G u i d e du m a r r a i n a g e

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "G u i d e du m a r r a i n a g e"

Transcription

1 LA COURTE ÉCHELLE G u i d e du m a r r a i n a g e U UN NE EA AV VE EN NT TU UR RE ED DE EC CŒ ŒU UR RE ET T D DE ES SO OL LIID DA AR RIIT TE EE EN NT TR RE E F FE EM MM ME ES S

2 LaCourteEchelleestunprojetsolidaire,quiaétélancéparl associationarborusle5mai2004, aucerclerépublicain,enprésencedesimoneveil. Il s agit d un dispositif de marrainage qui a pour ambition d initier un mouvement général de solidarité,entredesfemmesayantdespostesàresponsabilitésenentreprises,lesmarraines,et desjeunesfemmesdiplômées,lesfilleules,rencontrantdesdifficultéspouraccéderaumonde dutravail. LaCourteEchelles estinspiréed unerencontreentredeuxfemmesmembresd Arborus:Nadia Yahiaoui, Secrétaire Générale de l association et Cristina Lunghi, sa fondatrice. Elle a été proposéeetbaptiséeparnadiayahiaoui. Ce projet rencontre depuis son lancement beaucoup de succès. Au fil des années, plusieurs associations, notamment «Ni putes, Ni soumises», «Cœur de Femmes» et l Afip, se sont associéesauprojet. Arborusaréaliséceguidedumarrainageafinqu ilconstitueunoutilderéférencepourtousles acteurs économiques et sociaux et toutes les personnes qui souhaitent mettre en œuvre ou rejoindreunréseaudemarrainage.ilestassociéàunfilmdetémoignagesdesmarrainesetdes filleules qui ont participé au projet, disponible sur le site Internet d Arborus ( Ceguidemetenévidencelesmodalitésdemiseenœuvreetlesrèglesdefonctionnementdu marrainagedudispositifdelacourteechelle. IlaétéréaliséparArborusaveclesoutiendel ACSE,l AgencenationalepourlaCohésionSociale etl Egalitédeschances. Depuis1995,Arborustravaillepourlapromotiondesfemmesdanslaprisededécision. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 2

3 Sommaire Définitionsetobjectifsdumarrainage Définitions Objectifs Lesactricesdumarrainage Lesmarraines Lesfilleules Desengagementsréciproques Modalitésdemiseenœuvredumarrainage Êtremarraineoufilleuledanslecaded unpartenariatavecuneassociationd insertion Êtremarraineoufilleuletoutsimplement! Organisationdesrencontresetdeséchanges Pilotageetsuividuprojet LaCourteEchelle,unprojetpérenne Unaccompagnementaudéveloppementpersonnel Unaccompagnementconvivialetgénéreux Uneaventuredecœur Uneactionsolidairepérenne AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 3

4 Définitionsetobjectifsdumarrainage Définition La Courte Echelle est un dispositif qui s adresse aux femmes et qui établit une relation privilégiéeentreunemarraineetunefilleule. Il s agit d une démarche individuelle et volontaire, fondée sur la notion de solidarité et de bienveillance qui met en relation des femmes cadres en entreprises (les marraines) et des jeunesfemmes,diplômées(lesfilleules),afindelesaccompagnerdansleurrecherched emploi etfaciliterleurintégrationenentreprise. Cetaccompagnementsolidaireestbénévole. Objectifs Intégrerdurablementlafilleuledansl emploi En permettant le décryptage des codes de l entreprise et des attentes des employeurs,notammentparlesprofilstrèsqualifiés Enfaisantbénéficierlafilleuledesréseauxprofessionnelset/oupersonnelsdela marraine En aidant la filleule dans ses recherches d emploi (en tenant compte de ses aspirationsprofessionnellesetpersonnelles Enapportantàlafilleuleunsoutienmoraletenrenforçantl estimedesoi Enaidantlafilleuleàvalorisersescompétencesetsonpotentiel Promouvoirl égalitédeschances En favorisant le repérage et la prévention des comportements discriminatoires dontlafilleulepeutêtrel objet Enagissantsurlesmentalitésetlesreprésentationsnégatives Favoriserledialogueinter cultureletlasolidaritéinter générationnelle Enpermettantlarencontreetleséchangesentredespersonnesd originesetde culturesdifférentes Encréantdenouvellessolidaritésintergénérationnellesetsociales AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 4

5 Lesactricesdumarrainage Lesmarraines Les marraines de la Courte Echelle sont des femmes qui possèdent de solides expériences du mondedel entreprise.ellesonttouteslestatutdecadreoudecadresupérieuretexercentdes fonctions à responsabilités dans des domaines et secteurs variés. Ces femmes sont dotées de qualitésrelationnellesetdecommunicationnotammentl ouvertured esprit,lacompréhension, latolérance.ellesontdesaptitudesàstimulerlaréflexion. Ellessouhaitent: Accompagnerleurfilleuleentoutebienveillance. Cerneretanalyserlesdifficultésrencontréesparleurfilleuleafindemieuxl aiderà bâtirunedémarchederecherched emploiadaptéeàsesaptitudesetaspirations. Apporteràleurfilleuleunevéritableécouteetleurconseillerentenantcomptede sesaspirationsprofessionnellesetpersonnelles. Partageravecleurfilleulelesfruitsdeleursexpériencesprofessionnellesetdeleur vécu. Permettreàleurfilleuled intégrerlescodesdumondedutravail. Lesfilleules LesfilleulesdelaCourteéchellesontdesjeunesfemmes,diplômées,enrecherched emploi,et confrontées à des risques de discrimination en raison de leur sexe, origine, couleur de peau et/oulieuxd habitations. Ellessont,toutes,titulairesdeformationssupérieures,Bac+3aumoins,maisnebénéficientpas d expériences significatives en entreprise. Animées d une réelle volonté d insertion professionnelle, elles attendent, de la relation de marrainage, un véritable soutien et un aiguillage. Elles souhaitent également bénéficier de conseils qui leur permettront de se démarquer des autres demandeurs d emploi et augmenter ainsi leurs chances d intégrer durablementlemondedutravail. Desengagementsréciproques EnintégrantlaCourteéchelle,lesmarrainesetlesfilleuless engagentà: - Mobiliserleursressourcesetréseauxrespectifs. - Respecterleursexpériencesetidentitésmutuelles. - Êtresolidairel unedel autre. - Veilleràlaconfidentialitédeleurséchanges. - Mainteniruncontactrégulierjusqu àl intégrationdelafilleuleenentreprise. La marraine s engage à accompagner sa filleule vers l accès à l emploi et la filleule s engage à informersamarrainedel évolutiondesonprojetprofessionnel. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 5

6 Modalitésdemiseenœuvredumarrainage Etremarraineoufilleuledanslecadred unpartenariatavecune associationd insertion Rencontredespartenairesauprojet Cette réunion est importante dans la mesure où il s agit d une première rencontre entre les partenaires au projet, chacun présentant à l autre ses besoins et ses attentes par rapport au marrainage. RecueildesCVdesfilleulesetpré sélectiondesmarraines Cettesecondeétapeviseàsélectionnerlescandidatesaumarrainage,lesfilleulesetmarraines, dontlesprofilscorrespondentauxcritèrespré établislorsdelapremièreréunion. Rencontredesparticipantesetformationdesbinômes Cetteréunionestunepremièrerencontreentrelesfilleulesetlesmarraines.Elleapourobjectif de leur présenter le projet (historique, objectifs, bilans des éditions précédentes) et de les informer sur les modalités de mise en œuvre. C est également l occasion de recueillir les attentesetaspirationsdesparticipantesparrapportauprojetetleurpermettred échangersur leursexpériencesprofessionnellesrespectives,etleurvécu. Au cours de cette réunion, les binômes filleules marraines se constituent sur la base des affinitésréciproquesdesintéressées.laformationdesbinômesestformaliséeparlasignature de la «Charte de la Courte Echelle». Elle a pour but de formaliser le principe même du marrainageainsiquelesengagementsrespectifsdesparticipantes. Rencontreentrelesfilleulesetleursmarraines Ces rencontres se déroulent à la fréquence et dans le format qui convient le mieux à chaque binôme.leséchangesentrefilleulesetmarrainessontlibresetconfidentiels. Réunionsdemutualisationetdebilan Des réunions de mutualisation sont organisées au fil du temps. Elles rassemblent toutes les participantesdelacourteéchelleetontpourobjectifdemutualiserleursexpériences,deleur permettre d échanger sur les difficultés éventuelles qu elles ont pu rencontrer dans la recherche de l emploi, de croiser leurs réseaux et réflexions et de constater de l état d avancementdumarrainage. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 6

