Les enfants ont des droits!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les enfants ont des droits!"

Transcription

1 Numéro spécial : 6 juin 2008 Les enfants ont des droits! Bravo! Comment dire aux enfants qu ils ont des droits? Comment leur expliquer qu un traité -la Convention internationale sur les droits de l enfant- protège ces droits depuis bientôt vingt ans et que la totalité des pays du monde s est aujourd hui engagée à la respecter? Tel est le défi que la Mission laïque française a décidé de relever. En cette année 2008, il a été demandé à tous les élèves de CM 2 du réseau de la MLF, soit plus de enfants, de s interroger sur les dix principaux droits de l enfant et de voter pour les trois droits qui leur paraissent les plus importants. L an prochain, en cette année 2009 qui verra la célébration du XX e anniversaire de la Convention internationale, aura lieu la deuxième phase de cette opération : les trois droits arrivés aujourd hui en tête feront l objet, l an prochain, d un concours de dissertation pour les élèves de terminale, lui aussi organisé dans tout le réseau de la MLF. Les résultats de la première phase que nous découvrons aujourd hui vont au-delà de toutes nos espérances. Les élèves comme les enseignants ont répondu avec enthousiasme à cette initiative. Dans le monde entier, les classes de CM 2 des établissements de la MLF ont travaillé sur les droits de l enfant, réfléchi sur leur caractère profondément novateur et en même temps leur rôle fédérateur. Partout, ils ont élaboré des textes, des dessins, des idées dont l on trouvera ici un écho. Le «tiercé gagnant» -à savoir, les trois droits auxquels ils attachent le plus de prixest à la fois logique et surprenant. Il est logique que les enfants aient classé en tête -de très loin- le droit à la nutrition, à un

2 Du monde entier... moment où le monde entier fait face à une crise alimentaire dont les échos sont forcément parvenus jusqu à eux. Ils ont placé en second le droit à être protégé de la violence, suivi par le droit d être respecté et aimé. Il est surprenant en revanche que le droit à la nutrition ne soit pas venu en tête de ceux que les élèves du lycée Guebre Mariam d Addis-Abeba ont choisis. L Ethiopie est en effet frappée par une crise alimentaire qui doit rappeler de terribles souvenirs à leurs parents : la grande famine de 1985 est restée dans toutes les mémoires. Les élèves d Addis-Abeba ont placé en tête la protection contre les violences, puis l égalité entre filles et garçons suivie de très près par le droit à être aimé et respecté. L ordre des sept droits qui suivent, dans le classement effectué par les enfants de l ensemble du réseau, est lui aussi plein d enseignements. L on y trouve, en effet, les préoccupations liées à l exploitation des enfants, à la discrimination, à la santé, à l éducation, au jeu, etc. En creux, les droits qui n ont recueilli aucun suffrage sont eux-aussi très révélateurs : aucune école, en effet, n a placé en tête de ses choix le droit à l identité - alors pourtant que 45 millions d enfants dans le monde naissent, chaque année, sans être enregistrés à l état civil. Aucune école non plus n a placé en tête le droit de donner son avis. Un avis que pourtant, tout ce travail consistait à solliciter. Peut-être ces deux droits sont-ils considérés par les plus jeunes d entre nous comme déjà entrés dans la réalité! En résumé, cet exercice nous aura paru exemplaire, et il faut remercier tous ceux - chefs d établissements, enseignants, parents, élèves qui s y sont prêtés avec autant d enthousiasme que d efficacité. Cette expérience n est pas seulement riche d enseignements sur le travail pédagogique qui peut être fait sur un sujet aussi essentiel. Elle est aussi porteuse d avenir pour nous tous. La mobilisation des CM 2 en 2008 En décembre 2007, toutes les classes de CM2 des écoles de la Mission laïque française ont été conviées à participer à une opération pédagogique consacrée à la Convention internationale des droits de l enfant. Invitant à un travail pédagogique laissé au choix des enseignants, l opération comprenait trois phases. Décembre 2007 à mars 2008 : phase d information et de sensibilisation pendant laquelle les élèves étaient conduits à réfléchir, en particulier, sur les dix droits reconnus comme les plus importants : Le droit d être aimé et respecté Le droit d être nourri Le droit d être soigné Le droit d avoir une identité Le droit d avoir une éducation Le droit d être protégé de la violence Le droit à l égalité, en particulier entre les filles et les garçons Le droit de rêver, de rire et de jouer Le droit de ne pas être exploité Le droit de s exprimer et de donner son avis. Fin mars 2008 : organisation dans chaque CM2 du vote pour choisir les trois droits les plus importants parmi ceux présentés cidessus. Avril à fin mai 2008 : réalisation par les classes de productions illustrant le ou les droits sélectionnés. Claire BRISSET Administratrice MLF Ancienne défenseure des enfants

