HÔTEL DE VILLE D ARLON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HÔTEL DE VILLE D ARLON"

Transcription

1 Septembre 2005 Page 1 sur 21 HÔTEL DE VILLE D ARLON Rue Paul Reuter, Arlon Tél. : 063/ Fax : 063/ Web : Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l Action Sociale et de l Egalité des Chances de la Région Wallonne

2 Septembre 2005 Page 2 sur 21 Tableau récapitulatif des 6 catégories de l Indice Passe-Partout Chaisard seul Entrer NON 1 NON 5 Commentaires : Cheminement jusqu à l entrée trop pentu. Circuler NON 2 NON 6 Commentaires : Présence d une plante encombrant le passage au premier étage. Utiliser OUI 3 NON 7 Commentaires : WC adapté trop petit. Stationner NON 4 NON 8 Commentaires : Emplacement réservé sur une surface trop pentue. Indice global 0 Chaisard assisté Entrer OUI 1 NON 5 Commentaires : Cheminement jusqu à l entrée difficile. Circuler NON 2 NON 6 Commentaires : Présence d une plante encombrant le passage au premier étage. Utiliser OUI 3 NON 7 Commentaires : WC adapté trop petit. Stationner NON 4 NON 8 Commentaires : Emplacement réservé sur une surface trop pentue. Indice global 1 Personne marchant difficilement Stationner NON 1 NON 5 Commentaires : Emplacement réservé sur une surface trop pentue. Entrer OUI 2 NON 6 Commentaires : Cheminement jusqu à l entrée tout juste acceptable, présence de pentes. Circuler OUI 3 NON 7 Commentaires : Couloirs assez larges mais risque que les embouts de canne restent coincés dans la fente de l ascenseur. Utiliser OUI 4 OUI 8 Commentaires : Présence d un WC adapté. Indice global 0

3 Septembre 2005 Page 3 sur 21 Personne déficiente visuelle Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables NON 2 Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4 Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services OUI 6 Utilisation autonome des services par les malvoyants S. O. 7 Utilisation autonome des services par les aveugles S. O. 8 Présence d aménagements spécifiques NON 9 Commentaires : Bâtiment difficilement identifiable. Indice global 1 Personne déficiente auditive Possibilité de prise de contact «à distance» OUI 1 Information auditive par amplification OUI 2 Information auditive par boucle à induction magnétique NON 3 Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers S. O. 4 Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication OUI 5 Personne ayant une connaissance de base en langue des signes OUI 6 Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes NON 7 Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes NON 8 Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9 Commentaires : Absence de boucles à induction dans les salles de réunion. Indice global 2 Personne avec difficultés de compréhension Identifier le bâtiment dans son environnement NON 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture NON 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée S. O. 3 Présence d informations visuelles de localisation OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité de la signalétique OUI 6 Diffusion d informations utilitaires auditives S. O. 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) NON 8 Présence de dispositifs d accueil S3A NON 9 Commentaires : Bâtiment difficilement identifiable. Indice global 0

4 Septembre 2005 Page 4 sur 21 Présentation générale PREAMBULE : Globalement, circuler dans l hôtel de ville ne devrait pas poser de souci énorme. En revanche, les abords forts pentus et le stationnement réservé relativement distant de l entrée ne permettent pas un accès aisé. Dans cette analyse nous ne considérons pas la porte d entrée «historique» du bâtiment. Elle n est ouverte que pour les mariages et les grandes cérémonies. STATIONNER ET CHEMINER VERS L ENTREE : A proximité de l hôtel de ville se trouve un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite. Cet emplacement n est pas aux mesures réglementaires et est situé sur un axe en pente. Le cheminement depuis cet emplacement jusqu à l entrée de l hôtel de ville est difficilement praticable en raison du degré élevé des pentes. Une aire de repos se trouve à proximité de la porte d entrée. ENTRER : Le franchissement de la porte d entrée manuelle de l hôtel de ville est de plain-pied, on se retrouve ensuite dans un sas qui donne accès à une seconde porte manuelle. CIRCULER A L INTERIEUR DU BATIMENT : Au rez-de-chaussée de l hôtel de ville, les zones de circulation sont bien larges et de plain-pied. Il est possible d accéder aux étages supérieurs grâce à l ascenseur. Les étages sont accessibles aux mêmes conditions, hormis un passage réduit au premier à cause d une plante gênante.

5 Septembre 2005 Page 5 sur 21 Détail de notre analyse 1 ère PARTIE : HANDICAP PHYSIQUE Chaisard seul Indice global 0 Chaisard assisté Indice global 1 Personne marchant difficilement Indice global 0 ENTRER Accès en pente non sécurisé Entrée de plain-pied Présence d une aire de repos A partir de l emplacement réservé, plusieurs accès sont possibles. Soit en empruntant le trottoir où la circulation est presque de plain-pied mais où le passage est très étroit. Soit en empruntant l accès en pente devant l ancien bâtiment. Ce dernier présente un large passage mais la présence de pentes le rend difficilement praticable. Le franchissement de la porte d entrée du bâtiment ne posera pas de problèmes. - Présence d aires de manœuvre confortables. - Présence d aire de repos à l entrée. - Absence de ressauts et de marches. - Sas bien large. - Pourcentages des pentes qui mènent à l entrée trop importants. - Absence de mains courantes dans les pentes. - Absence d un dispositif d arrêt pour bloquer la porte d entrée en position ouverte.

