Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5

6 Dédicace ÀJonathan

7

8 Préface Mayotte, petite île française de l Océan Indien poursuit sa route dans un environnement pour le moins instable et perturbé. Profondément attachée à ses valeurs traditionnelles et malgré tout inexorablement attirée par les charmes d un modernisme envahissant, Mayotte a choisi de clamer toujours plus haut son attachement à la République. La «Course de Pneus» fait partie intégrante de ce parcours opiniâtre et singulier. De simple fête de quartier, elle s est inscrite en 25 ans d existence aux toutes premières places du calendrier festif mahorais. Le premier samedi de juillet voit plus de participants communier en une sorte de grande fête païenne ; c est la fête des enfants de la rue, de ceux qui vont à l école et ceux qui n y vont pas ou plus. Il se produit alors, et comme par magie une sorte de fusion festive au sein d une véritable âme collective. Les filles courent, les adultes aussi en catégories distinctes et chacun reçoit une récompense. La liesse est grandement communicative car tout le monde s amuse, autant coureurs que spectateurs. Le public conquis revient toujours plus nombreux. Composite, il mélange les «mamas» venues encourager leur progéniture, les preneurs d images, amateurs d insolite, les médias, les curieux de tout âge et de toute confession. Signe de reconnaissance nationale, le Ministère de l Éducation Nationale a inscrit la «Course de Pneus» sur la liste des options facultatives au baccalauréat! Des associations de quartier ou de village, et même de Mahorais en métropole assortissent souvent leurs réunions d une indispensable course de pneus, source de joie et d enthousiasme. Enfin, et ce n est que justice, un ouvrage d histoire et de reconnaissance lui est consacré. Alors souhaitons lui aussi une totale réussite. M. Ahmed ATTOUMANI DOUCHINA Président du Conseil Général de Mayotte

9 Abdallah HASSANI, Maire de Mamoudzou

10 Le mot La Course de pneus est devenue une véritable institution, un événement incontournable de l histoire récente de notre île. Elle fait partie des manifestations qui font parler de notre île à l extérieur de nos frontières. Cette compétition arrive à fédérer sportifs et amateurs, jeunes et moins jeunes autour d un objet si familier, à la portée de tous : le pneu. Nous avons fêté la 24 e édition de la Course de pneus l année dernière, c est-à-dire en Monsieur Jack PASSE l a incarné durant ces années, lui qui a su mobiliser sans compter pour en assurer l organisation et donc la réussite. La ville de Mamoudzou et moi-même lui savons gré de nous avoir associé à cette belle aventure. Aujourd hui nous sommes face à un défi posé par le fait que l initiateur de cette compétition s apprête à prendre une retraite bien méritée. Cependant, après un quart de siècle qui a permis aux compétiteurs et au public, de passer des instants de bonheur, il paraît impensable de ne pas poursuivre cette belle œuvre. Nous nous y emploierons tous, par égard à ses concepteurs mais aussi au public.

11 BAO

12 Introduction Au commencement étaient les ténèbres. C était le néant! Le pneu n existait pas, la roue même n avait pas été inventée! Et même, même BAO n était pas né! 11

13 En route vers le départ Coup d envoi... 12

14 Alors comment en est-on arrivé là, en ce premier samedi du mois de juillet 2007? Depuis le matin déjà la fièvre monte à M tsapéré. Par dizaines, par centaines ils ont dévalé des collines environnantes : de Kawéni, de Doujani, de Passamaïnty, avec la barge pour les Petits Terriens et d ailleurs pour les autres, bien décidés à participer et pourquoi pas à gagner le célébrissime «Grand Prix de Mayotte» : la bien nommée Course de pneus. Isolés, ou le plus souvent en petits groupes, les gamins équipés de leur pneu de course convergent vers le nœud vital de Mayotte. Aujourd hui le centre du monde ce n est pas la gare de Perpignan, c est le terrain de volley de M tsapéré, c est en effet le point de départ de la course. Certains peu prévoyants complètent leur matériel avec deux bâtons trouvés en chemin, et les arbustes de la pointe Mahabou ou la mangrove de M gombani font les frais de ce prélèvement tardif et sauvage. Peu importe, l heure approche et tout doit être prêt à l heure dite. Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, le groupe, le nombre, la quantité dévore les individus pour ne plus former qu une masse instable et fébrile. La chaleur est torride, l asphalte de la route brûlant colle sous les tongs, la sueur perle sur les fronts et coule dans les cous. La poussière et le t-shirt collent à la peau. La tension est palpable. L idée de soif même vient après celle de courir; courir, en finir au plus vite et gagner, gagner bien sûr! Il faut faire vite! La température est encore montée d un cran. Ils sont maintenant tous sur la route, plusieurs centaines, au coude à coude, côte à côte, en rangs serrés, retenus par cette petite corde qui paraît si dérisoire, face à la mêlée du Rugby Club de Mamoudzou qui en a vu d autres Et tout à coup le coup de pistolet libérateur provoque un déferlement monstrueux, mi-humain mi-pneumatique qui propage sa furie à la vitesse d un ras de marée dans l avenue principale de M tsapéré pourtant si paisible habituellement. Le départ de la Course de pneus, «c est un peu comme la migration des gnous dans le Serenguetti avec Brutus le lion qui court derrière», me dira un observateur averti ; sauf qu ici il n y a pas le roi de la jungle et que la motivation n est pas derrière mais bel et bien devant. Le cadeau final, tel est le Graal de tout coureur qui se respecte et le container final, caverne d Ali Baba, réceptacle blindé de toutes les récompenses sera pris d assaut avec autant de fougue et d enthousiasme que la ligne de départ quelques instants plus tôt. Oui, comment en est-on arrivé là? Afin de bien saisir toutes les nuances de la réponse à ce questionnement, revenons quelque temps en arrière La banderole «DÉPART» multicolore dressée au-dessus de la route semble danser sous la caresse sirupeuse des alizés. Les forces de police vaguement énervées ont du mal à contenir quelques automobilistes obstinés qui ont eu la mauvaise idée de se trouver là, à ce moment. Le service d ordre aidé par les militaires du GSMA de Combani et du Rugby Club de Mamoudzou assure, mais pour combien de temps? 13

