Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1

2

3

4

5

6 Dédicace ÀJonathan

7

8 Préface Mayotte, petite île française de l Océan Indien poursuit sa route dans un environnement pour le moins instable et perturbé. Profondément attachée à ses valeurs traditionnelles et malgré tout inexorablement attirée par les charmes d un modernisme envahissant, Mayotte a choisi de clamer toujours plus haut son attachement à la République. La «Course de Pneus» fait partie intégrante de ce parcours opiniâtre et singulier. De simple fête de quartier, elle s est inscrite en 25 ans d existence aux toutes premières places du calendrier festif mahorais. Le premier samedi de juillet voit plus de participants communier en une sorte de grande fête païenne ; c est la fête des enfants de la rue, de ceux qui vont à l école et ceux qui n y vont pas ou plus. Il se produit alors, et comme par magie une sorte de fusion festive au sein d une véritable âme collective. Les filles courent, les adultes aussi en catégories distinctes et chacun reçoit une récompense. La liesse est grandement communicative car tout le monde s amuse, autant coureurs que spectateurs. Le public conquis revient toujours plus nombreux. Composite, il mélange les «mamas» venues encourager leur progéniture, les preneurs d images, amateurs d insolite, les médias, les curieux de tout âge et de toute confession. Signe de reconnaissance nationale, le Ministère de l Éducation Nationale a inscrit la «Course de Pneus» sur la liste des options facultatives au baccalauréat! Des associations de quartier ou de village, et même de Mahorais en métropole assortissent souvent leurs réunions d une indispensable course de pneus, source de joie et d enthousiasme. Enfin, et ce n est que justice, un ouvrage d histoire et de reconnaissance lui est consacré. Alors souhaitons lui aussi une totale réussite. M. Ahmed ATTOUMANI DOUCHINA Président du Conseil Général de Mayotte

9 Abdallah HASSANI, Maire de Mamoudzou

10 Le mot La Course de pneus est devenue une véritable institution, un événement incontournable de l histoire récente de notre île. Elle fait partie des manifestations qui font parler de notre île à l extérieur de nos frontières. Cette compétition arrive à fédérer sportifs et amateurs, jeunes et moins jeunes autour d un objet si familier, à la portée de tous : le pneu. Nous avons fêté la 24 e édition de la Course de pneus l année dernière, c est-à-dire en Monsieur Jack PASSE l a incarné durant ces années, lui qui a su mobiliser sans compter pour en assurer l organisation et donc la réussite. La ville de Mamoudzou et moi-même lui savons gré de nous avoir associé à cette belle aventure. Aujourd hui nous sommes face à un défi posé par le fait que l initiateur de cette compétition s apprête à prendre une retraite bien méritée. Cependant, après un quart de siècle qui a permis aux compétiteurs et au public, de passer des instants de bonheur, il paraît impensable de ne pas poursuivre cette belle œuvre. Nous nous y emploierons tous, par égard à ses concepteurs mais aussi au public.

11 BAO

12 Introduction Au commencement étaient les ténèbres. C était le néant! Le pneu n existait pas, la roue même n avait pas été inventée! Et même, même BAO n était pas né! 11

13 En route vers le départ Coup d envoi... 12

14 Alors comment en est-on arrivé là, en ce premier samedi du mois de juillet 2007? Depuis le matin déjà la fièvre monte à M tsapéré. Par dizaines, par centaines ils ont dévalé des collines environnantes : de Kawéni, de Doujani, de Passamaïnty, avec la barge pour les Petits Terriens et d ailleurs pour les autres, bien décidés à participer et pourquoi pas à gagner le célébrissime «Grand Prix de Mayotte» : la bien nommée Course de pneus. Isolés, ou le plus souvent en petits groupes, les gamins équipés de leur pneu de course convergent vers le nœud vital de Mayotte. Aujourd hui le centre du monde ce n est pas la gare de Perpignan, c est le terrain de volley de M tsapéré, c est en effet le point de départ de la course. Certains peu prévoyants complètent leur matériel avec deux bâtons trouvés en chemin, et les arbustes de la pointe Mahabou ou la mangrove de M gombani font les frais de ce prélèvement tardif et sauvage. Peu importe, l heure approche et tout doit être prêt à l heure dite. Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, le groupe, le nombre, la quantité dévore les individus pour ne plus former qu une masse instable et fébrile. La chaleur est torride, l asphalte de la route brûlant colle sous les tongs, la sueur perle sur les fronts et coule dans les cous. La poussière et le t-shirt collent à la peau. La tension est palpable. L idée de soif même vient après celle de courir; courir, en finir au plus vite et gagner, gagner bien sûr! Il faut faire vite! La température est encore montée d un cran. Ils sont maintenant tous sur la route, plusieurs centaines, au coude à coude, côte à côte, en rangs serrés, retenus par cette petite corde qui paraît si dérisoire, face à la mêlée du Rugby Club de Mamoudzou qui en a vu d autres Et tout à coup le coup de pistolet libérateur provoque un déferlement monstrueux, mi-humain mi-pneumatique qui propage sa furie à la vitesse d un ras de marée dans l avenue principale de M tsapéré pourtant si paisible habituellement. Le départ de la Course de pneus, «c est un peu comme la migration des gnous dans le Serenguetti avec Brutus le lion qui court derrière», me dira un observateur averti ; sauf qu ici il n y a pas le roi de la jungle et que la motivation n est pas derrière mais bel et bien devant. Le cadeau final, tel est le Graal de tout coureur qui se respecte et le container final, caverne d Ali Baba, réceptacle blindé de toutes les récompenses sera pris d assaut avec autant de fougue et d enthousiasme que la ligne de départ quelques instants plus tôt. Oui, comment en est-on arrivé là? Afin de bien saisir toutes les nuances de la réponse à ce questionnement, revenons quelque temps en arrière La banderole «DÉPART» multicolore dressée au-dessus de la route semble danser sous la caresse sirupeuse des alizés. Les forces de police vaguement énervées ont du mal à contenir quelques automobilistes obstinés qui ont eu la mauvaise idée de se trouver là, à ce moment. Le service d ordre aidé par les militaires du GSMA de Combani et du Rugby Club de Mamoudzou assure, mais pour combien de temps? 13

