CENTRE SCOLAIRE SAINT-BENOIT SAINT-SERVAIS 54, BOULEVARD D AVROY 4000 LIEGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CENTRE SCOLAIRE SAINT-BENOIT SAINT-SERVAIS 54, BOULEVARD D AVROY 4000 LIEGE"

Transcription

1 CENTRE SCOLAIRE SAINT-BENOIT SAINT-SERVAIS 54, BOULEVARD D AVROY 4000 LIEGE OBJET : CONSTRUCTION SCOLAIRE AVEC L AIDE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE - DOSSIER TRAVAUX D EXTREME URGENCE - INSTALLATION ELECTRIQUE MAITRE DE L OUVRAGE ASBL Centre Scolaire Saint-Benoît Saint-Servais 44, Rue Lambert Le Bègue 4000 LIEGE AUTEUR DE PROJET Benoît MOISE Architecte 16, Rue des Gottes 4051 CHAUDFONTAINE CAHIER SPECIAL DES CHARGES A : CLAUSES ADMINISTRATIVES - SIEC/C52 MODELE D ETAT D AVANCEMENT FORMULAIRE D OFFRE ATTESTATION B : CLAUSES TECHNIQUES C : ANNEXES ADMINISTRATIVES D : METRE RECAPITULATIF CLAUSES TECHNIQUES - Page 1 sur 19

2 B. : CLAUSES TECHNIQUES B.1. : DESCRIPTIONS B.1.1. : OBJET DE L ENTREPRISE B : DEFINITION DE L ENTREPRISE L'entreprise régie par le présent cahier des charges a pour objet la réalisation des installations d'électricité courants forts et faibles dans le cadre général de la transformation de bâtiments scolaires à l Ecole Fondamentale et Maternelle du Centre Scolaire Saint-Benoît Saint-Servais à LIEGE. Les soumissionnaires sont tenus de visiter le site avant de remettre leur offre, de façon à se rendre compte de l'ampleur et des contraintes des travaux et de s'assurer que leur offre contient tous les travaux et fournitures nécessaires à la réalisation complète des installations de la présente entreprise. B : DOCUMENTS A JOINDRE A LA SOUMISSION Les documents suivants doivent être joints à la soumission et engagent le soumissionnaire au même titre que cette dernière. Ils sont signés et datés sous la mention "dressés par le soumissionnaire pour être joints à la soumission de ce jour". - Une liste récapitulative détaillée de tous les documents joints. - Le métré récapitulatif rédigé conformément au modèle annexé au présent cahier spécial des charges. - Un métré détaillé indiquant tous les prix unitaires; il comprendra pour chaque poste la fourniture, la pose, le raccordement et la réception du matériel proposé. - Les caractéristiques techniques du matériel proposé tel que demandé aux divers articles des prescriptions ci-après. - Une liste de références de travaux similaires. CLAUSES TECHNIQUES - Page 2 sur 19

3 B : OFFRE DE BASE Les soumissionnaires respecteront scrupuleusement les clauses et conditions du présent cahier des charges, et ne présenteront pas de variante. Toutes les caractéristiques reprises au présent cahier spécial des charges doivent être respectées pour l établissement de la soumission. Les prix unitaires et forfaitaires indiqués par le soumissionnaire comprennent tous les travaux, suggestions quelconques et fournitures nécessaires à l'exécution complète des travaux ainsi que l'ensemble des prestations relatives aux frais de déplacement, risques, frais généraux, responsabilités, charges diverses et bénéfices. Le soumissionnaire est censé avoir tenu compte dans ses prix, des délais et des conditions particulières d'exécution des ouvrages. Les dépassements en plus ou en moins des quantités réellement exécutées par rapport aux quantités présumées figurant à la soumission ne donneront pas lieu à modification des prix unitaires forfaitaires. B.1.2. : DOCUMENTS REGISSANT L ENTREPRISE En plus des documents indiqués dans les clauses administratives du présent cahier spécial des charges, et dans la mesure où le présent cahier spécial des charges n'y déroge pas, l'entreprise est soumise notamment aux clauses et prescriptions des documents ci-après dont toutes les contraintes sont d une manière générale inclues dans les prix unitaires. Tous ces documents se complètent les uns les autres. Toute contradiction est au bénéfice du Maître de l'ouvrage. Le fait de rappeler soit une prescription d'une norme particulière, soit une norme déterminée, ne réduit en rien l'application intégrale de la norme en général. Les arrêtés et/ou circulaires ministérielles complétant ou modifiant les cahiers des charges généraux et les normes en général sont d'application dans leur édition approuvée un mois avant la date prévue pour l'adjudication. CLAUSES TECHNIQUES - Page 3 sur 19

4 B : NORMES ET REGLEMENTS 1. Le présent cahier des charges a priorité s'il y a contradiction entre ce dernier et les documents suivants, sauf dispositions légales. 2. Le Règlement Général pour la Protection du Travail (notamment le respect des Stipulations de l'art. 54 Quater), 3. Le Règlement Général sur les Installations Électriques et les A.R. le complétant (A.R ) et/ou le modifiant. 4. Le cahier des charges type n 105 du Ministère des Travaux Publics. 5. Le cahier des charges type n 400 dans sa dernière édition ( lorsqu'il y est fait référence au cahier spécial des charges et/ou en l'absence de prescriptions particulières dans celui-ci ). 6. Les Normes belges, Publications et Codes de bonne pratique édités par l'institut Belge de Normalisation. 7. Les spécifications techniques unifiées, présentées par le sigle S.T.S. du C.S.T.C. 8. Les guides techniques (anciennement dénommés Directives communes) pour l Agrément Technique dans la construction. 9. Les règles de bonne pratique. 10. Les règles de l art. 11. La loi sur le bien-être du 4 août La NBN ISO/TR 9527 (août 1995) Construction Immobilière Besoins des handicapés dans le bâtiment lignes directrices pour la conception. 13. Arrêté du gouvernement de la Région wallonne relatif au recyclage obligatoire de certains déchets de construction ou de démolition. 14. L'A.R. concernant la protection incendie (A.R. du 7 juillet modifié par l A.R. du 18 décembre 1996 et l'a.r. du 19 décembre Réglementations en vigueur et plus particulièrement celles reprises au cahier spécial des charges du pouvoir adjudicateur. 16. Les normes et prescriptions étrangères si elles sont prescrites dans le cahier spécial des charges et ce par simple référence de leur indicatif. 17. Les règles du Comité Général des Assureurs Belges contre l'incendie. 18. Les impositions du Règlement Régional d Urbanisme et les impositions particulières des permis éventuels délivrés (d urbanisme, de bâtir, d environnement, d exploitation). 19. Les Règlements particuliers dont l'application est imposée par : -L administration communale de LIEGE. -Les règlements de police de la commune de LIEGE. -La Compagnie de Distribution d'eau -La Compagnie de Distribution du gaz -La Société Distributrice d'énergie Électrique -Le Service régional de Prévention Incendie -Le Comité National pour la Sécurité et l'hygiène dans la construction 20. La conformité C.E. (A.R. du 5 mai 1995) des équipements est exigée. CLAUSES TECHNIQUES - Page 4 sur 19