3 Les trois droits gagnants Le classement qui suit a été opéré en prenant exclusivement en compte les droits que les élèves ont placés en numéro un dans toutes les écoles du réseau. Ordre Droit Nombre de voix 1er Droit d être nourri ème Droit d être protégé de la vio ème Droit d être aimé et respecté ème Droit de ne pas être exploité ème Droit d être soigné ème Droit de recevoir une éducation 22 7 ème Droit de rêver, rire et jouer 5 8 ème ex aequo Droit d avoir une identité Aucune voix 8 ème ex aequo Droit d avoir l égalité entre les Aucune voix filles et les garçons 8 ème ex aequo Droit de donner son avis Aucune voix Une très forte participation Sous la conduite de leurs enseignants, 44 classes de CM2 se sont lancées dans cette belle aventure. En Algérie, Arabie Saoudite, Brésil, Cameroun, Chine, Corée du Sud, Egypte, Espagne, Etats-Unis, Gabon, Grèce, Guinée, Indonésie, Italie, Liban, Libye, Maroc, Norvège, Royaume Uni, Syrie, Trinidad et Tobago, Turquie, comme en Ethiopie, les enfants ont lu la Convention internationale des droits de l enfant et cherché des informations dans des livres ou sur des sites pour mieux comprendre la nécessité de promouvoir et de défendre ces droits. Des débats ont été organisés en classe avant de procéder au vote. Les résultats des votes ont été communiqués par chaque école au siège de la Mission laïque pour contribuer au vote global élèves de CM2 soit 67,5 % des élèves scolarisés à ce niveau - ont finalement participé aux élections qui ont souvent été organisées de manière extrêmement solennelles. De véritables bureaux de vote ont été montés dans certaines écoles avec un président et des assesseurs. Listes d émargement, bulletins de vote, isoloirs, dépouillement en public rien ne manquait. Cette première expérience d un acte important de la vie démocratique a été très appréciée par les élèves qui y ont participé avec beaucoup de sérieux.

4 Les résultats au lycée Guebre-Mariam... Être protégés de la violence Être égaux : filles et garçons Être aimés et respectés Être protégé contre la violence CM2B Les dix droits principaux vus d Addis Abeba Être soigné CM2C La violence se déclenche quand on ne peut plus discuter pour se mettre d accord. À ce moment-là, les mots et les gestes changent et on commence à se battre ou à s insulter, que ce soit dans la rue, en ville ou entre pays. La violence apparaît quand les paroles sont épuisées, quand le dialogue est rompu. Cette violence peut alors se traduire par des coups ou des blessures physiques, mais aussi par des blessures morales. Un enfant peut subir toutes sortes de violences parce qu il est fragile. Il n est pas né pour mourir, il est né pour grandir, s épanouir, aimer, travailler, fonder une famille Quand la violence empêche un enfant de pouvoir accomplir ce pour quoi il est né, alors il devient une victime et, à ce titre, il doit être protégé. Une fois que sa protection est assurée, l important pour lui n est plus de survivre, mais de vivre. Il est donc important de protéger tous les enfants du monde de tous les types de violence qu ils peuvent subir : meurtre, agression, enrôlement, humiliation. Le droit à être soigné est important pour assurer le bien-être et la survie des enfants qui sont l avenir du monde. Pour nous, il s agit du droit le plus important de tous. Le droit à être soigné est lié au droit à l alimentation, à l hygiène et à l eau potable. Le droit à être soigné signifie avoir accès aux médicaments gratuits, mais aussi aux vaccinations. Le droit à être soigné doit être reconnu à tous les enfants, sans discrimination. Les premiers responsables de ce droit sont les parents. Cependant, quand ceux-ci sont trop pauvres et quand la maladie est très grave, il faut les aider à sauver l avenir de leurs enfants. Le droit à être soigné nous permet de mener une vie normale et heureuse. Être éduqué CM2E Nul ne conteste aujourd hui que l éducation constitue le chaînon dans le processus par lequel le développement semble être une évidence. Il découle de ce constat qu un effort considérable doit être consenti dans l éducation des enfants qui seront appelés à être les véritables acteurs de l épanouissement de notre société. Ainsi, il revient aux adultes et aux dirigeants d offrir aux enfants un cadre propice pour la réussite, le développement de leur faculté intellectuelle. Cependant, tous les enfants doivent avoir le même droit à l éducation. Certains ne doivent pas rester à la maison tandis que d autres seront inscrits à l école. Nous devons tout faire pour remédier à cette injustice, car l avenir de demain dépend d eux. S ils ne vont pas à l école, leur futur sera sombre. Cela peut entraîner l augmentation de la pauvreté et de la misère dans le monde. Par contre, si on assure leur éducation, nous arriverons à un très bon résultat où la misère et la pauvreté seront remédiées. Il revient aux gouvernements de veiller et d assister les parents qui n ont pas assez de moyens pour envoyer leurs enfants à l école.

5 Avoir une identité CM2E «Pour moi, avoir une identité, c est avoir des origines fixes, un nom précis et un caractère. Sans identité, il serait quasiment impossible de vivre en paix, car on n aurait pas de papiers. C est également avoir le plaisir d entendre son nom retentir de la bouche de quelqu un d autre. On a une identité pour se distinguer des autres. Hélas! il y a des discriminations à cause des origines ou du rang social. Tout le monde a besoin d une identité pour savoir son nom. L identité permet de connaître d autres personnes.» «Pour moi, avoir une identité, c est deux choses. Premièrement, avoir un nom, une nationalité, une adresse, une origine, un caractère. Deuxièmement, être responsable et avoir tout ce dont une personne a besoin pour se faire reconnaître. Dans la vie, on a besoin d une identité pour se faire connaître, pour savoir où on est. La discrimination, c est par exemple dire la nationalité d une personne en regardant son visage, mais sans savoir la vérité. Il y a aussi la discrimination religieuse : les Allemands veulent tuer les Juifs.» «Avoir une identité, c est avoir une carte d identité pour savoir qui on est, d où on vient. À l école, cela permet de savoir dans quelle classe on est.» «Bref, l identité nous permet de savoir presque tout sur quelqu un. L identité est donc importante, car il faut avoir un passeport ou une carte d identité pour partir ou voyager dans d autres pays, et aussi pour savoir le nom de quelqu un, par exemple quand on l appelle. L identité permet à une personne de savoir qui tu es ou de quel pays tu viens. Donner son avis CM2B Le droit est ce que permet la loi, c est aussi avoir le sens du devoir. Le droit de s exprimer, de donner son avis est inscrit dans la Déclaration des droits de l enfant. S exprimer signifie dire ou montrer ce que l on ressent, ce que l on pense. Il y a plusieurs moyens de s exprimer : la parole, l écriture, le dessin, le chant, la poésie, le sport, etc. On peut donner son avis en classe, en famille, avec ses amis. Il existe aussi des lieux particuliers où l on peut se manifester : les parlements, les réunions, les médias (la télévision, la radio, Internet, les journaux). S exprimer signifie aussi respecter les autres. Par exemple, on a le droit d être en colère, mais on a le droit de respecter malgré tout son entourage. C est important d avoir le droit de s exprimer pour dénoncer les injustices, pour éviter les conflits, pour vivre en démocratie (avoir le droit de vote). Les droits des enfants sont tous liés entre eux : le droit de s exprimer, c est aussi le droit d être protégé contre la violence, c est aussi le droit d aller à l école. Chaque jour, nous pouvons constater que de nombreux droits ne sont pas respectés. Des institutions (comme l Unicef) travaillent pour améliorer la situation des enfants les plus privés de droits (enfants soldats, les enfants de la rue, etc.).

6 Être aimé et respecté CM2A Plus on est aimé, plus on aime les autres. Sans amour, on meurt, on se sent seul, différent. On a envie de se venger et on devient méchant. Si on est aimé, respecté, on sera plus prêt pour apprendre et comprendre les autres, les accepter et les respecter aussi. On aime ceux qui nous aiment, mais aussi ceux qui ne nous aiment pas pour qu ils nous respectent et nous renvoient le bien qu on leur a fait. Si on a des parents, une famille et des amis qui nous respectent, cela nous donne le bon exemple. Aimer, ça s apprend! L amour, c est ce qu il y a de plus important dans la vie, car on préfère être pauvre, handicapé avec des parents qui nous aiment et nous respectent plutôt que d être riche, fort, bien installé et avoir des parents qui nous haïssent et sont cruels. Nous respecter, nous aimer, c est : parler poliment, conseiller, discuter, plutôt que punir ou taper. C est aussi donner le bon exemple, nous écouter et accepter notre avis, avoir des gestes affectueux. Ce n est pas nous laisser faire ce que l on veut, car cela peut être dangereux pour notre santé, notre sécurité et nos résultats à l école. On a besoin d apprendre à respecter les lois, les limites, pour ne pas finir en prison ou dans la rue quand on sera adulte. On veut être respecté, aimé comme enfant, c'est-à-dire pouvoir jouer, être félicité, se tromper et même faire des bêtises. Le mal qu on nous fait est moins important que le bien qu on nous fait. Nous, on pense que plus on aime, plus on a de pouvoir. Ne pas être exploité CM2D «Exploité», cela commence comme «excéder», «exténuer», «exécuter», «exil», «exiger», «exagérer» et cela finit comme «terreur», «terme», «terrifier», «terrasser», «terrible». Les enfants exploités, il y en a malheureusement aux quatre coins de la Terre. Tous les continents sont affectés par ce fléau : les mines du Brésil, les plantations d Afrique à l ouest, les marchés de l Orient, les rizières de l Asie du Sud, les usines du Pakistan, les ateliers de tissage en Indonésie. Pourquoi les enfants travaillent-ils comme des adultes au lieu d étudier, de jouer, de vivre heureux? On a lu un article de journal qui parlait d un petit Béninois de 10 ans qui s appelle Joachim. Des trafiquants l ont acheté à ses parents extrêmement pauvres. Il a été envoyé en Côte d Ivoire pour travailler dans une plantation de cacao. C est écoeurant, c est choquant!!! Beah n a pas eu de chance non plus. Durant la guerre de Sierra Leone, des militaires l ont capturé. Il est devenu enfant-soldat. Il a échappé à la mort, mais pas à la souffrance. Qui exploite tous les enfants? Ce sont les adultes qui ne respectent pas les droits de l enfant : un enfant ou un adolescent ne doit pas être exploité! Comment arrêter cette injustice?

7 Être égaux : filles et garçons CM2C Dans le monde où nous vivons, la population est composée de garçons et de filles, mais tout le monde n a pas le même droit. Le droit à l éducation, le droit de vote, le droit au travail pour les filles restent toujours un grand sujet. Il est important pour nous d être égaux. Les garçons ainsi que les filles ont le droit à l éducation. Ils doivent suivre des cours identiques dans des locaux communs. Pendant longtemps, l accès à l instruction était réservé aux garçons, la place des filles restait limitée aux fonctions domestiques. L éducation que nous recevons joue un rôle important pour préparer notre avenir. Les êtres humains sont égaux quels que soient leur sexe et leur origine. L égalité entre filles et garçons commence dès la naissance. Les enfants apprendront les éléments de base nécessaires pour affronter la vie : se respecter, s aimer, travailler en groupe. Les parents doivent faire un effort pour traiter leurs enfants de la même manière et leur donner la même chance que ce soit une fille ou un garçon. La différence du corps n est pas un obstacle. Malgré certaines différences d organes, tous les enfants (garçons ou filles) sont capables d effectuer toutes les tâches qui existent dans le monde. Les dirigeants de notre planète doivent régner avec justice. Ils doivent répartir les chances entre tous et ne doivent faire aucune préférence entre les garçons et les filles. Tout travail accompli doit être payé de façon équitable, sans faire la discrimination du sexe. Être nourri CM2A On peut vivre sans rêver, sans aller à l école, sans respect, mais on ne peut pas vivre sans manger. Un des droits principaux est celui d être nourri. On sait qu on se nourrit soit par nécessité, soit par plaisir. Un enfant qui ne s alimente pas ne pourra pas vivre et va donc mourir. La qualité et la quantité de nourriture sont aussi importantes. Notre corps nécessite une certaine qualité de nourriture pour grandir normalement, résister aux infections et donc ne pas tomber malade. Le fait de manger trop gras et trop sucré nuit à la santé. Il faut donc s alimenter de façon adéquate afin de grandir, de jouer et de se dépenser. Le droit d être nourri implique aussi la notion de plaisir. On se fait plaisir en allant au restaurant. Ce droit nous permet de penser à la famine. On n a pas le droit, en tant qu enfant, de jeter la nourriture. Il faut admettre que si aujourd hui on a mangé, il y a d autres enfants qui souffrent de la famine. Ils n ont qu un bol de riz par jour. Être nourri aujourd hui est donc un droit fondamental des droits de l enfant. Rêver, rire et jouer CM2D Ce droit nous semble naturel. Comment expliquer un droit aussi évident? comment peut-on empêcher un enfant de rêver? Comment empêcher un enfant de rire? En effet, «rêver, rire et jouer nous rendent heureux», mais ce n est pas tout. Par exemple, rêver permet de voyager tout en restant à la même place. Ainsi, quatorze élèves décident de partir en vacances à la plage alors qu ils sont physiquement à l école! «Rire est un moment agréable» : on oublie tous ses malheurs, ses soucis, etc. On peut rire seul en se souvenant de bons moments. On peut également rire avec des amis pour se détendre : les enfants adorent les blagues et les plaisanteries. «En jouant, on apprend les règles de vie». Les jeux collectifs nous permettent d apprendre à vivre en société et à nous faire des amis. Jouer entre camarades nous apprend à être bons perdants. Nous, élèves de CM2, ne voulons plus voir d enfants tristes, mélancoliques ou malheureux. Nous souhaitons que les adultes, les parents et les États respectent ce droit indispensable à leur bon développement. Rendez les enfants heureux! Pour cela, il faut aider les parents démunis. Les États doivent laisser des espaces protégés des combats pour jouer en toute sécurité. Laissez les enfants rire quand ils veulent! Rêver, rire et jouer : c est magique pour nous! Protégez ce droit vital!

8 Echos du monde... Après le vote, chaque classe a donné libre cours à son imagination pour illustrer le droit sélectionné. Textes, poèmes, chansons, lettres ont été rédigés en nombre et quelques extraits sont donnés dans des encadrés. L enfant C est l histoire d un enfant Qui a connu la maltraitance Et qui a perdu son innocence Par manque de chance. Il n a pas mangé depuis longtemps Il n a pas été à l école Car ses parents Sont violents et méchants. Il sort pour aller voler Il le faisait Car c était leur volonté Puis un jour il a été abandonné. Seul dans la rue Il a connu les abus, la faim, la haine et la misère Il a tout perdu. Son regard, ses rêves d enfant Dans sa vie il n a connu que le mensonge et la violence Dans sa courte vie Il fut victime de malchance. Ecole de la communauté française de Tripoli Libye Poème pour l égalité entre les filles et les garçons Femme libre Est-ce un rêve ou une réalité? J ai rêvé que je deviendrai une femme pilote, Une femme indépendante, Une femme brillante, Une femme libre de choisir sa vie, Libre de défendre ses droits, Une femme qui refuse et qui accuse, Une femme chérie, une femme qui sourit à la vie, Une femme cultivée, une femme respectée, Une femme érigée aux rangs les plus élevés. Une fille, une sœur et une mère Egales au garçon, au frère, au père. Puis le bonheur m a envahie Car cette femme est à l image de mon pays. Rêve ou réalité? Si c est une réalité, je vais la sauvegarder. Si c est un rêve, je voudrais y accéder. [...] Grand Lycée franco-libanais de Beyrouth Liban Assez de violence Donnez-nous une chance Nous, les enfants n aimons pas les canons Nous préférons les bonbons et les chansons Apprenez -nous à construire Au lieu de démolir et de détruire Nous avons envie de rire et de sourire French American international school of Portland Etats-Unis

9 Hier, je jouais dans ma cour Tout n était qu amour. Aujourd hui, le malheur est avec nous Notre vie est arrivée au bout Nous sommes dans une tempête Notre maison n existe plus, La cour non plus. Demain, le ventre vide, l heure n est plus à la fête. Nous sommes en hiver. Depuis, nous dormons par terre. Ecole de la communauté française de Tripoli Libye Non à la violence! Non, non et non! Non à l intolérance! Non, non et non! Oui à l amitié, oui au respect! Oui à l amitié, oui au respect! Non à la méchanceté! Non, non et non! Non aux brutalités! Non, non et non! Oui aux libertés, fraternité! Oui aux libertés, fraternité! Non à la dictature! Non, non et non! Non aux injures! Non, non et non! Oui à l égalité, à la solidarité! Oui à l égalité, à la solidarité! Non à la tricherie! Non, non et non! Non aux conflits! Non, non et non! La fourmi et la cigale La fourmi ayant travaillé tout l été Se trouvait fort fatiguée La cigale, menteuse et paresseuse, Lui proposa une chanson précieuse EN échange de riche nourriture Pour remplir jusqu à ses chaussures. La fourmi accepta Car elle aimait l opéra. Mais le jour où la récolte devait être partagée, La cigale n avait rien inventé Ni refrain, ni couplet. Alors la fourmi protesta : «Ne crois pas que tu puisses abuser de moi! Tu as cru m e xploiter, Eh bien, à ton tour de travailler!» Lycée français René-Verneau de Gran Canaria Las Palmas - Espagne Oui à la justice, à l unité! Oui à la justice, à l unité! Ecole primaire Comilog de Moanda Gabon Les enfants du soleil, les enfants de la pluie Les enfants du soleil, De Bahia, de Rio, Jouent sur toutes les plages, De l été à l hiver. Sous le soleil aussi, La violence est là, Attention aux plus grands. Les enfants de la pluie, De Lyon, de Paris, Jouent sur l ordinateur. Attention sur le net, La violence est là. Elle ne reconnaîtra jamais, l âge, la couleur et le pays, Elle est toujours là, Que ce soit au soleil ou sous la pluie. Ecole de Curitiba Brésil

10 A Wuhan, en Chine, les élèves ont réalisé une grille de mots croisés dans laquelle ils ont introduit quinze mots qu ils avaient choisis pour lutter contre la violence : liberté, amitié, gentillesse, intelligence, fraternité, aider, pardonner, tolérance, justice, respect, égalité, paix, parler, protéger, aimer. D autres classes se sont lancées dans l écriture collective de textes longs : contes, livres, pièces de théâtre, bandes dessinées Les élèves du lycée français de Stavanger ont imaginé des textes inspirés par la lecture de Mon bel oranger de José Mauro de Vasconcelos. [ ] - Je voulais te dire l autre jour j avais peur d aller chez le médecin car je n y étais jamais allé. - Tu n as jamais été malade? me demanda-t-il, curieux, avec des yeux ronds. - Si, mais mes parents étaient pauvres, ils préféraient ne pas m emmener chez le docteur pour ne pas gaspiller d argent - Mais ce n est pas une raison, la santé avant tout! s exclama-t-il. - Je sais, mais quand on est pauvre on ne pense qu à économiser» Et je me mis à pleurer, car je venais de comprendre pourquoi mes parents ne m avaient pas fait soigner correctement. «Ne t inquiète pas, me dit-il, ça va passer.» Il me réconforta et nous allâmes manger une glace. «- Tu sais, lui dis-je, c est bizarre pour moi de manger des bonnes choses. A la maison, notre repas se constituait de quelques grains de blé et d une feuille de chou.» Il me serra contre lui et me dit, tout doucement, en me regardant droit dans les yeux : «- Je te promets qu avec moi tu ne seras plus jamais affamé. - Un jour, mon père m a vu en train de manger le beignet que m avait donné la maîtresse. Il m a donné trois fessées et a dit à Dona Cecilia que ça ne servait à rien de gaspiller son argent pour un petit diable comme moi. - De toutes les façons, maintenant, plus rien de tout ça n arrivera?» Nous finîmes nos glaces en silence. Lycée français de Stavanger Norvège Le cheval et l âne Un cheval qui ne travaillait que peu passait son temps à brouter et à flâner dans les alpages. Son ami l âne, tout le long de la journée, transportait les sacs de blé du village au moulin. Le premier, si beau et bien élancé, était bien nourri. Son maître lui procurait toutes sortes de nourriture : sucre, carottes, herbes fraîches Il était gâté et jamais battu. Par contre, l âne qui ne s arrêtait jamais de travailler avait à chercher lui-même sa propre nourriture. Il lui arrivait parfois de dormir sans manger, tellement il était fatigué. Bien triste, les larmes aux yeux, le bourriquet observait le cheval en train de déguster toutes les bonnes choses préparées par le fermier. Le pourri animal savait bien que l âne l enviait mais il n aimait pas partager ses biens avec les autres, surtout avec quelqu un de race inférieure. Avec le temps, l âne maigrissait et le cheval grossissait. «C est mon droit d être bien nourri!» se dit l âne un jour. «Faisons la grève!» Le fermier ne trouvant aucune solution avec cet obstiné décida de faire travailler le cheval. Mais l orgueilleux, paresseux et nonchalant, n arrivait pas à transporter les sacs et chancelait sous le poids lourd du fardeau. Le propriétaire en avait assez de ce fainéant. Dorénavant, l âne sera bien nourri et bien logé. Car quels que soient la race, la couleur, le sexe ou l âge, nous avons tous besoin d être bien nourris et bien logés. Lycée franco-libanais Verdun de Beyrouth Liban On a choisi le droit à l éducation car c est essentiel pour vivre. Chaque enfant dans le monde doit être éduqué pour avoir un métier dans le futur et pour savoir comment communiquer, lire, écrire. Les états doivent coopérer pour s assurer de l éducation des jeunes ; ils doivent reconnaître le droit à l éducation. Awty international school de Houston Etats-Unis

11 Ils sont venus d Alexandrie et du Caire... Encadrée par Claire Stervinou, proviseur de la section française de Misr language schools et Eric Bentolila, professeur des écoles au lycée français MLF d Alexandrie, une délégation a fait le voyage Egypte-Ethiopie pour participer à la manifestation organisée par le lycée Guebre Mariam d Addis Abeba. Ambassadeurs des élèves qui ont participé à cette opération dans tous les pays du monde, ils ont contribué, avec leurs nouveaux amis d Addis Abeba, à la rédaction de ce journal. Demain, passage de relais... Une grande manifestation est organisée vendredi par le lycée Guebre Mariam au cours de laquelle les élèves de CM2 passeront le relais à leurs camarades de première qui, l an prochain, participeront au concours de dissertation dont les sujets porteront sur les trois droits élus. De retour chez eux, nos amis égyptiens feront de même comme tous les CM2 des établissements MLF du monde entier.

12 Reportage photos à Addis...

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable

L hiver Qui sommes nous? Amoureux ou coupable La magie des mots Bienvenue Un poème Merci à tous Les mots Etre une chanson Juste un petit mot L aigle et le vermisseau La prière de la dent L oiseau Une note de musique L amour Ma naissance Fleur d amour

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

Ce totem est le point de départ du jeu.

Ce totem est le point de départ du jeu. Ce totem est le point de départ du jeu. Demande ton livret de jeu au stand de l Unicef puis pars à la découverte de 5 enfants du monde. Comme toi, ils ont des droits, mais ces derniers ne sont pas toujours

Plus en détail

Difficultés d écoute et de communication

Difficultés d écoute et de communication 1 CHAPITRE 1 Difficultés d écoute et de communication Dans le monde entier il y a beaucoup d enfants qui sont soit sourds soit incapables d entendre très bien. Les parents peuvent ne pas savoir ce qui

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT

CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT CONVENTION...... DES DROITS... DE L ENFANT 3 LA CONVENTION DES DROITS DE L ENFANT Les articles de cette Convention ont été rédigés plus simplement pour les enfants par le Cofrade (Conseil français des

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux!

Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! Avec la participation de la ville de Vernouillet (2 ème Ville Amie des enfants du département) Plus de 300 enfants de Mainvilliers et Vernouillet ont célébré cette date si importante pour eux! 19/20 Novembre

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Projet «Création littéraire»

Projet «Création littéraire» Projet «Création littéraire» Ce projet vise principalement à développer les compétences écrites des élèves et à stimuler chez eux la création littéraire. Il est destiné à un public adolescent francophone

Plus en détail

Se protéger Les droits des enfants

Se protéger Les droits des enfants séance 1 Se protéger Les droits des enfants Je découvre Fotolia Observe ces photos. Décris ce qui se passe sur chacune d elles. Est-ce que les activités de ces enfants te semblent normales? D après toi,

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire

Ma première Lettre. d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Ma première Lettre d amour... UN SOIR DE + 2009-2010 Saint-Malachie et Saint-Nazaire Table des matières (par ordre alphabétique des prénoms): Page 3 : Anonyme Page 4 : Anonyme Page 5 : Clara Page 6 : Anonyme

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Le Droit à la Non Discrimination

Le Droit à la Non Discrimination CM1 B -2014- Le Droit à la Non Discrimination Le 5 décembre 2013, Nelson Mandela est décédé à l âge de 94 ans dans son village natal en Afrique du Sud. Une pensée particulière à ce grand pionnier des droits

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

Faire face aux émotions... du diabète de type 1

Faire face aux émotions... du diabète de type 1 Faire face aux émotions... du diabète de type 1 L apprendre Tous ceux qui apprennent qu ils ont du diabète peuvent se sentir choqués, bouleversés, tristes, en colère, inquiets entre autres sentiments.

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37

Unité 3 es oches et leurs reproche r s p r leu, senu je s Le page 37 es Les jeunes, leurs proches et leurs reproches page 37 1 Je sais communiquer! Écoutez le dialogue suivant, entre Christophe, un copain de Lucas et son père. Cochez les bonnes cases dans le tableau suivant.

Plus en détail

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières

Nous. Proclamons. nos intentions. de prières 142 Nous Proclamons nos intentions de prières 143 NOUS PROCLAMONS NOS NTENTONS DE PRÈRES Par la prière universelle, les croyants présentent à Dieu leur prière pour ceux qui viennent de se marier, pour

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon

Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Entrée de Simon. Acte 1 Scène 6 : Rebecca, Edith, Agathe, Simon Agathe : Simon, mon chéri! Simon (embrassant sa mère) : Salut maman. Mais tu es en pleine forme dis-moi! (embrassant Rebecca) Toi, par contre,

Plus en détail

EMERVEILLE. Psaume 19

EMERVEILLE. Psaume 19 EMERVEILLE Psaume 19 Cédric Chanson La Colline, le 12 juillet 2015 Soli Deo Gloria 1. S émerveiller, remercier, partager (Faire passer et déguster des morceaux de melon) Comment vous trouvez ce melon?

Plus en détail

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V

Educational Multimedia Task Force MM 1045, REPRESENTATION Modèlisation conceptuelle initiale July 1999 INRP ANNEX V ANNEX V 233 Interviews in Victor Hugo school, June 29, 1999 Premier Groupe S : qu est ce que que vous pouvez me dire quand vous utilisez le enfin l email, le courrier électronique? 1 : euh 2 : c est le

Plus en détail

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit.

John : Ce qui compte, c est que tu existes toujours pour moi et que j existe toujours pour toi. Tu sais? Aujourd hui j ai pris mon diplôme de droit. Correspondance jusqu à la mort MARIA PHILIPPOU ========================= Mary : Mon cher John. J espère que tu vas bien. Je n ai pas reçu eu de tes nouvelles depuis un mois. Je m inquiète. Est-ce que tu

Plus en détail

Lève-toi et marche...

Lève-toi et marche... Lève-toi et marche... Salut! Te voilà EN ROUTE AVEC Avec qui? Avec l Esprit Saint, car tu l as reçu pour apprendre à devenir davantage l ami e de Jésus. Plus tu accueilles l Esprit Saint, plus il t aide

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU!

INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. PERSONNAGES PROBLÈME À L ÉCOLE ZUT! JE L AI PERDU! INSTRUCTIONS En petits groupes, prenez le temps de lire la situation-problème au verso de la carte. Un membre de l équipe doit réfléchir à une façon de résoudre le problème. Les autres membres de l équipe

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning

OTTO entend tout ou presque. Par Linda Hutsell-Manning OTTO entend tout ou presque Par Linda Hutsell-Manning A propos de l auteur : Linda Hutsell-Manning est l auteur de ce livre d image, de jeux et séries de voyages dans le temps. www.lindahutsellmanning.ca

Plus en détail

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux?

1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film. (nombre d avis) 2/ Entoure tes personnages préférés. Qu est ce que tu aimes en eux? Réponses au questionnaire ludique par de 2 classes de CM1/CM2 de Courtoiville (35) Suite à la projection durant la Biennale de l égalité 2011 à Saint-Malo. 1/Souligne ce que tu as ressenti pendant le film.

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011

Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 Célébration de rentrée 19 0ctobre 2011 JE ME SOUCIE DE TOI Chant d entrée : La promesse Grégoire et Jean-Jacques Goldman La Promesse On était quelques hommes Quelques hommes quelques femmes en rêvant de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir

Victime D Anorexie, Elle A Failli Mourir VICTIME D ANOREXIE, Alors que le nombre de personnes souffrant d obésité ne cesse de croître dans la société nord-américaine, certaines personnes sont atteintes d un trouble alimentaire qui se situe à

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans?

La psychologie de l enfant. Qui sont les 7-12 ans? La psychologie de l enfant Qui sont les 7-12 ans? Leurs activités péri-scolaires : Les enfants en sont les plus gros consommateurs 44% des enfants pratiquent un sport en dehors de l école et 28% une activité

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE

N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE N 20 Du 1 au 7 mai LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE Cette semaine, c est une fiche actu un peu différente que nous te proposons : Nous te donnons la parole! Et toi, que ferais-tu si tu étais élu(e) président(e)

Plus en détail

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005

Irina L. Irina d ici. Témoignage recueilli en juin 2005 Irina L. Irina d ici Témoignage recueilli en juin 2005 Production : atelier du Bruit Auteur (entretiens, récit de vie, module sonore) : Monica Fantini Photos : Xavier Baudoin 197 7 Naissance à Caransebes,

Plus en détail

Lettres d un fils divorcé à son père

Lettres d un fils divorcé à son père Lettres d un fils divorcé à son père 1 ère lettre : «Bonjour papa. J espère que tu vas bien. Ici il fait froid ; c est l hiver. Pour la première fois, je viens de voir la neige tomber. Comment va Ixion,

Plus en détail

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)?

7. Est-ce que vous êtes (tu es) paresseux (paresseuse) ou travailleur (travailleuse)? Leçon 1 1. Comment ça va? 2. Vous êtes (Tu es) d'où?' 3. Vous aimez (Tu aimes) l'automne? 4. Vous aimez (Tu aimes) les chats? 5. Comment vous appelez-vous (t'appelles-tu)? 6. Quelle est la date aujourd'hui?

Plus en détail

************************************************************************ Français

************************************************************************ Français Ministère de l Education Centre National d innovation Pédagogique et de Recherches en Education Département d Evaluation ************************************************************************ Français

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

26 février 1918. Marie,

26 février 1918. Marie, Commémoration du Centenaire de la Grande Guerre Lettres écrites par Julie, élève de 1L 26 février 1918 Je suis tellement heureux, ce temps maussade ne se finira jamais il me semble, maintenant. Mais je

Plus en détail

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE)

Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Bienvenue à Ton livret d accueil au Conseil général, service de l Aide Sociale à l Enfance (ASE) Tu viens d être confié(e) au Conseil général, au service de l Aide Sociale à l Enfance, et tu dois te poser

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

La Convention Internationale des Droits de l'enfant

La Convention Internationale des Droits de l'enfant La Convention Internationale des Droits de l'enfant Texte adapté aux enfants dès 10 ans La Convention a été adoptée par les Nations Unies (ONU) le 20 novembre 1989 pour protéger les droits des enfants

Plus en détail

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique

Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique Alejandro Jodorowsky La Pensée Tarotique enregistré et retranscrit par Barbara Clerc www.ecoledutarot.com Depuis 1982, Barbara Clerc enregistre et retranscrit des lectures de Tarot et des Paroles de sagesse

Plus en détail

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ

PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARLER DE L INFLUENCE DE LA PUBLICITÉ HABILETÉS FINANCIÈRES ANALYSER LES PUBLICITÉS DIFFÉRENCIER LES BESOINS DES DÉSIRS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ La publicité est

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement.

J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. J aime bien la lecture. Quand je prends Taoki, j arrive bien à lire et ma mère elle me gronde même pas! Il faut apprendre tout doucement. On réfléchit, on a les mots dans sa tête, on les lit à l école

Plus en détail

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait?

L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? L école maternelle est un coffre aux trésors et si on l ouvrait? Approchez, tendez l oreille, écoutez notre petit lapin et vous saurez comment l école maternelle transforme les bébés en écoliers. C est

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPREHENSION ORALE Texte 1 1. Les élèves de l école «Saint-

Plus en détail

UNICEF/88-0009/Tolmie

UNICEF/88-0009/Tolmie UNICEF/88-0009/Tolmie Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur Le développement et l apprentissage du jeune enfant Les huit premières années de l enfance, et surtout

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1

Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Objectifs ACTIVITÉ D ÉDUCATION CHRÉTIENNE Les sept jours de la création Activité d éducation chrétienne inspirée du récit en Genèse, chapitre 1 Après cette activité, le jeune sera capable de : Raconter

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook

La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Pulchérie Abeme Nkoghe La Vie est un bouquet de fleurs Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Pourquoi le Chien. chasse le Chat

Pourquoi le Chien. chasse le Chat Pourquoi le Chien chasse le Chat 1 Pourquoi le Chien chasse le Chat Par Liz Hutchison À Madame Yannick Post, mon premier professeur de français. Ce livre est un don à l organisme non gouvernemental Seeds

Plus en détail

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok)

La mort est comme une. chandelle. qui s éteint lorsque. le soleil se lève. CHSLD (villa Pabok) La mort est comme une chandelle qui s éteint lorsque le soleil se lève CHSLD (villa Pabok) Nous attirons plus particulièrement votre attention sur les besoins du résidant à ses derniers moments de vie

Plus en détail

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage

King Kong. La cuisine et le ménage. et des trucs comme des crocodiles. mes grands parents, A la maison, il y a maman qui fait le ménage La cuisine et le ménage King Kong A la maison, il y a maman qui fait le ménage et papa qui fait la cuisine. Chez mes grands parents, J ai un jeu vidéo qui s appelle King Kong. C est un gorille qui se bagarre

Plus en détail

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte Paroles et gestes au quotidien Intervenante : Marilyne TEXIER : Educatrice de jeune enfant. Formatrice à L Ecole des Parents 74 + Médiatrice familiale.

Plus en détail

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) - Le Médecin : ----------------------------------------------------------------------------- L ATELIER du COQUELICOT 1 «Spectacle marionnettes», juillet 2015 TOUS MALADES! (Texte de M.-A. Ard) Personnages : - Le Médecin : -----------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture

CE1 et CE2. Le journal des. Une nouvelle maîtresse. Actualité. Loisirs. Culture Le journal des CE1 et CE2 Vendredi 13 mars 2003 Une nouvelle maîtresse Après les vacances de février (c est à dire depuis le lundi 24 février 2003), nous avons eu une nouvelle maîtresse qui s appelle Aurélie.

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Bonjour à vous toutes et à vous tous, carnettistes en herbe!

Bonjour à vous toutes et à vous tous, carnettistes en herbe! Bonjour à vous toutes et à vous tous, carnettistes en herbe! Je m appelle Antonia Neyrins et je suis carnettiste, ou auteure illustratrice de carnets de voyage, si vous préférez. Mon premier carnet de

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Activités pour le début de l année scolaire

Activités pour le début de l année scolaire Activités pour le début de l année scolaire A. Dans une classe primaire. 1. Les photos : Le premier jour de la nouvelle classe, prenez une photo individuelle de chaque élève et plusieurs de la classe ensemble.

Plus en détail

Besoins, désirs et priorités

Besoins, désirs et priorités module 4 Besoins, désirs et priorités Aperçu les élèves devront : examiner leurs achats récents; déterminer s il s agit de besoins ou de désirs; discuter de l influence qu a la définition des besoins et

Plus en détail

PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES. Charité ou solidarité? Charité ou solidarité?

PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES. Charité ou solidarité? Charité ou solidarité? Un outil produit par le www.100detours.org www.mepacq.qc.ca Diffusez, partagez ou... recyclez-moi. PETIT GUIDE DES FÊTES COMMERCIALES ou survivre à toutes les fêtes en restant près de ses valeurs Charité

Plus en détail

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015

Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Concours AEFE Paroles de Presse Edition 2015 Cette année, dans le cadre du concours Parole de Presse, la classe de CE2 de M. Sébastien Allaire de la Petite Ecole d Hydra d Alger (école d Entreprise du

Plus en détail

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme!

Enfant soldat. Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Enfant soldat Mon plus grand rêve, c est de devenir soldat. Je les trouve tellement courageux, et tellement élégants dans leur uniforme! Un jour que je marche dans la rue, je tombe en arrêt : devant moi,

Plus en détail

Capsules éveil à la lecture

Capsules éveil à la lecture Capsules éveil à la lecture 0 24 mois Dès la naissance, vous savez éveiller votre bébé en lui faisant la lecture. Les mots, l intonation de votre voix et les couleurs vives des images le stimuleront. Le

Plus en détail

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. La marche dans le désert Exode 16 + 17

«Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération. La marche dans le désert Exode 16 + 17 «Laisse partir mon peuple» - le rêve de la libération La marche dans le désert Exode 16 + 17 Narration en cercle, animée au moyen d objets symboliques Matériel utilisé : Nappe ronde couleur désert, sable,

Plus en détail

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD

HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 1 HOMELIE FETE IMMACULEE CONCEPTION ILE BOUCHARD 8décembre 2012 C est une joie de pouvoir célébrer la fête de l Immaculée Conception, particulièrement ici à l Ile Bouchard, en ce 8 décembre. Cette fête

Plus en détail

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles

La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles RWANDA NEWS AGENCY GRANDS LACS HEBDO La Fondatrice des Editions Bakame classée parmi les Entrepreneures Modèles Tuesday, 05 March 2013 17:49 by Gakwaya André La Fondatrice de l Edition Bakame au Rwanda

Plus en détail

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7

CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 CLUB 2/3 Division jeunesse d Oxfam-Québec 1259, rue Berri, bureau 510 Montréal (Québec) H2L 4C7 Téléphone : 514 382.7922 Télécopieur : 514 382.3474 Site Internet : www.2tiers.org Courriel : club@2tiers.org

Plus en détail

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03

Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Learning by Ear Travail et éducation Rentrer à l université L histoire de Malaika / épisode 03 Auteur : Njoki C. Muhoho Rédaction : Maja Dreyer Traduction : Julien Méchaussie Adaptation : Sandrine Blanchard

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail