Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement"

Transcription

1 Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement Date d ouverture : Date de clôture : JJ/MM/AAAA JJ/MM/AAAA Cachet de l établissement SANTÉ ET SÉCURITÉ AU TRAVAIL

2 L OPPBTP est l Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics. Sa mission est de conseiller, former et informer les entreprises de ce secteur à la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, et à l amélioration des conditions de travail. Grâce à son réseau de 340 collaborateurs répartis dans 18 agences en France, l OPPBTP accompagne les entreprises dans l analyse des risques de leur métier, dans la réalisation du document unique, dans la mise en œuvre de leur plan de formation. L OPPBTP propose aux entreprises des services et des formations personnalisés répondant à leurs besoins. Il met à disposition sur son site diverses publications, outils pratiques, fiches conseils pour aider les entreprises dans leur gestion de la prévention.

3 Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement Ce registre a été ouvert en application de l article 8 de la loi n du 16 avril 2013 et du décret n du 11 mars 2014, relatif à l exercice du droit d alerte en matière de santé publique et d environnement dans l entreprise. Nom de l établissement Adresse Code postal Ville Nom du chef d établissement Date d ouverture JJ/MM/AAAA du chef d établissement du représentant du CHSCT (1) (1) CHSCT : comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement - OPPBTP 1

4 2 OPPBTP - Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

5 Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement - OPPBTP 3

6 4 OPPBTP - Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

7 Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement - OPPBTP 5

8 6 OPPBTP - Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

9 Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement - OPPBTP 7

10 8 OPPBTP - Registre de consignation des alertes en matière de santé publique et d environnement

11 Réalisation : Achevé d imprimer sur les presses de Siff 18 en juin 2014

12 Code du travail Article L Le travailleur alerte immédiatement l employeur s il estime, de bonne foi, que les produits ou procédés de fabrication utilisés ou mis en œuvre par l établissement font peser un risque grave sur la santé publique ou l environnement. L alerte est consignée par écrit dans des conditions déterminées par voie réglementaire. L employeur informe le travailleur qui lui a transmis l alerte de la suite qu il réserve à celle-ci. Article L Le représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail qui constate, notamment par l intermédiaire d un travailleur, qu il existe un risque grave pour la santé publique ou l environnement en alerte immédiatement l employeur. L alerte est consignée par écrit dans des conditions déterminées par voie réglementaire. L employeur examine la situation conjointement avec le représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail qui lui a transmis l alerte et l informe de la suite qu il réserve à celle-ci. Article L En cas de divergence avec l employeur sur le bien-fondé d une alerte transmise en application des articles L et L ou en l absence de suite dans un délai d un mois, le travailleur ou le représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail peut saisir le représentant de l État dans le département. Article L Le comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail est informé des alertes transmises à l employeur en application des articles L et L , de leurs suites ainsi que des saisines éventuelles du représentant de l État dans le département en application de l article L Article D L alerte du travailleur, prévue à l article L , est consignée sur un registre spécial dont les pages sont numérotées. Cette alerte est datée et signée. Elle indique : 1 Les produits ou procédés de fabrication utilisés ou mis en œuvre par l établissement dont le travailleur estime de bonne foi qu ils présentent un risque grave pour la santé publique ou l environnement ; 2 Le cas échéant, les conséquences potentielles pour la santé publique ou l environnement ; 3 Toute autre information utile à l appréciation de l alerte consignée. Article D L alerte du représentant du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail, prévue à l article L , est consignée sur le registre prévu à l article D Cette alerte est datée et signée. Elle indique : 1 Les produits ou procédés de fabrication utilisés ou mis en œuvre par l établissement dont le représentant du personnel constate qu ils font peser un risque grave sur la santé publique ou l environnement ; 2 Le cas échéant, les conséquences potentielles pour la santé publique ou l environnement ; 3 Toute autre information utile à l appréciation de l alerte consignée. Article D Le registre spécial est tenu, sous la responsabilité de l employeur, à la disposition des représentants du personnel au comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail. Article L Le travailleur qui lance une alerte en application du présent chapitre bénéficie de la protection prévue à l article L du code de la santé publique. Réf. : A1 R ISBN : Prix : 6 Édition : 1 re édition, juin 2014

LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT

LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT LE REGISTRE D ALERTE EN MATIERE DE SANTE PUBLIQUE ET D ENVIRONNEMENT La présente fiche outil propose : - Un rappel de la réglementation. - Un logigramme décrivant la procédure à suivre en cas de constat

Plus en détail

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL Registre des avis de danger grave et imminent OUVERT AU TIMBRE DU CHSCT Remis le..................... à M......................... Entreprise.................... CACHET HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS

Plus en détail

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1

Le CHSCT. 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens. Forum CHSCT du 4 juin 2013 1 Le CHSCT 1.Ses missions 2.Ses attributions 3.Ses moyens 1 Le CHSCT 1. Ses missions 2 Domaines de compétence Le CHSCT est compétent pour toutes les questions en lien avec : L hygiène, La sécurité, Les conditions

Plus en détail

Registre de. Date d ouverture du registre. Date de clôture du registre. Réf : R-DGI

Registre de. Date d ouverture du registre. Date de clôture du registre. Réf : R-DGI Registre de Date d ouverture du registre Date de clôture du registre Réf : R-DGI Code du Travail (extraits) DROIT D ALERTE ET DE RETRAIT Art. L 4131-1 Le travailleur alerte immédiatement l employeur de

Plus en détail

la représentation des personnels

la représentation des personnels Le point sur... la représentation des personnels Nous poursuivons ici notre série d articles entamée dans le N précédent (FP N 190) et consacrée aux organismes de représentation des personnels après les

Plus en détail

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION

CHANTIERS PLAN DE PREVENTION CHANTIERS 1 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 JOURNEE GAMMAGRAPHIE 7 AVRIL 2011 CADRE JURIDIQUE GENERAL Deux réglementations distinctes en fonction du cadre d intervention Opérations de bâtiment ou de

Plus en détail

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique

Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique Le secret professionnel du médecin du travail Guide pratique De très ancienne tradition, le secret médical reste un des piliers de l'exercice de la médecine contemporaine. En effet, «il n y a pas de soins

Plus en détail

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise

Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise Activités du médecin du travail Conseiller dans l entreprise 1 I N S T A N C E S R A P P O R T D A C T I V I T É D R J E A N - M I C H E L S T E R D Y N I A K D I U - I S T 2 0 1 5-2 0 1 6 Missions 2 C

Plus en détail

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition

Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition Tableau sommaire et synthétique des informations et documents à donner au CHSCT, ou à tenir à sa disposition (Attention : MAJ au 13/07/2014 - vérifier au cas par cas les textes en vigueur) A COMMUNIQUER

Plus en détail

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT

La cartographie des acteurs de la prévention les compétences du CHSCT Formation des personnes ressources chargées d accompagner les membres des comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) Secrétariat général DGRH C1 La cartographie des acteurs de

Plus en détail

Modalités pratiques de coopération SPS en phase de réalisation du projet

Modalités pratiques de coopération SPS en phase de réalisation du projet Fiche Prévention - A4 F 09 13 Modalités pratiques de coopération SPS en phase de réalisation du projet Cette fiche propose un cadre de modalités pratiques de coopération entre les différents acteurs d

Plus en détail

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006

Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 Les missions et les droits du CHSCT Journée d étude : Elus CHSCT France Télécom du 12 janvier 2006 1 Le CHSCT est consulté Avant les décisions d aménagements importants modifiant les conditions d hygiène

Plus en détail

Outils pour l action syndicale N 6

Outils pour l action syndicale N 6 Santé au Travail Outils pour l action syndicale N 6 De nombreuses équipes syndicales de l Union syndicale Solidaires se trouvent confrontées à des situations où les salariés sont en péril grave ou imminent.

Plus en détail

CHARGÉ DE RELATIONS PRESSE

CHARGÉ DE RELATIONS PRESSE 01 73 00 11 83 CHARGÉ DE RELATIONS PRESSE BEST-OF Code formation : 33008 Tarif : 6195 HT Tarif pour les particuliers : 6195 TTC Durée : 16 jours - 112 heures Lieu : PARIS Evaluation : Chaque participant

Plus en détail

TITRE DEMANDÉ : RESPONSABLE DE COMMUNICATION

TITRE DEMANDÉ : RESPONSABLE DE COMMUNICATION VAE LIVRET 1 CANDIDAT Nom : Prénom : Date : TITRE DEMANDÉ : RESPONSABLE DE COMMUNICATION Certifié niveau II, Titre inscrit au RNCP Arrêté du 11 janvier 2012 publié au Journal Officiel du 19 Janvier 2012

Plus en détail

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL

REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL REGISTRES OBLIGATOIRES CONFORMEMENT AU DROIT DU TRAVAIL 16/12/2014 Tout employeur doit tenir un certain nombre de registres destinés à l'information des administrations. Leur nombre varie en fonction de

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés Formation 3 jours Siège : 261 rue de Paris - 93556 MONTREUIL cedex CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de moins de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une

Plus en détail

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention

Flash Info Hygiène & Sécurité. Les Acteurs de la Prévention Page1 Flash Info Hygiène & Sécurité N 1 - Mars 2014 Service Hygiène et Sécurité Les Acteurs de la Prévention La qualité, la continuité du service public et la préservation de la santé et de la sécurité

Plus en détail

Octobre 2012 22/08/2012. Contexte et principes de la réforme. Les acteurs de la prévention. Le dispositif du Centre de Gestion.

Octobre 2012 22/08/2012. Contexte et principes de la réforme. Les acteurs de la prévention. Le dispositif du Centre de Gestion. Octobre 2012 Contexte et principes de la réforme Les acteurs de la prévention Le dispositif du Centre de Gestion Les CHSCT Le Conseil Supérieur Les autres points 1 La réforme SST : Le contexte et les principes

Plus en détail

Formaliser le document unique

Formaliser le document unique Le document unique d évaluation des risques et autres documents obligatoires Formaliser le document unique Référence Internet Le document unique est un support écrit indispensable pour l employeur car

Plus en détail

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT

REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Centre National de la Recherche Scientifique Logo éventuel de l unité ou de l établissement partenaire REGISTRE SPECIAL DANGER GRAVE ET IMMINENT Nom de l unité ou du service : Code de l unité ou du service

Plus en détail

dossier de demande de validation des acquis d expérience

dossier de demande de validation des acquis d expérience dossier de demande de validation des acquis d expérience Ce dossier est à retourner à l ISG 8, rue de Lota 75116 Paris Cadre réservé à l Administration Date de réception du dossier :... /... /... Date

Plus en détail

Randonnée dans les Cinque Terre, (Italie) Premier groupe : 26 mai au 05 juin 2016 Deuxième groupe : 04 juin au 14 juin 2016

Randonnée dans les Cinque Terre, (Italie) Premier groupe : 26 mai au 05 juin 2016 Deuxième groupe : 04 juin au 14 juin 2016 La Fondation de la Tablée populaire La Grande Marche IGA Natrel Randonnée dans les Cinque Terre, (Italie) Premier groupe : 26 mai au 05 juin 2016 Deuxième groupe : 04 juin au 14 juin 2016 Registre des

Plus en détail

Randonnée en Bavière et Tyrol Mai et juin 2014

Randonnée en Bavière et Tyrol Mai et juin 2014 La Fondation de la Tablée populaire La Grande Marche IGA Natrel Randonnée en Bavière et Tyrol Mai et juin 2014 Registre des donateurs Identification du participant au programme Nom : Adresse : Ville :

Plus en détail

PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT. Le 11/06/2015.

PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT. Le 11/06/2015. PRADEL A V O C A T S MODELES DE REGISTRES D ALERTES CHSCT ARTICLES L. 4131-1 ET S. ET L. 4133-1 ET S. DU CODE DU TRAVAIL Le 11/06/2015. Les articles L. 4131-1 et suivants, et L. 4133-1 et suivants du code

Plus en détail

La MONTÉE en PUISSANCE du CHSCT

La MONTÉE en PUISSANCE du CHSCT La MONTÉE en PUISSANCE Nouveaux pouvoirs de consultation et d investigation Les Journées LAMY de l'actualité Jeudi 31 mai 2012 de 9h00 à 17h00 Hôtel Saint James Albany Paris 1 er Le CHSCT n est pas une

Plus en détail

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.)

Le Comité d Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (C.H.S.C.T.) Centre de Gestion du Haut-Rhin Fonction Publique Territoriale 22 rue Wilson - 68027 COLMAR Cedex Tél. : 03 89 20 36 00 - Fax : 03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 05/2016 Cl.

Plus en détail

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE

CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE CONVENTION D ADHESION AU SERVICE HYGIENE ET SECURITE DU CENTRE DE GESTION DE VAUCLUSE ENTRE : Le Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de Vaucluse - 80 Rue Marcel Demonque - AGROPARC CS

Plus en détail

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013

La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 La psychologie du travail au sein des services de santé au travail 26 novembre 2013 Gisèle Perche, Psychologue du travail MT 71, Service de santé de Saône et Loire Sylvie Trévoizan, Psychologue du travail

Plus en détail

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SÉCURITÉ LE RISQUE ÉLECTRIQUE CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SÉCURITÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP LE RISQUE ÉLECTRIQUE L électricité ne se voit pas, ne s entend pas, n a pas d odeur mais entraine chaque année des accidents graves