6 Septembre 2005 Page 6 sur 21 Résultats de l analyse : ENTRER Chaisard seul Entrer NON 1 NON 5 Chaisard assisté Entrer OUI 1 NON 5 Personne marchant difficilement Entrer OUI 2 NON 6

7 Septembre 2005 Page 7 sur 21 CIRCULER Rez-de-chaussée bien dégagé Couloirs bien larges aux étages Présence d une plante qui encombre le passage au niveau 1 Au rez-de-chaussée, les zones de circulation sont bien larges et de plain-pied. On accède aux étages supérieurs grâce à l ascenseur. L entrée dans celui-ci ne posera pas de problèmes aux chaisards. Par contre, il leur sera difficile d actionner le bouton du dernier étage qui se trouve trop haut. Les zones de circulation aux étages sont également bien larges. Néanmoins, une plante entrave gravement le passage au niveau 1. - Zones de circulation bien larges. - Présence d aires de repos. - Absence de marches. - Présence d une plante sur la zone de circulation à l étage B1. - Certains boutons de l ascenseur sont trop hauts ; les embouts de canne risquent de rester coincés dans la fente entre la cabine et le sol fini. Résultats de l analyse : CIRCULER Chaisard seul Circuler NON 2 NON 6 Chaisard assisté Circuler NON 2 NON 6 Personne marchant difficilement Circuler OUI 3 NON 7

8 Septembre 2005 Page 8 sur 21 UTILISER Boite aux lettres à bonne hauteur Aire de transfert du WC adapté trop étroite Robinetterie du lavabo non préhensible Le guichet d accueil de l hôtel de ville est un peu haut. Néanmoins, comme il s agit exclusivement d y recevoir une information de direction vers les services communaux, cet aspect n est pas pénalisant. Il y a de la place à côté de chaque série de chaises dispersées dans le bâtiment pour s installer en chaise roulante. La cabine et l aire de transfert du WC adapté au niveau 1 sont trop étroites. De plus, les barres d appui ne sont pas utilisables car mal placées et/ou trop courtes. - Boite aux lettres à bonne hauteur. - Bonne manoeuvrabilité autour des équipements. - Cabine de WC trop étroite. - Aire de manœuvre de la cabine de WC trop étroite. - Barre d appui principale du WC difficile d accès. - Barre d appui secondaire trop courte. - Robinetterie du lavabo non préhensible. Résultats de l analyse : UTILISER Chaisard seul Utiliser OUI 3 NON 7 Chaisard assisté Utiliser OUI 3 NON 7 Personne marchant difficilement Utiliser OUI 4 OUI 8

9 Septembre 2005 Page 9 sur 21 STATIONNER Emplacement réservé aux PMR EMPLACEMENT(S) RESERVE(S) Il existe à côté de l ancien bâtiment de l hôtel de ville un emplacement réservé aux personnes à mobilité réduite. Celui-ci est signalé de façon officielle renforcée par un fond bleu au sol. L emplacement a été réservé sur un espace trop pentu, il rend l embarquement / débarquement plus qu hasardeux. POSSIBILITE(S) DE STATIONNEMENT A MOINS DE 100 METRES Nombreux emplacements en voirie. - Présence de la signalisation officielle. - Surface au sol en pente. - Circulation difficile jusqu à l entrée. Résultats de l analyse : STATIONNER Chaisard seul Stationner NON 4 NON 8 Chaisard assisté Stationner NON 4 NON 8 Personne marchant difficilement Stationner NON 1 NON 5

10 Septembre 2005 Page 10 sur 21 Récapitulatif des fonctions analysées : Pour le chaisard seul : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Entrer NON 1 NON 5 Circuler NON 2 NON 6 Utiliser OUI 3 NON 7 Stationner NON 4 NON 8 Indice global 0 Pour le chaisard assisté : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Entrer OUI 1 NON 5 Circuler NON 2 NON 6 Utiliser OUI 3 NON 7 Stationner NON 4 NON 8 Indice global 1 Pour la personne marchant difficilement : Fonction Niveau acceptable Indice Niveau performant Indice Stationner NON 1 NON 5 Entrer OUI 2 NON 6 Circuler OUI 3 NON 7 Utiliser OUI 4 OUI 8 Indice global 0 Cote d excellence Indice 9 : Pour obtenir la cote 9, il faut que les critères concernant l Entrée, la Circulation intérieure, l Utilisation des équipements et le Stationnement soient compatibles en tous points avec les réglementations légales en vigueur (ex: CWATUP, RRU, ), ce qui n est pas le cas.

11 Septembre 2005 Page 11 sur 21 2 ème PARTIE : handicaps sensoriels et cognitifs Personne déficiente visuelle Indice global 1 ENTRER Nous étudions ici l acceptation du chien d assistance et le repérage du bâtiment par le malvoyant. Ancien bâtiment de l hôtel de ville Enseigne sur la façade ancienne, loin de l entrée Entrée peu visible L Hôtel de ville est difficilement repérable car il existe aux alentours de nombreux bâtiments imposants. De plus, l enseigne est placée très loin de l entrée empêchant une identification aisée de cette dernière. Le numéro postal est affiché à côté de la porte d entrée du nouveau bâtiment mais il n est pas visible de la rue. Les chiens d assistance sont admis. - Chiens d assistance admis dans l hôtel de ville. - Taille restreinte et placement inadéquat de l enseigne. - Identification difficile du bâtiment. Résultats de l analyse : ENTRER Personne déficiente visuelle Fonction Entrer Acceptation Indice Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables NON 2

12 Septembre 2005 Page 12 sur 21 ETRE SECURISE Nous étudions ici la signalisation tactile ou visuelle des dangers. Porte perpendiculaire au sens de la marche Contraste de couleur audessus de l escalier La porte d entrée est perpendiculaire au sens de la marche mais est bien contrastée. La couleur des marches des escaliers est également contrastée avec celle du palier. - Néant. - Présence d une plante dans le passage au premier étage (B1). - Porte d entrée s ouvrant dans un passage, risque de collision. - Absence de bandes contrastées sur les premières et dernières marches des escaliers. Résultats de l analyse : ETRE SECURISE Personne déficiente visuelle Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4

13 Septembre 2005 Page 13 sur 21 CIRCULER Nous étudions ici la présence d informations permettant de localiser les services et le déplacement autonome des personnes vers ces services. Présence d un comptoir d accueil à l entrée Signalisation correcte et cohérente dans le bâtiment - Présence d un comptoir d accueil dans le hall d entrée. - Présence d une signalisation correcte et cohérente dans l ensemble du bâtiment. - Néant. Résultats de l analyse : CIRCULER Personne déficiente visuelle Fonction Circuler Acceptation Indice Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services OUI 6

