FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES»"

Transcription

1 FORMATION «UTILISATEURS D ECHAFAUDAGES» BDD de questions pour le test d évaluation Entreprise : Nom : Prénom : Date : Pour chaque question, il est possible que plusieurs réponses conviennent. 1) L utilisateur peut légèrement surcharger les planchers d échafaudage 2) Sur un plancher d échafaudage, il est préférable de poser 2 charges côte à côte plutôt que l une sur l autre 3) On peut déplacer un échafaudage roulant alors que l utilisateur se trouve sur un plancher si l on pousse en douceur 4) Un utilisateur peut démonter un contreventement (ou diagonale) Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 1 / 11

2 5) L échafaudage doit avoir une cale sous chaque pied 6) La plinthe d un échafaudage sert à empêcher la chute d objet et de gardepied 7) L utilisateur peut fixer un palan sur un garde-corps pour monter du matériel 8) Si des engins circulent à côté de l échafaudage, la zone doit être balisée 9) En cas de situation dangereuse, l utilisateur doit se retirer de son poste de travail 10) L utilisateur doit signaler les anomalies qu il observe Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 2 / 11

3 11) Risques liés aux échafaudages Les principaux risques redoutés lors de l utilisation d un échafaudage sont : a) Le risque produits b) Le renversement de l échafaudage c) Les chutes de plain pied d) Les chutes de hauteur e) Le non port de harnais de sécurité 12) Accéder en sécurité sur un échafaudage Avant d accéder sur un échafaudage, je dois : a) Signer la pancarte verte b) Etre habilité à l utilisation des échafaudages c) Vérifier sur la pancarte verte que je suis autorisé à l'utiliser d) Avertir mon responsable 13) Panneau échafaudage emplacement Où doit-être placé le panneau de réception et de conformité d un échafaudage? a) A proximité de chaque accès b) Au niveau du sol c) De façon visible d) A l entrée de l unité e) En salle de contrôle f) Au niveau du premier plancher de l échafaudage Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 3 / 11

4 14) Panneau échafaudage contenu Le panneau doit comporter les informations suivantes : a) Nom et signature du constructeur b) Nom et signature du commanditaire c) Nom et signature du client d) Charge admissible de l échafaudage e) Liste des entreprises autorisées f) Numéro des secours 15) Panneau échafaudage absence de panneau Que signifie un échafaudage sans panneau? a) C est O.K, je peux monter dessus b) L accès est interdit c) Il n est accessible qu avec un harnais de sécurité d) C est anormal, on ne devrait pas en trouver 16) Circuler en sécurité sur un échafaudage En particulier, je dois : a) Circuler calmement b) Fermer les trappes et portillons systématiquement c) Utiliser les moyens d accès prévus d) Avoir une attention particulière aux garde- corps et aux planchers 17) Accès à l échafaudage échelles Pour monter du matériel sur un échafaudage a) J utilise l échelle : mais je fais attention car j ai une main prise b) Je monte le matériel par un système à poulie adapté et contrôlé c) J utilise l échelle si j ai mes deux mains de libre Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 4 / 11

5 18) Maintenir l échafaudage en sécurité connaître les règles Une échelle extérieure donnant accès à un plancher doit dépasser de ce dernier d au moins : a) 50 cm b) 1 m c) 1,2 m d) 1,5 m 19) Maintenir l échafaudage en sécurité lisse La lisse doit-être placée à quelle hauteur (par rapport au plancher de référence)? a) 1 m b) 1,2 m c) 1,5 m d) 75 cm e) 80 cm 20) Maintenir l échafaudage en sécurité Lorsqu une partie des garde-corps de l échafaudage est déposée pour une pose/dépose d équipement cela signifie que : a) L échafaudage n est plus conforme. b) L échafaudage est accessible avec un harnais de sécurité. d) L échafaudage est interdit pour tout le monde. e) Je remets les garde-corps dés la fin de l intervention. f) Les garde-corps doivent être remis dés que possible. 21) Tenir compte de la coactivité Quand j arrive sur le plancher de travail, je dois systématiquement : a) Laisser la trappe ou portillon ouverte b) prendre en compte les postes de travail voisins (charges cumulées ) c) Organiser le rangement du matériel Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 5 / 11

6 22) Tenir compte de la coactivité Quand j interviens sur un échafaudage, je dois : a) Garder le plancher propre et rangé b) Sauter sur le plancher pour vérifier sa résistance c) Protéger les tiers des projections (meulage, soudage) 23) Signaler les anomalies Comment? Que dois-je faire si je constate qu un échafaudage est dangereux? a) Ce n est pas mon problème mais celui de mon responsable b) J arrête mon travail et préviens mon responsable et/ou le donneur d'ordre. c) J avertis mon responsable avant de travailler dessus d) J avertis mon responsable après avoir travaillé 24) Echafaudage : règles de bases Parmi ces comportement(s) le(s) quel(s) est(sont) interdit(s) : a) Courir sur l échafaudage b) Sauter sur l échafaudage c) Refermer les trappes d accès après son passage 25) Echafaudage : règles de bases Un élément de l échafaudage me gène pour travailler : a) Je le démonte mais je le remettrai après b) J arrête mon travail car la situation est dangereuse c) Je préviens mon responsable et lui demande de faire réaliser la modification par l échafaudeur Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 6 / 11

