TRAVAUX NOTÉS ET MÉMOIRES : LA FORME ET LE FOND

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TRAVAUX NOTÉS ET MÉMOIRES : LA FORME ET LE FOND"

Transcription

1 TRAVAUX NOTÉS ET MÉMOIRES : LA FORME ET LE FOND 1. LA FORME DU TRAVAIL 1.1. La longueur des travaux Mémoires de BA : 15 à 25 pages A4, avec un interligne de 1.5, soit 30'000 à 50'000 signes au total (espaces non compris). Ce comput inclut les notes de bas de page, mais pas la bibliographie et les annexes. Mémoires de MA : 60 à 100 pages A4, avec un interligne de 1.5, soit environ 2'000 signes par page (espaces non compris). Ce comput inclut les notes de bas de page, mais pas la bibliographie et les annexes. Word permet de calculer le nombre de signes d un document : Outils Statistiques 1.2. La mise en page A. Marges et numérotation des pages Les marges par défaut dans Word sont de 2,5 cm de chaque côté. Elles conviennent parfaitement. On peut éventuellement créer une marge un peu plus large à droite (3.5 cm) pour faciliter la correction. Touts les travaux doivent être rendus reliés et imprimés au RECTO uniquement, pour faciliter la correction. Fichier Mise en page Marges La numérotation des pages est absolument indispensable, sauf pour la page de garde. On utilisera exclusivement des chiffres arabes. Il est possible numéroter en continu différents fichiers correspondant aux différentes parties du travail. C est une opération qu on effectue une fois que le manuscrit est achevé et que le nombre de pages définitif est connu. Fichier Mise en page Disposition Première page différente Affichage En-tête et pied de page Insérer le numéro de page Affichage En-tête et pied de page Numéro de page À partir de... 1

2 B. Style et taille des polices Il faut éviter d utiliser une multiplicité de polices pour les différents niveaux hiérarchiques (titres, sous-titres, corps de texte et notes de bas de pages). De même, on évitera les polices design ou avec fioritures, qui fatiguent l œil. Il faut en tous les cas utiliser la même police pour le corps de texte et les notes de bas de pages. Pour les titres et sous-titres, on variera simplement les styles à chaque niveau hiérarchique (PETITES CAPITALES / Gras / Souligné / Italique, etc.). Word contient des titres et sous-titres par défaut, qu il est possible de modifier et d enregistrer dans le modèle. Il est aussi possible d ajouter des lettres et/ou des numéros afin d indiquer plus précisément le niveau hiérarchique des titres et sous-titres. B.1. Titres et sous-titres Voir par exemple les styles utilisés dans le présent document. B.2. Corps de texte Police taille 12 : Police taille 11 : par ex. : Times New Roman, Garamond, Palatino. par ex. : Arial, Century Gothic, Helvetica, Tahoma. B.3. Notes de bas de page Police taille 10 : par ex. : Times New Roman, Garamond, Palatino. Format Police Format Puces et numéros Format Styles et mises en forme C. Format et interligne des paragraphes En français, la règle veut que la première ligne de chaque paragraphe soit légèrement en retrait par rapport aux lignes suivantes (entre 0.5 cm et 1.5 cm). Pour faciliter la relecture et la correction, on utilisera un interligne de 1.5 dans le corps du texte ET dans les notes de bas de pages. De même, on «justifiera» les paragraphes (alignement à gauche ET à droite). On peut également introduire un petit espacement supplémentaire entre chaque paragraphe, notamment dans les notes de bas de pages, afin de bien les distinguer. Word peut enregistrer ces différents paramètres. Format Paragraphe 2

3 1.3. L insertion des notes de bas de pages En française, les appels de notes s insèrent généralement en fin de phrase ou membre de phrase, entre le dernier mot ou le guillemet de fin, s il s agit d une citation, et le signe de ponctuation 1. Dans le monde anglo-saxon, l appel de note s insère après le signe de ponctuation. 2 On évitera d insérer plusieurs notes dans une même phrase comportant une énumération, car le lecteur aura tendance à perdre le fil de la pensée de l auteur. Il existe trois façons d insérer une note de bas de page dans Word : une méthode lente et deux méthodes rapides, dont l une demande une modification de la barre d outils. Insertion Référence Note de bas de page Outils Personnaliser Ajout de l icône dans la barre d outils Alt + Ctrl + B 1.4. Le travail en mode plan et l explorateur de document Le travail en mode plan permet d établir un plan hiérarchisé du travail avant toute rédaction, puis de le modifier sans passer par la fonction «copier-coller». L explorateur de document permet de naviguer rapidement dans un travail très long, notamment pour vérifier ce que l on écrit quelques temps auparavant ou pour retrouver une référence. Affichage Plan Affichage Explorateur de document Icônes dans les barres d outils et au bas de l écran 1 Soit après la virgule, le point-virgule ou le point. On peut aussi introduire un appel de note après un point d exclamation ou un point d interrogation. 2 Comme toujours, chaque revue ou maison d édition a ses préférences en la matière. 3

4 2. LES PARTIES CONSTITUTIVES D UN TRAVAIL SCIENTIFIQUE L ordre des différentes parties est pratiquement le même dans toutes les langues et chez tous les éditeurs, sauf en ce qui concerne la table des matières : elle vient tantôt à la fin (en général dans les ouvrages en français), tantôt au début (notamment dans les pays anglosaxons). 2.1 La page de titre Doivent figurer sur cette page : L Université et la faculté concernées (en haut, dans l en-tête) Le titre et sous titre éventuel (au centre) Le nom de l auteur (sous le titre) L indication du titre brigué (en bas) Le nom du directeur du travail (en bas) L indication de la session durant laquelle le travail sera soutenu (en bas) Université de Genève Faculté des lettres TITRE Sous titre par... [Illustration éventuelle] Mémoire présenté en vue de l obtention d un MA en histoire ancienne, sous la direction du prof. P. Sánchez Février

