Droit des assurances

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Droit des assurances"

Transcription

1 Catégorie Economique Droit des assurances Titulaire : S. FLORIO Baccalauréat : comptabilité Année académique ème année 1

2 Introduction Section 1. Plan Après une introduction comportant un bref historique et quelques considérations sur le rôle économique et social de l'assurance ainsi que sur le contrôle des activités d'assurance, le cours examine de manière systématique les règles générales applicables au contrat d'assurance, telles qu'elles découlent de la loi du 25 juin 1992 sur le contrat d'assurance terrestre. On aborde en premier lieu les règles communes applicables à tous les contrats Les éléments essentiels du contrat d assurance (Chapitre 1) Les conditions de validité du contrat d assurance (Chapitre 2) L exécution du contrat d assurance (Chapitre 3) L extinction du contrat d assurance (Chapitre 4) Analyse de quelques contrats d assurance (Chapitre 5). Section 2. Généralités L assurance est un mécanisme financier qui permet de répondre aux exigences de protection des patrimoines contre les risques de perte de toute nature. En effet, l existence humaine est pleine de risques. La personne de chacun est à la merci d évènements imprévus : D autres évènements frappent l homme dans ses biens : Parfois, l atteinte est subie par le patrimoine global de l intéressé : Pour celui qui en est victime, la réalisation d un risque imprévu peut être une catastrophe. De nombreux procédés ont été mis au point pour réduire les chances de survenance du sinistre, soit en atténuants les effets. L'assurance s'est développée de manière pragmatique, sous les contraintes économiques et sociales liées à la nécessité d'entreprendre. 2

3 L assurance est mise en place pour protéger le patrimoine et la personne des particuliers mais aussi des entreprises et couvre beaucoup de risques : incendie, maladie, responsabilité civile, automobile, L assurance s'inscrit dans une démarche commune d'épargne et de prévoyance pour faire face aux aléas de la vie : L objet de ce cours sera limité essentiellement à l étude du contrat d assurance terrestre de dommages. Section 3. Naissance et rôle de l assurance L assurance terrestre prend un véritable départ avec l apparition de l assuranceincendie, à la suite du grand incendie qui détruisit Londres en Des compagnies se créèrent en Angleterre, à partir de 1680, pour pratiquer cette nouvelle forme d assurances, qui allait bientôt se répandre en Allemagne, dans les pays scandinaves puis ailleurs sur le continent. Deux événements ont revêtit une grande importance dans l avenir de l assurance. En premier lieu, se constitua à Londres, au début du XVIIIe siècle, la corporation du Lloyd s, groupe d assureurs maritimes dont l origine était l habitude prise par les gens de mer de se réunir dans la taverne d Edouard Lloyd. L autre événement fut d ordre scientifique. Pascal, au XVIIe siècle, jettera les bases du calcul des probabilités. Ces recherches démontrèrent qu il était possible, à partir d un grand nombre d observations, de prédire les chances de survenance d événements aléatoires. Un autre événement marquant le XIXe siècle fut l apparition des assurances de responsabilité. A l époque contemporaine, l assurance connait un développement extraordinaire. En volume comme en variété, la croissance est ininterrompue. Le droit des assurances vit une expansion parallèle, avec la généralisation du contrôle des entreprises d assurance et la mise en place de législations impératives, protectrices du consommateur. L assurance joue désormais un rôle économique et social remarquable. Rôle de l assurance : 3

4 Chapitre 1 Les éléments essentiels du contrat d assurance Section 1. Définition et caractéristiques du contrat d assurance Définition Le contrat d assurance est un contrat en vertu duquel, moyennant le paiement d'une prime fixe ou variable, une partie, l'assureur, s'engage envers une autre partie, le preneur d'assurance, à fournir une prestation stipulée dans le contrat au cas où surviendrait un événement incertain que, selon le cas, l'assuré ou le bénéficiaire, a intérêt à ne pas voir se réaliser. 4 éléments essentiels : 1) 2) 3) 4) Caractéristiques Il s agit d un contrat : Nommé : À titre onéreux : Synallagmatique : Aléatoire : Consensuel : 4

5 Section 2. Le risque 1. Définition Le risque est l événement incertain que l on veut protéger, couvrir. C est un événement dont la survenance est possible sans être certaine et à la réalisation duquel est subordonné l obligation de l assureur d effectuer la prestation convenue. Exemples : Pour qu un risque soit assurable, il faut qu il soit : incertain : possible : indépendant de la volonté exclusive de l assuré : Notons que tous les évènements incertains ne sont pas des risques assurables : les risques spéculatifs ou inhérents à l activité professionnelle. Exemple : 2. Les risques exclus de l assurance Il existe : des exclusions légales : des exclusions conventionnelles : 5

6 a. Exclusions légales Parmi les exclusions légales, on retrouve : La guerre et les violences collectives C est pour des raisons techniques et économiques que le risque de guerre est exclu. Toutefois, l assureur peut le prévoir dans son contrat s il le souhaite. L article 9 de la loi du 25 juin 1992 précise donc : «Sauf convention contraire, l'assureur ne répond pas des sinistres causés par la guerre ou par des faits de même nature et par la guerre civile. L'assureur doit faire la preuve du fait qui l'exonère de sa garantie. Le Roi peut toutefois fixer des règles allégeant la charge de la preuve du fait qui exonère l'assureur de sa garantie». Cet article n exclut pas en principe les sinistres causés par des émeutes et d ailleurs, dans la police d assurance contre l incendie, le risque d émeute est obligatoirement couvert. En outre, pour certains contrats, le risque de terrorisme/attentat est couvert. Exemples : Les risques illicites Le contrat d assurance est nul quand il est fondé sur une cause illicite : Il en existe 2 sortes : Les marchandises dont la loi interdit le commerce, le transport ou l importation et qui ne peuvent être assurés contre les risques auxquels elles sont exposées car sinon l assurance aurait pour effet de favoriser la contrebande ou la fraude. Exemples : Pourquoi? Les amendes et les transactions pénales : elles ne peuvent pas faire l objet d un contrat d assurance à l exception de celles qui sont à charge de la personne civilement responsable (employeur). Exemple : Pourquoi? 6

7 b. Les exclusions conventionnelles Principe : Les parties peuvent convenir librement des risques exclus de la garantie. On ne peut pas imposer à l assureur l obligation de couvrir un risque qu il ne peut pas ou ne veut pas supporter. Cela varie donc d une compagnie d assurance à l autre. Si l assureur accepte de couvrir un risque, il peut délimiter la garantie accordée. Il fixera les conditions relatives au péril, à l origine du sinistre, les conditions de temps et ou de lieux du sinistre. Enfin, quand l assureur a déterminé les conditions de la garantie, il peut encore exclure de celleci certains événements, circonstances ou certains dommages. Souvent, l exclusion concerne les risques catastrophiques tel que : Par contre, pour ce qui est des catastrophes naturelles sont de plus en plus couvertes. Auparavant, cela coutait trop cher aux assurances et elles les interdisaient mais de nos jours, les risques d inondation, de tempêtes, sont de plus en plus souvent couverts. Section 3. L intérêt de l assurance 1. Principe Un contrat d assurance suppose qu il y ait toujours un intérêt assurable qui se caractérise par la circonstance que l assuré ou le bénéficiaire a intérêt à ce que le risque ne se réalise pas, soit parce qu il possède un droit de propriété ou un droit réel sur la chose assurée, soit parce qu il en est responsable. L intérêt d assurance est donc aussi un élément essentiel du contrat d assurance. Si l assuré ou le bénéficiaire avait un intérêt à la survenance du sinistre, le contrat serait entaché de fraude et devrait être annulé. 2. Nature Il faut distinguer deux types d assurances : Les assurances à caractère indemnitaire : Celui qui doit justifier d un intérêt d assurance, c est l assuré (c estàdire la personne garantie par l assurance contre les pertes patrimoniales). Exemple : 7

8 Les assurances de dommages et les assurances de responsabilité ont un caractère indemnitaire. assurances de dommages : assurance de responsabilité : Exemples d assurance à caractère indemnitaire : Les assurances à caractère forfaitaire : C est le bénéficiaire qui doit avoir un intérêt personnel et licite à la nonsurvenance de l évènement assuré. Exemple : s il s agit d une assurance en cas de décès, on comprend que la loi exige que l épouse, bénéficiaire de l assurance, ait un intérêt à la survie de son mari. On comprend moins bien que, dans une assurance en cas de vie, la loi puisse exiger que l assuré bénéficiaire ait un intérêt à «la nonsurvenance de l événement assuré». L événement assuré étant la survie de l assuré à l échéance du contrat, celuici devrait avoir intérêt à son propre décès. Les assurances de personnes ont un caractère forfaitaire : Exemple d assurances à caractère forfaitaire : 8

9 Section 4. Les parties au contrat 1. L entreprise d assurance / l assureur a. Notion Un contrat d assurance est nécessairement conclu avec un assureur. Définition de l assureur : En Belgique, l exploitation des entreprises d assurance est assurée par les sociétés belges commerciales et étrangères. Exemples : Coassurance : b. Statut juridique des entreprises d assurances Les entreprises d assurances doivent en général être constituées sous la forme d une société par actions (Société anonyme) ou de sociétés coopératives (société coopérative à responsabilité limitée ou illimitée) ou d association d assurance mutuelle. Avant d entreprendre leurs activités les entreprises doivent obtenir un agrément délivré par la Roi dans un arrêté royal. Remarque : les contrats souscrits auprès d une entreprise d assurance non agréée ou non dispensée de l agrément sont nuls (et nullité absolue). Les entreprises d assurances étrangères : elles peuvent exercer en Belgique par la voie d une succursale ou en libre prestation de services. Elles doivent également avoir obtenus l agrément pour leurs opérations d assurance dans leur pays d origine. Dans l exercice de leurs activités, elles doivent respecter les dispositions légales et réglementaires d intérêt général qui sont applicables en Belgique. 9

10 2. Les autres parties au contrat d assurance a. Le preneur d assurance Définition du preneur d assurance : Il ne faut pas oublier que contrairement à ce que la formulation générale du contrat d assurance pourrait laisser supposer, l assureur peut également s engager envers d autres personnes que le souscripteur (assuré, bénéficiaire, ). Le preneur d assurance ne doit pas forcément être le titulaire de l intérêt d assurance. b. L assuré Pour définir la notion d assuré il faut distinguer l assuré dans les assurances de dommages et l assuré dans les assurances de personnes. L assuré dans les assurances de dommages = L assuré dans les assurances de personnes = c. Le bénéficiaire L assuré n est pas forcément le bénéficiaire du contrat. Le bénéficiaire = Les parties peuvent convenir à tout moment qu un tiers peut prétendre au bénéfice de l assurance aux conditions qu elle détermine. Rq : dans ce cas, le tiers ne doit pas forcément être désigné nommément ni même être conçu au moment de la stipulation. Il suffit qu il soit déterminable au jour de l exigibilité des prestations de l assurance. 10

11 d. La personne lésée Il ne s agit pas d une partie au contrat, mais elle n y est pas totalement étrangère, puisqu elle dispose, dans les conditions prévues par la loi, d une action directe contre l assureur du responsable. La personne lésée = Exemples : Exemples de situations où le preneur d assurance n est pas nécessairement le bénéficiaire et/ou l assuré : 11

12 Chapitre 2 Les conditions de validité du contrat d assurance Pour qu un contrat d assurance soit juridiquement valable, il doit respecter : des conditions de validité générale de droit civil : consentement des parties, capacité, objet licite et cause licite. Et des conditions de validité spécifiques aux droits des assurances : un risque assurable et un intérêt d assurance (cf. supra). Section 1. Le consentement Rappel : le contrat d assurance est un contrat consensuel, il sera donc valablement formé par l échange des consentements entre le preneur d assurance et l assureur. 1. La procédure d échange des consentements a. L appel d offre L appel d offre émane du preneur d assurance. Définition de l appel d offre : Cet appel d offre est appelée proposition d assurance. Ce n est pas une offre de contracter, elle n engage ni le candidat preneur d assurance ni l assureur à conclure le contrat. Néanmoins, la loi oblige l assureur à réagir dans les trente jours de la réception de la proposition (sinon paiement de dommages et intérêts). Sa réaction peut être soit un refus d assurer soit une demande de renseignements complémentaires. b. L offre L offre émane de l assureur et elle peut prendre la forme soit d une demande d assurance soit d une police présignée. La demande d assurance est un formulaire émanant de l assureur par lequel celuici offre de prendre le risque en charge suite à la demande du preneur d assurance. La police présignée est une police d assurance signée préalablement par l assureur et contenant une offre de contracter aux conditions qui sont écrites et éventuellement complétées par des spécifications que le preneur mentionne aux endroits prévus à cet effet. c. L acceptation (offre par le preneur d assurance) Elle se fait normalement par la signature de la police présignée ou de la demande d assurance. Le contrat est formé au moment de la signature de l assuré sur un des documents. 12

13 d. La prise d effet du contrat Sauf convention contraire, la garantie prend cours le lendemain de la réception par l assureur de la police présignée ou de la demande. L assureur communiquera cette date au preneur d assurance. C est une règle supplétive. Le contrat peut prévoir aussi que la garantie ne prendra cours qu après le paiement de la première prime. e. Le droit de renoncer au contrat Bien que le contrat soit formé et qu il ait pris effet, tant le (sans préavis) que l assureur (avec un préavis de 8 jours) peuvent encore se rétracter. Délai pour se rétracter : 2. La qualité du consentement Les règles de droit fondamental au point de vue de la validité du consentement s applique aux contrats d assurance (vol, dol, erreur). Il existe des dispositions légales et réglementaires qui renforce la qualité du consentement qui doit être donné tant par l assuré que par l assureur. a. Consentement de l assuré L information de l assuré L assuré doit bénéficier d informations bien spécifiques tant avant la conclusion du contrat, qu au moment de la conclusion du contrat. L'information préalable de l'assuré est d'une importance fondamentale lors de la souscription d'un contrat d'assurance. Pourquoi? L'obligation d'information relève des principes de loyauté et de bonne foi qui président à toute relation contractuelle, notamment entre un professionnel et un consommateur. Cette obligation d'information se double d'une obligation de conseil, qui peut engager la responsabilité de l'assureur en cas d'inexécution. Quels types d informations l assuré doitil recevoir? Avant la conclusion du contrat : Au moment de la conclusion du contrat : 13

14 L assureur est également tenu de délivrer au preneur d assurance une copie certifiée conforme des renseignements que le preneur a communiqués par écrit au sujet du risque à couvrir. Enfin, le contrat d assurance doit contenir aussi toute une série de mentions notamment la date de la prise d effet, la durée du contrat, l identité du preneur d assurance, le nom et l adresse de l assureur ainsi que l intermédiaire de l assurance, les risques couverts et le montant de la prime ou la manière dont la déterminer. Les sanctions du défaut d information de l assuré Il n existe aucune sanction spécifique si l assureur ne respecte pas son obligation d information ce sera les sanctions de droit commun : le défaut d'information sera donc sanctionné par l'inopposabilité à l'assuré de toute clause restrictive de garantie dont l'assureur ne prouvera pas qu'elle ait été portée à la connaissance de l'assuré préalablement à la souscription du contrat. b. Consentement de l assureur L information de l assureur L article 5 de la loi du 25 juin 1992 prévoit que : «le preneur a l obligation de déclarer exactement, lors de la conclusion du contrat, toutes les circonstances connues de lui et qu il doit raisonnablement considérer comme constituant pour l assureur des éléments d appréciation du risque. Toutefois, il ne doit pas déclarer à l assureur les circonstances déjà connues de lui ou que celuici devrait raisonnablement connaître». Le preneur d assurance a donc une obligation de déclaration du risque. Cela signifie : Rq : rien ne pourra être reproché au preneur qui ne déclare pas ce qu il ignore. Exemples d information que le preneur d assurance doit donner spontanément : 14

15 Les sanctions de la déclaration inexacte ou incomplète Deux manquements sont envisagés par la loi : L omission : L inexactitude : Ces deux manquements sont soumis au même régime. Les conséquences (sanctions) sont différentes selon que le manquement est ou non intentionnel. En cas d omission ou d inexactitudes intentionnelles : Exemple : Rq : il ne faut pas que la circonstance omise ou inexactement déclarée ait eu une influence sur le sinistre, il suffit qu elle ait eu l influence sur l appréciation du risque. En cas d omission ou d inexactitudes nonintentionnelles, il y a deux solutions possibles : Charge de la preuve C est à l assureur qu il incombe de prouver le caractère déterminant de l omission ou de l inexactitude pour l évaluation du risque. C est également l assureur qui supporte la preuve du caractère intentionnel du manquement invoqué, ou du caractère «reprochable» de celuici. 15

16 Section 2. La capacité Capacité du preneur d assurance : Capacité de l assureur : Section 3. L objet 1. La couverture du risque a. Principe de la liberté contractuelle Autonomie de la volonté : les parties délimitent comme elles souhaitent la garantie. Elles devront pour cela déterminer : l objet du risque Exemple : le péril contre lequel l assurance est souscrite. Exemple : les conditions d origine du sinistre. Exemple : l étendue de la garantie dans l espace et dans le temps. b. Risques exclus de la garantie Les exclusions de garantie sont les clauses qui déterminent les risques non couverts par la garantie. L assureur peut décider d exclure certains risques de son intervention. Notons qu il existe aussi les risques exclus par la loi (cf. supra chapitre 1). 16

17 Il existe deux types d exclusions que l assureur peut prévoir: directes et indirectes. Exemple d exclusions indirectes : Exemple d exclusion directe : 2. La prime La prime est le montant que le preneur d assurance doit payer à l assureur. La prime est calculée par l assureur, elle constitue la contrepartie de la couverture proposée par l assureur. Pour déterminer le montant, l assureur doit calculer la prime pure qui est la contrepartie du risque (+ éventuellement frais de gestion, commission de l intermédiaire, taxes, charges fiscales ). La prime peut être payée de manière annuelle ou peut être fractionnée (mensuelle, trimestrielle, ). Section 4. La cause La cause, c estàdire le mobile qui pousse les parties à conclure un contrat, doit être licite. Section 5. Un risque assurable Cf. Supra chapitre 1. Section 6. Un intérêt d assurance Cf. Supra chapitre 1. 17

Droit des assurances. Année académique 2010-2011. R. Stéphan 2 ème Compta

Droit des assurances. Année académique 2010-2011. R. Stéphan 2 ème Compta Droit des assurances Année académique 2010-2011 0 1) Que savez-vous des assurances? 2) Objectifs Chapitre 1 : Introduction : 1. Petite introduction Bref historique, quelques considérations, rôle économique

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 Section 1 INTRODUCTION... 9 RISQUES ET ASSURANCE... 9 Section 2 HISTORIQUE... 11 Section 3 TECHNIQUE

Plus en détail

Aperçu sur le contrat d assurance

Aperçu sur le contrat d assurance Aperçu sur le contrat d assurance I. Les caractéristiques du contrat d assurance L article 1 de la loi 17-99 portant code des assurances définit le contrat d assurance comme la convention passée entre

Plus en détail

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice

Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris. Fine Art in Legal Practice Bruxelles Charleroi Antwerpen Liège Luxembourg Paris 41 Avenue de la Liberté L- 1930 Luxembourg Tel. +352 266 886 Fax. +352 266 887 00 Avenue Louise 240 B-1050 Bruxelles Tel. +32 2 600 52 00 Fax. +32 2

Plus en détail

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances

Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Renonciation réciproque à recours au bail et assurances Préambule Les dispositions juridiques édictées par le Code Civil en matière de contrats de location (ou de dépôt) sont supplétives de la volonté

Plus en détail

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest

Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest Rapport roumain Les assurances de responsabilité : étendue des garanties Razvan Dinca Maitre des conférences Faculté de Droit de l Université de Bucarest 1. Notion L opération d assurance est définie par

Plus en détail

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie

Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie Récapitulatif de la loi sur les contrats privés d'assurance maladie La Loi Verwilghen concerne principalement les contrats d'assurance maladie non liés à l'activité professionnelle mais elle impose également

Plus en détail

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances

Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil. Publications CCH ltée. Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Les affaires et le droit par M e Micheline Montreuil Publications CCH ltée Corrigé du chapitre 10 - Les assurances Réponses aux questions 10.1 Le contrat d assurance est celui par lequel l assureur, moyennant

Plus en détail

Exposé assurance : prime de risque

Exposé assurance : prime de risque Exposé assurance : prime de risque Introduction L'assurance est un mécanisme financier permettant de répondre aux exigences de protection des patrimoines contre les risques de perte de toute nature. Elle

Plus en détail

Articles-CODE DES ASSURANCES

Articles-CODE DES ASSURANCES Article L111-4 :L'autorité administrative peut imposer l'usage de clauses types de contrats. Article L112-1 :L'assurance peut être contractée en vertu d'un mandat général ou spécial ou même sans mandat,

Plus en détail

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES

GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES GUIDE DE L UTILISATEUR CONDITIONS LÉGALES La suite du présent document pourrait vous inquiéter. Le langage peut sembler inhabituel. C est parce que les conditions suivantes sont des conditions légales

Plus en détail

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA

CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA CODE DES ASSURANCES DES ETATS MEMBRES DE LA CIMA DEUXIEME EDITION 2001 L assureur est tenu, avant la conclusion du contrat de fournir une fiche d information sur le prix, les garanties et les exclusions.

Plus en détail

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps

Fiche d information relative au fonctionnement des garanties «responsabilité civile» dans le temps GENERALI assurances Société Anonyme d Assurances Au capital de 53 193 775 EUR Entièrement versé. Entreprise régie par le code des Assurances Siège social : 7, boulevard Haussmann 75456 Paris Cedex 09 552

Plus en détail

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants.

Assurance de responsabilité civile et de la protection juridique des enseignants. Division 1 : assurance de la responsabilité civile Article 1 - description de l'assurance La présente assurance couvre la responsabilité civile des assurés pour les dommages causés par le fait de l'exercice

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES OPH ville de BOBIGNY 6 rue du Chemin vert 93016 BOBIGNY cedex MARCHE PUBLIC DE SERVICES D ASSURANCES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Procédure adaptée (Décret N 2006-975 du 1er août

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION

CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION CONDITIONS GENERALES RACHAT DE FRANCHISE VEHICULE DE LOCATION Article 1. Définitions: Ce contrat entend par: 1.1. L assureur et le gestionnaire des sinistres: A.G.A. International S.A. Belgium branch (dénommé

Plus en détail

AMERICAN EXPRESS BEST PRICE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE:

AMERICAN EXPRESS BEST PRICE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE: INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 91 04 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte American Express

Plus en détail

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives?

Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? Quelles sont les obligations en matière d assurance pour les structures sportives? La pratique sportive est génératrice de risque et d accident matériel ou corporel. C est pourquoi il existe de nombreuses

Plus en détail

ASSURANCE : DÉFINITION***

ASSURANCE : DÉFINITION*** ASSURANCE : DÉFINITION*** Opération d assurance Garantie panne mécanique des véhicules d occasion - Garantie octroyée par un opérateur indépendant du revendeur - Paiement d une somme forfaitaire - Articles

Plus en détail

LA LOI DU 25 JUIN 1992 SUR LE CONTRAT D ASSURANCE TERRESTRE MODIFIEE PAR LA LOI DU 16 MARS 1994 (1) (Moniteur Belge du 20 août 1992 et du 4 mai 1994)

LA LOI DU 25 JUIN 1992 SUR LE CONTRAT D ASSURANCE TERRESTRE MODIFIEE PAR LA LOI DU 16 MARS 1994 (1) (Moniteur Belge du 20 août 1992 et du 4 mai 1994) 59 LA LOI DU 25 JUIN 1992 SUR LE CONTRAT D ASSURANCE TERRESTRE MODIFIEE PAR LA LOI DU 16 MARS 1994 (1) (Moniteur Belge du 20 août 1992 et du 4 mai 1994) TITRE I LE CONTRAT D ASSURANCE TERRESTRE EN GENERAL

Plus en détail

Lydian Webinar. La nouvelle Loi sur les Assurances

Lydian Webinar. La nouvelle Loi sur les Assurances Lydian Webinar La nouvelle Loi sur les Assurances Hugo Keulers & Anne Catteau 12 juin 2014 Aperçu 1. Contexte 2. Champ d application 3. Nouvelles dispositions 4. Entrée en vigueur 2 1. Contexte Nouveau

Plus en détail

Assurance de garantie de construction

Assurance de garantie de construction Assurance de garantie de construction Informations client selon la LCA et conditions générales d assurance (CGA) Table des matières Page Informations client selon LCA Edition 11/2008 2 Conditions Générales

Plus en détail

Concours d assurances (RC-TRC)

Concours d assurances (RC-TRC) Concours d assurances (RC-TRC) 21 avril 2015 Hugo Keulers 1. Concours d assurances: quel contexte? La personne qui a subi un dommage peut se retourner potentiellement contre plusieurs assureurs en vertu

Plus en détail

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991)

conditions generales Assurance obligatoire de la responsabilité objective en cas d incendie ou d explosion (Loi du 30/07/1979 et AR du 05/08/1991) Baloise Insurance est le nouveau nom de Nateus SA et de Nateus Life SA (depuis la fusion juridique avec Mercator Assurances SA jan. 2013) et réunit les activités des compagnies d assurances susmentionnées.

Plus en détail

nouvelle affaire avenant à la police n

nouvelle affaire avenant à la police n p. 1/6 assurance auto PROPOSITION reprise de la compagnie numéro de contrat nouvelle affaire avenant à la police n Une proposition dûment complétée nous permet d accélérer l émission des contrats et procure,

Plus en détail

AMERICAN EXPRESS PURCHASE PROTECTION DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES

AMERICAN EXPRESS PURCHASE PROTECTION DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 91 04 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte American Express

Plus en détail

AMERICAN EXPRESS SAFE ONLINE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE:

AMERICAN EXPRESS SAFE ONLINE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE: INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 91 04 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte American Express

Plus en détail

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients.

- Vos frais et honoraires d assistance pendant le déroulement des opérations de vérification de la comptabilité de vos clients. ALSINA PROFISC LE SOUSCRIPTEUR : L Expert comptable, la Société d Expertise comptable ou le Centre de gestion agréé qui souscrit le contrat et qui s engage pour son propre compte. L ASSURE : L Expert Comptable,

Plus en détail

Exposé en droit des assurances sous le thème :

Exposé en droit des assurances sous le thème : Université Cadi Ayyad Master : Droit des Affaires Faculté des Sciences Juridiques Semestre : 3 Economiques et Sociales. UFR Marrakech Exposé en droit des assurances sous le thème : De la classification

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE?

LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? LA SOCIÉTÉ PROFESSIONNELLE D ARCHITECTES : QUELLES SONT LES PERSONNES ASSURÉES CIVILEMENT EN SON SEIN ET CELLES QUI DOIVENT L ÊTRE? 1. Introduction 1.1 La loi du 15 février 2006, relative à l exercice

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e CONTRAT D ASSURANCE. Loi du 27 juillet 1997 sur le contrat d assurance...page 2048

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e CONTRAT D ASSURANCE. Loi du 27 juillet 1997 sur le contrat d assurance...page 2048 2047 MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N o 65 3 septembre 1997 S o m m a i r e CONTRAT D ASSURANCE Loi du 27

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine

CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION. Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine CONTRAT D'ASSURANCE ET MODALITES DE RESILIATION Article juridique publié le 16/02/2015, vu 1139 fois, Auteur : Maître HADDAD Sabine I Le défaut d information ou l information tardive du délai de préavis

Plus en détail

EN CAS D AVION MANQUE? Contactez le 0805 103 086 BESOIN D INFORMATION SUR VOTRE CONTRAT? 01 42 99 82 81 ou conseil.client@mondial-assistance.

EN CAS D AVION MANQUE? Contactez le 0805 103 086 BESOIN D INFORMATION SUR VOTRE CONTRAT? 01 42 99 82 81 ou conseil.client@mondial-assistance. L organisateur de votre voyage a mis au point avec AGA International S.A. Les Conditions Particulières et Générales suivantes CONTRAT 340 040 CONDITIONS PARTICULIÈRES AVION MANQUE Personne assurée : toute

Plus en détail

Notions de droit en assurance de dommages

Notions de droit en assurance de dommages Notions de droit en assurance de dommages Chapitre 3 3.1 Les contrats d assurance 3.2 Les intervenants au contrat d assurance 3.3 Les éléments du contrat d assurance 3.4 Les caractéristiques du contrat

Plus en détail

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES»

Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Keytrade Bank CONDITIONS SPECIFIQUES «PRODUITS D ASSURANCES» Ces conditions enregistrées à Bruxelles, 6 ème bureau, vol. 289, fol. 97, case 1, le 21 décembre 2007 entrent en vigueur le 21 décembre 2007.

Plus en détail

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2

900 ISO 1 CERTIFIE D BCCA FI VITA INVEST.2 IS 1 O 900 CA CE RT IFI BC ED FIRM 51.30.259 07/14 VITA INVEST.2 VITA INVEST.2 CONDITIONS GENERALES DEFINITIONS A. Preneur d assurance La personne qui conclut le contrat avec l entreprise d assurances.

Plus en détail

Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires

Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires Classification et Police Française d Assurance Maritime sur corps de tous navires INTRODUCTION... 1 I LES OBLIGATIONS DECLARATIVES DE L ASSURE LORS DE LA SOUSCRIPTION DU CONTRAT 2 A NATURE DE L OBLIGATION...

Plus en détail

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance

Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance Impact de la loi Hamon dans le domaine de l assurance La loi n 2014 344 sur la consommation dite loi «Hamon» du 17/03/2014 élargit la possibilité, sous certaines conditions, de résilier un contrat (ou

Plus en détail

BCC CORPORATE CORPORATE PLUS & CORPORATE GOLD ASSISTANCE Polis 2.040.108 DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig.

BCC CORPORATE CORPORATE PLUS & CORPORATE GOLD ASSISTANCE Polis 2.040.108 DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig. INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 96 50 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte BCC Corporate (nom

Plus en détail

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région L e statut juridique de l Agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HBG) aux Articles 84 à 92c. Ces articles ont été modifiés par la Loi du

Plus en détail

INTRODUCTION : GÉNÉRALITÉS SUR L ASSURANCE

INTRODUCTION : GÉNÉRALITÉS SUR L ASSURANCE INTRODUCTION : GÉNÉRALITÉS SUR L ASSURANCE 1. Branche du droit des affaires. Le droit des assurances est une branche du droit privé et, plus spécifiquement, du droit des affaires. Le contrat d assurance

Plus en détail

Convention «Heurt de véhicules» TABLE DES MATIERES

Convention «Heurt de véhicules» TABLE DES MATIERES «Heurt de véhicules» 470 1 er avril 1994 TABLE DES MATIERES A. Liste des entreprises adhérentes B. Texte de la convention C. Définitions D. Principes et modalités d application E. Fixation des dommages

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises

PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises PROPOSITION D ASSURANCE Gamme de produits pour indépendants et entreprises Nouvelle affaire Avenant à la police n Date d effet / / Echéance annuelle / Prise d effet : début au plus tôt à 0.00H. le lendemain

Plus en détail

Multirisque Professionnelle

Multirisque Professionnelle Multirisque Professionnelle Dispositions Générales DG 2012 Des Intermédiaires en Assurances Des Intermédiaires en Opérations de Banque & Services de Paiement Des Démarcheurs Bancaires et Financiers Des

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Vol des espèces retirées - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited,

Plus en détail

Notions de droit en assurance de dommages

Notions de droit en assurance de dommages Notions de droit en assurance de dommages Les règles relatives aux représentants en assurance de dommages Le mandat Le rôle du représentant Le représentant, mandataire de l assureur Le représentant, mandataire

Plus en détail

BCC CORPORATE TRAVEL INCONVENIENCE Polis 2.004.640 DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig.com

BCC CORPORATE TRAVEL INCONVENIENCE Polis 2.004.640 DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig.com INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 96 50 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte BCC Corporate (nom

Plus en détail

Les remèdes aux déséquilibres du contrat d assurance

Les remèdes aux déséquilibres du contrat d assurance Master 2 professionnel Droit des Assurances Université Paris Assas Note obtenue 11,5/20 Les remèdes aux déséquilibres du contrat d assurance Le contrat tel que défini par l article 1101 du Code Civil est

Plus en détail

BRUSSELS AIRLINES MASTERCARD ASSURANCE GARANTIE ACHATS DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig.

BRUSSELS AIRLINES MASTERCARD ASSURANCE GARANTIE ACHATS DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. : claims.be@aig. INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 96 50 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte Brussels Airlines

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DE TRAVAIL ET POUR LES BESOINS DU SERVICE. DISPOSITIONS A PRENDRE EN MATIERE D'ASSURANCE

NOTE DE SERVICE DE TRAVAIL ET POUR LES BESOINS DU SERVICE. DISPOSITIONS A PRENDRE EN MATIERE D'ASSURANCE Réf. : DH/620 Date : 30/12/98 Article n B Manuel de gestion du personnel HORS STATUT TRANSPORT - IK - MISSIONS NOTE DE SERVICE OBJET : UTILISATION DE VOITURES PERSONNELLES POUR LES TRAJETS DOMICILE-LIEU

Plus en détail

Assurance de protection juridique collective

Assurance de protection juridique collective Assurance de protection juridique collective Nr. 12.488.800 Entre la Winterthur-ARAG Société d Assurances de Protection juridique Gartenhofstrasse 17, 8070 Zurich, dénommée ci-après Winterthur-ARAG d une

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 10 Les assurances Me Micheline Montreuil 1 1 Contenu L assurance La coassurance et la réassurance L obligation de déclarer et ses conséquences L assurance-vie L assurance-invalidité

Plus en détail

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire

LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Confédération Nationale du Logement. Sommaire LE CONTRAT D ASSURANCE Dossier juridique de la Sommaire ANALYSE DE LA CNL / Page 2 La souscription du contrat d assurance / Page 2 L exécution du contrat d assurance / Page 3 La résiliation du contrat

Plus en détail

Fiche info financière pour assurance vie fiscale

Fiche info financière pour assurance vie fiscale Fiche info financière pour assurance vie fiscale Valable à partir du 24/3/2015 DL Strategy Type d assurance vie Assurance vie à taux d intérêt garanti par la compagnie d assurances (Branche 21). Garanties

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Extension garantie constructeur - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Extension garantie constructeur - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Extension garantie constructeur - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe

Plus en détail

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs.

Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. Assurance responsabilité décennale des concepteurs et constructeurs. CONDITIONS GENERALES E n tr e pris e d assu r a n ce s a gréé e pou r pratique r l a branche «R espo ns a bilité c i v i le gé né r

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE

CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE 1 CONSEIL NATIONAL DES COMPAGNIES D EXPERTS DE JUSTICE Assurance Responsabilité Civile Professionnelle Complémentaire 2 ème LIGNE souscrite par le Conseil National des Compagnies d Experts de Justice CONDITIONS

Plus en détail

établi en application de l'article L.113-2 du Code des Assurances Nom :... Prénom :... Adresse :.. Code Postal :... Ville :... :tel...

établi en application de l'article L.113-2 du Code des Assurances Nom :... Prénom :... Adresse :.. Code Postal :... Ville :... :tel... Kit Bailleur Individuel Centre de gestion Solly Azar Assurances Immeuble "Espace Cordeliers" 2, rue Président Carnot 69002 Lyon Téléphone : 04.72.41.88.88 Télécopie : 04.72.41.74.90 FORMULAIRE DE SOUSCRIPTION

Plus en détail

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE

POLICES FRANÇAISES D ASSURANCE MARCHANDISES TRANSPORTÉES PAR VOIE MARITIME, TERRESTRE, AÉRIENNE OU FLUVIALE CLAUSE ADDITIONNELLE Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers

Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents et courtiers Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Exemples de réclamations Erreurs et omissions Agents

Plus en détail

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance

Titre 1 : Les Règles générales de l assurance Introduction L assurance est une technique qui repose sur un contrat, le contrat d assurance, en vertu duquel un assureur s engage, en contrepartie du versement régulier d une prime, d indemniser les sinistres

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS IMMOBILIERS

FORMULAIRE DE DECLARATION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS IMMOBILIERS FORMULAIRE DE DECLARATION RESPONSABILITE CIVILE PROFESSIONNELLE DES EXPERTS IMMOBILIERS Avis important : 1. Le présent Formulaire est un questionnaire relatif à la souscription ou à la reconduction éventuelle

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited,

Plus en détail

ASSURANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL «AUTO-ENTREPENEUR» NOTICE D INFORMATION Conforme à l article L.141-4 du Code des Assurances

ASSURANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL «AUTO-ENTREPENEUR» NOTICE D INFORMATION Conforme à l article L.141-4 du Code des Assurances NI Professionnel Auto-Entrepreneur 03/2013 ASSURANCE MASTERCARD PROFESSIONNEL «AUTO-ENTREPENEUR» NOTICE D INFORMATION Conforme à l article L.141-4 du Code des Assurances Contrat BD 3.820.408 souscrit par

Plus en détail

Assurance de groupe Conditions générales

Assurance de groupe Conditions générales Assurance de groupe Conditions générales conditions générales assurance de groupe sommaire définitions explication de certains termes utilisés. Les présentes conditions générales servent de cadre à une

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Frais médicaux - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES

BANQUE DE LUXEMBOURG Frais médicaux - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 INFORMATIONS GENERALES Frais médicaux - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited, succursale

Plus en détail

Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION

Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION Assurance L ESSENTIEL DE VOS DROITS ÉDITION 2012 Contrat Sinistre Indemnisation Habitation Automobile Résiliation Responsabilité civile Dépendance Complémentaire santé Litiges Obsèques Crédits editions

Plus en détail

CONTRAT D ASSURANCE AÉRONEF TITRE VII GARANTIES POUVANT ÊTRE ACCORDÉES PROJET

CONTRAT D ASSURANCE AÉRONEF TITRE VII GARANTIES POUVANT ÊTRE ACCORDÉES PROJET Les clauses ci-dessous sont mises à la disposition de toute personne intéressée, sur simple demande. Elles sont indicatives, les parties pouvant convenir de conditions d assurance différentes. Pour toute

Plus en détail

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS

LE MEDECIN ET LES ADMINISTRATIONS/INSTITUTIONS LE MEDECIN ET LES Depuis la loi du 4 mars 2002 dite «loi KOUCHNER» relative au droit des malades et à la qualité du système de santé, tout professionnel de santé doit obligatoirement souscrire une responsabilité

Plus en détail

Conditions Générales ING Life Optima

Conditions Générales ING Life Optima Conditions Générales ING Life Optima Table des matières I. Description de l'assurance 1. Constitution du capital 2. Capitalisation de la prime 2.1. Taux d'intérêt garanti 2.2. Participation bénéficiaire

Plus en détail

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit

ANNEXES Garanties RC Circulation Circuit S Garanties RC Circulation Circuit Annexe au contrat RC Circulation Circuit à la Journée - 69401 602 477... Page 2 Annexe au contrat RC Circulation Circuit à l année - 69401 602 478... Page 3 Annexe au

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02. document contractuel

NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02. document contractuel NOTICE D INFORMATION DU CONTRAT PLURIO CAPITAL MI-02 document contractuel A effet du 1 er janvier 2015 DISPOSITIONS COMMUNES 1. Objet du contrat et définitions 1.1 Objet 1.2 Définitions En application

Plus en détail

1. Pourquoi dois-je souscrire à un contrat d assurance?

1. Pourquoi dois-je souscrire à un contrat d assurance? 1. Pourquoi dois-je souscrire à un contrat d assurance? Parce ce que je suis exposé à des risques dont les causes sont multiples et les conséquences imprévisibles. 2. Que signifie la notion de risque?

Plus en détail

ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION

ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION ASSURANCE OBLIGATOIRE DE LA RESPONSABILITE OBJECTIVE EN CAS D INCENDIE OU D EXPLOSION (Loi du 30/07/1979 et A.R. 05/08/1991) CONDITIONS GENERALES Article 1 Définitions Preneur d assurance : SUIVANT LE

Plus en détail

AMERICAN EXPRESS LUGGAGE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE:

AMERICAN EXPRESS LUGGAGE DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES. Numéro de la carte American Express: 37ff-ffffff-fxxxxx TYPE DE CARTE: INFORMATIONS GENERALES Assureur : AIG Europe Limited, succursale Belge 11, Boulevard de la Plaine B-1050 Bruxelles - Belgique : +32 2 739 91 04 : claims.be@aig.com Titulaire de la carte American Express

Plus en détail

BANQUE DE LUXEMBOURG Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140

BANQUE DE LUXEMBOURG Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) Numéro de police L2.040.140 Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 5) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG

Plus en détail

Avoirs dormants. L assureur réveille le bénéficiaire

Avoirs dormants. L assureur réveille le bénéficiaire Avoirs dormants L assureur réveille le bénéficiaire 2 Avoirs dormants Table des matières Table des matières... 2 1 Introduction... 3 1.1 Avoirs dormants... 3 1.2 Nouvelle législation... 3 2 Procédures

Plus en détail

DEMANDE D AGREMENT POUR L ADHESION AU CONTRAT D ASSURANCE GROUPE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE AGENCE DE VOYAGES ADHERENTES A LA FTAV

DEMANDE D AGREMENT POUR L ADHESION AU CONTRAT D ASSURANCE GROUPE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE AGENCE DE VOYAGES ADHERENTES A LA FTAV DEMANDE D AGREMENT POUR L ADHESION AU CONTRAT D ASSURANCE GROUPE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE AGENCE DE VOYAGES ADHERENTES A LA FTAV 0 1 8 Janvier 2015 SOMMAIRE Préambule.2 Pièces demandées 3 FDR de Base.4

Plus en détail

162/06/Monday 09h10. J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule. belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation

162/06/Monday 09h10. J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule. belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation J U S T E L - Législation consolidée Fin Premier mot Dernier mot Préambule Rapport au Roi Table des matières Version néerlandaise Conseil d'etat belgiquelex. be - Banque Carrefour de la législation Titre

Plus en détail

ARGENTA BANQUE D EPARGNE SA Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 7) Numéro de police 2.040.147 INFORMATIONS GENERALES

ARGENTA BANQUE D EPARGNE SA Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 7) Numéro de police 2.040.147 INFORMATIONS GENERALES Protection des Achats - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 7) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG Europe Limited,

Plus en détail

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE ALL IN

ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE ALL IN ASSURANCE DE LA PROTECTION JURIDIQUE VEHICULE ALL IN ARTICLE 1 Qu'entend-on par? 1) Famille a) vous-même b) votre conjoint cohabitant ou la personne avec laquelle vous cohabitez, reprise ci-après sous

Plus en détail

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g

FISCADAS PROTECTION FISCALE. Conditions Générales 10 g FISCADAS PROTECTION FISCALE Conditions Générales 10 g Article 1 Les définitions Sociétaire : L ENTREPRISE, personne physique ou morale (ou l ASSOCIATION), souscriptrice du contrat et désignée aux Conditions

Plus en détail

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle

Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle Conditions générales d assurance (CGA) pour les assurances collectives sur la vie hors de la prévoyance professionnelle (Branche d assurance A3.4 selon l annexe 1 de l ordonnance sur la surveillance, OS)

Plus en détail

Techniques d'assurance E 5.2 Assurances de dommages - 2005 DOSSIER MARTIN ELEMENTS DE CORRIGE

Techniques d'assurance E 5.2 Assurances de dommages - 2005 DOSSIER MARTIN ELEMENTS DE CORRIGE Techniques d'assurance E 5.2 Assurances de dommages - 2005 DOSSIER MARTIN ELEMENTS DE CORRIGE PREMIER TRAVAIL (6 points) 1.1- Prise en charge des dommages matériels du véhicule de Nicolas MARTIN Au titre

Plus en détail

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013

Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 Information clients selon la LCA (Passeport Charter CCS) Édition 01.2013 La présente information clients renseigne de manière claire et succincte sur l identité de l assureur ainsi que les principaux éléments

Plus en détail

ARGENTA BANQUE D EPARGNE SA Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 6) Numéro de police 2.040.

ARGENTA BANQUE D EPARGNE SA Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 6) Numéro de police 2.040. Livraison des biens achetés sur internet - Déclaration de sinistre (Page 1 sur 6) INFORMATIONS GENERALES Assureur : Gestionnaire sinistre : Emetteur de la Carte : AIG Europe Limited, succursale Belge AIG

Plus en détail

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR

1. INFORMATIONS RELATIVES AU SOUSCRIPTEUR Nota : tous les termes rédigés en gras et italiques dans le présent bulletin ont le sens défini au contrat. Cette offre a été négociée par le cabinet de courtage Stema-Foujols pour les agents de joueur

Plus en détail

Conditions générales. Invest for Life

Conditions générales. Invest for Life Conditions générales Invest for Life Table des matières Chapitre I Définitions Chapitre II Objet de l'assurance Article 1 Objet du contrat 3 Article 2 Effet du contrat 3 Article 3 Bases sur lesquelles

Plus en détail

Assurance téléphone mobile et tablette /

Assurance téléphone mobile et tablette / Assurance téléphone mobile et tablette / Votre assurance en bref Tout ce qu'il faut savoir sur notre offre d'assurance. Obligation d'informer de l'intermédiaire conformément à l'art. 45 LSA Qui est l'assureur?

Plus en détail

Auto Proposition. fondée le 20.12.1944 statuts publiés au Moniteur Belge le 27.12.2011. info@amma.be www.amma.be

Auto Proposition. fondée le 20.12.1944 statuts publiés au Moniteur Belge le 27.12.2011. info@amma.be www.amma.be Auto Proposition AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée sous le code 0126 pour les branches

Plus en détail

La fausse déclaration de risques en assurances

La fausse déclaration de risques en assurances La fausse déclaration de risques en assurances Article juridique publié le 04/03/2014, vu 3356 fois, Auteur : Elodie Plassard S'il est un point du droit des assurances qui alimente un contentieux lourd

Plus en détail

Programme d assurances Cartes de crédit Beobank Visa/MasterCard Classic ou Student ou Beobank Visa Club ou Beobank Parter MasterCard

Programme d assurances Cartes de crédit Beobank Visa/MasterCard Classic ou Student ou Beobank Visa Club ou Beobank Parter MasterCard Programme d assurances Cartes de crédit Beobank Visa/MasterCard Classic ou Student ou Beobank Visa Club ou Beobank Parter MasterCard 1. Assurance achats Conditions Générales Police n : 64813368 valable

Plus en détail

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité.

L inscription de M... à l institution de retraite (la nommer) à laquelle adhère l association sera demandée dès le début de son activité. Modèle de contrat de travail à durée indéterminée 2 e modèle normal Entre : l association..... représentée par M. (le président)... d une part, et : M. demeurant.. d autre part, IL A ETE CONVENU CE QUI

Plus en détail

Notre expertise au service de votre entreprise

Notre expertise au service de votre entreprise Code Apporteur : s Conformément à l article 27 de la loi du 6 Janvier 1978 N 78.17 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, le proposant peut demander à l assureur, communication, rectification

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES. Emetteur de la carte Beobank : Beobank NV/SA Boulevard Général Jacques, 263g B -1050 Bruxelles - Belgique

INFORMATIONS GENERALES. Emetteur de la carte Beobank : Beobank NV/SA Boulevard Général Jacques, 263g B -1050 Bruxelles - Belgique DECLARATION DE SINISTRE INFORMATIONS GENERALES Emetteur de la carte Beobank : Beobank NV/SA Boulevard Général Jacques, 263g B -1050 Bruxelles - Belgique Compagnie d assurances : Cette police est assurée

Plus en détail

VITA PENSION. Conditions générales

VITA PENSION. Conditions générales VITA PENSION Conditions générales Fédérale Assurance Rue de l Etuve 12 1000 Bruxelles Belgique Tél. 02/509.04.11 Fax 02/509.08.98 Association d Assurances Mutuelles sur la Vie Compte financier BIC : BBRUBEBB

Plus en détail

POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE

POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE POLICE FRANÇAISE D'ASSURANCE DES PERTES FINANCIERES DU NAVIRE DE COMMERCE (Imprimé du 18 janvier 1990) PRÉAMBULE - LOI APPLICABLE La présente police est régie par la loi du 3 juillet 1967 et son décret

Plus en détail

All-in-One ''Security'' : règlement

All-in-One ''Security'' : règlement All-in-One ''Security'' : règlement Les dispositions du dossier All-in-One ''Security'' complètent les conditions générales et particulières des différents contrats d'assurance. 1. Les parties Le titulaire

Plus en détail

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME

F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements. bénévoles. Notice. Assurance. Assureur officiel de la FFME F.F.M.E. Assurance automobile des déplacements Notice bénévoles Assurance Assureur officiel de la FFME Cette notice a pour objet de préciser les termes de la convention passée entre la Fédération Française

Plus en détail

C11 : Principes et pratique de l assurance

C11 : Principes et pratique de l assurance Spécimen de questionnaire d examen C11 : Principes et pratique de l assurance IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous

Plus en détail