7 26) Echafaudage : règles de bases Refermer les trappes d accès et portillons après son passage est a) Autorisé b) Conseillé c) Obligatoire 27) Echafaudage : règles de bases La propreté de l échafaudage a) Ne me concerne pas b) Peut attendre la fin de la journée c) Permet d éviter les risques de chutes, elle doit être permanente 28) Echafaudage : règles de bases Pour monter sur l échafaudage a) J utilise uniquement les accès prévus et fixés b) J escalade la structure c) Je vérifie sur la pancarte verte que je suis autorisé à l utiliser d) Je mets mon harnais 29) Panneau échafaudage : signification Une pancarte verte est posée sur l échafaudage. Je peux monter? a) Oui b) Oui si elle est correctement remplie c) Non Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 7 / 11

8 30) Panneau échafaudage : signification Pour que j utilise un échafaudage, il faut impérativement que l on trouve le nom et la signature a) D un représentant de mon entreprise b) D un intervenant d une autre entreprise c) De l entreprise utilisatrice 31) Vérification Périodique L échafaudage est non-conforme si l on constate a) Une non-conformité au minimum b) Plus de 3 non conformités c) Plus de 5 non-conformités 32) Vérification Périodique L échafaudage est non-conforme si l on constate a) Une non-conformité au minimum b) Plus de 3 non conformités c) Plus de 5 non-conformités 33) Parmi les éléments constitutifs d un échafaudage, la plinthe est un élément : a) Qui n est pas indispensable b) Qui empêche la chute d objet c) Qui est obligatoire 34) La pancarte rouge sur un échafaudage signifie a) Que l utilisation de l échafaudage est interdite b) Qu il faut monter sur l échafaudage par un autre accès c) N a aucune signification Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 8 / 11

9 35) La pancarte verte sur un échafaudage autorise l accès à cet échafaudage : a) Sans condition si je suis titulaire de la formation utilisateur d échafaudage b) A condition que le nom et le visa de mon entreprise figure sur la pancarte c) A condition qu'elle soit complètement renseignée 36) En cas d alerte, je dois : a) Rejoindre un point de rassemblement b) Attendre sur place les instructions de ma hiérarchie c) Mettre en sécurité mon poste de travail 37) En cas de nécessité, pour faciliter mon travail, je peux enlever une moise sur un échafaudage : a) Oui, si je la remets en place après mon travail b) Non, je ne touche à rien c) Oui, si je mets en place un balisage de sécurité 38) Lors de travaux sur échafaudages, des risques peuvent résulter de l interférence entre plusieurs activités sur un même lieu de travail. Dans quels documents sont définies les mesures de prévention correspondantes? a) Plan de prévention b) Permis de travail c) Pancarte verte 39) Je travaille sur un échafaudage et constate une non-conformité : a) Je continue mon travail et je préviens ma hiérarchie b) J arrête mon travail, je préviens les intervenants proches et j alerte ma hiérarchie c) Je ne fais rien Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 9 / 11

10 40) L utilisation d un échafaudage roulant nécessite la mise en place d une vérification journalière : a) VRAI b) FAUX 41) J ai un travail urgent à réaliser et mon entreprise n a pas signé la pancarte verte (examen d adéquation) a) Je signe et je monte b) Je ne commence pas les travaux et préviens mon responsable c) Je ne vérifie rien et je monte 42) Je constate qu une plinthe a été retirée sur le plancher de travail a) Je ne monte pas et informe mon responsable b) Je continue mon travail et préviens mon responsable après coup c) La plinthe est disponible, je la remets en place 43) Je constate que l échafaudage a une capacité de charge au m 2 de 200 kg et j ai un moteur de 200 kg à poser : a) Je contacte mon responsable pour être certain que l échafaudage tient bien la charge et le poids du personnel et des outils b) Je monte sur l échafaudage 44) En montant sur l échafaudage je constate que les planchers bougent et risquent de s écarter dangereusement : a) Je fais très attention pour ne pas passer le pied au travers et j informe ensuite mon responsable b) Je redescends et alerte les autres utilisateurs et ma hiérarchie c) Je ne fais rien car j estime que ce n est pas dangereux Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 10 / 11

11 45) L échafaudage me gêne pour effectuer une intervention a) Je modifie cet échafaudage pour pouvoir effectuer mon travail et je préviens ensuite les échafaudeurs pour qu ils le mettent en conformité b) Je préviens mon responsable et ne modifie en aucun cas moi-même l échafaudage c) Je modifie l échafaudage parce que je sais qu il n y a aucun risque pour la solidité de l ensemble de la structure Test d évaluation version1 septembre 2010 Page 11 / 11

- Des échelles d accès au(x) plateau(x), - De contreventements. - Des stabilisateurs (pour éviter que l échafaudage ne se mobilise),

- Des échelles d accès au(x) plateau(x), - De contreventements. - Des stabilisateurs (pour éviter que l échafaudage ne se mobilise), Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l a Dordogne - Infos Prévention n 5 septembre 2006 Infos Prévention SOMMAIRE : Les échafaudages roulants : réglementation et terminologie. Quelques

