RECHERCHES, ETUDES, EVALUATIONS FINANCEES PAR LA DARES ANNEE 2005

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RECHERCHES, ETUDES, EVALUATIONS FINANCEES PAR LA DARES ANNEE 2005"

Transcription

1 Direction de l Animation de la Recherche des Etudes et des Statistiques (DARES) RECHERCHES, ETUDES, EVALUATIONS FINANCEES PAR LA DARES ANNEE 2005 Travaux terminés au cours de l année 2005 Travaux en cours au 31 décembre 2005

2 2

3 Ce document présente l ensemble des recherches, études et évaluations financées par la DARES en 2005 * (terminées et en cours). La période de référence retenue cette année, pour plus de conformité avec le calendrier budgétaire, va de janvier 2005 à décembre Les travaux sont classés par départements ou missions de la DARES. Les opérations initiées et suivies conjointement par plusieurs unités sont rattachées à celle qui en assure la gestion. Les mots clés sont issus du thésaurus TESS (Travail Emploi Santé Solidarité) du ministère. On trouve en annexe l index des mots clés, un index des auteurs, ainsi que les adresses des organismes réalisateurs. La valorisation des travaux présentés (publication dans les collections de la DARES, mise en ligne sur le site du ministère, journée d étude, colloque) est mentionnée dans la mesure du possible, et lorsqu il s agit de prévisions, à titre indicatif. Ce bilan est en ligne sur le site Internet du ministère, ainsi que ceux portant sur les années précédentes **. On trouvera en ligne à la même adresse certains rapports finaux des travaux présentés dans ces bilans. 03 février 2006 Ranzika FAÏD Florence ZHANG (DARES Mission Animation de la Recherche) ( DARES Mission Animation de la Recherche) * Ce document, établi chaque année, ne prend pas en compte les travaux réalisés en interne par la DARES. ** 3

4 4

5 Sommaire Questions internationales...7 Mission animation de la recherche...9 Mission analyse économique...55 Sous-direction de l'emploi et du marché du travail...59 Département Marché du travail...63 Département Métiers et qualifications...77 Département Emploi...79 Sous-direction du suivi et de l évaluation des politiques de l emploi et de la formation professionnelle...81 Département Politiques d emploi...91 Sous-direction des salaires, du travail et des relations professionnelles Département Conditions de travail et santé...97 Département Relations professionnelles et temps de travail Annexes Index des mots-clés Index des auteurs

6 6

7 Questions internationales

8 TERMINEE Titre et date du rapport final : Auteurs : Gouvernance (la) locale de l'emploi : l'experience de la "premiere generation" des maisons de l'emploi décembre 2004 juin 2005 dares - mission analyse economiquedares - questions internationales Geneviève Besse et Christine Charpail BORRAS Isabelle SAGLIO Jean Etude réalisée par le Centre associé du CEREQ (LEPII-CNRS) (Isabelle Borras) en partenariat avec le CRISTO-CNRS (Jean Saglio) et avec le Collège Coopératif Provence Alpes Méditerranée (Sophie Brochier, Laurent Garnier et avec la collaboration d'alexis Aude (Traitements sur Sphinx) Laboratoire d'economie de la Production et de l'integration internationale, Universite Pierre Mendes France Grenoble 2 Principaux résultats : Dans le cadre de l évaluation de la mise en oeuvre, en France, des lignes directrices européennes pour l emploi révisées en 2003, le ministère a souhaité disposer d une étude sur la gouvernance des structures apparentées aux «maisons de l emploi». Il s agit d analyser en quoi l architecture spécifique des acteurs au sein de ces structures peut constituer une plus-value d efficacité et d efficience par rapport au mode de fonctionnement traditionnel du service public de l emploi. Elle a été cofinancée par la Commission européenne. L étude analyse la manière dont le système d acteurs apparenté aux maisons de l emploi s est organisé et adapté dans la perspective d améliorer le service aux usagers et de rechercher une plus grande efficacité. L étude s appuie sur l analyse de structures aux appellations variées (maison de l emploi, maison de l information sur la formation et l emploi, maisons communales de l emploi et de la formation, espaces ruraux emploi-formation, espaces économie emploi, maisons du développement économique, maisons de service public, plate-formes relatives aux mutations économiques). Cinq monographies détaillées de structures, sélectionnées parce qu elles offrent un parcours historique suffisamment riche, ont été réalisées : maison de l emploi de Rueil-Malmaison (Ile de France) ; Espace Economie Emploi de Sarlat (Aquitaine) ; Maison commune Emploi Formation de Labège (Midi-Pyrhénées); Maison du développement économique, de l emploi et de la formation de Dunkerque (Nord pas de calais); Maison de l emploi de Bonneville (Rhône Alpes). Ces monographies décrivent le jeu des acteurs, l implication et le rôle du service public de l emploi, ceux des collectivités locales, des partenaires sociaux, des associations, et dans une moindre mesure, des entreprises. Elles analysent le contenu des activités et les services rendus aux demandeurs d emploi et aux acteurs du marché du travail. Elles tendent à apprécier la complémentarité des services rendus. Cette analyse monographique a été complétée par une enquête quantitative (adressée à 144 structures, 67 ont répondu). Cette enquête dresse un bilan des moyens mis en oeuvre, des actions réalisées, des publics concernés. L étude constate la situation ambigüe des maisons de l emploi et des structures apparentées dans la gouvernance du service public de l emploi, entre innovation et coordination. Si ces structures innovent et proposent de nouveaux partages des tâches, leur fonction de coordination leur fait rencontrer des résistances qui souvent bloquent l innovation. Elles se révèlent surtout efficaces dans les territoires marqués par une crise sociale et économique forte, dans la mesure où cette crise déclenche des coopérations spontanées. L innovation tend à se déployer dans l accompagnement renforcé vers l emploi des publics les plus en difficulté. L étude conclut à la nécessité d indicateurs de parcours permettant de mesurer l efficacité des services vis-à-vis de l objectif de retour à l emploi. ACTEUR LOCAL EVALUATION EXPERIENCE LOCALE MAISON DE L'EMPLOI SERVICE PUBLIC SERVICE PUBLIC DE L'EMPLOI TERRITOIRE TRAVAIL EN RESEAU 8