Plus en détail

Formations & cycles 2015

Formations & cycles 2015 Associations tutélaires MJPM privés Centres Hospitaliers Associations du handicap Tuteurs Familiaux Formations & cycles 2015 Informations et inscriptions au : 04 93 46 70 46 www.jd-consultant.com NOTRE

Plus en détail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail

PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre. Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail PLAN DE PREVENTION Principes d élaboration et mise en œuvre Gestion de la prévention des risques liés à la co-activité en santé au travail Sommaire 1. Introduction 2. Le contexte réglementaire 3. Le déroulement

Plus en détail

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle

Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Guide pratique Résiliation de votre mutuelle actuelle Comment utiliser les documents mis à disposition pour demander la résiliation de votre mutuelle actuelle : 1 Rendez-vous sur www.interimairessante.fr

Plus en détail

Mission de prospection en Pologne

Mission de prospection en Pologne Mission de prospection en Pologne Du 17 au 21 mai 2010 Textile : distribution, industrie La Mission vous permettra de Découvrir les opportunités du marché Connaître les réseaux de distribution Visiter

Plus en détail

Gérard Brégier et Valentine Brégier CHSCT EN PRATIQUE. Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9

Gérard Brégier et Valentine Brégier CHSCT EN PRATIQUE. Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9 Gérard Brégier et Valentine Brégier LE CHSCT EN PRATIQUE Groupes Eyrolles, 2015 ISBN : 978-2-212-56032-9 Sommaire Avant-propos... 13 CHAPITRE 1 Qu est-ce que le CHSCT?... 15 Du CHS au CHSCT, une rupture

Plus en détail

Le Référent Santé Sécurité. Comment prévenir les risques professionnels dans une petite entreprise?

Le Référent Santé Sécurité. Comment prévenir les risques professionnels dans une petite entreprise? Le Référent Santé Sécurité Comment prévenir les risques professionnels dans une petite entreprise? LE CADRE RÉGLEMENTAIRE le code du travail L obligation de sécurité Art. L.4121-1 «L employeur prend les

Plus en détail

CONVENTION. Inscrit au Conseil Départemental de l ordre des Médecins de

CONVENTION. Inscrit au Conseil Départemental de l ordre des Médecins de CONVENTION Etablie entre La société Allo Médecin Contrôle située Résidence Jean Moulin Bât A 20 Boulevard Jean Moulin 13005 MARSEILLE représentée par Monsieur JEUDY Xavier Et le Docteur Inscrit au Conseil

Plus en détail

PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL

PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL PRÉVENTION ET SÉCURITÉ PROCÉDURE : PS 02 PROCEDURE D UTILISATION ET DE GESTION DU REGISTRE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Version Modification Rédacteurs Date 1 Création Guillaume François 31/01/2014 Véronique

Plus en détail

Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016

Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016 Objet du marché : Séjour «SKI» (découverte et apprentissage du milieu de la montagne) Du mardi 09 février 2016 au vendredi 12 février 2016 REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation

Plus en détail

Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP

Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP Fiche Prévention - A1 F 04 15 Principales vérifications des équipements de travail, des EPI et des installations pour les entreprises du BTP REMARQUES Les équipements de travail ou de protection, les installations

Plus en détail

CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 REFERENCES :

CUMUL D'ACTIVITES CUMUL D'ACTIVITES. Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 REFERENCES : Note d information N 2007-29 du 1 er septembre 2007 CUMUL D'ACTIVITES REFERENCES : Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires article 25 (Journal officiel

Plus en détail

Concours. édition Modalités et inscription. Organisé par

Concours. édition Modalités et inscription. Organisé par Concours 1 re édition Modalités et inscription Organisé par LE DÉFI DES START-UP 2016 Le Salon des technologies environnementales du Québec vise à offrir aux spécialistes œuvrant dans le secteur de l environnement,

Plus en détail

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007

CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 CONDITIONS DE TRAVAIL Bilan 2007 Conseil supérieur de la prévention des risques professionnels Ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité Direction générale du travail La présente

Plus en détail

Le télétravail et le travail à domicile

Le télétravail et le travail à domicile Les règles spécifiques à certaines catégories de travailleurs Le télétravail et le travail à domicile Référence Internet Le télétravail ou travail à domicile permet de faire effectuer de façon régulière,

Plus en détail

Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison

Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison En librairie Les registres de sécurité et les documents techniques Guillard sont en vente à la Maison de la Presse à Rueil-Malmaison En vente à Rueil- Malmaison : Le registre des dangers graves et imminents,