Plus en détail

9. A partir de quelle hauteur les balustrades sont-elles obligatoires? a) 1,50 mètres b) 3 mètres c) 2 mètres d) 2,5 mètres

9. A partir de quelle hauteur les balustrades sont-elles obligatoires? a) 1,50 mètres b) 3 mètres c) 2 mètres d) 2,5 mètres 1. Un permis de travail est un document : a) devant favoriser la concertation entre toutes les personnes concernées par les travaux b) dans lequel sont consignées toutes les conditions régissant les travaux

Plus en détail

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408

TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation. Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 TRAVAUX EN HAUTEUR Nouvelle législation Décret du 01/09/2004 Arrêté du 21/12/2004 Recommandation R 408 Décret du 01 septembre 2004 Réalisation des travaux temporaires en hauteur PRÉVENIR LES CHUTES Art.

Plus en détail

Contrôleur d échafaudages (AV-022) Version CT-Q 2010-12-15

Contrôleur d échafaudages (AV-022) Version CT-Q 2010-12-15 Contrôleur d échafaudages (AV-0) Version CT-Q 00--5 Groupe cible Collaborateurs capables de contrôler des échafaudages (échafaudages fixes, échafaudages roulants, échafaudages volants, ) de manière efficace

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment

MÉMO SÉCURITÉ. travaux en hauteur : échafaudage roulant. entreprises artisanales du bâtiment MÉMO SÉCURITÉ entreprises artisanales du bâtiment travaux en hauteur : échafaudage roulant Les échafaudages roulants sont des équipements d accès en hauteur couramment utilisés par certains métiers du

Plus en détail

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par

Le livret d accueil du BTP vous est proposé par Le livret d accueil du BTP vous est proposé par ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '( /$ &216200$7,21 '8 75$9$,/ (7 '( / (03/2, '( /$ *8$'(/283( ',5(&7,21 '(6 (175(35,6(6 '( /$ &21&855(1&( '(

Plus en détail

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D)

ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION. Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) ENTRETIEN D AUTOCONFRONTATION Entretien entre Christelle (C) et le technicien informatique expert, David (D) Durée de l entretien : 14mn C : Alors, est-ce que tu peux d abord te présenter et dire en quoi

Plus en détail

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC?

Questions / Réponses. Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Questions / Réponses Comment déposer électroniquement son dossier sous TelePAC? Document mis à jour le 27 mars 2012 Liste des questions Alertes... 3 1.- A quoi servent les alertes qui apparaissent sur

Plus en détail

2 ème étape : le «savoir rouler».

2 ème étape : le «savoir rouler». «MON PERMIS CYCLISTE». 2 ème étape : le «savoir rouler». Nom : Prénom : Ecole : Année scolaire : «MON PERMIS CYCLISTE» 2 ème étape. Fiche n 1. Consigne : Tu réalises seul, et à vélo, le parcours proposé.

Plus en détail

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe.

Il devra adapter son discours et ses exemples au niveau et à l activité prépondérante des stagiaires de son groupe. Face à face pédagogique : 14 heures 1. Tour de table Introduction 2. Contexte et enjeux de la sécurité 3. Rôle et missions du titulaire d un certificat de Niveau 2 4. Evaluation des risques et définition

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Références des textes règlementaires, normatifs, recommandations, et conseils.

NOTICE TECHNIQUE MONTAGE ET UTILISATION. Références des textes règlementaires, normatifs, recommandations, et conseils. Références des textes règlementaires, normatifs, recommandations, et conseils. ECHAFAUDAGE 49-900 P 15/15 1. Règlementation: Elle est contenue dans le Décret n 2004-924 du 01/09/2004 Article R233-13-20

Plus en détail

Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST. FRTP Bourgogne

Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST. FRTP Bourgogne Sécurité lors des opérations de chargement déchargement sur les chantiers TEST FRTP Bourgogne Question n 0 Vous devez livrer des granulats sur ce chantier d enfouissement des lignes électriques Accéder

Plus en détail

Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions

Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions Permis de conduire progressif pour motocyclette Foire aux questions Questions générales au sujet du programme Q : Pourquoi mettez-vous en place un programme de permis de conduire progressif (PCP) pour

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SAE Club : Adresse : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en cas de nécessité Date d entrée en formation : Page 1 sur 5 UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE

Plus en détail

Notice de montage et d utilisation Echafaudage de cheminée de toit en aluminium Édition de juin 2007. Qualité A-BAU 99070. geprüfte Sicherheit

Notice de montage et d utilisation Echafaudage de cheminée de toit en aluminium Édition de juin 2007. Qualité A-BAU 99070. geprüfte Sicherheit BERUFSGENOSSENSCHAFT Notice de montage et d utilisation Echafaudage de cheminée de toit en aluminium Édition de juin 2007 A-BAU 99070 geprüfte Sicherheit Qualité BERUFSGENOSSENSCHAFT 2 3 Sommaire A. Consignes

Plus en détail

Guide d utilisation du portail

Guide d utilisation du portail Guide d utilisation du portail Accéder au portail Pour accéder au portail sécurisé de la CCAQ, www.ccaq.com, vous devez inscrire votre nom d usager ainsi que votre mot de passe. Si vous n êtes pas inscrit,

Plus en détail

Recommandation R457. Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants. SB/BT_AFCO_12 mai 2012

Recommandation R457. Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants. SB/BT_AFCO_12 mai 2012 Recommandation R457 Prévention des risques liés au démontage et à l utilisation des échafaudages roulants 1 Mesures de prévention principales Effectuer une évaluation préalable des risques Choisir du matériel

Plus en détail

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3

MON LIVRET ESCALADE. Cycle 3 MON LIVRET ESCALADE Cycle 3 1 Bonjour Bonjour je suis Spider l araignée, championne d escalade. Je vais t expliquer comment pratiquer cette activité. C est facile, tu vas voir. Allez on commence? NOM :...

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITE

GESTION DE LA CO-ACTIVITE GESTION DE LA CO-ACTIVITE Plan de prévention Protocole Chargement/Déchargement Permis de Feu Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES TRAVAUX DANGEREUX

Plus en détail

Dos à la route. Manuel de l utilisateur. 0+ 0-13 kg 0-12 m

Dos à la route. Manuel de l utilisateur. 0+ 0-13 kg 0-12 m Dos à la route Manuel de l utilisateur CEE R44 04 GROUPE Poids AGE 0+ 0-13 kg 0-12 m 1 !! Merci d avoir choisi l izi Sleep de BeSafe BeSafe a développé ce siège avec beaucoup d attention, afin de protéger

Plus en détail

Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016)

Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016) Formulaire de candidature pour le séjour culturel d immersion linguistique à Séville (Hiver 2016) 1. RENSEIGNEMENTS SUR L ÉLÈVE Nom : Prénom : Adresse (rue, ville, code postal) : Téléphone (domicile):

Plus en détail

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ GESTION DE LA CO-ACTIVITÉ PLAN DE PRÉVENTION B 7 PROTOCOLE CHARGEMENT / DÉCHARGEMENT B 8 PERMIS DE FEU B 9 B 7 Plan de Prévention OPÉRATION D UNE DURÉE SUPÉRIEURE À 400 HEURES PAR AN OU COMPORTANT DES

Plus en détail

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE

LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE LIVRET DE STAGE EN ENTREPRISE CLASSES DE 3 ème Année Scolaire 2012/2013 NOM: Prénom: Classe: SOMMAIRE DU DOSSIER I. Avant le stage - Les éventuelles démarches qui n ont pas abouti.. p2 - La démarche qui

Plus en détail

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable Habilitation 4 Différents travaux S 5.1 1. Travaux Hors Tension Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Plus en détail

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES

PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES FORMATION PLATE-FORME ELEVATRICE MOBILE DE PERSONNES CACES R386 Yvan MULATTIERI Les Plates-formes Elévatrices Mobiles de Personnes 1 Introduction 2 Les principaux risques 3 Les PEMP en sécurité Sommaire

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1

PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E. 1. Parties prenantes 1. 2. Prescriptions générales 1 PLAN DE PREVENTION FOIRE EXPOSITION 30 AOUT AU 8 SEPTEMBRE 2013 S O M M A I R E Pages 1. Parties prenantes 1 2. Prescriptions générales 1 3. Inspection commune 1 & 2 4. Définition des phases d activités,

Plus en détail

Programme pour une utilisation sûre des appareils électroniques

Programme pour une utilisation sûre des appareils électroniques Programmepouruneutilisationsûredes appareilsélectroniques ENBREF Leprésentprogrammes applique:auxemployés,auxemployéscontractuels,auxsous-traitants,aux entrepreneurs,auxfournisseursetauxautrespartiesdontlesactivitéssontrégiesparlerèglement

Plus en détail

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100

Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100 Réf : MM6127 Version : 11/04/2013 Notice de Pose, de maintenance, et de garantie pour portes sectionnelles R100 R100 2 J 3 4 5 J J 6 C J 7 8 9 7.2 7.1 7.3 7.2 7.1 7.3 7.5 7.4 7.4 7.5 10 11 12 10.1 10.2

Plus en détail

EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE

EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE EN CAS DE DIFFICULTÉS, JE SUIS ACCOMPAGNÉ(E) POUR PRÉPARER MA RETRAITE Des offres et des services pour m accompagner à chaque étape de ma vie. Aujourd hui, parce que je suis dans une situation difficile

Plus en détail

THEME A : La connaissance du milieu aquatique

THEME A : La connaissance du milieu aquatique BNSSA Epreuve n 4 QCM n 8 => le candidat devra satisfaire à au moins 30 bonnes réponses sur les 40 posées (8 questions par item), et d'au moins 4 bonnes réponses par item ; entourer la lettre de la ou

Plus en détail

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine

Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Les connaissances en 2009 dans le domaine des premiers secours des enfants des classes de CM1 du département des Hauts de Seine Etude réalisée avec le concours D élèves de CM1 du département De leurs enseignants

Plus en détail

vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr

vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr vous guider LE CONDITIONNEMENT Livret d accueil des travailleurs saisonniers en arboriculture www.msa-ardeche-drome-loire.fr 1 L ACCUEIL DES TRAVAILLEURS SAISONNIERS Vous venez d être embauché(e) pour

Plus en détail

Procedure Reparation planche de bord Frontera B

Procedure Reparation planche de bord Frontera B Procedure Reparation planche de bord Frontera B Retirer les 2 vis (fléches bleues) Penser que votre volant est réglable en hauteur. Ceci vous sera utile pour les manips de dégagement du bloc Dégrafer doucement

Plus en détail

INDEX / INSTRUCTION. Le programme de brigade d autobus scolaire... p. 1 à 6 (pour le coordonnateur ou la coordonnatrice)

INDEX / INSTRUCTION. Le programme de brigade d autobus scolaire... p. 1 à 6 (pour le coordonnateur ou la coordonnatrice) BRIGADE D AUTOBUS SCOLAIRE INDEX / INSTRUCTION Le programme de brigade d autobus scolaire... p. 1 à 6 (pour le coordonnateur ou la coordonnatrice) Annexe A Liste des brigadiers et brigadières... p. 7 (pour

Plus en détail

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS

TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS TEST LA SÉCURITÉ MÉTIERS DES TRAVAUX PUBLICS Question n 01 Question n 01 Sur les chantiers sous circulation : Je travaille toujours dans la zone de travaux délimitée par la balisage Je veille à ce que

Plus en détail

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes

Prévention routière La Tour du Pin. Mars/Avril 2014. En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Prévention routière La Tour du Pin Mars/Avril 2014 En partenariat avec le CISPD et les communautés de communes Avant de commencer, avez-vous regardé le film «Bus à l arrêt» et répondu aux questions? Que

Plus en détail

Document n 2 Aide pour la mise en place du

Document n 2 Aide pour la mise en place du Plaisir, le vendredi 28 mai 2004 Document n 2 Aide pour la mise en place du Brevet Informatique et Internet (B2I) Tice Plaisir page 1 V. Labourdette Rappel du contenu du document n 1 1/ Analyse du texte

Plus en détail

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5

Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 Projet Apprendre à porter secours-cycle 3 - Séance 2 Protection-Traumatisme - Page 1 sur 5 SEANCE 2 : Partie 1 : La Protection (suite) Partie 2 : Secourir une victime suite à une chute Durée : 1h30 Mise

Plus en détail

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client?

Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Le Guide 1 Menu de l espace client Comment me repérer et naviguer dans mon espace client? Menu de l espace client Crédits disponibles Mon profil Moteur de recherche Formulaire de contact Critères d'alertes

Plus en détail

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1

Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015. 28 janvier 2015 1 Formation initiale Assistants de Prévention 2014-2015 28 janvier 2015 1 1ère partie (Cocher la bonne réponse OUI ou NON) 1 - Un salarié qui ne porte pas les équipements de protection est responsable en

Plus en détail

AMIANTE. PCB. PLOMB. LES CLÉS POUR NE PAS BRICOLER AVEC SA SANTÉ

AMIANTE. PCB. PLOMB. LES CLÉS POUR NE PAS BRICOLER AVEC SA SANTÉ AMIANTE. PCB. PLOMB. LES CLÉS POUR NE PAS BRICOLER AVEC SA SANTÉ aménager des combles Il n y a pas de petits travaux anodins. Pour vous protéger des substances toxiques, le diagnostic c est systématique

Plus en détail

AILLIOT René FORMATIONS

AILLIOT René FORMATIONS AILLIOT René FORMATIONS Type de document : DOCUMENT ADMINISTRATIF Durée de l'épreuve : 1 heure La conduite de chariots automoteurs Repère : DA 045 QUESTIONNAIRE D EVALUATION THEORIQUE N 1 CACES ENGIN DE

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B / BV QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS BAREME Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres

Plus en détail

Série T modèle TES et TER

Série T modèle TES et TER 6-8 rue des Casernes Tél. : 03.84.29.55.55 F 90200 GIROMAGNY Fax : 03.84.29.09.91 E-mail : ultralu@ultralu.com http://www.ultralu.com NOTICE DE MONTAGE ET D UTILISATION ECHAFAUDAGE ROULANT ALUMINIUM Série

Plus en détail

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL

ACCUEILLIR. un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP ACCUEIL ACCUEILLIR un jeune dans le BTP Complétez votre démarche d accueil en commandant le coffret accueil de votre métier ou en le téléchargeant sur www.oppbtp.fr Coffrets

Plus en détail

CODEP-OLS-2014-001973 Orléans, le 13 janvier 2014

CODEP-OLS-2014-001973 Orléans, le 13 janvier 2014 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION D'ORLÉANS CODEP-OLS-2014-001973 Orléans, le 13 janvier 2014 Madame la Directrice CEMHTI 1D avenue de la recherche scientifique 45071 ORLEANS cedex 2 OBJET : Contrôle du transport

Plus en détail

SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com Tél. : +32 13 772 313 Courriel : info@solide.com

SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com Tél. : +32 13 772 313 Courriel : info@solide.com Manuel d utilisation Échafaudage de façade SOLIDE type GS - 075 Échafaudage de façade en aluminium conforme à la norme européenne EN 12810-1/2. SOLIDE nv/sa Senatorlaan 12 B 3201 Langdorp www.solide.com

Plus en détail

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR

RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR RESTAURANT SCOLAIRE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement, approuvé par le conseil municipal de DURTAL dans sa séance du 10 octobre 2007, a pour objet de définir les règles de fonctionnement du restaurant

Plus en détail

Livret sécurité Compass

Livret sécurité Compass Livret sécurité Compass Livret SÉCURITÉ COMPASS La sécurité notre première exigence SOMMAIRE 2 La sécurité notre première exigence 4 Consignes générales de circulation 6 Consignes générales au poste de

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST

GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service courrier dématérialisé avec Bee-POST GUIDE D INSTALLATION ET D UTILISATION Du service avec Bee-POST 2 1. Créer votre compte 2. Imprimante Bee-POST 3. Votre certificat 4. Envoyer un Sommaire Avant-propos...3 1. Créer votre compte...4 2. Télécharger

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas)

Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Manuel Utilisateur Planification Version «réservation manuelle» version 3.0 - mai 2015 (Passage version Wegas) Etablir votre diagramme de Gantt Estimer le coût des tâches www.albasim.ch 1 / 5 Affecter

Plus en détail

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation

Demande d autorisation de construire, d aménager. Non 1/4 N 13824*03. N de l autorisation MINISTÈRE CHARGÉ DE LA CONSTRUCTION Demande d autorisation de construire, d aménager Non 1/4 N 13824*03 Cadre 4 du code de la construction et de l habitation Cadre 6 informations nécessaires à l instruction

Plus en détail

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps

1. Description. 1.1 Généralités. 1.2 Les différents modèles de garde-corps Fiche de prévention Utilisation d un système de garde-corps périphériques temporaires 1. Description Un système de garde-corps temporaire est un équipement de protection collective temporaire dont la fonction

Plus en détail

F. PATRICE Epreuve E2 Sous-épreuve E21 Session 2015 Page 1

F. PATRICE Epreuve E2 Sous-épreuve E21 Session 2015 Page 1 F. PATRICE Epreuve E2 Sous-épreuve E21 Session 2015 Page 1 Sommaire Déroulement de la sous-épreuve E21 p. 3 Document cadre «client» destiné au jury p. 5 Document cadrage destiné au candidat «vendeur» p.

Plus en détail

En l absence de cette attestation, les candidats ne seront pas admis à se présenter à l examen.

En l absence de cette attestation, les candidats ne seront pas admis à se présenter à l examen. Département des examens et concours Examens professionnels SECTEUR BÂTIMENT et TRAVAU PUBLICS TRAVAU en HAUTEUR Les candidats à l obtention des spécialités de diplômes professionnels dont la liste est

Plus en détail

L organisation des exercices d évacuation d incendie

L organisation des exercices d évacuation d incendie L organisation des exercices d évacuation d incendie Afin de limiter les risques lors d un sinistre, il est nécessaire de mettre en place des consignes à suivre en cas d incendie au sein des différents

Plus en détail

MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES

MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES CORRIGÉ ETUDE DE CAS Certificat de Qualification Professionnelle MODULE DIAGNOSTIC DES VEHICULES ACCIDENTES SESSION 2010 SESSION 2014 2 heures 1 BAREME DE NOTATION QUESTIONS POINTS NOTE Module Diagnostic

Plus en détail

Changement du tissus du ciel de toit avec toit ouvrant Sur Saab 900 i16 coupé 3 portes.

Changement du tissus du ciel de toit avec toit ouvrant Sur Saab 900 i16 coupé 3 portes. Changement du tissus du ciel de toit avec toit ouvrant Sur Saab 900 i16 coupé 3 portes. Version 1 Le 14.1.07 Par Xiboard Bonjours à tous et longue vie au Saabistes du Dimanche! Matériel requis : - tournevis

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Code de vie et application

Code de vie et application Code de vie et application Introduction Le code de vie de l école Notre-Dame-de-Fatima est un ensemble d énoncés qui visent des attitudes susceptibles de nous aider, jeunes et adultes, à vivre ensemble

Plus en détail

( ) Livret de cantine. A n n é e 2 0 15/ 2 0 16. Nom :... Prénom :... Classe :... du CP AU CM2...

( ) Livret de cantine. A n n é e 2 0 15/ 2 0 16. Nom :... Prénom :... Classe :... du CP AU CM2... Nom :..................................................... Prénom :................................................ Classe :.............. du CP AU CM2..................................... Livret de cantine

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic

Reportage photo. 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic 26 I N 164 mars-avril 2015 I déclic Je veux vivre chez moi! Laura, 19 ans, est atteinte d une infirmité motrice cérébrale. Après des années en établissement, elle aimerait vivre seule (avec un peu d aide)

Plus en détail

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica

Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART. Ressources au service du représentant Primerica Parler à votre client du programme de recommandation de prêts SMART Ressources au service du représentant Primerica Table des matières Pour les clients qui n ont pas bénéficié d une analyse des besoins

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

FAQ ELECTIONS. Je n arrive pas à me connecter à mon espace électeur: il faut vérifier que l identifiant et le mot de passe sont bien saisis.

