La RocheLLe terre de talents

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La RocheLLe terre de talents"

Transcription

1 La Rochelle terre de talents

2 sommaire Carte d identité de l agglomération Un territoire attractif Les piliers de l économie locale un caractère bien trempé un Terreau fertile pour les projets européens Un engagement : l Écologie urbaine Une agglomération citoyenne 2 3

3 carte d identité de l agglomération Les compétences communautaires Développement économique, Emploi et insertion professionnelle Aménagement de l espace communautaire Équilibre social de l habitat Politique de la ville Voirie d intérêt communautaire Assainissement (collectif et individuel en eaux usées - eaux pluviales primaires) Eau (production) Protection et mise en valeur de l environnement et du cadre de vie Equipements culturels d intérêt communautaire Enseignement supérieur Technologies de l Information et de la Communication (TIC) Relations internationales Hygiène et sécurité incendie Autres services publics (médecine du travail, fonds de concours pour les équipements communaux structurants) 18 communes aujourd hui 28 communes en km 2 64 km de linéaire côtier habitants + de en 2014 Située sur le littoral atlantique français, entre Nantes et Bordeaux, La Rochelle est une agglomération de taille moyenne, rassemblant autour de sa ville-cœur et de son port millénaire 17 communes et habitants. Ces localités coopèrent au sein d un établissement intercommunal aux larges compétences* : la Communauté d Agglomération (CdA) de La Rochelle, une entité à la fois politique et administrative. En 2014, la CdA de La Rochelle s enrichira de 10 nouvelles communes. L intercommunalité y gagnera habitants et une superficie augmentée de 60 %. La démographie du territoire est dynamique : le gain annuel de population s élève à 1,1%. Il est supérieur à la moyenne des aires urbaines comparables (0,8%) et touche toutes les tranches d âges, en particulier celle des actifs, attirés par le tonus économique de cette agglomération : le nombre d emplois y a progressé de 35% en quinze ans. Londres 1h30 Bruxelles 1h30 Nantes 2h La Rochelle Bordeaux 2h Paris 3h Lyon 1h 4 5

4 Un territoire attractif La vitalité culturelle Aucun mois ne se passe à La Rochelle sans une manifestation d envergure : depuis le salon nautique le Grand Pavois jusqu au festival musical des Francofolies. 4 millions de touristes / an 2 e marathon national derrière Paris : coureurs internationaux 15 festivals annuels visiteurs chaque année au Grand Pavois Les Francofolies, un rendez-vous musical incontournable qui a essaimé à Montréal et à Spa. Le musée du Nouveau Monde, à La Rochelle, installé dans un hôtel particulier du XVlll e siècle. Sunny Side of the Doc réunit chaque année 300 décideurs et réalisateurs internationaux. Un climat privilégié Bordant la mer, l agglomération profite de la douceur océanique et d un ensoleillement de heures par an, équivalent à celui de la Côte d azur. Une architecture remarquable Particulièrement préservée, une véritable balade à travers l histoire : ruelles médiévales bordées d arcades, riches hôtels particuliers XVIII e, villas balnéaires «Belle Epoque», immeubles contemporains. Des atouts reconnus Un plan d eau idéal pour la pratique des sports nautiques et la plaisance; la proximité des pittoresques îles de Ré, d Aix et d Oléron ; la richesse patrimoniale ; un art de vivre porté sur l écologie urbaine : tout ceci dote l agglomération de La Rochelle d un fort pouvoir de séduction. En 2012, ses 4 millions de visiteurs la classent une fois encore dans le top 5 des destinations touristiques les plus fréquentées de France. Une dizaine d événements sont ici liés à l image (festival international du film, festival de la fiction TV, marché du documentaire Sunny Side of the Doc...). Les équipements, parmi lesquels l Espace Encan, constituent un atout majeur pour l accueil de ces manifestations. Des «Studios de l océan» (4 000m 2 et 2 plateaux de tournage) viennent également d être inaugurés. La Rochelle compte aussi de grands rendez-vous sportifs (marathon, régates internationales et escales de courses au large, un club de rugby en Pro D2...). Enfin, sa population profite d une riche saison culturelle sur le plateau de son théâtre national de La Coursive ; ses diverses salles de spectacle et de cinéma ; son Centre Intermonde ouvert à la création artistique internationale. Citons également son espace de musiques actuelles, La Sirène, un lieu unique et surprenant (salle de concert, club, studios de répétition...) érigé dans une ancienne halle à grains du Grand Port Maritime de La Pallice. 6 7