15 14

16 Un peu d histoire 15

17 On pouvait acheter au marché de Mamoudzou et pour pas très cher son steak de dugong. Ci-dessous: Marché sur l ancienne place (bananes, manioc, cocos) Ci-dessous, en bas: Boutre à voile 16

18 19 Nous voilà à Mayotte, petite île Française de l océan Indien en septembre 1983 : Jack PASSE, professeur d Éducation Physique et Sportive, est nommé au Collège de Mamoudzou. À l époque le statut de l île est encore incertain et la convoitise des îles voisines, totalement avérée, trouve un relais dans la population locale au travers d un mouvement indépendantiste grandement minoritaire (de l ordre de 2 %). Cette frange de la population baptisée «Serrer-la-main» est depuis tombée totalement aux oubliettes Le développement de Mayotte est pour ainsi dire embryonnaire. La fée électricité dessert la Petite Terre et Mamoudzou-M tsapéré, quant à l eau, elle n est bien sûr pas aussi courante qu aujourd hui Il n y a pas encore la télévision (époque bénie!) et je me souviens encore aujourd hui lors du Mondial de Foot de 1984 au Mexique d un match mémorable, le France-Brésil projeté sur écran géant, place de l ancien marché de Mamoudzou*, devant à personnes dans une ambiance de folie. * Le service de la Jeunesse et des Sports importait les cassettes des matches que nous pouvions visionner le lendemain. Le port en eau profonde de Longoni n existait pas et le déchargement des cargos se faisait entre Petite Terre et Grande Terre par boutre à voile jusqu au quai de Mamoudzou. Les frasques vestimentaires des midinettes se limitaient au minimum, et le simple port de lunettes noires était le symbole évident d émancipation sinon de dévergondage. Il n y avait bien sûr aucune grande surface, et l approvisionnement au quotidien se faisait par le biais de petites boutiques de quartier tenues par les Indiens aux familles tentaculaires, largement implantées dans l océan Indien (Réunion, Madagascar, Kenya, Afrique de l Est ) AZAD, KAMOULA, KAKAL, DOUL-DOUL, SABIR, «Selon arrivage», leitmotiv de l époque. Pénurie de bouteilles de gaz et retour à la cuisine au charbon de bois, à l ancienne ; pénurie de farine, et pas de pain pendant un mois ou deux ; pas de fromages... par contre on pouvait acheter au marché de Mamoudzou et pour pas très cher son steak de dugong On a survécu! Aujourd hui, avec un peu de recul, même le spectre de ces pénuries du passé n arrive pas à altérer le souvenir de l ambiance bon enfant et de cette cordialité au quotidien qui caractérisait les rapports entre les communautés. C est donc dans ce contexte-là que Jack PASSE débarque à Mayotte. Il vient d Afrique Noire (Abidjan, Côte d Ivoire), et lui, amoureux des grands espaces, de l Afrique éternelle et surtout de la mer, il tombe très vite amoureux de cette petite île où il retrouve un petit bout d Afrique au milieu de son amour aquatique de toujours. En 83 il n y a que 3 profs d EPS m zoungous* sur l île, J.-P. HAMON avec qui il travaille au collège de Mamoudzou, et un 3 e, HOUBERDON au collège de Dzaoudzi. Le collège de Mamoudzou présente pour la première fois de l histoire de Mayotte, des candidats au baccalauréat (toutes sections confondues ils sont moins de 30 : à titre de comparaison en 2007 ils sont 1840!) et devient ainsi Lycée-Collège, (pour devenir plus tard Lycée avec presque élèves en 2007 uniquement en second cycle, 2 de, 1 re, Terminale). Très vite les compères de Mamoudzou repèrent chez les gamins des quartiers un goût prononcé pour les jeux du pneu, en l absence de Playstation, jeux vidéos, flippers ou autres artifices. * m zoungou c est l étranger en Shimaoré, la langue vernaculaire: un m zoungou, des wazungous. 17

