Ergonomie et utilisabilité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ergonomie et utilisabilité"

Transcription

1 Chapitre 7 Ergonomie et utilisabilité L ergonomie est la recherche de la meilleure adaptation possible entre une fonction, un matériel et son utilisateur. 7.1 L ergonomie est une science L ergonomie est une science qui étudie l interaction de l humain avec son environnement. «Ergonomie» vient du grec ergon (travail) et nomos (loi, règles). Elle comprend différentes disciplines (physiologie, psychologie, sociologie, médecine,...) qui s'associent pour accéder à une connaissance scientifique de l'homme qui réalise une tâche. Cette connaissance a pour objet l'adaptation des outils et de l'environnement de travail à l'homme. Une meilleure adaptation des outils à l'homme aura pour résultat : Pour l utilisateur - une plus grande efficacité de ses conduites opératoires (tâches à réaliser) - sa satisfaction - son confort - une meilleure santé et une meilleure qualité de vie Pour l entreprise - l'amélioration de la productivité - la diminution des accidents du travail et une augmentation de la sécurité 7.2 Les facteurs humains L ergonomie s intéresse aux facteurs humains qui prennent racine dans la psychologie cognitive. L étude des facteurs humains se consacre à l observation des limites et des avantages que présente le corps et le cerveau humain dans ses interactions avec l environnement. Des études sont faites entre autres sur la nature de la mémoire humaine, sur les phénomènes d apprentissage et de mémorisation. Dans le contexte du multimédia, nous nous intéressons plus spécialement à la manière dont l humain interagit avec les interfaces Web, multimédia et logicielle. Bien que les facteurs soient à la base de la science de l ergonomie, nous allons, pour plus de clarté, nous attarder aux critères ergonomiques répertoriés par les ergonomes Scapin et Bastien. Ces critères sont très utiles dans la conception d interface graphique. Introduction au design graphique 46 Chapitre 8 Concevoir les interfaces

2 7.3 Critères ergonomiques de Scapin et Bastien 4 Des études ont permis d établir des principes de base en matière de conception ergonomique. Ces principes ont pris la forme de listes de «critères ergonomiques» pour la conception d interfaces interactives. Un «critère ergonomique» constitue une dimension reconnue comme menant à une interface élaborée, efficace, sophistiquée et plus conviviale. On trouve plusieurs listes de critères ergonomiques reconnues: Les critères ergonomiques de J.-M. Bastien et D. Scapin; Les critères de S. Ravden et G. Johnson; Les heuristiques de J. Nielsen49 adaptés au Web par K. Instone. 5 Ces critères ergonomiques sont de bons outils pour voir, comprendre et expliquer des problèmes ergonomiques à faible coût. Ils permettent d'orienter des choix de conception vers des pistes solides. Et ce, sans pour autant sacrifier l'aspect mercatique (marketing) ou esthétique d'un site. Ils contribuent à éviter les pièges de la subjectivité, des goûts personnels en donnant un cadre de référence plus objectif. Les ergonomes Scapin et Bastien proposent huit (8) critères d évaluation ergonomique. pour des exemples de chaque critère Guidage L'ensemble des moyens mis en œuvre pour conseiller, orienter, informer et conduire l'utilisateur lors de ses interactions avec l'ordinateur. Se divise en quatre principes : Incitation Pousser l'utilisateur à effectuer des actions spécifiques en lui fournissant des indices. Groupement/Distinction entre items Groupement des différents éléments de façon cohérente et ordonnée. Cet élément en regroupe deux autres, plus spécifiques; par la localisation Positionner les items les uns par rapport aux autres afin d'indiquer leur appartenance, ou non, à une classe donnée d'objets. par le format Donner aux éléments des caractéristiques graphiques particulières afin d'indiquer leur appartenance, ou non, à une classe donnée d'objets Feedback immédiat Dans tous les cas, l'ordinateur doit répondre à l'utilisateur en fonction des actions et des requêtes de ce dernier. Lisibilité Les caractéristiques lexicales de présentation des informations sur l'écran doivent faciliter la lecture de ces informations. 4 visité le 1 er août Guide pratique de conception et d'évaluation ergonomique de sites Web, CRIM, 2001, p.76. Introduction au design graphique 47 Chapitre 8 Concevoir les interfaces

