Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2"

Transcription

1 Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

2 Table des matières Avant les traitements Les coupes partielles La coupe progressive avec sélection rapprochée. (CPSR)... 5 Figure 1. Modèle démontrant le procédé de récolte de la CPSR La coupe progressive irrégulière à couvert permanent (CPI- CP)... 5 Figure 2. Modèle illustrant la CPI- CP Coupe de jardinage... 6 Figure 3. Exemple de martelage des tiges lors d une coupe de jardinage La coupe totale La coupe avec protection de la régénération et des sols par bouquet (CPRS_U_BOU)... 7 Figure 4. Exemple de CPRS... 7 Sources

3 Le présent document porte sur les principaux traitements sylvicoles retrouvés sur le territoire de la Zec de la Rivière- blanche. Deux catégories de coupe sont réalisées à cet endroit; la coupe partielle ainsi que la coupe totale. La coupe partielle : Type de coupe qui imite des perturbations naturelles de petite ampleur (Chablis, verglas) et dont l intensité de prélèvement diffère d un secteur à l autre. Vise à mettre en place ou à ramener une dynamique de peuplement irrégulière. Exemple de coupe : Coupe de jardinage (CJ), coupe progressive irrégulière (CPI), coupe progressive avec sélection rapprochée (CPSR) La coupe totale : Type de coupe imitant des perturbations de grande échelle (Feu, épidémie d insecte) dans des endroits où les peuplements on atteint leur maturité. Un seule passage et la récolte de toute les tiges marchandes (10 cm et plus en diamètre) est faite. Exemple de coupe : Coupe avec protection de la régénération et des sols (CPRS) 3

4 Avant les traitements Avant de débuter les travaux, il est primordial d établir des priorités de récolte des tiges. Ce qui est tenu en compte est principalement la qualité des tiges, la dimension des tiges et l essence des tiges. - La qualité des tiges; une sélection doit être fait par des techniciens forestiers dans le but de sélectionner des tiges possédant des défauts apparents ou encore un taux de survie moindre que les tiges résiduelles (tiges laissées sur pied). Ainsi, la qualité des peuplements est améliorée après le traitement. - La dimension des tiges; il est souvent encouragé de choisir des tiges à fort diamètre afin de réduire le risque de chablis une fois les secteurs traités - L essence des tiges; la sélection d essence spécifique permet d influencer la composition des peuplements qui régénèreront le territoire après le traitement. 4

5 1. Les coupes partielles 1.1 La coupe progressive avec sélection rapprochée. (CPSR) Ce type de traitement est une coupe partielle et peut se réaliser dans des peuplements feuillus et dans des peuplements résineux. Lors de ce traitement, il y a un prélèvement de 40 à 50 % du volume de bois sur pied (appelé surface terrière). Ce traitement se déroule en 2 phases. Dans un premier temps, il est essentiel d établir les sentiers par où la machinerie passera. Ceux- ci doivent avoir une largeur de 5m et disposées de façon parallèle. De part et d autre du sentier, il y a un prélèvement de tiges (1 tige sur 2) dans le premier 5 m. Ainsi nous avons une bande de 5m qui demeure intacte. La seconde phase est la récolte finale des tiges quelques années après la première étape. À cette phase, l opérateur utilise les bandes qui ont demeuré intacte lors du premier passage. Figure 1. Modèle démontrant le procédé de récolte de la CPSR 1.2 La coupe progressive irrégulière à couvert permanent (CPI- CP) Ce type de coupe consiste à une succession de coupes d ensemencements. Ce procédé de récolte vise à maintenir ou encore à créer une dynamique de forêt irrégulière, c est- à- dire que nous retrouvons des tiges de tous les diamètres. Les peuplements visés par ce traitement ont 5

6 souvent fait l objet de coupe dans le passé, ce qui à alors permis la mise en place de petites tiges qui n attendent qu à être éclaircies. Le prélèvement pour ce traitement se situe entre 25 et 35 % de la surface terrière. Avec ce procédé, il est souhaité d obtenir la présence d essence tel que le bouleau jaune, l érable à sucre, des épinettes ainsi que du pin blanc. Une des raisons qui explique les pourcentages de prélèvement moins élevé est qu il ne faut pas créer de trop grandes trouées car sinon il y aura un envahissement par des essences non- désirées. Également, étant donnée qu il s agit d une coupe partielle, un retour dans les peuplements sera réalisé une fois que la surface terrière minimale sera atteinte, entre 30 et 40 ans. Figure 2. Modèle illustrant la CPI- CP Ce type de procédé est réalisé dans des peuplements feuillus, résineux ou encore mélangés. 1.3 Coupe de jardinage Type de coupe partielle réalisée dans des peuplements composés uniquement d essence feuillus ou mélangés, principalement d érable à sucre et de bouleau (jaune ou à papier). L intensité de prélèvement se situe entre 25 et 35 % de la surface terrière. L objectif est en quelque sorte de favoriser la croissance et la qualité des tiges ayant une bonne valeur marchande et ce à travers le temps. Il faut donc retrouver une composition irrégulière dans le peuplement afin de répondre à cet objectif. Les passages à l intérieur des peuplements se font environ aux 25 ans. Figure 3. Exemple de martelage des tiges lors d une coupe de jardinage 6

7 2. La coupe totale 2.1 La coupe avec protection de la régénération et des sols par bouquet (CPRS_U_BOU) Type de coupe réalisée dans des peuplements matures et dont la composition en essence est variée, souvent résineuse. Il s agit d une coupe totale, c est- à- dire que toutes les tiges possédant un diamètre commerciale (10 cm et plus) seront récoltées. Cependant à l intérieur du patron de coupe, il y a conservation de petits ilots de bois qui serviront de semenciers. Dans chacun de ces bouquets, il doit y avoir un minimum de 5 tiges à l hectare de 10 cm et plus de diamètre. La prescription de ce traitement est faite dans des peuplements denses et où la régénération est faible. Le déplacement de la machinerie se fait dans des sentiers disposés parallèlement les uns des autres à une distance moyenne de 30m. Ceci a pour effet de réduire la compaction du sol et protéger la régénération. Une préparation de terrain (scarifiage) et une plantation sont souvent nécessaires afin de rétablir la régénération. Figure 4. Exemple de CPRS 7

8 Sources Association des forêts privées du sud, 2014 [en ligne] jardinee/les- traitements.html CERFO, 2011 La coupe progressive irrégulière : pour une mise en œuvre opérationnelle. Note technique [pdf] 6 pages Étienne Julien, Groupement forestier de Portneuf [Communication personnelle] Ministère des ressources naturelles, 2013 [en ligne] publications/forets/comprendre/cprs.pdf Poulin, J Coupe progressive irrégulière. Fascicule 3.7. Dans Bureau du forestier en chef. Manuel de détermination des possibilités forestières Gouvernement du Québec, Roberval, Qc,pp

INVALIDITÉ PARTIELLE

INVALIDITÉ PARTIELLE SECOND PROJET DE RÈGLEMENT NUMÉRO 716-2007 modifiant le règlement de zonage no. 423-1990 concernant l abattage d arbres Le présent règlement vise à modifier la terminologie relative à l abattage d arbres

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

SECTION 2 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES

SECTION 2 CERTIFICAT D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES SECTION 2 D'AUTORISATION POUR L'ABATTAGE D'ARBRES OBLIGATION D'OBTENIR UN POUR L'ABATTAGE D'ARBRES 35 Toute personne désirant procéder à l'abattage d'arbres Règlement n 2007-437 doit obtenir un certificat

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC JARDINS-DE-NAPIERVILLE MUNICIPALITÉ DU CANTON DE HEMMINGFORD REGLEMENT NO. 275-15 RÈGLEMENT NO 275-15 MODIFIANT LE RÉGLEMENT DE ZONAGE NUMERO 275, AFIN D AJOUTER DES NORMES

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Laurent Gagné Luc Lavoie Luc Gagnon Frédéric Leblanc Félix Tremblay

Plus en détail

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement...

La forêt en Europe... 2. La forêt en France métropolitaine... 4. L évolution de la surface forestière... 5. Le taux de boisement... Sommaire La forêt en Europe... 2 La forêt en France métropolitaine... 4 L évolution de la surface forestière... 5 Le taux de boisement... 6 par département... 6 par sylvoécorégion... 7 À qui la forêt appartient-elle?...

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

Plan d aménagement forestier d une forêt privée

Plan d aménagement forestier d une forêt privée Plan d aménagement forestier d une forêt privée IDENTIFICATION DU PRODUCTEUR Nom : *** Adresse postale No. Rue, app., rang Municipalité Code postal Représentant autorisé : Téléphone (résidence) : Téléphone

Plus en détail

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o )

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7.1 Règles générales Tout espace libre d'un *emplacement construit ou vacant doit comprendre

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH

LA GESTION ET L EXPLOITATION FORESTIÈRE DANS LE CANTON DE WENTWORTH JOURNÉE DE L ENVIRONNEMENT DU CANTON DE WENTWORTH 10 août 2013 par Eric Pelletier, ingénieur forestier MRC d Argenteuil Portrait du territoire 9 municipalités Population = 32 500 Superficie = 1300 km carrés

Plus en détail

Gestion des boisés Cours d étude à domicile MODULE 2. Les Méthodes de Récolte

Gestion des boisés Cours d étude à domicile MODULE 2. Les Méthodes de Récolte Gestion des boisés Cours d étude à domicile MODULE 2 Les Méthodes de Récolte PRÉFACE Les méthodes de récolte est le deuxième module dans une série de cours à domicile sur la gestion des boisés conçue dans

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée

RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée RÈGLEMENT NO.308 relatif à l abattage d arbres en forêt privée CONSIDÉRANT QUE la MRC de Bécancour désire contrôler l abattage d arbres sur son territoire; CONSIDÉRANT QUE conformément à l article 79.1

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale»

«Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» SYNDICAT MIXTE DU PAYS MIDI-QUERCY «Préfiguration d un SCOT rural : accompagnement du Pays Midi-Quercy vers l élaboration d un Schéma de Cohérence Territoriale» VISITES SUR SITE ET ECHANGES AUTOUR DU PROJET

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : B51 - Champagne humide Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation

Plus en détail

Le Chantier sur la forêt feuillue De l impasse à l éclaircie

Le Chantier sur la forêt feuillue De l impasse à l éclaircie Le De l impasse à l éclaircie Présentation faite dans le cadre du Congrès de l Ordre des ingénieurs forestiers du Québec Hôtel Château Cartier 11 septembre 2013 François Paradis, ing.f. Mise en contexte

Plus en détail

Avis d appel public à manifestation d intérêt

Avis d appel public à manifestation d intérêt Avis d appel public à manifestation d intérêt Pour la réalisation d une étude sur l ouverture du marché des communications électroniques aux opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) AMI N 003/ARCEP/PRMP/SPRMP/2015

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE Analyse de la démarche professionnelle du Forestier en chef du Québec dans le cadre des calculs de la possibilité annuelle de coupe à rendement soutenu pour les années 2008 à 2013 Octobre 2007 2750, Einstein,

Plus en détail

Travaux forestiers Définitions et illustrations

Travaux forestiers Définitions et illustrations Travaux forestiers Définitions et illustrations page 2 COUPE PARTIELLE (CP) Consiste à récolter moins de 50 % de la surface terrière du peuplement. La surface terrière représente la somme de la superficie

