DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE"

Transcription

1 DES FORÊTS POUR LE GRAND TÉTRAS GUIDE DE SYLVICULTURE

2 2

3 ÉDITO C R C - M C Daniel BEGUIN Jean-Marie HARAUX Jean-Pierre RENAUD Henri PLAUCHE GILLON 3

4 SOMMAIRE PRÉAMBULE 5 PARTIE 1 : DESCRIPTION DE L ESPÈCE ET DE SON HABITAT Comportement territorial PARTIE 2 : RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES 19 Z PARTIE 3 : MÉTHODE DE DESCRIPTION DES PEUPLEMENTS ET DE L HABITAT 27 Q PARTIE 4 : ORIENTATIONS SYLVICOLES ET CHOIX POSSIBLES FICHES THÉMATIQUES

5 PRÉAMBULE Ce guide de sylviculture favorable a - - u 5

6 6

7 PARTIE 1 DESCRIPTION DE L ESPÈCE ET DE SON HABITAT 7

8 DESCRIPTION DE L ESPÈCE Tetrao urogallus urogallus Tetrao urogallus aquitanicus Couleur du corps Tête Coq Poule Poids 8

9 Indices de présence du grand tétras RÉPARTITION GÉOGRAPHIQUE BIOLOGIE des jeunes Hivernage er er Elevage des jeunes Pic des éclosions Pyrénées Pic des éclosions Jura/Vosges 9

10 DYNAMIQUE DES POPULATIONS La survie des adultes est alors très importante pour COMPORTEMENT TERRITORIAL de la disponibilité des ressources (1993) 10 à plus de 400 ha et la quiétude du milieu 10

11 ÉCOLOGIE Besoins saisonniers Printemps claire Eté Automne Hiver (sylvestre) une mosaïque de ces habitats - (éricacées) - au moins 50 % 11

12 Dans les Vosges vieilles futaies claires pins) peuplements à gros bois et très gros bois bois moyen et gros boistrès gros bois 12

13 ESSENCES FORESTIÈRES UTILES AU GRAND TÉTRAS Principales essences résineuses Principales essences feuillues 13

14 ÉTAT DE CONSERVATION ET STATUTS DE PROTECTION DU GRAND TÉTRAS urogallus - 14

15 les dérangements de grand tétras

16 arrêté du 29 octobre 2009 ESPACES PROTÉGÉS 17 réserves biologiques (7 300 ha), 7 réserves naturelles (5 400 ha) et ont été créés sur le massif vosgien à tétras. Les réserves disposent d'un Spéciale GESTION DES MILIEUX Une espèce parapluie " " et al - élino e des ois

17 Une approche indispensable à plusieurs échelles pour préserver ou améliorer les habitats Echelle du paysage - sommitales - (sapin ou pin) qu au niveau infra-parcellaire pour maintenir ou restaurer un habitat favorable au grand tétras

18 18

19 PARTIE 2 RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES 19

20 ZONE D APPLICATION DU GUIDE (1975) - Zones (ZAP) - (ZGA) - LES PEUPLEMENTS OBJECTIF 20

21 Sur le massif vosgien, les peuplements les plus adaptés sont des peuplements âgés, clairs, à gros et très gros bois 15 % de la surface terrière totale) types 33, 31, 53, 54 et 55 de la typologie du massif vosgien au grand tétras 21

22 UNE SYLVICULTURE PERMETTANT AUSSI LA RÉCOLTE DE BOIS DE QUALITÉ - - Il convient cependant que la sylviculture envisagée soit bois dans les peuplements sera recherchée en cohérence avec les types de peuplement tétras. (2012) - " - 22

23 UNE ADAPTATION DES RÈGLES DE GESTION SYLVICOLE À L ENJEU DE PROTECTION l habitat : LE MAINTIEN D ARBRES HABITAT " " - " sité" " " seront - la 23

24 DES MODES DE TRAITEMENT ADAPTÉS AU ZONAGE ET AUX ENJEUX - LES PRÉCAUTIONS À PRENDRE

25 Des mesures pour conserver ou restaurer l équilibre forêt-gibier d impasse sylvicole) en cas d équilibre forêt-gibier LA PRISE EN COMPTE DE LA DYNAMIQUE DE RÉGÉNÉRATION (plus de - - (2012) (on entend par - 25

26 26

27 PARTIE 3 MÉTHODE DE DESCRIPTION DES PEUPLEMENTS ET DE L HABITAT 27

28 - QUELLES MESURES PRENDRE SUR LE TERRAIN? Données dendrométriques et types de peuplement - 28

29 Topographie et microtopographie Infrastructure - 29

30 REGROUPEMENTS DE TYPES DE PEUPLEMENT EN VUE D ÉTABLIR DES PROPOSITIONS SYLVICOLES 0 1 R G V 11 C1 C C Correspondance - un regroupement 30

