1. GENERALITES OBJET DU MARCHE DUREE DU MARCHE REGLEMENTATION SECURITE ASTREINTE ET GESTION DES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1. GENERALITES... 4 1.1. OBJET DU MARCHE... 4 1.2. DUREE DU MARCHE... 4 1.3. REGLEMENTATION... 4 1.4. SECURITE... 5 1.5. ASTREINTE ET GESTION DES"

Transcription

1 !"#!$# #"%&&&&'

2 1. GENERALITES OBJET DU MARCHE DUREE DU MARCHE REGLEMENTATION SECURITE ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES Du lundi au vendredi de 8h30 à 17h hors jours fériés Du lundi au vendredi de 17h à 8h30, y compris les week-ends et jours fériés CONTRAINTES LIEES A L INTERVENTION DANS LES LOGEMENTS OCCUPES PERSONNEL D INTERVENTION PRISE EN CHARGE DES INSTALLATIONS EXTRANET RESTITUTION EN FIN DE MARCHE MODALITES D INTERVENTION PLANNING AVIS DE PASSAGE VISITES PREVENTIVES VISITES DE DEPANNAGES BULLETIN D INTERVENTION GESTION DES STOCKS CONTRÔLE DES PRESTATIONS FICHES DE CONTROLES BILAN TRIMESTRIEL ENQUETE DE SATISFACTION DETAILS DES PRESTATIONS AU TITRE DU P CHAUFFE-BAINS GAZ RADIATEUR GAZ INDIVIDUEL A VENTOUSE CHAUDIERE GAZ Pour tout appareil Pour appareil sur conduit de fumée Pour appareil à ventouse individuelle verticale ou horizontale Interventions spécifiques au raccordement sur VMC Interventions spécifiques aux chaudières à condensation Plus spécifiquement pour l E.C.S CHAUDIERE FUEL RADIATEURS A EAU VMC VMC sanitaire individuelle VMC sanitaire collective VMC gaz individuelle ou collective CONDUIT SHUNT POELES A BOIS POMPE A CHALEUR LES EMETTEURS ELECTRIQUES LES BALLONS Les ballons électriques Les ballons thermodynamiques Les ballons système mixte électrique/solaire INSTALLATIONS GAZ... 28

3 4.13. ROBINETTERIE / SANITAIRE Robinetterie Mécanismes de chasse d eau Joints d'étanchéité sanitaire Flexible de douches Support Douchette Alimentations, distribution et évacuations d eau froide et chaude MODALITES DU COMPTE P DETAILS DES PRESTATIONS AU TITRE DU P CHAUFFES BAINS GAZ RADIATEURS INDIVIDUELS GAZ A VENTOUSE CHAUDIERES GAZ Chaudières murales classiques simple Chaudières murales classiques mixtes instantanées Chaudières murales classiques mixtes à micro accumulation Chaudières murales à condensation mixtes à micro accumulation Chaudières murales classiques mixtes à accumulation intégrée Chaudières murales à condensation mixtes à accumulation intégrée Chaudières gaz au sol à accumulation intégrée La régulation CHAUDIERES FUEL Chaudières fuel au sol à accumulation intégrée RADIATEURS A EAU VMC Caissons individuels sanitaires auto réglables Caissons individuels sanitaires hygro réglables Pour les caissons individuels doubles flux Caissons collectifs sanitaires Caissons individuels auto réglables gaz Caissons collectifs gaz Pour les bouches d entrée d air et d extraction sanitaires Pour les bouches d entrée d air et d extraction gaz LES CONDUITS SHUNT LES POELES A BOIS LES POMPES A CHALEURS LES EMETTEURS ELECTRIQUES Pour les convecteurs Pour les panneaux rayonnants classiques Pour les panneaux rayonnants haute performance Les thermostats programmables BALLONS ELECTRIQUES Pour les ballons à accumulation classiques Pour les ballons thermodynamiques Pour les ballons solaires INSTALLATION DE GAZ ROBINETTERIE / SANITAIRE Robinetterie Mécanismes de chasse d eau Joint d étanchéité sanitaire Flexibles de douches - support - douchette Alimentation - distribution et évacuation d eau froide et chaude... 57

4 1. GENERALITES 1.1. OBJET DU MARCHE! "! #$%&'' (%)'*$+%$ ' %,$%)' - ". " / #/ "!! /! "!! #$%&''(%)'*$+%$0 ""1!!1!!1.!!2!! " 1 "/ "!" 1 3.!0 "! 0 "!2 "11.!0 "!2! 3!0!!"!""40'%,$%)'/" "!!!!./!!."!1/!!1.!!!/!!!2 "1!!3!"!/!1!4!! "!!!!!1!! DUREE DU MARCHE "!3!"000$ REGLEMENTATION ' %,$%)' 1!"! 1. "! 3!!! 1!3!!!!!!1!5 &!$6&()/ $1! "!1./ 800,04!""800,0/ )4!!"!"/ ""!! 91!! "!!!.4!!!!0 8 ":;<;;-;$ =>! ;/ 2!" 2"1= ""!""40

5 %,$%)' "! / "! "!!"! "!.! 4!!" 1 1 " / 2 #$%&'' (%)'*$+%$ 2!. "!!1.!"!! 1"!! ""!! 1.4! 1"! A 3 0 " /! 1. "!!! 2"! " -/ 1!!!2#$%&''(%)'*$+%$ ""/ 1 10 "!!1!!! '%,$%)'! " 1"!!" SECURITE '%,$%)'!!!.4!!"1 " 3""!"!!!37A4".! 10%1 "2!"!""!0 ' %,$%)'! #$%&'' (%)'*$+%$ "! 1 1"!"B!!!!"!"0'"! 1/%,$%)'!!2!"!1 #$%&''(%)'*$+%$ " "C.!D0 8 =/ ' %,$%)'! #$%&'' (%)'*$+%$ 4 "! "!!"!!!3 1!!!". C!1!D ASTREINTE ET GESTION DES DEMANDES 0>008 1E2!-!!!!! "! 1 = "!! A!3 "0 0>008 ' %,$%)' 1 2!! #$%&' ' (%)' *$+%$!! "!/!!! 1!./!- F/ -F/ -!!0!!! = " 0 #$%&''(%)'*$+%$"/! 1A "" 4!0 #$%&''(%)'*$+%$!271 /'%,$%)' 1/""G1!"!"!0 8!"!"!1C""/!!/ H/ID""! "/ "!! "!! >

6 "!!!1!!%,$%)'0=!2 2" "!!" #$%&''(%)'*$+%$ CONTRAINTES LIEES A L INTERVENTION DANS LES LOGEMENTS OCCUPES %! 3!!!!!! 2!! 3 "!3"/ ' %,$%)' 1!"! "! 3!! "".!C / 1!!!/"0ID0 8!"!J"!!!"2!"! "!!!!!! 2! 1!/ %,$%)' 4! 3 "!!"#$%&''(%)'*$+%$ PERSONNEL D INTERVENTION!!! A! %,$%)'/ 1 = "! /1 "/"!! /!"!!10!1!!3!" "!3!! 3#$%&'' (%)'*$+%$.!"0 "" 1 =!!."! " "!! 3!!!"."!3 0 %,$%)' 1 91! A!! "!!!/ 1!! "!!!/!!! "! C / "!ID0! 1! A " 11! ""1!! 2!! PRISE EN CHARGE DES INSTALLATIONS '%,$%)'! 1!"!!"!.!!!! 2. "!!!0% " B 1 / 1!! " 5!"!!""4 4!!!!! 3!"! ""4!!!!..". 1". "!1./ " 21!!./! "!!"!!!!. "!!! " / " "!/. A! ""!/.!!"! 91/ "0I/ "G!"!!"!!!!/ 1 "" "! "!!!!! "!!!!/!=!!!! "! "!!!0 <

