DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE"

Transcription

1 DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

2 2

3 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3

4 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE ET DE SON HABITAT Comportement territorial PARTIE 2 : RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES 19 Z PARTIE 3 : MÉTHODE DE DESCRIPTION DES PEUPLEMENTS ET DE L HABITAT 27 Q PARTIE 4 : ORIENTATIONS SYLVICOLES ET CHOIX POSSIBLES FICHES THÉMATIQUES

5 PRÉAMBULE Ce guide de sylviculture favorable a - - u 5

6 6

7 PARTIE 1 DESCRIPTION DE L ESPÈCE ET DE SON HABITAT 7

8 DESCRIPTION DE L ESPÈCE Tetrao urogallus urogallus Tetrao urogallus aquitanicus Couleur du corps Tête Coq Poule Poids 8

9 Indices de présence du grand tétras RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE BIOLOGIE des jeunes Hivernage er er Elevage des jeunes Pic des éclosions Pyrénées Pic des éclosions Jura/Vosges 9

10 DYNAMIQUE DES POPULATIONS La survie des adultes est alors très importante pour COMPORTEMENT TERRITORIAL de la disponibilité des ressources (1993) 10 à plus de 400 ha et la quiétude du milieu 10

11 ÉCOLOGIE Besoins saisonniers Printemps claire Eté Automne Hiver (sylvestre) une mosaïque de ces habitats - (éricacées) - au moins 50 % 11

12 Dans les Vosges vieilles futaies claires pins) peuplements à gros bois et très gros bois bois moyen et gros boistrès gros bois 12

13 ESSENCES FORESTIÈRES UTILES AU GRAND TÉTRAS Principales essences résineuses Principales essences feuillues 13

14 ÉTAT DE CONSERVATION ET STATUTS DE PROTECTION DU GRAND TÉTRAS urogallus - 14

15 les dérangements de grand tétras

16 arrêté du 29 octobre 2009 ESPACES PROTÉGÉS 17 réserves biologiques (7 300 ha), 7 réserves naturelles (5 400 ha) et ont été créés sur le massif vosgien à tétras. Les réserves disposent d'un Spéciale GESTION DES MILIEUX Une espèce parapluie " " et al - élino e des ois

17 Une approche indispensable à plusieurs échelles pour préserver ou améliorer les habitats Echelle du paysage - sommitales - (sapin ou pin) qu au niveau infra-parcellaire pour maintenir ou restaurer un habitat favorable au grand tétras

18 18

19 PARTIE 2 RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES 19

20 ZONE D APPLICATION DU GUIDE (1975) - Zones (ZAP) - (ZGA) - LES PEUPLEMENTS OBJECTIF 20

21 Sur le massif vosgien, les peuplements les plus adaptés sont des peuplements âgés, clairs, à gros et très gros bois 15 % de la surface terrière totale) types 33, 31, 53, 54 et 55 de la typologie du massif vosgien au grand tétras 21

22 UNE SYLVICULTURE PERMETTANT AUSSI LA RÉCOLTE DE BOIS DE QUALITÉ - - Il convient cependant que la sylviculture envisagée soit bois dans les peuplements sera recherchée en cohérence avec les types de peuplement tétras. (2012) - " - 22

23 UNE ADAPTATION DES RÈGLES DE GESTION SYLVICOLE À L ENJEU DE PROTECTION l habitat : LE MAINTIEN D ARBRES HABITAT " " - " sité" " " seront - la 23

24 DES MODES DE TRAITEMENT ADAPTÉS AU ZONAGE ET AUX ENJEUX - LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

25 Des mesures pour conserver ou restaurer l équilibre forêt-gibier d impasse sylvicole) en cas d équilibre forêt-gibier LA PRISE EN COMPTE DE LA DYNAMIQUE DE RÉGÉNÉRATION (plus de - - (2012) (on entend par - 25

26 26

27 PARTIE 3 MÉTHODE DE DESCRIPTION DES PEUPLEMENTS ET DE L HABITAT 27

28 - QUELLES MESURES PRENDRE SUR LE TERRAIN? Données dendrométriques et types de peuplement - 28

29 Topographie et microtopographie Infrastructure - 29

30 REGROUPEMENTS DE TYPES DE PEUPLEMENT EN VUE D ÉTABLIR DES PROPOSITIONS SYLVICOLES 0 1 R G V 11 C1 C C Correspondance - un regroupement 30