31 Des résultats bruts Type de peuplement G totale Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Sapin Des résultats moyens Sapin Volu 3 /ha Surface terrière (m 2 /ha) sur la parcelle PB 13 BM Catégories de bois 10 GB 3 TGB D après les données d inventaire, la proportion en G de TGB et GB calculée sur l ensemble de la parcelle 7 ne correspond pas encore à l objectif recherché à terme. sapin La strate herbacée comme la La topographie Les infrastructures 31

32 Carte des regroupements de types de peuplement... Peuplements régularisés à BM : conversion en futaie irrégulière Jeunes peuplements réguliers : conversion en futaie irrégulière - - Peuplements irréguliers à BM et GB : sylviculture en futaie irrégulière - "arbres habitat" - Peuplements irréguliers à PB et BM : sylviculture en futaie irrégulière Economie des GB - - "arbres habitat" par hectare en ZAP. 32

33 33

34 34

35 PARTIE 4 ORIENTATIONS SYLVICOLES ET CHOIX POSSIBLES 35

36 RAPPEL SUR LES ORIENTATIONS SYLVICOLES bitat RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES COMMUNES Á TOUTES LES ORIENTATIONS SYLVICOLES ET TOUS LES TYPES DE PEUPLEMENT - - " " " " - 36

37 - Feuillus - les parcelles entre le 1 er - 37

38 - Conserver (ou planter si besoin) 38

39 pré-bois 39

40 LES FICHES DE RECOMMANDATIONS SYLVICOLES, NOM DU REGROUPEMENT DES TYPES DE PEUPLEMENT catégorie de bois 40

41 MODE D EMPLOI Types de peuplement concernés pour ces types - pour la structure irrégulière : présente

42 JEUNES PEUPLEMENTS RÉGULIERS CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES par catégorie de bois 120 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière PB Catégories de bois 10 % BM GB 80 2/3Ho 64 % 60 1/3Ho % de surface terrière PB 36 % BM GB Catégories de bois 42

43 par catégorie de bois 80 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière % PB Catégories de bois BM 3 % GB CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES - 43

44 après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 35 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 20 m 2 - (type 11) En cas de forte pression du gibier 44

45 (types 11 et 12) ou sur des bois moyens (type 21) (souvent dans le type 21) - ERREURS À ÉVITER 45

46 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES par catégorie de bois 2/3Ho % /3Ho % de surface terrière % 9 % PB BM GB Catégories de bois 90 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB BM 31 % GB 1 % TGB Catégories de bois 46

47 CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES - après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 40 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 32 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 47

48 Eclaircie par le haut dynamique dans les bois moyens Récolte progressive de gros bois Prélèvement hétérogène ouvrir ou maintenir des trouées ou des couloirs 48

49 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 49

50 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS RÉGULARISÉS À BOIS MOYENS par catégorie de bois 90 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % 3 % PB BM Catégories de bois GB 11 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 4 % PB BM Catégories de bois 40 % GB 8 % TGB CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS 50

51 ET GROS BOIS DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS INTERVENTIONS PRÉCONISÉES après coupe (moyenne en m 2 /ha) à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) SAPIN/ÉPICEA m 2 40 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 (1) (1) En cas de forte pression du gibier,. - 51

52 Éclaircie d intensité variable dans les bois moyens des gros bois Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 52

53 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER (type 44) 53

54 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES à dominance de gros et très gros bois 2/3Ho par catégorie de bois 61 % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB 11 % BM GB 24 % TGB Catégories de bois 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 14 % PB BM Catégories de bois 40 % GB 20 % TGB 54

55 FUTAIE PLUS OU MOINS OUVERTE CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS P - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS - - (type C3) (allure de coupes secondaires)

56 INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA PIN SYLVESTRE HÊTRE après coupe - à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) 40 m 2 25 m 2 En cas de forte pression du gibier,. Préserver les bouquets de bois moyens, de perches Récolte de gros et très gros bois (2-3 arbres) souvent plus intéressantes pour le grand tétras) conserver des gros bois par bouquets 56

57 Types C3 Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 57

58 (strate supérieure) Types C3 Conversion Conversion Conversion Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 58

59

60 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS IRRÉGULIERS À PETIT BOIS ET 90 par catégorie de bois 2/3Ho % 50 1/3Ho % de surface terrière % PB Catégories de bois BM 15 % GB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 33 % PB BM 29 % GB 5 % TGB 90 Catégories de bois 2/3Ho % 1/3Ho % de surface terrière % PB BM 25 % GB 2 % TGB 60 Catégories de bois

61 BOIS MOYENS CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS (type 52) DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS (types 50 et 52) (type 32) INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA après coupe (moyenne en m 2 /ha) m m 2 à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) 35 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE 15 m 2 20 m 2 Éclaircie par le haut dans les bouquets Éclaircie par le haut dans les bois moyens (types 50 et 52 Économie des gros bois 61

62 (voir Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 62

63 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER 63

64 CARACTÉRISTIQUES DENDROMÉTRIQUES PEUPLEMENTS IRRÉGULIERS À GROS BOIS (3 étages voire plus) - par catégorie de bois 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 14 % PB Catégories de bois BM 40 % GB 21 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % 17 % PB Catégories de bois BM 32 % GB 9 % TGB 90 2/3Ho /3Ho % de surface terrière % PB 33 % BM 36 % GB 13 % TGB 64 Catégories de bois

65 CARACTÉRISTIQUES POUR LE GRAND TÉTRAS - - DYNAMIQUE DES PEUPLEMENTS représentés (types 54 et 55) - (type 33) INTERVENTIONS PRÉCONISÉES SAPIN/ÉPICEA après coupe (moyenne en m 2 /ha) m 2 à ne pas dépasser (moyenne en m 2 /ha) m 2 m 2 PIN SYLVESTRE m 2 30 m 2 HÊTRE m 2 25 m 2 En cas de forte pression du gibier 65

66 des Éclaircie modérée dans les bois moyens (type 53) (type 54) Récolte orientée vers des gros bois Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe 66

67 Types Peuplement très capitalisé : G > 120 % du G max Peuplement à faible capital : G < 80 % du G objectif après coupe ERREURS À ÉVITER (types 54 et 55) - 67

68 68

69 FICHES THÉMATIQUES 69

70 LES ARBRES HABITAT d arbres habitat et d évaluer leur densité au moins. bio - - Quelle(s) essence(s) choisir? 70

71

72 LA NON INTERVENTION EN COUPE (voir précisions ci-dessous) ET (une durée d aménagement) (composi- ET

73 73

74 TROUÉES ET COULOIRS, TRAVAUX SPÉCIFIQUES Trouées et couloirs avoir à terme 10 à 30 % d ouverture au sein des peuplements Largeur moyenne des trouées Surface moyenne des trouées Nombre de trouées/ha à prévoir Selon 74

75 DANS LA RÉGÉNÉRATION - 75

76 Ouvertures réalisées par des coupes 76

77 77

78 - Principes (surface (les moins dommageables pour le tétras) 78

79 Quelques références de techniques et de coûts adhésif biodégradable Intérêts Limites (cerf) (fourniture et mise en place du plant comprise) Intérêts Limites - (y compris la pose) Intérêts casse Limites préconisée dans les zones de présence du tétras. 79

80 (février 2012) -. Intérêts Limites 80

81 LISTE DES ABRÉVIATIONS ET RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES 81

82 APPB BM CNPF CRPF DRA G GB GTV ha LIFE : LPO ml MNHN MV ONCFS ONF PB PNR pplt R RNBC SEOF SRA TGB T1 T2 - - UICN VTT ZAP ZGA ZSC ZPS 5n 82

83 Principales références bibliographiques : BRAUNISCH V., SUCHANT R., 2007 BRAUNISCH V., SUCHANT R. - GROUPE TETRAS VOSGES, LECLERCQ B., ROCHE J., 1992 MÉNONI E., MÉNONI E., TAUTOU L., MAGNANI Y., POIROT J., LARRIEU L ONF Lorraine, GTV, 2011 STORCH I., 1995a STORCH I., 1995b SUCHANT R. & BRAUNISCH V. - SUTER W., GRAF RF. & R. HESS 2001 ASAEL ONF, 2006 CRPF Lorraine-Alsace - ONF 1999 DRAF Lorraine DREAL Lorraine - Natura LECLERCQ B. - PNR Haut Jura - PNR des Ballons des Vosges - ONC et GTV, 1992 LPO, ONF 1991/2006 ONF 1996 ONF, PNR Haut Jura 1996 ONF 2001 ONF Lorraine 2006 ONF DT Alsace 2010 PNR Ballons des Vosges Oct 2011 SARDIN T., LEGAY M., BOCK J., CONRARD F, ONF 2012 SARDIN T. - ONF SUCHANT R., BRAUNISCH V., FRITZ J., BÄCHLE S., EHRLAACHER J 2012 UICN France, MNHN, LPO, SEOF & ONCFS,

84 84

85 MES NOTES 85

86 ADRESSES UTILES OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - AGENCE VOSGES MONTAGNE OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - DIRECTION TERRITORIALE DE LORRAINE GROUPE TETRAS VOSGES CENTRE RÉGIONAL DE LA PROPRIÉTÉ FORESTIÈRE de LORRAINE-ALSACE PARC NATUREL RÉGIONAL DES BALLONS DES VOSGES OFFICE NATIONAL DES FORÊTS - DIRECTION TERRITORIALE D'ALSACE 86

87 Financement 87

88

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran

Pôle Gestion Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Pôle Gestion Atelier technique «forêt» Prise en compte des Chiroptères dans la gestion de la forêt de Chambaran Vendredi 6 novembre 2015 La forêt de Chambaran 800 ha de hêtraie charmaie autour d un champ

Plus en détail

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires

Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES. 1.- Inventaires Développement d une gestion durable des peuplements irréguliers feuillus Septembre 2003 Mise au point d outils de suivi de gestion INDICATEURS DENDROMETRIQUES 1.- Inventaires Inventaire pied à pied (en

Plus en détail

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu

Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope. Haut-Rhin - Vosges. Tetrao urogallus Photo : www.liondor.eu Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope Ronde Tête Bramont Arrêté Préfectoral n 93-0029 du 08 janvier 1993 modifié par l AP n 951947 du 05/10/95 (complété par A.P. n 960429 du 22/03/96) et l AP n 2005-179-4

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L.

