Les immeubles de l année RENDEZ-VOUS À 11H15, SALLE DES EVÉNEMENTS, NIVEAU 3 pour découvrir les lauréats des Grands Prix Simi 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les immeubles de l année 2014. RENDEZ-VOUS À 11H15, SALLE DES EVÉNEMENTS, NIVEAU 3 pour découvrir les lauréats des Grands Prix Simi 2014"

Transcription

1 Salon de l immobilier d entreprise 3 > 4 > 5 DÉCEMBRE 2014 BRÈVES CHANGEZ DE POINT DE VUE! Crédit Agricole Immobilier et Nexity présentent View, un immeuble de bureaux à la visibilité exceptionnelle depuis le périphérique, à Paris- Porte des Lilas. Situé au sein d un environnement tertiaire dynamique, à quelques minutes des transports en commun, View développe m² de bureaux et se distingue par son architecture, novatrice, signée Baumschlager Eberle. NIVEAU 1 - STAND B 30 GRAND PRIX SIMI Les immeubles de l année 2014 Les Grands Prix SIMI 2014, parrainés par Generali Real Estate, récompensent 3 catégories d immeubles de bureaux Neuf, Rénové, Mixte et Logistique. Rendez-vous à 11h15, Salle des Evénements, Niveau 3 pour découvrir les nominés et les lauréats. Présidé par Alain Béchade, le jury est composé de directeurs immobiliers de grandes entreprises françaises. INDICE IEIF LOGEMENTS PARIS/ILE-DE-FRANCE AU 31/08/ ,7 (PRIX MÉDIAN AU M²) Progression sur 1 trimestre : 4,0% Progression sur 1 an : 4,6% Progression depuis le 1 er janvier 2014 : 0,8% Source : IEIF notaires/notaires.php?noncote CYCLE IMMOBILIER DE SERVICE À la recherche du bel actif RENDEZ-VOUS À 11H15, SALLE DES EVÉNEMENTS, NIVEAU 3 pour découvrir les lauréats des Grands Prix Simi 2014 PARIS-SACLAY FORCE 3 À la fois scientifique (création de l Université Paris Saclay), économique (accueil de centres R&D de grandes entreprises EDF, SAFRAN ) et urbain (création de quartiers), le territoire de Paris-Saclay s étend sur hectares et plus de 40 communes, entre l Essonne et les Yvelines. L actualité Simi? Les consultations sur les quartiers de l Ecole polytechnique (Palaiseau) et du Moulon (Gif sur Yvette, Orsay et St Aubin), ainsi que le quartier de Satory se trouvant à Versailles, qui sera un pôle d innovations en matière de mobilités. NIVEAU 1 - STAND C 23 UNE SOLUTION CLÉ EN MAIN POUR LE TRI SÉLECTIF Au cœur du dispositif mis en place par Valogic, un réseau d entreprises de l économie sociale et solidaire qui vient enlever les déchets collectés associant ainsi au geste pour l environnement, une démarche solidaire avec des personnes éloignées de l emploi. Un kit de communication ludique avec stickers, affiches, powerpoint et plateforme d ings, permet de mobiliser les salariés en valorisant cette démarche responsable. À voir sur le stand Elior Services. NIVEAU 1 - STAND A 10 PRIX JUNIOR Qui remportera le Prix Junior de l immobilier 2014? Parrainé par la Fondation Palladio et organisé par le Groupe Moniteur, le Prix Junior de l Immobilier 2014 est remis à 11h15, Salle des Evénements, niveau 3, en ouverture des Grands Prix SIMI. Destinée à mettre en lumière des étudiants de Master immobilier pour la qualité de leur mémoire, cette 6 e édition se caractérise par une ouverture vers les régions et le choix de sujets en résonnance avec l actualité comme le logement, la densité ou encore l impact du e-commerce sur l immobilier commercial et logistique. PLÉNIÈRE GRAND PARIS LIRE L ARTICLE EN PAGE 5 Le temps de l action (enfin?) Hier après-midi, fréquentation record pour la plénière du Grand Paris. Intervenants : Gilles Bouvelot, Directeur général de l Etablissement public foncier d Ile de France (EPFIF) François Lucas, Directeur de la Mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris Catherine Perennet, Directrice inter régionale Ile de France, Caisse des Dépôts et Consignations Philippe Yvin, Président du Directoire de la Société du Grand Paris Animation : Nicolas Buchoud, Président du Cercle Grand Paris de l Investissement Durable. Le secteur du commerces revient vers des fondamentaux plus sains et les stratégies mises en œuvre sont plus soutenables sur le long terme. Jean-Michel Bongiorno LIRE L ARTICLE EN PAGE 4 PLÉNIÈRE LOGEMENT Le logement : actif maudit ou investissement d avenir? Un titre provocateur, surtout au salon de l immobilier d entreprise, et pourtant une question cruciale tant les investisseurs institutionnels et privés ont déserté le logement. Etat des lieux et proposition de relance par 6 acteurs clés du marché. Jean Michel Bongiorno et Annabelle Cavin LIRE L ARTICLE EN PAGE 2 Rendez-vous l année prochaine 2, 3 et 4 décembre 2015 Retrouvez prochainement sur les synthèses des conférences SIMI 2014 Suivez toute l actualité du SIMI / #simi