19 Course de pirogue à voile Principaux sponsors de la Course de pneus

20 De 1984 à 19 Puis, le 14 juillet approchant (1984) ils décident d étoffer les festivités de la fête nationale par une Course de pneus organisée sous forme de compétition. Ne sachant pas trop quelle serait l adhésion de la jeunesse à cette nouvelle épreuve, les organisateurs proposent des inscriptions et même un pneu à ceux qui n en possèdent pas Très vite des dizaines d inscrits fleurissent les listes, on dépasse la première centaine, puis la deuxième Après avoir écumé la décharge publique et les différents garages de la place, les pneus fournis ne suffisent plus. Les pneus qui servent de cale aux zodiacs des fonctionnaires disparaissent mystérieusement la nuit dans la fameuse rue des 100 villas*. * La rue des 100 villas est une rue de Mamoudzou, sur les hauts du quartier de Cavani où étaient logés les fonctionnaires métropolitains nouvellement affectés à Mayotte dans des maisons particulières de la SIM (Société Immobilière de Mayotte). Les gosses montent sur la barge pour dérober un peu de graisse sur les chaînes du plan inclinable, destinée à la lubrification de l engin. Enfin le jour de la course approche, la fièvre monte. C est que le principe fondateur de l épreuve retenu par les organisateurs «chaque participant gagne une récompense» doit inciter les jeunes à se déplacer en masse. Pari gagné, message reçu 5/5. Ce vendredi 13 juillet 1984 à 19 h 15 le rendez-vous est donné au-dessus du CMAC (Centre Mahorais d Animation Culturelle), lieu de l actuelle salle de cinéma pour le départ. J.-P. confesse volontiers : «Ce jour-là nous avons frisé l émeute : réunir 3 à 400 gamins, la nuit tombée, dans les rues très peu éclairées à l époque, pour une pareille épreuve, une première de surcroît, tenait de la gageure.» La course ainsi que la distribution des prix se déroulent dans un désordre indescriptible, mais dès lors tout le monde s accorde à reconnaître l engouement et l impact de l épreuve. Ainsi au fil des années les organisateurs se sont attachés à améliorer l organisation, l encadrement et la gestion de la course afin de la rendre toujours plus attractive pour les participants comme pour le public. La collecte des récompenses au début était relativement simple. Il suffisait de rendre visite à chaque commerce ou entreprise qui donnait ou pas selon ses moyens ou ses envies : qui 3 stylos, 2 casquettes, qui des bonbons, des biscuits, un sac de riz etc. Les espèces récoltées servaient à acheter des shorts et des chaussures. Les lots étaient ensuite constitués et rangés par valeur dégressive dans des cantines pour le moment de la distribution. Dans le pire des cas le dernier gagnait un «Fanta». L accroissement du nombre des commerces boutiques et entreprises a conduit les organisateurs à chercher l appui d un sponsor unique, ou tout au moins à en limiter le nombre. Avec le soutien logistique du service de la Jeunesse et des Sports et de bon nombre de bénévoles, l épreuve a pu se pérenniser, il fallait maintenant trouver le nerf de la guerre. Grâce à l action personnelle d Adrien GIRAUD (alors président de la commission restreinte) et du Conseil Général, une subvention fut obtenue, et en 1991 le sponsor officiel de l épreuve n était autre que le représentant local des pneus MICHELIN, à savoir la SMCI, idem en 1992, puis en 1993 la BFC (Banque Française Commerciale) a pris le relais pour couvrir avec le Conseil Général la totalité du budget de la course. Ce qui est intéressant à suivre c est l engouement permanent et même grandissant des jeunes pour la course qui est maintenant devenue un grand classique de la vie festive mahoraise, on peut même dire qu elle fait partie de l image emblématique de Mayotte. Il n existe pas en effet, un seul guide touristique ou même pratique de Mayotte qui n y fasse explicitement référence. Un timbre a été imprimé, et de nombreuses marques de consommation courante utilisent l image du gamin pousseur de pneu : sucette glacée, boisson lactée, lait en poudre, prévention routière Le «Grand Prix de Formule 1 de Mayotte» (Formule 1 pneu! Évidemment) selon l expression de LÉO MONELLI, ancien journaliste de RFO radio avant la télé a acquis ses lettres de noblesse. 19

21 Au fil des années, afin de pérenniser l épreuve, de maintenir son intérêt, de renforcer sa crédibilité, les organisateurs ont dû modifier l organisation, le parcours, le règlement même parfois de l épreuve pour tenter de déjouer les innombrables tentatives de triche des jeunes coureurs. Et il faut reconnaître qu à ce niveau-là l imagination des gamins Mahorais paraît absolument sans limite. L inventaire non exhaustif des anecdotes qui va suivre illustrera bien ce propos. La toute première édition et son désordre majuscule, (1984) en «nocturne» disons, a conduit tout naturellement à modifier l horaire de départ, pour y voir plus clair bien sûr, et puis aussi à encadrer un peu plus sérieusement le poste «ARRIVÉE» - distribution des lots qui s est vite avéré être le point chaud de la course. Dans le cerveau cartésien du jeune prof d EPS fraîchement débarqué à Mayotte, la dotation d un dossard numéroté à chaque concurrent doit solutionner le problème. À l arrivée un couloir laissant passer les compétiteurs un par un se termine par un secrétariat où l on enregistre la chronologie de l arrivée numéro par numéro. Ensuite lorsque tout le monde est arrivé, on passe à la distribution des lots, et chaque gamin se présente à l appel de son numéro et reçoit son cadeau en échange de son dossard. Sur le papier c est beau, ça brille, ça marche, ça doit marcher! Sauf que, ici on est sous les tropiques et que À l arrivée, certains gamins se séparent spontanément de leur dossard auprès d un membre du service d ordre, d autres se le font carrément arracher par quelques animateurs par trop zélés et qui n ont pas saisi toutes les subtilités du système, de peur de se le faire voler Bref au moment de la distribution des lots, lorsque j appelle le n 8 «M sieur je l ai déjà rendu» Bon Quand j appelle le n 42, trois mains se lèvent Quand j appelle le n 26, 10 mains se lèvent, et puis et puis c est le bazar! Depuis, rituellement chaque course est suivie par une réunion- bilan au cours de laquelle le staff organisateur va tenter de trouver des solutions pour améliorer le système. Ainsi il est décidé que la distribution des lots se fera immédiatement à l arrivée dès la fin du couloir final : système toujours en pratique aujourd hui. De plus, au regard du nombre important des participants et de leur disparité d âge on décide de faire courir 2 épreuves, avec un parcours pour la catégorie «Petits» soit approximativement 8-12 ans, et un parcours «Grands», 13 ans et plus. Plus tard un classement «Filles» est apparu, début D autre part le «Grand Prix de Mayotte» à l instar du «Grand Prix de Monaco» se déroulant dans les rues mêmes de Mamoudzou, la gestion du parcours pose un réel problème, non seulement en terme de sécurité, mais surtout en terme de fiabilité, les gamins connaissant mieux que quiconque tous les raccourcis possibles, certains se cachant même entre 2 voitures stationnées sur l itinéraire pour prendre la course en route et finir au sprint dans la cohue générale. Des mesures s imposaient. Il suffisait de multiplier les commissaires de course aux intersections possibles, et surtout donner une marque au départ. Celui qui n aurait pas cette marque à l arrivée n aurait pas de récompense. Simple. La toute première marque qui a été donnée a été un dessin sur le front de chaque enfant au feutre à alcool ; les «petits» étaient gratifiés d un rond, O, et les «grands» d une croix, X. Simple, mais le marquage manuel de quelques centaines de gosses même à plusieurs prend du temps, et l on s aperçoit vite que ce temps est mis à profit par certains déjà marqués pour s esquiver et aller se placer sur le trajet de la course peu avant l arrivée tant qu à faire, pour prendre «le train en marche». Je me souviens encore aujourd hui de l air complètement ahuri de ce gamin que j ai écarté de l accès aux récompenses dans l entonnoir final pour la simple raison que sa marque frontale ne correspondait pas à la catégorie de la course à laquelle il était censé avoir participé. Son effarement pourtant tenait moins au fait d avoir été démasqué* qu à celui d avoir à faire à un commissaire de course doté de super-pouvoirs carrément surhumains. Les dizaines de points d interrogation que me lançait son regard traduisaient bien la question : «Co-comment a-t-il su?». * Un «bon» tricheur ne râle jamais lorsqu il est pris en flagrant délit, il est averti au début, et connaît les risques et les limites de sa vilenie. C est, disons, une façon d assumer «chevaleresque» une action qui l est beaucoup moins. Il fallait réagir! On crée alors un nouveau corps de métier : commissaire de course anti-triche motorisé (2 roues) transportant un aide muni d une bombe de peinture fluo. Le tricheur pris sur le vif est bombé illico presto et ainsi reconnaissable se voit refuser la récompense à l arrivée. Ce procédé, a permis d assainir quelque peu la distribution des lots aux coureurs, mais a également surtout rehaussé la course en couleurs, et donné en spectacle des poursuites mémorables Malgré tout la distribution des cadeaux est toujours l occasion de bousculades gigantesques, favorisées de plus par l amoncellement des pneus et bâtons abandonnés au milieu de la chaussée à l entrée de l entonnoir final. 20

Association Born2Ride. Derby du Grand Massif. Derby de Morzine

Association Born2Ride. Derby du Grand Massif. Derby de Morzine Association Born2Ride Derby du Grand Massif Derby de Morzine Un derby? Mais qu est ce que c est? Un derby, c est simple Tout le monde se retrouve en haut d une montagne chaussé de ski, de snowboard, de

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Présentation du Duathlon de St Geniès des Mourgues V1 1

Présentation du Duathlon de St Geniès des Mourgues V1 1 Présentation du Duathlon de St Geniès des Mourgues V1 1 Agenda Présentation Historique Le programme de la journée Les différents classements Emplacement publicitaire pour les sponsors Les possibilités

Plus en détail

L Éducation en quelques chiffres...

L Éducation en quelques chiffres... Mayotte est une île attachante, passionnante, qui exige beaucoup de tous. Attachante par la beauté de ses paysages, la gentillesse de ses habitants, ses modes de vie, sa diversité culturelle, elle peut

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR DOSSIER PARTENARIAT La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR http://transaumuroise.e-monsite.com L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Le panorama du parcours : Raiatea la sacrée, Tahaa l île vanille, Huahine la sauvage et Bora Bora, la perle du pacifique.

Le panorama du parcours : Raiatea la sacrée, Tahaa l île vanille, Huahine la sauvage et Bora Bora, la perle du pacifique. Organisée aux Iles Sous Le Vent par des amoureux des bateaux et Raiatea Regatta, la TPR est un événement polynésien alliant régates, ambiance et découverte, il est le rendez vous annuel réunissant les

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche)

Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Vie pratique Le rapport de fin de séjour : Vienne (Autriche) Logement L université dans laquelle j ai effectué mon séjour d étude nous proposait au préalable un site sur les logements en résidence étudiante.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à Bruxelles

Rapport de fin de séjour à Bruxelles Rapport de fin de séjour à Bruxelles Introduction Durant l année de mon master 2 Histoire-Histoire de l art à l Université Pierre Mendes France de Grenoble je devais réaliser un stage de 2 mois minimum.

Plus en détail

COURT CIRCUIT 2 à Laon,

COURT CIRCUIT 2 à Laon, Course et exposition d engins type «caisse à savon» 2 COURT CIRCUIT 2 à Laon, Dimanche 15 Avril 2012 Promenade de La Couloire Le rendez-vous déjanté des véhicules non motorisés Le mot du Sénateur-Maire

Plus en détail

Parc des Sept-Chutes 49 e Rue Saint-Georges Ouest Le mercredi 1 er octobre 2014

Parc des Sept-Chutes 49 e Rue Saint-Georges Ouest Le mercredi 1 er octobre 2014 CHAMPIONNAT INTERSCOLAIRE DE CROSS-COUNTRY 2014-2015 Parc des Sept-Chutes 49 e Rue Saint-Georges Ouest Le mercredi 1 er octobre 2014 COMITÉ ORGANISATEUR Responsable M. Claude Lacasse Département d éducation

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

1 350 bénévoles MERCI! 1350

1 350 bénévoles MERCI! 1350 Voici la dernière gazette de cette 8ème édition avant de vous retrouver l année prochaine. Mais avant de penser à l année prochaine, l équipe d organisation souhaite vous adresser ses plus sincères remerciements.

Plus en détail

Jeu de l oie maligne. Les cartes «devinettes» sont à fabriquer soi-même. On les disposera au centre du plan de jeu.

Jeu de l oie maligne. Les cartes «devinettes» sont à fabriquer soi-même. On les disposera au centre du plan de jeu. Compétence sollicitée Jeu de l oie maligne Compétence verbo-prédictive : savoir compléter ou terminer un énoncé verbal à «trou» ; savoir anticiper, savoir compléter correctement une phrase. Compétence

Plus en détail

JEUDI. Sciences et Vie de la Terre Physique-Chimie. Philosophie

JEUDI. Sciences et Vie de la Terre Physique-Chimie. Philosophie LYCEE PONTUS DE TYARD 13 rue des Gaillardons BP 121 71321 CHALON SUR SAONE Travaux Personnels Encadrés 1 ère S A l attention des parents et des élèves PRESENTATION : Depuis septembre 2005, les Travaux

Plus en détail

Objet : Invitation au Tour de la Relève Desjardins 2009

Objet : Invitation au Tour de la Relève Desjardins 2009 Val-d Or, le 11 juin 2009 Objet : Invitation au Madame, Monsieur, Le Tour de l Abitibi inc. est fier de vous inviter à la 11 e édition du Tour de la Relève Desjardins. Cette année, l événement aura lieu

Plus en détail

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus

TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus TOURNOIS MULTI CHANCES DAMES NC / 4 ème série, 18 ans et plus Coordination Direction de la Compétition Département Compétition pour Tous Fédération Française de Tennis 2, avenue Gordon Bennett 75016 PARIS

Plus en détail

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС

МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС МИНИСТЕРСТВО НА ОБРАЗОВАНИЕТО И НАУКАТА ЦЕНТЪР ЗА КОНТРОЛ И ОЦЕНКА НА КАЧЕСТВОТО НА УЧИЛИЩНОТО ОБРАЗОВАНИЕ ТЕСТ ПО ФРЕНСКИ ЕЗИК ЗА VII КЛАС I. COMPRÉHENSION ORALE Texte 1 1. Pour aller en France, Maria

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB

CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB CAHIER DES CHARGES DES COMPETITIONS SOMMAIRE 1) GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION 2) CONTRAT ORGANISATION ENTRE UN COMITE ET UN CLUB 2 GUIDE D ORGANISATION D UNE COMPETITION SOMMAIRE 1 - LE COMITE

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Introduction... 3. Les 3 courses du week-end du 20 et 21 juin 2015... 4. Jogging des jeunes, samedi 20 juin 2015... 4

Introduction... 3. Les 3 courses du week-end du 20 et 21 juin 2015... 4. Jogging des jeunes, samedi 20 juin 2015... 4 Dossier de presse TABLE DES MATIERES Introduction... 3 Les 3 courses du week-end du 20 et 21 juin 2015... 4 Jogging des jeunes, samedi 20 juin 2015... 4 Start to run, dimanche 21 juin 205... 5 34 ème jogging

Plus en détail

Bretagne terre de rugby. Tous droits réservés Beluga prod-events 27/11/15

Bretagne terre de rugby. Tous droits réservés Beluga prod-events 27/11/15 Bretagne terre de rugby 1 ! Notre équipe est totalement impliquée dans la culture «rugby» grâce à son siège Toulousain.! Nos attaches avec la Bretagne sont importantes.! l idée de créer un évènement en

Plus en détail

Groupes de parole sur l argent (GPA) :

Groupes de parole sur l argent (GPA) : Jean Beaujouan jean.beaujouan@free.fr Tel : 01 42 23 18 58 Groupes de parole sur l argent (GPA) : les enseignements d une expérience 1. Présentation Définition : dans un groupe de parole sur l argent (GPA),

Plus en détail

*Unique au Québec de par son envergure*

*Unique au Québec de par son envergure* Une grande fête sportive avec un circuit d activités de motivation et d épreuves sportives dans un objectif de «team building». Plusieurs centaines de personnes provenant d entreprises qui œuvrent dans

Plus en détail

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA

COUPE de SKI des 25 ans 11 & 12 MARS 2006 La Plagne UCPA Sommaire 1 SASSENAGE ET L UCPA LA PLAGNE : 25 ANS...2 2 LES CONDITIONS DE LA COUPE : LE STADE JEAN-LUC CRETIER...3 3 DEROULEMENT...4 4 TARIFS DE PARTICIPATION APPROUVES PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE

RAPPORT DE MISSION au TOGO. Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE RAPPORT DE MISSION au TOGO Village de Dzogbégan sur le plateau de Danyil MISSION AGRO-ALIMENTAIRE Du 1 er au 31 Juillet 2o12 I) INTRODUCTION Etudiante en Ecole d Ingénieur en Biologie industrielle, il

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement».

Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Concours «Ecolo-poésie, poètes en herbe au service de l environnement». Financée par le Fonds d Innovation Pédagogique de la FIPF, l Association Sénégalaise des Professeurs de Français a organisé le concours

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Juillet 2015. J.A. Mayennais es N 18. Rencontre départementale à Evron

Juillet 2015. J.A. Mayennais es N 18. Rencontre départementale à Evron Newsletter Juillet 2015 J.A. Mayennais es N 18 Rencontre départementale à Evron Le récap' JA Petit Bilan de cette année 2014/2015 : African Queen Association des jeunes Charlemagniens Association des Jeunes

Plus en détail

UNE COURSE PÉDESTRE POPULAIRE À DELÉMONT

UNE COURSE PÉDESTRE POPULAIRE À DELÉMONT Association Jardin del Eden c/o Florence Lucchina-Comte Rue Armand-Schwarz 6 2800 Delémont UNE COURSE PÉDESTRE POPULAIRE À DELÉMONT Active depuis de nombreuses années dans le Jura, et forte de plusieurs

Plus en détail

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l

Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l Je venais de raccrocher par deux fois mon téléphone et je me tenais au milieu du couloir, face à la porte de la salle de bains, ma pensée errant à l opposé vers celle, coulissante, de la penderie, dans

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE LA SOURCE 1- NOS INTENTIONS EDUCATIVES Nous souhaitons apprendre à l enfant à respecter lui-même, les autres enfants et les adultes, et l amener à trouver sa place

Plus en détail

Le rapport de fin de séjour

Le rapport de fin de séjour Le rapport de fin de séjour A- Vie pratique 1- Logement : pendant notre séjour en Inde nous avons été logés dans différents hôtels. Nous nous sommes beaucoup aidés de guides de voyage (guide du routard

Plus en détail

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1...

SOMMAIRE. PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3. PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5. MS 1 : L odorat en M.S. 1... SOMMAIRE PS 1 : Nos activités en petite section 1... 3 PS 2 : La classe de petite section 2 à la ferme... 5 MS 1 : L odorat en M.S. 1... 7 MS 2 : La semaine des 5 sens en Moyenne Section... 8 MS 3 : La

Plus en détail

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE

PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE PROJET EDUCATIF PROJET PEDAGOGIQUE Accueil de loisirs de Nozay Croc Loisirs de Vay Responsables Nozay : Denis Bretécher (enfancenozay.lamano@orange.fr) N port: 06.79.67.32.92. Vay: Nolwen Hébert-Bertho

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX

LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX LA MAGIE DE NOËL! COMÉDIE MUSICALE EN TROIS TABLEAUX Enseignantes du PAVILLON NOTRE-DAME AVANT-PROPOS L organisation d un spectacle de Noël au sein d une école exige, il va sans dire, beaucoup de temps

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS

LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS LIVRET D ACCUEIL POUR LES ETUDIANTS EN SOINS INFIRMIERS ET AIDE-SOIGNANTS INSTITUT DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS / AIDES-SOIGNANTS DU CENTRE HOSPITALIER DE SAINT-QUENTIN ID456 1/16 Version 26 Août 2015

Plus en détail

LIGUE DE PICARDIE DE HANDBALL. 13 juin 2015

LIGUE DE PICARDIE DE HANDBALL. 13 juin 2015 1 LIGUE DE PICARDIE DE HANDBALL 2 En 2014 La ligue de Picardie de Handball a fêté ses 50 ans. La ligue a souhaité lancer à cette occasion une nouvelle dynamique dans ses relations avec vous, les clubs

Plus en détail

Oral de motivation ESC Brest

Oral de motivation ESC Brest Oral de motivation ESC Brest 30 minutes avant le début de l entretien, j ai été accompagné dans une pièce pour remplir mon portrait chinois dont les questions changent tous les jours. Le jour où je suis

Plus en détail

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A.

Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. A ssociation Sportive de la Police d Angers Vendredi 28 mars 2008 10 heures 30 - Stade du Lac de Maine COURSE FSPF NON INSCRITE AU CALENDRIER F.F.A. au profit de Association de loi 1901 au profit des enfants

Plus en détail

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 :

Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Dossier d inscription Le dossier d inscription est à retourner à l adresse suivante avant le 13 Juin 2015 : Le Masque de Fer de Lyon 41 rue Crillon 69006 LYON Tel : 04 78 93 08 98 Fax : 04 72 44 24 78

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB

DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB DOSSIER DE PARTENARIAT YOOOP TIGERS VOLLEYBALL CLUB SAISON 2011-2012 «Pour que nos victoires deviennent les vôtres» Pourquoi devenir notre partenaire? Les YOOOP TIGERS regroupent : Deux équipes de volleyball,

Plus en détail

REGLEMENT Trail du Muguet 2015

REGLEMENT Trail du Muguet 2015 REGLEMENT Trail du Muguet 2015 Les épreuves sont ouvertes aux athlètes licenciés aux Fédérations Françaises d Athlétisme et de Triathlon et non licenciés de toutes nationalités. Une autorisation parentale

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11. La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.2013 1. Partie Où? Qui? Comment? Pourquoi? 1.1. Où? 1.2. Qui? Caméras

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Journal de fabrication de la plus haute tour

Journal de fabrication de la plus haute tour Journal de fabrication de la plus haute tour Classe de CE2-CM1 et classe annexée de l INJS Ecole du Château Cognin Nos essais à la carte Tour des ponts On n arrive pas à la faire tenir, car ça penche d

Plus en détail

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN

RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN RENCONTRE AVEC UN RUGBYMAN Objectifs : S appuyer sur la transparence de la langue pour comprendre les mots incompris ; Identifier et comprendre l accent du Sud-Ouest ; Découvrir les règles du rugby Thème

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

Finale de la Coupe de France de Paracyclisme. 28 et 29 Septembre 2014 Mazères (33)

Finale de la Coupe de France de Paracyclisme. 28 et 29 Septembre 2014 Mazères (33) Finale de la Coupe de France de Paracyclisme 28 et 29 Septembre 2014 Mazères (33) 1 Sommaire! A. Présentation de la La Finale de la Coupe de France Cofidis de Paracyclisme! 1. Situation géographique p3

Plus en détail

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1

DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 DES CREPES POUR CONTEXTE, DANS UNE CLASSE DE CE1 Marie-Ange Côte, Ecole Albert Bezançon, Boulogne 92 Mireille Guillou, CPC Boulogne 92 Dominique Valentin A l occasion du Mardi-Gras, nous avons décidé de

Plus en détail

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières

un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières un entretien avec Sofian Aït Mamer et Leïla Lazaar, animateurs sportifs à Paris et Asnières SUR LE TERRAIN Leïla Lazaar est maîtresse auxiliaire, elle attend d être titularisée dans un lycée professionnel

Plus en détail

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer

La Fondation contre le Cancer. et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE. 24 heures de mobilisation contre le cancer La Fondation contre le Cancer et le comité local du Relais pour la Vie organisent RELAIS POUR LA VIE 24 heures de mobilisation contre le cancer CÉLÉBRER RENDRE HOMMAGE LUTTER STK008_Levensloop_Broch_FR_10.indd

Plus en détail

À SAINT-GERMAIN DES PRÉS

À SAINT-GERMAIN DES PRÉS À SAINT-GERMAIN DES PRÉS Samedi 23 juin 2012 Compétition de 9h00 à 13h00 I swiiinging in Paris, Just swiiiinging in Paris. ACERA PARCOURS RUE DE RENNES Départ : Trou N 1 Place Saint Germain des Prés Arrivée

Plus en détail

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers

Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana. Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Elève en terminale scientifique, 2012-2013, lycée Yousssouna Bamana Impressions à la mi-septembre, Faculté de médecine, Angers Bachir-Ahmed AHMED Bonjour, je vais vous relater ce que moi j appel : «le

Plus en détail

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013

cheer up! EMLYON Demande de Partenariat Course Contre le Cancer 2013 Sommaire Présentation de cheer up! EMLYON 2 La Course Contre le Cancer 2013 3 La Course Contre le Cancer 2012 4 Pourquoi vous associer à notre événement? 5 1 cheer up! EMLYON cheer up! EMLYON est une association

Plus en détail

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011)

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011) Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE (CCE du 1 er Septembre 2011) Sommaire Motivation du projet Circuit client d une commande drive Organisation du Drive Super Calendrier prévisionnel P.2-25/08/2011 2 Motivation

Plus en détail

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV

CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV CORRIGÉ GUIDE DE FRANÇAIS IV I.COMPRÉHESION ORALE A) Écoutez ce premier dialogue trois fois et répondez aux questions. Répondez V pour Vrais ou F pour Faux. 1. Ils sont arrivés pour le déjeuner. V F 2.

Plus en détail

Dossier sponsors. www.suicmc2012.ch / Téléphone: 032 365 80 80

Dossier sponsors. www.suicmc2012.ch / Téléphone: 032 365 80 80 Dossier sponsors www.suicmc2012.ch / Téléphone: 032 365 80 80 Le championnat suisse de coursiers à vélo (Suicmc) est une manifestation solidement établie parmi les coursiers à vélo suisses et leurs amis

Plus en détail

Olivier Vallerand. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Olivier Vallerand. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Olivier Vallerand Montréal Olivier

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

Livret de présentation. Par l association LRC, Les Raideurs du Cœur. lesraideursducoeur.over-blog.com lesraideursducoeur@gmail.com

Livret de présentation. Par l association LRC, Les Raideurs du Cœur. lesraideursducoeur.over-blog.com lesraideursducoeur@gmail.com Livret de présentation Historique de l association LRC, Les Raideurs du Cœur Association loi 1901 Anciens camarades du 4L Trophy 2013 en soif de nouvelles aventures, nous avons crée l association LRC (

Plus en détail

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port

Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le service économique La lettre au format PDF Les archives de la lettre + Présentation des dispositifs relatifs à l emploi et au crédit d impôt compétitivité emploi : jeudi 11 juillet au Port Le beau temps

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON

DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON DEMANDE D AUTORISATION POUR UN DUATHLON / TRIATHLON Conformément aux dispositions de l article 143 de l arrêté grand-ducal modifié du 23 novembre 1955 portant règlement de la circulation sur toutes les

Plus en détail

Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016. 3. La procédure de saisie des résultats et de consultation sur INTERNET.

Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016. 3. La procédure de saisie des résultats et de consultation sur INTERNET. Lyon le, 2 octobre 2015 La commission des équipes Seniors + Objet : Championnat départemental par équipes Seniors Plus 2016 Madame, Monsieur le Responsable Sportif, 1. Organisation : Le Calendrier des

Plus en détail

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat

EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Livret Candidat EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Livret Candidat EXAMEN PONCTUEL TERMINAL DES BACCALAUREATS GENERAUX ET TECHNOLOGIQUES. BINÔME N 2 : DEMI-FOND et BADMINTON EN SIMPLE Année scolaire 2014-2015 RECTORAT (service

Plus en détail

Fraich'Market : le terroir provençal à quelques clics de votre assiette

Fraich'Market : le terroir provençal à quelques clics de votre assiette Fraich'Market : le terroir provençal à quelques clics de votre assiette Ce n est pas parce qu on est très très occupé que l on a pas le droit de manger régional, frais, bon, et bio le tout en circuit court!

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF

POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 2015 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF POLITIQUE FAMILIALE SONDAGE EFFECTUÉ À L HIVER 215 JEUNES DU PRIMAIRE ÉCOLE DU PERCE-NEIGE PAR L ÉQUIPE D ACCÈS TRAVAIL PORTNEUF JUIN 215 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DES ÉCOLES PRIMAIRES DE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

TRAIL BLANC DU SEMNOZ REGLEMENT 2016. L Inscription au Trail Blanc du Semnoz vaut connaissance et acceptation par le concurrent du règlement.

TRAIL BLANC DU SEMNOZ REGLEMENT 2016. L Inscription au Trail Blanc du Semnoz vaut connaissance et acceptation par le concurrent du règlement. TRAIL BLANC DU SEMNOZ REGLEMENT 2016 L Inscription au Trail Blanc du Semnoz vaut connaissance et acceptation par le concurrent du règlement. Nous avons le privilège de pouvoir courir sur les pistes de

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

1 OMS du 16 ème Mairie du XVIème 71 avenue Henri Martin 75116 Paris. OMS du 16 ème Agréé Jeunesse et Sport

1 OMS du 16 ème Mairie du XVIème 71 avenue Henri Martin 75116 Paris. OMS du 16 ème Agréé Jeunesse et Sport 1 OMS du 16 ème Mairie du XVIème 71 avenue Henri Martin 75116 Paris OMS du 16 ème Agréé Jeunesse et Sport Lors des jeux Olympiques de LONDRES 2012, permettre au plus grand nombre de jeunes sportifs parisiens,

Plus en détail

International du Maroc

International du Maroc Sous la Présidence d Honneur d de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem 8ème Rallye Féminin F International du Maroc -LES COLOMBES- Du 6 au 8 mai 2011 Union Automobile Club Du Maroc Un Rallye fait,

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE

DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE DOMAINE : DECOUVRIR LE MONDE Compétence de fin de maternelle : le temps Utiliser des repères dans la journée, la semaine, le mois, l année Situer des événements les uns par rapport aux autres Comprendre

Plus en détail

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS

RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS RAPPORT DE FIN DE SEJOUR ERASMUS a/ Vie pratique Au cours de mon année Erasmus à Almeria, j ai habité dans deux logements. Tout d abord au début de l année, j ai cherché mon premier logement grâce au service

Plus en détail

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL PRÉAVIS N 78 AU CONSEIL COMMUNAL Installation et exploitation d une patinoire de loisirs pour 4 saisons (2008-2012), pour la période de début décembre à fin février Demande de crédit de CHF 497'000.--

Plus en détail

Règlement du Trail de la Montagne de Reims

Règlement du Trail de la Montagne de Reims Règlement du Trail de la Montagne de Reims 13 mars 2016 1 Organisation Le Trail dela Montagne de Reims (TMR) est organisé par l Association Trail-Aventures domiciliée Place de la Mairie, 51450 BETHENY

Plus en détail

Rassemblement Fédéral FSGT badminton 23 24 mai 2015 à Antibes

Rassemblement Fédéral FSGT badminton 23 24 mai 2015 à Antibes Rassemblement Fédéral FSGT badminton 23 24 mai 2015 à Antibes 1 Mot du Coprésident du Comité FSGT des Alpes-Maritimes C est avec plaisir que le Comité FSGT des Alpes-Maritimes accueille les 23 et 24 mai

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

du 27 au 31 juillet du 3 au 7 août du 24 au 28 août Stages d été Complexe Sportif et Associatif de Miavoye Accueil Temps Libre

du 27 au 31 juillet du 3 au 7 août du 24 au 28 août Stages d été Complexe Sportif et Associatif de Miavoye Accueil Temps Libre du 27 au 31 juillet du 3 au 7 août du 24 au 28 août Stages d été 2015 Complexe Sportif et Associatif de Miavoye Accueil Temps Libre Inscriptions Par téléphone: 082/68.94.55 (Complexe de Miavoye) 082/64.53.72

Plus en détail

La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis

La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis Fiche activité 8 La vie en mouvement : Homobilis vs Animobilis Conçue par la FRAPNA et adaptée par Christine BOBIN Académie de Dijon Les animaux ont besoin de se déplacer pour se nourrir, se reproduire

Plus en détail

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel

En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel En mai 2010, quelques élèves du club Lecture ont eu la chance de rencontrer l auteur de Littérature Jeunesse Xavier-Laurent PETIT au collège Emmanuel de Martonne à Laval. Plusieurs clubs Lecture de la

Plus en détail

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître

Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître 1 Je m appelle Jérôme, j habite une petite ville de province. Je mentirais si je disais que j ai atteint m a vingt et unième année sans rien connaître au sexe, mais je n avais des aventures qu avec des

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

Bienvenue à la Maison des Arts

Bienvenue à la Maison des Arts Bienvenue à la Maison des Arts Livret jeu pour les enfants Exposition Jacques MONORY Du 25 janvier au 7 mars 2004 Aujourd hui grâce à ton livret jeu, tu vas pouvoir découvrir l univers de JACQUES MONORY

Plus en détail

au s s i on t un e âm e

au s s i on t un e âm e Frère Marie-Angel Les canailles au s s i on t un e âm e Itinéraire spirituel d un enfant SDF éditions des Béatitudes Préface Je m appelle Angel. Mon second prénom chrétien est Gabriel et c est par ce dernier

Plus en détail

Vendredi 8 mai 2015 : Prix des partenaires, 1 ère course critérium 40 kms

Vendredi 8 mai 2015 : Prix des partenaires, 1 ère course critérium 40 kms 3ème RONDE DE MEUSE Par Equipes de 5 coureurs Cadets / Cadettes et Juniors Filles Possibilité engagement individuel pour les féminines et cadets H Clôture des inscriptions le 15 avril, uniquement par courrier

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

Une année de photographie en classe

Une année de photographie en classe Une année de photographie en classe 1. Introduction Nous sommes les élèves d une classe de 5/8 de l école Clair-Vivre à Evere. Nous avons réalisé l'an passé un projet autour de la «photo». Il s'est achevé

Plus en détail

PRÉFET DE L EURE. Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex

PRÉFET DE L EURE. Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex PRÉFET DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE MANIFESTATION SPORTIVE AVEC VEHICULES

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE APSA support : Activités athlétiques autour du «courir vite» Compétence spécifique visée : Réaliser une action que l on peut mesurer Petite section Moyenne section Grande

Plus en détail