5 2.2. La liste des abréviations employées Très utile, voire indispensable, dès l instant où l on s appuie sur un recueil de textes ou si l on renvoie constamment à un ou deux ouvrage particuliers. On peut aussi y faire figurer la liste des abréviations officielles pour les périodiques utilisés dans le travail. Ces abréviations, souvent bien connues des spécialistes, permettent d alléger considérablement les notes de bas de page. Recueils CID IV Corpus des inscriptions de Delphes, vol. IV : Actes amphictioniques, édité par F. Lefèvre (Paris 2002). RDGE Sherk (R. K.), Roman Documents from the Greek East (Baltimore 1969). SIG 3 Revues Sulloge inscriptionum graecarum, edidit W. Dittenberger, 4 vol. (Lipsiae , réimpr. Hildesheim 1982). BCH Bulletin de correspondance hellénique (Paris 1877 ). ZPE Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik (Köln 1967 ). Monographies Pouilloux, Choix Pouilloux (J.), Choix d inscriptions grecques (Paris 1960, ). Roux (1976) Roux (G.), Delphes, son oracle et ses dieux (Paris 1976) [La liste des cartes et figures insérées dans le texte] L insertion de figures dans le corps du texte demande des compétences et un long travail de mise en page et d édition : à éviter, afin de se concentrer sur la recherche et la rédaction du texte L introduction L introduction doit être rédigée en tout dernier lieu. On y expose le choix du sujet, son intérêt et son importance, les objectifs et les limites que l on s est fixés, la méthode ou la démarche scientifique que l on compte appliquer. On peut y justifier son travail en indiquant qu il n existe aucune étude récente sur le sujet, mais on n y procède pas à un inventaire des travaux plus anciens ni à un état de la question. De même, on n y discute pas la nature ou la valeur des sources utilisées. 5

6 2.5. Les chapitres et sous-chapitres Il peut être utile, dans un mémoire, mais non dans un travail de BA, de consacrer un premier chapitre à une présentation des sources, en indiquant leur nature et leurs caractéristiques (littéraires ou épigraphiques, primaires ou secondaires, etc.), ainsi que les lacunes et limites éventuelles que présente la documentation. Suivant le sujet, on peut aussi rédiger un état des recherches modernes sur la question. C est évidemment la nature du sujet choisi qui détermine le plan des chapitres suivants : chronologique (par ex. : dégradation des relations diplomatiques entre Rome et Carthage jusqu à la troisième guerre punique), géographique (par ex. : les institutions judiciaires des cités d Asie Mineure, ville par ville), ou encore thématique (par ex. : les classes sociales en Helvétie romaine). Il ne faut jamais hésiter à subdiviser un chapitre ou un texte en plusieurs sous-chapitres ou sections, introduits par des sous-titres La conclusion La conclusion, elle aussi rédigée en dernier, constitue le pendant de l introduction. On tente de répondre aux questions posées dans l introduction, en synthétisant les résultats obtenus dans les différents chapitres. On n y introduit pas d idées nouvelles ni de documents qui n auraient pas été traités dans les chapitres, mais on est en droit d y ouvrir de nouvelles perspectives pour de futures recherches Les appendices Les appendices ont plusieurs fonctions. On peut y réunir le corpus de documents (texte original et traduction, avec numéro d ordre dans le corpus et référence à l édition originale utilisée) qui a servi de point de départ au travail (inscriptions, monnaies ou extraits de sources littéraires). Les appendices peuvent aussi contenir des listes de personnages, des tableaux chronologiques ou synoptiques, des schémas explicatifs, etc. On peut également y discuter un problème trop important pour figurer dans une simple note de bas de page, et qui entraînerait une digression gênante pour la compréhension et la cohérence du chapitre s il était traité dans le corps du texte (par ex. : discussion sur la chronologie d un épisode ou sur l identification d un personnage). 6

7 2.8. Les cartes et planches de fin de volume Indiquer l ouvrage original dont elles sont tirées, avec les références exactes (page, numéro de figure ou de planche). Ne pas oublier de les numéroter elles aussi, afin de permettre les renvois dans le texte ou les notes de votre travail La bibliographie Elle doit contenir, classés par ordre alphabétique, tous les travaux effectivement utilisés ou consultés, à l exception de ceux qui ont déjà été cités dans la liste des abréviations en début de travail. Il est préférable de séparer les trois grandes catégories d ouvrages utilisés : Les sources antiques Littéraires Épigraphiques Papyrologiques Numismatiques Archéologiques Les atlas, dictionnaires et manuels généraux Les livres et articles spécialisés Il existe une fonction Word qui permet de trier par ordre alphabétique une liste de paragraphes présélectionnés. Tableaux Trier [L index] Totalement inutile dans un travail universitaire qui n est pas destiné à la publication. Absolument indispensable dans un livre publié : on y indique, dans des rubriques séparées, les sources antiques commentées, les noms propres de personnes ou de lieux, les termes importants, en français et/ou en langue originale (grec ou latin) La table des matières Indispensable, même pour un travail de 20 pages. Elle doit reprendre exactement le plan du travail, avec ses titres et sous-titres, et renvoyer aux pages correspondantes. Une fois que le travail est entièrement terminé, il est possible de créer automatiquement une table des matières. Le style de la table des matières peut être modifié. Insertion Référence Tables et index Table des matières 7

8 3. L ÉCRITURE ACADÉMIQUE 3.1. Quelques erreurs à éviter Le plagiat, la paraphrase et le résumé d historiens actuels. Les longues citations tirées d historiens actuels (mais cf. point ). La conversion en texte définitif de notes de lecture prises à l ordinateur. La citation d une source antique en seconde main (à partir d un ouvrage moderne). Le renvoi en seconde main à des ouvrages modernes que vous n avez pas consultés L exposition des données dans le corps du texte L erreur type du débutant (à éviter!) Hérodote dit que les Perses voulaient asservir Athènes, mais ils auraient plutôt eu l intention de remettre le tyran Hippias à la tête de la cité pour la contrôler, ce qui semble effectivement le cas, puisqu Hippias était avec l armée perse à la bataille de Marathon Les trois «couches stratigraphiques» Lorsque vous écrivez, il faut faire comprendre immédiatement au lecteur si vous être en train d exposer : Ce que disent les sources antiques. Les interprétations défendues par les différents historiens actuels. Votre propre position / point de vue / interprétation / hypothèse, etc. D après Hérodote, les Perses voulaient asservir les Athéniens, mais cet auteur ajoute un peu plus loin que l ancien tyran d Athènes, Hippias, accompagnait l armée perse à la bataille de Marathon. Aussi, de nombreux historiens modernes ont-ils supposé, à juste titre à mon avis, que l intention des Perses était plutôt de remettre Hippias à la tête de la cité pour la contrôler. A. Quelques «formules magiques» pour les sources antiques «Aux dires d Hérodote,...» / «D après le témoignage de Thucydide,...» «Cicéron dit que...» / «Appien affirme au contraire que...» «Tite-Live prétend que...» / «Si l on en croit Plutarque,...» «Selon les auteurs plus anciens,...» «Dans le décret athénien de 403/2 av. J.-C., on lit que... / on apprend que...» 8

9 «Les documents épigraphiques indiquent que...» «Le témoignage des monnaies de Trajan montre que...» B. Quelques «formules magiques» pour la littérature secondaire «D après G. Roux,...» «Selon Gauthier,...» «Dans son étude sur Delphes, G. Roux dit que... / défend l hypothèse que... / affirme que...» «La majorité des historiens modernes pense que...» «La plupart des historiens modernes estiment que...» «D après quelques uns, en revanche,...» «Cf. par exemple..., et, pour des vues différentes,...». «La bibliographie sur ce point controversé est considérable. Cf. en dernier lieu..., avec bibliographie antérieure» Les signes de ponctuations (point-virgule et deux points) Les points-virgules sont très utiles pour séparer les différents membres de phrases dans une énumération. Quant aux deux points, ils permettent d introduire une énumération ou une explication : Ce passage de Cicéron a donné lieu à trois interprétations divergentes : d après les uns,... ; selon d autres,... ; la majorité des savants estime toutefois que.... Pour ma part, j estime que.... Deux arguments peuvent être invoqués contre cette interprétation : le premier porte sur... ; le second concerne L exposé objectif et l exposé critique : indicatif et conditionnel L exposé objectif rapporte des informations données par une source antique ou une interprétation avancée par un historien moderne, de manière neutre, c est-à-dire sans émettre de jugement personnel sur la valeur de l information ou de l interprétation en question : Cicéron dit que les partisans de Catilina avaient l intention de mettre le feu à la ville de Rome. La plupart des historiens estiment que l intention de Catilina était seulement d obtenir par les armes la charge de consul, qui lui avait échappé à deux reprises lors des élections populaires. 9

10 L exposé critique indique au lecteur que les informations données par la source antique, ou l interprétation avancée par un historien moderne, sont, dans votre opinion, sujettes à caution. Il conviendra naturellement de justifier votre position par de solides arguments : Cicéron prétend que les partisans de Catilina auraient eu l intention de mettre le feu à la ville de Rome. Quelques historiens modernes ont défendu la thèse / avancé l hypothèse que Catilina aurait eu le projet de renverser la République et d instaurer un nouveau régime de type monarchique. Le conditionnel peut également être utile pour formuler une hypothèse personnelle à laquelle on n est pas en mesure d apporter une preuve irréfutable : On peut / pourrait aussi supposer que Catilina aurait sans doute aboli les dettes s il avait obtenu le consulat. Catilina pourrait avoir eu l intention d abolir les dettes Les citations dans le corps du texte Les sources antiques Lorsque vous renvoyez à une source antique pour un épisode que vous avez évoqué, mais sans en discuter le contenu en détail, il n est pas nécessaire de citer le texte complet du passage, ni dans le corps du texte, ni même dans la note de bas de page : une simple référence dans la note suffit : D après Hérodote, les Perses voulaient asservir les Athéniens, mais l historien ajoute un peu plus loin que l ancien tyran d Athènes, Hippias, accompagnait l armée perse à la bataille de Marathon 3. Lorsque que vous désirez analyser en détail un passage d une source antique absolument capital pour votre démonstration, il peut être utile de citer en entier le passage en question. Les ouvrages anciens, rédigés à une époque où tous ceux qui travaillaient sur le monde antique connaissaient les deux langues classiques, se contentent souvent de citer l extrait en langue originale. 3 Hdt. 6.94,

11 L usage actuel consiste à donner la traduction (française) dans le corps du texte, accompagnée d une note de bas de page où figurent la référence exacte ainsi que le texte original, en grec (en caractères droits, étant donné qu il s agit d un autre alphabet), ou en latin (en italiques). On peut éventuellement introduire un retrait à droite et à gauche et diminuer la taille de la police d un ou deux point(s) : Nous savons par le témoignage de Cicéron qu il existait des traités conclus entre Rome et ses alliés dans lesquels figurait une clause interdisant au peuple romain de donner la citoyenneté romaine aux alliés en question à titre de récompense : «Il existe, il est vrai, des traités tels que ceux conclus avec les Cénomans, les Insubres, les Helvètes, les Iapydes et, de même, avec quelques peuples barbares de la Gaule, dans lesquels il est stipulé par une clause d exception qu aucun d eux ne pourra être admis par nous comme citoyen. Par conséquent, s il faut une clause d exception pour disposer d une interdiction, partout où il n y a pas d exception, il y a nécessairement autorisation» (mes italiques) 4. Ce passage prouve que... Les étudiants qui ne connaissent pas les deux langues classiques, ou seulement l une des deux, ne sont pas en mesure de respecter cette règle. Pour ceux-ci, il est admissible de citer la traduction française uniquement, sans donner le texte original dans la note de bas de page Les historiens modernes Comme indiqué plus haut, il convient d éviter les longues citations d auteurs modernes pour étayer votre argumentation : cela donne l impression que vous n avez rien à dire de plus ou de nouveau sur la question et que vous faites du remplissage. Il peut être utile de citer un extrait d un ouvrage moderne lorsque vous êtes en désaccord fondamental avec l interprétation de l historien en question, et que vous souhaitez vous appuyer sur ses propres mots pour construire votre argumentation. Dans ce cas, l usage consiste à citer le passage dans la langue originale, accompagné d une note de bas de page avec la référence exacte : L interprétation du passage proposée par S. Mitchell fait difficulté : 4 Cic. Balb. 32 : Etenim quaedam foedera extant, ut Cenomanorum Insubrium Heluetiorum Iapydum nonnulorum item ex Gallia barbarorum, quorum in foederibus exceptum est, nequis eorum a nobis ciuis recipiatur. Quodsi exceptio facit ne liceat, ubi non sit exceptum, ibi necesse est licere. 11

12 «Roman citizens charged in Lycia, and Lycians charged in Rome in such cases were each to be tried according to their own laws in their native country. No significance should be attached to the omission of specific geographical location in the case of the Lycian citizen since the meaning was already clear». Plus loin il ajoute «the treaty did secure precisely the reciprocal right for the Lycian citizens, that capital charges against them should be heard in Lycian courts» 5. Les expressions que j ai soulignées me paraissent inappropriées, dans la mesure où elles laissent entendre que cette convention judiciaire entre Rome et les Lyciens aurait conféré aux ressortissants des deux parties contractantes des droits réciproques et équivalents. Or, tel n est pas le sens de cette convention... De plus en plus souvent, les historiens anglo-saxons écrivant à l intention des étudiants traduisent en anglais dans le corps du texte les extraits tirés d études en allemand, en français ou en italien, et donnent le texte original dans la note de bas de page Les notes de bas de page Une note de bas de page constitue un paragraphe, même si elle ne comporte qu une simple référence. Elle se termine donc par un point. Les notes de bas de page doivent / peuvent contenir les éléments suivants : Les références aux sources antiques. Les renvois à la littérature secondaire. De brèves discussions ou remarques sur un point détail. L objectif, dans ce dernier cas, est uniquement de ne pas interrompre le fil de l argumentation avec des questions qui sont sans incidence majeure sur le raisonnement (point de chronologie ; identification d un personnage ; indication d une hypothèse moderne marginale, et qui n a eu aucune influence sur la recherche ; etc.). Lorsque qu une note de bas de page occupe plus de place que le corps de texte sur la page en question, il y a manifestement abus! La discussion devrait plutôt faire l objet d un appendice. 5 Mitchell (2005) p. 199 et

13 Les renvois aux sources antiques On indique toujours d abord les références aux sources antiques, puis les renvois à la littérature secondaire. Quel que soit le type de travail (travail écrit noté, mémoire, article, livre), les références aux sources antiques doivent être totalement cohérentes et systématiques, et respecter les normes en vigueur. La référence peut être, ou non, précédée de l abréviation «Cf.». S il l on adopte un système de références abrégées, il faut l utiliser dès la première occurrence dans une note. Cf. le document «Règles de citation des auteurs antiques» disponible sur mon site, dans la section «Introduction à l histoire ancienne». Méthode «à la française» Méthode abrégée Tite-live, XXXIX, Liv Cicéron, Pour Balbus 32. Cic., Balb. 32. Plutarque, Vie de Périclès XII, 1-4. Plut., Per Strabon, Géographie IX, 3, 7. Strab Documents épigraphiques Corp. Inscr. Lat. VI CIL VI SIG Syll Les renvois à la littérature secondaire Si vous rédigez un travail comportant une bibliographie alphabétique en fin de volume (travail noté, mémoire, thèse, livre), vous pouvez employer, dès la première note où les titres apparaissent, un système d abréviations cohérent : Nom + titre du livre abrégé en italiques (monographie). Nom + date de parution (monographie). Nom + titre de la revue abrégé en italique + numéro et date du fascicule (article). Nom + titre de l article abrégé en caractères droits et entre guillemets (article). 13

14 Pour le renvoi aux pages, on emploie les abréviations «p.» ou «pp.». Pour le renvoi à des notes, on emploie les abréviations «n.» ou «nn.». Il faut toujours indiquer la première et la dernière page auxquelles on renvoie : les abréviations «sq.» et «sqq.» sont à éviter. Livres et articles, tels qu ils apparaissent dans la bibliographie Accame (S.), Il dominio romano in Grecia dalla guerra acaica ad Augusto (Roma 1946). Brodersen (K.), «Zur Datierung der ersten Pythien», Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 82 (1990) p Roux (G.), Delphes, son oracle et ses dieux (Paris 1976). Roux (G.), «Religion et politique : Delphes et Délos à l époque archaïque», dans Actes du VIIe Congrès de la Fédération Internationale des Associations d Études Classiques (FIAEC) (Budapest 1984) volume I, p Abrégés dans les notes Accame, Dominio romano, p Accame (1946) p. 45. Brodersen, «Datierung», p. 27. Brodersen, ZPE 82 (1990) p Roux, Delphes, p. 7. Roux (1976) p Roux, «Religion et politique», p. 97, n. 1. Roux, VIIe Congrès FIAEC, vol. I, p. 98, n. 3. Si vous rédigez un article à paraître dans un périodique ou un ouvrage collectif sans bibliographie générale, l usage consiste à indiquer les références complètes des livres et articles cités dans la première note où ils apparaissent, puis d utiliser des abréviations cohérentes et systématiques, suivies d un renvoi à la note où ils ont été cités de manière complète. Les abréviations du type «Idem / Ead.», «Ibid.», ou encore «op. cit.» sont à éviter. Elles sont sources de confusion et obligent souvent à relire tout le travail pour trouver où, exactement, le livre ou l article a été cité pour la première fois. Livres et articles, tels qu ils apparaissent lors de la première occurrence (par ex. dans la note 1) Cf. Accame (S.), Il dominio romano in Grecia dalla guerra acaica ad Augusto (Roma 1946) ; Brodersen (K.), «Zur Datierung der ersten Pythien», Zeitschrift für Papyrologie und Epigraphik 82 (1990) p ; Roux (G.), Delphes, son oracle et ses dieux (Paris 1976) ; Roux (G.), «Religion et politique : Delphes et Délos à l époque archaïque», dans Actes du VIIe Congrès de la Fédération Internationale des Associations d Études Classiques (FIAEC) (Budapest 1984) volume I, p Abrégés dans les notes Accame, Dominio romano (cit. n. 1) p Accame (n. 1) p

15 Brodersen, «Datierung» (cit. n. 1.) p. 27. Brodersen (n. 1.) p. 27. Roux, Delphes (cit. n. 1) p. 7. Roux, 1976 (n. 1.) p. 7. Roux, «Religion et politique» (cit. n. 1.) p. 97. Roux, 1984 (n. 1.) p. 97. Roux, VIIe Congrès (n. 1.) p. 98, n Cas particuliers Dans la mesure du possible, on ne doit jamais citer une source antique, ni un livre ou article moderne de seconde main, c est-à-dire à partir d un livre ou d un article plus récent, sans avoir soi-même vérifié l exactitude de la référence et le contenu du passage en question. Il peut arriver cependant que le livre ou l article cité ne soit pas disponible dans les bibliothèques de Suisse, que le volume ait disparu de la bibliothèque, ou encore (pour les étudiants qui ne connaissent pas les langues classiques) que la source antique ne soit pas traduite. Dans l un ou l autre de ces cas de figure uniquement, on procède de la manière suivante : Sur cette question, cf. aussi le vieux livre de Bourguet (É.), De rebus Delphicis imperatoriae aetatis (Montpellier 1905) [non vidi]. Cf. Scholie à Démosthène, Contre Médée (21) 144a (= 497 édition Dilts), cité par Kinzel, Hermes 102 (1974) p , n. 2. Cf. Schol. Dem., Med. 144a (497 Dilts), cité par Kinzel (cit. n. 13) p , n. 2. NB : au niveau d un mémoire de master, le fait qu un livre ou un article soit rédigé en allemand ou en anglais ne constitue pas une raison valable pour ne pas le consulter! 4. DIVERS 4.1. La relecture Idéalement, il faut terminer la rédaction d un travail au moins une semaine avant la date fixée pour sa déposition auprès des enseignants. Cela permet de relire (toujours sur version papier) et de faire relire à quelqu un qui maîtrise correctement le français Les délais de remise des travaux Sauf accord donné par l enseignant concerné, la date limite pour la remise de la version définitive d un travail noté (BA4 [histoire ancienne] ou BA6 [histoire générale]) est une 15

16 avant le début des examens écrits de chacune des trois sessions annuelles, qui commencent en principe un lundi. Sauf accord donné par l enseignant concerné, la date limite pour la remise de la version définitive d un mémoire de master est un mois avant la date prévue de la soutenance, qui peut avoir lieu avant ou pendant l une des trois sessions d examens, d entente avec les enseignants concernés. NB : l expérience a montré qu il est extrêmement profitable pour ne pas dire indispensable de soumettre aux enseignants une première ébauche de 3 à 5 pages pour le travail noté, de 10 à 15 pages pour le mémoire, longtemps avant ces délais, afin de leur permettre de vérifier que la démarche est correcte, tant du point de vue du fond que de la forme. 16

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf

Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf Comment utiliser la feuille de style «CMLF16.dot» En cas de problème, n hésitez pas à contacter fr2393.cmlf2016@cnrs.fr Edition 2016 du CMLF : Les formats de dépôt acceptés sont désormais:.pdf TÉLÉCHARGER

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2

Fiche n 4. Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 Fiche n 4 Fichiers utilisés : Lexique_1, Lexique_2 A l aide de l explorateur Windows, sélectionnez en une seule manœuvre les fichiers Lexique_1 et Lexique_2 (cliquez sur les deux fichiers en maintenant

Plus en détail

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot»

Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» Comment utiliser la feuille de style «CMLF2010.dot» TELECHARGER LA FEUILLE DE STYLE...1 OUVRIR UN NOUVEAU DOCUMENT WORD...2 ATTACHER LA FEUILLE DE STYLE AU DOCUMENT...2 AFFICHER LES STYLES DISPONIBLES...2

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom STAGE DOCTORAL INFORMATIQUE POUR LA RECHERCHE Objectif général : BUREAUTIQUE TRAITEMENT DE TEXTE Il s agit de mettre en forme un document libre de droit (le discours de la méthode), de procéder à un certain

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre

ECRIRE. Linguistyle. typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices. typographie. R e a l v i r t u e. 1 Anatomie du mot. Comprendre Comprendre 1 Anatomie du mot typographie 2 Lisibilité 3 Ecrire 4 Exercices GOTHIC R e a l v i r t u e Linguistyle Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre Comprendre ECRIRE Comprendre typographie T

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Styler un document sous OpenOffice 4.0

Styler un document sous OpenOffice 4.0 Mars 2014 Styler un document sous OpenOffice 4.0 Un style est un ensemble de caractéristiques de mise en forme (police, taille, espacement, etc.) qui sert à structurer un document en l organisant de manière

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Styler un document sous Word 2010*

Styler un document sous Word 2010* Février 2014 Styler un document sous Word 2010* Un style est un ensemble de caractéristiques de mise en forme (police, taille, espacement, etc.) qui sert à structurer un document en l organisant de manière

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011

SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ. Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690. Dernière édition : octobre 2011 SAISIE DES NOTES DE BAS DE PAGE et BIBLIOGRAPHIE MEMO RÉSUMÉ Norme AFNOR Z 44-005 NF ISO 690 Dernière édition : octobre 2011 Texte mis à jour le 29 janvier 2014 MM. DAUTHIER dauthier@univ-tln.fr 1 Notes

Plus en détail

RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES

RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES 1 RÈGLES DE BASE DANS LA PRÉSENTATION DES DOCUMENTS SCIENTIFIQUES ET EN PARTICULIER DES MÉMOIRES UNIVERSITAIRES 1/ Utiliser une police courante (Times, Times New Roman ou encore Garamond), de taille 12

Plus en détail

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series

Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Soumission des articles pour l ICOFOM Study Series Procédure Les articles seront soumis à un comité de lecture pour une évaluation en double aveugle. A la suite des recommandations, si l article est accepté,

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales

Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales Normes de publication Instructions aux auteurs : Informations générales 1. Les articles devront être inédits et rédigés en français, en portugais ou en anglais. 2. Le titre, le résumé et les mots-clés

Plus en détail

Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines

Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines Consignes rédactionnelles en Faculté des Lettres et Sciences Humaines TABLE DES MATIE RES PRÉSENTATION GÉNÉRALE... 1 ELÉMENTS TYPOGRAPHIQUES... 2 CITATIONS... 3 DEUX MODES DE RENVOI BIBLIOGRAPHIQUE...

Plus en détail

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12

Utiliser Word. Thibault J-Jacques Animateur multimédia au CRDP de l académie de Versailles. Page 1 sur 12 Utiliser Word Les fonctions de base de Word.... 2 Enregistrer le document en cours... 3 Un menu à connaître... 3 Ouvrir/fermer/réduire un document existant... 4 Réparer des erreurs de frappe... 4 Déplacer

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed.

Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed. 1 Ce guide, offert par Atramenta. net est proposé sous licence Creative Commons BY-SA http ://creativecommons. org/licenses/by-sa/3.0/deed. fr Vous êtes libre de le partager, le modifier, l améliorer,

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES...

OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT... 6 LES TITRES ET LES SOUS-TITRES... Diffusion de l information dans Internet Guide de création de documents Word accessibles 5 novembre 2009 OBJECTIFS DE CE GUIDE... 5 QU EST-CE QU UN DOCUMENT ACCESSIBLE... 5 LA STRUCTURE D UN DOCUMENT...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3

CHARTE ANTI-PLAGIAT. Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 CHARTE ANTI-PLAGIAT Sciences Po 1. DEFINITIONS D ORDRE GENERAL... 2 2. RESPONSABILITES... 2 3. URKUND... 2 4. SANCTIONS... 3 5. ANNEXE : PRINCIPES TECHNIQUES DE REDACTION ET DE RECOURS AUX SOURCES... 3

Plus en détail

GUIDE Word (version débutante) Version 2013

GUIDE Word (version débutante) Version 2013 Table des matières GUIDE Word (version débutante) Version 2013 1. Créer un nouveau document Word... 2 2. Modifier un document Word... 2 3 La fenêtre Word.... 2 4. Les rubans... 3 5. Enregistrer du texte...

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance سيدي ثابت Sidi Thabet Université de La Manouba Institut Supérieur de biotechnologie de Sidi Thabet Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance 1- Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants

Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants École Santé Social Sud-Est 20, rue de la Claire CP 320 69337 Lyon Cedex 09 Guide d utilisation du modèle ESSSE Travaux d étudiants OpenOffice Writer 4.0.1 Proposé par le Centre de Ressources Documentaires

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

Les aides de TheBookEdition.com. La mise en page. (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes)

Les aides de TheBookEdition.com. La mise en page. (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes) Les aides de TheBookEdition.com La mise en page (Temps de réalisation : 10 à 15 minutes) Comment réussir une belle mise en page? Il existe un grand nombre de mises en pages. Vous trouverez dans ce document

Plus en détail

1. Informations préliminaires

1. Informations préliminaires 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments :

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments : LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants sources : Les deux sources d information pour l élaboration d une liste de références bibliographiques sont : - le document lui-même (les informations

Plus en détail

Publier un Carnet Blanc

Publier un Carnet Blanc Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier un Carnet Blanc Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008 Publication,

Plus en détail

48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION

48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION UNIVERSITE PARIS VII UFR EILA ANNEE 2009-2010 48RDAE12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION Enseignants : Mmes Bordet et Dupuy ; M. Delestre 1 Planning semestriel 2008-2009 1. semaine 1 Présentation

Plus en détail

Guide de rédaction du. Rapport de stage

Guide de rédaction du. Rapport de stage Guide de rédaction du Rapport de stage Public Cible Etudiant de 3ème année licence (sauf informatique) Etablissement Institut des Hautes Etudes à Tunis (IHET) Objectifs Aider l apprenant à choisir son

Plus en détail

Guide d usage pour Word 2007

Guide d usage pour Word 2007 Formation TIC Septembre 2012 florian.jacques@etsup.com Guide d usage pour Word 2007 ETSUP 8 villa du Parc Montsouris 75014 PARIS SOMMAIRE Interface... 2 Organiser son espace de travail... 3 La barre d

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU BACKOFFICE

GUIDE D UTILISATION DU BACKOFFICE GUIDE D UTILISATION DU BACKOFFICE 1. Modifier les pages du site : - Aller dans l onglet «PAGE HTML», puis «Liste des pages HTML» - Pour visualiser votre page, cliquer sur le nom écrit en vert, dans la

Plus en détail

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1

Open Office - Niveau 1. Writer 3.1 Open Office - Niveau 1 Writer 3.1 OpenOffice.org Writer vous permet de concevoir et de réaliser des documents texte pouvant contenir des images, des tableaux ou des diagrammes. Vous pouvez ensuite enregistrer

Plus en détail

1. Vérification de conformité aux normes Champion

1. Vérification de conformité aux normes Champion 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION

LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION UNIVERSITE PARIS VII UFR EILA ANNEE 2010-2011 LFRA12 RECHERCHE DOCUMENTAIRE APPLIQUEE A LA TRADUCTION Enseignants : Mmes Bordet et Dupuy ; M. Delestre 1 Planning semestriel 2010-2011 1. semaine 1 (24 au

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES Note du Bureau international Le Comité des normes de l OMPI (CWS) a adopté les nouveaux textes

Plus en détail

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word)

Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) . Philippe Ratat Mon aide mémoire traitement de texte (Microsoft Word) Département Ressources, Technologies et Communication Décembre 2006. Sommaire PRÉSENTATION DU DOCUMENT 1 Objectif principal 1 Deux

Plus en détail

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE»

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE» MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE L ADULTE» Consignes pour la rédaction du mémoire UFR de Lettres et Sciences Humaines Mention de Master de Psychologie Spécialité

Plus en détail

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero

Introduction au logiciel de gestion bibliographique Zotero au logiciel de gestion bibliographique Zotero Pour Microsoft Word et Writer La gestion manuelle des références bibliographiques (inventaire des sources consultées, rédaction d une bibliographie et création

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

Médiathèque santé Sion. Guide pour les citations adapté des normes de l American Psychological Association (APA) 6 e édition

Médiathèque santé Sion. Guide pour les citations adapté des normes de l American Psychological Association (APA) 6 e édition Médiathèque santé Sion Guide pour les citations adapté des normes de l American Psychological Association (APA) 6 e édition Septembre 2011 / mise à jour août 2014 Mireille Salvi HES-SO Valais-Wallis Chemin

Plus en détail

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles

MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE. Des précautions essentielles MAITRISER VOTRE ENVIRONNEMENT NUMÉRIQUE Des précautions essentielles Internet, c est un outil indispensable mais Les réseaux sociaux ne sont pas des espaces privés Vos propos peuvent avoir des répercussions

Plus en détail

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires

Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Recommandations pour la réalisation pratique et la diffusion des mémoires Sommaire 1 Décrire le contenu du mémoire : le résumé et les mots-clés...2 1.1.1 Le résumé...2 1.1.2 Les mots-clés...2 2 Bibliographie...4

Plus en détail

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE Source : http://coursz.com/definition-d-un-ordinateur Bibliothèque de Sciences Po Grenoble Février 2015 Sommaire Sommaire... 1 LA RÉDACTION... 3 LA TYPOGRAPHIE...

Plus en détail

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition)

Rédigez efficacement vos rapports et thèses avec Word (2ième édition) Introduction A. Introduction 11 B. Structure de l ouvrage 12 C. Le vocabulaire indispensable 13 1. La fenêtre de travail 13 2. Les boîtes de dialogue 15 3. Le mode connecté et le cloud computing 17 4.

Plus en détail

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques

Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Conseils pour rédiger vos posters scientifiques Cellule de Pédagogie Universitaire Document élaboré à la demande du comité d organisation de la Matinée des Chercheurs 2007 1 Un poster pour communiquer

Plus en détail

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T.

MÉDECINE ET SOCIÉTÉ. Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015. Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. MÉDECINE ET SOCIÉTÉ Préparation des mémoires Semestre n 2 2014-2015 Chapron A., Caubet A., Darnault P., Chalès G., Gouyet T. Semestre 1: /10 QROC +/- QCM Semestre 2: /10 Mémoire tutoré soutenance du trinôme

Plus en détail

Les références bibliographiques

Les références bibliographiques 1 Les références bibliographiques Remarques préliminaires La manière de citer une référence dépend de plusieurs facteurs 1. la nature de l'ouvrage: édition d'un auteur ancien, commentaire, monographie

Plus en détail

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE

info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs Julie CRUNELLE 1 b info@editions-scripta.com 09 51 71 00 49 MEMENTO pour auteurs 2012 Julie CRUNELLE 2 3 Ce mémento est destiné aux «nègres» et écrivains privés qui souhaitent répondre aux questions de leurs clients

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Initiation à la recherche documentaire

Initiation à la recherche documentaire Initiation à la recherche documentaire 1 Objectifs Cette séance est destinée à reprendre les principes de la démarche documentaire pour construire un parcours pertinent en terme de méthodologie et de résultats

Plus en détail

Utilisation de l éditeur.

Utilisation de l éditeur. Utilisation de l éditeur. Préambule...2 Configuration du navigateur...3 Débloquez les pop-up...5 Mise en évidence du texte...6 Mise en évidence du texte...6 Mise en page du texte...7 Utilisation de tableaux....7

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

Programme d Accès Communautaire / Atelier 4 Initiation à Microsoft Excel PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4

Programme d Accès Communautaire / Atelier 4 Initiation à Microsoft Excel PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4 TABLE DES MATIÈRES PLAN DE COURS 3 MICROSOFT EXCEL 4 LANCER EXCEL 4 LE COMPAGNON OFFICE 4 Masquage ou affichage du Compagnon Office 4 Sélection d un autre Compagnon 4 APPRIVOISER EXCEL 5 Exercice no 1

Plus en détail

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir

TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir TIC INFORMATIQUE Ce que je dois retenir 6 ème Synthèse N 1 Rappel : - L informatique est un outil utilisé dans toutes les matières, et est présente, de plus en plus, dans les foyers. - Les compétences

Plus en détail

Comment mettre en page votre livre

Comment mettre en page votre livre GUIDE - ImprimermonLivre.com Comment mettre en page votre livre www.imprimermonlivre.com 1 V. 20131125 Conseils pour la mise en page de votre ouvrage L objectif de ce guide est de vous aider à réaliser

Plus en détail

Gestion de références bibliographiques

Gestion de références bibliographiques Mars 2011 Gestion de références bibliographiques Outil pour gérer ses bibliographies personnelles sur le web. Il est intégré à Web of Science (WOS). La version web est une version allégée de EndNote (ne

Plus en détail

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1

Plan. Traitement de texte et PAO 4/10/06. Initiation à Word 2002 1 Plan Initiation A Microsoft Word 2002 Quelques grandes fonctionnalités Comment se présente Microsoft Word La mise en page La typographie Lettrines, puces et illustrations Créer des tableaux Ecrivez sans

Plus en détail

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Guide de rédaction Mémoire de master MEEF Année universitaire 2014-2015 Sommaire 1 Informations générales à suivre impérativement... 2 1.1 Volume, pagination... 2 1.2 Orthographe

Plus en détail

Word 2010 Expert Préparation à l'examen Microsoft Office Specialist (77-887)

Word 2010 Expert Préparation à l'examen Microsoft Office Specialist (77-887) Introduction Qu est-ce que la certification Microsoft Office Specialist? 11 Quels sont les intérêts de la certification? 11 Comment se passe un examen? 12 Comment réussir à l examen? 12 Et après? 12 Et

Plus en détail

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document

Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Initiation WORD. Module 3 : La mise en forme d un document Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 21

Plus en détail

LES ASTUCES POUR OFFICE 2010

LES ASTUCES POUR OFFICE 2010 CHAPITRE 1 LES ASTUCES POUR OFFICE 2010 Des astuces communes aux logiciels... 11 9 Microsoft Office 2010, d abord désigné sous le nom d Office 14, est la dernière version de la suite bureautique de Microsoft.

Plus en détail

Mémento sommaire. pour l utilisation de. Microsoft WORD

Mémento sommaire. pour l utilisation de. Microsoft WORD Département de sociologie Université de Caen Mémento sommaire pour l utilisation de Microsoft WORD Alain LÉGER Sommaire PRESENTATION GENERALE...2 AVERTISSEMENT...2 OUVERTURE ET ENREGISTREMENT...2 ORGANISATION

Plus en détail

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL

MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Master Transport, Logistique, Territoires & Environnement Directeur : Professeur Raymond Woessner MÉMOIRE SCIENTIFIQUE DE MASTER PROFESSIONNEL Le mémoire est différent d un rapport d entreprise car il

Plus en détail

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE Afin de valider leur formation, les élèves doivent rendre à la fin de leur cursus, un mémoire de recherche

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE

RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE RÉDIGER ET METTRE EN FORME SON MÉMOIRE Source : http://coursz.com/definition-d-un-ordinateur Bibliothèque de Sciences Po Grenoble Février 2013 Sommaire La rédaction... 3 La typographie... 4 Quelques règles

Plus en détail

Le Thesaurus Linguae Graecae est un centre de recherche de l Université de la Californie, Irvine. Le projet a débuté en 1972.

Le Thesaurus Linguae Graecae est un centre de recherche de l Université de la Californie, Irvine. Le projet a débuté en 1972. Description Le Thesaurus Linguae Graecae est une base de données textuelles qui présente, dans la langue originale, les œuvres des auteurs grecs anciens dans l ensemble des disciplines. Elle est disponible

Plus en détail

Prise en main rapide

Prise en main rapide Prise en main rapide 4 Dans cette leçon, vous découvrirez les fonctionnalités de création de page web de Dreamweaver et apprendrez à les utiliser dans l espace de travail. Vous apprendrez à : définir un

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

Zotero est une extension du navigateur Firefox. Il est possible de télécharger Firefox gratuitement sur le site: https://www.mozilla.org/fr/.

Zotero est une extension du navigateur Firefox. Il est possible de télécharger Firefox gratuitement sur le site: https://www.mozilla.org/fr/. Aide-mémoire Zotero est un logiciel de gestion bibliographique gratuit jusqu à 300 Mo et open source. Cet outil permet de collecter des références bibliographiques, de créer des bibliographies et d insérer

Plus en détail

COMMENT TROUVER UNE LOI OU UN

COMMENT TROUVER UNE LOI OU UN GUIDE D INITIATION À LA RECHERCHE JURIDIQUE COMMENT TROUVER UNE LOI OU UN RÈGLEMENT FÉDÉRAL préparé par Dave Landry sous la direction de Michèle LeBlanc BIBLIOTHÈQUE DE DROIT MICHEL-BASTARACHE Septembre

Plus en détail

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA

MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA MAÎTRISE DE L ENVIRONNEMENT WINDOWS VISTA OBJECTIFS : manipuler les fenêtres et l environnement Windows, gérer ses fichiers et dossiers, lancer les applications bureautiques présentes sur son poste. PUBLIC

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

LES CARACTERES. Les Polices

LES CARACTERES. Les Polices LES CARACTERES Les Polices A l origine la qualité de la frappe dépendait de la technologie de la police et de l imprimante. Nous avions : 1. Polices en mode point (chaque caractère était représenté par

Plus en détail