7 "!3/'%,$%)'"2!"!1 3 " 0 ' %,$%)'! 1 "!- "! ""!!5 "!!"!4!1/ 1 "."!!/ 3!!/. 1!!!/ "!!!! "!!!1/!"!""!!"!! "/!"!"!""!"!!0! "!%,$%)'2 0 8!! 3!!&6!!! %,$%)'!!! 3!20 ' "!3"/!!!!!! 3 1!12!!0%!! %,$%)' " KL!" 3/ " 33!!3"!0!!"!!!2!1. /! 1. 3!!! " 11!!1" %,$%)'0 %,$%)' 1!! 2 ".! 1!! 4 0 " /!1 J 312= "/ ' %,$%)'! # * 1 4! "!"0!!/ 4 /! 3!!!!!!!!"0 "!!!" ""!!0 4 /"! 3.!!.3 " /! " 1! "0! " 4 "! EXTRANET %,$%)' 1 1!/! 4! "! " /!A!4 A"/ 2#$%&''(%)'*$+%$!1!!!0 # $! 0! "!!!!! C) " 3 /&/!!/" "D1"!!!1!5!!!! "3! C.5 4/#/) D!1!!!"!1!!11!

8 4! " C$1!!!/ 4 1!!!/ " " #*/ 4 " $)! #*/ 1 "!D!3!1!!11!!!!3!!C / / D /3 "!! 3!"!!! 1 =!! /! "!! %!!!1!5..1!!!!!. 8!!! /1!&' 0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$ RESTITUTION EN FIN DE MARCHE 8! "!!!""!/ ' %,$%)'! 2!! " " 3!0!!! "!!!/ 4 " " "! -!32!! 1.! " %,$%)'0 E

9 2. MODALITES D INTERVENTION 2.1. PLANNING!"# $% &' ('& )!! " # $ % $ &' ( ) $ * ) ;

10 !1.!/#$%&''(%)'*$+%$"!!!!0,!!!! 11!! 1!! " C! 4!" " D0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$ AVIS DE PASSAGE 8.!! 1 1 1! 11/ ' %,$%)' 1!! "! ""!" 3 B.!!!! ""!0 %,$%)' 1 3!!. "!0! "! " H1! "! A! 1!! "41!110 '"!!"!1! "/'%,$%)'!! 4 1!!! "/""!!3H-! 1"'%,$%)'.1 H1!0'%,$%)'!!.0!!"/'%,$%)'!!2#$%&''(%)'*$+%$!! "! 1!!.!.0 #$%&''(%)'*$+%$/1! "!0!!"!!E-!/ 4 "!!1A " 0! " ". "!!"!/ #$%&' ' (%)' *$+%$/! 1 4! " 08!""!/!!!! %,$%)'#$%&''(%)'*$+%$/=!0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$ VISITES PREVENTIVES!1!!11!!!!!-!1!C 1DE E0%,$%)'!!!!1!0,1!11=!2""!1 /! "! "" 08!""!""1. "!1!"!C05 1D/!! 2! "!""!!"1!!11!! "0 1! 11 1 =".!""! %,$%)'0

11 2.4. VISITES DE DEPANNAGES!!!"!!.!2"/ -!! / A "!! -!!/ 33! ="G! - ""! =!"?0 ' %,$%)' 1 2! "!! -! "!!!!! " " " "!/ C! 2!! "1"! "3!/! H/ "0 ID0 ' %,$%)' 2." = 2!!!!!1" 3!"!1!!!0 '%,$%)' 1!2!!!!"?4"!" /!!!!!0 8!"!J%,$%)'! 21!!!! = /"M" 1 1#$%&'' (%)'*$+%$.1! """" B!. 0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$ BULLETIN D INTERVENTION " 3 1!/ 3! 11/ ' %,$%)' 10"1/'%,$%)'1!!!1!5 ) " " C) " 3 / /!!/""D / *!3!!!!"! 8 1/1 / ""/ 1" ""!!!! " ""1!!!!!!C8 1D 3!4"!"!, " 1!! "0,. = #$%&''(%)'*$+%$/!! " 0!"!!"!1! '%,$%)' " 4!!0 8!"1!!" %,$%)'1%".."!= >!;/!>-! 4!1!110 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$00

12 2.6. GESTION DES STOCKS ' %,$%)' 1!"? 4"! " 1!/!! 1!!!!!!!!! 3!!"0!"? 1 = A!3!!! ". %,$%)'! 1 " ""0 ' %,$%)' " ""! 1!"4" " 0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$00 3. CONTRÔLE DES PRESTATIONS -" "!"G!! 1 3!1"!1" 0 "G! " 0#$%&'' (%)'*$+%$!"!! 2"G!! A - 1%,$%)'!!"0 #$%&''(%)'*$+%$3.A!"G!/2!15 () 5!! #$%&' ' (%)' *$+%$0!"!%,$%)'! "10 () 5!! #$%&'' (%)'*$+%$0!"!%,$%)'! FICHES DE CONTROLES!! "G!"" " "!!!.0! "!!""!!3!!!1!33 3!! %,$%)'0! "! "G!!!!!!!A! 3 1A! %,$%)' "!! "30 ' "!!! 4! " " "G!/ ' %,$%)' E-!!!!!! 2 #$%&'' (%)' *$+%$0 '"!!!!/!!!!!!!1!5 $"!!!!!E5 $!"!!!E-!0 )!!1! ""G CO! ""OD0 $!"-!2"G!0

13 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$00 & "!!5 )!!!E-!/ 1! " "GCO! ""OD0 "!!! BILAN TRIMESTRIEL $""!!!!!!! #$%&''(%)'*$+%$/!!!!!!!0 '%,$%)'1!2" ""!! 0#$%&'' (%)'*$+%$1 "0!H1!!!!! A0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$ ENQUETE DE SATISFACTION '%,$%)'1!/! /.3=!3 A A!40!!! 4 3=1 12#$%&''(%)' *$+$%$ 1 4 "0 4!!2 #$%&''(%)'*$+%$03! /!3!!!C". /"!/ /ID" 3=/!P"- 1"#$%&'' (%)'*$+%$1!!>"! A!0' %,$%)'! 2"3 2#$%&'' (%)'*$+%$/!! "! "!!!3!!!!0!!!!"3! 2#$%&'' (%)' *$+%$ 2 ""!! 1 B!.0 &58!"!J'%,$%)'!"!!!!"!!!/ #$%&' ' (%)' *$+%$!!1!! 3!!/ " 2"00$00

14 4. DETAILS DES PRESTATIONS AU TITRE DU P2 8!"!!"!!! /'%,$%)'1"!! "!1!!!3"!!10 ) 358!"1!!" 4! 2 ' %,$%)' 1!!! " "!" 1 /!! "!!1!5 #!(!"F(!" 5 '1 "! "" 1" "!! "!!! '1!!!!!! 3!C&./(/!!4!D ) "! 1"!"!! "! 4! CHAUFFE-BAINS GAZ *+, - Q "5 ) " 1"! -! 1!" "!!""!C!!"!!! B 1D0 & A!!!"!" & A!R!/!-"! H """"/ A 1 & A 1!/"G G!! H "!!!!!"!! "!/! 1!/ 1 "!!1!.!" 1

15 "! "3! 3! "!"! R! & A /."/!!! 3! "3! "3! G" "!! C!/ 3!/ 1 1 H/1 12 ID/1 ""!-!/"! 1! G"!""! H 8 "!! H G"!""! H 8 "!! H G "!1! G""!2 8!! "!! ""/! "!!/!!! # 91!!1! G!!!! '000!2>:! & A /!!/!"!/ S /! 1! 3 1 = "!! " / "!2/ 3/!1!1 =!! "!" /!!1!/!3"!-!/!/"!!!/"0I )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D >

16 4.2. RADIATEUR GAZ INDIVIDUEL A VENTOUSE *+, - Q "5 #1 1 Q!! ) 1! ) H '!!!!!" )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D 4.3. CHAUDIERE GAZ *+, - Q "5 000 & A!!!"!" & A!R!/!-"! H0 " """/ A 10& A 1!/"G G!! H "!!!!!"!! "!/! 1!/ 1 "!!1!.!" 1 "! "3! 3! "!"! R! <

17 & A /."/!!! 3! "3! "3! G" "!! C!/ 3!/ 1 1 H/1 12 ID/1 ""!-!/"! 1! G"!""! H 8 "!! H G "!1! G""!2 8!! "!! ""/! "!!/!!! # 91!!1! G!!!! '000!2>:!0 91! "! "!!!. 1. "!4"! "!! & A /!!/!"!/ S /! 1! 3 1 ="!!" /"! 2 / 3/!1!1 =!! "!" /!!1!/!3"!-!/!/"!!!/"I )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D 000!" ) "!"! 1 "!!/ " " 1! -!1!" "!! !11"H '!!!3!2"" 4 H & A!"!5! "!!!!!" & A 1!! 1!

18 000%1!! "3! ""!# 2=> 1;E>/ = ;E;!!!!3!"!!!/!" 5 21 " A!!!"1"!" 4/ 2 1 "!!"! =." "3/ 21 "!A!4 "!!!"""10 00>0%1!! "3!." 4!2"! '!!!3!2"" 4 H5 & A ""!"!!" 4 " " "!"!! A 1! A!/!!/!!! " 1" 1 "! HR! 00<0!! "3'000 G "! "!!!!!!! * "G A"! "!! CHAUDIERE FUEL *+, - Q "5 ) "!" 4!C" /B2 /" ID ) "!"!1 "!! & A!R!!!""!" G"!C(T/""!!/!D G"1 R "!! E

19 "! "3! 3! "!"! R! "!!1!.!" 1 """/ A 1 G""!!C!/ 3!D " "!-! " & A /!!/!"!/ S /! 1!31="!!"!/"!2/ 3/!1!1 =!! "!" /!! 1!/! 3 "! -!/!/!!!/ "!/"!/!!"!/ "! SI 91! "! "!!!. 1. "!4"! "!! )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D &($5 ' %,$%)' 1 1 "4! A!R!/ 1! 1!!!!"1!!!" 4! RADIATEURS A EAU * VMC 0<00#!1 *+, - Q "5 "!/'%,$%)'1!#08!" "/'%,$%)'1!!!""1 0"/1 "" 1!!"!0 "!!!C1.! A!!!D ;

20 "!!C!1.!D & A!"!."!!!C-!/!//!"! "!!D!31.! A"!!!0!!!."!1 "G 4C!1!.!! "!/!!! 1!!!D 3! "!! -!372!!"!UVU "0 " "! C!"!/!!4"""!!#D " 1 "!"! 3! "." "!!."/ 1" A #!!" 4 4! " 8! "!! B! A!"!!!! 8 91!!!"/ 81 " "3/ /!-"!!!!! G /!"!!!#! 3 -!!!!. "! 2#$%&'' (%)'*$+%$ "!! A! "!F." "! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D )!"O#1 O 1!!!! 3!"!!!0 "!!! 2#$%&'' (%)'*$+%$!"!!!!0!!!#.0 0<00#!""1 *+, - Q "5

21 "!/'%,$%)'1!#08!" "/'%,$%)'1!!!""1 0"/ "!!!C1.! A!!!D "!!C!1.!D & A!"!."!!!C-!/!//!"! "!!D!31.! A"!!!0!!!."!1 "G 4C!1!.!! "!/!!! 1!!!D 3! "!! -!372!!"!UVU "0 " "! C!"!/!!4"""!!#D. "! 2#$%&'' (%)'*$+%$ "!! A! "!0 + "" )"!! "! " 1 "! "! 3!/ "! ""!/ "!! "." "!""!! "!!!/!!!!! "!/!! 1!!/!!!!! 1!0 1" A #!!"4 4! " + "" Q!!/!! ""!C1!! /!!/"0ID " A!!!1! )"!"!!!!A"!! "!!"/!!.! ) 1

22 "" "3/!-" )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D! 3 -!!!! )!"O#""1O 1!!!!3!"!!!0"!!!2#$%&'' (%)'*$+%$!"!!!!0 0<00# H1 ""1 *+, - Q "5 " "!A!4 " 8!! ""1C8D/C!!! "A4!."D "!A!4!!. "! 2 = " 3!=." "/ A / "! "!." &($5! "! ". 1!! 33! C D/!=> 1;E>/ = ;E;3!!!!!" 1 5 G!!/ 3C1 /"0ID & A /"!"!." ""!8 1""/"G!A!4!!!!2=!!!""!!A!4." " "3! "! 1!!!"!!! "!1 1! )"! 4"! "!!! 4"! 1!! "!"C&6D

23 $4!. "!!!/!! ""! 3!!"!C D/ 1"!"!" 3!-/ ".."!! = CONDUIT SHUNT *+, - Q "5 ) "!"! "1 "!"!!

24 4.8. POELES A BOIS *+, - Q "5 #$%&'' (%)'*$+%$!!1"! =! 2!! 3!! "1!!! 3!0%"1"" " "!1. 3!!!"!!1!/ "!5 & A "A %!" A " "!!"!!-! & A!!!!1! "!!!"! "3! ""!A!4 3!! "!"!!"! "3!"?!! "!!!!/3 3 1"!A!4# "" "3/ /!-" ""!!A!4! &($5 1!111=!! " 0

25 4.9. POMPE A CHALEUR *+, - Q "5 8!"!"!!!/#$%&''(%)'*$+%$ 3 "! "!!! 2" 0%"1 " " ""!1. 3!!!"!!1!5 " "G!!!.!/!!!!.! "!""!3! "!"!!!!""4 "!"!! "!!"!! G"!!!! 8 "! 1! 4! "!! C 2" %,$%)'D "!"!!!! G! "!!!!! ""!!!!"! 8!! A!!!.! 8!!!"! "3!!!!".! "!"!."!! A "2"!! 8 "!! 1!""A3"!7A & A!! "! >

26 4.10. LES EMETTEURS ELECTRIQUES * LES BALLONS 000!! "3! * !!A 3! *+, - Q "5 8!"!"!!!/#$%&''(%)'*$+%$ 3 "!"!!!A 3!0%"1"" ""!1. 3!!!"!!1!5.&+ "!"!!!!""4 "!"!! G! "!!"!!!""! "3! & A 1 & A ""!! &+ G!!!!""! "3! <

27 / + G!!! G 3 + "!"!!!! " & A C"! "!!D G! ""!!" 000!!!A!4. "3F! *+, - Q "5 (+ "!!"! ""!!-! G!!"" " "/! " "" / 1"" G" 5-!!/-!/"" 1 G!!"! #!"G!!! G!!!"

28 G!" #!!1!! 5 """ G1!.! "! ""!/!! / "!"! "!!/!!!""! "3! G G "5""-F"""/1 "! ""!/"! "!! INSTALLATIONS GAZ *+, - Q "5! H C D/"" 1 "-!3!! H A! F"!!/ A"!!!! =!.!210!1!"GC" / "!!/"/ID 0 " "!!.!!! 2 1 / "/!1"GC" / 1 /"/ID!" 3 1! 11 C!!! " D # *!!C00D0 E

29 4.13. ROBINETTERIE / SANITAIRE 000) *+,! - Q "5 8!A! 3!!! & A / /!!/!!4! G! "!! 5"" 2!3"3 2 ="3/ 1" "!4"!!!0 )"!A! 3!!-! G!A! 3"!!= G!A! 3"!! )"! "!!!"!/!!!/!!3!!""!0 G!.!!"" 0!!!!" A 1 " /-!3.!!0 $! 3!! " 1 "'C /" 4!/" /ID -!3!0 &5"!!!!!!/'%,$%)'1 "! 0! 3! " "2111!!/'%,$%)'1!!!!! "!!"008!"!J! "!.!!" 1!!/'%,$%)'1!!! " "0!!!!"!"0 ;

30 000# "!!"!! *+,! - Q "5 8!A! 3!"1"!!!1!"!!/"G! "!!/! 1. / "!-!/! -! ""!0 "!.!1 1" " - " "1!10 '! "G! "!! -!! A 1 " " 10 ) "!-!2" 3.!"!!1!!!!0 ) "!!-! " 0 000W!7"! *+,! - Q "5 )"!A! 3!-!"!!!! C / "/ 1 / 1D0!! 7! = "" "!72 7" 0

31 0006."!MM8" *+,! - Q "5 ".""!3!!1!5 8" " A0 "!" " 0 $""!!!! "!!A ""0 00>0$!/! 1 "! " (!! 1 "1-!3.!!0 (!/! " 2 "! 1 " 4-!3.! 2 "!/! 3! "!! 1 " /-!3.!!0 ( 1 "!!! C1 / 1/ / "D -!3 1!/ "! 1 / / "! " B!0 *+ -

32 5. MODALITES DU COMPTE P3 %!!!"!1 5 #$%&'' (%)'*$+%$ 1!/" 3 / %,$%)'/! 5.!!!! "!!!!!!!!0 1!"!.!5 05!!!C#! D 05! 3!C! D!!! %,$%)' 2 ""!!!! 1!! 11!"5!!!4"! "! ""!!!3C0D 3!! A "!!!-! ""!!!C0D $ ""!!!!!/ %,$%)' 1! 2 #$%&' ' (%)' *$+%$"!!!!C00D!3! "!00!"/%,$%)'! , A! "-!! 1" 1!!"! 100%!! "!! 3!!. /!"!!! ""3!C0D0 ' %,$%)'! "!!!/!!! " 0. /-.!"!!.!1 3!!! "#$%&''(%)'*$+%$0 #$%&''(%)'*$+%$./2"!"! "!! > 4!!0,,$%)'! - "! 3! "! 3 1 "!!"K!3L3! C"!" 4!!!! D0 %,$%)' ""!!. " 3! #$%&''(%)'*$+%$/"!!"!!0 %,$%)'!-!!./!!3!!/ P".. "! 3! 3 3! 0!!4"! 3!!!!!.!! A! / 4" 3 "! 1 = 3 "! 31 2.!!" "

33 C 3/ "/""!3!/ ID0! 4"! "!! 1 = "!!4"!1!! "!"!C&6D" 0 8!"!J 3!!""!!. /'%,$%)'1!2#$%&''(%)'*$+%$1 / "3 31!!"!!!"! "4!!0 $ 1!!!!!! 3!/! 3! "!!!2 #$%&''(%)'*$+%$0 $" ""/."!1!!5 /"7!23!!"!!!! 2!!!!!/! ' %,$%)' # 2 */ 30** 0#$%&'' (%)'*$+%$!!!!!!!! "!! ".!! "!. 1."!!0 /"!23!!"!!! 2!!!!!/ **4/ /!! ! -"! 3 "!!! 0 %!"!3%,$%)' ""!1!"# *! "! " C''D 3 =! "" " 0!%,$%)'2 2-!.!!31 ''0

34 6. DETAILS DES PRESTATIONS AU TITRE DU P3 "1!!4"! ""!!!! 3!!" 4!0!! ""!!!""! "!"/! "! 4!!"! "!! " CHAUFFES BAINS GAZ '!"!!5 "!! &!!"!!5 H 1 "1C!!!-! F!"D!! "!1 " -!3!!! C!!!-! F! "D! 1."! H!"!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 &!5 &6'&<>56""' &68/&6'&;F$&6'&EF$5'!!!! &68&6'&%(5'!!! "!3! # 3 '! "1! 2 H :;F;<F'' : ;FF'' "!3!5 )!!..."!!)>"!! K "L0 "! "!3! X>+C$D"!X>+C$D4" "! 6 &(.! H!3 "!!2>!!! 32."D 8 28 >N5!F!!"

35 A!4"G!1! )""5!" Q 5! Q 5 o 6,'&8(6'"H o ($%$A"Q"H RADIATEURS INDIVIDUELS GAZ A VENTOUSE '!"!!5 1 H!! "1! &!!"!!5 H 1 "1C!!!-! F!"D! 1. 1! H 2 1!!"!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 &!5 &6'& &6>8,0 &6>8,<0 # 3 '! "1! 2 H :;F;<F'' : ;FF'' "!3!5 Q 5 o # H!#"H$ (" # * >

36 6.3. CHAUDIERES GAZ '!"!!5 " 4!! " "1! "! """ &!!"!!5 H 1 "1C!!!-! F!"D!! " '!! ""!!! C!!!-! F!"D! 1! " 4! H! "!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 &!5 &6'&;5 4 &6'&<>56""' &68>5 42""# &68>;5 4"! &6'&<5 42"! &68/&6'&;F$&6'&EF$5'!!!! &68&6'&%(5'!!! "!3! # 3 '! "1! 2 H :;F;<F'' : ;FF'' <000 4!!"!!3!!!! "C)>D +!! <

37 " # Q 5! Q 5 o $"H 81 <000 4!!"!!3!.!!! $" " ""0 <000 4!!"!!3!.!2" ""!! "C)>D +!! " /#21!!'C&6'&D 8 '28N5/>F Q 5! Q 5 o % "H. o # "H'#" o!"h 1 (" # *

38 <000 4!!2"!.!2" ""!! "C)>D! 1!!'C&6'&D 8 '28N5/F Q 5! Q 5 o #""H. o!"!"h 1 <00>0 4!!"!!3!.!2 ""!! "C)>D +!! " /#21!!'C&6'&D 8 '28N5;F "!"? '5> Q 5! Q 5 o & "H. (" # * E

39 <00<0 4!!2"!.!2 ""!! "C)>D! 1!!'C&6'&D 8 '28N5;F "!"? '5 Q 5! Q 5 o & ""H. <000 4! H!2 "" +!! 1!" + '. >!!" "! +! 8 '5EF "!"? '5E Q 5! Q 5 o ( "H$"" (" # * ;

40 <00E0 '!"! "! " " 4/ ' %,$%)'!!!! 2" 2 " 0 31!"!=!""!3!3"!3 " >000K!!!!L CHAUDIERES FUEL '!"!!5 " 4!! R " "! &!!"!!5 " 4 C!!!-! F!"D!! " '!! ""!!! C!!!-! F!"D! 1! " 4!! "!.."! 1 1!"!""!3!!1!5

41 <000 4!!2 "" +!! 1!" + '. >!!" "! +! 8 '5EF "!"? '5E Q 5! Q 5 o ( "H$"" (" # *

42 6.5. RADIATEURS A EAU '!"!!5! ""!!! &!!"!!5 &!1.!!"!.."!1 1!"!""!3!!1!5 &!5 )!"1"!&6'&/ &6$ 33K!2 " L # 3 ' "!3!5 G"0> '3!" Q! Q 5(! %88"3 (" # *

