LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES"

Transcription

1 1 LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES Jose María Buceta 1.1. LES DROITS DES JEUNES ATHLÈTES 1.2. UNE MEILLEURE SANTÉ GRÂCE À LA PRATIQUE DU BASKET 1.3. LE DÉVELOPPEMENT DES VALEURS PERSONNELLES ET SOCIALES L esprit d engagement La persévérance Les responsabilités personnelles au sein du groupe Le travail d équipe Respecter les règles Respecter les autres Apprendre l esprit de compétition 1.4. LE DÉVELOPPEMENT DE RESSOURCES PSYCHOLOGIQUES Le développement des connaissances La perception du contrôle La confiance en soi Le concept de soi-même et l auto-estime Le self-contrôle 1.5. LES EXPÉRIENCES POSITIVES 1.6. LE DÉVELOPPEMENT ATHLÉTIQUE Le mini-basket Les 13 à 14 ans Les 15 à 16 ans Les 17 à 18 ans 1.7. LE STYLE DE TRAVAIL DES ENTRAÎNEURS

2 2 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS Les enfants et les adolescents qui jouent au mini-basket ou au basket peuvent retirer de multiples bénéfices de leur expérience, mais ils peuvent aussi se trouver confrontés à des problèmes susceptibles de leur faire du tort. Le basket, comme n importe quel autre sport de compétition, est un instrument précieux pour l éducation des filles et garçons à condition de respecter certaines normes. C est aux organisateurs, aux parents et aux entraîneurs de veiller à ce que ces règles soient respectées. Dans ce chapitre, nous aborderons les objectifs du basket dans l éducation des jeunes joueurs, en insistant sur l importance du rôle de l entraîneur dans ce processus LES DROITS DES JEUNES ATHLÈTES Les entraîneurs ne doivent pas considérer leurs joueurs comme des pions qu ils peuvent bouger comme bon leur semble. Les jeunes joueurs ne sont pas des jouets. Ce sont des personnes, des enfants ou des adolescents, qui possèdent des droits et l entraîneur qui travaille avec eux doit commencer par connaître, accepter et respecter ces droits. De nos jours, de nombreuses associations sportives de jeunes reconnaissent à leurs jeunes joueurs les droits suivants : Le droit de participer à des compétitions sportives. Le droit de participer à des compétitions dont le niveau est compatible avec les capacités de chaque enfant. Le droit à être dirigé par un entraîneur qualifié. Le droit de jouer comme un enfant ou un adolescent et non comme un adulte. Le droit de prendre part aux décisions concernant leur activité sportive. Le droit de pratiquer leur activité dans un environnement sûr et sain. Le droit à être préparé pour participer à une compétition. Le droit à être traité avec dignité. Le droit de s amuser en faisant du sport UNE MEILLEURE SANTÉ GRÂCE À LA PRATIQUE DU BASKET La pratique du mini-basket et du basket peut renforcer la santé des enfants lors de la croissance.

3 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 3 La pratique correcte du mini-basket et du basket contribue au développement physique des joueurs. Elle peut aussi contribuer à développer la bonne et saine habitude de faire du sport. Elle offre la possibilité de développer des habitudes saines et essentielles liées à la pratique des sports et, en particulier, des habitudes de nutrition, d hygiène et de self-contrôle. Afin de les éviter, on doit cependant aussi être conscient de risques inhérents contre la santé qui peuvent être accentués par la pratique du basket. Une organisation mal adaptée peut être négative pour le développement physique des joueurs (par exemple, une stratégie d entraînement basée sur les poids et haltères pour développer la force peut être néfaste pour les joueurs de mini-basket). Un entraînement inadéquat peut provoquer des blessures graves ou même chroniques qui, dans certains cas, peuvent entraver le développement des jeunes joueurs. Si l activité est très contraignante ou décourageante, il est très probable que les joueurs voudront abandonner la pratique du basket et ne profiteront donc pas des avantages associés à ce sport. Il sera aussi peu probable que les joueurs prennent l habitude de faire de l exercice physique. Afin d améliorer leurs performances et de contrôler la douleur que peuvent provoquer leurs blessures, les joueurs pourraient se doper, ce qui endommagerait gravement leur santé. Ce comportement peut mener à une dépendance envers les drogues et les rendre particulièrement vulnérables à cet âge. Jouer simplement au basket ne garantit donc pas d en retirer des avantages de santé comme on peut l attendre de la pratique d un sport. Jouer au mini-basket ou au basket n apportera des effets positifs que lorsque cela se fait convenablement, bien guidé par des entraîneurs compétents. Un manque de contrôle de la part de l entraîneur augmentera les risques de résultats négatifs.

4 4 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS 1.3. LE DÉVELOPPEMENT DE VALEURS PERSONNELLES ET SOCIALES Le basket peut contribuer au développement de valeurs personnelles et sociales qui s avèrent particulièrement importantes pour l éducation des enfants et des adolescents. L engagement Les jeunes joueurs doivent s habituer à accepter et honorer leurs engagements envers les autres. Le joueur doit s engager à s entraîner certains jours et à participer aux matchs pendant les week-ends. Cet engagement doit être respecté même si le joueur n en a pas très envie au moment-même. L engagement implique que le joueur devra parfois renoncer à certains souhaits personnels et faire quelques sacrifices pour le groupe. Il devra penser aux autres et pas seulement à lui. Il devra faire preuve d une discipline appropriée pour mener à bien ses obligations. * Par exemple : une joueuse âgée de onze ans n a pas envie d assister à l entraînement et elle ne s y rend pas. Une autre de ses camarades n en a pas non plus envie, mais elle respecte son engagement envers l équipe et y va. Laquelle des deux obtient le plus de bénéfices du mini-basket en tant qu expérience éducative? Dans certains pays, l un des problèmes cruciaux est actuellement que les jeunes joueurs ne respectent pas leurs obligations parce qu ils obéissent à leurs souhaits personnels à court terme. S ils n aiment pas quelque chose, ils abandonnent sans même arriver à la fin ; lorsque quelque chose commence à ne pas leur plaire, ils abandonnent ; si quelque chose s avère trop complexe ou requiert un effort soutenu, ils ne le font pas. Le retrait et le non-accomplissement de projets qui impliquent des difficultés sont deux des effets les plus sérieux du manque d engagement. Les équipes de mini-basket et de basket sont une excellente occasion d éducation pour que les enfants et les adolescents apprennent à accepter et à respecter leurs obligations. Cette éducation peut s avérer importante dans leur future vie d adulte. La persévérance Dans la vie, il est très important d être persévérant. Le basket peut aider à développer cette qualité : être persévérant et faire un effort maximal.

5 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 5 * Par exemple : John est un garçon de 14 ans plein d enthousiasme pour beaucoup de choses, mais il abandonne rapidement ses projets car il n est pas persévérant. Par contre, lorsque son ami Nick entreprend quelque chose, il ne l abandonne pas et s efforce toujours d atteindre le but qu il s est fixé. Même lorsqu il est démoralisé parce que les choses ne prennent pas la tournure attendue, Nick est capable de continuer jusqu à atteindre son objectif. Nick joue au basket depuis l âge de 10 ans, il a appris à accepter ses engagements et à persévérer. Le développement de la persévérance est particulièrement important lorsque les joueurs traversent des moments difficiles : s ils font des fautes, jouent médiocrement, tentent des choses mais n obtiennent pas le résultat attendu, etc. Dans leur vie, en dehors du sport, ils rencontrent aussi des situations adverses dans lesquelles il est difficile de persévérer, mais les joueurs de basket peuvent être préparés à cet important défi puisque l esprit de persévérance a été développé. Il est évident que le basket peut contribuer au développement de la persévérance si l entraîneur qui travaille avec de jeunes joueurs récompense leurs efforts soutenus sans se soucier de leurs réussites, surtout lorsqu ils traversent des moments difficiles.

6 6 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS La responsabilité personnelle au sein du groupe * Un joueur doit défendre 1 contre 1 contre un adversaire. Il doit faire appel à sa responsabilité personnelle pour mener à bien sa tâche. Toute l équipe compte sur lui. Si l attaquant réussit à marquer, toute l équipe souffre ; s il ne marque pas, tout le monde en profite. Il est très important que les jeunes apprennent à prendre leurs responsabilités pour le bien du groupe. Le basket est une excellente école pour développer cet aspect. Les entraîneurs doivent apprendre à leurs joueurs à assumer des responsabilités personnelles au sein du groupe comme quelque chose de raisonnable qui leur procure du plaisir et non pas comme quelque chose de lourd à porter. Ils éviteront des commentaires tels que «tu es responsable de notre défaite» ; «nous comptons sur toi pour gagner ce match». Dans ce sens, il incombe à l entraîneur une importante tâche éducative qui est particulièrement importante pour ses joueurs lorsqu ils deviendront adultes. Il est donc important que les joueurs sachent ce qu ils ont à faire et ce que l on attend d eux personnellement. Les joueurs doivent comprendre la portée de leur contribution au sein de l équipe. Le rôle de l entraîneur est également essentiel lorsqu il met en valeur et motive ce comportement personnel qui est important pour le groupe, surtout ceux qui sont moins perceptibles du point de vue social et qui sont moins mis en valeur. * Par exemple : dans une équipe de garçons âgés de 15 à 16 ans, l entraîneur met en valeur l importance de bloquer le rebond afin de s emparer du ballon, il fait remarquer qu il s agit d une responsabilité personnelle (chaque joueur doit prendre sa propre responsabilité pour bloquer un adversaire), ce qui aura un résultat favorable pour toute l équipe (obtenir la balle). Quelques joueurs essayeront de bloquer le rebond, ce qui permettra à un autre équipier d attraper la balle et, en général, l honneur revient à ce joueur et pas aux autres. * L entraîneur doit récompenser les joueurs qui ont bien bloqué le rebond s il veut qu ils continuent à prendre des responsabilités personnelles pour le bien du groupe. Dans ce sens, il les aidera à adopter cette conduite et favorisera les bons résultats de son équipe mais, ce qui est plus important, c est qu il contribuera à développer cet aspect important de la personnalité de ses joueurs : accepter des responsabilités.

7 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 7 Exercice pratique Dressez une liste de tâches spécifiques qui, comme bloquer un rebond, peuvent contribuer à développer les responsabilités personnelles pour le bien du groupe. Le travail d équipe En ce qui concerne le point sus-mentionné, il est important que l enfant et l adolescent apprennent à travailler en équipe. Y a-t-il un meilleur endroit pour développer cette qualité qu une équipe de basket? * L entraîneur d une équipe de mini-basket organise un exercice de 2 contre 2. Les attaquants ne peuvent pas dribbler, ils ne peuvent que se passer la balle. Ils commencent sur l une des lignes de fond et doivent traverser le terrain pour atteindre l autre ligne de fond en contrôlant le ballon. En toute logique, pour y arriver, ils doivent collaborer entre eux. Cet exercice, comme d autres du même genre, apprend aux enfants l importance de la collaboration et du travail en équipe. Les matchs, eux aussi, sont très utiles parce qu un joueur seul ne peut pas gagner un match. On n apprend

8 8 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS cependant pas à collaborer par le seul fait de jouer au basket (en fait, nombreux sont les joueurs de basket qui n ont pas appris à travailler en équipe), c est la raison pour laquelle il est tellement nécessaire que l entraîneur insiste sur l importance de la collaboration et organise l entraînement afin d encourager les joueurs à coopérer. Pour ne pas perdre ceci de vue, il sera très utile que l entraîneur suive l efficacité de l équipe dans ce genre de tâche qui requiert que les joueurs collaborent. Il peut par exemple noter les contre-attaques de son équipe pendant le match. Exercice pratique Dressez une liste des tâches collectives dont vous puissiez noter l efficacité afin de maximaliser l importance du travail en équipe. Le respect des règles Il est évident que jouer dans une équipe de basket signifie respecter plusieurs règles : des tâches internes, des règles d entraînement et des règles de jeu. Les jeunes prennent ainsi l habitude de ne pas faire exactement ce qu ils veulent, mais de respecter certaines règles qui favorisent leur convivialité avec les autres. Voici l un des nombreux aspects éducatifs précieux du basket en tant que sport de compétition. Le respect des autres Nous avons souligné précédemment l intérêt du basket pour apprendre à travailler en équipe. Jouer au basket est aussi un excellent moyen pour apprendre à respecter les autres : les camarades, les adversaires, les entraîneurs, les directeurs, les spectateurs et les arbitres. Les jeunes joueurs doivent apprendre à respecter les différences individuelles dans leur propre groupe, à accepter des équipiers qui, dans certains cas, peuvent appartenir à un groupe social différent, être d une autre race, avoir une autre religion, appartenir à un autre groupe ethnique, à un autre pays, à une autre ville, etc. et vivre avec eux bien qu ils puissent avoir des idées ou des coutumes différentes. Ils doivent respecter les différences qui se présentent à eux lorsqu ils jouent au basket, parce que certains jouent mieux que d autres, maîtrisent mieux que d autres certains aspects, jouent plus longtemps, etc. Les situations quotidiennes que vit une équipe de basket encouragent les joueurs à devenir plus respectueux envers leurs coéquipiers. Ils deviennent plus sociables. En fait, il est courant qu en basket des personnes s entendent alors qu elles ont parfois été rivales dans d autres contextes.

9 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 9 L entraîneur doit encourager par son comportement un respect mutuel et une attitude de solidarité dans le comportement des joueurs de l équipe. L entraîneur lui-même doit servir de modèle et respecter tous les joueurs malgré leurs différences. L entraîneur doit encourager une relation étroite entre tous les joueurs car plus ces derniers se connaîtront, plus ils se respecteront. * Par exemple : l entraîneur peut encourager certains joueurs à travailler ensemble pendant l entraînement ou à s asseoir côte à côte dans le bus. Il peut aussi organiser d autres activités comme une visite au zoo, une excursion, etc. L entraîneur doit aussi porter l accent sur les normes de comportement qui encouragent le respect et la solidarité et éliminer celles qui poussent au contraire. * Par exemple : l entraîneur doit récompenser les joueurs qui contribuent à l intégration dans le groupe des camarades d équipe qui présentent une différence défavorable et il doit intervenir lorsqu un joueur en sous-estime un autre parce qu il est différent. En ce qui concerne les adversaires (les joueurs qui appartiennent à d autres équipes), il est évident qu un match offre l occasion de lutter contre une autre équipe afin d atteindre le même objectif (un objectif qui ne peut être atteint que par l une des deux équipes) tout en respectant ces adversaires en tant que sportifs et que personnes. L entraîneur doit insister pour que ses joueurs respectent leurs rivaux : ils ne doivent pas les insulter, ils doivent les aider à se relever s ils tombent, ils doivent leur parler après le match, les féliciter s ils ont gagné, etc. L entraîneur doit expliquer à ses joueurs que leurs adversaires sont des filles et des garçons de leur âge, qu eux aussi jouent au mini-basket ou au basket, qu ils fournissent les mêmes efforts qu eux et que la rivalité sportive doit être amicale et empreinte de coopération.

10 10 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS L entraîneur qui travaille avec de jeunes joueurs ne doit en aucun cas essayer de motiver ses joueurs à se dresser contre leurs adversaires en formulant des commentaires tels que : «ils ont dit que nous étions une bande de...», «la dernière fois, ils ont gagné parce qu ils n ont pas joué correctement», «ils ont dit que tu étais un imbécile», etc. Cette sorte de stratégie est contraire à l éthique et ne contribue pas à développer des valeurs aussi importantes que le respect de l adversaire. Un entraîneur ne doit ni insulter, ni ridiculiser, ni mépriser une équipe adverse. Bien au contraire, il doit servir d exemple à ses joueurs et faire preuve d un maximum de respect envers un rival, quel qu il soit, indépendamment de ses caractéristiques et de son niveau en tant que joueur. * Par exemple : au cours d un match de mini-basket, l une des équipes est supérieure à l autre ; au troisième quart le score est de 35-2 ; l entraîneur de l équipe gagnante doit se montrer respectueux envers l autre équipe et éviter des commentaires blessants. Dans le même esprit, l entraîneur doit être un modèle dans son comportement envers les arbitres, il encouragera ainsi ses joueurs à les respecter. Il s agit probablement de l un des aspects éducatifs les moins développés dans les jeunes équipes de basket. On remarquera souvent, en effet, que les entraîneurs insultent, méprisent et ridiculisent les arbitres. Ils accusent ces derniers et leurs décisions de leur défaite devant leurs jeunes joueurs. Cet exemple, et celui des parents, fait qu il est très difficile que les enfants et les adolescents apprennent à respecter la figure de l arbitre. Si c est là l éducation que nous offrons à nos enfants, comment voulons-nous qu ils respectent les arbitres lorsqu ils grandiront? Quel exemple donneront-ils

11 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 11 à leur tour à leurs propres enfants? Quelles conséquences cela aura-t-il si ce manque de respect est reporté sur l autorité d autres personnes? Il est évident que d énormes responsabilités dans le domaine du processus éducatif retombent sur les épaules d un entraîneur qui travaille avec de jeunes joueurs. Se montrer à la hauteur de ces responsabilités est essentiel s il souhaite avoir une influence positive. Apprendre l esprit de compétition Dans la vie, nous nous trouvons face à de multiples situations de compétition, nous devons être préparés à les affronter. Le basket de compétition est une excellente occasion pour apprendre cet esprit de manière saine et efficace, en adoptant une méthode de travail qui peut s avérer excellente pour de jeunes joueurs dans et en dehors de leur vie sportive. Ce sport peut les aider au présent comme au futur. Toutes les valeurs sur lesquelles nous avons précédemment mis l accent aident les jeunes joueurs à assimiler l esprit de compétition. Il est aussi très important qu ils acceptent les victoires et les défaites, les succès et les échecs, les bonnes et les mauvaises performances, ce qui est juste et ce qui est faux. Il est donc très intéressant que les équipes de jeunes joueurs soient confrontées à différentes expériences au cours d une saison : gagner, perdre, bien jouer, jouer médiocrement, etc. et que ces expériences servent à leur apprendre à affronter les victoires avec modération et les défaites avec espoir. Il est évident que les joueurs se sentiront plus heureux s ils gagnent que s ils perdent, car ils ont fait de leur mieux pour essayer de gagner. Cependant, ni une victoire ni une défaite ne peuvent être soulignées par l entraîneur. Ce dernier félicitera ses joueurs pour leur effort, qu ils aient gagné ou perdu. Lorsque l équipe a gagné, l entraîneur doit mettre en exergue les gestes qui étaient corrects (non pas à cause du résultat, mais en fonction du comportement des joueurs). Il doit faire de même si l équipe a perdu. Sans s occuper du fait que l équipe gagne ou perde, l entraîneur doit fixer de nouveaux objectifs pour le futur et utiliser l expérience pour permettre aux joueurs de progresser. Résumé Le basket peut donc s avérer être une magnifique école où les joueurs apprennent à s engager, à persister dans leurs efforts, à devenir persévérants même si la situation est désastreuse. Les enfants et les adolescents peuvent apprendre à assumer des responsabilités personnelles pour le bien du groupe, à travailler en équipe, à respecter les autres. D autre part, ils doivent apprendre à accepter les victoires et les défaites comme faisant partie d un processus de croissance, sans que cela les empêche de poursuivre les objectifs qu ils avaient choisis. Le basket est un excellent instrument que l entraîneur doit savoir utiliser pour le bien des jeunes joueurs.

12 12 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS Exercices de test 1 Répondez aux questions suivantes en choisissant l une des options proposées qui indique à quel point vous êtes ou non d accord avec l énoncé. Vous trouverez les commentaires à la fin de l ouvrage. 1. Faire du sport est toujours bon pour la santé. 2. Les blessures des athlètes sont une question de chance. 3. Jouer dans une équipe de basket peut aider les joueurs à acquérir des habitudes saines. 4. L engagement n est pas bon. Les enfants doivent faire du sport uniquement quand ils en ont envie. 5. L entraîneur doit apprendre à ses joueurs à travailler en équipe, à accepter des responsabilités personnelles. 6. Il est important que les joueurs haïssent leurs rivaux : «Les rivaux ne sont acceptables que morts». 7. Si l arbitre prend une décision injuste, l entraîneur doit protester énergiquement pour que ses joueurs sachent qu il les défend. 8. Lorsqu au cours d une compétition, les joueurs n ont aucune chance de gagner, il vaut mieux abandonner plutôt que se décourager. 9. L entraîneur doit donner l exemple, il fera preuve de respect et de solidarité envers tous ses joueurs, les adversaires et les arbitres. 10. Le basket peut s avérer un excellent apprentissage pour de jeunes joueurs. Totalement Partiellement Pas d accord d accord d accord

13 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES LE DÉVELOPPEMENT DE RESSOURCES PSYCHOLOGIQUES Outre les valeurs déjà mentionnées, le basket peut aider les jeunes joueurs, de futurs adultes, à acquérir des ressources psychologiques qui peuvent s avérer très utiles, non seulement dans le domaine du basket mais aussi dans leur vie en général. Le développement de ces ressources peut aussi faire partie du processus de croissance de ces enfants et adolescents qui pratiquent un sport. Le développement des connaissances Tout d abord, le mini-basket (pour les plus jeunes) et le basket impliquent de multiples situations qui obligent les jeunes joueurs à développer certaines connaissances. Les joueurs de basket (y compris les joueurs de mini-basket) doivent apprendre à prêter attention et à se concentrer sur différents stimuli. Parfois, il n y a qu un seul stimulus, d autres fois, par contre, ils doivent se fixer sur plusieurs stimuli en même temps, avec plus ou moins d intensité, et pour un laps de temps plus ou moins long. Selon la situation, les joueurs doivent apprendre à adapter leur attention à la situation. Rares sont les activités qui offrent aux enfants la possibilité de développer leur capacité d attention. De même, le basket peut aider les joueurs à développer leurs capacités pour sélectionner et traiter une information externe. De tous les stimuli qu ils reçoivent de leur entourage, ils doivent choisir uniquement les plus importants et les

14 14 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS stimuli liés à ceux qu ils ont déjà mémorisés. Ils doivent aussi s habituer à prendre des décisions rapides. Le joueur peut mieux développer ces processus de connaissance : la sélection, l association, la mémorisation, l utilisation de ce qui a été mémorisé et la prise de décision si l entraîneur l encourage selon ses capacités. * Par exemple : si l entraîneur d une équipe de mini-basket propose à ses joueurs un exercice qui fait appel à beaucoup d attention (plusieurs stimuli en même temps), cela peut se transformer en une surcharge d information. Cette surcharge compliquera les processus postérieurs de connaissance et se transformera en une lacune dans le processus de prise de décision. * Un autre exemple : si l entraîneuse d une équipe de filles âgées de 13 à 14 ans désire que ses joueuses apprennent plusieurs concepts en même temps, ces concepts ne seront pas associés et mémorisés correctement. En agissant ainsi, elle n atteindra pas son objectif éducatif et l effort de connaissance réalisé par les joueuses ne portera pas ses fruits. De même, si les stimuli proposés par l entraîneur ne sont pas adaptés, ils ne stimuleront pas les processus de connaissance adéquats des jeunes joueurs. * Par exemple : un entraînement monotone avec des exercices peu attrayants, aux contenus trop pauvres, qui ne permettent pas aux enfants de faire jouer leur propre initiative, ne conduit pas à un meilleur développement des connaissances des athlètes. La perception du contrôle Les gens ont besoin de sentir qu ils contrôlent ce qui les concerne, c est-à-dire qu ils peuvent dominer la situation. La notion de contrôle est à la base de notre sentiment de confiance en nous-mêmes qui constitue un aspect décisif de notre force psychologique. Le sentiment d impuissance se situe à l opposé de la maîtrise de soi. Une personne sans ressources sent qu elle ne maîtrise pas les choses qui la concernent et elle finit par arriver à la conclusion que, quoiqu elle fasse, ce n est pas à la mesure de ses efforts. On trouve souvent des cas de sentiment d impuissance chez des enfants ou des adolescents. Ce sentiment d impuissance les empêche d avoir confiance en eux et les fait souffrir. Se sentir sans ressources lorsqu ils réalisent une activité les conduit au découragement par rapport à cette activité et mine aussi leur confiance en eux-mêmes.

15 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 15 Par conséquent, lorsqu on travaille avec des enfants ou des adolescents, en quelque domaine que ce soit, il est très important de développer cette notion de contrôle au lieu de permettre qu ils se sentent impuissants. Un manque de confiance, normal chez des enfants et des adolescents, peut être combattu en suscitant des situations de maîtrise au lieu d être augmenté en créant des situations d impuissance. Les enfants et les adolescents ont besoin de vivre des situations de contrôle pour avoir confiance en eux-mêmes et devenir psychologiquement plus forts. Le basket offre de nombreuses possibilités dans ce genre de situations, par contre elles peuvent causer un sentiment d impuissance si elles sont mal utilisées. * Par exemple : dans un exercice de 1 contre 1, les joueurs peuvent avoir la sensation de maîtriser la situation en utilisant les capacités qu ils dominent déjà ou bien sentir qu ils peuvent contrôler la situation en perfectionnant certains aspects. Cependant, ils se sentiront impuissants s ils constatent que, quoi qu ils fassent, ils ne peuvent pas contrôler ce qu on leur demande dans l exercice. Si l entraîneur propose un exercice d un niveau de difficulté approprié et si les joueurs savent ce qu ils doivent faire, ces derniers se sentiront maîtres de l exercice. Par contre, si la difficulté de l exercice dépasse leurs possibilités, ils se sentiront impuissants. Malheureusement, de nombreux joueurs se sentent impuissants parce qu ils ne peuvent pas faire tout ce qu on leur demande ou parce qu on ne leur a pas expliqué exactement ce qu ils devaient faire. * Par exemple : László a 13 ans et joue dans l équipe de son école. Au cours d un match, il tente un tir et le rate ; son entraîneur lui dit depuis la banquette : «László, ne tire pas si vite, le ballon doit circuler plus longtemps». À un autre moment, László était très près du panier mais, au lieu de tirer, il passe le ballon à l un de ses coéquipiers et l entraîneur lui crie «László, tire!». À une troisième occasion, la même situation se reproduit, mais cette fois László tire et, malheureusement, il rate une fois de plus. Son entraîneur le critique une fois de plus : «László, comment as-tu pu rater? Si tu n as pas l intention de marquer, alors ne tire pas!». * László s est senti impuissant car il ne savait pas comment réagir, il a probablement senti qu il était incapable de bien faire et de satisfaire son entraîneur. À partir de ce moment, il a essayé de se montrer aussi discret que possible et n a pris que des risques mineurs où les fautes passeraient fort inaperçues.

16 16 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS Les moyens d améliorer le contrôle Tous les entraîneurs, et plus particulièrement ceux qui travaillent avec de jeunes joueurs, doivent aider ces derniers à se sentir maîtres d eux-mêmes plutôt que de se sentir impuissants. Ils devraient donc envisager les mesures suivantes : Les entraîneurs doivent entraîner leurs joueurs pour augmenter leur talent en basket de manière à mieux maîtriser les exigences du basket. Les entraîneurs doivent établir des objectifs accessibles basés sur les capacités de leurs joueurs. Les entraîneurs doivent introduire des exercices que leurs joueurs peuvent dominer. Ils doivent expliquer à leurs joueurs ce qu ils sont supposés faire et leur demander de réussir uniquement ce qu on leur demande. Les joueurs devraient jouer des matchs contre des adversaires de leur niveau afin de se trouver dans des situations qu ils se sentiront capables de maîtriser. Même si les enfants doivent jouer différents types de matchs, contre des adversaires supérieurs ou inférieurs, l entraîneur devra s assurer qu ils participent à suffisamment de matchs au cours desquels les joueurs peuvent maîtriser les exigences. Les entraîneurs doivent mettre l accent sur les actions des joueurs plutôt que sur les résultats obtenus. Lorsque certains résultats surprennent ou doivent être soulignés, il faut les relier à des actions spécifiques. L entraîneur encouragera ainsi chez ses joueurs leur capacité à établir la relation entre leurs actions et le résultat obtenu, ce qui renforcera leur perception de contrôle. * Par exemple : l équipe a gagné un match et les joueurs sont vraiment contents du résultat. L entraîneur doit profiter de cette situation pour faire la liaison entre le résultat obtenu et les actions concrètes que les joueurs peuvent répéter. Les joueurs comprendront ainsi qu ils possèdent les capacités pour contrôler les exigences du match et donc obtenir le résultat souhaité.

17 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 17 Il est important pour l entraîneur d insister sans relâche sur les efforts réalisés par les joueurs pour parvenir aux résultats escomptés. C est pourquoi si les actions sur lesquelles on insiste sont précisément celles qui requièrent un effort remarquable (courir, bloquer un rebond, anticiper ou aider à défendre, etc.), il suffit de les associer aux résultats obtenus. Mais, si les actions sur lesquelles on a mis l accent requièrent surtout de la précision (passer la balle, dribbler, tirer, etc.), l entraîneur devrait se pencher plus particulièrement sur les efforts réalisés pour maîtriser ces techniques et obtenir des résultats : * Par exemple : «nous avons gagné ce match (résultat) grâce à nos mouvements défensifs (des actions qui requièrent un effort et qu il faut spécifier) et grâce aux points que nous avons obtenus en jouant 1 contre 1 (techniques de précision). Vous avez extraordinairement amélioré la technique du 1 contre 1. Vous avez fait de beaux efforts pendant les entraînements. Lorsque nous faisons les exercices, vous êtes très concentrés sur ce que vous faites. Vous travaillez tous beaucoup (l entraîneur focalise sur les efforts qui permettent d acquérir des capacités de précision) et ce travail vous permet de gagner de très nombreux points en jouant 1 contre 1.» L entraîneur doit être conscient des décisions des joueurs, selon les circonstances, au moment même où ces décisions sont prises, mais pas en fonction des résultats. * Par exemple : «une joueuse est libre près du panier et son entraîneur lui a expliqué que c était une bonne occasion pour tirer. Si la joueuse décide de tirer, l entraîneur devrait considérer cette décision comme étant positive indépendamment du résultat, c est-à-dire si elle tire mais ne marque pas cette fois-ci. Ceci permettra à la joueuse de dominer la situation et de le savoir pour une prochaine occasion. Il est très important pour le développement éducatif des enfants et des jeunes qui jouent au mini-basket ou au basket de développer leur perception de contrôle. Les joueurs doivent comprendre qu ils peuvent apprendre à maîtriser des choses qui les concernent s ils travaillent ce point. Développer cet aspect s avère fondamental pour des jeunes puisqu ils se sentiront alors plus sûrs et plus compétents dans n importe quel domaine de leur vie. Vivre des situations de contrôle stimule la performance des joueurs et offre de grandes récompenses. Si le basket continue à leur offrir ce genre d expérience, il sera d autant plus probable que ces enfants continueront à pratiquer ce sport.

18 18 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS Exercice pratique En tant qu entraîneurs, dressez une liste de ce que vous pouvez faire afin de développer la perception de contrôle de vos joueurs. La confiance en soi La confiance en soi est étroitement liée à la perception de contrôle. La confiance en soi est la confiance que les joueurs ont dans leurs propres ressources pour parvenir à certains objectifs. Cependant, la confiance en soi n implique pas que l on doive être sûr «juste parce que» ou parce que «c est ainsi que l on devrait être». Le but n est pas de faire des commentaires du genre «c est sûr que nous allons gagner», «nous sommes une équipe de gagnants» ou «la possibilité de perdre ne nous effleure même pas» ou prétendre que l on est certain de la victoire en disant des trucs comme «allez les enfants, on va reprendre la situation en main pendant la seconde mi-temps». Avoir confiance est un processus interne qui oblige à avoir un sens réel des difficultés du résultat que nous voulons obtenir et de nos propres ressources pour y parvenir. Sans perdre ceci de vue, chacun de nous devrait fonder sa confiance en soi sur les possibilités réelles qui existent d obtenir les résultats souhaités. C est pour cette raison qu un joueur qui a confiance en lui-même, par rapport à un autre qui n a pas confiance en lui, sait environ quelles sont ses possibilités et ce qu il doit faire pour qu elles se réalisent. Le joueur est aussi conscient des difficultés qui peuvent l empêcher de parvenir à l objectif souhaité et de ce qu il doit faire, dans ce cas, pour neutraliser ces obstacles.

19 1. LE RÔLE DU BASKET DANS LE DÉVELOPPEMENT ÉDUCATIF DES JEUNES 19 La confiance en soi augmente lorsque le joueur sent qu il est efficace et contrôle les exercices d entraînement et les matchs. Développer la confiance des jeunes joueurs est extrêmement important pour leur éducation en tant que joueurs de basket et futurs adultes. En tant que joueur, parce que la confiance en soi est un point clé pour le développement. Elle leur permettra de faire face efficacement aux situations les plus stressantes pendant les matchs et d essayer de continuer à jouer afin de parvenir à des objectifs ambitieux. En tant que personne, parce que la confiance en soi nous aide à faire face à la vie et à tout ce qu elle implique et que cela contribue à améliorer la perception que nous nous faisons de nous-mêmes et notre amour propre. La confiance en soi générale et spécifique La confiance en soi d une personne peut varier selon les aspects de sa vie. Un enfant peut être plus confiant lorsqu il joue au basket que lorsqu il étudie des mathématiques. Cependant, en renforçant la confiance en soi dans des aspects importants de la vie de chacun (par exemple en basket), cette confiance en soi peut s étendre à d autres domaines si l on développe une manière objective d agir qui inclue les éléments suivants : analyser de manière réaliste des situations auxquelles il faut faire face et les ressources dont disposent les personnes établir des buts et des projets réalistes pour parvenir à ces objectifs. Les attentes s adapteront ainsi aux possibilités souligner et contrôler son propre comportement au-delà de ce qui ne dépend pas de nos propres actions évaluer objectivement et constructivement ses propres expériences pour maîtriser ainsi les réussites et les échecs afin de renforcer la confiance en soi. Nous pourrions faire une distinction entre la confiance en soi spécifique qui agit dans des situations concrètes et une confiance en soi plus générale qui montrerait le niveau de confiance dans les ressources de chacun, qu il s agisse ou non d une situation connue. Bien gérer la pratique d un sport peut aider à améliorer la confiance en soi qui est plus directement liée aux sports afin que les athlètes croient en leurs ressources lorsqu ils doivent faire face à des exercices ou à des matchs.

20 20 BASKET-BALL POUR JEUNES JOUEURS En outre, le sport peut contribuer à développer une manière objective d agir qui peut non seulement aider les joueurs à renforcer leur confiance spécifique en eux, mais qui peut aussi stimuler leur confiance en eux dans d autres domaines d action. En jouant au basket, les jeunes peuvent renforcer une ressource psychologique très importante pour leur développement. Ceci est surtout important si l on tient compte du fait que les enfants et les adolescents ont souvent peu confiance en eux pour relever des défis. Ces enfants peuvent améliorer leur confiance en eux et devenir plus solides psychologiquement grâce au basket. Les réussites et les échecs contrôlés Afin d augmenter la confiance des jeunes en eux-mêmes, le basket devrait offrir des situations de contrôle (voir plus haut). Les bons et les mauvais résultats, c està-dire atteindre ou non les objectifs marqués, peuvent contribuer à la perception de contrôle si les activités sont présentées et menées d une manière adéquate. Les «réussites contrôlées» : dès que l on atteint de bons résultats (lorsque le joueur atteint ses objectifs) et que les joueurs associent ces résultats à leurs propres ressources contrôlées correctement. D autre part, les «échecs contrôlés» : lorsque les résultats ne correspondent pas à ce que les joueurs voulaient obtenir (lorsqu ils n atteignent pas leurs objectifs) mais qu ils ont tout de même la sensation qu ils ont contrôlé le processus en essayant d atteindre ces résultats. Dans ce cas, ils tireront un apprentissage de leur expérience d échec et ils appliqueront ces connaissances à d autres matchs dans le futur. Les expériences de réussite contrôlée permettent d atteindre des objectifs fixés au préalable grâce à la contribution des joueurs, ce qui crée un équilibre

A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude

A - Les Techniques de la Bonne Attitude A - Les "Techniques" de la Bonne Attitude Soutenez votre enfant sans jamais intervenir durant les parties. La compétition est par nature une source de stress. C est une remise en cause personnelle,un"examen"

Plus en détail

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS

Code de franc-jeu. du joueur LE FRANC-JEU, C EST L AFFAIRE DE TOUS du joueur 1) Je jouerai au hockey de mon plein gré et non pour obéir à mon entourage ou à mes entraîneurs. 2) Je respecterai les règles et l esprit du jeu. 3) Je maîtriserai mon tempérament les bagarres

Plus en détail

PLANIFIER LES ACTIVITÉS DE BASKET

PLANIFIER LES ACTIVITÉS DE BASKET 2 PLANIFIER LES ACTIVITÉS DE BASKET Jose María Buceta 2.1. POUR COMMENCER Quelles sont mes responsabilités? Quels devraient être les objectifs généraux de cette équipe? 2.2. ORGANISER L ÉQUIPE Les joueurs

Plus en détail

LES STRATÉGIES DE L ENTRAÎNEUR POUR LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT

LES STRATÉGIES DE L ENTRAÎNEUR POUR LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT 4 LES STRATÉGIES DE L ENTRAÎNEUR POUR LES SÉANCES D ENTRAÎNEMENT Jose María Buceta 4.1. UNE ATTITUDE CONSTRUCTIVE 4.2. LES PRINCIPAUX EXERCICES 4.3. LE MODÈLE 4.4. LES INSTRUCTIONS ET LES COMMENTAIRES

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009

Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Présentation de Michel Couturier Analyse du tournoi SR 2009 Introduction Résultat des analyses Conclusion et question Les objectifs du Tournoi des Sélections sont : Offrir aux meilleurs joueurs de toutes

Plus en détail

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS

MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS Frédéric Crépin MANAGER POUR LA PREMIÈRE FOIS, 2004. ISBN : 2-7081-3140-0 5 Chapitre 1 idées reçues sur les managers et le management au quotidien Idée reçue n 1 : managers et salariés doivent avoir les

Plus en détail

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand

BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES. Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Comité de l Yonne de Basket-ball Commission Technique et Jeunes BILAN des SELECTIONS DEPARTEMENTALES Tournoi des Etoiles 2012 Clermont-Ferrand Frédéric BENUCCI Sylvie VALTAT Sébastien LEGROS Florian GILLET

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS

RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS RÉFORME DES MOINS DE 12 ANS Guide à l attention des parents des jeunes compétiteurs 1 - FFT Ce guide a pour objet de présenter la réforme fédérale de la formation des jeunes de moins de 12 ans et notamment

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Cultiver l esprit d équipe

Cultiver l esprit d équipe Cultiver l esprit d équipe Les objectifs : Promouvoir une prise de conscience de la nécessité de travailler en équipe et de cultiver les liens entre les personnes pour consolider l esprit d équipe Fournir

Plus en détail

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège

Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège Texte 9 Analyse des causes de la non-persistance Études portant sur la non-persistance dans trois programmes du Collège LASNIER, Monique. Plan institutionnel d'aide à la réussite et à la persistance.collège

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49

Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Est-ce que les parents ont toujours raison? Épisode 49 Fiche pédagogique Le thème du 49 e épisode dirige l attention sur une question fondamentale lorsqu il s agit de développer la pensée des enfants,

Plus en détail

Les activités sportives (4-6)

Les activités sportives (4-6) JEUX - LES ACTIVITÉS SPORTIVES (4-6) Les activités sportives (1-3) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 155 JEUX - LES ACTIVITÉS SPORTIVES (1-3) 1 ère année 2 e année 3 e année

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS...9 PREMIÈRE PARTIE AMÉLIORER...13 Comment accroître la motivation de mon enfant à l école?...15 Comment favoriser l autonomie et le sens des responsabilités chez mon enfant?...29

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

Le web dans la formation des enseignants

Le web dans la formation des enseignants Fatiha Mamache amamache@ushb.dz USTHB Avril 2013 Plan Introduction Pourquoi parle-t-on de formation des enseignants du supérieur? Comment accueillir et encadrer les enseignants débutants? L université

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Les activités rythmiques (1-6)

Les activités rythmiques (1-6) PROGRAMME D ÉTUDES - ÉDUCATION PHYSIQUE - PRIMAIRE ET ÉLÉMENTAIRE 123 1 ère année 2e année 3e année 1. Exécuter des habiletés motrices au son de la musique. (RAG 1) 1. Exécuter des habiletés motrices au

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Les situations du module

Les situations du module BASKET Cycle 3 COMPETENCE ATTENDUE : Sur un terrain délimité, dans un match 4 contre 4 : ENJEU opérer des choix pertinents d actions (sans dribble) permettant de récupérer, conserver et faire progresser

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1

LA PENSÉE. À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 LA PENSÉE À quel point habile est votre pensée en ce moment? 1 Il n y a rien de plus pratique qu une pensée saine. Peu importe les circonstances ou les buts, peu importe où vous vous trouvez ou les problèmes

Plus en détail

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs :

1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : 1 Points d appuis théoriques sur les sports collectifs : Les sports collectifs : exemple de situations problèmes «Sport co en milieu scolaire, 1984,Amicale des enseignants d EPS» Du fait de l interaction

Plus en détail

Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf.

Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf. 1 Que signifie Footeco? Football Technique Coordination Qu est-ce que Footeco? Footeco est une culture de la formation des jeunes talents de l'asf. 2 Quels sont les objectifs de Footeco? Viser à développer

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13

Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Réponses au Questionnaire technique/tactique pour les U13 Avant tout j aimerais remercier tous les enfants qui ont fait l effort d avoir répondu au questionnaire (il y en a eu 16). Et même si ce questionnaire

Plus en détail

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE

LE SERVICE À LA CLIENTÈLE Niveau 1 2 2.2 L enseignement du ski est une question de relations humaines. Pour les clients, une expérience mémorable à la montagne repose d abord sur la relation qu ils établiront avec leur moniteur,

Plus en détail

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An

25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An 25 stratégies efficaces pour enfin tenir vos résolutions du Nouvel An Une nouvelle année apporte de nouvelles possibilités, de nouveaux choix et un nouvel espoir pour l'avenir. C'est pourquoi, chaque Nouvel

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage

LE RAPPORT DE STAGE. Le contenu du rapport de stage LE RAPPORT DE STAGE Le rapport de stage a pour objet de présenter des faits et des réflexions sur un stage d apprentissage qui, généralement, s est déroulé dans le cadre d un programme de formation professionnelle.

Plus en détail

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS

devoirs de AIDES AUX DEVOIRS Conseils et strategies pour les devoirs Lorsque Hal Gill était jeune, le hockey n était pas son unique priorité. Les devoirs ont toujours été important aussi. Hal ne pouvait rien faire avant d avoir complété

Plus en détail

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant

DEVENIR MANAGER. PUBLIC : Manager débutant PARCOURS MANAGEMENT Un parcours permettant le développement commun et cohérent des managers du groupe qui facilite des passerelles en entre BU/ métiers. DEVENIR MANAGER Manager débutant Réussir sa prise

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

Reconnaître et écouter

Reconnaître et écouter Pour aider son jeune à s orienter Reconnaître et écouter L E R Ô L E D E S P A R E N T S D A N S L O R I E N T A T I O N D E L E U R S J E U N E S! Une conférence offerte par: Diane Fortin, conseillère

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL

3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3. FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL INTERNATIONAL 3.1. CONCEPT La formation professionnelle doit être envisagée comme un moyen de fournir aux étudiants les connaissances théoriques et pratiques requises

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

1 Concevoir et réaliser un projet de formation

1 Concevoir et réaliser un projet de formation 1 Concevoir et réaliser un projet de formation Nous présentons, dans ce chapitre, la méthodologie générale de conception et de réalisation d un projet de formation. La caisse à outils du formateur 2 1.1

Plus en détail

«Le sport est un dépassement de soi, une école de vie» Aimé Jacquet

«Le sport est un dépassement de soi, une école de vie» Aimé Jacquet Règlement du Club Le club de patinage artistique de Sion est régi par ses statuts, complétés par le présent règlement. La qualité de membre du club implique l'acceptation de ce règlement et de ses annexes.

Plus en détail

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation.

La Préparation Mentale. Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Bénévole du secteur de la justice

Bénévole du secteur de la justice Audience simulée de la Commission Bénévole du secteur de la justice Cette trousse comprend les documents suivants : PAGE Objectifs du procès simulé Ligne de temps pour l audience simulée Renseignements

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014 Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu Madeleine Hallé Novembre 2014 Relation? Lien, rapport ò Entre au moins 2 personnes, ò Qui prend différentes natures, ( amitié, performance,

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant»

Livre Blanc Oracle Juin 2009. Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Livre Blanc Oracle Juin 2009 Gérer avec succès les risques des contrats pour établir une relation «gagnant-gagnant» Préambule Ce livre blanc met en avant certains risques impliqués dans les travaux liés

Plus en détail

INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE POUR LES PARENTS

INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE POUR LES PARENTS INFORMATIONS SUR LE DÉVELOPPEMENT À LONG TERME DE L ATHLÈTE POUR LES PARENTS TABLE DES MATIÈRES Informations sur le développement à long terme de l athlète pour les parents... Qu est-ce que le DLTA?...

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF

PROJET PEDAGOGIQUE COOPERATIF Intitulé : Jeux de société coopératifs Classe : cycles 1,2 & 3 Niveau : de la maternelle au CM2 Groupe d action national OCCE : Association départementale OCCE : Stage jeux coop mai 2011 Alain Joffre-

Plus en détail

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN

2.1. AVANT LA FORMATION 2.1.1. ANALYSER COLLECTIVEMENT LE BESOIN AVANT LA FORMATION 2.1. AVANT LA FORMATION L avant-formation est l étape initiale du processus de formation et son importance est cruciale pour la réussite du programme. C est en effet lors de ce moment

Plus en détail

Programmes inter-entreprises

Programmes inter-entreprises Brochure interactive Programmes inter-entreprises France, 2014-2015 Pour plus d informations sur les lieux, dates et prix de nos training, veuillez consulter www.krauthammer.fr (rubrique Programmes inter-entreprises

Plus en détail

La Préparation Mentale

La Préparation Mentale La Préparation Mentale Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi est la préparation. Arthur Ashe La préparation mentale : Un élément clé de la victoire La quasi

Plus en détail

Qu entend-on par leadership?

Qu entend-on par leadership? Qu entend-on par leadership? Position d un leader Capacité à diriger L action de diriger Le leadership est une capacité reconnue à un membre d un groupe par les autres membres du groupe de pouvoir influencer

Plus en détail

Badge de bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Principes de Leadership

Badge de bois, Niveau I pour la troupe. Module 2: Principes de Leadership Badge de bois, Niveau I pour la troupe Module 2: Principes de Leadership La troupe scoute Les animateurs d une troupe sont appelés animateurs et conseillers et travaillent au sein d une équipe d animation.

Plus en détail

Enseigner par tâches complexes

Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes Enseigner par tâches complexes pour permettre aux élèves d'acquérir les compétences du socle commun et favoriser la différenciation pédagogique. 1. Pourquoi enseigner par

Plus en détail

Jeunesse sportive. matricule 69. Maffle Basket-Ball Charte du Club

Jeunesse sportive. matricule 69. Maffle Basket-Ball Charte du Club Jeunesse sportive matricule 69 Maffle Basket-Ball Charte du Club Informations destinées aux joueurs 1. Entraînements Le joueur qui, pour une raison sérieuse (cas de force majeure, maladie, blessure,...)

Plus en détail

Questions typiques d entrevue

Questions typiques d entrevue Questions typiques d entrevue 1- Parlez-moi de vous? Question la plus importante de l entrevue; pourrait être la seule. Soyez bref. Ne tombez pas dans le piège de donner tout en détail. Ne dépassez pas

Plus en détail

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach

PM Ressources. Atelier 1: Devenez un As de la Communication. Les Ateliers du Coach de ht nive service de l entreprise du Coach Atelier 1: Devenez un As de la Communication progresser en communication et toute personne en situation de difficultés relationnelles Maîtriser les fondamentx

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e Les objectifs pédagogiques Savoir délimiter les trois phases distinctes de la recherche Savoir identifier, pour chacune des trois

Plus en détail

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les LE COACHING PERFORMANT : UNE VUE D'ENSEMBLE Le coaching vise à aider les gens à donner le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs sont toujours désireux de rehausser les qualités des gens qu ils encadrent

Plus en détail

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION

2.3. APRÈS LA FORMATION 2.3.1. FAVORISER LES OPPORTUNITÉS D APPLICATION APRÈS LA FORMATION 2.3. APRÈS LA FORMATION Lorsque la formation est terminée, l organisation doit finalement s assurer que l apprenant puisse utiliser de manière concrète les nouveaux apprentissages. Cette

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Rolle, le 22 avril 2014 À l occasion de la Coupe du Monde de Football, la Fondation Education 4 Peace (E4P) publie en coopération avec l UEFA l ouvrage Maître de tes Émotions. La sortie

Plus en détail

Regroupement hockey de Québec Ouest REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE

Regroupement hockey de Québec Ouest REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE REGROUPEMENT HOCKEY DE QUÉBEC OUEST CODE DE DÉONTOLOGIE SAISON 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES 1. Le lexique... 3 2. Le code de déontologie... 3 3. Les règles d éthique... 3 Le code d éthique des administrateurs...

Plus en détail

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9

Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) ISBN 0-7711-3999-9 Données de catalogage avant publication (Éducation, Citoyenneté et Jeunesse Manitoba) 371.9 Un travail collectif : Renseignements aux parents d élèves ayant des besoins spéciaux ISBN 0-7711-3999-9 1. Éducation

Plus en détail

Se préparer à devenir un Parent entraîneur

Se préparer à devenir un Parent entraîneur Se préparer à devenir un Parent entraîneur Le désir de mettre au monde des enfants est présent chez la majorité des adultes. C est un accomplissement personnel et social majeur qui apporte généralement

Plus en détail

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 SAISON 2015-2016 REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 Sommaire Chapitre 1 Règle 1 Règle 2 Règle 3 Règle 4 Règle 5 Règle 6 Règle 7 Règle 8 Chapitre 2 Règle 9 Règle 10

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

LE COACHING AU QUOTIDIEN

LE COACHING AU QUOTIDIEN LE COACHING AU QUOTIDIEN Guide et fiches de travail Quality Media Resources, Inc. 10929 SE rue 23 Bellevue, WA 98004 - USA TEL: (800) 800-5129 FAX: (425) 455-0558 Internet: www.qmr.com info@qmr.com Permis

Plus en détail

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL

DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL DÉPASSER SES CRAINTES ET RETROUVER SA CONFIANCE EN SOI POUR APPRIVOISER LE MARCHÉ DU TRAVAIL Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Travailler le sentiment

Plus en détail

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014

outil les niveaux logiques 32 n GO juin 2014 outil les niveaux logiques 32 Comment expliquer l isolement de quelqu un? Pourquoi un tel arrive souvent en retard? Et comment comprendre les motivations de celui-ci? Le chercheur américain Robert Dilts

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE

ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE APIRG/14-WP/29 ORGANISATION DE L AVIATION CIVILE INTERNATIONALE GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN OEUVRE QUATORZIEME REUNION (APIRG/14) (Yaoundé, Cameroun, 23 27 juin 2003) Point 6 de

Plus en détail

Ont participé à une réflexion sur le thème de la Violence dans le sport.

Ont participé à une réflexion sur le thème de la Violence dans le sport. Le samedi 28 mars de 10h à 11h, les enfants : MARC - VICTOIRE - LUCILLE - APOLLINE - CELIA - HELOÏSE - MANON C - MANON B - ELISE - ELANA - ALEXIA - LOUANN - NESRINE - ANAÏS C - EKATERINA - ANASTASIA -

Plus en détail

Emotion - apprentissage. basket-ball. (note de synthèse Ch Vauthier) 1. concept d'émotion et conséquence sur l'efficacité des actions.

Emotion - apprentissage. basket-ball. (note de synthèse Ch Vauthier) 1. concept d'émotion et conséquence sur l'efficacité des actions. Emotion - apprentissage basket-ball. (note de synthèse Ch Vauthier) 1 1. Concept d'émotion et conséquence sur l'efficacité des actions.... 1 2. Emotion - stress en sports collectif... 2 3. Emotion et la

Plus en détail

Jeux coopératifs. Cycle 1

Jeux coopératifs. Cycle 1 Jeux coopératifs Cycle 1 Introduction Approche coopérative comme principe: Le jeu coopératif ne valorise pas uniquement la victoire comme le font certains sports mais surtout l atteinte d objectifs communs

Plus en détail

Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket. Règlements de jeu

Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket. Règlements de jeu Swissbasketball Commission fédérale de Mini Basket Règlements de jeu 1. LE JEU Article 1.1 - Définition Le mini basket est un jeu, pour garçons et filles de moins que 13 ans, il est basé sur le règlement

Plus en détail

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais

Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Directives professionnelles Association Internationale des Praticiens de la Méthode Grinberg (IAGMP) Traduit de l'anglais Introduction Ce document est un complément au Code d Éthique et de Conduite Professionnelle

Plus en détail

Formation des entraîneurs niveau 2 fédéral spécifique moins de 16 ans

Formation des entraîneurs niveau 2 fédéral spécifique moins de 16 ans Formation des entraîneurs niveau 2 fédéral spécifique moins de 16 ans 1 Connaître le public : A / Les caractéristiques des joueurs moins de 16 ans : Période de turbulences (adolescence) que connaissent

Plus en détail

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION

RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION RÉUSSIR UNE DEMANDE DE SUBVENTION Bonjour! Bienvenue à l atelier : «Comment réussir une demande de subvention» Cet atelier a pour but de vous familiariser avec divers éléments de base liés à la demande

Plus en détail

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance

Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Le défi démographique dans le secteur européen de l assurance Déclaration commune des partenaires sociaux européens du secteur de l assurance Introduction Le vieillissement de la population et l inversion

Plus en détail

Commentaires pour le premier trimestre

Commentaires pour le premier trimestre Commentaires pour le premier trimestre Elèves en progrès Après un début d année décevant,. semble s être ressaisi. Ses résultats sont convenables dans la Maîtrise de la Langue voire satisfaisants en Mathématiques.

Plus en détail

ALAIN DUNBERRY Avec la collaboration de Frédéric Legault Professeurs DEFS, UQAM Septembre 2013 2 1. Introduction 5 6 7 8 11 12 2. La méthodologie 14 15 16 3. Les résultats des opérations d évaluation

Plus en détail

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2.

Le coins des seniors 1 Le coin des seniors 2. Le coins des seniors 1 Les seniors se déplaçaient à Saint Criq dans les Landes. Les bayonnais malmenés lors de leur dernière rencontre devaient réagir. Une fois n'est pas coutume, les ciels et blancs débutent

Plus en détail

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES

INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES INTERNATIONAL RUGBY BOARD APPRENTISSAGE DES TECHNIQUES MODULE 7 - Communication MODULE 7 COMMUNICATION Unité 3 Gestion Module seven - Communication Table des matières Aperçu..............................................................

Plus en détail

FAVORISER LA COMMUNICATION

FAVORISER LA COMMUNICATION 5 FAVORISER LA COMMUNICATION Communication efficace Promotion de l estime de soi Gestion du stress Promotion de l assertivité Promotion des compétences sociales Promotion de la résolution de problèmes

Plus en détail

À propos de l étude. ce que les bénévoles appuyés par leur employeur recherchent dans leurs expériences bénévoles;

À propos de l étude. ce que les bénévoles appuyés par leur employeur recherchent dans leurs expériences bénévoles; À propos de l étude L étude pancanadienne de 2010 fait partie d un projet conjoint; elle a été commandée par la Financière Manuvie en partenariat avec Bénévoles Canada et a été menée par le Centre de recherche

Plus en détail

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris :

Jeux collectifs. Ces rencontres constituent un réinvestissement du module d apprentissage au cours duquel les élèves auront appris : Jeux collectifs COMPÉTENCES GS : Coopérer et s opposer individuellement ou collectivement ; accepter les contraintes collectives. Dans ce document, seul le jeu des déménageurs pourra être proposé aux classes

Plus en détail

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied

Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Mon premier mois de course Complétez votre premier mois d entraînement à la course à pied Table des matières Quoi savoir avant de débuter?... 3 Comment utiliser le plan d entraînement?... 4 Comment éviter

Plus en détail

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF

APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF APPRENDRE, VIVRE & JOUER AVEC LES JEUNES ESPOIRS DE L IHF Règles de jeu du handball Salut les amis du handball! C est super que vous vouliez en savoir plus sur les Règles de jeu du handball! Dans ce livret,

Plus en détail

COMPTE RENDU DE CONFERENCE

COMPTE RENDU DE CONFERENCE COMPTE RENDU DE CONFERENCE Maîtrise des effectifs et développement des clubs. Quels enjeux et stratégies motivationnelles? Présentation de Julie Doron et du cadre de son intervention. Elle a la volonté

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

mots pour maux procrastination

mots pour maux procrastination mots pour maux procrastination procrastination Définition «Tendance à retarder volontairement une action qu on a l intention de réaliser, en dépit des conséquences négatives que l on peut attendre de ce

Plus en détail

L enseignement des habiletés sociales 5

L enseignement des habiletés sociales 5 L enseignement des habiletés sociales 5 «la profession même d enseignant nous amène à tenter de former non seulement de bons apprenants, mais de bonnes personnes.» [Traduction] Alfie Kohn. «Caring Kids:

Plus en détail