5 21. Le matériel électrique doit porter la marque de qualité CEBEC (belge); il répondra à l A.R. du 23 mars 1977 modifié par l'a.m. du 4 juillet Le «Règlement technique» le plus récent du «Comité d'études techniques de la production et de la distribution d'électricité en Belgique (C.E.T.), règlement édité par l'union des Exploitations Électriques en Belgique, pour autant qu'il ait au moins 30 jours d'âge au moment de l'annonce de l'adjudication. B : PLANS 1 plan est à considérer comme une annexe au présent cahier spécial des charges. B : BREVETS ET LICENCES L'adjudicataire supporte lui-même et entièrement tous les droits de brevets, licences ou modèles, même pour les appareils ou procédés décrits au présent cahier spécial des charges ; il lui appartient de s'enquérir si les appareils ou systèmes qu'il compte employer sont sujets à de tels droits. B.1.3. : DESCRIPTION DES INSTALLATIONS A REALISER B : PERFORMANCES DES INSTALLATIONS Les équipements, appareils et accessoires, ainsi que les caractéristiques d'exécution ou d'installation qui ne seraient pas explicitement décrits ou indiqués dans les clauses techniques particulières, sont à concevoir par l'entrepreneur de telle façon qu'ils satisfassent aux conditions suivantes : - assurer le parfait fonctionnement des installations auxquelles ils appartiennent dans les conditions de sécurité et de bon fonctionnement; - présenter un aspect irréprochable s'intégrant dans l'ensemble; - faciliter l'utilisation des installations par les usagers; - réduire à un minimum le nombre de pannes et d'incidents éventuels, notamment en excluant des composants présentant un degré de vieillissement accéléré; - permettre des visites aisées de tous les organes et les raccordements ainsi que leur réparation éventuelle, dans des conditions relatives de confort; - permettre un entretien et un nettoyage aisés; - assurer des dépannages rapides; - permettre des modifications et extensions éventuelles sans difficultés techniques importantes. CLAUSES TECHNIQUES - Page 5 sur 19

6 Il doit être entendu que les spécifications, objet du présent Cahier Spécial des Charges ont un caractère général et qu'il appartient aux soumissionnaires d'introduire des propositions aussi complètes que possible de façon à obtenir des conditions optimales tant au point de vue facilité d'exploitation que de sécurité. Tous les équipements entrant dans l'exécution des présentes installations doivent être neufs, de première qualité, de fabrication standard, de marques et fabricants connus et disposant localement d'un service technique et de dépannage organisés ainsi que d'un magasin de pièces de rechange. Les équipements de conception hybride et improvisée sont interdits. Pour tout ce qui concerne les travaux, les dimensions, les modes d assemblage et d'exécution des diverses pièces ou documents et notamment pour les détails d'exécution, l'entrepreneur doit se conformer aux Règles de l'art ainsi qu'aux indications données sur le chantier sans que ceci puisse donner lieu à un supplément de prix ou de délai. Outre les performances générales imposées ci-avant, les installations doivent répondre également aux performances particulières détaillées dans les prescriptions du présent cahier des charges. B : INSTALLATIONS EN GENERAL D une manière générale, les bâtiments sont actuellement alimentés en basse tension ( Tri 220V ) par l Abbaye via le tableau situé dans le couloir. A terme, les bâtiments seront alimentés en basse tension ( Tetra 400V ) par le nouveau raccordement à rue via le tableau maître situé en caves. Avant travaux, l'entreprise effectue un relevé précis des tableaux existants afin de prendre en compte toute l installation existante et ses parties à conserver et celles à renouveler. B.1.4. : BASES ET METHODOLOGIES DE CALCUL DES INSTALLATIONS B : ECLAIRAGE Les calculs des éclairages fonctionnels sont réalisés conformément aux normes NBN L et addendum (principes généraux), NBN L (Eclairage des salles de sports) et NBN EN (Lumière et éclairage - Éclairage des installations sportives), NBN L et addendum, L Les calculs des éclairages de sécurité sont réalisés conformément aux normes NBN ENT 1838 / NBN C / NBN EN CLAUSES TECHNIQUES - Page 6 sur 19

7 Le flux lumineux des lampes est maximum pour les types de lampes considérées et la température de couleur est comprise entre 3000 et 3500 K pour les bureaux et comprise entre 3000 et 4500 K pour les autres locaux. L'uniformité de l éclairement horizontal (E min / E moy) est au moins supérieur à 0,7. L'indice de rendu de couleur est d'au moins 85% minimum. Le facteur de maintenance est pris égal à 0,8. Le rendement minimum des appareils est de 65 % minimum et leur luminance est inférieure au 200 cd/m² dans les deux plans principaux. Toutes les signalisations sont conformes à l'article 54 quater du R.G.P.T. et les pictogrammes indiquant les sorties et les sorties de secours doivent être éclairés par l'éclairage normal et l'éclairage de secours. B : APPAREILLAGE Les puissances liées à la force motrice des installations HVAC sont à confirmer par les divers intervenants avant mise en œuvre du réseau. B : DIMENSONNEMENTS Les canalisations sont dimensionnées en conformité avec les RGIE et les normes et en tenant compte du calibre nominal de la protection ou du compteur et non du réglage de la protection. Le nombre de circuits d'éclairage, au départ du TGBT, est détermine en considérant la puissance maximum des circuits sur base du calibre nominal de la protection chargé à 80 %. Les chemins de câbles et goulottes sont prévus avec une réserve de 20 % en volume dans chaque compartiment. B : PROTECTION ET SELECTIVITE Toutes les protections contre les défauts électriques sont réalisées par disjoncteurs. La sélection des disjoncteurs doit être réalisée de manière à assurer une sélectivité totale tant en surcharge qu'en cas de court-circuit à partir du tableau principal. La protection des personnes contre les contacts indirects est réalisée par dispositifs à courant différentiel résiduel. Le choix de la sensibilité du différentiel est fonction de la résistance de la prise de terre. La sélectivité au déclenchement en protection différentielle doit être réalisée pour assurer la continuité d'exploitation. La sélectivité différentielle doit être ampèremétrique et chronométrique. Les appareils et dispositifs utilisés sont compatibles avec les courants de court-circuit en régime de crête qui pourrait se développer aux endroits concernés. CLAUSES TECHNIQUES - Page 7 sur 19

8 B.1.5. : LIMITES D ENTREPRISE L'entrepreneur a à sa charge exclusive tous les travaux, prestations et fournitures nécessaires pour que les travaux satisfassent aux conditions imposées, aux règles de l'art et permettent une exploitation tout à fait normale de l'immeuble. L'entreprise constitue donc un ensemble qui doit être complet et en parfait état de marche. Le soumissionnaire est donc tenu de prévoir dans son offre : - tout dispositif ou appareil dont l emploi est utile ou nécessaire pour assurer un fonctionnement parfait des installations ; - tous les travaux accessoires qui s'imposent pour achever parfaitement ses installations et respecter ainsi les garanties souscrites ; - rédaction et fourniture de tous les documents d'exécution, soumission de ceux-ci à l'approbation de la direction des travaux, ainsi que la fourniture de ces documents en leur version "as built" c'est-à-dire adaptés selon l'exécution réellement réalisée. - la coordination des plans d'exécution avec la structure du bâtiment et les obstacles existants, ainsi qu'avec ceux des autres corps de métier. - les prestations, fournitures et travaux provisoires pour assurer la continuité de l'exploitation normale du bâtiment. - tous les essais, mesures, mises en service, ainsi que les réceptions règlementaires par un organisme agréé, avec fourniture de procès-verbaux de cet organisme exempts de remarques. - la garantie ainsi que les mises au point, l'entretien et les dépannages pendant la période de garantie. La présente entreprise fournira à la direction des travaux un dossier d'exécution complet reprenant, confirmant et éventuellement complétant tous les passages, percements, réservations ou incorporations nécessaires à son entreprise et dont il lui appartient de vérifier les dimensions. Tous les manquements à ce dossier d exécution qui aura été transmis aux entreprises du gros œuvre et des parachèvements seront à charge de la présente entreprise. La présente entreprise a à sa charge la fourniture et le placement des équipements techniques à incorporer nécessaires à la réalisation de ses installations, ainsi que la fourniture et la pose de tous leurs supports et fixations. Tous les percements d'un diamètre inférieur ou égal à 150 mm sont à charge de la présente entreprise. Dans le cas d'encastrement d'équipements dans les parois, la présente entreprise effectue les entailles dans les parois au moyen d'une disqueuse. Quand c est possible, les tracés verticaux des entailles correspondent aux joints de maçonnerie. Les entailles ou saignées à réaliser dans un élément existant ne peuvent être exécutées qu après accord de la direction des travaux tant sur la nécessité, la localisation et les dimensions que sur les moyens à mettre en œuvre pour l'exécuter. Le ragréage des saignées d'encastrement est effectué par la présente entreprise. CLAUSES TECHNIQUES - Page 8 sur 19

9 Si des tuyauteries, des conduits ou des chemins de câbles traversent des parois en maçonnerie (éventuellement RF), la présente entreprise fournit et place, de façon rigide, des fourreaux ou manchons (éventuellement RF) protégés contre la corrosion et de longueur égale à l'épaisseur des parois y compris leur parachèvement. Le ragréage entre maçonnerie et les fourreaux est à charge de la présente entreprise, ainsi que le ragréage entre les fourreaux et les équipements. A tous les endroits où les installations faisant l'objet de la présente entreprise comportent une jonction avec des ouvrages d'autres entreprises, la présente entreprise a l'obligation d'effectuer les ragréages ou rejointoiements nécessaires. Les produits de ragréage et de rejointoiement et leur mise en œuvre, le fourreau et le manchon éventuel de protection contre le feu sont choisis et placés de façon à restituer à la paroi : - la résistance au feu ou l étanchéité aux flammes et aux fumées ; - l isolation acoustique qu'elle avait avant d'être traversée ou entaillée. Dans tous les cas, les produits de ragréage et de rejointoiement ainsi que leur mise en oeuvre doivent recevoir l'approbation de la direction des travaux et des sociétés concernées par le parachèvement. Après ragréage ou rejointoiement, la finition de la paroi est à charge de l'entreprise de parachèvement Il appartient à la présente entreprise de fournir un dossier d'exécution reprenant tous les éléments de suspension des équipements. Les fixations d'équipements à la structure ne peuvent être cause de "blessures" à celle-ci. Aucune armature ne peut être coupée sans accord écrit de la direction des travaux. Le choix des dispositifs de fixation est déterminé en fonction du type et de la charge de l'équipement à fixer. Les forages sont obligatoirement exécutés par rotation et non par seules vibrations ou percussions. Le produit de scellement et les moyens de fixation sont à soumettre à l'approbation de la direction des travaux et doivent être compatibles avec la structure. Les socles de propreté ou les châssis sous les équipements tels, tableaux électriques du type armoires posées sur le sol sont à charge de la présente entreprise. Dans le cas de socle en béton, ceux-ci sont exécutés par l'entreprise de gros oeuvre sur base des informations fournies par la présente entreprise. Ces socles sont exécutés en béton armé coulé en seconde phase et sont accrochés à la dalle de structure ou à la dalle flottante au moyen de goujons forés dans ces dernières. Les socles de propreté ont au minimum une hauteur de 50 mm au- dessus du niveau fini du sol du local. CLAUSES TECHNIQUES - Page 9 sur 19

10 La présente entreprise comprend : - les démolitions, démontages, enlèvements et évacuations hors site de toutes les parties et pièces des installations existantes qui deviennent inutiles ou superflus dans les installations aménagées, ainsi que le traitement adéquat et réglementaire des déchets. - tous les travaux éventuels de démontage, remontage, constructions, démolitions et remise en état nécessités ou causés par l'introduction de son matériel ou par les démontages et évacuations, de même que tous les frais quelconques de manutention. - la fourniture et le placement des garde-corps, passerelles, escaliers fixes d'accès dans les espaces techniques indispensables pour l'entretien des matériels et la vérification des appareillages de mesure et sécurité satisfaisant aux prescriptions de la notice 1022 S.H.E. 9 de l'association des Industriels de Belgique. La présente entreprise comprend aussi : a) les traitements contre la corrosion, la peinture de protection et de finition à appliquer sur les pièces métalliques en général ; l'attention de l'entreprise est attirée sur l'importance du respect de cette clause dans les choix et protection de matériaux métalliques et des équipements. b) la protection de son matériel et du matériel existant contre les dégradations dues aux intempéries, aux travaux et aux manutentions durant toute la période d'équipement et de parachèvement du bâtiment. c) la protection et le nettoyage des installations existantes et réalisées ; durant le montage et après le montage des installations, l'entrepreneur prend toutes les précautions nécessaires pour éviter autant que possible l'entrée des poussières dans les équipements ; avant la mise en route des installations, il réalise le nettoyage à l'aide d'aspirateurs de type industriel de tous les appareillages que constitue son entreprise. CLAUSES TECHNIQUES - Page 10 sur 19

11 B.2. : PRESCRIPTIONS B.2.1. : TABLEAUX B : TABLEAUX PRINCIPAUX Les travaux comprennent toutes les opérations d adaptation des tableaux au nouveau raccordement électrique, toutes les opérations de répartition des phases et de réorganisation des différents circuits existants et toutes les opérations nécessaires pour l indispensable mise en conformité de l installation. A priori, et sauf spécifications ci-dessous, les tableaux sont censés être conformes et sont donc conservés dans leurs composants principaux : - l armoire en polyester, - le jeu de barres, - les plaques de protection, - les bornes de raccordement, - les presse-étoupes. La filerie est à réorganiser, la mise à la terre est à contrôler, et les protections ( interrupteurs différentiels et disjoncteurs magnétothermiques ) sont à contrôler après réorganisation des circuits. A l exception des éléments repris ci-dessous, tableau par tableau, le travail ne comprend pas les compléments et les remplacements éventuels de matériel ; ils sont repris dans les postes B et B ci-après. Tableau principal rez du hall bâtiment A ( armoire simple ) : - décompteur à récupérer, - capteurs de courant à récupérer, - horloge interne à réintégrer dans un nouveau petit coffret intérieur, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer - schéma général à établir et à fournir. Tableau principal entresol bâtiment B ( double armoire ) : - décompteur à récupérer, - goulotte à installer, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer, - schéma général à établir et à fournir CLAUSES TECHNIQUES - Page 11 sur 19

12 Tableau principal du gymnase ( armoire simple ) : - interrupteur général à supprimer, - goulottes à installer, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer, - schéma général à établir et à fournir. Mesurage : à la Pièce. Concerne : Tableau principal rez du hall bâtiment A, Tableau principal entresol bâtiment B, Tableau principal du gymnase. B : TABLEAUX SECONDAIRES Les prescriptions relatives aux tableaux principaux ci-dessous sont entièrement d application ; les travaux comprennent toutes les opérations d adaptation des tableaux, toutes les opérations de répartition des phases et de réorganisation des différents circuits existants et toutes les opérations nécessaires pour l indispensable mise en conformité de l installation. A l exception des éléments repris ci-dessous, tableau par tableau, le travail ne comprend pas les compléments et les remplacements éventuels de matériel ; ils sont repris dans les postes B et B ci-après. Tableau chaufferie pour régulation : - câble existant à contrôler pour tableau futur du chauffagiste. Tableau chaufferie pour alimentation chaudières : - câble existant à contrôler pour tableau futur du chauffagiste. Tableau cave : - renouvellement complet avec conservation des circuits existants, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer, - schéma général à établir et à fournir. Tableau classe informatique, 1 étage, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer, - schéma général à établir et à fournir. CLAUSES TECHNIQUES - Page 12 sur 19

13 Tableau classe 302, 3 étage. - renouvellement complet avec conservation des circuits existants, - deux prises à supprimer, - nouvelles plaques signalétiques de tous les circuits à installer, - schéma général à établir et à fournir. Mesurage : à la Pièce. Concerne : Tableaux chaufferie, Tableau cave, Tableau classe informatique, 1 étage, Tableau classe 302, 3 étage. B : PROTECTIONS Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour le remplacement des protections ( interrupteurs différentiels et disjoncteurs magnétothermiques ) insuffisantes ou non-conformes déterminées après répartition des phases et réorganisation des circuits. Le travail comprend également l évacuation des décombres en dehors du chantier. Mesurage : à la Pièce, en Q.P. Concerne : les protections éventuellement à remplacer dans les tableaux secondaires B : VERIFICATIONS, CONTRÔLES ET TESTS Le travail comprend les prestations horaires sur chantier nécessaires pour les vérifications, les contrôles et les tests à effectuer sur l installation existante de manière à en faire un état des lieux précis, ainsi que les prestations horaires pour le placement du matériel requis par les carences de l installation existante, en complément ou en remplacement de l existant. Mesurage : à l Heure, en Q.P. Concerne : l état des lieux de l installation générale existante, et le placement du matériel repris aux postes B ci-avant et B ci-après. CLAUSES TECHNIQUES - Page 13 sur 19

14 B : AUTRES MATERIELS Le travail comprend la fourniture sur chantier du matériel divers requis par les carences de l installation existante, en complément ou en remplacement de l existant. Il s agit de matériel standard, correctement déterminé pour son intégration dans l installation existante, et dont les échantillons sont à faire approuver par l architecte avant exécution : - tubes Tth gris renforcés non propagateurs de flamme, fixations et accessoires compris, - petits coffrets avec fusibles à ajouter en cas de changement de section de fils, - boîtes de dérivation en pose encastrée, - boîtes de dérivation avec embase en pose apparente, - prises avec terre en pose encastrée, - prises avec terre avec embase en pose apparente, - interrupteurs unipolaires en pose encastrée, - interrupteurs unipolaires avec embase en pose apparente, - interrupteurs bipolaires en pose encastrée, - interrupteurs bipolaires avec embase en pose apparente, - interrupteurs deux directions en pose encastrée, - interrupteurs deux directions avec embase en pose apparente, - presse-étoupes en entrée des prises et des interrupteurs, - pictogrammes réglementaires à apposer sur les tableaux, - plexiglas de protection de luminaires existants. Mesurage : à la Pièce, en Q.P., selon type de matériel. Concerne : le matériel déterminé après l état des lieux général de l installation existante. CLAUSES TECHNIQUES - Page 14 sur 19

15 B.2.2. : ALIMENTATIONS B : CÂBLES Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour la pose de câbles d alimentation, en pose apparente non isolée sur un chemin de câbles repris au poste B où ils sont fixés tous les mètres au moyen d attaches communes en plastique, en pose encastrée pour les traversées de parois ou en pose apparente isolée sous tube Tth gris renforcé non propagateur de flamme en dehors des traversées de parois repris au poste B Mesurage : au Mct, en Q.P., selon type de câble et selon nombre et section des fils constitutifs. Concerne : - les câbles EXVB, de section 4x10², d alimentation des 3 tableaux principaux à partir du tableau maître situé en cave, - les câbles XVB, de section 3x10², en remplacement de câbles existants dans l installation existante. B : CHEMINS DE CÂBLES Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour le placement de chemins de câbles de largeur 10 cm, et de hauteur 6 cm, en tôles perforées d acier galvanisé, ainsi que de toutes les pièces spéciales d angle en L ou en T réalisées dans la même tôle pleine. Le travail comprend également tous les accessoires nécessaires et toutes les fixations par le dessus au moyen de traverses et d équerres de suspente ou de fixation latérale en acier galvanisé. D une manière générale, les échantillons sont à faire approuver par l architecte avant exécution ; le travail comprend également la protection des ouvrages périphériques, ainsi que toutes les finitions, ragréages et sujétions requises. Mesurage : au Mct, en Q.P. Concerne : le chemin de câbles en cave. CLAUSES TECHNIQUES - Page 15 sur 19

16 B : TRAVERSEES DE PAROIS ET RESSERRAGES RF Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour la réalisation des traversées de paroi du compartimentage RF des bâtiments par les câbles électriques. Ces traversées de paroi se font au moyen de manchettes coupe-feu, adaptées à l épaisseur de la paroi traversée, composées d une gaine rigide et d un matériau dilatant qui veille à l obturation en cas d incendie ; le resserrage de cette manchette dans la maçonnerie se fait au moyen d un mortier également coupe-feu. Mesurage : à la Pièce, en Q.P. Concerne : le passage des câbles à travers les parois du compartimentage RF des bâtiments. B : ALIMENTATIONS EXISTANTES A CONSERVER Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre relatives à la fixation et à la protection des câbles existants à conserver en pose apparente qui ne seraient pas correctement isolés sous tube Tth gris renforcé non propagateur de flamme en dehors des traversées de parois. Le travail ne comprend pas les réparations et ragréages de plafonnage. Mesurage : au Mct, en Q.P. Concerne : la fixation et la protection des câbles existants à conserver. B : ALIMENTATIONS EXISTANTES A SUPPRIMER Le travail comprend les prestations horaires sur chantier pour l élimination des alimentations existantes que l état des lieux général de l installation aura déterminées comme obsolètes ou non-conformes. Le travail ne comprend pas les réparations et ragréages de plafonnage ; il comprend cependant l évacuation des décombres en dehors du chantier. Mesurage : à l Heure, en Q.P. Concerne : les prestations horaires relatives à l élimination des câbles existants à supprimer CLAUSES TECHNIQUES - Page 16 sur 19

17 B.2.3. : APPAREILS B : APPAREILS D ECLAIRAGE POUR SALLE DE SPORT Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour le renouvellement d une installation complète et en ordre de marche ( luminaires et leurs supports, starters et ballasts électroniques, câblages, tubages, commandes par boutons poussoirs ) pour l éclairage du gymnase. Les appareils existants, et leur alimentation, sont à supprimer et à évacuer. Les appareils sont du type apparent équipé d une grille en aluminium satiné, renforcée de tiges en acier destiné à l éclairage de salles de sport ; ils ont les caractéristiques suivantes : - L 1550 ; B 312 mm, - la base est en tôle d acier, avec bord de finition à 45, émaillée en blanc, - le bloc optique est formé de réflecteurs longitudinaux en aluminium satiné et anodisé et de lamelles transversales en acier laqué en blanc, - l angle de défilement est de 30, - le bloc optique est basculant sur charnières à ressort, - l ensemble est conforme à la DIN pour les salles de sport, - le ballast est de type électronique à haute fréquence pour allumage rapide, - les deux lampes dont de type T26 de 58W. Le travail comprenant également tous les accessoires nécessaires et toutes les fixations, et les appareils étant placés sur le côté des colonnes principales en lamellé-collé, le travail comprend également la fourniture et le placement des supports métalliques destinés à les orienter de manière idéale ; ces supports seront peints de couleur blanche et seront suffisamment solides de manière à avoir au minimum la même résistance aux chocs que les luminaires. Les câbles répondent aux critères des canalisations de la catégorie F2 de la NBN C ; ils sont de type XVB en pose apparente isolée sous tube Tth gris renforcé non propagateur de flamme. Les boutons poussoirs sont d un calibre de 10 A ; ils sont équipés d une lampe de repérage fonctionnant lorsque le circuit qu ils desservent n est pas allumé ; ils sont en matière isolante, moulée, renforcée, du type hermétique IP44 minimum ; ils sont placés en pose apparente à hauteur 1,8 m. D une manière générale, les échantillons sont à faire approuver par l architecte avant exécution ; le travail comprend également la protection des ouvrages périphériques, ainsi que toutes les finitions, ragréages et sujétions requises. CLAUSES TECHNIQUES - Page 17 sur 19

18 Mesurage : à la Pièce, en Q.P. Concerne : le renouvellement des luminaires de la salle de sport. B : APPAREILS D ECLAIRAGE DE SECOURS Le travail comprend toutes les fournitures et mises en œuvre pour le placement d une installation complète et en ordre de marche ( luminaires et leurs supports, câblages et tubages ) pour l éclairage de secours en caves qui doit toujours être opérationnel lors d une coupure de courant locale ou générale. Les appareils sont du type bloc autonome non permanent IP41 classe II ; ils ont les caractéristiques suivantes : - L 387 ; B 167 mm, - le bloc optique est monté en pose apparente sur une patère débrochable, - le bloc optique est équipé d un accumulateur NiCd avec témoin de charge par LED verte, et d un test lampe de secours par bouton-poussoir sous le diffuseur, - le test automatique de la fonction de secours est hebdomadaire, - le test automatique de l autonomie de la batterie est trimestriel, - l ensemble est conforme à la NBN C , - la lampe est de type fluorescent 8W ( 250 Lumens ). Le travail comprend également tous les accessoires nécessaires et toutes les fixations. Les câbles répondent aux critères des canalisations de la catégorie F2 de la NBN C ; ils sont de type XVB en pose apparente isolée sous tube Tth gris renforcé non propagateur de flamme, ou en pose apparente non isolée sur chemin de câbles où ils sont fixés tous les mètres au moyen d attaches communes en plastique. D une manière générale, les échantillons sont à faire approuver par l architecte avant exécution ; le travail comprend également la protection des ouvrages périphériques, ainsi que toutes les finitions, ragréages et sujétions requises. Mesurage : à la Pièce, en Q.P. Concerne : les appareils de secours en cave sur le chemin vers le nouveau raccordement à rue. CLAUSES TECHNIQUES - Page 18 sur 19

19 B : APPAREILS EXISTANTS A CONSERVER Le travail comprend toutes les opérations de contrôle, de vérification et d adaptation au nouveau raccordement électrique des appareils existants à conserver de manière à obtenir une installation de chauffage de la salle de sport complète et en ordre de marche. Le travail comprend également le renouvellement des câbles d alimentation répondant aux critères des canalisations de la catégorie F2 de la NBN C ; ils sont de type XVB en pose apparente isolée sous tube Tth gris renforcé non propagateur de flamme ; le travail ne comprend cependant pas de remplacement ou de renouvellement de tout ou partie des pièces des aérothermes. Mesurage : à la Pièce. Concerne : l adaptation des deux aérothermes conservés du gymnase. CLAUSES TECHNIQUES - Page 19 sur 19

ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES. 1-2 En particulier : 1-2 Choix des équipements-appareillages. 1-3 Protection contre la corrosion

ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES. 1-2 En particulier : 1-2 Choix des équipements-appareillages. 1-3 Protection contre la corrosion ELECTRICITE 1/ TEXTES REGLEMENTAIRES L'ensemble des Installations doit répondre aux prescriptions et spécifications des textes des normes qui a pour but de définir les conditions de fourniture et de pose

Plus en détail

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION

DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION DOCUMENT TECHNIQUE UNIFIÉ N 70.1 DECEMBRE 1980 INSTALLATIONS ELECTRIQUES DES BATIMENTS A USAGE D HABITATION CAHIER DES CLAUSES SPECIALES ETABLI PAR LE GROUPE DE COORDINATION DES TEXTES TECHNIQUES Ce document

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 : ELECTRICITE (CCTP) Accord-cadre concernant les

Plus en détail

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température

L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température PRESENTATION DU PROJET L objectif du projet est la mise en oeuvre d une chaudière à granulés bois et d un plancher chauffant à basse température 1 - ETENDUE DE LA PRESTATION Les travaux concernent la conception

Plus en détail

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA

Dossier de Consultation des Entreprises. Réfection de la terrasse de la cour de l Institut Supérieur de Mécanique de Paris SUPMÉCA Dossier de Consultation des Entreprises Réfection de la terrasse de la cour de l Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P. 1 GÉNÉRALITÉS... 2 1.1 OBJET DES TRAVAUX... 2 1.2 CLASSEMENT DE L ÉTABLISSEMENT...

Plus en détail

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS

CREDIT MUNICIPAL DE PARIS MAÎTRE DE L OUVRAGE CREDIT MUNICIPAL DE 75004 - OPERATION AMENAGEMENT DE DEUX SALLES INFORMATIQUES DOCUMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT 8 TRAVAUX DE CLIMATISATION DOSSIER

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE

TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE TRAVAUX DE RÉNOVATION DE LA SALLE DES FETES A AUBERVILLE-LA-CAMPAGNE COMMUNE DE PORT-JÉRÔME-SUR-SEINE LOT N 2: REMPLACEMENT DE LUMINAIRES Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

Département du Pas-de-Calais. Commune d Haillicourt. Eglise Notre-Dame. Restauration

Département du Pas-de-Calais. Commune d Haillicourt. Eglise Notre-Dame. Restauration Département du Pas-de-Calais Commune d Haillicourt Eglise Notre-Dame Dossier de Consultation des Entreprises Cahier Des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) LOT N VII : ELECTRICITE Novembre 2010

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin

Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin Cahier des Clauses Techniques Particulières Commun (C.C.T.P.C.) Remplacement de la canalisation de gaz du stade Jean Bouin 11.028 T MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX 1 OBJET DU MARCHE Le présent cahier des clauses

Plus en détail

Rénovation de la toiture terrasse du bâtiment central de l'ex-ifsi ÉTANCHÉITÉ

Rénovation de la toiture terrasse du bâtiment central de l'ex-ifsi ÉTANCHÉITÉ ÉTANCHÉITÉ 1. GENERALITES 1.1. NORMES ET REGLEMENTATION Les travaux faisant l objet du présent lot devront, tant en ce qui concerne la qualité des matériaux, leur provenance, leurs caractéristiques normalisées

Plus en détail

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT

RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT RAPPELS ET PRESCRIPTIONS INSTALLATIONS DE BRANCHEMENT Local technique électrique : Le local technique devra respecter les dimensions prescrites ci-dessous, être équipé d un point lumineux et d une porte

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 5 ELECTRICITE ECONOMISTE:

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES LOT 2 : COUVERTURE ÉTANCHÉITÉ CCTP LOT2 COUVERTURE / ETANCHEITE - page 1 LOT 2 COUVERTURE / ETANCHEITE ARTICLE 1 CONSISTANCE DES TRAVAUX... 3 2.01 Réfection

Plus en détail

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes

JCS DCE. Construction de 26 logements individuels & intermédiaires. JCS architectes JCS ARCHITECTES Commune de Jarville - Meurthe & Moselle Construction de 26 logements individuels & intermédiaires Rue Joseph Piroux date : 04/03/2011 format : éch : Lot 08 Peinture Maîtrise d'ouvrage Société

Plus en détail

TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1. 4.1. Généralités 1. 4.2. Bases de calcul et performances 1

TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1. 4.1. Généralités 1. 4.2. Bases de calcul et performances 1 TAABLE DES MATIERES Annexe D-12 TABLE DES MATIERES 4. RÉSEAUX DE DISTRIBUTION SECONDAIRE 1 4.1. Généralités 1 4.2. Bases de calcul et performances 1 4.3. Canalisations électriques 2 4.3.1. Généralités

Plus en détail

PUISSANCES FORFAITAIRES

PUISSANCES FORFAITAIRES PUISSANCES FORFAITAIRES Règles de prélèvement d'énergie électrique sans comptage de systèmes LED éclairage public raccordés sur le réseau du GRD et méthode de mesure de la puissance forfaitaire C4/15-05/2014

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHÉ PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Remplacement d une chaudière dans le bâtiment n 4 du centre de Rennes d AGROCAMPUS OUEST PROCEDURE ADAPTEE (Articles 26.2 et 28 du code

Plus en détail

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P.

DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P. DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES VILLE DE MOULINET C A H I E R D E S C L A U S E S T E C H N I Q U E S P A R T I C U L I E R E S ( C. C. T. P. ) MAITRE DE L OUVRAGE : VILLE DE MOULINET MAITRE D ŒUVRE :

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières Consultation d entreprises Procédure adaptée article 28 du CMP Cahier des Clauses Techniques Particulières Installation de chauffage de l église de Kunheim Remplacement du générateur d air Date limite

Plus en détail

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de

Les entreprises pourront éventuellement sous leur responsabilité présenter des variantes avec du matériel de 18.1 GÉNÉRALITÉS DE CONSISTANCE ET DE DESCRIPTION DE TRAVAUX 18.1.1 Préambule Ce CCTP fait partie intégrante de l'ensemble du CCTP comportant les Prescriptions Communes TCE et 19 lots dont le présent lot

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

CCTP Système de Sécurité Incendie

CCTP Système de Sécurité Incendie UNAF 26 place Saint Georges 75009 Paris IMMEUBLE DE BUREAUX 26 place Saint Georges 75009 Paris REMPLACEMENT DE L EQUIPEMENT D ALARME B.E.T. PREVENTION INCENDIE INGENIERIE MAÎTRISE D ŒUVRE 52 rue Jacques

Plus en détail

CONSTRUCTION DES NOUVELLES TRIBUNES - DCE MAIRIE de Saint-Sulpice sur Lèze - Août 2013 LOT 03 ELECTRICITE

CONSTRUCTION DES NOUVELLES TRIBUNES - DCE MAIRIE de Saint-Sulpice sur Lèze - Août 2013 LOT 03 ELECTRICITE LOT 03 ELECTRICITE page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot ELECTRICITE pour la construction des nouvelles tribunes

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50

FICHE TECHNIQUE n FTS/80/02-A. Compteurs d'eau froide DN 50 Fédération belge du Secteur de l'eau association sans but lucratif Rue Colonel Bourg, 127 BE - 1140 Bruxelles TVA: BE-0407.781.169 Tel: + 32 (0)2 706 40 90 - Fax: + 32 (0)2 706 40 99 E-mail: info@belgaqua.be

Plus en détail

TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES

TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES LYCEE DE L ALBANAIS Rue du Lycée BP 102 74152 RUMILLY CEDEX TRAVAUX D AMENAGEMENT INTÉRIEUR DE LA PLATEFORME STI2D CAHIER DES CHARGES Lot N 03 ELECTRICITE Beauquier architectes 2, Avenue d'aléry - 74000

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESSIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 10 - METALLERIE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE

Plus en détail

C.C.A.P. (cahier des clauses administratives particulières)

C.C.A.P. (cahier des clauses administratives particulières) COMMUNE DE LE PERCY 38 930 tél : 04 76 34 46 04 - fax : 04 76 34 46 04 Mail : mairielepercy@wanadoo.fr REFECTION DE LA COUVERTURE DE L ANCIEN BÂTIMENT CUMA C.C.A.P. (cahier des clauses administratives

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public

BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public VILLE DE FUMAY Opération : Aménagement de la place Aristide Briand BORDEREAU DES PRIX Lot 3 : Éclairage public Bordereau des Unitaires LOT 3 Sommaire POSTES GENERAUX... 4 Installation de chantier... 4

Plus en détail

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2

C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 C.C.T.G. SOMMAIRE DESCRIPTION DES OUVRAGES ARTICLE 100 CHAMP D APPLICATION 2 ARTICLE 101 DEFINITION DES TRANCHES 2 ARTICLE 102 DESCRIPTION DES TRAVAUX 2 ARTICLE 103 CONSISTANCE DES TRAVAUX 2 ARTICLE 104

Plus en détail

Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique

Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique VILLE DE BRUAY SUR L ESCAUT Transformation et aménagement d un terrain de football en gazon naturel en gazon synthétique Maîtrise d œuvre D.C.E. Dossier de Consultation des Entreprises Mai 2013 B.P.U.

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME

MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME MAITRE D OUVRAGE COMMUNE DE LE BONHOMME - 68650 RENOVATION DES SANITAIRES DE LA SALLE DES FETES CREATION D UNE RAMPE D ACCESIBILITE 68650 LE BONHOMME - LOT 05 FAIENCE CONCEPTION MAITRISE D ŒUVRE Jean-

Plus en détail

SECTION 16428-A TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum

SECTION 16428-A TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION TYPE CMP-A1 800 ampères maximum/600 V c.a. maximum PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.01 PORTÉE A. L'Entrepreneur devra fournir et installer, lorsque indiqué sur les dessins, un

Plus en détail

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf

DPGF ELE LOT 11 MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE V I L L E D E G R E N A Y ALPES STRUCTURES: BET STRUCTURES. ESTB: BET CVC ELEC CF cf V I L L E D E G R E N A Y MEDIATHEQUE ESTAMINET 62 GRENAY DCE DPGF ELE LOT 11 JUIN 2012 ELE03 Maîtrise d Ouvrage :Ville de Grenay APD: http://www.richardschoeller.eu/2011/10/21/mediatheque-estaminet-degrenay/

Plus en détail

RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX COMMUNE DE BARJOLS Place Capitaine Vincens 83670 BARJOLS RENOVATION DE DEUX COURTS DE TENNIS MUNICIPAUX QUARTIER «LES TOURTOUIRES» N de marché D - CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Descriptif Commercial

Descriptif Commercial Descriptif Commercial Date // 02 Juillet 2013 1. GENERALITES Le projet consiste en la construction à Redange-Sur-Attert, am Fraesbich, d un bâtiment comprenant des surfaces de hall et de bureaux pour une

Plus en détail

LOT N 1 STRUCTURE COUVERTE

LOT N 1 STRUCTURE COUVERTE VILLE DE SAINTE GENEVIEVE DES BOIS CONSULTATION POUR 1 LOT COMPORTANT : UN CHAPITEAU POUR LES 9 èmes FlORALIES MOIS DE JANVIER 2014 CAHIER DES CHARGES ET DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 1 STRUCTURE

Plus en détail

Mise en sécurité des ascenseurs mus électriquement

Mise en sécurité des ascenseurs mus électriquement GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 21 mars 1995 ITM-CL 82.1 Mise en sécurité des ascenseurs mus électriquement Prescriptions de sécurité types Les présentes prescriptions comportent 10 pages Sommaire

Plus en détail

Electricité et câblage de l immeuble

Electricité et câblage de l immeuble FICHE TECHNIQUE Electricité et câblage de l immeuble 2 4 5 CONNAÎTRE > Le réseau électrique > Les réseaux téléphoniques et de télévision REGARDER > La prise de terre > Les gaines techniques > Les installations

Plus en détail

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition.

GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. et accessoires de finition. 87045 LIMOGES Cedex Téléphone : 05 55 06 87 87 Télécopie : 05 55 06 88 88 GOULOTTES GTL 13 & 18 mod. SOMMAIRE PAGES 1.Gamme 1 à 3 2.Fonctionnalités 4 3.Mise en œuvre GTL 5 à 6 4.Accessoires 7 à 10 5.Mise

Plus en détail

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds

Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux - plafonds 1392 S F Service public fédéral Intérieur Direction générale Sécurité et Prévention Conseil supérieur de la sécurité contre l'incendie et l'explosion Suggestion CS/1392/ 11 007 Stabilité au feu des faux

Plus en détail

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES

Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Cahiers des clauses techniques particulières C.C.T.P. VOIRIES LIVRE 1 TRAVAUX PREPARATOIRES Direction des Routes et des Transports Novembre 2011 Livre 1 Novembre 2011 Page 2/11 Sommaire Chapitre 1. 1 :

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Aménagement d une salle de cours de l'ira Structure et mobilier de l auditorium : CCTP MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant

Plus en détail

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON

Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON Réorganisation et Extension du groupe scolaire À BRETTEVILLE SUR ODON NOVEMBRE 2014 Maîtrise d ouvrage MAIRIE DE BRETTEVILLE SUR ODON Avenue de Woodbury 14 760 Bretteville sur Odon Maîtrise d œuvre L2

Plus en détail

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18

Appel à propositions n PTD/10/071 Annexe I, page 18 Annexe I, page 18 23 INSTALLATIONS ELECTRIQUES 237 237.7 SYSTEME ANTIVOL POUR BIBLIOTHEQUE 1. GENERALITES Cet appel à propositions comprend la fourniture, le montage, le raccordement et la mise en service

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. Maître d'ouvrage. Objet de la consultation

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES. Maître d'ouvrage. Objet de la consultation CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Maître d'ouvrage Voies Navigables de France Direction Interrégionale Centre-Est Objet de la consultation Canal de Briare Création de limnigraphes et modification du

Plus en détail

CCTP. LOT 2 : Toiture. RENNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE MASSIEUX. Place de l Eglise 01600 Massieux

CCTP. LOT 2 : Toiture. RENNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE MASSIEUX. Place de l Eglise 01600 Massieux CCTP LOT 2 : Toiture. RENNOVATION ÉNERGÉTIQUE DE LA SALLE POLYVALENTE MAIRIE DE MASSIEUX Place de l Eglise 01600 Massieux SIRET : 21010238000032 Téléphone : 04 78 98 00 43 Télécopie : 04 78 98 38 76 E-mail

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes. mardi 20 octobre 2009

DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes. mardi 20 octobre 2009 DOSSIER DCE CCTP Cahier des Prescription communes mardi 20 octobre 2009 LOT N 002 CAHIER DES PRESCRIPTIONS COMMUNES mardi 20 octobre 2009 1/7 1 Liste des corps d états Lot 001 Cahier des charges particulières