43 6.6. VMC '!"!!5!"!!"!."."!!. 3! ""!!!C "!D!!!"""C8D "3!! " "3 C!-"!D-!3.!""#0 &!!"!!5!!. 3! ""!!! C!!!-! F!"D!1. 3#!"!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 ) 5 35 =!;E/ =E";E "!35 =E";; ""5 =-1;E</ =E-;E< 0#00 H5 => 1;E>/ = ;E;V""!;E<!!!A!4!!" %!" 800,0<E0800,0<E0 &!5 &!5'> +"!."5&6'>0#00 H&6'> '."5&6'>>!!!5&6'>E

44 <0<00!!!1!!!! #!.! 3 "!35 '%$&:;E<F> &6 ""'&<>EF; )!!" 5 #!A" 1!!! Q 5 o 'N(%$"H$8' o %)("H$')($ <0<00!!!1!!!A! #!.! 3 "!35 '%$&:;E<F> &6 ""'&<>EF; )!!" 5 KAL + # 45AA4 #4!!!"! Q 5 o "H$8' o "H$')($ (" # *

45 <0<00!"!!!1!!. #!.! 3 "!35 '%$&:;E<F> &6 ""'&<>EF; #4!!!"! D 1!!! Q 5 o 8''6Y"H$8' o $N()F"H$')($ (" # * >

46 <0<00!!!""!!! #! 2&6[> )!!" 5!! G 1! 8 #4!!!"! Q "H$8' <0<0>0!!!1!! H #!.! 3 "!35 '%$&:;E<F> &6 ""'&<>EF; Q 5 o #ZQ"H$8' <0<0<0!!!""! H #! 2&6[> )!!" 5!! G 1! 8 #4!!!"! '3!!!!" # H Q 5'"H$8' (" # * <

47 <0<00!"!."!! ) 5 $ =!!;EE";E!38,<E0 "!"!."1== 3 "." " "!0 Q 5+$"H$8' <0<0E0!"!." H ) 5 $ =!!;EE";E!38,<E0 "!"!."1== 3 "." " "!0 Q 5+$Z#!"H$8' 6.7. LES CONDUITS SHUNT!"! 3! 6.8. LES POELES A BOIS!"! 3! 6.9. LES POMPES A CHALEURS!"! 3! (" # *

48 6.10. LES EMETTEURS ELECTRIQUES '!"!!5!! "3! &!!"!!5!!. "3A"!!!!!1. 3!!!! ""!!!!"!.."! 1 1!"! ""!3!!1!5 &!5 &6/&6</&6'&<>5 " &6>5$!" &6>5%! "3!!! <000!"1"! 1"!2! "3"!! % Q! 6!!! &6'"" ""+ Q 5 o 6"H$$&% (" # * E

49 <000!.A!"!!3!!"! 3 Q! 6!!<! &6'"" "" Q 5 o (%,"H$$&% <000!.A! "!"! 3 Q! 6!!<! &6'"" "" %""! :!! 8 " 3!" 8 "1F!=! Q 5 o (%,'(8(#("H$$&% (" # * ;

50 <000!!!! ) 5!!!<!C"/ "/!/ =/":/ ":D 5-4 H 8! >2 $!" 2<>-! HH!C! 3 "D G"! $1!!0$ 0 Q 5 o Y+(["H8'$8()' &5 %,$%)' 1/ 2 ""! " " A 3/."""!!" "0 K." " 4!"L1 B!10 (" # * >

51 6.11. BALLONS ELECTRIQUES '!"!!5 "3!!!"-!3 1 " "3!! " "3 C!-"!D-!3.!"" "3!! ""0 &!!"!!5!! "!1 " -!3!!! C!!!-! F! "D 1 "! 1!" C!!!-! F!"D! 1.!!"!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 &!5 &6'&<> &6'&<> &6'&<; &68< >

52 <000!!2 """!!3! &6 "" " 1521= )!!"5!!52 "3 "! Q!"5&6) " "!5 Q "!"5>!!"1!!!! "3! "!5 5 5> 5 5> >5 Q 5 $%"H$" *"H. $ ""! " "1/,,$%)'"!A! 3!"!!" " "!0 (" # * >

53 <000!!A 3!!"! 3! <000!!!!!"! 3! INSTALLATION DE GAZ!"! 3! >

54 6.13. ROBINETTERIE / SANITAIRE <000) '!"!!5!!!C"!=\/ "211 1!!!/!/ 3 ]/ID!"!!!C8!"!J" 3A " 4! "!!! "!!/""! D!""!!! "4 Y"!!!-! &!!"!!5!!!! " C!!!-! F!"D!1.!!"!.."!1 1!"!""!3!!1!5 ) 5 $ =; ;;/ =-;;E!! 3 &6 1 -! "! C$ ""!!D" 2 "" : 8QF8$ : > >FF0 &!5 &6'&5 &6'&E5 &6'&5E &6'&<5 &6'&5 &6'&E5E &6'&5;;E &6'&5E &6'&5E &6'&><5> >

55 5!!!!"!!! 5 # "32"" # 91!!! %" "" $1"!!'$,5 + "5'F$, '1!/1!/"!!5'$, Q "!">! Q 5 "HW$(+8'$6(& &5$!1!3! "!3!!/!4!3 %,$%)'/12!"!!!"! 1" 3"0!/%,$%)'1!!! "43!!!!0 5 & #! ".!3! C!!" " 4! D %" ""!!'$,5'$, + " +!" C.>:D! Q "!">! (" # * >>

56 Q 5 V"HW$(+8'$6(& &5$!1!3! "!3!!/!4!3 %,$%)'/ 1 2! "!!!"! 1" 3 "0!/ %,$%)' 1!!! "43!!!!0 <000# "!!"!! '!"!!5 "!"!!!!! ]! ) &!!"!!5!!!1"!! "1!1. "!!"!!!"!.."! 1 1!"!""!3!!1!5 # "! "!7 2!!" F<! 1".!!"! &&6 #4!!". Q 5 ) 0>EE"H* <000W"!!"! 3!0)" 0 (" # * ><

57 <0006.!"!!"!"! 3!0)" 0 <000$! 1 " "!"! 3!0 >

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Cas particuliers - «Titres V»

Cas particuliers - «Titres V» Certains produits utilisés dans le bâtiment ne sont pas pris en compte par la réglementation thermique RT 2005. Pour pouvoir toutefois être utilisés, ces produits doivent faire l objet d une demande de

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire - Phase : DCE N Désignation U Qté Prix Unitaire Montant HT 08 LOT CHAUFFAGE GAZ VENTILATION 08.1 OBJET 08.2 GENERALITE 08.2.5 Renseignements et documents à fournir : DOSSIER D'EXECUTION et DES OUVRAGES EXECUTES 08.2.5.2

Plus en détail

Quels travaux pour atteindre les cibles énergétiques?

Quels travaux pour atteindre les cibles énergétiques? RECHERCHE DE SOLUTIONS THERMIQUES OPTIMALES Quels travaux pour atteindre les cibles énergétiques? Bertrand MILLS (Enerconcept) Jean-Marc JICQUEL (EDF R&D - département EnerBAT) RECHERCHE DE SOLUTIONS THERMIQUES

Plus en détail

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE ETIQUETTE ENERGETIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS

AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE ETIQUETTE ENERGETIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS 2012 AMELIORER LE RESULTAT DE VOTRE ETIQUETTE ENERGETIQUE GUIDE DES RECOMMANDATIONS VOUS VENDEZ VOTRE BIEN IMMOBILIER? INFO CONSEIL Diagnostic vous donne les Informations nécessaires et indispensables

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE DÉCO Ambiance automnale pour décor original Rangements, mobilier, cloisons, peinture AMÉNAGER LES PETITS ESPACES Incendie, cambriolage ON S'ALARME! BÉTON, CUIVRE, ZINC, ALU, BOIS Rénovation durable du

Plus en détail

Comment construire une maison en béton économiquement BBC?

Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Comment construire une maison en béton économiquement BBC? Réalisation du second œuvre, des équipements et du test de perméabilité à l air (4/4) Réalisation du second œuvre Pose des menuiseries Menuiseries

Plus en détail

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude

L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude L'ADEME - Le chauffage, la régulation, l eau chaude Les énergies Comment ça fonctionne Avantages Inconvénients Chauffage central - la chaleur est produite en un seul endroit : par une chaudière, des capteurs

Plus en détail

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS

SOMMAIRE ARTIPRIX PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS PERCEMENTS SAIGNÉES SCELLEMENTS 1 2 3 4 5 6 7 PIQUAGES - FORAGES - PERCEMENTS DES MURS FORAGES DANS MURS FORAGES DANS PLANCHERS 15 PERCEMENTS 16 SAIGNÉES SCELLEMENTS FRAIS DIVERS D'INTERVENTION DE DÉPANNAGE RECONNAISSANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN

oq'q PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN oq'q" PROTOCOLE D'ACCORD CONTRATS D'ENTRETIEN Préambule: Dans le cadre des compétences du Conseil de conceftation locative, les représentants signataires du présent protocole ont souhaité valider le principe

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables

Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Programme d estimation gratuite des consommations énergétiques et des économies d énergie réalisables Pour participer à l opération merci de remplir le questionnaire ci-dessous de la façon la plus complète

Plus en détail

Le confort thermique garanti au meilleur coût par tous les temps.

Le confort thermique garanti au meilleur coût par tous les temps. CHAUDIÈRE MURALE MIXTE À MICRO-ACCUMULATION ET POMPE À CHALEUR Le confort thermique garanti au meilleur coût par tous les temps. Conçue pour limiter la consommation d énergie, la Talia Green Hybrid est

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Uniclima : syndicat d industriels Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 86 industriels

Plus en détail

Le chauffage pour les maisons basse énergie

Le chauffage pour les maisons basse énergie Chauffer une habitation basse énergie Texte de Van Marcke: Une habitation basse énergie consomme peu d énergie. D une part, les déperditions thermiques y sont limitées, notamment grâce à l isolation et

Plus en détail

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations

RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Etude de cas en maison individuelle et en immeuble collectif d habitations Olivier Servant Directeur des marchés Saint-Gobain Habitat Etude de cas : maison individuelle

Plus en détail

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES -Etat initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et ECS électriques

Plus en détail

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré.

Condens 5000 FM Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. Chaudière sol gaz à condensation. Chauffage avec ballon ECS intégré. FBGC 4C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R S00 N Chauffage + ECS stratifiée par ballon intégré FBGC C R

Plus en détail

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source

Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil. *Footnote Source: Source Les ballons tampons pour plancher chauffant Caleosol pompe à chaleur, chaudière et chauffage solaire Caleosoleil Agenda Description des ballons tampon Applications sur pompe à chaleur Application sur chauffage

Plus en détail

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012)

Complément 5. label promotelec performance évolutions & mises à jour du cahier des prescriptions techniques PRO 1248-10 (septembre 2012) Sommaire des mises à jour Mise à jour du processus d attribution...3 Mise à jour de la surface de référence pour les calculs thermiques en construction...3 Mise à jour pour tous système...4 Mise à jour

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement EXERCICE CHOIX DES SYSTEMES SUR BASE D EXEMPLES : Méthodologie de conception pour les choix

Plus en détail

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort

Chaudière murale gaz à condensation avec ballon intégré de 48 litres. Éligible au crédit d impôt* La passion du service et du confort * Sur le prix de la chaudière posée par un professionnel, hors main-d œuvre et selon les conditions d application de la Loi de Finances en vigueur. Éligible au crédit d impôt* Scannez ce logo pour découvrir

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 15 septembre 2006 relatif aux méthodes et procédures applicables au diagnostic de performance

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Réussir son installation domotique et multimédia

Réussir son installation domotique et multimédia La maison communicante Réussir son installation domotique et multimédia François-Xavier Jeuland Avec la contribution de Olivier Salvatori 2 e édition Groupe Eyrolles, 2005, 2008, ISBN : 978-2-212-12153-7

Plus en détail

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012»

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012» Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 0» DOSSIER DE PRESSE Septembre 0 UN OUTIL INÉDIT DÉDIÉ AUX CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES ET BUREAUX

Plus en détail

La solution chauffage naturellement intelligente

La solution chauffage naturellement intelligente Genia Hybrid Compact Genia Hybrid Universel hybride Systèmes hybrides La solution chauffage naturellement intelligente La première solution bi-énergie qui garantit simplicité et économie Critère de confort

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

SOCIETE LORRAINE D'HABITAT 2, Passage Sébastien Bottin BP 90150 54003 NANCY Cedex 03 83 39 62 00

SOCIETE LORRAINE D'HABITAT 2, Passage Sébastien Bottin BP 90150 54003 NANCY Cedex 03 83 39 62 00 SOCIETE LORRAINE D'HABITAT 2, Passage Sébastien Bottin BP 90150 54003 NANCY Cedex 03 83 39 62 00 Marché d entretien des installations de chauffage gaz et de production d ECS individuelles ainsi que des

Plus en détail

10_ Fiche de synthèse

10_ Fiche de synthèse LUDWIGSWINKEL - ETUDE DES VARIANTES -État initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et

Plus en détail

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude.

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude. Comment choisir votre douche Le système en place chez vous Lorsque vous choisissez le type de douche dont vous voulez vous équiper, vous devez au préalable vérifier le système de production d eau chaude

Plus en détail

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés.

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés. 9.4 CHAUFFAGE ET RAFRAICHÎSSEMENT 9.4.1 ÉMETTEURS DE CHAUFFAGE, RAFRAÎCHISSEMENT ET GESTION D énergie Les émetteurs doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens

Avanttia Solar. Chaudière Hybride CONDENSATION. L innovation qui a du sens Chaudière Hybride CONDENSATION GAZ AVEC CHAUFFE- EAU-SOLAIRE INTÉGRÉ www.marque-nf.com CIRCUIT SOLAIRE FONCTIONNANT EN AUTOVIDANGE PRÉPARATEUR SOLAIRE EN INOX CAPTEUR SOLAIRE - DRAIN L innovation qui a

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ MS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CLASSIQUE PROJECT Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

Plus en détail

Vivadens C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n

Vivadens C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n C h a u d i è r e m u r a l e à C o n d e n s a t i o n ÉCONOMIES D ÉNERGIE EAU CHAUDE À VOLONTÉ ULTRA COMPACTE ET ULTRA LÉGÈRE LE MEILLEUR INVESTISSEMENT EN CONDENSATION L E SSE NTI E L DE LA CON DE

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Les techniques (chaleur, ventilation, ECS): conception et régulation Bruxelles Environnement Systèmes de production de chaleur : principes et enjeux Raphaël Capart ICEDD asbl

Plus en détail

Economie d énergie. P.A.C. Solaire Chaudière à condensation. Economie d énergie. Chauffage - Sanitaire - Robinetterie - Raccords - Gaz

Economie d énergie. P.A.C. Solaire Chaudière à condensation. Economie d énergie. Chauffage - Sanitaire - Robinetterie - Raccords - Gaz Promotion Economie d énergie Economie d énergie P.A.C. Solaire Chaudière à condensation Chauffage - Sanitaire - Robinetterie - Raccords - Gaz les PAC K13559 7138745 K13560 7138746 K13561 7138747 K13577

Plus en détail

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB..

Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Ballons d eau chaude électriques à circuit fermé Z.., AQ.., IND/IDE.., ID.., HR-N/HR-T.., STA.., HB.. Les ballons d eau chaude électriques à circuit fermé HAJDU sont créés pour fournir de l eau chaude

Plus en détail

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau

Rénovation d'une ancienne ferme et création de 10 logements Lot 4 : bordereau FONDS DU LOGEMENT des Familles Nombreuses de Wallonie SCRL Mars 2011 BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES Aide Locative de Namur Rue Saint-Nicolas, 67 5000 Namur Téléphone 081 42 03 67 Télécopie 081 42 03 59 Métré

Plus en détail

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009

EAU CHAUDE SANITAIRE. Espace INFO>ENERGIE 37. INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 EAU CHAUDE SANITAIRE HABITAT CHAUFFAGE Espace INFO>ENERGIE 37 INTERVENTION PRECARITE ENERGETIQUE ACTIONS SIMPLES TRAVAILLEURS SOCIAUX LE 26 Septembre 2009 L HABITAT L HABITAT DEPERDITION TOITURE: 30% Priorité

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives

Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Chauffage et ventilation des maisons BBC et passives Maisons BBC et passives Qualité d air intérieur et ventilation Confort thermique Solutions préconisées Mise en œuvre Maintenance prix De l importance

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE

VERSION CHEMINÉE OU VENTOUSE Aqualia Chaudières murales AQUALIA CHAUFFAGE SEUL 2 MODÈLES DE 9 À 24 KW AQUALIA PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ (MURAL OU SOL) 4 MODÈLES DE 9 À 24 KW GARANTIE 2 ANS AQUALIA MI

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

TYPE CODE PUISSANCE DIMENSION PRIX TYPE CODE PUISSANCE DIMENSION PRIX. MIRA GREEN 30 3650105 10-30 720x390x295 1.638,00

TYPE CODE PUISSANCE DIMENSION PRIX TYPE CODE PUISSANCE DIMENSION PRIX. MIRA GREEN 30 3650105 10-30 720x390x295 1.638,00 Condensation Chauffage et production d'eau chaude TYPE CODE PUISSANCE DIMENSION PRIX MIRA GREEN 24 3650101 5-24 720x390x295 1.575,00 MIRA GREEN 30 3650102 6,5-30 720x390x295 1.638,00 MIRA GREEN 35 3650103

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

SOLERIO OPTIMUM 70 %** LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE 32% CHAUFFE-EAU SOLAIRE

SOLERIO OPTIMUM 70 %** LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE 32% CHAUFFE-EAU SOLAIRE Energies renouvelables SOLERIO OPTIMUM CHAUFFEEAU SOLAIRE LE CHOIX DE L INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE HAUTE PERFORMANCE ÉCONOMIES ET RESPECT DE L ENVIRONNEMENT GAMME ÉTENDUE jusqu à 70 %** D ÉCONOMIES P R O

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL MAITRISE D'OUVRAGE CONTRAT D'EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE DES CHAUDIERES INDIVIDUELLES LOT CI FUEL CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAITRISE D'OUVRAGE 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex ~ 03.84.96.13.50

Plus en détail

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE

100 & 150 LITRES LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE LE SEUL CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE MURAL À VENTOUSE CONCENTRIQUE 100 & 150 LITRES SILENCIEUX JUSQU À 70 % D ÉCONOMIE D ÉNERGIE LA SOLUTION EAU CHAUDE SANITAIRE RT 2012 À LA PLACE DU CHAUFFE-EAU ÉLECTRIQUE

Plus en détail

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation

Généralités. Les 8 points de la RT «élément par élément» Exemples de rénovation LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BÂTIMENTS EXISTANTS «ÉLÉMENT PAR ÉLÉMENT» Généralités «élément par élément» Exemples de rénovation 1 Généralités LA RT GÉNÉRALITÉS Parc existant résidentiel et non

Plus en détail

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012

LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 www.atlantic-prescription.fr Un espace dédié à la prescription : Actualités Informations Téléchargement de documentation LES SOLUTIONS ATLANTIC RT 2012 Réglementation La RT 2012 Nouvelle réglementation

Plus en détail

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT*

CTL Condensation. Chaufferies complètes acier fioul ou gaz. www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* CTL Condensation Chaufferies complètes acier fioul ou gaz www.geminox.fr CRÉDIT D IMPÔT* SELON LA LOI DE FINANCES EN VIGUEUR *Crédit d impôt sur le prix de la chaufferie posée par un professionnel, hors

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale BILAN THERMIQUE SIMPLIFIÉ DIALOGIE Questionnaire à remplir pour un projet de rénovation globale Financé par la Région Poitou-Charentes et l ADEME, le réseau des Espaces INFO ENERGIE (EIE) est composé de

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION

MARCHE PUBLIC DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE PUBLIC DE SERVICE REGLEMENT DE LA CONSULTATION Acheteur : Commune de Mont-près-Chambord Objet de la consultation : Contrat d entretien et de maintenance des installations de chauffage et de production

Plus en détail

Chaudière MURALE gaz condensation

Chaudière MURALE gaz condensation chaudières murales gaz Idra Condens Chaudière MURALE gaz condensation Technologie CONDENSATION haut rendement de 109,3% Confort SANITAIRE sur mesure Idra Condens Idra Condens System IdraEco Condens Micro

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Guide technique 10 e arrêté

Guide technique 10 e arrêté Guide technique 10 e arrêté Juillet 2013 Critères d éligibilité des prêts DolceVita et prêts fabricants Les prêts fabricants éligibles - préambule OBJET PRINCIPAL de financement : chaudière à condensation

Plus en détail

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ

LA CHAUDIERE DOMESTIQUE GAZ page 1/9 Un générateur de chaleur est constitué d une chaudière et d un brûleur. Sur le marché, il existe les chaudières atmosphériques où le brûleur fait partie intégrante de la chaudière. Dans le cas

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE

IDRA CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CONDENSATION TECHNOLOGIE CONDENSATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 109,3% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE CHAUDIÈRE MURALE GAZ ATION TECHNOLOGIE ATION HAUT RENDEMENT JUSQU À 09,% CONFORT SANITAIRE SUR MESURE IdraEco Condens Idra Condens IdraEco Condens Idra Condens System Micro Idra Condens Micro IdraEco Condens

Plus en détail

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile L ESSENTIEL DE LA

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER.

Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Chauffe Bain gaz à Condensation Ind 06 Chauffe bain mural à gaz Notice technique destinée à l INSTALLATEUR. Notice d emploi et d entretien destinée à l USAGER. Généralités : Le Chauffe bain SERIE CBC à

Plus en détail

Infos pratiques. La ventilation : le double flux. Le double flux. Comment ça marche? Il existe plusieurs solutions en matière de ventilation :

Infos pratiques. La ventilation : le double flux. Le double flux. Comment ça marche? Il existe plusieurs solutions en matière de ventilation : Infos pratiques La ventilation : le double flux Le double flux Du fait de logements de plus en plus étanches, la ventilation est devenue obligatoire pour : Préserver le bâti contre les dégradations dues

Plus en détail

GVX 124 SUN CONDENS CHAUDIÈRE AU SOL À SYSTÈMES COMBINÉS GAZ CONDENSATION ET E.C.S. SOLAIRE

GVX 124 SUN CONDENS CHAUDIÈRE AU SOL À SYSTÈMES COMBINÉS GAZ CONDENSATION ET E.C.S. SOLAIRE CHAUDIÈRE AU SOL À SYSTÈMES COMBINÉS GAZ CONDENSATION ET E.C.S. SOLAIRE Chauffage et production d eau chaude sanitaire avec préparateur solaire intégré, puissance 6 à 24 kw LA COMBINAISON GAGNANTE DU CHAUFFAGE

Plus en détail

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives

Passive. France. Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives Bouches de soufflage chauffantes ECO Chauffage par ventilation pour maisons passives La récupération de chaleur sur l air vicié est indispensable aux maisons Elle réduit considérablement les pertes de

Plus en détail

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE

CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE Condensol Chaudière sol gaz à condensation CHAUFFERIE COMPACTE RÉGULÉE 3 MODÈLES DE 24, 28 ET 34 KW CHAUFFAGE AVEC EAU CHAUDE SANITAIRE INTÉGRÉE VERSION VENTOUSE/CHEMINÉE* CONDENSATION GARANTIE 3 ANS *

Plus en détail

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION

GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION GMR 1000 CONDENS CHAUDIÈRE MURALE GAZ À CONDENSATION Chauffage de 6 à 24 kw avec production e.c.s. par ballon intégré Chauffage de 6 à 35 kw avec production e.c.s. instantanée Chauffage seul de 6 à 24

Plus en détail

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires

DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires DPGF EPBP 2010 FOURNITURE ET POSE CLE EN MAIN DE MATERIEL PEDAGOGIQUE PLATINES Brevet Professionnel Equipements Sanitaires CFA DE LA CHAMBRE DES METIERS DU VAL DE MARNE 24 AV RASPAIL 94100 ST MAUR DES

Plus en détail

Les chaudières à condensation

Les chaudières à condensation Les chaudières à condensation Pourquoi ce guide? Al heure des choix énergétiques pour votre maison, vous vous interrogez sur le meilleur moyen de bénéficier du confort au meilleur prix tout en réduisant

Plus en détail

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI

AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE AQUACONDENS MI Aquacondens Chaudières murales à condensation AQUACONDENS CHAUFFAGE SEUL 1 MODÈLE MODULANT DE 6 À 25 KW AQUACONDENS PACK CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE PAR BALLON SÉPARÉ 2 MODÈLES MODULANT DE 6 À 25

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5, rue Jean Marie Tullou 35740 PACE Tél : 02 99 85 16 45 Fax : 02 99 85 57 83 RCS : 494 300 619 Compagnie d assurance : GROUPAMA n 7950376/409 Audit Energétique En Maison

Plus en détail

ecotec pro Chaudière murale mixte à condensation 28 kw Solution pour remplacement en maison individuelle

ecotec pro Chaudière murale mixte à condensation 28 kw Solution pour remplacement en maison individuelle ecotec pro Chaudière murale mixte à condensation 28 kw Solution pour remplacement en maison individuelle ecotec pro, De 1874 à nos jours, du poêle aux dernières générations de chaudières haut rendement,

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE TERTIAIRE DATE : 14/02/2011 N AFFAIRE : 003387/2255629/1/1 ANNEE DE CONSTRUCTION : NON COMMUNIQUE SURFACE UTILE : 489.44 TYPE DE BATIMENT : IMMEUBLE D HABITATION + BUREAUX TYPE D ACTIVITES : ADMINISTRATION - BUREAUX

Plus en détail

Infos pratiques Choisir sa solution de production

Infos pratiques Choisir sa solution de production Infos pratiques Choisir sa solution de production d eau chaude sanitaire (ECS) Solution économique La production d eau chaude instantanée concerne principalement les chaudières murales à gaz. Lors d un

Plus en détail

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S

S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S S O L U T I O N S B B C P O U R L O G E M E N T S YZENTIS : La solution BBC Les enjeux environnementaux et l émergence d une politique concrète de Développement Durable amènent les décideurs et les populations

Plus en détail

LES CHAUDIERES MURALES

LES CHAUDIERES MURALES Comme tout générateur, les chaudières murales sont constituées d un corps de chauffe, d un circuit de fluide caloporteur et de parcours des fumées. Les foyers des chaudières murales sont de type atmosphérique

Plus en détail

atmotop turbotop Plus Confort 28 kw atmotop turbotop Confort 24 et 25 kw Chaudières murales gaz mixtes mini-accumulation Ventouse, cheminée, VMC

atmotop turbotop Plus Confort 28 kw atmotop turbotop Confort 24 et 25 kw Chaudières murales gaz mixtes mini-accumulation Ventouse, cheminée, VMC atmotop turbotop Plus 28 kw atmotop turbotop 24 et 25 kw Chaudières murales gaz mixtes mini-accumulation, cheminée, VMC Eau chaude immédiate... et à volonté! Pour vous offrir un confort toujours meilleur,

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur

Arcoa 2. Pompe à chaleur monobloc inverter. Chauffage / ECS. tarifs p. 132. Chauffage / ECS en logement > pompes à chaleur en logement > pompes à chaleur 113 Fonctionnement air/eau réversible Puissance De 6 à 24 kw Technologie Inverter Modulation de 30 à 140 % Gaz frigorifique R410 a Arcoa 2 Pompe à chaleur monobloc inverter

Plus en détail

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE

GT/GTU 120/ PREMYS DOMESTIQUE RESIDENTIEL CHAUDIÈRES FIOUL/GAZ EN FONTE/ACIER ADVANCE ADVANCE PLAGES DE PUISSANCES ADVANCE ADVANCE ADVANCE EASYLIFE EASYLIFE PROJECT GT/GTU 0/ PREYS Gaz DOESTIQUE RESIDENTIEL GTU 0 GTU 0 FF GTU 00 GTU 00 FF GTU 00/V GTU 00 FF/V GT 0 GT 00 PREYS CA...- EASYLIFE PLAGES DE PUISSANCES GT/GTU 0 : chaudières gaz/fioul en

Plus en détail

LE PASSIF, À QUEL PRIX?

LE PASSIF, À QUEL PRIX? LE PASSIF, À QUEL PRIX? KONTEXT ARCHITECTES M. DAMIEN SCHIETSE ETUDE DE CAS Comparatif des coûts d une Maison Individuelle RT 2012 / PASSIF Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B

Chauffage par pompe à chaleur. Habitat existant. Guide. des solutions durables CIAT N 08.53 B Chauffage par pompe à chaleur Habitat existant u n i v e r s a l c o m f o r t 0 810 810 142 Guide des solutions durables CIAT N 08.53 B Pompes à chaleur : faites le plein d avantages! Avantage n 1 : Libérez-vous

Plus en détail

Contre expertise sur la performance énergétique des logements sociaux en Lorraine GUIDE DES BONNES PRATIQUES

Contre expertise sur la performance énergétique des logements sociaux en Lorraine GUIDE DES BONNES PRATIQUES Contre expertise sur la performance énergétique des logements sociaux en Lorraine GUIDE DES BONNES PRATIQUES Guide des bonnes pratiques 1. Préliminaires à une bonne réhabilitation thermique 2. Les travaux

Plus en détail

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie

Thierry Gallauziaux David Fedullo. La plomberie Thierry Gallauziaux David Fedullo La plomberie Deuxième édition 2010 Sommaire Sommaire Les bases de la plomberie Les matières synthétiques...16 Les dangers du gaz et de l eau...16 La plomberie...9 L eau...10

Plus en détail