Plus en détail

CAP Employé de commerce multi-spécialités II - SAVOIRS ASSOCIES

CAP Employé de commerce multi-spécialités II - SAVOIRS ASSOCIES II - SAVOIRS ASSOCIES 23 S.1. Réception des produits et tenue des réserves S.1.1. La réception S.1.2. La manutention des produits S.1.3. La mise en stock S.1.4. L inventaire S.1.5. La démarque S.2. Approvisionnement

Plus en détail

CQP de la branche CAOUTCHOUC

CQP de la branche CAOUTCHOUC CQP de la branche CAOUTCHOUC Mode d emploi Les Certificats de Qualification Professionnelle, un atout pour les entreprises et les salariés Æ Pour développer, certifier et reconnaître les compétences Æ

Plus en détail

NOUVELLES MESURES DE LA LOI ESS EN MATIÈRE DE TRANSMISSION D ENTREPRISES

NOUVELLES MESURES DE LA LOI ESS EN MATIÈRE DE TRANSMISSION D ENTREPRISES NOUVELLES MESURES DE LA LOI ESS EN MATIÈRE DE TRANSMISSION D ENTREPRISES Jean-Luc SCEMAMA, Président du comité Transmission du CSOEC Lysiane YVON, Directeur des Missions juridiques du CSOEC Les grandes

Plus en détail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail

Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Tableau comparatif des décrets relatifs aux comités d hygiène, de sécurité et des conditions de travail Décret n 85-603 du 10 juin 1985 relatif à l hygiène et à la sécurité du travail ainsi qu à la médecine

Plus en détail

«ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS CULTURELS ET ARTISTIQUES»

«ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS CULTURELS ET ARTISTIQUES» «ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS CULTURELS ET ARTISTIQUES» DOSSIER D INSCRIPTION Durée : 530h Du Jeudi 1er mars au Vendredi 22 juin 2012 Effectif : 16 participants Lieu de formation : TOULOUSE Prénom : Nom :

Plus en détail

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev.

Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique. Date à définir... INNOPREV SAS. www.innoprev. Formation - Conseil - Accompagnement INNOPREV www.innoprev.com Programme de formation «Evaluation des risques professionnels» Et «Réalisation de Document Unique Date à définir... Contact direct Martial

Plus en détail

Mesurer l étendue des missions de l Acfi

Mesurer l étendue des missions de l Acfi Les missions et le cadre d intervention des Acfi Saisissez la Référence Internet 5611 dans le moteur de recherche du site www.weka.fr pour accéder à cette fiche Référence Internet 5611 1 outil associé

Plus en détail

Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail. Fiche pratique gratuite

Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail. Fiche pratique gratuite Extrait de la solution Schémas Commentés en Santé Sécurité au Travail Fiche pratique gratuite Le document unique d évaluation des risques et autres documents obligatoires Construire les échelles de cotation

Plus en détail

Missions des services de santé au travail en agriculture Actions sur le milieu de travail

Missions des services de santé au travail en agriculture Actions sur le milieu de travail Missions des services de santé au travail en agriculture Actions sur le milieu de travail Réglementation du travail Organisation, fonctionnement et financement : Deux bases légales : Les articles L. 717-1

Plus en détail

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE

INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE RECHERCHE MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE, DE LA RECHERCHE ET DE LA TECHNOLOGIE INSTRUCTION GENERALE TYPE SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION DANS LES ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Plus en détail

Journée d actualisation des connaissances des Assistants de Prévention 2015. www.maisondescommunes85.fr

Journée d actualisation des connaissances des Assistants de Prévention 2015. www.maisondescommunes85.fr Journée d actualisation des connaissances des Assistants de Prévention 2015 RÉUNION D INFORMATION 1. L organisation de la journée et présentation des thèmes des ateliers 2. Les statistique d accidents

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de fabrication des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

DEVENIR SOPHROLOGUE RNCP en VAE Dossier de recevabilité Livret 1

DEVENIR SOPHROLOGUE RNCP en VAE Dossier de recevabilité Livret 1 DEVENIR SOPHROLOGUE RNCP en VAE Dossier de recevabilité Livret 1 Nom du candidat : Titre visé : Sophrologue RNCP Date de dépôt de dossier : Le dossier de VAE est confidentiel et réservé strictement à l

Plus en détail

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL

HYGIÈNE - SÉCURITÉ - CONDITIONS DE TRAVAIL Carnet de maintenance des appareils de levage Appareil......................... Marque.......................... Type............................ de mise en service............ Entreprise........................

Plus en détail

Collège des Transitions Sociétales

Collège des Transitions Sociétales Collège des Transitions Sociétales Une formation du réseau national des CHEDD*, avec le soutien du CESER Pays de la Loire *Collèges des Hautes Etudes du Développement Durable Dossier de candidature 2015-2016

Plus en détail

Vous. avez moins de 30 ans. Demandeur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... Date de réception du dossier :...

Vous. avez moins de 30 ans. Demandeur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... Date de réception du dossier :... CADRE RÉSERVÉ À ENTREPRISES-HABITAT Demandeur :... Entreprise :... N d entreprise :... N de demande :... N de dossier :... Date de réception du dossier :... Vous avez moins de 30 ans? Rendez-vous sur notre

Plus en détail

LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE. Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne

LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE. Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne LES TÉLÉSERVICES EN PRATIQUE Créer un Certificat Médical Accident du Travail Maladie Professionnelle en ligne Pour accéder au téléservice CM AT/MP : URL : https://espacepro.ameli.fr Insérer la carte CPS

Plus en détail

Dans ce kit d inscription :

Dans ce kit d inscription : Dans ce kit d inscription : Les formalités d inscription auprès de l employeur et des structures CFDT Annexes : 1. Modèle de demande de congés formation spécifique au CHSCT 2. Demande de convention avec

Plus en détail

Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié?

Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié? La discipline dans l entreprise Comment faire face aux absences injustifiées d un salarié? Référence Internet GPS.13.050 L absence est considérée comme injustifiée lorsqu elle n est pas autorisée ou lorsque

Plus en détail

L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris

L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris c L accueil des travailleurs handicapés à la ville de paris Gestion et suivi des carrières Reconversion professionnelle Conditions d accueil et de travail Accompagnement des personnels SOMMAIRE I - Travailler

Plus en détail

Certificat concernant la législation de sécurité sociale applicable au titulaire

Certificat concernant la législation de sécurité sociale applicable au titulaire A1 Coordination des systèmes de sécurité sociale Certificat concernant la législation de sécurité sociale applicable au titulaire Règlements (CE) n 883/04 et (CE) n 987/09 (*) INFORMATIONS à L ATTENTION

Plus en détail

(CHSCT)? Rôle du CHSCT

(CHSCT)? Rôle du CHSCT Le Comité d'hygiène et Sécurité des Conditions de Travail (CHSCT)? Des points de repères pour y voir plus clair Attention, les échéance de renouvellement des membres du CHSCT, contrairement aux autres

Plus en détail

Convention d adhésion au service Santé/Prévention du

Convention d adhésion au service Santé/Prévention du Convention d adhésion au service Santé/Prévention du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de la Seine-Maritime v Collectivités et établissements affiliés La mise en œuvre du statut de

Plus en détail

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL

REFERENTIEL INTERMINISTERIEL Annexe 2 : Référentiel de formation assistant/conseiller de prévention REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE L ASSISTANT DE PREVENTION ET DU CONSEILLER DE PREVENTION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME 2006 : CHARGE

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T.

CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T. CATALOGUE DES FORMATIONS A.I.S.T. Contact : Roland BONAL Tél. : 04 67 09 29 41 Fax : 04 67 09 29 49 E-mail : roland.bonal@aist-beziers.org 2 19 Avenue Jean Foucault Z.I Devèze 34 500 Béziers Sauveteur

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE. Rappels des notions fondamentales. (Selon la circulaire N 6 de la DRT (18 avril 2002)) Benjamin HUBERT- Mai 2012

LE DOCUMENT UNIQUE. Rappels des notions fondamentales. (Selon la circulaire N 6 de la DRT (18 avril 2002)) Benjamin HUBERT- Mai 2012 LE DOCUMENT UNIQUE Rappels des notions fondamentales (Selon la circulaire N 6 de la DRT (18 avril 2002)) Benjamin HUBERT- Mai 2012 LE DOCUMENT UNIQUE Le D.U. : une obligationdepuis 2001 Ca fait 11 ans

Plus en détail

«CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)»

«CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)» L IFAPME RECRUTE POUR SA DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA LOGISTIQUE UN(E) : «CONSEILLER EN PREVENTION (H/F)» Description de l entreprise : MISSIONS DE L IFAPME L IFAPME Institut wallon de Formation

Plus en détail

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés

CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille CHSCT : Formation générale agréée Etablissement de plus de 300 salariés La formation Pour agir sur le travail et la santé en vue d une amélioration

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N

CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N CONVENTION RELATIVE À LA MISE EN ŒUVRE D UNE PÉRIODE DE MISE EN SITUATION EN MILIEU PROFESSIONNEL N Articles L.5135-1 et D.5135-1 et suivants du code du travail L ORGANISME PRESCRIPTEUR 13912*02 Dénomination

Plus en détail

Accident de service et maladie professionnelle. Prévention des risques psychosociaux RPS. Affiche et dépliant CHSCT

Accident de service et maladie professionnelle. Prévention des risques psychosociaux RPS. Affiche et dépliant CHSCT Mémento Santé / Sécurité / Conditions de travail des personnels en EPLE 2013-2014 Ce mémento a pour objet de vous rappeler quelques points importants concernant la mise en œuvre des règles d hygiène et

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE ENTREPRISES MODE D EMPLOI SERVICES GESTION. Espace affiliation collaborateur

SERVICES EN LIGNE ENTREPRISES MODE D EMPLOI SERVICES GESTION. Espace affiliation collaborateur SERVICES EN LIGNE ENTREPRISES MODE D EMPLOI SERVICES GESTION + Espace affiliation collaborateur ESPACE AFFILIATION COLLABORATEUR Activation du compte Affiliation en 5 étapes. Compléter son profil 2. Choisir

Plus en détail

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE SAFPT INFO SANTE, HYGIENE, SECURITE ET CONDITIONS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Définition des organismes compétents : Les organismes compétents en matière d hygiène, de sécurité et

Plus en détail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail

Articles L4153-9, D4153-15 et suivants du code du travail Déclaration de dérogation aux travaux réglementés en vue d accueillir des jeunes mineurs âgés d au moins 15 ans et moins de 18 ans en formation professionnelle ou technologique Articles L41539, D415315

Plus en détail

Cellule santé au travail

Cellule santé au travail Cellule santé au travail Créée en 2009 pour prendre en charge et suivre spécifiquement les personnels en difficulté Acteurs : DRH, médecin du travail, GRH compétences et emplois, Assistante sociale Médiateur/référent

Plus en détail

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009

Eléments de règlementation concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Eléments de règlementation r concernant la fiche d entreprised MH CERVANTES, MIRT, 27/01/2009 Obligation réglementairer L obligation de réaliser r une FE est ancienne Décret du 13 juin 1969 Obligation

Plus en détail

Dossier à compléter et à apporter le jour de votre entretien de positionnement avec les pièces à fournir. FILIÈRE ESTHETIQUE

Dossier à compléter et à apporter le jour de votre entretien de positionnement avec les pièces à fournir. FILIÈRE ESTHETIQUE Dossier à compléter et à apporter le jour de votre entretien de positionnement avec les pièces à fournir. DOSSIER DE CANDIDATURE 2014-2015 FILIÈRE ESTHETIQUE Veuillez soigneusement coller ici une photo

Plus en détail

Plan de formation 2016 Garages (CP 112)

Plan de formation 2016 Garages (CP 112) Plan de formation 2016 Garages (CP 112) Ceci est une image du besoin de formation au sein de votre entreprise. En vue de l obtention du soutien sectoriel, chaque formation doit faire l objet d une demande

Plus en détail

Rôles et devoirs du maître d ouvrage

Rôles et devoirs du maître d ouvrage Rôles et devoirs du maître d ouvrage L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics CDG 74 5ème rencontres départementales de la santé au travail Seynod, 18 Avril 2013 1 OPPBTP

Plus en détail

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL

MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL CIRCULAIRE n 12-08 /mars 2012 MODIFICATION DU CADRE REGLEMENTAIRE RELATIF A L HYGIENE ET LA SECURITE AU TRAVAIL Références : Date d effet : 6 février 2012 (pour une partie seulement des dispositions cf.

Plus en détail

La formation économique générale CE Formation agréée

La formation économique générale CE Formation agréée Formation 5 jours Méditerranée : 74 rue Paradis 13006 Marseille La formation économique générale CE Formation agréée La formation Le comité d entreprise constitue le lieu privilégié de l expression collective

Plus en détail

Gestion des Factures

Gestion des Factures Gestion des Factures Sommaire Comment enregistrer une facture client... 3 Sous 2DCaisse... 3 Création d une facture sur ticket validé... 3 Réglé une facture non soldée... 5 Valider un ticket sans règlement...

Plus en détail

Voyage en Allemagne à ACHIM du 6 décembre 2015 au 16 décembre 2015 et Sortie le 11 mars 2016 REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION

Voyage en Allemagne à ACHIM du 6 décembre 2015 au 16 décembre 2015 et Sortie le 11 mars 2016 REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Objet du marché : Voyage en Allemagne à ACHIM du 6 décembre 2015 au 16 décembre 2015 et Sortie le 11 mars 2016 REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION Procédure de consultation utilisée : Procédure adaptée,

Plus en détail

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles.

les orientations et moyens de la branche accidents du travail et maladies professionnelles. ICE Interim / septembre 2011 L Etat, la Caisse nationale de l Assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et la Commission des accidents du travail et des maladies professionnelles (CATMP) composée

Plus en détail

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe

Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Suivi et mise à jour du DU et du PAP sur Agirhe Sommaire de la présentation A. Rappel de la réglementation 1) Le document unique (DU) 2) Le programme annuel de prévention (PAP) B. Méthodologie de suivi

Plus en détail

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail?

Quel est le rôle de l inspecteur du travail? Quelles sont les missions de l inspecteur du travail? Quel est le rôle de l inspecteur du travail? L inspecteur du travail, assisté de contrôleurs du travail, est chargé d assurer le respect de la législation du travail ainsi que des conventions et accords

Plus en détail

en Nord-Pas de Calais

en Nord-Pas de Calais en Nord-Pas de Calais Document confidentiel Les dossiers doivent être expédiés par courrier recommandé avec accusé de réception, avant le 30 octobre 2012, minuit, le cachet de la Poste faisait foi, à l

Plus en détail

Convocation à la visite médicale d embauche

Convocation à la visite médicale d embauche Chap. 01/2 : Procéder aux formalités générales d embauche N o 01/2-060 Vous venez de recruter un nouveau salarié. La loi vous impose de lui faire effectuer une visite médicale d embauche. Vous souhaitez

Plus en détail

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES

Les modifications sont indiquées de la manière suivante : «modifications». I LES TEXTES APPLICABLES CIRCULAIRE : n 2013-10 Pôle prévention Téléphone : 04 67 04 38 83 Courriel : prevention@cdg34.fr LES OBLIGATIONS DES COLLECTIVITÉS ET ÉTABLISSEMENTS PUBLICS TERRITORIAUX EN MATIÈRE DE CONSULTATION DU MÉDECIN

Plus en détail

Code de droit économique. Livre IX

Code de droit économique. Livre IX Code de droit économique Livre IX Table des matières LIVRE IX. - Sécurité des produits et des services... 3 CHAPITRE 1. - Obligation générale de sécurité... 3 CHAPITRE 2. - Structures d'information et

Plus en détail

Rapport circonstancié accident du travail grave

Rapport circonstancié accident du travail grave Octobre 2012 Informations périodiques du Service Prévention InfoRisques SERVICE PRÉVENTION Rapport circonstancié accident du travail grave (A.R. 24.02.2005) L employeur veille à ce que son Service Interne

Plus en détail

En savoir plus sur les services financiers. Comment porter plainte

En savoir plus sur les services financiers. Comment porter plainte En savoir plus sur les services financiers Comment porter plainte COMMISSION BANCAIRE, FINANCIERE ET DES ASSURANCES 2 Comment porter plainte En savoir plus sur les services financiers 5 Introduction 6

Plus en détail

dossier de presse Signature du protocole relatif au dispositif de protection des personnes et à l installation de la cellule départementale de

dossier de presse Signature du protocole relatif au dispositif de protection des personnes et à l installation de la cellule départementale de v e n d r e d i 2 0 n o v e m b r e 2 0 0 9 dossier de presse Signature du protocole relatif au dispositif de protection des personnes et à l installation de la cellule départementale de protection des

Plus en détail

121, boulevard Raspail 75006 PARIS Entre les Soussignés : Tél : 01.45.48.43.46.

121, boulevard Raspail 75006 PARIS Entre les Soussignés : Tél : 01.45.48.43.46. LYCEE TECHNIQUE PRIVE CARCADO-SAISSEVAL 121, boulevard Raspail 75006 PARIS Entre les Soussignés : Tél : 01.45.48.43.46. Fax : 01.45.44.31.91. Réf : CONVENTION DE STAGE LTP CARCADO-SAISSEVAL 121 Boulevard

Plus en détail

note technique La santé et la sécurité au travail : Comment réussir l accueil des nouveaux embauchés? Prévention et Gestion des Risques Professionnels

note technique La santé et la sécurité au travail : Comment réussir l accueil des nouveaux embauchés? Prévention et Gestion des Risques Professionnels Prévention et Gestion des Risques Professionnels note technique La santé et la sécurité au travail : Comment réussir l accueil des nouveaux embauchés? CRAM Alsace-Moselle la ligne prévention Les préconisations

Plus en détail