7 Etremarraineoufilleule,toutsimplement! Lesmarrainesouadhérentesd Arborussontsusceptiblesdeproposerdesfilleulesendehorsde toutpartenariatavecuneassociationd insertion. Des candidatures spontanées peuvent être faites sur le site d Arborus dans la rubrique «devenirmarraineoufilleule». Toutepersonnequilesouhaiteetquiremplilescritèresdebienveillancenécessaires,peutêtre accueilliecommemarraineoufilleuleoucréersapropre«courteechelle». AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 7

8 Organisationdesrencontresetdeséchanges LeprojetCourteéchelleétantréalisésurlabaseduvolontariat,Arboruslaisseauxbinômesle soindedéterminerleursbesoinsentermesdefréquence,deformeetdeduréedesrencontres, au gré de leur disponibilité, ainsi que les moyens de communication qu elles jugent les mieux adaptésàlapoursuitedeleurséchanges(rencontres, ,téléphone). Pilotageetlesuividuprojet Lacoordination Afinqueledispositifdemarrainagesedérouledanslesmeilleuresconditions,Arborussecharge delacoordinationduprojetcourteéchelle. Ils agit: Mettreenrelationlesfilleulesetleursmarraines Centraliserlesinformations Assurerl interfaceentrelespartenairesauprojet Suivrel évolutiondesbinômesparlamiseàdispositiond outilstelsquedesfichesde suivietd évaluation Maintenirlecontactetl informationauprèsdel associationpartenaireetdechacun desacteursduprojet Organiserlesréunionsd informationetdemutualisation Êtrelaprincipaleinterlocutricedesparticipantesauprojetetrépondreàtoutesleurs demandes(entermesdedocumentations,d outils,demiseenrelations,etc.) Veilleraubondéroulementduprojet Lesoutilsdemiseenœuvre CesoutilsdemiseenœuvredudispositifdemarrainageontétéélaborésparArborus.Ilssont donnés à titre d exemple et sont susceptibles d être aménagés en fonction des spécificités de l actiondemarrainageetdupublicbénéficiaire. LacharteCourteéchelle LacharteCourteéchelleestsignéeparlesmarrainesetlesfilleulesaudémarrageduprojet.Elle formaliseleprincipemêmedumarrainageetlesengagementsréciproquesdesparticipantes. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 8

9 Lesfichesdesuivi Dans le cadre du projet courte échelle, des fiches de suivisont mises à la disposition des participantes : une fiche de suivi pour la marraine et une pour la filleule. Ces fiches ont pour objectifd aiderlesparticipantesauprojetàsuivrel évolutiondumarrainageetdefairelepoint surlesrencontresetleséchanges.cesfichesdesuividoivent,idéalement,êtrerempliesaprès chacunedesrencontresentrelamarraineetlafilleule. LaCourteéchelle,unprojetpérenne Depuissonlancementenmai2004,chacunedeséditionsduprojetCourteéchelleaconnuun réel succès. En effet, grâce au travail, à l appui constant des marraines et aux réunions de mutualisation,chacunedesfilleulessuiviesapurapidementintégrerlemondedutravail. Cetterelationprivilégiéeaétébénéfiqueàlafoispourlesmarrainesetpourlesfilleules. Unaccompagnementaudéveloppementpersonnel En plus d un accompagnement professionnel. La Courte échelle a favorisé le développement personnel des participantes, qu elles soient filleules ou marraines. Les filleules se sont senties soutenues à tous les niveaux, y compris sur le plan psychologique. Leurs marraines les ont aidées, plus particulièrement, à se valoriser, à retrouver confiance en elles sans porter de jugementetàvalorisertoutesleurscompétencesendehorsmêmeducv. Les marraines s enrichissent aussi de cette relation qui au delà du sentiment d utilité, leur apporteunemeilleureconnaissanced uneautregénération Le succès du marrainage est d arriver à mettre la filleule en confiance, à la soutenir et à lui transmettrel énergie,ledésiretlamotivationdanssarecherched emploi.ils agitdel amenerà positiveretlamettreenconditionderéussite. Unaccompagnementconvivialetgénéreux Les jeunes femmes, accompagnées dans ce projet, apprécient le cadre informel et chaleureux dans lequel se déroule la Courte Echelle. Cette absence de formalisme permet de créer des relationsdeconfianceetderespectmutuel,enrichissantpourchacune. Uneaventuredecœur Spécialiste des thématiques de l égalité professionnelle et de l égalité des chances, Arborus a misenœuvreleprojetcourteéchelleafindecontribueràlanécessaireégalitédeschancesdans l accèsetlemaintiendansl emploi. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 9

10 Pour les participantes, le Courte Echelle a été une belle aventure humaine, de cœur et de solidarité,enrichissanteaussibiensurleplanprofessionnelquepersonnel. Uneactionsolidairepérenne Lesmarrainess inscriventdanslacontinuitéenrenouvelantleurengagementetlesfilleulesen devenantelles mêmesmarraines,unefoisqu ellesontaccèsàl emploi,créantainsiunechaine desolidarité. AssociationArborus 72avenuedesTernes 75017Paris tel: Siteinternet: 10

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

DEVENEZ FRANCHISÉ DARTY

DEVENEZ FRANCHISÉ DARTY VENEZ FRANCHISÉ DARTY DARTY VENEZ FRANCHISÉ DARTY 40 ANS CONTRAT CONFIANCE + de 57ANS OUVERTURE DU 1 ER MAGASIN DARTY + de 4 200 COLLABORATEURS DÉDIÉS AUX SERVICES 265 MAGASINS EN FRANCE ET DOM-TOM 11

Plus en détail

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes

MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes MENTORING à l intention de doctorantes et d étudiantes May MORRIS, Directrice de Recherche CNRS, biologiste - biochimiste Claudine HERMANN, Professeure honoraire Ecole polytechnique, physicienne Evelyne

Plus en détail

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014

VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI. Année universitaire 2013-2014 VALIDATION DES FORMATIONS DOCTORALES FICHE DE SUIVI Année universitaire 2013-2014 DATE LIMITE DE RETOUR : 19 décembre 2014 Nom :... Prénoms :... E-mail :... Laboratoire de recherche :... La présente fiche

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

Que ressentirais-tu si la victime était un(e) de tes camarades de classe, un(e) voisin(e) ou un(e) ami(e)?

Que ressentirais-tu si la victime était un(e) de tes camarades de classe, un(e) voisin(e) ou un(e) ami(e)? Que ferais-tu si quelqu un de ton lycée, de ton entourage, de ton quartier était agressé, verbalement ou physiquement, en raison de son look, de son sexe, de son accent, de sa religion ou de sa couleur

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10

Sommaire. Le RSA, c est quoi? 4. Qui peut en bénéficier? 5. Mes droits. Mes obligations et engagements. La commission RSA 10 mode Notes Sommaire Le RSA, c est quoi? 4 Qui peut en bénéficier? 5 Mes droits l L allocation RSA l L accompagnement Mes obligations et engagements l Mes démarches d insertion l Mes démarches administratives

Plus en détail

renforcer votre jeune entreprise

renforcer votre jeune entreprise Parrainés Profitez de l expérience de chefs d entreprises aguerris pour renforcer votre jeune entreprise Pierre Grimaldi PARRAINÉ - Apéro Fiesta www.lyon-ville-entrepreneuriat.org par Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux

Mise sur le marché des engrais en Europe. Paris, le 9 septembre 2009. Vincent Delvaux Mise sur le marché des engrais en Europe Paris, le 9 septembre 2009 Vincent Delvaux Implémentation pratique des Articles 28 et 30 et 95 du Traité CE Législation harmonisée garantit que les produits sont

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DON DE JOURS DE REPOS

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DON DE JOURS DE REPOS ACCORD D ENTREPRISE RELATIF AU DON DE JOURS DE REPOS AUX PARENTS D UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Préambule Lors de la négociation de l accord «Nouveau Contrat Social», les Organisations Syndicales ont fait

Plus en détail

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX

«Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX «Stage découverte» Une semaine en entreprise Le livret Bienvenue chez XXXX Le stagiaire : Le maître de stage : Le correspondant Ressources Humaines : Dates du stage : Inclure ici le logo de Sommaire -