Le réseau FRENE. de Forêts Rhônalpines. en Évolution NaturellE. Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex ( L. Le réseau FRENE de Forêts Rhônalpines en Évolution NaturellE Arbre biotope Forêt communale de la Motte Servolex Pourquoi constituer ce réseau? Les peuplements âgés, grâce à leur bois mort et à cavités,

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE

ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE THÈME 2. CONNAISSANCE DE LA RESSOURCE ET DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ÉVALUATION DE LA DISPONIBILITÉ FORESTIÈRE DES FORÊTS PUBLIQUES DE LORRAINE ANDRÉ RICHTER Avec une récolte annuelle de plus de 3 millions

Plus en détail

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59

Programme des études _ Formation des ingénieurs forestiers 59 LES MÉTHODES DE GESTION FORESTIÈRE Les enseignements relevant des méthodes de gestion forestière regroupent des disciplines variées avec l aménagement et la sylviculture en point d orgue, la dendromètrie,

Plus en détail

B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées

B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées B.IV.1.2 - Objectifs du plan de gestion relatifs à la conservation des espèces rares et / ou menacées B.IV.1.2.1 - Objectifs relatifs au maintien et à l accroissement des populations de tétraonidés a)

Plus en détail

Les bases de données en ligne

Les bases de données en ligne Les bases de données en ligne Information-documentation, 1 ère Bac pro et BTSA La liste des bases de données présentées ici n est pas exhaustive. A vous de développer votre connaissance des sites Internet

Plus en détail

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières

Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières Avec le soutien financier de : Bourse foncière forestière Cœur de Savoie : Bases moyennes de valeurs des parcelles forestières http://boursefonciere.fr/metropole-savoie/coeur-de-savoie/ Afin de répondre

Plus en détail

L amélioration du boisé lors des coupes

L amélioration du boisé lors des coupes L amélioration du boisé lors des coupes Feuillet technique 1 Les propriétaires de boisés présents sur le territoire de l Agence de mise en valeur des Appalaches sont très actifs dans leurs boisés comme

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES

PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Syndicat Mixte Pays de Lourdes et des Vallées des Gaves PLAN DE MOBILISATION DURABLE DES RESSOURCES FORESTIERES DU PAYS DE LOURDES ET DES VALLEES DES GAVES Annexe 6: Fiche n 6 à 9 = Fiches actions de mobilisation

Plus en détail

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres

I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I. Mise en place d une bourse d échange d arbres I La préservation du bocage sur le périmètre d Aménagement Foncier Agricole et Forestier I Mise en place d une bourse d échange d arbres I Ordre du jour I 1 - Les caractéristiques du réseau bocager 2 -

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

DossierDéveloppement. durable

DossierDéveloppement. durable La forêt est une ressource économique dont l exploitation contribue à l enrichissement collectif. L enjeu de l utilisation de toute ressource naturelle renouvelable est évidemment d en faire une gestion

Plus en détail

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles

Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles OBJET : Perte de superficies ayant fait l objet de traitements sylvicoles Numéro de la politique : FMB 017 2006 Numéro du dossier : 836 00 0003 Date d entrée en vigueur : 1 er septembre 2006 Date de révision

Plus en détail

La gestion forestière

La gestion forestière 1 La gestion forestière multifonctionnelle lif i ll Cas de l agence Centre Val de Loire Jean-Michel SOUBIEUX, Directeur d agence 2 Les enjeux de la gestion multifonctionnelle Prendre en compte, dans la

Plus en détail

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne Diagnostic de la Tranche 1 du programme de restauration de la Sienne Méthodologie : - Choix du secteur géographique Le chiffrage a été fait à partir d un diagnostic global de la Tranche 1 du programme

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES

OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement OUTILS D AIDE A LA REALISATION D INVENTAIRES LOCAUX DE ZONES HUMIDES Note d accompagnement 1 Contexte et objectifs

Plus en détail

From research to application: scenario for the French Forestry Office

From research to application: scenario for the French Forestry Office FORESEE Workshop - Forestry applications of remote sensing technologies 8-10 October 2014 - INRA Champenoux - France From research to application: scenario for the French Forestry Office Anne JOLLY, Alexandre

Plus en détail

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats

MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats MOVAPRO : développement de la méthode et premiers résultats 6 novembre 2015-3ème Séminaire sur la Valorisation des Bois INRA Cestas-Pierroton Jérémy ABGRALL Chargé de mission MOVAPRO CNPF-IDF 1 Éléments