9 Mission animation de la recherche (MAR) 9

10 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Construction (la) de la duree du travail ( ), décembre 2004 octobre 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) BOISARD Pierre Centre d'etudes de l'emploi, Présentation du projet : L'équipe se propose d'étudier quels sont les investissements conventionnels, réglementaires et statistiques, tant matériels qu'humains consentis par le ministère du Travail entre sa création et 1940 pour consolider la notion de durée du travail et en faire une mesure à validité générale reconnue par l'ensemble des acteurs économiques et sociaux. La construction de la catégorie durée du travail s'est faite par touches successives sur une longue période. L'Office du Travail puis le ministère du Travail ont joué un rôle décisif par l'encadrement réglementaire, le travail de définition et la mise en oeuvre d'une statistique. Ce processus de construction repose sur un compromis entre logiques politiques et sociales divergentes qu'il s'agira de mettre à jour. Pour ce faire, l'équipe s'appuiera sur les documents d'archives et les rapports parlementaires de la période Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offre "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème DUREE DU TRAVAIL HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL 10

11 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Ministere du travail (le) et les secteurs tertiaires, décembre 2004 juin 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) LE CORRE Sophie SAGLIO Jean Centre de Recherche : innovation socio-technique et organisations industrielles, universite pierre mendes france grenoble 2 Présentation du projet : Le développement de l emploi salarié dans certains secteurs tertiaires s est fait en utilisant des modes de régulation de l emploi et des conditions de travail qui ne relèvent ni du modèle industriel, ni de celui des grandes bureaucraties administratives de la fonction publique d Etat qui ont inspiré l action du ministère du Travail. Dans le grand commerce de détail alimentaire notamment, le système des relations professionnelles est marqué par la prédominance de règles instables et particularistes. Comment les instances locales et nationales du ministère du Travail (Inspection du travail, DRT) ont-elles fait face à une situation aussi «atypique» et participé à la régulation du système de relations professionnelles dans ce secteur? L hypothèse principale est celle d une faible participation du ministère du Travail à la régulation du système de relations professionnelles dans la grande distribution alimentaire (GDA). Celle-ci pourrait résulter : 1 de la dynamique du système lui-même et de son intégration par les firmes : les régulations de contrôle des entreprises fragiliseraient les ressorts de l action collective des salariés et marginaliseraient la régulation de branche et l action du ministère du Travail 2 de la culture des agents du ministère forgée historiquement à partir de l expérience du travail dans les grandes organisations industrielles et administratives et dont l éloignement avec la réalité professionnelle de la GDA rendrait difficile leur action dans ce secteur 3 des arbitrages internes à l Etat qui ont conduit ce dernier à soutenir l action des dirigeants de GDA pour réaliser son objectif de modernisation du commerce et à considérer comme seconde la question des conditions d emploi et de travail des salariés du secteur. L étude portera sur toute la période de construction du secteur (1950 à nos jours) et combinera travail sur archives (synthèses trimestrielles, dossiers de la CCN, dossiers d études de la loi Royer, etc.) et enquête par entretiens (analyse de la formation actuelle des inspecteurs du travail, de leur action sur deux bassins d emploi déjà connus ; analyse de la régulation de branche). Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle COMMERCE DE DETAIL GRANDE DISTRIBUTION HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL RELATIONS PROFESSIONNELLES 11

12 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Protection sociale (la) des travailleurs migrants dans l'entre-deuxguerres, décembre 2004 décembre 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault, puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) DOUKI Caroline FELDMAN David ROSENTAL Paul-André Centre de Recherches Historiques, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS) Présentation du projet : Le projet vise à examiner l attitude du ministère du Travail face à la couverture sociale des travailleurs migrants dans l entre-deux-guerres. Cet angle d analyse engage plusieurs processus historiques de portée large, et requiert de reconstituer le tissu d institutions, tant nationales qu internationales, qui fixe l horizon d action et de réflexion du ministère du Travail et rend ses initiatives intelligibles. Quoique centré sur la France, ce projet revêtira à la fois une dimension comparative, par rapport aux institutions et aux politiques britanniques et italiennes, et une dimension internationale, indispensable à la compréhension des débats français. L objet est de comprendre, dans l entre-deux-guerres, la position du ministère français du Travail face à la question, alors brûlante, des droits sociaux des travailleurs migrants. Notre démarche, relationnelle, visera moins à caractériser l identité, les fonctions ou les procédures du ministère du Travail, qu à comprendre quel rôle il a pu jouer dans le dossier, crucial à l époque, des migrations de main d oeuvre. Il s agit, à travers cet objet «stratégique», de reconstituer l univers des contraintes qui pèsent sur le ministère, de circonscrire son périmètre d action et son efficacité propre, d étudier sa réaction aux pressions politiques et institutionnelles qui s exercent sur lui, et enfin d examiner sa façon d utiliser et de s approprier des propositions et des projets conçus par des experts dans des instances qui échappent à son contrôle direct. La dimension internationale est ici essentielle, les débats ne pouvant être compris dans le seul cadre français. Elle permettra une approche comparative, mais aussi l étude des dynamiques transnationales auxquelles contribue le ministère du Travail, et qui façonnent en retour son action. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle COMPARAISON INTERNATIONALE FRANCE HISTOIRE ITALIE MINISTERE DU TRAVAIL PROTECTION SOCIALE ROYAUME-UNI TRAVAILLEUR MIGRANT 12

13 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Ministere du travail (le) a l'epreuve du travail des femmes : le comite du travail feminin ( ), décembre 2004 décembre 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) COMMAILLE Jacques REVILLARD Anne Groupe d'analyse des politiques publiques, Ecole Normale Superieure de Cachan (ENS) Présentation du projet : Ce projet de recherche vise à analyser l action du Comité d étude et de liaison des problèmes du travail féminin (qui devient Comité du travail féminin (CTF) en 1971), organisme consultatif créé en 1965 sous la tutelle du ministère du Travail. La période retenue est (de la création du Comité à la mise en place du ministère Roudy). Cette recherche prend appui sur l exploitation des archives du CTF, ainsi que sur une perspective comparative France-Québec, à travers une comparaison entre le CTF (France) et le Conseil du statut de la femme (Québec). La recherche vise à répondre à quatre questions :. Une première interrogation concerne la manière dont le CTF négocie sa place au sein du ministère du Travail. Cette «place» renvoie pour partie à des éléments d ordre organisationnel : composition du CTF, budget, mise à disposition de personnel, capacité d initiative, autorisation de diffuser ses avis ; mais les relations du CTF avec le ministère correspondent aussi à un enjeu plus symbolique, celui de la manière dont est définie ce que nous appellerons la «question des femmes» à une époque donnée.. Cette dernière dimension plus symbolique invite à s intéresser aux thématiques que le CTF choisit d aborder. On émet l hypothèse selon laquelle le travail des femmes a servi au CTF de levier pour aborder la question plus générale de la place des femmes dans la société.. Un troisième axe de questionnement concerne la manière dont ces thématiques sont traitées. On sera ici amené à mettre en évidence le poids de l expertise, et à s interroger sur l articulation de cette dernière avec la représentation politique.. Enfin, le CTF doit être envisagé non seulement dans ses rapports avec le ministère du Travail, mais aussi en tant qu il fait figure de précurseur vis-à-vis des autres structures gouvernementales mises en place à partir de 1974 pour prendre en charge la «question des femmes». A ce titre, une monographie historique sur le CTF peut être mobilisée à profit en vue de l élaboration d une théorie plus générale des modalités de prise en charge des droits des femmes par l action publique. Dans cette perspective de généralisation, un recours à la comparaison internationale apparaît des plus profitables. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle COMITE DU TRAVAIL FEMININ COMPARAISON INTERNATIONALE FEMME FRANCE HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL QUEBEC 13

14 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Débuts (les) de la sociologie des relations professionnelles en france, , décembre 2004 juillet 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault, puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) TANGUY Lucie genre travail et mobilites, universite de paris 10-nanterre Présentation du projet : Il s'agira d'analyser les processus de constitution d'un courant de recherches en sciences sociales du travail en France, les relations professionnelles : les cadres sociaux et politiques dans lequel celui-ci naît ; les individus et instances qui l'impulsent ; les lieux où il se réalise ; les positions et trajectoires des premières générations de chercheurs qui investissent ce domaine ; les thèmes et méthodes adoptées d'une manière privilégiée ; la diffusion de ces travaux ; les associations françaises et internationales mises en place pour structurer ce domaine ; les relations internationales tissées et les formes d'échanges qui y ont été instaurées. L'hypothèse principale qui dirige cette investigation concerne le rôle décisif joué par le ministère du Travail, et singulièrement, par la Direction du Travail de ce ministère, dans l'impulsion et l'institutionnalisation de ce courant de recherches. La rencontre heureuse entre des personnalités de ce Ministère et de jeunes chercheurs, les uns et les autres épris de contribuer, chacun à leurs manières, à la modernisation de la France dans ces années d'aprèsguerre qui furent des années de grandes réformes sociales dans le monde du travail. Pour réaliser cette recherche, l'équipe combinera l'exploitation de différents fonds des archives du Ministère (déposées à Fontainebleau) et des archives privées, avec des entretiens auprès de différentes catégories d'acteurs impliqués, à des titres différents, dans ce domaine. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL RECHERCHE RELATIONS PROFESSIONNELLES 14

15 TERMINEE Titre et date du rapport final : Appel d'offres : Auteurs : Fabrication (la) du droit du travail par l'administration centrale du travail ( ) (pre-rapport de recherche), novembre 2004 août 2005 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault et Micheline Léger BODIGUEL Jean-Luc LE CROM Jean-Pierre Droit et Changement Social, Universite de Nantes Principaux résultats : Cette recherche, conditionnée par la possibilité de consultation d archives idoines à sa réalisation, portait sur la faisabilité d étudier la fabrication du droit du travail par l administration centrale du travail. Elle aboutit à la conclusion que les archives permettent de répondre, au moins partiellement, aux questions posées dans le projet, et donnera lieu à une suite en 2005/2006. Cette première étape de la recherche a fait l objet d un pré-rapport de 53 pages remis à la DARES en juillet Après avoir rappelé les objectifs de la recherche, il s attache à expliciter les pistes de travail ouvertes par le travail d inventaire tout en apportant une première série de conclusions sur le personnel de l administration centrale, le chantier le plus avancé actuellement. Trois pistes avaient été dégagées dans le projet : le personnel, les structures et les politiques. 1. Le personnel Un premier travail a en effet pu être mené sur les rédacteurs, grâce notamment au dépouillement systématique des annuaires du ministère du travail de 1906 à 1933 : renseignements sur les agents, leur recrutement, leur formation, leurs traitements ainsi que sur la féminisation du ministère. La Première Guerre mondiale a profondément bouleversé le ministère du Travail : elle a favorisé l arrivée des femmes, conduit à une dé-spécialisation des épreuves des concours et contribué, au moins dans un premier temps, à une diminution du niveau juridique des agents. De nombreuses questions restent posées : - la sélectivité des concours de rédacteurs et la répartition entre candidats externes ou déjà fonctionnaires. - la nature comme le nombre des diplômes restent inconnus à partir de la féminisation importante du ministère pose la question de la nature de leurs diplômes. Aucune des premières femmes repérées en 1922 ne possède une licence en droit. Ce phénomène a-t-il ou non perduré? - on connaît mal la composition du cadre supérieur de 1945 à D'où provenaient précisément les personnes intégrées comme administrateurs civils au-delà? - la question de l'adéquation entre les effectifs et les missions est très certainement difficile à résoudre. - rôle et profil des hauts fonctionnaires : pour élaborer et appliquer le droit du travail, se trouve-t-on devant des juristes ou de simples administrateurs? Trois types de documents pourraient permettre d'aller plus loin : nombre des candidats et des admis aux concours, voire le nombre de points obtenus ; rapports ou documents rédigés par les hauts fonctionnaires ; dossiers de carrière des rédacteurs, agents supérieurs et autres administrateurs civils. 180 dossiers de carrière ont ainsi pu être localisés avec leur cote. Leur traitement sera effectué pendant l automne Les structures L effort de repérage des archives susceptibles d éclairer l organisation du travail juridique au sein de l administration centrale a abouti à des résultats décevants. Les notes et rapports transmis par les directeurs aux ministres sont presque complètement absent des fonds de la Direction des relations du travail, à deux exceptions près : un rapport écrit par Marcel Bernard, alors Directeur général du travail, et adressé à son ministre Jean Lebas le 10 février 1937 dans un contexte d effervescence normative et d absence de moyens ; un texte émanant d un fonctionnaire socialiste, M. Rosenthal, qui, partant du constat que le ministère du travail est devenu un ministère «mineur», fait après la Libération un certain nombre de propositions pour lui redonner un certain lustre. Entre les anciens, attachés au rôle protecteur du droit du travail, et les modernes, qui critiquent le juridisme excessif du 15

16 ministère, existerait ainsi un clivage très important. Pour aller plus loin, les pistes d archives sont rares. Les procès-verbaux des réunions des comités techniques paritaires institués après la Seconde Guerre mondiale pourraient renseigner sur les changements organisationnels, ainsi que les témoignages d anciens fonctionnaires ou de divers personnalités (entretiens réalisés par le Pr. Pierre Maclouf pour le compte du Comité d histoire des ministères chargés du travail, de l emploi et de la formation professionnelle). 3. Les politiques Face à la relative pauvreté des documents susceptibles d éclairer historiquement l organisation du travail juridique au sein du ministère, l approche par les politiques semble particulièrement importante. Ce troisième axe de recherche portera sur des objets ciblés (congés payés ou loi de 1950 sur la négociation collective). L idée est ici, en matière de relations individuelles de travail comme en matière de relations collectives, de cerner la fabrication d un texte en élargissant la focale à l ensemble des acteurs qui participent au processus de fabrication, de repérer les tensions, les conflits, leur mode de résolution ainsi que les ajustements et les compromis qui peuvent être passés. Les sources sont ici bien identifiées. La prolongation de ce travail devra largement s interroger sur la notion de «juridisme», terme qui revient souvent dans certains documents consultés, surtout après la Seconde Guerre mondiale, mais qui n est jamais véritablement explicité. Il s agit de la préparation des projets de lois et de décrets, de la réponse au courrier et aux demandes d avis, de la préparation et de la présence aux réunions de commissions mixtes. Globalement, le travail des services de la DGT est donc un travail de mise en forme juridique même s il comporte, surtout après 1936, une dimension de relations avec les organisations syndicales et professionnelles dans le cadre d institutions comme le Conseil national économique ou dans les commissions mixtes. L importance de cette question impose d élargir le cadre temporel de la recherche. Plutôt que d arrêter les investigations en 1950, elles seront poursuivies jusqu au début des années Il semble que c est précisément dans la décennie précédente que la remise en cause du juridisme du ministère s affirme de manière nette. Plutôt que de commencer en 1919, nous préférons aussi partir de la naissance du ministère en Il nous apparaît en effet primordial, d une part, de prendre en compte les conséquences de la Première Guerre mondiale et, d autre part, de comprendre quel(s) rôle(s) les créateurs du ministère du travail entendaient lui assigner, notamment en matière de production de normes. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle ADMINISTRATION AGENT DE L'ETAT DROIT DU TRAVAIL ETAT HAUT FONCTIONNAIRE HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL 16

17 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Un prefet de la troisieme republique, alfred golliard : du ministere de l'interieur a la resistance et a la deportation décembre 2004 décembre 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) BARBIER Jean-Claude Centre d'etudes de l'emploi, Présentation du projet : Il s agit d établir la biographie du préfet Alfred Golliard ( ), des cabinets des ministères du Commerce et de l Intérieur à la carrière préfectorale et à la Résistance, dans le cadre d une histoire des idées. Les politiques publiques n ont pas de réalité concrète sans les individus qui les font exister. Le service de l Etat, s agissant de hauts fonctionnaires placés dans des positions de grande responsabilité, fait apparaître des qualités et caractéristiques qui doivent certes aux circonstances et aux idées du moment historique, mais qui mettent aussi en lumière les marges importantes qui restent aux individus pour décider, en particulier dans des moments exceptionnels. La trajectoire professionnelle et personnelle d Alfred Golliard, depuis les fonctions occupées auprès de ministres ayant en charge des domaines «sociaux», jusqu à sa révocation en tant que préfet, son activité de résistant, illustre cette question. Les moyens reposent essentiellement sur l exploitation des archives (nationales et départementales) qui permettront de repérer les actions et événements précis auxquels il a participé, afin de les replacer, par une étude bibliographique approfondie, dans le vaste mouvement des idées radical-socialistes et républicaines, au moment des premières fondations de la protection sociale en France. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au XXème siècle BIOGRAPHIE HISTOIRE III ÈME REPUBLIQUE PREFET 17

18 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Socio-histoire de la construction des statistiques du ministere du travail, période historique couverte : , décembre 2004 juin 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) OFFERLE Michel PENISSAT Etienne Laboratoire des Sciences Sociales, Ecole Normale Superieure Présentation du projet : La recherche porte sur la production des statistiques du ministère du Travail ( ). Dans ce cadre, elle tentera de rendre compte : 1 des évolutions organisationnelles et institutionnelles des services de statistiques au sein du ministère du Travail 2 des politiques de mise en statistiques des «problèmes sociaux» : outils statistiques, conception des enquêtes, traitement des fichiers, opérations de codages, usages des statistiques dans les politiques publiques, publicisation des statistiques 3 des interactions entre le ministère et d autres acteurs étatiques (ministères, organismes de productions de statistiques) ou syndicaux (salariés, patronat) dans la construction de «ces politiques statistiques» et dans leur réception. 4 des acteurs et des trajectoires de ceux qui au quotidien construisent la statistique du ministère : directeurs des services statistiques, statisticiens, enquêteurs, inspecteurs du travail Le travail s appuiera essentiellement sur un travail d archives, complété par des entretiens pour la période postérieure à la seconde guerre mondiale. Il semble que la production statistique contribue tout à la fois à objectiver le domaine d intervention du ministère du Travail et à conférer à ce dernier une légitimité scientifique dans son intervention sur le social. L entrée proposée peut permettre de comprendre «le traitement du travail par le Travail». Elle met en avant dans les processus d institutionnalisation du ministère du Travail, d un côté les ressources internes au ministère, de l autre les interactions avec d autres acteurs (ministères, institutions statistiques du type INSEE, syndicats, organisations internationales comme le BIT). En effet, le travail de codage statistique renvoie aussi à un travail politique, à une confrontation entre différents acteurs du monde social pour imposer des catégories de perception. Ceci amène à s interroger sur le rôle de la statistique comme moyen de faire pénétrer des normes et des catégories d interprétation du travail. Comment l Etat tente-t-il de s attribuer un monopole sur la production de l expertise des politiques publiques et notamment sur l expertise statistique? Par là même c est bien le développement de l Etat-Providence ou l Etat social dont l équipe tentera de rendre compte en observant les moyens mis en place pour connaître, contrôler, et agir sur le terrain du monde du travail. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle ETAT PROVIDENCE EXPERTISE HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL STATISTIQUE 18

19 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Emergence (l') des statistiques du travail entre 1891 et 1967 ou la construction d'une realite economique, politique et sociale décembre 2004 décembre 2006 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault, puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) TOUCHELAY Béatrice Institut Jean-Baptiste Say, Universite de Paris 12-Val de Marne Présentation du projet : Le projet a pour objet l étude du développement des statistiques du travail en France entre la fondation d une administration spécialisée dans la «question sociale» et 1967 (confirmation de la dégradation de la situation de l emploi, création de l ANPE, réformes des statistiques du travail). Une approche chronologique qui s intéresse autant à l outil lui-même (production et producteurs) qu à ses utilisateurs (commanditaires ou non) et à ses usages (instrument de la décision ou non). La recherche appréhende la statistique du travail comme la construction (laborieuse) d une représentation collective de la réalité économique, politique et sociale. Les étapes, les acteurs et les résultats de cette construction sont considérés comme des parties prenantes de la généralisation d un langage collectif qui constitue un attribut essentiel de la modernité. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au XXème siècle" HISTOIRE MINISTERE DU TRAVAIL STATISTIQUE 19

20 EN COURS Titre du projet : Appel d'offres : Responsable scientifique : Membres de l'équipe Relations etat-acteurs sociaux (les) dans les transformations de la relation salariale en france et en allemagne dans les annees 60 et 70 décembre 2004 juin 2007 dares - mission animation de la recherche Bertrand Minault, puis Micheline Léger (Dares), Odile Join- Lambert (Ires) DUPRE Michèle GIRAUD Olivier TALLARD Michèle VINCENT Catherine Institut de Recherche interdisciplinaire en socioeconomie, Universite de Paris-Dauphine (Paris 9) Présentation du projet : La France et l Allemagne sont traditionnellement considérées comme présentant deux modèle contrastés en ce qui concerne le rôle de l Etat dans les relations collectives de travail. A l interventionnisme étatique hexagonal s opposerait l autonomie tarifaire d outre-rhin. Bien plus, dans les vingt dernières années, le modèle rhénan a souvent été considéré par la classe politique française comme un idéal-type qu il s agissait d approcher à travers le déploiement de dispositifs publics visant à conforter les acteurs sociaux. L objet de la recherche est d interroger cette opposition au travers d un regard historique qui remonterait aux conditions d établissement des systèmes actuels de relations professionnelles à la fin de la seconde guerre mondiale et qui approfondirait, pour certaines périodes, (par exemple dans les années soixante et soixante-dix) au-delà des règles législatives, les modes concrets d action de l Etat. La recherche mobilise différents cadres théoriques issus des sciences politiques et de la sociologie des relations professionnelles. Le travail d analyse diachronique et comparatif que l équipe réalisera dans le cas de la France et de l Allemagne sur une période qui s étend de l après seconde guerre mondiale au début des années quatre-vingt en focalisant l attention sur les décennies 60 et 70 qui semblent particulièrement décisives pour les deux pays- permettra d analyser tant les dynamiques impulsées par les acteurs sociaux (qu elles soient autonomes ou qu elles répondent aux initiatives publiques) que par les modalités de constitution de l intervention de l Etat. Une attention particulière sera portée à tout ce qui concerne l encadrement de la négociation collective ; trois objets particuliers comme la formation professionnelle, la politique des salaires et enfin les conditions de travail seront approfondis. L équipe procédera essentiellement à partir d analyses de fonds d archives et d entretiens avec des témoins. Valorisation / Publication : Un numéro spécial ou un dossier de Travail et Emploi sera consacré aux résultats des recherches menées dans le cadre de l'appel d'offres "Elaborations et mises en oeuvre des politiques du travail : le ministère du Travail et la société française au Xxème siècle ACTEUR SOCIAL ALLEMAGNE COMPARAISON INTERNATIONALE CONDITIONS DE TRAVAIL ETAT FORMATION PROFESSIONNELLE FRANCE HISTOIRE NEGOCIATION COLLECTIVE POLITIQUE SALARIALE RELATIONS PROFESSIONNELLES 20

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

des propositions concrètes pour sortir de l impasse

des propositions concrètes pour sortir de l impasse Communiqué de presse, 30/05/2007 Etats généraux des chiffres du chômage et de la précarité : des propositions concrètes pour sortir de l impasse A l appel de la plupart des organisations syndicales de

Plus en détail

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités

Ministère de l'emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère de la santé et des solidarités 1 Direction générale de l action sociale Sous direction de l animation territoriale et locale Bureau action et synthèse territoriale Personne chargée du dossier : Martine Dhalluin Direction de la recherche,

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Un droit pour le Comité d Entreprise de recourir à l expert comptable

Un droit pour le Comité d Entreprise de recourir à l expert comptable Examiner à la loupe la situation économique, sociale et financière de l entreprise Un droit pour le Comité d Entreprise de recourir à l expert comptable 50 rue Tudelle 45100 ORLEANS Tel : 06 71 23 21 33

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008

ACCORD DU 14 NOVEMBRE 2008 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord national interprofessionnel GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

Plus en détail

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH)

Primature. République d Haïti. Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) République d Haïti Primature Office de Management et des Ressources Humaines (OMRH) Les règles de prévention des conflits d intérêts dans la fonction publique Haïtienne Responsabilité Générale de l OMRH

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT

L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT 1 RAPPORT DU CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI 8 AVRIL 2014 L EVOLUTION DES FORMES D EMPLOI : SYNTHESE DU RAPPORT LES «FORMES D EMPLOI : DES REALITES TRES DIVERSES ET EN PLEINE EVOLUTION, QUI DESSINENT

Plus en détail

Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation

Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation Michèle Tallard (CNRS-IRISSO/Université Paris-Dauphine) Catherine Vincent (IRES) Intervention au

Plus en détail

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 2/ Les réflexions en cours AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Le Conseiller pour les Affaires Sociales Travail/Emploi Formation professionnelle Santé/Protection sociale Action sociale/population Rabat, le 28 décembre 2011 L emploi : une

Plus en détail

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques

REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI. Note de problématiques 12/10/2007 REUNION PARITAIRE DU 12 OCTOBRE 2007 SUR LA MODERNISATION DU MARCHE DU TRAVAIL LE RETOUR A L'EMPLOI Note de problématiques Les travaux des groupes paritaires de la délibération sociale ont fait

Plus en détail

Pacte social pour les industries de la métallurgie

Pacte social pour les industries de la métallurgie Paris le, 22 mai 2014 Contact : Dominique Gillier, Secrétaire général FGMM-CFDT 01 56 41 50 70 Pacte social pour les industries de la métallurgie Dans le cadre des engagements des branches pour la mise

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Une ville socialement responsable

Une ville socialement responsable Angoulême, une ville dynamique, attractive, apprenant et solidaire Une ville socialement responsable Des moyens nouveaux pour soutenir la recherche d emploi 5 objectifs : le soutien actif, la (re)motivation

Plus en détail

DISPOSITIF D OBSERVATION ET D ANALYSE DU MARCHE DE L EMPLOI

DISPOSITIF D OBSERVATION ET D ANALYSE DU MARCHE DE L EMPLOI Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle --------- ------- DISPOSITIF D OBSERVATION ET D ANALYSE DU MARCHE DE L EMPLOI SOURCES ADMINISTRATIVES Mourad BENTAHAR Département

Plus en détail

Présentation dans le cadre du séminaire Handicap et Dépendance (Medips/Modapa) 2 juillet 2015

Présentation dans le cadre du séminaire Handicap et Dépendance (Medips/Modapa) 2 juillet 2015 Principaux résultats du rapport réalisé au CEE, programmé dans le cadre de l Agence d Objectifs de l IRES, à la demande de la CFDT : Alexandra Garabige (dir.), Bernard Gomel et Loïc Trabut, 2015, «Dynamiques

Plus en détail

Département de Seine-Maritime

Département de Seine-Maritime Annexe n 4 Département de Seine-Maritime Cahier des charges «Accompagnement Social Lié au Logement» Approuvé le 23 Juin 2009 42 1 - Préambule L accompagnement social instauré par la loi du 31 mai 1990

Plus en détail

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle

Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle Repères revendicatifs Fiche n 15 : Droit à l éducation et à la formation professionnelle La CGT propose Un droit à l éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie. Ce droit

Plus en détail

RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE -

RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE - Le 23 mai 2013 RAPPORT SEMESTRIEL SUR LES CONDITIONS D APPLICATION DE LA CONVENTION D ASSURANCE CHOMAGE - SYNTHESE - Présentation du rapport semestriel sur les conditions d application de la convention

Plus en détail

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE

TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE TABLE RONDE - COLLECTIF DE RECHERCHE EN GESTION DES ORGANISATIONS DE LA SANTE ET DE L ASSISTANCE INSTITUT CATHOLIQUE DE RENNES France LE CHAMP A EXPLORER Longtemps monopole de l univers public et associatif,

Plus en détail

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES RESULTATS DE L ENQUÊTE SUR LES BESOINS DES TPE LOCALES EN MATIERE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Document réalisé par Peter Ulrich, économiste Les membres du Service de proximité aux TPE : 1 Le contexte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Évaluation des pratiques de recours à des opérateurs externes pour la mise en œuvre des politiques actives d emploi»

CAHIER DES CHARGES «Évaluation des pratiques de recours à des opérateurs externes pour la mise en œuvre des politiques actives d emploi» CAHIER DES CHARGES «Évaluation des pratiques de recours à des opérateurs externes pour la mise en œuvre des politiques actives d emploi» Contrairement à d autres politiques sociales, largement décentralisées

Plus en détail

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES

SOLIDARITÉS PROFESSIONS SOCIALES MINISTÈRE DU TRAVAIL DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Direction générale de l action sociale Sous-direction de l animation territoriale et du travail social Bureau des professions sociales et

Plus en détail

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT

Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT Feuille de route régionale pour la promotion de la GPECT ************ Introduction : Pourquoi cette feuille de route régionale? La promotion et le développement des démarches de GPECT se trouvent au cœur

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Ministère du travail (22 janvier 2013)

Ministère du travail (22 janvier 2013) Ministère du travail (22 janvier 2013) Les apports de l accord sur la sécurisation de l emploi Conformément aux engagements de la feuille de route sociale de juillet et en réponse au document d orientation

Plus en détail

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants.

Ces deux présentations ont été suivies d échanges avec les participants. 1 Compte rendu du petit-déjeuner de présentation de l étude sur les pénuries de main d œuvre et les besoins de la migration économique organisé par le Point de contact français du REM Paris, le 29 septembre

Plus en détail

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine

Projet. Schéma d Orientation Régional pour. la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Projet Schéma d Orientation Régional pour la mise en œuvre des Emplois d Avenir en Aquitaine Vu la Loi N 2012-1189 du 26 octobre 2012 portant création de l Emploi d Avenir Vu le Décret N 2012-1210 du 31

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences

Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Evaluation et marketing : réinterroger nos politiques publiques autrement que par les compétences Atelier n 18 Benoit QUIGNON, Directeur général, Communauté urbaine de Lyon - Grand Lyon Jean-Gabriel MADINIER,

Plus en détail

APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011

APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011 APPEL À PROJETS Réalisation d exploitations complémentaires à l enquête Relations professionnelles et négociations d entreprise (REPONSE) 2010-2011 L enquête Relations professionnelles et négociations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Coordinateur-trice du personnel de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

CONFÉRENCE SOCIALE 2015

CONFÉRENCE SOCIALE 2015 CONFÉRENCE SOCIALE 2015 SOMMAIRE LA DÉLÉGATION DE LA CFDT RENCONTRE AVEC LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Intervention de Laurent Berger TABLE-RONDE 1 La sécurisation des parcours professionnels et la création

Plus en détail

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne

iroise Insertion professionnelle Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Bretagne G R E F Bretagne des bénéficiaires d un Contrat unique d insertion - Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) iroise PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région A l issue du CUI-CAE,

Plus en détail

L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte

L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte D. Brochard Université Paris I L adoption des politiques de rémunération en entreprise : un choix sous contrainte Contexte théorique et empirique Depuis le début des années 80, dans un contexte de mutations

Plus en détail

Responsable de la gestion des ressources humaines

Responsable de la gestion des ressources humaines Responsable de la gestion des ressources humaines J1D25 Ressources Humaines- IR Le responsable de la gestion des ressources humaines propose, définit et met en oeuvre la politique de ressources humaines

Plus en détail

Les agences comptables des lycées et collèges publics

Les agences comptables des lycées et collèges publics Les agences comptables des lycées et collèges publics Dans le rapport public annuel de 2008, les juridictions financières avaient souligné les défaillances de la gestion comptable des 2600 lycées et des

Plus en détail

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme

Cycle Diplômant en Ressources Humaines. Contenu du programme Cycle Diplômant en Ressources Humaines «Management Spécialisé en R.H.» Contenu du programme Objectifs du programme : Cette formation a pour objet de préparer les participants à l ensemble des outils de

Plus en détail

TAUX DE PERSISTANCE AU CHÔMAGE

TAUX DE PERSISTANCE AU CHÔMAGE TAUX DE PERSISTANCE AU CHÔMAGE Quelle proportion des demandeurs d'emploi reste au chômage, 6,12 ou 24 après leur inscription? JANVIER 2012 TAUX DE PERSISTANCE AU CHÔMAGE SOMMAIRE Éditorial 03 Pourquoi

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale 1 Préambule et principes de l accord 2 - Champ d application 3 Disposition d application immédiate 4 - Axes de progrès

Plus en détail

La prévention du stress et des risques psychosociaux

La prévention du stress et des risques psychosociaux Le point sur La prévention du stress et des risques psychosociaux Avec plus de 20% de salariés se déclarant stressés au travail, les entreprises doivent faire face à un enjeu majeur de santé, mais aussi

Plus en détail

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée

Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Processus de Barcelone: Union pour la Méditerranée Communication relative au premier forum euro-méditerranéen de l enseignement technique et de la formation professionnelle Marseille, 18 décembre 2008

Plus en détail

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr

La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr La Faculté de Droit Virtuelle est la plate-forme pédagogique de la Faculté de Droit de Lyon http://fdv.univ-lyon3.fr Fiche à jour au 14 décembre 2012 Matière : Droit du travail Auteur : Stéphanie Ariagno

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Note complémentaire n 4 : essai de simulation d usage du compte en fonction des statuts

Note complémentaire n 4 : essai de simulation d usage du compte en fonction des statuts Note complémentaire n 4 : essai de simulation d usage du compte en fonction des statuts [1] Pour illustrer la mise en œuvre du compte au long de la vie, la mission IGAS a procédé à une simulation de son

Plus en détail

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain

Dossier de presse. Construire la puissance publique de demain Dossier de presse Construire la puissance publique de demain Jeudi 11 décembre 2014 0 Sommaire Avant-propos... 2 L État analyse ses missions : une démarche inédite... 3 Une réflexion globale et ouverte...

Plus en détail

Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle.

Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle. Intervention de Thierry LEPAON lors de la conférence de presse confédérale sur la formation professionnelle. La formation professionnelle constitue un atout pour la personne, pour l entreprise, pour la

Plus en détail

Fiche 9 La mise en place d une comptabilité de gestion.

Fiche 9 La mise en place d une comptabilité de gestion. Analyse des coûts Fiche 9 La mise en place d une comptabilité de gestion. Remarque liminaire : Le contenu de cette fiche ne saurait préjuger de ce qui sera défini dans le cadre des travaux en cours relatifs

Plus en détail

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2

Master. 1 - Objectifs de la formation. Débouchés. Management des Organisations du Secteur Sanitaire et Social MASTER MASTER 2 1 - Objectifs de la formation La formation MOSSS vise à former les cadres managers, au sein d établissements privés ou publics des secteurs sanitaires, sociaux, médico-sociaux ou d organismes d insertion

Plus en détail

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes

Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Programmation 2014 Appel à projets pour le Plan Local pour l Insertion et l Emploi Grand Tarbes et Lourdes Note de cadrage Dans le cadre de la construction de la programmation européenne 2014-2020, l année

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LA MODERNISATION ET LE DEVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE VU l article L. 118-1 du code du travail ; VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation pour la

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Document de consultation des entreprises

Document de consultation des entreprises Achat de prestations de formation par le GIP Corse Compétences dans le cadre de sa mission d appui aux politiques publiques dans le domaine de l emploi et de la formation Document de consultation des entreprises

Plus en détail

OBSERVATOIRE RÉGIONAL

OBSERVATOIRE RÉGIONAL OBSERVATOIRE RÉGIONAL du Commerce de proximité : l emploi et la formation en Midi-Pyrénées Document de synthèse octobre 2015 Réalisé avec le soutien de La DIRECCTE Midi-Pyrénées et la contribution de :

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire)

Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire) Note de synthèse complémentaire (à partir des apports de l atelier du Caire) Serge Allou, Gwénaëlle Corre Juillet 2010 A la suite des trois ateliers d échange successivement tenus à Hanoï, Abidjan et Addis

Plus en détail

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les

Générations. Anticipation de l Évolution des Carrières Professionnelles. Des Repères pour l Action. Toutes les Toutes les Générations www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Direction Départementale du Travail, de l Emploi et de la Formation Professionnelle du Val d Oise PLAN ÉGALITÉ ACCÈS À L EMPLOI ET DANS

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP

Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Guide sur le perfectionnement et le développement professionnel ACEP Table des matières Chapitre I : Énoncé de principes : 1. Préambule. 3 2. Programme de perfectionnement et de développement carrière...

Plus en détail

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME A LA CARTE. MODULES DE PERFECTIONNEMENT en RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME A LA CARTE MODULES DE PERFECTIONNEMENT en UNE INDIVIDUALISATION DES PARCOURS DE FORMATION Les modules de perfectionnement de CAPITOLIS permettent à une personne qui exerce ou va exercer des responsabilités

Plus en détail

Consolider le doctorat

Consolider le doctorat Consolider le doctorat Éléments de travail pour l élaboration de positions sur le système doctoral Texte adopté par le Conseil d Administration de l ANDèS en mai 2007 Les recommandations qui suivent s

Plus en détail

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014

Evolution des formes d emploi et politiques publiques. Emmanuelle Wargon. Conseil d Orientation pour l Emploi. Jeudi 23 janvier 2014 Evolution des formes d emploi et politiques publiques Emmanuelle Wargon Déléguée Générale à l Emploi et à la Formation Professionnelle Conseil d Orientation pour l Emploi Jeudi 23 janvier 2014 Plan de

Plus en détail

13.1. L évolution de l emploi des seniors depuis 1975

13.1. L évolution de l emploi des seniors depuis 1975 13.1. L évolution de l emploi des seniors depuis 1975 Stable entre 1975 et 1980, la proportion des seniors (55-64 ans, cf. encadré) qui occupent un emploi a diminué de manière continue jusqu en 1998, passant

Plus en détail

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé

Fiche n 6. Trois priorités pour les futures négociations. 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Fiche n 6 Trois priorités pour les futures négociations 1 - Bâtir un contrat social renouvelé Lorsque le contexte change, il est très important de vérifier si les objectifs d un système sont toujours adaptés

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012

ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Service de Presse Paris, le 25 octobre 2012 ALLOCUTION DE VALERIE FOURNEYRON AU FORUM DES ASSOCIATIONS ET DES FONDATIONS Jeudi 25 octobre 2012 Mesdames, Messieurs, Je suis très heureuse que les organisateurs

Plus en détail

Institut Régional d. Administration de Bastia

Institut Régional d. Administration de Bastia Institut Régional d Administration de Bastia Quai des Martyrs de la Libération 20297 BASTIA Cedex : 04 95 32 87 00 Fax. : 04 95 31 06 43 : courrielec@ira-bastia.fr www.ira-bastia.fr LE MOT DU DIRECTEUR

Plus en détail

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs

Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie et de la diversité des jeunes créateurs Centre national de la danse Mesures en faveur de la formation, de l insertion, des conditions de vie MARDI Contact presse Ministère de la Culture et de la Communication Délégation à l information et à

Plus en détail

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2

Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 320 e session, Genève, 13-27 mars 2014 GB.320/POL/INF/2 Section de l élaboration des politiques POL POUR INFORMATION Résultats du Colloque des employeurs

Plus en détail

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE

Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Syndicat Mixte du Pays de la Provence Verte ELABORATION DE LA CHARTE DU PAYS DE LA PROVENCE VERTE Rapport de FAT Jean Accart Septembre 2004 CNFPT ENACT DE MONTPELLIER 1 INTRODUCTION Créé en 1997, le Syndicat

Plus en détail

REGARDS SUR LES PME N 21. La défaillance des entreprises

REGARDS SUR LES PME N 21. La défaillance des entreprises Étude sur données françaises entre 2000 et 2010 Sommaire Préface Sommaire 6 L ÉTUDE Introduction 11 I. LA FAILLITE DES ENTREPRISES, UN ENJEU JURIDIQUE 15 1. Du Code de commerce à la liquidation judiciaire,

Plus en détail

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2

Groupe de travail. Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Groupe de travail Vers une plateforme inter entreprise de sécurisation des mobilités Réunion 2 Version du 5 décembre 2011 Présents Jérémy Houstraëte, Cabinet Alixio Didier Dugast, MDEF de Sénart Yannick

Plus en détail

Référentiels interministériels de formation

Référentiels interministériels de formation Livret 4 MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Référentiels interministériels de formation OUTILS DE LA GRH p. 2 Référentiels interministériels de formation

Plus en détail

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT)

LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE (MEEDDAT) Partie I. Décisions du CMPP du 4 avril 2008 Page 1 sur 5 LA MODERNISATION DU MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE () Quelles sont les missions

Plus en détail

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi

Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi Tous les mois, l actualité en bref de Pôle emploi SOMMAIRE INFORMATIONS RESEAU CFTC... 2 Rencontre nationale des mandatés chômage à la Confédération... 2 Suite des réunions de suivi des formations prioritaires

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie

Le diagnostic territorial emploi formation: propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie : propositions pour un socle commun aux territoires de Picardie Les ateliers régionaux de l orientation tout au long de la vie Amiens, le 23 novembre 2010 Sommaire Le diagnostic territorial, de quoi parle-t-on?

Plus en détail

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle

Après une Licence Professionnelle. Après une Licence Professionnelle Observatoire des Étudiants Cellule d aide au pilotage http://www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Esplanade des Antilles - 33 607 PESSAC Cedex ode@u-bordeaux3.fr - www.u-bordeaux3.fr/fr/ode.html Après une Licence

Plus en détail

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE Philippe DOLE Mission IGAS CEP 08 décembre 2013 PROJET DE CAHIER DES CHARGES DU CONSEIL EN EVOLUTION PROFESSIONNELLE 1. PREAMBULE ET PROPOSITIONS D ELEMENTS DE METHODE POUR LE DEPLOIEMENT DU CONSEIL EN

Plus en détail

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr

Emplois d avenir GUidE de l EmploYEUr Emplois d avenir GUIDE DE L EMPLOYEUR GUIDE DE L EMPLOYEUR La jeunesse est la priorité du quinquennat qui s ouvre. Son avenir mobilisera le Gouvernement dans de nombreux domaines et notamment ceux de l

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse»

Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Programme d Investissements d'avenir Action «Projets innovants en faveur de la jeunesse» Synthèse et Questions/Réponses de l appel à projets Version du 28 juillet 2015 Synthèse Dans la continuité du «Plan

Plus en détail

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse

«L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse «L ESS, une réponse à la crise?» Rencontre territoriale de l ESS. Lunel, 12 novembre 2009 Eléments de synthèse Ce titre, «l économie sociale et solidaire, une réponse à la crise?» aurait pu être trompeur.

Plus en détail

Etude sur les Maisons des Services Publics en Europe (hors la France)

Etude sur les Maisons des Services Publics en Europe (hors la France) Etude sur les Maisons des Services Publics en Europe (hors la France) Résumé du rapport réalisé par EUROPA pour la DATAR DATAR EUROPA Etude sur les maisons des services publics en Europe Résumé du rapport

Plus en détail

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets

IROISE INSERTION PROFESSIONNELLE CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) des bénéficiaires d un. Bretagne. Contrat de projets G R E F Bretagne INSERTION PROFESSIONNELLE des bénéficiaires d un CONTRAT UNIQUE D INSERTION - CONTRAT INITIATIVE EMPLOI (CUI-CIE) IROISE PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Contrat de projets Etat-Région 8 bénéficiaires

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail