2 Pour les puits de lumière :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2 Pour les puits de lumière :"

Transcription

1 CHAPITRE V LES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX SECTION I RÈGLE GÉNÉRALE Domaine d'application 59. Les normes contenues dans le présent chapitre s'appliquent à toutes les zones. Dispositions générales aux usages et bâtiments principaux 60. Il ne peut y avoir qu'un seul groupe d'usage principal par terrain et un seul groupe d'usage principal par bâtiment principal. Dans les zones où l'usage mixte du groupe Commerce et services et des usages du groupe Habitation peuvent être exercés, ces usages peuvent être exercés dans un même bâtiment principal ou terrain à condition de rencontrer les conditions suivantes : 1 dans le cas où le bâtiment contient de l'habitation, on ne peut y mixer des commerces reliés à l'automobile; 2 pour les bâtiments mixtes habitation-commerce ou services de plus d'un étage, ce sont uniquement les étages supérieurs au rez-de-chaussée qui peuvent être occupés à des fins d'habitation; 3 être conforme aux exigences relatives aux bâtiments à usages mixtes du Code national du bâtiment du Canada, dernière édition et ses amendements. Usages dans les caves et sous-sols Ouvertures dans les greniers 61. Aucun sous-sol ou cave ne peut être utilisé à des fins commerciales ou de services ou à des fins de logement. (Modifié par le Règlement N ) 61.1 Dans le grenier d'une habitation, il ne peut y avoir plus de quatre (4) ouvertures, lesquelles doivent être exclusivement des lucarnes ou des puits de lumière respectant les normes suivantes : 1 Pour les lucarnes : a) il ne peut y avoir plus de deux (2) lucarnes par versant de toit; b) le point le plus élevé d'une lucarne doit être à au moins six cents millimètres (600mm) au- dessous du faîte du toit sur lequel elle est posée; c) une lucarne ne doit pas empiéter sur la corniche du toit sur lequel elle est posée; d) l'espacement entre deux lucarnes doit être d'au moins un mètre vingt (1,20m); e) la largeur d'une lucarne ne doit pas excéder deux mètres dix (2,10m). 2 Pour les puits de lumière : a) il ne peut y avoir plus de trois (3) puits de lumière par versant de toit;

2 CHAPITRE V-2 b) Nonobstant le paragraphe a), sur un versant du toit faisant face à la voie publique, un (1) seul puits de lumière peut être installé mais il ne doit pas excéder zéro point soixante-quinze mètres carrés (0,75 m 2 ); (Modifié par le Règlement N ) c) le puits de lumière doit respecter la pente du versant de toit sur lequel il est posé; d) le puits de lumière doit être installé à plat sur le toit; e) les puits de lumière de forme bombée sont prohibés; f) la superficie d'un puits de lumière ne doit pas excéder un mètre cinquante carrés (1,50m 2 ). g) tout puits de lumière installé sur un toit plat peut être incliné mais ne doit pas être visible de la rue. (Modifié par le Règlement N ) 61.2 Nonobstant le paragraphe 1 de l'article 61.1, dans le cas d habitations jumelées dont la façade est perpendiculaire à la ligne mitoyenne de propriété, si le grenier d'une des habitations jumelées a des lucarnes qui ne respectent pas les normes prévues à l'article 61.1 au 4 avril 1996, il est permis d'installer sur le grenier de l'autre habitation jumelée une ou plusieurs lucarnes, de forme identique à celle des lucarnes du grenier de l'autre habitation jumelée, mais sans en excéder le nombre existant au 4 avril (Modifié par le Règlement N ) SECTION II LES DIMENSIONS D'UN BÂTIMENT PRINCIPAL Superficie au sol minimale 62. Les superficies au sol minimales sont les suivantes : Type de bâtiment Habitation unifamiliale isolée (moins de 2 étages) Habitation unifamiliale isolée (2 étages) Habitation unifamiliale jumelée Habitation unifamiliale en rangée Habitation bifamiliale isolée Habitation bifamiliale jumelée Habitation bifamiliale en rangée Habitation multifamiliale Habitation communautaire Bâtiment relatif au groupe d'usages industrie Superficie au sol minimale 100,0 m 2 70,0 m 2 80,0 m 2 50,0 m 2 80,0 m 2 70,0 m 2 70,0 m 2 100,0 m 2 100,0 m 2 100,0 m 2

3 CHAPITRE V-3 Bâtiment relatif au groupe d'usages commerce et au groupe d'usages services Bâtiment relatif au groupe d'usages communautaires Autres bâtiments Ces dimensions n'incluent pas les bâtiments annexes. Dans les cas de bâtiments à usages multiples, les dimensions les plus grandes s'appliquent. Coefficient d emprise au sol (C.E.S.), coefficient d occupation du sol (C.O.S.) pour l agrandissement d un bâtiment principal (Modifié par le Règlement N ) 63.1 Nonobstant les coefficients d emprise au sol et les coefficients d occupation du sol prévu dans les grilles de spécifications de zonage du présent règlement, un bâtiment principal peut être agrandi si les conditions suivantes sont respectées : 1 dans le cas où le bâtiment principal a un (1) étage : a) le coefficient d emprise au sol ou le coefficient d occupation du sol du bâtiment principal, une fois agrandi, n'excède pas de plus de 0,03 le coefficient d emprise au sol ou le coefficient d occupation du sol prévu à la grille de spécifications de zonage applicable à la zone dans laquelle est situé ce bâtiment principal; b) l'agrandissement projeté du bâtiment principal est conforme, à tout égard autre que celui qui est prévu au sous-paragraphe a) du présent paragraphe, à la réglementation municipale. 2 dans le cas où le bâtiment principal a plus d'un (1) étage : a) le coefficient d emprise au sol du bâtiment principal, une fois agrandi, n'excède pas de plus de 0,03 le coefficient d emprise au sol prévu à la grille de spécifications de zonage applicable à la zone dans laquelle est situé ce bâtiment principal; b) le coefficient d occupation du sol du bâtiment principal, une fois agrandi, n'excède pas de plus de 0,06 le coefficient d occupation du sol prévu à la grille de spécifications de zonage applicable à la zone dans laquelle est situé ce bâtiment principal; c) l'agrandissement projeté du bâtiment principal est conforme, à tout égard autre que celui qui est prévu aux sous-paragraphes a) et b) du présent paragraphe, à la réglementation municipale. (Modifié par le Règlement N )

4 CHAPITRE V-4 3 Dans le cas où un terrain est séparé du bâtiment principal par une ruelle fermée de la ville, la superficie du terrain non adjacent au bâtiment principal peut attribuer à ce bâtiment, une fois agrandi : a) un excédent au coefficient d emprise au sol d au plus 0,05; b) Un excédent au coefficient d occupation du sol d au plus 0,1. Agrandissement d'une habitation jumelée (Modifié par le Règlement N ) 64. Un agrandissement à l'arrière d'une habitation jumelée peut s'effectuer le long de la ligne latérale mitoyenne sur une distance maximum de trois mètres (3m) à partir du mur arrière du bâtiment d'origine. (Modifié par le Règlement N ) (Modifié par le Règlement N RCA ) 65. Tout agrandissement s'effectuant au-delà des distances mentionnées à l'article 64 à partir du mur arrière d'origine, doit respecter une marge de recul latérale du côté mitoyen d'au moins la moitié de la largeur de la façade principale du bâtiment Tout agrandissement à l'arrière d'une habitation jumelée, qui n'est pas effectué le long de la ligne latérale mitoyenne, comme le prévoient les articles 64 et 65, est permis si l on respecte une marge de recul latérale du côté mitoyen d'au moins un mètre vingt (1,20m). (Modifié par le Règlement N ) 66. Un agrandissement à l'arrière d'une habitation jumelée est également autorisé le long de la ligne mitoyenne sur une distance supérieure à trois mètres (3m), lorsque le bâtiment adjacent comporte déjà un agrandissement de plus de trois mètres (3m) le long de cette même ligne de terrain. 67. La profondeur d'un agrandissement prévu à l'article 66, le long de la ligne mitoyenne, est limitée à celle de l'agrandissement existant du bâtiment adjacent. 68. Au-delà de la limite mentionnée à l'article 67, tout agrandissement supplémentaire doit respecter une marge de recul latérale du côté mitoyen d'au moins la moitié de la largeur de la façade principale du bâtiment.

5 CHAPITRE V-5 SECTION III LES MARGES DE RECUL Dispositions générales aux marges de recul La marge de recul avant 69. Les marges de recul s'appliquent à tout bâtiment principal dans toute zone de la ville. 70. La marge de recul avant est déterminée pour chaque zone à la grille des spécifications. 71. Pour les usages résidentiels unifamilial et bifamilial, dans le cas d'un terrain d angle, la marge de recul avant applicable du côté du terrain où n'est pas située la façade principale du bâtiment, correspond à : a) trois mètres (3m) pour les lots dont la largeur est inférieure à vingtquatre mètres trente-huit (24,38m); b) quinze pour cent (15%) de la largeur du lot pour ceux dont la largeur est de vingt-quatre mètres trente-huit (24,38m) et inférieure à trente mètres (30m); c) vingt pour cent (20%) de la largeur du lot pour ceux dont la largeur est de trente mètres (30m) ou plus; Pour les autres usages, dans le cas d'un terrain d angle, la marge de recul avant stipulée à la grille des spécifications s'applique. (Modifié par le Règlement N ) Marge de recul latérale - habitations unifamiliale et bifamiliale 72. Pour les habitations unifamiliale et bifamiliale : 1 Pour les habitations unifamiliale et bifamiliale, tout bâtiment isolé érigé sur un terrain dont la largeur est inférieure à seize mètres soixante-quinze (16,75m) doit respecter, de chaque côté du terrain, une marge de recul latérale d'au moins treize pour cent (13%) de la largeur du terrain. (Modifié par le Règlement N ) 2 Pour les habitations unifamiliale et bifamiliale, tout bâtiment isolé érigé sur un terrain dont la largeur est de seize mètres soixante-quinze (16,75m) et inférieure à vingt-quatre mètres trente-huit (24,38m) doit respecter, d un des côtés du terrain, une marge de recul latérale d au moins treize pour cent (13%) de la largeur et le total des marges de recul latérales doit être d au moins trente pour cent (30%) de la largeur du terrain. (Modifié par le Règlement N ) 3 Pour les habitations unifamiliale et bifamiliale, tout bâtiment isolé érigé sur un terrain dont la largeur est de vingt-quatre mètres trente-huit (24,38m) et inférieure à trente mètres (30m) doit respecter, d un des côtés du terrain, une marge de recul latérale d au moins quinze pour cent (15%) de la largeur et le total des marges de recul latérales doit être d au moins trente-cinq pour cent (35%) de la largeur du lot ; (Modifié par le Règlement N ) 4 Pour les habitations unifamiliale et bifamiliale, tout bâtiment isolé érigé sur un terrain dont la largeur est de trente mètres (30m) ou plus doit respecter, d un des côtés du terrain, une marge de recul latérale d au moins vingt pour cent (20%) de la largeur et le total des marges de recul latérales doit être d au moins quarante pour cent (40%) de la largeur du lot.

6 CHAPITRE V-6 (Modifié par le Règlement N ) Marge de recul latérale habitations unifamiliales et bifamiliales, bâtiment jumelé ou en rangée d extrémité 73. Pour les habitations unifamiliale et bifamiliales, tout bâtiment jumelé ou tout bâtiment en rangée d extrémité doit respecter, du côté non contigu du bâtiment, une marge de recul latérale d au moins quinze pour cent (15%) de la largeur du terrain. (Modifié par le Règlement N ) 74. Malgré les dispositions des articles 72 et 73, une marge de recul latérale pour les habitations unifamiliales et bifamiliales ne peut être moindre de ce qui suit : 1 Bâtiment d'un seul étage : a) Bâtiment d'un seul étage situé sur le boulevard Graham entre l'avenue Algonquin et l'avenue Glengarry : la marge de recul latérale doit être d'au moins trois mètres quatre-vingt (3,80m). b) Pour toute autre localisation où les bâtiments d'un seul étage sont autorisés : la marge de recul latérale doit être d'au moins trois mètres (3m). 2 Bâtiment d'un étage et demi et bâtiment de deux étages : a) Bâtiment situé sur les boulevards Laird et Graham : la marge de recul latérale doit être d'au moins trois mètres (3m). b) Sur le boulevard Laird entre le croissant Sherwood et le chemin Caledonia : le total des marges de recul latérales doit être d'au moins huit mètres cinquante (8,50m). c) Sur tout autre emplacement où ces bâtiment sont autorisés, la marge de recul latérale doit être d au moins deux mètres (2m) pour les bâtiments isolée. Pour un bâtiment jumelé ou un bâtiment en rangée d extrémité, la marge de recul latérale, du côté non contigu du bâtiment, doit être d au moins deux mètres vingt-huit (2,28m). (Modifié par le Règlement N ) Marge de recul latérale pour les autres usages 75. Pour les bâtiments autres que les habitations, unifamiliales et les bâtiments bifamiliales : la marge de recul latérale peut être indiquée par deux mesures à la grille des spécifications. Dans un tel cas, chacune de ces mesures correspond à une des marges de recul latérales et correspond à une marge de recul latérale minimum. (Exemple: 2/4 indique une marge de recul latérale à deux mètres (2m) minimum et l'autre à quatre mètres (4m) minimum). 76. Pour les bâtiments jumelés ou les bâtiments en rangé autre que les bâtiments résidentiels, unifamilials et bifamilials du niveau du sol une des deux marges de recul latérales est de zéro mètre (0m) et l'autre correspond à l'autre mesure spécifiée dans la grille. (Exemple: 0/4 indique qu'une des deux marges de recul latérales peut s'effectuer à zéro mètre (0m) et l'autre à quatre mètres (4m). Marge de recul arrière 77. La marge de recul arrière est déterminée pour chaque zone à la grille des spécifications.