5 3 000 sociétés de services, 700 entreprises industrielles emplois salariés sur l aire urbaine de La Rochelle et emplois totaux (Insee 2009) +25% d entreprises et 35% d emplois créés sur le territoire ces 15 dernières années Les piliers de l économie locale L économie rochelaise se structure autour de trois piliers : des filières d excellence, soutenues par des établissements d enseignement supérieur et de recherche et la présence, sur le territoire, d infrastructures portuaires de premier plan. Le tissu économique est constitué de quelques grands établissements industriels (Alstom Transport, Rhodia, Delphi, Léa Nature...) et de nombreuses PME aux activités très variées, majoritairement dans les services. Léa Nature, un industriel de poids dans le monde des produits naturels, biologiques et équitables. Port Atlantique La Rochelle : le 6 ème Grand Port Maritime français. 8 9

6 Les piliers de l économie locale DEM Atlantique, une entreprise spécialisée dans la cuisson de crevettes et crustacés. Pose d une éolienne pendant la construction d une pépinière d entreprises à énergie positive (BEPOS) dédiée aux éco-activités (à Chef-de-Baie). Energies renouvelables et éco-construction 1. Les filières Industrie nautique S appuyant sur ses atouts locaux comme le port de plaisance et le salon du Grand Pavois, l industrie nautique s est fortement développée dans l agglomération, à travers de grands chantiers renommés (Fountaine-Pajot, Dufour...) comme de multiples PME couvrant tous les besoins du secteur. Agroalimentaire Les entreprises locales de l agroalimentaire développent une activité liée à la transformation des produits de la mer et à la nutrition-santé (Léa Nature, par exemple). Cette dynamique a été reconnue en 2007 par une labellisation nationale comme pôle d excellence régional «Aliments et Santé». C est à La Rochelle que se tiennent chaque année les «Journées Aliments & Santé», rendez-vous incontournable de l innovation en matière de nutrition et de promotion des savoir-faire scientifiques et techniques nationaux et européens. 320 entreprises au sein de la filière nautique 25 bureaux d études et d ingénierie dans le domaine des éco-activités La filière nautique de l agglomération présente une remarquable concentration de savoir-faire. Ici, le chantier Rhéa Marine. Le secteur des Energies renouvelables et de l ingénierie du développement durable bénéficie également à La Rochelle d un terreau favorable. La plate-forme Atlantech, en lien avec des laboratoires universitaires (le LaSie, notamment), deviendra rapidement un outil de recherche appliquée et d avancées technologiques sur l efficacité énergétique dans le domaine de la rénovation de bâtiments. La plate-forme accueillera des entreprises innovantes dans ce secteur. La formation des personnels à ces nouvelles techniques sera un élément crucial du projet. Installée sur un terrain de 27 hectares à Lagord, elle sera au cœur d un quartier «bas carbone», mariant l habitat et les activités économiques. Transmedia et TIC Très féconds, les secteurs TIC et audiovisuel, constitués en clusters, se sont rapprochés pour une dynamique et une visibilité de leurs savoirfaire encore accrues. La filière est stimulée par les multiples événements liés à l image organisés à La Rochelle

7 Les piliers de l économie locale 3. Les ports Le Grand Port Maritime Il dispose des seules installations en eau profonde de la façade atlantique. Premier port français pour le trafic des produits forestiers. Un tonnage en constante progression (8,5 millions de tonnes de trafics en 2012). 45 ha de terre-pleins et de linéaires de quais y ont été crées en cinq ans. Le port de plaisance Il totalisera bientôt anneaux avec la création d un nouveau bassin de places. Il figure déjà parmi les plus grands ports européens. Le port de pêche Ses installations de qualité en font une plate-forme multiservices pour le Golfe de Gascogne, dotée de moyens logistiques adaptés à l ensemble de la filière pêche et produits de la mer. Ces trois ports ont chacun initié des démarches «développement durable» et s inscrivent pleinement dans les orientations de développement du territoire. 2. rayonnement et innovation Ils contribuent au rayonnement et à l innovation de La Rochelle Alstom C est ici qu Alstom a conçu le TGV, fleuron de l industrie ferroviaire française ; le TGV a laissé place aux tramways Citadis et aujourd hui l AGV. Rhodia C est ici que Rhodia a développé des produits de haute performance à partir de terres rares, destinés à des applications très diverses en électronique et catalyse. Aujourd hui, l entreprise développe des procédés très novateurs sur le recyclage de ces composants. innovations pédagogiques, très attentive à son territoire et au transfert de savoirs et compétences au profit d un développement régional durable. Elle accueille 13% d étudiants étrangers et s implique fortement dans la construction de l Espace Européen d Enseignement Supérieur. Sa recherche est en particulier orientée sur l environnement et le développement durable de même que sur l image et le numérique. L Ecole d Ingénieurs en Génie des Systèmes Industriels (Eigsi) et le Groupe Sup de Co La Rochelle participent aussi au développement économique du territoire à travers leurs partenariats avec les entreprises comme avec la Communauté d Agglomération. L IUT forme des techniciens supérieurs polyvalents en Génie Civil, pour l industrie du Bâtiment, des Travaux Publics et des constructions durables. Entre et tonnes de produits de la mer transitent chaque année par le Port de pêche. La Rochelle : un des 1 ers ports de plaisance d Europe avec anneaux et bientôt places supplémentaires. 9 unités de recherche labellisées au sein de l université emplois directs et indirets dans la filière nautique L enseignement supérieur et la recherche L Université de La Rochelle fait partie de cette nouvelle génération d établissement aux multiples Pour accompagner ces orientations, le dispositif PULPE, créé en 2007 par la CdA, stimule à la fois l intégration professionnelle des étudiants et l innovation dans les entreprises. Il prime chaque année des projets en recherche développement portés par des binômes étudiants-entreprises

8 un caractère bien trempé Le siège de La Rochelle Henri-Paul Motte (1881) Belle et rebelle On nomme ainsi La Rochelle qui a maintes fois dans l Histoire manifesté son indépendance d esprit. Née autour de l an 1000 d un simple village de pêcheurs, la cité prospère sur le commerce du sel et du vin et devient dès le XII e siècle l une des premières villes affranchie des tutelles féodales, administrée par un maire et ses échevins. Au XVI e siècle, La Rochelle s ouvre aux idées nouvelles de la Réforme quand le reste de la France est catholique. Lors de la révolution, elle choisit encore le camp des idées neuves puis aux siècles suivants celui de l humanisme, avec une longueur d avance dans la prise de conscience environnementale. Ouverte sur le monde Ville portuaire, La Rochelle a grandi avec le commerce international, d abord vers l Europe du Nord elle est la seule ville française à figurer dans la ligue hanséatique puis vers ce Nouveau Monde de l autre côté de l Atlantique. Elle a perpétré cette tradition, cette propension à l échange, à travers de nombreux jumelages ; le positionnement «international» de son université dès sa création ; l accueil de délégations de tous pays pour partager son expérience dans divers domaines comme le transport propre, le tourisme durable, la prévention de la délinquance... Innovante Dès les années 70, avant la diffusion du concept de développement durable, l agglomération s engageait pour la protection de l environnement et la qualité de vie : maintien d espaces verts en ville, premières rues piétonnes de France en 1973, les premiers vélos jaunes en libre-service dès 1976 ou encore la mise en place du tri des déchets en En 1997, La Rochelle créait la 1 ère journée «En ville sans ma voiture», puis la livraison de marchandises en véhicule électrique, la voiture en temps partagé, le transport de passagers en bateau à propulsion électro-solaire... Attentive aux variations du monde, l agglomération comme ses habitants se prête volontiers aux expériences préfigurant l urbanité de demain

9 Un terreau fertile pour les projets européens Par tradition ouverte aux échanges et aux propositions novatrices concernant la mobilité, l urbanisme, le vivre ensemble, l agglomération de La Rochelle s est lancée, dès les années 90, dans l aventure des projets européens. Notre territoire a aujourd hui une solide expérience dans la mise en place et le suivi de ces initiatives. Les projets européens permettent à la CdA : de développer des projets locaux innovants. de s inspirer des expériences et bonnes pratiques d autres territoires européens ; d accroître sa notoriété au niveau national et international ; Le projet européen CityMobil : expérimentation de transport de voyageurs par des véhicules électriques sans chauffeur en milieu urbain. A ce jour, les projets européens se sont structurés autour de 3 axes : Recherche et Innovation : les programmes PCRD et Interreg ont permis à la CdA de développer un service de livraison de marchandises en véhicules électriques (Elcidis), le concept et la carte à puce Yélo, un service de libre-service vélo (Civitas-Success), l information voyageur en temps réel (Start), et d expérimenter les véhicules électriques sans chauffeur circulant sur l espace public (CityMobil 2). Sensibilisation et généralisation de pratiques ou d une technologie : à travers le projet Biosire, développé dans le cadre d Energie Intelligente Europe, la CdA a mené une campagne de sensibilisation de sa population aux véhicules propres (bus de mer électro-solaires, nouvelle flotte de véhicules électriques en temps partagé Yélomobile). Gouvernance : le projet M-Spice, initié dans le cadre d URBACT, vise à définir avec d autres villes européennes un outil de suivi des documents stratégiques de planification, partagé avec la société civile

10 Les bus de mer de La Rochelle : 1 ers navires de transport de passagers à propulsion électro-solaire de grande capacité. 300 vélos en libre-service et un bus à haut niveau de service baptisé Illico. Yélomobile : la voiture électrique qui se partage (13 stations et 50 véhicules). La plate-forme Elcidis : pour des livraisons propres en centre-ville. Des projets européens catalyseurs de nouvelles formes de mobilité Dans les années 70, le lancement des vélos jaunes de La Rochelle une initiative alors unique en France et fortement médiatisée - signait un engagement en faveur des déplacements doux et propres qui n a fait que s accentuer. La participation de la collectivité rochelaise aux programmes européens de mobilité durable a facilité diverses expérimentations dont beaucoup sont depuis entrées dans le quotidien des habitants. La mobilité électrique Les premiers bateaux à propulsion électrique fonctionnant en partie grâce à l énergie solaire captée par des panneaux photovoltaïques, sont en service depuis 1998 pour le transport de passagers. Les «passeurs» (petites embarcations conçues pour traverser la rade) ont été complétés par les «bus de mer», les premiers bateaux électriques fonctionnant dans des conditions de navigation maritime courante. Depuis 2009, ces bus de mer sont les premiers navires de transport de passagers à propulsion électro solaire de grande capacité (jusqu à 75 personnes), capables de naviguer en mer dans des conditions de vagues, de courant et de vent. Dès 1999, La Rochelle s est dotée d un système de voitures électriques en temps partagé. «Yélomobile» est composé d une flotte de 50 véhicules accessibles en libre-service et répartis sur treize stations. Depuis 2001, la livraison en ville par utilitaires électriques à partir d une plate-forme logistique à proximité du centre-ville permet d atténuer les nuisances liées à la circulation de poids lourds dans les rues du centre historique (la plate-forme se nomme Elcidis, comme le programme européen dont les dotations ont contribué au financement de sa phase de test). L intermodalité Plusieurs projets européens (Civitas-Success, Interreg-Start) ont permis à l agglomération de pousser plus avant le concept d intermodalité. Avec la carte à puce unique Yélo, c est un large panel de modes de transport public qui s offre aux habitants de l agglomération : bateaux et voitures électriques, bus, vélos en libre-service... Combinés entre eux, ils peuvent répondre aux besoins de chacun. Le train express régional vers l agglomération voisine de Rochefort fait aussi partie de cet ensemble. Ses cadences de desserte ont été considérablement renforcées et de nouvelles gares créées sur le trajet. Circuler autrement Beaucoup d actions développées dans le cadre de projets européens visent à faciliter l usage des transports publics et des modes déplacements doux avec le souci permanent de sensibiliser la population à ces nouvelles formes de mobilité. On notera dans ce domaine l extension du libre-service vélos, la création de parkings-relais, la mise en place de plans de déplacements entreprises... L Information le numérique Ce volet concerne la mise en place de systèmes d information en temps réel des voyageurs dans les bus, aux arrêts et par sms, le rechargement des abonnements transport par internet et, sur ce littoral très touristique, l information des visiteurs sur les solutions de déplacements durables dans l agglomération, notamment à travers le projet Interreg-Start

11 un engagement : L écologie urbaine Si l agglomération de La Rochelle est reconnue en Europe en matière de mobilité, ce n est pas son seul champ d action pour promouvoir la ville durable. Altriane, le centre de tri des déchets de l agglomération : un équipement qui s inscrit dans une démarche de Haute Qualité Environnementale et doté d un parcours pédagogique intégré. L écoconstruction : une priorité pour l agglomération. Ici la zone d activités Technocéan, à Chef-de-Baie (La Rochelle). La charte de l environnement dont la première version date de 1996, engage la collectivité dans la protection des espaces naturels et notamment ses zones humides (deux réserves naturelles sur le territoire) ; la reconquête de la qualité des eaux et des paysages par les plantations de haies, la gestion différenciée des espaces verts vers le zéro pesticide, l aménagement de liaisons douces (170 km de pistes cyclables) et de sentiers pédestres. La Communauté d Agglomération assure une mission de sensibilisation des publics aux enjeux de la protection de la biodiversité, aux économies d énergie ou encore à l écocitoyenneté sous ses nombreuses formes. Les énergies renouvelables et l écoconstruction Les premiers capteurs solaires pour l eau chaude sanitaire en habitat collectif sont apparus dès L agglomération de La Rochelle s est dotée en 1988 d un réseau de chauffage urbain associé à l usine d incinération des déchets ménagers. Cette Unité de Valorisation Énergétique produit de la chaleur qui alimente en vapeur un industriel (Rhodia) et des bâtiments d habitation (3 500 logements aujourd hui et bientôt 5 000). Aujourd hui, de nombreuses réalisations(programmes de logements sociaux, bâtiments communaux telles les serres municipales) adoptent les technologies de l écoconstruction. Une charte d aménagement et construction durable engage dans ce sens toute nouvelle construction. La collecte sélective et la valorisation des déchets ménagers Elles sont organisées depuis Le centre de valorisation de l agglomération (Altriane), bâtiment qui s inscrit dans une démarche de Haute Qualité Environnementale dans sa conception et son fonctionnement, est ouvert aux visites et animations pédagogiques sur le tri et à la réduction des déchets. L agglomération compte aussi une importante unité de compostage des déchets verts. Un développement durable A travers son SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale), l agglomération a fixé les grands axes de l aménagement de son territoire pour les 15 ans à venir : limiter l étalement urbain, protéger les espaces naturels, développer les énergies renouvelables et les transports propres, favoriser l économie durable, garantir la mixité sociale

12 Une agglomération citoyenne Le Forum 21 : un temps fort dans le processus de construction de l Agenda 21 local en concertation avec les habitants, professionnels, associations Organisation de «Randos- SCOT» ouvertes à tous (ici sur le thème du littoral) dans le cadre de l élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale de l agglomération. Historique : plus performants à plusieurs Transport, gestion des déchets, production d eau potable... en 1964, La Rochelle et huit communes limitrophes réunissaient leurs moyens pour assurer un meilleur service à la population. Deux décennies plus tard, cette communauté enrichie de nouvelles localités jouait les pionnières en France en acceptant la mise en commun des taxes professionnelles perçues sur les entreprises. Cela ne s était jamais fait, chaque commune veillant autrefois jalousement sur ces recettes. Plutôt que de se faire concurrence, les communes ont ici choisi de se donner mutuellement de la force à travers la gestion partagée et solidaire de leurs deniers. Cet esprit prévaut toujours dans l actuelle communauté à dix-huit, bientôt élargie à vingt-huit. Une nouvelle charte participative Travaillant sur l Agenda 21 de l agglomération de La Rochelle, citoyens et agents de la collectivité ont créé ensemble un outil, une charte participative fixant les règles d un dialogue réel et constructif entre l institution - les élus et responsables de la CdA - et la population en vue de l élaboration puis du suivi de ce programme d actions de développement durable. La charte est applicable à d autres projets, tels le futur Plan Climat Energie ou la création d éco-quartiers. La culture de la concertation La concertation est une pratique ancrée depuis plus de 30 ans à La Rochelle. Les habitants sont invités à échanger avec les élus, les techniciens et d autres parties prenantes, de manière à apporter leur pierre au développement de l agglomération. Ce principe a ainsi régi la mise en place du premier ( ) puis du deuxième Plan de Déplacements Urbains ( ) de l agglomération. Les autres programmes et documents engageant l avenir du territoire sont élaborés de même, comme le Schéma de Cohérence Territoriale, document de planification urbaine courant jusqu en Urbact M-SPICE La Rochelle a fait partie du panel de villes européennes ayant testé l outil RFSC d indicateurs de développement durable. A travers le projet européen M SPICE, l agglomération cherche à aller plus loin et s emploie à affiner les outils de suivi de projets par une participation citoyenne à l évaluation des actions définies dans l Agenda

13 6 rue Saint-Michel CS La Rochelle Cedex 02 (France) Tel. +33 (0) Fax +33 (0) larochelleagglo Décembre 2012 Maquette et mise en page : antichambre / Photos : Fred Le Lan Thierry Rambault (page 9) Xavier Léoty pour l IUT (page 12)

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR

LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR DOSSIER DE PRESSE LA ROCHELLE MOBILITE DU FUTUR Conférence de presse Vendredi 14 mars 2014 à 11h30 Grande salle des Dames blanches Hôtel de la Communauté d Agglomération 6 rue Saint-Michel en présence

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. inch. La Rochelle. Métropole Atlantique

Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf. inch. La Rochelle. Métropole Atlantique Epargne immobilière Nue-propriété immobilier neuf Le inch La Rochelle Métropole Atlantique Le Vieux Port La Rochelle, cité millénaire résolument tournée vers l avenir S ituée en bordure de l Atlantique

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques

Journée d information du 5 novembre 2012. Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine. économiques Journée d information du 5 novembre 2012 Mobilité Multimodale Intelligente Urbanisme, tourisme, logistique urbaine économiques Gabrielle LABESCAT Principales tendances du tourisme urbain impactant la mobilité

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Du diagnostic au Plan d Actions

Du diagnostic au Plan d Actions PDU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE ROYAN ATLANTIQUE (CARA) 2013-2022 Du diagnostic au Plan d Actions Réunions Publiques Automne 2012 1 Déroulé de la séance Rappel de la démarche (loi, diagnostic,

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles

La STIB. Sur les rails du développement durable. www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles La STIB Sur les rails du développement durable www.stib.be Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles Le développement durable occupe une place prépondérante dans le domaine des transports publics.

Plus en détail

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES

FAVORISER LES DEPLACEMENTS ET LES TRANSPORTS LES MOINS POLLUANTS EXEMPLES, PROJETS, PROSPECTIVES L EXEMPLE DE LA VILLE DE FRIBOURG ET DU QUARTIER VAUBAN EN ALLEMAGNE Responsables de 40 % des émissions de CO 2,, les transports routiers ont un impact non négligeable sur le réchauffement planétaire,

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre)

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre 103 participants au matin Introduction de la journée de lancement Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Le Plan Climat Territorial s intègre

Plus en détail

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique

Synthèse du diagnostic territorial Stratégique CE2 Synthèse du diagnostic territorial Stratégique Instance de concertation 14 mars 2013 Diapositive 1 CE2 Cabinet E.C.s.-AC; 06/12/2012 I DYNAMISME, VOLONTARISME ET AMBITION D UNE REGION ULTRA MARINE

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)

Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Bureau D Accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE) Février 2008 SOMMAIRE Communiqué de presse de synthèse... 3 1. Le Bureau d accueil des Artistes et Professionnels Etrangers (BAAPE)........

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité

Port de Limay-Porcheville. Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville Infrastructures, Services, Multimodalité Port de Limay-Porcheville, plate-forme incontournable de l Ouest parisien Situé à l Ouest de Paris sur l axe Paris-Rouen-Le Havre, le

Plus en détail

GREENDAYZ. Dossier Média SALON INTERNATIONAL. 10 pays 50 entreprises 6000 visiteurs. 25 > 26 Avril 2012

GREENDAYZ. Dossier Média SALON INTERNATIONAL. 10 pays 50 entreprises 6000 visiteurs. 25 > 26 Avril 2012 Sous l égide du Ministère de l Énergie, des Mines, de l Eau, et de l Environnement GREENDAYZ SALON INTERNATIONAL des MÉTIERS et des TECHNOLOGIES du DÉVELOPPEMENT DURABLE Dossier Média 25 > 26 Avril 202

Plus en détail

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS

PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS VILLE DURABLE ET TRANSPORT FICHE 5 AIR CLIMAT ÉNERGIE PLAN DE MOBILITÉ OU PLAN DE DÉPLACEMENTS DE QUOI S AGIT-IL? Un plan de mobilité ou plan de déplacements est un outil de management de la mobilité.

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE

AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE DIAGNOSTIC PREALABLE A LA DEMARCHE AGENDA 21 VILLE D AURILLAC NOTE DE SYNTHESE AVRIL 2007 LES BASES DE LA MISE EN PLACE DE L AGENDA 21 DE LA VILLE D AURILLAC : DEVELOPPEMENT DURABLE ET CONCERTATION POUR

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h

Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Square Patriarche et place Jean-Jaurès À PARTIR DE 11 h Édito En route pour la COP21! Dans six mois, le 30 novembre 2015, le coup d envoi de la 21 e conférence internationale pour le climat sera donné

Plus en détail

c est stratégique pour votre entreprise

c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce qu un bon emplacement c est stratégique pour votre entreprise EN TOURAINE parce que la fluidité d un réseau de communication c est vital pour votre développement EN TOURAINE parce que

Plus en détail

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures

Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Projet de loi «Engagement national pour l environnement» Guide «simplifié» des principales mesures Titre 1 : Bâtiments et urbanisme Chapitre 1 : amélioration de la performance énergétique des bâtiments

Plus en détail

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement Royaume du Maroc Ministère de l Intl Intérieur Direction Générale G des Collectivités s Locales L expérience des Collectivités Locales marocaines en matière d application et de respect du Droit de l Environnement

Plus en détail

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives

Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité. La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012. Patrick LE CŒUR. État des lieux et perspectives Grand Angoulême Rencontres de l électromobilité La mobilité électrique à Paris 25 octobre 2012 État des lieux et perspectives Patrick LE CŒUR Pôle Mobilité Electrique Direction de la Voirie et des Déplacements

Plus en détail

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est

Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Choisir Saint-Nazaire pour un événement professionnel, c est Etre au contact d un territoire dynamique et innovant Découvrir l attractivité d une ville à la mer Vivre une soirée dans un cadre unique en

Plus en détail

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement

Développement durable des ports. Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Développement durable des ports Vanessa LOGERAIS Présidente PARANGONE Communication-Environnement Rappel du cadre réglementaire Directive cadre européenne sur l eau Restauration d ici 2015 de la bonne

Plus en détail

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité

La gare ferroviaire de demain. Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité La gare ferroviaire de demain Ecodurabilité - Ecomobilité - Multimodalité Direction XXXX, le XX/XX/2011 Plan de présentation La recherche de la performance des gares SNCF L exemple des haltes éco-durables

Plus en détail

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back

Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Document de présentation du projet Centre culture et environnement Frédéric Back Mars 2006 Le plus important regroupement d organismes environnementaux au Québec Des entreprises d économie sociale dynamiques,

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013

Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie. 29 novembre 2013 Grand LYON, Rôle d une collectivité dans le développement d une Smart CITY Energie 29 novembre 2013 Pour le Grand LYON, une ville Intelligente c est. Une ville dans laquelle les nouvelles technologies

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Mandelieu-La Napoule

Mandelieu-La Napoule Mandelieu-La Napoule Située face à la mer Méditerranée, entre Cannes et Théoule-sur-Mer, et protégée par les collines boisées du Tanneron et de l Estérel, Mandelieu-La Napoule est une ville balnéaire bénéficiant

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ

SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ SCHÉMA DIRECTEUR DES IMPLANTATIONS PORTUAIRES ET ACTIVITÉS DE LOISIRS DU CANAL DE L OURCQ 1 OBJET DU SCHÉMA DIRECTEUR Une démarche partenariale du Département de la Seine-Saint-Denis, avec les collectivités

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40

EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE. Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 DOSSIER DE presse 1 er octobre 2014 EDF FAIT AVANCER LA MOBILITÉ ÉLECTRIQUE Contact presse marie.allibert@edf.fr Tél. : 01.40.42.51.40 en bref En quelques décennies, les transports ont évolué pour desservir

Plus en détail

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris

www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris www.thalesgroup.com Des innovations pour les voyageurs du Grand Paris 1 2 Avec des solutions françaises et une expertise mondiale dans le domaine du transport, Thales se positionne comme un acteur clé

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE

L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE RENOUVELLEMENT URBAIN ECO-QUARTIER - MIXITE SOCIALE CONSTRUCTION - DOSSIER DE PRESSE Paris, le 4 septembre 2013 L ÉCO-QUARTER DES BORDS DE SEINE S OUVRE SUR LA VILLE ET LE FLEUVE SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2013

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

SIMI 2014 3 au 5 décembre

SIMI 2014 3 au 5 décembre DOSSIER DE PRESSE Les acteurs de Saint-Brieuc présentent le projet urbain du quartier de la gare aux opérateurs de l immobilier professionnel SIMI 2014 3 au 5 décembre Salon de l immobilier d entreprise

Plus en détail

A terme: 5000 habitants / 600 emplois

A terme: 5000 habitants / 600 emplois Une mise en pratique du développement durable à l échelle d un quartier A terme: 5000 habitants / 600 emplois D une caserne de l armée française...... à un quartier modèle en matière de développement durable

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous

Pr jet. urbain. téléphérique. Informezvous Pr jet urbain Informezvous! Pr jet urbain Réunion publique de concertation Mardi 25 septembre 20h Hôtel de ville Salon Richelieu Donnez votre avis! Informezvous! Conception : hippocampe.com - 031064-08/2012

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne

Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Stratégie et développement du groupe Sogaris en logistique urbaine pour l agglomération parisienne Logistique urbaine : Sogaris imagine des solutions adaptées à la ville de demain Le 16 avril 2014 Contacts

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole

Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Mégacité Centre d exposition et de congrès d Amiens métropole Pourquoi choisir Amiens pour votre événement? Amiens, ville accessible Par la route : - des liaisons rapides avec Paris, Lille, Rouen, Reims

Plus en détail

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville

Dossier de presse. Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Dossier de presse Chronopost, pionnière de la livraison propre en centre ville Avril 2007 SOMMAIRE I. La problématique du Transport de Marchandises en Ville (TMV) II. Une démarche pionnière dès 1999 avec

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012

Dossier de Presse. mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême. 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême Dossier de Presse 3 décembre 2012 mobili volt, le service d autopartage du GrandAngoulême - 1 sommaire Communiqué de presse... Questions / Réponses...

Plus en détail

Réunion La Teste ( 08/03/10 )

Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Réunion La Teste ( 08/03/10 ) Dès le début notre association a œuvré pour la création d un véritable réseau de transport en commun sur l ensemble du pays du Bassin d Arcachon en prônant le développement

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

automatique à La Rochelle : Enseignements et perspectives Matthieu Graindorge, Communauté d Agglomération de La Rochelle

automatique à La Rochelle : Enseignements et perspectives Matthieu Graindorge, Communauté d Agglomération de La Rochelle Démonstration de véhicules v de transport automatique à La Rochelle : Enseignements et perspectives Matthieu Graindorge, Communauté d Agglomération de La Rochelle Séminaire In Tech Perception embarquée

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris

Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris CAMPUS GALLIENI HAUTS-DE-SEINE Villeneuve-la-Garenne, à 4 km de Paris RÉSIDENCE POUR ÉTUDIANTS LOI SCELLIER PARIS - ILE DE FRANCE 1 ère région économique française Située au carrefour des échanges européens

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité

Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Etudes préalables à la création d une ZAC multisites «Vallée du Thérain» à Beauvais (60) Volet «mobilité» > PHASE3 : préfiguration et faisabilité d un pôle logistique de proximité Réunion du 7 mai 2014

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par :

Les bons critères pour choisir son lieu d implantation. Animé par : Les bons critères pour choisir son lieu d implantation Animé par : Laurent LETHOREY Agnès CAVART Pierre-Yves LE BRUN Laurent GAUDICHEAU Les critères de choix : Le couple projet/lieu d implantation 1. La

Plus en détail

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement

Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Une résidence exploitée par Euro Disney Associés S.C.A. Un référencement Marne-la-Vallée, puissant pôle d'attraction 40 ans d aménagement novateur : territoire d expérimentation et véritable précurseur

Plus en détail

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête

L ÉTÉ À VAL D ISÈRE. La nature est une fête L ÉTÉ À VAL D ISÈRE La nature est une fête Val d Isère, à 1850 m d altitude, est l une des plus anciennes et plus prestigieuses stations de ski en France et dans le monde. Si elle ne ressemble à aucune

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS

CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice CONSOLIDATION des ESPACES OUVERTS NOVEMBRE 2012 LES TERRASES ST-SULPICE PPU Le Quartier Latin - Îlot Saint-Sulpice Plan d actions du Quartier Latin CONSOLIDATION

Plus en détail

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer

8 juillet 2015. Débat Public Projet de parc éolien en mer. Dieppe - Le Tréport. Présentation du projet Criel-sur-Mer 8 juillet 2015 Débat Public Projet de parc éolien en mer Dieppe - Le Tréport Présentation du projet Criel-sur-Mer Présentation du projet 2 Le cadre et les objectifs du projet Participer à la transition

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires

Plan d éducation au développement durable. Eduquer à la mobilité. Propositions de trois partenaires Plan d éducation au développement durable Eduquer à la mobilité Propositions de trois partenaires Cadre de l action Développer l éco-citoyenneté dans la mise en œuvre des politiques publiques Plan d éducation

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Les déplacements une préoccupation collective

Les déplacements une préoccupation collective Les déplacements une préoccupation collective En constante augmentation sur notre territoire, les déplacements ont un impact environnemental, économique et social grandissant et de plus en plus préoccupant.

Plus en détail

GUIDE DÉPLACEMENTS 2007-2008. Déplacements en centre-ville. La Rochelle, généreuse et belle

GUIDE DÉPLACEMENTS 2007-2008. Déplacements en centre-ville. La Rochelle, généreuse et belle GUIDE DÉPLACEMENTS 2007-2008 Déplacements en centre-ville La Rochelle, généreuse et belle Edito Depuis la première édition de ce guide en 2004, les travaux et projets pour calmer la circulation dans l

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat.

Les communes et l Agglo ont mobilisé de mai à septembre les personnes susceptibles d apporter une contribution au débat. AGENDA 21-PLAN CLIMAT DU PAYS D AUBAGNE ET DE L ETOILE BILAN DE LA CONCERTATION DANS LES COMMUNES DU 24 SEPTEMBRE AU 1 ER OCTOBRE 2011 La Communauté d'agglomération du Pays d'aubagne et de l'etoile a décidé

Plus en détail