Oser : The rapie de la confiance en soi

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Oser : The rapie de la confiance en soi"

Transcription

1 Oser : The rapie de la confiance en soi 1

2 Table des matières Première partie : les mécanismes de la confiance en soi... 4 Le cercle vertueux de la réussite... 4 Le cercle vicieux de l'échec... 5 Une mauvaise estime de soi... 5 Un manque d'audace... 5 Un manque d'affirmation de soi... 6 Récapitulatif des éléments du triangle de la confiance... 6 Questionnaire... 6 Seconde partie : les préjugés à l'origine du manque de confiance en soi... 7 Préjugé n 1 : «Je ne suis pas capable de...»... 7 Préjugé n 2 : «J'ai besoin qu'on m'aime, qu'on m'apprécie, qu'on m approuve»... 8 Préjugé n 3 : «Je me trouve nul(le)»... 9 La maximisation du négatif... 9 La minimisation du positif... 9 La généralisation... 9 Préjugé n 4 : «Je dois faire toujours mieux» L'hyperactivité La pression temporelle La procrastination Ne pas prendre de plaisir L'impatience émotionnelle et rationnelle L'anticipation permanente La difficulté à déléguer Le manque de repos Vous ne dépensez pas votre dur labeur L'insatisfaction La compétition Le vide Préjugé n 5: «Je n'arrive jamais à me décider» Préjugé n 6 : «Je me fais toujours du souci» Cette catégorie de préjugée apparait souvent pour 2 raisons : Préjugé n 7 : «Je ne peux pas compter sur les autres et je dois m'en méfier» L'origine du traumatisme : Troisième partie : Une thérapie de la confiance en soi Clé n 1 : Mieux s'aimer Situation

3 Émotion Pensées automatique Clé n 2 : Oser agir Transformer vos plaintes en objectifs Question n 1 : Quels sont mes défauts et mes qualités? Question n 2 : Ai-je échoué ou réussis? Question n 3 : Quels sont mes domaines de compétence et d'incompétence? Clé n 3 : S'affirmer avec les autres Exprimer ses besoins en 4 étapes Oser dire ce qui vous gène Oser dire «non» Les critiques non constructives

4 Première partie : les mécanismes de la confiance en soi La confiance en soi est un processus qui ne cesse d'évoluer et ce dans les directions que nous lui donnons. Grossièrement pour représenter ce principe, notre confiance en soi se dirige vers l'une 2 directions totalement opposées suivantes : Le cercle vertueux de la réussite 4

5 Le cercle vicieux de l'échec Les difficultés rencontrées dans chacun des éléments du triangle de la confiance : Une mauvaise estime de soi Les problèmes d'estime de soi viennent du fait que l'on ne communique pas correctement avec soi-même. On s'insulte, on se manque de respect, on se flagelle et on finit par ne plus avoir de valeurs à nos propres yeux. Les éléments à leurs origines sont principalement les suivants : - Penser que l on n a pas suffisamment de potentiel - Avoir peur d'être abandonné affectivement - La peur de ne pas représenter de la valeur aux yeux des autres Un manque d'audace Souvent le passage à l'action peut être terrorisant surtout lorsque l'on part perdant et que l'on se représente d ors et déjà l'échec arriver au galop. Le fait de ne pas agir entre dans le cercle vicieux vu précédemment. En ayant peur de l'échec vous n'agissez pas et du coup vous aurez encore voir plus peur de passer à l'action la fois prochaine. La peur d'agir est directement liée à la faible estime de soi que l'on a car il est d'autant plus difficile d'essuyer un échec que notre propre valeur perçue est originalement basse. 5

6 Un manque d'affirmation de soi L'affirmation de soi vise à savoir communiquer avec les autres et répondre à nos besoins et à ceux des autres. Manquer d'affirmation c'est ne pas oser faire nos demandes, dire ce qui vous gêne ou tout simplement communiquer quelque chose qui risquerais d'avoir des conséquences que nous ne voulons pas. Ainsi revient de façon récurrente la peur de dire «non» de peur que nos auditeurs le prennent mal. Les gens ainsi que vous même voient votre valeur fortement diminué car vous acceptez tout ce que l'on vous demande. Du coup c'est votre estime à son tour qui va en prendre un coup. D'où cette interdépendance entre les 3 éléments de la confiance en soi qui nécessite d'être travaillés en parallèles. Récapitulatif des éléments du triangle de la confiance Voici un tableau faisant la synthèse des différents éléments de la confiance en soi Questionnaire Afin de savoir où vous en êtes dans chacun des éléments du triangle de la confiance, répondez à ce questionnaire. Cela vous permettra de choisir quel clé approfondir et travailler le plus dans la partie 3 réservée à la thérapie de la confiance en soi. Téléchargement du questionnaire de la confiance en soi. 6

7 Seconde partie : les préjugés à l'origine du manque de confiance en soi Préjugé n 1 : «Je ne suis pas capable de...» Le principal élément à l'origine de ce préjugé est l absence d'objectivité qui réside dans ces choix et actions. En percevant les choses de façon uniquement négativement et en omettant les choses positives que nous réalisons, nous avons tendance à ne nous croire plus capable de grand-chose. Prenons un exemple. Philippe ne se croit pas capable de parler devant un publique. Voici ce qu'il nous dit lorsqu'on lui demande comment ce sont passé les fois où il est allé sur scènes. «Durant la préparation de ma présentation PowerPoint, je stressais tellement de ne pas réussir à l'oral que du coup j'ai totalement raté chaque présentation que j'ai faite. De plus à l'oral je sais que je bégaye, ne parle pas fort et j'oublie tout ce que je veux dire.» Voilà un cas courant de peur de passer à l'oral. Si on fait le bilan objectif de Philippe voici ce qu'il en ressortirait : Il a dû réaliser sa présentation à l'oral sachant qu'il avait réalisé un support sur lequel il n'était pas à l'ais Les gens qui ont assisté à sa présentation ont eu plus tendance à relâcher leur attention que pour les précédentes présentations. Philippe a fini sa présentation plus tôt qu'il ne l'était prévu initialement. En observant de plus près son cas, on se rend compte que Philippe a suffisamment d'audace pour faire des présentations orales mais qu'il a peur de ne pas les faire correctement et de se faire juger par les autres. En se focalisant sur les éléments qui pêchent comme par exemple préparer sa présentation. Il pourrait s'y prendre suffisamment à l'avance pour la lire et la relire suffisamment de fois pour la connaitre. Il aurait certainement réussis beaucoup mieux puisqu'il aurait moins à réfléchir sur le contenu de sa présentation. Pistes de solutions Repérez et arrêter vos critiques intérieurs et vos pensées négatives. Cette solution sera développée dans la clé 1 de la 3ème partie dédiée à l'estime de soi (lien) Passer à l'action pour vous prouver que vous êtes capable de le faire. Cette solution sera développée dans la clé 2 de la 3ème partie dédiée à l'audace (lien) Affirmer vous et arrêtez de croire que les autres sont plus compétents que vous et vous que vous l'êtes moins qu'eux. Cette solution sera développée dans la clé 3 de la 3ème partie dédiée à l'affirmation de soi (lien) 7

8 Préjugé n 2 : «J'ai besoin qu'on m'aime, qu'on m'apprécie, qu'on m approuve» Ce préjugé est basé sur la recherche d'approbation et de validation que l'on recherche de la part des autres. Nous avons tendances à chercher approbations pour X raisons : Etre accepté dans certains groupes sociaux Nous attribuer de la valeur Prendre des décisions Les 2 premières raisons sont à l'origine du manque de confiance en soi. En effet, chercher à se faire accepter par les autres voudrais-t-il dire se plier aux règle des autres et ne dire que ce qu'ils accepteraient d'entendre? Il est bien entendu important de ne pas chercher à se monter tout le monde à dos mais chacun a des besoins qui diffèrent du reste du groupe et il est naturel de cherche à y répondre. En cherchant l'approbation des groupes ou simplement des autres, nous créons une dépendance à cette approbation et on finit par construire notre valeur en fonction de cette approbation. Nous arrivons donc au point 2 de la mauvaise recherche d'approbation qui a pour objectif de vous attribuer votre valeur en prenant trop en considération ce que pensent les autres. Pistes de solutions Affirmer vous et arrêtez de croire que les autres sont plus compétents que vous et vous que vous l'êtes moins qu'eux. Cette solution sera développée dans la clé 3 de la 3ème partie dédiée à l'affirmation de soi (lien) Relativiser le besoin d'approbation. Posez-vous ces questions : Qu'est-ce qui définit la valeur d'un être humain Etes-vous pire que les autres, pourquoi? Une personne peut-elle juger de la valeur d'une autre? Peut-on être approuvé par tout le monde? Les clés 1 et clé 2 pourrons vous aider sur ce point. Listez vos qualités, faites des sondages. Acceptez votre différence c'est ce qui constitue votre propre personnalité. Apprenez à vous aimer. 8

9 Préjugé n 3 : «Je me trouve nul(le)» Le préjugé de nullité tire principalement leurs origines de 3 types de pensée La maximisation du négatif Dans ce cas de figure on met l'accent sur ce qui est négatif on l'intensifie. Tout ce qui est du ressort du négatif est grossi. Cela donne donc une image biaisée de vos performances. Prenons un exemple. «Oh mon dieu! J'ai oublié de lui dire merci au téléphone tout à l'heure. Je suis sûr qu'il va m'en vouloir énormément» On pourrait avoir de façon plus pondérée : «Mince j'ai oublié de lui dire merci. Ce n'est pas très poli de ma part j'en profiterais donc pour lui dire en personne demain matin» La minimisation du positif Ce cas de figure complète le précédent car dès que vous arrivez à quelque chose vous vous en ôtez le mérite, vous décidez que c'est normal ou facile ou que vous avez eu de la chance. Ce cas de figure est autant biaiser que le précédent et vous incite à créer une image de vousmême en dessous de vos performances. «Oh, bah tu sais, c'était plutôt facile de réussir ce contrôle vu le nombre d'heures que j'ai passé à le travailler.» On pourrait avoir de façon à plus profiter de son succès. «Ah enfin, preuve que quand je cherche à vraiment travailler pour un contrôle, je peux obtenir des résultats vraiment concluants». La généralisation Ce processus vise à définir des vérités générales tirées de votre expérience. Généralement l'usage du toujours, du tous, du aucun ou du jamais fait rapidement son apparition. Prenons un exemple. «Je me suis encore trompé de jour pour l'anniversaire de mon frère, à croire que je n'ai aucune mémoire et que j'oublie toujours tout» Pistes de solutions Les solutions dans le détail seront abordées dans la 3ème partie. Juger objectivement de vous-même. Pour cela la méthode sur l'analyse situationnelle peut être un bon moyen mieux vous cerner. Le tableau est la version finale de la méthode, à vous de choisir les colonnes qui vous serviront le plus dans votre cas de figure. 9

10 Lutter contre votre voix intérieure car elle détruit à petit feu votre estime personnelle et opposez lui une voix positive afin de rééquilibrer la balance. Ce ne sont que des mots que vous utilisez contre vous. Rien dans les faits ne démontre que vous êtes nul. Agissez de manière différente pour pouvoir expérimenter d'autres façon de faire qui pourront s'avérer être bien plus concluantes que les précédentes. Préjugé n 4 : «Je dois faire toujours mieux» Le perfectionnisme est hautement poussé par notre société et l'échec est rarement bien vu. Voici les différents mécanismes liés au perfectionnisme. L'hyperactivité En gros vous courrez toujours pour faire quelque-chose afin de remplir intégralement vos journées. La pression temporelle Vous utilisez souvent l'excuse : «Je n'ai pas le temps». Vous n'arrivez pas à vous organiser pour gérer correctement le temps et vous courrez après. La procrastination Vous avez l'habitude de repousser souvent à plus tard. Tellement le nombre de choses que vous voulez faire est important que vous finissez par baisser les bras et décidez de reporter. Ne pas prendre de plaisir Vous commencez systématiquement par les tâches les plus rébarbatives et vous laisser de côté les tâches qui vous procurent du plaisir. Vous cherchez la performance. L'impatience émotionnelle et rationnelle Cela rejoint l'hyperactivité car vous ne supportez pas ne rien faire et laisser le temps passer. L'anticipation permanente Vous cherchez à optimiser uniquement votre futur ce qui fait que vous ne profitez jamais de rien. La difficulté à déléguer Vous préférez faire par vous-même par peur du résultat et ce même pour de tâches qu'il vous est très difficile de réaliser en vue de votre compétence actuelle dans le domaine. 10

11 Le manque de repos Vous ne vous arrêtez jamais de travailler, que ce soit en vacance, les week-ends, pendant vos congés... Vous ne dépensez pas votre dur labeur Tout comme dans le préjugé précédent avec la minimisation du positif, vous ne profitez pas du résultat de votre travail et vous ne vous félicitez même pas. L'insatisfaction Vous ne voulez atteindre que le podium et encore cela ne vous suffit pas. Du coup encore comme précédemment vous ne profitez pas de vos résultats pour vous féliciter car vous pensez déjà au niveau supérieur. La compétition Vous ne cherchez pas à prendre du plaisir dans ce que vous faites mais vous cherchez simplement à être meilleur que tous les autres. Le vide Si vous n'agissez pas vous vous sentez angoissés. Pistes de solutions Relativiser les échecs clé 1 Apprenez à être satisfait de vous-même Différencier la valeur des actes et la valeur d'une personne Classer ses objectifs Commencer par ses priorités et des différents moments de plaisir Changer son mode de vie en prenant conscience des éléments positifs Préjugé n 5: «Je n'arrive jamais à me décider» Lorsque l'on hésite trop longtemps sur des choix qui se révèlent parfois être des dilemmes, nous sommes tenté de repousser ce choix au maximum pour «prendre le temps» de faire un choix réfléchis. Seulement à force de repousser on finit par se retrouver dans une situation de procrastination. Voyons dans quels cas de figure le fait de ne pas prendre de décision est un choix salutaire. - Si les conséquences d'une erreur potentielles sont graves 11

12 - Si la décision est irréversible - Si le choix nécessite que vous vous soyez bien renseigné avant de choisir - Si vous êtes responsables d autrui - Si vous vous êtes fréquemment trompés dans vos décisions - Si l'évaluation des risques est quasiment impossible - Si la décision à prendre concerne un domaine que vous ne maitrisez pas très bien En revanche il existe des situations ou prendre trop de temps pour réfléchir est de l'ordre du temps perdu. Voici les différents cas de figure : - Vous doutez pour des décisions à faible conséquences. - Vous doutez même si la décision est réversible. - Vous ne cessez pas de faire des comparaisons. - Vous surestimez votre responsabilité par rapport aux autres. - Vous généralisé une erreur que vous avez fait dans le passé (Cf préjugé 3 : lien) - Vous hésitez lorsque vous avez des choix dont il est impossible de les évaluer. - Vous ne choisissez pas car vous ne connaissez pas le domaine. Dans ce cas demandez à des experts. Pistes de solutions - Lutter contre les idées qui empêchent d'agir et de décider. - Peser les avantages et les inconvénients de chaque solution. - Appliquer les solutions les plus faciles et dans votre domaine de prédilection. - Procéder par étape et créé vous un plan d'action. Préjugé n 6 : «Je me fais toujours du souci» Cette catégorie de préjugée apparait souvent pour 2 raisons : - Vous surestimez le danger - La peur de faire face à l'imprévu 12

13 Pistes de solutions - Trier les sources d'anxiété en 3 catégories. - Les situations qui existent et qui sont modifiables. - Les situations qui existent et qui ne sont pas modifiables. - Les situations inquiétantes qui n existent pas. - Dédramatiser et relativiser les dangers de la vie et du monde. - Apprendre à se relaxer. - Changer ses comportements. - Apprendre à résoudre les problèmes de la vie quotidienne. - Imaginer le pire pour s'y habituer et vivre avec. Préjugé n 7 : «Je ne peux pas compter sur les autres et je dois m'en méfier» L'origine du traumatisme : Traumatisme positif : harcèlement morale, manipulation... Traumatisme négatif : Manque affectif Pistes de solutions Établir des relations de confiances très progressivement Faire un travail sur ses émotions pour diminuer ses craintes Lutter contre les pensées négatives surtout celles des autre à votre égard Dans le cas où vous avez été victime vous devrez affirmer vos droits (clé n 3) 13

14 Troisième partie : Une thérapie de la confiance en soi Clé n 1 : Mieux s'aimer Pour commencer à mieux s'aimer il faut commencer par se respecter. Tant que vous continuerez à vous juger négativement vous ne pourrez pas gagner en confiance en vous. L'idée de cette partie est de vous amener à vous juger de manière plus objective en commençant par noter les faits sans les juger. Ensuite vous pourrez voir s ils s'inscrivent du bon ou du mauvais côté de la balance. Pour se faire vous pourrez par exemple tenir à jour un journal sous forme d'un tableau disponible en téléchargement. A noter que ce tableau ne nécessite pas d'être remplis entièrement, cela dépend des contextes et c'est ce que nous allons voir tout de suite : Lorsque vous perdez confiance en vous commencez par remplir les case suivantes du tableau : Situation Cela correspond à l environnement et à ce qui vous tracasse Exemple : Décider de sortir à 4H pour aller faire les courses Émotion Cela correspond à ce que vous ressentez vis-à-vis de la situation en attribuant une note de 0 à 10. Exemple : Peur, Anxiété 6/10 Pensées automatique Ce que vous vous dites à vous-mêmes, dialogue intérieur. Exemple : Les gens vont juger des courses que je vais prendre, ils vont parler derrière mon dos lorsqu'ils vont voir ce que j'achète. Téléchargement du document L'interprétation de ce tableau vous permet de prendre du recul sur vous-même. Le malaise est lié à la façon dont on interprète les événements. Cet exercice vous permettra donc de sentir ce malaise s'atténuer. Voici une liste de conseils permettant de mieux s'accepter : 14

15 - Vérifier que les mots que vous utilisez s appliquent bien à votre cas. - Ne vous attribuez pas des défauts que vous n'avez pas! - Vérifier la réalité de vos auto-jugements. - Penser quelque-chose est un point, s'en assurer en est un autre. Avant de vous juger vérifier un minimum que ce que vous dite est potentiellement vrai. - Pour savoir si un jugement est vrai ou faux faites un bilan contextuel du pour et du contre. - Cesser de s'autocritiquer Ce n'est pas seulement pour faire joli que ce conseil est tant mis en avant. En pensant positif vous allez devenir positifs. En continuant de penser négatif vous continuerez à vivre dans le négatif. Si vous avez fait même de tête les exercices précédents, ils devraient vous encourager à éviter de vous critiquer sans raisons. - Se poser les 2 questions : Aideriez-vous votre meilleur ami s il était en difficulté? Qu'est-ce que penserait votre meilleur ami s il était à votre place? En se posant ces 2 questions vous pourrez communiquer avec vous même comme si vous parliez à votre meilleur ami. Vous êtes maintenant prêt pour passer au remplissage des 2 colonnes suivantes du tableau Pensées alternatives : Ce sont les pensées plus construites que vous aurez une fois l'analyse précédente effectuée. Réévaluation des émotions : Certains changement auront pu s'opérer sur la perception que vous avez de l'événement, c'est donc pour cela que vous réévaluerez vos émotions pour les comparées aux précédentes. Dans l'optique d'amenuiser cette étude, il est intéressant de voir quel est votre rapport vis-àvis de l'événement. Est-il dépendant de vous ou des autres, est-il positif ou négatif. Les gens qui manquent de confiance ont tendance à s'attribuer les fautes pour eux et le mérite pour les autres. Ce tableau vous permettra donc d'être clair à ce niveau-là. Dans les 2 colonnes dédiées aux pensées (pensées automatique et pensées alternatives) indiquez comme dans l'exemple (intégré dans le tableau), si vous êtes responsable ou non et si cela est positif ou négatif. Ensuite nous allons analyser le degré de fiabilité de chacune de vos pensées pour voir à quel point vous tenez à celles-ci. Pour ce faire notez en pourcentage le niveau de croyance de chacune de vos pensées. Cela permettra de prendre conscience de ce dont vous croyez le plus. Finalement, si vous tenez à approfondir votre étude, vous pouvez également remplir les 2 dernières colonnes, à savoir GRIMPA et la colonne des comportements alternatifs 15

16 GRIMPA C'est un sigle utilisé pour dire : G : Généralisation. A partir d'un point précis de votre vie vous en faites une vérité générale. Exemple : Je suis tombé en skate et essayant de sauter le trottoir, je suis sur de retomber si je réessaye R : Raisonnement Dichotomique. La dichotomie c'est l'art de couper les choses en 2 parties totalement distinctes. L'idée c'est que les choses sont dans les extrêmes, c'est le principe du «tout ou rien» ici Exemple : «Sois je décide de travailler pour gagner énormément d'argent, avoir une piscine, une villa, une Porsche etc... soit je préfère ne rien faire et ne gagner que le RMI» I : Inférence arbitraire. Cela revient à tirer la conclusion d'un fait sans en avoir la preuve. Exemple : «Je suis sûr que je vais prendre un râteau si je vais lui parler» M : Maximisation du négatif et minimisation du positif. Cela revient à grandir les mauvais éléments et à nuancer les bons. Exemple : Maximisation du négatif : «Imagine ce qu'il va penser de moi si je lui dis ça!» Minimisation du positif : «Oh, bah tu sais j'avais déjà pas mal travaillé dessus» P : Personnalisation. Vous ramenez tout à vous. Exemple : «Je ne sais pas pourquoi mais il me parle tout le temps comme à un chien» A : Abstraction sélective A partir d'un élément en particulier vous en tiré une conclusion. Exemple : «Aïe je suis tombé, le skate est l'activité sportive la plus dangereuse qu'il existe» Les comportements alternatifs Au lieu de se forcer à agir et à utiliser les formes comme «il faut», «je dois» qui imposent une certaine autorité, voyez ce que vous pouvez effectuer en premier lieu face à la situation initiale. Voilà, ici ce clos cette première partie sur l'estime de soi. Voyons maintenant comment travailler votre audace. 16

17 Clé n 2 : Oser agir Passer à l'action est véritablement un élément phare de la confiance en soi. Encore faut-il réfléchir à la façon dont nous pouvons agir. Voyons donc commet faire pour agir avec efficacité afin que vous puissiez reprendre confiance en vous. Transformer vos plaintes en objectifs Vous plaindre aura pour seule finalité de vous déprimer et de baisser votre confiance en vous autant en terme d'estime de vous-même que sur les relations que vous avec les autres. Au lieu de vous plaindre et de chercher à ce que les autres accordent du temps à vous aider ou consoler désespérément, analyser précisément sur quels points vous vous plaignez et commencer pas définir les objectifs qui pourrait véritablement solutionner votre problème. Cela vous permettra de définir un plan d'action que vous appliquerez pour développer votre audace. Cherchez à écouter les autres le plus objectivement possible et demandé vous pourquoi les autres réagissent de telle ou telle manière avec vous. Faites votre inventaire La perception des gens qui souffrent de confiance est souvent orientée vers le négatif. Faites le bilan de votre vie et de ce que vous avez été capable de faire durant votre vie sans porter de jugement. Cela vous permettra de vous rendre compte de vos véritables facultés et vous permettra de vous lancer plus facilement dans des actions futures. Pour en savoir plus sur vous-même, nous allons voir une série de 4 questions à vous poser pour avoir une vue d'ensemble sur différents critères de votre vie : Question n 1 : Quels sont mes défauts et mes qualités? Pour cela refaite un tableau comme celui-ci dessous et coché d'une croix la zone qui se rapproche le plus de ce que vous pensez de vous-même. 17

18 Question n 2 : Ai-je échoué ou réussis? Faites de même que précédemment avec le nouveau tableau ci-dessous Question n 3 : Quels sont mes domaines de compétence et d'incompétence? Listez principalement les domaines qui vous gênent le plus et ceux que vous réussissez le plus afin de juger lesquelles vous maitrisez le plus et lesquelles vous gênent le plus. 18

19 Après cela il va être important que vous appreniez à prendre vos décisions, pour cela un exercice consiste à faire un travail en 6 étapes que voici : Etape 1 : Noter TOUTES les décisions que vous devez prendre. Etape 2 : Noter de 0 à 100 la difficulté de prise de décision et noter de 0 à 100 le degré de gravité dans le cas où vous vous trompez. Etape 3 : Pour chaque décision, faites le total correspondant à la somme du degré de difficulté et le degré de gravité. Choisissez ensuite la décision qui possède le total précédent le plus faible et faites une liste de toutes les solutions possibles. Etape 4 : Pour cette décision faites le bilan de tous les avantages et inconvénients de chacun des solutions comme le montre cet exemple avec 2 solutions pour une décision Solution 1 : Aller à Grenoble avec mon mari dès le mois de décembre 2002 Solution 2 : Rester à Lyon jusqu'en Juillet 2003 et déménager alors 19

20 Etape 5 : Pour chaque solution faire le calcul de l'avantage qu'offre chaque solution et choisir celle qui offre le plus gros avantage. Cela se calcul par la différence entre le total des avantages et celui des inconvénients Solution 1 : avantage = = -340 La solution 1 n'est absolument pas avantageuse car nous nous situons dans le négatif. Comparons cependant à la Solution 2 pour voir si celle-ci est meilleur ou moins bonne et si elle est avantageuse ou non. Solution 2 : avantage = = 180 La solution n 2 présente donc plus d'avantages que d'inconvénients et s'avère être plus avantageuse que la solution n 1. Le bilan est donc assez simple, dans ce cas de figure, choisir la solution 2 se trouve être le choix théoriquement le meilleur. 20

21 Etape 6 : Refaites l étape 2 pour voir la différence entre le avant et le après. Ensuite refaite pour chaque décision à prendre le même procédé. Sachez évaluer les risques d'échec Pour savoir quel est la valeur que l'on attribue à la peur de l'échec, dressez la liste des choses que vous devez faire et noter de 0 à 100 le niveau de gravité en cas d'échec. Commencer donc par le plus bas niveau afin d'avancer progressivement. Utiliser l'imagination Projeté vous dans l'avenir en imaginant que vous y êtes parvenu et essayez de voir dans cette projection par quelles moyens vous y êtes parvenus. Cela offre un double avantage. D'une vous verrez de quoi vous avez besoin pour réussir et en plus votre cerveau (subconscient) sera préparé à la réussite. Ne reportez pas toujours au lendemain Voici plusieurs règles vous permettant de ne plus reporter sans cesse vos activités à plus tard ainsi que d éviter de temporiser. Règle n 1 : N'attendez pas après la motivation pour agir En effet celle-ci viendra après les premiers passages à l'action mais pas avant. Donc pas d'action pas de motivation. Règle n 2 : Prenez conscience des conséquences de la procrastination Notez vos pensées négatives qui sont à l'origine de votre procrastination et faite la méthode du tableau sur les avantages et les inconvénients entre le fait de reporter et le fait de le faire sur le coup. Règle n 3 : Soyez l'avocat de l'action Jouer à un jeu avec un ami. Votre ami jouera le rôle du vous procrastinateur et vous vous prendrez la défense de l'action. Règle n 4 : Faites-vous un plan d'action Faites la liste de tous ce que vous devez faire et classez les du plus facile au plus difficile et faites les plus faciles. Règle n 5 : Procéder par étape L'idée est de découper vos tâches en sous tâches plus courtes ou plus simples à réaliser afin de créer de la motivation (comme vu dans la règle n 1) et vous permettre de continuer sur votre lancée. Règle n 6 : Réévaluer la difficulté de chaque action et évaluer le niveau de satisfaction que vous obtiendrez une fois celle-ci réalisée. Règle n 7 : Soyez tolérant avec vous-même. Si vous avez ratez certaines choses ou que vous ne les avez pas toutes faites. Inutile de se flageller car vous devez vous projeter dans le futur et non dans votre passé. Soigner les apparences 21

22 L'apparence peut être un excellent moyen de gagner en confiance mais cela dit ce n'en est en rien une obligation. Beaucoup de gens au look désastreux ont une confiance en eux des plus satisfaisantes. Voyons quels points vous pouvez améliorer pour communiquer une apparence révélant de la confiance Le look Vous serez à l'aise dans vos vêtements, dans vos chaussures et vous n'aurez pas la pression des autres qui vous jugent mal habillé même si il faut savoir que l'on ne peut pas plaire à tout le monde. Le non-verbal Cela comprend le contact visuel, l'expression du visage, la position et les mouvements du corps Le para-verbal Tout ce qui concerne votre voix, c'est à dire le ton, le rythme, le fait qu'elle soit aigu, grave,... Clé n 3 : S'affirmer avec les autres Intéressons-nous maintenant aux difficultés et méthodes pour pouvoir s'affirmer avec les autres. Exprimer ses besoins en 4 étapes Etape 1 : Chasser vos pensées négatives Etape 2 : Cerner vos principaux besoins Voici la liste des 5 besoins que l'on cherche généralement à faire véhiculer à son interlocuteur. Des demandes d'aides Des demandes pour obtenir une information La recherche de validation lorsque vous doutez ou que vous voulez une opinion Se dévoiler à l'autre Demander de changer Etape 3 : Agir Faire la liste des besoins précédemment vus et noter de 0 à 100 la difficulté au fait de les demander. 22

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

L ESTIME DE SOI, C EST...

L ESTIME DE SOI, C EST... L'estime de soi Sources : C.A.P. Santé Outaouais. Votre guide d'animation Mieux-être en tête, 1994. SCRIPTOGRAPHIC COMMUNICATIONS LTD, Ce que vous devez savoir sur l'estime de soi, 1989. FORTIN, BRUNO.

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano

5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano 5 semaines pour apprendre à bien jouer un morceau de piano Ce guide peut être librement imprimé et redistribué gratuitement. Vous pouvez pouvez l'offrir ou le faire suivre à vos amis musiciens. En revanche,

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION

CATALOGUE DE FORMATION CATALOGUE DE FORMATION 2014 Formations en image professionnelle, en efficacité relationnelle, en développement personnel 1 SOMMAIRE Image professionnelle Page 3 Valoriser son image et sa communication

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs:

2) Les déterminants de la motivation des arbitres et entraîneurs: Motivation et performance sportive : une caractéristique commune des arbitres et entraîneurs de haut niveau Support théorique : Jean Pierre Famose EPS N 35 Arbitre et entraîneur deux acteurs du sport moderne

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE

QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE QUELQUES CONSEILS AU PROFESSEUR STAGIAIRE POUR ASSEOIR SON AUTORITE Le premier contact avec vos élèves est déterminant, il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour le réussir. Un professeur doit

Plus en détail

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz

DOCTEUR SÉMOI. de Patrick Mermaz 1 Ce texte est offert gracieusement à la lecture. Avant toute exploitation publique, professionnelle ou amateur, vous devez obtenir l'autorisation de la SACD : www.sacd.fr de Patrick Mermaz Présentation

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion.

L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. www.julienrio.com Introduction: L article qui suit tente de mettre en lumière les erreurs les plus courantes en ce qui concerne la fidélité client et sa gestion. Cet article s est inspiré de l ouvrage

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée

L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée 1 L intolérance à l incertitude et le trouble d anxiété généralisée Dans notre compréhension actuelle du trouble d anxiété généralisée (TAG), nous estimons que l intolérance à l incertitude joue un rôle

Plus en détail

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009)

APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) APPROCHE MENTALE DES CONCOURS (Nicolas DOMBROWSKI, 2009) Les concours peuvent être considérés comme des compétitions mettant en concurrence des candidats issus de tout le territoire national. On peut les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE

QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Nom : # Dossier : Date : QUESTIONNAIRE SUR LA REPRÉSENTATION DE VOTRE CONDITION DE SANTÉ ACTUELLE Dans le questionnaire suivant, nous nous intéressons à votre propre vision de votre condition actuelle,

Plus en détail

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03

PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 PNL & RECRUTEMENT IMPACT SUR LES ENTRETIENS Présentation du 10/06/03 Introduction : Questions/réponses : Qu est-ce que pour vous un bon recrutement? Cela dépend de quoi? Qu est-ce qui est sous votre contrôle?

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Comment apprendre le Coran

Comment apprendre le Coran Résumé du Séminaire : "Comment apprendre le coran avec la méthode PNL «Programmation Neuro Linguistique» Cheikh Mohamed AYARI Introduction générale Notre cerveau se compose de deux parties bien distinctes

Plus en détail

ISBN 979-10-91524-03-2

ISBN 979-10-91524-03-2 ISBN 979-10-91524-03-2 Quelques mots de l'auteur Gourmand le petit ours est une petite pièce de théâtre pour enfants. *** Gourmand le petit ours ne veut pas aller à l'école. Mais lorsque Poilmou veut le

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Résolution de problèmes à distance

Résolution de problèmes à distance Résolution de problèmes à distance Table des matières 1. INTRODUCTION... 2 2. PROCESSUS DE GESTION DES PROBLEMES... 3 3. RECONNAITRE LE PROBLEME... 4 3.1. NE PAS CONFONDRE QUESTION ET PROBLEME... 4 3.2.

Plus en détail

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient

MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient MODULE 5 Rôle de l équipe soignante dans l information du patient Catherine Tourette-Turgis Maître de conférences en sciences de l éducation Responsable du master en éducation thérapeutique à l université

Plus en détail

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir...

3ème groupe : Tous les autres verbes et les verbes irréguliers (venir, prendre, savoir, devoir, vendre, croire, naître, courir... Les trois groupes de verbes 1er groupe : tous les verbes terminés par er (chanter,manger, tomber, laver...) sauf aller qui est irrégulier 2ème groupe : tous les verbes terminés par ir (finir, agir, réfléchir

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

Quelles sont les principales difficultés sociales que rencontrent les enfants et les adolescents?

Quelles sont les principales difficultés sociales que rencontrent les enfants et les adolescents? Quelles sont les principales difficultés sociales que rencontrent les enfants et les adolescents? Questions courantes sur la cognition sociale et les capacités des personnes atteintes du SVCF Par le Dr

Plus en détail

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2

MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 MON LIVRET DE COMPETENCES EN LANGUE (Socle commun) Niveau A1/A2 Nom: Prénom: Comme tu le sais sûrement, le CECRL (Cadre Européen de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de langues

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL

Rapport candidat. John Sample. 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL 6 juillet 2012 CONFIDENTIEL Introduction 6 juillet 2012 Introduction Toutes les informations contenues dans ce rapport sont confidentielles et uniquement destinées à la personne ayant rempli le questionnaire.

Plus en détail

Ne tombez pas dans les pièges tendus par

Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ne tombez pas dans les pièges tendus par Ce que vous devez savoir avant de dépenser votre 1 er sur Adwords Guide gratuit offert par le site www.ledroitdereussir.com Introduction Dans un instant vous allez

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

LICENCE À RESPECTER. Vous pouvez:

LICENCE À RESPECTER. Vous pouvez: LICENCE À RESPECTER Le simple fait de posséder ce livre vous donne le droit de l'offrir en cadeau à qui vous le souhaitez, en version numérique uniquement. Vous pouvez: l'offrir sur votre blog ou votre

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Épreuve de Compréhension orale

Épreuve de Compréhension orale 60 questions (4 sections) 40 minutes L épreuve de compréhension orale rassemble 4 sections comprenant 60 questions (questions 51 à 110). SECTION A SECTION B 8 questions Associer des illustrations à des

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi

FICHE S PEDAGOGIQUE S. Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi FICHE S PEDAGOGIQUE S Bilan personnel et professionnel Recherche active d emploi 2 TABLE DES MATIERES PREMIERE PHASE : BILAN 1. Organisation de la phase de bilan 5 2. Fiches relatives à l'expression orale

Plus en détail

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants.

Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS. Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants. Project Nr. 543248-LLP-1-2013-1-IT-KA2-KA2MP Citizenship Language Pack For Migrants in Europe - Extended FRANÇAIS Cours m ultim édia de langue et de culture pour m igrants Niveau A2 Pour com m uniquer

Plus en détail

Méthode universitaire du commentaire de texte

Méthode universitaire du commentaire de texte Méthode universitaire du commentaire de texte Baptiste Mélès Novembre 2014 L objectif du commentaire de texte est de décrire la structure argumentative et de mettre au jour les concepts qui permettent

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca

Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS. Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Aider une personne à cesser de fumer UNE ÉTAPE À LA FOIS Le cancer : une lutte à finir 1 888 939-3333 www.cancer.ca Documents imprimés Une étape à la fois 1 2 Pour les personnes qui ne veulent pas cesser

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom :

1. Projet de lecture. Français 20-2. Médias : La pub. Cahier de l élève. Nom : 1. Projet de lecture Médias : La pub Français 20-2 Cahier de l élève Nom : La pub DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire des annonces publicitaires pour être en mesure de discuter des moyens utilisés par les

Plus en détail

Navigation dans Windows

Navigation dans Windows Cours 03 Navigation dans Windows Comme je le disais en introduction, notre souris se révèle plus maligne qu'elle n'en a l'air. À tel point qu'il faut apprendre à la dompter (mais c'est très simple, ce

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Exprimer sa reconnaissance

Exprimer sa reconnaissance Atelier - le 30 juin 2010 dans le management au quotidien :, consultante RH Une rencontre organisée par Les principaux besoins par rapport au travail 1 TABLEAU RÉCAPITULATIF SUR LES SIGNES DE RECONNAISSANCE

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005)

QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) QUESTIONNAIRE SUR LA PERCEPTION DE LA MALADIE (IPQ-R) (Moss-Morris et coll. 2002, v.f. : Nebal Al Anbar, Roland Dardennes & Kelley Kaye 2005) Nom : Date : VOTRE VISION DE LA MALADIE DE VOTRE ENFANT Ci-dessous

Plus en détail

Révélatrice de talents. Développement personnel

Révélatrice de talents. Développement personnel Révélatrice de talents Développement personnel Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement personnel Notre

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE?

COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? 10 504, boulevard Saint-Laurent, local 1 Montréal, (Qc), H3L 2P4; 514.332.9593 www.cliniquebeausoleil.com COMMENT AIDER UN ÉLÈVE QUI BÉGAIE? QU'EST-CE QUE LE BÉGAIEMENT? à Trouble caractérisé par une fréquence

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Les dossiers compressés (ou zippés)

Les dossiers compressés (ou zippés) Les dossiers compressés (ou zippés) (source : Site du Zéro : http://www.siteduzero.com/tutoriel-3-460502-archiver-et-compresser.html) Archiver et compresser Quand on parle de mémoire en informatique, une

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

AT & PNL au service de la NEGOCIATION

AT & PNL au service de la NEGOCIATION COMMUNICATION ANALYSE AT & PNL au service de la NEGOCIATION Par COMPORTEMENT NEGOCIATION Plan: L analyse transactionnelle (AT) Définition Les états du moi L AT pour contrôler les difficultés nous empêchant

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part...

Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... Christina 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque part... - Collection Littérature humoristique - Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net 1994 - Quelqu'un m'attendait quelque

Plus en détail

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2

Agir avec. Intelligence, assuranceetprudence. 5-6 année Leçon 2 Agir avec Intelligence, assuranceetprudence 5-6 année Leçon 2 Leçon 2 Relations saines et relations malsaines Objectifs Comprendre qu une relation saine est une relation basée sur le respect de soi-même

Plus en détail

http://manager-positif.com pour cette édition. Tous droits réservés pour tous pays

http://manager-positif.com pour cette édition. Tous droits réservés pour tous pays http://manager-positif.com pour cette édition. Tous droits réservés pour tous pays 10 conseils pour démotiver vos collaborateurs à coup sûr! 2 Avant-propos Nous vivons dans un monde où chacun d'entre nous

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

4.1. Exercice pour mieux se connaître

4.1. Exercice pour mieux se connaître Fiche de travail 4.1 4.1. Exercice pour mieux se connaître Objectif: Trouver ou retrouver qui vous êtes. Identifier ce que vous aimez chez vous. 1 ère étape Compléter les phrases suivantes: 1. Ce que j'aime

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543

Numéro de déclaration d organisme formateur: 83430318543 ESPACE GRENOUILLIT FORMATION 47 Bd St Louis 43000 LE PUY EN VELAY Tél. : 04 71 09 33 86 Mail : communication@espace-grenouillit.com Siret: 441 763 646 000 29 Numéro de déclaration d organisme formateur:

Plus en détail

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress

M2S. Formation Développement personnel. formation. La confiance en soi Gestion du stress Formation Développement personnel M2S formation La confiance en soi Gestion du stress Gestion du temps et gestion du stress Gestion des tensions et des conflits Gestion des conflits et de l agressivité

Plus en détail

Assurance Vie en Ligne

Assurance Vie en Ligne Synthèse - Mars 2014 Benchmark concurrentiel de l expérience client en ligne e Assurance Vie en Ligne 6 sites d acteurs de référence de l Assurance Vie en Ligne plus de 7.000 internautes mobilisés www.observatoire-eperformance.com

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux!

C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! Christian Husson: Salut Matthieu. Matthieu Tenenbaum: Comment vas-tu? C. H.: : Installe-toi. A cette époque de l'année, on se souhaite les vœux! M. T.: Mes meilleurs vœux! C. H.: Alors, moi, je vais te

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage.

Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Annexe 3. Le concept : exemple d une situation d apprentissage. Le concept choisi ici comme exemple est une figure arbitrairement définie, appelée «WEZ», reprise d une expérience de Smoke cité dans un

Plus en détail

Prise de rendez-vous pour une présentation

Prise de rendez-vous pour une présentation Prise de rendez-vous pour une présentation Établir des rendez-vous réguliers Venez-vous de démarrer votre propre entreprise Tupperware et n'êtes-vous pas certain/e d obtenir un oui pour la fixation d'une

Plus en détail

Comprendre les différentes formes de communication

Comprendre les différentes formes de communication Chapitre 2 Communiquer de façon professionnelle 2. Lisez la mise en situation ci-dessous. Ensuite, nommez les attitudes favorisant la communication qui n ont pas été mises en pratique et expliquez votre

Plus en détail

Téléphoner à un employeur

Téléphoner à un employeur 2.4 Téléphoner à un employeur Objectif : Prendre un rendez-vous avec un employeur par téléphone. Le dispositif de technique de recherche d emploi 2.4 0 Sommaire Dispositif Toute diffusion est dûment conseillée

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES!

CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES! 1 / 5 Revue économique et sociale de décembre 2002 Les compétences dans et autour de l organisation. CESSONS D INSTRUMENTALISER NOS COMPETENCES! Pascaline Caligiuri Archéologue, Ordinata Fribourg, Suisse

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail