La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes"

Transcription

1 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Accompagnement des programmes Pilotage - Soutien Constats - Propositions Le 27 février 24 Accompagnement Confidentiel IDRH des programmes Pilotage Soutien février 24

2 Eléments de constat au stade d avancement actuel (1)! Les objectifs 24 des différents Programmes pilotage Soutien sont très fortement convergents et sont centrés sur quelques domaines clés : assurer la mise en place et l opérationnalisation des diverses nouvelles Fonctions Soutien (DCRH, DCAJ, DCAD, Equipe Patrimoine dans les DCAF, Equipe Informatique Bureautique, ); prendre en charge de «nouvelles missions» comme la gestion administrative des RH, la gestion rationnelle du patrimoine, la gestion de la documentation et de l archivage, la gestion des affaires juridiques, la communication interne et externe ; Animer la démarche d élaboration du répertoire des métiers et la formalisation de fiches de poste; dresser un état des compétences et définir des besoins et des stratégies de développement des compétences, soit par la formation, soit par la mobilité interne, soit par des recrutements ciblés; animer l élaboration d un plan de formation pluriannuel de formation pour les du Ministère ou simplement pour les Soutien; conduire l élaboration et la mise en pratique de procédures internes relatives aux activités de soutien et de gestion des différents moyens; mettre sur pied un dispositif de pilotage global de l par le Secrétaire Général et le faire vivre; mettre sur pied un dispositif de management des Fonctions Soutien;.! Les groupes qui travaillent sur l opérationnalisation de chacun des objectifs ont beaucoup de mal à concevoir une stratégie d action et à bâtir un plan d action «qui leur parlent» Beaucoup de groupes ne voient pas bien comment aborder le sujet, quoi faire, comment poser des premiers jalons, comment procéder. Chaque groupe se débrouille du mieux qu il peut. IDRH intervient très souvent pour donner des idées, pour susciter la créativité des groupes, pour aider à bâtir un plan d action qui donne les principaux jalons de la démarche pour 24.! Les groupes sont en forte attente d appui technique mais identifient mal les structures têtes de réseau à vocation transversale et plus encore les spécialistes au sein de ces structures susceptibles de leur apporter cet appui Pour la Fonction Finances Patrimoine, les structures têtes de réseau sont claires mais les possibilités d accompagnement et d appui sont par contre très mal appréhendées. Il en va de même pour la Fonction des Ressources Humaines avec là, de surcroît, un manque d apports méthodologiques. Pour la Fonction «Informatique Bureautique», on identifie d emblée l ANINF mais sans bien savoir comment l aborder, comment travailler avec elle. Pour les «nouvelles» Fonctions Soutien (Affaires juridiques, Documentation, Archivage, Communication externe, Communication interne) les structures têtes de réseau transversales sont mal identifiées (a priori à la Primature mais certains pensent à la DG de la Communication pour la Fonction Communication). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 2

3 Eléments de constat au stade d avancement actuel (2)! On constate un manque crucial de communication de ces structures têtes de réseau à vocation transversale sur leur politique, leurs apports méthodologiques, leurs prestations d accompagnement et d appui : comment entendent-elles voir mises en place les nouvelles structures centrales dans chaque département sectoriel? que doit on trouver dans chaque nouvelle structure (organisation, métiers et profils de compétence, effectifs, locaux, équipements) et comment financer l opérationnalisation de ces nouvelles Fonctions? Quelle démarche méthodologique, quelle stratégie d action pour chaque projet de modernisation, de déconcentration? Qui sont les référents «experts» et quelles sont leurs coordonnées pour les contacter, les questionner, obtenir leur appui méthodologique? Quelle démarche d accompagnement appui pour chaque projet? Quelles actions prévues par les différentes têtes de réseau pour, précisément, animer leur réseau dans les différents départements sectoriels?! On relève un besoin énorme, colossal de professionnalisation des agents dans les différentes structures Soutien des ministères Le manque de professionnalisme est partout patent tant au niveau des agents d exécution que de leur encadrement dont on voit mal comment il pourra être un encadrement «formateur». Il faut donc prévoir des formations de base et des formations très opérationnelles avec beaucoup d accompagnement formation.! La culture «qualité de service» des structures chargées des missions de Soutien reste très largement à créer Les engagements de qualité de service sont très flous et le plus souvent inexistants. Les structures centrales fonctionnent de façon «introvertie» : plus préoccupées par leur dotation en effectifs et en moyens divers que par les attentes et besoins des pour lesquels elles sont sensées travailler. Elles ne sont pas proactives et vont très peu au-devant des structures qui doivent bénéficier de leurs prestations. Elles ne se sentent pas «prestataires».! Sur le papier, les structures Soutien ont été fortement accrues en nombre mais pas dans la réalité Beaucoup de structures sont restées «fantômes». Les responsables n ont pas été nommés et les effectifs à prévoir n ont pas été mis en place, ni par des redéploiements internes, ni par des recrutements externes. Le flou sur les cibles organisationnelles pour chaque nouvelle structure centrale, hormis pour les DCRH, n a pas incité non plus à aller rapidement de l avant. En l absence de conférences d intégration et de recrutement, ces questions n ont pas été traitées. Enfin, l absence d outils modernes de gestion ainsi que le manque de locaux ont aussi freiné le processus de mise en place des nouvelles structures. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 3

4 Eléments de constat au stade d avancement actuel (3)! Les structures Soutien fonctionnent de façon très cloisonnée Elles fonctionnent en parallèle plutôt qu en synergie. Elles ne développent pas une approche globale de soutien : par exemple pour aider à la mise en place des nouvelles structures. Elles ont du mal à imaginer sur quoi et comment coopérer. Pourtant les objets de travail en commun ne manquent pas : BOP, nouvelle GRH, mise en place des nouvelles structures, modernisation des, etc.! Il manque un management global et méthodique des structures centrales Il n y a pas d équipe de direction du programme Pilotage et Soutien. Les SG ont été très peu présents lors de l élaboration des PAP Pilotage et Soutien. Ils sont aussi peu présents dans leur opérationnalisation. Le rattachement des DCAF à la DGB, le rattachement des futures DCRH à la DGAFP et celui évoqué des DCSI à l ANINF n encouragent pas à la structuration d un management fort au niveau de chaque ministère. On ne sent pas aujourd hui les SG très mobilisés pour sortir de la situation actuelle. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 4

5 Propositions Pour aider, appuyer, accompagner les chefs de file des programmes Soutien, nous proposons 7 actions concrètes qu IDRH pourrait conduire avec l équipe BOP. 1. Identifier clairement les têtes de réseau à vocation transversale pour chaque Fonction Soutien et les noms et fonctions des personnes désignées pour apporter du cadrage et de l aide méthodologiques aux équipes spécialisées dans les différents ministères Il s agit d identifier clairement qui peut renseigner, conseiller, épauler chaque fonction Soutien dans ses domaines de spécialisation. Les structures têtes de réseau doivent à la fois élaborer des méthodes, des procédures à caractère transversal, des référentiels pour l action, les diffuser, les vulgariser, les améliorer en fonction des retours et de l expérience acquise, apporter du conseil, de l appui méthodologique dans l action, faire de l accompagnement formation, faire du contrôle qualité, conduire des démarches transversales visant à l harmonisation voire l homogénéisation des pratiques professionnelles. Elles sont là pour faire de l animation du réseau des professionnels spécialisés dans les différents ministères (tenir à jour un questions réponses, animer des échanges de pratiques, faire des piqûres de rappel, capitaliser les savoir faire, ). Un tableau des domaines d action pour lesquels une tête de réseau est nécessaire se trouve en Annexe Faire une compilation, une synthèse des objectifs inscrits et des actions planifiées dans le cadre des PAP Pilotage et soutien 24 des différents Départements sectoriels Cette synthèse sera établie par l équipe BOP et IDRH domaine par domaine (gestion budgétaire; gestion du patrimoine; système d information, équipements informatiques et bureautiques, réseaux; documentation et archivage; gestion du patrimoine immobilier; gestion des moyens généraux au sens large; gestion des ressources humaines; communication; management). Elle pourra ainsi être facilement portée à la connaissance de chacune des têtes de réseau. 3. Animer une réunion de travail avec chaque tête de réseau pour examiner les apports possibles par rapport aux besoins identifiés et les modalités d appui à développer Au cours de chacune de ces réunions, il sera fait le point sur : - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils déjà disponibles pouvant guider, aider les équipes dans les Départements; - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils à produire; - les actions d information, de sensibilisation, de formation, d appui conseil, d accompagnement à mettre en œuvre avec un effort maximum de pédagogie; - les actions de pilotage et d animation du réseau des professionnels des Départements à développer avec notamment des premières initiatives dès le premier semestre 24. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 5

6 Propositions (2) 4. Animer une réunion de prise de contact de chaque tête de réseau avec les membres de son réseau potentiel dans les différents Départements sectoriels Cette réunion réunira les référents membres de la tête de réseau et un ou deux responsables spécialisés de chaque Département sectoriel. Cette réunion sera l occasion pour chaque tête de réseau : - de faire une présentation des apports existants par rapport aux besoins des équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter les apports en cours de préparation; - de cadrer ou de recadrer l action prévue par les équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter comment elle entend fournir un appui aux équipes Soutien des Départements sectoriels et comment elle entend piloter, animer son réseau. Cette réunion sera pour les équipes Soutien des Départements sectoriels l occasion : - de faire savoir à la tête de réseau ce qu elles ont déjà engagé; - d exprimer leurs besoins en apports méthodologiques mais aussi en appui conseil et en accompagnement; - de situer ce qu elles font et où elles en sont par rapport aux autres. Ces réunions devront déboucher sur : - une stratégie d action par domaine (ex. définition d une démarche type outillée à déployer de façon homogène dans chaque Département; ex. choix de différentes démarche expérimentales, pilotes donnant ensuite lieu à évaluation avant généralisation; etc.) - un plan d animation et de pilotage du réseau, Fonction soutien par Fonction Soutien. 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau IDRH pourra conseiller, aider, accompagner chacune des têtes de réseau dans : - l analyse des attentes exprimées par les équipes Soutien des départements sectoriels et la détection de l ensemble de leurs besoins; - l établissement du fichier des membres de leur réseau; - l identification des compétences au sein du réseau et l organisation du réseau (les porteurs d expérience; les pilotes; les novices; ); - l élaboration d un programme d animation annuel d animation de leur réseau; Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 6

7 Propositions (3) 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau (suite) - le développement de l interactivité entre la tête de réseau et le réseau; - le développement de différents types de temps de travail au sein du réseau (des temps de sensibilisation; des temps de formation; des temps de travail sur des outils; des temps de retour d expérience; des temps d échange d expérience); - la préparation de temps forts dans l animation du réseau; - le développement des capacités pédagogiques des membres des têtes de réseau; - la structuration d outils (référentiels, guides d action; notes de procédure; questions réponses ) à l intention des professionnels du réseau; - la réalisation d enquêtes via le réseau; - le gestion de la motivation des membres du réseau. 6. Assurer l équipement des réseaux pour permettre un fonctionnement efficace et efficient Il faudra au départ recenser les membres du réseau ayant ou pas accès à un ordinateur, les membres du réseau pouvant ou non se raccorder à internet voire à l intranet. Ensuite, il importera de pousser au développement du taux d équipement des membres du réseau. Enfin, il faudra progressivement faciliter la mise en ligne des apports de la tête de réseau, le développement d outil de travail collaboratif. 7. Concevoir, développer et mettre en œuvre un programme et des actions de professionnalisation des membres des différentes têtes de réseau Cette initiative, qui devrait démarrer rapidement et se déployer dans les mois qui viennent donnerait aux têtes de réseau les moyens de former à leur tour et d accompagner les équipes de programme Pilotage et soutien dans les Départements. Les actions de professionnalisation à conduire seraient non pas globales et théoriques mais très ciblées et adaptées au contexte et aux enjeux de l administration gabonaise. La contribution d IDRH à cette professionnalisation des têtes de réseau pourrait prendre deux formes : - réaliser directement les actions qui sont dans son cœur de métier : mise en œuvre de la BOP, gestion du personnel et des RH, organisation et management; - jouer un rôle de pilote pour le montage et la mise en œuvre du programme d ensemble de professionnalisation (explicitation des besoins et des objectifs pédagogiques, design des parcours de professionnalisation, repérage et mobilisation des partenaires potentiels au sein de l administration ou en externe, planification des actions, élaboration des procédures de gestion du dispositif ). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 7

8 ANNEXE 1 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 8

9 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (1) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement et gestion du patrimoine Méthodes pour l entretien et la maintenance des bâtiments Elaboration et mise en œuvre d un plan informatique et bureautique pluriannuel Développement du Système d information Développement de bases de données / administration de bases de données des moyens généraux rationnelle d une flotte de véhicules de service Méthodes d élaboration d un projet d économie structurelle Production de Termes De Référence (TDR) CBMT - CDMT Elaboration et opérationnalisation des PAP Procédures d exécution budgétaire Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 9

10 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (2) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement des agents des effectifs / des possibilités de recrutement des dossiers individuels des agents Elaboration du répertoire et de la carte des métiers / élaboration des fiches de poste Evaluation des compétences disponibles et des besoins en compétences Etudes d optimisation de l organisation et des compétences disponibles Elaboration et mise en œuvre d un plan de formation (pluriannuel annuel) des recrutements (externes et internes) Organisation d opérations de redéploiement des effectifs des carrières Conduite des procédures de gestion administrative des personnels Mise en place de la DCRH; requalification de la DCP Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 10

11 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (3) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes des conditions de travail Elaboration de procédures internes; manuels de procédures; développement du contrôle interne Mise en place de la DCAD (archivage et documentation) de la documentation de l archivage Communication externe (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Communication interne (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Mise en place de la DC des Affaires Juridiques Amélioration de la gestion des affaires juridiques Amélioration de la gestion des contentieux Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 11

12 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (4) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Démarche Qualité de service dans l exercice des missions des Fonctions Soutien Méthodes modernes de management des Fonctions Soutien Organisation d un dispositif de management global de l administration d un Département sectoriel Pilotage des déconcentrés Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 12

13 ANNEXE 2 Exploitation des PAP Pilotage et Soutien Thèmes des objectifs dans les PAP 24 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 13

14 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Efficience des fonctions de soutien 33 Développer/renforcer/maintenir l expertise, la capacité opérationnelle des fonctions de soutien Cadre de travail commun aux fonctions de soutien X X X X X X X X X X X X 12 X X X X X X X X X 9 Equipements, outils, bâtiment, regroupement X X X X 4 Textes clés X X X X X X 6 Prévenir, réduire le contentieux X X 2 Système de pilotage/coordination/ pilotage proactif/stratégie ministérielle Suivi des objectifs, conduite des réformes, gouvernance X X X X X X X X X X X X X Préparation bascule en mode BOP X X X X 4 Pilotage des structures déconcentrées / sectoriel X 1 Relations avec les sectoriels X X X X 4 Système de collecte, de production et de gestion de l information/sic 18 Système d information, de collecte des données X X X X X X 6 Système statistique, connaissance du secteur X X X X X X X 7 Fonction d archivage - Documentation X X X X X 5 Communication interne/externe Communication interne, actions de communication, plan de communication Vecteurs de communication interne, informatisation, intranet X X X X X X X X X X X 11 X X X X X X 6 24 Stratégie, actions, outils de communication externe X X X X X X X 7 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 14

15 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Qualité de la gestion des RH Système de GRH Connaissance, recensement des agents, état des lieux quantitatif et qualitatif, fiches de poste Développement des compétences / formation professionnelle / plans de formation Cartographie des emplois / répertoire métiers 32 X X X X X X X 7 X X X X X X X X X X X X 12 X X X X 4 GPEC, suivi de carrière, parcours professionnel, politique de recrutement Politiques sociales, conditions de travail, environnement de travail, mallette individuelle Transversalité / développement approche de prestataire/ politiques transversales claires Cadre juridique et institutionnel, mise en cohérence des politiques et procédures, manuel de procédures X X X X X 5 X X X X 4 23 X X X X X X X X X X X X X 13 Cadre d échanges, coopération, mode projet X X X X 4 Relation client-fournisseurs, démarche qualité de services X X X X X X 6 Coopération interministérielle X 1 des moyens, appui Logistique 6 Bâtiments, plan d équipement, gestion du patrimoine X X X X X X 6 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 15

16 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Le 2 février 24 Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Confidentiel IDRH

17 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Obtenir l adhésion de tous les RPROG et de tous les DG à la démarche de déploiement des objectifs sur programmes : désignation des chefs de file et des contributeurs et organisation du travail en mode projet sur les objectifs du PAP élaboration d un plan d action opérationnel pour assurer l atteinte de chaque objectif du PAP mise en place d un tableau de bord de programme animation de revues d objectifs régulières, au minimum trimestrielles! Faire un point régulier avec l équipe BOP sur l accompagnement méthodologique des RPROG et des points focaux et définir les actions transversales de sensibilisation et de formation à assurer afin : de développer par des actions de formation ciblées les capacités d animation des acteurs sur programme (ex. formation entraînement à l animation d un comité de direction de programme, à l animation d un point de coordination technique sur objectif inter DG, de réunions d élaboration d un COP, ) d améliorer les capacités et le dispositif de pilotage du programme (ex. formation entraînement à l animation d une revue trimestrielle d objectifs, d une revue de CAP avec un opérateur, ) de renforcer les capacités de gestion des crédits et autres moyens du programme (ex. formation à l élaboration d un TDR, à l élaboration du volet budgétaire du PAP, à la préparation de l exécution budgétaire en mode BOP, )! Aider les RPROG à affirmer leur autorité managériale vis-à-vis des autres DG et des opérateurs dans la mise en œuvre des objectifs du programme rappeler à tous les DG du Ministère le rôle managérial demandé aux RPROG prendre chaque RPROG comme référent essentiel et incontournable de son programme aider les RPROG à élaborer un contrat d objectifs et de performance avec chaque opérateur sur le mode BOP Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 2

18 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Mettre en place un cadre managérial spécifique au programme soutien réunir autour du SG les directeurs centraux pour faire l analyse critique du dispositif de rapports d activité au sein du programme Pilotage et soutien ; définir sur cette base un modèle rénové de rapport d activités et une nouvelle procédure d élaboration, de remontée, d exploitation puis de retour vers les directeurs centraux réunir autour du SG les directeurs centraux pour réfléchir aux modalités actuelles de pilotage des fonctions centrales et définir une instance de direction propre au programme soutien (SG + directeurs centraux) recueillir les besoins d appui technique et méthodologique des directions centrales et organiser la mobilisation des structures externes ressources concernées (DGAFP pour la RH, SGG pour le juridique, ANINF pour les systèmes d information, etc )! Organiser tous les chantiers de modernisation en cours en mode projet recenser tous les projets / les actions de modernisation en cours formaliser un point sur la situation physico-financière de chaque projet élaborer un guide définissant les règles de base pour la conduite des projets de modernisation et sensibiliser les équipes de projet à ces règles élaborer un modèle de fiche permettant de formaliser de façon synthétique l organisation de chaque projet et produire une fiche d organisation par projet mettre en place l organisation formalisée sur chaque projet (équipe projet, chef de projet, macro-planning, revues d avancement, tableau de bord physico-financier )! Examiner la météo des programmes faire pratiquer un examen approfondi de la situation sans langue de bois par les RPROG et les autres acteurs clés animer une analyse approfondie de chaque problème à caractère transversal avec les RPROG et les autres acteurs clés prendre les décisions que la situation nécessite Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 3

19 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère faire établir les relevés de décision par le point focal assurer un suivi vigilant de la mise en œuvre des décisions prises! Animer à minima tous les trimestres un comité ministériel de suivi et de pilotage de la réforme en prévision de la bascule au 1er janvier 25 s approprier les chantiers de préparation de la bascule avec l appui de l équipe BOP assurer la cohérence globale de la carte des BOP et des UO des programmes du Ministère organiser et superviser la démarche d élaboration des PAP 25 et du premier budget en mode exclusivement BOP s assurer de la nomination des RBOP et des RUO de chaque programme mettre en place avec l appui de l équipe BOP la formation des RBOP et RUO en matière de gestion budgétaire BOP (élaboration de propositions budgétaires innovantes dans le cadre des plafonds alloués) assurer la cohérence inter programmes des propositions budgétaires dès l actualisation du CDMT, puis avant et après la communication des lettres plafonds, et enfin après les arbitrages budgétaires en phase de finalisation du projet de la LFI organiser l du Ministère pour qu elle respecte le nouveau calendrier budgétaire et qu elle se prépare à participer activement aux différentes conférences budgétaires programmées (économies structurelles, performance, budgétisation, répartition des crédits) suivre et garantir la bonne mise en œuvre de la démarche d opérationnalisation des PAP en mode LOLF (élaboration des BOP, règles rationnelles de répartition des crédits, qualité du dialogue de gestion, établissement des lettres d objectifs des RBOP et RUO) organiser le transfert de la gestion actuelle des crédits, notamment d investissement, par le cabinet vers les responsables des programmes organiser la montée en responsabilité des RPROG dans la gestion de la relation avec les opérateurs et l exercice de la tutelle piloter la mise en place des nouvelles procédures d exécution budgétaire Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 4

20 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Faciliter les relations de travail des RPROG avec le Ministre et son Cabinet organiser les temps de dialogue nécessaires entre les RPROG et le Ministre et son Cabinet tant en phase d élaboration des PAP qu en phase d exécution assurer la cohérence des contenus entre le PTM et le PAP établir pour le Ministre la synthèse des tableaux de bord trimestriels des programmes en mettant un accent particulier sur les objectifs prioritaires figurant en tête du (des) PAP dans le volet «Mission» élaborer et mettre en œuvre un outil de gestion des relations Cabinet équipes de programme (suivi des demandes d appui des programmes au ministre réponses du cabinet à ces demandes) tenir une réunion hebdomadaire avec le Directeur de Cabinet pour assurer un traitement diligent et efficace des dossiers Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 5

21 MISSIONS MINISTERES PROGRAMMES ACTIONS ARCHITECTURE BUDGETAIRE du territoire Action extérieure du Gabon Ministère de l'intérieur, de la Sécurité Publique, de l'immigration et de la Décentralisation Ministère des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l'intégration Régionale Ministère des Droits Humains, de l'egalité des Chances et des Gabonais de l'etranger territoriale Décentralisation Prévention et gestion des catastrophes Pilotage et Soutien à la politique d'administration du territoire et de sécurité Affaires Etrangères Intégration africaine et Coopération internationale Pilotage et Soutien de l'action extérieure du Gabon Affaires consulaires Gabonais de l'etranger et coordination de l'administration du territoire des frontières Vie démocratique Elaboration de la stratégie et pilotage de la politique de décentralisation Assistance aux collectivités locales Prévention et réduction des risques des catastrophes des catastrophes Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Conduite et Coordination de l'action diplomatique Promotion de la paix et de la sécurité internationale Intégration régionale et sous-régionale Coopération bilatérale et multilatérale Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Offre de services publics aux gabonais à l'étranger Circulation des personnes Agriculture, élevage et pêche Economie forestière et Protection de l'environnement Ministère de l'agriculture, de l'elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire Ministère de la Forêt, de l'environnement et de la Protection des Ressources Naturelles Agriculture Elevage Pêche et aquaculture Développement rural Pilotage et Soutien aux politiques agricole, d'élevage et de pêche Durable des Eaux et des Forêts Industrialisation et valorisation des produits de la filière forêt-bois Conservation de la Amélioration du cadre de vie, et changement climatique Pilotage et Soutien à la politique de l'economie Forestière et Protection de l'environnement Caractérisation et sécurisation de zones agricoles Introduction, production, certification et diffusion des semences Production et protection des végétaux Transformation et commercialisation des produits agricoles Sécurité Alimentaire Productions animales Production et diffusion des semences animales Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits d'élevage Lutte contre les maladies animales Pêche industrielle Pêche artisanale Aquaculture Evaluation de la ressource Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits de pêche Organisation et Encadrement du monde rural Aménagement des terres agricoles et des territoires ruraux Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative des forêts domaniales de production des Forêts Communautaires Inventaire et Aménagement du patrimoine hydrique Promotion de la transformation du bois et valorisation des déchets, de la Biomasse et des Produits Forestiers Non Ligneux Promotion du commerce du bois et des produits forestiers non ligneux au niveau des marchés de la faune sauvage et des aires protégées y compris les massifs forestiers Surveillance des écosystèmes fluviaux des pollutions industrielles et urbaines Organisation des inspections environnementales Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2016 PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS Table des matières Note de présentation 5 Composition des cabinets

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

ORGANIGRAMME DE LA COMMISSION DE LA CEMAC

ORGANIGRAMME DE LA COMMISSION DE LA CEMAC DE LA COMMISSION DE LA CEMAC PRESIDENCE VICE-PRESIDENCE DEPARTEMENT des Politiques Économique, Monétaire et Financière DEPARTEMENT du Marché Commun DEPARTEMENT de l Education, de la Recherche et du Développement

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines.

DGAFP 16/11/2006. Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP 16/11/2006 Annexes à la circulaire relative aux conférences de gestion prévisionnelle des ressources humaines. DGAFP - 2 - Annexe 1 Éléments constitutifs du dossier de conférence de gestion prévisionnelle

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Industries Secteur Public. Secteur Public*

Industries Secteur Public. Secteur Public* Industries Secteur Public Secteur Public* Le département «Secteur Public» Depuis près de 20 ans, le département Secteur public de PricewaterhouseCoopers accompagne les administrations, les organisations

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT:

CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX ET DES DIRECTEURS DES RESSOURCES HUMAINES DES INSTITUTIONS DE L ETAT: Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement (CAFRAD) Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) CONFERENCE PANAFRICAINE DES SECRETAIRES GENERAUX

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN

DOMAINE FONCTIONNEL RIME. Poste vacant Poste susceptible d être vacant Création. Direction de programme SIRHEN MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE FICHE DU POSTE N PMO FINANCES IDENTIFICATION DU POSTE P SCHILLINGER INTITULE DU POSTE : RESPONSABLE DU PILOTAGE FINANCIER

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E

LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE D É C R È T E MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE République de Côte d Ivoire Union- Discipline - Travail ----------------- DÉCRET N 2007-570 DU 10 AOUT 2007 PORTANT ORGANISATION DU MINISTÈRE DE L INTÉGRATION AFRICAINE

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE Direction interrégionale des services pénitentiaires Organigramme type Circulaire de la DAP 2007-SD2 du 19 décembre 2007 relative à l optimisation de l organigramme du siège des directions interrégionales

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012

Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012 Direction des ressources humaines du Ministère de la Défense PROJET DE REORGANISATION 2012 Le cadre général Une nouvelle organisation qui vise à intégrer, dans la continuité de la transformation de 2007

Plus en détail

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public

REGIMES d EXAMEN 2012. DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public REGIMES d EXAMEN 2012 DOMAINE : DROIT, ECONOMIE, GESTION MENTION : Droit public SPECIALITES : La mention «Droit public» se décline en quatre spécialités, dont une commune avec la mention «Droit privé»

Plus en détail

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local

Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Alain MULARD Consultant-Formateur Elu local Quelles approches de la mutualisation sur la gestion des hommes et des compétences? Consultant-Formateur Elu local Une question bien embarrassante! Parce qu elle renvoie à la capacité d une organisation

Plus en détail

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE

DEFINITION DE POSTE MISSIONS DU SERVICE DEFINITION DE POSTE DIRECTION : Direction des Ressources et des Relations Humaines MISSIONS DU SERVICE Mise en oeuvre de la politique de gestion des Ressources Humaines auprès du Conseil Général de la

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité Guide pratique 1 / 5 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT Démarches et processus de mobilité 1. La gestion prévisionnelle des ressources humaines

Plus en détail

Enseignement supérieur - Recherche

Enseignement supérieur - Recherche 254 Enseignement supérieur - Recherche Le domaine fonctionnel Enseignement supérieur Recherche regroupe les emplois qui concourent à l enseignement supérieur et à la recherche. 255 CADRE DE DIRECTION EN

Plus en détail

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies

Taux d admission. Débouchés supposés. Aix-Mars. III. M2 mixte Droit et gouvernance des énergies Universités Intitulés Taux d admission Débouchés supposés Aix-Mars. III M2 mixte Droit et gouvernance des énergies M2 mixte Droit international et européen de l environnement Agent des services juridiques

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins MINISTERE D AFFAIR SOCIAL ET DE LA SANTE Bureau de l efficience des établissements de

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH)

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) République d Haïti Primature Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) Les règles de prévention des conflits d intérêts dans la fonction publique Haïtienne Responsabilité Générale de l OMRH

Plus en détail

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne

Direction Générale des Douanes et Droits Indirects. Programme des épreuves. Concours d inspecteur des douanes interne Direction Générale des Douanes et Droits Indirects Programme des épreuves Concours d inspecteur des douanes interne CONCOURS INTERNE Analyse, parmi plusieurs sujets proposés, d un dossier sur l organisation,

Plus en détail

Catalogue Formations 2015

Catalogue Formations 2015 Catalogue Formations 2015 Thème 1 La Comptabilité & Gestion des entreprises de l ESS Module 1 / session Les outils budgétaires appliqués aux associations Assurer le suivi et l analyse du budget Maîtriser

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail

DECRET. n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET n [ ] du [ ] relatif aux modalités de mise en œuvre du télétravail Publics concernés : fonctionnaires,

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE

RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE REFERENTIEL INTERMINISTERIEL DE FORMATION RELATIF AUX FONCTIONS MANAGERIALES TRANSVERSES DU CADRE INTERMEDIAIRE (DOCUMENT DE BASE : HORS RIME) Le présent référentiel est un référentiel interministériel

Plus en détail

environnementaux (SPRE)

environnementaux (SPRE) Spécificités du Mastère spécialisé (MS) «Santé environnement : enjeux pour le territoire et l entreprise», de la formation d Ingénieur de l EHESP spécialité génie sanitaire (IGS) et du Master 2 santé publique

Plus en détail

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique Le Premier ministre,

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION

PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION PROFIL DE POSTE GENERIQUE CADRE DE SANTE Option GESTION MISSIONS ESSENTIELLES : Le cadre de santé des filières infirmière, de rééducation et médico-techniques, exerce l ensemble de ses missions sous l

Plus en détail

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011

Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels. Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 Management des Ressources Humaines et réformes: les engagements mutuels Présenté par M. Driss KARIM, DAGL 26 mars 2011 1 Sommaire - Management des RH : orientations et principes - Management des RH : réalisations

Plus en détail

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale

Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Comparatif avant-après des articles 1 à 5 du décret relatif aux missions et à l organisation de l administration centrale Remarques générales sur les modifications effectuées par les services du SGG :

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS

POUR DIFFUSION AUX AGENTS MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/SEC/BR/LL/FG/DEJ/SPEJ/N 12-15 Lila LALAM 01 43 93 89 65 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : CHARGE DE LA MUTUALISATION DES ACHATS

Plus en détail

Présentation du Programme : Phase II

Présentation du Programme : Phase II PROGRAMME D APPUI A LA MISE EN ŒUVRE DE L ACCORD D ASSOCIATION Présentation du Programme : Phase II L Accord d Association constitue le cadre juridique L Accord d Association constitue le cadre juridique

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4

Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Intitulé recruteur : Université Paris Sorbonne Paris 4 Organisme de rattachement : Ministère de l'éducation nationale/ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche Date de disponibilité Catégorie

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien

Nouveau processus budgétaire. performance: Le projet tunisien Nouveau processus budgétaire axé sur le résultat r et la performance: Le projet tunisien Mohsen Thabet Ministère des Finances Unité GBO Atelier GBO Tunis 26-27 27 Juin Plan de l interventionl 1. Système

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

CPER 2007-2013 ANNEXE FINANCIERE : PARTICIPATIONS DES PARTENAIRES SIGNATAIRES DU CPER PRG LOLF Ministère / programme LOLF / Thématique ETAT REGION Départements Autres collectivités TOTAL TOTAL GENERAL

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT

------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE GUINEE ------------------ Travail Justice - Solidarité SECRETARIAT GENERAL DU GOUVERNEMENT DECRET D/2012/ /PRG/SGG PORTANT ORGANISATION ET MODALITÉS DE FONCTIONNEMENT

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1)

FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES. LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) FICHE DE POSTE INTITULE DU POSTE: COORDONNATEUR REGIONAL DE PROJETS ANTILLES LIEN HIERARCHIQUE : Chef de délégation régionale Amérique Caraïbes (N+1) LIENS FONCTIONNELS : - Direction Outremer (DIROM) -

Plus en détail

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent

de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent Offre 2013 de formation cycles de formation professionnelle quand les talents grandissent, les collectivités progressent citoyenneté, culture et action éducative cycle de formation professionnelle restauration

Plus en détail

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES Secrétariat général Direction des ressources humaines FICHE DE POSTE 2014 Intitulé

Plus en détail

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014

Recrutement souhaité le plus tôt possible date limite de candidature : 27 avril 2014 FICHE DE POSTE Intitulé du poste : Chargé (e) de mission auprès du directeur de l administration générale et des finances «Administration fonctionnelle, cartographies et outils de pilotage» N VISIO poste

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse

Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Management de la qualité de la prise en charge médicamenteuse Bertrice LOULIERE, coordonnateur OMEDIT ARS Aquitaine Journée Qualité et Sécurité des Soins dans les établissements de santé 30 septembre 2011

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE REPUBLIQUE TOGOLAISE RAVAIL-LIBERTE-PATRIE N /MFPRA/CTRAP/UGPD Lomé, PROGRAMME DIASPORA Recrutement d Experts/Consultants de la Diaspora

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165

Affaires générales Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 165 COORDONNATEUR D ADMINISTRATION GÉNÉRALE Code : ADM01 Coordonnateur d administration générale FPEADM01 Il organise, coordonne et supervise le

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail

Le processus REDD+ en RDC

Le processus REDD+ en RDC 1 Le processus REDD+ en RDC Etat d avancement, organes de gestion et contraintes majeures 20 janvier 2010 COORDINATION NATIONALE REDD - MECNT FOREST CARBON PARTNERSHIP FACILITY La REDD+ en RDC: un processus

Plus en détail

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée

Livre bleu. Vers une politique maritime nationale intégrée Livre bleu Vers une politique maritime nationale intégrée Rouen, 30 mars 2010 France et politique maritime Jusqu en 2009, pas de véritable politique maritime en France superposition de politiques sectorielles,

Plus en détail

Le service des essences des armées (Lettre du Président du 17 février 2005)

Le service des essences des armées (Lettre du Président du 17 février 2005) Le service des essences des armées (Lettre du Président du 17 février 2005) Le service des essences des armées (SEA) est un service interarmées relevant du Chef d Etat Major des armées et doté d un compte

Plus en détail

FICHE METIER Responsable de service

FICHE METIER Responsable de service DOCUMENT DE TRAVAIL FICHE METIER Responsable de service METIER RESPONSABLE DE SERVICE Date de création/modification Janvier 2011 Définition du métier En relation et en cohérence avec les objectifs de la

Plus en détail