Plus en détail

LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne

LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne LEADER 2009-2015 Programme européen du Pays de Haute Mayenne Pays de Haute Mayenne Place Cheverus 53100 MAYENNE Tél. 02 43 04 64 50 leader@hautemayenne.org www.hautemayenne.org/leader.htm UN TERRITOIRE,

Plus en détail

L'important C'est la rose

L'important C'est la rose L'important 'est la rose Gilbert ecaud rr: M. de Leon opista: Felix Vela 200 Xiulit c / m F m m 7 9. /. m...... J 1 F m.... m7 ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - ro - se. rois - oi qui oi

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

Plan d action de la deuxième année de RUMI

Plan d action de la deuxième année de RUMI Plan d action de la deuxième année de RUMI Itxaso CIORDIA UNICA Project manager EC Tempus Structural Measures grant agreement number 544134-TEMPUS-1-2013-1-BE-TEMPUS-SMGR Lot 5 : journées d études inclusion

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop

GROUPE BARID AL MAGHRIB. Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid eshop GROUPE BARID AL MAGHRIB Barid Al Maghrib: Quelques chiffres Clés: Chiffre d affaires: 1,4 MM DH Collaborateurs: 8000 Nombre d agences 1800 Flotte: ~ 600 véhicules GROUPE

Plus en détail

ation (CIL) Compte rendu Commission II. Participants la recherchee ; international.

ation (CIL) Compte rendu Commission II. Participants la recherchee ; international. Département ngue française Label Qualité français ngue étrangère Commission interministérielle de bellisa ation (CIL) Vendredi 12 décembre 10h00 12h30 Direction générale de l enseignement supérieur et

Plus en détail

!"#"$"%&'(&)*Association JPC. A rticle 1 [La dénomination sociale]

!#$%&'(&)*Association JPC. A rticle 1 [La dénomination sociale] !"#"$"%&'(&)*Association JPC A rticle 1 [La dénomination sociale] Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT)

CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) CHARLES DAN Candidat du Bénin pour le poste de Directeur général du Bureau international du Travail (BIT) FACONNER ENSEMBLE L OIT DU FUTUR «Pour tout ce qui a été, merci. Pour tout ce qui sera, oui.» (Dag

Plus en détail

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable.

Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. Thuraya XT-LITE Simple. Fiable. Abordable. www.thuraya.com Suivez-nous sur /thurayatelecom Restez Proche Le téléphone satellitaire ayant l'un des meilleurs rapports qualité-prix au monde Il n'a jamais

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

Attrape-moi si tu peux

Attrape-moi si tu peux Attrape-moi si tu peux La révolution numérique change la donne et multiplie les opportunités de CONTACT. Env. 26h C est le temps passé sur internet par les Européens chaque mois. ¼ de ce temps est dédié

Plus en détail

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication:

Le tableau présente 6 processus de la gestion des ressources humaines et un volet communication: OUTIL 9. LISTE NON-EXHAUSTIVE D EXEMPLES D ACTIONS DIVERSITÉ PAR DOMAINE RH [ OUTILS ] Ce document propose des pistes d action ainsi que des points d attention pour favoriser l égalité des chances au sein

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE

Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE Bon de commande manuels numériques Lib Premium PRIMAIRE n Qu est-ce que le manuel numérique Lib Premium : Le Lib Premium est un manuel enrichi, interactif et personnalisable. Il permet de capter l attention

Plus en détail

ouvrir les frontières de l entreprise

ouvrir les frontières de l entreprise ouvrir les frontières de l entreprise développement de compétences sécurisation des parcours professionnels employabilité et adaptabilité opportunités de carrière mobilités inter-entreprises réseau professionnel

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE

LIAISON A50 A57 TRAVERSEE LIAISON A5 A57 TRAVERSEE SOUTERRAINE DE TOULON SECOND TUBE (SUD) ANALYSE DES DONNEES DE QUALITE DE L AIR NOVEMBRE 27 A JANVIER 28 TOULON OUEST, PUITS MARCHAND, TOULON EST Liaison A5 A57 Traversée souterraine

Plus en détail

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris

Dossier de presse. Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité. Cité internationale universitaire de Paris Cité internationale universitaire de Paris Dossier de presse Un dispositif d accueil renforcé pour étudiants et chercheurs en mobilité COntact : service communication communication@ciup.fr www.ciup.fr

Plus en détail

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier

Portrait de métier. sommaire du portrait de métier Pôle métiers formation Portrait de métier Le métier de charé des relations avec le public Les portraits de métiers» sont une proposition du Pôle métiers formation de l Arcade. L atelier charé des relations

Plus en détail

Formation SQL Server 2012 Administration des Instances

Formation SQL Server 2012 Administration des Instances Formation SQL Server 2012 Administration des Instances DURÉE DE L A FORMATION : 5 JOURS DATE : 23 AU 27 JUIN P RIX : 2100 HT P U B LI C : C E T T E F O R MAT I ON E S T D E S T I NÉE AUX A D MI NI S TR

Plus en détail

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation

Inscription en ligne FQSC. Guide d utilisation Inscription en ligne FQSC Guide d utilisation Ce Guide est rédigé comme aide-mémoire pour l achat de votre licence sur le site internet de la FQSC. Dans un prem ier temps, vous devrez vous rendre sur le

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem

DOSSIER DE PRESSE. Les dates clés de la Coddem 6 ème séance plénière lundi 14 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE La commission départementale de la démographie médicale : l instance incontournable en Lot-et-Garonne pour mettre en place un nouvel exercice

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE!

logo QUI SUIS-JE? WEB DESIGN PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! logo QUI SUIS-JE? PARIS ET PARTOUT EN FRANCE! WEB DESIGN Découvrez tous mes travaux sur mon site internet et pour plus d informations sur mes prestations contactez-moi. IDENTITÉ QUI SUIS-JE? ÉDITION ILLUSTRATION

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16

ANNEXES...16 Notation...16 Rente financière certaine...16. Mémo d Actuariat - Sophie Terrier @ 2004 1/16 ÉO TUIT FOULS TUILLS SU TT Probbé ouo 3 dfféré4 ee gère be à ere échu 5 ee gère be à ere échu ueur fo d ée 6 ee gère à ere be d ce7 ee gère à ere be d ce ueur fo d ée8 urce décè 9 urce décè à c rbe cro

Plus en détail

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale

IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale IPAG 2013-2014 Institut de Préparation à l Administration Générale www.jm.u-psud.fr L Institut de Préparation à l Administration Générale (IPAG) est un département de l Université Paris-Sud, Faculté Jean

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG

Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG Mémoire de fin d études d orthophonie CENTRE DE FORMATION DE STRASBOURG Objectifs : Au cours de la dern ière ann ée d études, les cand idats ayant v alidé la to talité de s enseignements théoriques et

Plus en détail

Mon métier, mon parcours

Mon métier, mon parcours Mon métier, mon parcours Margaux, assistante de ressources humaines diplômée d un Master Psychologie sociale du travail et des organisations Les métiers de la Psychologie Le domaine Schiences Humaines

Plus en détail

> Comment analyser une offre d emploi et l exploiter?

> Comment analyser une offre d emploi et l exploiter? EMBAUCHE-ENTREPRENDRE KOISSY Marie Bernard > Co-fondateur EE > Comment analyser une offre d emploi et l exploiter? Bienvenue Cher tous, chaque jour EE le groupe évolue considérablement en nombre avec des

Plus en détail

Prévention des Risques routiers encourus par les salariés Enseignants et Non - Enseignants

Prévention des Risques routiers encourus par les salariés Enseignants et Non - Enseignants Prévention des Risques routiers encourus par les salariés Enseignants et Non - Enseignants 17.11.2008 Destinataires : Enseignants, Non-Enseignants et membres du CHSCT Objet : Le risque routier Conduire

Plus en détail

Base de données opérationnelle pour les phénomènes PAN Commission SIGMA 2 - AAAF

Base de données opérationnelle pour les phénomènes PAN Commission SIGMA 2 - AAAF Le groupe 3AF (SIGMA 2) : - approfondir les cas intéressants exploitable (en aval du GEIPAN) - rechercher de nouveaux cas (bases de données, publications référencées) - constituer un réseau scientifique

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France

MAstère SPÉCIALISÉ. Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires. ROUEN, France MAstère SPÉCIALISÉ Marketing, Communication et Ingénierie des Produits Agroalimentaires ROUEN, France MASTÈRE SPÉCIALISÉ ACCRÉDITÉ PAR LA CONFÉRENCE DES GRANDES ÉCOLES En partenariat avec l École de Management

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE

RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES COMMERCES DE GROS RÉGIME de PRÉVOYANCE OBLIGATOIRE des salariés non cadres MALAKOFF MÉDÉRIC, VOTRE PARTENAIRE POUR LE RÉGIME DE PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS NON CADRES*

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit?

Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? Retour au sommaire Le scoring est-il la nouvelle révolution du microcrédit? BIM n 32-01 octobre 2002 Frédéric DE SOUSA-SANTOS Le BIM de cette semaine se propose de vous présenter un ouvrage de Mark Schreiner

Plus en détail

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013

Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Passerelle : 13 Ecoles pour le Concours 2013 Paris, le 15 octobre 2012 13 Ecoles sont membres de l Association Passerelle pour 2013 : EDC Paris EM Normandie EM Strasbourg ESC Dijon ESC Grenoble ESC La

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Igor Štohl - Les meilleures parties de Garry Kasparov / Volume 1 PARTIE 13

Igor Štohl - Les meilleures parties de Garry Kasparov / Volume 1 PARTIE 13 PARTIE 13 ANATOLY VAISSER GARRY KASPAROV Championnat d'urss par équipes, Moscou 1981 Défense Est-Indienne, a aque des quatre pions 1. d4 Ìf6 2. c4 g6 3. Ìc3 Íg7 4. e4 d6 5. f4 0-0 6. Ìf3 Vaisser est resté

Plus en détail

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes Les besoins sont importants Insuffisance Organique Terminale en Tunisie Rein :

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

Inauguration monautopartage.fr

Inauguration monautopartage.fr 1 Neuilly Lab, le mercredi 14 décembre 2011 Inauguration monautopartage.fr La première plateforme d auto-partage de proximité ou «du local vers le global» Mobilité Propre facile Remerciements 2 Mobilité

Plus en détail

www.bernardcontrols.com

www.bernardcontrols.com Invest in Confidence Invest in Confidence 4 rue d Arsonval - B.P. 70091 95505 Gonesse CEDEX France Tél. : +33 (0)1 34 07 71 00 Fax : +33 (0)1 34 07 71 01 mail@bernardcontrols.com photos : getty images

Plus en détail

Les métiers de la recherche

Les métiers de la recherche Les métiers de la recherche Réunion de rentrée 2013 Années 2, 3 et 4 Paul Gastin Dpt Info, ENS Cachan Paul.Gastin@lsv.ens-cachan.fr Disponible sur http://www.dptinfo.ens-cachan.fr/ 1/33 Devenir des élèves

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques POLITIQUE SCIENTIFIQUE FEDERALE rue de la Science 8 B-1000 BRUXELLES Tél. 02 238 34 11 Fax 02 230 59 12 www.belspo.be Fiche de projet pour les institutions publiques Cette fiche est remplie par une institution

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DES ÉTATS-UNIS 1. Saisissez les informations vous concernant. Bureau des Droits Civiques (BDC) Formulaire de plainte pour discrimination Prénom : Nom Adresse : Ville : État : Code

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE RÈGLEMENT INTÉRIEUR DE LA COMMANDE PUBLIQUE Article 1 Lorsque les marchés publics de fournitures, services et travaux sont d un montant inférieur au seuil de 230 000 euros HT, l autorité adjudicatrice

Plus en détail

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B

WHY CONSULTING. Performance Commerciale en B2B É t u d e WHY CONSULTING Performance Commerciale en B2B La performance commerciale d une entreprise est un sujet complexe qui emprunte des chemins différents selon les organisations et les marchés, car

Plus en détail

Myfox, la maison connectée pour tous.

Myfox, la maison connectée pour tous. Dossier de presse 2013 Myfox, la maison connectée pour tous. Sommaire : Genèse de l entreprise de l idée à la réalité P3 Une entreprise à l ADN singulier faciliter le quotidien P4 L innovation comme credo

Plus en détail

äé ãçåçé ÇÉ ÇÉã~áå Construisons ensemble entreprises salariés PROJETS emplois mobilité réseau HÉBERGEMENT COMPÉTENCES alternance EXPÉRIENCES JEUNES

äé ãçåçé ÇÉ ÇÉã~áå Construisons ensemble entreprises salariés PROJETS emplois mobilité réseau HÉBERGEMENT COMPÉTENCES alternance EXPÉRIENCES JEUNES Construisons ensemble äé ãçåçé ÇÉ ÇÉã~áå å á ~ ã ÉÇ ÉÇ ÉÇ å çã Éä JEUNES COMPÉTENCES réseau emplois alternance HÉBERGEMENT PROJETS EXPÉRIENCES entreprises salariés partenariats mobilité transmission www.compagnons-du-devoir.com

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Guide des stages des étudiants en entreprise

Guide des stages des étudiants en entreprise Guide des stages des étudiants en entreprise Ce guide vient compléter la charte des stages étudiants en entreprise (1) rédigée par les services de l État, les représentants des entreprises, des établissements

Plus en détail

PARRAINAGE POUR L EMPLOI En Alsace

PARRAINAGE POUR L EMPLOI En Alsace PARRAINAGE POUR L EMPLOI En Alsace En 2012, le parrainage pour l emploi est mis en œuvre pour trois profils de publics différents Animation du parrainage jeune pour les missions locales Animation d un

Plus en détail

ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER

ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER École d été CAP Prépa Du lundi 22 au vendredi 28 août 2015 ESSEC BUSINESS SCHOOL, L ESPRIT PIONNIER 3 CAMPUS : CERGY, PARIS-LA DÉFENSE ET SINGAPOUR 4558 ÉTUDIANTS EN FORMATION INITIALE, ORIGINAIRES DE

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Guide du porteur de projet

Guide du porteur de projet Guide du porteur de projet Un acteur engagé du mécénat La Fondation d entreprise EDF reçoit chaque année plus de 1 000 demandes à étudier et soutient plus de 150 projets. Acteur engagé du mécénat en France

Plus en détail

Nos partenaires d aujourd hui sont les leaders de demain

Nos partenaires d aujourd hui sont les leaders de demain Nos partenaires d aujourd hui sont les leaders de demain SECURITY SOLUTIONS Godrej & Boyce Mfg. Co. Ltd. Pirojshanagar, Vikhroli, Mumbai 400 079. INDIA. Website: www.godrej-security.de - www.godrejsecure.com

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Communication et organisation de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Residences APPEL A CANDIDATURE

Residences APPEL A CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURE L association Picto *, située dans le bâtiment au 28/30 rue Ernest Pictet à Genève, accueille depuis septembre 2014, en résidence chaque année deux artistes de la région. Durant 6 mois,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER?

COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER? COMMENT NOUS AIDER SANS ADOPTER? Vous aimez les animaux, mais pour des raisons qui vous appartiennent vous ne pouvez pas en adopter un. Des gens comme vous, qui réfléchissent et ne s'arrêtent pas au plaisir

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

CapRésilience CapRésilience Développeur de Talent Process COACHING des personnes Coaching Professionnel Pour Managers, Dirigeants, et opérationnels dans l Entreprise en Entreprise 2014 Mai COACHING PROCESS

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Nom officiel: TECTEO (SCIRL) Code d'identification national: Adresse postale: Rue Louvrex, 95 Localité/Ville: Liège Code postal: 4000

Nom officiel: TECTEO (SCIRL) Code d'identification national: Adresse postale: Rue Louvrex, 95 Localité/Ville: Liège Code postal: 4000 1/ 10 BE001 18/01/2013 - Numéro BDA: 2013-501146 Formulaire standard 5 - FR Bulletin des Adjudications Publication du Service Fédéral e-procurement SPF P&O - 51, rue de la Loi B-1040 Bruxelles +32 27905200

Plus en détail

Les Principes fondamentaux

Les Principes fondamentaux Les Principes fondamentaux DU MOUVEMENT INTERNATIONAL DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE Christoph von Toggenburg/CICR Les Principes fondamentaux du Mouvement international de la Croix-Rouge et du

Plus en détail

Préparez la rentrée!

Préparez la rentrée! Préparez la rentrée! TURBO-Self V2 Laissez-vous guider étape par étape Extraire les informations depuis SCONET Étapes 1 à 8 Importation du fichier SCONET vers TURBO-Self Étapes 9 à 23 1 Sélectionnez Année

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES

1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES !"#!$# #"%&&&&' 1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES... 5 1.5.1. Du lundi au vendredi

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail