La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes"

Transcription

1 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Accompagnement des programmes Pilotage - Soutien Constats - Propositions Le 27 février 24 Accompagnement Confidentiel IDRH des programmes Pilotage Soutien février 24

2 Eléments de constat au stade d avancement actuel (1)! Les objectifs 24 des différents Programmes pilotage Soutien sont très fortement convergents et sont centrés sur quelques domaines clés : assurer la mise en place et l opérationnalisation des diverses nouvelles Fonctions Soutien (DCRH, DCAJ, DCAD, Equipe Patrimoine dans les DCAF, Equipe Informatique Bureautique, ); prendre en charge de «nouvelles missions» comme la gestion administrative des RH, la gestion rationnelle du patrimoine, la gestion de la documentation et de l archivage, la gestion des affaires juridiques, la communication interne et externe ; Animer la démarche d élaboration du répertoire des métiers et la formalisation de fiches de poste; dresser un état des compétences et définir des besoins et des stratégies de développement des compétences, soit par la formation, soit par la mobilité interne, soit par des recrutements ciblés; animer l élaboration d un plan de formation pluriannuel de formation pour les du Ministère ou simplement pour les Soutien; conduire l élaboration et la mise en pratique de procédures internes relatives aux activités de soutien et de gestion des différents moyens; mettre sur pied un dispositif de pilotage global de l par le Secrétaire Général et le faire vivre; mettre sur pied un dispositif de management des Fonctions Soutien;.! Les groupes qui travaillent sur l opérationnalisation de chacun des objectifs ont beaucoup de mal à concevoir une stratégie d action et à bâtir un plan d action «qui leur parlent» Beaucoup de groupes ne voient pas bien comment aborder le sujet, quoi faire, comment poser des premiers jalons, comment procéder. Chaque groupe se débrouille du mieux qu il peut. IDRH intervient très souvent pour donner des idées, pour susciter la créativité des groupes, pour aider à bâtir un plan d action qui donne les principaux jalons de la démarche pour 24.! Les groupes sont en forte attente d appui technique mais identifient mal les structures têtes de réseau à vocation transversale et plus encore les spécialistes au sein de ces structures susceptibles de leur apporter cet appui Pour la Fonction Finances Patrimoine, les structures têtes de réseau sont claires mais les possibilités d accompagnement et d appui sont par contre très mal appréhendées. Il en va de même pour la Fonction des Ressources Humaines avec là, de surcroît, un manque d apports méthodologiques. Pour la Fonction «Informatique Bureautique», on identifie d emblée l ANINF mais sans bien savoir comment l aborder, comment travailler avec elle. Pour les «nouvelles» Fonctions Soutien (Affaires juridiques, Documentation, Archivage, Communication externe, Communication interne) les structures têtes de réseau transversales sont mal identifiées (a priori à la Primature mais certains pensent à la DG de la Communication pour la Fonction Communication). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 2

3 Eléments de constat au stade d avancement actuel (2)! On constate un manque crucial de communication de ces structures têtes de réseau à vocation transversale sur leur politique, leurs apports méthodologiques, leurs prestations d accompagnement et d appui : comment entendent-elles voir mises en place les nouvelles structures centrales dans chaque département sectoriel? que doit on trouver dans chaque nouvelle structure (organisation, métiers et profils de compétence, effectifs, locaux, équipements) et comment financer l opérationnalisation de ces nouvelles Fonctions? Quelle démarche méthodologique, quelle stratégie d action pour chaque projet de modernisation, de déconcentration? Qui sont les référents «experts» et quelles sont leurs coordonnées pour les contacter, les questionner, obtenir leur appui méthodologique? Quelle démarche d accompagnement appui pour chaque projet? Quelles actions prévues par les différentes têtes de réseau pour, précisément, animer leur réseau dans les différents départements sectoriels?! On relève un besoin énorme, colossal de professionnalisation des agents dans les différentes structures Soutien des ministères Le manque de professionnalisme est partout patent tant au niveau des agents d exécution que de leur encadrement dont on voit mal comment il pourra être un encadrement «formateur». Il faut donc prévoir des formations de base et des formations très opérationnelles avec beaucoup d accompagnement formation.! La culture «qualité de service» des structures chargées des missions de Soutien reste très largement à créer Les engagements de qualité de service sont très flous et le plus souvent inexistants. Les structures centrales fonctionnent de façon «introvertie» : plus préoccupées par leur dotation en effectifs et en moyens divers que par les attentes et besoins des pour lesquels elles sont sensées travailler. Elles ne sont pas proactives et vont très peu au-devant des structures qui doivent bénéficier de leurs prestations. Elles ne se sentent pas «prestataires».! Sur le papier, les structures Soutien ont été fortement accrues en nombre mais pas dans la réalité Beaucoup de structures sont restées «fantômes». Les responsables n ont pas été nommés et les effectifs à prévoir n ont pas été mis en place, ni par des redéploiements internes, ni par des recrutements externes. Le flou sur les cibles organisationnelles pour chaque nouvelle structure centrale, hormis pour les DCRH, n a pas incité non plus à aller rapidement de l avant. En l absence de conférences d intégration et de recrutement, ces questions n ont pas été traitées. Enfin, l absence d outils modernes de gestion ainsi que le manque de locaux ont aussi freiné le processus de mise en place des nouvelles structures. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 3

4 Eléments de constat au stade d avancement actuel (3)! Les structures Soutien fonctionnent de façon très cloisonnée Elles fonctionnent en parallèle plutôt qu en synergie. Elles ne développent pas une approche globale de soutien : par exemple pour aider à la mise en place des nouvelles structures. Elles ont du mal à imaginer sur quoi et comment coopérer. Pourtant les objets de travail en commun ne manquent pas : BOP, nouvelle GRH, mise en place des nouvelles structures, modernisation des, etc.! Il manque un management global et méthodique des structures centrales Il n y a pas d équipe de direction du programme Pilotage et Soutien. Les SG ont été très peu présents lors de l élaboration des PAP Pilotage et Soutien. Ils sont aussi peu présents dans leur opérationnalisation. Le rattachement des DCAF à la DGB, le rattachement des futures DCRH à la DGAFP et celui évoqué des DCSI à l ANINF n encouragent pas à la structuration d un management fort au niveau de chaque ministère. On ne sent pas aujourd hui les SG très mobilisés pour sortir de la situation actuelle. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 4

5 Propositions Pour aider, appuyer, accompagner les chefs de file des programmes Soutien, nous proposons 7 actions concrètes qu IDRH pourrait conduire avec l équipe BOP. 1. Identifier clairement les têtes de réseau à vocation transversale pour chaque Fonction Soutien et les noms et fonctions des personnes désignées pour apporter du cadrage et de l aide méthodologiques aux équipes spécialisées dans les différents ministères Il s agit d identifier clairement qui peut renseigner, conseiller, épauler chaque fonction Soutien dans ses domaines de spécialisation. Les structures têtes de réseau doivent à la fois élaborer des méthodes, des procédures à caractère transversal, des référentiels pour l action, les diffuser, les vulgariser, les améliorer en fonction des retours et de l expérience acquise, apporter du conseil, de l appui méthodologique dans l action, faire de l accompagnement formation, faire du contrôle qualité, conduire des démarches transversales visant à l harmonisation voire l homogénéisation des pratiques professionnelles. Elles sont là pour faire de l animation du réseau des professionnels spécialisés dans les différents ministères (tenir à jour un questions réponses, animer des échanges de pratiques, faire des piqûres de rappel, capitaliser les savoir faire, ). Un tableau des domaines d action pour lesquels une tête de réseau est nécessaire se trouve en Annexe Faire une compilation, une synthèse des objectifs inscrits et des actions planifiées dans le cadre des PAP Pilotage et soutien 24 des différents Départements sectoriels Cette synthèse sera établie par l équipe BOP et IDRH domaine par domaine (gestion budgétaire; gestion du patrimoine; système d information, équipements informatiques et bureautiques, réseaux; documentation et archivage; gestion du patrimoine immobilier; gestion des moyens généraux au sens large; gestion des ressources humaines; communication; management). Elle pourra ainsi être facilement portée à la connaissance de chacune des têtes de réseau. 3. Animer une réunion de travail avec chaque tête de réseau pour examiner les apports possibles par rapport aux besoins identifiés et les modalités d appui à développer Au cours de chacune de ces réunions, il sera fait le point sur : - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils déjà disponibles pouvant guider, aider les équipes dans les Départements; - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils à produire; - les actions d information, de sensibilisation, de formation, d appui conseil, d accompagnement à mettre en œuvre avec un effort maximum de pédagogie; - les actions de pilotage et d animation du réseau des professionnels des Départements à développer avec notamment des premières initiatives dès le premier semestre 24. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 5

6 Propositions (2) 4. Animer une réunion de prise de contact de chaque tête de réseau avec les membres de son réseau potentiel dans les différents Départements sectoriels Cette réunion réunira les référents membres de la tête de réseau et un ou deux responsables spécialisés de chaque Département sectoriel. Cette réunion sera l occasion pour chaque tête de réseau : - de faire une présentation des apports existants par rapport aux besoins des équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter les apports en cours de préparation; - de cadrer ou de recadrer l action prévue par les équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter comment elle entend fournir un appui aux équipes Soutien des Départements sectoriels et comment elle entend piloter, animer son réseau. Cette réunion sera pour les équipes Soutien des Départements sectoriels l occasion : - de faire savoir à la tête de réseau ce qu elles ont déjà engagé; - d exprimer leurs besoins en apports méthodologiques mais aussi en appui conseil et en accompagnement; - de situer ce qu elles font et où elles en sont par rapport aux autres. Ces réunions devront déboucher sur : - une stratégie d action par domaine (ex. définition d une démarche type outillée à déployer de façon homogène dans chaque Département; ex. choix de différentes démarche expérimentales, pilotes donnant ensuite lieu à évaluation avant généralisation; etc.) - un plan d animation et de pilotage du réseau, Fonction soutien par Fonction Soutien. 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau IDRH pourra conseiller, aider, accompagner chacune des têtes de réseau dans : - l analyse des attentes exprimées par les équipes Soutien des départements sectoriels et la détection de l ensemble de leurs besoins; - l établissement du fichier des membres de leur réseau; - l identification des compétences au sein du réseau et l organisation du réseau (les porteurs d expérience; les pilotes; les novices; ); - l élaboration d un programme d animation annuel d animation de leur réseau; Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 6

7 Propositions (3) 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau (suite) - le développement de l interactivité entre la tête de réseau et le réseau; - le développement de différents types de temps de travail au sein du réseau (des temps de sensibilisation; des temps de formation; des temps de travail sur des outils; des temps de retour d expérience; des temps d échange d expérience); - la préparation de temps forts dans l animation du réseau; - le développement des capacités pédagogiques des membres des têtes de réseau; - la structuration d outils (référentiels, guides d action; notes de procédure; questions réponses ) à l intention des professionnels du réseau; - la réalisation d enquêtes via le réseau; - le gestion de la motivation des membres du réseau. 6. Assurer l équipement des réseaux pour permettre un fonctionnement efficace et efficient Il faudra au départ recenser les membres du réseau ayant ou pas accès à un ordinateur, les membres du réseau pouvant ou non se raccorder à internet voire à l intranet. Ensuite, il importera de pousser au développement du taux d équipement des membres du réseau. Enfin, il faudra progressivement faciliter la mise en ligne des apports de la tête de réseau, le développement d outil de travail collaboratif. 7. Concevoir, développer et mettre en œuvre un programme et des actions de professionnalisation des membres des différentes têtes de réseau Cette initiative, qui devrait démarrer rapidement et se déployer dans les mois qui viennent donnerait aux têtes de réseau les moyens de former à leur tour et d accompagner les équipes de programme Pilotage et soutien dans les Départements. Les actions de professionnalisation à conduire seraient non pas globales et théoriques mais très ciblées et adaptées au contexte et aux enjeux de l administration gabonaise. La contribution d IDRH à cette professionnalisation des têtes de réseau pourrait prendre deux formes : - réaliser directement les actions qui sont dans son cœur de métier : mise en œuvre de la BOP, gestion du personnel et des RH, organisation et management; - jouer un rôle de pilote pour le montage et la mise en œuvre du programme d ensemble de professionnalisation (explicitation des besoins et des objectifs pédagogiques, design des parcours de professionnalisation, repérage et mobilisation des partenaires potentiels au sein de l administration ou en externe, planification des actions, élaboration des procédures de gestion du dispositif ). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 7

8 ANNEXE 1 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 8

9 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (1) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement et gestion du patrimoine Méthodes pour l entretien et la maintenance des bâtiments Elaboration et mise en œuvre d un plan informatique et bureautique pluriannuel Développement du Système d information Développement de bases de données / administration de bases de données des moyens généraux rationnelle d une flotte de véhicules de service Méthodes d élaboration d un projet d économie structurelle Production de Termes De Référence (TDR) CBMT - CDMT Elaboration et opérationnalisation des PAP Procédures d exécution budgétaire Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 9

10 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (2) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement des agents des effectifs / des possibilités de recrutement des dossiers individuels des agents Elaboration du répertoire et de la carte des métiers / élaboration des fiches de poste Evaluation des compétences disponibles et des besoins en compétences Etudes d optimisation de l organisation et des compétences disponibles Elaboration et mise en œuvre d un plan de formation (pluriannuel annuel) des recrutements (externes et internes) Organisation d opérations de redéploiement des effectifs des carrières Conduite des procédures de gestion administrative des personnels Mise en place de la DCRH; requalification de la DCP Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 10

11 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (3) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes des conditions de travail Elaboration de procédures internes; manuels de procédures; développement du contrôle interne Mise en place de la DCAD (archivage et documentation) de la documentation de l archivage Communication externe (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Communication interne (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Mise en place de la DC des Affaires Juridiques Amélioration de la gestion des affaires juridiques Amélioration de la gestion des contentieux Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 11

12 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (4) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Démarche Qualité de service dans l exercice des missions des Fonctions Soutien Méthodes modernes de management des Fonctions Soutien Organisation d un dispositif de management global de l administration d un Département sectoriel Pilotage des déconcentrés Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 12

13 ANNEXE 2 Exploitation des PAP Pilotage et Soutien Thèmes des objectifs dans les PAP 24 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 13

14 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Efficience des fonctions de soutien 33 Développer/renforcer/maintenir l expertise, la capacité opérationnelle des fonctions de soutien Cadre de travail commun aux fonctions de soutien X X X X X X X X X X X X 12 X X X X X X X X X 9 Equipements, outils, bâtiment, regroupement X X X X 4 Textes clés X X X X X X 6 Prévenir, réduire le contentieux X X 2 Système de pilotage/coordination/ pilotage proactif/stratégie ministérielle Suivi des objectifs, conduite des réformes, gouvernance X X X X X X X X X X X X X Préparation bascule en mode BOP X X X X 4 Pilotage des structures déconcentrées / sectoriel X 1 Relations avec les sectoriels X X X X 4 Système de collecte, de production et de gestion de l information/sic 18 Système d information, de collecte des données X X X X X X 6 Système statistique, connaissance du secteur X X X X X X X 7 Fonction d archivage - Documentation X X X X X 5 Communication interne/externe Communication interne, actions de communication, plan de communication Vecteurs de communication interne, informatisation, intranet X X X X X X X X X X X 11 X X X X X X 6 24 Stratégie, actions, outils de communication externe X X X X X X X 7 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 14

15 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Qualité de la gestion des RH Système de GRH Connaissance, recensement des agents, état des lieux quantitatif et qualitatif, fiches de poste Développement des compétences / formation professionnelle / plans de formation Cartographie des emplois / répertoire métiers 32 X X X X X X X 7 X X X X X X X X X X X X 12 X X X X 4 GPEC, suivi de carrière, parcours professionnel, politique de recrutement Politiques sociales, conditions de travail, environnement de travail, mallette individuelle Transversalité / développement approche de prestataire/ politiques transversales claires Cadre juridique et institutionnel, mise en cohérence des politiques et procédures, manuel de procédures X X X X X 5 X X X X 4 23 X X X X X X X X X X X X X 13 Cadre d échanges, coopération, mode projet X X X X 4 Relation client-fournisseurs, démarche qualité de services X X X X X X 6 Coopération interministérielle X 1 des moyens, appui Logistique 6 Bâtiments, plan d équipement, gestion du patrimoine X X X X X X 6 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 15

16 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Le 2 février 24 Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Confidentiel IDRH

17 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Obtenir l adhésion de tous les RPROG et de tous les DG à la démarche de déploiement des objectifs sur programmes : désignation des chefs de file et des contributeurs et organisation du travail en mode projet sur les objectifs du PAP élaboration d un plan d action opérationnel pour assurer l atteinte de chaque objectif du PAP mise en place d un tableau de bord de programme animation de revues d objectifs régulières, au minimum trimestrielles! Faire un point régulier avec l équipe BOP sur l accompagnement méthodologique des RPROG et des points focaux et définir les actions transversales de sensibilisation et de formation à assurer afin : de développer par des actions de formation ciblées les capacités d animation des acteurs sur programme (ex. formation entraînement à l animation d un comité de direction de programme, à l animation d un point de coordination technique sur objectif inter DG, de réunions d élaboration d un COP, ) d améliorer les capacités et le dispositif de pilotage du programme (ex. formation entraînement à l animation d une revue trimestrielle d objectifs, d une revue de CAP avec un opérateur, ) de renforcer les capacités de gestion des crédits et autres moyens du programme (ex. formation à l élaboration d un TDR, à l élaboration du volet budgétaire du PAP, à la préparation de l exécution budgétaire en mode BOP, )! Aider les RPROG à affirmer leur autorité managériale vis-à-vis des autres DG et des opérateurs dans la mise en œuvre des objectifs du programme rappeler à tous les DG du Ministère le rôle managérial demandé aux RPROG prendre chaque RPROG comme référent essentiel et incontournable de son programme aider les RPROG à élaborer un contrat d objectifs et de performance avec chaque opérateur sur le mode BOP Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 2

18 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Mettre en place un cadre managérial spécifique au programme soutien réunir autour du SG les directeurs centraux pour faire l analyse critique du dispositif de rapports d activité au sein du programme Pilotage et soutien ; définir sur cette base un modèle rénové de rapport d activités et une nouvelle procédure d élaboration, de remontée, d exploitation puis de retour vers les directeurs centraux réunir autour du SG les directeurs centraux pour réfléchir aux modalités actuelles de pilotage des fonctions centrales et définir une instance de direction propre au programme soutien (SG + directeurs centraux) recueillir les besoins d appui technique et méthodologique des directions centrales et organiser la mobilisation des structures externes ressources concernées (DGAFP pour la RH, SGG pour le juridique, ANINF pour les systèmes d information, etc )! Organiser tous les chantiers de modernisation en cours en mode projet recenser tous les projets / les actions de modernisation en cours formaliser un point sur la situation physico-financière de chaque projet élaborer un guide définissant les règles de base pour la conduite des projets de modernisation et sensibiliser les équipes de projet à ces règles élaborer un modèle de fiche permettant de formaliser de façon synthétique l organisation de chaque projet et produire une fiche d organisation par projet mettre en place l organisation formalisée sur chaque projet (équipe projet, chef de projet, macro-planning, revues d avancement, tableau de bord physico-financier )! Examiner la météo des programmes faire pratiquer un examen approfondi de la situation sans langue de bois par les RPROG et les autres acteurs clés animer une analyse approfondie de chaque problème à caractère transversal avec les RPROG et les autres acteurs clés prendre les décisions que la situation nécessite Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 3

19 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère faire établir les relevés de décision par le point focal assurer un suivi vigilant de la mise en œuvre des décisions prises! Animer à minima tous les trimestres un comité ministériel de suivi et de pilotage de la réforme en prévision de la bascule au 1er janvier 25 s approprier les chantiers de préparation de la bascule avec l appui de l équipe BOP assurer la cohérence globale de la carte des BOP et des UO des programmes du Ministère organiser et superviser la démarche d élaboration des PAP 25 et du premier budget en mode exclusivement BOP s assurer de la nomination des RBOP et des RUO de chaque programme mettre en place avec l appui de l équipe BOP la formation des RBOP et RUO en matière de gestion budgétaire BOP (élaboration de propositions budgétaires innovantes dans le cadre des plafonds alloués) assurer la cohérence inter programmes des propositions budgétaires dès l actualisation du CDMT, puis avant et après la communication des lettres plafonds, et enfin après les arbitrages budgétaires en phase de finalisation du projet de la LFI organiser l du Ministère pour qu elle respecte le nouveau calendrier budgétaire et qu elle se prépare à participer activement aux différentes conférences budgétaires programmées (économies structurelles, performance, budgétisation, répartition des crédits) suivre et garantir la bonne mise en œuvre de la démarche d opérationnalisation des PAP en mode LOLF (élaboration des BOP, règles rationnelles de répartition des crédits, qualité du dialogue de gestion, établissement des lettres d objectifs des RBOP et RUO) organiser le transfert de la gestion actuelle des crédits, notamment d investissement, par le cabinet vers les responsables des programmes organiser la montée en responsabilité des RPROG dans la gestion de la relation avec les opérateurs et l exercice de la tutelle piloter la mise en place des nouvelles procédures d exécution budgétaire Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 4

20 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Faciliter les relations de travail des RPROG avec le Ministre et son Cabinet organiser les temps de dialogue nécessaires entre les RPROG et le Ministre et son Cabinet tant en phase d élaboration des PAP qu en phase d exécution assurer la cohérence des contenus entre le PTM et le PAP établir pour le Ministre la synthèse des tableaux de bord trimestriels des programmes en mettant un accent particulier sur les objectifs prioritaires figurant en tête du (des) PAP dans le volet «Mission» élaborer et mettre en œuvre un outil de gestion des relations Cabinet équipes de programme (suivi des demandes d appui des programmes au ministre réponses du cabinet à ces demandes) tenir une réunion hebdomadaire avec le Directeur de Cabinet pour assurer un traitement diligent et efficace des dossiers Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 5

21 MISSIONS MINISTERES PROGRAMMES ACTIONS ARCHITECTURE BUDGETAIRE du territoire Action extérieure du Gabon Ministère de l'intérieur, de la Sécurité Publique, de l'immigration et de la Décentralisation Ministère des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l'intégration Régionale Ministère des Droits Humains, de l'egalité des Chances et des Gabonais de l'etranger territoriale Décentralisation Prévention et gestion des catastrophes Pilotage et Soutien à la politique d'administration du territoire et de sécurité Affaires Etrangères Intégration africaine et Coopération internationale Pilotage et Soutien de l'action extérieure du Gabon Affaires consulaires Gabonais de l'etranger et coordination de l'administration du territoire des frontières Vie démocratique Elaboration de la stratégie et pilotage de la politique de décentralisation Assistance aux collectivités locales Prévention et réduction des risques des catastrophes des catastrophes Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Conduite et Coordination de l'action diplomatique Promotion de la paix et de la sécurité internationale Intégration régionale et sous-régionale Coopération bilatérale et multilatérale Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Offre de services publics aux gabonais à l'étranger Circulation des personnes Agriculture, élevage et pêche Economie forestière et Protection de l'environnement Ministère de l'agriculture, de l'elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire Ministère de la Forêt, de l'environnement et de la Protection des Ressources Naturelles Agriculture Elevage Pêche et aquaculture Développement rural Pilotage et Soutien aux politiques agricole, d'élevage et de pêche Durable des Eaux et des Forêts Industrialisation et valorisation des produits de la filière forêt-bois Conservation de la Amélioration du cadre de vie, et changement climatique Pilotage et Soutien à la politique de l'economie Forestière et Protection de l'environnement Caractérisation et sécurisation de zones agricoles Introduction, production, certification et diffusion des semences Production et protection des végétaux Transformation et commercialisation des produits agricoles Sécurité Alimentaire Productions animales Production et diffusion des semences animales Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits d'élevage Lutte contre les maladies animales Pêche industrielle Pêche artisanale Aquaculture Evaluation de la ressource Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits de pêche Organisation et Encadrement du monde rural Aménagement des terres agricoles et des territoires ruraux Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative des forêts domaniales de production des Forêts Communautaires Inventaire et Aménagement du patrimoine hydrique Promotion de la transformation du bois et valorisation des déchets, de la Biomasse et des Produits Forestiers Non Ligneux Promotion du commerce du bois et des produits forestiers non ligneux au niveau des marchés de la faune sauvage et des aires protégées y compris les massifs forestiers Surveillance des écosystèmes fluviaux des pollutions industrielles et urbaines Organisation des inspections environnementales Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2013-727 du 12 août 2013 portant création, organisation et attributions d un secrétariat général

Plus en détail

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006

Projet de Modernisation des Systèmes ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 Projet de Modernisation des Systèmes Budgétaires en Algérie ( MSB ) Tunis 26 et 27 juin 2006 1 Contenu de la présentation Contexte Objectifs de la réformer Structure du projet MSB Principaux éléments de

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

DECRET. Relatif à la prime de fonctions et de résultats dans les administrations de l Etat

DECRET. Relatif à la prime de fonctions et de résultats dans les administrations de l Etat RÉPUBLIQUE FRNÇISE Ministère de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la prime de fonctions et de résultats dans les administrations de l Etat Publics concernés : fonctionnaires de l Etat relevant

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH)

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) République d Haïti Primature Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) Les règles de prévention des conflits d intérêts dans la fonction publique Haïtienne Responsabilité Générale de l OMRH

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS

ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E ANNEXE AU PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2016 PERSONNELS AFFECTÉS DANS LES CABINETS MINISTÉRIELS Table des matières Note de présentation 5 Composition des cabinets

Plus en détail

Loi Organique relative aux Lois de Finances. La LOLF

Loi Organique relative aux Lois de Finances. La LOLF Loi Organique relative aux Lois de Finances La LOLF 1 La LOLF Réforme budgétaire la plus vaste jamais réalisée depuis les débuts de la V ème République Consensus exceptionnel 2 - Pourquoi fallait-il réformer

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés.

REPUBLIQUE FRANCAISE. Un secrétariat général, trois directions, un service et trois missions lui sont directement rattachés. REPUBLIQUE FRANCAISE Décision n 2014.0019/DP/SG du 30 avril 2014 du président de la Haute Autorité de santé portant organisation générale des services de la Haute Autorité de santé Le président de la Haute

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE DOSSIER DE PRESSE

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE DOSSIER DE PRESSE MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE DOSSIER DE PRESSE Réorganisation du ministère Un grand ministère pour le grand défi de la planète Le 10

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Provisions - Dotation pour dépenses accidentelles destinée à faire face à des calamités et pour dépenses imprévisibles - Dotation pour mesures

Plus en détail

ORGANIGRAMME DE LA COMMISSION DE LA CEMAC

ORGANIGRAMME DE LA COMMISSION DE LA CEMAC DE LA COMMISSION DE LA CEMAC PRESIDENCE VICE-PRESIDENCE DEPARTEMENT des Politiques Économique, Monétaire et Financière DEPARTEMENT du Marché Commun DEPARTEMENT de l Education, de la Recherche et du Développement

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

GSYS Consulting 57, Rue Ahmed Touki N 2-1 er Etage Rés. Ourouk Centre Ville (Derrière Bank Al Maghreb) Casablanca-Maroc

GSYS Consulting 57, Rue Ahmed Touki N 2-1 er Etage Rés. Ourouk Centre Ville (Derrière Bank Al Maghreb) Casablanca-Maroc - / / / - Centre Ville J u i l let Formation Date lieu Management Et Communication Pour Secrétaires Et Assistantes du 18 juillet au 01 août Hébergement la Formation et la Pauses-Café, Formation valise

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Sommaire EXPOSE GENERAL DES MOTIFS I - III

Sommaire EXPOSE GENERAL DES MOTIFS I - III Sommaire EXPOSE GENERAL DES MOTIFS I - III EXPOSE DES MOTIFS PAR ARTICLE Liste des articles PREMIERE PARTIE : CONDITIONS GENERALES DE L EQUILIBRE FINANCIER 1-9 2 3-5 TITRE PREMIER : DISPOSITIONS RELATIVES

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice PREMIER MINISTERE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Honneur Fraternité Justice Visa -DGLTE -DBC -CF Décret n 092-2007 / PM fixant les attributions du ministre chargé de la Jeunesse et des Sports et l

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique

DECRET. Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de la solidarité et de la fonction publique NOR : [ ] DECRET Relatif à la gestion du dossier des agents publics sur support électronique Le Premier ministre,

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session

Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum requis par session MANAGEMENT ET STRATEGIES D ENTREPRISES Module 2 : Planification / Exécution / Contrôle / Intranets de gestion des projets Minimum par Développer une démarche logique de planification de projet. Se perfectionner

Plus en détail

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence

Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence Portefeuille Global des Projets du Programme d Urgence 2009-2012 PROGRAMME D URGENCE Ensemble pour l école de la réussite 2009-2012 ESPACE 1 ESPACE 2 ESPACE 3 ESPACE 4 Rendre effective l obligation de

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D)

L AFD AU CAMEROUN. La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) L AFD AU CAMEROUN La mise en œuvre du Contrat de Désendettement et de Développement (C2D) LUTTER CONTRE LA PAUVRÉTÉ ET FAVORISER UNE CROISSANCE ÉCONO Le groupe de l AFD intervient au Cameroun depuis les

Plus en détail

REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT

REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT LISTE DES EMPLOIS-RÉFÉRENCE PAR DOMAINES FONCTIONNELS Nomenclature des métiers spécifiques Sommaire 0100 ÉLABORATION ET PILOTAGE DES POLITIQUES PUBLIQUES...

Plus en détail

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON

SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON SYSTÈME DE CLASSIFICATION DU CENTRE DE RESSOURCES DOCUMENTAIRES DE L'INSTITUT RÉGIONAL D'ADMINISTRATION DE LYON 04 72 82 17 03 / 15 / 16 documentation@ira-lyon.gouv.fr Institut régional d administration

Plus en détail

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------

MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2014-1102 Fixant les attributions du Ministre des Finances et du Budget ainsi que l organisation générale de son Ministère. - Vu la Constitution

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3

Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Ministère des Finances Projet Initiative Pauvreté-Environnement-phase 3 Termes de Référence Recrutement d un bureau d études Assistance technique pour la formulation et la prise en compte dans le Budget

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016

DE LA FORMATION A L EXPERTISE PROGRAMME DES CYCLES 2016 FINANCES PUBLIQUES F10 S10 F11 F1 F1 F14 F15 F16 F17 F18 C18 F19 Méthodes et outils d élaboration des CDMT (global et sectoriels) dans le cadre de la réforme des finances publiques Programmation macroéconomique

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL N 2015/SGAR/DRAAF/DSF

ARRETE PREFECTORAL N 2015/SGAR/DRAAF/DSF DIRECTION REGIONALE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT PREFET DE LA REGION BRETAGNE ARRETE PREFECTORAL N 2015/SGAR/DRAAF/DSF portant délégation de signature à M. Philippe DE GUENIN Directeur

Plus en détail

analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique

analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique Le Contrôle général économique et financier (CGEFi): analyse des risques, évaluation de la performance et conseil en gestion publique Relevant des ministres chargés de l économie et des finances, le Contrôle

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

CONSEIL DÉPARTEMENTAL

CONSEIL DÉPARTEMENTAL CONSEIL DÉPARTEMENTAL DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES, DE L ASSEMBLEE ET DE LA DOCUMENTATION Secrétariat général de l assemblée départementale Session des 10 et 11 décembre 2015 consacrée au budget primitif

Plus en détail

Chargé(e) de prestations comptables

Chargé(e) de prestations comptables Code fiche BUD001 Chargé(e) de prestations comptables Définition synthétique de l emploi-type Assure la gestion opérationnelle des actes d exécution de la dépense, des recettes non fiscales et de gestion

Plus en détail

1- Organisation des services de la Comptabilité

1- Organisation des services de la Comptabilité 1 04 Février 2013 2 3 1- Organisation des services de la Comptabilité Les services de la comptabilité comportent : La DGC composée de 05 Directions et d une inspection; L Agence Centrale Comptable du Trésor;

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHESE AUDIT DE PERFORMANCE

RAPPORT DE SYNTHESE AUDIT DE PERFORMANCE ROYAUME DU MAROC Inspection Générale des Finances RAPPORT DE SYNTHESE AUDIT DE PERFORMANCE Exercices 2007 et 2008 Fait par Moha BOUSTA Abdessadek EL BOUZIDI Inspecteurs des Finances Janvier 2010 Sommaire

Plus en détail

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ;

VU le décret n 2012-1038/PRES du 31 décembre 2012 portant nomination du Premier Ministre ; Décret 2014-582 PRES/PM/MEF du 10 juillet 2014 portant création, attributions, organisation, composition et fonctionnement du dispositif institutionnel de préparation du Projet pôle de croissance du Sahel.

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2012 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation REPÈRES DGAFP Éditorial

Plus en détail

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité

MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT. Démarches et processus de mobilité Guide pratique 1 / 5 MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS, DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT Démarches et processus de mobilité 1. La gestion prévisionnelle des ressources humaines

Plus en détail

Le processus REDD+ en RDC

Le processus REDD+ en RDC 1 Le processus REDD+ en RDC Etat d avancement, organes de gestion et contraintes majeures 20 janvier 2010 COORDINATION NATIONALE REDD - MECNT FOREST CARBON PARTNERSHIP FACILITY La REDD+ en RDC: un processus

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

FICHE DE POSTE. Direction départementale de Haute-Corse. 11 fonctionnaires : - 1 Inspecteur principal - Catégorie A. - 1 Inspecteur - Catégorie A

FICHE DE POSTE. Direction départementale de Haute-Corse. 11 fonctionnaires : - 1 Inspecteur principal - Catégorie A. - 1 Inspecteur - Catégorie A FICHE DE POSTE REFERENCE Organisme de rattachement (administration, collectivité, établissement) Ministère de la jeunesse, des sports et de la vie associative Implantation administrative du poste (direction,

