Tendances. Expertise. Portrait. Analyse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tendances. Expertise. Portrait. Analyse"

Transcription

1 N 22 - octobre 2012 / la lettre d information d Omnes capital OMNES CAPITAL, nouveau nom de Crédit Agricole Private Equity Tendances Les institutionnels et le private equity : entretien avec Isabelle Combarel et Jérôme Delmas, OFI Asset Management p.04 Expertise Le LBO, un accélérateur de développement : l éclairage d Olivier Lenormand, P-DG du groupe SVP p.06 Actualités Capital Risque Ividence, Pixium, Enterome, Tennis-Point, EOS Imaging, MonShowroom, Envivio p.08 énergies Renouvelables Methaneo, Exosun p.10 LBO & Développement mid cap Armatis, MGI, Vivalto Santé, SVP p.12 LBO & Développement small cap Unafinance, AEMI p.14 Co-Investissement Diam, Ameos p.14 Analyse Une Bourse dédiée aux PME-ETI en projet : le point avec Thierry Giami, Président de l Observatoire du financement des entreprises par le marché p.15 Portrait Jérôme Lecat, CEO de Scality : un Français qui a conquis la Silicon Valley p.16

2 Chronique DE FABIEN PRÉVOST Le 22 octobre 2012 «New kid in town?» Nos clients, les entrepreneurs, les projets. C est ce triptyque qui constitue depuis toujours le fil rouge de notre action. N en déplaise aux détracteurs du capital investissement, le private equity est moteur d ambition et de développement pour un grand nombre de PME. Créer de la valeur et favoriser la croissance : telle est notre devise et notre seule religion, loin de toute logique spéculative et court-termiste. Le changement d actionnariat d Omnes Capital en mars dernier ne modifie en rien ni notre ligne de conduite ni notre métier. Notre vocation première demeure la même : investir en fonds propres dans des TPE et PME, avec une approche engagée auprès des dirigeants, sur les segments du Capital Développement et Transmission, du Capital Risque et des Énergies Renouvelables. Rien ne change donc, si ce n est notre émancipation vis-à-vis d un grand groupe. Cette première étape vers l autonomie renforce notre convergence d intérêts et notre proximité avec nos clients. L implication du management dans l actionnariat de la société témoigne, en effet, de notre engagement à leurs côtés et de notre confiance dans notre capacité à prendre notre destin en main. C est avec sérénité que nous abordons cette nouvelle phase de notre histoire. La conviction qui a prévalu lors de la création de Crédit Agricole Private Equity n a pas, elle non plus, bougé d un iota : l activité du capital investissement est complémentaire de l offre bancaire traditionnelle pour financer le développement des PME tout en offrant un rendement très attractif à nos clients. Aussi, tout le travail d étroite collaboration mené avec LES CHIFFRES 160 1,9 sous gestion accompagnées MILLIARD d encours ENTREPRISES ZOOM DES ATOUTS QUI FONT LA DIFFÉRENCE L expérience. Présent sur le marché depuis plus de douze ans, Omnes Capital a traversé avec sérénité plusieurs cycles sans varier dans sa stratégie et a acquis une expérience reconnue. L innovation. Omnes Capital démontre une capacité d innovation en se posi tionnant sur des marchés prometteurs et en proposant les meilleurs investissements à ses clients. P.02

3 «L activité du capital investissement est complémentaire de l offre bancaire traditionnelle et un outil parmi d autres pour financer le développement des PME.» les autres acteurs du financement des entreprises sous l ère de Crédit Agricole Private Equity va perdurer, et c est avec ces mêmes partenaires que nous continuerons à approcher notre marché. Dans cette optique, notre relation privilégiée avec le groupe Crédit Agricole et ses réseaux, dont ses 39 Caisses régionales et LCL, nous confère une profondeur d intervention considérable. Dans le contexte tourmenté d aujourd hui, où l accès au crédit est plus difficile et où la fébrilité des consommateurs face à la crise ralentit l activité, les entreprises à fort potentiel de croissance qui ne parviennent pas à trouver les ressources pour se développer peuvent compter sur notre soutien. Même dans les périodes troublées, il existe des opportunités à saisir pour qui sait détecter les projets solides et ambitieux. Pour preuve, malgré la morosité du marché français durant le premier semestre 2012, dans la continuité du quatrième trimestre 2011, notre volume d opérations est satisfaisant. Nous privilégions notamment des secteurs porteurs, tels que les nouvelles technologies de l information et de la communication, les services, la santé ou les sciences de la vie, moins exposés aux aléas conjoncturels. Nos résultats confortent nos choix stratégiques : sur le segment du Capital Risque, consolider notre position de leader dans le financement de l innovation avec une forte présence dans le high-tech et les sciences de la vie ; sur celui des Énergies Renouvelables, clore la levée de Capenergie 2 et lancer Omnisolar, un fonds dédié aux investissements dans des centrales solaires ; enfin, sur le LBO mid cap, continuer à investir notre troisième millésime et lever le quatrième à partir de Les temps changent, mais notre ambition de rester un acteur incontournable du private equity en France et en Europe demeure intacte. Omnes Capital : ni «new kid in town» et encore moins «desperado». Plutôt décidé à «take it to the limit» comme décrètent nos aigles, toujours bon pied bon œil*. Bonne lecture de notre Lettre n 22 avec de vraies infos, de vraies entreprises, de vrais succès, de vrais hommes et femmes, de vraies passions. Merci de votre fidélité. * En concert à Las Vegas le 17 novembre. Plus d informations sur La diversification. Positionné sur différents segments du private equity, Omnes Capital est l un des rares acteurs du marché à être multispécialiste. Une spécificité source de partage d expériences entre les équipes et qui permet à Omnes Capital de renforcer son excellence dans chacun de ses métiers. L implication. Actionnaire proactif, Omnes Capital adopte une démarche plus entrepreneuriale que financière et accompagne dans la durée les équipes dirigeantes. Son leitmotiv : la création de valeur et de croissance. OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.03

4 Tendances Entretien avec OFI Asset Management Les institutionnels et le private equity À l échelle mondiale, la majorité des investisseurs prévoient de maintenir ou d augmenter leur allocation dans cette classe d actifs dans les douze prochains mois selon Preqin. Le marché français en ,5 milliards d euros levés par les acteurs du capital investissement 9 milliards d euros investis en LBO et capital développement entreprises accompagnées Plus performant dans la durée, moins volatil que le marché coté, le capital investissement a toujours la faveur des investisseurs à travers le monde. Pour preuve, selon l étude Preqin réalisée en juillet 2012, 56 % des investisseurs prévoient d investir dans cette classe d actifs avant la fin de l année ou début Les investisseurs européens, qui ne consacrent en moyenne que 7 % de leurs actifs au private equity, restent frileux en raison des règles prudentielles (Solvency 2, Bâle 3) qui freinent leurs investissements : 25 % d entre eux ont diminué leurs investissements par rapport à leur allocation cible. Une tendance déjà visible en France depuis plusieurs années. Au premier semestre 2012 *, la contribution des banques et des compagnies d assurances à la collecte totale des levées de fonds a été divisée par deux par rapport à Résultat : le montant des levées de capitaux dans l Hexagone en 2012 s annonce historiquement bas. Toutefois, si les montants investis chutent de 43 % par rapport au premier semestre 2011, le nombre d entreprises accompagnées reste stable. La part des réinvestissements, passée de 17 % à 66 %, démontre la capacité du capital investissement à soutenir dans la durée les entreprises en portefeuille. * Étude AFIC, Association Française des Investisseurs pour la Croissance (octobre 2012). P.04

5 L EXPERT DE BELLES OPPORTUNITÉS SONT À SAISIR Le point de vue d Isabelle Combarel, Directeur d investissements, et de Jérôme Delmas, Directeur de gestion PE Multi-Managers, activité de multigestion d OFI AM sur le non coté. Quelle est la nature de votre activité? Jérôme Delmas : OFI Asset Management est une société de gestion dont les actionnaires sont la Macif et la Matmut, s appuyant sur deux pôles : la gestion sous mandat et la gestion collective. Au sein de la gestion collective, la multigestion se décline en multigestion traditionnelle, alternative ou non cotée. Nous proposons à des institutionnels et family offices une plateforme dédiée au non coté qui couvre le pilotage de leurs investissements (en private equity, private debt et infrastructure) et le suivi administratif de portefeuilles de fonds. Nous gérons actuellement 1,6 milliard d euros dont 1,1 milliard sous forme de mandats et 480 millions d euros de fonds. Quelles sont vos stratégies d allocation d actifs? Isabelle Combarel : Nous avons une stratégie diversifiée et nos investissements en private equity comme en infrastructure sont gérés de manière séparée. Sur l infrastructure, nous investissons en majorité dans des actifs matures dits brownfields ou des nouveaux projets dits greenfields et jusqu à 20 % dans des transactions secondaires. Sur le segment du private equity, nous panachons notre allocation entre du marché secondaire (environ 30 %), des produits de dette, de mezzanine et des fonds de LBO, principalement sur le small-mid cap. Quel est votre appétit en matière de private equity et quels sont vos critères de sélection? J. D. : Nous investissons actuellement environ 100 millions d euros par an en private equity et en infrastructure. Si les critères de sélection des équipes sont assez classiques (track record, expérience de build-up, stabilité de l équipe ), la construction de portefeuille et les attentes de nos clients (performance / risque / profil de cash-flow) dictent notre allocation. Nous sommes enfin très attentifs aux problématiques de courbe en J et de frais. I. C. : Nous attachons également une grande importance aux critères extra-financiers. Pour ce faire, nous nous appuyons sur l expertise de notre équipe dédiée à l analyse ISR Macif Gestion, intégrée au Groupe OFI en En tant que signataires des Principes pour l investissement responsable des Nations unies (PRI), nous nous engageons à promouvoir et décliner ces PRI dans notre activité. Notre démarche s appuie sur plusieurs outils propriétaires dont un questionnaire de due-diligence envoyé à la société de gestion sur sa politique d intégration des enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au sein de la société de gestion elle-même, de sa stratégie d investissement et de ses participations. Un suivi annuel est réalisé afin d évaluer et de suivre dans le temps les évolutions dans l intégration des critères ESG par la société de gestion. Notre approche s inscrit dans une démarche de progrès et de partenariat sur le long terme avec les sociétés de gestion, afin de partager et de diffuser les bonnes pratiques de la profession, tout en assurant à nos investisseurs la recherche des meilleures performances. Quelles évolutions notables dans les comportements des investisseurs notez-vous? J. D. : Le marché est en pleine mutation. Nous devons dans la mesure du possible gommer la fameuse courbe en J et continuer à offrir de la performance dans un environnement économique et juridique de plus en plus complexe. Nos clients recherchent des actifs au couple risque / rendement attractif. Ainsi, en private equity, nous constatons un appétit pour les fonds de dette et de mezzanine. L infrastructure est également un segment privilégié. I. C. : Les investisseurs sont de plus en plus sensibles au rôle du private equity dans l économie réelle et locale. Investir dans cette classe d actifs leur permet de devenir acteurs du développement des entreprises et de contribuer à relancer la croissance. Dans un contexte de marché encore très perturbé, il demeure difficile de lever des capitaux. Nous avons cependant la capacité d offrir à nos clients du rendement et de la performance. Aujourd hui, nous sommes dans un marché d acheteurs et de belles opportunités sont à saisir. OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.05

6 Expertise Le LBO, un accélérateur de développement En accueillant Omnes à son capital, le groupe SVP s est donné les moyens d accélérer sa croissance. Retour sur un partenariat prometteur. Le groupe SVP en chiffres 60 millions d euros de chiffre d affaires prévus pour 2012 Près de 500 collaborateurs (2012) entreprises et collectivités clientes Une présence d Omnes au capital à hauteur de 22,65 millions d euros (70 %) 11 % du capital détenus par Socadif et 10 % par le management du groupe SVP 3 métiers : information et aide à la décision pour la gestion et le développement (SVP et Business Fil) / gestion de la paye et des RH (e-paye) / formation continue (Agif/Fym) Que de chemin parcouru par le groupe SVP, depuis une décennie. Cette entreprise s est développée avec succès dans le service aux entreprises et aux collectivités. Son credo : offrir aux décideurs (DG, gérants, DAF, DRH ), les moyens de démultiplier leurs compétences de façon simple. Avec la société SVP, filiale du groupe SVP, 200 experts fournissent de l information à valeur ajoutée dans les domaines de l économie, de la fiscalité, du droit social et des RH ainsi que des études et des veilles sectorielles. De plus, le groupe offre des solutions de paye et de gestion RH (e-paye) ainsi que des prestations de formation continue, notamment dans les domaines bancaire, managérial et des risques psychosociaux (Agif/Fym). Une stratégie gagnante, puisque le chiffre d affaires du groupe SVP devrait approcher les 60 millions d euros fin Continuer à grandir avec Omnes 47 millions d euros en millions d euros en Et probablement près de 60 millions d euros en Porté par sa croissance organique, une offre qui ne cesse de s enrichir et une base de clients en augmentation régulière, le groupe SVP voit son chiffre d affaires progresser d année en année, et ce sur l ensemble des métiers. Le nombre de ses collaborateurs, qui est passé de 300 à près de 500 de 2009 à 2012, est un autre indicateur du dynamisme et de la bonne santé du groupe. En juillet 2011, Omnes est entré à son capital à hauteur de 22,65 millions d euros via un LBO majoritaire. «L objectif de ce partenariat est double. Il s agit d accompagner la croissance organique du groupe SVP sur son cœur de métier, mais aussi d accélérer son développement sur des métiers complémentaires au travers d acquisitions», explique Bertrand Tissot, Directeur associé chez Omnes. Par cette diversification, le groupe SVP entend proposer de nouvelles prestations à ses clients : «Après le rachat en 2009 de la société e-paye et fin 2010 d Agif dans le domaine de la formation bancaire, le groupe SVP vient d acquérir en juin 2012 Fym Conseil, ce qui lui a permis d étoffer son pôle formation. Cette dynamique de croissance ouvre la voie à d autres acquisitions en France et à l international.» Plus qu une relation financière Et si le groupe SVP s est tourné vers Omnes pour ce nouveau LBO, ce n est pas un hasard. «Nous ne nous sommes pas seulement intéressés aux métiers du groupe SVP. Nous avons aussi voulu comprendre les hommes et leurs projets. Le management de SVP a été sensible à notre envie d aller au-delà de la relation financière. Avec le regard extérieur que nous leur apportons, sur les valorisations et les acquisitions, nous voulons les aider à franchir un palier. Les dirigeants du groupe sont demandeurs d une réflexion complémentaire pour enrichir leurs décisions», termine Bertrand Tissot. P.06

7 3 QUESTIONS À OLIVIER LENORMAND P-DG du groupe SVP «La qualité de la relation entre le management du groupe et l équipe d investisseurs est une clé de succès dans un LBO.» Ce nouveau LBO est un véritable choix tactique pour le groupe Ce LBO, réalisé il y a un an avec Omnes, est effectivement le quatrième que nous menons successivement depuis Ce mode de financement nous semble être l outil le mieux adapté pour accompagner de façon proactive le développement de notre entreprise, au travers d une croissance à la fois externe et organique. Il nous permet de nous renforcer dans nos métiers existants, mais aussi d accroître la taille du groupe à travers des acquisitions ciblées. Pourquoi avoir choisi Omnes Capital? Le choix d un investisseur ne s improvise pas. Nous avons choisi Omnes Capital parmi de nombreux candidats de qualité. Nous avons trouvé en eux un partenaire pour nous accompagner sur le long terme dans notre projet d entreprise. L équipe d Omnes a parfaitement compris nos métiers et adhère à notre stratégie. L entente est excellente entre le management du groupe et l équipe d investisseurs. Outre ses conseils, Omnes nous donne une ouverture à son propre réseau, à ses clients et aux sociétés de son portefeuille. Avant l été, Fym Conseil a rejoint votre groupe. Pourquoi cette nouvelle acquisition dans la formation? Le rachat de Fym Conseil, que nous avons mené avec le soutien d Omnes, marque une étape supplémentaire dans le développement du groupe. Cette opération confirme notre volonté d être un acteur qui compte sur le marché de la formation continue. La complémentarité de ce métier avec nos activités offre de nombreuses synergies. Cette nouvelle acquisition s inscrit dans une stratégie de croissance visant à devenir un acteur incontournable dans les services B to B à forte valeur ajoutée. OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.07

8 Capital Risque L équipe Capital Risque soutient depuis plus de douze ans des jeunes sociétés innovantes dans les domaines des technologies de l information (IT) et des sciences de la vie. Spécialiste des FCPI, elle a reçu le prix de la «meilleure équipe Capital Risque de l année» en 2010 et 2011 décerné par la presse spécialisée. Stratégie d investissement Participations minoritaires dans des start-up présentant des perspectives de très forte croissance en raison du caractère innovant de leur activité Secteurs : IT, sciences de la vie Zone géographique : international Tous les stades du capital risque, de l amorçage à des phases plus matures Ticket moyen par société : 2-12 M Fonds FCPI, FCPR, SCR Track record de l équipe Leader européen avec 421 M sous gestion 40 M en moyenne d investissement par an Plus de 20 sorties à succès Plus de 5 IPO en Europe et aux États-Unis équipe : 11 investisseurs Michel de Lempdes, Co-responsable de l équipe, Directeur associé IT, Alexia Perouse, Co-responsable de l équipe, Directrice associée Sciences de la vie IT : Christian Claussen, Directeur associé senior, Renaud Poulard, Directeur associé, Bernard Nabet, Directeur d investissements (Israël), François-Xavier Dedde, Directeur de participations, Xavier Brunaud, Directeur de participations, Marine Huber, Analyste SCIENCES DE LA VIE : Bruno Montanari, Directeur d investissements, Emmanuelle Coutanceau, Directrice de participations, Cédric Lécureuil, Chargé d affaires repères Investissements Ividence / ing Juin 2012 Ividence, spécialisée dans l marketing d acquisition et première place de marché publicitaire dédiée à l d acquisition ( Ad exchange), finalise un second tour de table de 3 M auprès d Omnes Capital et de son investisseur historique A Plus Finance. Fondée en 2008 et basée à Paris, Ividence met en relation au sein de sa place de marché électronique les annonceurs et les éditeurs propriétaires de listes d s opt-in et optimise, par le biais de sa technologie exclusive de ciblage comportemental, l efficacité des campagnes et le chiffre d affaires de ses éditeurs. Ce nouveau tour de table va permettre à Ividence de continuer son expansion internationale, après avoir ouvert en 2011 des bureaux à New York et à San Francisco. Ividence pilote plus de campagnes d ing par mois et compte plus de 300 clients (SeLoger.com, Weekendesk, BNP Paribas, Cofinoga, La Redoute, 3 Suisses, Marionnaud, etc.). FCPI : CA Investissement 2, Capital Invest PME 2010 Xavier Brunaud, Pixium / prothèses rétiniennes Mai 2012 Omnes Capital investit 5 M dans la société de medtech française Pixium, à l occasion de son premier tour de table (9 M levés). Créée fin 2011 et basée à Paris au sein de l Institut de la Vision, Pixium est spécialisée dans le développement d une nouvelle génération de prothèses rétiniennes. Pixium utilise une technologie existante, acquise auprès de la société Intelligent Medical Implants, et des innovations de rupture telles que de nouveaux capteurs asynchrones, des traitements du signal perfectionnés, des électrodes de nouvelle génération. L objectif de l opération est d assurer le développement clinique d une première génération d implants et l obtention du marquage CE. FCPI : Capital Invest PME 2011, CA Investissement 2 Alexia Perouse, Enterome / maladies de l intestin Avril 2012 Omnes Capital investit dans Enterome à l occasion d un tour de table de 6 M. Basée à Paris, Enterome développe des biomarqueurs de maladies chroniques liées à des anomalies de la composition bactérienne de l intestin. Ce financement va permettre à la société d accélérer le développement de sa technologie unique de métagénomique bactérienne et son exploitation, afin d offrir des solutions diagnostiques et thérapeutiques pour les maladies associées à ces anomalies. Après la validation de ses biomarqueurs brevetés, Enterome prévoit d initier des partenariats industriels (pharmacie et nutrition) et de commercialiser ses tests en Europe et aux États-Unis. Les deux principaux projets d Enterome concernent la stéatohépatite non alcoolique et les maladies inflammatoires chroniques de l intestin. FCPI : Capital Invest PME 2010, CA Investissement 2 Alexia Perouse, Cédric Lécureuil, P.08

9 Actualités Investissement Introductions en bourse Tennis-Point / e-commerce Juin 2012 Omnes Capital investit dans Tennis-Point, société allemande spécialisée dans la vente en ligne d articles de tennis et jogging. Tennis-Point gère quatre boutiques, à Berlin, Hambourg, Munster et à Graz en Autriche, et deux sites de e-commerce. Elle propose plus de références sur les plus grandes marques de sport, avec une profondeur de gamme cinq fois plus importante que celle d une enseigne généraliste. La société compte clients dans 25 pays européens et affiche une croissance supérieure à 100 % par an. Objectif de l opération : permettre à la société d acquérir deux concurrents en Autriche et en Suisse pour devenir le leader européen sur son marché. FCPI : CA Innovation 11, CA Investissement 2 Christian Claussen, Marine Huber, Cession industrielle Eos Imaging / imagerie médicale Février 2012 EOS Imaging, en portefeuille depuis 2007, a réalisé avec succès son introduction en Bourse. La société, qui a développé le premier appareil d imagerie 2D/3D dédié au marché de l orthopédie, a levé 38 M sur le marché NYSE Euronext. Basé à Paris avec une filiale aux États-Unis, le groupe a obtenu les autorisations de mise sur le marché dans 30 pays, dont le Canada, l Australie, l Union européenne. Les fonds levés serviront notamment à accélérer son déploiement commercial à l international. FCPI : LCL Innovation 1, LCL Innovation 2, LCL Innovation 2007, LCL Innovation 2008 ; SCR : CLVC Bruno Montanari, MonShowroom / e-commerce Janvier 2012 Omnes Capital vend sa participation dans MonShowroom.com au groupe Casino, qui devient actionnaire minoritaire aux côtés des fondatrices. Omnes Capital réalise cette opération avec un multiple très satisfaisant. MonShowroom.com est un site de vente en ligne de prêt-àporter féminin et d accessoires de mode multimarques, pour des collections en cours in-season. Créée en 2006 par Séverine Grégoire et Chloé Ramade, deux jeunes entrepreneuses, la société référence aujourd hui environ 200 marques et emploie 30 personnes pour un trafic de visiteurs uniques mensuels. Début 2009, Omnes Capital a investi 1,6 M dans le site, qui ne réalisait alors que 2 M de chiffre d affaires. Le succès de son offre sur le segment féminin, associé aux lancements d une offre homme et enfant et de sa propre gamme, a permis à MonShowroom.com d atteindre un chiffre d affaires à deux chiffres en 2011 avec une rentabilité pérenne. FCPI : LCL Innovation 2, LCL Innovation 2007, Capital Invest PME Michel de Lempdes, Envivio / TV numérique Avril 2012 Envivio, start-up francoaméricaine de distribution de contenus médias, a fait son entrée en Bourse sur le Nasdaq. Créée en 2000 à Rennes et issue des laboratoires de recherche de France Télécom, la société a séduit les investisseurs de la Silicon Valley avec ses produits de distribution des chaînes de télévision et des contenus à la demande vers les smartphones, les tablettes, destinés aux professionnels des télécommunications et des médias. Elle est aujourd hui le leader de la compression d images pour la TV sur Internet. Envivio a levé à cette occasion 55 M$ sur une valorisation de 250 M$. L objectif est de poursuivre son expansion à l international. Omnes Capital soutient la société depuis 2002 et a participé à tous les tours successifs (10 M investis au total). FCPR : CLV 1, LCI ; SCR : CLVC Renaud Poulard, OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.09

10 énergies Renouvelables Pionnière sur le secteur des énergies renouvelables, l équipe développe une approche duale en prenant des participations minoritaires dans des PME et en investissant de façon sélective dans des projets d infrastructures développés par les sociétés du portefeuille. Stratégie d investissement PME utilisant des technologies matures de production d énergie verte Variété des filières ciblées : éolien, solaire, biomasse, hydroélectricité, efficacité énergétique Un profil rendement-risque attractif, associant capital développement et infrastructures Zone géographique : France et Europe Investissements unitaires : 5-10 M Valorisation cible : M Encours gérés : 220 M Fonds FCPR Capenergie 1 (2006) FCPR Capenergie 2 (2010) Track record de l équipe 24 investissements 3 cessions générant 16 % : TRI brut 1,6x : multiple global repères CESSION Methaneo / biométhanisation Mai 2012 Omnes Capital cède sa participation dans Methaneo à Séchilienne-Sidec. Depuis sa création en 2007, Methaneo a développé un portefeuille unique de 22 projets d unités de biométhanisation permettant de valoriser les résidus de l élevage et des agro-industries sous forme de biogaz, énergie renouvelable disponible 24 h/24. Omnes Capital a investi dans la société en 2008 et détenait 60 % du capital aux côtés de Demeter. Methaneo vise une puissance installée d environ 25 MW en cinq ans. Le premier de ces projets, Tiper, d une puissance de 2 MW, est en cours de construction à Thouars, en Poitou-Charentes, et sera mis en service en FCPR : Capenergie 1 Serge Savasta, Marc-Philippe Botte, Équipe : 4 investisseurs Serge Savasta, Responsable de l activité, Marc-Philippe Botte, Directeur d investissements, Bérengère Corson- Vanlerberghe, Chargée d affaires, Laurent Perret, Analyste Appels d offres un succès pour les sociétés en portefeuille Delphine Batho, ministre de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie, a révélé vendredi 27 juillet les résultats des deux appels d offres relatifs à la construction d installations solaires photovoltaïques et thermodynamiques. Sur les 541 MW attribués, les fonds Capenergie remportent directement ou indirectement via nos participations près de 120 MW, correspondant à des investissements de l ordre de 220 M. Ce succès place nos participations au premier rang des lauréats de ces appels d offres. N 1 de l appel d offres solaire, avec 25 % du marché attribué aux fonds Capenergie et aux sociétés de son portefeuille. Ce succès démontre la confiance des pouvoirs publics dans notre démarche de sélection et de montage de projets solaires. P.10

11 Actualités Serge Savasta Responsable de l activité Énergies Renouvelables ZOOM SUR LE RENOUVELABLE DEVIENT UN THÈME D ÉPARGNE Les énergies renouvelables se démocratisent. Leur marché se structure. Elles deviennent compétitives et progressivement accessibles aux investisseurs privés. Le solaire offre des opportunités particulièrement intéressantes. En France, l énergie solaire va s ouvrir à l investissement privé. Une visibilité à long terme Les centrales de production d énergie à partir de renouvelable présentent l avantage d offrir une visibilité à long terme sur leurs revenus et leurs coûts. Selon le type d énergie renouvelable, les incertitudes de production et les espérances de rendement diffèrent mais dans l ensemble, l investisseur se trouve exposé à un actif très sécurisé. Cependant, le choix de la centrale dans laquelle investir n est pas anodin, car si sur le papier le modèle économique ressemble à celui d une obligation, on est tout de même en présence d un actif industriel dont l excellence technique est vitale. Investir dans l énergie solaire Le solaire est une source d énergie qui arrive à maturité et dont les incertitudes de production sont très faibles. Pour peu qu on sache sélectionner les meilleurs standards techniques, ses revenus sont sécurisés sur le long terme grâce aux contrats EDF et le carburant, le soleil, est par définition gratuit. Par ailleurs, la petite taille des centrales solaires permet d investir dans un grand nombre d actifs et de diversifier plus aisément leur risque. En termes de rendement, si toutes les énergies renouvelables ne disposent pas des mêmes caractéristiques, le solaire affiche un profil particulièrement intéressant. Les centrales solaires bien situées présentent un niveau de TRI de 10 % par an après effet de levier. Ce niveau est très compétitif par rapport à d autres supports d épargne tels que l assurance vie ou les obligations corporate. Investir dans le solaire, c est aussi participer au développement de sources de production d énergie propre et décentralisée. Un cadre réglementaire À l issue de la Conférence environnementale qui s est déroulée en septembre 2012, le gouvernement a réaffirmé son soutien aux filières renouvelables avec la mise en place d ici à la fin de l année d un cadre réglementaire stable favorable aux investissements. Il a notamment confirmé un appel d offres qui sera lancé avant la fin 2012 pour favoriser de grandes installations visant à promouvoir les technologies innovantes et le développement économique local. Autre mesure importante : la revalorisation du tarif d achat pour les installations de puissance inférieure ou égale à 100 kilowatts. Convaincu des opportunités de cette filière, Omnes Capital se positionne sur ce segment et élabore un produit d épargne solaire, Omnisolar, adapté aux privés ou aux institutionnels qui cherchent un risque 100 % infrastructures. NEWS DU PORTEFEUILLE EXOSUN / PHOTOVOLTAÏQUE Mai 2012 Afin de soutenir sa croissance et de renforcer sa structure financière, Exosun réalise une deuxième levée de fonds de 12 M. Omnes Capital, présent au capital depuis 2009, participe à ce tour de table aux côtés de nouveaux partenaires : l Ademe, Grand Sud- Ouest Capital et Aquitaine Expansion, filiales du groupe Crédit Agricole. Créée en 2007 et basée à Martillac (Gironde), Exosun conçoit, développe et réalise des centrales solaires équipées de systèmes de suivi solaire brevetés appelés Exotrack. Cette deuxième étape, franchie après deux années de contexte difficile, permet de répondre aux besoins de croissance de l entreprise. Grâce à son savoir-faire et à son expertise technique, Exosun va pouvoir mener en parallèle la consolidation de sa présence nationale et un développement à l international, tout en préservant son implication dans la R&D, et continuer à réduire le coût du kilowattheure solaire. FCPR : Capenergie 1 et 2 Serge Savasta, Bérengère Corson-Vanlerberghe, OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.11

12 LBO & Développement mid cap L équipe investit dans des PME françaises leaders sur leur marché en mettant l accent sur la création de valeur opérationnelle. Elle réalise des opérations majoritaires (tous types de LBO) et des prises de participations minoritaires (capital développement, OBO). Stratégie d investissement PME françaises, leaders dans leur secteur d activité Valeur d entreprise : 25 à 150 M Investissements unitaires : 5-30 M Expertise complète en majoritaire et minoritaire Accès privilégié aux opportunités de marché grâce aux réseaux personnels de l équipe et aux relations historiques avec le groupe Crédit Agricole Encours gérés : 432 M repères Investissement Armatis / gestion de centres d appels Juin 2012 Omnes Capital participe au rapprochement des sociétés Armatis et Laser Contact (spin-off de Laser, filiale des groupes BNP Paribas et Galeries Lafayette), deux acteurs majeurs de centres de contacts en France. Ce rapprochement donne naissance au premier opérateur indépendant onshore avec un chiffre d affaires combiné de 200 M, plus de salariés et 14 centres d appels répartis sur l ensemble du territoire. Omnes Capital investit 12 M aux côtés d Activa Capital, CM-CIC LBO Partners, CDC Entreprises, Ouest Croissance et Multicroissance. L objectif du projet est de consolider la croissance organique du groupe grâce à la mise en commun des compétences et savoir-faire techniques. Un déploiement à l international et plusieurs projets de croissance externe sont également envisagés. FCPR : CACI 3, CACI PI Bertrand Tissot, Mikaël Schaller, Cession Fonds FCPR CACI 2 (2005), CACI 3 (2008), CACI PI (2010), SCR CLCI Track record de l équipe 22 investissements 8 cessions 33 % : TRI moyen pondéré 3x : multiple moyen pondéré Équipe : 8 investisseurs Éric Rey, Directeur associé, Bertrand Tissot, Directeur associé, Philippe Zurawski, Directeur associé, Benjamin Arm, Directeur de participations, Alice Calvez Pignot, Chargée d affaires, Rémy Deloffre, Chargé d affaires, Mikaël Schaller, Chargé d affaires, Daniel Balland, Senior advisor MGI DIGITAL GRAPHIC / impression numérique Avril 2012 Omnes Capital cède sa participation dans MGI Digital Graphic, groupe spécialisé dans le marché de l impression numérique professionnelle, à la famille fondatrice, dans le cadre d un reclassement de titres. Créé en 1982, MGI Digital Graphic est un constructeur français de presses numériques et de solutions de finition pour papier et plastique. En 2001, Omnes Capital entre au capital du groupe sous forme d une augmentation de capital. L objectif de l opération est de financer le développement international de la société et le lancement commercial de nouvelles gammes de produits. Avec le soutien régulier d Omnes Capital, MGI Digital Graphic connaît une croissance pérenne et la société est introduite en Bourse sur Alternext en Au terme de plus de dix ans d accompagnement, le groupe est aujourd hui le premier constructeur français sur le marché de l impression professionnelle. En 2012, la croissance de la société est solide, portée par la commercialisation réussie de nouveaux produits à l international. Avec une filiale aux États-Unis et un bureau à Singapour, MGI Digital Graphic réalise près de 70 % de son chiffre d affaires à l international. FCPR : CLD 2 Benjamin Arm, P.12

13 Actualités NEWS DU PORTEFEUILLE VIVALTO SANTÉ / ÉTABLISSEMENTS DE SOINS Juillet 2012 Le groupe Vivalto Santé poursuit sa stratégie de croissance externe avec un rythme d acquisitions soutenu au premier semestre Le groupe intègre trois établissements de soins : la polyclinique du Pays de Rance (Dinan) en janvier, la polyclinique de Kério (Pontivy) en juin, puis celle de Sainte-Marie à Châteaubriant (Loire- Atlantique) en juillet. Omnes Capital est depuis 2009 l investisseur de référence du groupe Vivalto Santé, présidé par Daniel Caille, fondateur et ancien Président de la Générale de Santé, aux côtés de financiers (ING Parcom, BNP Paribas Développement et Crédit Mutuel Arkéa) et de 150 praticiens libéraux. L ambition du groupe lors de l investissement était de devenir un acteur leader de l offre hospitalière privée en France en poursuivant la structuration interne des établissements et une stratégie de croissance externe régionale. En deux ans, le groupe a doublé sa taille et compte désormais huit cliniques. Il totalise lits, un chiffre d affaires de 165 M, salariés, 463 praticiens, et devient ainsi le premier pôle de santé en Bretagne. Son objectif à moyen terme est d améliorer ses marges et de devenir un groupe multirégional. FCPR : CACI 3 ; SCR : CLCI Philippe Zurawski, Benjamin Arm, GROUPE SVP / SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX COLLECTIVITÉS Juin 2012 Le groupe SVP, spécialisé dans l accompagnement opérationnel des entreprises et des collectivités, acquiert Fym Conseil, une société de formation continue créée en 1976 et basée à Lorient (56). Cette opération est réalisée avec le soutien d Omnes Capital, entré au capital en 2011 à l occasion d un LBO majoritaire. Fym Conseil a développé son expertise dans les domaines du management d équipe, de l efficacité commerciale et du développement personnel. Elle a également une activité études de marché (satisfaction et qualité). Le groupe SVP est présent dans le secteur de la formation depuis décembre 2010, suite à l acquisition de la société Agif, spécialisée dans la formation aux métiers de la banque, du financement et de l assurance. En reprenant Fym Conseil, le groupe SVP réalise sa quatrième acquisition depuis Il étoffe la taille de son pôle formation et devient un acteur significatif de ce marché. Le groupe SVP vise un chiffre d affaires de l ordre de 60 M en Basé à Saint-Ouen (93), il emploie plus de 500 salariés en France et sert environ entreprises et collectivités. FCPR : CACI 3, CACI PI ; SCR : CLCI Bertrand Tissot, Benjamin Arm, OMNES CAPITAL /la lettre N 22 P.13

14 Actualités LBO & Développement small cap LCL Régions Développement et CAPE Régions Expansion ont vocation à investir aux côtés de dirigeants de PME d une valeur comprise entre 5 et 30 M (ticket de 1 à 6 M ) sur des opérations de capital développement et de transmission d entreprise, dont celles présentées par le réseau LCL. Équipe : 4 investisseurs Laurent Espic, Directeur associé, François Lory, Directeur d investissements, Fabrice Crabié, Chargé d affaires, Bertrand Dupray, Chargé d affaires repères Investissements Unafinance / serrurerie et sécurité Juillet 2012 Omnes Capital investit dans une opération de MBI sur le groupe Unafinance, aux côtés des repreneurs Antoine de Miramon (Président) et Éric Beaudru (Directeur général). Basé à Alfortville (94), le groupe opère sur les marchés de la serrurerie et du contrôle d accès, ainsi que sur les marchés de l aération naturelle, de la sécurité incendie et du désenfumage naturel. Le groupe réalise en 2011 un chiffre d affaires de 9,4 M. Ses clients sont des distributeurs professionnels de façadiers et de grands comptes. L objectif des repreneurs : dynamiser l effort commercial du groupe en élargissant son portefeuille de clients et en développant sa gamme de produits et de services. LCL Régions Développement et CAPE Régions Expansion Laurent Espic, Fabrice Crabié, AEMI / mécanique industrielle Février 2012 Omnes Capital investit 1,5 M dans une opération d owner buy-out (OBO) sur la société AEMI, spécialisée sur le marché de la mécanique industrielle de précision, aux côtés de Dominique Guichené, Président et unique actionnaire du groupe. Basé à Mérignac (Gironde), le groupe produit des pièces complexes et de grandes dimensions en petites et moyennes séries à destination de marchés de niche à forte valeur ajoutée (équipements militaires, aéronautiques, spatiaux). Le groupe a réalisé en 2011 un chiffre d affaires de 14 M et compte plus de 250 salariés. L objectif est de poursuivre son développement par croissance organique et externe. LCL Régions Développement François Lory, Fabrice Crabié, Co-Investissement Investissements Dotée de 100 M, l activité de Co-Investissement a vocation à investir aux côtés de fonds européens et américains dans des opérations de mid et large leverage buy-out (LBO) et de capital développement avec une capacité d investissement de 15 M par opération. Équipe Frantz Paulus, Directeur d investissements repères Diam / présentoirs cosmétiques Juillet 2012 Omnes Capital investit 10 M dans Diam International à l occasion du LBO mené par LBO France. Basé à Paris, Diam est le leader mondial de la production de présentoirs de qualité supérieure pour produits cosmétiques et de consommation haut de gamme (parapharmacie, joaillerie, grande distribution, agroalimentaire). Diam réalise 165 M de chiffre d affaires en 2011 avec une présence dans 14 pays. FCPR : Crédit Agricole Private Equity Co-Invest 1, Predica 2007 Co-Investment Fund. Frantz Paulus, Ameos / santé Avril 2012 Omnes Capital investit 10 M aux côtés de Carlyle et du fonds allemand Quadriga Capital à l occasion d un LBO secondaire sur Ameos, cinquième groupe d hôpitaux privés en Allemagne. Le montant de l opération s élève à 265 M. L objectif est de développer le groupe par croissance externe ciblée. Un premier build-up est en cours de finalisation. P.14

15 Analyse Une Bourse dédiée aux PME- ETI en projet En 2011, le ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie commandait une étude sur l accès des PME et ETI aux marchés boursiers. Le point avec Thierry Giami, Président de l Observatoire du financement des entreprises par le marché, co-auteur du rapport avec Gérard Rameix*, Président de l AMF. Chiffres clés PME ETI (entreprises de taille intermédiaire) 95 % des financements sont assurés par les banques 4 % par le capital investissement 1 % par le marché financier Source : Rapport sur le financement des PME et ETI en France de l Observatoire du financement des entreprises (avril 2011). Ci-dessous : Thierry Giami, Président de l Observatoire du financement des entreprises par le marché. À quelles difficultés les PME et ETI sont-elles aujourd hui confrontées? En France, les PME et ETI sont financées selon leur taille par un mix financier comprenant pour l essentiel les crédits bancaires et pour une part marginale le capital investissement ainsi que le marché financier. Avec la crise économique, les entreprises ont évidemment plus de difficultés à se financer, d autant que les renforcements des régulations mis en place dans les secteurs de la banque et de l assurance respectivement Bâle III et Solvabilité II compliquent l octroi des financements de trésorerie, de crédit et en capital. Or, les PME et ETI ont besoin de capitaux importants pour investir notamment dans l innovation et l exportation. Les pouvoirs publics ont donc tout intérêt à les soutenir pour faire repartir la croissance et revitaliser le secteur industriel. C est dans cette perspective que le gouvernement a finalisé la création de la banque publique d investissement à la fin de l année. Quelles orientations proposent le rapport que vous avez remis? Compte tenu de la contraction probable du crédit bancaire, le marché financier nous paraît une alternative de financement attractive, sous réserve d adopter quelques réformes. Nous préconisons notamment la création d une Bourse des PME-ETI en associant à NYSE Euronext d autres investisseurs, pour qu ensemble ils choisissent une stratégie et mobilisent des moyens. À défaut, la concurrence pourrait s en charger puisque le London Stock Exchange (LSE) envisage de s implanter à Paris pour créer un marché dédié aux PME. Nous suggérons également le lancement d un marché obligataire. Jusqu à présent, les PME-ETI ne sont pas familiarisées avec les emprunts obligataires, les investisseurs sont encore réservés sur ce type de financement, et la taille des émissions obligataires des PME-ETI est très en dessous des volumes habituellement traités sur ce marché. Enfin, les produits de financement proposés par le marché financier français à ces entreprises sont essentiellement en actions. Mais ces obstacles paraissent tous surmontables. Quelles sont les prochaines échéances? Le Comité d orientation stratégique PME-ETI créé par NYSE Euronext reprend nos recommandations dans un rapport qui fait aujourd hui l objet d une consultation publique. Nous espérons que NYSE Euronext suivra les propositions de ce Comité en précisant les ambitions en nombre d entreprises introduites sur le marché, le volume des capitaux levés ainsi que les investissements et les actionnaires mobilisés. Une concrétisation à la fin de l année de cette «Bourse de l entreprise», en même temps que la création de la banque publique d investissement, participerait au retour de la confiance des entrepreneurs. Quel regard portez-vous sur le renforcement de la régulation du marché financier? Il résulte de l expérience. Il est justifié puisqu il vise à protéger notre économie des excès du marché financier. Pour autant, il faut éviter d être contre-cyclique en appliquant sans discernement des nouvelles normes aux entreprises petites, moyennes et intermédiaires, qui ne sont ni responsables de la descente aux enfers du marché financier, ni en mesure de le mettre en péril. * Médiateur du crédit lors de la rédaction du rapport.

16 Portrait JÉRÔME LECAT Chief executive officer de Scality ZOOM SOUTENIR LES START-UP INNOVANTES Omnes Capital entre au capital de Scality en Objectif : accélérer la croissance d une start-up franco-américaine, bien implantée dans la Silicon Valley, en lui permettant de développer de nouveaux produits et de recruter des collaborateurs de qualité. Aujourd hui, Scality emploie 45 personnes, dont une trentaine en France, et atteint 120 % de croissance moyenne par an. L entreprise est en passe d atteindre les 10 millions d euros de chiffre d affaires. PARCOURS 1989 Première expérience à San Francisco, où il effectue un stage aux côtés de Vincent Worms, fondateur de Partech International Création d Internet- Way, qui atteint la profitabilité dès Acquisition d Internet- Way par UUNET avec un taux de retour sur investissement de 55 % par an Création de Bizanga, où sont notamment développées des solutions de filtrage anti-spam CEO de Scality, nouveau nom de Bizanga Store après l acquisition par Cloudmark de ses activités de gestion d s IMP. Omnes réinvestit pour accompagner la croissance de la société. UN FRANÇAIS QUI A CONQUIS LA SILICON VALLEY Qu est-ce qui fait courir Jérôme Lecat? Pionnier des fournisseurs d accès à Internet dans les années 1990, il est aujourd hui à la tête de la start-up californienne Scality, spécialisée dans le développement de logiciels de stockage de données. Un pied à San Francisco, l autre à Paris, le dirigeant reconnaît avoir toujours eu la flamme pour l entrepreneuriat. «C est une histoire de famille. J ai grandi en voyant mon père construire son entreprise, heureux de contribuer au rayonnement de l industrie française», se souvient-il. Son diplôme des Ponts et Chaussées en poche, bientôt suivi d un DEA en intelligence artificielle, il décline obstinément toutes les offres d emploi qu il reçoit. «Je n avais pas envie d un job mais d un projet», explique-t-il. Aussi, quand son ami Vincent Worms lui souffle l idée des formidables potentialités d Internet, Jérôme se lance sans hésiter dans la mêlée des premiers fournisseurs d accès. Pour monter son entreprise et aller concurrencer France Télécom, il ne dispose au départ que de francs. Qu importe. Internet-Way voit le jour. Suivent deux années difficiles, lors desquelles il travaille avec pugnacité à convaincre des clients encore peu au fait des nouvelles technologies de l information. Mais l effort s avère payant. L acquisition de l entreprise par UUNET en 1997 lui permet d atteindre une croissance de 200 % par an, jusqu à hisser la nouvelle structure au 2 e rang des fournisseurs d Internet professionnel en France. L histoire ne s arrête pas là. Un temps administrateur de Vision Objects, leader mondial dans le domaine de la reconnaissance de l écriture manuscrite, il fonde Soutenir bientôt les start-up Bizanga, spécialisé dans le innovantes traitement de messagerie électronique. En 2009, il crée une filiale, Bizanga Store, pour abriter une nouvelle technologie de stockage de données. Remarqué par son partenaire Cloudmark aux États-Unis, qui lui rachète sa plate-forme de sécurité IMP*, Jérôme Lecat organise le spin-off de Bizanga Store, qui devient Scality et poursuit sa croissance aux États-Unis et en Europe. * Intelligent message processor. La Lettre d Omnes Capital 100 boulevard du Montparnasse Paris Cedex 14. Directeur de la publication : Fabien Prévost. Rédactrice en chef : Martine Sessin-Caracci. Rédaction : Gaëlle de Montoussé, Laurence Faivre d Arcier, Sacha Klimek. Merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution à cette lettre. Crédits photo : Julien Daniel, Tristan Paviot, Getty Images, DR. Conception-réalisation : (LEOM001).

CAPITAL RISQUE. Soutenir l innovation NOUVEAUX INVESTISSEMENTS. Activité 2012. 411 millions d euros. 33 millions d euros. 19,3 millions d euros

CAPITAL RISQUE. Soutenir l innovation NOUVEAUX INVESTISSEMENTS. Activité 2012. 411 millions d euros. 33 millions d euros. 19,3 millions d euros Omnes Capital est un acteur majeur du capital investissement, dédié au financement des PME. Avec 1,8 milliard d actifs sous gestion, Omnes Capital apporte aux entreprises les fonds propres nécessaires

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES

ENTREPRISES ACCOMPAGNÉES SOMMAIRE Stratégie et critères D INVESTISSEMENT P.3 À l origine d EVOLEM : UN ENTREPRENEUR P.2 1 2 3 Notre EXPERTISE P.4 4 Evolem EN CHIFFRES P.5 Nos RÉFÉRENCES PASSÉES P.16 9 5 Notre ÉQUIPE P.6 Nouveaux

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

Présentation d Helix international

Présentation d Helix international 31 ème Congrès international de l Ordre des Experts Comptable de Tunisie En partenariat avec «Développement économique : modèle et gouvernance de la décentralisation» Sfax, les 17 et 18 septembre 2014

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel 2. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel 2 Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

Idinvest Private Value Europe II

Idinvest Private Value Europe II Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) Idinvest Private Value Europe II www.allianz.fr Avec vous de A à Z Idinvest Private Value Europe II Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises

Plus en détail

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo

Private Equity FCPI & FIP. Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo FCPI & FIP Deux produits de défiscalisation complémentaires gérés par le groupe Oddo Septembre 2007 Sommaire 1. 2. Oddo et le 3. Offre et convictions 4. Conclusion Septembre 2007 2 Définitions préliminaires

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014

Méthodologie. 92 start-up ont répondu à un questionnaire en février 2014 Méthodologie 616 start-up créées depuis 2007, dont 548 en activité Tous secteurs des cleantech : énergies renouvelables, efficacité énergétique, écomobilité, chimie verte 92 start-up ont répondu à un questionnaire

Plus en détail

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital

Observatoire du Capital-Investissement Régional. Par Ambition Capital Observatoire du Capital-Investissement Régional Par Ambition Capital Dossier de presse - Juillet 2014 Sommaire Qu appelle-t-on le Capital Investissement? Présentation du club Ambition Capital et de ses

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

FCPI. FCPI NextStage CAP 2020. Code ISIN : FR0012086601. Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033

FCPI. FCPI NextStage CAP 2020. Code ISIN : FR0012086601. Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033 FCPI FCPI NextStage CAP 2020 Code ISIN : FR0012086601 Agrément AMF du 23/09/2014 sous le numéro FCI20140033 Durée de blocage des parts : 6 ans (sans prolongation) FCPI éligible à la réduction d IR* ou

Plus en détail

La stratégie du Groupe BPCE

La stratégie du Groupe BPCE La stratégie du Groupe BPCE 2 edito Groupe BPCE est né en juillet 2009 de la volonté des groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne de construire ensemble le deuxième groupe bancaire en France, un groupe

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Capital investissement et cycle de vie des PME en croissance

[ les éco_fiches ] Capital investissement et cycle de vie des PME en croissance Des fiches pour mieux compren- dre l'actualité économique et les enjeux pour les PME Ce que la crise nous a appris, c est que le seul financement bancaire ne peut suffire pour assurer la pérennité des

Plus en détail

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME FCPR LCL PME EXPANSION 2 Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME Placement de diversification, l investissement dans un FCPR (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français

Communiqué de presse. Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Communiqué de presse Paris le 1 er juin 2015 Fonds Stratégique de Participations : un nouvel investissement de long terme dans le capital d un fleuron industriel français Le Fonds Stratégique de Participations

Plus en détail

La référence du courtage en crédit immobilier

La référence du courtage en crédit immobilier La référence du courtage en crédit immobilier Sommaire 1. Un acteur historique du courtage en France. 2. Un actionnaire prestigieux 3. Notre métier : le courtage en crédit immobilier. 4. L équipe dirigeante

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI

Fonds Commun de Placement dans l Innovation. innovation pluriel. Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Fonds Commun de Placement dans l Innovation Fcpi innovation pluriel Les atouts de la multigestion au service de vos placements en FCPI Qu est-ce qu un FCPI? Créé par la Loi de finances de 1997, le Fonds

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech

NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Paris, le 30 novembre 2015 Communiqué de presse NEWALPHA AM lance le premier fonds de venture capital français dédié aux FinTech Un univers d investissement en plein essor La rapidité d innovation dans

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15

Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 Réunion Ambassadeurs Résultats semestriels 2014/15 A la découverte de Solucom Réunion SFAF - 26 novembre 2014 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN DGA - Membre du Directoire

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué

INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI DIDIER FAUQUE NICOLAS REBOURS. + Président du Conseil d administration. + Directeur Général. + Directeur Général Délégué INTERVENANTS ROLAND FITOUSSI + Président du Conseil d administration DIDIER FAUQUE + Directeur Général NICOLAS REBOURS + Directeur Général Délégué ORDRE DU JOUR FAITS MARQUANTS ET RÉSULTATS DU 1 ER SEMESTRE

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2

FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2 L INVESTISSEMENT Dans les PME ISF 2010 FIP FRANCE FORTUNE ALTO 2 45% de réduction d impôt globale 1 Un engagement et des résultats FIP France Fortune Alto 2 Cadre fiscal ISF 2 UN ENGAGEMENT CLAIR VERS

Plus en détail

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012

06 juin 2012. Réunion SFAF. Présentation des résultats annuels 2011/12. clos le 31 mars 2012 Réunion SFAF Présentation des résultats annuels 2011/12 clos le 31 mars 2012 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité de l'exercice 2011/12 3. Résultats financiers 2011/12 4. Alturia

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Soutenir la microf inance. responsable

Soutenir la microf inance. responsable Soutenir la microf inance responsable L ACCÈS AU CRÉDIT POUR TOUS : UN SECTEUR PRIORITAIRE Dans de nombreux pays, la grande majorité de la population est exclue du système bancaire. L accès aux services

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS

NATIXIS EN BREF 2e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPArgNE / SErVicES FiNANciErS SPÉciAliSÉS NATIXIS EN BREF 2 e semestre 2012 BANQUE DE grande clientèle / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS l expertise financière au service des clients l expertise financière au service des clients Une

Plus en détail

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES

PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES PRESENTATION DES AIDES ECONOMIQUES 10 décembre 2013 Service Développement Economique Direction de l Innovation, de la Recherche, de l Economie et du Tourisme Cadre des aides économiques Depuis 2004, la

Plus en détail

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE?

OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? OUVRIR SON CAPITAL A UN FONDS : RENONCEMENT OU IDEE DE GENIE? Colmar, le 10 juin 2015 En préambule Quelques chiffres qui «remettent les choses en place» Etude portant sur 5800 entreprises représentatives

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020

Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 Réunion Ambassadeurs Résultats annuels 2014/15 & Plan stratégique Up 2020 A la découverte de Solucom Réunion investisseurs - 3 juin 2015 Intervenants Pascal IMBERT Président du Directoire Patrick HIRIGOYEN

Plus en détail

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008

Résultats annuels 2007. Réunion d information du 9 avril 2008 Résultats annuels 2007 Réunion d information du 9 avril 2008 Sommaire Expert en solutions logicielles pour la finance Faits marquants 2007 Les résultats 2007 Stratégie de développement efront en bref Editeur

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FCPI Pluriel Valeurs N 4 INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L

Plus en détail

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME

Viveris Management. Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME Viveris Management Société de gestion spécialisée dans l investissement en fonds propres dans les PME 1 Viveris Management, une société de gestion de fonds de capital investissement pour compte de tiers,

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Pour relier création de valeur et développement durable

Pour relier création de valeur et développement durable Investissement Socialement Responsable Pour relier création de valeur et développement durable banque de grande clientèle / épargne / services financiers spécialisés La performance financière d une entreprise

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72

DOSSIER DE PRESSE. Relations Presse : Tel : +33(1) 77 13 51 72 Tel : +33(1) 75 54 77 94 Cell : +33(6)17 78 48 44 Cell : +33(6) 10 70 29 72 DOSSIER DE PRESSE FOURPOINTS Investment Managers 13-15 rue de La Baume 75008 Paris France Tél. + 33 (0) 1 40 28 16 50 Fax + 33 (0) 1 40 28 00 55 www.fourpointsim.com Relations Presse : Alexandra Origet

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE COMITE «PLACE FINANCIERE DE PARIS 2020» 25 MESURES POUR UNE PLACE OFFENSIVE ET FORTE AU SERVICE DE L ECONOMIE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMITE «PLACE FINANCIERE DE PARIS 2020» 25 MESURES POUR UNE PLACE OFFENSIVE ET FORTE AU SERVICE DE L ECONOMIE Contact presse : Arnaud de BRESSON Paris EUROPLACE Tel : +33 1 49 27 11 44 e-mail: bresson@paris-europlace.com Site Internet : www.paris-europlace.net COMMUNIQUE DE PRESSE COMITE «PLACE FINANCIERE DE PARIS

Plus en détail

DIRIGEANTS D ENTREPRISES

DIRIGEANTS D ENTREPRISES DIRIGEANTS D ENTREPRISES Communication à caractère publicitaire HAUT DE BILAN / PATRIMOINE PRIVÉ CE_8P_CE_DIRIGEANTS360_10_08.indd 1 10/08/11 20:08 Forte de l appui et de la puissance financière du groupe

Plus en détail

Un holding d investissement dans les PME

Un holding d investissement dans les PME Un holding d investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES

TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES TRANSMISSION PARTENAIRES FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES DURÉE DE BLOCAGE DE 7 ANS MINIMUM POUVANT ALLER JUSQU À 8 ANS MAXIMUM SUR DÉCISION DE LA SOCIÉTÉ DE GESTION (SOIT JUSQU AU 30/06/2022) A PLUS

Plus en détail

OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action

OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action COMMUNIQUE DE PRESSE OFI Private Equity Capital publie un ANR économique en hausse au 30 juin 2008 à 18,72 par action Un premier semestre riche de trois nouveaux investissements conclu le 31 juillet par

Plus en détail

Fonds French Tech Accélération

Fonds French Tech Accélération Fonds French Tech Accélération Appel à manifestation d intérêts pour les investissements dans des structures d accélération de la croissance de startups innovantes («accélérateurs de startups») 1. L INITIATIVE

Plus en détail

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013

www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES www.economie.gouv.fr Paris, le 26 août 2013 Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances *** Déplacement à Lannion - Conférence

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE

LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE LE FINANCEMENT DES PME DU POINT DE VUE D UNE BANQUE FRANCAISE 19 novembre 2014 Francfort Christian LEROY SOMMAIRE Le tissu entrepreneurial Français Les principales sources de financement des entreprises

Plus en détail

Réunion d information 2 décembre 2015

Réunion d information 2 décembre 2015 Réunion d information 2 décembre 2015 Séché Environnement : acteur de référence des métiers du déchet Une «success story» entrepreneuriale Un Groupe familial né en 1985 de la vision d un entrepreneur,

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction La création récente de la Banque Publique d Investissement reflète la nécessité d une refonte des processus mais aussi et surtout des moyens de financement des

Plus en détail

demandez plus à votre Banque Privée

demandez plus à votre Banque Privée demandez plus à votre Banque Privée 2009125E LCL_COUV_brochure.qxd 21/09/09 10:35 Page 2 Nos implantations Lcl Banque Privée Vous êtes unique demandez plus à votre Banque Privée Chez LCL Banque Privée,

Plus en détail

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques

Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos consolide son leadership mondial dans les services numériques Atos annonce le projet d acquisition de l activité d externalisation informatique de Xerox Atos et Xerox vont établir une coopération

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES le Financement des entreprises, un soutien indispensable à l économie parlons de la banque... LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES UN SOUTIEN INDISPENSABLE À L ÉCONOMIE Mars 2014 Retrouvez les chiffres actualisés

Plus en détail

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 mars 2011

LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 mars 2011 LE FONDS EUROS DE SPIRICA Reporting au 31 mars 2011 Objectif de gestion Style de gestion Modalités de gestion L objectif de gestion du fonds euros de Spirica est de dégager, sur la durée, une performance

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile : 06 13 08 80 59 Mail : caubry@finanscom.com DOSSIER DE PRESSE Lancement de Rivoli Finance : La gestion quantitative pour une performance positive dans toutes les conditions de marché Contact Presse : Colette AUBRY Tél. : 01 46 03 68 34 / Mobile

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013

Crédit Agricole Toulouse 31. Activités & Résultats de l exercice 2013 Communiqué de presse régional L essentiel Crédit Agricole Toulouse 31 Activités & Résultats de l exercice 2013 Toulouse, le 7 février 2014 Une ETI coopérative de Banque, Assurances et Immobilier qui accompagne

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Poxel lève 16 millions d euros dans le cadre d un financement de série A pour accélérer le développement de son portefeuille de produits

Poxel lève 16 millions d euros dans le cadre d un financement de série A pour accélérer le développement de son portefeuille de produits Poxel lève 16 millions d euros dans le cadre d un financement de série A pour accélérer le développement de son portefeuille de produits Lyon, France, 8 juillet 2010 - Poxel S.A., société spécialisée dans

Plus en détail

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015.

HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Communiqué de presse Paris, le 29 Septembre 2015 HOLOSFIND (ALHOL): Présentation de la stratégie 2015 et 2016 lors de l AGE du 30 septembre 2015. Holosfind annonce qu elle va présenter sa stratégie lors

Plus en détail

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017

NextStage FIP. FIP NextStage Rendement 2021. Code ISIN : FR0011780691. Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP NextStage FIP NextStage Rendement 2021 Code ISIN : FR0011780691 Agrément AMF du 28 mars 2014 sous le numéro FNS20140017 FIP éligible à la réduction d ISF* ou IR* NextStage soutient Document non contractuel

Plus en détail

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français

des logotypes. Rexel Energy in Motion Français rotection igoureusement. Celle-ci se définie essous. Aucun visuel ou texte ne doit des logotypes. Rexel Energy in Motion Français Rexel, Building the future together Notre mission La mission de Rexel est

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE

FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE FONDS D INVESTISSEMENT DES INDUSTRIES CREATIVES SYNTHESE DE L ETUDE 1. Contexte territorial A l initiative du Pôle Media Grand Paris, et en relation avec les Pôles et Clusters franciliens concernés 1,

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10

24 novembre 2010. Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Présentation des résultats semestriels au 30/09/10 Agenda 1. Fiche d'identité de Solucom 2. Marché et activité du 1 er semestre 2010/11 3. Résultats semestriels 2010/11 4. Les ressources humaines, un enjeu

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc.

Récapitulatif: Du 17 au 28 Août 2015. Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Du 17 au 28 Août 2015 Récapitulatif: Mesures de développement de la place de Paris. Retard dans l implémentation du format SWIFT au Maroc. Accord de partenariat entre la Bourse de Casablanca et London

Plus en détail

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux

L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 2 3 SOMMAIRE 4 L assurance vie luxembourgeoise pour investisseurs internationaux 4 Une orientation résolument internationale 6 Une protection

Plus en détail

Votre banque d affaires privées

Votre banque d affaires privées Votre banque d affaires privées SOMMAIRE editorial Une banque privée au service de ses clients 3 L accompagnement patrimonial L analyse patrimoniale 4 L offre patrimoniale 5/6 La gestion de portefeuille

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Profil 3. II. Histoire 4. III. Mission & Valeurs 5. IV. Philosophie de Gestion 6. V. Equipe & Gouvernance 7. VI. Fonds et mandats 8

SOMMAIRE. I. Profil 3. II. Histoire 4. III. Mission & Valeurs 5. IV. Philosophie de Gestion 6. V. Equipe & Gouvernance 7. VI. Fonds et mandats 8 DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE I. Profil 3 II. Histoire 4 III. Mission & Valeurs 5 IV. Philosophie de Gestion 6 V. Equipe & Gouvernance 7 VI. Fonds et mandats 8 VII. Distinctions 9 VIII. Contacts 10 2 I.

Plus en détail

RESULTATS 2013. BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013

RESULTATS 2013. BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013 Luxembourg, le 20 février 2014 Communiqué de presse : RESULTATS 2013 BIP annonce un bénéfice global d EUR 33 millions pour l année 2013 Dividende proposé en hausse à EUR 2,60 par action Le Conseil d administration,

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com

Faites. grimper. vos actifs. de manière. innovante. et performante. www.rivolifinance.com Faites grimper vos actifs de manière innovante www.rivolifinance.com et performante 2011 Objectif : 1 milliard d euros d encours sous gestion. 2008 Création de la gamme Rivoli Finance dédiée aux investisseurs

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1)

Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) 16 mars 2011 Le groupe Crédit Mutuel en 2010 Un réseau proche de ses sociétaires-clients, au service des entreprises créatrices d emplois dans les régions (1) Résultat net total 3 026 M (+61 %) Résultat

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF

Midi Capital. nouvelle gamme. produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital nouvelle gamme 2011 produits éligibles à la réduction ISF Midi Capital lance sa gamme de produits éligibles à la réduction ISF 2011 Pour la campagne ISF 2011, Midi Capital, Société de Gestion

Plus en détail