31 Des résultats bruts Type de peuplement G totale Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Des résultats moyens Sapin Volu 3 /ha Surface terrière (m 2 /ha) sur la parcelle PB 13 BM Catégories de bois 10 GB 3 TGB D après les données d inventaire, la proportion en G de TGB et GB calculée sur l ensemble de la parcelle 7 ne correspond pas encore à l objectif recherché à terme. sapin La strate herbacée comme la La topographie Les infrastructures 31

32 Carte des regroupements de types de peuplement... Peuplements régularisés à BM : conversion en futaie irrégulière Jeunes peuplements réguliers : conversion en futaie irrégulière - - Peuplements irréguliers à BM et GB : sylviculture en futaie irrégulière - "arbres habitat" - Peuplements irréguliers à PB et BM : sylviculture en futaie irrégulière Economie des GB - - "arbres habitat" par hectare en ZAP. 32

33 33

34 34

35 PARTIE 4 ORIENTATIONS SYLVICOLES ET CHOIX POSSIBLES 35

36 RAPPEL SUR LES ORIENTATIONS SYLVICOLES bitat RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES COMMUNES Á TOUTES LES ORIENTATIONS SYLVICOLES ET TOUS LES TYPES DE PEUPLEMENT - - " " " " - 36

37 - Feuillus - les parcelles entre le 1 er - 37

38 - Conserver (ou planter si besoin) 38

39 pré-bois 39

40 LES FICHES DE RECOMMANDATIONS SYLVICOLES, NOM DU REGROUPEMENT DES TYPES DE PEUPLEMENT catégorie de bois 40

41 MODE D EMPLOI Types de peuplement concernés pour ces types - pour la structure irrégulière : présente

42 JEUNES PEUPLEMENTS RÉGULIERS CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES par catégorie de bois 120 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière PB Catégories de bois 10 % BM GB 80 2/3Ho 64 % 60 1/3Ho % de surface terrière PB 36 % BM GB Catégories de bois 42

43 par catégorie de bois 80 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière % PB Catégories de bois BM 3 % GB CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES - 43

44 après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 35 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 20 m 2 - (type 11) En cas de forte pression du gibier 44

45 (types 11 et 12) ou sur des bois moyens (type 21) (souvent dans le type 21) - ERREURS À ÉVITER 45

46 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES par catégorie de bois 2/3Ho % /3Ho % de surface terrière % 9 % PB BM GB Catégories de bois 90 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB BM 31 % GB 1 % TGB Catégories de bois 46

47 CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES - après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 40 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 32 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 47

48 Eclaircie par le haut dynamique dans les bois moyens Récolte progressive de gros bois Prélèvement hétérogène ouvrir ou maintenir des trouées ou des couloirs 48

49 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 49

50 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS RÉGULARISÉS À BOIS MOYENS par catégorie de bois 90 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % 3 % PB BM Catégories de bois GB 11 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 4 % PB BM Catégories de bois 40 % GB 8 % TGB CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS 50

51 ET GROS BOIS DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 40 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 (1) (1) En cas de forte pression du gibier,. - 51

52 Éclaircie d intensité variable dans les bois moyens des gros bois Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 52

53 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER (type 44) 53

54 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES à dominance de gros et très gros bois 2/3Ho par catégorie de bois 61 % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB 11 % BM GB 24 % TGB Catégories de bois 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 14 % PB BM Catégories de bois 40 % GB 20 % TGB 54

55 FUTAIE PLUS OU MOINS OUVERTE CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS P - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS - - (type C3) (allure de coupes secondaires)

56 INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA PIN SYLVESTRE HÊTRE après coupe - à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) 40 m 2 25 m 2 En cas de forte pression du gibier,. Préserver les bouquets de bois moyens, de perches Récolte de gros et très gros bois (2-3 arbres) souvent plus intéressantes pour le grand tétras) conserver des gros bois par bouquets 56

57 Types C3 Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 57

58 (strate supérieure) Types C3 Conversion Conversion Conversion Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 58

59

60 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS IRRÉGULIERS À PETIT BOIS ET 90 par catégorie de bois 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB Catégories de bois BM 15 % GB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 33 % PB BM 29 % GB 5 % TGB 90 Catégories de bois 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière % PB BM 25 % GB 2 % TGB 60 Catégories de bois

61 BOIS MOYENS CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS (type 52) DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS (types 50 et 52) (type 32) INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA après coupe (moyenne en m 2 /ha) m m 2 à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) 35 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE 15 m 2 20 m 2 Éclaircie par le haut dans les bouquets Éclaircie par le haut dans les bois moyens (types 50 et 52 Économie des gros bois 61

62 (voir Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 62

63 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 63

64 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS IRRÉGULIERS À GROS BOIS (3 étages voire plus) - par catégorie de bois 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 14 % PB Catégories de bois BM 40 % GB 21 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 17 % PB Catégories de bois BM 32 % GB 9 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % PB 33 % BM 36 % GB 13 % TGB 64 Catégories de bois

65 CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS - - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS représentés (types 54 et 55) - (type 33) INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA après coupe (moyenne en m 2 /ha) m 2 à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) m 2 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 En cas de forte pression du gibier 65

66 des Éclaircie modérée dans les bois moyens (type 53) (type 54) Récolte orientée vers des gros bois Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 66

67 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER (types 54 et 55) - 67

68 68

69 FICHES THÉMATIQUES 69

70 LES ARBRES HABITAT d arbres habitat et d évaluer leur densité au moins. bio - - Quelle(s) essence(s) choisir? 70

71

72 LA NON INTERVENTION EN COUPE (voir précisions ci-dessous) ET (une durée d aménagement) (composi- ET

73 73

74 TROUÉES ET COULOIRS, TRAVAUX SPÉCIFIQUES Trouées et couloirs avoir à terme 10 à 30 % d ouverture au sein des peuplements Largeur moyenne des trouées Surface moyenne des trouées Nombre de trouées/ha à prévoir Selon 74

75 DANS LA RÉGÉNÉRATION - 75

76 Ouvertures réalisées par des coupes 76

77 77

78 - Principes (surface (les moins dommageables pour le tétras) 78

79 Quelques références de techniques et de coûts adhésif biodégradable Intérêts Limites (cerf) (fourniture et mise en place du plant comprise) Intérêts Limites - (y compris la pose) Intérêts casse Limites préconisée dans les zones de présence du tétras. 79

80 (février 2012) -. Intérêts Limites 80

81 LISTE DES ABRÉVIATIONS ET RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES 81

82 APPB BM CNPF CRPF DRA G GB GTV ha LIFE : LPO ml MNHN MV ONCFS ONF PB PNR pplt R RNBC SEOF SRA TGB T1 T2 - - UICN VTT ZAP ZGA ZSC ZPS 5n 82

83 Principales références bibliographiques : BRAUNISCH V., SUCHANT R., 2007 BRAUNISCH V., SUCHANT R. - GROUPE TETRAS VOSGES, LECLERCQ B., ROCHE J., 1992 MÉNONI E., MÉNONI E., TAUTOU L., MAGNANI Y., POIROT J., LARRIEU L ONF Lorraine, GTV, 2011 STORCH I., 1995a STORCH I., 1995b SUCHANT R. & BRAUNISCH V. - SUTER W., GRAF RF. & R. HESS 2001 ASAEL ONF, 2006 CRPF Lorraine-Alsace - ONF 1999 DRAF Lorraine DREAL Lorraine - Natura LECLERCQ B. - PNR Haut Jura - PNR des Ballons des Vosges - ONC et GTV, 1992 LPO, ONF 1991/2006 ONF 1996 ONF, PNR Haut Jura 1996 ONF 2001 ONF Lorraine 2006 ONF DT Alsace 2010 PNR Ballons des Vosges Oct 2011 SARDIN T., LEGAY M., BOCK J., CONRARD F, ONF 2012 SARDIN T. - ONF SUCHANT R., BRAUNISCH V., FRITZ J., BÄCHLE S., EHRLAACHER J 2012 UICN France, MNHN, LPO, SEOF & ONCFS,

84 84

85 MES NOTES 85

86 ADRESSES UTILES OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - AGENCE VOSGES MONTAGNE OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - DIRECTION TERRITORIALE DE LORRAINE GROUPE TETRAS VOSGES CENTRE RÉGIONAL DE LA PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE de LORRAINE-ALSACE PARC NATUREL RÉGIONAL DES BALLONS DES VOSGES OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - DIRECTION TERRITORIALE D'ALSACE 86

87 Financement 87

88

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope Ronde Tête Bramont Arrêté Préfectoral n 93-0029 du 08 janvier 1993 modifié par l AP n 951947 du 05/10/95 (complété par A.P. n 960429 du 22/03/96) et l AP n 2005-179-4

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

MANIFESTE POUR LA PRESERVATION DU GRAND TETRAS EN FRANCE

MANIFESTE POUR LA PRESERVATION DU GRAND TETRAS EN FRANCE MANIFESTE POUR LA PRESERVATION DU GRAND TETRAS EN FRANCE Photo Vincent Munier Oiseau symbole des forêts sauvages, nous devons sauvegarder le Grand Tétras Juillet 2007 GROUPE TETRAS FRANCE : CORA faune

Plus en détail

Formations forêt-bois : catalogue 2014

Formations forêt-bois : catalogue 2014 Communes forestières de Lorraine Formations forêt-bois : catalogue 2014 version janvier 2014 Ce document est réalisé dans le cadre du programme de formation du réseau des associations de communes forestières,

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 6: Fiche n 6 à 9 = Fiches actions de mobilisation

Plus en détail

Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts?

Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts? Groupe des Entomologistes Forestiers Francophones - Mur de Bretagne 22 septembre 2015 Le hanneton forestier : nouvel Attila des forêts? Louis-Michel Nageleisen, DSF Stephane Brault, ONF Thierry Belouard,

Plus en détail

Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion. pour les forêts des collectivités

Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion. pour les forêts des collectivités Orientations Nationales d'aménagement et de Gestion pour les forêts des collectivités Orientations Nationales d Aménagement et de Gestion pour les forêts des collectivités Approuvées par le Ministre de

Plus en détail

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Patricia Heuzé et François Klein Contexte de l étude Depuis une cinquantaine

Plus en détail

Pour les forêts, bois, et taillis de moins de dix hectares, le propriétaire peut adhérer librement au code des bonnes pratiques sylvicoles.

Pour les forêts, bois, et taillis de moins de dix hectares, le propriétaire peut adhérer librement au code des bonnes pratiques sylvicoles. DÉLÉGATION RÉGIONALE DU CENTRE NATIONAL DE LA PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE Recommandations 2 pour de bonnes pratiques sylvicoles Bonnes pratiques en renouvellement de peuplements Bonnes pratiques en futaie régulière

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Nom français : Grand Tétras, Coq de Bruyère Nom alsacien :

Nom français : Grand Tétras, Coq de Bruyère Nom alsacien : Espèce d intérêt communautaire code européen A108 Nom français : Grand Tétras, Coq de Bruyère Nom alsacien : Nom latin : Tetrao urogallus major DISTRIBUTION GEOGRAPHIQUE : Massif vosgien : une centaine

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Le Grenelle de l environnement et son développement à travers les assises de la forêt ont montré l importance

Plus en détail

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER

MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER MANUEL D'AMÉNAGEMENT FORESTIER 4 e ÉDITION Publié conformément aux exigences de l'article 29 de la Loi sur les forêts (2001, chapitre 6) 2003 Ce document a été élaboré sous la responsabilité de la Direction

Plus en détail

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie

Projet ECO-RISQUES. Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Projet ECO-RISQUES Optimisation de la gestion forestière en présence de risques : cas de la hêtraie Hanitra Rakotoarison, ONF département RDI Mathieu Fortin, AgroParisTech/INRA, LERFOB (Laboratoire des

Plus en détail

Gestion patrimoniale des massifs forestiers

Gestion patrimoniale des massifs forestiers MF 1 Objectif(s) concerné(s) III.2.3 Milieux forestiers Gestion patrimoniale des massifs forestiers Favoriser une gestion sylvicole intégrant les enjeux de biodiversité et assurant la pérennité des habitats

Plus en détail

Formulaire d'adhésion PEFC

Formulaire d'adhésion PEFC Formulaire d'adhésion PEFC Acte d'engagement du propriétaire dans la démarche de certification par portage proposée par la Coopérative Provence Forêt I Présentation La certification PEFC doit permettre

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider:

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider: Livret familles Petit questionnaire pour découvrir en famille la forêt de Cerisy de façon amusante... Circuit bleu : 4 km environ Validé par l ONF Nous vous proposons d emprunter le circuit bleu balisé

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie

Etude de la ressource forestière et des disponibilités en bois en Normandie N. Site Année Direction de la Valorisation B.P. 11 152 rue de Cantaben - Maurin 34972 LATTES CEDEX Tél. 4.67.7.8.86 Télécopie : 4.67.7.8.91 e-mail : dv@ifn.fr Etude de la ressource forestière et des disponibilités

Plus en détail

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER

D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER VU MUER Mireille Feldtrauer-Molitor I N S T R U C T I O N S P O U R L É L A B O R AT I O N D UN DOCUMENT DE GESTION DE L A PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE dans le cadre de la certification PEFC au Luxembourg FIR EIS BËSCHER

Plus en détail

La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs.

La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs. GUIDE GRAND PUBLIC Pour une fréquentation raisonnée et Partagée de la forêt z EDITO La forêt est un milieu naturel, où chacun apprécie de pouvoir se promener ou d y pratiquer certains loisirs. Marcheur,

Plus en détail

La propriété forestière. La propriété forestière. Les trois types de propriété forestière. Le milieu forestier. Le milieu forestier

La propriété forestière. La propriété forestière. Les trois types de propriété forestière. Le milieu forestier. Le milieu forestier Répartition de la propriété par grande région écologique es trois types de propriété forestière a forêt privée est très largement majoritaire en France où elle occupe les trois quarts de la superficie

Plus en détail

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE

PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE L ANNÉE Département de la santé des forêts décembre 2013 BILAN DE LA SANTÉ DES FORÊTS EN 2013 PRINCIPAUX RÉSULTATS DE SIX ANNÉES D OBSERVATION DES PROBLÈMES PHYTOSANITAIRES DANS LES PLANTATIONS FORESTIÈRES DE

Plus en détail

Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape

Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape Les grandes orientations d adaptation au changement climatique : point d étape, ONF DTCB-RD (accueillie à l Inra de Nancy, UMR EEF de janvier 2006 à août 2010) Observer et s adapter au changement climatique

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats 6 novembre 2015-3ème Séminaire sur la Valorisation des Bois INRA Cestas-Pierroton Jérémy ABGRALL Chargé de mission MOVAPRO CNPF-IDF 1 Éléments

Plus en détail

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire

SIMMEM. Aide / description / références. Sommaire SIMMEM Aide / description / références Sommaire 1 Présentation... 2 1.1 Entrées... 2 1.2 Sorties... 4 1.3 Scenarii sylvicoles... 4 2 Description des modèles... 4 2.1 Modèle Fagacée-Sylvestris... 4 2.1.1

Plus en détail

Une forêt en extension

Une forêt en extension Une forêt en extension En 2005, la forêt (1) franc-comtoise s étend sur 713 300 hectares, soit 43,7% du territoire régional. La Franche-Comté se place au 2 e rang des régions les plus boisées de France

Plus en détail

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf.

Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL. Jean Lemaire CNPF IDF Lyon. jean.lemaire@cnpf. Les forêts face aux changements climatiques : Anticiper, s Adapter et Agir avec BIOCLIMSOL Jean Lemaire CNPF IDF Lyon jean.lemaire@cnpf.fr FORET : TEMPS de PRODUCTION LONG > 40 ans = SENSIBILITE ELEVEE

Plus en détail

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt

La Charte. forestière. du Pilat. Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt La Charte forestière du Pilat Un engagement collectif pour une gestion durable de la forêt Réalisation Jecom - RCS 493 898 043 - Avril 2011 - Imprimé sur papier issues de forêts françaises et belges gérées

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Sommaire. Ainsi, il participe pour 10 ans au processus de gestion durable des forêts de la région Île-de-France.

Sommaire. Ainsi, il participe pour 10 ans au processus de gestion durable des forêts de la région Île-de-France. Qui peut adhérer? Les propriétaires de bois et forêts de moins de 10 ha qui ne sont pas gérés conformément à un règlement type de gestion approuvé, Les propriétaires de bois et forêts de surface comprise

Plus en détail

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier

Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier Impact de l intensité des prélèvements forestiers sur la biodiversité IMPREBIO Philippe Balandier Contrat MEEDDM GIP Ecofor Programme BGF Contexte : - Alternatives aux énergies fossiles : augmentation

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

Exploiter. la forêt. dans le site classé

Exploiter. la forêt. dans le site classé Exploiter la forêt dans le site classé de la Chaîne des Puys Le site classé de la Paysage emblématique situé dans la partie nord du Parc naturel régional des Volcans d Auvergne sur plus de 13 700 hectares,

Plus en détail

Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025

Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025 Analyse prospective de la ressource forestière et des disponibilités en bois de la région Aquitaine à l horizon 2025 Disponibilité en bois en Aquitaine de 2012 à 2025 Rapport final Disponibilité en bois

Plus en détail

Peuplements forestiers

Peuplements forestiers Peuplements forestiers feuillus des collines alsaciennes typologies et sylvicultures Avant-Propos du Conseil Régional Après les guides de sylviculture des peuplements du massif vosgien, des plaines alluviales,

Plus en détail

LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE. Mesures et recommandations du DNF. Christine Sanchez Forêt Wallonne asbl

LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE. Mesures et recommandations du DNF. Christine Sanchez Forêt Wallonne asbl LA SYLVICULTURE PRO SILVA EN WALLONIE Mesures et recommandations du DNF Document en complément à la circulaire n 2718 du 24.09.2013 relative aux mesures sylvicoles à suivre pour une gestion selon la sylviculture

Plus en détail

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier

Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Note de Fonctionnement & organisation d un groupement forestier Fonctionnement Droit d entrée Impact pour le Groupement Forestier 5% pour la rémunération du distributeur et T.F.A.M. équivalent de 2% HT/an

Plus en détail

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE

MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE ASSEMBLEE PLENIERE DU 19 MAI 2011 MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU FONDS REGIONAL CARBONE Le Plan Climat 2 approuvé par l Assemblée Plénière du 12 novembre 2009 prévoit la mise en place d un Fonds Régional

Plus en détail

PEFC PACA Pavillon du Roy René cd 7, Valabre 13120 Gardanne Tel : 04 42 65 43 93 - Fax : 04 42 51 03 88 - mail : pefc@ofme.org

PEFC PACA Pavillon du Roy René cd 7, Valabre 13120 Gardanne Tel : 04 42 65 43 93 - Fax : 04 42 51 03 88 - mail : pefc@ofme.org Chapitre 5 : Politique de qualité de la gestion forestière durable. Version 2 Validé en Assemblée Générale de PEFC Provence-Alpes-Côte-d'Azur le 29 septembre 2008 Et modifiée en CA le 17 novembre PEFC

Plus en détail

Le LIFE ELIA Vers une réflexion sur la gestion durable des couloirs forestiers associés au réseau haute tension

Le LIFE ELIA Vers une réflexion sur la gestion durable des couloirs forestiers associés au réseau haute tension Le LIFE ELIA Vers une réflexion sur la gestion durable des couloirs forestiers associés au réseau haute tension par Christophe Bauffe, Jean-François Godeau et Gérard Jadoul 8 La gestion forestière doit

Plus en détail

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière

La prise en compte du. Paysage. en gestion forestière La prise en compte du Paysage en gestion forestière Sommaire 2 Le paysage, une notion simple? 3 Le paysage et l arbre 4 Sylvicultures et paysage Quelques recettes simples 4 Les travaux forestiers 5 L implantation

Plus en détail

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif Diane Patrimoine La forêt : un investissement long terme avec un rendement régulier qui permet également de régler son ISF et réduire sa base imposable. Il existe du fait de la loi en faveur du Travail,

Plus en détail

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion S. Girard Institut pour le Développement Forestier Centre National de la Propriété Forestière La Forêt Privée et la CRGF Animation du réseau

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER

CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER ANNEXE 6 CAHIER DES CHARGES NATIONAL POUR LE PROPRIÉTAIRE FORESTIER Ce document définit les exigences nationales PEFC s appliquant au propriétaire forestier en France. Il est le résultat d une réflexion

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

Rédigé et édité par le. Nord Pas-de-Calais Picardie

Rédigé et édité par le. Nord Pas-de-Calais Picardie SRGS Schéma Régional de Gestion Sylvicole Le tome 1 : PRÉSENTATION DE LA RÉGION Le tome 2 : DIAGNOSTIC & GESTION FORESTIÈRE Le tome 3 : RÉGIONS FORESTIÈRES : Agglomeration lilloise, bas-pays de Flandre

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine

La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Normandie-Maine La Charte Forestière de Territoire Les crêtes gréseuses, couronnées de forêt, constituent l ossature du territoire des monts de Normandie et du Maine.

Plus en détail

Laurent Gagné Luc Lavoie

Laurent Gagné Luc Lavoie Comparaison des caractéristiques dendrométriques, du panier de produits et des coûts d opération de différentes modalités d éclaircie commerciale mécanisée en plantation dans le Bas-Saint-Laurent Laurent

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01 PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER AIRE COMMUNE 073-01 POUR LA PÉRIODE DU 1 er avril 2000 au 31 mars 2025 DÉTENTEURS DE CAAF UNITÉS D AMÉNAGEMENT 3742989 Canada inc. (Industries Franc Bois le texte).

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex

Agenda 21 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Liste des présents : Agenda 2 de la Communauté de Communes du Pays de Gex Compte rendu de l Atelier 2 de diagnostic n 2 : «Préservation des ressources naturelles» 29 février 202 Salle des fêtes Lélex 8h0

Plus en détail

Les approches multi-sites dans le suivi de la faune sauvage en appui aux politiques publiques

Les approches multi-sites dans le suivi de la faune sauvage en appui aux politiques publiques Les approches multi-sites dans le suivi de la faune sauvage en appui aux politiques publiques Nirmala Séon-Massin, Eric Marboutin, Yves Ferrand et François Klein ONCFS, Direction des études et de la recherche

Plus en détail

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Lacoste CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302019 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Saint-Mary-le-Plain, Ferrières-Saint-Mary,

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet PREFECTURE DES YVELINES Comité consultatif scientifique et des usagers de la forêt de Rambouillet Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet sous-préfecture de Rambouillet, 23 mai 2011

Plus en détail

Le fascicule de gestion forestier

Le fascicule de gestion forestier Institut National de la Recherche Forestière Arboretum de Bainem BP 37 Cheraga. Alger Le fascicule de gestion forestier Hamani A Plan I. Introduction II. Etats du fascicule de gestion III. Intitulé des

Plus en détail

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011

Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Compte-rendu des discussions autour de la méthodologie du programme Forêts Anciennes, réunion téléphonique 19 juillet 2011 Participants Membre du comité scientifique et technique Nicolas Drapier DP Jean-Luc

Plus en détail

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier

«La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014. Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier «La Fiscalité Forestière» FOGEFOR 15 novembre 2014 Ph. LADEN C.R.P.F. de Lorraine Alsace Aurélien HAAZ Expert Forestier Spécificités forestières : Phases d investissements lourdes et longues Risques (sanitaires,

Plus en détail

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois La collecte de renseignements utiles aux prises de décisions au

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE

OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE OUTIL D AIDE À LA DÉCISION POUR LE CHOIX DES PEUPLEMENTS RÉSINEUX OU MÉLANGÉS À DOMINANCE RÉSINEUSE À TRAITER EN ÉCLAIRCIE COMMERCIALE Laurent Gagné Luc Lavoie Luc Gagnon Frédéric Leblanc Félix Tremblay

Plus en détail

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté

le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté Synthèses d'informations géographiques sur la nature www.sigogne.org avec le Fond européen de développement régional Union Européenne le portail de description de la biodiversité en Franche-Comté journées

Plus en détail

Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives.

Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives. Bases d'une gestion durable des forêts mélangées: écophysiologie, croissance et démo-génétique des espèces constitutives. AIP ECOGER (INRA) 2005-2008 Catherine COLLET, Erwin DREYER diapo 1 Equipes impliquées

Plus en détail

Forêt et cervidés. l un ne va pas sans l autre. Dominique GEST

Forêt et cervidés. l un ne va pas sans l autre. Dominique GEST Forêt et cervidés l un ne va pas sans l autre Dominique GEST Edito Pour résoudre un problème quel qu il soit, il faut réunir deux conditions : 1. faire le bon diagnostic, 2. prendre les bonnes décisions

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

Engagements. Points de contrôle. Recommandations

Engagements. Points de contrôle. Recommandations Tout milieu naturel - Autoriser l accès au SMAGL et aux experts pour la réalisation d inentaires naturalistes - Informer les mandataires et/ou prestataires des engagements de la charte - Ne pas introduire

Plus en détail

Stratégie nationale d actions en faveur du grand tétras

Stratégie nationale d actions en faveur du grand tétras Stratégie nationale d actions en faveur du grand tétras Tetrao urogallus major 2012-2021 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011. Objet :

Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011. Objet : Commission de Conservation des sites Natura 2000 Namur Doc. 11/CCN2000/NAM/014 Liège, le 4 novembre 2011 AVIS Objet : Projet de Plan d aménagement forestier (PAF) de la forêt communale d Arlon Unité d

Plus en détail

Communes forestières Alsace

Communes forestières Alsace LE LIVRE BLANC pour un équilibre Faune Flore en Alsace Septembre 2015 Témoignages et propositions pour l avenir de la forêt alsacienne Communes forestières Alsace Stéphane BOUILLON Préfet de la région

Plus en détail

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles

Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Titre de la publication (8 pts, gras) Directives sur les paiements du programme d investissement dans les forêts traitées par coupes partielles Saison 2015-2016 Rédaction et coordination Jacques Gravel,

Plus en détail

Objectifs du programme MOH

Objectifs du programme MOH Projet «Maintien de la biodiversité des territoires ruraux du Massif central à travers la préservation de la qualité et la fonctionnalité des milieux ouverts herbacés» Restauration de landes et parcours

Plus en détail

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE)

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) Philippe LUSTRAT 33 rue de la garenne 77760 VILLIERS SOUS GREZ Lustrat P. (1999) - Estimation de la taille

Plus en détail

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010

Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 Gestion du patrimoine arboré de la vallée de l Orge aval Commission Ecologie et Paysage du 7 juin 2010 170 ha de boisements Athis Aval : Collège Mozart : Coteau des Vignes : Prés Saint Martin : Parc Duparchy

Plus en détail

Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans

Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans Le chêne en liberté (2 ème partie) Produire du chêne sessile de qualité en moins de 120 ans par Jean-Paul Nebout, Ingénieur Forestier au Centre Régional de la Propriété Forestière d Auvergne - jean-paul.nebout@crpf.fr

Plus en détail

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes

Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Lille - Marchiennes, le 21 mars 2009 6600 arbres pour la Forêt Domaniale de Marchiennes Inauguration de «La Forêt de l Avenir» 21, 22 et 23 mars 2009 Forêt de Marchiennes Forêt de l Avenir Crédit Agricole

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

La planification de la gestion des forêts. Benjamin PITON DRAAF Champagne-Ardenne Benjamin.piton@agriculture.gouv.fr Février 2012

La planification de la gestion des forêts. Benjamin PITON DRAAF Champagne-Ardenne Benjamin.piton@agriculture.gouv.fr Février 2012 La planification de la gestion des forêts Benjamin PITON DRAAF Champagne-Ardenne Benjamin.piton@agriculture.gouv.fr Février 2012 Les bases de la planification (1/3) Gérer pour mieux produire - enjeu économique,

Plus en détail

Le B.A.-BA des chauves-souris

Le B.A.-BA des chauves-souris Le B.A.-BA des chauves-souris JANVIER DÉCEMBRE HIVER FÉVRIER HIBERNATION AUTOMNE MARS NOVEMBRE AVRIL GESTATION OCTOBRE PRINTEMPS ACCOUPLEMENT MAI SEPTEMBRE MISE BAS, ÉLEVAGE DES JEUNES JUIN AOÛT JUILLET

Plus en détail

Les Parcs naturels régionaux

Les Parcs naturels régionaux Les Parcs naturels régionaux Des collectivités territoriales engagées pour la préservation de la biodiversité Thierry MOUGEY - Fédération des PNR de France DÉFINITION D UN PARC NATUREL RÉGIONAL Peut être

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

Les corridors écologiques: Bases scientifiques et limites de la connaissance

Les corridors écologiques: Bases scientifiques et limites de la connaissance Les corridors écologiques: Bases scientifiques et limites de la connaissance Françoise Burel, CNRS Jacques Baudry, INRA CAREN, Rennes www.caren.univ-rennes1.fr/pleine-fougeres Les paysages sont hétérogènes

Plus en détail

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie.

Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie. Objectivation des mesures à prendre en faveur de la biodiversité dans le cadre du développement de projets éoliens en Wallonie Executive summary OBJECTIF DE L ETUDE Alain Peeters et Henri Robert, mai 2012

Plus en détail

LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA

LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA GIPEBLOR GROUPE INTERPROFESSIONNEL DE PROMOTION DE L ÉCONOMIE DU BOIS EN LORRAINE LES ACTIONS CONDUITES PAR GIPEBLOR EN 2009 AU SERVICE DE LA FILIERE BOIS FORET EN LORRAINE *** Janvier 2010 Programmes

Plus en détail

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER

ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE. 1. Contexte (figures 1 et 2) L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER ANNEXE N 1 PRESENTATION DU PROJET EN VUE DE L OBTENTION D UNE SUBVENTION FEDER PORTEUR DU PROJET : Christophe Drénou INTITULE DU PROJET : Les conséquences du changement climatique sur les chênaies en Midi-Pyrénées.

Plus en détail