La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes"

Transcription

1 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Accompagnement des programmes Pilotage - Soutien Constats - Propositions Le 27 février 24 Accompagnement Confidentiel IDRH des programmes Pilotage Soutien février 24

2 Eléments de constat au stade d avancement actuel (1)! Les objectifs 24 des différents Programmes pilotage Soutien sont très fortement convergents et sont centrés sur quelques domaines clés : assurer la mise en place et l opérationnalisation des diverses nouvelles Fonctions Soutien (DCRH, DCAJ, DCAD, Equipe Patrimoine dans les DCAF, Equipe Informatique Bureautique, ); prendre en charge de «nouvelles missions» comme la gestion administrative des RH, la gestion rationnelle du patrimoine, la gestion de la documentation et de l archivage, la gestion des affaires juridiques, la communication interne et externe ; Animer la démarche d élaboration du répertoire des métiers et la formalisation de fiches de poste; dresser un état des compétences et définir des besoins et des stratégies de développement des compétences, soit par la formation, soit par la mobilité interne, soit par des recrutements ciblés; animer l élaboration d un plan de formation pluriannuel de formation pour les du Ministère ou simplement pour les Soutien; conduire l élaboration et la mise en pratique de procédures internes relatives aux activités de soutien et de gestion des différents moyens; mettre sur pied un dispositif de pilotage global de l par le Secrétaire Général et le faire vivre; mettre sur pied un dispositif de management des Fonctions Soutien;.! Les groupes qui travaillent sur l opérationnalisation de chacun des objectifs ont beaucoup de mal à concevoir une stratégie d action et à bâtir un plan d action «qui leur parlent» Beaucoup de groupes ne voient pas bien comment aborder le sujet, quoi faire, comment poser des premiers jalons, comment procéder. Chaque groupe se débrouille du mieux qu il peut. IDRH intervient très souvent pour donner des idées, pour susciter la créativité des groupes, pour aider à bâtir un plan d action qui donne les principaux jalons de la démarche pour 24.! Les groupes sont en forte attente d appui technique mais identifient mal les structures têtes de réseau à vocation transversale et plus encore les spécialistes au sein de ces structures susceptibles de leur apporter cet appui Pour la Fonction Finances Patrimoine, les structures têtes de réseau sont claires mais les possibilités d accompagnement et d appui sont par contre très mal appréhendées. Il en va de même pour la Fonction des Ressources Humaines avec là, de surcroît, un manque d apports méthodologiques. Pour la Fonction «Informatique Bureautique», on identifie d emblée l ANINF mais sans bien savoir comment l aborder, comment travailler avec elle. Pour les «nouvelles» Fonctions Soutien (Affaires juridiques, Documentation, Archivage, Communication externe, Communication interne) les structures têtes de réseau transversales sont mal identifiées (a priori à la Primature mais certains pensent à la DG de la Communication pour la Fonction Communication). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 2

3 Eléments de constat au stade d avancement actuel (2)! On constate un manque crucial de communication de ces structures têtes de réseau à vocation transversale sur leur politique, leurs apports méthodologiques, leurs prestations d accompagnement et d appui : comment entendent-elles voir mises en place les nouvelles structures centrales dans chaque département sectoriel? que doit on trouver dans chaque nouvelle structure (organisation, métiers et profils de compétence, effectifs, locaux, équipements) et comment financer l opérationnalisation de ces nouvelles Fonctions? Quelle démarche méthodologique, quelle stratégie d action pour chaque projet de modernisation, de déconcentration? Qui sont les référents «experts» et quelles sont leurs coordonnées pour les contacter, les questionner, obtenir leur appui méthodologique? Quelle démarche d accompagnement appui pour chaque projet? Quelles actions prévues par les différentes têtes de réseau pour, précisément, animer leur réseau dans les différents départements sectoriels?! On relève un besoin énorme, colossal de professionnalisation des agents dans les différentes structures Soutien des ministères Le manque de professionnalisme est partout patent tant au niveau des agents d exécution que de leur encadrement dont on voit mal comment il pourra être un encadrement «formateur». Il faut donc prévoir des formations de base et des formations très opérationnelles avec beaucoup d accompagnement formation.! La culture «qualité de service» des structures chargées des missions de Soutien reste très largement à créer Les engagements de qualité de service sont très flous et le plus souvent inexistants. Les structures centrales fonctionnent de façon «introvertie» : plus préoccupées par leur dotation en effectifs et en moyens divers que par les attentes et besoins des pour lesquels elles sont sensées travailler. Elles ne sont pas proactives et vont très peu au-devant des structures qui doivent bénéficier de leurs prestations. Elles ne se sentent pas «prestataires».! Sur le papier, les structures Soutien ont été fortement accrues en nombre mais pas dans la réalité Beaucoup de structures sont restées «fantômes». Les responsables n ont pas été nommés et les effectifs à prévoir n ont pas été mis en place, ni par des redéploiements internes, ni par des recrutements externes. Le flou sur les cibles organisationnelles pour chaque nouvelle structure centrale, hormis pour les DCRH, n a pas incité non plus à aller rapidement de l avant. En l absence de conférences d intégration et de recrutement, ces questions n ont pas été traitées. Enfin, l absence d outils modernes de gestion ainsi que le manque de locaux ont aussi freiné le processus de mise en place des nouvelles structures. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 3

4 Eléments de constat au stade d avancement actuel (3)! Les structures Soutien fonctionnent de façon très cloisonnée Elles fonctionnent en parallèle plutôt qu en synergie. Elles ne développent pas une approche globale de soutien : par exemple pour aider à la mise en place des nouvelles structures. Elles ont du mal à imaginer sur quoi et comment coopérer. Pourtant les objets de travail en commun ne manquent pas : BOP, nouvelle GRH, mise en place des nouvelles structures, modernisation des, etc.! Il manque un management global et méthodique des structures centrales Il n y a pas d équipe de direction du programme Pilotage et Soutien. Les SG ont été très peu présents lors de l élaboration des PAP Pilotage et Soutien. Ils sont aussi peu présents dans leur opérationnalisation. Le rattachement des DCAF à la DGB, le rattachement des futures DCRH à la DGAFP et celui évoqué des DCSI à l ANINF n encouragent pas à la structuration d un management fort au niveau de chaque ministère. On ne sent pas aujourd hui les SG très mobilisés pour sortir de la situation actuelle. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 4

5 Propositions Pour aider, appuyer, accompagner les chefs de file des programmes Soutien, nous proposons 7 actions concrètes qu IDRH pourrait conduire avec l équipe BOP. 1. Identifier clairement les têtes de réseau à vocation transversale pour chaque Fonction Soutien et les noms et fonctions des personnes désignées pour apporter du cadrage et de l aide méthodologiques aux équipes spécialisées dans les différents ministères Il s agit d identifier clairement qui peut renseigner, conseiller, épauler chaque fonction Soutien dans ses domaines de spécialisation. Les structures têtes de réseau doivent à la fois élaborer des méthodes, des procédures à caractère transversal, des référentiels pour l action, les diffuser, les vulgariser, les améliorer en fonction des retours et de l expérience acquise, apporter du conseil, de l appui méthodologique dans l action, faire de l accompagnement formation, faire du contrôle qualité, conduire des démarches transversales visant à l harmonisation voire l homogénéisation des pratiques professionnelles. Elles sont là pour faire de l animation du réseau des professionnels spécialisés dans les différents ministères (tenir à jour un questions réponses, animer des échanges de pratiques, faire des piqûres de rappel, capitaliser les savoir faire, ). Un tableau des domaines d action pour lesquels une tête de réseau est nécessaire se trouve en Annexe Faire une compilation, une synthèse des objectifs inscrits et des actions planifiées dans le cadre des PAP Pilotage et soutien 24 des différents Départements sectoriels Cette synthèse sera établie par l équipe BOP et IDRH domaine par domaine (gestion budgétaire; gestion du patrimoine; système d information, équipements informatiques et bureautiques, réseaux; documentation et archivage; gestion du patrimoine immobilier; gestion des moyens généraux au sens large; gestion des ressources humaines; communication; management). Elle pourra ainsi être facilement portée à la connaissance de chacune des têtes de réseau. 3. Animer une réunion de travail avec chaque tête de réseau pour examiner les apports possibles par rapport aux besoins identifiés et les modalités d appui à développer Au cours de chacune de ces réunions, il sera fait le point sur : - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils déjà disponibles pouvant guider, aider les équipes dans les Départements; - les orientations, directives, notes de cadrage, référentiels, outils à produire; - les actions d information, de sensibilisation, de formation, d appui conseil, d accompagnement à mettre en œuvre avec un effort maximum de pédagogie; - les actions de pilotage et d animation du réseau des professionnels des Départements à développer avec notamment des premières initiatives dès le premier semestre 24. Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 5

6 Propositions (2) 4. Animer une réunion de prise de contact de chaque tête de réseau avec les membres de son réseau potentiel dans les différents Départements sectoriels Cette réunion réunira les référents membres de la tête de réseau et un ou deux responsables spécialisés de chaque Département sectoriel. Cette réunion sera l occasion pour chaque tête de réseau : - de faire une présentation des apports existants par rapport aux besoins des équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter les apports en cours de préparation; - de cadrer ou de recadrer l action prévue par les équipes Soutien des Départements sectoriels; - de présenter comment elle entend fournir un appui aux équipes Soutien des Départements sectoriels et comment elle entend piloter, animer son réseau. Cette réunion sera pour les équipes Soutien des Départements sectoriels l occasion : - de faire savoir à la tête de réseau ce qu elles ont déjà engagé; - d exprimer leurs besoins en apports méthodologiques mais aussi en appui conseil et en accompagnement; - de situer ce qu elles font et où elles en sont par rapport aux autres. Ces réunions devront déboucher sur : - une stratégie d action par domaine (ex. définition d une démarche type outillée à déployer de façon homogène dans chaque Département; ex. choix de différentes démarche expérimentales, pilotes donnant ensuite lieu à évaluation avant généralisation; etc.) - un plan d animation et de pilotage du réseau, Fonction soutien par Fonction Soutien. 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau IDRH pourra conseiller, aider, accompagner chacune des têtes de réseau dans : - l analyse des attentes exprimées par les équipes Soutien des départements sectoriels et la détection de l ensemble de leurs besoins; - l établissement du fichier des membres de leur réseau; - l identification des compétences au sein du réseau et l organisation du réseau (les porteurs d expérience; les pilotes; les novices; ); - l élaboration d un programme d animation annuel d animation de leur réseau; Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 6

7 Propositions (3) 5. Accompagner chaque tête de réseau dans le développement et l approfondissement de l exercice de leur mission de tête de réseau (suite) - le développement de l interactivité entre la tête de réseau et le réseau; - le développement de différents types de temps de travail au sein du réseau (des temps de sensibilisation; des temps de formation; des temps de travail sur des outils; des temps de retour d expérience; des temps d échange d expérience); - la préparation de temps forts dans l animation du réseau; - le développement des capacités pédagogiques des membres des têtes de réseau; - la structuration d outils (référentiels, guides d action; notes de procédure; questions réponses ) à l intention des professionnels du réseau; - la réalisation d enquêtes via le réseau; - le gestion de la motivation des membres du réseau. 6. Assurer l équipement des réseaux pour permettre un fonctionnement efficace et efficient Il faudra au départ recenser les membres du réseau ayant ou pas accès à un ordinateur, les membres du réseau pouvant ou non se raccorder à internet voire à l intranet. Ensuite, il importera de pousser au développement du taux d équipement des membres du réseau. Enfin, il faudra progressivement faciliter la mise en ligne des apports de la tête de réseau, le développement d outil de travail collaboratif. 7. Concevoir, développer et mettre en œuvre un programme et des actions de professionnalisation des membres des différentes têtes de réseau Cette initiative, qui devrait démarrer rapidement et se déployer dans les mois qui viennent donnerait aux têtes de réseau les moyens de former à leur tour et d accompagner les équipes de programme Pilotage et soutien dans les Départements. Les actions de professionnalisation à conduire seraient non pas globales et théoriques mais très ciblées et adaptées au contexte et aux enjeux de l administration gabonaise. La contribution d IDRH à cette professionnalisation des têtes de réseau pourrait prendre deux formes : - réaliser directement les actions qui sont dans son cœur de métier : mise en œuvre de la BOP, gestion du personnel et des RH, organisation et management; - jouer un rôle de pilote pour le montage et la mise en œuvre du programme d ensemble de professionnalisation (explicitation des besoins et des objectifs pédagogiques, design des parcours de professionnalisation, repérage et mobilisation des partenaires potentiels au sein de l administration ou en externe, planification des actions, élaboration des procédures de gestion du dispositif ). Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 7

8 ANNEXE 1 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 8

9 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (1) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement et gestion du patrimoine Méthodes pour l entretien et la maintenance des bâtiments Elaboration et mise en œuvre d un plan informatique et bureautique pluriannuel Développement du Système d information Développement de bases de données / administration de bases de données des moyens généraux rationnelle d une flotte de véhicules de service Méthodes d élaboration d un projet d économie structurelle Production de Termes De Référence (TDR) CBMT - CDMT Elaboration et opérationnalisation des PAP Procédures d exécution budgétaire Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 9

10 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (2) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Recensement des agents des effectifs / des possibilités de recrutement des dossiers individuels des agents Elaboration du répertoire et de la carte des métiers / élaboration des fiches de poste Evaluation des compétences disponibles et des besoins en compétences Etudes d optimisation de l organisation et des compétences disponibles Elaboration et mise en œuvre d un plan de formation (pluriannuel annuel) des recrutements (externes et internes) Organisation d opérations de redéploiement des effectifs des carrières Conduite des procédures de gestion administrative des personnels Mise en place de la DCRH; requalification de la DCP Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 10

11 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (3) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes des conditions de travail Elaboration de procédures internes; manuels de procédures; développement du contrôle interne Mise en place de la DCAD (archivage et documentation) de la documentation de l archivage Communication externe (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Communication interne (stratégie d action, plan d action, vecteurs) Mise en place de la DC des Affaires Juridiques Amélioration de la gestion des affaires juridiques Amélioration de la gestion des contentieux Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 11

12 Tableau des têtes de réseau «métiers Soutien» (4) Besoins d appui Structures têtes de réseau Noms des spécialistes conseil et appui Fonctions de ces spécialistes Démarche Qualité de service dans l exercice des missions des Fonctions Soutien Méthodes modernes de management des Fonctions Soutien Organisation d un dispositif de management global de l administration d un Département sectoriel Pilotage des déconcentrés Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 12

13 ANNEXE 2 Exploitation des PAP Pilotage et Soutien Thèmes des objectifs dans les PAP 24 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 13

14 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Efficience des fonctions de soutien 33 Développer/renforcer/maintenir l expertise, la capacité opérationnelle des fonctions de soutien Cadre de travail commun aux fonctions de soutien X X X X X X X X X X X X 12 X X X X X X X X X 9 Equipements, outils, bâtiment, regroupement X X X X 4 Textes clés X X X X X X 6 Prévenir, réduire le contentieux X X 2 Système de pilotage/coordination/ pilotage proactif/stratégie ministérielle Suivi des objectifs, conduite des réformes, gouvernance X X X X X X X X X X X X X Préparation bascule en mode BOP X X X X 4 Pilotage des structures déconcentrées / sectoriel X 1 Relations avec les sectoriels X X X X 4 Système de collecte, de production et de gestion de l information/sic 18 Système d information, de collecte des données X X X X X X 6 Système statistique, connaissance du secteur X X X X X X X 7 Fonction d archivage - Documentation X X X X X 5 Communication interne/externe Communication interne, actions de communication, plan de communication Vecteurs de communication interne, informatisation, intranet X X X X X X X X X X X 11 X X X X X X 6 24 Stratégie, actions, outils de communication externe X X X X X X X 7 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 14

15 Agriculture, élevage, pêche Action extérieure du Gabon Politiques éducation, culture, sports des fiances publiques et des RH Famille,, affaires sociales Santé Défense Industrie et Mines Infrastructure et transports du territoire Entreprenariat et commerce Economie forestière et Education nationale, et technique, FP Economie numérique Poste Justice Ressources pétrolières. Protection sociale Qualité de la gestion des RH Système de GRH Connaissance, recensement des agents, état des lieux quantitatif et qualitatif, fiches de poste Développement des compétences / formation professionnelle / plans de formation Cartographie des emplois / répertoire métiers 32 X X X X X X X 7 X X X X X X X X X X X X 12 X X X X 4 GPEC, suivi de carrière, parcours professionnel, politique de recrutement Politiques sociales, conditions de travail, environnement de travail, mallette individuelle Transversalité / développement approche de prestataire/ politiques transversales claires Cadre juridique et institutionnel, mise en cohérence des politiques et procédures, manuel de procédures X X X X X 5 X X X X 4 23 X X X X X X X X X X X X X 13 Cadre d échanges, coopération, mode projet X X X X 4 Relation client-fournisseurs, démarche qualité de services X X X X X X 6 Coopération interministérielle X 1 des moyens, appui Logistique 6 Bâtiments, plan d équipement, gestion du patrimoine X X X X X X 6 Accompagnement des programmes Pilotage Soutien février 24 15

16 La mise en œuvre de la budgétisation par objectifs de programmes Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Le 2 février 24 Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP Confidentiel IDRH

17 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Obtenir l adhésion de tous les RPROG et de tous les DG à la démarche de déploiement des objectifs sur programmes : désignation des chefs de file et des contributeurs et organisation du travail en mode projet sur les objectifs du PAP élaboration d un plan d action opérationnel pour assurer l atteinte de chaque objectif du PAP mise en place d un tableau de bord de programme animation de revues d objectifs régulières, au minimum trimestrielles! Faire un point régulier avec l équipe BOP sur l accompagnement méthodologique des RPROG et des points focaux et définir les actions transversales de sensibilisation et de formation à assurer afin : de développer par des actions de formation ciblées les capacités d animation des acteurs sur programme (ex. formation entraînement à l animation d un comité de direction de programme, à l animation d un point de coordination technique sur objectif inter DG, de réunions d élaboration d un COP, ) d améliorer les capacités et le dispositif de pilotage du programme (ex. formation entraînement à l animation d une revue trimestrielle d objectifs, d une revue de CAP avec un opérateur, ) de renforcer les capacités de gestion des crédits et autres moyens du programme (ex. formation à l élaboration d un TDR, à l élaboration du volet budgétaire du PAP, à la préparation de l exécution budgétaire en mode BOP, )! Aider les RPROG à affirmer leur autorité managériale vis-à-vis des autres DG et des opérateurs dans la mise en œuvre des objectifs du programme rappeler à tous les DG du Ministère le rôle managérial demandé aux RPROG prendre chaque RPROG comme référent essentiel et incontournable de son programme aider les RPROG à élaborer un contrat d objectifs et de performance avec chaque opérateur sur le mode BOP Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 2

18 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Mettre en place un cadre managérial spécifique au programme soutien réunir autour du SG les directeurs centraux pour faire l analyse critique du dispositif de rapports d activité au sein du programme Pilotage et soutien ; définir sur cette base un modèle rénové de rapport d activités et une nouvelle procédure d élaboration, de remontée, d exploitation puis de retour vers les directeurs centraux réunir autour du SG les directeurs centraux pour réfléchir aux modalités actuelles de pilotage des fonctions centrales et définir une instance de direction propre au programme soutien (SG + directeurs centraux) recueillir les besoins d appui technique et méthodologique des directions centrales et organiser la mobilisation des structures externes ressources concernées (DGAFP pour la RH, SGG pour le juridique, ANINF pour les systèmes d information, etc )! Organiser tous les chantiers de modernisation en cours en mode projet recenser tous les projets / les actions de modernisation en cours formaliser un point sur la situation physico-financière de chaque projet élaborer un guide définissant les règles de base pour la conduite des projets de modernisation et sensibiliser les équipes de projet à ces règles élaborer un modèle de fiche permettant de formaliser de façon synthétique l organisation de chaque projet et produire une fiche d organisation par projet mettre en place l organisation formalisée sur chaque projet (équipe projet, chef de projet, macro-planning, revues d avancement, tableau de bord physico-financier )! Examiner la météo des programmes faire pratiquer un examen approfondi de la situation sans langue de bois par les RPROG et les autres acteurs clés animer une analyse approfondie de chaque problème à caractère transversal avec les RPROG et les autres acteurs clés prendre les décisions que la situation nécessite Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 3

19 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère faire établir les relevés de décision par le point focal assurer un suivi vigilant de la mise en œuvre des décisions prises! Animer à minima tous les trimestres un comité ministériel de suivi et de pilotage de la réforme en prévision de la bascule au 1er janvier 25 s approprier les chantiers de préparation de la bascule avec l appui de l équipe BOP assurer la cohérence globale de la carte des BOP et des UO des programmes du Ministère organiser et superviser la démarche d élaboration des PAP 25 et du premier budget en mode exclusivement BOP s assurer de la nomination des RBOP et des RUO de chaque programme mettre en place avec l appui de l équipe BOP la formation des RBOP et RUO en matière de gestion budgétaire BOP (élaboration de propositions budgétaires innovantes dans le cadre des plafonds alloués) assurer la cohérence inter programmes des propositions budgétaires dès l actualisation du CDMT, puis avant et après la communication des lettres plafonds, et enfin après les arbitrages budgétaires en phase de finalisation du projet de la LFI organiser l du Ministère pour qu elle respecte le nouveau calendrier budgétaire et qu elle se prépare à participer activement aux différentes conférences budgétaires programmées (économies structurelles, performance, budgétisation, répartition des crédits) suivre et garantir la bonne mise en œuvre de la démarche d opérationnalisation des PAP en mode LOLF (élaboration des BOP, règles rationnelles de répartition des crédits, qualité du dialogue de gestion, établissement des lettres d objectifs des RBOP et RUO) organiser le transfert de la gestion actuelle des crédits, notamment d investissement, par le cabinet vers les responsables des programmes organiser la montée en responsabilité des RPROG dans la gestion de la relation avec les opérateurs et l exercice de la tutelle piloter la mise en place des nouvelles procédures d exécution budgétaire Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 4

20 Les activités du Secrétaire Général dans la coordination transversale de l élaboration et de la mise en œuvre du (des) PAP du Ministère! Faciliter les relations de travail des RPROG avec le Ministre et son Cabinet organiser les temps de dialogue nécessaires entre les RPROG et le Ministre et son Cabinet tant en phase d élaboration des PAP qu en phase d exécution assurer la cohérence des contenus entre le PTM et le PAP établir pour le Ministre la synthèse des tableaux de bord trimestriels des programmes en mettant un accent particulier sur les objectifs prioritaires figurant en tête du (des) PAP dans le volet «Mission» élaborer et mettre en œuvre un outil de gestion des relations Cabinet équipes de programme (suivi des demandes d appui des programmes au ministre réponses du cabinet à ces demandes) tenir une réunion hebdomadaire avec le Directeur de Cabinet pour assurer un traitement diligent et efficace des dossiers Activités managériales du Secrétaire Général dans le cadre de la BOP 5

21 MISSIONS MINISTERES PROGRAMMES ACTIONS ARCHITECTURE BUDGETAIRE du territoire Action extérieure du Gabon Ministère de l'intérieur, de la Sécurité Publique, de l'immigration et de la Décentralisation Ministère des Affaires étrangères, de la Francophonie et de l'intégration Régionale Ministère des Droits Humains, de l'egalité des Chances et des Gabonais de l'etranger territoriale Décentralisation Prévention et gestion des catastrophes Pilotage et Soutien à la politique d'administration du territoire et de sécurité Affaires Etrangères Intégration africaine et Coopération internationale Pilotage et Soutien de l'action extérieure du Gabon Affaires consulaires Gabonais de l'etranger et coordination de l'administration du territoire des frontières Vie démocratique Elaboration de la stratégie et pilotage de la politique de décentralisation Assistance aux collectivités locales Prévention et réduction des risques des catastrophes des catastrophes Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Conduite et Coordination de l'action diplomatique Promotion de la paix et de la sécurité internationale Intégration régionale et sous-régionale Coopération bilatérale et multilatérale Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination Administrative Offre de services publics aux gabonais à l'étranger Circulation des personnes Agriculture, élevage et pêche Economie forestière et Protection de l'environnement Ministère de l'agriculture, de l'elevage, de la Pêche et de la Sécurité Alimentaire Ministère de la Forêt, de l'environnement et de la Protection des Ressources Naturelles Agriculture Elevage Pêche et aquaculture Développement rural Pilotage et Soutien aux politiques agricole, d'élevage et de pêche Durable des Eaux et des Forêts Industrialisation et valorisation des produits de la filière forêt-bois Conservation de la Amélioration du cadre de vie, et changement climatique Pilotage et Soutien à la politique de l'economie Forestière et Protection de l'environnement Caractérisation et sécurisation de zones agricoles Introduction, production, certification et diffusion des semences Production et protection des végétaux Transformation et commercialisation des produits agricoles Sécurité Alimentaire Productions animales Production et diffusion des semences animales Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits d'élevage Lutte contre les maladies animales Pêche industrielle Pêche artisanale Aquaculture Evaluation de la ressource Transformation, commercialisation et contrôle qualité des produits de pêche Organisation et Encadrement du monde rural Aménagement des terres agricoles et des territoires ruraux Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative des forêts domaniales de production des Forêts Communautaires Inventaire et Aménagement du patrimoine hydrique Promotion de la transformation du bois et valorisation des déchets, de la Biomasse et des Produits Forestiers Non Ligneux Promotion du commerce du bois et des produits forestiers non ligneux au niveau des marchés de la faune sauvage et des aires protégées y compris les massifs forestiers Surveillance des écosystèmes fluviaux des pollutions industrielles et urbaines Organisation des inspections environnementales Pilotage de la stratégie ministérielle Coordination administrative

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR :

Arrêté du. fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Arrêté du fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR : La ministre de l enseignement

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 05 8 Article 1er. Le présent décret a pour objet de modifier le décret exécutif n 11-19 du 20 Safar 1432 correspondant au 25 janvier 2011, susvisé. Art. 2. La dénomination de la «direction de wilaya de l'industrie,

Plus en détail

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014

Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Mission Provisions Note d analyse de l exécution budgétaire 2014 Provisions - Dotation pour dépenses accidentelles destinée à faire face à des calamités et pour dépenses imprévisibles - Dotation pour mesures

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Gestion budgétaire et financière

Gestion budgétaire et financière Élaboration et suivi de la programmation budgétaire Exécution budgétaire et comptable Aide au pilotage et contrôle financier externe Expertise financière et juridique Ministère de la Culture et de la Communication

Plus en détail

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement?

La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La LOLF, une loi bien pensée mais en voie de détournement? La nouvelle loi organique relative aux lois de finances a été promulguée en août 2001. Deux ans plus tard, et bien que la mise en œuvre de cette

Plus en détail

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation

Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation Pilotage de la masse salariale Déploiement de l outil de budgétisation par Jean-Michel de Guerdavid, expert pour l AFRITAC de l Ouest 1 Présentation de l outil de budgétisation 1. Utilisation de l outil

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I

Promulgue la loi dont la teneur suit : TITRE I Loi n 98-11 du 29 Rabie Ethani 1419 correspondant au 22 août 1998 portant loi d Orientation et de Programme à Projection Quinquennale sur la Recherche Scientifique et le Développement Technologique 1998-2002

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo

Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Evaluation du projet Fonds pour la consolidation de la paix, Welthungerhilfe Butembo République Démocratique du Congo Numéro WHH du projet: AF 1519 / COD 1063-07 Numéro KfW du projet : KfW 2007 65 537

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat

Mercredi 27 mai 2015. Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Mercredi 27 mai 2015 Les agences et opérateurs dans la modernisation de l Etat Les agences et opérateurs de l Etat jouent un rôle déterminant dans de nombreuses politiques publiques, en apportant expertise,

Plus en détail

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE

L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE L ORGANISATION GENERALE DE LA FONCTION PUBLIQUE I - LES SOURCES DU DROIT DE LA FONCTION PUBLIQUE A - La Constitution et le bloc de constitutionnalité Certains grands principes du droit de la fonction publique

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Cadre et Structures Organiques

Cadre et Structures Organiques 1 République Démocratique du Congo Ministère de la Santé Publique SECRETARIAT GENERAL A LA SANTE PUBLIQUE Cadre et Structures Organiques Août 2012 INTRODUCTION 2 Le présent document relatif au Cadre et

Plus en détail

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation

Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Observatoire de l emploi, des métiers et des compétences de la fonction publique territoriale Les pratiques de gestion des ressources humaines et de formation Décembre 2010 Rapport sur la mise en œuvre

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

La fonction publique en France

La fonction publique en France MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE édition 2013 La fonction en France Des métiers au service des citoyens les essentiels Dans la fonction, tous les agents

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2006 GUIDE DE LECTURE DES NOUVEAUX DOCUMENTS BUDGÉTAIRES PAR MISSION DU BUDGET DE L ÉTAT LES NOUVEAUX BLEUS BUDGÉTAIRES ET LES PROJETS ANNUELS DE PERFORMANCES Les documents

Plus en détail

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales.

Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. DÉCRET n 1394/PR-MI du 28 décembre 1977 Portant organisation et fonctionnement des unités administratives territoriales. TITRE Ier DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article premier. L'Administration de la Republier

Plus en détail

1- Organisation des services de la Comptabilité

1- Organisation des services de la Comptabilité 1 04 Février 2013 2 3 1- Organisation des services de la Comptabilité Les services de la comptabilité comportent : La DGC composée de 05 Directions et d une inspection; L Agence Centrale Comptable du Trésor;

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL.

MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. MAQUETTE GENERALE MASTER DIDL. PROGRAMME DE FORMATION AU MASTER EN «DECENTRALISATION ET INGENIERIE DU DEVELOPPEMENT LOCAL» DE BAMAKO 2009-2010 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

Plus en détail

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014

DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES JURIDIQUES Département des Etudes Juridiques DECISION N 401 DU 5 JUIN 2012 PORTANT ORGANISATION DE L ENIM Version consolidée au 1 er juillet 2014 LE DIRECTEUR DE L ETABLISSEMENT

Plus en détail

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique

Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Tableau méthodique des mots matières contenus dans l'index alphabétique Administration générale - Administration communale - Administration départementale - Administration préfectorale - Bâtiment administratif

Plus en détail

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * République Algérienne Démocratique et Populaire * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * Présidence de le république * * * * * * * * * * * * * Direction Générale de la Fonction Publique

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008

Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie et des Finances Québec, Septembre 2008 Le Budget Genre au Maroc, une perspective stratégique pour l égalité des sexes et l habilitation des femmes Mr Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières Ministère de l Économie

Plus en détail

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN

METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN 45 METHODOLOGIES DE CALCUL DU TAUX DE CHANGE EFFECTIF NOMINAL ET REEL DU BENIN Le Taux de Change Effectif Nominal (EN) d une monnaie se mesure généralement par l évolution moyenne pondérée des cours de

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET

ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET ROYAUME DU MAROC DIRECTION DU BUDGET I CONTEXTE DE LA REFORME BUDGETAIRE II OBJECTIFS ET AXES DE LA REFORME BUDGETAIRE III CARACTERISTIQUES DE LA REFORME BUDGETAIRE IV FACTEURS CLES DE SUCCES 2 Modernisation

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités

De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités De vraies perspectives d avenir Des dispositifs d accompagnement et de financements De multiples complémentarités Organisateurs : Partenaires : Des outils d accompagnement Des outils de financement Zoom

Plus en détail

DES ADMINISTRATIONS SANITAIRE, SOCIALE, DES SPORTS, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE

DES ADMINISTRATIONS SANITAIRE, SOCIALE, DES SPORTS, DE LA JEUNESSE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE Ministère du travail, de l'emploi et de la santé Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative Ministère des solidarités et de la cohésion sociale Ministère de la ville Ministère

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

INAO. Contrat d objectifs et de performance 2014-2017. Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires

INAO. Contrat d objectifs et de performance 2014-2017. Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires INAO Contrat d objectifs et de performance 2014-2017 Origine, qualité et modernité au service des filières et des territoires 1 2 Institut national de l origine et de la qualité - Contrat d objectifs et

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE,

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, . MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail Arrêté n0322/mesrsidgesi CAB du 17 septembre 2013 portant attributions,

Plus en détail

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE

MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE MATRICE ACTUALISÉE DE LA POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DES ARTS, DES MÉTIERS ET DE L ENTREPRISE Axes Gran linges Actions stratégiques Actions détaillées A. Valorisation arts, métiers et professions selon

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010

Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Rencontre professionnelle école de la GRH Lyon 25 mars 2010 Intervention de Anne HARLE Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et

Plus en détail

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES

TABLEAU DE SUIVI DES CONVENTIONS INTERMINISTERIELLES Convention Objectif stratégique Objectif opérationnel BOP Indicateur Valeur cible nationale Résultat régional 2013 Observations Priorisation des jeunes résidents des ZUS dans les entrées sur le dispositif

Plus en détail

politique de la France en matière de cybersécurité

politique de la France en matière de cybersécurité dossier de presse politique de la France en matière de cybersécurité 20 février 2014 Contact presse +33 (0)1 71 75 84 04 communication@ssi.gouv.fr www.ssi.gouv.fr Sommaire L ANSSI L ANSSI en chiffres Le

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France

Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France DIRECTION GÉNÉRALE DES RESSOURCES HUMAINES PARIS, LE 25 JANVIER 2010 DIRECTION DES RELATIONS SOCIALES Démarche de prévention des risques psychosociaux à la Banque de France Dans le cadre de sa responsabilité

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Guide pratique. de la LOLF. Comprendre le budget de l État

Guide pratique. de la LOLF. Comprendre le budget de l État LOLF Guide pratique de la LOLF Comprendre le budget de l État Édition juin 2012 Préface Julien Dubertret, directeur du Budget DR À l été 2001, le parlement engageait, avec l adoption de la loi organique

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc

LICENCE PROFESSIONNELLE COLLECTIVITES TERRITORIALES DES METIERS TECHNIQUES DES. à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc LICENCE PROFESSIONNELLE DES METIERS TECHNIQUES DES COLLECTIVITES TERRITORIALES à la rentrée universitaire 2008/2009 au Campus Mazier - Saint-Brieuc Projet partenarial Naissance du projet régional Dans

Plus en détail

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute

La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004. Recrute La Caisse nationale de solidarité pour l autonomie, Etablissement public administratif créé par la loi du 30 juin 2004 Recrute Le/la directeur(trice) adjoint(e) de l établissement I. Les missions et l

Plus en détail

Éditorial. des ministres

Éditorial. des ministres PROJET STRATÉGIQUE Éditorial des ministres Nous avons souhaité fin 2012 que la douane établisse un projet stratégique à horizon 2018 afin qu elle poursuive son processus d évolution... Les principaux secteurs

Plus en détail

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau

Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau ROYAUME DU MAROC Secrétariat d État chargé de l Eau et de l Environnement Agences de Bassins Hydrauliques & Gouvernance de l eau Mohamed HACHIMI Du 08 au 09/07/2009 à Tunis Gouvernance au niveau des Agences

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012

Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Direction Générale Finances et Gestion Direction du Contrôle Interne Délibération n 39 Conseil municipal du 29 juin 2012 Sociétés publiques locales et sociétés publiques locales d aménagement - Dispositif

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015

CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 CONTRIBUTION DES MINISTRES DE LA CONFEMEN POUR LA DÉFINITION DES PRIORITÉS DE L ÉDUCATION POUR L AGENDA DE L APRÈS 2015 La CONFEMEN a adhéré à l initiative «l Éducation avant tout» du Secrétaire général

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des ressources humaines dans les services de l État

La gestion prévisionnelle des ressources humaines dans les services de l État MINISTÈRE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA FONCTION PUBLIQUE La gestion prévisionnelle des ressources humaines dans les services de l État Guide méthodologique La gestion prévisionnelle des ressources

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE)

Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Département AES Master Professionnel et de Recherche "Sciences de l'homme et de la Société" Master Administration des Territoires et des Entreprises (ATE) Lieu de la formation : Université Rennes 2 Haute-Bretagne

Plus en détail

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés

Intitulé du poste : Chef du pôle prévention au bureau de la prévention, de la santé au travail, du service social et des travailleurs handicapés MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT ET DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES Secrétariat général Direction des ressources humaines FICHE DE POSTE 2014 Intitulé

Plus en détail

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP)

ANNEXE. 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) ANNEXE 1. METHODE D ELABORATION DES AGENDAS D ACCESSIBILITÉ PROGRAMMÉE (Ad'AP) La mise en accessibilité des Etablissements Recevant du Public (ERP) de l'état passe par le lancement de différentes actions,

Plus en détail

Série Z, fonds hors format

Série Z, fonds hors format issues de l échantillonnage (années en 0-1 et 5-6). Ces fonds, dont la constitution est prévue par les textes, sont une mémoire des exercices pratiqués à l Université, autant qu une approche de la réponse

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE

PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE PRESENTATION GENERALE DU MASTER MAITRISE D OUVRAGE PUBLIQUE ET PRIVEE 1. Règlement des études Habilité par arrêté du Ministère français de l Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Master «Maîtrise

Plus en détail

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE 17 DÉCEMBRE 2013 Charte pour la promotion de l égalité et la lutte contre les discriminations dans la fonction publique

Plus en détail

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat

Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat 26 juillet 2013 Arrêté fixant les attributions et l'organisation des départements et de la chancellerie d'etat Etat au 1 er mars 2015 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc

Expert International en Gestion des ressources en eau Coresponsable - Maroc Agence belge de développement, la CTB mobilise ses ressources et son expertise pour éliminer la pauvreté dans le monde. Contribuant aux efforts de la Communauté internationale, la CTB agit pour une société

Plus en détail

RAPPORT DE RÉUNION PHOTO DE GROUPE

RAPPORT DE RÉUNION PHOTO DE GROUPE RAPPORT DE RÉUNION Réunion des Organes et Institutions Spécialisées de la CEMAC consacrée à l élaboration des fiches-projets, cadres logiques et stratégies de promotion du Programme Économique Régional

Plus en détail

Conférence parlementaire panafricaine sur le renforcement des capacités

Conférence parlementaire panafricaine sur le renforcement des capacités Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation Hanns Seidel Conférence parlementaire panafricaine sur le renforcement des capacités Thème: Améliorer les capacités

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

Avant-propos. Avant-propos

Avant-propos. Avant-propos Avant-propos La gestion des ressources humaines du secteur public a l obligation d être performante, c est-àdire de satisfaire au mieux et au meilleur coût les besoins des services publics, ce qui suppose

Plus en détail

La présente note vise à expliciter de façon synthétique le contexte de lancement et le contenu du Projet ITEP coordonné et piloté par la CNSA.

La présente note vise à expliciter de façon synthétique le contexte de lancement et le contenu du Projet ITEP coordonné et piloté par la CNSA. Projet ITEP La présente note vise à expliciter de façon synthétique le contexte de lancement et le contenu du Projet ITEP coordonné et piloté par la CNSA. I. LE CADRE JURIDIQUE Les Instituts Thérapeutiques,

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012

L actualité de la fonction publique. SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la fonction publique SDRH/ RH1/ Ecole de la GRH Novembre 2012 L actualité de la Fonction publique 1 L agenda social de la fonction publique : 1.1 De nouvelles orientations, de nouvelles

Plus en détail

Procédure négociée sans publication

Procédure négociée sans publication Procédure négociée sans publication TERMES DE REFERENCE : APPUI STRATEGIQUE A LA PLANIFICATION ET PROPOSITION DE METHODOLOGIE D INTERVENTION POUR L ELABORATION DE PROTOTYPE DE FOYERS AMELIORES, LEUR TEST

Plus en détail

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES

GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA DECENTRALISATION, DE LA GOUVERNANCE LOCALE, DE L ADMINISTRATION ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE GUIDE D ASSISTANCE CONSEIL AUX COMMUNES Elaboré par la Direction Générale

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES

CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES Communauté de Communes de la Lomagne Gersoise CAHIER DES CHARGES : CERTIFICATION NF X 50 770 PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Février 2012 PRESENTATION MAITRE D OUVRAGE ET CONTEXTE Présentation Communauté de

Plus en détail

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue

Présentation des guides d audit et du processus d audit d un réseau académique de formation continue Décembre 2011 Inspection générale de l'administration de l'éducation nationale et de la Recherche Inspection générale de l'éducation nationale Présentation des guides d audit et du processus d audit d

Plus en détail

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique»

Programme de formation. «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Intitulé de la formation Programme de formation «S organiser à plusieurs pour développer et mettre en œuvre son projet artistique» Organisateur Organisme de formation : ARMETI : Email : armetiformations@gmail.com

Plus en détail

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM

4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM 4 ème SESSION DU CAMEROON BUSINESS FORUM (CBF) DOUALA-HOTEL SAWA, 21 FEVRIER 2013 RAPPORT GENERAL DU SECRETAIRE PERMANENT DU CAMEROON BUSINESS FORUM Excellence, Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE 22.05.08 RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE Le Conseil d administration de la Société Générale a pris connaissance du rapport ci-joint du Comité spécial qu il a constitué le 30

Plus en détail

Masters Professionnels

Masters Professionnels École Pégase Masters Professionnels Management de projets RH Formation en alternance / Contrat de Professionnalisation 2 jours à l école et 3 jours en entreprise Objectif : Ces Masters ont pour but de

Plus en détail

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES

LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES LES MÉTIERS DES RESSOURCES HUMAINES Le domaine fonctionnel "Ressources humaines" regroupe les emplois ayant pour objectif de gérer, mobiliser et développer les ressources humaines, valoriser l engagement

Plus en détail

CONSEIL DES MINISTRES

CONSEIL DES MINISTRES CONSEIL DES MINISTRES LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSEE LE MERCREDI 1 ER AVRIL 2015 À L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006)

LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES. (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) LISTE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS A CARACTERE NON ADMINISTRATIF CONSIDERES COMME ENTREPRISES PUBLIQUES (Décret n 2006-2579 du 2 octobre 2006) Présidence de la République - Société des Services Nationaux

Plus en détail

MASTER 2 MENTION FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITÉ

MASTER 2 MENTION FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITÉ MASTER 2 MENTION FINANCES PUBLIQUES ET FISCALITÉ RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : Droit public Spécialité : Droit public financier

Plus en détail

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels

Formation agricole : production d effectifs et prise en charge des besoins réels 11 èmes Journées d études «Ingénierie des Dispositifs de Formation à l International» Communication présentée par : Monsieur Hassen BERRANEN Sous Directeur de la Formation MADR/DFRV, Algérie. Formation

Plus en détail