Plus en détail

CPER 2007-2013 ANNEXE FINANCIERE : PARTICIPATIONS DES PARTENAIRES SIGNATAIRES DU CPER PRG LOLF Ministère / programme LOLF / Thématique ETAT REGION Départements Autres collectivités TOTAL TOTAL GENERAL

Plus en détail

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet

Notre offre de services : un accompagnement par des experts sur toutes les dimensions de votre projet ETAT Comptabilité générale Vers une vision patrimoniale de votre organisation Les enjeux La comptabilité générale permet aux services de l Etat et à ses établissements publics de bénéficier d une véritable

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain Dossier de presse Construire la puissance publique de demain Jeudi 11 décembre 2014 0 Sommaire Avant-propos... 2 L État analyse ses missions : une démarche inédite... 3 Une réflexion globale et ouverte...

Plus en détail

Les principales données budgétaires et comptables du ministère de la défense

Les principales données budgétaires et comptables du ministère de la défense Les principales données budgétaires et comptables du ministère de la défense Les données budgétaires françaises figurant aux paragraphes 2.1 et 2.2 sont celles des lois de finances initiales. Elles sont

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana - Tanindrazana - Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET ------------------ DECRET N 2012-045 du 17 janvier 2012 Fixant les attributions du Ministre des Finances

Plus en détail

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE»

Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» Programmation de développement rural hexagonal 2007-2013 APPEL A PROJETS «ANIMATION DU RESEAU RURAL ET PERIURBAIN POUR LA REGION ÎLE-DE-FRANCE» 1. Contexte L article 68 du Règlement (CE) n 1678/2005 du

Plus en détail

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1

3) La démarche projet «GBCP» à Lille1. 3.1 Ce qui est déjà en place à Lille 1 Plan d action «GBCP» Université Lille1 1) Les objectifs de la réforme Le décret n 2012-1246 du 7 novembre 2012 relatif à la gestion budgétaire et comptable publique a pour objectifs de : Refonder le champ

Plus en détail

La formation interministérielle

La formation interministérielle 1 La formation interministérielle La formation interministérielle mise en œuvre par la DGAFP s organise autour des trois axes suivants : La formation interministérielle déconcentrée dont les acteurs principaux

Plus en détail

LA MISSION LOCALE DE L AGGLOMERATION HAVRAISE RECRUTE 1 CHARGE-E DE PROJET EN CDI

LA MISSION LOCALE DE L AGGLOMERATION HAVRAISE RECRUTE 1 CHARGE-E DE PROJET EN CDI LA MISSION LOCALE DE L AGGLOMERATION HAVRAISE RECRUTE 1 CHARGE-E DE PROJET EN CDI ENTREPRISE : Structure associative membre du Service Publique de l Emploi, la Mission Locale de l Agglomération Havraise

Plus en détail

CATEGORIE B MAJ : 20/01/2015. Cabinet - Bureau des affaires financières et juridiques. Agence nationale des titres sécurisés

CATEGORIE B MAJ : 20/01/2015. Cabinet - Bureau des affaires financières et juridiques. Agence nationale des titres sécurisés POSTES ACANTS ou 26/06/14 SG 13 ENSOSP Ressources humaines Chef de la Division des Ressources Humaines 013ACB0001 26/06/14 SG 92 DGSCGC Cabinet - Bureau des affaires financières et juridiques Chargé de

Plus en détail

Allocation et mise à disposition des ressources Macro processus n 2 SOMMAIRE

Allocation et mise à disposition des ressources Macro processus n 2 SOMMAIRE Allocation et mise à disposition des ressources Macro processus n 2 SOMMAIRE Fascicule descriptif Edition de mars 2014 1 Table des Matières 1. Introduction... 4 1.1. Présentation du document... 4 1.2.

Plus en détail

PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE

PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE PROGRAMME FONCTION PUBLIQUE 88 PLF 2014 PRESENTATION DU PROGRAMME T PERIMETRE DU PROGRAMME RATEGIQUE DU PROJET ANDE PERFORMANCNTATION STRDU PROT ANNUEL DE PERFORMANCES Le programme «Fonction Publique»

Plus en détail

Direction générale de l administration et de la fonction publique

Direction générale de l administration et de la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2014 Direction générale de l administration et de la fonction publique Présentation repères dgafp Éditorial

Plus en détail

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1

plan du chapitre L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I VII.1 CHAPITRE VII L'approche intégrée et multisectorielle NIVEAU I plan du chapitre Diapo 1 L approche intégrée et multisectorielle Niveau I Diapo 2 Deux traditions méthodologiques Niveau II Diapo 3 Le tout

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement?

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La nouvelle loi organique relative aux lois de finances a été promulguée en août 2001. Deux ans plus tard, et bien que la mise en œuvre de cette

Plus en détail

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : GESTION DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ÉTAT

PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : GESTION DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ÉTAT PLF 2015 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : GESTION DU PATRIMOINE IMMOBILIER DE L ÉTAT Version du 07/10/2014 à 08:45:45 PROGRAMME 723 : CONTRIBUTION AUX DÉPENSES IMMOBILIÈRES MINISTRE CONCERNÉ

Plus en détail

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 06/10/2012 21:24:02

Copyright DGAFP - http://bjfp.fonction-publique.gouv.fr - 06/10/2012 21:24:02 Circulaire du 19 décembre 2007 d application du décret n 2007-1470 du 15 octobre 2007 relatif à la formation professionnelle tout au long de la vie des fonctionnaires de l Etat. MINISTERE DU BUDGET, DES

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l

Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l Décembre 2011 Une Gestion Prévisionnelle de l'emploi et des Compétences au sein d un réseau associatif environnementa l L expérience du réseau des CPIE 1. Élaboration et mise en place d un programme avec

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI

JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE DE DJIBOUTI Loi n 15/AN/98/4 ème L portant organisation du Ministère de l'économie, des Finances et de la Planification, Chargé de la Privatisation. L'ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale

Réunion des. Observatoires des métiers. Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Réunion des Observatoires des métiers Présentation du projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale Contexte d élaboration du projet de loi Projet de loi Groupe

Plus en détail

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur.

La professionnalisation de la fonction «ressources humaines» au sein des établissements de santé est donc en Ile-de- France un enjeu majeur. Annexe : extrait du programme fonctionnel 1- Périmètre 1.1. Contexte du projet L Agence régionale de santé d Ile de France L Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de la nouvelle organisation

Plus en détail

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE

FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE VERTE et L ECO-MANAGEMENT & SALON DE L INNOVATION et DES METIERS VERTS EN AFRIQUE Le réseau Panafricain AIDE21 en partenariat avec le cabinet de conseil S2 Services Sarl Avec le soutien du Gouvernement Camerounais, le réseau panafricain AIDE21 présente le : FORUM AFRICAIN SUR L ECONOMIE

Plus en détail

PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT

PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT aajou ROYAUME DU MAROC Ministère de l Agriculture et de la Pêche Maritime AGENCE POUR LE DÉVELOPPEMENT AGRICOLE ²²²²²²²²²²²² PROCEDURE DE MISE EN ŒUVRE DES PROJETS PILIER II DU PLAN MAROC VERT Janvier

Plus en détail

PROGRAMME DES FORMATIONS 2013 (PARIS)

PROGRAMME DES FORMATIONS 2013 (PARIS) PROGRAMME DES FORMATIONS 01 (PARIS) FINANCES PUBLIQUES F11 Programmation financière (TOFE), CDMT et Budget de l Etat du 10/06/01 au 1/06/01 F1 La réforme budgétaire vers la gestion axée sur les résultats

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Le projet Centres des Métiers Ruraux «CMR»

Le projet Centres des Métiers Ruraux «CMR» Atelier pour l Afrique Subsaharienne FORMATION DE MASSE EN MILIEU RURAL, ÉLÉMENT DE RÉFLEXION POUR LA DÉFINITION D UNE POLITIQUE NATIONALE Ouagadougou, Burkina Faso 30 mai au 3 juin 2005 Le projet Centres

Plus en détail

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A)

Ressources Humaines. Les différentes sous-familles et leurs missions. Administration des ressources humaines (14A) 14 Ressources Humaines Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de permettre l'atteinte des objectifs de l'entreprise par la mobilisation des ressources et des compétences nécessaires,

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Mercredi 27 mai 2015 Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Les agences et opérateurs de l Etat jouent un rôle déterminant dans de nombreuses politiques publiques, en apportant expertise,

Plus en détail

PROGRAMME COMMUNICATION

PROGRAMME COMMUNICATION PROGRAMME COMMUNICATION 53 PLF 2014 PRESENTATION DU PROGRAMME T PERIMETRE DU PROGRAMME Placé sous la responsabilité du Directeur Général de la Communication, Mme Octavie Chérubine MBOUROU, le programme

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

STATISTIQUE 2014 DES MARCHES Répartition des Marchés par Autorité Contractante - Montant TTC en MGA

STATISTIQUE 2014 DES MARCHES Répartition des Marchés par Autorité Contractante - Montant TTC en MGA AGENCE DU MÉDICAMENT DE MADAGASCAR 316 810 890,00 20 700 000,00 337 510 890,00 AGENCE NATIONALE D'APPUI AU LOGEMENT ET A L'HABITAT 1 641 073 797,44 1 641 073 797,44 AGENCE PORTUAIRE MARITIME ET FLUVIALE

Plus en détail

Référentiels interministériels de formation

Référentiels interministériels de formation Livret 4 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Référentiels interministériels de formation OUTILS DE LA GRH p. 2 Référentiels interministériels de formation

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CES/GE.20/2012/13 Distr. générale 24 février 2012 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Groupe

Plus en détail

Responsable de la gestion des ressources humaines

Responsable de la gestion des ressources humaines Responsable de la gestion des ressources humaines J1D25 Ressources Humaines- IR Le responsable de la gestion des ressources humaines propose, définit et met en oeuvre la politique de ressources humaines

Plus en détail

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité

sociale DSS La Direction de la sécurité Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité La Direction de la sécurité sociale DSS Un système de protection sociale générale fondé sur le principe de la solidarité 1, Place de Fontenoy 75350 Paris cedex Tél : 01 40 56 60 00 Fax : 01 40 56 72 88

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 5 04/03/2014 16:06 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé MASTER : MASTER Master recherche et professionnel Sciences de la

Plus en détail

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES BURKINA FASO Unité Progrès Justice ---------- DECRET n 2010-388 /PRES/PM/MFPRE portant organisation du Ministère de la fonction publique et de la réforme de l Etat. LE PRESIDENT DU FASO, PRESIDENT DU CONSEIL

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

La stratégie pour le développement de l administration électronique «e-stratégie» 2010-2015

La stratégie pour le développement de l administration électronique «e-stratégie» 2010-2015 La stratégie pour le développement de l administration électronique «e-stratégie» 2010-2015 Version actualisée Sommaire 1 Vision de la e-stratégie 2 Objectifs de la e-stratégie 3 4 Fondements de la e-stratégie

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste -

Directeur du Département des Ressources Humaines. - Profil de poste - Directeur du Département des Ressources Humaines - Profil de poste - Cotation du poste : 2,7 1. Informations institutionnelles relatives au CHRU de Lille Etablissement : CHRU de Lille 2 avenue Oscar Lambret

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail