grand car le financement d un EPT peut couvrir plusieurs postes dans certaines situations. Un total de 114 EPT aura été supprimé d ici la fin de l année fiscale de Cela inclut 23 postes laissés vacants, 33 postes éliminés suite aux départs anticipés à la retraite et la suppression de 58 postes, ce qui n a pas encore eu lieu. En tout, il s agit de la suppression de près d un tiers de notre personnel. Les licenciements vont affecter tous les champs. De même, notre capacité à délivrer les ministères vitaux de soutien au siège international, les ressources, les financements pour les affiliés de l Eglise et le soutien pour les évènements de l Eglise, sera limitée. Le nombre de membres du Conseil de Direction de l Eglise Mondiale sera réduit. Bien évidemment, derrière ces chiffres se trouvent des collègues chers. Nous pleurons avec Dieu pour ces pertes Mes sentiments se traduisent bien dans un verset du cantique 199 (Adam M.L. Tice) de la section Lamentations de La Communauté du Christ chante: Quels chagrins oserons-nous faire nôtres, quelle colère, quel deuil, quelles pertes? Car ce n est pas que dans la joie que nous connaissons Dieu, mais également dans nos larmes. J ai versé beaucoup de larmes ces derniers temps. Nous savons que nous ne pouvons tout simplement pas demander au personnel restant de faire plus de travail. Nous explorons des moyens de gérer les exigences placées sur les membres du personnel pour que les charges de travail soient plus raisonnables. Cela signifie également que nous devons nous reposer sur des bénévoles compétents pour assumer certaines responsabilités. Certains membres du personnel se sont proposés pour assumer des responsabilités supplémentaires car ils en ont le désir et la capacité. Ces ajustements se feront sur accord mutuel sujet à des évaluations régulières. Nous avons également des informations importantes à partager sur les régimes de retraite. Pendant plusieurs années, nous avons étudié les avantages et inconvénients de passer d un régime à prestations définies à un régime à cotisations définies. Pour un régime à prestations définies, l employeur met de côté des fonds pour le plan de retraite et supporte tous les risques d investissement. Pour un régime à cotisations définies, l employeur prévoit un montant spécifié, et l employé a l opportunité d économiser et d investir une portion de son salaire pour sa retraite. Pour de nombreuses raisons importantes, nous avons décidé de passer à un régime à prestations définies en Australie, au Canada, en Polynésie Française, au Pays- Bas et aux Etats-Unis d Amérique. De nombreux détails sont encore à préciser. Cependant, les indemnités individuelles de retraite déjà accumulées sous le régime de retraite à prestations définies ne seront pas perdues. Une équipe de réflexion a été mise en place pour étudier d autres questions importantes et financer les détails. 2

3 L avenir Notre situation actuelle n est pas notre destinée. Les difficultés résultent souvent en une transformation si nous le permettons. Elles nous obligent à nous poser des questions importantes que nous ne nous poserions pas autrement. Ces questions conduisent souvent à des compréhensions plus profondes et à de nouvelles perspectives pour l avenir. Dieu nous a dit : «Écoutez attentivement votre propre voyage car c est un voyage sacré et il vous a enseigné de nombreuses choses que vous devez connaître pour le voyage à venir.» - Doctrine et Alliances 162 :2a Dans les années 1930, l Eglise a connu au cours de son voyage sacré des difficultés financières.a cette époque-là de revenus faibles et de dette croissante, les dirigeants de l Eglise ont pris la décision agonisante de réduire considérablement les dépenses et de licencier de nombreuses familles d appointés. Ils ont également créé un plan discipliné de réduction de dettes et de récupération financière. L Eglise a répondu avec prière, introspection et courage. La prise de conscience s est accrue au sujet de la tendance de nombreux membres à vivre au-dessus de leurs besoins et moyens. Les nombreux biens de l Eglise en propriété et en édifices onéreux à entretenir ont été remis en question. L accent s est porté sur «l observation de la loi financière» de la dîme. La prêtrise, les départements de femmes, les groupes de jeunes ont fait preuve d une générosité exceptionnelle. Tous ont aidé tant qu ils pouvaient. La stabilité financière est revenue avec le temps, et la croissance a pu ainsi reprendre. Autre chose est arrivé : la croissance spirituelle et la maturité plus grande dans la foi sont devenues évidentes comme résultat d efforts unifiés pour répondre aux difficultés majeures. Selon Histoire de l Eglise (volume 8, p.291): «Il est probable que dans les années 1930, l Eglise et nombre de ses membres ont connu une croissance spirituelle saine plus grande qu au cours des deux décennies précédentes. Ils ont développé une perception plus claire du dessein de l Eglise, une prise de conscience plus profondément enracinée des responsabilités et des disciples qui vont avec la sainteté (le fait d être membre), et une compréhension accélérée de la relation intime entre le temporel et les processus spirituels». Notre histoire nous enseigne que beaucoup de bien peut ressortir des difficultés. Au milieu de tout cela, Dieu est en train de nous façonner pour poursuivre la mission du Christ dans un monde en pleine mutation. Ces changements englobent également des transitions historiques dans la manière dont se perçoit, et s exprime le christianisme. Tandis que certains aspects même de l Eglise sont en train de d estomper, d autres ministères inspirés par l Esprit sont en train d émerger. Dieu est à 3

4 l œuvre dans l Eglise et dans le monde. En allant de l avant, le conseil suivant reste particulièrement pertinent pour notre époque: En tant que peuple prophétique, vous êtes appelés, sous la direction des autorités spirituelles et avec le consentement commun du peuple, à discerner la volonté divine pour votre époque et pour les endroits où vous servez. Vous vivez dans un monde aux défis nouveaux et ce monde exigera des formes nouvelles de ministère. - Doctrine et Alliances 162 :2c Tandis que nous poursuivons notre périple du discernement de la volonté de Dieu, nous devons sérieusement converser toujours de nos compréhensions de la générosité et de la dîme. La dîme pour la mission mondiale reste la source de revenus la plus importante pour notre budget de ministères mondiaux. La Présidence de l Evêché a introduit les principes de la Réponse Généreuse du Disciple en Ces principes stipulent entre autres de donner généreusement et à parts égales à la dîme locale et mondiale. A travers ce conseil prophétique offert en 2004, il nous est dit: Vous avez reçu les principes de la générosité, interprétés justement pour une époque nouvelle. Ces principes appellent chaque disciple à payer fidèlement sa dîme selon ses moyens et sa capacité. - Doctrine et Alliances 162 :7C Qu est-ce que cela signifie que nous ayons approuvé le conseil prophétique qui affirme les principes de la Réponse Généreuse du Disciple (Doctrine et Alliances 162:7) sans pour autant avoir pleinement accepté ce conseil comme la volonté de Dieu dans notre vie? Les suppositions initiales ne sont pas suffisantes étant donné les importants principes spirituels concernés. Nous devons parler de cette question dans les mois à venir et lors de la Conférence Mondiale. Tout en faisant face aux difficultés financières actuelles, nous avons également travaillé pour assurer un avenir financier plus prometteur pour l Eglise sous la direction de l Esprit. Nous avons développé entre autres un plan financier stratégique sur cinq ans et nous avons créé un fonds de dotation pour la mission. Le fonds de dotation pour la mission fournira un revenu durable à l avenir pour aider à financer la mission de l Eglise. Ces revenus seront en sus des revenus de la dîme et autres sources de revenus. Lors de la Conférence Mondiale de 2016, nous communiquerons des nouvelles enthousiasmantes concernant le nouveau fonds de dotation pour la mission et sur la manière dont chacun peut y participer. Même si nous sommes en train de faire face à des difficultés aujourd hui, je demeure confiant en notre appel divin et notre mission. Ecoutez attentivement ces paroles de conseil et leurs promesses: 4

5 L'appel s'adresse à ceux qui œuvrent dans la cause de Sion. Aussi, ne temporisez pas et ne doutez pas que j'existe. Je connais vos perplexités et j'ai conscience de vos incertitudes, mais si vous faites appel à mon nom, mon esprit vous précédera, quel que soit l'endroit où vous êtes envoyés et je continuerai à vous bénir selon vos besoins. Ainsi soit-il, telle est ma prière. - Doctrine et Alliances 155 :8 Stephen M. Veazey président de l église 18 mai

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche Profils COMPÉTENCE D IDENTITÉ PERSONNELLE ET CULTURELLE POSITIVE APERÇU Pour avoir

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Paiements rétroactifs des ajustements liés à l équité salariale à McGill Questions et réponses Février 2014

Paiements rétroactifs des ajustements liés à l équité salariale à McGill Questions et réponses Février 2014 Paiements rétroactifs des ajustements liés à l équité salariale à McGill Questions et réponses Février 2014 Notes aux lecteurs Suite à l accord signé avec la Commission de l équité salariale du gouvernement

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE

CONVERSATION EN COURS DE ROUTE 1 La b ussole Un outil pratique pour les formateurs de disciples Multiplier Apprendre à utiliser la brochure Satisfait? CONVERSATION EN COURS DE ROUTE J ai une question pour toi. Quel enseignement biblique

Plus en détail

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous.

Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie. Assemblée annuelle Le 5 mai 2011. Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Michael Bell Chef des finances Financière Manuvie Assemblée annuelle Le 5 mai 2011 Merci, Madame la présidente. Bonjour à tous. Je suis heureux de pouvoir m adresser à vous à l occasion de cette assemblée

Plus en détail

«La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu»

«La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu» Journée diocésaine de Formation du 22 novembre 2012 «La chance de croire, recherche des hommes et don de Dieu» Intervention de Robert SCHLOTUS : «Croire est un acte anthropologique» Introduction C est

Plus en détail

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA

Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Assemblée Générale 30 avril 2014 Rapport Moral du Président Ruben GARCIA Bonjour à toutes et à tous, Merci d être présents nombreux pour cette 20 ème assemblée générale. Créée en 1994, par des militants

Plus en détail

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux

Formules Magiques pour Exaucer Vos Vœux l ne suffit pas toujours d'être entouré de personnes bien intentionnées à votre égard pour réussir, être heureux, prospère, épanoui et en bonne santé. Pour que le monde qui vous entoure change, c'est VOTRE

Plus en détail

Questionnaire de l investisseur

Questionnaire de l investisseur Questionnaire de l investisseur La somme que vous décidez d allouer aux actions, aux obligations et à une réserve à court terme est un élément important qui déterminera le rendement et la volatilité à

Plus en détail

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner

Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner LEÇON 3 14 20 avril Des dons spirituels pour évangéliser et témoigner SABBAT APRÈS-MIDI Étude de la semaine: 1 P 4.10; Jn 16.8, 13; 1 Co 12.28-31 ; Ac 2.40-47; 13.4, 5. Verset à mémoriser: «C est lui qui

Plus en détail

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus

La retraite. n est pas un privilège! Avant-propos. Qu est-ce que le RREGOP? En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus En savoir plus sur le RREGOP pour mettre fin aux malentendus La retraite n est pas un privilège! Fascicule 1 Avantpropos Depuis plusieurs mois déjà, de grands médias tirent à boulets rouges sur les régimes

Plus en détail

Québec, le 24 février 2015. Cher patient, Chère patiente,

Québec, le 24 février 2015. Cher patient, Chère patiente, Québec, le 24 février 2015 Cher patient, Chère patiente, Bien que nous ayons introduit dans nos approches thérapeutiques l idée de la prévention de la maladie, il semble qu une erreur subsiste et obscurcisse

Plus en détail

«Je suis, je me souviens, je veille»

«Je suis, je me souviens, je veille» Veillée avec les jeunes à Czestochowa Pologne : Jean-Paul II à la VI e Journée mondiale de la Jeunesse à Czestochowa Le 52 e voyage pastoral du Pape Jean-Paul II hors d Italie, a comporté deux parties

Plus en détail

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels

Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Création d un groupe de réflexion, de formation, de prière et de service missionnaire pour les jeunes professionnels Paroisse Saint-François-Xavier des missions étrangères Ce dossier présente les motivations

Plus en détail

plan de la leçon objectifs de la leçon exercices

plan de la leçon objectifs de la leçon exercices Leçon 2 Dieu désire que vous conn nnaiss ssiez Ses dons Dans la première leçon, vous avez appris que Dieu avait des dons en réserve pour tous les croyants. Vous avez également découvert qu Il en désirait

Plus en détail

Code de conduite pastorale

Code de conduite pastorale Code de conduite pastorale à l intention des prêtres, diacres, séminaristes, employés et bénévoles engagés dans le ministère et les autres services de l archidiocèse d Ottawa Contenu 1 Préambule Code de

Plus en détail

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996

Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Témoins Carte de Visite de Tibhirine pour l année 1996 Communauté de Notre-Dame de l Atlas (Fès, 20-28 novembre 1995 Tibhirine, 12-19 janvier 1996) Chers Frères, L élément essentiel d une Visite Régulière

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale Guide de planification successorale renseignements personnels Nom et prénom à la naissance : Pour vous aider à effectuer la planification de votre succession, nous avons

Plus en détail

CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution)

CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) CAUTIONNEMENT LOCATAIRE UNIQUE BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) I - RÉFÉRENCES LOGEMENT II - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LA

Plus en détail

INFORMATION QUESTIONS COURANTES DU NSTU. Les enseignantes néo-écossais et les contrats d une durée déterminée

INFORMATION QUESTIONS COURANTES DU NSTU. Les enseignantes néo-écossais et les contrats d une durée déterminée INFORMATION Les enseignantes néo-écossais et les contrats d une durée déterminée QUESTIONS COURANTES DU NSTU 1 Cette brochure d information a été préparée dans le but de familiariser les enseignants et

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Feuille de route 2013-2016

Feuille de route 2013-2016 Archidiocèse de sherbrooke Vers un nouveau réseau de collaborations Feuille de route 2013-2016 Malgré les changements apportés, la diminution des ressources humaines et matérielles en milieu ecclésial

Plus en détail

5 postures pour mobiliser le don

5 postures pour mobiliser le don Confiance Sollicitude Réciprocité d engagement Tirer partie de son Relance expérience relationnelle constructive 5 postures pour mobiliser le don Attention à soi Alliance : Lier sans défier Donner Recevoir

Plus en détail

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16

Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 1 Les ministères dans l église Ephésiens 4.11-16 Introduction : Pour qu une église puisse se développer harmonieusement il faut que chaque membre trouve sa place et remplisse sa fonction. Voila pourquoi

Plus en détail

PROTECTION INVISIBLE.

PROTECTION INVISIBLE. PROTECTION INVISIBLE. Partenaire de votre réussite aujourd hui et demain! BGA GROUPE FINANCIER 1 À PROPOS Depuis maintenant 25 ans, BGA Groupe Financier offre des produits adaptés aux besoins de sa clientèle.

Plus en détail

Copyright 2005-2009 PVTistes.net Toute reproduction, même partielle, du site est interdite

Copyright 2005-2009 PVTistes.net Toute reproduction, même partielle, du site est interdite Généralités La déclaration d impôt est obligatoire pour toute personne ayant eu des revenus au Canada en 2009 Le statut de PVTiste ne permet pas de récupérer automatiquement ce qui a été prélevé à la source.

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25

La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 La convention collective EC Indemnité de cessation d emploi Article 25 1 La sentence arbitrale Fin de l accumulation des années de service pour le calcul de l indemnité de cessation d emploi pour la retraite

Plus en détail

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions LPP pour les PME CCIF Fribourg - 26 mars 2013 Coût des assurances sociales Par type d assurance, en % Source : Office fédéral des

Plus en détail

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide?

Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Soutien après le suicide d un jeune À la mémoire de Adam Cashen Quelqu un de votre entourage a-t-il commis un suicide? Si une personne de votre entourage

Plus en détail

CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution)

CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) I - RÉFÉRENCES LOGEMENT CAUTIONNEMENT EN CAS DE COLOCATION BAIL LOI DU 6/07/1989 LOCATION MEUBLÉE OU NON MEUBLÉE (un engagement distinct est à remplir par chaque caution) II - RENSEIGNEMENTS CONCERNANT

Plus en détail

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT

QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT QUELQUES LIENS ENTRE L ANCIEN ET LE NOUVEAU TESTAMENT Réflexions sur des rapports entre l Ancien Testament et le Nouveau Testament «Toute écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre,

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse :

JE SUIS. Voici la dernière partie de cette entrevue houleuse : JE SUIS Le chapitre huit de l Évangile selon Jean rapporte une très vive conversation qui oppose Jésus aux pharisiens jaloux de lui et impatients de le perdre. Leur propos est de le prendre en flagrant

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Assurance vie universelle

Assurance vie universelle trilogiemd Assurance vie universelle Pour votre style de vie Taillez votre protection d assurance à votre mesure Pour votre style de vie Avec notre expérience de la vie, on peut acquérir la certitude

Plus en détail

la Joie De transmettre

la Joie De transmettre la Joie De transmettre Document D information Legs Donations assurances-vie Chers amis, Depuis 30 ans, RCF poursuit sa mission de radio chrétienne, à l écoute et au service du monde. RCF s est développée

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux

Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Projet de loi C-31 Loi de mise en œuvre de l accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et opérations

Plus en détail

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!!

DANS LE CADRE D UNE NÉGOCIATION ANTICIPÉE C EST INACCEPTABLE!!! 2. RÉSULTAT DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR LE RÉGIME DE RETRAITE D HYDRO-QUÉBEC (RRHQ) Cotisation régulière de l'employeur à compter de 2014 : 50 % du coût de service courant du RRHQ + déficits. Cotisation

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement

Emploi, dépenses de santé, et modes de financement 1 Dix ans après ou presque. La proposition de réforme qui suit a été faite initialement dans L erreur européenne (Grasset 1998, ch.4), puis reprise dans divers articles, sans aucun succès auprès des décideurs

Plus en détail

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 4 : Évolution de la structure des recettes du régime général et des régimes d assurance sociale des administrations de sécurité sociale

Plus en détail

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise

Employee Benefits Easy Plan L assurance de groupe pour la petite entreprise Employee Benefits L assurance de groupe pour la petite entreprise : l assurance de groupe pour la petite entreprise Ma petite entreprise, j en suis fier. Je l ai créée et je l ai développée avec beaucoup

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

Congés et licenciements

Congés et licenciements GAV Walliser Waldwirtschaft Bei Walliser Wald, Postfach 141, 1951 Sitten C/o Forêt Valais, CP 141, 1951 Sion CCT de l économie forestière valaisanne Tel : 027/327 51 15 Fax : 027/327 51 80 Natel : 077/409

Plus en détail

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES

L année Samuel PARTAGE DE PRATIQUES PARTAGE DE PRATIQUES L année Samuel Guillaume Villatte service diocésain des vocations de Pontoise Aperçu général L année Samuel accueille des jeunes de 18 à 25 ans sur une période de six mois, de novembre

Plus en détail

La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements

La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements La Planification Financière Fiscale Personnelle (PFFP) A nouveaux enjeux nouveaux comportements Intervenants Véronique AUDRAIN Consultante Serge ANOUCHIAN Expert-comptable Sommaire Le contexte La mission

Plus en détail

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)?

L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou famille)? MUTACMA LA MUTUELLE DES AGENTS DE L'ANPE : Questions / Réponses Nos réponses n ont aucun caractère contractuel L adhésion à la mutuelle d établissement sera-t-elle obligatoire? Pour qui (agent seul ou

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization

QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS. Préparé pour: Par: Session: 22 juil. 2014. Madeline Bertrand. Sample Organization QE comportemental PROFIL À PLUSIEURS ÉVALUATEURS Préparé pour: Madeline Bertrand Par: Sample Organization Session: Improving Interpersonal Effectiveness 22 juil. 2014 Behavioral EQ (QE comportemental),

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier

La retraite en Suisse : le 2 ème pilier La retraite en Suisse : le 2 ème pilier Conférence du Vendredi 27 mars 2015 présentée par le Service Juridique du GTE Suzanne Ruiz-Berthet LA PLACE DU 2EME PILIER DANS LE SYSTÈME DE RETRAITE SUISSE 1 er

Plus en détail

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat

OUTPLACEMENT. L avenir a son syndicat OUTPLACEMENT 1 Qu'entend-on par reclassement professionnel? L'aide au reclassement professionnel recouvre l'ensemble des services et de conseils de guidance qui sont fournis individuellement ou en groupe

Plus en détail

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions

Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions Santé collective-ani Cabinets médicaux Des réponses à vos questions - J ai une femme de ménage 5h par semaine y-a-t-elle droit? oui si vous êtes lié par un contrat de travail. En cas d employeurs multiples,

Plus en détail

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada

Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada Sondage 2013 des canaux de revente de Direction informatique aperçu et PrIorItéS d affaires des PartenaIreS des FabrIcantS au canada EN COLLABORATION AVEC : Sondage 2013 des canaux de revente de Direction

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Ce que l on doit savoir sur la conversion salariale durant un congé sabbatique

Ce que l on doit savoir sur la conversion salariale durant un congé sabbatique Information partagée par Daniel Lefebvre (Bureau de la vice-rectrice recherche) 2010-01-15 Important de se rappeler qu il y a deux processus distincts : o Le processus d approbation du congé sabbatique

Plus en détail

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU

QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU QUATRIÈME OBJECTIF: VOUS AVEZ ÉTÉ CONÇU POUR SERVIR DIEU VERSET CLÉ Nous sommes simplement des serviteurs de Dieu... Chacun de nous accomplit le devoir que le Seigneur lui a confié: j ai mis la plante

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1

PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 PROGRAMME D ÉQUITÉ SALARIALE DE L INRS FOIRE AUX QUESTIONS 1 Liste des questions 1. Pourquoi parle-t-on toujours du 21 novembre 2001? 2. Qui est couvert par le présent affichage? 3. Quelle est la différence

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Etude destinée à l édification personnelle

Etude destinée à l édification personnelle Leçon 8 Etude destinée à l édification personnelle Ce genre d étude est très personnel. Son but est de nous attirer plus près de Dieu et de nous mettre en contact avec des vérités spirituelles profondes.

Plus en détail

Northern Trust Company, Canada

Northern Trust Company, Canada Northern Trust Company, Canada Foire aux questions : Adresse : Question : Comment dois-je procéder pour effectuer un changement d adresse? Réponse : Veuillez compléter et signer notre formulaire de changement

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020

PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Département fédéral de l Intérieur Monsieur le Conseiller fédéral Alain Berset Palais fédéral 3003 Berne Berne, le 25 mars 2014 PROCÉDURE DE CONSULTATION - RÉFORME DE LA PRÉVOYANCE VIEILLESSE 2020 Monsieur

Plus en détail

Régimes collectifs de retraite et d épargne

Régimes collectifs de retraite et d épargne CHAPITRE 5 Régimes collectifs de retraite et d épargne nous avons vu que l évolution démographique incite les employeurs à se faire concurrence pour attirer les ressources compétentes. En matière de régimes

Plus en détail

««agence de notation désignée» : une agence de notation désignée au sens de la Norme canadienne 81-102 sur les fonds d investissement;

««agence de notation désignée» : une agence de notation désignée au sens de la Norme canadienne 81-102 sur les fonds d investissement; PROJET DE MODIFICATIONS À LA NORME CANADIENNE 31-103 SUR LES OBLIGATIONS ET DISPENSES D INSCRIPTION ET LES OBLIGATIONS CONTINUES DES PERSONNES INSCRITES 1. L article 1.1 de la Norme canadienne 31-103 sur

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ

Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Contribuer de façon durable à l éducation et au succès de nos jeunes LE GUIDE DU DON PLANIFIÉ Table des matières Le don planifié : Une contribution durable à l éducation de nos jeunes 3 Qu est-ce qu un

Plus en détail

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment

Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Le Régime volontaire d épargne-retraite (RVER) du Québec Aperçu du régime d épargne-retraite offert par l employeur dévoilé récemment Voici un résumé du projet de loi n o 80 Loi sur les régimes volontaires

Plus en détail

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents

Assurances véhicules à moteur. Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? Assurance accidents Assurances véhicules à moteur 68 69 Assurance occupants pourquoi est-elle nécessaire? J entends des avis très contradictoires sur la nécessité de l assurance occupants d un véhicule à moteur. En Suisse,

Plus en détail

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget

Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics. Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget Présenté par Michel Sapin, Ministre des finances et des comptes publics Christian Eckert, Secrétaire d État chargé du budget 1 Une reprise de l activité qu il faut conforter La reprise est en cours : +1,0%

Plus en détail

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage

Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Programme «financement» - Partie I Données de cadrage Indicateur n 4 : Évolution de la structure des recettes du régime général et des régimes d assurances sociales des administrations de sécurité sociale

Plus en détail

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 LA PENSÉE À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 Il n y a rien de plus pratique qu une pensée saine. Peu importe les circonstances ou les buts, peu importe où vous vous trouvez ou les problèmes

Plus en détail

Résister aux tentations et aux accusations

Résister aux tentations et aux accusations Résister aux tentations et aux accusations Jésus est venu détruire toute dette Exode 20.17 «Tu ne convoiteras pas!» Satan structure sa dette et travaille avec la tentation essentiellement à travers les

Plus en détail

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C.

CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. CONSEILS DES GOUVERNEURS ASSEMBLEE ANNUELLE 1999 WASHINGTON, D.C. J GROUPE DE LA BANQUE MONDIALE BANQUE INTERNATIONALE POUR LA RECONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT SOCIETE FINANCIERE INTERNATIONALE ASSOCIATION

Plus en détail

Régime de retraite hollandais et la tâche des partenaires sociaux

Régime de retraite hollandais et la tâche des partenaires sociaux A Bratislava, le 8 avril 2010 Régime de retraite hollandais et la tâche des partenaires sociaux M. Tomas Wijffels Union hollandaise des fonds de retraite sectoriels 1 Table de matières Trois piliers du

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? Pour suivre le versement de ma pension d invalidité, j ouvre mon compte sur JE SUIS ACCOMPAGNÉ EN CAS D INVALIDITÉ L'ASSURANCE MALADIE EN LIGNE Pour en savoir plus sur l information

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

LE MARIAGE ET L AMOUR D AMITIÉ DES ÉPOUX

LE MARIAGE ET L AMOUR D AMITIÉ DES ÉPOUX LE MARIAGE ET L AMOUR D AMITIÉ DES ÉPOUX Article paru dans la revue Aletheia, n 20 Père Marie-Dominique Philippe, o.p. Il est facile de constater, et c est peut-être une des fêlures les plus caractéristiques

Plus en détail

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire

1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent mémorisé, c'est le psaume du Berger: dire Titre:JE NE MANQUERAI DE RIEN Texte:PSAUME 23 Thème:La toute suffisance en l'eternel But:Que les croyants augmentent leur confiance en Dieu INTRODUCTION 1. Le Psaume 23 est un psaume bien connu, souvent

Plus en détail

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire

Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire Instance Régionale d Education et de Promotion de la Santé Pays de la Loire «Les ateliers d écriture», Expérimentation d un outil en Education pour la Santé Patrick Berry sociologue chargé de mission IREPS

Plus en détail

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite?

MeDirect. Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous. Comment créer un revenu complémentaire de retraite? MeDirect Gestion de patrimoine en ligne, sur mesure et accessible à tous Comment créer un revenu complémentaire de retraite? Bonjour Chez MeDirect nous pensons que chacun devrait être capable d obtenir

Plus en détail

Emmanuel, Dieu avec nous

Emmanuel, Dieu avec nous Emmanuel, Dieu avec nous Jésus, un homme comme nous, dans une chair de péché Texte : Matthieu 1:18-23 (Ce que croit les Ad7J, p. 103, 55) Connaissez-vous la généalogie de Jésus? Luc 3:31 - Fils de David

Plus en détail

le 31 janvier 2000 Avantages immédiats pour les clients

le 31 janvier 2000 Avantages immédiats pour les clients le 31 janvier 2000 LE GROUPE FINANCIER BANQUE TD RÉAGIT À LA DÉCISION DU MINISTRE DES FINANCES RELATIVEMENT À L ACQUISITION DE SERVICES FINANCIERS CT INC. TORONTO - Le Groupe Financier Banque TD (Bourses

Plus en détail

Historique du coaching en entreprise

Historique du coaching en entreprise Historique du coaching en entreprise Aux Etats-Unis dans les années 80, le coaching des sportifs a beaucoup de succès. L entreprise, soucieuse d une plus grande performance va adapter le coaching afin

Plus en détail

Communication Télépathique Animale

Communication Télépathique Animale Communication Télépathique Animale «Je crois essentiel de jeter un pont entre cette nouvelle perception animiste de la vie et les choses pratiques réalisables dans nos vies quotidiennes. Les animaux ont

Plus en détail