7 CHAPITRE V-7 Marge de recul arrière dans le cas d'un terrain d angle transversal et d'un terrain intérieur transversal 78. Dans le cas d'un terrain d angle transversal et un terrain intérieur transversal, la marge de recul arrière se mesure à partir de la marge de recul avant adjacente. SECTION IV NORMES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS EN RANGÉE Nombre de bâtiments en rangés 79. Les bâtiments en rangés sont régies par les prescriptions suivantes : 1 le nombre de bâtiments en rangés ne doit pas excéder six (6). La largeur maximum d'un ensemble de bâtiments en rangés est de quarante-cinq mètres (45m); 2 le bâtiment faisant partie d'un groupe de bâtiments en rangés donnant sur une même rue ne doit pas avoir le même alignement de façade principale que celui qui lui est directement adjacent. L'écart doit être d'au moins un mètre quatre-vingt (1,80m); 3 pas plus de deux (2) bâtiments faisant partie d'un groupe de bâtiments en rangés ne peuvent avoir le même alignement de façade. L'écart doit être d'au moins neuf cents millimètres (900mm) à tous les deux (2) bâtiments. SECTION V NORMES APPLICABLES AUX STATIONS-SERVICE Usage prohibé 80. Tout usage autre que ceux afférents aux postes d essence avec ou sans lave-auto et baie de service est prohibé à l intérieur de tels établissements, et ce, sans égard aux usages autorisés dans la zone où ils sont situés. (Modifié par le Règlement N RCA ) Hauteur du bâtiment 81. La hauteur d un bâtiment en mètres d'une station-service ne peut excéder sept mètres (7m). Marges de recul 82. (Abrogé par le Règlement N RCA ) 83. (Abrogé par le Règlement N RCA ) 84. Les marquises doivent être à une distance minimale de quatre mètres (4 m) de toute ligne de terrain et de tout bâtiment. (Modifié par le Règlement N RCA ) 85. Les îlots de distribution avec ou sans kiosque doivent être à une distance minimale de six mètres (6m) de toute ligne de terrain et de tout bâtiment. (Modifié par le Règlement N RCA ) Construction complémentaire 86. Aucune construction complémentaire, à l'exception de la marquise, des îlots d'unités de distribution, d'un kiosque localisé sur l'îlot des unités de distribution et des enseignes, n'est autorisée. Entreposage extérieur 87. Aucun entreposage extérieur de véhicules ou de machinerie et aucun

8 CHAPITRE V-8 stationnement extérieur autre que pour véhicules automobiles n'est permis sauf pour les stations-service qui ont un service de dépanneuse, dans lequel cas les véhicules hors d'usage ou accidentés peuvent être remisés et entreposés dans la cour arrière ou dans une cour latérale pour une période n'excédant pas quinze (15) jours. Aménagement paysager 88. Sur tout côté de terrain contigu à une rue publique, on doit aménager sur le terrain une bande gazonnée d'au moins deux mètres (2m) sur toute la largeur du terrain à l'exclusion des accès. Cette bande doit être séparée de la partie carrossable par une bordure de pierre ou de béton d'au moins cent cinquante millimètres (150mm) de hauteur. Clôture, muret ou haie 89. Sur toutes les lignes latérales et arrière du terrain, on doit ériger une clôture ou un muret opaque à quatre-vingt pour cent (80%) minimum, d'une hauteur d'un mètre quatre-vingt (1,80m), à partir d'une distance de dix mètres (10m) de la ligne de rue. Cette clôture ou ce muret peut être remplacé par une haie dense de cèdres d'une hauteur minimum d'un mètre vingt (1,20m) lors de la plantation. SECTION VI NORMES APPLICABLES AUX CENTRES COMMERCIAUX Architecture et apparence extérieure des bâtiments principaux 90. Dans tout centre commercial, les bâtiments principaux doivent refléter une conception architecturale d'ensemble et avoir une apparence extérieure similaire soit par les matériaux de revêtement utilisés, les formes ou les couleurs employées. 91. Pour tout centre commercial d'une superficie locative de plancher excédant vingt mille mètres carrés (20 000m 2 ) les seuls matériaux de revêtement extérieur autorisés sont : 1 la maçonnerie, incluant la brique et le bloc de béton décoratif; 2 les panneaux architecturaux d'acier ou d'aluminium et les panneaux d'agrégats (béton, granex et matériaux semblable). Coefficient d occupation du sol Aménagement paysager Usages principaux et complémentaires 92. Le coefficient d occupation du sol applicable dans la zone peut être augmenté dans la même proportion que la proportion du nombre de cases de stationnement comprises dans un garage étagé ou souterrain par rapport au nombre total de cases requises par le présent règlement. 93. La portion de terrain située en bordure de toute rue publique sur une profondeur minimum de six mètres (6m) doit être gazonnée et ornementée d'arbres. Lorsqu'un stationnement étagé est construit sur le terrain occupé par le centre commercial, les aménagements paysagers devront permettre de soustraire à la vue, depuis la rue publique, les véhicules qui seront stationnés au niveau le plus près du niveau du sol autour du stationnement étagé. 94. Le terrain sur lequel est érigé le centre commercial peut comporter plusieurs usages principaux exercés dans des bâtiments principaux distincts lorsque la superficie du terrain du centre commercial est de dix mille mètres carrés (10 000m 2 ) ou plus. 95. Dans le cas de l'article 94, la distance entre deux (2) bâtiments principaux

9 CHAPITRE V-9 est de quinze mètres (15m) minimum. Les guérites et systèmes de contrôle du stationnement et les locaux pour le personnel chargé de l'entretien et de la sécurité des lieux sont autorisés comme bâtiment ou usage complémentaire. Usages temporaires prohibés 96. Les usages temporaires suivants sont prohibés : 1 exposition et étalage à l'extérieur de la marchandise; 2 marché public ou privé. Usages temporaires de courte durée 97. Les usages temporaires de courte durée suivants ne sont autorisés que pour une période maximale de quinze (15) jours, à l'exception des ventes d'arbres de Noël qui sont autorisés pour une période maximale de quarante-cinq (45) jours : 1 les lave-autos bénéfices; 2 les ventes bénéfice; 3 les cliniques de sang; 4 les ventes d'arbres de Noël; Interface avec une zone à dominance habitation Remisage des déchets 98. Tout terrain sur lequel est érigé un centre commercial adjacent à une zone résidentielle doit être séparé de cette zone au moyen d'un espace libre d'une largeur minimum de quatre mètres cinquante (4,50m), aménagé de façon à constituer un écran végétal. Cet écran végétal doit être constitué selon les dispositions prévues au chapitre XI concernant l'aménagement d'un tel écran. 99. Le remisage extérieur des déchets doit s'effectuer en conformité avec les autres règlements de la ville. (Modifié par le Règlement N ) SECTION VII ÉTABLISSEMENT DE CONSTRUCTIONS HORS-TOIT SUR DES HABITATIONS MULTIFAMILIALES Zones visées 100. Les zones visées par la présente section sont les zones H-700 à H-799: «Habitation de haute densité» et dans les zones où l'usage mixte du groupe «Commerce et services» et des usages du groupe «Habitation» peuvent être exercés dans le même bâtiment Dans les zones visées par la présente section, des constructions hors-toit servant à l'habitation peuvent être établies sur des habitations multifamiliales au de-là du nombre maximum étages permis dans la zone. Les conditions suivantes doivent cependant être respectées : 1 une telle construction hors-toit doit respecter les retraits suivants : a) le retrait avant est d'au moins quatre mètres et cinquante (4,5 m) du mur principal avant du bâtiment sur lequel elle est érigée; b) le retrait arrière est d'au moins deux mètres (2 m) du mur principal

10 CHAPITRE V-10 arrière du bâtiment sur lequel elle est érigée, les cages d'ascenseur et d escalier pouvant empiéter dans le retrait arrière; c) chaque retrait latéral est d'au moins deux mètres (2 m) du mur principal latéral du bâtiment sur lequel elle est érigée, les cages d'ascenseur et d escalier pouvant empiéter dans le retrait latéral; 2 la hauteur d'une telle construction hors-toit, mesurée à partir du toit du bâtiment sur lequel elle est érigée, ne doit pas excéder quatre mètres (4 m), sauf dans les zones H-756 et C-220 où la hauteur ne doit pas excéder sept mètres (7 m); 3 les structures pour l'équipement mécanique et les cages d'ascenseur ne doivent pas avoir plus d un mètre (1 m) de hauteur mesuré à partir du toit de la construction hors-toit et l'aire de plancher totale de ces constructions, y compris les cages d'ascenseur et d'escalier, ne doit pas excéder dix pour cent (10%) de la superficie du toit principal sur lequel elles sont érigées; 4 il doit y avoir sur le toit de l'habitation multifamiliale, un parapet, une clôture ou un mur d'au moins un mètre et un dixième (1,1 m) de hauteur entourant la construction hors-toit par mesure de sécurité. Le parapet, la clôture ou le mur doit être fixé solidement et être conçu et situé de façon à s'harmoniser avec le bâtiment sur lequel il est érigé; 5 des espaces de stationnement supplémentaires doivent être prévus pour chaque appartement-terrasse établi, conformément au chapitre XIII du présent règlement Nonobstant l article 101, pour des habitations multifamiliales faisant face au Parc Connaught (zones : C-208, H-715, H-716, H-717, H-719 et H-740) des constructions hors-toit servant à l'habitation peuvent être établies sur des habitations multifamiliales au de-là du nombre maximum étages permis dans la zone. Les conditions suivantes doivent cependant être respectées : 1 une telle construction hors-toit doit respecter les retraits suivants : a) le retrait avant est d'au moins six mètres (6 m) du mur principal avant du bâtiment sur lequel elle est érigée; b) le retrait arrière est d'au moins treize pour cent (13%) de la longueur du bâtiment mesuré entre les murs principaux avant et arrière; c) chaque retrait latéral est d'au moins treize pour cent (13%) de la largeur du bâtiment ou deux mètres (2 m), selon la plus grande de ces distances; 2 la superficie horizontale totale d'une telle construction hors-toit, mesurée à partir de la face externe des murs extérieurs et comprenant, sans limitation, les halls d'entrée, les cages d'ascenseur et d'escalier, les murs intérieurs et les cloisons, ne doit pas excéder cinquante pour cent (50%) de la superficie de plancher de l'étage se trouvant immédiatement en dessous de la construction hors-toit, mesurée de la même manière; 3 la hauteur d'une telle construction hors-toit, mesurée à partir du toit du bâtiment sur lequel elle est érigée, ne doit pas excéder quatre mètres

11 CHAPITRE V-11 (4 m); 4 les structures pour l'équipement mécanique et les cages d'ascenseur ne doivent pas avoir plus d un mètre (1 m) de hauteur mesurée à partir du toit de la construction hors-toit, et l'aire de plancher totale de ces constructions, y compris les cages d'ascenseur et d'escalier, ne doit pas excéder dix pour cent (10%) de la superficie du toit principal sur lequel elles sont érigées; 5 il doit y avoir sur le toit de l'habitation multifamiliale, un parapet, une clôture ou un mur d'au moins un mètre et un dixième (1,1 m) de hauteur autour de la construction hors-toit par mesure de sécurité. Le parapet, la clôture ou le mur doit être fixé solidement et être conçu et situé de façon à s'harmoniser avec le bâtiment sur lequel ils sont érigés; 6 des espaces de stationnement supplémentaires doivent être prévus pour chaque appartement-terrasse établi, conformément au chapitre XIII du présent règlement. (Modifié par le Règlement N )

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis.

3 l'emplacement des entrées et des sorties; 4 le système de drainage de surface; 5 le dessin et l'emplacement des clôtures, si requis. CHAPITRE XIII LE STATIONNEMENT HORS-RUE Domaine d'application et règle générale 182. Les normes contenues dans le présent chapitre s'appliquent à toutes les zones. (Modifié par le Règlement N 1310-2) 183.

Plus en détail

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES

ACCESSOIRES ET TEMPORAIRES AUTORISÉS DANS LES COURS ET LES MARGES TERMINOLOGIE (RÈGLEMENT 5001, ART.21) ABRI D AUTO PERMANENT (CAR-PORT) Construction accessoire reliée à un bâtiment principal formée d'un toit appuyé sur des piliers, dont un des côtés est mitoyen au bâtiment

Plus en détail

CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX

CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX CHAPITRE 6 L IMPLANTATION DES USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX SECTION I LE CHAMP D APPLICATION ET LES RÈGLES GÉNÉRALES [LAU art.113 ; 2e al. ; para. 5 ] 6.1 Champ d application À moins d indications spécifiques,

Plus en détail

6.2.1 USAGE HABITATION DANS LES BÂTIMENTS MIXTES

6.2.1 USAGE HABITATION DANS LES BÂTIMENTS MIXTES 6. NORMES D OCCUPATION DES BÂTIMENTS 6.1 CHANGEMENT D'USAGE Lorsqu'un bâtiment ou une partie de bâtiment change d'usage, le propriétaire, son représentant ou l'occupant doit obtenir un certificat d'occupation

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 20. Aire de stationnement hors-rue

Section zonage. La Présentation. Chapitre 20. Aire de stationnement hors-rue Chapitre 20 Aire de stationnement hors-rue Table des matières 20 AIRE DE STATIONNEMENT HORS-RUE...20-3 20.1 RÈGLES GÉNÉRALES...20-3 20.1.1 Certificat d'autorisation d'aménager un stationnement...20-3 20.1.2

Plus en détail

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante :

1. Le règlement de zonage 728 est modifié de la manière suivante : RÈGLEMENT GP-2010-35 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE 728, AFIN DE MODIFIER LES DATES D INSTALLATION ET DE RETRAIT DES CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS TEMPORAIRES, D ACCROÎTRE LA DISTANCE AUTORISÉE POUR UNE

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS 16-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS CONCERNANT LES BÂTIMENTS 16.1 BÂTIMENT PRINCIPAL 16.1.1 Superficie minimale 16.1.2

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

CHAPITRE 9. Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention

CHAPITRE 9. Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention CHAPITRE 9 Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention Page 129 CHAPITRE 9 DISPOSITIONS RELATIVES AUX AIRES DE STATIONNEMENT ET DE MANUTENTION SECTION 1 AIRES DE STATIONNEMENT Les

Plus en détail

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT

CHAPITRE 13 STATIONNEMENT CHAPITRE 13 STATIONNEMENT 13.1 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES 13.1.1 Permanence des aires de stationnement Les dispositions ayant trait au stationnement ont un caractère obligatoire et continu,

Plus en détail

14. ENTRÉES CHARRETIÈRES, STATIONNEMENTS ET AIRES DE CHARGEMENT

14. ENTRÉES CHARRETIÈRES, STATIONNEMENTS ET AIRES DE CHARGEMENT 14. ENTRÉES CHARRETIÈRES, STATIONNEMENTS ET AIRES DE CHARGEMENT 14.1 ENTRÉES CHARRETIÈRES 14.1.1 AMÉNAGEMENT DES ENTRÉES CHARRETIÈRES Tout propriétaire doit aménager des entrées charretières pour faciliter

Plus en détail

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES

CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES CHAPITRE 4 LES CONSTRUCTIONS PRINCIPALES 4.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS ET D USAGES EXERCÉS DANS UN BÂTIMENT PRINCIPAL Sous réserve des dispositions particulières et à l exception des projets intégrés, des complexes

Plus en détail

CHAPITRE 9. Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention

CHAPITRE 9. Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention CHAPITRE 9 Dispositions relatives aux aires de stationnement et de manutention CHAPITRE 9 DISPOSITIONS RELATIVES AUX AIRES DE STATIONNEMENT ET DE MANUTENTION SECTION 1 AIRES DE STATIONNEMENT Les exigences

Plus en détail

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ CHAPITRE 11 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ 11.1 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT 11.1.1 Dispositions générales Les exigences relatives au stationnement hors rue s appliquent

Plus en détail

LES USAGES COMPLÉMENTAIRES À UN USAGE RÉSIDENTIEL

LES USAGES COMPLÉMENTAIRES À UN USAGE RÉSIDENTIEL ARTICLE 360 DISPOSITIONS RELATIVES AUX RÉSERVOIRS ET BONBONNES, BOUTEILLES OU ÉQUIPEMENTS DE DISTRIBUTION DE GAZ Les réservoirs et bonbonnes, bouteilles ou équipements de distribution de gaz doivent respecter

Plus en détail

Aucun bâtiment accessoire isolé du bâtiment principal ne peut servir à des fins d'habitation.

Aucun bâtiment accessoire isolé du bâtiment principal ne peut servir à des fins d'habitation. 9. BÂTIMENTS ACCESSOIRES 9.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Aucun bâtiment ou construction accessoire ne pourra être implanté sur un lot ou terrain à moins qu'il n'existe un bâtiment principal sur ledit lot ou

Plus en détail

Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto

Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto Chapitre 23 Station-service, poste d essence et lave-auto Table des matières 23 STATION-SERVICE, POSTE D ESSENCE ET LAVE-AUTO... 23-3 23.1 CHAMPS D APPLICATION... 23-3 23.2 NORMES D'IMPLANTATION... 23-3

Plus en détail

PDF Created with deskpdf PDF Writer - Trial :: http://www.docudesk.com

PDF Created with deskpdf PDF Writer - Trial :: http://www.docudesk.com 6.12 Normes de stationnement (L.A.U., art. 113, 10 e ) 6.12.1 Règles générales Dans tous les cas, on doit avoir un nombre minimal de cases de stationnement hors *rue pour répondre aux besoins de ou des

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations

CHAPITRE 5 Dispositions applicables aux usages habitations VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 5 Ville de Saguenay Table des matières Dispositions applicalbles aux usages habitations TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES HABITATIONS... 5-1 SECTION

Plus en détail

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu

Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Plania Municipalité de Saint-Marc-sur- Richelieu Chapitre 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones P031607 303-P031607-0932-000-UM-0023-0A Municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu 102

Plus en détail

REFONTE DES RÈGLEMENTS D URBANISME DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D HOWARD

REFONTE DES RÈGLEMENTS D URBANISME DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D HOWARD REFONTE DES RÈGLEMENTS D URBANISME DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINT-ADOLPHE-D HOWARD Règlement de zonage numéro 634 Chapitre 4 Avis de motion : 20 avril 2007 Date d adoption : 15 juin 2007 Avis public : 31

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 19 DISPOSITIONS CONCERNANT LE STATIONNEMENT HORS-RUE

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 19 DISPOSITIONS CONCERNANT LE STATIONNEMENT HORS-RUE TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 19 DISPOSITIONS CONCERNANT LE STATIONNEMENT HORS-RUE 19-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 19 DISPOSITIONS CONCERNANT LE STATIONNEMENT HORS-RUE 19.1 RÈGLES GÉNÉRALES 19.1.1 Permis

Plus en détail

CONSIDÉRANT les articles 110.4, 113, 115 et 145.15 et suivants de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19.

CONSIDÉRANT les articles 110.4, 113, 115 et 145.15 et suivants de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19. VERSION PRÉLIMINAIRE RÈGLEMENT DE CONCORDANCE NUMÉRO 790 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 727 ET LE RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 728 ET LE RÈGLEMENT DE PIIA 775 DE LA CONSIDÉRANT les articles

Plus en détail

Table des matières. 9.1 champ d application

Table des matières. 9.1 champ d application Stationnement hors-rue et aires de chargement Table des matières 9.1 champ d application 9.2 règles générales 9.2.1 obligation de prévoir des cases de stationnement hors-rue 9.2.2 agrandissement, changement

Plus en détail

RÈGLEMENT GP-2014-81 MODIFIANT CERTAINES DISPOSITIONS DU RÈGLEMENT DE ZONAGE 728 LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

RÈGLEMENT GP-2014-81 MODIFIANT CERTAINES DISPOSITIONS DU RÈGLEMENT DE ZONAGE 728 LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT : RÈGLEMENT GP-2014-81 MODIFIANT CERTAINES DISPOSITIONS DU RÈGLEMENT DE ZONAGE 728 LE CONSEIL D ARRONDISSEMENT DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le Règlement de zonage 728 est modifié par : 1 o l ajout au chapitre

Plus en détail

1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par : «7.2 SITES PATRIMONIAUX CITÉS

1. Le Règlement 01-4501 sur le zonage est modifié par : «7.2 SITES PATRIMONIAUX CITÉS RÈGLEMENT VL-2014-576 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE, AFIN DE MODIFIER LES NORMES RELATIVES AUX SITES PATRIMONIAUX CITÉS (DISTRICTS DE SAINT-CHARLES ET DE FATIMA- DU PARCOURS-DU-CERF) LE

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/5 Art. 7 Secteurs de faible densité

Plus en détail

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture

CHAPITRE 12 Dispositions applicables à l architecture VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 12 Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 12 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 12 DISPOSITIONS APPLICABLES À L ARCHITECTURE... 12-1 SECTION 1 ARCHITECTURE D UNE CONSTRUCTION...

Plus en détail

CHAPITRE 13. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones.

CHAPITRE 13. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones. CHAPITRE 13 LE STATIONNEMENT HORS-RUE 109. Domaine d application Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toutes les zones. Les normes contenues dans ce chapitre s appliquent à toute nouvelle

Plus en détail

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois

Section zonage. La Présentation. Chapitre 27. Dispositions relatives au noyau villageois Chapitre 27 Dispositions relatives au noyau villageois Table des matières 27 DISPOSITIONS RELATIVES AU NOYAU VILLAGEOIS...27-3 27.1 CHAMPS D APPLICATION...27-3 27.2 USAGES ET ÉQUIPEMENTS PERMIS DANS LA

Plus en détail

PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT

PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT PROVINCE DE QUEBEC M.R.C. DE L'ISLET MUNICIPALITE DE SAINT-AUBERT REGLEMENT # 343-2001 RÈGLEMENT MODIFIANT LE REGLEMENT # 223-90 ET SES AMENDEMENTS AFIN DE CRÉER LES ZONES 1 Rd ET 5 P ATTENDU QUE la municipalité

Plus en détail

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal

Section zonage Chapitre 13 Bâtiment principal Chapitre 13 Bâtiment principal Table des matières 13 BÂTIMENT PRINCIPAL... 13-3 13.1 NOMBRE DE BÂTIMENTS PRINCIPAUX PAR TERRAIN... 13-3 13.1.1 Cas particuliers... 13-3 13.2 DIMENSIONS DU BÂTIMENT PRINCIPAL...

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 101-2001 AFIN DE MODIFIER LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX BÂTIMENTS COMPLÉMENTAIRES

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 101-2001 AFIN DE MODIFIER LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX BÂTIMENTS COMPLÉMENTAIRES RÈGLEMENT NUMÉRO : 2007-05 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 101-2001 AFIN DE MODIFIER LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX BÂTIMENTS COMPLÉMENTAIRES le conseil de la Municipalité de Chartierville

Plus en détail

Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires

Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires Chapitre 15 Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 15 USAGES, CONSTRUCTIONS ET ÉQUIPEMENTS TEMPORAIRES... 15-3 15.1 GÉNÉRALITÉ... 15-3 15.2 ABRI D'AUTO TEMPORAIRE (ABRI D'HIVER)...

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural.

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES. Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 6.- Secteurs d'habitat à caractère rural. a) Les secteurs d'habitat à caractère rural sont destinés à recevoir des habitations, des petites et moyennes entreprises

Plus en détail

8.3 entreposage saisonnier de véhicules récréatifs

8.3 entreposage saisonnier de véhicules récréatifs Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 8.1 abri d auto temporaire 8.2 autres abris temporaires 8.3 entreposage saisonnier de véhicules récréatifs 8.4 événement sportif ou récréatif

Plus en détail

Règlement de zonage no 90-58

Règlement de zonage no 90-58 Règlement de zonage no 90-58 Chapitre 12 DISPOSITIONS PARTICULIÈRES AUX ZONES INDUSTRIELLES 12.1 Normes environnementales a) Toute demande de nouvelle installation ou d'agrandissement ou de transformation

Plus en détail

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES

CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES CHAPITRE 2: CARACTERISTIQUES DES ZONES Article 7.- Secteur de faible densité. a) Les secteurs d'habitation de faible densité comprennent les parties du territoire communal réservées aux maisons d'habitation

Plus en détail

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé

Les plaines LeBreton Lignes directrices pour l aménagement par le secteur privé Réaménagement des Plaines LeBreton Tableau sommaire de l aménagement (premier lotissement) Fiche d analyse de l aménagement NOTE: LE TABLEAU QUI SUIT PRÉSENTE LES RÉSULTATS DE LA DÉMONSTRATION DE LA CAPACITÉ

Plus en détail

La nouvelle réglementation d urbanisme

La nouvelle réglementation d urbanisme Un milieu de vie à échelle humaine La nouvelle réglementation d urbanisme une destination à la hauteur de son patrimoine historique et naturel. MISE EN CONTEXTE Objectifs de la démarche : Assurer la conformité

Plus en détail

Projet de règlement Article 89 de la Charte de la ville de Montréal. Développement du site Contrecoeur

Projet de règlement Article 89 de la Charte de la ville de Montréal. Développement du site Contrecoeur Projet de règlement Article 89 de la Charte de la ville de Montréal Développement du site Contrecoeur Localisation du projet Anjou Montréal-Est Carrière Lafarge Robitaille 380 000 m² Sherbrooke Contrecoeur

Plus en détail

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133

Règlement Glossaire GLOSSAIRE. Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 GLOSSAIRE Plan Local d Urbanisme approuvé le 19 novembre 2012 133 Abri de jardin Accès Alignement Alignement spécifique Annexe Attique Baie Bardage Bateau d'accès Chien assis Coefficient d occupation du

Plus en détail

Règlement de zonage URB-Z2009 Chapitre 3 Zone du groupe Habitation (H)

Règlement de zonage URB-Z2009 Chapitre 3 Zone du groupe Habitation (H) TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 3 ZONE DU GROUPE HABITATION (H)... 1 SECTION 1 BÂTIMENT ET USAGE PRINCIPAL... 1 ARTICLE 48 NOMBRE DE BÂTIMENT PRINCIPAL... 1 ARTICLE 49 NÉCESSITÉ D UN BÂTIMENT PRINCIPAL...

Plus en détail

Règlement de zonage no 90-58 Chapitre 11

Règlement de zonage no 90-58 Chapitre 11 Règlement de zonage no 90-58 Chapitre 11 DISPOSITIONS PARTICULIÈRES AUX ZONES COMMERCIALES C 11.1 Implantation du bâtiment principal Pour chacune des zones, les marges avant, latérales et arrière minimales

Plus en détail

SECTION 2 BÂTIMENTS ACCESSOIRES

SECTION 2 BÂTIMENTS ACCESSOIRES SECTION 2 BÂTIMENTS ACCESSOIRES Il doit y avoir un bâtiment principal sur le lot pour pouvoir implanter un bâtiment accessoire, sauf s'il s'agit d'un usage agricole (art. 22), d'un usage public et communautaire

Plus en détail

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions

Chapitre 8 Normes relatives aux constructions CHAPITRE 8 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES TEMPORAIRES 8.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Les constructions et usages temporaires sont des constructions et usages autorisés pour une période de

Plus en détail

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 9.1 abris d auto temporaire 9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs 9.3 événement sportif ou récréatif 9.4

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL 20-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 20 DISPOSITIONS CONCERNANT LE CONTRÔLE ARCHITECTURAL 20.1 PAREMENT EXTÉRIEUR DES BÂTIMENTS

Plus en détail

Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial

Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial Section 5 - PIIA relatif à un territoire d intérêt patrimonial Domaine d application Les objectifs et les critères de la présente section s appliquent dans le territoire* délimité sur le plan de l annexe

Plus en détail

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4);

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS RÉSIDENTIELLES ET COMMERCIALES DES BÂTIMENTS PORTANT LES NUMÉROS 6650 ET 6666, RUE SAINT-URBAIN (LOTS

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 ANNEXE I ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NO : 1706 "ANNEXE I" ANNEXE XXV DU RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-HYACINTHE RÈGLEMENT NUMÉRO 1061 "ANNEXE XXV" Zone visée:

Plus en détail

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS

NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS CHAPITRE 10 NORMES RELATIVES AUX CONSTRUCTIONS ET AUX USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS ET AUX EMPIÈTEMENTS PERMIS 10.1 CONSTRUCTIONS ET USAGES AUTORISÉS DANS LES COURS 10.1.1 Cour avant À la condition de

Plus en détail

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite)

TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 197 TABLEAU 6.2 : Paramètre B (suite) 198 TABLEAU 6.3 : Paramètre B (suite) 199 TABLEAU 6.4 : Paramètre B (suite) 200 TABLEAU 6.5 : Paramètre B (suite) 201 240. PARAMÈTRE C : CHARGE D ODEUR Le paramètre

Plus en détail

Exceptions urbaines 1 101-1 200 (article 239)

Exceptions urbaines 1 101-1 200 (article 239) Exceptions urbaines 1 101-1 200 (article 239) I 1101 R4O[1101] R5O[1101] I - retrait minimal des places de stationnement depuis la ligne de lot jxtant la rue Charlevoix : 3 m - les places de stationnement

Plus en détail

15.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES

15.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 15. AFFICHAGE 15.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES A l'exception des enseignes et affiches autorisées aux articles 15.5, 15.6.1 et 15.6.2 du présent règlement, seules les enseignes identifiant un bâtiment ou un

Plus en détail

Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à

Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à 2. Les zones urbaines multifonctionnelles Article 1. Occupations et utilisations du sol interdites Article 2. Occupations et utilisations du sol soumises à conditions particulières Zone UP Secteurs : UPm,

Plus en détail

Section II Utilités publiques...4 473. Domaine d application...4 474. Normes applicables aux bâtiments...4 475. Autres normes applicables...

Section II Utilités publiques...4 473. Domaine d application...4 474. Normes applicables aux bâtiments...4 475. Autres normes applicables... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE XII BÂTIMENT TEMPORAIRE, BUREAU DE VENTE SUR LES CHANTIERS DE CONSTRUCTION ET TERRAINS OCCUPÉS À DES FINS D UTILITÉ PUBLIQUE Section I Bâtiment temporaire de chantier et bureau

Plus en détail

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES.

CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. CHAPITRE UH ZONE RESIDENTIELLE PRINCIPALEMENT RESERVEE AUX HABITATIONS INDIVIDUELLES. Elle comprend le secteur UHa qui bénéficie de dispositions particulières à l article 10. SECTION 1 NATURE DE L OCCUPATION

Plus en détail

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses

Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Commune de Käerjeng Localités de Clemency Fingig Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses Texte coordonné, approuvé en septembre 2013 Extraits 1/6 Art. 6 Secteurs d habitat à

Plus en détail

CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones

CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones VILLE DE SAGUENAY CHAPITRE 11 Dispositions particulières applicables à certaines zones Ville de Saguenay Table des matières - Chapitre 11 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 11 DISPOSITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES

Plus en détail

Les règlements municipaux. Urbanisme

Les règlements municipaux. Urbanisme Les règlements municipaux Urbanisme Permis de construction Sur l ensemble du territoire de la Ville, tout projet d installation, de construction, de transformation, d agrandissement, d ajout de bâtiments

Plus en détail

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES

CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES CHAPITRE 11 USAGES ET CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES 11.1 CONSTRUCTIONS TEMPORAIRES AUTORISÉES Sont considérés comme des constructions temporaires, les constructions pouvant être démantelées à la cessation

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 1570 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT D HARMONISATION SUR L URBANISME RELATIVEMENT AUX PERMIS ET CERTIFICATS Avis de motion donné le 18 janvier 2010 Adopté le 1 er février

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 601-2011-15 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 601, TEL QU AMENDÉ, AFIN DE REVOIR CERTAINES DIPOSITIONS

RÈGLEMENT NUMÉRO 601-2011-15 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 601, TEL QU AMENDÉ, AFIN DE REVOIR CERTAINES DIPOSITIONS CANADA PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SAINT-COLOMBAN L AN DEUX MILLE ONZE RÈGLEMENT NUMÉRO 601-2011-15 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 601, TEL QU AMENDÉ, AFIN DE REVOIR CERTAINES DIPOSITIONS IL EST

Plus en détail

TITRE VI DEFINITIONS

TITRE VI DEFINITIONS TITRE VI DEFINITIONS 1 ALIGNEMENT L'alignement est la délimitation de l'emprise des voies publiques au droit des terrains riverains. Lorsqu'il n'est pas prévu d'élargissement de la voie, c'est «l'alignement

Plus en détail

Ville de Marieville Chapitre 5 TABLE DES MATIÈRES

Ville de Marieville Chapitre 5 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 5-1 SECTION 1 BÂTIMENT PRINCIPAL ET USAGE PRINCIPAL... 5-1 ARTICLE 113 GÉNÉRALITÉS... 5-1 ARTICLE 114 DISPOSITIONS RELATIVES

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

L O T I S S E M E N T "A M B R I L L"

L O T I S S E M E N T A M B R I L L Service Technique 15, rue de Mamer L 8280 KEHLEN Tél. : 30 91 91-505 Fax : 30 91 91-500 L O T I S S E M E N T "A M B R I L L" Commune et section A - de Kehlen P a r t i e é c r i t e TABLE DES MATIERES

Plus en détail

«7.53 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DE MAISON DE VÉTÉRANS

«7.53 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES DE MAISON DE VÉTÉRANS RÈGLEMENT VL-2015-605 MODIFIANT LE RÈGLEMENT 01-4501 SUR LE ZONAGE, AFIN D AJOUTER DES NORMES PARTICULIÈRES POUR LES MAISONS DE VÉTÉRANS, D ASSUJETTIR LA ZONE H22-233 À CES NOUVELLES NORMES ET D ABROGER

Plus en détail

GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE VILLE DE MIRABEL ANNEXE A

GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE VILLE DE MIRABEL ANNEXE A GUIDE ARCHITECTURAL PROJET D ENSEMBLE RESIDENTIEL RUES LEMIRE ET LABELLE DE MIRABEL ANNEXE A 31 MAI 2013 GUIDE ARCHITECTURAL ANNEXE A NO. RÈGLEMENTS 1 2 3 Dans cette zone sont autorisés les bâtiments résidentiels

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT PRINCIPAL AVEC MODIFICATION DE LA SUPERFICIE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT PRINCIPAL AVEC MODIFICATION DE LA SUPERFICIE FORMULAIRE DE DEMANDE DE PERMIS POUR LA RÉNOVATION D UN BÂTIMENT PRINCIPAL AVEC MODIFICATION DE LA SUPERFICIE Coordonnées du propriétaire Nom et prénom du propriétaire (incluant les copropriétaires) :

Plus en détail

La zone correspond à la partie centrale du Carré.

La zone correspond à la partie centrale du Carré. La zone correspond à la partie centrale du Carré. Il s agit d une zone en cours d urbanisation, destinée à recevoir des équipements publics ou privés, des activités tertiaires ou de bureaux ainsi que des

Plus en détail

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres

Table des matières. 13.1 champ d application. 13.2 aménagement des espaces libres Aménagement de terrain Table des matières 13.1 champ d application 13.2 aménagement des espaces libres 13.3 clôtures, haies et murets 13.3.1 matériaux permis 13.3.2 matériaux prohibés 13.3.3 implantation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 6

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 6 Règlement TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 6 CHAPITRE 6 DISPOSITIONS APPLICABLES AUX USAGES COMMERCIAUX... 195 SECTION 1 APPLICATION DES MARGES... 195 384. Dispositions générales relatives à l application des

Plus en détail

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 14 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ENSEIGNES

TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 14 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ENSEIGNES TITRE IV ZONAGE CHAPITRE 14 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ENSEIGNES 14-1 TABLE DES MATIÈRES ZONAGE CHAPITRE 14 - DISPOSITIONS CONCERNANT LES ENSEIGNES 14.1 NÉCESSITÉ DU CERTIFICAT 14.1.1 Exceptions 14.2

Plus en détail

Plan d'aménagement général

Plan d'aménagement général Ville de Dudelange Plan d'aménagement général Partie écrite Règlement sur les bâtisses mars 2004 PAGDUD_version définitive + modif-part_mars 2003 Sommaire Titre I - Les zones 3 1. La division du territoire

Plus en détail

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence.

Définitions. Dans le cas d un terrain situé à l angle de voies, la bande de constructibilité s applique uniquement à la voie de référence. Définitions ATTIQUE Etage supérieur d un édifice construit en retrait. Il peut s agir du ou des deux derniers niveaux droits placés au sommet d une construction. L attique ne constitue pas, au sens du

Plus en détail

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD C est une zone à usage dominant d'habitat, peu dense et comportant des constructions en ordre discontinu dans un cadre verdoyant. I - NATURE DE L'OCCUPATION

Plus en détail

RÈGLEMENT DE ZONAGE Règlement numéro 222-2008

RÈGLEMENT DE ZONAGE Règlement numéro 222-2008 RÈGLEMENT DE ZONAGE Règlement numéro 222-2008 PROVINCE DE QUÉBEC RÈGLEMENT NUMÉRO 222-2008 VILLE DE SAINT-SAUVEUR RÈGLEMENT DE ZONAGE AVIS DE MOTION : 14 octobre 2008 ADOPTION : 20 octobre 2008 Modifications

Plus en détail

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C.

CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CHAPITRE II DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE CENTRALE U.C. CARACTERE DE LA ZONE U.C La zone U.C est une zone urbaine de l agglomération où le développement des activités centrales (commerces, bureaux,

Plus en détail

11. CONSTRUCTIONS ET USAGES TEMPORAIRES

11. CONSTRUCTIONS ET USAGES TEMPORAIRES 11. CONSTRUCTIONS ET USAGES TEMPORAIRES 11.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Les constructions et usages temporaires sont autorisés pour une période de temps limitée. Les constructions doivent conserver en tout

Plus en détail

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation

Département de LA MAYENNE. Commune de LAVAL. «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT. urbane. Aménagement urbain - Conception Réalisation PA10 Département de LA MAYENNE Commune de LAVAL «Le Hameau de Vaufleury» - 43 lots - REGLEMENT Dossier 252L Dressé le 15/01/2010 Modifié le urbane Aménagement urbain - Conception Réalisation 72 Boulevard

Plus en détail

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE

PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE Commune de CONTERN PLAN D AMÉNAGEMENT PARTICULIER PARTIE ECRITE 1. PROJET DE MODIFICATION relative au PAP Quartier existant «HAB-1» 03/03/2015 28A rue Jean-Pierre Brasseur, L-1258 Luxembourg, tel. 25 34

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 5-77 SECTION 1 BÂTIMENT PRINCIPAL ET USAGE PRINCIPAL... 5-77

DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 5-77 SECTION 1 BÂTIMENT PRINCIPAL ET USAGE PRINCIPAL... 5-77 CHAPITRE 5 DISPOSITIONS APPLICABLES À TOUTES LES ZONES... 5-77 SECTION 1 BÂTIMENT PRINCIPAL ET USAGE PRINCIPAL... 5-77 ARTICLE 123 GÉNÉRALITÉS... 5-77 ARTICLE 124 ARTICLE 125 ARTICLE 126 DISPOSITIONS RELATIVES

Plus en détail

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 Espace commercial au rez de chaussée Pignon sur rue Stationnements intérieurs exclusifs Positionnement stratégique, à proximité

Plus en détail

Amendements au règlement

Amendements au règlement AVIS DE MOTION : 15 octobre 2002 ADOPTION : 15 avril 2003 ENTRÉE EN VIGUEUR : 11 juillet 2003 Numéro de règlement Amendements au règlement Entrée en vigueur 8-i TABLES DES MATIÈRES CHAPITRE 8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Constructions et agrandissements résidentiels

Constructions et agrandissements résidentiels Constructions et agrandissements résidentiels Service de l Urbanisme Extrait de la réglementation d urbanisme Village de Val-David / www.valdavid.com 2579, rue de l Église, Val-David Qc J0T 2N0 T. 819.324.5678

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 141-2004

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 141-2004 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE RIMOUSKI RÈGLEMENT 141-2004 RÈGLEMENT RELATIF AUX BÂTIMENTS SECONDAIRES EN USAGE COMPLÉMENTAIRE À L'HABITATION SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE RIMOUSKI CONSIDÉRANT que les

Plus en détail

Règlement de zonage. Numéro 590-2007

Règlement de zonage. Numéro 590-2007 Règlement de zonage Numéro 590-2007 Mises à jour : 602-2008; 605-2008; 611-2009; 615-2009; 617-2009; 620-2009; 621-2009; 622-2009; 629-2010; 630-2010; 635-2010; 639-2010; 656-2011; 658-2011; 659-2011;

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE

ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE Association québécoise d urbanisme Le 27 octobre 2012 ÉTUDE DE CAS VILLE DE MONT-SAINT-HILAIRE Plan de la présentation 1. Le Village de la gare - Contexte de développement - Contrôle architectural - Entente-promoteur

Plus en détail

Chapitre 22 Entreposage extérieur

Chapitre 22 Entreposage extérieur Chapitre 22 Entreposage extérieur Table des matières 22 ENTREPOSAGE EXTÉRIEUR... 22-3 22.1 CHAMPS D APPLICATION... 22-3 22.2 REBUTS ET VÉHICULES... 22-3 22.3 ÉTABLISSEMENTS COMMERCIAUX ET INDUSTRIELS...

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489

MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 MUNICIPALITÉ DE L'ASCENSION 59, rue de l'hôtel-de-ville L'Ascension (Québec) J0T 1W0 Tél.: (819) 275-3027 Téléc.: (819) 275-3489 Préalables pour les demandes de permis de construction ou d agrandissement,

Plus en détail

PROSPECTUS - LOCATION

PROSPECTUS - LOCATION PROSPECTUS - LOCATION 405-411, Boul.St-Germain, Rimouski Jacques Coté Courtier immobilier agréé Courtage immobilier commercial Cell: 418-750-2848 Site web: www.gothaimmobilier.com Courriel: affaires@gothaimmobilier.com

Plus en détail

RÈGLEMENT N 187. Amendant le règlement de zonage n 145 de la Municipalité de Chesterville

RÈGLEMENT N 187. Amendant le règlement de zonage n 145 de la Municipalité de Chesterville PROVINCE DE QUÉBEC MRC D'ARTHABASKA MUNICIPALITÉ DE CHESTERVILLE RÈGLEMENT N 187 Amendant le règlement de zonage n 145 de la Municipalité de Chesterville À une séance ordinaire du conseil de la Municipalité

Plus en détail

3 o Les enseignes placées à l intérieur d un bâtiment et non visibles de l extérieur;

3 o Les enseignes placées à l intérieur d un bâtiment et non visibles de l extérieur; CHAPITRE 12 NORMES RELATIVES AUX ENSEIGNES 12.1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES 12.1.1 Portée de la réglementation Les normes édictées au présent chapitre régissent les enseignes qui seront érigées suite à l entrée

Plus en détail

Art. 5 LA ZONE DU CENTRE L article 5 est modifié comme suit :

Art. 5 LA ZONE DU CENTRE L article 5 est modifié comme suit : MODIFICATION PONCTUELLE DE LA PARTIE ECRITE DU PAG DE LA COMMUNE DE BERTRANGE CONCERNANT LE PROJET PRM (Parkraummanagement) Approbation ministérielle du 13.08.2012 La modification ponctuelle s applique

Plus en détail

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie Service de l urbanisme 5 avril 2006 1 GUIDE SUR LA QUALITÉ ARCHITECTURALE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...2 PRINCIPE 1 Privilégier les matériaux de revêtement extérieur en maçonnerie

Plus en détail

TABLEAU II : NORMES D'IMPLANTATION DES BÂTIMENTS PRINCIPAUX, PAR SECTEUR DE ZONE

TABLEAU II : NORMES D'IMPLANTATION DES BÂTIMENTS PRINCIPAUX, PAR SECTEUR DE ZONE TABLEAU I : USAGES ET BÂTIMENTS PRINCIPAUX PERMIS, PAR ZONE USAGES ET BÂTIMENTS PERMIS / ZONE AFl AFn AFo AFp AFq AFr 244 245 246 247 248 249 1. Habitation 111. Habitation unifamiliale isolée note 1 112.

Plus en détail

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante

Emprise au sol en élévation et sous-sol : Voir le mode de calcul à la page suivante Bâtiment annexe : Est considéré comme bâtiment annexe, une construction, accolée ou non à la construction principale, non affectée à l habitation, ou aux activités économiques mais à un usage annexe à

Plus en détail

Alignements et Accès emplacements de stationnement

Alignements et Accès emplacements de stationnement . Aménagement d emplacements de stationnement ou de carports dans l espace du recul antérieur ou dans les espaces du recul latéral, avec accès directs à la voirie de l Etat.1..1.1..1.2..1.2.1..1.2.2..1.3..1.4..1.5..1.6..1.7..2.

Plus en détail