15 14

16 Un peu d histoire 15

17 On pouvait acheter au marché de Mamoudzou et pour pas très cher son steak de dugong. Ci-dessous: Marché sur l ancienne place (bananes, manioc, cocos) Ci-dessous, en bas: Boutre à voile 16

18 19 Nous voilà à Mayotte, petite île Française de l océan Indien en septembre 1983 : Jack PASSE, professeur d Éducation Physique et Sportive, est nommé au Collège de Mamoudzou. À l époque le statut de l île est encore incertain et la convoitise des îles voisines, totalement avérée, trouve un relais dans la population locale au travers d un mouvement indépendantiste grandement minoritaire (de l ordre de 2 %). Cette frange de la population baptisée «Serrer-la-main» est depuis tombée totalement aux oubliettes Le développement de Mayotte est pour ainsi dire embryonnaire. La fée électricité dessert la Petite Terre et Mamoudzou-M tsapéré, quant à l eau, elle n est bien sûr pas aussi courante qu aujourd hui Il n y a pas encore la télévision (époque bénie!) et je me souviens encore aujourd hui lors du Mondial de Foot de 1984 au Mexique d un match mémorable, le France-Brésil projeté sur écran géant, place de l ancien marché de Mamoudzou*, devant à personnes dans une ambiance de folie. * Le service de la Jeunesse et des Sports importait les cassettes des matches que nous pouvions visionner le lendemain. Le port en eau profonde de Longoni n existait pas et le déchargement des cargos se faisait entre Petite Terre et Grande Terre par boutre à voile jusqu au quai de Mamoudzou. Les frasques vestimentaires des midinettes se limitaient au minimum, et le simple port de lunettes noires était le symbole évident d émancipation sinon de dévergondage. Il n y avait bien sûr aucune grande surface, et l approvisionnement au quotidien se faisait par le biais de petites boutiques de quartier tenues par les Indiens aux familles tentaculaires, largement implantées dans l océan Indien (Réunion, Madagascar, Kenya, Afrique de l Est ) AZAD, KAMOULA, KAKAL, DOUL-DOUL, SABIR, «Selon arrivage», leitmotiv de l époque. Pénurie de bouteilles de gaz et retour à la cuisine au charbon de bois, à l ancienne ; pénurie de farine, et pas de pain pendant un mois ou deux ; pas de fromages... par contre on pouvait acheter au marché de Mamoudzou et pour pas très cher son steak de dugong On a survécu! Aujourd hui, avec un peu de recul, même le spectre de ces pénuries du passé n arrive pas à altérer le souvenir de l ambiance bon enfant et de cette cordialité au quotidien qui caractérisait les rapports entre les communautés. C est donc dans ce contexte-là que Jack PASSE débarque à Mayotte. Il vient d Afrique Noire (Abidjan, Côte d Ivoire), et lui, amoureux des grands espaces, de l Afrique éternelle et surtout de la mer, il tombe très vite amoureux de cette petite île où il retrouve un petit bout d Afrique au milieu de son amour aquatique de toujours. En 83 il n y a que 3 profs d EPS m zoungous* sur l île, J.-P. HAMON avec qui il travaille au collège de Mamoudzou, et un 3 e, HOUBERDON au collège de Dzaoudzi. Le collège de Mamoudzou présente pour la première fois de l histoire de Mayotte, des candidats au baccalauréat (toutes sections confondues ils sont moins de 30 : à titre de comparaison en 2007 ils sont 1840!) et devient ainsi Lycée-Collège, (pour devenir plus tard Lycée avec presque élèves en 2007 uniquement en second cycle, 2 de, 1 re, Terminale). Très vite les compères de Mamoudzou repèrent chez les gamins des quartiers un goût prononcé pour les jeux du pneu, en l absence de Playstation, jeux vidéos, flippers ou autres artifices. * m zoungou c est l étranger en Shimaoré, la langue vernaculaire: un m zoungou, des wazungous. 17

