Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques"

Transcription

1 Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques «Depuis 1968, Rabuel Construction s attache à concevoir et réaliser des maisons alliant l esthétique et la qualité. Dès 1983, nous avons mis en oeuvre des énergies renouvelables telles que la géothermie ou l aérothermie. L isolation du bâti a toujours été une priorité au point que les occupants des premières réalisations nous font part de consommations actuelles de chauffage très raisonnables. Chaque terrain, chaque client ayant ses exigences, nous construisons des maisons à caractère unique et avons toujours largement respecté, voire anticipé les règle - mentations thermiques (RT 2000, RT 2005). Quel que soit le type de construction, les principes de conception appliqués et matériaux employés nous permettent de proposer à nos clients une habitation que dépassera d au moins 5 % à 10 % la règlementation RT La nouvelle donne énergétique et l historique de Rabuel Construction, nous ont naturellement conduits à proposer des constructions à caractère bioclimatique (dites basse consommation ou passives). Cette évolution technique renforce l exigence de qualité de réalisation. Nos savoirs-faire internes et ceux d artisans retenus pour la qualité de leurs réalisations nous permettent d aborder ce sujet sans aucune inquiétude. Il restait cependant à définir des solutions techniques économiquement abordables et esthétiquement compatibles avec les exigences de nos clients. Un challenge rendu possible par le mode de collaboration constructive que nous avons établi avec nos différents fournisseurs et par la participation active à ce projet de Christine Larochette - Architecte. Aujourd hui, une maison basse consommation (dite passive) impose une orientation adaptée, une très forte isolation du bâti, un système de chauffage par énergie renouvelable et un chauffe-eau solaire. Nous avons ainsi créé le concept RABUEL ÉNERGIE + qui s applique dès lors que le bâti fait l objet d une conception bioclimatique et d une isolation renforcée. Selon son budget et ses priorités, le client choisira d investir dès à présent, ou plus tard, dans une pompe à chaleur et un chauffe-eau solaire. Dans les deux cas, l essentiel est fait car le bâti est prêt! A ce jour, nous travaillons déjà sur quatre projets de maisons RABUEL ÉNERGIE +. Deux d entre elles correspon - dent à la.» ric JURQUET Directeur Technico-Commercial Rabuel Construction

2 Haute performance énergétique Dans l Ain, deux maisons jumelles et bioclimatiques Sur ce terrain de 1000 m 2 situé à Bey, dans l Ain, le propriétaire souhaitait construire deux habitations, à caractère locatif. Il voulait leur donner une architecture contemporaine, inspirée de l architecture bressane et gommer tant que possible l idée de lotissement. Elles devaient être dotées d un très bon confort en même temps que d un très bon niveau d isolation et leur assurer une très faible consommation énergétique, tout en conservant des prestations de qualité. Pa s s i o n n é par ce projet ambitieux, RABUEL Construction a travaillé sur ce projet avec la Cabinet d architecture Christine Larochette dans un double objectif de prix et de l esthétique. C est à chacun de nous de prendre conscience de l urgence de l action. Nous ne pouvons plus vivre sans penser à l avenir de notre planète. Nous, professionnels, avons le devoir de faire avancer les choses. Il est urgent de réduire la consommation d énergie des bâtiments d habitation, mais également des bâtiments agricoles, et viticoles : de traiter les effluents, pour les bâtiments industriels de traiter les déchets Il y a énormément à faire. Mais soyons réalistes, aujourd hui de telles mesures ont un coût, et un bâtiment basse consommation est plus onéreux qu un bâtiment traditionnel. C est la demande qui fera baisser le prix. Pour pouvoir construire ce type de bâtiment aujourd hui, il faut aussi que l architecture se fasse raisonnable. Pas de système constructif coûteux! Christine Larochette, Architecte Le projet de Bey, une architecture sobre Le terrain se situe dans un charmant petit village de l Ain, avec ses fermes bressanes et sa chapelle. L environnement est exceptionnel. Il était donc évident, nous déclare l architecte, d appliquer la théorie du contexte de l environnement. Les bâtiments reprennent le vocabulaire architectural local (croupe bressane, toit deux pans, baies étirées en hauteur ) et respectent le site, la vue et les futurs aménagements puisque le dessin des bâtiments épouse la forme de la placette... Les logements sont des types 4. Les surfaces «perdues» sont réduites au minimum : avec 2.83 m 2 de dégagement. Les pièces de vie ont des dimensions généreuses et les chambres plus de 11m 2 en moyenne. Mais ici l important est ailleurs, puisqu il s agit de tendre vers un habitat passif avec de très bonnes prestations constructives : renforcement de l enveloppe thermique, mur et plafond, traitement des ponts thermiques, ventilation double flux, production de chauffage par pompe à chaleur, production d eau chaude sanitaire par panneaux solaires L objectif : agir pour la planète et réduire les charges du Maître d Ouvrage.

3 Conception bioclimatique Les solutions retenues Au centre de ce terrain, le choix s est arrêté sur la construction de deux maisons jumelles de 90 m 2. Elles sont séparées par les garages.! Le plus : l installation de gaines techniques communes. Côté confort : chaque maison possède son garage fermé, sa terrasse, son cellier et une partie du terrain. Trois chambres et la salle de bains à l étage; au rez-de-chaussée, un vaste espace de vie : séjour, cuisine, sanitaire de 35 m 2 permet à la maison de répondre aux normes handicapés. La conception bioclimatique préside donc à la fabrication de ces habitations. Ici, la démarche de l architecte est cohérente, elle a conduit à conception de maisons économes en énergie, au maintien de températures agréables, au contrôle de l'hygrométrie. Des maisons confortables toute l'année qui respectent les principaux critères environnementaux. L implantation des maisons, leur orientation, le nombre et la dimension des ouvertures... autant d éléments qui ont permis de tirer le meilleur partie de la lumière et de l énergie solaire, et de se protéger efficacement des agressions climatiques, du vent comme de la canicule... Ce sont les façades Sud qui comptent le plus d ouvertures dont deux très agréables baies coulissantes. Deux baies coulissantes aussi à l Ouest. Le plaisir de profiter d une vue magnifique rejoint celui du confort et des exigences environnementales! Forte isolation du bâtiment C était ici un impératif. Tout commence par une isolation thermique et acoustique du bâtiment, particulièrement soignée et par la chasse aux ponts thermiques. L isolation des murs est réalisée par l extérieur avec 160 mm de laine de verre et une ossature Placostyl. Les combles reçoivent une épaisse couche de 40 cm de laine minérale soufflée destinée à l'isolation thermique et acoustique des combles perdus, difficiles d'accès. C est la solution idéale pour les combles perdus qui offre une continuité d isolation sans failles. Au sol, sous le dallage 120 mm de mousse polyuréthane.

4 Utilisation de matériaux naturels L une ne va pas sans l autre. Les façades de nos deux maisons sont recouvertes de bois. Quant aux menuiseries, elles ont été choisies mixtes bois et alu. Un choix qui grâce à la finesse des montants alu laisse entrer largement la lumière, préserve la liberté des formes, et grâce à la chaleur du bois, permet de coordonner parfaitement les ouvertures avec le ton de la façade. Toutes les fenêtres sont dotées de double vitrage ( ) intégrant une couche d Argon. Haute performance énergétique Deux maisons jumelles et bioclimatiques Localisation : Bey (01) Surface habitable : m 2 Surface Annexes : 25 m 2 Type de prestations : Moyennes Energies renouvelables La forte isolation de la maison rend quasi anecdotique le besoin de chauffage! A L D E S fournira une pompe à chaleur qui sera directement couplée sur la Ventilation Double Flux Thermodynamique. Il s agit d un système de ventilation avec traitement de l'air entrant et récupération des calories avec gain d'énergie. Aldes travaille en étroite collaboration avec Rabuel Construction sur cette tchnologie. Les deux entreprises ont décidé de faire de ce chantier une maison pilote Quant à l eau chaude sanitaire, l installation de panneaux solaires et celle d un ballon confirment l efficacité de cette solution. Techniques avancées Rabuel Construction a choisi de remplacer les planchers intermédiaires en béton par des planchers bois. C est une manière supplémentaire de limiter les ponts thermiques et un choix esthétique et écologique que de favoriser la proportion de bois dans la maison. Pour ce faire l entreprise met en oeuvre une technique avancée. Une âme intermédiaire en H assure une très haute rigidité. Elle est solidaire d une plaque de plâtre et d un couche de laine de verre pour assurer l isolation phonique. Performance énergétique : A (Concept RABUEL ÉNERGIE +) Coût de construction 1350 euros TTC /m 2 Le surcoût provoqué par la conception Basse Consommation est de 18 à 20 % pour une consommation de chauffage divisée par environ 2.5 (entre une maison RT2005 et une maison Basse Consommation). Le surinvestissement est rentabilisé en 5 à 8 ans environ. C est peu quand on regarde la durée de vie d une maison et ce calcul est de plus en plus favorable au regard du prix de l énergie. L effet de répétitivité permettra rapidement d abaisser ce surcoût. Coût Éric JURQUET des consommations conventionnelles 540 euros TTC/an (tout confondu y compris abonnements)

5 RABUEL Construction - constructeur de maisons individuelles, entreprise générale de bâtiment - créée en 1968, réalise avec 25 salariés, un chiffre d affaires de 3.3 M d Euros. Au début des années 1980, porté par les demandes de ses anciens clients qui souhaitaient faire évoluer leur maison, Rabuel Construction s est adjoint une nouvelle compétence en matière de rénovation/extension tous corps d état. Rabuel Construction fait partie du groupe Rabuel SAS. Rabuel SAS est le leader Rhône-Alpes Bourgogne pour la conception, la réalisation de caisses et emballages, la prestation d'emballage Industriel, la fourniture d'équipements bois et de panneaux contreplaqués. Rabuel SAS dispose : de locaux de fabrication et conditionnement ( m 2 couverts). d'une batterie de machines spécifiques. d'équipes qualifiées pour toutes prestations d'emballage. de la compétence de 80 collaborateurs. d'une GPAO performante RABUEL ÉNERGIE + Un concept qui vise, en construction comme en rénovation, à assurer la meilleure performance thermique possible du bâti. R A B U E L ÉN E R G I E + p e r m e t, avec l aide d un bureau d études thermiques, de déterminer la consommation de l habitation une fois rénovée. R A B U E L ÉN E R G I E + met en oeuvre les techniques constructives classiques et mobilise tous les procédés qui rendent possibles les économies d énergie fossile : isolation des murs extérieurs, pompes à chaleur, chaudières à condensation, énergies renouvelables pour amener un bâtiment à la. Un niveau d exigences qui vise une consommation très faible et prend en compte tous les usages (chauffage, refroidissement ; production d eau chaude sanitaire, ventilation et éclairage). Il reprend l esprit des labels «Passivhaus» en Allemagne et «Minergie» en Suisse, mais avec des exigences et techniques adaptées au climat français et à chaque zone climatique. Rabuel Construction Cormoranche sur Saône. Tél : Service de Presse Marie-Laurence Prost-Nordmann. MANASTA Conseil BP Chânnes. Tél : Mob : Mail :

De la conception à la réalisation

De la conception à la réalisation De la conception à la réalisation d une maison BBC, à énergie positive Gaël LHENRY et Hélène SINGEZ 09 avril 2010 Un pôle de compétences au service des maîtres d ouvrage publics et privés CAeP, versdes

Plus en détail

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept :

L application des «pré-murs double peau» au procédé LOGIPASS apporte trois progrès majeurs au concept : CQFD : Logements optimisés Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais 5 Evolutions techniques et conceptuelles du procédé constructif 5.0 - PRÉAMBULE Depuis que la proposition LOGIPASS Un passeport pour l habitat

Plus en détail

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS

Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS Sommaire 1. PRESENTATION DU PROJET 1.1 INTRODUCTION 1.2 OBJECTIF DE PERFORMANCE 1.3 DESCRIPTION DE L IMMEUBLE BATI 2. DESCRIPTIF DES OPTIONS 2.1 RÉCAPITULATIF 2.2 VERSION DE BASE 2.3 OPTION N 1 2.4 OPTION

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE

SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE SOMMAIRE 4 1. LE CONTEXTE 1.1 Enjeux environnementaux 1.2 Cadre réglementaire 1.3 Réglementation thermique 2005 1.4 DPE «Etiquette énergie» 1.5 Loi Grenelle: L urgence écologique 1.6 Protéger l environnement

Plus en détail

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique

Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012. Réglementation thermique Le guide de la construction écologique : Tout savoir sur votre maison RT 2012 Tout savoir sur votre maison RT2012 Réglementation thermique Avec Maison DTT Avec Maisons CTVL www.maison-dtt.fr La réglementation

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê 2 011,Ê I SBNÊ :Ê 9 78-2 - 212-12979 - 3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT

DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT C DOSSIER DE PRESENTATION Maison BBC EFFINERGIE SAINT MARTIN DU MONT SOMMAIRE I. DESCRIPTIF SOMMAIRE DE LA MAISON... 3 II. COUT DE CONSTRUCTION D UNE MAISON BBC... 5 III. AVANTAGE FISCAL POUR LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37

Dossier de presse. CMB lutte contre les passoires thermiques! www.cmb-bois.fr. CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 CMB présente à H Expo Hall 8 Allée A - Stand A 37 Communiqué de presse - septembre 2012 En ligne sur CMB lutte contre les passoires thermiques! Dossier de presse CMB, depuis près de 30 ans, travaille à

Plus en détail

Le Clos de Baccharis 43

Le Clos de Baccharis 43 Le Clos de Baccharis 43 Le TOIT GIRONDIN Présentation du Toit Girondin Société anonyme coopérative de production d habitations à loyer modéré Société à capital variable (150 000 euros) 44 Le TOIT GIRONDIN

Plus en détail

«Habitat et Maîtrise de l énergie»

«Habitat et Maîtrise de l énergie» «Habitat et Maîtrise de l énergie» Réunion d information Introduction l ALEC SQY - le CAUE MDE écogestes - petits travaux Isolation et Architecture Rénovation isolation - préconisations Énergie chauffage

Plus en détail

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER

L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER DOSSIER DE PRESSE JUIN 2011 L efficacité énergétique mise en œuvre : Focus sur deux chantiers exemplaires En neuf / En rénovation Avec ISOVER Les enjeux économiques et environnementaux liés à l énergie

Plus en détail

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012

Maison Passive. Maison BBC RT 2005 RT 2012 RT 2005 Maison BBC RT 2012 Maison Passive Avec le guide pratique de la RT2012, appréhendez la nouvelle règlementation thermique en vigueur pour les maisons individuelles depuis le 1er janvier 2013. Principes

Plus en détail

L implication des coopératives dans la construction durable

L implication des coopératives dans la construction durable L implication des coopératives dans la construction durable 9 opérations Les enseignements Innovation et expérimentation préparation pour la RT 2012 et avance sur la concurrence surcout compris entre

Plus en détail

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION PROJETS BIOFIB ISOLATION Mars 2016 FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION CONSTRUCTION 100% CHANVRE / béton de chanvre Construction d une maison particulière en béton de chanvre. La marque française, Biofib Isolation,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015

DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 DOSSIER DE PRESSE - 26 janvier 2015 Contact : Agence LAIR et ROYNETTE 01 43 70 24 64 LR@lair-roynette.fr Philippe LAIR 06 09 84 85 34 ph.lair@lair-roynette.fr L agence LAIR et ROYNETTE Créée en 1988, l

Plus en détail

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005

THERMIQUE RÉGLEMENTATION RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE LA RT 2005 THERMIQUE RÉDUIRE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE Construire une maison bien isolée et faiblement consommatrice d énergie est devenu une priorité. Les systèmes constructifs en béton sont d ores et déjà prêts

Plus en détail

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT

RT2012. La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 La Réglementation Thermique 2012 L essentiel au quotidien CREATE AND PROTECT RT2012 1974 : premier choc pétrolier. La France prend conscience de la nécessité d économiser ses ressources énergétiques.

Plus en détail

Calculs et bilan des déperditions thermiques

Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculs et bilan des déperditions thermiques Calculer les déperditions thermiques c'est déterminer la quantité de chaleur à fournir pour le chauffage d'une pièce à température donnée. Cette chaleur fournie

Plus en détail

Réhabilitation Du bâti en tuffeau

Réhabilitation Du bâti en tuffeau Un Notre bâti en patrimoine tuffeau pour a de aujourd hui l avenir Réhabilitation Du bâti en tuffeau Colloque régional Bâtiment du 3 décembre 2013 Guillaume BERGEY, chargé de mission architecture g.bergey@parc-loire-anjou-touraine.fr

Plus en détail

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT

Constructions Bois à GIRONDE HABITAT Constructions Bois à GIRONDE HABITAT O.P.H. GIRONDE HABITAT Patrimoine de 13 000 logements sociaux Construction de 500 logements neufs par an Actions menées en faveur du Développement Durable depuis 2004

Plus en détail

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA

Suivi d une crèche à Redon. Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA Suivi d une crèche à Redon Constance LANCELLE Dter Ouest / DLRCA 22 Avril 2014 Sommaire Présentation de l opération Le chantier et l instrumentation Résultats Consommations brutes et recalculées Confort

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE

CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE 30/06/2011 CETTE VILLA EST CONSTRUITE EN BBC & ENERGIE POSITIVE NOTICE EXPLICATIVE Page 1 I. QUE SIGNIFIE LA NORME BBC & RT 2020? A. Qu est-ce qu une Maison BBC? Pour obtenir le Label BCC, Effinergie a

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation thermique d une maison de bourg Localisation : 49250 Saint-Mathurin-sur-Loire

Plus en détail

1 La conception bioclimatique

1 La conception bioclimatique Nos performances écologiques 1 La conception bioclimatique Une maison ioclimatique est intelligemment implantée bien orientées Objectif : utiliser passivement l énergie solaire pour bénéficier d apports

Plus en détail

Un exemple de maison passive dans l Oise

Un exemple de maison passive dans l Oise Un exemple de maison passive dans l Oise Jean-Philippe SIXDENIER Louis GUINGOT Plan de la présentation Introduction 1.Les maisons passives et leur marché 2.Le projet de Formerie en chantier 3.L entreprise

Plus en détail

maison passive exemplaire

maison passive exemplaire Texte Gwenola Doaré. Photos : Gilles Guiot et Gwenola Doaré. Chloé maison passive exemplaire La maison côté sud. Les bureaux à l étage sont équipés de capteurs reliés à l informatique, permettant de contrôler

Plus en détail

REPORTAGE. Architecture BOIS N 58

REPORTAGE. Architecture BOIS N 58 REPORTAGE 56 REPORTAGE 57 Tout pour plaire Sur les hauteurs de Grenoble, la construction bois s offre de belles vitrines. À Saint-Jean-de-Moirans, l architecture du siège mondial des skis Rossignol est

Plus en détail

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS

Construction d une maison Passive écologique. Le Stanco 22300 LANNION. Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Construction d une maison Passive écologique Le Stanco 22300 LANNION Maitres d ouvrage : Gael et Gwen DUBOUAYS Architecte : Atelier Rubin / tonquedec Constructeur : Tycoat construction / Plestin les grèves

Plus en détail

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES

MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Communiqué de Presse juin 2011 MC FRANCE PARTENAIRE DE GREEN OFFICE : UNE NOUVELLE GENERATION DE MENUISERIES 100 % ECO-PERFORMANTES Signé par Ion Enescu du Cabinet A115 pour Bouygues Immobilier, Green

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009

L éco-maison. Faibles coûts de fabrication. Basse consommation d énergie. Caractéristiques d un logement classique en 2009 L éco-maison Faibles coûts fabrication Basse consommation d énergie Données bases : -Occupants: famille quatre membres -Surface l habitation: 100 m² -Situation géographique: g Poitou-Charentes Caractéristiques

Plus en détail

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie

Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Exemples de solutions techniques pour économiser l énergie Sylvie FEUGA LQE sylvie.feuga@lqe.fr Tél : 03 83 31 09 88 1 [ Priorités en rénovation ] Déperditions énergétiques moyennes d une maison individuelle

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005

TELECHARGEMENT. Comprendre la Réglementation Thermique 2005 TELECHARGEMENT Comprendre la Réglementation Thermique 2005 SOMMAIRE DE LA RT 2000 A LA RT 2005...3 LES VALEURS DE REFERENCE ET GARDE-FOUS...3 VALIDATIOND UN PROJET...4 LEXIQUE...5 TEXTES DE REFERENCE...6

Plus en détail

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010

Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 Réglementation thermique «Grenelle Environnement 2012» 6 juillet 2010 L élaboration de la RT 2012 Une concertation large et structurée 2 ans de travaux depuis septembre 2008 13 groupes de travail thématiques

Plus en détail

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive

La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive 20 Terre CuiTe et ConsTruCTion La construction massive passive La solution de terre cuite pour la maison passive Habitation à Gand Architecte: Kristof Cauchie - Bureau d études: 3DB Alors que, jusqu il

Plus en détail

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur.

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Une maison bio climatique L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Analyse de l environnement de la maison

Plus en détail

Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables. Portfolio

Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables. Portfolio Pic Energie Bureau d études thermiques & Energies renouvelables Portfolio Présentation du Bureau d Etudes Pic Energie Raison sociale : Pic Energie (branche de la SCOP Ekidina) Forme juridique : SCOP SARL

Plus en détail

Choisir le bois, c est choisir Boillod. www.boillod-construction-bois.com

Choisir le bois, c est choisir Boillod. www.boillod-construction-bois.com Choisir le bois, www.boillod-construction-bois.com Choisir le bois, LE BOIS VOUS VA SI BIEN Les qualités de confort, de résistance et d esthétisme des maisons bois sont reconnues. L entreprise Boillod

Plus en détail

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais

ANNEXES. Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé. Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Qualité architecturale et solutions constructives pour un logement optimisé Logements optimisés CQFD : Coûts, Qualité, Fiabilité, Délais Troisième session ANNEXES 2 octobre 2009 SOMMAIRE Annexe 1 - Evolution

Plus en détail

Chauffage, isolation et ventilation écologiques

Chauffage, isolation et ventilation écologiques Chauffage, isolation et ventilation écologiques Paul de haut Deuxième édition 2011 Groupe Eyrolles 2007, 2011 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12998-4 PARTIE 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS»)

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») ILOT 1 : REGLEMENTATION THERMIQUE La réglementation thermique 2005 vise à maîtriser les consommations d énergie et à limiter l émission de gaz à effet de serre.

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Version n 3 du 11 décembre 2009

Version n 3 du 11 décembre 2009 SYNTHESE de l étude thermique Projet de Maison Individuelle Basse Consommation Maîtres d ouvrage : M. et Mme Enjolras Lieu : La Bâtie Divisin (38) Version n 3 du 11 décembre 2009 SOMMAIRE : 1. Hypothèses

Plus en détail

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser

Fiches pratiques. Labels Européens dans la construction neuve. Le label Passivhaus. Le label Minergie. Gérer - Informer - Préserver - Économiser Fiches pratiques Gérer - Informer - Préserver - Économiser 26 Labels Européens dans la construction neuve Poussée par son adhésion aux protocoles de Montréal et de Kyoto et par la prise de conscience de

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE

Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE Bâtiments basse énergie l exemple suisse du programme MINERGIE AJENA, qui sommes nous? L AJENA, Energie et Environnement en Franche-Comté association loi de 1901 à but non lucratif plus de 400 adhérents

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire

Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne Loire 2013 APPEL A PROJETS LE «OFF» DU DEVELOPPEMENT DURABLE 2013 ARCHITECTURE ET TECHNIQUES PASSIVES ET BIOCLIMATIQUES Réhabilitation en bureau d un monument historique du. Atelier d Architecture RIVAT - Saint-Etienne

Plus en détail

principes clés de votre maison Homaïa

principes clés de votre maison Homaïa principes clés de votre maison Homaïa 1 intégration des ressources naturelles Le soleil ressource naturelle capter la chaleur du soleil en hiver et s en protéger l été Le soleil source inépuisable et toujours

Plus en détail

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle

aspects techniques structure : Ossature bois - Poteaux poutres - Planchers en bois avec solivage traditionnel - Charpente traditionnelle Maître d oeuvre : Atelier d'architecture Picquet-Juen Entreprises des lots bois : Fuchs Construction Bois 05 Fuchs Etterlen Localisation : Obermorschwiller (68) Surface habitable : 110 m 2 Coût global

Plus en détail

Saint-Viance / Crêche d entreprises Soursac / Salle polyvalente Saint-Privat / Maison de santé Neuvic / Base de sports nature

Saint-Viance / Crêche d entreprises Soursac / Salle polyvalente Saint-Privat / Maison de santé Neuvic / Base de sports nature Saint-Viance / Crêche d entreprises Soursac / Salle polyvalente Saint-Privat / Maison de santé Neuvic / Base de sports nature L avenir des constructions publiques et individuelles s écrit à l encre du

Plus en détail

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud

DERBI 2008 Perpignan. Hervé GILLI. Responsable du Pôle Habitat Grand Sud DERBI 2008 Perpignan Hervé GILLI Responsable du Pôle Habitat Grand Sud Premières conclusions du Grenelle de l Environnement (COMOP 1) : Dès 2010 : niveau d exigence du label «Très Haute Performance Énergétique»

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE

La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE La Communauté de Communes montre l exemplel LA MAISON A ENERGIE POSITIVE Objectif Encourager la construction de bâtiments «exemplaires» sur le Pays des Herbiers : - consommant très peu d énergie - utilisant

Plus en détail

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005

Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Calculs Thermiques Réglementaires RT2005 Construction d une maison individuelle 44860 SAINT AIGNAN GRANDLIEU Maîtrise d ouvrage: M. BOURGEOIS et Mme BUPTO 18 avenue Jacques Auneau 44300 NANTES Téléphone

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

Reportage TOUTES VOILES DEHORS

Reportage TOUTES VOILES DEHORS Reportage TOUTES VOILES DEHORS Partagé entre la mer et la terre ferme, le maître d ouvrage voulait une maison qui rappelle sa passion : les bateaux. Amarrée solidement à quelques pas du Guilvinec, cette

Plus en détail

PROJET DE MAISON PASSIVE A FAIBLE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE PFALZWEYER BAS RHIN

PROJET DE MAISON PASSIVE A FAIBLE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE PFALZWEYER BAS RHIN PROJET DE MAISON PASSIVE A FAIBLE EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE PFALZWEYER BAS RHIN Le modèle de construction présenté met en œuvre des solutions constructives de faible empreinte environnementale tout en

Plus en détail

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti.

Trois exigences de performance énergétique. Cepmax. Tic. Conso maxi d énergie primaire. Confort d été. Efficacité énergétique du bâti. Principes de la RT2012 Une généralisation dans le neuf des bâtiments basse consommation diviser au moins par 2 les consommations par rapport à la RT 2005 Une exigence sur l efficacité globale du bâti portant

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton.

Maisons Individuelles THPE et BBC. Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Maisons Individuelles THPE et BBC Les solutions avec les produits manufacturés en béton. Principes des solutions étudiées dans le cadre de la Réglementation Thermique concernant les prestations courantes

Plus en détail

Bellegarde-sur-Valserine

Bellegarde-sur-Valserine Vert Horizon Quartier Bellevue Bellegarde sur Valserine Bellegarde-sur-Valserine Les projets immobiliers de Dynacité à Beauséjour 1 er février 2016 - Dossier de presse Contacts Agence de Bellegarde-sur-Valserine

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contact presse

DOSSIER DE PRESSE Contact presse DOSSIER DE PRESSE Contact presse BOSQ Christine Chargée de Communication Tél 04 68 68 26 14 c.bosq@congres-perpignan.com Communiqué de presse Le salon ECO-MAISON et des énergies renouvelables aura lieu

Plus en détail

Les indices d une révolution

Les indices d une révolution RT 2012 Les indices d une révolution ÉRIC FeLICE [1] La RT 2012, en rendant obligatoire la conception bioclimatique des bâtiments, bouleverse les règles de construction. Le recours aux énergies renouvelables

Plus en détail

www.france-air.com/habitat

www.france-air.com/habitat www.france-air.com/habitat Rue des Barronnières - BEYNOST - 01708 Miribel Cedex Fax : 04 78 55 25 63 www.france-air.com/habitat www.traitdunion-com.fr X E Un nouvel air éco-durable O N I U Q E Le premier

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade.

PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. PB F 030. Le nouveau standard Excellence dans l isolation de façade. 2 ISOVER Exigences maximales pour l enveloppe du bâtiment. La technique du bâtiment «moderne» confronte les architectes, les planificateurs

Plus en détail

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay

Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Construction de la Maison des arts et de la Vie Associative Epernay Présentation de la conception et de la démarche environnementale Présentation du 21 Mai 2014 1 Présentation générale du projet L équipe

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains

MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains MONTFORT-LE-GESNOIS Rencontre Riverains 15 logements BEPAS (Bâtiment à énergie passive) Le Champ de Foire Architecte : V. Legrand, Cabinet GERA Puteaux Mardi 8 juillet 2014 à 18 heures 1 15 logements BEPAS

Plus en détail

MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009

MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009 MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009 Mitech: rappel des cibles du projet Une cible : les maisons construites entre 1945 et 1975 (aucune isolation thermique) Un objectif : mettre en place une

Plus en détail

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE

OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE OPTIMISATION THERMIQUE PAR SIMULATION DYNAMIQUE 1 OBJET L objet du présent document est l analyse et l optimisation de la thermique d'hiver d un projet de construction de maison individuelle à ossature

Plus en détail

La conception du logement

La conception du logement La conception du logement L habitat est le premier poste d utilisation d énergie des ménages, à égalité avec les transports. Le niveaux de consommation par usage direct (chauffage, eau chaude, électricité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ Arrêté du 11 décembre 2014 relatif aux caractéristiques thermiques et aux exigences de

Plus en détail

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION

GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Institut National des Sciences Appliquées de Strasbourg GENIE CLIMATIQUE ET ENERGETIQUE FICHE DE LECTURE INCIDENCE DE LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE 2012 SUR LES COÛTS DE CONSTRUCTION Projet de Fin d Études

Plus en détail

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire

Castel Clara. L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité. Notice Descriptive Sommaire Castel Clara L Exigence de l Expérience au Service de la Qualité Notice Descriptive Sommaire 1.Caractéristiques générales des maisons Murs de façade composés de l extérieur vers l intérieur d un mur en

Plus en détail

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Cycle de conférences - visite 2012 Conseil de développement du Pays du Centre Bretagne À l aune des mutations énergétiques, il a semblé important

Plus en détail

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité)

Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Le solaire à capteur photovoltaïque (production d'électricité) Les panneaux solaires photovoltaïques, appelés modules photovoltaïques ou simplement panneaux solaires, convertissent la lumière en électricité.

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE

ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE ETUDE DE DEUX MAISONS A ENERGIE POSITIVE DANS LE CADRE DU PROJET VALLENERGIE L ATELIER DE LA GRANGE EN QUELQUES MOTS L Atelier de la Grange est une équipe de 12 personnes, implantée en zone rurale, à Daverdisse,

Plus en détail

Bâtiments d entreprise - 1 er prix

Bâtiments d entreprise - 1 er prix Bâtiments d entreprise - 1 er prix Ecoconstruction de 8 ateliers relais Pays Mellois (79) Le projet répond avant tout à une démarche bioclimatique. Les blocs bureaux et les accès aux ateliers se situent

Plus en détail

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif

Conception du projet 1. GROS-ŒUVRE. Fondation. Semelles et radier en béton armé. Parking collectif Le Hameau des Neiges Descriptif général Dumas SA Juin 2010 Descriptif général Conception du projet Chalet à l authenticité suisse construit au cœur des Alpes. Bois vieilli et toit de pierres naturelles,

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS BASSE CONSOMMATION 10 logements sociaux individuels groupés

CONSTRUCTION DE LOGEMENTS BASSE CONSOMMATION 10 logements sociaux individuels groupés CONSTRUCTION DE LOGEMENTS BASSE CONSOMMATION 10 logements sociaux individuels groupés Le Hameau de l Espérance / ZAC Filleau LA BREDE - Gironde Opération lauréate de l appel à projets ALIENOR «Construction

Plus en détail

COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES

COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES COMMUNE DE MIEGE VS LA BOVIRE PROJET DE CONSTRUCTION TROIS VILLAS GROUPEES 1 2 PROJET Cette nouvelle promotion est située à Miège, dans la partie supérieure du village, à environ 5 minutes à pied du centre

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

Marquez votre maison de votre empreinte!

Marquez votre maison de votre empreinte! Marquez votre maison de votre empreinte! Vous avez un bel avenir dans les mains Être propriétaire n est plus un rêve inaccessible. Un espace de vie bien à vous, un investissement pour votre futur : cette

Plus en détail

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011

Colloque PREBAT2. Rennes. 24 juin 2011 Colloque PREBAT2 Rennes 24 juin 2011 1 ARCHIPEL HABITAT : OPH de Rennes Métropole Le patrimoine au 31/12/2010 : - 15375 : logements (11820), hébergement en résidences (3555) - 97% en collectifs - âge moyen

Plus en détail

L essentiel de La Rt 2012

L essentiel de La Rt 2012 L essentiel de la RT 2012 Philippe Leblond L essentiel de la RT 2012 Obligations et mise en œuvre de la réglementation thermique 2 e édition À tous ceux qui m ont soutenu, sans les citer pour n oublier

Plus en détail

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1

Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Cost-effective Low-energy Advanced Sustainable Solutions www.class1.dk Newsletter 3 Des projets pilotes dans chacune des cinq collectivités partenaires du projet Class 1 Le rapport complet est disponible

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire

Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire Le Bbio RT 2012 pour le permis de construire I LES 4 ÉTAPES POUR OBTENIR LA RT 2012 1 Connaître sa zone 2 Profiter au maximum de l énergie gratuite (Biomax) Un des points pris en compte est le BIOmax.

Plus en détail

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016

L isolation thermique du bâtiment. Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Mai 2016 L isolation thermique du bâtiment Ce guide est une introduction à l isolation thermique du bâtiment. Il permet de saisir les principales notions techniques entourant

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat

Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Maison Basse mmation Chauffez votre maison pour 14 par mois sans réchauffer le climat Constructeur responsable et engagé dans la préservation de l environnement, Maisons Ericlor s est depuis longtemps

Plus en détail