FAQ ELECTIONS. Je n arrive pas à me connecter à mon espace électeur: il faut vérifier que l identifiant et le mot de passe sont bien saisis. FAQ ELECTIONS Avant le vote : A) FAQ Electeurs Je ne connais pas mon NUMEN: se renseigner auprès de sa gestionnaire de dossier pour le 1er degré (à la DP1), à la DAPAOS pour les administratifs, au secrétariat

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.)

PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.) PLAN GENERAL SIMPLIFIE DE COORDINATION EN MATIERE DE SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (P.G.S.C.S.P.S.) OPERATION DE CATEGORIE 3 TRAVAUX COMPORTANT DES RISQUES PARTICULIERS Arrêté du 25 février 2003 Opération

Plus en détail

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet

Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet Enquête sur les savoirs info-documentaires des élèves de 3 e du collège Fraissinet F. Marcadent Le contexte En 2011-2012, la FADBEN (fédération des enseignants documentalistes de l Éducation nationale)

Plus en détail

SOMMAIRE 3 CONSIGNES GENERALES. 5-6 Plaques simples. 7-8 Plaques articulées. 8-9 Plaques Telecom Triangulaires. 9 Elargisseurs et montage

SOMMAIRE 3 CONSIGNES GENERALES. 5-6 Plaques simples. 7-8 Plaques articulées. 8-9 Plaques Telecom Triangulaires. 9 Elargisseurs et montage NOTICE ORIGINALE MAIL : eurosign@orange.fr - Site : www.liftplaq.fr 24 BD DE LA MARINE 66510 ST HIPPOLYTE Tél. 04 68 28 44 73 - Fax. 04 68 28 52 38 SARL au capital de 40020 T - SIRET 401 852 215 00029

Plus en détail

PROCÉDURE. APPROUVÉ PAR : Comité de coordination de l UMF Le 22 janvier 2014

PROCÉDURE. APPROUVÉ PAR : Comité de coordination de l UMF Le 22 janvier 2014 PROCÉDURE TITRE 1 sur 16 1. But : permettre aux usagers de recevoir des soins d urgence de qualité et sécuritaire 2. OBJECTIFS a) Intervenir d une manière efficace et rapide lors d une intervention d urgence

Plus en détail

Les sports de raquette vus sous l angle de l évolution des rapports de forces.

Les sports de raquette vus sous l angle de l évolution des rapports de forces. Les sports de raquette vus sous l angle de l évolution des rapports de forces. Romain LEPRÉVOST Professeur EPS Collège Politzer Evreux Page 1/44 Sommaire 1. L évolution des rapports de forces...3 2. Description

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié)

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) sans locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente notice descriptive (article R.123-22 du

Plus en détail

Consignes de Sécurité en Atelier

Consignes de Sécurité en Atelier Nom.. Prénom.. Consignes de Sécurité en Atelier Date :.. Plan Particulier de Sécurité et de Protection de la Santé (PPSPS) Risque Électrique : Dans des conditions normales d humidité, toute tension supérieure

Plus en détail

Des surfaces bien mesurées

Des surfaces bien mesurées Activité 5 Des surfaces bien mesurées en groupe-classe X en équipe individuelle Au cours de cette activité, l élève estime, mesure et compare des surfaces à l aide d unités de mesure non conventionnelles

Plus en détail

École Mikizicec UTILISATION SÉCURITAIRE DES JEUX DE LA COUR

École Mikizicec UTILISATION SÉCURITAIRE DES JEUX DE LA COUR École Mikizicec UTILISATION SÉCURITAIRE DES JEUX DE LA COUR Roch Charest, éducateur physique Emilie Boulet-Viger, enseignante Novembre 2012 2 INTRODUCTION Le présent document traite des modalités d utilisation

Plus en détail

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS

UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS UNITE DE FORMATION A l AUTONOMIE sur SITES NATURELS D ESCALADE (SNE) ou SITES SPORTIFS Club : Nom : Prénom : Adresse : Téléphone fixe : Portable : Adresse email : N de licence : Personne à prévenir en

Plus en détail

GUIDE DU PARTICIPANT

GUIDE DU PARTICIPANT GUIDE DU PARTICIPAT Où et quand retirer ma dotation et mes dossards? 1- Accueil Concurrents Stade Emile Anthoine Vendredi 3 juillet 12h/ 19h30 Samedi 4 Juillet 10h /19h30 Je peux laisser en dépôt mon vélo

Plus en détail

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande

Thinking Capital. Foire aux questions. Faire une demande Faire une demande Q. Comment savoir si je suis admissible au financement? R. Nous fi nançons les petites et moyennes entreprises respectant les critères suivants : Elles sont établies au Canada. Elles

Plus en détail

Hotline: 75 03 11-1. Ville de Grevenmacher - service de la circulation E-mail: info@grevenmacher.lu

Hotline: 75 03 11-1. Ville de Grevenmacher - service de la circulation E-mail: info@grevenmacher.lu Les différents régimes de stationnement et de parcage Questions fréquemment posées 2 ème édition - octobre 2014 Indice I) Généralités. II) Informations pour non-résidents. III) Informations pour résidents.

Plus en détail

Admission Post-Bac pour les L. Présentation de la procédure APB aux lycéens de Première et Terminale

Admission Post-Bac pour les L. Présentation de la procédure APB aux lycéens de Première et Terminale Admission Post-Bac pour les L Présentation de la procédure APB aux lycéens de Première et Terminale SAIO Nice décembre 2013 PLAN I - Présentation d APB II - L inscription sur APB III - Candidatures IV

Plus en détail

Mon journal de recherche

Mon journal de recherche Mon journal de recherche 1. Définir le travail 6. Présenter les résultats et 2. Cerner le sujet Évaluer son travail Dictionnaire Encyclopédie 5. Prendre des notes et citer une source 4. Évaluer une source

Plus en détail

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES

RISQUES RP RR PDA MESURES DE PREVENTION TRAVAIL. Analyse des risques :toiture plate RISQUES Analyse des risques :toiture plate ACTIVITE Travaux sur toiture plate Chute, trébuchement, glissade Porter des chaussures de sécurité adaptées résistant à la chaleur et avec des semelles antidérapantes.

Plus en détail

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel

Domaine choisi. Classe à projet artistique et culturel Prénom et Nom de l élève :... Ecole :... Nom de l enseignant... Nom de l intervenant... Année scolaire... Classe à projet artistique et culturel Domaine choisi L éducation artistique permet à l élève d

Plus en détail

Créer un Quizz avec Socrative

Créer un Quizz avec Socrative Créer un Quizz avec Socrative 1/ Se rendre sur le site de Socrative. http://www.socrative.com/ et créer un compte professeur 2/ Création de compte très rapide : 3/ Une fois le compte créé, on peut paramétrer

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE - l enseignant

FICHE PÉDAGOGIQUE - l enseignant FICHE PÉDAGOGIQUE - l enseignant Hana Křepelková, 378580 Thème de l activité: Après la lecture de l histoire Le petit voisin (Claudel, P.: Le monde sans les enfants et autres histoires) Objectifs pédagogiques:

Plus en détail

«La notion de stratégie d apprentissage»

«La notion de stratégie d apprentissage» fiche pédagogique FDLM N 373 / EXPLOITATION DES PAGES 24-25 PAR PAOLA BERTOCHINI ET EDVIGE COSTANZO «La notion de stratégie d apprentissage» PUBLIC : FUTURS ENSEIGNANTS EN FORMATION INITIALE ET ENSEIGNANTS

Plus en détail

NIVEAU DEPARTEMENTAL

NIVEAU DEPARTEMENTAL Livret JEUNE OFFICIEL NIVEAU DEPARTEMENTAL Val d'oise District Centre JPM : 2011-2012 A.Un RÔLE, un ESPRIT : Il est le garant du bon déroulement du match : Il assure la continuité et la régularité du jeu.

Plus en détail

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE)

Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Programme Connection Nouveau-Brunswick Assurance-Emploi (NB-AE) Liste de vérification pour les demandes Veuillez utiliser la présente liste de vérification pour vous assurer que votre demande comprend

Plus en détail

Le stage en entreprise

Le stage en entreprise Collège Geneviève de Gaulle-Anthonioz 45460 LES BORDES Le stage en entreprise Semaine du lundi 14 au vendredi 18 décembre 2015 Le rapport de stage se fera sous la forme d un diaporama avec présentation

Plus en détail

Guide de l enseignante ou enseignant 1

Guide de l enseignante ou enseignant 1 Guide de l enseignante ou enseignant 1 SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION Éducation physique et à la santé 3 ième Année du 2 ième cycle du secondaire Compétence : Adopter un mode de vie sain Titre

Plus en détail

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles

Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles CONGRÈS DE L ACSQ 2014 Communiquer autrement Pour transformer vos relations professionnelles Manon Deschênes, M.Ps., CRHA Directrice principale Gestion de carrière et psychologie du travail MAI 2014 PLAN

Plus en détail

J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce.

J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce. J annonce! Oyez! Oyez! J écris une petite annonce. Faire ou revoir les exercices des numéros 1, 4, 6 et 8 dans Mon coffre à outils avant de commencer ce projet. FRANÇAIS 20-4 Écriture Nom : Thématique

Plus en détail

Question C051. Je peux circuler à :

Question C051. Je peux circuler à : CONDUITE new 16/03/09 11:10 Page 51 Question C051 Je peux circuler à : A - 40 km/h B - 50 km/h C - 60 km/h B. Le panneau indique que la vitesse est limitée à 50 km/h. C'est une vitesse maximale, qu'il

Plus en détail

ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : NOM : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève :

ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : NOM : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : ECOLE : Adresse : Code postal : Ville : Le conseil de cycle atteste de l acquisition par l élève : de toutes les connaissances et compétences définies par le B2i

Plus en détail

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison?

2. La police peut-elle m arrêter et m interroger sans raison? Chapitre 2 : La police Partie 1: Contact avec la police 1. Quand puis-je être en contact avec la police? La police pourrait entrer en contact avec toi si elle a des motifs raisonnables de croire que tu

Plus en détail

Mon livret d éducation à la sécurité routière

Mon livret d éducation à la sécurité routière Semaine de la sécurité routière Du 30 avril au 3 mai Au Parc des Sports Mon livret d éducation à la sécurité routière Mon nom : Mon prénom : Ce livret est le vôtre, il est distribué à chaque élève participant

Plus en détail