Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal. Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique."

Transcription

1 POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE, BESOINS ET RYTHMES ALIMENTAIRES I- BESOINS NUTRITIONNELS L'alimentation de l'adolescent doit : - Respecter la répartition et l équilibre entre les principaux nutriments énergétiques. - Être diversifiée - Assurer des apports en rapport avec l'âge, le sexe et l'activité physique. Apports énergétiques ou caloriques Les apports doivent couvrir : Les dépenses d'entretien ou dépenses basales (y compris celle liées à la thermorégulation nécessaires pour le maintien de la température corporelle à 37 ). Les dépenses liées à l'activité physique Ainsi que les dépenses en rapport avec la croissance nécessitées par : - la synthèse de nouveaux tissus - l'emmagasinage d énergie (sous forme de protides et de lipides) dans les tissus nouvellement construits. Apport quotidien moyen recommandé 2200 à 2800 kcal Ces besoins sont variables selon l'âge, le sexe, le poids et l'activité physique. Apports protidiques Les protéines jouent un rôle capital car elles sont prioritairement impliquées dans l'édification et la construction de nouveaux tissus ; elles contribuent en outre à l'intégrité de l'immunité et constituent les matériaux de base pour la synthèse hormonale et enzymatique. 0,8 à 1,2 g/kg soit 70 à 100 gr Apports Glucidiques Les glucides représentent 55% de la ration calorique. Les glucides sont classés en glucides complexes ou à absorption lente (céréales et dérivés, riz, pomme de terre ) et glucides simples ou à absorption rapide. Les glucides sont aussi classés selon leur Index glycémique qui est le pouvoir hyperglycémiant propre à chaque aliment glucidique. Ce pouvoir dépend de facteurs tels que la vacuité gastrique, la composition du repas, la richesse de l'aliment glucidique en fibres alimentaires, le mode de cuisson, Le comportement alimentaire de l'adolescent se distingue par une surconsommation de glucides à Index glycémiques élevés (sodas, confiseries, pâtisseries, crème glacées). Cet excès d'apport glucidique contribue au développement de l'obésité dont la fréquence croissante devient alarmante autant dans les pays développés que dans les pays en transition économique comme la Tunisie.

2 300 à 385 gr Apports lipidiques Les lipides doivent représenter 30% de la ration calorique et ont un rôle principalement énergétique. La surconsommation de lipides et particulièrement d'acides gras saturés est fréquente chez les adolescents. 70 à 80 gr Apports en minéraux, oligo-éléments et vitamines Les besoins sont normalement couverts si la ration alimentaire est suffisante, équilibrée, variée et diversifiée. Apports en calcium Les besoins calciques augmentent au cours de l adolescence. Les principales sources de calcium sont le lait et les dérivés laitiers. Le calcium a un rôle essentiellement structural dans la minéralisation osseuse. Outre ce rôle, le calcium a de multiples fonctions : activation des systèmes enzymatiques, coagulation du sang, contraction musculaire, 1000 à 1200 mg Apports en phosphore 87% du phosphore est incorporé dans le tissu osseux assurant ainsi avec le calcium, la rigidité et la solidité de l'os. Le phosphore est très largement répandu dans les aliments. Les carences d'apport en phosphore sont de ce fait exceptionnelles. 800 mg Apports en fer Les besoins en fer s'élèvent, en période de croissance, surtout chez l'adolescente. Le fer entre dans la composition de l'hémoglobine qui assure le transport de l'oxygène et du CO2, de la myoglobine (pigment respiratoire du muscle) et enfin dans certaines enzymes essentielles au métabolisme cellulaire. Les principales sources alimentaires du fer sont : les viandes, les légumes verts et les légumineuses. 15 à 20 mg

3 Apports en fluor Il existe une relation directe entre cet apport et l'état dentaire des adolescents. Les principales sources alimentaires du fluor sont représentées par les produits marins (poissons, crustacés ) et l'eau de boisson. 2 mg La part des principaux nutriments énergétiques dans la ration alimentaire, est la suivante: - 55% de glucides - 15% de protides - 30% de lipides II. RYTHMICITE DES APPORTS ALIMENTAIRES Alors que l utilisation d énergie est continue, bien que fluctuante quantitativement, l apport énergétique, lui, est discontinu, ce qui nécessite un système de redistribution interne des substrats et, pour partie d entre eux, leur mise en réserve. Ce système permet notamment : - de limiter le temps de vulnérabilité lié au repas - de satisfaire le besoin de sommeil. - d affronter les périodes de carence alimentaire - de rectifier des déséquilibres énergétiques liés à des circonstances extérieures (par exemple excès festif ou à l inverse raréfaction alimentaire) Le système de transformation et d épargne des sources d énergie, est assuré par le système enzymatique ainsi que par des agents généralement hormonaux, principalement l insuline, qui orientent chaque substrat vers sa destination (stockage ou oxydation). 1. Les principaux acteurs de la rythmicité alimentaire sont Des facteurs biologiques Besoins et comportements : - L individu a des besoins spécifiques (macronutriments, vitamines, minéraux ) ; il est capable de s adapter aux variations qualitatives et quantitatives de son environnement alimentaire (disponibilité des produits). - Il doit prendre en compte les nécessités de son bon fonctionnement et les transformer en comportements. - Il est doté d un système de mémorisation consciente qui est réactivé lors d une nouvelle rencontre avec un aliment donné. Le fonctionnement (physiologie) des différents organes : Un certain nombre d acteurs (le glucose, les organes sensoriels, l estomac, le foie, le tissu adipeux, l insuline, le système nerveux central, notamment par l intermédiaire de l hypothalamus et du système nerveux autonome, les neurotransmetteurs) sont impliqués. Des facteurs psychosociaux

4 L alternance de périodes d activité et de repos détermine le comportement alimentaire avec pour les périodes d activité des prises alimentaires plus fréquentes déclenchées par le signal de faim. Le signal de faim : L absence du glucose immédiatement disponible dans les cellules et la baisse de la glycémie avant le repas (chez l homme une vingtaine de minutes) qui en résulte en serait le déclencheur. Le rassasiement : Il est à l origine de l interruption du repas. Les éléments en cause sont - élément sensoriel : les caractères sensoriels de l alimentation sont les critères sur lesquels l organisme établit la quantité à consommer. - élément gastro-intestinal : la distension gastrique puis la détection chimique duodéno-jéjunale (chémorécepteurs) confirment à l organisme la présence effective de sources énergétiques. - élément post-absorptif : les effets ressentis par l organisme dans les heures qui suivent l ingestion servent de référence pour l attitude adoptée lors de la prochaine rencontre avec un même aliment. La satiété désigne l état de non faim c'est-à-dire l état pendant lequel la quantité de glucose disponible est suffisante pour les cellules. 2. L organisation des prises alimentaires Le petit déjeuner (25 % de la ration glucidique) est le premier repas. Il doit être attrayant, diversifié, essentiellement protidique, il doit être composé de : - laitages - Céréales et dérivés céréaliers - Œufs (coque, omelette) - Jus de fruits ou mieux fruits frais - Compotes confitures familiales. Déjeuner et dîner représentent respectivement 35% et 30% de la ration quotidienne et doivent être diversifiés avec les trois nutriments au menu et une présentation des repas attrayante. Le goûter habituellement pris entre 16 h et 17 h permet d'éviter le grignotage de l'après midi, il doit comporter du lait, du fromage (ou des préparations laitières) du pain, des biscuits et des fruits frais. POUR CONCLURE : RECOMMANDATIONS Une alimentation saine fournit l énergie requise pour pratiquer une activité physique ; tandis que l activité physique régulière adoptée permet à ceux qui la pratiquent d améliorer leur estime de soi et de mieux apprécier leur corps. Une alimentation saine et une activité physique régulière sont essentielles à la croissance et à l adoption d un mode de vie sain. Les principes d une alimentation saine sont : 1. Insister sur la variété alimentaire pour couvrir tous les besoins. 2. Avoir une consommation régulière de légumes et de fruits. (Prévoir un plat coloré à chaque repas) 3. Opter pour des produits laitiers moins gras, des viandes plus maigres et des aliments préparés avec peu ou pas de matières grasses. 4. Chercher à atteindre et/ou à maintenir un «poids/santé» en étant régulièrement actif et en mangeant sainement.

5 5. Modérer la consommation de sel et de café. LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE : QUELS ALIMENTS CONSOMMER? EN QUELLE QUANTITE? A consommer A consommer Réalisé par le Conseil National de l Ordre des Médecins en collaboration avec la Direction de Médecine Scolaire et Universitaire ministère de la santé publique

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

L alimentation : Comment bien se nourrir?

L alimentation : Comment bien se nourrir? Sciences Andrée Otte L alimentation : Comment bien se nourrir? Chaque jour, on a besoin de manger et de boire : l alimentation est indispensable à la vie. Une bonne alimentation est l une des clés essentielles

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins

PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins PARTIE : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Chapitre 1 : Comportements alimentaires et satisfaction des besoins Rappel 5 e : la digestion Les nutriments utilisés par les organes proviennent de la digestion

Plus en détail

EQUILIBRE ALIMENTAIRE

EQUILIBRE ALIMENTAIRE EQUILIBRE ALIMENTAIRE Sommaire Pourquoi mange t'on? Qu'est ce qui influence notre alimentation? Pourquoi manger équilibré? Comment manger équilibré? Les différents groupes d'aliments. La composition des

Plus en détail

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS

GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS GLOSSAIRE DES NUTRIMENTS Pour mieux comprendre le rôle des différents composants de notre alimentation, Oh!Céréales vous livre l essentiel sur les nutriments. Les calories Calories : c est l unité de mesure

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 49 SOMMAIRE Les seniors Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des seniors Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments alimentaires

Plus en détail

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados.

Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Hygiène alimentaire des adolescents L'adolescence est souvent une période difficile tant pour les parents que pour les ados. Les limites d'âge sont variables, car on observe, surtout chez les filles, des

Plus en détail

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse

NUTRITION et pratique sportive. Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse NUTRITION et pratique sportive Docteur L Holzapfel Centre Hospitalier 01012 - Bourg en Bresse L alimentation glucides lipides protides Vitamines, minéraux et eau Glucides Élément de base : glucose Glycogène

Plus en détail

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES

L'EQUILIBRE ALIMENTAIRE LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES LES MACRONUTRIMENTS : LES GLUCIDES Les Glucides sont la source d'énergie par excellence de l'organisme. Ils sont dégradés en glucose par l'organisme au cours de la digestion. On distingue 2 catégories

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Le nouveau végétarisme sort ses griffes! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Le nouveau végétarisme sort ses griffes! De plus en plus de personnes se laissent tenter par le végétarisme. En toile de fond, la conversion a parfois lieu

Plus en détail

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands

très peu de calories riches en vitamines et minéraux source de fibres Inventaire des qualités nutritionnelles des produits normands X. FRUITS ET LEGUMES En Normandie La Normandie propose tout au long de l'année une vaste gamme de légumes frais d'excellente qualité. En effet, la région représente 3% de la production légumière française

Plus en détail

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon

Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Fiche Conseils Randonnée Marathon, Randonnée, Trail, Trek, Raid, Nordic walking, Triathlon Le marathon, la randonnée le Trail, le Trek, le Raid le Nordic Walking, le triathlon sont quelques exemples de

Plus en détail

PRINCIPES DE NUTRITION

PRINCIPES DE NUTRITION Module MI 1: «Métabolisme et nutrition» PRINCIPES DE NUTRITION «Mal alimentation» But alimentation Apports : Sous-nutrition +++ Insuffisance Mauvaise proportion Carences Sur-nutrition Obésité, Cancers

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT. I/Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : Bien manger : une simple complication! Simple parce que manger varié et le garant d une bonne santé

Plus en détail

NUTRITION ET ALIMENTATION

NUTRITION ET ALIMENTATION NUTRITION ET ALIMENTATION I. Définitions 1. Nutrition La nutrition est l ensemble des processus d absorption et d utilisation des aliments, indispensable à l organisme pour assurer son entretien et ses

Plus en détail

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2

UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 UE 4.1 S1 Soins de confort et de bien être Compétence 3 GROUPE 2 1 Pour aborder la prise en charge d un patient, il est essentiel de connaître et d acquérir certaines connaissances relatives à son alimentation.

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

Les Repas. Session 3

Les Repas. Session 3 Les Repas Session 3 Chiffres clés Prises alimentaires : 19% 3 repas/jour 41% 4/5 prises alimentaires 40% 6 prises alimentaires Des chiffres Clés Durée moyenne Repas (semaine) Petit-déjeuner Déjeuner Dîner

Plus en détail

La diététique du rugby

La diététique du rugby La diététique du rugby UFR APS Jeudi 23 avril 2015 1 L alimentation au cœur de la performance 2 «De deux athlètes d égale valeur et d entraînement identique, l athlète ayant la meilleure performance est

Plus en détail

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation

Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Réglementations et organisation de l'alimentation dans les E.A.J.E. Direction de la Petite Enfance et de l'éducation Le GEM RCN. (Groupe d Etude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition)

Plus en détail

Comment manger mieux au quotidien?

Comment manger mieux au quotidien? Comment manger mieux au quotidien? Alimentation : généralités Une alimentation équilibrée comporte : - Eau : au moins 1,5 l/jour - Fruits et légumes : crus et cuits 5 portions/jour - Féculents : pain,

Plus en détail

L équilibre alimentaire

L équilibre alimentaire L équilibre alimentaire EAU Seule boisson indispensable PRODUITS SUCRES Limiter le sucre : desserts sucrés, boissons sucrées (Sodas, sirop ) Des aliments pour une journée (1 part = 1 fois par jour) MATIERES

Plus en détail

Rubrique Alimentation

Rubrique Alimentation smoothies Septembre 2009 Alimentation et équilibre alimentaire Pourquoi manger? Ce sont les aliments qui vont répondre aux besoins physiologiques de l organisme grâce aux nutriments qu ils contiennent

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 67 HERBANEWS SOMMAIRE L alimentation du sportif L alimentation du sportif Trois nutriments essentiels L hydratation Les alternatives Herbalife Ce qu il faut

Plus en détail

Item 110 : Besoins nutritionnels

Item 110 : Besoins nutritionnels Item 110 : Besoins nutritionnels Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Définition...3 II Apports nutritionnels conseillés

Plus en détail

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins.

Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. PARTIE II : ALIMENTATION, PRODUCTION ALIMENTAIRE ET ENVIRONNEMENT. Chapitre 1 Comportements alimentaires et satisfaction des besoins. Introduction : L organisme prélève dans son milieu les aliments qu

Plus en détail

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne

Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne Une alimentation équilibrée, c est pas compliqué, même en horaires décalés GIT Bretagne 22/11/2012 1 Contexte de l intervention Pertes des repères alimentaires Nouveaux produits alimentaires, diversification

Plus en détail

DISCIPLINE : SCIENCES

DISCIPLINE : SCIENCES DISCIPLINE : SCIENCES SEQUENCE : L alimentation SEANCE 4 : (60 mns) Période : 1 Niveau : Cycle 3 OBJECTIF : Classification des aliments et leur devenir. COMPéTENCE : Rôle des aliments dans l o rganisme.

Plus en détail

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire»

Présentation faite par l ADES. «animation, diététique, hygiène alimentaire» Présentation faite par l ADES «animation, diététique, hygiène alimentaire» Les bases de l équilibre alimentaire Pourquoi mange-t-on? Aliments = source d énergie Nutriments énergétiques Protéines 1g = 4

Plus en détail

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013

L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 L ALIMENTATION DE L ENFANT LE 20 MARS 2013 PLAN DE L EXPOSE Pourquoi mange-t-on? Spécificités pour l enfant La pyramide alimentaire Besoins nutritionnels par tranches d âges Comportements POURQUOI MANGE-T-0N?

Plus en détail

L ALIMENTATION. Le corps au travail

L ALIMENTATION. Le corps au travail L ALIMENTATION Sommaire 1. Apprendrs à connaitre ton corps 2. Equilibre ton alimentation pour répondre aux besoins de ton organisme 3. Joue la variété, jongle avec tous les aliments Apprends à connaitre

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Manger, ça me fait penser à

Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 1 Manger, ça me fait penser à Manger, ça me fait penser à Fourchettes & Baskets - Transparent 2 Les groupes d aliments et leurs apports Fruits et/ou légumes Toutes les

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire.

Nous vous proposons de suivre les affiches, elles vous guideront vers l équilibre alimentaire. En variant son alimentation il est possible de se faire plaisir en choisissant ce que l on aime tout en mangeant sainement pour se maintenir en bonne santé. Et cela ne rime pas forcément avec régime et

Plus en détail

Formation diététique et restauration

Formation diététique et restauration L alimentation Formation diététique et restauration Janvier 2016 L alimentation doit apporter une quantité suffisante des différents nutriments nécessaires pour assurer la couverture de l ensemble des

Plus en détail

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation

Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Organisation Tunisienne de L Éducation et de la Famille Renforcer la mémoire Des scolarisés grâce à l alimentation Elaboré par Boughanmi Hajer Encadré par : Licence appliquée en Biotechnologie JAOUA Noureddine

Plus en détail

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur...

Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... 1 Les règles jeu Pour tous ceux qui font sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur... Pour être en forme et le rester, pas de solution miracle! Choisis le TRIO GAGNANT : 1 Entraînement régulier

Plus en détail

La collation en maternelle / Encas dans les écoles

La collation en maternelle / Encas dans les écoles La collation en maternelle / Encas dans les écoles Historique, avis des experts et conséquences négatives de la collation Dr Hélène Thibault Groupe de travail «La collation en maternelle/encas dans les

Plus en détail

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES

ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES ALIMENTATION DES PERSONNES AGEES Année universitaire 2008 Auteur : Dr. Nadia Charfi Sellami Coordinateur : Chef de section Professeur Mohamed ABID Spécialité : Thérapeutique Etablissement : Faculté de

Plus en détail

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve)

CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON. 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) CONSEILS DIETETIQUES POUR PREPARER UN MARATHON 1- Pendant la phase de préparation au marathon (les quelques mois qui précèdent l épreuve) 1.1 Adopter une alimentation équilibrée : Veiller aux quantités,

Plus en détail

La diététique du jeune joueur de tennis :

La diététique du jeune joueur de tennis : La diététique du jeune joueur de tennis : Bien manger, bien boire! L optimisation des performances des jeunes joueurs de tennis (12/18 ans) peut- elle être liée à une alimentation appropriée? Qu est ce

Plus en détail

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé?

Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? Y a-t-il une diététique du patient diabétique âgé? F. ZITO Cadre de santé Unité Thérapeutique et d Education du Diabète Hôpital Beauregard CHR Metz-Thionville «La diététique c est quand on ne mange pas

Plus en détail

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport

Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Un bon petit-déjeuner pour ma santé et pour marquer! Damien PAUQUET Nutritionniste du sport Le 27/03/2010 Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport, pour le plaisir ou pour devenir le meilleur

Plus en détail

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez

Énergie et nutrition. Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez Énergie et nutrition Le corps humain et vieillissement. 101-1AA-JQ Esteban Gonzalez L alimentation dans le monde Bcp de maladies liées à notre type d alimentation Malnutrition Excès ou carence de nutriments

Plus en détail

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire

Table des matières. Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire Table des matières Liste des tableaux... XIII I Nutriments, micronutriments et équilibre alimentaire 1 Les glucides... 3 Les différents types de glucides... 3 Classification biochimique (3). Classification

Plus en détail

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors?

Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Comment couvrir les besoins nutritionnels spécifiques des seniors? Magali Jacobs Cellule de Recherche et d Expertise Diététique de l Intitut Paul Lambin (CeRED-IPL) Plan de l exposé «Senior»? Prévention

Plus en détail

Produits sucrés et fruits secs. Glucides pour 100 g Féculents Fruits Frais Légumes. Corn flakes,flocons De pommes de terre Et mais. Bonbons.

Produits sucrés et fruits secs. Glucides pour 100 g Féculents Fruits Frais Légumes. Corn flakes,flocons De pommes de terre Et mais. Bonbons. Les aliments contiennent les glucides,les protides,les lipides,les minéraux,les vitamines et l eau,nécessaires à notre vie. 1- LES GLUCIDES : Les glucides sont une grande source d énergie.ou les trouve-t-on?

Plus en détail

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié

Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge ( 0 à 36 mois ) C. Bouillié le 26 / 10/ 2007 Alimentation du nourrisson et de l enfant en bas âge Développement des fonctions digestives Besoins du

Plus en détail

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/

MANGER ET BOUGER. pyramide alimentaire : http://www.mycook.fr/la-pyramide-alimentaire/ MANGER ET BOUGER Objectifs : - Comprendre l importance de manger de façon équilibrée : identifier de quoi est constitué le corps humain comprendre que chaque aliment a un intérêt pour le corps humain identifier

Plus en détail

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie

L ALIMENTATION LE GR AND LIVRE DE. Dr Laurence PLUMEY. Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation. Bien se nourrir à tout âge de la vie Dr Laurence PLUMEY LE GR AND LIVRE DE L ALIMENTATION Connaître les aliments Bien se nourrir à tout âge de la vie, 2014 ISBN : 978-2-212-55740-4 Prendre soin de sa santé grâce à l alimentation Table des

Plus en détail

Alimentation et activité physique

Alimentation et activité physique Alimentation et activité physique ME 1 Evelyne MATHERON- dieteticienne evelyne.matheron@chu-rennes.fr Service de médecine du sport CHU Pontchaillou - RENNES EM 2 Entraînement Vos priorités : - hydratation

Plus en détail

Les substances nutritives Fiche de travail

Les substances nutritives Fiche de travail Information aux enseignants 1/7 Ordre de travail L enseignant(e) demande aux élèves de dessiner un cercle et d en faire un diagramme circulaire pour lequel ils estiment les proportions de substances nutritives:

Plus en détail

Bien manger pour ta santé

Bien manger pour ta santé Bien manger pour ta santé La pyramide alimentaire est une façon imagée de présenter les aliments indispensables en grande quantité ainsi que ceux dont tu en as le moins besoin. Sa forme te permet de comprendre

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Une alimentation variée, équilibrée ou saine permet de maintenir un individu en bonne santé qui donnera une meilleure tolérance à l effort. C est un pilier majeur et incontournable

Plus en détail

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation.

L ensemble de ces besoins est satisfait par les nutriments apportés par l alimentation. B E S O I N S N U T R I T I O N N E L S E T A P P O R T S R E C C O M M A N D E S L organisme demande pour son bon fonctionnement la satisfaction de trois types de besoins : Besoins énergétiques : l individu

Plus en détail

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité?

Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Parole d expert Les insectes dans notre alimentation, rêve ou réalité? Panel d experts autour de Eric HAUBRUGE, Vice-Recteur de Gembloux Agro Bio Tech et Frédéric FRANCIS, ULg - Unité d entomologie Avec

Plus en détail

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition

Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Le Bulletin du B.E.N. Mars 2008: mois de la nutrition Les mythes alimentaires Le pain fait engraisser. Le lait est bon seulement pour les enfants. Le jeûne permet de purifier l organisme. Toutes ces affirmations,

Plus en détail

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Ecoliers : la collation dans tous ses états!

VISIO. Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W. Ecoliers : la collation dans tous ses états! VISIO Réalisé avec la collaboration de l APAQ-W Ecoliers : la collation dans tous ses états! La pause de dix heures est-elle si indispensable chez les enfants? Certaines critiques formulées à son égard

Plus en détail

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes»

L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» L équilibre alimentaire expliqué aux «jeunes» Testez vos connaissances De quoi sont composés les fruits et légumes qui les rendent si bons pour la santé? Quel est le fruit qui apporte le plus de vitamine

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL

MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL MIEUX COMPRENDRE L ÉTIQUETAGE NUTRITIONNEL La valeur énerétique, késako? La valeur énerétique correspond à l apport calorique de l aliment, affichée en kcal (kilocalories) ou kj (kilojoules). Elle peut

Plus en détail

A limentation. dolescents. saine & équilibrée chez les. avec la collaboration de l O.R.P.A.H.

A limentation. dolescents. saine & équilibrée chez les. avec la collaboration de l O.R.P.A.H. F O C U S L A limentation A saine & équilibrée chez les dolescents Health and Food FOCUS est un supplément de Health and Food, bulletin nutritionnel destiné au corps médical, une publication de Sciences

Plus en détail

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014

NUTRITION DU SPORTIF. Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 NUTRITION DU SPORTIF Ikram Ben Ayed 1, Abderraouf Ben Mansour 2 11/04/2014 Bien faits d une Nutrition Optimale Alimentation Quantité Qualité Besoins Nutrition optimale Poids, Composition Corporelle Moins

Plus en détail

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère.

Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. 2. Les Aliments Lire p.71 2 définitions: Aliments : Matières solides ou liquides d origines animales et végétales que l on ingère. Nutriments (aliments simples): Substances nutritives contenues dans les

Plus en détail

aliment? Quelle conclusion en tirer?

aliment? Quelle conclusion en tirer? Comment lire l étiquetage d un Zeynep YAGMUR aliment? Quelle conclusion en tirer? Diététicienne au Réseau Santé diabète De quoi est composé l étiquetage? = mention sur un aliment pour indiquer des informations

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects pratiques (111c) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien

SPORT ET DIETETIQUE. PROTEINES : 1g = 4kcal 15% de l apport énergétique quotidien Docteur PAULE MORARD IBM ECULLY SPORT ET DIETETIQUE BESOINS GLUCIDES : 1g= 4kcal 55% de l apport energétique quotidien Glucides à indice glycémique élevé ( IG) : Pain, purée, riz blanc, corn flakes Glucides

Plus en détail

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS?

CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? CONSEILS POUR UNE HYGIENE DIETETIQUE LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES QUELLE NOURRITURE POUR VOTRE CORPS? SEDENTARITE ET TABAGISME LES RÈGLES HYGIÉNO DIÉTÉTIQUES 1- L alimentation est notre première médecine,

Plus en détail

Glucides Protéines - Lipides

Glucides Protéines - Lipides Glucides Protéines Lipides Le GPL dont notre corps a besoin Les Glucides ou s, moitié de nos calories. Ils sont notre carburant. doivent apporter un peu plus de la Mais où se cachentils? Dans tous les

Plus en détail

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles

Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles Les grandes familles d aliments - Recommandations nutritionnelles 1 1- Les grandes familles d aliments 7 familles (avec boissons). Aliments d une même famille : interchangeables Ä Bol de lait = morceau

Plus en détail

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE

LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE 45 ème J.A.N.D. 28 janvier 2005 LA DIVERSIFICATION ALIMENTAIRE Christophe Dupont Hôpital Saint Vincent de Paul, 82, avenue Denfert-Rochereau, 75674 Paris cedex 14 La diversification est la phase de transition

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 55 SOMMAIRE Les fibres Mieux connaître les fibres Focus sur les rôles des fibres Les apports conseillés Les sources de fibres Le Complément Alimentaire à Base

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Nov2011 2 Nos besoins quotidiens Protéines Pour aider à construire et à maintenir la masse

Plus en détail

Alimentation et idées reçues

Alimentation et idées reçues Fiche pédagogique Thème : Alimentation Niveau : Lycée Durée : 1 h Alimentation et idées reçues Personnes ressources : Professeur SVT, ESF, EPS, personnel de restauration, Infirmier scolaire, CESC Pour

Plus en détail

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS

CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS CHAPITRE 7 COMPORTEMENTS ALIMENTAIRES ET SATISFACTION DES BESOINS Nous trouvons dans les aliments que nous consommons les substances indispensables au renouvellement des constituants de l organisme et

Plus en détail

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 06 octobre 2014 Modifié le 13 octobre 2014 Catégorie : CAP Petite Enfance CAP Petite Enfance / EP1 / La nutrition

Plus en détail

Pour mieux comprendre...

Pour mieux comprendre... Pour mieux comprendre... Vous trouverez dans ce document quelques définitions de termes scientifiques utilisés dans la rubrique pour vous permettre de mieux comprendre le contenu des articles et la base

Plus en détail

Répartition des aliments sur la journée

Répartition des aliments sur la journée Répartition des aliments sur la journée (Exemple de ration journalière) Matin 2 tranches de pain complet Un peu de beurre Confiture Thé 1 verre de jus d orange Matinée 1 pomme Midi Lasagnes Salade mêlée

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 38 SOMMAIRE Le soja Les chiffres clés Quelques précisions Les qualités nutritionnelles Les produits à base de soja Focus sur les isoflavones Le soja dans les

Plus en détail

Comment s alimenter avant / après une séance de sport?

Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Rencontre Sport & Santé 26 mai 2015 Comment s alimenter avant / après une séance de sport? Stéphanie JEAN-ANGELE Diététicienne Point sur l équilibre alimentaire La pyramide alimentaire PRODUITS SUCRES

Plus en détail

Mes nouvelles habitudes!

Mes nouvelles habitudes! Dès sa naissance, manger est une des activités préférées de votre enfant, non seulement parce qu il en a besoin mais aussi parce que cela constitue un tendre moment d échanges avec vous, que vous l allaitiez

Plus en détail

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36

Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse. Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Mis à jour le 3 avril 2009 Service Enfance/Jeunesse Service Enfance/Jeunesse La Celle Saint-Cloud 01.30.78.10.36 Le temps du repas est aujourd hui conçu comme un moment privilégié de la journée d un enfant.

Plus en détail

L'alimentation du nageur

L'alimentation du nageur L'alimentation du nageur Staps Microsoft [Sélectionnez la date] FRANCOIS Alexis C.N. Neufchâteau 2011/2012 Absence de petit déjeuner (matin). Manque d'énergie et de motivation ; Baisse de la concentration

Plus en détail

Apprendre à prévenir le surplus de poids

Apprendre à prévenir le surplus de poids Apprendre à prévenir le surplus de poids On se centre généralement sur l apport en énergie (exprimé en kilocalories : kcal* ou en kilojoules : kj) de notre alimentation. Il ne faut pas oublier que le plus

Plus en détail

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE!

LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! LE GRIGNOTAGE, A DECONSEILLER POUR UNE ALIMENTATION EQUILIBREE! Qui n a jamais craqué pour une friandise, à n importe quelle heure de la journée? Un petit carré de chocolat devant la télé, du pop corn

Plus en détail

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne

ALIMENTATION DU DIABETIQUE. LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne ALIMENTATION DU DIABETIQUE LINUT 15/05/2008 Marie Andrée LAREYNIE Diététicienne n L alimentation du diabétique est à peu de choses près celle recommandée à une personne de même âge, du même sexe, ayant

Plus en détail

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION

Santé. Travail Posté SOMMEIL ET ALIMENTATION Document réalisé par des médecins et infirmières du travail de l AIST 84, médecin préventionniste et diététicienne, du centre d examen de santé CPAM 84, éducateur pour la santé du Codes 84. Avec le soutien

Plus en détail

LES 15 principaux regimes existants

LES 15 principaux regimes existants NEWS MENSUELLE 1 LES 15 principaux regimes existants Le surpoids et l obésité, qui touchent respectivement 32 % et 15 % des personnes de plus de 18 ans en France en 2010, constituent un véritable problème

Plus en détail

Les horaires et les rythmes des repas sont-ils importants en EHPAD?

Les horaires et les rythmes des repas sont-ils importants en EHPAD? Les horaires et les rythmes des repas sont-ils importants en EHPAD? Dr. Anne Ghisolfi Pôle gériatrie UTNC CHU Toulouse Alimentation en EHPAD Prestation hôtelière Plaisir Sécurité alimentaire Soin : recommandations

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 62 HERBANEWS SOMMAIRE Les protéines Définition, rôles et particularités des protéines Les recommandations du PNNS et comment y arriver? Quels sont les aliments

Plus en détail

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION

1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION 1 ere BSI HUY : Rappel : qu est ce qu une alimentation saine? EQUILIBRE VARIETE MODERATION EQUILIBRE énergétique ( apports/dépenses) nutriments et micro-nutriments entre plaisir et besoins «de tout, un

Plus en détail

Diététique L'alimentation de tous les jours

Diététique L'alimentation de tous les jours Diététique L'alimentation de tous les jours Qu'est-ce que le Régime 421 GPL EAU du Pr. CREFF? Il s agit de l alimentation de tous les jours d un sportif en activité. Une alimentation quotidienne saine

Plus en détail

L alimentation de la personne âgée

L alimentation de la personne âgée La recette du mois L alimentation de la personne âgée Niveau de difficulté : Ingrédients indispensables : 3 cuillerées d imagination 2 bonnes doses de convivialité 1 brin de vigilance Ustensiles : User

Plus en détail

Prévention et traitement diététique des fractures de fatigue chez les danseuses.

Prévention et traitement diététique des fractures de fatigue chez les danseuses. Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu Prévention et traitement diététique des fractures de fatigue chez les danseuses. Les fractures de

Plus en détail

.D abord par l alimentation!

.D abord par l alimentation! Comment préparer un match?.d abord par l alimentation! La spécificité de l alimentation lors de la pratique certains sports d équipe (basketball, handball, rugby ), tient dans la difficulté d alimentation

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS D HERBALIFE 64 HERBANEWS SOMMAIRE Les lipides Définition, rôles et particularités des lipides Quels sont les aliments sources de lipides? Les recommandations du PNNS

Plus en détail

Les Protéines. Session 2

Les Protéines. Session 2 Les Protéines Session 2 Challenge de la semaine Faisons le point sur notre semaine Challenge12sem-S2-Proteines-Dec2012 2 Nos besoins quotidiens Protéines Contribuent au maintien de la masse musculaire

Plus en détail

L alimentation du jeune sportif

L alimentation du jeune sportif L alimentation du jeune sportif L entraînement commence à table Damien PAUQUET Diététicien nutritionniste du sport info@nutripauquet.be Plan de l exposé : Les règles du jeu Pour tous ceux qui font du sport,

Plus en détail