Plus en détail

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX

Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX Commune de Chambly CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES REMPLACEMENT DE VOLETS DANS BATIMENTS COMMUNAUX 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3 1.3 DELAIS D EXECUTION...3

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT DE L'ARDECHE MAITRISE D'OUVRAGE : COMMUNE DE FLAVIAC PLACE JEAN JAURES PRO DCE LOT N 8 ELECTRICITE - CHAUFFAGE ELECTRIQUE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - CCTP - ARCHITECTE BUREAU

Plus en détail

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 C.C.T.P Lot n 4 : PEINTURE Page 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES : 1.1 Présentation du projet 1.2 Présentation de l offre 1.3 Connaissance des lieux 1.4 Documents

Plus en détail

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE

CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL FORFAITAIRE Maître d'ouvrage Mai 2012 Mairie de Portes lès Valence Place de la République 26 800 PORTES lès VALENCE CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Extension des Vestiaires Hommes au CTM de Portes lès Valence LOT N 4 ELECTRICITE

Plus en détail

MAIRIE DE VALMONDOIS. CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE

MAIRIE DE VALMONDOIS. CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE MAIRIE DE VALMONDOIS CCTP Lot n 01 EPMR CREATION D UN ELEVATEUR POUR PERSONNE A MOBILITE REDUITE «Foyer Honoré Daumier» Chemin Bescherelle 95760 VALMONDOIS CCTP EPMR Mairie de Valmondois / Antares Conseil

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) COMMUNE DE CLOYES-SUR-LE-LOIR DEPARTEMENT D EURE-ET-LOIR ARRONDISSEMENT DE CHÂTEAUDUN DEPOSE D UN ASCENSEUR EXISTANT ET INSTALLATION D UN ASCENSEUR BASSE VITESSE DE TYPE ELEVATEUR EN GAINE CLOISONNEE MARCHE

Plus en détail

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises

MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises MAPA N 01 2015 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Extension du réseau de chauffage de l hôtel d entreprises PROCEDURE ADAPTEE ART 28 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MAITRE D'OUVRAGE COMMUNAUTE

Plus en détail

CHAPITRE I : GENERALITES

CHAPITRE I : GENERALITES CHAPITRE I : GENERALITES 1.01 ETENDUE DES TRAVAUX : 1.01.1 Prestations prévues au présent lot Le présent CCTP a pour objet de définir l'exécution des travaux de charpente bois. - Création de charpente

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15.

VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE. Marché N 15. VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) TRAVAUX DE REHABILITATION DE L'ECOLE DE MUSIQUE Marché N 15.018T Lot unique : Peinture SOMMAIRE 1 - GENERALITES 1.1 Objet du marché

Plus en détail

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS

COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS . COMMUNE DE SELLES SAINT DENIS REHABILITATION ET REMISE AUX NORMES D UNE BOUCHERIE- CHARCUTERIE 41 300 SELLES SAINT DENIS Lot 07 Electricité VMC Eclairage de sécurité Cabinet BOITTE 10, rue de la Tour

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE MONTLUEL CONCEPTION-FABRICATION-LIVRAISON D UN BATIMENT MODULAIRE MARCHE DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES La procédure de consultation utilisée

Plus en détail

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf

Lot 6 : ÉLECTRICITÉ CF et cf Rédacteur du document: AS2A - Agence Stéphany Alvernhe Architecture 24, Rue Albert Camus 81 400 CARMAUX Ref consultation : 2015-007 Maître d'ouvrage : ÉCOLE DES MINES ALBI-CARMAUX Campus Jarlard - 81000

Plus en détail

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE

Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P. (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE Rénovation des logements de Griffeuille 2012 2014 C.C.T.P (Cahier des clauses techniques particulières) LOT 2 CHAUFFAGE SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 ÉTENDUE DES TRAVAUX REGLEMENTATIONS NORMES... 3 1. Étendue

Plus en détail

SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES

SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 ECF/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES VILLE DE BELFORT MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Pouvoir adjudicateur VILLE DE BELFORT Hôtel de Ville et de la Communauté d'agglomération Place d'armes - 90020 BELFORT

Plus en détail

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment

CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS. Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment VILLE DE CARBON-BLANC SERVICE TECHNIQUE et URBANISME CHATEAU BRIGNON FABRIQUE D AUTEURS Marché public de maîtrise d œuvre Mission de base Réutilisation ou réhabilitation d ouvrage de bâtiment CAHIER DES

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières Cahier des clauses techniques particulières Remplacement des chaudières pour la Mairie, l école Roger Salengro et le Gymnase Raymond Joly, ainsi que le remplacement du générateur d air chaud au gymnase

Plus en détail

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées

Accord-cadre concernant les petits travaux d entretien et les réparations courantes au profit de l Inserm ADR Paris VII et de ses unités rattachées Administration Déléguée Régionale Paris VII Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT N 2 : PLOMBERIE- SANITAIRE (CCTP) Accord-cadre concernant

Plus en détail

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4)

Note d'information. Gestionnaire de réseaux. Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) Gestionnaire de réseaux Note d'information Armoire de distribution de chantier selon DIN EN 61439-4 (VDE 0660-600-4) CREO01-5042_v1-FR-072015 Les armoires de distribution de chantier, ci-après appelé en

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Maitre d Ouvrage : Lycée Ella Fitzgerald 4, route départementale 502 69 560 Saint Romain en Gal Maître d'œuvre : Z.A des Lats 14 A, rue du Pont d Arthaud 69 510 Messimy Remplacement d une chaudière gaz

Plus en détail

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes

et les parties, articles ou paragraphes des principales normes d installation contenant les modalités pratiques d application de ces principes ANNEXE III Tableau de correspondance entre les articles R.4215-3 à R.4215-13 exprimant les principes généraux qui s appliquent à la conception et à la réalisation des installations électriques et les parties,

Plus en détail

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE

CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE CAP PRÉPARATION ET RÉALISATION D OUVRAGES ÉLECTRIQUES SESSION 2015 ÉPREUVE EP1 COMMUNICATION TECHNIQUE DOSSIER TECHNIQUE Tous les documents sont à rendre en fin d épreuve. Le dossier sujet est le dossier-réponse.

Plus en détail

Lot N 05 ELECTRICITE

Lot N 05 ELECTRICITE MAITRE D OUVRAGE LOGEHAB 18 rue Blatin 63000 CLERMONT FERRAND Pavillons TERRAIL RENOVATION EXTERIEURE DES BATIMENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières C.C.T.P Lot N 05 ELECTRICITE 27/03/2015 MAÎTRE

Plus en détail

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 5 ELECTRICITE/VENTILATION

RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. CCTP Août 2008 LOT 5 ELECTRICITE/VENTILATION RENOVATION DES SANITAIRES DU COLLEGE JULES VERNE. ROSIERES EN SANTERRE CCTP Août 2008 LOT 5 ELECTRICITE/VENTILATION SOMMAIRE CHAPITRE I - GENERALITES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DES TRAVAUX...3 ARTICLE 2 DEFINITION

Plus en détail

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire

Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Cahiers des charges pour la mise en conformité électrique et divers travaux de maçonnerie dans le Bâtiment du Secours Populaire Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique, divers travaux

Plus en détail

SECTION 16428-C TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum

SECTION 16428-C TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION. TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum TABLEAUX COMMERCIAUX BASSE TENSION TYPE Pow-R-Line C 400A À 2500A, 18 de Profond / 600 V c.a. maximum PARTIE 1 GÉNÉRALITÉS 1.01 PORTÉE A. L'Entrepreneur devra fournir et installer, lorsque indiqué sur

Plus en détail

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS

ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 1 REGLEMENT DE SECURITE DE BRUSSELS EXPO ELECTRICITE PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA SECURITE DE L EQUIPEMENT ELECTRIQUE DES STANDS DANS LES SALONS 4.1 INTRODUCTION Ces prescriptions ont été établies pour

Plus en détail

CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES CAHIER CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES AMENAGEMENT DE BUREAUX Immeuble «Les Cascades» 26400 Blacons COMMUNE DE MIRABEL ET BLACONS (26400) Département de la Drôme MARCHE PUBLIC DE MAITRISE D OEUVRE

Plus en détail

7.2 CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 3

7.2 CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 3 TABLE DES MATIERES 7.1 GÉNÉRALITÉS CLOISONS PRÉFABRIQUÉES 2 7.1.1 CONFORMITE AUX DOCUMENTS OFFICIELS 2 7.1.2 MODALITES D'AUTOCONTROLE 2 7.1.3 ECHANTILLONS 2 7.1.4 RESERVATIONS 2 7.1.5 TRACAGE CLOISONNEMENT

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONSTRUCTION D UNE RESERVE INCENDIE Espace culturel Les quatre vents ROUZIERS DE TOURAINE C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOT Unique V.R.D. DCE mai 2011 1 OBJET DES TRAVAUX 1.1 Objet

Plus en détail

Réalisation d une halte fluviale communautaire Quai des Pâquis à Monthermé DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

Réalisation d une halte fluviale communautaire Quai des Pâquis à Monthermé DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Communauté de Communes Meuse et Semoy 1 rue Etienne DOLET 08800 MONTHERME Tel: 03 24 36 08 61 - Fax: 03 24 36 08 94 E-mail: ccmeuse.semoy@wanadoo.fr Réalisation d une halte fluviale communautaire Quai

Plus en détail

GENDARMERIE NATIONALE

GENDARMERIE NATIONALE CCTP Rénovation des Systèmes Sécurité Incendie des Bâtiments Hébergement Ecole Gendarmerie Montluçon 1/8 MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR, GENDARMERIE NATIONALE MARCHÉ PASSÉ SELON LA PROCÉDURE ADAPTÉE (article

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) OBJET DU MARCHE : FOURNITURE ET POSE DE FENETRES ET AU PRESBYTERE et a la BIBLIOTHEQUE de WITTERNHEIM REPRESENTANT LEGAL DU MAITRE D'OUVRAGE Monsieur

Plus en détail

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE

REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE REALISATION D UN PARKING PROVISOIRE SUR LA PELOUSE CENTRALE SITE DES LABORATOIRES SANTE ANIMALE ET SECURITE ALIMENTAIRE 22, RUE PIERRE CURIE - 94700 MAISONS-ALFORT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE

LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE LOT N 5 RAVALEMENT / ECHAFAUDAGE Page 1/5 5.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 5.1.1 Généralités Les présents prescriptions techniques particulières au lot ravalement / échafaudage sont complémentaires

Plus en détail

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes

C.C.T.P. Remplacement de deux chaufferies communales. Maître d'ouvrage : Commune de Fismes Organisme qui passe le marché : Commune de Fismes - Monsieur le Maire de Fismes Place de l Hôtel de Ville 51170 FISMES Tél. : 0326480550 Fax. : 0326488225 courriel : contact@fismes.fr C.C.T.P Remplacement

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN POSE D'UN PARQUET CHÊNE CENTRE LEONARD DE VINCI MARCHE N 13006 T LOT PARQUET CCTP. (Cahier des Clause Techniques particulières)

VILLE DE FEYZIN POSE D'UN PARQUET CHÊNE CENTRE LEONARD DE VINCI MARCHE N 13006 T LOT PARQUET CCTP. (Cahier des Clause Techniques particulières) VILLE DE FEYZIN POSE D'UN PARQUET CHÊNE CENTRE LEONARD DE VINCI MARCHE N 13006 T LOT PARQUET CCTP (Cahier des Clause Techniques particulières) VILLE DE FEYZIN - 18 rue Mairie - 69360 FEYZIN - Tél : 04

Plus en détail

SOMMAIRE. Les travaux sont répartis en 4 lots, traités par marchés séparés à savoir : LOT 1 : MENUISERIES EXTÉRIEURES ET INTERIEURES - SERRURERIE

SOMMAIRE. Les travaux sont répartis en 4 lots, traités par marchés séparés à savoir : LOT 1 : MENUISERIES EXTÉRIEURES ET INTERIEURES - SERRURERIE Phase DCE Préambule - 1 SOMMAIRE 1 - LISTE DES LOTS DE TRAVAUX ET CORPS D ETAT : Les travaux sont répartis en 4 lots, traités par marchés séparés à savoir : LOT 1 : MENUISERIES EXTÉRIEURES ET INTERIEURES

Plus en détail

Travaux d'aménagement du parc du foyer communal. CCTP LOT 08 : CLOISONS, PEINTURE, CARRELAGE (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Travaux d'aménagement du parc du foyer communal. CCTP LOT 08 : CLOISONS, PEINTURE, CARRELAGE (Cahier des Clauses Techniques Particulières) VILLE DE CALVISSON AMÉNAGEMENT DU PARC DU FOYER COMMUNAL Objet du Marché Travaux d'aménagement du parc du foyer communal MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CCTP LOT 08 : CLOISONS, PEINTURE, CARRELAGE (Cahier des

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de l Orne

Communauté de Communes du Pays de l Orne MAITRE D OUVRAGE : Communauté de Communes du Pays de l Orne 3, place de l Hôtel des Ouvriers 5431 HOMECOURT Restructuration du centre culturel Pablo PICASSO Phase 3 --- Place du Général Leclerc 5431 HOMECOURT

Plus en détail

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE

C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LOT N 03 PLATRERIE COMMUNAUTE DE COMMUNE DU CANTON D OUST AMENAGEMENT D UNE SATION DE TRAIL ET DE 3 SALONS ESTHETIQUES DANS L ANCIENNE MAISON DU TEMPS LIBRE D AULUS LES BAINS C.C.T.P (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

Plus en détail

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80)

CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80) CONSTRUCTION D UNE ECOLE MATERNELLE ET D'UN SATELLITE DE RESTAURATION MARCEL FOLLET/VICTORINE AUTIER AMIENS (80) DCE LOT N 14 - REVETEMENTS DE SOLS SOUPLES Cahier des Clauses Techniques Particulières Révision

Plus en détail

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande

Éclairage de secours. Yves Flecher. Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité. Responsable Suisse Romande Éclairage de secours Marquage des chemins d évacuation, éclairage et alimentation de sécurité Yves Flecher Responsable Suisse Romande Eclairage de secours et système de gestion Genève septembre 2015 1

Plus en détail

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES

LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES AMENAGEMENT D UN LOCAL COMMERCIAL A LATHUILE (74) LOT N 3 CHAPE-CARRELAGE-FAIENCES SOMMAIRE PREAMBULE...2 1. CLAUSES SPECIALES...2 1.1. - LIMITE DES PRESTATIONS...2 1.2. - VENTILATION DES DEVIS...2 1.3.

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2016 01 Centre Communal d Action Sociale (C.C.A.S.) de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur C.C.A.S. de Bergues, Hôtel

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

Département de l Hérault Commune de JACOU 34830

Département de l Hérault Commune de JACOU 34830 Département de l Hérault Commune de JACOU 34830 AMENAGEMENT D UNE SALLE DES MARIAGES DANS UN BATIMENT COMMUNAL EXISTANT & RENOVATION DU PARVIS Place de la Mairie 34830 JACOU - PHASE DCE - 16 Mai 2014 -

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE

COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE COMMUNE DE MILLANÇAY «EXTENSION DE LA BIBLIOTHEQUE ET BUREAUX» Rue des hauts châteaux 41200 MILLANÇAY Lot n 07 - Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence de Romorantin

Plus en détail

Contenu du cahier des charges

Contenu du cahier des charges Commune de Margency Cahier des charges pour un marché de mise à disposition, d installation de maintenance, d entretien et d exploitation de mobiliers urbains (abris-voyageurs, mobiliers d information

Plus en détail

Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles

Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles Marché de création d une aire de jeux cour d Ecole G.DESARGUES de Vourles MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES POUVOIR ADJUDICATEUR : Mairie de Vourles OBJET DU MARCHÉ : Création d une aire de jeux et dépose d

Plus en détail