Les enfants ont des droits!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enfants ont des droits!"

Transcription

1 Numéro spécial : 6 juin 2008 Les enfants ont des droits! Bravo! Comment dire aux enfants qu ils ont des droits? Comment leur expliquer qu un traité -la Convention internationale sur les droits de l enfant- protège ces droits depuis bientôt vingt ans et que la totalité des pays du monde s est aujourd hui engagée à la respecter? Tel est le défi que la Mission laïque française a décidé de relever. En cette année 2008, il a été demandé à tous les élèves de CM 2 du réseau de la MLF, soit plus de enfants, de s interroger sur les dix principaux droits de l enfant et de voter pour les trois droits qui leur paraissent les plus importants. L an prochain, en cette année 2009 qui verra la célébration du XX e anniversaire de la Convention internationale, aura lieu la deuxième phase de cette opération : les trois droits arrivés aujourd hui en tête feront l objet, l an prochain, d un concours de dissertation pour les élèves de terminale, lui aussi organisé dans tout le réseau de la MLF. Les résultats de la première phase que nous découvrons aujourd hui vont au-delà de toutes nos espérances. Les élèves comme les enseignants ont répondu avec enthousiasme à cette initiative. Dans le monde entier, les classes de CM 2 des établissements de la MLF ont travaillé sur les droits de l enfant, réfléchi sur leur caractère profondément novateur et en même temps leur rôle fédérateur. Partout, ils ont élaboré des textes, des dessins, des idées dont l on trouvera ici un écho. Le «tiercé gagnant» -à savoir, les trois droits auxquels ils attachent le plus de prixest à la fois logique et surprenant. Il est logique que les enfants aient classé en tête -de très loin- le droit à la nutrition, à un

2 Du monde entier... moment où le monde entier fait face à une crise alimentaire dont les échos sont forcément parvenus jusqu à eux. Ils ont placé en second le droit à être protégé de la violence, suivi par le droit d être respecté et aimé. Il est surprenant en revanche que le droit à la nutrition ne soit pas venu en tête de ceux que les élèves du lycée Guebre Mariam d Addis-Abeba ont choisis. L Ethiopie est en effet frappée par une crise alimentaire qui doit rappeler de terribles souvenirs à leurs parents : la grande famine de 1985 est restée dans toutes les mémoires. Les élèves d Addis-Abeba ont placé en tête la protection contre les violences, puis l égalité entre filles et garçons suivie de très près par le droit à être aimé et respecté. L ordre des sept droits qui suivent, dans le classement effectué par les enfants de l ensemble du réseau, est lui aussi plein d enseignements. L on y trouve, en effet, les préoccupations liées à l exploitation des enfants, à la discrimination, à la santé, à l éducation, au jeu, etc. En creux, les droits qui n ont recueilli aucun suffrage sont eux-aussi très révélateurs : aucune école, en effet, n a placé en tête de ses choix le droit à l identité - alors pourtant que 45 millions d enfants dans le monde naissent, chaque année, sans être enregistrés à l état civil. Aucune école non plus n a placé en tête le droit de donner son avis. Un avis que pourtant, tout ce travail consistait à solliciter. Peut-être ces deux droits sont-ils considérés par les plus jeunes d entre nous comme déjà entrés dans la réalité! En résumé, cet exercice nous aura paru exemplaire, et il faut remercier tous ceux - chefs d établissements, enseignants, parents, élèves qui s y sont prêtés avec autant d enthousiasme que d efficacité. Cette expérience n est pas seulement riche d enseignements sur le travail pédagogique qui peut être fait sur un sujet aussi essentiel. Elle est aussi porteuse d avenir pour nous tous. La mobilisation des CM 2 en 2008 En décembre 2007, toutes les classes de CM2 des écoles de la Mission laïque française ont été conviées à participer à une opération pédagogique consacrée à la Convention internationale des droits de l enfant. Invitant à un travail pédagogique laissé au choix des enseignants, l opération comprenait trois phases. Décembre 2007 à mars 2008 : phase d information et de sensibilisation pendant laquelle les élèves étaient conduits à réfléchir, en particulier, sur les dix droits reconnus comme les plus importants : Le droit d être aimé et respecté Le droit d être nourri Le droit d être soigné Le droit d avoir une identité Le droit d avoir une éducation Le droit d être protégé de la violence Le droit à l égalité, en particulier entre les filles et les garçons Le droit de rêver, de rire et de jouer Le droit de ne pas être exploité Le droit de s exprimer et de donner son avis. Fin mars 2008 : organisation dans chaque CM2 du vote pour choisir les trois droits les plus importants parmi ceux présentés cidessus. Avril à fin mai 2008 : réalisation par les classes de productions illustrant le ou les droits sélectionnés. Claire BRISSET Administratrice MLF Ancienne défenseure des enfants

3 Les trois droits gagnants Le classement qui suit a été opéré en prenant exclusivement en compte les droits que les élèves ont placés en numéro un dans toutes les écoles du réseau. Ordre Droit Nombre de voix 1er Droit d être nourri ème Droit d être protégé de la vio ème Droit d être aimé et respecté ème Droit de ne pas être exploité ème Droit d être soigné ème Droit de recevoir une éducation 22 7 ème Droit de rêver, rire et jouer 5 8 ème ex aequo Droit d avoir une identité Aucune voix 8 ème ex aequo Droit d avoir l égalité entre les Aucune voix filles et les garçons 8 ème ex aequo Droit de donner son avis Aucune voix Une très forte participation Sous la conduite de leurs enseignants, 44 classes de CM2 se sont lancées dans cette belle aventure. En Algérie, Arabie Saoudite, Brésil, Cameroun, Chine, Corée du Sud, Egypte, Espagne, Etats-Unis, Gabon, Grèce, Guinée, Indonésie, Italie, Liban, Libye, Maroc, Norvège, Royaume Uni, Syrie, Trinidad et Tobago, Turquie, comme en Ethiopie, les enfants ont lu la Convention internationale des droits de l enfant et cherché des informations dans des livres ou sur des sites pour mieux comprendre la nécessité de promouvoir et de défendre ces droits. Des débats ont été organisés en classe avant de procéder au vote. Les résultats des votes ont été communiqués par chaque école au siège de la Mission laïque pour contribuer au vote global élèves de CM2 soit 67,5 % des élèves scolarisés à ce niveau - ont finalement participé aux élections qui ont souvent été organisées de manière extrêmement solennelles. De véritables bureaux de vote ont été montés dans certaines écoles avec un président et des assesseurs. Listes d émargement, bulletins de vote, isoloirs, dépouillement en public rien ne manquait. Cette première expérience d un acte important de la vie démocratique a été très appréciée par les élèves qui y ont participé avec beaucoup de sérieux.

4 Les résultats au lycée Guebre-Mariam... Être protégés de la violence Être égaux : filles et garçons Être aimés et respectés Être protégé contre la violence CM2B Les dix droits principaux vus d Addis Abeba Être soigné CM2C La violence se déclenche quand on ne peut plus discuter pour se mettre d accord. À ce moment-là, les mots et les gestes changent et on commence à se battre ou à s insulter, que ce soit dans la rue, en ville ou entre pays. La violence apparaît quand les paroles sont épuisées, quand le dialogue est rompu. Cette violence peut alors se traduire par des coups ou des blessures physiques, mais aussi par des blessures morales. Un enfant peut subir toutes sortes de violences parce qu il est fragile. Il n est pas né pour mourir, il est né pour grandir, s épanouir, aimer, travailler, fonder une famille Quand la violence empêche un enfant de pouvoir accomplir ce pour quoi il est né, alors il devient une victime et, à ce titre, il doit être protégé. Une fois que sa protection est assurée, l important pour lui n est plus de survivre, mais de vivre. Il est donc important de protéger tous les enfants du monde de tous les types de violence qu ils peuvent subir : meurtre, agression, enrôlement, humiliation. Le droit à être soigné est important pour assurer le bien-être et la survie des enfants qui sont l avenir du monde. Pour nous, il s agit du droit le plus important de tous. Le droit à être soigné est lié au droit à l alimentation, à l hygiène et à l eau potable. Le droit à être soigné signifie avoir accès aux médicaments gratuits, mais aussi aux vaccinations. Le droit à être soigné doit être reconnu à tous les enfants, sans discrimination. Les premiers responsables de ce droit sont les parents. Cependant, quand ceux-ci sont trop pauvres et quand la maladie est très grave, il faut les aider à sauver l avenir de leurs enfants. Le droit à être soigné nous permet de mener une vie normale et heureuse. Être éduqué CM2E Nul ne conteste aujourd hui que l éducation constitue le chaînon dans le processus par lequel le développement semble être une évidence. Il découle de ce constat qu un effort considérable doit être consenti dans l éducation des enfants qui seront appelés à être les véritables acteurs de l épanouissement de notre société. Ainsi, il revient aux adultes et aux dirigeants d offrir aux enfants un cadre propice pour la réussite, le développement de leur faculté intellectuelle. Cependant, tous les enfants doivent avoir le même droit à l éducation. Certains ne doivent pas rester à la maison tandis que d autres seront inscrits à l école. Nous devons tout faire pour remédier à cette injustice, car l avenir de demain dépend d eux. S ils ne vont pas à l école, leur futur sera sombre. Cela peut entraîner l augmentation de la pauvreté et de la misère dans le monde. Par contre, si on assure leur éducation, nous arriverons à un très bon résultat où la misère et la pauvreté seront remédiées. Il revient aux gouvernements de veiller et d assister les parents qui n ont pas assez de moyens pour envoyer leurs enfants à l école.

5 Avoir une identité CM2E «Pour moi, avoir une identité, c est avoir des origines fixes, un nom précis et un caractère. Sans identité, il serait quasiment impossible de vivre en paix, car on n aurait pas de papiers. C est également avoir le plaisir d entendre son nom retentir de la bouche de quelqu un d autre. On a une identité pour se distinguer des autres. Hélas! il y a des discriminations à cause des origines ou du rang social. Tout le monde a besoin d une identité pour savoir son nom. L identité permet de connaître d autres personnes.» «Pour moi, avoir une identité, c est deux choses. Premièrement, avoir un nom, une nationalité, une adresse, une origine, un caractère. Deuxièmement, être responsable et avoir tout ce dont une personne a besoin pour se faire reconnaître. Dans la vie, on a besoin d une identité pour se faire connaître, pour savoir où on est. La discrimination, c est par exemple dire la nationalité d une personne en regardant son visage, mais sans savoir la vérité. Il y a aussi la discrimination religieuse : les Allemands veulent tuer les Juifs.» «Avoir une identité, c est avoir une carte d identité pour savoir qui on est, d où on vient. À l école, cela permet de savoir dans quelle classe on est.» «Bref, l identité nous permet de savoir presque tout sur quelqu un. L identité est donc importante, car il faut avoir un passeport ou une carte d identité pour partir ou voyager dans d autres pays, et aussi pour savoir le nom de quelqu un, par exemple quand on l appelle. L identité permet à une personne de savoir qui tu es ou de quel pays tu viens. Donner son avis CM2B Le droit est ce que permet la loi, c est aussi avoir le sens du devoir. Le droit de s exprimer, de donner son avis est inscrit dans la Déclaration des droits de l enfant. S exprimer signifie dire ou montrer ce que l on ressent, ce que l on pense. Il y a plusieurs moyens de s exprimer : la parole, l écriture, le dessin, le chant, la poésie, le sport, etc. On peut donner son avis en classe, en famille, avec ses amis. Il existe aussi des lieux particuliers où l on peut se manifester : les parlements, les réunions, les médias (la télévision, la radio, Internet, les journaux). S exprimer signifie aussi respecter les autres. Par exemple, on a le droit d être en colère, mais on a le droit de respecter malgré tout son entourage. C est important d avoir le droit de s exprimer pour dénoncer les injustices, pour éviter les conflits, pour vivre en démocratie (avoir le droit de vote). Les droits des enfants sont tous liés entre eux : le droit de s exprimer, c est aussi le droit d être protégé contre la violence, c est aussi le droit d aller à l école. Chaque jour, nous pouvons constater que de nombreux droits ne sont pas respectés. Des institutions (comme l Unicef) travaillent pour améliorer la situation des enfants les plus privés de droits (enfants soldats, les enfants de la rue, etc.).

6 Être aimé et respecté CM2A Plus on est aimé, plus on aime les autres. Sans amour, on meurt, on se sent seul, différent. On a envie de se venger et on devient méchant. Si on est aimé, respecté, on sera plus prêt pour apprendre et comprendre les autres, les accepter et les respecter aussi. On aime ceux qui nous aiment, mais aussi ceux qui ne nous aiment pas pour qu ils nous respectent et nous renvoient le bien qu on leur a fait. Si on a des parents, une famille et des amis qui nous respectent, cela nous donne le bon exemple. Aimer, ça s apprend! L amour, c est ce qu il y a de plus important dans la vie, car on préfère être pauvre, handicapé avec des parents qui nous aiment et nous respectent plutôt que d être riche, fort, bien installé et avoir des parents qui nous haïssent et sont cruels. Nous respecter, nous aimer, c est : parler poliment, conseiller, discuter, plutôt que punir ou taper. C est aussi donner le bon exemple, nous écouter et accepter notre avis, avoir des gestes affectueux. Ce n est pas nous laisser faire ce que l on veut, car cela peut être dangereux pour notre santé, notre sécurité et nos résultats à l école. On a besoin d apprendre à respecter les lois, les limites, pour ne pas finir en prison ou dans la rue quand on sera adulte. On veut être respecté, aimé comme enfant, c'est-à-dire pouvoir jouer, être félicité, se tromper et même faire des bêtises. Le mal qu on nous fait est moins important que le bien qu on nous fait. Nous, on pense que plus on aime, plus on a de pouvoir. Ne pas être exploité CM2D «Exploité», cela commence comme «excéder», «exténuer», «exécuter», «exil», «exiger», «exagérer» et cela finit comme «terreur», «terme», «terrifier», «terrasser», «terrible». Les enfants exploités, il y en a malheureusement aux quatre coins de la Terre. Tous les continents sont affectés par ce fléau : les mines du Brésil, les plantations d Afrique à l ouest, les marchés de l Orient, les rizières de l Asie du Sud, les usines du Pakistan, les ateliers de tissage en Indonésie. Pourquoi les enfants travaillent-ils comme des adultes au lieu d étudier, de jouer, de vivre heureux? On a lu un article de journal qui parlait d un petit Béninois de 10 ans qui s appelle Joachim. Des trafiquants l ont acheté à ses parents extrêmement pauvres. Il a été envoyé en Côte d Ivoire pour travailler dans une plantation de cacao. C est écoeurant, c est choquant!!! Beah n a pas eu de chance non plus. Durant la guerre de Sierra Leone, des militaires l ont capturé. Il est devenu enfant-soldat. Il a échappé à la mort, mais pas à la souffrance. Qui exploite tous les enfants? Ce sont les adultes qui ne respectent pas les droits de l enfant : un enfant ou un adolescent ne doit pas être exploité! Comment arrêter cette injustice?

7 Être égaux : filles et garçons CM2C Dans le monde où nous vivons, la population est composée de garçons et de filles, mais tout le monde n a pas le même droit. Le droit à l éducation, le droit de vote, le droit au travail pour les filles restent toujours un grand sujet. Il est important pour nous d être égaux. Les garçons ainsi que les filles ont le droit à l éducation. Ils doivent suivre des cours identiques dans des locaux communs. Pendant longtemps, l accès à l instruction était réservé aux garçons, la place des filles restait limitée aux fonctions domestiques. L éducation que nous recevons joue un rôle important pour préparer notre avenir. Les êtres humains sont égaux quels que soient leur sexe et leur origine. L égalité entre filles et garçons commence dès la naissance. Les enfants apprendront les éléments de base nécessaires pour affronter la vie : se respecter, s aimer, travailler en groupe. Les parents doivent faire un effort pour traiter leurs enfants de la même manière et leur donner la même chance que ce soit une fille ou un garçon. La différence du corps n est pas un obstacle. Malgré certaines différences d organes, tous les enfants (garçons ou filles) sont capables d effectuer toutes les tâches qui existent dans le monde. Les dirigeants de notre planète doivent régner avec justice. Ils doivent répartir les chances entre tous et ne doivent faire aucune préférence entre les garçons et les filles. Tout travail accompli doit être payé de façon équitable, sans faire la discrimination du sexe. Être nourri CM2A On peut vivre sans rêver, sans aller à l école, sans respect, mais on ne peut pas vivre sans manger. Un des droits principaux est celui d être nourri. On sait qu on se nourrit soit par nécessité, soit par plaisir. Un enfant qui ne s alimente pas ne pourra pas vivre et va donc mourir. La qualité et la quantité de nourriture sont aussi importantes. Notre corps nécessite une certaine qualité de nourriture pour grandir normalement, résister aux infections et donc ne pas tomber malade. Le fait de manger trop gras et trop sucré nuit à la santé. Il faut donc s alimenter de façon adéquate afin de grandir, de jouer et de se dépenser. Le droit d être nourri implique aussi la notion de plaisir. On se fait plaisir en allant au restaurant. Ce droit nous permet de penser à la famine. On n a pas le droit, en tant qu enfant, de jeter la nourriture. Il faut admettre que si aujourd hui on a mangé, il y a d autres enfants qui souffrent de la famine. Ils n ont qu un bol de riz par jour. Être nourri aujourd hui est donc un droit fondamental des droits de l enfant. Rêver, rire et jouer CM2D Ce droit nous semble naturel. Comment expliquer un droit aussi évident? comment peut-on empêcher un enfant de rêver? Comment empêcher un enfant de rire? En effet, «rêver, rire et jouer nous rendent heureux», mais ce n est pas tout. Par exemple, rêver permet de voyager tout en restant à la même place. Ainsi, quatorze élèves décident de partir en vacances à la plage alors qu ils sont physiquement à l école! «Rire est un moment agréable» : on oublie tous ses malheurs, ses soucis, etc. On peut rire seul en se souvenant de bons moments. On peut également rire avec des amis pour se détendre : les enfants adorent les blagues et les plaisanteries. «En jouant, on apprend les règles de vie». Les jeux collectifs nous permettent d apprendre à vivre en société et à nous faire des amis. Jouer entre camarades nous apprend à être bons perdants. Nous, élèves de CM2, ne voulons plus voir d enfants tristes, mélancoliques ou malheureux. Nous souhaitons que les adultes, les parents et les États respectent ce droit indispensable à leur bon développement. Rendez les enfants heureux! Pour cela, il faut aider les parents démunis. Les États doivent laisser des espaces protégés des combats pour jouer en toute sécurité. Laissez les enfants rire quand ils veulent! Rêver, rire et jouer : c est magique pour nous! Protégez ce droit vital!

8 Echos du monde... Après le vote, chaque classe a donné libre cours à son imagination pour illustrer le droit sélectionné. Textes, poèmes, chansons, lettres ont été rédigés en nombre et quelques extraits sont donnés dans des encadrés. L enfant C est l histoire d un enfant Qui a connu la maltraitance Et qui a perdu son innocence Par manque de chance. Il n a pas mangé depuis longtemps Il n a pas été à l école Car ses parents Sont violents et méchants. Il sort pour aller voler Il le faisait Car c était leur volonté Puis un jour il a été abandonné. Seul dans la rue Il a connu les abus, la faim, la haine et la misère Il a tout perdu. Son regard, ses rêves d enfant Dans sa vie il n a connu que le mensonge et la violence Dans sa courte vie Il fut victime de malchance. Ecole de la communauté française de Tripoli Libye Poème pour l égalité entre les filles et les garçons Femme libre Est-ce un rêve ou une réalité? J ai rêvé que je deviendrai une femme pilote, Une femme indépendante, Une femme brillante, Une femme libre de choisir sa vie, Libre de défendre ses droits, Une femme qui refuse et qui accuse, Une femme chérie, une femme qui sourit à la vie, Une femme cultivée, une femme respectée, Une femme érigée aux rangs les plus élevés. Une fille, une sœur et une mère Egales au garçon, au frère, au père. Puis le bonheur m a envahie Car cette femme est à l image de mon pays. Rêve ou réalité? Si c est une réalité, je vais la sauvegarder. Si c est un rêve, je voudrais y accéder. [...] Grand Lycée franco-libanais de Beyrouth Liban Assez de violence Donnez-nous une chance Nous, les enfants n aimons pas les canons Nous préférons les bonbons et les chansons Apprenez -nous à construire Au lieu de démolir et de détruire Nous avons envie de rire et de sourire French American international school of Portland Etats-Unis

9 Hier, je jouais dans ma cour Tout n était qu amour. Aujourd hui, le malheur est avec nous Notre vie est arrivée au bout Nous sommes dans une tempête Notre maison n existe plus, La cour non plus. Demain, le ventre vide, l heure n est plus à la fête. Nous sommes en hiver. Depuis, nous dormons par terre. Ecole de la communauté française de Tripoli Libye Non à la violence! Non, non et non! Non à l intolérance! Non, non et non! Oui à l amitié, oui au respect! Oui à l amitié, oui au respect! Non à la méchanceté! Non, non et non! Non aux brutalités! Non, non et non! Oui aux libertés, fraternité! Oui aux libertés, fraternité! Non à la dictature! Non, non et non! Non aux injures! Non, non et non! Oui à l égalité, à la solidarité! Oui à l égalité, à la solidarité! Non à la tricherie! Non, non et non! Non aux conflits! Non, non et non! La fourmi et la cigale La fourmi ayant travaillé tout l été Se trouvait fort fatiguée La cigale, menteuse et paresseuse, Lui proposa une chanson précieuse EN échange de riche nourriture Pour remplir jusqu à ses chaussures. La fourmi accepta Car elle aimait l opéra. Mais le jour où la récolte devait être partagée, La cigale n avait rien inventé Ni refrain, ni couplet. Alors la fourmi protesta : «Ne crois pas que tu puisses abuser de moi! Tu as cru m e xploiter, Eh bien, à ton tour de travailler!» Lycée français René-Verneau de Gran Canaria Las Palmas - Espagne Oui à la justice, à l unité! Oui à la justice, à l unité! Ecole primaire Comilog de Moanda Gabon Les enfants du soleil, les enfants de la pluie Les enfants du soleil, De Bahia, de Rio, Jouent sur toutes les plages, De l été à l hiver. Sous le soleil aussi, La violence est là, Attention aux plus grands. Les enfants de la pluie, De Lyon, de Paris, Jouent sur l ordinateur. Attention sur le net, La violence est là. Elle ne reconnaîtra jamais, l âge, la couleur et le pays, Elle est toujours là, Que ce soit au soleil ou sous la pluie. Ecole de Curitiba Brésil

10 A Wuhan, en Chine, les élèves ont réalisé une grille de mots croisés dans laquelle ils ont introduit quinze mots qu ils avaient choisis pour lutter contre la violence : liberté, amitié, gentillesse, intelligence, fraternité, aider, pardonner, tolérance, justice, respect, égalité, paix, parler, protéger, aimer. D autres classes se sont lancées dans l écriture collective de textes longs : contes, livres, pièces de théâtre, bandes dessinées Les élèves du lycée français de Stavanger ont imaginé des textes inspirés par la lecture de Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos. [ ] - Je voulais te dire l autre jour j avais peur d aller chez le médecin car je n y étais jamais allé. - Tu n as jamais été malade? me demanda-t-il, curieux, avec des yeux ronds. - Si, mais mes parents étaient pauvres, ils préféraient ne pas m emmener chez le docteur pour ne pas gaspiller d argent - Mais ce n est pas une raison, la santé avant tout! s exclama-t-il. - Je sais, mais quand on est pauvre on ne pense qu à économiser» Et je me mis à pleurer, car je venais de comprendre pourquoi mes parents ne m avaient pas fait soigner correctement. «Ne t inquiète pas, me dit-il, ça va passer.» Il me réconforta et nous allâmes manger une glace. «- Tu sais, lui dis-je, c est bizarre pour moi de manger des bonnes choses. A la maison, notre repas se constituait de quelques grains de blé et d une feuille de chou.» Il me serra contre lui et me dit, tout doucement, en me regardant droit dans les yeux : «- Je te promets qu avec moi tu ne seras plus jamais affamé. - Un jour, mon père m a vu en train de manger le beignet que m avait donné la maîtresse. Il m a donné trois fessées et a dit à Dona Cecilia que ça ne servait à rien de gaspiller son argent pour un petit diable comme moi. - De toutes les façons, maintenant, plus rien de tout ça n arrivera?» Nous finîmes nos glaces en silence. Lycée français de Stavanger Norvège Le cheval et l âne Un cheval qui ne travaillait que peu passait son temps à brouter et à flâner dans les alpages. Son ami l âne, tout le long de la journée, transportait les sacs de blé du village au moulin. Le premier, si beau et bien élancé, était bien nourri. Son maître lui procurait toutes sortes de nourriture : sucre, carottes, herbes fraîches Il était gâté et jamais battu. Par contre, l âne qui ne s arrêtait jamais de travailler avait à chercher lui-même sa propre nourriture. Il lui arrivait parfois de dormir sans manger, tellement il était fatigué. Bien triste, les larmes aux yeux, le bourriquet observait le cheval en train de déguster toutes les bonnes choses préparées par le fermier. Le pourri animal savait bien que l âne l enviait mais il n aimait pas partager ses biens avec les autres, surtout avec quelqu un de race inférieure. Avec le temps, l âne maigrissait et le cheval grossissait. «C est mon droit d être bien nourri!» se dit l âne un jour. «Faisons la grève!» Le fermier ne trouvant aucune solution avec cet obstiné décida de faire travailler le cheval. Mais l orgueilleux, paresseux et nonchalant, n arrivait pas à transporter les sacs et chancelait sous le poids lourd du fardeau. Le propriétaire en avait assez de ce fainéant. Dorénavant, l âne sera bien nourri et bien logé. Car quels que soient la race, la couleur, le sexe ou l âge, nous avons tous besoin d être bien nourris et bien logés. Lycée franco-libanais Verdun de Beyrouth Liban On a choisi le droit à l éducation car c est essentiel pour vivre. Chaque enfant dans le monde doit être éduqué pour avoir un métier dans le futur et pour savoir comment communiquer, lire, écrire. Les états doivent coopérer pour s assurer de l éducation des jeunes ; ils doivent reconnaître le droit à l éducation. Awty international school de Houston Etats-Unis

11 Ils sont venus d Alexandrie et du Caire... Encadrée par Claire Stervinou, proviseur de la section française de Misr language schools et Eric Bentolila, professeur des écoles au lycée français MLF d Alexandrie, une délégation a fait le voyage Egypte-Ethiopie pour participer à la manifestation organisée par le lycée Guebre Mariam d Addis Abeba. Ambassadeurs des élèves qui ont participé à cette opération dans tous les pays du monde, ils ont contribué, avec leurs nouveaux amis d Addis Abeba, à la rédaction de ce journal. Demain, passage de relais... Une grande manifestation est organisée vendredi par le lycée Guebre Mariam au cours de laquelle les élèves de CM2 passeront le relais à leurs camarades de première qui, l an prochain, participeront au concours de dissertation dont les sujets porteront sur les trois droits élus. De retour chez eux, nos amis égyptiens feront de même comme tous les CM2 des établissements MLF du monde entier.

12 Reportage photos à Addis...

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire

«Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Service d animation spirituelle et d engagement communautaire au primaire «Toi et moi, on est différent!» Estime de soi au préscolaire Séquence de 5 rencontres en classe Estime de soi au préscolaire 1

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital.

Conseil Diocésain de Solidarité et de la Diaconie. 27 juin 2015. «Partager l essentiel» Le partage est un élément vital. 27 juin 2015 Le partage est un élément vital. Notre démarche Notre chemin Dans un premier temps, nous sommes partis de mots qui expriment ce qui est essentiel pour nous, indispensable pour bien vivre.

Plus en détail

Matériel créé par l équipe du programme Le monde en classe d UNICEF Canada à des fins d utilisation en milieu scolaire. lemondeenclasse@unicef.

Matériel créé par l équipe du programme Le monde en classe d UNICEF Canada à des fins d utilisation en milieu scolaire. lemondeenclasse@unicef. ENSEIGNER LES DROITS DES ENFANTS Droits,désirs et besoins TROUSSE D ACTIVITÉS ET DE FICHES PÉDAGOGIQUES www.unicef.ca Matériel créé par l équipe du programme Le monde en classe d UNICEF Canada à des fins

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

Et avant, c était comment?

Et avant, c était comment? 3 Et avant, c était comment? Objectifs de l unité Tâche La première partie de l évaluation comprend une tâche, QUELS CHANGEMENTS!, divisée en quatre phases. Dans la première phase, il s agit d écouter

Plus en détail

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant

Bel-Ami. Niveau 2. Lectures ELI Seniors A2. Guy de Maupassant Niveau 2 Lectures ELI Seniors A2 Guy de Maupassant Bel-Ami P 8-9 1 1 Parce que l histoire racontée se passe dans la réalité du moment. 2 La III e République. 3 Jules Ferry. 4 Jules Ferry est chargé de

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

V3 - LE PASSE COMPOSE

V3 - LE PASSE COMPOSE CM1 V.3 LE PASSE COMPOSE DE L INDICATIF Il s agit de mettre en évidence la conjugaison des verbes en «er», en «ir-iss» des verbes être, avoir, faire, prendre, aller, pouvoir. On mettra en évidence le fait

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille.

Parent avant tout Parent malgré tout. Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Parent avant tout Parent malgré tout Comment aider votre enfant si vous avez un problème d alcool dans votre famille. Edition: Addiction Suisse, Lausanne 2012 Que vous soyez directement concerné-e ou que

Plus en détail

Souvenir de la nuit du 4 1

Souvenir de la nuit du 4 1 SUJET COMPLET NOUVEAU BREVET 2 : SOUVENIR DE LA NUIT DU 4 1 / 5 Souvenir de la nuit du 4 1 Conforme aux nouvelles dispositions de l épreuve du nouveau brevet des collèges [...] Est-ce que ce n est pas

Plus en détail

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit.

Lola. Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin. www.majuscrit. Lola Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine İllustrations de Sonia Hivert Mise en page réalisée par Cloé Perrotin www.majuscrit.fr www.majuscrit.fr Marcus Papa Texte de Sylvie Lavoie et d Éric Lemoine

Plus en détail

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans

Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Ecole du dimanche Partager? En parler avec les enfants de 6-11 ans Jeunes Ateliers-débat Réflexions bibliques Culte Témoignages Actions pour tous L objectif de cette séance est de montrer aux enfants que

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013

CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE. Rabat Jeudi 4 avril 2013 PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse CONFERENCE DE PRESSE DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE Rabat Jeudi 4 avril 2013 LE PRESIDENT : «Ce voyage et cette visite arrivent au terme de tous leurs moments

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Chers parrains, chers amis, chère famille

Chers parrains, chers amis, chère famille Jeudi 1 er Janvier 2015, Jet New s n 2 Chers parrains, chers amis, chère famille Tout d abord je crois qu il est important que je vous souhaite pleins de belles choses pour cette année 2015!! «Vivez, si

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc

AZ A^kgZi Yj 8^idnZc Bienvenue à l âge de la majorité! l État vous présente vos droits et devoirs ainsi que les principes fondamentaux de la République à travers «Le Livret du Citoyen» Nom... Prénom... Date de naissance...

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE

fiches pédagogiques 9. Grand Corps Malade Funambule PAROLES BIOGRAPHIE BIOGRAPHIE Grand Corps Malade est le nom de scène de Fabien Marsaud, «l homme à la béquille qui a fait entrer le slam en France par la grande porte» grâce à sa voix et son écriture exceptionnelles. Né

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Questionnaire 6-12 ans

Questionnaire 6-12 ans N D IDENTIFICATION DE LA FAMILLE : E Questionnaire 6-12 ans Protocole de passation : Lorsque la réponse de l enfant est suggérée ou influencée par une autre personne présente (parent, frère ou sœur.),

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE

CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CONCOURS INTERNATIONAL D ECRITURE CHANSONS SANS FRONTIERES Règlement de la 9 ème édition 2014/2015 Date limite de dépôt des textes Dimanche 11 janvier 2015 Fusaca et Accord Production organisent CHANSONS

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Thomas Dutronc : Demain

Thomas Dutronc : Demain Thomas Dutronc : Demain Paroles et musique : Thomas Dutronc Mercury / Universal Music Thèmes La conception de la vie, la joie de vivre, l insouciance. Objectifs Objectifs communicatifs : Donner son avis,

Plus en détail

Action de l UE : défendre les droits des victimes

Action de l UE : défendre les droits des victimes défendre les droits des victimes Quel est le problème? Chaque année dans l UE, plus de 75 millions de personnes sont victimes de délits graves et 40 000 meurent dans des accidents de la route. Ces événements

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION

COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Stephen Wang COMMENT DÉCOUVRIR SA VOCATION Mariage, sacerdoce, vie consacrée, diaconat permanent, célibat «Petits Traités Spirituels» Série III «Bonheur chrétien» éditions des Béatitudes Ava n t-p r o

Plus en détail

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire

La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire La plateforme de micro-dons du CCFD-Terre solidaire DOSSIER DE PRÉSENTATION S o m m ai r e SolidaireVille, plateforme innovante de micro-dons. Une première!...3 Des projets au service du développement

Plus en détail

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS

LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS LA MAISON DE POUPEE DE PETRONELLA DUNOIS Je suis une poupée dans une maison de poupée. Un jour j ai quitté mari et enfants, pourquoi? je ne sais plus très bien. À peine le portail s était-il refermé derrière

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe

Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe Mademoiselle J affabule et les chasseurs de rêves Ou l aventure intergalactique d un train de banlieue à l heure de pointe de Luc Tartar * extraits * Les sardines (on n est pas des bêtes) - Qu est-ce qu

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011

L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans. Juin 2011 L'usage des réseaux sociaux chez les 8-17 ans Juin 2011 Sommaire 1. La moitié des 8-17 ans connectés à un réseau social p. 4 2. L attitude des parents face à l utilisation des réseaux sociaux par leurs

Plus en détail

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable»

LEARNING BY EAR. «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» LEARNING BY EAR «Les personnes handicapées en Afrique» EPISODE 4 : «Handicapé mais pas incapable» AUTEUR : Chrispin Mwakideu EDITEURS : Andrea Schmidt, Susanne Fuchs TRADUCTION : Aude Gensbittel Liste

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique

Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Le bureau d idées Des enfants conseillent leurs pairs Petit guide pratique Ce qu il est bon de savoir concernant le bureau d idées 2 Une excellente idée: le bureau d idées 4 Le bureau d idées: des enfants

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École Charte commentée

Charte de la laïcité à l École Charte commentée Charte de la laïcité à l École Charte commentée Ce document propose un commentaire de la phrase de préambule et de chacun des articles de la Charte de la laïcité à l École. Il explicite le sens des principales

Plus en détail

Tryo : Toi et moi. Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. personnes. L être humain et l actualité.

Tryo : Toi et moi. Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. personnes. L être humain et l actualité. Tryo : Toi et moi Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG Thèmes L être humain et l actualité. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire quelque chose. S informer sur l opinion de quelqu un.

Plus en détail

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG

AN-ANG, EN-ENG, IN-ING, ONG Séance 1 LES SONS ET LES TONS DU CHINOIS Je vais travailler sur les finales AN-ANG, EN-ENG, IN-ING et ONG. Si tu as déjà travaillé le cours de niveau 1, cette révision te sera utile et importante. AN-ANG,

Plus en détail

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1

Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 LÖSUNGEN Modultest 2 Eintritt ins LAP-Modul 1 1. La conjugaison au p.c., impf. et futur (Attention à la personne indiquée!) verbe pers passé composé imparfait futur points 1. être je j ai été étais serai

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Tiken Jah Fakoly : Je dis non!

Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Tiken Jah Fakoly : Je dis non! Paroles et musique : Tiken Jah Fakoly / Tiken Jah Fakoly Barclay / Universal Music Thèmes L Afrique et ses problèmes. Objectifs Objectifs communicatifs : Repérer les rimes

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

Monsieur l Ambassadeur, chers amis,

Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Monsieur l Ambassadeur, chers amis, Je suis très honorée par la haute distinction dont vous venez de me remettre les insignes. Et je vous remercie de vos paroles particulièrement chaleureuses. Je suis

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.»

«Longtemps, j ai pris ma plume pour une épée : à présent, je connais notre impuissance.» Métonymie : image désuète de l instrument servant à écrire. Représentation traditionnelle et glorieuse du travail de l écrivain. Allusion à une époque révolue. Idée de durée, de permanence. edoublée dans

Plus en détail

Olympiáda vo francúzskom jazyku

Olympiáda vo francúzskom jazyku Celoštátna odborná komisia OFJ Olympiáda vo francúzskom jazyku 21. ročník, školský rok 2010/2011 Celoštátne kolo Kategória 1A 21. ročník Olympiády vo francúzskom jazyku, Úlohy celoštátneho kola kategórie

Plus en détail

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM

À propos d exercice. fiche pédagogique 1/5. Le français dans le monde n 395. FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM fiche pédagogique FDLM N 395 Fiche d autoformation FdlM Par Paola Bertocchini et Edvige Costanzo Public : Futurs enseignants en formation initiale et enseignants en formation continue Objectifs Prendre

Plus en détail

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents.

Si c était une machine, ce serait un ordinateur génial pour voyager dans le temps et vers les autres continents. En classe, nous avons imaginé à quoi ressemblerait l école qui nous apprendrait à grandir heureux. Nous avons joué à «si c était» et improvisé, par ce jeu oral, autour du thème de l école de nos rêves

Plus en détail