FORMATIONS POSTGRADE FORMATIONS CONTINUES COURTES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATIONS POSTGRADE 2015-2016 FORMATIONS CONTINUES COURTES"

Transcription

1 FORMATIONS POSTGRADE FORMATIONS CONTINUES COURTES

2 mélioration de ses prestations adaptation ouvelles fonctions La formation continue/postgrade fait partie intégrante des cursus professionnels que ce soit dans la perspective d amélioration de ses prestations, de l adaptation des réponses face au monde changeant évelopper de nouvelles compétences dans le système socio-sanitaire ou répondre aux nouvelles exigences encore pour endosser de nouvelles fonctions et responsabilités. Face à la complexité grandissante des situations de soins auxquelles les acteurs et actrices de la santé et du travail social sont confrontés, Face aux contraintes économiques, politiques et sociales auxquelles ilselles doivent s adapter, Face à l avancée de la recherche, l évolution et l utilisation des nouvelles technologies, les modifications des procédures de soins auxquelles l infirmier doit s informer, ratiques probantes Avancée de la recherche odifications des procédures de soins L offre en formation continue/postrgade donne des possibilités d enrichir et d actualiser ses connaissances, de confronter ses pratiques, de développer de nouvelles compétences dans le but d améliorer les prestations et de répondre aux nouvelles exigences du métier. U n campus a c c e s s i b l e & moderne La formation postgrade articule les savoirs, les connaissances procédurales, la recherche et repose donc sur des pratiques probantes transférables dans les différents lieux de pratique.

3 La Haute Ecole Arc Santé peut répondre à des besoins spécifiques liés à des besoins institutionnels en matière de formation continue. La HE-Arc santé dispose, au travers de son équipe, de compétences spécifiques dans divers champs d activités à savoir : Management Approche clinique Pédagogie Santé mentale Santé au travail Management de la santé Trouble du développement Handicap Addiction Périnatalité Simulation Techniques de soins Evaluation clinique Nos compétences s étendent au-delà de la liste ci-dessus. De plus, la Haute Ecole Arc Santé dispose d un solide réseau de compétences pouvant répondre à des demandes très diverses. Une des forces de la Haute école de santé Arc repose sur des prestations de formation basées sur des données probantes issues de la recherche. Nos formations peuvent êtres dispensées dans nos locaux de Neuchâtel et Delémont ainsi que dans votre institution. Pour de plus amples informations, n hésitez pas à prendre directement contact avec le secrétariat de la formation continue au ou par à SOINS PALLIATIFS

4 CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO SOINS PALLIATIFS Généralités Concept général de la formation Le certificat d études avancées (CAS) en soins palliatifs offert par la Haute Ecole Arc Santé en partenariat avec le Centre hospitalier universitaire vaudois répond au besoin de former les professionnel-le-s dans le domaine des soins palliatifs, à une planification stratégique des employeurs et au développement des politiques de santé publique, notamment la stratégie nationale en matière de soins palliatifs Cette formation prend en compte, au plan national, les normes SwissEduc, les travaux conduits par la plateforme latine de formation en soins palliatifs et au plan européen, les normes de l'european Association for Palliative Care (EAPC). Ce CAS relève d un plan d étude cadre élaboré par la Haute école de santé Arc, la Haute école de santé Genève et la HES-SO Valais/santé-social pour la HES-SO ainsi que par la Scuola universitaria professionale della Svizzera italiana (SUPSI) et le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). Les personnes formées au niveau CAS développent et renforcent leurs compétences dans la prise en charge de personnes nécessitant des soins palliatifs. Elles participent pleinement à une offre de qualité dans ce domaine en prenant en compte les différentes dimensions des problématiques rencontrées et en faisant référence aux données actualisées. Public cible Ce cours s adresse aux professionnel-le-s issu-e-s de la filière des soins infirmers et également aux médecins, travailleurs et travailleuses du domaine social et autres professionnel-le-s confronté-e-s à des situations de soins palliatifs. La formation se déroule sur 9 mois. Elle est constituée de deux modules qui doivent être validés par la réalisation d un travail personnel. Chaque module correspond à 5 crédits ECTS. Le nombre de journées de cours total correspond à 17 jours et 102 heures. Le travail personnel correspond à environ 200 heures. Le certificat postgrade en soins palliatifs permet de valider une partie de la formation donnant accès au diplôme d études avancées (DAS) de spécialiste en soins palliatifs. Les cours sont dispensés par des spécialistes et experts-e-s en soins palliatifs de diverses disciplines des champs de la santé et du social ainsi que des enseignant-e-s de la HES. Finalités de la formation La formation propose donc avant tout aux institutions de soins, une opportunité de former des professionnel-le-s qui auront pour mission première de prodiguer des soins palliatifs de qualité adaptés aux besoins et de participer à la mise en place et au développement de ces soins dans leur contexte professionnel, par le développement des compétences générales suivantes : Consolider son expertise clinique afin de réaliser des projets de soins adaptés et spécifiques, respectant les valeurs et les principes des soins palliatifs, en partenariat avec la personne soignée et son entourage; Concevoir et mettre en œuvre des projets de soins basés sur les connaissances scientifiques, l expérience professionnelle, les préférences des bénéficiaires de soins, tenant compte des enjeux éthiques; Intégrer les déterminants d une collaboration intra et interprofessionnelle pour gérer les situations de soins palliatifs et mobiliser, au besoin, les différent-e-s acteurs et actrices du réseau; Différencier les situations de soins palliatifs nécessitant une prise en charge spécialisée et mobiliser les ressources adaptées; Développer une posture réflexive dans le domaine des soins palliatifs, reconnaître les besoins de supervision, de formation et/ou d analyse des pratiques dans les équipes, solliciter les ressources et y participer; Promouvoir la qualité des soins, l utilisation des résultats de la recherche et participer aux projets d innovation et de changement en soins palliatifs; Développer un esprit critique en matière de politiques sanitaires dans le domaine des soins palliatifs et soutenir leur mise en œuvre.

5 SOINS PALLIATIFS Contenus Module 1: Concepts de base et gestion des symptômes /9 jours / 5 crédits ECTS Historique et concepts de base des soins palliatifs (SP); Gérer les symptômes difficiles dans la dimension physique; Les approches complémentaires en soins palliatifs; SP et démence; Définir en partenariat avec le-la patient-e/proche un projet de soin spécifique et adapté; Finitude (soi et l autre) et deuil; Interprofessionnalisme et travail en réseau; Pratique palliative et EBP. Conditions d admission Peuvent être admi-e-s comme candidat-e-s au certificat les personnes: Titulaires d un Bachelor HES du domaine de la Santé ou du Travail social, ou d un titre jugé équivalent Témoignant d une expérience professionnelle d au moins un an dans une pratique des soins palliatifs de base. Les admissions seront traitées en fonction des besoins régionaux et des institutions. Module 2: Accompagnement et pratique interprofessionnelle / 8 jours / 5 crédits ECTS Communiquer avec le-la patient-e et ses proches dans le contexte de fin de vie; Gérer les symptômes difficiles dans la dimension psychologique; Spiritualité religieuse et non religieuse; L approche interculturelle dans les soins palliatifs; Transition: palliatif curatif : critères d identification et ressources du réseau adaptées; Ethique; Approche systémique (patient-e-famille); Accueillir les demandes de mort dont le suicide assisté et l euthanasie; Prévenir l épuisement professionnel; L approche réflexive; Information et méthodologie du travail de validation du module. Dates et lieux des cours 19, 20, 21 janvier 2015 (module 1) HE-Arc Santé Neuchâtel 02, 03 mars 2015 (module 1) CHUV Lausanne 30, 31 mars 2015 (module 1) HE-Arc Santé Neuchâtel 04, 05 mai 2015 (module 1) CHUV Lausanne 15, 16 juin 2015 (module 2) HE-Arc Santé Neuchâtel 24, 25 août 2015 (module 2) CHUV Lausanne 28, 29 septembre 2015 (module 2) HE-Arc Santé Neuchâtel 02, 03 novembre 2015 (module 2) CHUV Lausanne Responsables de la formation Chef de projet et responsable du module 2: Monsieur Pierre-Alain Charmillot, professeur HES, Haute Ecole Arc Santé Responsable du module 1 : Madame Fabienne Teike Lüthi, Infirmière clinicienne spécialisée chargée de formation, Centre des Formations, CHUV, Lausanne Direction de la formation, Madame Nicole Zangrando, responsable de la formation continue Minimum 15 maximum 30 Finance d inscription Fr Cours et certification Fr Module / unité Fr HE-Arc Santé, Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) Rue du Bugnon Lausanne

6 Bulletin d inscription cas en soins palliatifs session 2015 Madame Monsieur Nom... Prénom... Adresse privée Tél. privé Adresse (lisiblement) Titre/fonction... Institution, service/unité Adresse de l institution Tél. institution Bulletin à retourner jusqu au 14 novembre 2014 Haute Ecole Arc Santé Secrétariat de la formation continue Tél Fax

7 Haute Ecole Arc Santé Secrétariat de la formation continue A affranchir s.v.p

8 DIPLOMA OF ADVANCED STUDIES HES-SO SPÉCIALISTE EN SOINS PALLIATIFS Concept général de la formation Généralités Le diplôme d études avancées (DAS) en soins palliatifs est offert par la Haute école de santé Arc, le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et la Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana (SUPSI). Elle répond au besoin de former les professionnel-le-s dans le domaine des soins palliatifs, à une planification stratégique des employeurs et au développement des politiques de santé publique, notamment la stratégie nationale en matière de soins palliatifs Cette formation prend en compte, au plan national, les normes SwissEduc, les travaux conduits par la plateforme latine de formation en soins palliatifs et au plan européen, les normes de l European Association for Palliative Care (EAPC). Ce DAS relève d un plan d étude cadre élaboré par la Haute Ecole Arc Santé, le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), et la Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana (SUPSI). Les personnes formées au niveau DAS développent des compétences en matière de leadership, gestion de projet en soins palliatifs, promotion dans les institutions et réseautage interinstitutionnel. La formation prépare les participant-e-s à mettre en œuvre, renforcer et consolider les politiques institutionnelles et extra-institutionnelles. Elle permet également de modéliser des pratiques et de contribuer à la mise en œuvre des bonnes pratiques. Public cible Ce cours s adresse aux professionnel-le-s issu-e-s de la filière des soins infirmers et également aux médecins, travailleurs et travailleuses du domaine social et autres professionnel-le-s amené-e-s à intervenir et conduire des projets dans le domaine des soins palliatifs. La formation se déroule sur 18 mois et est constituée de 4 modules qui font l objet d une validation ainsi qu un travail de diplôme. Le DAS équivaut à 35 crédits ECTS qui incluent les crédits du niveau CAS exigé (modules 1 et 2 ou équivalent). Le nombre de journées de cours total est de 37,5 jours qui correspondent à 225 heures. Le travail personnel correspond à environ 525 heures. Le cursus offert pour l obtention du diplôme DAS correspond aux modules complémentaires d un niveau CAS acquis. Le titre de Certificate of Advanced Studies ou équivalent est donc un pré-requis. Les cours sont dispensés par des spécialistes et expert-e-s en soins palliatifs et de diverses disciplines des champs de la santé et du social, ainsi que des enseignant-e-s HES. Finalités de la formation Le DAS vise un public destiné à développer des compétences en matière de leadership, gestion de projet en soins palliatifs et promotion dans les institutions et réseautage interinstitutionnel. Le niveau DAS prépare les participant-e-s à mettre en œuvre, renforcer et consolider les politiques institutionnelles et extra-institutionnelles. La formation permet également aux acteurs et actrices concerné-e-s de modéliser des pratiques et de contribuer à la mise en oeuvre des bonnes pratiques. Les compétences générales sont les suivantes : Agir en expert clinique dans les situations complexes de soins palliatifs en accompagnant les équipes dans la réalisation de projets de soins adaptés spécifiques en partenariat avec la personne soignée et son entourage, respectant les valeurs et les principes des soins palliatifs; Favoriser la délibération éthique au sein des équipes et soutenir la mise en œuvre de projets de soins basés sur les connaissances scientifiques, l expérience professionnelle, les préférences des patient-e-s, tenant compte des enjeux éthiques; S impliquer, promouvoir et coordonner la collaboration intra, interprofessionnelle et interinstitutionnelle afin de maîtriser les situations complexes de soins palliatifs; Exercer un rôle de consultant-e en soins palliatifs afin d accompagner les professionnel-le-s et les équipes dans l amélioration continue de la qualité des soins; Accompagner le développement d une posture réflexive en soins palliatifs en s impliquant dans la supervision, l analyse de situations complexes et la formation des professionnel-le-s et des équipes.

9 SPÉCIALISTE EN SOINS PALLIATIFS Collaborer avec les équipes de recherche afin d identifier les problématiques cliniques pertinentes pour la recherche et intégrer les pratiques exemplaires dans le domaine des soins palliatifs; Assurer un processus d évaluation continue de la qualité des soins prenant en considération les standards et les outils d évaluation de qualité des soins palliatifs; Concevoir et conduire des projets d innovation et de changement dans une perspective d amélioration continue de la qualité des soins; Contribuer activement à la promotion et la diffusion des soins palliatifs et garantir des prestations adaptées et de qualité aux populations nécessitant des soins palliatifs. Conditions d admission Etre titulaire d un diplôme Bachelor HES du domaine de la Santé et du Travail social, voire d un titre jugé équivalent. Pouvoir témoigner d une expérience professionnelle d au moins 1 an dans le domaine des soins palliatifs. Etre au bénéfice du CAS HES-SO en Soins palliatifs, d une équivalence ou d une reconnaissance de titre antérieur (CAS HES-SO ou SUPSI en Soins palliatifs ainsi que le Certificat B1 en Soins palliatifs du CHUV). Les personnes au bénéfice du CAS HES-SO en Soins palliatifs de 15 crédits ECTS ont accès directement aux modules 4, 5 et 6 du DAS, leur titre étant jugé équivalent au CAS intégré de 10 crédits ECTS ainsi qu au module 3 du DAS Les personnes au bénéfice de la formation en Soins palliatifs de niveau B2 du CHUV et de la SUPSI sont dispensées des modules 1, 2, 3 et 5 du DAS, leur cursus leur permettant une reconnaissance d acquis automatique du CAS intégré à 10 crédits ECTS et des modules 3 et 5 du DAS. Contenus Module 3: Recherche et gestion de projet 8,5 jours / 5 crédits ECTS Gestion de projet Principes et processus de changement dans le domaine de la santé et des soins palliatifs; Défis d ordre personnel, professionnel et organisationnel spécifiques à la gestion de projets en soins palliatifs; Principaux concepts et activités propres aux phases de planification, d implantation et d évaluation de projet; Stratégies et outils appropriés à ces différentes phases du projet; Collaboration, travail d équipe et communication dans le développement, direction et gestion de projet. Recherche Fondements de la démarche scientifique, épistémologie des paradigmes de recherche; Exigences légales, déontologiques, références institutionnelles, des associations professionnelles nationales et internationales; Enjeux de la recherche scientifique en soins palliatifs; Méthodes quantitatives et qualitatives; Structure et niveaux des preuves : classification des études primaires et secondaires dans les approches qualitatives et quantitatives; Origine, postulats, méthode et controverses de la démarche basée sur des résultats probants et son évolution; Stratégies et méthodes favorisant l intégration des savoirs scientifiques dans la pratique professionnelle; Grilles de lecture des articles scientifiques; Utilisation des bases de données.

10 SPÉCIALISTE EN SOINS PALLIATIFS Contenus Module 4: Leadership clinique en soins palliatifs / 16,5 jours / 10 crédits ECTS Leadership clinique; Rôle et expertise; Prise de décision partagée; Qualité; Gestion des situations complexe et défi du/de la soignant-e exploration de ses ressources et limites; La communication au sein de la systémique familiale; La communication en situation complexe séminaires; Gestion complexe des symptômes et symptômes réfractaires; Soins palliatifs en contexte différencié gériatrie/psychogériatrie; Spiritualité (gérer les questions liées à la recherche du sens dans le parcours de la maladie et du deuil; Analyse de situations complexes (atelier); Ethique clinique. Module 5: Consultance et pédagogie 8 jours / 5 crédits ECTS Consultance : mode d intervention et de collaboration, étapes clés, ressources et limites; Développement du rôle de consultant-e; Pédagogie : courants d apprentissage, processus pédagogiques, évaluation; Développer une planification pédagogique; Réaliser un temps de formation sur une thématique spécifique de soins palliatifs; Analyse de situation complexe : outils, enjeux, cadre; Analyse de situations complexes; Notion de pratique réflexive et d analyse de la pratique; Qualité dans le contexte des SP. Module 6: Travail de diplôme du DAS 4,5 jours / 5 crédits ECTS Séminaires de méthodologie et de travail de diplôme; Coaching individualisé pour la réalisation de travail, la préparation à la soutenance et la diffusion des résultats. Dates et lieux des cours 25, 26, 27 janvier 2016 (module 3) HE-Arc Santé Neuchâtel 15, 16, 17 février 2016 (module 3) SUPSI Manno 14, 15 mars 2016 (module 3) CHUV Lausanne 16 (matin) mars 2016 (module 3) CHUV Lausanne 18 avril 2016 (module 6) SUPSI Manno 19, 20 avril 2016 (module 4) SUPSI Manno 23, 24, 25 mai 2016 (module 4) HE-Arc Santé Neuchâtel 20, 21, 22 juin 2016 (module 4) CHUV Lausanne 26, 27, 28 septembre 2016 (module 4) SUPSI Manno 07 novembre 2016 (module 6) CHUV Lausanne 08, 09 novembre 2016 (module 4) CHUV Lausanne 05, 06, 07 décembre 2016 (module 4) HE-Arc Santé Neuchâtel 16 janvier 2017 (modules 4 et 5) SUPSI Manno 17, 18 janvier 2017 (module 5) SUPSI Manno 13 février 2017 (module 6) CHUV Lausanne 14, 15 février 2017 (module 5) CHUV Lausanne 13, 14, 15 mars 2017 (module 5) HE-Arc Santé Neuchâtel 27 avril 2017 (modules 5 et 6) CHUV Lausanne 28 avril 2017 (module 6) CHUV Lausanne Minimum 15 maximum 25 Finance d inscription CHF Cours et diplôme CHF Module 3 CHF Module 4 CHF Module 5 CHF Le module 6 ne peut être suivi isolément. Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) Rue du Bugnon Lausanne Haute Ecole Arc Santé Campus 2, Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana (SUPSI) Stabile Piazzetta Via Violino 6928 Manno

11 SPÉCIALISTE EN SOINS PALLIATIFS Bulletin d inscription DAS de spécialiste en soins palliatifs session Responsables de la formation Madame Monsieur Nom... Prénom... Cheffes de projet : Mme Fabienne Teike Lüthi, Infirmière clinicienne spécialisée chargée de formation, Centre des formations, CHUV, Lausanne Mme Ilaria Bernardi Zucca, responsabile DAS in oncologia e responsabile percorsi formativi in Cure palliative SUPSI, Manno Adresse privée Tél. privé Renseignements et inscriptions Adresse (lisiblement) Pour la Suisse romande: Haute Ecole Arc Santé Secrétariat de la formation continue, +41(32) Titre/fonction... Institution, service/unité Pour la Suisse italienne: Scuola Universitaria Professionale della Svizzera Italiana Service de la formation continue Stabile Piazzetta Via Violino 6928 Manno T +41 (0) / 32 F +41 (0) Adresse de l institution Tél. institution Bulletin à retourner jusqu au 20 novembre 2015

12 Haute Ecole Arc Santé Secrétariat de la formation continue A affranchir s.v.p

13 FORMATION CONTINUE COURTE Soins palliatifs 24 JUIN 2015 Décider d'hydrater ou de ne pas hydrater en phase terminale de la vie: regards interdisciplinaires Finalités/Objectifs Intervenant-e-s Descriptif L arrêt de l hydratation en phase terminale est un acte qui questionne le/la patient-e et leurs proches ainsi que les professionnel-le-s. Prolonger ou arrêter l hydratation ne fait pas l unanimité auprès des spécialistes et cela génère des questions tant au plan physiologique qu éthique. Cet acte peut-être vécu comme une forme d abandon de la part du personnel soignant ou au contraire la mise en place d une hydratation artificielle peut-être ressentie comme une forme d acharnement. Ce geste hautement symbolique demande une analyse rigoureuse et une concertation tant avec le/la patient-e et ses proches qu au sein de l équipe interprofessionnelle. Durant cette journée, nous tenterons d apporter un éclairage interprofessionnel à cette question par l intermédiaire d une situation emblématique analysée par différents professionnels. Nous tenterons aussi de mieux comprendre les interventions les plus appropriées à mettre en place dans le respect de la personne soignée et ses proches. Délai d inscription Inscription au moyen du bulletin joint en fin de brochure jusqu au 15 mai 2015 Public cible Professionnel-le-s de la santé Professionnel-le-s du domaine social A partir d une situation clinique identique, les intervenant-e-s présenteront leur analyse et leur plan d action en référence à leur discipline. A la fin de cette journée les participant-e-s seront en mesure de: Décrire et comprendre les manifestations biologique, psychologique, sociale et spirituelle de la déshydratation chez les personnes en phase terminale de la vie ; Décrire et comprendre les répercussions physiologique, psychologique, sociale et spirituelle de l arrêt ou le maintien de l hydratation en phase terminale de la de vie ; Comprendre les enjeux éthiques de l arrêt ou le maintien de l hydratation ; Connaître et comprendre les actions prioritaires à mettre en place selon les approches disciplinaires ; Comprendre les facteurs d influence de la prise de décision ; Prendre conscience des complémentarités et/ou des divergences des diverses approches disciplinaires lors de processus de décision. Dr Sophie Pautex. Médecin responsable d unité, Unité de soins palliatifs communautaires, HUG-FSASD. Madame Christine Bongard-Felix, Professeures HES, infirmière, MPh, Responsable de l Unité d éthique clinique, Institut et Haute Ecole de la Santé La Source Dr Marc-Antoine Berthod, Professeur HES, Anthropologue, Haute école de travail social et de la santé - EESP - Lausanne Monsieur Pierre-Alain Charmillot, Professeur HES, M.A.ed, Professeur HES, Haute école de santé Arc Lieu de formation Haute Ecole Arc Santé Coût : CHF 250.-

14 FORMATION CONTINUE COURTE 15 ET 16 SEPTEMBRE 2015 Douleur et souffrance de la personne très âgée : des outils pour évaluer, soulager et traiter Descriptif Finalités/Objectifs Intervenant-e-s La douleur et la souffrance des personnes très âgées restent encore trop souvent sous-évaluées ou mal évaluées par les professionnel-le-s de la santé. Les modifications physiologiques, les troubles cognitifs liés au vieillissement, la capacité à communiquer, la dimension culturelle, notamment, rendent difficile cette appréciation. Le jugement clinique des professionnel-le-s est quant à lui influencé par divers paramètres tels que leurs représentations, leurs connaissances, leur capacité d empathie, leur maîtrise des outils d évaluation. La qualité des transmissions orales et écrites et la capacité à partager la décision avec le/la patient-e et/ou ses proches et dans l équipe interdisciplinaire, sont d autres facteurs qui interagissent dans le processus d élaboration du jugement clinique. Des soins et des traitements de qualité requièrent donc une évaluation rigoureuse et adaptée aux caractéristiques de cette population ainsi que la capacité à partager la décision dans l équipe interprofessionnelle. Délai d inscription Inscription au moyen du bulletin joint en fin de brochure jusqu au 12 août 2015 Ces deux journées de formation ont pour buts pour les participant-e-s d enrichir leurs connaissances, de développer leurs capacités et habiletés spécifiques, de se familiariser avec des outils et de mieux comprendre les enjeux relatifs au partage de la décision avec le/la patient-e et/ou ses proches et dans l équipe interprofessionnelle. Au final, les participant-e-s seront en mesure de mettre en place les soins et les traitements les plus adaptés afin d assurer une qualité de vie optimale pour cette population âgée confrontée à la douleur et/ou à la souffrance totale. Public cible Professionnel-le-s de la santé Professionnel-le-s du domaine social A la fin de cette journée les participant-e-s seront en mesure de: Connaître les processus bio-psycho-sociaux et spirituel de la douleur et de la souffrance totale en référence aux principes et valeurs des soins palliatifs; Tenter de comprendre et reconnaître la signification de cet événement pour la personne soignée; Connaître et utiliser des outils d évaluation et prendre conscience des biais potentiels; Mettre en œuvre les soins et les traitements favorisant une qualité de vie optimale; Prendre conscience des facteurs pouvant influencer son propre jugement clinique; Développer des capacités et des aptitudes pour améliorer le jugement clinique dans le contexte des soins palliatifs auprès de personnes de grand âge; Améliorer les transmissions écrites et orales de vos observations; Comprendre l importance et les avantages du partage de la décision avec le/la patient-e et ses proches ainsi que dans l équipe interprofessionnelle. Dr Françoise Maillard Strüby, infirmière, PhD Madame Fabienne Teike-Lüthi, Infirmière, MScN, formation continue CHUV (sous-réserve) Dr Grégoire Gremaud, médecin chef, Mon Repos, La Neuveville Monsieur Pierre-Alain Charmillot, Infirmier, Professeur HES, M.A.ed, Haute Ecole Arc Santé Lieu de formation Haute Ecole Arc Santé Coût : CHF 250.-

15 FORMATION CONTINUE COURTE 9 ET 10 DÉCEMBRE 2015 Mourir très âgé en hébergement de long séjour : analyser sa pratique pour un meilleur accompagnement Descriptif Finalités/Objectifs Intervenant-e-s L institutionnalisation tardive en hébergement de long séjour des personnes âgées, fréquemment dans un état de santé altéré, contribue à un raccourcissement de la durée de séjour jusqu à la mort et à l augmentation de la fréquence des décès. L émergence de maladies cognitives graves, l isolement social, la polymorbidité notamment, participent à complexifier les soins à cette population. Ainsi, l accompagnement en phase terminale est intense et complexe, qui nécessite des compétences élevées dans le champ des soins palliatifs. Par l analyse de situations cliniques en groupe au moyen d une méthodologie spécifique, du partage d expériences et d éclairages théoriques, les participant-e-s auront l opportunité d enrichir et de développer leurs compétences en soins palliatifs. Délai d inscription Inscription au moyen du bulletin joint en fin de brochure jusqu au 28 octobre 2015 Les contenus spécifiques aux soins palliatifs seront apportés en cohérence avec les situations pratiques exploitées durant ces journées; Améliorer la détection des besoins en soins palliatifs de 1er recours et spécialisés; Fournir des soins palliatifs adaptés et de qualité à cette population durant la dernière phase de sa vie; Acquérir, développer des savoirs, des savoir-être et des savoir-faire. Moyens Confronter, analyser des situations palliatives rencontrées dans sa pratique; Monsieur Pierre-Alain Charmillot, Professeur HES, Infirmier., M.A.ed, Haute Ecole Arc Santé Dr Christian Bernet, Directeur et médecin chef de l équipe mobile des soins palliatifs BEJUNE Public cible Professionnel-le-s de la santé: Infirmier-ère-s, médecins, ASSC Professionnel-le-s du domaine social Partager son expérience palliative dans le groupe; Utiliser une méthodologie d analyse de la pratique spécifique; Lieu de formation Haute Ecole Arc Santé Etablir des liens entre sa propre pratique et des notions théoriques spécifiques aux soins palliatifs. Coût : CHF 250.-

16

17 CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET La Haute école de santé et la Haute école de gestion Arc s unissent pour offrir une formation destinée aux professionnel-le-s de la santé et du travail social amené-e-s à occuper la fonction de responsable ou de chef-fe d équipe dans des institutions sociales et sanitaires (ICUS, infirmier-ère, responsable d équipe pédagogique, cheffe d unité, chef-fe de service). La complémentarité des intervenant-e-s des deux écoles se met au service du développement de compétences en management adaptées aux contextes institutionnels et professionnels. «UNE PINCÉE DE MANAGEMENT DANS DES UNIVERS DE SENS» Public cible La formation est destinée principalement aux professionnel-le-s diplômé-e-s de la santé et du travail social, amené-e-s à gérer une équipe et à développer et / ou à conduire des projets au sein d équipes. Généralités Cette formation postgrade fait suite à des études initiales de niveau HES ou équivalent. Elle est construite en tenant compte des lieux de pratique et des différents services concernés et s adresse à des professionnel-le-s qui prennent des responsabilités en devenant cadres intermédiaires au sein d institutions socio-sanitaires. La formation vise une augmentation de l efficience dans le domaine de la conduite de projet et de la gestion d équipe. S appuyant sur des recherches et des expériences récentes, elle se situe à l interface entre les pratiques et les approches théoriques. De fait, elle engendre des savoirs transférables dans différents contextes du travail social et de la santé (homes, hôpitaux, services ambulatoires, foyers, services sociaux, institutions éducatives). Fondée sur une applicabilité directe des connaissances et des compétences acquises, le CAS en Gestion d équipe et conduite de projet (CAS GEQ) est un programme de formation modulaire et dynamique permettant tant aux participant-e-s qu aux employeurs d obtenir un retour sur investissement quasi immédiat ce qu atteste le travail de certification centré sur la mise en oeuvre d un projet institutionnel et / ou pluridisciplinaire. Le CAS comprend 15 crédits ECTS, soit 150 heures de cours, un travail de certification représentant 50 heures ainsi que de la pratique réflexive, du travail personnel et des travaux de validation de module. Il est constitué de 25 jours de cours répartis en 3 modules de 4 crédits. Le travail de certification correspond à 3 crédits. Finalités de la formation La formation permet d acquérir les qualifications nécessaires pour occuper la fonction de responsable d équipe grâce à la connaissance des mécanismes institutionnels, des caractéristiques et des mécanismes liés à une équipe et grâce aux compétences spécifiques apportées par la gestion des ressources humaines.

18 GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET Contenus Module 1: Positionnement du cadre intermédiaire dans l institution et son contexte 8 jours / 4 ECTS Contexte de la gestion d équipe; Positionnement du cadre intermédiaire dans l institution: statut, fonction et rôles, limites du rôle; Développement des institutions et des différents types d organisation; Connaissances et utilisation des ressources; Cadre institutionnel, processus institutionnels et accompagnement des processus; Gestion publique; Identification des types de management. Module 2: Conduite de projet et responsabilité d équipe 8 jours / 4 ECTS Dimensions du projet, méthodologie du projet; Gestion des risques et responsabilité; Outils qualité; Le leadership et la coopération; La délégation; Analyse des tensions et des contradictions dans les organisations; La motivation dans ses différentes dimensions. Module 3: Gestion des ressources humaines 9 jours / 4 ECTS Management et organisation du travail; Stratégie d entreprise et sociologie; Gestion des RH en contextes; Conduite d entretien et évaluation périodiques; Changements, innovations et résistances; Négociation; Gestion de conflits; Santé au travail; Communication dans l organisation; Séminaire de travail de certification. Conditions d admission Etre titulaire d un diplôme de la santé ou du travail social HES ou équivalent. Exercer dans un contexte professionnel permettant l articulation du cours aux situations rencontrées. Responsable de la formation La direction de la formation est assurée par Madame Nicole Zangrando, Professeure HES. Tous les intervenant-e-s du cas GEQ sont des spécialistes HES ou des praticiennes et praticiens reconnu-e-s pour leurs compétences dans le domaine.

19 GESTION D ÉQUIPE ET CONDUITE DE PROJET Bulletin d inscription cas en gestion d equipe et conduite de projet Madame Monsieur Nom... Prénom... Dates des cours 21, 22, 23 octobre 2015 Module 1 25, 26, 27 novembre 2015 Module 1 20 janvier 2016 Module 1 21 janvier 2016 Module 2 22 janvier 2016 Module 1 24, 25, 26 février 2016 Module 2 16, 17, 18 mars 2016 Module 2 21 avril 2016 Module 2 22 avril 2016 Module 3 01, 02, 03 juin 2016 Module 3 29, 30 juin 2016 Module 3 01 juillet 2016 Module 3 25, 26 août 2016 Module 3 Adresse privée Tél. privé Adresse (lisiblement) Titre/fonction... Institution, service/unité Adresse de l institution Minimum 15 maximum 30 Finance d inscription Fr Cours et certification Fr Module / unité Fr Haute Ecole Arc Santé Tél. institution Bulletin à retourner jusqu au 14 août 2015 Haute Ecole Arc Santé, Secrétariat de la formation continue Tél Fax

20 Haute Ecole Arc Santé Secrétariat de la formation continue A affranchir s.v.p

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse

CURRICULUM VITAE. 2005-2007 Certificat de Formation continue en Education Thérapeutique du Patient à l Université de Genève - Suisse 1 CURRICULUM VITAE DONNEES PERSONNELLES Nom : WALGER Prénom : Olivier Adresse privée : Foyards 58 2300 La Chaux-de-Fonds Suisse Nationalité : Française. Titulaire d un permis C d établissement depuis 1992

Plus en détail

Définition, finalités et organisation

Définition, finalités et organisation RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Définition, finalités et organisation Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à présenter à l ensemble des professionnels de santé, aux patients

Plus en détail

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé

Domaine Santé. Plan d études cadre Modules complémentaires santé. HES-SO, les 5 et 6 mai 2011. 1 PEC Modules complémentaires santé Domaine Santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé HES-SO, les 5 et 6 mai 2011 1 PEC Modules complémentaires santé Plan d études cadre Modules complémentaires santé 1. Finalité des modules

Plus en détail

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch

Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT. www.mas-hcm.ch Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT Master of Advanced Studies HUMAN CAPITAL MANAGEMENT MAS HCM: la formation intégrée des DRH et futur-e-s DRH Singularités du MAS en Human Capital Management

Plus en détail

DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016

DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016 DAS / Diploma of Advanced Studies Intervenant-e spécialiste en défense et protection de l enfant et de l adolescent-e 2014 / 2016 CAS / Certificate of Advanced Studies Protection de l enfance et de l adolescence

Plus en détail

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options!

Master en Travail social. Nouveau programme avec deux options! Master en Travail social 2015 Nouveau programme avec deux options! HES-SO Fabrice Nobs HES-SO Thierry Parel 2 Le travail social vise à prévenir et à combattre les problèmes sociaux tels que l exclusion,

Plus en détail

DOULEUR et SOINS INFIRMIERS

DOULEUR et SOINS INFIRMIERS DOULEUR et SOINS INFIRMIERS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 Agir en tant que professionnel ressource dans le domaine de la prise en charge de la personne souffrant de douleur aiguë ou chronique,

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Public cible Professionnel-le-s des domaines du social, de la santé, des sciences humaines.

Public cible Professionnel-le-s des domaines du social, de la santé, des sciences humaines. CAS / Certificate of Advanced Studies Spécialiste en analyse des pratiques professionnelles dans le domaine de l action sociale, éducative, psychosociale et de la santé & DAS / Diploma of Advanced Studies

Plus en détail

PRATICIEN FORMATEUR. Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015

PRATICIEN FORMATEUR. Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 PRATICIEN FORMATEUR praticienne formatrice (PF) Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2015 Former des adultes à une pratique professionnelle dans les métiers du travail social et de la santé. Concept

Plus en détail

Santé au travail et entreprise

Santé au travail et entreprise Formation postgrade Institut universitaire romand de Santé au Travail Certifiée par la Société Suisse de Médecine du Travail (SSMT) Santé au travail et entreprise Octobre 2015 Novembre 2016 En partenariat

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

2012-2015 FORMATIONS A LA DIRECTION DES INSTITUTIONS ÉDUCATIVES, SOCIALES ET SOCIO-SANITAIRES. MAS DSIS HES-SO en trois ans d études

2012-2015 FORMATIONS A LA DIRECTION DES INSTITUTIONS ÉDUCATIVES, SOCIALES ET SOCIO-SANITAIRES. MAS DSIS HES-SO en trois ans d études FORMATIONS A LA DIRECTION DES INSTITUTIONS ÉDUCATIVES, SOCIALES ET SOCIO-SANITAIRES MAS DSIS HES-SO en trois ans d études Master of Advanced Studies HES-SO en Direction et Stratégie d institutions éducatives,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance

Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance CAS 2015-2016 Certificate of Advanced Studies Périnatalité : approche psycho-socio-pédagogique de la naissance Une formation postgrade de 10 ECTS destinée aux professionnel-le-s de la santé et du social

Plus en détail

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES

L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES L ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT EN 15 QUESTIONS - RÉPONSES CONTEXTE 1. Pourquoi avoir élaboré un guide sur l éducation thérapeutique du En réponse à la demande croissante des professionnels de santé

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

Fiche descriptive : DEAMP

Fiche descriptive : DEAMP Fiche descriptive : DEAMP FICHE METIER L'aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d'accompagnement et d'aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il intervient auprès d'enfants, d'adolescents,

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

GIP Ecole Supérieure Montsouris

GIP Ecole Supérieure Montsouris > - ouverture et excellence GIP Ecole Supérieure Montsouris En 1988, la faculté de médecine de Créteil crée la première Maîtrise Sciences et Techniques (MST) Santé Mentale - Editorial - GIP Ecole Supérieure

Plus en détail

Comment la proposer et la réaliser?

Comment la proposer et la réaliser? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment la proposer et la réaliser? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les professionnels de santé dans la mise en œuvre d un programme

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

SCIENCES DE L ÉDUCATION

SCIENCES DE L ÉDUCATION UniDistance 1 Centre d Etudes Suisse Romande Formation universitaire SCIENCES DE L ÉDUCATION En collaboration avec L Université de Bourgogne à Dijon Centre de Formation Ouverte et A Distance CFOAD UniDistance

Plus en détail

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA

CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA ÉLÉMENTS DE PLANIFIC ATION STRATÉGIQUE Période 2010-2015 Liste des abréviations courantes CHUV CFMJ CJE CAS CoRoMA CLASS CRLJ CSM DLE DP-CHUV DUMSC DSAS Vaud EESP FORDD GFD-EWS GREA GRSA GRSP HES HUG IMSP

Plus en détail

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V.

Le décret du 2 mars 2006 a institué le Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique de niveau V. Siège social : 9 bis, rue Armand Chabrier 47400 TONNEINS Tél. : 05.53.64.61.57 Fax : 05.53.64.63.12 e-mail : adestonneins@yahoo.fr Site : www.adesformations.fr Antenne de Bazas 7 chemin Larriou 33430 BAZAS

Plus en détail

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel?

Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Quels masters envisageables après un BA en Psycho/Éd à Neuchâtel? Présentation des masters de Genève, Lausanne, Fribourg et Neuchâtel Association des étudiants en psychologie/ éducation, en psychologie

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial

Newsletter 2 2014. Masterplan «Formation aux professions des soins» Impressum. Éditorial Masterplan «Formation aux professions des soins» Newsletter 2 2014 Impressum SEFRI, janvier 2014 Publiée au format électronique en français et en allemand. Commande: www.sbfi.admin.ch/sante Editeur Éditorial

Plus en détail

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE

depuis 1992 NOTRE DÉMARCHE Certificate of Advanced Studies RESSOURCES HUMAINES octobre à juin 4 universités pour former les acteurs RH aux actions stratégiques dans les organisations www.masrh.ch depuis 1992 + de 20 ans d expérience

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Unité de formation professionnelle du Ceras

Unité de formation professionnelle du Ceras Unité de formation professionnelle du Ceras 15 novembre 2013 : Journée romande de la commission latine d intégration professionnelle (CLIP) Cette présentation, susceptible d être d distribuée e aux personnes

Plus en détail

Management Responsabilité

Management Responsabilité L évaluation professionnelle : un enjeu pour l évolution du management hospitalier Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier de changement

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS**

DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** * CAFERUIS : Certificat d aptitude aux fonctions d encadrement et de responsable d unité d intervention sociale **

Plus en détail

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration

Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Certif icat Exécutif en Management etaction Publique Certificate of Advanced Studies (CAS) in Public Administration Formation destinée aux cadres des secteurs public et parapublic - L ESSENTIEL EN BREF

Plus en détail

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE

MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Secteur Techn que MAINTENANCE AGENT DE MAINTENANCE Brevet fédéral Préparation aux examens Situation de la formation Domaines Bilans de compétences Coaching Commerce Culture générale (ECG) Finances Formation

Plus en détail

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE

Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE Economiste d entreprise BACHELOR OF SCIENCE LES HAUTES ÉCOLES SPÉCIALISÉES Les Hautes écoles spécialisées (HES), dénommées aussi University of Applied Sciences, constituent un élément majeur du système

Plus en détail

Formation certifiante au métier de coach scolaire

Formation certifiante au métier de coach scolaire Formation certifiante au métier de coach scolaire 1 Préambule CoachingMaestro est un portail de formations dédié à toute personne intéressée dans l accompagnement des jeunes. Préambule Ses missions sont

Plus en détail

management www.masrh.ch

management www.masrh.ch Certificate of Advanced Studies management humain octobre à juin 4 universités pour préparer les managers aux défis contemporains www.masrh.ch depuis 2008 + de 7 ans d expérience au service de la performance

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention,

Plus en détail

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES

Documents de la HE Vinci à remplir pour l ARES Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement... 5 a) Introduction... 5 b) Liens avec la profession... 5 c) Acquis d apprentissage terminaux...

Plus en détail

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE

Les soins palliatifs NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE NORA BERRA SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DES AINES, AUPRES DU MINISTRE DU TRAVAIL, DE LA SOLIDARITE ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les soins palliatifs Contacts presse : Secrétariat d Etat chargée des Aînés Service

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Centre de Formation des Professionnels de Santé

Centre de Formation des Professionnels de Santé Centre de Formation des Professionnels de Santé Hôpital de la Cavale Blanche 29609 BREST Cedex CATALOGUE DES FORMATIONS 2014 SOMMAIRE FORMATIONS CONTINUES Responsabilité, législation :...p.3 - Obligations

Plus en détail

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE

LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE : DES FORMATIONS POUR LES PROFESSIONNELS DE LA SANTE AD'PROSANTE - GROUPE SOFT FORMATION 84, Boulevard de la Corderie 13007 Marseille Tél : 04.91.15.71.03 Fax : 04.91.81.52.62 1 NOTRE OFFRE

Plus en détail

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT

MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT MAS Master of Advanced Studies HES-SO MARKETING MANAGEMENT UNIQUE EN SUISSE ROMANDE En partenariat avec : En collaboration avec : LE MOT DES DIRECTEURS LES VOIES DE L EXCELLENCE L envol : vers un titre

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social

Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Référentiel métier de directeur d établissement social et médico-social Avertissement Ce référentiel couvre les fonctions des directeurs exerçant dans les établissements du secteur médico-social et social

Plus en détail

FORMATION PRATIQUE. atout majeur des métiers de la santé. et du travail social

FORMATION PRATIQUE. atout majeur des métiers de la santé. et du travail social FORMATION PRATIQUE atout majeur des métiers de la santé et du travail social 2 SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 INTRODUCTION 6 TROIS PILIERS 7 L ALTERNANCE THÉORIE/PRATIQUE 8 UN PARTENARIAT À DEUX NIVEAUX 9 FINANCEMENT

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17

Management Responsabilité. Management Responsabilité. Centre de Formation des Professions de Santé Programme 2012 17 Management Responsabilité Management Responsabilité 2012 17 L'entretien annuel d'évaluation Identifier la problématique de l évaluation professionnelle Utiliser l entretien annuel d activité comme levier

Plus en détail

EMBA du Leader Manager responsable EXECUTIVE MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION. www.myemba.ch

EMBA du Leader Manager responsable EXECUTIVE MASTER OF BUSINESS ADMINISTRATION. www.myemba.ch www.myemba.ch 1. EMBA LMR L EMBA du Leader Manager responsable (EMBA LMR) est une formation en emploi sur deux ans, respectivement sur deux ans et demi pour les non-économistes 1, qui représente 60 crédits

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPECIALISATION ANESTHESIOLOGIE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique (en anglais Master of

Plus en détail

Problèmes d accès aux soins?

Problèmes d accès aux soins? Problèmes d accès aux soins? Une étude exploratoire par entretiens avec des professionnels (Synthèse) Beat Sottas, Adrienne Jaquier, Sarah Brügger 1. Contexte : qui est «socialement défavorisé»?... 2 2.

Plus en détail

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online.

Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com comptabilite@actif-online. BON DE COMMANDE INTERNET Tarifs 2015 à retourner à : Actif 259, Avenue de Melgueil BP 3 34280 LA-GRANDE-MOTTE Téléphone : 0467 29 0467 Fax : 0467 29 0468 et 0467 29 0491 www.actif-online.com E-Mail : info@actif-online.com

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE

NOTE D INFORMATION sur la formation sociale préparatoire au Diplôme d Etat d AIDE MEDICO-PSYCHOLOGIQUE Ce.F Centre de Formation au Travail Sanitaire et Social Place du Marché Couvert - BP 414-24104 BERGERAC CEDEX Tél : 05 53 22 23 00 Fax : 05 53 23 93 05 Email : cef@johnbost.fr Site : www.johnbost.org/cef

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser» ; elles restent largement enracinées dans le contexte

Plus en détail

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines

RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS. Faculté des lettres et sciences humaines RÈGLEMENT FACULTAIRE SUR LA RECONNAISSANCE DES ACQUIS Faculté des lettres et sciences humaines PRÉAMBULE Ce règlement facultaire sur la reconnaissance des acquis s inscrit dans le cadre de la Politique

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : GESTION DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence : 21,

Plus en détail

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées

Directive 05_04 Prise en compte des études déjà effectuées Haute école pédagogique Comité de Direction Avenue de Cour CH 04 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_04 Prise en compte des études déjà

Plus en détail

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique

Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique Sous la responsabilité de Katia Horber-Papazian, professeure avec la collaboration de Caroline Jacot Descombes, Dr en administration publique 11 jeudis et un vendredi, du 18 septembre au 17 décembre 2015

Plus en détail

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier»

Formation continue CAS. en expertise technique dans l immobilier. en «Expertise technique dans l immobilier» Formation continue CAS en expertise technique dans l immobilier Certificate of Advanced Studies HES-SO en «Expertise technique dans l immobilier» 2 3 Situation et contexte Chaque bâtiment subit des dégâts

Plus en détail

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION

9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION 9 PROPOSITIONS POUR UNE MEILLEURE ACCESSIBILITE AU SYSTEME DE SANTE DES PERSONNES EN SITUATION DE GRANDE EXCLUSION De par ses missions d écoute, d orientation, d accueil et de prise en charge notamment

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine

Médecine et société / Le normal et la pathologique; histoire de la médecine O B J E C T I F S Programme llongiitudiinall : Introduction Personne, santé, société (PSS) Cours d introduction - Présentation du cours PSS. - Importance des dimensions psycho-sociales dans la pratique

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Annexe...10 Fonction du psychologue clinicien / de la psychologue clinicienne...10

Annexe...10 Fonction du psychologue clinicien / de la psychologue clinicienne...10 Cursus de formation continue postgraduée en psychologie clinique Schweizerische Vereinigung der Klinischen Psychologinnen und Psychologen (SVKP) Organisme responsable : Association Suisse de Psychologues

Plus en détail

Formations 2014/2015

Formations 2014/2015 Institut de Formation en Soins Infirmiers Paris Saint-Joseph Département de formation continue Formations 2014/2015 «Apprendre tout au long de la vie» Notre enjeu : vous guider dans la réalisation de votre

Plus en détail

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE

REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE REFERENTIEL METIER CONSEILLER EN ECONOMIE SOCIALE ET FAMILIALE La profession de conseiller en économie sociale familiale a fait l objet d investigations importantes en terme d inscription professionnelle,

Plus en détail

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP)

CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) DOMAINE TRAVAIL SOCIAL DOMAINE ÉCONOMIE ET SERVICES CERTIFICATES OF ADVANCED STUDIES HES-SO PROGRAMME ROMAND HES-SO DE FORMATION À L INSERTION PROFESSIONNELLE (PROFIP) édition 2016-2017 CAS SPÉCIALISTE

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF

En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF En région PACA, votre organisme de formation certifié ISQ-OPQF Tél. : 04 42 21 06 22 Fax : 04 42 21 27 04 Mail : if.conseil@wanadoo.fr Site : www.ifconseil.eu Un partenariat Basé sur la lecture attentive

Plus en détail

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres

SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE. p. 3. p. 4 LE CESU. p. 5. Les outils. p. 6. Le centre de simulation. Quelques chiffres SOMMAIRE COMMUNIQUÉ DE PRESSE p. 3 LE CESU Les outils Le centre de simulation Quelques chiffres Un exemple : la formation à l emploi des infirmiers des services d urgences En annexe p. 4 p. 5 p. 6 p. 6

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation De «pair patient» à «pair aidant» : vers de nouvelles fonctions des destinataires de l action médico-sociale? Présentation Association Trait d Union 07.02.2014 Esther Hartmann, Pro Mente Sana Florence

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu-

Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Résidence MBV Les FIGUERES -Capendu- Accompagnement de fin de vie: un travail d équipe Fin de vie en EHPAD Quel que soit le lieu de la «toute fin de vie» et du décès des résidents d Ehpad, l accompagnement

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Convention constitutive

Convention constitutive Convention constitutive Entre les parties signataires, Vu les textes législatifs suivants : - l article L. 6321-1 du Code de Santé Publique relatif aux réseaux de santé - la loi n 2002-303 du 4 mars 2002

Plus en détail

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue seconde"

Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en Didactique du français langue seconde Avenue de Cour 33 CH 04 Lausanne Directives du Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_59 du programme de formation menant au Certificate of Advanced Studies en "Didactique du français langue

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI)

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Règlement CAS SMSI, volée 014 GES-FOR3-REF614 PDA Mise à jour : 9.10.013 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Stratégie et management du système d information (CAS SMSI) Volée 014 Validé par

Plus en détail

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE ÊTRE MANAGER D UNE ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE DANS LE SECTEUR SANITAIRE OU MÉDICO-SOCIAL Formation permettant l obtention d un certificat professionnel CPFFP SPÉCIALISATION EN MANAGEMENT D ÉQUIPE OPÉRATIONNELLE

Plus en détail

Formation continue. Diplôme de Pédagogie curative et Sociothérapie EPD/ES. Démarche et méthodes d accompagnement. 2014 2016 2 ème promotion

Formation continue. Diplôme de Pédagogie curative et Sociothérapie EPD/ES. Démarche et méthodes d accompagnement. 2014 2016 2 ème promotion és-l école supérieure en éducation sociale-lausanne Version : 24.02.2014 URIA Union romande des institutions d orientation anthroposophique www.uria-vahs.ch Formation continue Diplôme de Pédagogie curative

Plus en détail

Spécialisation en gestion de dettes

Spécialisation en gestion de dettes CAS / Certificate of Advanced Studies Spécialisation en gestion de dettes 2015 / 2016 Crédits ECTS 14 Début de la formation Septembre 2015 Durée 20 jours de cours entre septembre 2015 et juillet 2016 Responsable

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

UNE FORMATION PROFESSIONNELLE EN EVOLUTION

UNE FORMATION PROFESSIONNELLE EN EVOLUTION LA HAUTE ÉCOLE SPÉCIALISÉE DE SUISSE OCCIDENTALE (HES-SO) INCLUANT LA HAUTE ÉCOLE SPÉCIALISÉE SANTÉ- SOCIAL DE SUISSE ROMANDE (HES-S) 1 L ESSENTIEL EN BREF UNE FORMATION PROFESSIONNELLE EN EVOLUTION Le

Plus en détail

Accompagnement des managers : la solution coaching

Accompagnement des managers : la solution coaching Accompagnement des managers : la solution coaching Dans sa circulaire DGOS/RH4/2013/295 du 19 juillet 2013, la Ministre des Affaires sociales et de la santé indique les axes et actions prioritaires à mettre

Plus en détail