19 Course de pirogue à voile Principaux sponsors de la Course de pneus

20 De 1984 à 19 Puis, le 14 juillet approchant (1984) ils décident d étoffer les festivités de la fête nationale par une Course de pneus organisée sous forme de compétition. Ne sachant pas trop quelle serait l adhésion de la jeunesse à cette nouvelle épreuve, les organisateurs proposent des inscriptions et même un pneu à ceux qui n en possèdent pas Très vite des dizaines d inscrits fleurissent les listes, on dépasse la première centaine, puis la deuxième Après avoir écumé la décharge publique et les différents garages de la place, les pneus fournis ne suffisent plus. Les pneus qui servent de cale aux zodiacs des fonctionnaires disparaissent mystérieusement la nuit dans la fameuse rue des 100 villas*. * La rue des 100 villas est une rue de Mamoudzou, sur les hauts du quartier de Cavani où étaient logés les fonctionnaires métropolitains nouvellement affectés à Mayotte dans des maisons particulières de la SIM (Société Immobilière de Mayotte). Les gosses montent sur la barge pour dérober un peu de graisse sur les chaînes du plan inclinable, destinée à la lubrification de l engin. Enfin le jour de la course approche, la fièvre monte. C est que le principe fondateur de l épreuve retenu par les organisateurs «chaque participant gagne une récompense» doit inciter les jeunes à se déplacer en masse. Pari gagné, message reçu 5/5. Ce vendredi 13 juillet 1984 à 19 h 15 le rendez-vous est donné au-dessus du CMAC (Centre Mahorais d Animation Culturelle), lieu de l actuelle salle de cinéma pour le départ. J.-P. confesse volontiers : «Ce jour-là nous avons frisé l émeute : réunir 3 à 400 gamins, la nuit tombée, dans les rues très peu éclairées à l époque, pour une pareille épreuve, une première de surcroît, tenait de la gageure.» La course ainsi que la distribution des prix se déroulent dans un désordre indescriptible, mais dès lors tout le monde s accorde à reconnaître l engouement et l impact de l épreuve. Ainsi au fil des années les organisateurs se sont attachés à améliorer l organisation, l encadrement et la gestion de la course afin de la rendre toujours plus attractive pour les participants comme pour le public. La collecte des récompenses au début était relativement simple. Il suffisait de rendre visite à chaque commerce ou entreprise qui donnait ou pas selon ses moyens ou ses envies : qui 3 stylos, 2 casquettes, qui des bonbons, des biscuits, un sac de riz etc. Les espèces récoltées servaient à acheter des shorts et des chaussures. Les lots étaient ensuite constitués et rangés par valeur dégressive dans des cantines pour le moment de la distribution. Dans le pire des cas le dernier gagnait un «Fanta». L accroissement du nombre des commerces boutiques et entreprises a conduit les organisateurs à chercher l appui d un sponsor unique, ou tout au moins à en limiter le nombre. Avec le soutien logistique du service de la Jeunesse et des Sports et de bon nombre de bénévoles, l épreuve a pu se pérenniser, il fallait maintenant trouver le nerf de la guerre. Grâce à l action personnelle d Adrien GIRAUD (alors président de la commission restreinte) et du Conseil Général, une subvention fut obtenue, et en 1991 le sponsor officiel de l épreuve n était autre que le représentant local des pneus MICHELIN, à savoir la SMCI, idem en 1992, puis en 1993 la BFC (Banque Française Commerciale) a pris le relais pour couvrir avec le Conseil Général la totalité du budget de la course. Ce qui est intéressant à suivre c est l engouement permanent et même grandissant des jeunes pour la course qui est maintenant devenue un grand classique de la vie festive mahoraise, on peut même dire qu elle fait partie de l image emblématique de Mayotte. Il n existe pas en effet, un seul guide touristique ou même pratique de Mayotte qui n y fasse explicitement référence. Un timbre a été imprimé, et de nombreuses marques de consommation courante utilisent l image du gamin pousseur de pneu : sucette glacée, boisson lactée, lait en poudre, prévention routière Le «Grand Prix de Formule 1 de Mayotte» (Formule 1 pneu! Évidemment) selon l expression de LÉO MONELLI, ancien journaliste de RFO radio avant la télé a acquis ses lettres de noblesse. 19

21 Au fil des années, afin de pérenniser l épreuve, de maintenir son intérêt, de renforcer sa crédibilité, les organisateurs ont dû modifier l organisation, le parcours, le règlement même parfois de l épreuve pour tenter de déjouer les innombrables tentatives de triche des jeunes coureurs. Et il faut reconnaître qu à ce niveau-là l imagination des gamins Mahorais paraît absolument sans limite. L inventaire non exhaustif des anecdotes qui va suivre illustrera bien ce propos. La toute première édition et son désordre majuscule, (1984) en «nocturne» disons, a conduit tout naturellement à modifier l horaire de départ, pour y voir plus clair bien sûr, et puis aussi à encadrer un peu plus sérieusement le poste «ARRIVÉE» - distribution des lots qui s est vite avéré être le point chaud de la course. Dans le cerveau cartésien du jeune prof d EPS fraîchement débarqué à Mayotte, la dotation d un dossard numéroté à chaque concurrent doit solutionner le problème. À l arrivée un couloir laissant passer les compétiteurs un par un se termine par un secrétariat où l on enregistre la chronologie de l arrivée numéro par numéro. Ensuite lorsque tout le monde est arrivé, on passe à la distribution des lots, et chaque gamin se présente à l appel de son numéro et reçoit son cadeau en échange de son dossard. Sur le papier c est beau, ça brille, ça marche, ça doit marcher! Sauf que, ici on est sous les tropiques et que À l arrivée, certains gamins se séparent spontanément de leur dossard auprès d un membre du service d ordre, d autres se le font carrément arracher par quelques animateurs par trop zélés et qui n ont pas saisi toutes les subtilités du système, de peur de se le faire voler Bref au moment de la distribution des lots, lorsque j appelle le n 8 «M sieur je l ai déjà rendu» Bon Quand j appelle le n 42, trois mains se lèvent Quand j appelle le n 26, 10 mains se lèvent, et puis et puis c est le bazar! Depuis, rituellement chaque course est suivie par une réunion- bilan au cours de laquelle le staff organisateur va tenter de trouver des solutions pour améliorer le système. Ainsi il est décidé que la distribution des lots se fera immédiatement à l arrivée dès la fin du couloir final : système toujours en pratique aujourd hui. De plus, au regard du nombre important des participants et de leur disparité d âge on décide de faire courir 2 épreuves, avec un parcours pour la catégorie «Petits» soit approximativement 8-12 ans, et un parcours «Grands», 13 ans et plus. Plus tard un classement «Filles» est apparu, début D autre part le «Grand Prix de Mayotte» à l instar du «Grand Prix de Monaco» se déroulant dans les rues mêmes de Mamoudzou, la gestion du parcours pose un réel problème, non seulement en terme de sécurité, mais surtout en terme de fiabilité, les gamins connaissant mieux que quiconque tous les raccourcis possibles, certains se cachant même entre 2 voitures stationnées sur l itinéraire pour prendre la course en route et finir au sprint dans la cohue générale. Des mesures s imposaient. Il suffisait de multiplier les commissaires de course aux intersections possibles, et surtout donner une marque au départ. Celui qui n aurait pas cette marque à l arrivée n aurait pas de récompense. Simple. La toute première marque qui a été donnée a été un dessin sur le front de chaque enfant au feutre à alcool ; les «petits» étaient gratifiés d un rond, O, et les «grands» d une croix, X. Simple, mais le marquage manuel de quelques centaines de gosses même à plusieurs prend du temps, et l on s aperçoit vite que ce temps est mis à profit par certains déjà marqués pour s esquiver et aller se placer sur le trajet de la course peu avant l arrivée tant qu à faire, pour prendre «le train en marche». Je me souviens encore aujourd hui de l air complètement ahuri de ce gamin que j ai écarté de l accès aux récompenses dans l entonnoir final pour la simple raison que sa marque frontale ne correspondait pas à la catégorie de la course à laquelle il était censé avoir participé. Son effarement pourtant tenait moins au fait d avoir été démasqué* qu à celui d avoir à faire à un commissaire de course doté de super-pouvoirs carrément surhumains. Les dizaines de points d interrogation que me lançait son regard traduisaient bien la question : «Co-comment a-t-il su?». * Un «bon» tricheur ne râle jamais lorsqu il est pris en flagrant délit, il est averti au début, et connaît les risques et les limites de sa vilenie. C est, disons, une façon d assumer «chevaleresque» une action qui l est beaucoup moins. Il fallait réagir! On crée alors un nouveau corps de métier : commissaire de course anti-triche motorisé (2 roues) transportant un aide muni d une bombe de peinture fluo. Le tricheur pris sur le vif est bombé illico presto et ainsi reconnaissable se voit refuser la récompense à l arrivée. Ce procédé, a permis d assainir quelque peu la distribution des lots aux coureurs, mais a également surtout rehaussé la course en couleurs, et donné en spectacle des poursuites mémorables Malgré tout la distribution des cadeaux est toujours l occasion de bousculades gigantesques, favorisées de plus par l amoncellement des pneus et bâtons abandonnés au milieu de la chaussée à l entrée de l entonnoir final. 20

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015

Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Rendez-vous du 23 au 29 mars 2015 Richard VIVIEN, Président du TDN Champion du monde sur route amateurs 1987 Lancé en 1981, le Tour de Normandie cycliste est devenu le rendez-vous sportif à ne pas manquer

Plus en détail

Le Village Téléthon d Evry

Le Village Téléthon d Evry Le Village Téléthon d Evry Mobilisons-nous! On y est! L événement que nous attendons tous arrive enfin! Fidèle au poste et toujours plus motivée, l équipe du T des Chercheurs vous donne rendez-vous les

Plus en détail

COURT CIRCUIT 2 à Laon,

COURT CIRCUIT 2 à Laon, Course et exposition d engins type «caisse à savon» 2 COURT CIRCUIT 2 à Laon, Dimanche 15 Avril 2012 Promenade de La Couloire Le rendez-vous déjanté des véhicules non motorisés Le mot du Sénateur-Maire

Plus en détail

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi

TORGON SKIALPI 2015 DOSSIER DE SPONSORING www.facebook.com/torgonskialpi DOSSIER DE SPONSORING 2015 12 EN 2015, 4E ÉDITION DE LA TORGON SKIALPI, ET 15 ANS DE COURSES DE SKI-ALPINISME À TORGON! SOMMAIRE 4 ORGANISATION La TorgonSkialpi, un comité passionné! 5 UN PEU D HISTOIRE

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Pourquoi nous choisir?

Pourquoi nous choisir? Pourquoi nous choisir? 1. Un séjour sportif déclaré auprès de la Direction Départementale et de la Cohésion Sociale de Seine-Maritime 2. Un accueil sur une base de loisirs comportant 1 hébergement en dur,

Plus en détail

Escalade dans le Briançonnais

Escalade dans le Briançonnais Escalade dans le Briançonnais Du vendredi 12 au dimanche 14 juin ENCADRANT(S) : Michel Clerget : 06 09 62 90 38 Email : voir rubrique «kifaikoi» sur le site web Anne Claire Cunin : 06 70 92 10 28 Email

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture.

L I. @ gmail.com. Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises. Janvier à juin 2015. 6 épreuves Une journée de clôture. Janvier à juin 2015 Quizz 12 à 20 CE Le Rendez-Vous des CE 2015 Rencontres entre entreprises g U En Meurthe-et-Moselle Des équipes Des activités Des récompenses... cjd d 2 6 épreuves Une journée de clôture

Plus en détail

Plaquette de partenariat. LES BOUCLES DU MIDI - Samedi 27 juin 2015 - - Ramonville - SICOVAL - experteam31@gmail.com

Plaquette de partenariat. LES BOUCLES DU MIDI - Samedi 27 juin 2015 - - Ramonville - SICOVAL - experteam31@gmail.com Plaquette de partenariat LES BOUCLES DU MIDI - Samedi 27 juin 2015 - - Ramonville - SICOVAL - experteam31@gmail.com Les Boucles du Midi L événement sportif qui rallient les Coteaux et le Canal du Midi

Plus en détail

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE

VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE VILLE DE BORDEAUX REALISATION DU NOUVEAU STADE PROTOCOLE D ACCORD ENTRE : La Ville de Bordeaux, représentée par Monsieur Alain Juppé, maire, Ci-après désignée: «la Ville» ET : La Communauté urbaine de

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

Paye Bah. Ibrahim Touré

Paye Bah. Ibrahim Touré Mon pays est immense comme un continent A cause de la guerre, les gens sont mécontents. La guerre a tout détruit au nord Personne n ose sortir dehors Même les ampoules la nuit ne s allument plus Le jour

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!!

Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! Un moulin à scie!?! Ben voyons dont!!! (Zénon Rinfret, matillon/encanteur, s est présenté chez Simion avec sa nouvelle acquisition, un camion flambant neuf, et, il a même passé la nuit chez notre ami.)

Plus en détail

Animations & Team Building Le Château de la Tour

Animations & Team Building Le Château de la Tour Animations & Team Building Le Château de la Tour Activités Team Building : Chasse au trésor en Zodiac Olympiades ludiques Trivial poursuit géant Rallye mixte, 4X4, quad, méhari Rallye GPS à la Mer de Sable

Plus en détail

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE

LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE LA BALADE DE LA PETITE BALLE JAUNE C est l histoire d une balle jaune en mousse. Coralie Guye et Hubert Chèvre. Avec la participation des élèves. Octobre 2011 Un beau matin d automne......notre classe

Plus en détail

UNE GRANDE PREMIERE A LA REUNION

UNE GRANDE PREMIERE A LA REUNION UNE GRANDE PREMIERE A LA REUNION Notre île attire de plus en plus les sportifs pour de grands évènements à caractère national et même international. Et cette année, voici encore venir l'heure des amateurs

Plus en détail

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion.

La philosophie Ludi. recréer cet esprit chaleureux et amical afin de faire passer des bons moments à ses internautes autour d une même passion. Sommaire 3 Historique 4 L identité Ludi Le jeu de la Belote est apparu en France dans les années 1920 et a connu un grand succès. Longtemps considérée comme le «jeu de cartes du peuple», la belote a conquis

Plus en détail

Championnat du Monde de ricochets fluorescents

Championnat du Monde de ricochets fluorescents Championnat du Monde de ricochets fluorescents DOSSIER DE PRÉSENTATION Le Championnat du Monde de ricochets fluorescents agrandit le paysage urbain à des rituels ancestraux, en transmettant un geste qui

Plus en détail

Choisir et décider ensemble

Choisir et décider ensemble Choisir et décider ensemble Catherine Ollivet Présidente de l'association France Alzheimer 93, coordinatrice du groupe de réflexion et de recherche "éthique et vieillesse", Espace éthique/ap-hp, membre

Plus en détail

Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015

Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015 Règlement Ekiden de Paris, Marathon relais 2015 Article 1- Organisation La troisième édition de l Ekiden de Paris est organisée le 1 er novembre 2015 par la Fédération Française d Athlétisme (FFA) sous

Plus en détail

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR

BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR BAROMETRE KIDS & TEENS' MIRROR Les années Primaire et Collège : 7-14 ans Le seul baromètre en France qui vous apporte des données actualisées tous les 6 mois avec : o une analyse nourrie de l'expertise

Plus en détail

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC

ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC ULTRA-TRAIL DU MONT-BLANC Fiche d instructions ravitaillements MISSIONS Les bénévoles présents aux postes de ravitaillement doivent : - assurer une présence permanente de boissons et ou alimentation -

Plus en détail

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012

SALIES MOTO FESTIVAL. Samedi 22 et Dimanche 23 septembre 2012 UN EVENEMENT MOTEUR Toute l équipe du moto-club CAP-SUD vous remercie pour l intérêt que vous portez à l organisation de cet événement. Soyez sûr que nous mettons tout en œuvre pour faire de la sixième

Plus en détail

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont :

Les nouvelles orientations de la politique de coopération internationale de la Ville sont : La Ville de la Possession est engagée depuis plus de 30 ans dans des actions de coopération décentralisée. Elle est la ville pionnière de La Réunion à développer des actions de coopération avec des villes

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY

liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY liste de ContrÔle Pour le Clean-uP-daY L idée de base du Clean-Up-Day est de se mettre ensemble pour nettoyer la Suisse et donner ainsi un signal fort et durable contre les décharges sauvages et pour un

Plus en détail

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou

Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou Compte-rendu d une expérience Un album à jouer... Le château de Radégou (Publié par la revue EPS1) Deux classes... TPS/PS : Julie NIELSEN MS/GS : Karine BONIFACE (Mail : ec-taulignan@montelimar.ac-grenoble.fr)

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème F I D E S De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème 5, Rue Emile Dubois Paris 14ème 23, Boulevard de Beauséjour Paris 16ème

Plus en détail

Challenge François Grinnaert

Challenge François Grinnaert Challenge François Grinnaert Date Vendredi 4/7/2014 18h.00 Samedi 5/7/2014 8h.45 Organisateurs : Philippe (0477/33.16.46) Didier (0477/78.19.64) Christophe (0475/64.68.56) Guy (0479/35.85.22) Thème : La

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A.

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. A ssociation Sportive de la Police d Angers Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. au profit de Association de loi 1901 au profit des enfants

Plus en détail

y penser et se demander si finalement on a bien fait Non! On n est pas à Hollywood là! On y pense, avant, et on ne plante pas tout le monde le

y penser et se demander si finalement on a bien fait Non! On n est pas à Hollywood là! On y pense, avant, et on ne plante pas tout le monde le PROLOGUE Se marier c est que quoi? Du bonheur? Wouarf! Wouarf! Wouarf! Et encore, ce livre ne parle même pas du mariage proprement dit, c est-à-dire la vie de couple avec tout ce que cela comprend comme

Plus en détail

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010

Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Le Président, Bordeaux, le 14 octobre 2010 Références à rappeler : FP/033003555/ROD II Monsieur le Maire, Par lettre du 20 août 2009, vous avez été informé que la Chambre régionale des comptes d Aquitaine

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

Les 15, 16 et 17 mai 2015. Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France.

Les 15, 16 et 17 mai 2015. Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France. COUPE DE FRANCE N 1 PA/VOLTIGE Les 15, 16 et 17 mai 2015 A l DOSSIER D INFORMATION Toute l équipe de l Ecole de Parachutisme d Agen ainsi que ses bénévoles sont heureux d accueillir cette coupe de France.

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu :

Organiser l espace dans une classe de maternelle : Quelques idées. I - Les textes officiels : II - Les coins jeux : III - L enfant et le jeu : Organiser l espace dans une classe de maternelle : I - Les textes officiels : Quelques idées «L aménagement des salles de classe doit offrir de multiples occasions d expériences sensorielles et motrices.

Plus en détail

Bienvenue - Welcome. Parc de Nature et de Loisirs en Berry

Bienvenue - Welcome. Parc de Nature et de Loisirs en Berry Bienvenue - Welcome Parc de Nature et de Loisirs en Berry BROCHURE SÉMINAIRE - Saison 2012 - Madame, Monsieur, Tout d abord, je tiens à vous remercier de l intérêt que vous portez à notre site. Vous avez

Plus en détail

Dossier d information aux médias Cyclisme B. HISTORIQUE DU SPORT AUX JEUX DU CANADA E. FORMAT DE LA COMPÉTITION ET RÈGLEMENTS

Dossier d information aux médias Cyclisme B. HISTORIQUE DU SPORT AUX JEUX DU CANADA E. FORMAT DE LA COMPÉTITION ET RÈGLEMENTS A. HISTORIQUE DU SPORT B. HISTORIQUE DU SPORT AUX JEUX DU CANADA C. NOMBRE D ATHLÈTES PAR ÉPREUVE D. NOMBRE D ATHLÈTES PAR ÉQUIPE E. FORMAT DE LA COMPÉTITION ET RÈGLEMENTS F. ÉQUIPEMENT ET TERMINOLOGIE

Plus en détail

Le programme détaillé des animations est disponible sur www.congres-perpignan.com

Le programme détaillé des animations est disponible sur www.congres-perpignan.com DOSSIER DE PRESSE La FOIRE EXPO 2015 aux couleurs américaines! Du 30 avril au 4 mai 2015 débutera la 32 ème édition de la Foire expo. Cet événement commercial d envergure pour le département (60 000 visiteurs

Plus en détail

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès

Namur disparu. Deuxième partie Photos et documents rassemblés par. Pierre Pagès Deuxième partie Photos et documents rassemblés par Pierre Pagès Introduction à la deuxième partie La première partie de Namur disparu a été bien accueillie par les visiteurs du blog et la suite (et pas

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE

Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE Examen de français Université de Technologie chimique et de Métallurgie TEST DE GRAMMAIRE ET DE LEXIQUE PARTIE 1 Complétez les pointillés par une des réponses ci-dessus de manière que les phrases obtenues

Plus en détail

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement».

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Financée par le Fonds d Innovation Pédagogique de la FIPF, l Association Sénégalaise des Professeurs de Français a organisé le concours

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016

GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 GRENOBLE BADMINTON horizon 2016 page 1/22 Le club en 2012 Les objectifs de l olympiade 2008-2012 avaient été formulés selon six axes et ont été, en grande partie, remplis : Accueillir toutes les formes

Plus en détail

Voyage au pays du sommeil

Voyage au pays du sommeil Service de prévention et d éducation à la santé - 2014 Voyage au pays du sommeil Séance 1 : Le soir à la maison 1- En GS, votre enfant à besoin de 11h de sommeil chaque nuit. Cependant, il existe des petits

Plus en détail

Les contes de la forêt derrière l école.

Les contes de la forêt derrière l école. Circonscription de Lamballe EPS cycle 1 Les contes de la forêt derrière l école. Une proposition de travail en EPS pour les enfants de petite et moyenne section, ayant comme thèmes Les déplacements, les

Plus en détail

Paris La Mer Trouville environ, en voiture à pédale

Paris La Mer Trouville environ, en voiture à pédale Paris La Mer Trouville environ, en voiture à pédale Aventure proposée par la Boussole affolée Départ du 12 e arrondissement le samedi 10 août 2013 à 10 heures. Résumé de la proposition de parcours : Proposition

Plus en détail

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance :

en Bref Pédibus : Aller Pédibus c est : Pédibus en toute assurance : en Bref Une nouvelle façon d aller à l école : un ramassage organisé, à pied, d une caravane d enfants : C'est un groupe d'écoliers conduit à pied par des adultes (souvent des parents) bénévoles, qui suit

Plus en détail

Colonie itinérante 2015

Colonie itinérante 2015 Colonie itinérante 2015 Ville de Pully Les Mosses - 09.03.2015 1 / 5 Qu est-ce qu une colonie itinérante? Il s agit de faire une colonie durant laquelle on marche tous les jours. On se déplace ainsi d

Plus en détail

4 édition / 2014-2015

4 édition / 2014-2015 Infos STO XV 4 édition / 2014-2015 DIM 22.12 Réception de FOIX. Suite à la petite défaite chez le leader Leguevin, l accent a été mis sur l importance du résultat du prochain match contre Foix à St Orens.

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

Newsletter n 4 Avril 2015

Newsletter n 4 Avril 2015 Newsletter n 4 Avril 2015 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous allez toutes et tous bien et que vous trouverez du temps entre les chasses aux œufs pour les activités que nous vous proposons

Plus en détail

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux

ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux ALBIGNY-PETIT PORT Annecy-le-Vieux Insertion dans le site côté lac A B C La douceur de vivre a un nom Entre lac et montagnes, rattaché à la prestigieuse commune d Annecyle-Vieux, le quartier d Albigny

Plus en détail

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009?

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? Rappel du contexte et des objectifs Contexte une réforme du permis réalisée en 2009 qui n a pas donné les résultats

Plus en détail

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015

course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 course cycliste populaire dimanche 21 juin 2015 18 ème édition - dossier sponsoring - La Classique Genevoise 1215 Genève 15 contact@classiquegenevoise.ch www.classiquegenevoise.ch page 2/6 PRÉSENTATION

Plus en détail

présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition «Plus que des collègues, des équipiers!

présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition «Plus que des collègues, des équipiers! présente Corporate Triathlon Against Cancer 3 mai 2009 un teambuilding efficace 4 ième edition Un team building motivant et original! Epreuves à réaliser en équipe ou en relais: Natation: 500m Vélo: 20km

Plus en détail

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité

La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité I La satisfaction du client n entraîne pas forcément sa fidélité Si vous lisez ce livre et que vous êtes responsable d une entreprise, d un service qui s intéresse à la fidélité client, c est que vous

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE. Édition 2015. 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE :

REGLEMENT SPECIFIQUE. Édition 2015. 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE : REGLEMENT SPECIFIQUE Édition 2015 1 - Stationnement des véhicules à NEUILLY-SUR-MARNE : Tous les véhicules suiveurs et accompagnateurs stationneront sur la place Stalingrad (accès par le boulevard Maurice

Plus en détail

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous»

Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Préparez votre atelier Vinz et Lou : «Rencontre avec des inconnus- Pseudo / Le chat et la souris Pas de rendez-vous» Blog, chat, forum, messagerie instantanée, réseaux sociaux OBJECTIF L objectif de cet

Plus en détail

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances

Informations aux athlètes en matière de fiscalité et de finances Table des matières 1. Introduction 2. Revenus 3. Dépenses 4. Impôts 5. Budget 6. Planification financière 7. Assurances 8. Épargne-retraite 9. Autres responsabilités 10. Remarques finales 1 1. Introduction

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

Semi-Marathon. 29 ème. Animations gratuites pendant la Braderie, samedi 6 et dimanche 7 septembre

Semi-Marathon. 29 ème. Animations gratuites pendant la Braderie, samedi 6 et dimanche 7 septembre l Association de PROmotion des évènements Sportifs Lillois avec ASPTT Lille Métropole Lille Université Club 6 Samedi SEPT. 2014 Semi-Marathon International de Lille MétROPOle 29 ème édition Le Semi le

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois.

Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche des équipements du volleyeur marquettois. Tu n as toujours pas rendu ton équipement (maillot et short) de la saison passée!!! Mais comment je vais m entraîner si je n ai plus le short du club.?? Le premier Coup de Gueule de la saison A la recherche

Plus en détail

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher.

Probabilités. Une urne contient 3 billes vertes et 5 billes rouges toutes indiscernables au toucher. Lycée Jean Bart PCSI Année 2013-2014 17 février 2014 Probabilités Probabilités basiques Exercice 1. Vous savez bien qu un octet est une suite de huit chiffres pris dans l ensemble {0; 1}. Par exemple 01001110

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors]

CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] CAHIER DES CHARGES Finales Régionales Crédit Mutuel [Edition 2015 Jeunes & Seniors] Ligue Régionale du Lyonnais de Basketball ORGANISATION DES FINALES REGIONALES CREDIT MUTUEL Catégories U13 à U17 (Gr.B)

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA

«Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA ID: «Evaluation de l activité physique chez les enfants et adolescents à l aide d une méthode objective» SOPHYA Swiss children s objectively measured physical activity Questionnaire pour les parents sur

Plus en détail

Problèmes supplémentaires (pratiques)

Problèmes supplémentaires (pratiques) 1. Traduis les énoncés suivants par une inéquation du premier degré à deux variables. a) x adultes et y enfants ont assisté à une représentation dans une salle de spectacles ne pouvant contenir que 250

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles?

Sommaire. Séquence 3. Séance 1. Séance 2. Comment apporter l énergie nécessaire au fonctionnement de nos muscles? Sommaire Séquence 3 Pour nous déplacer, prendre un objet, monter des escaliers, nous utilisons nos muscles. Quand nous devons faire un effort important, il faut prendre des aliments riches en énergie,

Plus en détail

Ministry of Technology, Communication and Innovation. Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO!

Ministry of Technology, Communication and Innovation. Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO! Ministry of Technology, Communication and Innovation Des amateurs, des pros, un sujet et 24 heures pour créer un site web GO! DOSSIER DE PRESSE Lancement de la Webcup 2015 Salle de conférence - 1 er étage

Plus en détail

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE

TNS. BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA FORCE 15/01/10-08:01 - Page 1/3 Ref. Doc. : 2500-4318690-8 A : Service de presse / VEOLIA ENVIRONNEMENT Mot-Clé : VEOLIA BFM LE GRAND JOURNAL Le 14/01/2010 20:17:51 Invité : Thierry VANDEVELDE, fondateur VEOLIA

Plus en détail

Carré parfait et son côté

Carré parfait et son côté LE NOMBRE Carré parfait et son côté Résultat d apprentissage Description 8 e année, Le nombre, n 1 Démontrer une compréhension des carrés parfaits et des racines carrées (se limitant aux nombres entiers

Plus en détail

Trois menus, renouvelés toutes les dix semaines, au gré des saisons et des idées du chef, vous seront proposés.

Trois menus, renouvelés toutes les dix semaines, au gré des saisons et des idées du chef, vous seront proposés. R E S T A U R A N T & B R A S S E R I E Ma cuisine, c est un peu l histoire d une rencontre en trois temps Comme une aventure personnelle qui n aurait de sens qu une fois partagée avec vous. Au départ,

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT

DOSSIER DE PARTENARIAT DOSSIER DE PARTENARIAT 21 èmes RENCONTRES CONSULAIRES DU 17 AU 19 JUIN 2011 21 èmes RENCONTRES CONSULAIRES - CCI GRAND LILLE - 2011 Place du Théâtre - B.P. 359-59020 Lille cedex Contact : Frédérick WAREMBOURG

Plus en détail

AVIS DE COURSE MONDIAL DU VENT 2015

AVIS DE COURSE MONDIAL DU VENT 2015 AVIS DE COURSE MONDIAL DU VENT 2015 Crédit Agricole Stand up Paddle Days SUPAA 14 RACE & BEACH RACE PRO / AM Du 25 au 26 Avril 2015 Lieu : LEUCATE - LA FRANQUI Autorité Organisatrice : MAIRIE DE LEUCATE

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Hôtel du Petit Moulin

Hôtel du Petit Moulin Hôtel du Petit Moulin Au cœur de Paris Dossier de Presse 29/31 rue du Poitou 75003 Paris Tél : 33(0)1 42 74 10 10 Fax : 33(0)1 42 74 10 97 Contact Presse : karol.lor@pdlr.fr www.paris-hotel-petitmoulin.com

Plus en détail

! ÉTUDE D OPPORTUNITÉ POUR L ACCUEIL DES JEUX OLYMPIQUES EN FRANCE. Contribution du réseau Esprit Sport. Septembre 2014

! ÉTUDE D OPPORTUNITÉ POUR L ACCUEIL DES JEUX OLYMPIQUES EN FRANCE. Contribution du réseau Esprit Sport. Septembre 2014 ÉTUDE D OPPORTUNITÉ POUR L ACCUEIL DES JEUX OLYMPIQUES EN FRANCE Contribution du réseau Esprit Sport Septembre 2014 1 INTRODUCTION Créé fin 2012, Esprit Sport est un réseau fédérant les jeunes nés dans

Plus en détail

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus Coordination Direction de la Compétition Département Compétition pour Tous Fédération Française de Tennis 2, avenue Gordon Bennett 75016 PARIS

Plus en détail