14 Septembre 2005 Page 14 sur 21 UTILISER Nous étudions ici l utilisation autonome des services pour les malvoyants et pour les aveugles. Aucun service n est à utiliser. La démarche principale des visiteurs consiste à venir chercher des informations auprès du personnel. - Disponibilité du personnel. - Absence de documents écrits adaptés. Résultats de l analyse : UTILISER Personne déficiente visuelle Fonction Utiliser Acceptation Indice Utilisation autonome des services par les malvoyants SANS OBJET 7 Utilisation autonome des services par les aveugles SANS OBJET 8 Cote d excellence Indice 9 : Pour accéder à la cote 9, il faut que les aménagements en matière d autonomie et de sécurité des personnes aveugles et malvoyantes soient particulièrement poussés, ce qui n est pas le cas. Récapitulatif des fonctions analysées : Personne déficiente visuelle Fonctions Acceptation Indice Chien d assistance admis ou pris en charge OUI 1 Bâtiment et entrée repérables NON 2 Signalisation visuelle ou élimination des dangers NON 3 Signalisation tactile des dangers NON 4 Informations concernant la localisation des services OUI 5 Possibilité de déplacement autonome vers ces services OUI 6 Utilisation autonome des services par les malvoyants SANS OBJET 7 Utilisation autonome des services par les aveugles SANS OBJET 8 Présence d aménagements spécifiques NON 9 Indice global 1

15 Septembre 2005 Page 15 sur 21 Personne déficiente auditive Indice global 2 PRENDRE CONTACT Nous étudions ici la possibilité d avertir de son arrivée et d effectuer une réservation éventuelle. L hôtel de ville dispose d un fax où les personnes peuvent prendre rendez-vous. Il dispose également d une adresse Internet. - Disponibilité d un fax et d une adresse Internet pour communiquer par écrit à distance. - Néant. Personne déficiente auditive Fonction Prendre contact Acceptation Indice Possibilité de prise de contact externe OUI 1 COMPRENDRE / ETRE COMPRIS Nous étudions ici la diffusion d informations auditives. - Ambiance sonore des bureaux propice à la communication. - Salle du Conseil équipée d un système d amplification. - Absence de boucle à induction magnétique dans la salle du Conseil et la salle des mariages. Personne déficiente auditive Fonction Comprendre/être compris Acceptation Indice Information auditive par amplification OUI 2 Information auditive par boucle à induction magnétique Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers NON 3 SANS OBJET 4

16 Septembre 2005 Page 16 sur 21 DIALOGUER Nous étudions ici la disponibilité d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication. - Deux personnes sensibilisées à la communication gestuelle. - Absence de personnes ayant une connaissance approfondie en langue des signes. Personne déficiente auditive Fonction Dialoguer Acceptation Indice Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication Personne ayant une connaissance de base en langue des signes Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes OUI 5 OUI 6 NON 7 NON 8 ETRE SECURISE Nous étudions ici la présence de dispositifs spécifiques d alerte. - Néant. - Absence de dispositifs spécifiques d alerte. Personne déficiente auditive Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9

17 Septembre 2005 Page 17 sur 21 Récapitulatif des fonctions analysées : Personne déficiente auditive Fonctions Acceptation Indice Possibilité de prise de contact externe OUI 1 Information auditive par amplification OUI 2 Information auditive par boucle à induction magnétique NON 3 Présence de sous-titrage dans des contextes particuliers SANS OBJET 4 Présence d une personne sensibilisée aux modes visuels de communication OUI 5 Personne ayant une connaissance de base en langue des signes OUI 6 Personne ayant une connaissance approfondie en langue des signes NON 7 Présence en permanence d une personne connaissant la langue des signes NON 8 Présence de dispositifs spécifiques d alerte NON 9 Indice global 2

18 Septembre 2005 Page 18 sur 21 Personne avec difficultés de compréhension Indice global 0 LOCALISER ET ENTRER Nous étudions ici l identification du bâtiment dans son environnement et le franchissement de l entrée. Repérage du bâtiment difficile car enseigne petite et éloignée de l entrée Numéro postal du bâtiment non visible depuis la voirie Il est difficile de repérer l entrée de l hôtel de ville car il existe aux alentours de nombreux bâtiments imposants. De plus, l enseigne, de taille restreinte est placée loin de l entrée ce qui empêche une identification aisée de cette dernière. Le numéro postal, affiché à côté de la porte d entrée du nouveau bâtiment, n est pas visible de la rue. L entrée de l hôtel de ville n est pas clairement indiquée. Par ailleurs, les heures d ouverture ne sont pas affichées à proximité de l entrée et ne sont pas lisibles depuis l extérieur. - Néant. - Taille restreinte de l enseigne. - Identification difficile du bâtiment. - Identification difficile de l entrée. - Pas d affichage des heures d ouverture. Personne avec difficultés de compréhension Fonction Localiser-Entrer Acceptation Indice Identifier le bâtiment dans son environnement NON 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture NON 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée SANS OBJET 3

19 Septembre 2005 Page 19 sur 21 SE SITUER/ SE DIRIGER Nous étudions ici la présence et l organisation d informations visuelles, ainsi que la continuité de la signalétique. Plan de la localisation des principaux services au niveau de l entrée Fléchage continu depuis l entrée On trouvera pour les différentes fonctions spécifiques et auxiliaires un affichage cohérent et continu qui permet de se situer et de se diriger dans le bâtiment. - Affichage parlant avec couleur, police et taille adéquate. - Information homogène. - Plan de la localisation des différents services à l entrée. - Fléchage continu depuis l entrée. - Néant. Personne avec difficultés de compréhension Fonction Se situer/se diriger Acceptation Indice Informations visuelles OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité dans la signalétique OUI 6

20 Septembre 2005 Page 20 sur 21 UTILISER Nous étudions ici la diffusion d informations auditives et la disponibilité d informations simplifiées. - Néant - Absence de supports «facile à lire». Personne avec difficultés de compréhension Fonction Utiliser Acceptation Indice Diffusion d informations utilitaires auditives SANS OBJET 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) NON 8 ETRE SECURISE Nous étudions ici la présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A. Personne avec difficultés de compréhension Fonction Etre sécurisé Acceptation Indice Présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A NON 9 Pour accéder à la cote 9, il faut que les conditions «S3A» et celles des points 1 à 8 soient remplies. Les personnes formant l encadrement «S3A» doivent être compétentes dans l encadrement de personnes déficientes cognitives. Elles doivent avoir un diplôme d assistant social ou de psychologie ou avoir suivi une formation reconnue par les associations du milieu. Les personnes doivent être organisées pour offrir une disponibilité continue pendant les heures d ouverture. L autocollant «S3A» doit être apposé aux endroits où ces personnes se trouvent habituellement. On recommande que ces personnes portent le logo en épinglette afin d être facilement identifiables.

21 Septembre 2005 Page 21 sur 21 Récapitulatif des fonctions analysées : Personne avec difficultés de compréhension Fonctions Acceptation Indice Identifier le bâtiment dans son environnement NON 1 Identifier l entrée et les heures d ouverture NON 2 Franchir les dispositifs techniques de l entrée SANS OBJET 3 Informations visuelles OUI 4 Organisation des informations OUI 5 Continuité de la signalétique OUI 6 Diffusion d informations utilitaires auditives SANS OBJET 7 Supports facilitant la compréhension (infos de type FACILE A LIRE) NON 8 Présence de dispositifs spécifiques d accueil S3A NON 9 Indice global 0

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21

IPP-0773 BAT-0743 Le Forum de Liège Janvier 2006 Page 1 sur 21 Janvier 2006 Page 1 sur 21 LE FORUM Rue pont d Avroy, 14 4000 Liège Tél. : 04/ 223 18 18 Fax : 04/ 223 15 43 Web : www.leforum.be 0 3 0 2 1 8 Avec le soutien financier de la Ministre de la Santé, de l

Plus en détail

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22

IPP-0775 BAT-0745 Gîtes aux Ânes à Trooz Mars 2005 Page 1 sur 22 Mars 2005 Page 1 sur 22 GÎTES AUX ÂNES Rue sur le Batty, 79 4870 TROOZ Tél. : 087/26 76 26 Fax : 087/26.67.07 E-Mail :info@gitesauxanes.be Web : www.gitesauxanes.be! 7 8 4 3 9 8 Avec le soutien financier

Plus en détail

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur.

L accès à l accueil de l hôtel depuis le parking se fait par le biais de l ascenseur. Radisson Blu Royal Localisation L hôtel se situe à proximité des transports en communs. Stationnement Présence d un parking couvert au sein de l hôtel. Le parking couvert comporte des emplacements PMR.

Plus en détail

Normes techniques d'accessibilité

Normes techniques d'accessibilité Normes techniques d'accessibilité Informations tirées du site de la CRIPH (Cellule de Recrutement et d Insertion des Personnes Handicapées) La notion d accessibilité intègre plusieurs composantes : l accès

Plus en détail

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public

Guide de l Accessibilité. des Etablissements. Recevant du Public Guide de l Accessibilité des Etablissements Recevant du Public Direction du Développement Commerce Tourisme Réaliser un projet qui garantit l égalité d accès : S assurer que les entrées principales soient

Plus en détail

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire

Le stationnement Le cheminement extérieur L entrée du bâtiment Le cheminement intérieur Les sanitaires. à faire. à ne pas faire É D I T O «En juin 00, dans le cadre de sa Charte de Développement Durable, le Pays Yon et Vie s est donné pour ambition d offrir à ses habitants des services adaptés et accessibles à tous. Certains publics

Plus en détail

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places.

Sur une aire de stationnement, accessible par tranche de 50 places. Handicap : Les normes d'accessibilité La loi du 11 février 2005 est l'une des principales lois sur les droits des personnes handicapées, depuis la loi de 1975. Elle réaffirme que les locaux d habitation,

Plus en détail

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011

VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 VOIRIE ACCESSIBLE Véronique IMBAULT Décembre 2011 Plan Rappels règlementaires Cheminements et trottoirs Escaliers Équipements et mobilier urbains Traversée de chaussée Feux de circulation permanents Emplacements

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5 ème catégorie Direction Départementale des Territoires des Yvelines Séance du 30 octobre 2012 Intervenant : François ALEMANY Chargé d opérations DREAL

Plus en détail

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03)

Remontées mécaniques: infrastructure + véhicules (approuvé par l UTP 12/02) (approuvé par l OFT 01/03) UTP / OFT / HTP Concept pour handicapés: Remontées mécaniques D-F Page 1/5 Concept pour les handicapés funiculaires et téléphériques: profils d exigences fonctionnels Remontées mécaniques: infrastructure

Plus en détail

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée.

Parking. Les places accessibles devront être les plus proches de l entrée. Parking Si vous avez un parking privé, 2% des places devront être accessibles : largeur minimum 3,30 m, place et devers de pente maxi 2%, signalétique horizontale et verticale. Les places accessibles devront

Plus en détail

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle :

Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Consulter le Modèle d Accessibilité de référence. Le modèle a considéré quatre types de diversité fonctionnelle : Personnes ayant une diversité fonctionnelle physique Personnes ayant une diversité fonctionnelle

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Réaliser les aménagements fondamentaux pour l accueil des personnes

Plus en détail

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements

Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Guide pratique d accessibilité des événements Aide-mémoire pour assurer l accessibilité de vos événements Accessibilité extérieure Transport Service de transport collectif régulier, fréquent et à proximité.

Plus en détail

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation

HUMAIN SIMPLE LYON. ACCeSSIBLE FACILE. aménager A TOUS ACCUEILLANT. www.lyon.fr. Janvier 2009. Les clés de la réglementation Janvier 2009 SIMPLE HUMAIN aménager ACCUEILLANT LYON FACILE A TOUS ACCeSSIBLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL ACCESSIBILITE LOGEMENT COLLECTIF Les clés de la réglementation www.lyon.fr Nos enjeux

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 15 janvier 2007 portant application du décret n o 2006-1658 du 21 décembre 2006

Plus en détail

LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR

LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR LABEL TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES HÔTELLERIE DE PLEIN AIR 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles

Plus en détail

ARRETE DU 01 AOUT 2006

ARRETE DU 01 AOUT 2006 ARRETE DU 01 AOUT 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-18 à R. 111-18-7 du code de la construction et de l habitation relatives à l accessibilité aux personnes handicapées

Plus en détail

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE

CONFORT POUR TOUS. de la rue au logement DIAGNOSTIC, MÉTHODE GÉNÉRALE CONFORT POUR TOUS L accès à votre logement doit prendre en compte les besoins particuliers d un de ses occupants et ceux de ses visiteurs. Que vous habitiez un pavillon ou un immeuble, facilitez l accès

Plus en détail

Guide de l Accessibilité des ERP

Guide de l Accessibilité des ERP Guide de l Accessibilité des ERP Comment rendre votre établissement accessible aux handicapés et assurer la continuité de votre accueil du public pendant les travaux de mise aux normes. Sommaire 1. Introduction

Plus en détail

Organiser une réunion accessible à tous

Organiser une réunion accessible à tous Organiser une réunion accessible à tous L accessibilité, condition indispensable à la possibilité pour les personnes en situation de handicap de se déplacer, d accéder et de participer aux activités sociales,

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurant

- Grille d'autodiagnostic Restaurant - Grille d'autodiagnostic Restaurant L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées

SML Focus. Bien connaître les obligations qui vous concernent. Accessibilité des locaux aux personnes handicapées SML Focus Accessibilité des locaux aux personnes handicapées Bien connaître les obligations qui vous concernent Définition, types et catégories des ERP Les locaux des professionnels de santé ouverts aux

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

NOR: SOCU0611478A. Version consolidée au 1 décembre 2014

NOR: SOCU0611478A. Version consolidée au 1 décembre 2014 ARRETE Arrêté du 1 août 2006 fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-19 à R. 111-19-3 et R. 111-19-6 du code de la construction et de l habitation relatives à l accessibilité

Plus en détail

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public

NOM équipement. Notice accessibilité pour les établissements recevant du public NOM équipement Notice accessibilité pour les établissements recevant du public Textes de référence : Loi n 2005-102 du 11 février 2005 Décret n 2006-555 du 17 mai 2006 Arrêté du 1er Règles en vigueur considérées

Plus en détail

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1

Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Accessibilité > voirie et espaces publics Réglementation et mise en oeuvre Accessibilité / voirie et espaces publics DDE 27 1 1 Les références réglementaires Le cadre législatif Loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf

ERP EXISTANTS. atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP EXISTANTS atténuation des règles d accessibilité du neuf ERP - IOP En résumé : arrêté du 21 mars 2007 établissements existants 1) Application des règles du neuf 2) Si contraintes structurelles empêchant

Plus en détail

ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006

ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006 ERP accessible? Synthèse de l arrêté du 1er Aout 2006 Avertissement Ce document est une synthèse de l arrêté du 1 er Aout 2006. Aucune modification n a été apportée à la tournure des phrases et à leur

Plus en détail

Guide Technique de Conception

Guide Technique de Conception Guide Technique de Conception SOMMAIRE L ACCESSIBILITÉ HORS CADRE BATI p.03 L accessibilité de la voirie et des espaces publics p.03 1 - Circulations extérieures horizontales p.03 Largueur du cheminement

Plus en détail

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES

L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES L AMÉNAGEMENT DES LOCAUX DE TRAVAIL POUR LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS MAISON DEPARTEMENTALE DES PERSONNES HANDICAPEES Gérard Dessein Ingénieur en chef Chef du Service Accessibilité et Constructions adaptées

Plus en détail

Les critères du label «Tourisme et Handicap»

Les critères du label «Tourisme et Handicap» Les critères du label «Tourisme et Handicap» Aide à la lecture du document En gras et rouge apparaissent les critères obligatoires. En non gras apparaissent les critères de confort qui ne sont pas obligatoires

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT

AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT AIDE-MÉMOIRE - ATTRAIT STATIONNEMENT Éléments Espace(s) réservé(s) / nombre total de places de stationnement Dimension d un espace de stationnement réservé aux personnes handicapées Surface du stationnement

Plus en détail

Dispositifs de changement de niveau

Dispositifs de changement de niveau Dispositifs de changement de niveau Où que nos pas nous mènent, nous sommes constamment confrontés à des escaliers, des marches, des pentes... En effet, la plupart des habitations sont construites sur

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE

DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE DIAGNOSTIC DES CONDITIONS D'ACCESSIBILITE Référence : Piscine de Vic en Bigorre 10 10.04.12 Le 13/04/2012 Date de visite : 13/04/2012 Technicien : Métais Loïc Piscine de Vic en Bigorre 1/23 SOMMAIRE NOTE

Plus en détail

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains

Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Présentation des équipements d accessibilité dans les gares et les trains Octobre 2010 Accessibilité : une démarche «associée» 3 Les solutions d accessibilités mises en place dans les gares et les trains

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R» : écoles primaires et maternelles Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R» : écoles primaires et maternelles Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 2 du 19 septembre

Plus en détail

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP

DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP DOSSIER : TOURISME ET HANDICAP Dossier à l intention des professionnels souhaitant s améliorer dans l accueil des personnes handicapées. Conseils pour recevoir des personnes handicapées selon le type de

Plus en détail

L accessibilité des établissements recevant du public

L accessibilité des établissements recevant du public direction générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction centre d Études techniques de l Équipement Normandie Centre Guide technique illustré Aide à la compréhension L accessibilité des établissements

Plus en détail

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie

Accessibilité locaux existants ERP 5ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

Guide Accessibilité pour les entreprises dans les Ardennes.

Guide Accessibilité pour les entreprises dans les Ardennes. Guide Accessibilité pour les entreprises dans les Ardennes. ddd Commerçants, Artisans, CHR, Prestataires de services, édition 2012 Êtes-vous prêts? édition 2012 2 Sommaire ddd - Une situation de handicap,

Plus en détail

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf

Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Accessibilité d'un bâtiment d habitation collectif neuf Points examinés R = 1. Généralités L opération de construction entre dans la définition des bâtiments d habitation collectifs ("oui" aux 2 critères

Plus en détail

Musée d art et d histoire

Musée d art et d histoire Arrivée MA-DI 10.00-18.00, LU fermé Comment parvenir au musée? En transports en commun Bus 7 Arrêt Musée : à 150m de l entrée 1. Si terminus Tours Lignon: bd. Émile-Jaques-Dalcroze à traverser. Si terminus

Plus en détail

Présentation AVSST 20 mars 2012

Présentation AVSST 20 mars 2012 Présentation AVSST 20 mars 2012 Répartition par type de handicap Personnes aveugles 6'000 Personnes sourdes 8'000 Personnes en fauteuils roulants40'000 Personnes malvoyantes 80'000 Handicapés de la marche

Plus en détail

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces

Commerce et Services. L A.B.C. de l accessibilité des commerces www.loir-et-cher.cci.fr Commerce et Services L A.B.C. de l accessibilité des commerces Au 1 er janvier 2015, tout commerce devra être accessible à toute personne souffrant de tout handicap (Loi du 11 février

Plus en détail

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public

Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces. Accessibilité des établissements recevant du public Rappel des principaux éléments de la réglementation valable pour tous les commerces Les handicapés doivent circuler, accéder et utiliser les établissements recevant du public au même titre que chaque citoyen.

Plus en détail

Agir ensemble pour être plus fort

Agir ensemble pour être plus fort Agir ensemble pour être plus fort Les Journées de l accessibilité RESPECT DES NORMES Par Aurélie Digue, Expert Diagnostic à l APAVE Rennes I / LOI HANDICAP 2005 Loi n 2005-102 du 11 Février 2005 Décret

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DETAILLEE DE L ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Code de la Construction de l Habitation : articles L 111-7-1 à L 111-26, L 125-2-4, L 151-1, R 111-19, R 111-19-1 à

Plus en détail

Loi du 11 février 2005

Loi du 11 février 2005 Loi du 11 février 2005 Accessibilité : Réglementation technique dans le cadre bâti Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement Durable et de la Mer WWW.développement-durable.gouv.fr SOMMAIRE

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT

RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT PREFET DE LA CORSE DU SUD Sous-Commission Départementale d'accessibilité Direction Départementale des Territoires et de la Mer Service Ingénierie de Soutien aux Politiques Publiques / Unité Bâtiment et

Plus en détail

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie

COMMERCES. Auto-évaluation accessibilité ERP existants 5 ème catégorie Auto-évaluation(1) Accessibilité locaux existants ERP 5 ème catégorie (Est considéré comme Etablissement Recevant du Public de 5 ème catégorie tout magasin de vente dans lequel l effectif du public admis

Plus en détail

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS

TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS TOURISME ET HANDICAP CAHIER DES CHARGES SITES NATURELS 1.1 - La sensibilisation du personnel Le personnel doit être sensibilisé à l accueil et à l accompagnement des clients susceptibles de se trouver

Plus en détail

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris

COTITA IDF : Club Mobilités Douces, le 21 octobre 2013. Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap Alain Boulanger direction de la voirie et des déplacements Ville de Paris Cohabitation vélos et personnes en situation de Handicap 1-les personnes

Plus en détail

ERP Cadre bâti existant

ERP Cadre bâti existant ERP Cadre bâti existant Arrêté du 8 décembre 2014 remplaçant l arrêté du 21 mars 2007. «Arrêté fixant les dispositions prises pour l application des articles R. 111-19-7 à R. 111-19-11 du code de la construction

Plus en détail

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac

Direction des Services Techniques. Phase I : DIAGNOSTIC. de type «R, X, L» : Ile Fanac Direction des Services Techniques Phase I : DIAGNOSTIC de type «R, X, L» : Ile Fanac Commission Communale d Accessibilité pour les Personnes Handicapées (CCAPH) Réunion n 4 du 13 février 2008 1 ère partie

Plus en détail

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES

ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) INSTALLATIONS OUVERTES AU PUBLIC (IOP) NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES Textes de référence : Champ d application : Code de la Construction et de

Plus en détail

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement

Loi du 11 février 2005. L accessibilité des ERP de 5ème catégorie. Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement Loi du 11 février 2005 L accessibilité des ERP de 5ème catégorie Ministère de l'écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement WWW.developpement-durable.gouv.fr SOMMAIRE Préambule I.

Plus en détail

Les Cheminements piétons

Les Cheminements piétons Les Cheminements piétons 2 Les cheminements Le cheminement usuel doit être le plus court possible. Il lie entre eux tous les maillons de la vie sociale. Domicile Services publics Écoles Transports Travail

Plus en détail

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite

Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Le 17 Avril 2012 Problèmes rencontrés par une personne à mobilité réduite Hauteur de marche supérieure à 2 cm Largeur de la porte d entrée inférieure à 90cm Porte ouvrant vers l extérieur Cheminement inférieur

Plus en détail

Bref aperçu sur la règlementation de l accessibilité des Etablissements Recevant du Public

Bref aperçu sur la règlementation de l accessibilité des Etablissements Recevant du Public Bref aperçu sur la règlementation de l accessibilité des Etablissements Recevant du Public Journée de sensibilisation à l'accessibilité du 24/05/2012 Présenté par : Jean-Paul DJALILI Architecte DPLG Handicaps

Plus en détail

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs

L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs L'accessibilité des bâtiments d'habitations collectifs neufs (Arrêté du 1 août 2006 modifié par l'arrêté du 30 novembre 2007) Direction Départementale de l'équipement des Hautes-Alpes - SAUL/HG - 05/11/09

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT

NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT NOTICE EXPLICATIVE D ACCESSIBILITÉ E.R.P. ET I.O.P. SITUÉS DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT Rappel des textes : Loi n 0050 du février 005 Ordonnance n 04090 du 6 septembre 04 Décret n 0436 du 05 novembre 04

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE

AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE TOURISME CULTURE ACCESSIBLES AIDE-MÉMOIRE ATTRAIT TOURISTIQUE Pour une conception sans obstacles aux personnes à capacité physique restreinte MISE À JOUR MARS 2014 TABLE DES MATIÈRES STATIONNEMENT 3 ENTRÉE

Plus en détail

Accessibilité des ERP existants

Accessibilité des ERP existants CONSEIL D ARCHITECTURE D URBANISME ET DE L ENVIRONNEMENT DU TARN Accessibilité des ERP existants 27 janvier 2015 www.caue-mp.fr 188, rue de Jarlard 81000 ALBI - Tél : 05 63 60 16 70 - Fax : 05 63 60 16

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS

DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAUX. Place Georges Clémenceau 34490 MURVIEL-LES-BEZIERS Dossier n 1409 Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS CONSTRUCTION DES ATELIERS MUNICIPAU D.C.E. NOTICE D ACCESSIBILITE HANDICAPES PHASE PC N : 9 Echelle : Date : 29.05.2015. MAITRE

Plus en détail

GuideCommerceAccessible_vect.indd 1

GuideCommerceAccessible_vect.indd 1 GuideCommerceAccessible_vect.indd 1 13/09/10 14:00 SOMMAIRE Les 4 types de déficience 04 Le cheminement exterieur 06 La devanture 08 Rampes d accès ou escaliers 10 La porte d'entrée 12 Le comptoir/borne

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES

FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES FICHE TECHNIQUE COMPLETANT LES DISPOSITIONS GENERALES MOBILITE REDUITE I - ACCEDER - CHEMINER II - UTILISER LES EQUIPEMENTS III - SALLE DE REUNION, AMPHITHEATRE, ESPACE SOCIAL DE RESTAURATION. IV - INSTALLATIONS

Plus en détail

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS

CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS 3ème RENCONTRE TECHNIQUE DE L'ACCESSIBILITE CADRE BATI : ERP NEUFS ET EXISTANTS Patricia QUOY et Carole ROUGEOLLÉ DDT 91 - STANE 29/06/12 CADRE REGLEMENTAIRE Définition d'un ERP (R.123-2 du CCH) = lieu

Plus en détail

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux -

Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - Outil d autodiagnostic du niveau d accessibilité - Les cabinets médicaux - 17 septembre 2014 (mis à jour le 31 octobre 2014) Afin d avoir une idée du niveau d accessibilité de son cabinet et des principales

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Hôtels

- Grille d'autodiagnostic Hôtels - Grille d'autodiagnostic Hôtels L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 14 mars 2014 fixant les dispositions relatives à l accessibilité des logements destinés à l

Plus en détail

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf

Référentiel Handicap. Référentiel Handicap. 2 e seuil de bonification. Logement collectif neuf. Logement individuel neuf 2 e seuil de bonification page 1/5 identification du/des logement(s) concerné(s) Nom du bailleur Nom de l opération Logement individuel neuf Adresse de l opération Référence du/des logement(s) concerné(s)

Plus en détail

COMPTOIR ET SERVICES PUBLICS

COMPTOIR ET SERVICES PUBLICS OBJECTIFS a. Permettre et faciliter à tous les usagers l accès sécuritaire à tous les services publics nécessaires au bien-être et à l autonomie : téléphone, guichet automatique, comptoir, salle d essayage,

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Restaurants

- Grille d'autodiagnostic Restaurants - Grille d'autodiagnostic Restaurants L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL

F3. NORMES TECHNIQUES RELATIVES A L ACCESSIBILITE AU CABINET MEDICAL Le pour les I - Les cheminements extérieurs Article 2 «[ ] Lorsqu une dénivellation ne peut être évitée, un plan incliné de pente inférieure ou égale à 5 % doit être aménagé afin de la franchir. Les valeurs

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite

REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Page : 1 REGLEMENT REGIONAL D'URBANISME TITRE IV. Accessibilité des bâtiments par les personnes à mobilité réduite Tables des matières * CHAPITRE 1 er : Généralités * CHAPITRE II : Normes relatives aux

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Cafés

- Grille d'autodiagnostic Cafés - Grille d'autodiagnostic Cafés L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise en conformité

Plus en détail

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro

Je prends le métro. Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Je prends le métro Un outil pédagogique pour apprendre à utiliser le métro Depuis plusieurs années, la RATP s est engagée dans une politique d amélioration de l accessibilité de ses réseaux pour faciliter

Plus en détail

accessibilité des maisons individuelles neuves

accessibilité des maisons individuelles neuves accessibilité des maisons individuelles neuves Conseil d Architecture, d urbanisme et de l environnement du Gard 2012 Depuis la loi de Février 2005, toutes les constructions neuves de type logement individuel

Plus en détail

Le Contrôle du respect des Règles de Construction

Le Contrôle du respect des Règles de Construction Le Contrôle du respect des Règles de Construction Bonnes pratiques en matière d accessibilité aux personnes handicapées Observations issues des campagnes de contrôle de 00 à 0 en Franche-Comté PRÉFET DE

Plus en détail

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010

Urbain. Certu. Les personnes à mobilité réduite (PMR) Savoirs de base en sécurité routière. FICHE n 04. août 2010 Certu Savoirs de base en sécurité routière FICHE n 04 août 2010 Les personnes à mobilité réduite (PMR) Cette fiche est destinée à donner une information rapide. La contrepartie est le risque d approximation

Plus en détail

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun.

Accès pour tous. Dans le cadre de son ouverture, susceptible de fortes affluences, la Fondation propose des dispositifs adaptés à chacun. Accès pour tous La Fondation est accessible à tous. L entrée est gratuite et prioritaire pour les personnes en situation de handicap et un de leur accompagnateur. La priorité d accès à la billetterie et

Plus en détail

"Sport et accessibilité " Réunion ANDII SS 5 mai 2012 EXEMPLE DE CONSTRUCTION DE VESTIAIRES STADE LEO LAGRANGE - VILLE DE LA QUEUE EN BRIE (94)

Sport et accessibilité  Réunion ANDII SS 5 mai 2012 EXEMPLE DE CONSTRUCTION DE VESTIAIRES STADE LEO LAGRANGE - VILLE DE LA QUEUE EN BRIE (94) "Sport et accessibilité " Réunion ANDII SS 5 mai 2012 EXEMPLE DE CONSTRUCTION DE VESTIAIRES STADE LEO LAGRANGE - VILLE DE LA QUEUE EN BRIE (94) Les textes en vigueur Loi du 11 février 2005 consolidée le

Plus en détail

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE

AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP DE 5 e CATEGORIE DE TYPE COMMERCE, ARTISANAT OU SERVICE COMMERCE Accessibilité Auto-diagnostic Contact CCI Seine-et-Marne: Constance VANDERMARCQ 01 74 60 51 00 constance.vandermarcq@seineetmarne.cci.fr Evaluez votre accessibilité AUTO-DIAGNOSTIC POUR LES ERP

Plus en détail

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées

Rapport de diagnostic Accessibilité aux personnes Handicapées BUREAU VERITAS Agence : METROPOLE MEDITERRANEE Parc d'activités de l'echangeur 225, avenue Saint Exupéry 06210 MANDELIEU Tél : 04 93 48 70 78 Fax :04 93 48 70 71 N affaire : 2125952 N rapport : 003386

Plus en détail

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie

L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie L accessibilité des hôtels, restaurants et commerces de 5 ème catégorie Guide pratique Règlementation, recommandations et préconisations Préambule 2 Définition d un ERP: Sont considérés comme des Établissements

Plus en détail

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE

D ACHEVEMENT DES TRAVAUX ET AUTRES ACTIONS DE MISE EN ACCESSIBILITE Direction Départementale des Territoires de la Haute-Savoie service habitat/pôle bâtiment durable Notice d'accessibilité des personnes à mobilité réduite aux Établissements et Installations ouvertes au

Plus en détail

élections sans entraves citoyen Des pour les

élections sans entraves citoyen Des pour les Des élections sans entraves pour s citoyen és p a c i d han les 1 Introduction Les personnes handicapées et leurs familles représentent près de 10 millions de personnes en France. Comme tout citoyen, elles

Plus en détail

Ecole maternelle Polangis (dite Jougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 )

Ecole maternelle Polangis (dite Jougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 ) Ecole maternelle Polangis (dite ougla) (Cat.: 4 - Type : R - effectif : 287 ) 12 avenue oseph ougla ment initial OCAISATION POSSIBIITE D'ACCES POSSIBES REAISES DEPUIS 2009 ACCESSIBIITE Stationnement Pas

Plus en détail

2 - CARACTÉRISTIQUES PARTICULIÈRES. Préambule

2 - CARACTÉRISTIQUES PARTICULIÈRES. Préambule 2 - CARACTÉRISTIQUES PARTICULIÈRES 2-10 - CAHIER DES CHARGES BIEN-ÊTRE Préambule Les prestations touristiques de Remise en forme "Bien-être" comportent des soins de balnéothérapie, des soins de thalassothérapie

Plus en détail

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT)

LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) LOGEMENT INDIVIDUEL 1ER SEUIL DE BONIFICATION (2 500 PAR LOGEMENT) Portes avec ouverture vers l'extérieur Portes : pose de poignées droites recourbées vers l'intérieur (en forme de "bec de canard") Éviter

Plus en détail

Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W, L, P, T, S et N - effectif : 1400)

Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W, L, P, T, S et N - effectif : 1400) Hôtel de Ville (Cat.: 2 - Types : W,, P, T, S et N - effectif : 1400) 23 rue de Paris Mairie : accès au bâtiment depuis la rue / rez-de-chaussée OCAISATION POSSIBIITE D'ACCES POSSIBES REAISES DEPUIS 2009

Plus en détail

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques

L ACCESSIBILITE. Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques L ACCESSIBILITE Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées et malades chroniques DEFINITION Comité de Liaison et de Coordination des associations de Personnes Handicapées

Plus en détail

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis

Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35. Haut rue de la Marne. Plain pied Parvis Théâtre-Auditorium de POITIERS Cote : 108,35 Haut rue de la Marne Plain pied Parvis Entrée principale de l'établissement Plain pied depuis le parvis Ascenseurs depuis niveau cours cafétéria Escalier depuis

Plus en détail

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances

- Grille d'autodiagnostic Villages Vacances - Grille d'autodiagnostic Villages Vacances L objectif de ce document est de permettre aux exploitants de se forger un aperçu du niveau d accessibilité de leur établissement face aux obligations de mise

Plus en détail

NOTICE D'ACCESSIBILITE

NOTICE D'ACCESSIBILITE DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Expertive Technique Bureau Aménagement Durable, Ecoquartiers et Accessibilité affaire suivie par : Hervé Parrain Tél. : 04 73 42 14 82 Fax : 73 42 16 70

Plus en détail

CRITERES INCONTOURNABLES A LA LABELLISATION

CRITERES INCONTOURNABLES A LA LABELLISATION CRITERES INCONTOURNABLES A LA LABELLISATION L ACCUEIL DU PUBLIC Zone ou point d accueil Le cheminement entre l entrée accessible et le comptoir d accueil doit être de plainpied. En cas d impossibilité,

Plus en détail

VERSION COMPLÈTE. applicable à partir du 1 er janvier 2015

VERSION COMPLÈTE. applicable à partir du 1 er janvier 2015 NOTICE D ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES CONCERNANT LES TRAVAUX PRÉVUS DANS UN ÉTABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) SITUÉ DANS UN CADRE BÂTI EXISTANT applicable à partir du 1 er janvier 2015

Plus en détail

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants)

Appareils de transport mécanique 07 (ascenseur, escalier ou trottoir roulants) transport mécanique 07 - Respecte les normes du Code de construction du Québec- Chapitre 1, Bâtiment et Code national du bâtiment-canada 1995 (modifié) - Résulte du vécu des personnes ayant une déficience

Plus en détail

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique

Handicap visuel. Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes. Fiche pratique Fiche pratique Handicap visuel Travaux d adaptation du logement pour les personnes non voyantes ou mal voyantes Accéder aux parties communes - sécuriser le cheminement - choisir les équipements - bien

Plus en détail