OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés %

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2011 60%"

Transcription

1 OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés % 80% 60% 40%

2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès BRUXELLES N d entreprise : tél Pour les appels en provenance de l étranger : tél Editeur responsable : Jean-Marc Delporte Président du Comité de direction Rue du Progrès Bruxelles Dépôt légal : D/2014/2295/07 La reproduction des données est autorisée moyennant la mention de la source : SPF Economie - Direction générale de l Energie - Observatoire de l énergie E2/

3 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 1. Demande 1.1. Consommation d énergie primaire en Belgique en Consommation d énergie primaire par source d énergie Source d énergie Mtep (pci) TJ (pci) Pétrole et produits pétroliers 23, Gaz naturel 16, Combustibles solides 2, Energie nucléaire 12, Energies renouvelables et déchets 5, Autres 0, Total 61, Consommation d énergie primaire par source d énergie, 2002 à 2011 (en Mtep) Intensité énergétique primaire Intensité énergétique primaire (en kgep/1.000 euros) Source : les données pour l UE-27 sont publiées par Eurostat.

4 1.2. Consommation d énergie finale en Belgique en Consommation d énergie finale par source d énergie Source d énergie Mtep (pci) TJ (pci) Produits pétroliers 20, Gaz naturel 12, Combustibles solides 0, Electricité 6, Chaleur 0, Energies renouvelables et déchets 3, Total 44, Consommation d'énergie finale par source d énergie, 2002 à 2011 (en Mtep) Consommation d énergie finale par secteur Secteur Mtep (pci) TJ (pci) Résidentiel et équivalent 14, Industrie 13, Transport 9, Usages non énergétiques 6, Total 44,

5 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Consommation d'énergie finale par secteur (usages non énergétiques exclus) Consommation d'énergie finale par secteur, 2002 à 2011 (en Mtep) 2. Offre 2.1. Production d énergie en Belgique en 2011 Production d'énergie primaire (en %) La production d énergie primaire totale en Belgique est de 18,2 Mtep ou TJ (ce qui correspond à environ 30 % de notre consommation totale d énergie primaire). Ce graphique montre que 70 % de cette production est composée d'énergie nucléaire. Par convention statistique, on comptabilise la production de chaleur nucléaire comme une production d énergie intérieure, bien qu'elle ait été réalisée à partir d uranium entièrement importé. Strictement parlant, la Belgique ne produit que de l énergie renouvelable.

6 Production d électricité brute Electricité TWh Mtep TJ % Nucléaire 48,2 4, ,5 Produits pétroliers 0,3 0, ,3 Gaz naturel 25,4 2, ,2 Combustibles solides et gaz sidérurgiques 5,4 0, ,0 Pompage 1,2 0, ,4 Vapeur de récupération 0,1 0, ,1 Déchets non-renouvelables 1,2 0, ,3 Energies renouvelables 8,4 0, ,3 Combustibles renouvelables 4,7 0, ,2 Eolien 2,3 0, ,6 Solaire 1,2 0, ,3 Hydraulique hors pompage 0,2 0, ,2 Total 90,2 7, Production d'électricité brute (en %) Production d'électricité brute, 2002 à 2011 (en TWh)

7 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 2.2. Importations d énergie en Belgique en 2011 Importations nettes d énergie par source d énergie (pci) Importations nettes Mtep TJ Pétrole brut 29, Gaz naturel 15, Combustibles solides 2, Produits pétroliers 1, Electricité 0, Combustibles renouvelables et déchets 0, Total 49, Importations nettes d'énergie, 1991 à 2011 (en Mtep) Origine des importations par source d énergie (en %) Pétrole brut Gaz naturel Combustibles solides

8 3. Equilibre : prix 3.1. Marché de l électricité en Belgique en Prix de l électricité Prix à la consommation de l'électricité, 2007 à 2011 Tranche de consommation DC (2.500 à MWh/an) ; (en eurocents/kwh) Indicateurs de concurrence du marché de l électricité Entreprises productrices Nombre d entreprises qui, mises ensemble, constituent au moins 95 % de la production nationale nette * d électricité Nombre d entreprises qui produisent chacune au moins 5 % de la production nationale nette d électricité Part de marché cumulée de toutes les entreprises qui produisent chacune au moins 5 % de la production 88 % 87 % 85 % 91 % 85 % nationale nette d électricité * L'augmentation considérable de 2010 à 2011 est due au recul des parts de marché d'une des principales entreprises de production. Fournisseurs (aux consommateurs finaux) Nombre total de fournisseurs aux consommateurs finaux Nombre de fournisseurs livrant au moins 5 % de la consommation totale d électricité Part de marché cumulée de tous les fournisseurs livrant au moins 5 % de la consommation totale d électricité 77 % 84 % 83 % 85 % 89 %

9 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» 3.2. Marché du gaz naturel en Belgique en Prix du gaz naturel Prix à la consommation du gaz naturel, 2007 à 2011 Tranche de consommation D2 (20 à 200 GJ/an) ;(en eurocents/kwh) Indicateurs de concurrence du marché du gaz naturel Fournisseurs (aux consommateurs finaux) Nombre total de fournisseurs aux consommateurs finaux Nombre de fournisseurs livrant au moins 5 % de la consommation totale de gaz naturel Part de marché cumulée de tous les fournisseurs livrant au moins 5 % de la consommation totale de gaz naturel 95 % 95 % 95 % 90 % 89 % 3.3. Marché du pétrole : prix des produits pétroliers en Belgique en 2011 Composition des prix maxima des principaux produits pétroliers (Euro ppm, diesel 10 ppm, mazout de chauffage ppm)

10 Prix maximum de l essence Euro 95 (10 ppm), du diesel (10 ppm) et du mazout de chauffage (1.000 ppm), 2005 à 2011 (en euros/litre) 4. Energie renouvelable 4.1. Production d énergie renouvelable en Belgique en Electricité Production brute d'électricité issue de sources d'énergie renouvelables Electricité Mtep TJ TWh Hydraulique hors pompage 0, ,20 Solaire 0, ,17 Eolien 0, ,31 Déchets urbains renouvelables 0, ,82 Bois/Déchets de bois/autres déchets solides 0, ,13 Gaz de décharge 0, ,15 Gaz de digestion des boues 0, ,05 Autres biogaz 0, ,33 Autres biocarburants liquides 0, ,22 Total 0, ,38

11 «Créer les conditions d un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique.» Chaleur Production brute de chaleur issue de sources d'énergie renouvelables* Chaleur Mtep TJ Géothermique 0, Déchets urbains renouvelables 0, Bois/Déchets de bois/autres déchets solides 0, Gaz de décharge 0, Gaz de digestion des boues 0, Autres biogaz 0, Autres biocarburants liquides 0, Total 0, * Seule la chaleur vendue est rapportée.

12 ArtmannWitte - Joe Gough - TebNad - Alexandr - visdia - Andrey Lavrenov - Gerard Koudenburg Fotolia.com Rue du Progrès Bruxelles N d entreprise :

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2012 20% 80% 60% 40% Cette brochure est publiée dans le but de diffuser des informations objectives en matière de prix, de politique énergétique, d innovation et

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60%

OBSERVATOIRE DE L ENERGIE. Chiffres clés 2010 60% OBSERVATOIRE DE L ENERGIE Chiffres clés 2010 20% 80% 60% 40% Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11

tél. 02 277 51 11 Pour les appels en provenance de l étranger : tél. + 32 2 277 51 11 Le marché de l énergie en 2010 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès 50 1210 Bruxelles N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be tél. 02 277 51

Plus en détail

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003)

Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Les définitions utilisées par l'observatoire de l'énergie (DGEMP- Observatoire de l'énergie, septembre 2003) Consommation Taux d'indépendance énergétique Energie Electricité Pouvoir calorifique Consommation

Plus en détail

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES

Président a.i. du Comité de direction Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES Le marché de l énergie en 2009 Le marché de l énergie en 2009 2 Service public fédéral Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie Rue du Progrès, 50 1210 BRUXELLES N d entreprise : 0314.595.348 http://economie.fgov.be

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be Objets de l asbl ventplus@gmail.com www.ventplus.be Etudier les possibilités d implantation de tout système de production d énergie renouvelable et en favoriser l implantation et le développement. Etudier

Plus en détail

Lignes de transfert d Energie Electrique

Lignes de transfert d Energie Electrique Plan général du cours Introduction Les sources d énergie Les vecteurs d énergie Les consommateurs Les systèmes de tension 1 transmission réserve Source : Microsoft 2 1 Source Vecteur d énergie Consommateur

Plus en détail

Gaz - Electricité Osez comparer!

Gaz - Electricité Osez comparer! Gaz - Electricité Osez comparer! Gaz - Electricité Osez comparer! Dans le cadre de la mission du SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie consistant à créer les conditions d un fonctionnement

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France?

Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France? Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France? Samuel Furfari Chef d unité adjoint s Commission européenne S. Furfari Commission européenne, 1 Bénéfices des énergies renouvelables

Plus en détail

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE

Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE 2011 Vendredi 18 mars 2011 ETAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES FOCUS SUR L ELECTRICITE TABLE DES MATIÈRES Le cas de la France... 3 Le mix électrique en 2010... 3

Plus en détail

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics

La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics 29 novembre 2013 COLLOQUE La place des énergies renouvelables dans la transition juste - Le rôle des pouvoirs publics Par David CLARINVAL Député fédéral Bourgmestre de Bièvre Le rôle des pouvoirs publics

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Cogénération et micro-cogénération

Cogénération et micro-cogénération Méziane Boudellal Cogénération et micro-cogénération Solutions pour améliorer l efficacité énergétique 2 e édition Illustration de couverture : SenerTec Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058784-1 Préface

Plus en détail

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE

LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE : UNE COMPARAISON INSTRUCTIVE Bernard LAPONCHE 18 mai 2011 www.global-chance.org LA CONSOMMATION D ENERGIE EN ALLEMAGNE ET EN FRANCE UNE COMPARAISON

Plus en détail

Renouvelable et URE dans la transition énergétique

Renouvelable et URE dans la transition énergétique Renouvelable et URE dans la transition énergétique Energie: Consommation et service Un équilibre 100% renouvelable Energies Renouvelables Utilisation rationnelle de l énergie - URE Liens utiles APERe et

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004

BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 2004 BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport Final Novembre 26 Visa 5/489/NOLL pour le compte du Ministère de la Région Wallonne DGTRE BILAN ENERGETIQUE DE LA REGION WALLONNE 24 Rapport final Novembre

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France

Les énergies renouvelables en Ile-de-France. Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables en Ile-de-France Philippe SALVI ARENE Ile-de-France Les énergies renouvelables : définition Les nergies renouvelables par opposition aux nergies de stock (fioul, charbon, gaz,

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition?

Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Chaleur verte et réseaux de chaleur: quelle ambition? Jehan Decrop Cellule énergie, cabinet Nollet Programme Chaleur verte: quels objectifs? Mécanismes de soutien actuels Région wallonne: quelles perspectives?

Plus en détail

Le développement des technologies propres et économes ; La lutte contre les nuisances sonores.

Le développement des technologies propres et économes ; La lutte contre les nuisances sonores. CHIFFRES CLÉS www.ademe.fr Dans le cadre de la politique définie par le gouvernement, l ADEME a pour mission de susciter, animer, coordonner, faciliter et, le cas échéant, réaliser toutes opérations ayant

Plus en détail

La centrale électrique personnelle à la maison.

La centrale électrique personnelle à la maison. La centrale électrique personnelle à la maison. Produisez simultanément de l électricité et de la chaleur. La micro-cogénération s impose de plus en plus et s intègre parfaitement dans pratiquement tous

Plus en détail

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques

CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques CHAPITRE III : L énergie utilisée dans le fonctionnement des objets techniques Le catamaran est un voilier. Il utilise donc une voile, qui capte le vent, pour se déplacer. Ainsi, l énergie nécessaire au

Plus en détail

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN

ÉNERGIES PROPRES L ESSENTIEL EN ÉNERGIES PROPRES 10 L ESSENTIEL EN POINTS 1 MIX ÉNERGÉTIQUE 32 %, c est l objectif que s est fixé la France pour la part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d énergie en 2030.

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Une expertise au service de tous www.apere.org

Une expertise au service de tous www.apere.org Energie: Services et consommation Nous subissons les prix internationaux Prix d achat de l énergie (ménages, entreprises) L énergie est un produit subsidié (Pq? Comment?) Pour une transition 100% ER Liens

Plus en détail

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule.

Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation d une fine pellicule. Glossaire Source : http://www.energie-info.fr/glossaire#top http://www.centreinfo-energie.com/ Adsorption Rétention des molécules d un gaz, d un liquide ou d un soluté sur une surface, entraînant la formation

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE DE LA WALLONIE

BILAN ENERGETIQUE DE LA WALLONIE Septembre 212 Réalisé par ICEDD asbl pour le compte du Service Public de Wallonie Septembre 212 Réalisé par ICEDD asbl pour le compte du Service Public de Wallonie TABLE DES MATIERES Introduction...1

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2010 Evolution 2004-2010 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies

Panorama des bioénergies en Europe. Colloque Bioénergies Panorama des bioénergies en Europe Panorama des bioénergies en Europe Synthèse des informations existantes sur le sujet des bioénergies en Europe Sources : législation : Europa, portail de l Union européenne

Plus en détail

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié

Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Exercice 2010 Seul le discours prononcé fait foi Assurer l avenir avec un parc de production diversifié Discours de M. Hermann Ineichen, chef du secteur d activité Energie Suisse, dans le cadre de la conférence

Plus en détail

petit mémento des énergies renouvelables

petit mémento des énergies renouvelables les cahiers de petit mémento des énergies renouvelables Éléments pour un débat sur les énergies renouvelables en France Septembre 2007 - ISSN 1270-377X - 10 euros numéro hors série Global Chance Association

Plus en détail

Les marchés de l énergie et la macroéconomie

Les marchés de l énergie et la macroéconomie Les marchés de L énergie et La macroéconomie Les marchés de l énergie et la macroéconomie v. baugnet d. dury (1) Introduction L énergie joue un rôle primordial dans le fonctionnement des économies, notamment

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et

GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et Plan Climat Energie Territorial GROUPE DE TRAVAIL ELUS: Quelles sont les actions pour atténuer l impact et adapter les collectivités s locales aux changements climatiques et énergétiques? Plan de la réunion

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC

OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC OBSERVATOIRE BAS-NORMAND DE L ENERGIE ET DU CLIMAT - OBNEC Production d énergie et consommations finales en Basse-Normandie Etat des lieux 2011 Evolution 2008-2011 Unité de méthanisation de Cavigny (50),

Plus en détail

Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie

Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie Réductions d impôts pour investissements économiseurs d énergie Le propriétaire ou le locataire qui fait exécuter des travaux d économie d énergie dans son habitation peut bénéficier de réductions d impôts.

Plus en détail

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement

Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation de biogaz issu de méthanisation de Fractions Fermentescibles des OM collectées sélectivement Septembre 2007-6 ème Journée «Bus Propre» à Lille - Sandrine

Plus en détail

Origine du courant électrique Constitution d un atome

Origine du courant électrique Constitution d un atome Origine du courant électrique Constitution d un atome Electron - Neutron ORIGINE DU COURANT Proton + ELECTRIQUE MATERIAUX CONDUCTEURS Électrons libres CORPS ISOLANTS ET CORPS CONDUCTEURS L électricité

Plus en détail

L Allemagne championne des énergies propres?

L Allemagne championne des énergies propres? L Allemagne championne des énergies propres? La chancelière allemande a tranché, l Allemagne sera la première grande puissance industrielle européenne à sortir du nucléaire. Et ceci rapidement puisque

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES

SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES SUISSE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES Ressources énergétiques et structure du marché La Suisse ne produit aucun combustible fossile et compte

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables

E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables E-SER : Electricité produite à partir de sources d énergie renouvelables Systèmes de production d électricité à partir de SER Motivations au développement de l E-SER Mécanismes de soutien Marché des certificats

Plus en détail

Enjeux énergétiques et environnementaux

Enjeux énergétiques et environnementaux e_réglementaire.doc La réglementation chauffage PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation Enjeux énergétiques et environnementaux Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés,

Plus en détail

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB

Module 1 Introduction générale g. à la PEB. Performance Energétique des Bâtiments. Formation conseiller PEB Module 1 Introduction générale g à la PEB Performance Energétique des Bâtiments Introduction Contenu 1. Le contexte de la PEB L ordonnance Le conseiller 2. Environnement énergétique Accès et prix de l

Plus en détail

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique

Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Présentation de la situation actuelle et projetée au niveau législatif, économique, incitant financier et imposition technique Salon Best 19 octobre 2013 Situation en Région wallonne Coût d achat du courant

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl

NO ENERGY, NO FUTURE. 5 e Forum Météo. Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl NO ENERGY, NO FUTURE 5 e Forum Météo Politique énergétique wallonne Par Ir.,Philippe Delaisse Secrétaire général EF4 asbl Belgique Une unité dans la diversité 3 Régions: - Région flamande - Région de Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie.

Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. Les aides à l investissement en faveur de la protection de l environnement et de l utilisation durable de l énergie. 1 SERVICE PUBLIC DE WALLONIE DIRECTIONS GENERALES OPERATIONNELLES DGO 1 «Routes et bâtiments»

Plus en détail

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE

COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE Décision CD-5j18-CWaPE relative à "la définition des rendements annuels d exploitation des installations modernes de référence, définis en application de l article 2,

Plus en détail

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES

MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES MAISON POUR LA SCIENCE EN MIDI-PYRENEES L énergie : un concept abstrait Intervenants Bénédicte de Bonneval Gabriel Soum Fernand Padilla I- INTRODUCTION Définitions Activité : le ventilateur électrique

Plus en détail

Production et de consommation d énergie en région Centre. Note méthodologique

Production et de consommation d énergie en région Centre. Note méthodologique Production et de consommation d énergie en région Centre Note méthodologique Cette note méthodologique accompagne la mise à disposition de données à l échelle de la région Centre de production et de consommation

Plus en détail

Énergie à la source. Figure 1 Rapports source-site pour tous les types de compteurs d énergie de Portfolio Manager

Énergie à la source. Figure 1 Rapports source-site pour tous les types de compteurs d énergie de Portfolio Manager Énergie à la source Référence technique APERÇU Tous les bâtiments commerciaux utilisent diverses combinaisons d énergies, y compris l électricité, le gaz naturel, le mazout, la vapeur d un réseau collectif

Plus en détail

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables

Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Structure: Relever les défis du système électrique en intégrant les énergies renouvelables Considérer les solutions de stockage possibles comme un élément d'intégration Chercher des voies nouvelles avec

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

ANALYSE DES PRIX TROISIÈME RAPPORT TRIMESTRIEL 2013 DE L INSTITUT DES COMPTES NATIONAUX

ANALYSE DES PRIX TROISIÈME RAPPORT TRIMESTRIEL 2013 DE L INSTITUT DES COMPTES NATIONAUX Institut des comptes nationaux ANALYSE DES PRIX TROISIÈME RAPPORT TRIMESTRIEL 2013 DE L INSTITUT DES COMPTES NATIONAUX OBSERVATOIRE DES PRIX Pour de plus amples informations : SPF Economie, P.M.E., Classes

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

L impact micro et macroéconomique des énergies renouvelables en Région wallonne

L impact micro et macroéconomique des énergies renouvelables en Région wallonne L impact micro et macroéconomique des énergies renouvelables en Région wallonne Cluster TWEED Rue Natalis 2 4020 Liège - Belgique Avril 2014 Cluster TWEED 2/99 TABLE DES MATIÈRES 1 PREMIÈRE PARTIE : OBJECTIFS

Plus en détail

Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie

Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie Les énergies renouvelables et l utilisation rationnelle de l énergie Energ@tic, 11 février 2008 Michel Huart, APERe asbl Plan de l exposé Qu est ce que l énergie? Comment la consomme-t-on? Qu est ce que

Plus en détail

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville.

Source des données : statistiques et cas réels. Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Source des données : statistiques et cas réels Découvrez les sources et les exemples ayant servi à définir les données chiffrées d Ecoville. Logements Surfaces et nombre d habitants Logements : surface

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts

Avertissement. Version 2.3. Juin 2003. Les objectifs poursuivis. Les principes du régime des certificats verts Commission Wallonne Pour l Energie Version 2.3. Juin 2003 LE REGIME DES CERTIFICATS VERTS dans le cadre de l ouverture du Marché de l Electricité en Wallonie Sommaire Les objectifs poursuivis Les principes

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie

Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Les aides et outils financiers et méthodologiques de la Région wallonne en matière d énergie Facilitateur tertiaire : Service du Facilitateur Tertiaire - asbl Institut de Conseil et d'etudes en Développement

Plus en détail

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry

Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison. Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry Le biogaz en France et en Allemagne Une comparaison Journées méthanisation, 4 novembre 2014, Chambéry L OFAEnR Origines & Objectifs Crée en 2006 par les gouvernements français & allemand Bureau au ministère

Plus en détail

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité

Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Provence 4 Centrale thermique à Biomasse Bilan économique, énergétique, climatique de cette unité de production d électricité Résumé Le bureau d étude ECO-MESURE a été par le collectif citoyen de vigilance

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 411 Avril 13 Conjoncture énergétique Février 13 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT La production d énergie primaire du mois de février recule de 3,2 %

Plus en détail

Prix de l énergie et précarité énergétique. S. Bonnard C. Bruynoghe M. Deprez B. Kestemont

Prix de l énergie et précarité énergétique. S. Bonnard C. Bruynoghe M. Deprez B. Kestemont Prix de l énergie et précarité énergétique S. Bonnard C. Bruynoghe M. Deprez B. Kestemont La coordination a été assurée par M. Jean-Marc Delporte Remerciements à Chantal Binotto, Marie Castaigne, Lien

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE

I.1. OBJECTIF DE L ETUDE I.2. CHAMP DE L'ETUDE "Bilan énergétique et des émissions de gaz à effet de serre tout au long du cycle de vie du gaz naturel et du mazout comme combustible pour le chauffage domestique" Synthèse I.1. OBJECTIF DE L ETUDE Il

Plus en détail

LA MÉTHANISATION. état des lieux et perspectives de développement BIOMASSE. > Les synthèses de FranceAgriMer. avril 2012 numéro

LA MÉTHANISATION. état des lieux et perspectives de développement BIOMASSE. > Les synthèses de FranceAgriMer. avril 2012 numéro > Les synthèses de FranceAgriMer avril 2012 numéro 1 BIOMASSE LA MÉTHANISATION état des lieux et perspectives de développement 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 20002 / 93555 Montreuil-sous-Bois cedex Tél.

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS

LES ENERGIES RENOUVELABLES. Dr Marwan JARKAS LES ENERGIES RENOUVELABLES Dr Marwan JARKAS Plan de l exposée : I - Définition de l énergie renouvelable II - Différentes types de l énergie renouvelable 1. Energie éolienne 2. Energie solaire 3. Energie

Plus en détail

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages

Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages Prix et incitations : les impacts sur les consommations d énergie des ménages François MOISAN Directeur exécutif de la stratégie et de la recherche Directeur scientifique ADEME Agence de l environnement

Plus en détail

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Services Facilitateur Energie Secteur Tertiaire et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 7 octobre 2009 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services

Plus en détail

Estimation des effets macroéconomiques de la vision ADEME ADEME/OFCE

Estimation des effets macroéconomiques de la vision ADEME ADEME/OFCE Estimation des effets macroéconomiques de la vision ADEME ADEME/OFCE Le modèle ThreeME Modèle Macroéconomique Multisectoriel d Evaluation des politiques Energétiques et Environnementales Conçu conjointement

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

CODE DE COMPTAGE DE L ELECTRICITE VERTE REGION WALLONNE. Annexe de l arrêté ministériel du 6 mai 2003

CODE DE COMPTAGE DE L ELECTRICITE VERTE REGION WALLONNE. Annexe de l arrêté ministériel du 6 mai 2003 CODE DE COMPTAGE DE L ELECTRICITE VERTE EN REGION WALLONNE Annexe de l arrêté ministériel du 6 mai 2003 TABLE DES MATIERES 1. OBJET... 3 2. CLASSIFICATION DES SITES DE PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ VERTE....

Plus en détail

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011

Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 Energies renouvelables en Allemagne : succès et défis Jörg Mühlenhoff Agentur für Erneuerbare Energien Agence pour les Energies Renouvelables Paris, ENS, 14 avril 2011 L Agence pour les Energies Renouvelables

Plus en détail

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain

Du SmartWay à la route intelligente électrifiée. Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Du SmartWay à la route intelligente électrifiée Note prospective : recherche de partenaires pour la mobilité de demain Réf. CN 901 BS CB DM Lausanne, le 29 0ctobre 2003 La route intelligente électrifiée

Plus en détail

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o

LA RENOVATION ENERGETIQUE. atelier o LA RENOVATION ENERGETIQUE LA RENOVATION ENERGETIQUE 1. DIAGNOSTIC Pourquoi rénover? Que faut-il rénover? Comment s y prendre? 2. SOLUTIONS Remplacement du chauffage Capteurs solaires Isolation de l enveloppe

Plus en détail

Enjeux énergétiques. par Didier Goetghebuer - ICEDD. Institut de Conseil et d Etudes en Développement Durable asbl. octobre 2012 PLAN DE L EXPOSE

Enjeux énergétiques. par Didier Goetghebuer - ICEDD. Institut de Conseil et d Etudes en Développement Durable asbl. octobre 2012 PLAN DE L EXPOSE Enjeux énergétiques par Didier Goetghebuer - ICEDD Institut de Conseil et d Etudes en Développement Durable asbl octobre 2012 01/10/2012 1 PLAN DE L EXPOSE Réserves - Ressources Les flux énergétiques Quelques

Plus en détail

PROCÉDURES ET CODE DE COMPTAGE DE L ÉLECTRICITÉ PRODUITE À PARTIR DE SOURCES D ÉNERGIE RENOUVELABLES ET/OU DE COGÉNÉRATION RÉGION WALLONNE

PROCÉDURES ET CODE DE COMPTAGE DE L ÉLECTRICITÉ PRODUITE À PARTIR DE SOURCES D ÉNERGIE RENOUVELABLES ET/OU DE COGÉNÉRATION RÉGION WALLONNE PROCÉDURES ET CODE DE COMPTAGE DE L ÉLECTRICITÉ PRODUITE À PARTIR DE SOURCES D ÉNERGIE RENOUVELABLES ET/OU DE COGÉNÉRATION EN RÉGION WALLONNE Annexe de l arrêté ministériel du 12 mars 2007 1. OBJET ET

Plus en détail

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises

État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises État et perspectives énergétiques mondiales et québécoises Rendez-vous de l énergie Agents socio-économiques, Côte-Nord 23 février 2011 Patrick Déry, B.Sc., M.Sc. physicien, spécialiste en énergétique

Plus en détail

BELGIQUE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES

BELGIQUE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES BELGIQUE: INVENTAIRE DU SOUTIEN PUBLIC ET DES DÉPENSES FISCALES ESTIMÉS POUR LES COMBUSTIBLES FOSSILES Ressources énergétiques et structure du marché La Belgique dispose en quantité négligeable de ressources

Plus en détail

Consommation électricité- Sénat

Consommation électricité- Sénat Politique énergétique et gestion durable au Sénat Situation au 1 er novembre 2014 L'amélioration de la performance énergétique des bâtiments est devenue un enjeu majeur. Depuis plusieurs années, le Sénat

Plus en détail

Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique

Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique Base de données Air / Climat / Energie 2004 2007 2010 Note méthodologique 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1 Présentation... 3 1.1 Objectifs... 3 1.2 Caractéristiques de l inventaire... 3 1.3 Etendue du domaine...

Plus en détail

Plan de route Energies renouvelables Suisse. Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050

Plan de route Energies renouvelables Suisse. Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050 Plan de route Energies renouvelables Suisse Une analyse visant la valorisation des potentiels d ici 2050 Sommaire Résumé 4 Avant-propos 5 Energies renouvelables une issue possible? 6 Ce qui a été calculé

Plus en détail

Les Energies Renouvelables

Les Energies Renouvelables Les Energies Renouvelables Antoine Moreau Antoine Moreau Maître de Conférences Université Blaise Pascal Les Energies Renouvelables L'énergie sur terre Le défi énergétique Les sources renouvelables d'énergie

Plus en détail

Protégez et valorisez vos inventions. Un soutien sectoriel gratuit en matière de propriété intellectuelle à la mesure de votre entreprise

Protégez et valorisez vos inventions. Un soutien sectoriel gratuit en matière de propriété intellectuelle à la mesure de votre entreprise Les CeLLuLes Brevets Protégez et valorisez vos inventions Un soutien sectoriel gratuit en matière de propriété intellectuelle à la mesure de votre entreprise Les Cellules Brevets Protégez et valorisez

Plus en détail

Accueil : Guillaume LACROIX Président du Syndicat Mixte du Technopôle Alimentec

Accueil : Guillaume LACROIX Président du Syndicat Mixte du Technopôle Alimentec Accueil : Guillaume LACROIX Président du Syndicat Mixte du Technopôle Alimentec - La méthanisation et IAA Valérie BORRONI chargée de mission à Rhônalpénergie-Environnement et Nicolas ROUSSELON directeur

Plus en détail