APERÇU TECHNIQUE DE L ageloc Vitality APERÇU DU PRODUIT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "APERÇU TECHNIQUE DE L ageloc Vitality APERÇU DU PRODUIT"

Transcription

1 APERÇU TECHNIQUE DE L ageloc Vitality APERÇU DU PRODUIT Qu est-ce que l ageloc Vitality? L ageloc Vitality est un complément alimentaire dont la formule cible les sources de la vitalité. En stimulant le profil d expression des groupements de gènes de la jeunesse influençant les mitochondries, une activité optimale des mitochondries est atteinte, ce qui donne un bon niveau de vitalité. Ce complexe ageloc Vitality exclusif améliore la vitalité sur trois aspects clés : vigueur physique, acuité mentale et désir sexuel. Quels sont les bienfaits d ageloc Vitality? Lorsque l ageloc Vitality est pris régulièrement, les bienfaits ressentis devraient comprendre : une capacité de résistance et une capacité physique accrues, une acuité ou une finesse mentale améliorée et un effet positif sur le niveau de désir sexuel. Pourquoi ageloc Vitality est-il unique? La perte de vitalité est l un des premiers signes du vieillissement que l on ressent. Premièrement, ageloc Vitality est le seul produit conçu spécialement pour cibler les sources de la vitalité et stimuler l activité des groupements de gènes de la jeunesse. Deuxièmement, contrairement aux produits couvrant une ou deux dimensions, ageloc Vitality encourage la vitalité de 3 façons essentielles : vigueur physique, acuité mentale et désir sexuel. Ensuite, l ageloc Vitality contient un mélange optimal d ingrédients qui améliorent les fonctions cérébrale, musculaire et cardiaque de différentes manières. Enfin, s il est utilisé régulièrement, ageloc Vitality augmente le niveau d énergie de base pour vous éviter de connaître les hauts et les bas des stimulants agressifs et les excès de sucre. (Voir illustration ci-dessous) Pic d énergie Nouveau niveau de base Niveau d énergie de base Ancien niveau de base Stimulants agressifs (caféine) Page 1

2 Qui devrait utiliser l ageloc Vitality? L ageloc Vitality est destiné aux hommes et aux femmes, aussi bien jeunes qu âgés, qui souhaitent mener pleinement une vie active et qui veulent activer leur vitalité. Il n est pas recommandé aux enfants. Certaines personnes devraient-elles éviter de prendre l ageloc Vitality? L ageloc Vitality contient un mélange de fruits et d ingrédients sûrs et bien étudiés, et convient à tous les adultes en bonne santé. Les femmes enceintes, qui allaitent, les personnes qui ont une maladie ou suivent un traitement médical doivent consulter un médecin avant utilisation. L ageloc Vitality peut contenir des traces de soja et d arachides, il n'est donc pas recommandé aux personnes souffrant d'allergies au soja ou aux arachides. Quelle est la posologie recommandée? Prenez trois (3) capsules deux fois par jour. Peut être pris pendant ou en dehors des repas. Une autre possibilité est de prendre six (6) capsules une fois par jour. Ne pas prendre plus de six (6) capsules par jour. Vais-je constater les bienfaits d'ageloc Vitality immédiatement? L ageloc Vitality n est pas un stimulant et a été conçu dans le but d augmenter les niveaux généraux de vitalité en cas d utilisation régulière. Si vous prenez l ageloc Vitality comme indiqué, vous devriez observer ses nombreux bienfaits dans les deux à quatre semaines qui suivent. Quel groupement de gènes de la jeunesse influence la vitalité? Les scientifiques de Pharmanex ont travaillé à l'identification des changements d'expression génétique liés à l'âge dans les tissus responsables de la vitalité physique et mentale, liés à la fonction musculaire et cérébrale. Après des mois de collaboration avec LifeGen Technologies, un groupement de gènes de la jeunesse mitochondrial a été identifié, il comprend 52 gènes dont les changements d expression liés à l âge et les profils d expression sont ciblés par ageloc Vitality. Quels ingrédients contient l ageloc Vitality? L ageloc Vitality contient un mélange de trois extraits uniques : 1) Mycélium du champignon Cordyceps sinensis Cs-4; 2) Extrait de racine de ginseng asiatique (Panax ginseng) de Pharmanex - un extrait de ginseng breveté ayant un équilibre d activité biologique jamais trouvé chez d autres extraits de ginseng ; et 3) un extrait unique et breveté de grenade (Punica granatum). Page 2

3 AUTRES QUESTIONS CONCERNANT L ageloc Vitality En quoi la vitalité est-elle différente de l énergie? À différents moments dans la vie, tout le monde se retrouve sur l échelle allant de la vitalité d un côté à la sénescence de l'autre côté. La sénescence se définit comme le déclin de la vitalité et comprend tous les changements chez l'individu qui ont un effet néfaste sur sa vitalité - notamment la vigueur physique, l'acuité mentale et le désir sexuel. La vitalité, c est bien plus que l énergie physique ; cette notion comprend tous les aspects du fonctionnement physique et mental optimal, notamment un état d esprit positif et la joie de vivre. L ageloc Vitality est-il basé sur les recherches en matière de Restriction Calorique? Notre partenariat avec LifeGen Technologies nous permet de nous servir de leur compréhension avancée de l expression vieillissante des gènes notamment, une vaste banque de données de gènes. Si LifeGen est connue, c est peut-être principalement grâce à son étude de 20 ans des effets anti-âge de la restriction calorique (CR) elle a comparé l expression des gènes de sujets suivant un régime CR aux gènes de sujets ne suivant pas un régime CR. Bien que les scientifiques de Pharmanex et de LifeGen étudient activement les données CR pour faire progresser la technologie de l ageloc Vitality, ce produit a été développé à partir d une évaluation des différences en matière d expression des gènes entre des sujets jeunes et âgés, sans prendre en compte la restriction calorique. Qu est-ce que «l expression» des gènes? Chaque cellule de notre corps contient les informations génétiques (ADN) nécessaires à la fabrication d autres types de cellules du corps. Cependant, chaque cellule n exprime que les gènes nécessaires à son fonctionnement; donc, des gènes différents sont exprimés à différents niveaux selon que les cellules proviennent du foie, de muscles striés, du cerveau ou autre. Il y a expression d'un gène lorsque les informations de ce gène sont utilisées pour produire une molécule spécifique (protéines fonctionnelles, structurelles ou défensives). Tout comme les gènes sont exprimés différemment pour chaque type de cellule, leur expression évolue également avec le temps. Il est possible que les gènes qui étaient exprimés à un plus faible taux durant la jeunesse augmentent leur taux d expression quand nous vieillissons, alors que d autres le diminuent. Il est important de comprendre que l expression des gènes n augmente pas ou ne diminue pas radicalement avec l âge ; chaque gène réagit à un degré différent, certains vers le haut, d autres vers le bas et chacun à des niveaux différents. La base de données de LifeGen Technologies en matière de tissus de gènes vieillissants permet aux scientifiques Pharmanex de comparer les schémas d expression des gènes liés à la fonction mitochondriale influençant les trois dimensions de la vitalité. De cette manière, lorsque nous testons un ingrédient, nous pouvons comparer l expression des gènes à la base de données et déterminer si le profil d expression des gènes en résultant cible une fonction mitochondriale pouvant améliorer la vitalité. Page 3

4 Cela nous permet de contrôler des ingrédients pour déterminer leur capacité à activer l expression génétique de ces tissus à un niveau d expression optimal. Notre capacité à utiliser la banque de données des tissus en tant que référence est l une des forces de la technologie ageloc. L ageloc Vitality va-t-il augmenter mon Score de caroténoïdes cutanés? Le vieillissement est un processus multifactoriel qui se met en place lorsque les dégâts des tissus dépassent le rythme de réparation des tissus. Le BioPhotonic Scanner de Pharmanex fournit la mesure du taux d'antioxydants d'un individu; et un taux sain d'antioxydants permet de protéger les tissus. Ceci comprend aussi bien la protection des mitochondries qui sont à l origine de la production d ATP que la protection de l ADN qui est responsable de l intégrité de l ADN et des schémas d expression des gènes. L ageloc Vitality cible par ailleurs l expression des groupements de gènes de la jeunesse associés à la vitalité. Aussi bien l expression des gènes que la protection antioxydante sont d importants composants de la science anti-âge. L ageloc Vitality peut être pris en même temps que le LifePak ou le LifePak Essentials Super A pour des bienfaits nutritionnels et antioxydants optimaux (comme les vitamines C et E). Ensemble, l ageloc Vitality et le LifePak /LifePak Essentials Super A stimulent l expression des gènes associés à la vitalité et fournissent une protection antioxydante essentielle, ce qui aide à optimiser votre vitalité. L ageloc Vitality me permettra-t-il de paraître plus jeune? Les deux plaintes les plus répandues à propos du vieillissement sont que l on paraît et que l'on se sent plus vieux. Alors que la gamme de cosmétiques ageloc Transformation rend la peau plus jeune, l'ageloc Vitality stimule l activité saine des groupements de gènes de la jeunesse responsables de la vitalité. Qu est-ce que LifeGen Technologies? LifeGen a été cofondée en novembre 2000 par le Dr Richard Weindruch et le Dr Tomas A. Prolla, professeurs de l Université de Wisconsin-Madison et pionniers dans les domaines de la gérontologie et de la génétique. La mission de LifeGen Technologies est de découvrir la base génétique du processus de vieillissement. Les recherches innovantes de LifeGen ont abouti à des brevets en attente et leurs recherches continues devraient amener leur lot d autres brevets. De plus, LifeGen a mis au point une application brevetée de ce «profilage de l expression des gènes» en tant que méthode pour mesurer la progression du processus de vieillissement au niveau moléculaire dans les organes et les tissus des individus. LifeGen est un institut de recherche se basant sur plus de 30 années de recherches cliniques (sur les méthodes de prolongement de la vie) dont les fondateurs ont publié plus de 230 essais scientifiques. Page 4

5 Nous sommes convaincus que la collaboration avec LifeGen donne à Nu Skin et ses Distributeurs un atout distinct ainsi qu une méthode exclusive éprouvée scientifiquement pour identifier les groupements de gènes de la jeunesse et la possibilité de développer des formules brevetées de produits contenant toute la science ageloc. LifeGen collabore actuellement avec les scientifiques R&D de Pharmanex sur le développement des produits et la validation scientifique des produits nutritionnels ageloc à venir. CONTEXTE - LA PERTE DE VITALITE LIEE A L AGE Qu est-ce que la perte de vitalité liée à l âge? La plupart des adultes de 35 à 40 ans rapportent un déclin de vitalité, et ce même avant l'apparition des première rides. Bien que le déclin d énergie soit habituellement le premier signe rapporté, la perte de vitalité liée à l'âge représente beaucoup plus que la simple perte d'énergie. La vitalité est définie dans la littérature scientifique comme un état de jeunesse qui affecte tous les types de cellules et de tissus de l'organisme. Puisque chaque type de cellule ou de tissu a sa propre fonction unique, le déclin de vitalité se fait sentir de différentes manières dans les différents tissus. Par exemple, les cellules musculaires sont responsables des mouvements, tandis que les neurones sont responsables des fonctions mentales et émotionnelles. La diminution de vitalité dans les cellules musculaires est caractérisée par la perte de vigueur physique, tandis que la diminution de vitalité des cellules cérébrales engendre la baisse de l'acuité mentale et du désir sexuel. En quoi les mitochondries sont-elles impliquées dans la vitalité? Les mitochondries sont de petites structures subcellulaires (organelles) responsables de la conversion de l énergie à partir des calories que nous consommons dans notre alimentation en une forme d énergie chimique pour que nos cellules puissent utiliser l'atp (adénosine triphosphate) qui est le moteur de vitalité des cellules. Le nombre de mitochondries par cellule varie entre moins de cent et plusieurs milliers, selon le type et la fonction de la cellule (Pike 1984). La vitalité de chaque cellule individuelle dépend de la production d ATP. Avec l âge, le nombre de mitochondries par cellule, leur taille et leur efficacité vont diminuer, contribuant au déclin de la vitalité. C est dans les mitochondries de chaque cellule que l oxygène que nous respirons et la nourriture que nous mangeons sont convertis en «énergie cellulaire» (ATP). L ATP sert de source d énergie pour la plupart des réactions physiologiques et métaboliques de l organisme ; toute la vie dépend donc de l ATP. Cette compréhension de base des mitochondries et de l'atp a mené les chercheurs à se renseigner sur les changements de la fonction mitochondriale; les types de cellules et de tissus directement liés à la vitalité physique, mentale et sexuelle ont éveillé un intérêt particulier. Page 5

6 Alors que l efficacité des mitochondries d une cellule pour produire de l ATP diminue, la perte de vitalité de cette cellule se manifeste de différentes manières. Par exemple, les cellules musculaires sont responsables des mouvements et influencent le métabolisme du glucose et des lipides, tandis que les neurones sont responsables des fonctions mentales et émotionnelles. La diminution de vitalité dans les cellules musculaires est caractérisée par la perte de vigueur physique, tandis que la diminution de vitalité des cellules cérébrales engendre la baisse de l'acuité mentale et du désir sexuel. Les études de cas précis et les recherches précliniques confirment qu'ageloc Vitality cible l activité optimale des profils d expression des groupements de gènes de la jeunesse jouant un rôle dans la fonction mitochondriale et donc, la vitalité. SÉCURITÉ L ageloc Vitality est-il sûr? L ageloc Vitality est sûr lorsqu il est utilisé comme indiqué; ses ingrédients ont longtemps été utilisés sans danger par les hommes. En plus de cette longue utilisation sans effets néfastes, Pharmanex a mené des étudies précliniques et cliniques pour garantir l'innocuité de son produit. Le fait de cibler l expression génique est-il sans danger? La modulation de l expression des gènes affecte la race humaine (et tous les organismes) depuis l'aube des temps. Bien que notre composition génétique (ADN) reste la même durant toute notre vie, le rythme auquel les gènes individuels sont exprimés change avec l âge. D autres facteurs affectent également l expression des gènes au cours de notre vie, les nutriments que nous consommons et les facteurs de notre style de vie comme l'exercice, le stress et la consommation de tabac peuvent influencer l expression des gènes de manière négative ou positive. Existe-t-il des contre-indications ou des interactions avec d autres médicaments? Si vous suivez un traitement médicamenteux, vous devriez consulter votre médecin avant de prendre un complément alimentaire. L utilisation simultanée d ageloc Vitality avec des médicaments sous prescription médicale n a pas été contrôlée ; cependant, des études menées par des tiers sur les ingrédients individuels constituent un bon point de départ pour les médecins lorsqu ils doivent prodiguer des conseils à leurs patients. Les personnes prenant des anticoagulants (notamment un traitement à base d aspirine à fortes doses), des médicaments contre le diabète, des inhibiteurs MAO, un traitement de la pression sanguine, des immunosuppresseurs ou tout autre traitement métabolisé par le CYP3A4 doivent consulter un médecin avant de prendre ce produit ou d autres compléments alimentaires. Les personnes prenant d autres médicaments doivent également consulter un médecin avant de prendre ce complément ou tout autre complément. Page 6

7 Pharmanex n assume pas la responsabilité pour les recommandations des médecins. Arrêtez toute consommation de ce produit deux semaines avant et après une opération chirurgicale. Si vous avez continué à prendre des compléments durant les deux semaines de sevrage thérapeutique, vous devez en avertir le médecin avant l opération. L ageloc Vitality n est pas destiné aux femmes enceintes ou allaitant. REFERENCES 1. BOUMEZBEUR, F. et al. Altered brain mitochondrial metabolism in healthy aging as assessed by in vivo magnetic resonance spectroscopy. J Cereb Blood Flow Metab., 2010 Jan, 30(1), pg HAUG, H. and EGGERS, R.: Morphometry of the human cortex cerebri and corpus striatum during aging. Neurobiol Aging, 1991, 12, pg PIKE, R. and BROWN, M.: Nutrition: An Intergrated Approach. NYC: Macmillian, Pg RESNICK, S.M. et al.: Longitudinal magnetic resonance imaging studies of older adults: a shrinking brain. J Neurosci., 2003, 23, pg RAZ, N. et al. Aging, sexual dimorphism, and hemispheric asymmetry of the cerebral cortex: replicability of regional differences in volume. Neurobiol Aging, 2004, 25, pg RAZ, N. et al.: Neuroanatomical correlates of cognitive aging: evidence from structural magnetic resonance imaging. Neuropsychology, 1998, 12, pg SHORT, K.R.: et al. Decline in skeletal muscle mitochondrial function with aging in humans. Proc Natl Acad Sci USA, 2005 Apr 12, 102(15), pg Page 7

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale

La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale La nutrigénomique: l avenir en nutrition animale Yves Tarte, dmv Vétérinaire chargé du développement vétérinaire Hill s Pet Nutrition Canada Inc A.T.S.A.Q. Février 2009 La nutrigénomique Science toute

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Compléments - Chapitre 5 Spectroscopie

Compléments - Chapitre 5 Spectroscopie ompléments - hapitre 5 Spectroscopie Spectroscopie par résonance magnétique nucléaire (RMN 13 ) Tandis que la spectroscopie RMN 1 H fournit des données sur la disposition des atomes d'hydrogène dans une

Plus en détail

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare

Montréal, 24 mars 2015. David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting. DL Consulting Strategies in Healthcare Montréal, 24 mars 2015 David Levine Président et chef de la direction DL Strategic Consulting 1 RSSPQ, 2013 2 MÉDECINE INDIVIDUALISÉE Médecine personnalisée Médecine de précision Biomarqueurs Génomique

Plus en détail

L INSUFFISANCE CARDIAQUE

L INSUFFISANCE CARDIAQUE L INSUFFISANCE CARDIAQUE EXISTE-T-IL DES TRAITEMENTS À BASE DE CELLULES SOUCHES POUR L INSUFFISANCE CARDIAQUE? Bien qu aucun traitement à base de cellules souches pour l insuffisance cardiaque n ait encore

Plus en détail

University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et. Kanagawa Academy of Science and Technology

University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et. Kanagawa Academy of Science and Technology COMMUNIQUÉ DE PRESSE le 25 mars 2014 Une étude conjointe menée par University of Tokyo Graduate School of Agricultural and Life Sciences et Kanagawa Academy of Science and Technology suggère que le sirop

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

Les tests génétiques à des fins médicales

Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Les tests génétiques à des fins médicales Nous avons tous hérité d une combinaison unique de gènes de la part de nos parents. Cette constitution originale et l

Plus en détail

Etude clinique pilote. du taux de cholestérol

Etude clinique pilote. du taux de cholestérol Etude clinique pilote sur la diminution naturelle du taux de cholestérol Documentation sur les applications réussies des recommandations du Dr Rath pour une meilleure Santé cellulaire Editeur: MR Publishing

Plus en détail

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter votre médecin traitant, votre médecin spécialiste ou l infirmière référente de la clinique de l anticoagulation LES NOUVEAUX ANTICOAGULANTS

Plus en détail

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011

Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Compléments ments alimentaires Les règles du jeu - SCL / Strasbourg-Illkirch 14 octobre 2011 Bureau 4A : Nutrition & Information sur les denrées alimentaires Novel Food, Adjonction V&M, SBNP Compléments

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?»

«Peut-on jeûner sans risque pour la santé?» Le FIGARO du 21/10/2013, page 13 : Cet article est un document culturel qui témoigne à quel degré l establishment médical français ignore le jeûne. À mettre au frigo, pour le ressortir le jour où l'essai

Plus en détail

REGULATION DE LA GLYCÉMIE

REGULATION DE LA GLYCÉMIE 3 REGULATION DE LA GLYCÉMIE Objectifs : en s'appuyant sur des résultats expérimentaux, construire un schéma mettant en place : le stimulus, la glande endocrine, l'hormone sécrétée, les organes effecteurs,

Plus en détail

Vieillissement Cutané & Antioxydants 2011

Vieillissement Cutané & Antioxydants 2011 Formation Continue Vieillissement Cutané, Stress Oxydant & Antioxydants Jeudi 17 Novembre 2011, Paris Cette journée s inscrit dans le cadre de la Formation continue organisée par la SFA et vous permettra

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

des banques pour la recherche

des banques pour la recherche ADN, cellules, tissus... des banques pour la recherche FÉVRIER 2009 Les banques d échantillons de matériel biologique (tissus, cellules, ADN ), appelées biobanques, mettent à disposition des chercheurs

Plus en détail

SUPPORT MARKETING Jeunesse Global Montréal

SUPPORT MARKETING Jeunesse Global Montréal CARTE D AFFAIRES DÉPLIANT AFFICHE COMPTOIR ENVOIS COURRIEL FACEBOOK SITE WEB MARKETBOLT JEUNESSE SITE WEB JEUNESSE GLOBAL MONTRÉAL CARTE D AFFAIRES Outil de base, nous avons conçu la carte d affaires aux

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France

3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France 3.4 Comment se situe la population française ou les jeunes? 3.4.1 Exemple de résultats en France Etude conduite chez des étudiants dans 3 villes (Montpellier, Bordeaux, Grenoble) Age : 19 à 26 ans Année

Plus en détail

Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville

Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville Malnutrition ou dénutrition de la personne âgée en médecine de ville Dr C GIRES CHRU LILLE DU gérontologie CAS CLINIQUE N 1 Madame P 79 ans Antecédents: néoplasme sein droit opéré Arthrose invalidante

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Benoit Blanchard LE HAVRE Le 18 MARS 2014 Fibrillation atriale chez le sujet âgé Le plus fréquent des trouble du rythme cardiaque, 750,000 personnes atteintes de FA en France, 100,000 nouveaux cas chaque

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Le guide du. chien Senior

Le guide du. chien Senior Le guide du chien Senior Bien vieillir, pour mieux vivre. Toutes les études le montrent, l espérance de vie chez le chien augmente. Une excellente nouvelle pour tous les propriétaires qui, bien sûr, souhaitent

Plus en détail

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi

Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Séance 3 : Conduire une source de stress importante! Oui mais aussi Divorcer ou conduire, il faut choisir Le risque de subir un accident de voiture est multiplié par quatre pendant les périodes de divorce

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

Charte nutritionnelle

Charte nutritionnelle Charte nutritionnelle NOTRE MISSION : CONSTRUIRE ET PRESERVER LE CAPITAL SANTE L équilibre alimentaire est un enjeu majeur de santé publique. De ce contexte, Nutrisens s engage à maintenir et à renforcer

Plus en détail

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin?

Protéines. Pour des Canadiens actifs. De quelle quantité avez-vous besoin? Protéines Pour des Canadiens actifs De quelle quantité avez-vous besoin? 1 Protéines 101 Les protéines sont les principaux éléments fonctionnels et structuraux de toutes les cellules du corps. Chaque protéine

Plus en détail

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau

La maladie de Huntington, une maladie du cerveau Actualités à propos de la recherche sur la maladie de Huntington. Expliqué simplement. Écrit par des scientifiques. Pour la communauté mondiale HD. La greffe de moelle osseuse dans la maladie de Huntington

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

L APPAREIL CIRCULATOIRE

L APPAREIL CIRCULATOIRE L APPAREIL CIRCULATOIRE L appareil circulatoire se compose de 3 grandes parties : - Le cœur - Les vaisseaux - Le sang I / Le Cœur : a) Description : Le cœur est un muscle, myocarde, gros comme un poing

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

Questions fréquentes

Questions fréquentes Questions d ordre général 1. En quoi Nu Skin est-elle une société unique dans le secteur? 2. Que sont les arsupermarkers? 3. Quels sont les signes visibles du vieillissement sur mon corps? 4. En quoi l'ageloc

Plus en détail

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes :

Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Nous croyons que les principales causes de la perte de cheveux sont les suivantes : Follicules encrassés. Accumulation de sébum secrété par les glandes sébacées. Accumulation de DHC (dihydrotestostérone)

Plus en détail

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées

Questions / Réponses. Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Questions / Réponses Troubles du sommeil : stop à la prescription systématique de somnifères chez les personnes âgées Quelques chiffres sur les troubles du sommeil et la consommation de benzodiazépines

Plus en détail

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN Chaîne de production, exigences réglementaires et accès aux vaccins International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations LE CHEMINEMENT COMPLEXE D

Plus en détail

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage

Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Compléments alimentaires et cosmétiques Aspects légaux de l étiquetage Roos De Brabandere VITASANA 2009 Contenu Compléments alimentaires - quelle législation est-elle d application? - exigences légales

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

www.dondemoelleosseuse.fr

www.dondemoelleosseuse.fr Agence relevant du ministère de la santé www.dondemoelleosseuse.fr 01 Pourquoi devenir Veilleur de Vie? Le don de moelle osseuse peut sauver des vies. Chaque année, des milliers de personnes - enfants

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse:

Comment se déroule le prélèvement? Il existe 2 modes de prélèvements des cellules souches de la moelle osseuse: La greffe de moelle osseuse représente une chance importante de guérison pour de nombreuses personnes atteintes de maladies graves du sang. Le don de moelle osseuse est un acte volontaire, anonyme et gratuit

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Le VIH et votre apparence physique

Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Les personnes séropositives subissent-elles souvent des changements de l apparence physique? Il est difficile de dire avec exactitude

Plus en détail

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche

Table des matières Introduction Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l eau*de*roche Table des matières Introduction! *! Chapitre*1*:*De*la*matière*sérieuse! 1.1!Les!matériaux! 1.2!Solides,!liquides!et!gaz 1.3!Gaspiller!de!l énergie! 1.4!Le!carburant!du!corps! Chapitre*2*:*Clair*comme*de*l

Plus en détail

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises

Les Applications industrielles et commerciales des cellules souches. Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Les Applications industrielles et commerciales s cellules souches Inserm Transfert Pôle Création d Entreprises Matthieu COUTET, Responsable du Pôle Jean-François RAX, Business Analyst 1 Plan Cellules souches

Plus en détail

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies

Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies Vue d ensemble : Office of Cellular, Tissue and Gene Therapies DIAPOSITIVE 1 Cette présentation fournit une vue d ensemble de l Office of Cellular, Tissue, and Gene Therapies (bureau des thérapies cellulaires,

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS

COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS COUPLE ET PROBLÈMES SEXUELS Introduction Christine Reynaert et Pierre Collart ont tous deux activement participé à l ouverture de centres spécialisés dans le traitement de troubles sexuels (voir analyse

Plus en détail

F.Benabadji Alger 22.11.13

F.Benabadji Alger 22.11.13 F.Benabadji Alger 22.11.13 ALLERGIE DANS LE MONDE 4ÉME RANG MONDIAL (OMS) PROBLÈME DE SANTÉ PUBLIQUE LES CAUSES Notre environnement (industriel, technologique, scientifique et climatique) * Allergènes

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

Gene Predictis parce que je suis unique

Gene Predictis parce que je suis unique Gene Predictis parce que je suis unique Route de Chantemerle 64 - CP 160 - CH-1763 Granges-Paccot Téléphone: +41 26 466 15 45 Fax: +41 26 466 15 46 info@genepredictis.com www.genepredictis.com Gene Predictis

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4

Anémie et maladie rénale chronique. Phases 1-4 Anémie et maladie rénale chronique Phases 1-4 Initiative de qualité en matière d issue des maladies rénales de la National Kidney Foundation Saviez-vous que l initiative de qualité en matière d issue des

Plus en détail

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés

lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés lire les Étiquettes et trouver les sucres cachés Objectif : Sensibiliser les élèves à ce qui se trouve dans leur nourriture et les aider à se méfi er des sucres cachés. Matériel Feuille à imprimer : Chaîne

Plus en détail

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay

Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress. Dr N. Lafay Événements de vie, pathologie réactionnelle et stress Dr N. Lafay Introduction Stress = événements de vie Stress, bases physiologiques Événements de vie, bases épidémiologiques Adaptation du sujet à une

Plus en détail

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES

MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES MAÎTRISER LA LECTURE DES ÉTIQUETTES NUTRITIONNELLES Par Marie-Christine Parent, stagiaire en diététique AU MENU Retour sur le sondage Vision de la saine alimentation Qu est-ce que l étiquetage nutritionnel?

Plus en détail

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire

Pour un bronzage sage. Guide pour un utilisateur averti de banc solaire Pour un bronzage sage Guide pour un utilisateur averti de banc solaire -18 C est surtout durant les longs mois d hiver que le manque de soleil incite les amateurs de soleil à aller le chercher ailleurs

Plus en détail

LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE

LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE LE PSORIASIS ET SES CO-MORBIDITES PARTICULIEREMENT LE DIABETE Le psoriasis est apparu longtemps comme une maladie de peau isolée mais des études épidémiologiques internationales ces dernières années ont

Plus en détail

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010

thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 thérapies et maladies neurodégératives:cellules souches et microrna pathologie moléculaire 23Février 2010 Qu est-ce qu une cellule souche? Une cellule souche a la capacité unique de: s auto-renouveler

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?"

COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI? COMMENT ACCOMPAGNER UN SÉNIOR DÉNUTRI?" 106 Témoignage du Dr Benjamin Rimaud 107 La dénutrition protéino-énergétique de la personne âgée Quelques chiffres 1 A domicile " 4 à 10% des personnes âgées En

Plus en détail

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE

CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT SUR LA CHAINE ALIMENTAIRE ET LA SANTÉ ANIMALE 14 décembre 2007 ORIENTATIONS RELATIVES À LA MISE EN ŒUVRE DU RÈGLEMENT N 1924/2006 CONCERNANT LES ALLÉGATIONS NUTRITIONNELLES ET DE SANTÉ PORTANT SUR LES DENRÉES ALIMENTAIRES CONCLUSIONS DU COMITE PERMANENT

Plus en détail

Nutranews 09/02- ok 18/09/02 10:14 Page 1 dandoy 30 GIGA: Smart:Français:09/02:Smart DFN 09/02:NUTRANEWS 09: NUTRANEWS

Nutranews 09/02- ok 18/09/02 10:14 Page 1 dandoy 30 GIGA: Smart:Français:09/02:Smart DFN 09/02:NUTRANEWS 09: NUTRANEWS Nutranews 09/02- ok 18/09/02 10:14 Page 1 dandoy 30 GIGA: Smart:Français:09/02:Smart DFN 09/02: 09: SEPTEMBRE Science, Nutrition, Prévention et Santé 2002 L acétyl-l-carnitine et l acide alpha-lipoïque

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET DE LA VALORISATION DE LA RECHERCHE

OUTILS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET DE LA VALORISATION DE LA RECHERCHE OUTILS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION TECHNOLOGIQUE ET DE LA VALORISATION DE LA RECHERCHE Un exemple de Projet PNRI Pr. Ahmed Noureddine HELAL 11 Mars 2015, Hôtel Monastir Center, Monastir Notre Projet

Plus en détail

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction

Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie. Etudes cliniques dans l autisme. Introduction Critères de Choix d une Echelle de Qualité De Vie Etudes cliniques dans l autisme Marie-Christine Picot Congrès Epsylon 5 avril 2013 Introduction Mesurer la Qualité de Vie liée à la Santé : Evaluer les

Plus en détail

Le don de moelle osseuse

Le don de moelle osseuse Le don de moelle osseuse Enfant, je rêvais de sauver des vies. Aujourd hui, je le fais. Grande cause nationale 2009 Olivier, 4 ans Olivier, 32 ans Établissement relevant du ministère de la santé Le don

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

FONC N T C IONN N E N L E S

FONC N T C IONN N E N L E S BONBONS FONCTIONNELS SOLPIDIS est une entreprise espagnole située en Valence. Elle née avec l objectif d offrir a ses clients des produits innovants et fonctionnels. On est constamment en mouvement pour

Plus en détail

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN

L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN L ALCOOL ET LE CORPS HUMAIN TABLE DES MATIÈRES Présentation 1 L alcool, différent des autres aliments 2 Différent au moment de l absorption 3 Différent au moment de l élimination 4 Différent dans les conséquences

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

Point théorique sur le sens olfactif Rédigé par Nathalie Muratet Animatrice socio-culturelle à l'institut des Jeunes Aveugles de Toulouse

Point théorique sur le sens olfactif Rédigé par Nathalie Muratet Animatrice socio-culturelle à l'institut des Jeunes Aveugles de Toulouse Point théorique sur le sens olfactif Rédigé par Nathalie Muratet Animatrice socio-culturelle à l'institut des Jeunes Aveugles de Toulouse Que ce passe-t-il lorsqu une personne déficiente visuelle se trouve

Plus en détail

SECTION 3 Les outils pour la personne

SECTION 3 Les outils pour la personne SECTION 3 Les outils pour la personne DISCUTER AVEC MON OU MA MÉDECIN/PSYCHIATRE : DÉVELOPPER DES STRATÉGIES POUR REGAGNER DU POUVOIR 1 Le moment de la consultation avec le ou la psychiatre/médecin dans

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

SCIENCES DU MEDICAMENT

SCIENCES DU MEDICAMENT SCIENCES DU MEDICAMENT Présentation : Le Master Mention Sciences du Médicament de Montpellier s appuie sur une forte expérience de formation dans le domaine du médicament et des produits de santé de l

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe de première Ressources pour le lycée technologique Présentation Thème 3 du programme Les systèmes vivants maintiennent leur intégrité et leur identité

Plus en détail

Tout sur le sucre Octobre 2012

Tout sur le sucre Octobre 2012 1 2 Tout sur le sucre Par Jérémy Anso Extrait 3 Disclaimer A lire 4 Vous êtes en train de lire un extrait du futur guide «Tout sur le sucre» qui sera disponible sur le site à partir du 31 octobre. Ce petit

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Bemer assure son avance par la recherche. L importance de la microcirculation. bemer-sets :: Pro & Classic.

Bemer assure son avance par la recherche. L importance de la microcirculation. bemer-sets :: Pro & Classic. :: know-how :: technology :: technology www.bemergroup.com :: know-how www.bemergroup.com L importance de la microcirculation. La microcirculation a lieu au sein de l immense et fin réseau des microvaisseaux

Plus en détail

4. Trucs pour faire de l activité physique régulièrement dans une journée. 6. Régimes et troubles du comportement alimentaire

4. Trucs pour faire de l activité physique régulièrement dans une journée. 6. Régimes et troubles du comportement alimentaire SANTÉ 360O Table des matières Voici un fascicule qui aborde les questions de l activité physique et de la nutrition! 1. Définition de la santé 2. Les quatre domaines de la santé 3. Les bienfaits de l activité

Plus en détail

Métabolisme interspécifique et applications

Métabolisme interspécifique et applications Métabolisme interspécifique et applications 2 Sommaire a. A l échelle du système b. A l échelle enzymatique c. Variations à l échelle de la race / de l individu II. Et en pratique 1 3 Introduction Définition

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016

Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Appel à projets Qualité de vie qualité des soins 2016 Date unique de clôture : 14 septembre 2015 Procédure de demande de financement Cet appel à projets est ouvert aux centres hospitaliers du secteur public,

Plus en détail

LA CARIE DE LA PETITE ENFANCE JASP 2005 Dr Roger Bélanger Dre Suzanne Hébert DRSP Québec Déroulement de la présentation Définition Carie de la petite enfance sévère Connaissances actuelles Recommandations

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN 1/8 CROQUETTE CHIEN SPORTIF Croquette chien sportif pour bien répondre aux chiens à activité soutenue. Equilibre aux besoins du chien de chasse ou sportif. Améliore

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients. Dr Serge Motte

Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients. Dr Serge Motte Gestion pratique des nouveaux anticoagulants oraux Avantages et inconvénients Dr Serge Motte Bruxelles 24.11.12 - PLAN Points forts et points faibles des nouveaux anticoagulants Questions dans la pratique

Plus en détail