3 7.3.2 Charge de travail Plus l'utilisateur doit supporter une grande charge de travail, plus grand est le risque d'erreur. Il s'agit ici d'optimiser les éléments de l'interface qui jouent un rôle dans la réduction de la charge perceptive ou mnésique (se souvenir) des utilisateurs, de même que dans l'augmentation de l'efficacité du dialogue. Quatre (4) principes : Brièveté Limiter le travail de lecture, d'entrée et les étapes par lesquelles doivent passer les usagers. Concision Réduire la charge de travail au niveau perceptif et mnésique pour ce qui est des éléments individuels d'entrée ou de sortie. Actions minimales Limiter les étapes par lesquelles doivent passer les utilisateurs. Densité informationnelle Réduire la charge de travail du point de vue perceptif et mnésique, pour des ensembles d'éléments et non pour des items Contrôle explicite Prise en compte par le système des actions explicites des utilisateurs et le contrôle qu'ont les utilisateurs sur le traitement de leurs actions. Deux (2) principes : Actions explicites Rendre évidente la relation entre le fonctionnement du site et les actions des utilisateurs. Contrôle utilisateur L'utilisateur doit pouvoir contrôler le déroulement des traitements informatiques en cours Adaptabilité L adaptabilité est la capacité à réagir selon le contexte, les besoins et les préférences des utilisateurs. Flexibilité Mettre à la disposition des utilisateurs des moyens pour personnaliser l'interface afin de rendre compte de leurs stratégies ou habitudes de travail et des exigences de l activité. Prise en compte de l'expérience de l'utilisateur Le système doit respecter le niveau d'expérience de l'utilisateur Gestion des erreurs La gestion des erreurs consiste à mettre en place des moyens qui permettront d'éviter ou de réduire les erreurs. Ces moyens permettront aussi de les corriger lorsqu'elles surviennent. Protection contre les erreurs Mettre en place des moyens pour détecter et prévenir les erreurs. Qualité des messages d'erreurs S'assurer que l'information donnée aux utilisateurs sur la nature des erreurs commises (syntaxe, format, etc.) et sur les actions à entreprendre pour les corriger, soit pertinente, facile à lire et exacte. Correction des erreurs Mettre à la disposition des utilisateurs des moyens pour corriger leurs erreurs. Introduction au design graphique 48 Chapitre 8 Concevoir les interfaces

4 7.3.6 Homogénéité/Cohérence Les choix de conception d'interface doivent être conservés pour des contextes identiques et doivent être différents pour des contextes différents Signifiance des codes et dénominations Il doit y avoir adéquation entre l'objet ou l'information affichée ou entrée, et son référent Compatibilité Il faut qu'il y ait accord entre les caractéristiques des utilisateurs et des tâches, d'une part, et l'organisation des sorties, des entrées et du dialogue d'une application donnée, d'autre part. Des exemples d analyse ergonomique de site Web utilisant ces critères sont disponibles à cette adresse : 7.4 Qu'est-ce que l utilisabilité? L'utilisabilité est la capacité de l'objet à être facilement utilisé par une personne pour réaliser la tâche pour laquelle il a été conçu. La notion d'utilisabilité englobe à la fois : la performance de réalisation de la tâche la satisfaction que procure l'utilisation de l'objet la facilité avec laquelle on apprend à s'en servir. Un système est donc utilisable lorsqu'il permet à l'utilisateur de réaliser sa tâche avec efficacité, efficience et satisfaction dans le contexte d'utilisation spécifié. Cette qualité concerne tout instrument destiné à aider l'humain dans son travail. Nous aborderons son application dans la conception d interface graphique de logiciel et de sites web Ergonomie ou Utilisabilité? «Utilisabilité» est une traduction littérale de Usability, terme employé par les ergonomes anglo-saxons pour désigner l'ergonomie informatique. Usability aurait pu être traduit par «ergonomie», mais le mot ergonomie englobe un concept plus grand en français. L ergonomie est une science. Elle étudie la relation entre l utilisateur, la tâche et le matériel, tandis que l utilisabilité s intéresse à la facilité à utiliser l objet en lui-même. À noter que Usability est aussi parfois traduit en français par «usabilité», mais cet autre terme est moins répandu. La combinaison de plongée Considérons deux objets dédiés à une utilisation similaire : la combinaison de plongée et le scaphandre. Ils relèvent de la même utilité : permettre de se déplacer sous l'eau. Mais, le scaphandre, du fait de son poids et de son lien permanent à la source d'air, est d'une utilisabilité moindre que la combinaison qui offre une plus grande autonomie. Les plongeurs l'ont vite compris. Depuis que la combinaison de plongée a été inventée, le scaphandre n'est quasiment plus utilisé. L'instrument dont l'utilisabilité est la meilleure a été choisi. 6 visité le le 23 octobre 2006 Introduction au design graphique 49 Chapitre 8 Concevoir les interfaces

5 7.4.2 Évaluer l utilisabilité On dit qu un logiciel est «utilisable» lorsque l'utilisateur peut réaliser sa tâche (efficacité), qu'il consomme un minimum de ressources pour le faire (efficience) et que le système est agréable à utiliser (satisfaction). Tester l'utilisabilité consiste donc à mesurer: Efficacité Vérifier que les objectifs visés par l'utilisateur sont atteints. Efficience : Mesurer les ressources nécessaires pour atteindre ces objectifs, par exemple le temps mis par l'utilisateur pour réaliser la tâche. Satisfaction : Déterminer si le système est agréable à utiliser, par exemple le critère de satisfaction peut être inversement proportionnel au nombre de remarques négatives émises par les utilisateurs lors du test. La norme définit l'utilisabilité sur la base de ces 3 caractéristiques. Il s'agit effectivement des points les plus représentatifs dans le cas général. Cependant, il peut être utile, selon l'application, d'évaluer d'autres aspects: Sécurité : Nombre d'erreurs commises par l'utilisateur et rapidité de correction des erreurs. Facilité d'apprentissage : Compréhension correcte et assimilation rapide du mode de fonctionnement. Introduction au design graphique 50 Chapitre 8 Concevoir les interfaces

Qu est-ce que l ergonomie Théorie, notions de base et facteurs humains

Qu est-ce que l ergonomie Théorie, notions de base et facteurs humains Qu est-ce que l ergonomie Théorie, notions de base et facteurs humains Chapitre 1 1.1 Une brève définition de l ergonomie L ergonomie est simplement la recherche d une meilleure adaptation possible entre

Plus en détail

1. Des contre-exemples?

1. Des contre-exemples? Approche «orientée utilisateur» et adaptation à l être humain Cours de N. Bonnardel PSY Q11B - Analyse ergonomique des situations de terrain 1. Des contre-exemples? Pour faciliter l adaptation à l être

Plus en détail

Évaluation des IHM et ergonomie

Évaluation des IHM et ergonomie Évaluation des IHM et ergonomie Stéphanie Jean-Daubias INFO Stephanie.Jean-Daubias -at- liris.univ-lyon1.fr http://liris.cnrs.fr/stephanie.jean-daubias/ L3 Plan du cours Évaluation des systèmes o Évaluation

Plus en détail

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie»

Naissance, développement et évolution de l ergonomie Origine du terme «ergonomie» Origine du terme «ergonomie» L origine du mot ergonomie est grecque (Ergon = travail, Nomos = lois) et se traduit par la science du travail. Le mot «travail» vient du latin «tripalium» qui désignait à

Plus en détail

Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité

Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité Groupe de Recherche Hypermédia et proportionnalité 3. Comment analyser les caractéristiques d une base de problèmes pour l'enseignement de la proportionnalité? Après avoir arrêté le thème et le niveau

Plus en détail

Introduction générale à l ergonomie informatique

Introduction générale à l ergonomie informatique Introduction générale à l ergonomie informatique Conférence à l université de Marne-La-Vallée Février 2006 Qui me parle? - Parcours - Game designer - UbiSoft Entertainment Playtests et études de jeux -

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web ! Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web Ergonome Web! 3 2. Profil! 5 2.1 Résumé du profil! 5 2.2 Profil détaillé! 6 Ergonome Web 1. Description du métier Profil Ergonome Web Autre dénomination

Plus en détail

Tri de cartes et ergonomie web

Tri de cartes et ergonomie web Tri de cartes et ergonomie web Sommaire Introduction 1. La méthode du tri de cartes 1.1. Principe et utilité 1.2. Les règles du jeu 1.3. Matériel pour le tri de cartes physique 1.4. Les données recueillies

Plus en détail

Référentiel Général d Accessibilité pour les Administrations Introduction au RGAA 3.0

Référentiel Général d Accessibilité pour les Administrations Introduction au RGAA 3.0 Référentiel Général d Accessibilité pour les Administrations Introduction au RGAA 3.0 1/10 Sommaire Référentiel Général d Accessibilité pour les Administrations Introduction au RGAA 3.0...1 1. Introduction...3

Plus en détail

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr

Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale. elghalimohamed@yahoo.fr Construire et piloter les tableaux de bord de gestion d une collectivité territoriale elghalimohamed@yahoo.fr 1 Objectifs de la formation Identifier les fonctions d une unité de travail et du Tableau de

Plus en détail

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM

API08 : Evaluation ergonomique d une IHM API08 : Evaluation d une IHM Résumé Twitter : les aspects positifs et négatifs de l interface Web par Ewan C. BURNS L objectif de ce document est de proposer une évaluation de l IHM web proposée par Twitter.

Plus en détail

Conception d interfaces Jérôme Dupire

Conception d interfaces Jérôme Dupire Conception d interfaces Jérôme Dupire dupire@cnam.fr Introduction Un système interactif est un système dont le fonctionnement dépend d'informations fournies par un environnement externe qu'il ne contrôle

Plus en détail

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles

Annexe du cours Conception des sites web marchands et mobiles Conception des sites web marchands et mobiles Nassim BAHRI {contact@nassimbahri.ovh} 1 Novembre 2015 1 Diagramme de séquence système Les cas d'utilisation décrivent les interactions des acteurs avec le

Plus en détail

DESSINER UNE FORME QUESTIONS

DESSINER UNE FORME QUESTIONS QUESTIONS Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie le contenu de cette fiche sur une feuille de cours (réponds aux exercices au crayon). Place n :... 01. Qu est-ce que le

Plus en détail

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé

STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d évaluation du stagiaire par l enseignant associé FORMATION PRATIQUE Département d éducation et formation spécialisées Unité de programme - formation professionnelle et technique STAGES D ENSEIGNEMENT EN FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE Grille d

Plus en détail

Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo

Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo Guide d'utilisation BECOME Suivre les besoins de formation des PME et les indicateurs d'apprentissage des salariés Projet de partenariat Leonardo Sommaire Introduction D où vient Cartesia? Qu'est-ce que

Plus en détail

Créer Un site Web pour la classe

Créer Un site Web pour la classe Créer Un site Web pour la classe Sommaire : P. 1 Introduction 1 Introduction Avec l avènement des nouvelles technologies de l information et de la communication, le Web est devenu un média incontournable

Plus en détail

Proposition d une typologie des processus et produits

Proposition d une typologie des processus et produits ACCUEIL Proposition d une typologie des processus et produits Frédéric Elie, septembre 2000 La reproduction des articles, images ou graphiques de ce site, pour usage collectif, y compris dans le cadre

Plus en détail

Analyse de l ergonomie du site «adsl.free.fr» Selon les critères AFNOR (Scapin et Bastien)

Analyse de l ergonomie du site «adsl.free.fr» Selon les critères AFNOR (Scapin et Bastien) Analyse de l ergonomie du site «adsl.free.fr» Selon les critères AFNOR (Scapin et Bastien) Introduction Free est un des fournisseurs d'accès Internet leader dans son domaine. À travers son site Web, la

Plus en détail

Ergonomie des postes, du logiciel et des lieux de travail

Ergonomie des postes, du logiciel et des lieux de travail Ergonomie des postes, du logiciel et des lieux de travail Un recueil sur CD-ROM Référence : 3213591CD ISBN : 978-2-12-213591-4 Année d édition : 2012 Analyse «Adapter le travail à l Homme», tel est l objectif

Plus en détail

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours

0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage. 3- Organisation du cours 0- Le langage C++ 1- Du langage C au langage C++ 2- Quelques éléments sur le langage 3- Organisation du cours Le présent cours constitue une introduction pour situer le langage C++, beaucoup des concepts

Plus en détail

ISO/CEI 90003 NORME INTERNATIONALE. Ingénierie du logiciel Lignes directrices pour l'application de l'iso 9001:2000 aux logiciels informatiques

ISO/CEI 90003 NORME INTERNATIONALE. Ingénierie du logiciel Lignes directrices pour l'application de l'iso 9001:2000 aux logiciels informatiques NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 90003 Première édition 2004-02-15 Ingénierie du logiciel Lignes directrices pour l'application de l'iso 9001:2000 aux logiciels informatiques Software engineering Guidelines

Plus en détail

Petit lexique de l'ergonomie des interfaces

Petit lexique de l'ergonomie des interfaces Petit lexique de l'ergonomie des interfaces Cet article a pour objectif de dessiner ce qu'est l'ergonomie des interfaces à travers les termes clés employés dans ce domaine. Il s'agit à la fois de donner

Plus en détail

Troubles cognitifs et accès au Web

Troubles cognitifs et accès au Web Troubles cognitifs et accès au Web Claude Touzet Université de Provence, UMR 6149 Neurobiologie Intégrative et Adaptative, Case 362, F-13397 Marseille Cedex 20, France Claude.Touzet@up.univ-mrs.fr Pierre

Plus en détail

Présentation du projet:

Présentation du projet: : Le but du projet est de réaliser le fonctionnement d'un jeu de Siam valide. Plus spécifiquement, il consiste à implémenter l'organisation générale du jeu, et le suivi des règles du mouvement des pièces.

Plus en détail

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux

En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux Introduction En informatique et en particulier en génie logiciel, la qualité logicielle est une appréciation globale d'un logiciel, basée sur de nombreux indicateurs 1. La complétude des fonctionnalités,

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005.

POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue. Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POL-24 Politique d évaluation du personnel enseignant à la formation continue Adoptée par le Conseil d administration le 12 décembre 2005. POLITIQUE D ÉVALUATION DU PERSONNEL ENSEIGNANT À LA FORMATION

Plus en détail

Les composantes de la réussite scolaire

Les composantes de la réussite scolaire Les composantes de la réussite scolaire Cognitives Culturelles Physiologiques Psychologiques Sociologiques Que devons-nous privilégier dans cette notion polysémique? Sa mesure (évaluations, signalements,

Plus en détail

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM

LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM LE SYSTÈME TÉLÉINFORMATION DE L INEM Par un collectif de l INEM Instituto National de Emples (Institut National de l Emploi), Madrid, Espagne L intégration des technologies dans la société de l information

Plus en détail

Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm

Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm Grille pour l évaluation en groupe d'un logiciel d'éducation ou de formationm Titre du logiciel : Editeur : Domaine : Public visé : EXPLORATOONS USI SOFT / IN VISION Raisonnement 8 12 ans Configuration

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

LA QUALITE DU LOGICIEL

LA QUALITE DU LOGICIEL LA QUALITE DU LOGICIEL I INTRODUCTION L'information est aujourd'hui une ressource stratégique pour la plupart des entreprises, dans lesquelles de très nombreuses activités reposent sur l'exploitation d'applications

Plus en détail

Quelques astuces pour optimiser Windows Vista

Quelques astuces pour optimiser Windows Vista Quelques astuces pour optimiser Windows Vista Introduction Parmi les critiques formulées à l'encontre de Windows Vista, les besoins de ce dernier en ressources sont néanmoins une réalité : la nouvelle

Plus en détail

Les problèmes identifiés et les recommandations correspondent aux zones surlignées en rouge.

Les problèmes identifiés et les recommandations correspondent aux zones surlignées en rouge. Analyse des problèmes ergonomiques du site http://www.welcomeoffice.com/ selon les critères de Bastien et Scapin Les problèmes identifiés et les recommandations correspondent aux zones surlignées en rouge.

Plus en détail

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com

CATALOGUE DES COURS. qlikview.com CATALOGUE DES COURS qlikview.com A propos de ce Catalogue Ce catalogue rassemble toutes les informations nécessaires à propos des cours QlikView. Il est organisé en trois sections principales : cours délivrés

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Motivation et Formation à distance

Motivation et Formation à distance Motivation et Formation à distance 1 Demandez le programme... Objectifs de l atelier Activité : Motivation vs. Découragement Stratégies de motivation ergonomiques psychopédagogiques 2 Objectifs Réfléchir

Plus en détail

Formation professionnelle TIC Suisse

Formation professionnelle TIC Suisse Formation professionnelle TIC Suisse DIRECTIVES concernant l examen professionnel de: Informaticienne / informaticien 1 en technique des systèmes et réseaux TIC Informaticienne / informaticien en développement

Plus en détail

Politique de communication du Conseil administratif

Politique de communication du Conseil administratif 15 janvier 2008 Politique de communication du Conseil administratif Document édité par la commune de Plan-les-Ouates Objectif de la politique de communication La politique du Conseil administratif a pour

Plus en détail

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004

EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO14001 : 2004 Référence de la publication EA-7/04 La conformité règlementaire dans le cadre de la certification accréditée ISO 14001 : 2004 OBJECTIF Le présent document a été élaboré par un groupe de travail sous la

Plus en détail

Analyse des systèmes techniques industriels

Analyse des systèmes techniques industriels Analyse des systèmes techniques industriels A). Notion de système : Un système est un «ensemble d éléments en interaction dynamique, organisés en fonction d un but» Ces systèmes peuvent être: voulus, conçus

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1

Claude Kaiser Machine virtuelle et environnement utilisateur SRI_B CHAPITRE 1 CHAPITRE 1 FOURNIR À L'UTILISATEUR UNE MACHINE VIRTUELLE ET UN ENVIRONNEMENT D'EXÉCUTION DE PROGRAMMES Plan ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL ADAPTÉ AU BESOIN DE L'UTILISATEUR Fonctions de l'environnement d'exécution

Plus en détail

Santé et Sécurité au travail

Santé et Sécurité au travail Santé et Sécurité au travail MODULE A CD ROM Projet FSE 2007-2013 PON Gouvernance et actions de système Ministère du Travail et des Politiques Sociales -DG pour l Orientation et la Formation pour les objectifs

Plus en détail

Introduction. Historique du tableau

Introduction. Historique du tableau Introduction Le monde éducatif a pris conscience, très tôt, de l importance de l informatique dans le secteur pédagogique, ainsi que l atteste par exemple cette déclaration de l Assemblée générale de l

Plus en détail

Compétences du B2i collège et activités documentaires

Compétences du B2i collège et activités documentaires Compétences du B2i collège et activités documentaires Aujourd hui, les activités de recherche documentaire intègrent nécessairement l utilisation de l informatique, du multimédia et de l Internet. Lors

Plus en détail

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs

Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Services météorologiques, hydrologiques et climatologiques: compétences requises des formateurs Au sein d un Service météorologique et hydrologique national (SMHN) ou d un service apparenté, différents

Plus en détail

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement

Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Plan d orientation et d actions triennales visant à intégrer les TIC dans l apprentissage et l enseignement Orientations, objectifs, stratégies, actions Mars 2003 Collège Gérald-Godin Table des matières

Plus en détail

Fiche conseil n 1. 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale. 4.2 : Politique de santé et sécurité au travail

Fiche conseil n 1. 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale. 4.2 : Politique de santé et sécurité au travail Fiche conseil n 1 POLITIQUE 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 EMAS 4.2 : Politique environnementale Annexe I.-A.2 : Politique environnementale SST OHSAS 18001 4.2 : Politique de

Plus en détail

TCH053 Manipulation d objets multimédias et conception de sites Web non transactionnels

TCH053 Manipulation d objets multimédias et conception de sites Web non transactionnels TCH053 Manipulation d objets multimédias et conception de sites Web non transactionnels Présentation du plan de cours Introduction à la norme ISO 13407 Lévis Thériault, hiver 2009 Plan de cours Consulter

Plus en détail

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES

NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES ASSOCIATION OF COLLEGE & RESEARCH LIBRARIES (ACRL) NORME SUR LES COMPÉTENCES INFORMATIONNELLES DANS L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR Extrait traduit de l anglais par le Groupe de travail sur la formation documentaire

Plus en détail

FORMALISATION DE CONNAISSANCES ERGONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE L'ERGONOMIE DE CONCEPTION D'INTERFACES GRAPHIQUES HOMME-MACHINE

FORMALISATION DE CONNAISSANCES ERGONOMIQUES DANS LE DOMAINE DE L'ERGONOMIE DE CONCEPTION D'INTERFACES GRAPHIQUES HOMME-MACHINE Une version de cet article a été publiée dans : Actes du XXVIème Congrès de la SELF "Méthodologie et outils d'intervention et de recherche en ergonomie", Montréal, Canada, 3-6 Octobre, 1990. FORMALISATION

Plus en détail

Baccalauréat. Document ressources

Baccalauréat. Document ressources Baccalauréat Document ressources "#$%&'(&($)*+&,'(-.))$+/.0,&+&,'(*1.)).2.*#3.'45678 Sommaire du document d accompagnement "##$%&'()*()"+*#',-().$++"#/$0,'#',-1111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111111112

Plus en détail

Ergonomie S. Metz Master VCIel 2009/2010 22/09/09. I - Ergonomie et Sites Web

Ergonomie S. Metz Master VCIel 2009/2010 22/09/09. I - Ergonomie et Sites Web I - Ergonomie et Sites Web Un site web, comme un document, est une interface Axe 3 La conception en ergonomie L ergonomie s applique aussi aux sites web I- Ergonomie et Sites Web / II- Ergonomie et Conception

Plus en détail

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ;

PROJET PERSONNEL. démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; PROJET PERSONNEL Critère A Utilisation du journal de bord démontrer des compétences d organisation illustrant leur gestion du temps et de soi ; communiquer et collaborer avec leur superviseur ; démontrer

Plus en détail

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf

Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf Piloter sa démarche qualité efficacement Claude Ferreboeuf p. 1 Sommaire 1 Le système de management - C est quoi avec les 5 parties intéressées? - Le pilotage par le fonctionnement des processus (Statique)

Plus en détail

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif

CONTRÔLE DE GESTION. DCG - Session 2008 Corrigé indicatif CONTRÔLE DE GESTION DCG - Session 2008 Corrigé indicatif DOSSIER 1 MISE EN PLACE D OUTILS D AIDE A LA DECISION Question 1 : Rédiger une note d environ une page destinée au directeur général visant à lui

Plus en détail

Référentiel de la marque «Démarche T»

Référentiel de la marque «Démarche T» V7 Référentiel de la marque «Démarche T» 1 Sommaire SOMMAIRE... 2 INTRODUCTION... 3 LES CRITERES DE LA DEMARCHE T... 4 1. La direction stratégique, premier pilier...4 2. L action des services de production,

Plus en détail

Concours EPSO/A/1-10/03

Concours EPSO/A/1-10/03 Concours EPSO/A/1-10/03 Administrateurs adjoints (A8) Épreuve a) Test constitué d une série de questions à choix visant à évaluer les connaissances spécifiques dans le domaine choisi DOMAINE 4 Audit 1

Plus en détail

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5

Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Chapitre 2 : Cycles de vie logiciel et méthodes de développement G L & A G L 2 0 1 4 / 2 0 1 5 Plan Chapitre 2 Modèles de cycles de vie Méthodes de développement : Méthode lourde Méthode agile Exemple

Plus en détail

L entreprise : fonction Qualité. La fonction Qualité

L entreprise : fonction Qualité. La fonction Qualité La fonction Qualité Sommaire 1. Définition... 1 La qualité externe... 1 La qualité interne... 1 L'objet de la qualité... 1 2. La non-qualité... 2 3. Notion d'amélioration permanente... 2 4. Démarche qualité...

Plus en détail

UP : Unified Process

UP : Unified Process UP : Unified Process 1 UP : Unified Process Table des matières 1DÉFINITION... 2 1.1UP est itératif... 2 1.2UP est centré sur l'architecture...2 1.3UP est piloté par les cas d'utilisation d'uml... 2 2VIE

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD)

PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD) PLAN STRATÉGIQUE DE CONSERVATION DE L ÉNERGIE ET DE GESTION DE LA DEMANDE (PSCÉGD) POUR LA PÉRIODE DE 2014 À 2019 HEARST 60, 9 e Rue / S.P. 580 Hearst (Ontario) P0L 1N0 Tél. : 705 372-1781 KAPUSKASING

Plus en détail

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur

Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Chapitre I - Introduction et conseils au lecteur Cette partie introductive situe la place de l'algorithmique dans le développement logiciel et fournit au lecteur des conseils : conseils pour bien analyser

Plus en détail

LES FORMATIONS LA FORMULE E-LEARNING AUTONOME

LES FORMATIONS LA FORMULE E-LEARNING AUTONOME LES FORMATIONS LA FORMULE E-LEARNING AUTONOME SOMMAIRE L équipe AÉROGLIGLI a le plaisir de vous proposer ce document de présentation de notre formation E-LEARNING AUTONOME GÉNÉRALITES ABONNEMENTS & TARIFS

Plus en détail

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993)

Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Arrêté royal du 27 août 1993 relatif au travail sur des équipements à écran de visualisation (M.B. 7.9.1993) Modifié par: (1) arrêté royal du 20 février 2002 modifiant l'arrêté royal du 27 mars 1998 relatif

Plus en détail

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu

Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques. Aperçu Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques Aperçu Le présent document offre un aperçu du texte sur Les communautés multiculturelles : Directives pour les bibliothèques, 3e édition,

Plus en détail

Pour que votre projet ait toutes les chances de réussite, il vous faudra adopter une méthodologie de gestion de projet rigoureuse.

Pour que votre projet ait toutes les chances de réussite, il vous faudra adopter une méthodologie de gestion de projet rigoureuse. Chapitre 1.3 : Acteurs et étapes du projet 65 Chapitre 1.3 : Acteurs et étapes projet Réussir votre projet e-learning A. Introduction Nous allons aborder dans ce chapitre la partie purement méthodologie

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas. Saint-Germain-en Laye, 1.991. Bilbao

Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas. Saint-Germain-en Laye, 1.991. Bilbao Aplicaciones Informâticas en Arqueologia: Teorîas y sistemas Saint-Germain-en Laye, 1.991 Bilbao L'ARCHEOLOGIE, SYSTEME D'INFORMATION SCIENTIFIQUE Patrick DESFARGES Bruno HELLY Un examen des banques de

Plus en détail

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves.

Le maître propose aux enfants de former librement des petits groupes de travail. Les groupes se constituent par affinités entre élèves. LE TRAVAIL DE GROUPE I. Introduction 1. L apport de R. Cousinet Roger Cousinet (1881/1973), instituteur puis inspecteur primaire, initie le travail libre par groupes en 1920. Les travaux de recherche effectués

Plus en détail

1. Introduction. 2. Objectifs de la réalisation. 3. Analyse de besoins

1. Introduction. 2. Objectifs de la réalisation. 3. Analyse de besoins 1. Introduction Le travail consiste à concevoir et à élaborer un dispositif de formation à distance, qui va au-delà de simples pages web statiques. On a choisi de faire appel à tout un module d apprentissage

Plus en détail

1 Documentation FastSite. Documentation FastSite

1 Documentation FastSite. Documentation FastSite 1 Documentation FastSite Documentation FastSite 2 Documentation FastSite Sommaire A propos... 3 Les prestations de la plateforme... 3 Les informations pré-requises... 4 Le fonctionnement... 6 Les langues...

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE

ORGANISATION MONDIALE ORGANISATION MONDIALE DU COMMERCE Conseil des aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce IP/C/W/488 30 janvier 2007 (07-0416) Original: anglais MOYENS DE FAIRE RESPECTER LES

Plus en détail

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE

LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE LA POSITION DE L IFAC SUR LA REGULATION PROFESSIONNELLE Introduction 1. L économie et la société bénéficient des performances de haute qualité des experts-comptables qui contribuent à l imputation et à

Plus en détail

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004

Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité. Ébauche septembre 2004 Guide de préparation du manuel de politique visant le système de gestion de la sécurité Ébauche septembre 2004 Le présent guide a été conçu dans le but d aider les petits exploitants du domaine de l aviation

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE

INTRODUCTION GENERALE INTRODUCTION GENERALE Contrôle de Gestion I. Le Contrôle de Gestion 1. Définition Le contrôle de gestion est une forme de contrôle organisationnel. C est une forme de contrôle adaptée aux structures d

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES de l ANIMATEUR de PLEIN AIR

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES de l ANIMATEUR de PLEIN AIR RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES de l ANIMATEUR de PLEIN AIR Ref : EQFOA - UK/06/B/F/PP-162_622 Projet financé par la commission européenne Dans le cadre du Programme Leonardo da Vinci Version française 2006

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Enterprise Transformation Manifesto

Enterprise Transformation Manifesto Enterprise Transformation Manifesto Règles d or pour améliorer les entreprises, dans le respect des valeurs et intérêts fondamentaux de la société Motivation du Manifeste En réponse à la complexité à laquelle

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS POLITIQUE SUR LA PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Autorisé par: Patrick Cashman Président et Directeur général Lundbeck Canada Inc. Signature Date Marie-France Vincent Responsable de la protection

Plus en détail

Cours d architecture logicielle. Philippe Lalanda

Cours d architecture logicielle. Philippe Lalanda Cours d architecture logicielle Tactiques de conception Philippe Lalanda Philippe.lalanda@imag.fr Rappel n Approches pour la conception n Identification des composants fonctionnels n dérivation à partir

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5

Events Manager Document commercial V 1.04 FR 1 / 5 L organisation de réunions, assemblées, congrès, colloques et autres évènements, nécessite une administration rigoureuse et contraignante, la parfaite maîtrise des processus de réservations et contrôles

Plus en détail

Etude des auteurs Sciences de l'information et de la Communication

Etude des auteurs Sciences de l'information et de la Communication SUAREZ PIERRE Master 2 Documentation Enseignement (2012-2013) Etude des auteurs Sciences de l'information et de la Communication Fiche de lecture : Titre : Le langage silencieux Titre original : The silent

Plus en détail

Des outils adaptés pour de grands résultats

Des outils adaptés pour de grands résultats Des outils adaptés pour de grands résultats S u i v r e l e s a c t i o n s E v a l u e r l a s t r a t é g i e Une gamme de logiciels adaptés pour le suivi et l évaluation de votre politique de développement

Plus en détail

ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE (5ème et 4ème)

ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE (5ème et 4ème) 45 ANALYSE EPI DES PROJETS DE PROGRAMMES POUR LE CYCLE CENTRAL DU COLLÈGE () Si nous constatons avec satisfaction (voir Editorial) que le programme de Technologie prend largement en compte l informatique

Plus en détail

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1

INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 151 INTRODUCTION AU LANGAGE ASSEMBLEUR 1 M. CHANIAT INTRODUCTION Avant même d'étudier, ou plutôt de présenter très succinctement quelques remarques d'ordre général à propos du langage assembleur, il convient

Plus en détail

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE

QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Date d envoi : Date de réception : QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Demande d admission - Niveau secondaire Ce document doit être complété par le titulaire de classe ou par l orthopédagogue Nom de l élève :

Plus en détail

Chapitre 1 : Le plan média (media planning)

Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Chapitre 1 : Le plan média (media planning) Introduction Cela consiste à sélectionner les médias et à définir leurs modes d utilisation. Objectif : rechercher l efficacité maximum des médias dans la contrainte

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/6/3 ORIGINAL : anglais DATE : 8 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Etude réalisée. Présentation GCodeEdit. Conclusions

Etude réalisée. Présentation GCodeEdit. Conclusions Etude réalisée Echange et partage de l information Présentation GCodeEdit Architecture logicielle Conclusions Introduction Les développements gigantesques des technologies informatiques avec leurs effets

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

DOCUMENT DE TEST LOGICIEL

DOCUMENT DE TEST LOGICIEL DOCUMENT DE TEST LOGICIEL TRAVAIL PRÉSENTÉ À MME SOUMAYA CHERKAOUI DANS LE CADRE DU COURS GEI450, PROJET DE CONCEPTION DE LOGICIELS PAR L'ÉQUIPE SOKRATE : SIMON BÉLANGER YANNICK BROSSEAU NICOLAS HATIER

Plus en détail

ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance

ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance ROGAM CONSULTING Conseil Secteur Banque, Finance, Assurance Associé Fondateur : Rony GAMIETTE - Tél : 06 03 79 31 03 E-Mail : rony.gamiette@rogamconsulting.com 1 L AUDIT DE PERFORMANCE 2 SOMMAIRE Introduction

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS NORME INTERNATIONALE D AUDIT 220 CONTRÔLE QUALITE D UN AUDIT D ETATS FINANCIERS Introduction (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE

Plus en détail

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales.

GBIF (2008) Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales. Titre: Type de document: Expéditeur: Auteur(s) principal(aux)/ contact(s): Vers l établissement d un point nodal opérationnel de participants du GBIF : définitions et considérations générales Présentation

Plus en détail