Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires"

Transcription

1 Exemple et réflexion sur l utilisation de données satellitaires Données Global Forest Change Détection des coupes rases non reboisées Importance et répartition des coupes définitives Le renouvellement de la forêt est au cœur des préoccupations. Les chiffres du reboisement et de la régénération seraient en baisse continue, ce qui génère des inquiétudes sur le rajeunissement des peuplements et la pérennité de la production, notamment en résineux. Dans une proportion difficile à définir, certaines récoltes par coupe rase ne seraient pas suivies de reconstitution. L analyse des fichiers «Global Forest Change» résultant du traitement de données satellites pourrait aider au diagnostic.

2 Données satellitaires «Global Forest Change» Données des fichiers «raster» = les pertes de couverts forestiers échelonnés sur les années 2000 à 2012 Résolution de pixel de 30 m (900 m² soit environ 11 pixels / ha) Traitement basé sur de nouveaux algorithmes à des images satellitaires issues du capteur ETM+ (enhance thematic mapper plus) sur le satellite Landsat 7 (NASA/USGS), sur toute la partie terrestre comportant un couvert forestier significatif. Analyse de images issues de ce capteur, sur ordinateurs en parallèle. Collaboration entre des chercheurs de l université du Maryland (développement des modèles de traitement), et des chercheurs de Google (représentation cartographique et la mise en ligne). Les fichiers bruts de pertes forestières Le site de l université de Maryland (USA) permet le téléchargement de fichiers rasters de «perte de couvert forestier). Ils peuvent être récupérés sur logiciel SIG (ici Qgis)

3 Les fichiers bruts de pertes forestières L analyse des bandes spectrales du fichier permet de retrouver la chronologie des «pertes de couvert forestier» sur la période 2000 à 2013 Les fichiers de pertes forestières traités L analyse des bandes spectrales du fichier permet de retrouver la chronologie des «pertes de couvert forestier» sur la période 2000 à 2013

4 Les fichiers de pertes forestières traités L analyse des bandes spectrales du fichier permet de retrouver la chronologie des «pertes de couvert forestier» sur la période 2000 à 2013 : Ici détail des pertes de couvert sur la commune de Lormes Digitalisation automatique des fichiers La vectorisation du fichier raster initial permet de générer des polygones cartographiant les pertes de couvert

5 Digitalisation automatique des fichiers La vectorisation du fichier raster initial permet de générer des polygones cartographiant les pertes de couvert Analyse des reboisements sur photo aérienne Le logiciel Qgis permet de trouver la photo aérienne (Bing) d un contour signalant une perte forestière

6 Analyse des reboisements sur photo aérienne Le logiciel Qgis permet de trouver la photo aérienne (Bing) d un contour signalant une perte forestière. Puis de repérer la parcelle coupée et de diagnostiquer un reboisement éventuel : c est le cas ici, les andains et les lignes de plants sont visibles Analyse des reboisements sur photo aérienne Il est possible de saisir des informations sur le reboisement dans la ligne de donnée correspondant au polygone de «perte de couvert». Cela permet de constituer une base de données des parcelles reboisées ou non.

7 Analyse cartographique des coupes rases Le fichier des «pertes de couvert» transformé en carte vectorisée peut faire l objet de croisement de données et de calculs puissants. Par exemple : croisement avec une base de données des peuplements pour déterminer quels sont les peuplements faisant l objet de coupes définitives et dans quelle proportion. Analyse cartographique des coupes rases Répartition des coupes définitives dans les différents types de peuplement de Bourgogne / ,61; 18% 12520,24; 33% 1835,26; 5% 1416,46; 4% 1676,87; 4% 2773,34; 7% 3789,42; 10% 3410,28; 9% 3422,97; 9% Mélange futaie taillis_chêne Mélange futaie taillis_feuillus et résineux divers Futaie_Douglas Futaie_Résineux divers Mélange futaie taillis_feuillus divers Futaie_Feuillus et résineux divers Futaie_Chêne (vide) Groupe1 Résultat du croisement des «pertes de couvert» avec les types de peuplements

8 Analyse cartographique des coupes rases Répartition des coupes définitives dans les différents types de peuplement de Bourgogne /2013 Somme de Surf PEUPL_ESS2 Total Mélange futaie taillis_chêne Mélange futaie taillis_feuillus et résineux divers 3789 Coupes définitives sur environ 4 % de la surface forestière sur 12 ans : 3100 ha / an Futaie_Douglas 3423 Futaie_Résineux divers 3410 Mélange futaie taillis_feuillus divers 2773 Futaie_Feuillus et résineux divers 1677 Futaie_Chêne 1416 (vide) 1835 Groupe Total général Analyse cartographique des coupes rases Autre exemple : croisement des polygones de «pertes de couvert» avec la couche des régions naturelles forestières de Bourgogne

9 Analyse cartographique des coupes rases Autre exemple : croisement des polygones de «pertes de couvert» avec la couche des régions naturelles forestières de Bourgogne. Ci-joint table attributaire résultant de ces croisements de données. Analyse cartographique des coupes rases Répartition des coupes définitives MORVAN Groupe1 VALLEES DE LA SAONE ET DU DOUBS PLATEAU BOURGUIGNON CENTRAL MONTAGNE BOURGUIGNONNE PLATEAU NIVERNAIS PLATEAU BOURGUIGNON SUD DEPRESSION PERIPHERIQUE DU MORVAN BAS-MORVAN - CHAROLAIS PAYS D'OTHE CHAMPAGNE HUMIDE SOLOGNE BOURBONNAISE PLATEAU DE L'AUTUNOIS COTES CALCAIRES

10 Analyse cartographique des coupes rases Somme de Surf REGIOND2 Total MORVAN Groupe Répartition des coupes définitives dans les régions naturelles de Bourgogne /2013 VALLEES DE LA SAONE ET DU DOUBS 3282 PLATEAU BOURGUIGNON CENTRAL 2723 MONTAGNE BOURGUIGNONNE 2484 PLATEAU NIVERNAIS 2432 PLATEAU BOURGUIGNON SUD 2275 DEPRESSION PERIPHERIQUE DU MORVAN 1735 BAS-MORVAN - CHAROLAIS 1689 PAYS D'OTHE 1237 CHAMPAGNE HUMIDE 1217 SOLOGNE BOURBONNAISE 938 PLATEAU DE L'AUTUNOIS 932 COTES CALCAIRES 844 Total général Données satellitaires «Global Forest Change» Bonne fiabilité des changements analysés, les pertes de couvert sont bien analysée : repérage des coupes fortes, coupes de régénération ou des coupes rases, de manière étonnante pour une aussi large analyse. L évaluation la chronologie des coupes dans la fourchette d étude semble également fiable. Le gain de couvert est en revanche peu significatif (couvert dépassant 5 m de haut sans information sur l essence qui reconstitue ce couvert). Bon outil de suivi des interventions ou des événements «forts» sur un pas de temps donné. Ne permet pas de déterminer si le peuplement a été reconstitué avec des essences productrices, ou au contraire abandonné à la colonisation d essences pionnières. Bon outil de prospection pour établir un échantillonnage fiable, sur le terrain, ou sur d autres sources d information cartographiques (photos aériennes / satellites postérieures pour détecter la présence de lignes de plantation, de cloisonnements culturaux, de dégagements ).

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1

LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE. Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? LES SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE Formation QGIS, module 1-1 Formation QGIS, module 1-1 Qu est-ce qu un SIG? 1 Qu est-ce qu un SIG? Un «SIG», en langage courant, c est par exemple

Plus en détail

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité

.FOR. Inventaire et suivi forestier de qualité .FOR Inventaire et suivi forestier de qualité FOR : l atout pour la gestion de votre patrimoine forestier 2 1. Présentation de.for Créé en 2010,.FOR est une association d'entreprises belges soutenues par

Plus en détail

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique.

SIG : définition. L information géographique contient : - la forme et la localisation de l objet localisé, sous forme graphique. I- Qu est ce qu un SIG? SIG : Système d Information Géographique Un SIG est un outil informatisé capable de créer, transformer, afficher, analyser et stocker de l information géographique. Il permet d'organiser

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Jean-Matthieu Monnet UR Écosystèmes Montagnards, Irstea Grenoble Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea

Plus en détail

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information

Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Mesure de l'impact climatique de projets de développement du terrain au système d'information Clovis GRINAND GeONG 2012 Chambéry 6 novembre 2012 Plan Changement d utilisation des terres et changement climatique

Plus en détail

Utilisation de l application Android SMART pour les relevés de terrain ORENVA

Utilisation de l application Android SMART pour les relevés de terrain ORENVA Utilisation de l application Android SMART pour les relevés de terrain ORENVA Smart est une application open Source pour mobile Android qui permet de récolter des informations sur le terrain sous formes

Plus en détail

Caractérisation des couverts forestiers

Caractérisation des couverts forestiers Caractérisation des couverts forestiers Dominique Guyon INRA, UMR ISPA, Bordeaux Cadre Visible, proche et moyen infrarouge Développements méthodologiques en vue d applications opérationnelles Travaux de

Plus en détail

Desserte forestière. en Bourgogne

Desserte forestière. en Bourgogne Desserte forestière en Bourgogne Base de données CRPF / CNPF Portail Carto Table attributaire Bases nationales sur Portail Carto CNPF Exemple : base nationale des DGD (documents de gestion durable) sur

Plus en détail

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue

D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D une végétation quasi absente, à une végétation éparse, à une végétation continue D un habitat isolé, à un habitat diffus, à un habitat groupé Figure 4 : Neuf types d interface habitat-forêt 3. Méthodologie

Plus en détail

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux

Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Innovation dans l évaluation de la ressource : nouvelles techniques de caractérisation Regefor 2015 INRA Champenoux Alexandre Piboule, Anne Jolly ONF - Département Recherche, Développement et Innovation

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

OPEN STREET MAP Devenir contributeur

OPEN STREET MAP Devenir contributeur OPEN STREET MAP Devenir contributeur 1 / 14 SOMMAIRE 1 OPEN STREET MAP? 3 LES PROJETS AUTOUR D OSM 3 OSM ET L ASSISTANCE HUMANITAIRE 3 2 COMMENT PARTICIPER? 4 INSCRIPTION A OSM 4 MODIFIER LA CARTE DANS

Plus en détail

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS

OSU OREME Apéro Technique #04. Utilisation d'outils SIG _. Les outils Raster dans QGIS OSU OREME Apéro Technique #04 Utilisation d'outils SIG _ Les outils Raster dans QGIS 05/02/2015 L. Paradis - IE Geomatique - 05/02/2015 - L. Paradis IE Geomatique - QGIS version 2.6 menu Extension / Installer

Plus en détail

«Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)»

«Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)» «Grouper les chantiers de plantation, une stratégie payante (?)» Vincent Colson Reboisement résineux: «yes, we plant!» Conférence organisée par la Société Royale Forestière de Belgique Marloie La Vieille

Plus en détail

Présentation de la base de

Présentation de la base de ALPES - MARITIMES CONSEIL GENERAL Présentation de la base de données OCSOL PACA Présentation de l OCSOL-PACA - CRIGE PACA 10 mai 2010 Plan de l exposé Contexte régional Pourquoi un fichier d occupation

Plus en détail

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Contexte Les crues ont parfois des effets dévastateurs sur la vie humaine, les infrastructures, l économie, les espèces sauvages

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G.

DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. DICTIONNAIRE DE LA BANQUE DE DONNEES CARTOGRAPHIQUES SOUS S.I.G. ENTITE_PAYSAGERE SOUS_ENTITE LIMITE STRUCTURE PAYSAGERE LIEUX PARTICULIERS LIGNE_DE_FORCE_DU_PAYSAGE ENJEUX ROUTES_D_INTERET POINT_DE_VUE_REMARQUABLE

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014

Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014 Formation d initiation au logiciel Guyasim 13/05/2014 Donner un aperçu des fonctionnalités du logiciel Guyasim Définir un scénario d aménagement forestier Consulter les impacts de l aménagement forestier

Plus en détail

Département du Puy-de-Dôme

Département du Puy-de-Dôme Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 Département du Puy-de-Dôme Guy M. MERCIER Année 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE...

Plus en détail

Série Télédétection pour décideurs N 21

Série Télédétection pour décideurs N 21 Série Télédétection pour décideurs N 21 ÉLABORATION D UNE BASE DE DONNÉES SUR L OCCUPATION DU SOL GRÂCE À LA TÉLÉDÉTECTION ET À UN SYSTÈME D INFORMATIONS GÉOGRAPHIQUES Étude pilote réalisée en Bulgarie

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2)

Atelier Pléiades / Environnement 8 mars 2000. Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Besoins relatifs aux risques et à l environnement (2) Environnement = interactions présentation non exhaustive et redondante Du local au planétaire / du planétaire au local... problèmes présentés en deux

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

DÉTECTER ET CARTOGRAPHIER L A COUVERTURE VÉGÉTALE DE PA R I S ET DE SES ABORDS À GRANDE ÉCHELLE

DÉTECTER ET CARTOGRAPHIER L A COUVERTURE VÉGÉTALE DE PA R I S ET DE SES ABORDS À GRANDE ÉCHELLE DÉTECTER ET CARTOGRAPHIER L A COUVERTURE VÉGÉTALE DE PA R I S ET DE SES ABORDS À GRANDE ÉCHELLE par Paul Rouet Responsable de la banque de données urbaines Atelier parisien d urbanisme 9, rue d Agrippa

Plus en détail

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier

nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier nouvelles technologies au service du gestionnaire forestier P. Lejeune Gembloux, le Unité de Gestion des Ressources forestières et des Milieux naturels gembloux faculté universitaire des sciences Informatique

Plus en détail

Observer via une visite virtuelle (Street View) des éléments distants non accessibles. Récolter de l'information par l'observation

Observer via une visite virtuelle (Street View) des éléments distants non accessibles. Récolter de l'information par l'observation Observer via une visite virtuelle (Street View) des éléments distants non accessibles Récolter de l'information par l'observation 1. Exemple 2. Fiche d identité 5. Fonctionnalité 1. Auteur Visualiser une

Plus en détail

Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance?

Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance? Le drone en forêt : Rêve ou réalité de performance? Denis Cormier, ing.f., M.Sc. et Udaya Vepakomma, PhD Colloque 2015, Ass. forestière Vallée du St-Maurice 5 mai 2015, Golf Le Mémorial, Shawinigan Agenda

Plus en détail

Cartographie de l occupation du sol

Cartographie de l occupation du sol OBSERVATOIRE DU SAHARA ET DU SAHEL REPSAHEL Amélioration de la Résilience des Populations Sahéliennes aux Mutations Environnementales Cartographie de l occupation du sol Guide Pratique Contenu Introduction...

Plus en détail

Table des matières. Introduction...2. Principes généraux...2. Repères d interprétation généraux...4. Description du composé coloré...

Table des matières. Introduction...2. Principes généraux...2. Repères d interprétation généraux...4. Description du composé coloré... Octobre 2003 Table des matières Introduction...2 Principes généraux...2 Repères d interprétation généraux...4 Description du composé coloré...5 Cas de couleur spéciaux...8 Formes, textures et contexte...8

Plus en détail

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion

Taux Interne de Rentabilité. Tables financières. Influence de la gestion Taux Interne de Rentabilité Tables financières Influence de la gestion Valéry Bemelmans SRFB -FNEF Taux Interne de Rentabilité (TIR) (R0-D0)+(R1-D1)+.. + (Rn-1-Dn-1)+ (Rn-Dn)= 0 (1+t) (1+t) 1 (1+t) n-1

Plus en détail

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE

JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE JOURNEE MONDIALE DE LA STATISTIQUE SYSTÈME D INFORMATION GÉOGRAPHIQUE : OUTIL D ANALYSE & DE REPRESENTATION STATISTIQUE Présentation lors des portes ouvertes du 21-22-23 Octobre 2015 «MEILLEURES STATISTIQUES

Plus en détail

4. Résultats et discussion

4. Résultats et discussion 17 4. Résultats et discussion La signification statistique des gains et des pertes bruts annualisés pondérés de superficie forestière et du changement net de superficie forestière a été testée pour les

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales.

Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales. Comment citer des documents cartographiques et des données géospatiales. Pour compléter ce guide vous pouvez consulter celui réalisé par l Association des cartothèques et archives cartographiques du Canada

Plus en détail

Brochure 01/10 Cartographie «végétation» des corridors électriques en forêt

Brochure 01/10 Cartographie «végétation» des corridors électriques en forêt Cartographie «végétation» des corridors électriques en forêt 1 Brochure 01/10 Cartographie «végétation» des corridors électriques en forêt Plus d informations sur www.life-elia.eu Le projet LIFE ELIA bénéficie

Plus en détail

Les concepts de base des systèmes d information géographique (SIG) : les données et les fonctions générales

Les concepts de base des systèmes d information géographique (SIG) : les données et les fonctions générales Les concepts de base des systèmes d information géographique (SIG) : les données et les fonctions générales Sylvie Bernier 1,Sylvie Duthoit 2,Sylvie Ladet 3,Denis Baudet 4 Résumé. La géomatique regroupe

Plus en détail

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF

Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale. Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale Unité mixte de recherche Cemagref - CIRAD - ENGREF Master ère année Analyse spatiale, analyse géographique, spatialité des sociétés Master

Plus en détail

Systèmes d Information Géographique

Systèmes d Information Géographique Gervais WAFO TABOPDA Deuxième Formation SEP-CEPDEC : Utilisation des Données sur la Biodiversité Systèmes d Information Géographique Notions fondamentales MNHN PARIS 22-26 novembre 2010 PLAN du SIG Système

Plus en détail

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés

LIDAR LAUSANNE 2012. Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR LAUSANNE 2012 Nouvelles données altimétriques sur l agglomération lausannoise par technologie laser aéroporté et ses produits dérivés LIDAR 2012, nouveaux modèles altimétriques 1 Affaire 94022 /

Plus en détail

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131

Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Couverture des terres des Prairies aux environs de 1995 Spécifications de contenu informationnel produites conformément à la norme ISO 19131 Révision : A Spécifications de contenu informationnel : Couverture

Plus en détail

Direction des inventaires forestiers GUIDE D INTERPRÉTATION DES MOSAÏQUES D IMAGES SATELLITE LANDSAT

Direction des inventaires forestiers GUIDE D INTERPRÉTATION DES MOSAÏQUES D IMAGES SATELLITE LANDSAT Direction des inventaires forestiers GUIDE D INTERPRÉTATION DES MOSAÏQUES D IMAGES SATELLITE LANDSAT Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs Secteur des forêts Mars 2015 II RÉDACTION Antoine Lebœuf,

Plus en détail

LES OUTILS CARTOGRAPHIQUES OPEN SOURCE AU SERVICE DE LA GESTION DES FORÊTS ET DES MILIEUX NATURELS

LES OUTILS CARTOGRAPHIQUES OPEN SOURCE AU SERVICE DE LA GESTION DES FORÊTS ET DES MILIEUX NATURELS LES OUTILS CARTOGRAPHIQUES OPEN SOURCE AU SERVICE DE LA GESTION DES FORÊTS ET DES MILIEUX NATURELS FRANÇOIS FOURNEAU STÉPHANIE BONNET FRANÇOIS TOROMANOFF PHILIPPE LEJEUNE Les Systèmes d Information Géographiques

Plus en détail

Introduction à la géomatique : des outils accessibles et versatiles

Introduction à la géomatique : des outils accessibles et versatiles Midi-Conservation Introduction à la géomatique : des outils accessibles et versatiles Delphine Favorel 30 septembre 2015 delphine.favorel@ 454, avenue Laurier Est Montréal, QC H2J 1E7 514-272-2666, poste

Plus en détail

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution

TOP250v-GIS. 1. Concept. 2. Production du SIG à 1:250 000. 2.1. Création. 2.2. Evolution TOP250v-GIS 1. Concept La base de données vectorielles TOP250v-GIS de l IGN à l échelle conceptuelle de 1:250 000 donne, malgré la petite échelle, une représentation détaillée de la topographie et de la

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Le fascicule de gestion forestier

Le fascicule de gestion forestier Institut National de la Recherche Forestière Arboretum de Bainem BP 37 Cheraga. Alger Le fascicule de gestion forestier Hamani A Plan I. Introduction II. Etats du fascicule de gestion III. Intitulé des

Plus en détail

Les fonctionnalités spécifiques et avancées Étudiants AgroTIC2013 Projet ZNT : zones de non traitement La pollution de l'eau par les pesticides est un des problèmes majeurs des écosystèmes aquatiques évaluer

Plus en détail

L imagerie géospatiale et ses applications

L imagerie géospatiale et ses applications SIG 2008 L imagerie géospatiale et ses applications De l image à l information géographique Copyright 2008 ITT Visual Information Solutions Tous droits réservés Plan Les images et leur diversité Le traitement

Plus en détail

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER

Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET, Erwan ROUSSEL, Marlène FAURE, Mohamed ABADI, Marta FLOREZ, Bertrand DOUSTEYSSIER Utilisation d images dérivées d un jeu de données LIDAR pour la détection automatisée de vestiges archéologiques (programme de recherche méthodologique LiDARCHEO) Franck VAUTIER, Jean-Pierre TOUMAZET,

Plus en détail

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp

1.2-1.3- Ex : Format AO (84cm x 118.8cm) à 1 500 Fcfp ANNEXE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE PRODUITS PROPOSES A LA VENTE ET LES BASES DE LA REDEVANCE 1. LES DOCUMENTS IMPRIMES SUR COMMANDE 1.1- Impressions de cartes et photographies aériennes sur papier ordinaire

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Fonctionnalités d un SIG : les 5 A. Les systèmes d information géographique peuvent être constitués pour répondre à différentes demandes.

Plus en détail

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21

Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Elaboration d un Plan Local d Urbanisme / d un Agenda 21 Phase diagnostic Par : P. Mordelet, Université Toulouse 3 C. Aschan-Leygonie, Université Lyon 2 F. Boussama, Université Montpellier 1 C. Mathieu,

Plus en détail

Constitution et diffusion d'une base de données cartographiques sous licence libre sur les formations à silex en Rhône-Alpes et Auvergne

Constitution et diffusion d'une base de données cartographiques sous licence libre sur les formations à silex en Rhône-Alpes et Auvergne Constitution et diffusion d'une base de données cartographiques sous licence libre sur les formations à silex en Rhône-Alpes et Auvergne Paul Fernandes, Christophe Tufféry et Pascal Tallet PCR Réseau de

Plus en détail

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com

Christophe SANNIER christophe.sannier@sirs-fr.com Systèmes d Information à Référence Spatiale Utilisation d un Estimateur de Régression avec des Données Landsat pour l Estimation de l Etendu et des Changements du Couvert Forestier du Gabon de 1990 à 2010

Plus en détail

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes

Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Conseils et pratiques de gestion des haies existantes Un outil pratique de gestion des haies destinée aux agriculteurs ayant des travaux d entretien du bocage et souhaitant valoriser leur bois Favoriser

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014)

Plan d action pour rendre opérationnelle la politique de l arbre de Mont-Saint-Hilaire (mars 2014) Orientation no. 1 Développer et maintenir une efficace et des mécanismes de suivi comme cadre légal de gestion de la forêt urbaine - Développer des mécanismes pour appliquer la à l échelle d une propriété

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse

Note Planif. Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire. Cas pratique : proposition d une méthode d analyse N 7 annexe / Septembre 2015 Note Planif Capacité de densification et de mutation au service du projet de territoire Cas pratique : proposition d une méthode d analyse Afin de mener à bien cette étude une

Plus en détail

zforest Plateforme web de co-visualisation

zforest Plateforme web de co-visualisation FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris zforest Plateforme web de co-visualisation David Vandergucht, MATIS,IGN Différentes échelles 14/11/2014 FORESEE : Colloque de restitution /

Plus en détail

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY

Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY Les forêts françaises après les tempêtes de décembre 1999 CHARENTE-MARITIME GUY GALLAY 2002 1 1 ÉVALUATION DES DÉGÂTS EN FRANCE... 3 1.1 ESTIMATION NATIONALE... 3 1.2 ESTIMATION RÉGIONALE... 4 1.3 ESTIMATION

Plus en détail

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie

LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie LES CAHIERS PÉDAGOGIQUES Des outils et des idées pour enrichir vos cours de géographie Académie de Corse Ajaccio et sa périphérie Reconnu d Intérêt Pédagogique Introduction générale L apprentissage des

Plus en détail

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Fonctionnement Droit d entrée Impact pour le Groupement Forestier 5% pour la rémunération du distributeur et T.F.A.M. équivalent de 2% HT/an

Plus en détail

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI

ANALYSE DU BASSIN D APPROVISIONNEMENT DE BANGUI Appuiàlaformulationd unestratégienationaleetd unprogrammedeforesterieurbaineetpériurbaineàbangui ANALYSEDUBASSIND APPROVISIONNEMENT DEBANGUI DÉFINITIONPRÉLIMINAIREDUBASSIND APPROVISIONNEMENT Le bassin

Plus en détail

Améliorer la logistique : des outils simples, de nouvelles organisations

Améliorer la logistique : des outils simples, de nouvelles organisations N 2-2003 Fiche n 671 Mots clés! Approvisionnement! Logistique! Nouvelles technologies Améliorer la logistique : des outils simples, de nouvelles organisations Introduction Depuis plusieurs années, de nouvelles

Plus en détail

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance

SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance SPOT4 (Take 5) : Sentinel-2 avec deux ans d avance Olivier Hagolle Mercredi 6 février 2012 Sentinel-2 : révolution du suivi de la végétation par télédétection 13 bandes spectrales, résolution 10m à 20m,

Plus en détail

Forum SITG FÉLIX ROUSSEL MAÎTRE DE STAGE: DAVID BENI 5E ANNÉE DE SPÉCIALITÉ TOPOGRAPHIE, INSA DE STRASBOURG JEUDI 27 AOUT 2015

Forum SITG FÉLIX ROUSSEL MAÎTRE DE STAGE: DAVID BENI 5E ANNÉE DE SPÉCIALITÉ TOPOGRAPHIE, INSA DE STRASBOURG JEUDI 27 AOUT 2015 1 Forum SITG Enrichissement des géo spatio-les de référence de la direction de la mensuration officielle à partir des archives existantes. FÉLIX ROUSSEL MAÎTRE DE STAGE: DAVID BENI 5E ANNÉE DE SPÉCIALITÉ

Plus en détail

Agence Spatiale Algérienne (ASAL)

Agence Spatiale Algérienne (ASAL) Agence Spatiale Algérienne (ASAL) Contribution de l outil spatial dans l évaluation et la gestion des actions de lutte contre la dégradation des terres, la désertification et la sécheresse UNCCD/MADR,

Plus en détail

Document de travail BV lac n 21 Utilisation de Google Earth pour le référencement des parcelles

Document de travail BV lac n 21 Utilisation de Google Earth pour le référencement des parcelles REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana Fandrosoana MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ELEVAGE ET DE LA PÊCHE PROJET DE MISE EN VALEUR ET DE PROTECTION DES BASSINS VERSANTS AU LAC ALAOTRA (BV

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

La conversion des taillis de châtaignier

La conversion des taillis de châtaignier La conversion des taillis de châtaignier 18.04.2014 Conception et animation Gilles PICHARD CRPF Bretagne 1 Le taillis, régime de production des petits bois Le taillis repose sur les facultés de régénération

Plus en détail

Utiliser et valoriser une carte des stations

Utiliser et valoriser une carte des stations Utiliser et valoriser une carte des stations Exemple en Brie champenoise Version 1.51. Octobre 2006 Sylvain GAUDIN Partie A Les stations présentes sur la forêt et la carte des stations 1 Partie B Le choix

Plus en détail

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT

Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT. Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Stagiaire : Claudia HUERTAS Mastère spécialisé SILAT Responsable AMAP : Grégoire VINCENT Contexte Cette étude fait partie du projet «CANOPOR : Short term tropical forest canopy dynamics unveiled by Airborne

Plus en détail

Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection

Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection Travaux dirigés de traitement d images de Télédétection L objectif principal de ce TD consiste à introduire la notion de données multitemporelles afin d effectuer une classification de l occupation du

Plus en détail

REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30

REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30 REUNION sur les AMENDEMENTS CALCO MAGNESIENS (INRA/R.COLLET/CFBL) CFBL, USSEL, le 12 janvier 2011 9 h 30 Présents : (cf. feuille jointe d émargement) Compte rendu de réunion : (Diaporamas en pièces jointes)

Plus en détail

L unité de traitement d images de l IGN

L unité de traitement d images de l IGN L unité de traitement d images de l IGN Index Introduction 1.Présentation de l'unité 2.Types de données 2.1. Données topographiques 2.2. Données d'observation de la Terre Applications 1.Traitement d'images

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Forêt, production pérenne et dynamique Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs généraux

Plus en détail

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées

DREAL Corse. Version 2014. Atlas et catalogue de métadonnées Atlas et catalogue de métadonnées DREAL Corse Version 2014 Application conçue par la Direction Régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement dans le cadre de l Observatoire du Développement

Plus en détail

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE

Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE Assurance SYLVASSUR Présentation AUVERGNE 15 janvier 2015 FORESTIERS PRIVES DE FRANCE SERVICES Antoine d AMECOURT - Président Eric TOPPAN Directeur Général Nicolas du BOULLAY Ingénieur développement Vincent

Plus en détail

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition

ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition ANALYSE AVANCEE DE DONNEES GEOSPATIALES AVEC ecognition MISE A JOUR CADASTRALE NOTRE COMPREHENSION DU MONDE CHANGE Le logiciel est conçu pour améliorer, accélérer et automatiser l interprétation des images

Plus en détail

Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal. Présentée par LEKOUCH Imad

Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal. Présentée par LEKOUCH Imad Estimation de l évapotranspiration à partir des images aéroportées et satellitaires à Montréal Présentée par LEKOUCH Imad Pr. Yves Baudouin Le 27-03-2014 Plan INTRODUCTION Évapotranspiration (ETP) Landsat-8

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur

Support de TD ArcGIS 10.1. Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015. 3 e année ingénieur JEAN-MARC GILLIOT 2014-2015 Durée 1,5 heures Introduction à l automatisation et au développement avec ArcGIS 10.1 3 e année ingénieur Support de TD ArcGIS 10.1 Grande école européenne d'ingénieurs et de

Plus en détail

Lacs de l Eau d Heure Image Landsat TM IR, mai 1992 Copyright 1992 ESA, Distribution by Eurimage

Lacs de l Eau d Heure Image Landsat TM IR, mai 1992 Copyright 1992 ESA, Distribution by Eurimage Partie III. Chiffres Dans l'exercice précédent, tu as pu voir qu'une image satellitaire consiste en pixels, nous allons maintenant regarder ce qu'un tel pixel peut nous apprendre. Pour ce faire, nous allons

Plus en détail

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN

Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN GIP Ecofor Diagnostic de la stabilité des peuplements à l aide des données de l IFN P. Riou-Nivert (IDF) avec J.-C. Hervé (Engref/IFN), B. Piton (Engref), T. Belouard, J.-P. Renaud, C. Cluzeau, A. Colin

Plus en détail

Présentation de l application. @ la carte

Présentation de l application. @ la carte Présentation de l application @ la carte 1 PRINCIPES DE L APPLICATION @ la carte La conception de l application @ la carte s est appuyée sur l expertise des professionnels de l assainissement non collectif.

Plus en détail

Gestionnaire de champs PRO

Gestionnaire de champs PRO Logiciel de gestion des cultures et des champs Guide de représentation cartographique Field Manager PRO 360 Gestionnaire de champs PRO 360 Guide de représentation cartographique de Gestionnaire de champs

Plus en détail

ENVI LE LOGICIEL LEADER POUR L EXTRACTION D INFORMATIONS À PARTIR DE DONNÉES GÉOSPATIALES

ENVI LE LOGICIEL LEADER POUR L EXTRACTION D INFORMATIONS À PARTIR DE DONNÉES GÉOSPATIALES ENVI LE LOGICIEL LEADER POUR L EXTRACTION D INFORMATIONS À PARTIR DE DONNÉES GÉOSPATIALES ENVI De l imagerie à la connaissance La gamme de produits ENVI s appuie sur des méthodes scientifiques et des processus

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

Mme BACHARI HOUMA Fouzia. bacharifouzia.ocean@gmail.com

Mme BACHARI HOUMA Fouzia. bacharifouzia.ocean@gmail.com Mme BACHARI HOUMA Fouzia bacharifouzia.ocean@gmail.com Monitoring et étude de la pollution dans les eaux marines et les sédiments superficiels de la côte algéroise: modélisation et impact sur l'environnement

Plus en détail

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES

LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES CO-351 LA MISE A JOUR DE DONNEES TOPOGRAPHIQUES A L'IGN BELGE: LES CHOIX METHODOLOGIQUES ET LEURS CONSEQUENCES BAYERS E. IGN, BRUXELLES, BELGIUM ÉVOLUTION DES TECHNIQUES DE PRODUCTION DE DONNÉES TOPOGRAPHIQUES

Plus en détail

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire SIMMEM Aide / description / références Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Entrées... 2 1.2 Sorties... 4 1.3 Scenarii sylvicoles... 4 2 Description des modèles... 4 2.1 Modèle Fagacée-Sylvestris... 4 2.1.1

Plus en détail

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0

Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 Vers l imagerie operationnelle Atelier ENVI 5.0 france@exelisvis.com www.exelisvis.com The information contained in this document pertains to software products and services that are subject to the controls

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Services internet gratuits. La PICASA Google avec son espace client. Cliquez ici

Services internet gratuits. La PICASA Google avec son espace client. Cliquez ici avec son espace client. Cliquez ici Il convient de régler vos paramètres. Cliquez Ici Par défaut c est votre identifiant qui est repris.. Vous pouvez ajoutez une photo en la sélectionnant parmi celles

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION GENERALE TTI Production est un bureau d experts en Télédétection, SIG et Cartographie crée en 1994. Nous sommes aussi revendeur d images satellites (optiques et

Plus en détail

La télédétection et son utilisation dans les Évaluations forestières nationales (EFN)

La télédétection et son utilisation dans les Évaluations forestières nationales (EFN) Répertoire des connaissances sur évaluations des ressources forestière nationales La télédétection et son utilisation dans les Évaluations forestières nationales (EFN) Barbara Koch 1 Ce chapitre aborde

Plus en détail