2 Salon de l immobilier d entreprise VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014 PLÉNIÈRE LOGEMENT Comment faire revenir les investisseurs sur le marché du logement? Organisée par le SIMI, la plénière de mercredi a permis de faire un constat sans concession de la situation du logement en France, avant de tracer des lignes pour l avenir grâce à 6 experts se confrontant au quotidien à la réalité de ce marché. UN CONSTAT DÉSASTREUX ET SANS APPEL Le logement dépend de deux composants essentiels qui ne sont plus présents : le financement et la confiance. Un seul chiffre permet de se rendre compte des dégâts : de 20% en 1990, l investissement institutionnel est passé à 2% seulement sur le marché du logement! Avec, de plus, une très forte concentration sur l Ile de France, l ensemble des régions ne représentant que 25%. Ce désenchantement est le résultat de la convergence de plusieurs facteurs négatifs. Une rentabilité faible rendant le secteur peu compétitif, aggravée par une instabilité politique et une complexité réglementaire croissante. Elle est changeante, toujours plus complexe et autant dire inquiétante, précise à ce sujet Jacques Letort, Président du Conseil des Régions et vice-président de la FFB, pour les entreprises. Et cela entraîne une plus grande difficulté à produire du logement. Il faut noter également une mauvaise maîtrise des coûts de construction, souligne de son côté André Yche, Président du Directoire de la SNI. Le produit Logement n est considéré que comme un investissement pour les particuliers sur la base de la défiscalisation. Et le rapport de force entre les professionnels et les particuliers étant, le plus souvent, déséquilibré, l amélioration de la productivité n a pas progressé à la même vitesse que celles des autres secteurs. Surtout que la baisse constante des taux d intérêts a gommé l augmentation des coûts de production. ALORS COMMENT FAIRE POUR QUE LES INVESTISSEURS AIENT À NOUVEAU CONFIANCE DANS LE PRODUIT LOGEMENT? Pour André Yche, il s agit déjà de se poser la bonne question. Si un investisseur se situe dans un horizon de 5 à 6 ans, le facteur dominant est effectivement la rentabilité d exploitation. Par contre, si l horizon est de ans, la donne change complètement. Les perspectives sont nettement meilleures et plus fiables en terme de plus-value du fait de la poussée démographique, du phénomène de métropolisation et de la tendance à la décohabitation des foyers. Des marchés porteurs se dessinent également. Le logement constitue pour les français en moyenne 60% du patrimoine, explique Bruno Corinti, Directeur Général adjoint de Nexity. C est l essentiel des retraites. Or avec l allongement de la durée de vie, ce n est plus uniquement le lieu de l identité familiale, mais un support de revenu important pour gérer les coûts de la dépendance. Le marché du résidentiel du 3 e et 4 e âge est de ce fait, un produit qui doit intéresser les investisseurs, avec des rendements élevés, une gestion simple et apaisée. Autre axe d amélioration possible, celui de la flexibilité du marché pour favoriser la mobilité des français. L égalité des territoires en matière de logements signifie qu il existe partout une continuité de l offre pour tous les types de produits, ce qui est loin d être le cas aujourd hui regrette André Yche. Un avis partagé par Jacques Lefort : Les logements sociaux et intermédiaires sont largement insuffisants dans de nombreuses régions et les français sont trop captifs de leurs biens pour favoriser la mobilité. De son côté, Anne Jestin, Conseillère pour le renouvellement urbain et la Ville durable, au Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, souligne la nécessaire diversification de la politique du logement social, actuellement concentrée sur les quartiers du programme ANRU et ses 200 quartiers hautement prioritaires. La production de logements libres doit également être soutenue et nous nous sommes battus pour conserver la TVA à 5,5% dans une bande de 300 m autour de ces quartiers. Notre objectif est également de libérer du foncier, de faire revenir des investisseurs privés et d arriver à une intercommunalité renforcée des programmes. Une ambition, toutefois tempérée, au nom des élus, par Charles Éric Limagne, Président de la Communauté d agglomération Orléans Val de Loire qui regrette l absence de moyens nouveaux. Nous pouvons être plus rationnels, plus cohérents mais nous assistons à des transferts de charge entre l Etat et les régions, avec une baisse des recettes, pour les collectivités, qui rend diffi cile l atteinte de ces objectifs. Enfi n tous sont unanimes : le marché peut redémarrer que s il retrouve la confiance. Ce qui nécessite avant tout de stabiliser la fi scalité, stopper la profusion normative et d améliorer la fl uidité du marché. LES INTERVENANTS DE LA PLÉNIÈRE : Bruno Corinti, DGA Nexity et Président des activités de Promotion Immobilier Résidentiel & Tertiaire, pour la promotion privée. Anne Jestin, Conseillère pour le renouvellement urbain et la Ville durable, au Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. Charles-Éric Lemaignen, Président de la Communauté d agglomération Orléans Val de Loire, Président de l Assemblée des Communautés de France ADCF. Jacques Letort, Président du Conseil des Régions et vice-président de la FFB, pour les entreprises. André Yché, Président du Directoire du Groupe SNI, filiale immobilière de la Caisse des Dépôts pour les investisseurs institutionnels. ANIMATION : Gaël Thomas, Directeur de la rédaction de Business Immo. SIMI NEWS : Édité par Groupe Moniteur SAS 17, rue d Uzès Paris. Conception/réalisation graphique Bronx Agence Rédaction et Photos : Salon SIMI Imprimé par PASSION GRAPHIC (Roissy en Brie) Les informations communiquées dans ce magazine n ont aucune valeur contractuelle. Ce document a été imprimé par un imprimeur labellisé imprim vert. Il est réalisé avec du papier provenant de forêts gérées durablement. NOUVEAU L appli mobile salonsimi est téléchargeable sur les stores ou en flashant ce QR-code : Suivez toute l actualité du SIMI / #simi

3 3 > 4 > 5 DÉCEMBRE 2014 PROGRAMME LES CONFÉRENCES DU VENDREDI 5 DÉCEMBRE 10H 11h - 12h Niveau 2 - Salle 242A 10h - 11h Niveau 3 - Salle 341 CYCLE TERRITOIRES > Territoire en mutation et emploi : des enjeux pour le directeur immobilier Conférence organisée par ADI ASSOCIATION DES DIRECTEURS IMMOBILIERS Conférence organisée par CBRE 11H 11h - 12h Niveau 2 - Salle 241 CYCLE INVESTISSEURS > L actualité fiscale 2014 : enjeux et conséquences sur le choix des structures d investissement Conférence organisée par FIDAL, Société d Avocats LE SIMI EN IMAGES 11h - 12h Niveau 3 - Salle 352A CYCLE CONJONCTURE IMMOBILIÈRE > Un modèle innovant de reconversion d un territoire industriel : le projet d aménagement de la Plaine de l Ourcq Conférence organisée par Communauté d Agglomération EST ENSEMBLE CYCLE IMMOBILIER DURABLE > Boostez la valeur de vos projets immobiliers par l éco-conception Conférence organisée par CODEM 11h - 12h Niveau 3 - Salle h - 15h Niveau 3 - Salle des événements CYCLE UTILISATEURS > 5e Rencontres Annuelles Génie des Lieux : Un bureau pour quoi faire? Présentation de la solution développée par Génie des Lieux Conférence organisée par GENIE DES LIEUX CYCLE INVESTISSEURS > Financement : quelle est la nouvelle donne du marché? Conférence organisée par SIMI 11h - 12h Niveau 3 - Salle 351 CYCLE MARCHÉ DE L IMMOBILIER DE SERVICE > Créer de la valeur en animant les espaces de bureaux Conférence organisée par ECNlive 14H > Cérémonie des diplômés Chartered Surveyors 14h30-16h Niveau 2 - Salle h30-16h Niveau 2 - Salle 252A CYCLE UTILISATEURS > Ces entreprises qui se réapproprient leur immobilier Conférence organisée par SIMI Taux d occupation record... 14h30-16h Niveau 3 - Salle 352A CYCLE IMMOBILIER DURABLE > La garantie des charges : du mythe à la réalité Conférence organisée par SIMI 14h30-16h Niveau 3 - Salle 352B CLE MARCHÉ DE L IMMOBILIER D EXPLOITATION > Loyers : jusqu où la baisse? Conférence organisée par SIMI