Plus en détail

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation

Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation Cœur de Savoie : les principaux types de forêts éléments d estimation valeur forestière pour une parcelle d'au moins 5 000 m² - délimitée - accessible aux tracteurs et desservie 1 FUTAIE DE CONIFERES FUTAIE

Plus en détail

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt

Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Modalités de la compensation des impacts sur la biodiversité en forêt Atelier Recherche et Gestion Forestières 2011 14 juin 2011 1 Les bases réglementaires de la compensation La loi de 1976 sur les études

Plus en détail

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1

Programme Agroforesterie 2006/08. Groupe de Travail GT1 Mission DAR Année et N du projet : 2005 N 321 Programme Agroforesterie 2006/08 Groupe de Travail GT1 Outils d aide à la décision en agroforesterie Responsable de groupe : Christian Dupraz (INRA) R 1.2

Plus en détail

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2

Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec. 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Explication des différents procédés de récolte réalisés sur le territoire de la zec 1 2270 rue Léon- harmel,bureau 240, Québec (Qc) G1N 4L2 Table des matières Avant les traitements... 4 1. Les coupes partielles...

Plus en détail

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider:

Voici un extrait du plan de la forêt de Cerisy pour vous aider: Livret familles Petit questionnaire pour découvrir en famille la forêt de Cerisy de façon amusante... Circuit bleu : 4 km environ Validé par l ONF Nous vous proposons d emprunter le circuit bleu balisé

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE

LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Projet AGORA Atelier de concertation avec les parties prenantes Rabat-ENFI le 1 er et 2 juin 2010 LES ETUDES D AMENAGEMENT FORESTIER EN TUNISIE Présenté par : MOKHTAR Ameur Sous Directeur des Aménagements

Plus en détail

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés

Le saviez-vous? LA FORÊT FRANÇAISE PRÉSENTATION DE L'IFN ACTUALITÉS PRODUITS ET SERVICES ACTIVITÉS THÉMATIQUES DONNÉES ET RÉSULTATS Nouveautés L IFN vient de mettre en ligne une nouvelle version de son site Internet contenant encore plus d informations, disponibles en téléchargement gratuit. Nouveautés Le site Internet de l IFN : une mine de

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet

Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet PREFECTURE DES YVELINES Comité consultatif scientifique et des usagers de la forêt de Rambouillet Classement en forêt de protection du massif de Rambouillet sous-préfecture de Rambouillet, 23 mai 2011

Plus en détail

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique

Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique 10ème journée des pratiques du développement durable Vendredi 7 novembre 2014 Le Schéma Régional de Cohérence Ecologique J. SAINT-CAST C. LE NEVEU SRE DREAL HAUTE NORMANDIE Sommaire 1) Pourquoi un SRCE?

Plus en détail

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés

Panorama. de la forêt alsacienne. Taux de boisement. Volume sur pied. Principales essences. Diversité. Propriétaires publics. Propriétaires privés Panorama de la forêt alsacienne Taux de boisement Volume sur pied Principales essences Diversité Propriétaires publics Propriétaires privés Tempête de 1999 Récolte Edition 2005 Bienvenue au cœur d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots

Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Chapitre 1 Natura 2000 en quelques mots Natura 2000, qu est ce que c est? Définition : Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels résultant de l application de deux directives européennes : la

Plus en détail

Tableaux personnalisés

Tableaux personnalisés Tableaux personnalisés Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique18 2 SOMMAIRE 1. Choix des résultats à calculer...4 Principe général... 4 Étape 1 : choix d un domaine

Plus en détail

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013

RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS. Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 RÉSULTATS D INVENTAIRE FORESTIER RÉSULTATS STANDARDS Les résultats : Hautes-Alpes Les résultats des campagnes d inventaire 2009 à 2013 Table des matières 1 Le territoire... 4 Surface par occupation du

Plus en détail

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud»

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Direction départementale des territoires de la Vienne Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Campagne 2015 Accueil du public du

Plus en détail

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs

Movapro. MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs Movapro Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire en le VAlorisant pour motiver les PROducteurs État des lieux d actions concrètes d animations territoriales et mise

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer des gîtes avec Outlook

Pas-à-pas. Gérer des gîtes avec Outlook Pas-à-pas Gérer des gîtes avec Outlook Les copies d écran sont faites à partir d Outlook 2003, le processus décrit peut s appliquer avec les versions antérieures (à partir de 2000 tout au moins). Objectif

Plus en détail

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte

Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte Présentation du projet de plan de gestion de la forêt domaniale de Dapani. Type d opération 7.1.1 du programme de développement rural de Mayotte 1. Présentation de la forêt domaniale de Dapani La forêt

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES

LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Septembre 2015 ID Comprendre le secteur de l électricité en un seul clic LA FIN DES TARIFS RÉGLEMENTÉS DE VENTE DE L ÉLECTRICITÉ POUR LES ENTREPRISES Note de conjoncture À partir du 1er janvier 2016, les

Plus en détail

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts

Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion durable des forêts Prendre en compte les ressources génétiques dans une gestion S. Girard Institut pour le Développement Forestier Centre National de la Propriété Forestière La Forêt Privée et la CRGF Animation du réseau

Plus en détail

CONTRAT CYNÉGÉTIQUE ET SYLVICOLE

CONTRAT CYNÉGÉTIQUE ET SYLVICOLE CONTRAT CYNÉGÉTIQUE ET SYLVICOLE FORÊT DOMANIALE DE CHENOT HAZOTTE LOT n 00 DE CHASSE A TIR Période 2016-2028 Vu le code forestier et en particulier son article D.221-2 ; En application de l article 2.1

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Réunion d information Cahier des charges études A.A.C. Conseil Général de l Yonne, le 23 septembre 2013 SAtep Réunion de présentation Phase 2 à 4 de l étude De l étude de l occupation des sols à l évaluation

Plus en détail

Protocole d inventaire de la ressource

Protocole d inventaire de la ressource Protocole d inventaire de la ressource L inventaire L inventaire se réalise en trois étapes qui consistent en : 1. L analyse cartographique du territoire à inventorier et la première visite sur le terrain

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT PRÉFET DE MEURTHE-ET-MOSELLE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT Coordonnées du demandeur : Nom (personne morale ou physique) :...... Adresse :..........

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains

Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Indicateur : population présente tout au long de l année dans les départements littoraux métropolitains Contexte Les communes littorales métropolitaines hébergent plus de 6 millions d habitants et ont

Plus en détail

LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données ONF 2003

LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données ONF 2003 Observatoire des Espaces Agricoles, Naturels et Forestiers de l Isère - octobre 2004 (document actualisé issu du DGEAF approuvé le 28/01/2004) LA GESTION DES FORÊTS PUBLIQUES EN ISÈRE - Sources : données

Plus en détail

Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils. Logiciel d aide à l élaboration de projets

Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils. Logiciel d aide à l élaboration de projets Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils Logiciel d aide à l élaboration de projets 1 Construire un projet sylvopastoral Méthode, références et outils Logiciel d aide à l élaboration

Plus en détail

Les carrières et la biodiversité

Les carrières et la biodiversité Les carrières et la biodiversité Les carrières sont directement concernées par la biodiversité : l exploitation de carrières a un impact sur les écosystèmes, les habitats et les espèces ; l incidence sur

Plus en détail

Gestion différenciée des espaces verts :

Gestion différenciée des espaces verts : Gestion différenciée des espaces verts : Une démarche environnementale et paysagère à coût maîtrisé pour les entreprises et parcs d activités www.econetwork.eu Sommaire de la présentation 1. Gestion traditionnelle

Plus en détail

Bourse aux arbres dans l Aménagement foncier Département de la NIEVRE

Bourse aux arbres dans l Aménagement foncier Département de la NIEVRE Bourse aux arbres dans l Aménagement foncier Département de la NIEVRE 1/15 F.CLUZEL Rencontres Nationales«La haie et l arbre champêtre»-melle(79) Octobre 2007 Plan 1- Pourquoi une bourse aux arbres? 2-

Plus en détail

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE

RAPPORT D AUDIT DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE Analyse de la démarche professionnelle du Forestier en chef du Québec dans le cadre des calculs de la possibilité annuelle de coupe à rendement soutenu pour les années 2008 à 2013 Octobre 2007 2750, Einstein,

Plus en détail

Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet

Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet BCDI v 1.90 - Catalogage : Saisie d un site Internet Modif : 24/09/2008 1 Catalogage : Saisie pas à pas d un site Internet Gestion du fonds, catalogage : Saisie d un site Internet 2 1. Onglet : Description

Plus en détail

Pièce E : Etude d impact

Pièce E : Etude d impact Pièce E : Etude d impact 130/357 E4.3. Environnement naturel E4.3.1. Grands ensembles naturels Dans l aire d étude, la matrice de cultures industrielles (céréales) ou spécialisées (tabac, houblon) domine

Plus en détail

Présentation de l opération de dragage

Présentation de l opération de dragage Présentation de l opération de dragage Localisation et unité d intervention: Voies d eau Oise canalisée Oise canalisée Zone de sédimentation Aval de l écluse de Verberiz Amont de l écluse de Type voie

Plus en détail

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques)

Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) FORESEE : Colloque de restitution 14 novembre 2014 FCBA Paris Apport de données auxiliaires pour améliorer la précision d inventaires (statistiques) J.-P. Renaud (ONF), T. Bélouard (DSF), N. Py (IGN) D

Plus en détail

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche?

Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Qu'est-ce que la bourse foncière forestière de l Ardèche? Vous êtes un propriétaire forestier privé ou public? ou vous envisagez de le devenir? Vous souhaitez vendre, échanger ou acheter des parcelles

Plus en détail

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne

Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Biodiversité floristique, entomologique et ornithologique des vallées alluviales de Champagne-Ardenne Rôle de l antécédent d usage du sol et de l intensité des entretiens des peupleraies, en interaction

Plus en détail

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage

Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage Communauté d agglomération du Val Maubuée Le Schéma de cohérence et d orientation paysagère Une approche innovante du paysage 1 Les enjeux du SCOP La Communauté d agglomération du Val Maubuée (CAVM) est

Plus en détail

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière

Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Analyse de la structure verticale : une nouvelle approche pour évaluer l impact des cervidés sur la régénération forestière Patricia Heuzé et François Klein Contexte de l étude Depuis une cinquantaine

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience

Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience Déploiement d ESUP-ECM à l Université de Valenciennes. Retour fonctionnel d expérience 1. Situation de départ Utilisation de l outil intranet pour l ensemble du personnel dans 2 cadres différents : - Intranets

Plus en détail

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes

Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Plan d actions pour la constitution d'un réseau de forêts en évolution naturelle en Rhône-Alpes Le Grenelle de l environnement et son développement à travers les assises de la forêt ont montré l importance

Plus en détail

Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau

Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau Interactions forêt et eau : recommandations de gestion forestière pour la qualitéde l'eau Julien Fiquepron, Centre national de la propriété forestière Olivier Picard, CNPF - Eric Toppan, FPF - Aurélien

Plus en détail

LA GOUVERNANCE RÉNOVÉE SUR LE MASSIF DE FONTAINEBLEAU

LA GOUVERNANCE RÉNOVÉE SUR LE MASSIF DE FONTAINEBLEAU LA GOUVERNANCE RÉNOVÉE SUR LE MASSIF DE FONTAINEBLEAU Victor Avenas, Chef de Projet Fontainebleau, Forêt d Exception, Office national des forêts. La forêt de Fontainebleau est un massif, qui regroupe trois

Plus en détail

>> LE PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES (PADD) Sophie Carolus, Agence d urbanisme de l agglomération orléanaise)

>> LE PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES (PADD) Sophie Carolus, Agence d urbanisme de l agglomération orléanaise) 1 >> LE PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DURABLES (PADD) Sophie Carolus, Agence d urbanisme de l agglomération orléanaise) Fiche 2 bis EXEMPLES Exemple n 1 : Extrait d un projet de PADD d une commune

Plus en détail

Être propriétaire forestier en Belledonne

Être propriétaire forestier en Belledonne Être propriétaire forestier en Belledonne Un guide pour vous accompagner Proprietaire Belledonne.indd 1 La forêt en Belledonne La chaîne de Belledonne est une zone montagneuse dont les massifs boisés occupent

Plus en détail

Notice et aide à l utilisation

Notice et aide à l utilisation Bienvenue sur MOBICHASSE du site chasseur-d-antan.com, 1ere application pour téléphone Mobile pour les chasseurs. Notice et aide à l utilisation Des la première utilisation nous vous invitons à créer un

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum

Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Travaux de groupe et résolution de problèmes par le biais d un forum Niveau Classes de 4 ème et 3 ème. Prérequis Pour les élèves : savoir utiliser un forum en respectant les règles de bonne conduite. Pour

Plus en détail

Document d Objectifs de la Zone Spéciale de Conservation «Vallée de l Arn» Site FR7300942. «Vallée de l Arn» Identifiant DOCOBXXX DOCUMENT DE SYNTHESE

Document d Objectifs de la Zone Spéciale de Conservation «Vallée de l Arn» Site FR7300942. «Vallée de l Arn» Identifiant DOCOBXXX DOCUMENT DE SYNTHESE Document d Objectifs de la Zone Spéciale de Conservation «Vallée de l Arn» Site FR7300942 «Vallée de l Arn» Identifiant DOCOBXXX DOCUMENT DE SYNTHESE Validé en comité de pilotage le 21 novembre 2008? Réalisé

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

L indispensable vocabulaire de

L indispensable vocabulaire de L indispensable vocabulaire de Natura 2000 1. Réseau Natura 2000 Sommaire 1. Réseau Natura 2000... 3 2. Gestion... 8 3. Incidences... 10 4. Principaux textes de référence... 12 5. Pilotage scientifique...

Plus en détail

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts

Soultz-Sous. Sous-Forêts. Plan Local d Urbanismed. Lundi 18 janvier 2010. Commune de Soultz-Sous-Forêts Soultz-Sous Sous-Forêts Plan Local d Urbanismed Première réunion r publique Lundi 18 janvier 2010 Une réunion en deux temps 1. Les règles du jeu d un PLU? 2. Quel projet pour Soultz-Sous-Forêts? Echanges

Plus en détail

Peuplements forestiers

Peuplements forestiers Peuplements forestiers feuillus des collines alsaciennes typologies et sylvicultures Avant-Propos du Conseil Régional Après les guides de sylviculture des peuplements du massif vosgien, des plaines alluviales,

Plus en détail

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL)

LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) 1GM Sciences et Techniques Industrielles Page 1 sur 5 Productique - Cours Génie Mécanique Première LA MÉTHODE S.P.C. (STATISTICAL PROCESS CONTROL) Née aux USA, la méthode S. P. C. est traduite le plus

Plus en détail

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON

L INVENTAIRE FORESTIER WALLON L INVENTAIRE FORESTIER WALLON JACQUES RONDEUX HUGUES LECOMTE CONTEXTE ET HISTORIQUE Jusqu aux années 1970-80, la connaissance des ressources boisées belges était traditionnellement liée à un recensement

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS Etablissement public foncier de Languedoc-Roussillon créé par décret n 2008 670 du 2 juillet 2008 1 QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS A. LES RECETTES LES HYPOTHESES SUR LE NIVEAU DES RECETTES

Plus en détail

Sommaire Module 1. 2.1. Annexe 1 : Exemple d exercices pour l apprentissage basé sur les problèmes... 5

Sommaire Module 1. 2.1. Annexe 1 : Exemple d exercices pour l apprentissage basé sur les problèmes... 5 Module 1 Calcul et analyse de coût Sommaire Module 1 1. Module 1 : Calcul et analyse de coûts... 2 1.1. Objectifs... 2 1.2. Exécution... 2 1.3. Contenu... 3 1.4. Evaluation... 4 2. Annexes... 5 2.1. Annexe

Plus en détail

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval

Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Quelles stratégies foncières pour les structures de bassin versant? Présentation du Plan de Gestion Durable du Gardon d Alès aval Journée technique d information et d échange de l ARRA Lyon, le 4/10/2013

Plus en détail

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région

La forêt française. Rhône-Alpes. Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009. Les résultats pour la région La forêt française Les résultats issus des campagnes d'inventaire 2005 à 2009 Les résultats pour la région Rhône-Alpes 2 TOME Rhône-Alpes : les résultats régionaux Sommaire 1 La région Rhône-Alpes 1.1

Plus en détail

Les bornes et potelets

Les bornes et potelets GUIDE De la définition et des bons usages Des MATERIAUX DE REVETEMENT Et du PETIT MOBILIER URBAIN Relatifs à l espace public Le mobilier urbain Les bornes et potelets Année 2011 Syndicat Mixte d Action

Plus en détail

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17

Tableaux standards. Documentation d aide. http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 Tableaux standards Documentation d aide http://inventaire-forestier.ign.fr/spip/spip.php?rubrique17 2 SOMMAIRE Préambule...3 1. Choix d un tableau de résultats...4 Étape 1 : Choix d un domaine géographique...

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Le nouveau régime de compte épargne temps

Le nouveau régime de compte épargne temps Le nouveau régime de compte épargne temps Pourquoi un nouveau régime de compte épargne temps? Les dispositions prévues élargissent les possibilités d'utilisation des jours déposés sur un compte épargne

Plus en détail

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes

Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier. CRPF Rhône-Alpes Un exemple de programme de valorisation du carbone forestier Le programme carbone Forêt privée Les forestiers privés impliqués depuis longtemps sur le thème du carbone : - FPF et le CNPF membres fondateurs

Plus en détail

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation)

FACTURATION. Menu. Fonctionnement. Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) FACTURATION Menu Allez dans le menu «Gestion» puis «Facturation» Fonctionnement 1 Descriptif du dossier (onglet Facturation) 2 Maintenance des articles 3 Edition des articles 4 Saisie des factures 5 Validation

Plus en détail

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011

L eau dans les documents d urbanisme. L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 L eau dans les documents d urbanisme L approche des solutions environnementales de l urbanisme CAUE 40 26 mai 2011 Pourquoi ce guide? Participer à «décloisonner» les services «Environnement Eau» et «Urbanisme»

Plus en détail

Processus déclaratif des DAE

Processus déclaratif des DAE Processus déclaratif des DAE Le fonctionnement de l application est le suivant : 1 ère étape : ouverture d un compte Pour pouvoir déclarer un ou plusieurs DAE, il est indispensable de disposer d un compte

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse

Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Environnement - Agriculture - Viticulture Evaluation environnementale des scénarios Ouest et Médian en région Centre Synthèse Etape préliminaire aux études préalables à l enquête d utilité publique Rappel

Plus en détail

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit

Top 10 des fonctionnalités sur une page produit Top 10 des fonctionnalités sur une page produit une étude Sur un site e-commerce, c est notamment sur une fiche produit que se décide l acte d achat. Cette page importante va souvent permettre de convertir

Plus en détail

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation

Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Appui à la mise en place (ou à l amélioration) d un dispositif interne de suivi évaluation Finalité : Place dans le cycle du projet : Favoriser le pilotage de projets au cours de leur mise en œuvre. 1

Plus en détail