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE L'ÉRABLIÈRE - POUR UNE FORET VIVANTE ET EN SANTÉ

AMÉNAGEMENT DE L'ÉRABLIÈRE - POUR UNE FORET VIVANTE ET EN SANTÉ INTRODUCTION AMÉNAGEMENT DE L'ÉRABLIÈRE - POUR UNE FORET VIVANTE ET EN SANTÉ Par: Petr Smetanka, ing. Forestier Lors du colloque en acériculture dans la Région Chaudière-Appalaches Janvier 1998 La production

Plus en détail

L Inventaire forestier national suisse

L Inventaire forestier national suisse Pour nous trouver: Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage WSL Zürcherstrasse 111 CH-8903 Birmensdorf ZH Téléphone 044 739 21 11 Plan d accès, comment parvenir au WSL et horaires:

Plus en détail

chez vous! Invitez la faune Les oiseaux et leurs habitats Fiche 3 Invitez la faune chez vous Les oiseaux et leurs habitats 1

chez vous! Invitez la faune Les oiseaux et leurs habitats Fiche 3 Invitez la faune chez vous Les oiseaux et leurs habitats 1 Fiche 3 Invitez la faune chez vous! Troglodyte mignon Sylvain Haye Les oiseaux et leurs habitats Invitez la faune chez vous Les oiseaux et leurs habitats 1 Nature-Action Québec Les oiseaux de milieux ouverts

Plus en détail

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune

Ministère des Ressources naturelles et de la Faune Guide pour la préparation d'une demande de dérogation à la coupe en mosaïque dans la pessière à mousses Plans généraux d'aménagement forestier de 2008-2013 Version 1.1 Guide pour la préparation d une

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003

ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 PRB 05-40F ÉVOLUTION DES FINANCES PUBLIQUES FÉDÉRALES DE 1983 À 2003 Jean Dupuis Division de l économie Le 8 juin 2005 PARLIAMENTARY INFORMATION AND RESEARCH SERVICE SERVICE D INFORMATION ET DE RECHERCHE

Plus en détail

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon

Table des matières. 23.1 champ d application. 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon Dispositions particulières aux usages industriels Table des matières 23.1 champ d application 23.2 bande tampon 23.2.1 obligation 23.2.2 aménagement de la bande tampon 23.3 sites d extraction 23.3.1 nouveaux

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS

CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS CHAPITRE 21 USAGES AGRICOLES ET FORESTIERS 21.1 RÉSIDENCES AUTORISÉES 21.1.1 Dans toutes les zones agricoles 21.1.1.1 Règle générale Dans toutes les zones agricoles Aa, Ab, Ac et Ad, est prohibée toute

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Saison 2015-2016 Rédaction et coordination Jacques Gravel,

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 296

RÈGLEMENT NUMÉRO 296 RÈGLEMENT NUMÉRO 296 RÈGLEMENT RÉGIONAL D ABATTAGE D ARBRES DE LA FORÊT PRIVÉE DE LA MRC D'ANTOINE-LABELLE Adopté le 23 mars 2005 Entré en vigueur le 2 mai 2005 Modifié par le règlement # 345 Adopté le

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RELATIF AUX ACTIVITÉS FORESTIÈRES SUR LE TERRITOIRE DU DOMAINE PRIVÉ DES MUNICIPALITÉS DE LA MRC DE PONTIAC TABLE DES MATIÈRES I. DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES... 3 1.1 Préambule...

Plus en détail

extrait du règlement sur les plans d implantation et d intégration architecturale (2004-22) annexe b fascicule 5

extrait du règlement sur les plans d implantation et d intégration architecturale (2004-22) annexe b fascicule 5 TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REM SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRAN SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS

Plus en détail

CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES. Le présent règlement s applique sur tout le territoire de la MRC de Bellechasse.

CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES. Le présent règlement s applique sur tout le territoire de la MRC de Bellechasse. RÈGLEMENT NO 235-13 RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 235-13 RELATIF À LA PROTECTION ET À LA MISE EN VALEUR DES FORÊTS PRIVÉES CHAPITRE 1 : DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1. TITRE DU RÈGLEMENT Le

Plus en détail

Programme d apprentissage en milieu de travail. Opératrice ou opérateur de machines utilisées en récolte du bois

Programme d apprentissage en milieu de travail. Opératrice ou opérateur de machines utilisées en récolte du bois Programme d apprentissage en milieu de travail Guide pour l acquisition des connaissances de base à l intention des apprenties et des apprentis Opératrice ou opérateur de machines utilisées en récolte

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES

CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES CHAPITRE 9 BÂTIMENTS ACCESSOIRES 9.1 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUS LES BÂTIMENTS ACCESSOIRES 9.1.1 Préexistence d un bâtiment principal 1. Règle générale Un bâtiment accessoire n est autorisé que sur

Plus en détail

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance

Communiqué. Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance Communiqué Nouveau financement pour les artistes visant à préserver la culture et les moyens de subsistance IQALUIT, Nunavut (le 14 janvier 2009) Le ministre du Développement économique et des Transports,

Plus en détail

Présentation de l entreprise

Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre Mission La mission de la SSHG est de fournir les services nécessaires à l aménagement des forêts pour assurer leur renouvellement. Depuis 1978, la Société Sylvicole de

Plus en détail

Canevas de rédaction du plan d aménagement

Canevas de rédaction du plan d aménagement République Démocratique du Congo MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS ------------------------------------------- SERVICE PERMANENT D INVENTAIRE ET D AMENAGEMENT FORESTIERS

Plus en détail

749 rue Principale, Cowansville, Québec, J2K 1J8, 1-800-266-5402

749 rue Principale, Cowansville, Québec, J2K 1J8, 1-800-266-5402 Volume 06, numéro 4 décembre 2006 Nouvelles forestières-montérégie 749 rue Principale, Cowansville, Québec, J2K 1J8, 1-800-266-5402 Les membres de la Table et le personnel de l Agence forestière de la

Plus en détail

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications

La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications La mobilité professionnelle et géographique des salariés en Europe : 3 exemples, les industries automobile, sidérurgique et des télécommunications Présentation P.Morvannou, cabinet Syndex, France I éléments

Plus en détail

Guide d utilisation. Outil_PCR-TS_20_Guide_Utilisation.doc Beami4 2014-11-26 Page : 1 de 17

Guide d utilisation. Outil_PCR-TS_20_Guide_Utilisation.doc Beami4 2014-11-26 Page : 1 de 17 Guide d utilisation Outil_PCR-TS_20_Guide_Utilisation.doc Beami4 2014-11-26 Page : 1 de 17 Table des matières 1. Introduction...3 2. Accéder à l Outil PCR-TS...3 3. Menu Aide...3 3.1. Aide sur l utilisation

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS

LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS LA COUVERTURE VÉGÉTALE DU CŒUR DE L AGGLOMÉRATION DE PARIS Une approche par la télédétection de précision par Marie-Thérèse Besse et Paul Rouet Atelier parisien d urbanisme Banque de données urbaines 9,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 Règlement TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 4 CHAPITRE 4 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 121 SECTION 1 CONTRIBUTION POUR FINS DE PARCS, DE TERRAINS DE JEUX ET D ESPACES NATURELS... 121 79. Exigence

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES

Pour un milieu. de vie amélioré. le développement durable TOITURES TOITURES Choix Nouveau d un règlement revêtement sur de toiture le développement durable Pour un milieu Agissons ensemble contre les îlots de chaleur urbains et le ruissellement des eaux de pluie! de vie

Plus en détail

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable

Biomasse forestière wallonne. Potentiel mobilisable Biomasse forestière wallonne Potentiel mobilisable (Première partie : approvisionnement direct) Le projet «Coq vert» porté par l Awex, GreenWin, et ValBiom, vise à dégager des orientations pour une stratégie

Plus en détail

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS

APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS APPEL D OFFRES DE SERVICES PROFESSIONNELS POUR L ÉVALUATION D IMPACT DU PROGRAMME NATIONAL LEADERSHIP DE SERVICE 1. L Arche, qu est-ce que c est? ; «L'Arche rassemble des personnes, avec et sans déficience

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA. Table des matières POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) DE LA MRC DE LA HAUTE-YAMASKA Table des matières 1. FONDEMENTS DE LA POLITIQUE... 2 1.1 Mission du fond... 2 1.2 Principe... 2 1.3 Support

Plus en détail

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation?

Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Sylviculture neuchâteloise, tradition ou innovation? Plan de la présentation du 25 juin 2009, dans le cadre de la journée dédiée au 100 e anniversaire de la naissance du professeur Hans Leibundgut Pascal

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC

LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC EMPLOI-QUÉBEC LES CHIFFRES CLÉS DE L'EMPLOI AU QUÉBEC ÉDITION 2015 Rédaction André Levert Catherine Ouellet Paula Santos Élaboration des tableaux Anh Truong Direction de l analyse et de l information sur

Plus en détail

Logo VERSION OFFICIELLE HORIZONTALE À PRIVILÉGIER ESPACE DE PROTECTION DIMENSIONS MINIMALES

Logo VERSION OFFICIELLE HORIZONTALE À PRIVILÉGIER ESPACE DE PROTECTION DIMENSIONS MINIMALES Logo Le logo des Rendez-vous Loto-Québec est l élément central de l identité visuelle. Bien utilisé, il devient un point d attraction très puissant. C est pourquoi il est si important de le mettre en valeur

Plus en détail

DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE

DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE DEMANDE DE CERTIFICAT D AUTORISATION D ABATTAGE D ARBRES OU DE COUPE FORESTIÈRE À l usage de la Municipalité Demande no : Matricule : - - Secteur d inspection no : COÛT VARIABLE VOIR À L INTÉRIEUR Description

Plus en détail

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59 LES MÉTHODES DE GESTION FORESTIÈRE Les enseignements relevant des méthodes de gestion forestière regroupent des disciplines variées avec l aménagement et la sylviculture en point d orgue, la dendromètrie,

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER

RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER RÈGLEMENT RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ET LA PROTECTION DU COUVERT FORESTIER Règlement numéro 2003-08-12 Adopté le 20 août 2003 Entré en vigueur le 30 octobre 2003 RÈGLEMENT DE MODIFICATION Date d adoption

Plus en détail

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012

Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION. AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 Municipalité d Ormstown 71-2012 RÈGLEMENT AUTORISANT UN PROGRAMME DE REVITALISATION AVIS DE MOTION : 6 février 2012. ADOPTÉ LE : 2 avril 2012 ENTRÉ EN VIGUEUR : 2 avril 2012 qu aux termes des articles

Plus en détail

la classe d actif «forêt» et les raisons d y investir (institutionnel) Mikael COHEN CNP Assurances - Directeur des investissements

la classe d actif «forêt» et les raisons d y investir (institutionnel) Mikael COHEN CNP Assurances - Directeur des investissements Troisième table ronde 117 la classe d actif «forêt» et les raisons d y investir (institutionnel) Mikael COHEN CNP Assurances - Directeur des investissements Colloque ASFFOR Plan 118 1. La place de la forêt

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4

TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 - 1 - TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES...1 INTRODUCTION...3 1. MÉTHODOLOGIE POUR LA CARACTÉRISATION DU PÉRIMÈTRE...4 2. CRITÈRES DE CARACTÉRISATION...6 A) Présence d écosystèmes forestiers exceptionnels

Plus en détail

RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES

RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES RÈGLEMENT RÉGIONAL NUMÉRO 319 RELATIF À L ABATTAGE D ARBRES ATTENDU QUE la MRC de L Érable possède un règlement de contrôle intérimaire (RCI) sur le déboisement depuis 2002 ; ATTENDU QUE le schéma d aménagement

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Pour une bonne planification agricole

Pour une bonne planification agricole Assurance-production Aperçu du régime Nouveaux semis pour les cultures fourragères Pour une bonne planification agricole Établir un lien entre producteurs et programmes Ce que vous devez savoir au sujet

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES ANNEXES : Annexe 1 - Plan d aménagement forestier... 21 Annexe 2 - Annexe technique... 29

TABLE DES MATIÈRES ANNEXES : Annexe 1 - Plan d aménagement forestier... 21 Annexe 2 - Annexe technique... 29 Agence régionale de mise en valeur des forêts privées de la Gaspésie-Les-Îles CAHIER D'INSTRUCTIONS POUR LA PRÉPARATION DU PLAN D AMÉNAGEMENT FORESTIER Version 2012 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1

Plus en détail

NOUVEAUX RÈGLEMENTS. Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1)

NOUVEAUX RÈGLEMENTS. Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1) Commission de protection du territoire agricole du Québec NOUVEAUX RÈGLEMENTS Adoptés en vertu de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (L.R.Q., c. P-41.1) Juin 1998 AVANT-PROPOS

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE

RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE RÈGLEMENT DE CONTRÔLE INTÉRIMAIRE Règlement numéro 208 Entré en vigueur le 22 décembre 1997 Modifié par le règlement no 221 en vigueur le 11 février 1999 Modifié par le règlement no 238 en vigueur le 22

Plus en détail

CHARTE DES TERRASSES - OULLINS

CHARTE DES TERRASSES - OULLINS CHARTE DE QUALITE POUR LES TERRASSES DE LA VILLE D OULLINS LA BOITE David Vial Architecte _ 29 RUE MASSÉNA 69006 LYON T. 04 37 48 41 34 F. 04 88 04 95 19 _ WWW.LABOITE-ARCHI.FR D.VIAL@LABOITE-ARCHI.FR

Plus en détail

Portrait de la forêt préindustrielle dans le Bas-Saguenay Charlevoix.

Portrait de la forêt préindustrielle dans le Bas-Saguenay Charlevoix. Portrait de la forêt préindustrielle dans le Bas-Saguenay Charlevoix. Portrait de la forêt préindustrielle dans le Bas-Saguenay Charlevoix. 21 Réalisé grâce au soutient financier le programme de mise en

Plus en détail

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE

REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE REGLEMENT MUNICIPAL DU CIMETIERE Département du Puy-de-Dôme MAIRIE DE SAINT-CLÉMENT-DE-VALORGUE 63660 Tél. Fax : 04 73 95 40 72 e-mail : st-clement-de-valorgue.mairie@wanadoo.fr 1 Le Maire de ST CLEMENT

Plus en détail

Mise en place d'un chantier de bois de chauffage

Mise en place d'un chantier de bois de chauffage Mise en place d'un chantier de bois de chauffage Le bois énergie constitue un débouché important de la filière bois. Il permet en effet de valoriser facilement des bois ne présentant pas les caractéristiques

Plus en détail

Programmes d aide à la sylviculture et l aménagement

Programmes d aide à la sylviculture et l aménagement Programmes d aide à la sylviculture et l aménagement Rencontre 3 le 21 juillet 2005 Document présenté dans le cadre de : La Table de concertation pour l aménagement durable des boisés privés du nord-ouest

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE

CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE DES COURS D'EAU Opérations d'entretien de cours d'eau Le présent cahier des charges fixe les domaines de l'entretien des cours d'eau des équipes d'agents d'entretien

Plus en détail

Géographie. Secondaire 1. Document de révision

Géographie. Secondaire 1. Document de révision Nom : Groupe : Géographie Secondaire 1 Document de révision Dossier #2 : Le territoire protégé : contre quoi? Pour qui? 1. Qu est-ce qu un territoire protégé? C'est un vaste espace que les autorités ont

Plus en détail

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives

Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives Les études de ressources et de disponibilité Etat des lieux et perspectives COLIN Antoine (IGN) & THIVOLLE-CAZAT Alain (FCBA) Journée Technique IGN-FCBA "Mieux connaître la ressource, mieux la mobiliser,

Plus en détail

Le cubage des arbres sur pied

Le cubage des arbres sur pied Le cubage des arbres sur pied Quand on prépare une coupe pour la vente, l estimation du volume des arbres à abattre est nécessaire. Le cubage peut se faire sur un arbre, comme dans le cas du volume des

Plus en détail

Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc "

Le projet Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc Le projet "Appui à l amélioration de la situation de l emploi de la femme rurale et gestion durable de l Arganeraie dans le Sud-Ouest du Maroc " Intervention de M. AMAR MLAHI Cadre au Ministère de l Emploi

Plus en détail

Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux

Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux Directives sur les paiements concernant la réalisation des traitements sylvicoles non commerciaux Saison 2016-2017 Coordination et rédaction Jacques Gravel, ing.f., Direction de l aménagement et de l environnement

Plus en détail

Comprendre les cartes topographiques

Comprendre les cartes topographiques Les cartes topographiques sont disponibles en différentes échelles selon le niveau de précision exigé par la randonnée. Voici une présentation des trois échelles les plus utiles aux randonneurs. Pour ceux

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés

Fiche méthodologique pour l étude des PLU. Les espaces boisés classés Fiche méthodologique pour l étude des PLU Dans le cadre de l évolution de l action de l État en Isère, une démarche a été entreprise en vue d élaborer des positions partagées en matière d urbanisme. Elle

Plus en détail

Dans les coulisses de Rexforêt. Congrès Association forestière Vallée St-Maurice

Dans les coulisses de Rexforêt. Congrès Association forestière Vallée St-Maurice Dans les coulisses de Rexforêt Congrès Association forestière Vallée St-Maurice 19 novembre 2015 Plan de présentation 1- Qui est Rexforêt? 2- Fonctionnement 3- Évolution budgétaire 4- Retour sur l année

Plus en détail

Les questions les plus fréquemment posées Nouveau plan Chantiers Canada

Les questions les plus fréquemment posées Nouveau plan Chantiers Canada Les questions les plus fréquemment posées Nouveau plan Chantiers Canada Volet Infrastructures nationales Comment puis-je présenter une demande de financement dans le cadre du volet Infrastructures nationales?

Plus en détail

Document sur les conditions de travail. applicables. aux ressources humaines alternatives. dans un contexte de pandémie

Document sur les conditions de travail. applicables. aux ressources humaines alternatives. dans un contexte de pandémie Document sur les conditions de travail applicables aux ressources humaines alternatives 29 mars 2006 Direction générale du personnel réseau et ministériel PANDÉMIE RESSOURCES HUMAINES ALTERNATIVES Conditions

Plus en détail

Carte écoforestière démystifiée Par Michel Breton

Carte écoforestière démystifiée Par Michel Breton Carte écoforestière démystifiée Par Michel Breton Plusieurs chasseurs d orignaux affirment qu il faut énormément de temps avant de connaître à fond un territoire de chasse et ils n ont pas tort. Pour arriver

Plus en détail

SOCIALE. 17 avril 2013

SOCIALE. 17 avril 2013 POLITIQUE DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)) Mandataire dee : SHERBROOKE INNOPOLE (CLD) 17 avril 2013 1. FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE (FDEES)

Plus en détail

La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014

La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014 La fiscalité forestière Mode d emploi Novembre 2014 Groupe fiscalité forestière FISCALITÉ FORESTIÈRE Impôts sur le foncier Impôts sur le Revenu Impôts sur la Dépense Impôts sur le Patrimoine DEFI Le DEFI

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS

PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS PLAN D ACTION POUR DES COLLECTIVITÉS RURALES FORTES DE LA FÉDÉRATION CANADIENNE DES MUNICIPALITÉS Pour notre programme complet des élections fédérales 2015, veuillez consulter la Feuille de route pour

Plus en détail