4 Salon de l immobilier d entreprise CYCLE IMMOBILIER DE SERVICE À la recherche du bel actif Jean-Michel Bongiorno, Directeur des Relations Investisseurs de CBRE Global Investors, pour la France, l Espagne, le Portugal et le Luxembourg, juge une année 2014 en demi-teinte : Le secteur des enseignes ne se porte pas si bien et les transactions restent rares pour les actifs classiques entre 100 et 200 M. Pour sa part, précise Annabelle Cavin, Business Manager CBRE Global Investors, C est d ailleurs une constante en France du fait d un marché très étroit dominé par quelques grands propriétaires. Néanmoins, la concurrence à l acquisition devient plus forte, un nombre important de nouveaux acteurs se tournent vers ce secteur, avec la crise. L immobilier de Commerces apporte, en effet, deux avantages. Une grande stabilité des cash-flows, du fait de la grande résilience des revenus, compte-tenu du nombre important de locataires d une part et d autre part une capacité à créer de la valeur en gérant activement le centre et ses locataires. LA VISION DE CBRE GLOBAL INVESTORS L enjeu est donc d acheter des centres commerciaux bénéficiant de bons fondamentaux longs termes et d identifier de la création de valeur sur le court terme avec des baux arrivant à expiration dans les trois prochaines années. La renégociation de ces baux sur le court terme (12% de croissance en moyenne réalisé sur des actifs acquis entre 2011 et 2013) permet de générer des taux de rentabilité (IRR) de l ordre de 11 à 13% net. Une équation où les équipes de CBRE Global Investors excellent, grâce à trois atouts : une base de données qui compile les chiffres de vente au m² et le taux d effort des locataires sur plus de 100 centres commerciaux en Europe Continentale, des Asset Managers présents dans 14 pays européens capables de négocier avec les grandes enseignes d une façon globale ou locale et une stratégie Win Win avec les enseignes pour un modèle plus soutenable. La cible idéale pour Jean Michel Bongiorno? Des centres commerciaux dominants, plutôt récents, avec une surface d environ m², une zone de chalandise supérieure à habitants et une fréquentation de 4 millions de visiteurs tirée par une locomotive alimentaire et un grosse composante Equipement de la personne. Sur un marché français de l investissement de 22 milliards d euros, l investissement en Commerces qui cumule l ensemble des surfaces commerciales, devrait dépasser les 5 milliards d. De gauche à droite : Florencio Beccard Head Of Retail EMEA, Jean Michel Bongiorno et Annabelle Cavin CBRE Global Investors a également développé un outil e risk tools, fruit de deux années de recherche qui identifie l impact du e commerce segment par segment, franchise par franchise et permet de privilégier dans nos centres les secteurs les moins impactés par la part croissante du E Commerce comme la mode, la beauté et l alimentaire, complète Annabelle Cavin. Nous travaillions aussi sur les profils des enseignes en privilégiant celles qui contrôlent le mieux leurs prix et leurs réseaux de distributions et s avèrent aussi être des E Retaillers performants et donc complémentaires. Dans tous les cas, trouver le bon équilibre économique est déterminant dans notre stratégie de création de valeur pour ce type de format de commerces conclut Jean Michel Bongiorno. En parallèle CBRE Global Investors est présent aussi dans des actifs de plus long terme où l idée est clairement de travailler en étroite collaboration avec les développeurs et les enseignes sur un horizon de détention plus long. Une démarche déroulée avec succès à La Vache Noire à Arcueil (94), l Espace Coty au Havre, le centre Mayol à Toulon, ou encore Daumesnil à Paris. (1) CBRE Global Investors est présent dans 14 pays en Europe et gère un patrimoine de 25 Mds d euro, dont 100 centres commerciaux en Europe et une vingtaine en France, à travers des fonds destinés uniquement aux investisseurs institutionnels. À noter que certains fonds pan européens, sont gérés depuis Paris. GRANDS PRIX SIMI 2014 VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014 Alain Béchade, nouveau Président du jury Directeur du Département Villes, échanges, territoires du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM), Professeur titulaire et Directeur d Institut (ICH), Alain Béchade a fait toute sa carrière dans l industrie immobilière, notamment à la tête d Auguste Thouard. Un regard neuf et complémentaire à celui des 10 membres du jury, tous directeurs de l immobilier en activité. Premières impressions. À mes yeux, l intérêt des Grands Prix SIMI est de se pencher sur l économie du réel. Nous ne primons pas un projet mais bien une exécution que nous analysons dans toutes ses dimensions. Après l étape sélection sur dossier, nous avons visité la dizaine d immeubles nominés et rencontré leurs utilisateurs et gestionnaires, afin de vérifier les dires des candidats. Son confort adapté à son usage, ses consommations énergétiques, son architecture, ses services Nous avons mis en place une grille de notation par catégorie, afin de nous faire une idée vraiment exacte des atouts du bâtiment. Chaque opération a son rapporteur et les délibérations finales sont vraiment passionnantes, car vécues et très argumentées. UN PALMARÈS OUVERT ET REPRÉSENTATIF Autre constat : les nominés 2014 illustrent bien l évolution du marché. La catégorie Immeuble rénové est particulièrement intéressante à suivre avec la montée en puissance des opérations de rénovation et de changement d affection. L ouverture de la catégorie Immeuble mixte aux bâtiments de service va dans le même sens, en nous permettant de juger des immeubles, sortant des sentiers battus, comme des laboratoires ou des concepts d établissements de santé et de retraite. Alain Béchade Le palmarès illustre les évolutions fondamentales qui impactent notre économie : l accélération du phénomène de métropolisation, la monté en puissance des économies d énergies et la confirmation de la phase immobilière de placement. Alain Béchade LES 10 NOMINÉS DES GRANDS PRIX 2014 Parrainés par Generali Real Estate, les Grand Prix récompensent des bâtiments de plus de m², situés en France et livrés entre le 30 septembre 2013 et le 30 septembre Les nominés par catégorie sont : IMMEUBLE NEUF CAMPUS SFR à La Plaine Saint Denis (93) Vinci Immobilier PUSHED-SLAB à Paris (75) Icade STRATO ET REZO à Paris (75) SNEF SODEARIF TOUR MAJUNGA à La Défense (92) Unibail Rodamco IMMEUBLE RÉNOVÉ 164 PERETTI à Neuilly sur Seine (92) JLL et ATP PARISQUARE à Paris (75) présenté par Stam Europe et Tristan Capital Partners IMMEUBLE MIXTE AERECO à Collégien (77) Salini Immobilier SIEGE SOCIAL INSTITUT TECHNOLOGIQUE FCBA à Champs sur Marne (77) Léon Grosse Immobilier IMMEUBLE LOGISTIQUE PLATEFORME BARJANE pour CARREFOUR à Arcs sur Argens (83) Barjane PROLOGIS VEMARS DC à Vémars (95) Prologis RENDEZ-VOUS À 12H - NIVEAU 3 Salle des Evénements, pour fêter les lauréats. Nomadisme, bien-être et performance : quel bilan en 2014? Alexis Motte et Nathalie Zuccarelli, Président et Chargée d Affaires Grand Compte Mobilitis Commandé par Mobilitis (1) et Greenworking (2), cette nouvelle étude d Opinion Way se compose de deux parties : une enquête auprès de 892 salariés et, pour la première fois, 305 DRH et le témoignage et retour d expérience de 21 grandes entreprises ou administrations françaises (Société Générale, Air Liquide, AXA, Groupama, la CNAV, le CNES, BPCE, Natixis, Siemens, etc.) représentant plus de télétravailleurs. En voici les principaux enseignements : LE TRAVAIL À DISTANCE PROGRESSE FORTEMENT 25% des salariés déclarent bénéficier d un accord formel de télétravail en 2014, contre 16% en Une réalité encore plus forte en Ile de France puisqu ils sont 37% à déclarer bénéficier d un tel accord. 42% des salariés affirment travailler à distance de façon formelle ou informelle et, parmi eux, 47% au moins une fois par semaine (+ 9 points par rapport à 2013). L ORGANISATION DU TRAVAIL ÉVOLUE 91% des salariés et 66% des DRH estiment que le travail à distance représente une contrepartie à des temps de transports longs. et pour 85% des salariés et 66% des DRH, c est l opportunité de faire évoluer l organisation du travail. UN CRITÈRE D ATTRACTIVITÉ ET DE FIDÉLISATION DES TALENTS 66% des salariés reconnaissent que le travail à distance est un critère important lors de la recherche d un nouvel emploi. 84% des salariés sont prêts à disposer d une surface plus petite au niveau de leur poste de travail et 74% à ne plus avoir de poste attribué s ils ont la possibilité de travailler à distance. (1) Se plaquant exclusivement du côté des utilisateurs, Mobilitis accompagne les entreprises et les organismes publics sur l ensemble de leurs problématiques immobilières. (2) Greenworking est un cabinet de conseil et formations, spécialisé en innovation organisationnelle et managériale. NIVEAU 2 - STAND E 172

5 3 > 4 > 5 DÉCEMBRE 2014 PARTENAIRE Les écrans ECNlive sont au SIMI Programmes des conférences, services de proximité et fil d actualité éco & sport les écrans du SIMI sont signés ECNlive. Un nouveau média 100% business pour créer de la valeur en animant les tours de bureaux. Selon son niveau d expertise, le gestionnaire peut gérer directement sa communication interne ou nous la déléguer Alexis Pezerat Alexis Pezerat Salon SIMI 2014 PRIX JUNIOR DE L IMMOBILIER 2014 Les jeunes talents à l honneur! Organisé par le Groupe Moniteur et parrainé par la Fondation Palladio et son Pôle Avenir (1) depuis 2008, le Prix Junior de l immobilier est remis chaque année, dans le cadre des Grands Prix SIMI. Il récompense le travail d un jeune diplômé d un Master immobilier à partir de son mémoire de fin d études qui porte un regard différent, prospectif et novateur sur l industrie immobilière. Ce prix a pour objectif de faire connaître le lauréat au moment où il s apprête à débuter sa carrière dans les métiers de l industrie immobilière et de la construction de la ville. C est une chance pour les jeunes et une occasion pour les entreprises d identifier les talents dont elles ont besoin, précise Catherine Sachreiter, Commissaire général du SIMI. Pour cette 7 e édition du Prix, le jury est présidé par Stéphane Bureau (Cushman & Wakefield) et composé de Jérôme Arnaud (Sanofi), Cyril Aulagnon (Affine), Jérôme Durand (Sogelym Dixence), Gilbert Emont (Fondation Palladio), Jacqueline Faisant (BNP Paribas REIM), Dorian Kelberg (FSIF), Anne Keusch (Périclès développement), Jean-Pierre Lourdin (ADI), Claude Samson (Afilog), Nicolas Simon (Amundi Immobilier) et Jean-Marie Souclier (Sogenial Immobilier Groupe Gérard Auffray). Les associations professionnelles soutiennent également le Prix : ADI, AMO, CDIF et Cercle des femmes octroient des récompenses au lauréat. (1) Observatoire des métiers, Forum des métiers, Espaces formations, Bourses et Prix sont autant d outils réunis au sein du Pôle Avenir Palladio pour accompagner les étudiants de la naissance de leur vocation à leur entrée au sein des métiers de l industrie immobilière. Toutes les actions du Pôle Avenir Palladio sont consultables sur RENDEZ-VOUS À 11H15, SALLE DES ÉVÉNEMENTS, NIVEAU 3 pour découvrir le lauréat du Prix Junior de l immobilier UN ESPACE FORMATION L Espace Formation du SIMI, également parrainé par le Pôle Avenir Palladio, permet aux étudiants d accéder à un lieu de rendez-vous des professionnels. Ils sont ainsi immergés dans un événement phare des métiers, les relations B to B et les nombreuses conférences qui y sont organisées. Cet Espace rend lisible l offre de formation immobilière aux professionnels. Pour preuve, 11 établissements sont présents sur l espace cette année : Ecole des Ponts ParisTech, ESSEC, ESTP, Université d Angers (IMIS), Université Bordeaux IV, Université de Cergy-Pontoise, Université Paris I Panthéon Sorbonne, Université Paris II Panthéon-Assas, Université Paris Dauphine, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Université Paris Est Créteil. RENDEZ-VOUS AU NIVEAU 3 - STAND F40 pour découvrir l offre de formation de l industrie immobilière. Après avoir conquis l Australie, ECNlive s attaque aux capitales européennes avec son concept simple et efficace : des écrans connectés, situés dans les zones de flux (lobbies et paliers d ascenseurs). Ils diffusent en temps réel du contenu de services et d informations dédié aux salariés et visiteurs. Pour Alexis Pezerat, son Directeur Général France, la force de ce nouveau média est d aller à la rencontre de son public sur son lieu de travail. Nous fournissons les actualités et les services de proximité, une partie est réservée à la communication du site et nous gardons 50% de la boucle pour la monétisation publicitaire. Autre précision : les annonceurs sont sélectionnés pour rester en affinité, en excluant toute concurrence avec les sociétés présentes sur le site. Des enquêtes de satisfaction du réseau valident, tous les deux mois, la qualité des contenus éditoriaux, le taux moyen de satisfaction s établissant aux alentours de 90%. Alexis Pezerat Avenue Hoche UNE VALEUR AJOUTÉE POUR TOUS L intérêt du concept est de créer de la valeur pour les sites, pour les gestionnaires et pour les locataires. Le site renforce son attrait de lieu ouvert sur le monde et se modernise, les gestionnaires disposent d un outil de communication efficace et réactif et les locataires bénéficient d informations variées, pertinentes et de services de proximité, avec, par exemple, la diffusion actuelle d une rubrique mettant en lumière les hommes et femmes portant la vision du Grand Paris. Notre service s adresse en priorité aux propriétaires et gestionnaires de sites multi locataires des quartiers d affaires. Il permet d ailleurs de gagner des points dans le cadre d une démarche HQE, au titre de la communication sur les mesures environnementales mise en place. IBM ECNlive France (Executive Channel Network) compte dans son réseau 70 sites, ancrés dans les principaux quartiers d affaires de la capitale : La Défense, le QCA (Les Champs Elysées, Bourse et Châtelet) et les quartiers émergents de la Plaine Saint Denis ou de la Boucle Sud. CONFÉRENCE : Créer de la valeur en animant les espaces de Bureau DE 11 À 12H NIVEAU 2 SALLE 252A

6 VENDREDI 5 DÉCEMBRE 2014 Salon de l immobilier d entreprise 2015 Speed coaching Sols pollués : déplacement de l épicentre des responsabilités FoRmation associations Speed jobbing RecRutement metiers Inscription gratuite sur fmii.fr Partenaire officiel CERGY-PONTOISE SE RENOUVELLE Jeudi 12 février CNIT La Défense conferences Organisateur BRÈVES CHRONIQUE Vos prochains stages, alternances, emplois sont dans l immobilier! Avec le soutien de Partenaires Qui du dernier exploitant de l installation à l origine de la pollution des sols, du tiers intéressé, du maître d ouvrage à l initiative du changement d usage ou du propriétaire de l assiette foncière est responsable? Cette question récurrente sur la hiérarchie des responsabilités nourrit depuis plusieurs années un contentieux florissant que la loi Alur du 24 mars 2014 entend tarir. En effet, cette loi pose les premières bases d un cadre juridique structuré concernant la question des sites et sols pollués, et tend notamment à clarifier la chaîne des responsabilités de l ensemble des acteurs concernés via le nouvel article L du Code de l environnement. L approche retenue par le législateur devra cependant être précisée par de futurs décrets d application. En attendant, le Conseil d État dans une décision du 24 octobre 2014 (n ) vient d ajouter une pierre supplémentaire à un édifice jurisprudentiel déjà substantiel en ce qui concerne la responsabilité subsidiaire du propriétaire négligent. Dans cette espèce, l exploitant d une installation classée pour la protection de l environnement (ICPE) est placé en liquidation judiciaire. Un an plus tard, le préfet met en demeure l exploitant de remettre le site en l état. Faute de réponse, le préfet demande alors au nouveau propriétaire du terrain d y suppléer, ce qu il refuse. L affaire est portée devant les tribunaux et permet au Conseil d État de préciser les conditions permettant de considérer le propriétaire d un terrain pollué comme détenteur des déchets et responsable, à ce titre, de leur élimination. Au delà d une négligence fautive de sa part, la responsabilité du propriétaire peut également être retenue s il ne pouvait ignorer, à la date d acquisition du terrain, l existence des déchets et le fait que le producteur de ceux ci ne serait pas en mesure de les éliminer, conditions considérées comme cumulatives pour caractériser la négligence de l acquéreur. Les opérateurs immobiliers sont donc incités à la plus grande vigilance en cas d acquisition de terrains ayant abrité une activité industrielle potentiellement polluante. La communauté d agglomération de Cergy-Pontoise fête au SIMI trois opérations phares : l agrandissement du site Sensient Cosmétic Technologies à Saint Ouen L Aumône et les nouveaux sièges d ABB et de Mérieux Nutrisciences dans le parc d activités de l Horloge à Cergy. Projets à venir? Grand Centre mixant 3000 logements et m² de surfaces tertiaires programmés, Linandes autour d un grand équipement sportif et Liesse 2 au pied de la gare RER Saint Ouen L Aumône Liesse. NIVEAU 1 - STAND D 109 Sophie Michelin-Mazéran, Rédactrice en chef pour la revue Opérations Immobilières SO TOULOUSE, SO ATTRACTIVE! POUR EN SAVOIR PLUS, CONSULTEZ operationsimmobilières.com LES MOTS CROISÉS DU SIMI HORIZONTAL Cette bannière fédère désormais les acteurs du territoire toulousain afin de promouvoir une des destinations les plus attractives. Parmi les projets détaillés sur le stand : les premières livraisons de Toulouse Montaudran Aérospace, campus high tech de m² et Innométro, le futur Parc Technologique du Canal qui sera desservi par 5 nouvelles stations de métro de la ligne B. NIVEAU 1 - STAND A 06 VERTICAL Retrouvez prochainement sur les résultats des mots croisés du SIMI LES RÉSULTATS DE L OBSERVATOIRE CERTIVÉA Le leader français des certifications environnementales des bâtiments non résidentiels vient de présenter les résultats du 1er observatoire annuel des performances des bâtiments tertiaires certifiés NF HQE. 4 tendances majeures se dégagent de l analyse de opérations certifiées entre 2005 et Des performances globales en progression : + 27% d opérations avec un niveau Excellent entre 2008 et La maîtrise de l Energie reste une priorité : 63% des opérations obtiennent un niveau 3 étoiles. (+ 67% entre 2008 et 2013) Les bâtiments de bureaux performances : 61% de bureaux en rénovation et 46% des neufs obtiennent un niveau Excellent ou Exceptionnel. L Ile de France remporte la palme des perfor mances globales avec 49% des opérations au niveau Excellent ou Exceptionnel. NIVEAU 2 - STAND E 11

7 3 > 4 > 5 DÉCEMBRE 2014 ACTUALITÉS L avenir du bureau, une cité en libre-service Les modes de travail ont changé depuis une vingtaine d années, engendrant un individu constamment connecté. Les études comportementales dressent les principes d un aménagement des bureaux adapté : conçu à la manière d une ville, il offre des services en accès libre et favorise autant les rencontres qu il intègre des espaces d intimité. Comment faire de l espace de travail un allié de l homme moderne? Une question qui est au cœur des préoccupations des fabricants de mobilier. Les majors du secteur produisent, en effet, nombre d études de terrain, de programmes de recherche et de livres afin de contextualiser leurs nouveautés. Le point de départ de ces analyses est une projection de l individu moderne performant, assimilé à un modèle. Dans le meilleur des mondes du travail globalisé et pressuré sur le plan technologique, le profil qui émerge est celui d un coworker : un indépendant qui choisit un lieu dans une plateforme collective d échanges avec ses pairs. Mobile, autonome, opérant des allers et retours dans les espaces appropriés à ses besoins, il sait alterner entre solitude et ouverture, transparence et confidentialité. L ADAPTATION AU TRAVAIL Sous l effet de pressions multiples, l individu actif doit parvenir à un degré d autonomie inégalé, devant intégrer des valeurs espace-temps resserrées. Conjoncture oblige, il se doit d être flexible, et s adapter à une réduction de son espace au sol mais aussi en hauteur de plafond. L association CoreNet Global estime que la surface de travail moyenne par individu aux États-Unis serait passée de 46 à 16 m 2 entre 1970 et 2012, avec une prévision à 9 m 2 pour Une réduction qui serait contrebalancée par une plus grande mobilité. À l ère des outils électroniques miniaturisés smartphones, l avenir du bureau, une cité en libre-service Les modes de travail ont changé depuis une vingtaine d années, engendrant un individu constamment connecté. Les études comportementales dressent les principes d un aménagement des bureaux adapté : conçu à la manière d une ville, il offre des services en accès libre et favorise autant les rencontres qu il intègre des espaces d intimité. PC, tablettes, etc. la durée d une tâche a, par ailleurs, été raccourcie, ponctuée de nombreuses interruptions. Connecté 24 heures sur 24, le salarié, joignable et toujours traçable, évolue dans le règne de l instantanéité, qui rend un délai presque caduc dès son inscription dans un agenda. En parallèle, l évolution de l espace de travail a progressivement quitté une organisation segmentée par équipe et fonction pour un bureau paysager inscrit dans une offre complète de services. En théorie, les possibilités de ces ajustements sont telles qu elles lui offrent un potentiel d agrément et de personnalisation élevés. L agencement est envisagé comme un microcosme qui réunit un éventail de possibilités pour permettre à la fois d interagir, collaborer, se concentrer et se ressourcer. Pour servir la productivité, on attend des espaces flexibles, modulables, diversifiés. Dans cette perspective, le fabriquant Herman Miller identifie dix modes de travail suggérant autant de microlieux à développer dans une structure : le refuge de concentration, à l abri des dispersions ; la ruche, pour le travail individuel en espace partagé ; l escale, point accessible pour réunion au pied levé ; le clubhouse, accueillant l équipe en mode projet à long terme ; l alcôve, cocon pour des échanges ponctuels ; l espace de réunion, délimité et connecté ; l atelier, spacieux, à la configuration dynamique ; le forum pour les présentations avec auditoire ; le plazza, zone mixant public et privé ; le palier, sas de prolongement des discussions au sortir des meetings. LE BIEN-ÊTRE EN QUESTION Les moteurs du bien-être, difficile à atteindre en entreprise, se résument en besoins de sécurité, d autonomie, d appartenance, de réalisation, de statut et d objectif. Pour pallier le stress, les fabricants de mobiliers présentent leurs lignes comme des supports de la santé. Deux études, Ipsos commanditée par Steel Case et le rapport Gallup*, établissent un lien entre l engagement du salarié et son degré de satisfaction concernant son espace de travail. La liberté de contrôle sur le choix des espaces, la reconfiguration des lieux constituent de véritables facteurs de motivation. Les espaces les plus plébiscités mais qui demeurent rares sont ceux dédiés aux programmes sportifs (à 76 %), au repos (à 73 %), aux travailleurs mobiles (à 74 %). Sur ce dernier point, la France fait preuve de retard, avec un nombre d ordinateurs fixes prédominants (seulement 21 % de PC mobiles) et peu d espaces prévus pour les collaborateurs externes. En outre, elle compte les retours les plus critiques parmi les pays consultés. Cependant, l insatisfaction principale réside dans le manque de protection au bureau. L absence d intimité visuelle et auditive et de coins de retrait procure une sensation de surexposition. La majorité des salariés se plaint de ne pouvoir travailler en équipe sans être dérangé, en particulier par le bruit des conversations. En Chine, pour s abstraire de la vue des managers, les travailleurs utilisent régulièrement les halls et toilettes. À contrario, les Pays-Bas montrent un engagement plus fort dans la pratique d un système moins surveillé. Ils cultivent la liberté du out office et ont une approche de l espace égalitaire, sans distinction de statut. ÉCHANGES FERTILES Toutes les études convergent pour dire que la performance est soumise à un bon niveau de rencontre et de communication. Ainsi, dans certains cas, les sociétés érigent la mobilité en principe, testant l absence d attribution de poste, voire l existence de plusieurs adresses en libre accès pour accueillir leurs employés. Deux situations qui, selon les retours d expériences, ont le défaut avéré, de couper les liens physiques essentiels au transfert de connaissances et à la stimulation créative. Or, selon la théorie de Thomas Allen, professeur au Massachusetts Institute of Technology et auteur de l ouvrage de référence Managing the Flow of Technology, la probabilité de communiquer au sein d une équipe est fonction de la distance. Et malgré les moyens de communication actuels , messagerie instantanée (IM), vidéoconférence, une étude Google conforte le principe que plus l on rencontre une personne face à face, plus il y a de chances que l on communique aussi avec elle par un autre moyen. Les échanges virtuels ne sont donc que des prolongements d une proximité physique. Du côté des concepteurs et entreprises pionnières, des réalisations se distinguent. La réponse apportée par l architecte Clive Wilkinson pour The Barabarian Group à New York (photo ci-dessus), en faveur du flottement des idées, de la collaboration créative, manifeste singularité et unicité. Son dessin représente la cartographie d un paysage : un bureau sans fin (endless desk) illustre une continuité en 410 m2 d ondulations regroupant une centaine de personnes. Il est constitué d une structure unique qui se développe sous la forme d un ruban ininterrompu avec différents nivellements : le plateau partagé en U s élève et redescend pour abriter des coins détente et réunions. Pour Bestor Architecture, le programme des locaux de Beats by Dre, en Californie, à grande échelle (près de m 2 ) accueille jusqu à 650 employés. Cette ville à étages équilibre les open spaces, les zones de collaboration, les espaces de réflexion. Au sein d un décor coloré, elle intègre aussi un café et un dispositif d assises très large. On observe ainsi l importance du bar, de plus en plus utilisé en tant que place de rencontres et d échanges fertiles pour l innovation. Dans cette optique, la banque ING Direct a poussé le concept en ouvrant sept coffee houses sur le territoire américain (les Capital One 360 Café). Ces lieux mixtes sont ouverts à tout public et donnent l idée d une communauté, visant à servir les commerciaux pour capter de nouveaux clients. Grâce à une étude menée à l aide de badges sociométriques, le groupe Cubist Pharmaceuticals (Lexington, Massachusetts) a constaté l amélioration des ventes quand ses équipes se rencontraient. Plutôt que de multiplier les machines, il a opté pour l installation d un énorme café afin de donner l opportunité à 120 personnes de se croiser. Dans l imaginaire collectif, le profil professionnel valorisé est un homme ou une femme communicant, qui œuvre dans les palais du jeu créatif que bâtissent Google, Microsoft, Lego ou encore Red Bull. On peut pourtant se demander si n est pas oubliée la population dont la dynamique s inverse, à 20 % de sphère sociale et 80 % de concentration. Le bureau est désormais un univers régi par la vitesse et bordé par des frontières flottantes. Hier, lieu de vie en circuit fermé organisé en pyramide, il accède aujourd hui au rang de cité en libre-service. Un constat qui nécessite pour le concepteur une habileté particulière afin de proposer des aménagements dont l équilibre tient sur le fil. Laure Carsalade * Pour aller plus loin : Aménagements tertiaires, guide pratique pour les décideurs et concepteurs, Juriaan van Meel, Yuri Martens, Hermen Jan van Ree, Éditions Charles Foster, L État des espaces de travail à travers le monde, étude Gallup The Style of Coworking : Contemporary Shared Work Spaces, Alice Davies, Kathryn Tollervey. La fascination du coworking, enquête de quinze ans sur les espaces de travail de l Institut Fraunhofer pour Haworth, 2014.

8

1. Un partenariat innovant

1. Un partenariat innovant 1. Un partenariat innovant Foncière des Régions et AOS Studley ont en commun le succès du projet immobilier d un utilisateur, Suez environnement. Grâce au conseil expert d AOS Studley et aux savoir-faire

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES

La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES CONTEXTE LRDCL PRINT WEB NLT PRIX EXPERTISE DÉCISION ÉQUIPEMENT La marque media de référence de L ÉQUIPEMENT DES COLLECTIVITÉS LOCALES Analyser les enjeux, faire les bons choix, anticiper l avenir. Accompagner

Plus en détail

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé

L OMI, l Observatoire du management immobilier, créé 48 4 MANAGEMENT IMMOBILIER : COMMENT LES ENTREPRISES GÈRENT LEUR SIÈGE SOCIAl Par Ingrid Nappi-Choulet, professeur à l ESSEC, fondatrice et responsable de l Observatoire du management immobilier. 4.1 /

Plus en détail

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe

Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe Dossier de presse Communiqué de presse ALTER PERFORMANCE, un modèle de start up qui a le vent en poupe ALTER PERFORMANCE est une nouvelle société de conseil qui a fait le choix d'accompagner les TPE-PME

Plus en détail

SCPI Fructipierre EN BREF

SCPI Fructipierre EN BREF SCPI Fructipierre Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIPIERRE est une SCPI de taille importante détenant des actifs immobiliers représentant

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR

CAPURBA 2015, ÉVÈNEMENT FÉDÉRATEUR POUR DU 02 AU 04 JUIN 2015 LYON EUREXPO FRANCE www.capurba.com AU CŒUR DES VILLES INTELLIGENTES & INNOVANTES Parce que la ville a laissé place à la Smart City, le salon CapUrba propose une réflexion globale

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012.

Notice prévue à l article 422-8 du règlement général de l Autorité des marchés financiers publiée au BALO n 101 le 22 août 2012. SCPI Fructirégions Investissez indirectement dans l immobilier d entreprise et diversifiez votre patrimoine EN BREF FRUCTIREGIONS est une SCPI régionale détenant des actifs immobiliers représentant une

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective

PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES. Construisons ensemble votre projet de retraite collective PREDICA - ASSURANCES COLLECTIVES Construisons ensemble votre projet de retraite collective Indemnités de fin de carrière, financement d une rente viagère ou d un complément de retraite, quel que soit le

Plus en détail

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award.

Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Pour la quatrième année consécutive, la SICAV Uni-Hoche reçoit une récompense au Morningstar Award. Paris, le 21 mars 2013 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable

Klépierre. Nos engagements pour un Développement Durable Klépierre Nos engagements pour un Développement Durable Notre vision Notre métier Nos valeurs Nos 10 engagements Editorial Notre Groupe est porté par une puissante dynamique. Si aujourd hui de solides

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4

Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Définir un nouveau modèle économique Présentation de l axe 4 Le développement du numérique dans la sphère de l édition, les mutations induites par la dématérialisation des supports ont profondément influencé

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009

CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Communiqué de presse Paris, 15 février 2010 CHIFFRE D AFFAIRES ET ACTIVITE COMMERCIALE 2009 Activité commerciale 2009 très soutenue dans toutes les classes d actifs Maintien du chiffre d affaires à hauteur

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

LEARNING HUB EMLYON. des hommes, des données et des innovations

LEARNING HUB EMLYON. des hommes, des données et des innovations LEARNING HUB EMLYON Connexions des hommes, des données et des innovations EMLYON et ses diplômés ACTEURs D un monde numérique Le plan stratégique «Nouveaux Territoires 2020», a pour objectif de faire figurer

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions.

La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. La Caisse d Epargne affirme ses ambitions sur le marché de la gestion privée en lançant des espaces Gestion Privée en régions. Paris, le 4 Février 2013 La Caisse d Epargne dispose depuis plus de vingt

Plus en détail

MASSERAN INNOVATION VII

MASSERAN INNOVATION VII MASSERAN INNOVATION VII INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN INNOVATION VII?

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Définition de la discipline L objet de la formation en droit immobilier est de permettre aux étudiants d en

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 6ème Édition 20 & 21 octobre 2011 Bordeaux Palais de la Bourse Relations avec les partenaires Nathalie Coiquaud / Frédérique Roux Tel : 05 57 19 19 57 - mail : infos@empreintes.com

Plus en détail

Logement : actif maudit ou investissement d avenir?

Logement : actif maudit ou investissement d avenir? Actes des Plénières Logement : actif maudit ou investissement d avenir? Débat animé par Gaël THOMAS, Directeur de la Rédaction BUSINESS IMMO Mercredi 3 décembre 2014 Intervenants : Bruno CORINTI, Directeur

Plus en détail

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps

UFFI REAM. Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers. Donnons plus de valeur au temps GESTION D ACTIFS IMMOBILIERS SCPI OPCI GROUPEMENTS FORESTIERS UFFI REAM Société de Gestion d Actifs SCPI, OPCI et Groupements Forestiers Donnons plus de valeur au temps UFFI REAM Historique UFFI Ream :

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Le Kyoto, Champagne au Mont d Or, acquis par Primonial REIM en novembre 2011. Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers,

Plus en détail

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure

Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure Le réseau du Groupe Primonial : des conseillers dédiés pour des solutions sur-mesure ANDRÉ CAMO PRÉSIDENT DE GROUPE PRIMONIAL «NOTRE INDÉPENDANCE CAPITALISTIQUE GARANTIT NOTRE INDÉPENDANCE D ESPRIT. NOUS

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon DOCUMENT ACCOMPAGNANTS Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation Pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Opencité, qu est-ce que c est? Opencité est

Plus en détail

Bien-être et performance au travail

Bien-être et performance au travail Bien-être et performance au travail Synthèse des résultats de l enquête «Parlons bienêtre au travail» en Suisse romande Cette enquête porte sur 723 employés de Suisse romande. Elle s est déroulée sous

Plus en détail

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78)

Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Carré Vélizy, Vélizy-Villacoublay (78) Dossier de presse 1 er décembre 2009 Jacques BLANCHARD, MRM Président Directeur Général Olivier LEMAISTRE, CB Richard Ellis Investors Responsable du portefeuille

Plus en détail

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires

Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Un Stage et après! c est : 800 stages trouvés en 2013. 115 entreprises partenaires Donnez-leur la chance de découvrir le monde de votre entreprise! Née en 2010, l association Un Stage et après! a pour but de permettre à tous les collégiens, sans distinction d aptitude d accéder à la

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

Mastère Spécialisé Immobilier, Bâtiment, Énergie

Mastère Spécialisé Immobilier, Bâtiment, Énergie Rejoignez les leaders de l immobilier et du bâtiment durables Mastère Spécialisé Immobilier, Bâtiment, Énergie Bâtiment Descartes+ Architecte atelier Thierry Roche et associés, infographiste : Jérôme Danière

Plus en détail

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement

P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t. Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement P r o t e c t i o n s o c i a l e & A c t u a r i a t Plus qu une protection sociale complémentaire : notre engagement L es entreprises opèrent aujourd hui dans un environnement mondialisé et compétitif

Plus en détail

Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo. Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM

Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo. Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM Dossier de Presse Mars 2015 Bruynzeel dévoile les solutions d agencement de demain sur Bureaux Expo Solution d Agencement Mobile Multifonctions Spacefulness TM Parc des Forges - Green Access H21 13 rue

Plus en détail

Conférence de presse 16 janvier 2013

Conférence de presse 16 janvier 2013 Conférence de presse 16 janvier 2013 Sommaire 1- Les attentes des Français en matière de logement par rapport à leur commune 2- Immoprêt : bilan 2013 et projets 2014 3- Marché : constats 2013 4 - Perspectives

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management et gestion des bâtis de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Les Formules de l ENFI

Les Formules de l ENFI Les Formules de l ENFI Conseillers en Gestion de Patrimoine tous les trimoines et à pa de s re ai nn io performances. inées aux gest formations dest compétences et er de e pp m lo m ve ga dé Une soucieux

Plus en détail

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web

Nicolas Malo Jacques Warren. Préface de Marc Lolivier. Web Analytics. Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web Nicolas Malo Jacques Warren Préface de Marc Lolivier Web Analytics Mesurer le succès et maximiser les profits de votre site Web www.webanalyticsprofits.com Deuxième édition revue et augmentée, 2009, 2012

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

PRIMONIAL CAPIMMO LES PERFORMANCES DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

PRIMONIAL CAPIMMO LES PERFORMANCES DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Primonial Capimmo Société Civile Immobilière PRIMONIAL CAPIMMO LES PERFORMANCES DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE Primonial Capimmo est une Société Civile Immobilière dont l objectif est de constituer, de gérer

Plus en détail

Le financement de l ESS par la BPI en France

Le financement de l ESS par la BPI en France 1 Le financement de l ESS par la BPI en France Encourager un moteur du développement urbain local Cette fiche utile se propose de revenir sur l importance de l Economie Sociale et Solidaire pour les territoires

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

Date limite de remise de vos dossiers : le 29 avril 2011 Soirée de remise des Prix : le 8 juin 2011 dans le cadre du salon Buzzness Mobile

Date limite de remise de vos dossiers : le 29 avril 2011 Soirée de remise des Prix : le 8 juin 2011 dans le cadre du salon Buzzness Mobile 2 ÈME ÉDITION Présentez vos meilleures innovations et réalisations en marketing mobile, paiement mobile et solutions mobiles Date limite de remise de vos dossiers : le 29 avril 2011 Soirée de remise des

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé

Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour. Établissement recevant du public (ERP) ou assimilé 3. > Immobilier 4. > Icade et Architecture Studio réaliseront le projet immobilier autour de la gare Issy RER du Grand Paris Express Immobilier Politique des transports Icade et Architecture Studio réaliseront

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS

CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS 2009 CATALOGUE DE FORMATION POUR LES CABINETS D AVOCATS SE DISTINGUER PAR LES COMPETENCES Signe Distinctif accompagne les cabinets d avocats pour développer de nouvelles compétences professionnelles indispensables

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction Le Kyoto, Champagne au Mont d Or, acquis par Primonial REIM en novembre 2011. Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille qui crée, gère et commercialise des placements

Plus en détail

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE

ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE DAMIEN PÉAN ET AMÉLIORER LA SITUATION FINANCIÈRE DE L ENTREPRISE LES GUIDES PRATIQUES GESTION - COMPTABILITÉ - FINANCE Comprendre les comptes annuels et améliorer la situation financière de l entreprise

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche.

Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Une nouvelle récompense au Morningstar Awards 2012 pour la SICAV Uni-Hoche. Paris, le 13 mars 2012 La SICAV Uni-Hoche de Palatine Asset Management, filiale de gestion d actifs de la Banque Palatine - banque

Plus en détail

bâtir investir valoriser

bâtir investir valoriser bâtir investir valoriser vision une globale ARTEA a placé le suivi des clients au cœur de ses préoccupations en offrant le meilleur service à l ensemble des locataires de ses immeubles. Ce service se caractérise

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises

ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS. SOCIAL CLUB la rencontre des expertises ENSEMBLE, MIEUX SERVIR VOS CLIENTS SOCIAL CLUB la rencontre des expertises le social club, partenaire des expertscomptables Votre ambition : fournir le meilleur conseil social et patrimonial à vos clients.

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management

20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management 45, Avenue George V - 75008 PARIS - 01 42 56 66 06 - www.pegasepartners.com 20 ans de savoir-faire dans l immobilier, la finance et l asset management Nos principales références sont : UCB CARNEGI KLERIM

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE

L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE 28 novembre 2014 DOSSIER DE PRESSE L AGGLOMÉRATION CÔTE BASQUE - ADOUR SOUTIENT LE COWORKING À TRAVERS LA CRÉATION DE L ESPACE LA COCOTTE COWORKING À BAYONNE Ils sont designers, graphistes, développeurs,

Plus en détail

I. Les entreprises concernées et l opération

I. Les entreprises concernées et l opération RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 13-DCC-80 du 3 juillet 2013 relative à la prise de contrôle conjoint du pôle de compétences urbaines de Bordeaux par la société Midi Foncière 2 et la Caisse des Dépôts et

Plus en détail

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003

Communiqué de Presse. SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier. Paris, le 25 septembre 2003 Communiqué de Presse Paris, le 25 septembre 2003 SG Asset Management innove en lançant le premier FCPR immobilier L immobilier constitue un actif privilégié, décorrelé des marchés financiers traditionnels,

Plus en détail

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com

Parlons vrai, créons ensemble. www.groupe-sodec.com www.groupe-sodec.com Accompagner les projets des villes et des territoires Nos projets de centres commerciaux sont aussi les vôtres. La confiance et l écoute réciproques sont les meilleurs garants de leur

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction L Ovalie, Saint-Ouen (93), acquis en janvier 2014. Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui crée, structure

Plus en détail

L immobilier de conviction

L immobilier de conviction L immobilier de conviction L Ovalie, Paris (75), acquis par Primonial REIM en janvier 2014. Primonial REIM est une société de gestion de portefeuille, agréée par l Autorité des Marchés Financiers, qui

Plus en détail

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E

COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS SÉMINAIRES THÉMATIQUES // 13 OCTOBRE I PARIS 2 E SÉMINAIRES THÉMATIQUES // COOPÉRATIVES AGRICOLES ET FINANCEMENTS Quels besoins et moyens pour financer les stratégies de croissance sur les marchés français et internationaux? 13 OCTOBRE I PARIS 2 E INTERVENANTS

Plus en détail

L ExcELLEncE du conseil immobilier

L ExcELLEncE du conseil immobilier L Excellence du Conseil Immobilier 2 L Excellence du Conseil Immobilier CBRE SUISSE «En privilégiant depuis 15 ans une approche centrée sur les besoins actuels et futurs de nos clients, nous avons pu construire

Plus en détail

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014

MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 MASSERAN PATRIMOINE INNOVATION 2014 INVESTISSEZ DANS DES PME EUROPÉENNES INNOVANTES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL POURQUOI INVESTIR DANS MASSERAN

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Click to edit Master title style Séminaire mise en réseau des espaces de Coworking jeudi 17 avril 2014 1 Périmètre de l étude Synthèses des interviews des espaces de coworking La Cordée Présentation générale

Plus en détail

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS

PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr PARCOURS DIPLOMANTS & CERTIFIANTS Donnez un nouvel élan à votre projet professionnel avec les formations de l ENFI ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT

Plus en détail

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise

Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Bureaux Le marché des bureaux dans l agglomération rennaise Cet observatoire dresse un bilan rapide de l année écoulée et permet de mettre en évidence les tendances de l année 2015. L offre neuve est désormais

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Radiance Humanis Vie

Radiance Humanis Vie ÉPARGNE Radiance Humanis Vie Et votre avenir prend des forces Taux du fonds en euros de Radiance Humanis Vie : 3,50 %* * Taux de rémunération 2013 du fonds en euros Apicil Euro Garanti. Taux net de frais

Plus en détail