ROBINSONHOTEL. dossier artistique. François Martig _ _ _

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROBINSONHOTEL. dossier artistique. François Martig _ robinsonhotel@gmail.com _ http://robinsonhotel.org _ +33.6.87.61.59.06"

Transcription

1 Doomsday seed vault // Le bunker à semences du Grand Cataclysme ROBINSONHOTEL dossier artistique François Martig _ _ _

2 François Martig ausculte le paysage en opérateur attentif aux faux effets de naturel comme au regain de vitalité d une nature, nomade et invasive, qui se laisse rarement abattre. Avec ses films, ses pièces sonores et ses installations, l artiste désamorce les binarismes qui opposent sans nuance naturel/artificiel, pur/impur ou autochtone/exotique, pour interroger les politiques économiques, mémorielles et esthétiques qui déterminent secrètement l environnement. Chaque paysage s avère être le produit d un système de gestion plus global : protectionnisme, isolationnisme, colonialisme, impérialisme, etc. Les actions de François Martig militent pour un réveil démocratique doucement terroriste, et affectionnent les formes populaires de micro-prises de pouvoir : des radios pirates comme celle de Lorraine Coeur d acier fondée à la fermeture des usines sidérurgiques en Moselle, des vidéos téléchargées sur internet montrant l inhumanité d une exploitation forestière accomplie par des machines voraces, ou des lâchers de ballons ou de pigeons voyageurs servant de mules à des graines illégales. La friche, qu elle soit naturelle ou industrielle, est centrale dans la démarche de l artiste : intervalle spatial et temporel, elle symbolise une volonté de non-agir, une sorte de réserve ou d épargne résistant à l hyperactivité habituelle. Mais depuis peu, la friche est à son tour devenue spectaculaire et patrimoniale. Hélène Meisel, historienne et critique d art «Un paysage est révélateur de notre manière de vivre socialement, politiquement, économiquement.» La fascination qu entretient François Martig avec l histoire des paysages est clairement visible dans son travail et montre avec force l interdépendance entre l homme et la nature au travers d une approche sensible. Martig invite donc souvent le spectateur à ré-examiner la place qu il a face à son environnement immédiat via un filtre historique et contextuel de son actualité. François collabore depuis de nombreuses années avec d autres artistes sonores comme Philippe Petitgenêt, Erick, d Orion, Pierre Redon, Els Viaene, etc... Il est également preneur de son pour le cinéma (quelques titres sur IMDb).

3 THE HUNGRY GHOSTS Installation sonore réalisée à partir de fields recordings de vendeurs à la criée à Wuhan (CN) et de dispositifs électroniques 8 bits. Hungry Ghost est un concept dans le bouddhisme chinois représentant un être fantomatique poussé continuellement par des besoins émotionnels très intenses proches de l animalité. Il est souvent utilisé en anglais de manière métaphorique pour décrire l insatiable besoin d un toxicomane. Hungry Ghosts (1996) est également le premier livre en anglais qui fournit une description détaillée de la grande famine en Chine entre 1958 et 1962 lors du Grand Bond en avant, et qui aurait pu être évitée, et dont Mao est entièrement responsable. Exposition Dans Quelle Vie Tu Mondes, 2014 Hifa, Wuhan, Chine La campagne contre les «quatre nuisibles» est une campagne d hygiène à grande échelle, instaurée par Mao Zedong, qui a identifié la nécessité d exterminer les moustiques, mouches, rats et moineaux. Les moineaux (principalement le Moineau friquet) ont été inclus sur la liste parce qu ils mangent les graines de céréales, privant la population majoritairement rurale du fruit de leur travail. Les masses populaires chinoises ont été mobilisées pour éradiquer les oiseaux. Les citoyens avaient alors la consigne de faire du bruit (en frappant des pots et des casseroles ou des tambours) pour effrayer les oiseaux et les empêcher de se poser, les forçant ainsi à voler jusqu à ce qu ils tombent du ciel d épuisement. Les nids ont été démolis, les œufs étaient cassés, et les oisillons tués. Les moineaux et autres oiseaux ont été abattus dans le ciel, entraînant la quasi-disparition des oiseaux en Chine. En avril 1960, les dirigeants chinois se sont rendu compte que les moineaux ne mangeaient pas seulement les céréales, mais également une grande quantité d insectes. Plutôt que d être augmentés, les rendements de riz après la campagne ont sensiblement diminué. Mao a alors ordonné la fin de la campagne contre les moineaux, la remplaçant par la chasse aux punaises dans la campagne en cours contre les quatre nuisibles. Mais il était trop tard : en l absence de moineaux pour les manger, les populations de criquets ont dangereusement augmenté dans le pays. Il en résulta une amplification des problèmes écologiques déjà causés par le Grand Bond en avant. Un tel déséquilibre écologique est mis en avant par certains pour expliquer la Grande Famine chinoise dans laquelle plus de 30 millions de personnes seraient mortes de faim.

4 Zone rouge porte sur ces zones de terres irré cupérables dues aux combats sanglants de la guerre La présence de milliers de cadavres et de millions de munitions non explosées a obligé l état français à classer ha meusiens parmi ha en zone rouge, zone non exploitable. Ainsi, suite à la première guerre mondiale, le paysage clas sique lorrain fait de cultures, de prairies et de vergers est devenu un paysage boisé prin cipalement de pins noir d Autriche et d épi céas donnés par l Allemagne à la France en guise de dommage d indemnité de guerre. Cette réparation va à la fois permettre de reconstruire un sol alors totalement boule versé et éviter la reprise des cultures deve nues dangereuses. Cette immense sapinière va ombrager le sol empêchant la proliféra tion de ronces, de broussailles et laissera visibles les constructions durant des décen nies (tranchées, boyaux de communications, etc.) Ces forêts artificielles sont donc des marques très précises de l après guerre et sont représentatives de cette nature qui s est adaptée à ce territoire détruit et pollué. On n imaginait pas il y a un siècle qu une biodiversité si riche allait se développer pour finalement être classée forêt d exception. Aujourd hui, plus de 90 ans après la fin des hostilités, de nouvelles problématiques ap paraissent quant à ces lieux sur lesquels ne cesse de se développer le tourisme de mémoire. Depuis une trentaine d années, l Office National des Forêts s est engagé dans la transformation des peuple ments ayant atteint leur stade de maturité. Le paysage est alors en pleine mouvance avec la disparition progressive des peuplements résineux au profit des feuillus. Cette action s étalant sur plus d un siècle montre cette volonté quant à la cicatrisation du territoire. ZONE ROUGE

5 Dès , François Martig a amorcé le projet Zone rouge sur le thème de la première guerre mondiale, lors de sa rési dence au Frac Lorraine. Zone Rouge fait partie intégrante d un ensemble plus vaste de son travail qui porte sur les modifications du paysage dues à l histoire, à la politique ou à l économie. En effet, Martig veut créer un laboratoire du paysage, un lieu de réflexion qui serait destiné à développer une réflexion théorique et poétique autour de ces paysages détruits et bouleversés suite à une guerre et au sein de laquelle une biodi versité s est développée. Suite à la rencontre de la commissaire d exposition Emilie Roi, ils décidèrent de rendre ce projet plus ambitieux par la réalisation de 6 architectures, qui font to talement écho à la topographie du terrain, et dans lesquelles 6 commandes de pièces sonores d artistes internationaux seront diffusées. PROJET EN COURS Ces abris inédits seront telles des chambres d écoute où les pièces sonores seront réalisées à par tir d une réflexion poétique sur cette topo graphie héritée des conflits de la première guerre mondiale. ZONE ROUGE

6 Lâcher de ballons devant le Parlement Européen à Bruxelles en 2014 AUX QUATRE VENTS Les semences de variétés anciennes sont interdites à la vente et considérées illégales car non inscrites au Catalogue Officiel. Ainsi les multinationales contrôlent aujourd hui 40% du marché mondial de la semence. François Martig récolte des graines anciennes et les diffuse dans plusieurs territoires par l intermédiaire de vols de pigeons voyageurs, de lâchers de ballons ou encore par la distribution de graines sur des marchés locaux. Ces méthodes populaires entrainent ainsi la mixité végétale et créent de nouveaux paysages aléatoires. Pigeons équipés de semences paysannes, Belgique 2010 Lâcher de ballons équipés de semences paysannes, Metz 2012

7 Festival MONOPHONIC 2014, Halles de Schaerbeek, Bruxelles (B) AUX QUATRE VENTS Les semences de variétés anciennes sont interdites à la vente et considérées illégales car non inscrites au Catalogue Officiel. Ainsi les multinationales contrôlent aujourd hui 40% du marché mondial de la semence. François Martig récolte des graines anciennes et les diffuse dans plusieurs territoires par l intermédiaire de vols de pigeons voyageurs, de lâchers de ballons ou encore par la distribution de graines sur des marchés locaux. Ces méthodes populaires entrainent ainsi la mixité végétale et créent de nouveaux paysages aléatoires. Calibrage sous déviance, Centre Reg Art, Lévis, Québec, 2011

8 Künstlerhaus Bethanien, Berlin, 2012 Prix du conseil général de moselle THE DAWN The Dawn est une installation constituée de 2 projections vidéo à partir d une tour d observation, où il diffuse des vidéos found-footage provenant de déforestation par delà le monde. Où l on pourrait s attendre à une expérience sereine au sein de la nature, Martig produit une masse sonore infra-basse qui dramatise les vidéos et donne aux spectateurs une dimension expérientielle plus grave. Les vidéos montrent des abatteuses coupant dans différents pays et paysages, de jour comme de nuit, sous la neige ou la pluie de manière continue. Le point de vue du conducteur de l engin nous donne à voir ce bras mécanique supprimant le paysage et l horizon.

9 Künstlerhaus Bethanien, Berlin, 2012 Prix du conseil général de moselle LA FRICHE N E François Martig a décidé de transporter 15m² d une friche provenant du Skulpturen Park à Kreuzberg-Berlin. Cet endroit densément peuplé avant la 2ème guerre mondiale fût totalement bombardé et devint ensuite un des espaces que traversa le mur de Berlin pour devenir enfin une friche-parking sauvage-dépotoir jusqu en Martig décide de montrer ce bout de nature «banale» dans une boite de transport typique de l import-export. Bien que voué à l échec, l emploi de lampes UV tentera de garder cette friche en vie. Nature sauvage, biodiversité et paysage banal seront au centre de cette pièce.

10 Jukebox durant le Festival Musiques Volantes, Metz - Citysonic, Mons (B) - Triennale d art contemporain, Luxembourg - Château de Malbrouck (F) LA NATURE MISE EN BOITE Ce projet se situant entre art sonore et documentaire radiophonique montre notre rapport à l environnement naturel ou urbain, la gestion de la nature, et de fait de tous les transits migratoires dûs à la colonisation et, de manière plus actuelle, à la mondialisation. Ce projet souligne notre conditionnement au principe paysager occidental plaçant tout sur une ligne d horizon; la friche s appréhende avec le pied plutôt que le regard comme le souligne Luc Lévesque. Le spectaculaire et la scénarisation visibles dans les parcs nationaux n y ont pas leur place car la gestion paysagère n a pas encore eu raison des friches.

11 Installation sonore In Situ dans le cadre de Capital social organisé par Hotel Charleroi (B) LA NATURE MISE EN BOITE Benoit Sottiaux est ingénieur agronome et guide nature dans la région de Charleroi (B), Monique Gavroy est guide nature et conductrice du métro de Charleroi, elle est également initiatrice du projet de l arboretum aux abords de la ligne de métro de Charleroi. Audrey Muratet est botaniste en Seine- Saint-Denis (F), Claude Lavoie est biologiste à Québec (Qc), Luc Lévesque est architecte à Montréal (Qc), Josy Cungs est entomologue spécialiste des Terres Rouges au Luxembourg, Christan Ries et Guy Colling sont respectivement biologiste et botaniste au MNHN du Luxembourg. Ils sont tous impliqués dans les questions relatives à la biodiversité dans des milieux dégradés, en friches, ou post-industriels.

12 L observatoire du paysage dans le cadre de la résidence chez BDM-Architectes, Maison de l architecture, Bordeaux, 2013 un des îlot-musée-paysager créé par la ville de Bordeaux sur le paysage aquitain où se sont organisés des «expéditions». L OBSERVATOIRE DU PAYSAGE Helsinki - Ljubljana - Bordeaux - Dunkerque L observatoire du paysage est une attitude qui a pris forme depuis mon séjour en Finlande en 2006 avec notament l organisation de balades/actions/rencontres dans des paysages choisis lors de mes repérages. L observatoire du paysage prend toujours en compte la politique, l économie, et le social du paysage traversé. L observatoire du paysage, Maison de l architecture, Bordeaux, 2013 / Site web reprenant les différents points d action de l observatoire

13 L observatoire du paysage dans la zone Seveso du port ouest de Dunkerque, Dunkerque capitale Régionale de la Culture, 2013 L observatoire du paysage est une attitude qui a pris forme depuis mon séjour en Finlande en 2006 avec notament l organisation de balades/actions/rencontres dans des paysages choisis lors de mes repérages. L observatoire du paysage prend toujours en compte la politique, l économie, et le social du paysage traversé. L OBSERVATOIRE DU PAYSAGE Helsinki - Ljubljana - Bordeaux - Dunkerque L observatoire du paysage sur l ïle inhabitée de Sisä-Hattu, dans le cadre de la résidence à HIAP, Helsinki 2006

14 Nuit Blanche Metz, barques, roses, éclairages, bandes sonores Du pavot à la rose est une installation sonore qui parle des migrations humaines et de l industrie du luxe. Elle est constituée d entretiens réalisés avec des bénévoles d associations d aides humanitaires Depuis quelques années l Europe et l Afghanistan sont liées car d ici peu l Afghanistan deviendra un grand producteur d huiles essentielles et de parfums grâce aux nombreuses variétés de fleurs, et notamment de la rose, qui poussent dans ce pays. En effet la culture de la Rose est une ancienne tradition en Afghanistan et plusieurs tentatives ont été menées pour remplacer la culture du pavot -- dont est issue une grande partie de l héroïne vendue dans le monde -- par de l huile de rose destinée à l exportation vers l industrie de la cosmétique et du luxe, notament en France. Cette alternative à la culture du pavot tente d enrayer l assimilation du pays à l opium, aux talibans, et aux migrants (les afghans onstituent le plus grand nombre de migrants en Europe). DU PAVOT A LA ROSE

15 LA PLAGE Le Robinson Hotel a été en 2009 à proximité de Loon-Plage qui faisait partie de l actualité. En effet la zone des «jungles» des migrants tentant de traverser la Manche vers l Angleterre s y est installée. L installation résultant de cette actualité est composée d entretiens sonores réalisés avec des bénévoles d associations d aides humanitaires et des sons enregistrés à bord des ferries. Ces bandes sonores seront diffusées par le biais de petites radios à dynamo à l intérieur d architectures sommaires faites de palettes et de bâches. Bref une installation qui relate la direction précise que suit Robinson Hôtel à savoir l incidence de la politique et l économie sur le paysage et celui qui l y habite. Bandes sonores, radios à dynamo, bâches et palettes - La Plate-Forme, Dunkerque 2009

16 Ceaac International, Strasbourg, 2007 AU PAYS DU VENT ET DE L EAU Cette installation, résultat d une résidence en Finlande, joue avec le stéréotype du paysage finlandais, à savoir le hâvre de paix naturel, et le mettant en scène par des moyens simples et absurdes : la vibration à la surface de l eau, le tremblement de feuille, le vent. Un sauna, typique de la culture finlandaise, sera installé afin de donner de la place au corps dans ce faux paysage. partie 1 : feuilles, ventilateurs, verres d eau partie 2 : Sauna

17 Biennale d art contemporain de Senones (88), 2009 LA NATURE EXPLIQUEE AUX PLANTES La Nature Expliquée Aux Plantes est une installation sonore constituée de bégonias placés dans une serre horticole et qui imite, dans une version domestique, le processus d industrie horticole à grande échelle. Partant d un constat accablant que neuf fois sur dix des plantes et fleurs achetées au supermarché du coin meurent très vite j ai émis l hypothèse que l absence de contact avec le milieu extérieur provoquait un choc psychologique irrémédiable lorsque ces dernières quittent la serre à la fin de leur croissance. Je propose, dans cette installation, une possibilité d aider ces plantes à survivre en leur expliquant la nature par des bandes sonores constituées de pluies diluviennes, d orages, et d oiseaux du matin, spécialement composées au regard de leur vitesse de croissance accélérée et en faisant donc des bandes sons de moins de 24h.

18 Partenariat Sentiers Rouges Synagogue de Delme, Luxembourg 2008 CANOPÉE MOBILE La canopée désigne l étage supérieur de la forêt, en contact direct avec l atmosphère libre. Le mot est emprunté au vocabulaire de l ameublement : c est le ciel de lit ou baldaquin (Canopy). Canopée mobile se présente sous la forme de remorques dans lesquelles sont plantés des sapins formant une sorte de bordure. Au centre de cette bordure se trouve un carré de pelouse offrant un bel espace pour s étendre. Etendu, le public pourra voir le ciel dans ce rectangle formé par les cimes des sapins, une sorte d espace hors-du-monde.

19 Nuit Blanche 5 à Metz, 2012 L ÎLE AUX FLEURS Pour la Nuit Blanche 5 à Metz François Martig implante, en étroite collaboration avec le lycée agricole de Courcelles Chaussy un imposant potager sur une friche au pied du centre Pompidou Metz. Au travers d une performances de brouettes transportant des légumes en pot il montrera la dimension d échanges commerciaux du «Fruits et Légumes» dans notre monde globalisant et nous interpelle par le même fait sur les enjeux et répercutions qu une telle chorégraphie marchande peut avoir face à notre liberté individuelle et notre citoyenneté.

20 Parc du Haut-Fourneau U4, Uckange (57), France, 2011 Trente ans, exactement, après la cessation définitive de la radio pirate ouvrière Lorraine Coeur d Acier (LCA) installée dans la mairie de Longwy, l installation sonore mise en place au sein du Parc du haut-fourneau U4 s inspirera de la forme du studio originel de LCA, à savoir une cabane à la façade vitrée, l aquarium. La partie sonore sera constituée de plusieurs interviews réalisées avec d anciens de LCA et des archives de LCA. L autre partie du documentaire sera constituée d interviews d anciens sidérurgistes du Val de Fensch et du bassin de Longwy dans leur jardin. Après les luttes sociales et les fermetures d usines, les jardins ouvriers sont quant à eux toujours présents. Archive photo du studio de LCA entre 1979 et 1980 RADIO LORRAINE COEUR D ACIER

21 Park In Progress (Pepinières Européennes pour Jeunes Artistes), Domaine National de Saint-Cloud (92), 2011 FM PIRATE RADIO Parasitage d ondes radio via un émetteur radio pirate sur le réseau hertzien FM. Diffusion de documentaires sonores autour des semences voyageuses, de la législation des semences ainsi que des jardins ouvriers que j ai réalisés entre 2008 et 2013 ElectroPixel Festival, La Fabrique à Nantes, 2012

22 Île, éclairage urbain au sodium, afficheur lumineux LCD, ruine anachronique - NUIT BLANCHE à Mayenne, 2013 L ÎLE PROJET NON REALISE Il est mis en place depuis plusieurs années un observatoire du paysage, que j appelle selon les projets postlandscape observatory. Je voudrais utiliser les réflexions sur le paysage au travers de la ruine ou du paysage ruiné, en l adaptant sur l île à l aide d un dispositif fictionnel. Utilisant le potentiel esthétique de cette espace naturel non-géré, l intervention sur cette île lui donnera un statut ambigu, à mi-chemin de la jachère et du paysage passé fantasmé. Il s agit donc de créer un espace sous tension où la notion d instinct s avère primordiale. L aspect important proviendra du travail sur l éclairage et l ambiance afin d en donner une vision décalée. L afficheur LCD, ressemblant à un dosimètre, laissera le public dans une perplexité quant à sa fonction (volontairement sans unité de mesure ou autre référence), et l ambiguïté sera également de mise quant à l histoire de cette ruine et ses matériaux abandonnés. Ainsi cet endroit se plaçant à mi-chemin de la jachère et du paysage passé fantasmé sera couvert d un voile invisible et fictionnel qui se déposera sur l île, inspiré de paysages réels mais provenant d autres endroits et d autres récits. Kenishi Watanabe «Le monde après Fukushima», ARTE

23 quelques PIECES SONORES

24 ZONE ROUGE (LA BUTTE DE VAUQUOIS) Le nom «Zone Rouge» est donné après la guerre en France à environ ha de champ de bataille qui ont créés des zones irrécupérables dûes à la présence de milliers de cadavres et de millions de munitions non explosées Ha meusien sont classés Zone Rouge. On passe d un paysage de cultures ou de prairies et de vergers à un paysage boisé principalement par du pin noir, un dommage de guerre donné par l Allemagne à la France. Le pin noir va devenir ainsi l élément central autour duquel tourne ce projet d installation et sonore. Depuis 2007 Martig a travaillé sur le projet Zone Rouge, celui-ci devrait se terminer en TANKER La zone portuaire de Strasbourg est un endroit très particulier ; elle est à la fois une zone d activité industrielle intensive liée au commerce pétrolier et sidérurgique, et pourtant l ambiance parait calme voire déserte et l individu y semble absent. L invisible règne en maitre au port du Rhin. Toutefois à la vision romantique des débuts du projet vient s ajouter un vrai intérêt quant à la situation particulière du P.A.S au vu de son activité économique et surtout aux personnes qui y travaillent; néanmoins ce projet n a pas de vocation documentaire mais propose une interprétation poétique du lieu. QUERELLE DE CLOCHER Pièce sonore réalisée en Belgique lors du European Sound Delta... (www.sound-delta.eu). Cette pièce sonore a été réalisée à partir d enregistrements de clochers wallons, bruxellois, et flamands dans cette Belgique où la division du pays est constante.

25 IT S APOCALYPSE NOW! Réalisée pour la galerie PANKOW à Berlin pour l exposition Apokalypse, It s Apocalypse Now! est une pièce qui a été crée en 2012 et qui parle de Survivalisme. Le survivalisme est un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une hypothétique catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial, voire plus simplement à survivre face aux dangers de la nature. Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture, en construisant des abris, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage. Il a plus récemment évolué en un néosurvivalisme qui se dit davantage porté à l indépendance par rapport au système économique ou à une attitude quotidienne plus proche de la nature. THE WHALING Pièce sonore produite suite aux enregistrements de baleines réalisés sur le fleuve Saint-Laurent au Québec. La chasse à la baleine tend à disparaître mais le chasseur d images de baleines et le tourisme naturel est lui bien présent. Des extraits de mon TRAVAIL SONORE sont disponibles à cette adresse :

26 quelques COLLABORATIONS

27 DAERDENLAND (Martig / d Orion) Tous deux interpelés par la question des libertés individuelles étendues aux notions du territoire socio-politique, ils ont vu à travers ce navire le prétexte à constituer une micronation poussant à la dérive l idée d un territoire mobile, interchangeable en vue d une prise de possession de l espace public pour s auto-proclamer «citoyen du monde». C est à l issue d une réflexion autour du régime administratif et législatif des eaux internationales, où l autorité d aucun État n est légitime car la haute mer est considérée comme un «bien public mondial», ainsi que sur ces entités de personnes qui prétendent aux statut d une nation indépendante, qu Érick et François prennent à parti le traversier et déplacent de manière imaginaire et provocatrice sa fonction pour y former une nouvelle nation indépendante, nommée Daerdenland. Bureau d immigration et délivrance de passeport du Daerdenland Centre Regart (Québec), 2011 Proclamation de la micronation du Daerdenland sur le traversier du Saint-Laurent entre Québec et Lévis, 2011

28 NUIT BLANCHE 4 à Metz, 2011 NOISE-ette (Martig / Petitgenêt) Quatre piquets, des bancs, une guirlande lumineuse. Le décor est posé pour notre Bal musette de Noise music. Des haut-parleurs aux formes et qualités sonores hétéroclites sur lesquels nous infligeons notre Noise music, de l électronique minimale ou de l ambient aux nappes mielleuses, le tout teinté d un amour commun pour le field recording. Nos field recordings sont issus de notre travail d enregistrement sur des festivals Tuning. NOISE-ette est une sorte de parcours sonore comme la traversée d une fête forraine, sans le visuel. Entre musique expérimentale en multidiffusion et culture populaire. NOISE-ette a vu 5 versions depuis 2008, notament au festival BAINS NUMERIQUES d Enghien-les-bains, au festival OSOSPHERE à Strasbourg, à CITYSO- NICS à Mons, et à la NUIT BLANCHE à Metz. Toutes les collaborations Martig / Petitgenêt sont disponibles sur le site :

Lotissements agricoles de la rivière Rouge

Lotissements agricoles de la rivière Rouge Lotissements agricoles de la rivière Rouge Aperçu de la leçon Les élèves étudient le rôle que la rivière Rouge a joué dans le type d établissement et le système de propriété foncière adoptés par les Métis

Plus en détail

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ

Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer. Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Collectif audiovisuel : Installations / VJing / lives audio-vidéo Artistes : Legoman (Yannick Jacquet) Graphiste, VJ, motion designer Shirü (Jérémie Peeters) Graphiste, sérigraphe, VJ Thomas Vaquié Musicien,

Plus en détail

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières

Yves Levesque. Mot du maire de Trois-Rivières Mot du maire de Trois-Rivières Yves Levesque Une réalisation dont tous les Trifluviens, Trifluviennes et tous les gens de la Mauricie peuvent être très fiers. Première grande réalisation sur le site de

Plus en détail

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation.

une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. une echelle 1. Dispositif formé de barreaux permettant de monter et descendre. 2. Rapport entre une longueur réelle et sa représentation. ex : Sur cette carte, l échelle est de 1 cm pour 100 km. Si l échelle

Plus en détail

L agrile du frêne. Hugo Fréchette Spécialiste de programme Agrile du frêne Avril 2013

L agrile du frêne. Hugo Fréchette Spécialiste de programme Agrile du frêne Avril 2013 L agrile du frêne Hugo Fréchette Spécialiste de programme Agrile du frêne Avril 2013 2011 Sa Majesté la Reine du chef du Canada (Agence canadienne d inspection des aliments), tous droits réservés. L'utilisation

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr

DOSSIER de PRESSE UN CARRE. cultiver. pour la. BIODIVERSITE.fr DOSSIER de PRESSE cultiver UN CARRE pour la BIODIVERSITE.fr édito La biodiversité ce n est pas seulement l ours blanc, la baleine bleue et le rhinocéros. Un grand nombre d espèces végétales et animales

Plus en détail

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat?

Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Biodiversité & Bâti Comment concilier nature et habitat? Comment structurer la biodiversité dans le bâti? Végétaliser le bâti Inclure des aménagements Minimiser les dangers Comment structurer la biodiversité

Plus en détail

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11.

Joseph Inguimberty, Marseille, 1924, huile sur toile, Coll. Musée d'histoire de Marseille cliché D. Giancatarina.Tableau présenté en séquence 11. «Les migrations à Marseille de 1830 à la Seconde Guerre mondiale» Fiche pédagogique basée sur l'utilisation des supports audiovisuels présents en séquences 10 et 11 Joseph Inguimberty, Marseille, 1924,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation

Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Pistes pour l éducation en vue d un développement durable (EDD) Poster «1024 Regards» Acheter à manger : un regard critique sur la consommation Thème : L alimentation, la consommation Niveaux : Cycle 1

Plus en détail

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE»

Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» Plutôt que 55 millions d Euros pour le centre culturel du vin 55 millions d Euros pour : Le centre international Bordeaux Art Science Expérience «BASE» La municipalité actuelle se félicite d une fréquentation

Plus en détail

WS32 Institutions du secteur financier

WS32 Institutions du secteur financier WS32 Institutions du secteur financier Session 1 La vision chinoise Modernisation du système financier chinois : fusion de différentes activités bancaires et financières, accès des ménages au marché des

Plus en détail

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES

LES ALPES VADÉMÉCUM. Hommes et défis en montagne : brefs instantanés SOMMAIRE CARTES LES ALPES Hommes et défis en montagne : brefs instantanés VADÉMÉCUM SOMMAIRE Introduction Les Alpes en bref Les Alpes sans frontières L empreinte de l Homme La diversité alpine L évolution de la population

Plus en détail

Eco-Ecole maternelle les Boutours

Eco-Ecole maternelle les Boutours Eco-Ecole maternelle les Boutours Présentation Cette école maternelle de 8 classes, en paille et bois et dotée d une toiture terrasse cultivée à ouvert ses portes à la rentrée 2014 à Rosny-Sous-Bois. Elle

Plus en détail

Proposition d un parcours en HiDA en 3 ème DP6

Proposition d un parcours en HiDA en 3 ème DP6 Proposition d un parcours en HiDA en 3 ème DP6 Journée de formation à destination des professeurs de 3 ème DP6 de Savoie et Haute-Savoie Olivier BAYLE (Arts appliqués) et Marina FAVRET (Lettres-Histoire-Géographie)

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Collection MAISONS ECOLOGIQUES

DOSSIER DE PRESSE. Collection MAISONS ECOLOGIQUES DOSSIER DE PRESSE Collection MAISONS ECOLOGIQUES Contact On Stage 7, place des Terreaux - 69001 LYON production@onstage.fr Tel : +33 4 78 28 56 49 - Fax : +33 4 78 28 56 30 www.onstage.fr SOMMAIRE Une

Plus en détail

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?

GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES. «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées? GESTION DURABLE DES SITES ET SOLS POLLUES «L Art peut-il aider l acceptabilité sociale des friches industrielles réhabilitées?» Jean-Paul Ganem INTRODUCTION L Art découle de la création, et est parfaitement

Plus en détail

25 septembre 2015. Programme niveau collège

25 septembre 2015. Programme niveau collège 25 septembre 2015 Programme niveau collège Le Carrefour des Solutions 80 stands à découvrir à travers un questionnaire adapté à chaque niveau (primaire/collège/lycée). Les élèves sont invités à parcourir

Plus en détail

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015

LE PREMIER STUDIO 3D. Recherche de Partenariat. Mai 2015 LE PREMIER STUDIO 3D Recherche de Partenariat Mai 2015 SOMMAIRE 1. THE VIBRANT PROJECT 1 2. MOÏMEE, PREMIER STUDIO 3D EN FRANCE 2-3 2.1. Concept 2 réinvention de la photo 2 nouveaux santons 2 2.2. Conmment

Plus en détail

Olivier Vallerand. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Olivier Vallerand. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Olivier Vallerand Montréal Olivier

Plus en détail

Une toiture cintrée. dans un environnement rural

Une toiture cintrée. dans un environnement rural maison Architectes-Bâtisseurs Architecte et photo: Thierry Noben - Tél. 00 352 39 79 62 Architectes-Bâtisseurs: 0800 99 058 Une toiture cintrée dans un environnement rural C Voici une maison qui prend

Plus en détail

Des hommes et des ressources

Des hommes et des ressources Des hommes et des ressources G 6. La question des ressources alimentaires I. Etude de cas : au Brésil Quelle est la situation alimentaire au Brésil? P 282-283 A. Une grande puissance agricole 1) L agriculture

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT

FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT PRÉFET DE MEURTHE-ET-MOSELLE FORMULAIRE D EVALUATION SIMPLIFIEE DES INCIDENCES NATURA 2000 POUR UN PROJET DE DEFRICHEMENT Coordonnées du demandeur : Nom (personne morale ou physique) :...... Adresse :..........

Plus en détail

PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 -

PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 - PROJET DESCARTES + Atelier Thierry Roche et Associés - 1 - NOTICE EXPLICATIVE Descartes +, un bâtiment avant-gardiste produisant nettement plus d énergie qu il n en consomme Fruit d un passionnant travail

Plus en détail

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama

Naoya Hatakeyama Naoya Hatakeyama TERRILS Prix public 35! Livre de 104 pages format vertical 25 x 30 Couverture cartonnée, cahier central texte sur papier Old Mill 42 photographies de Naoya Hatakeyama Texte Naoya Hatakeyama Parution prévue

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

le réflexe feuillus! Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur

le réflexe feuillus! Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur Crédit : Estelle BILLIOTTE, Agence JOLY&LOIRET, Le Grand Parquet FONTAINEBLEAU Adoptez Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur Les bonnes raisons d utiliser les feuillus dans la réalisation

Plus en détail

I.«Le monde vient à Rotterdam et Rotterdam s en va de part le monde.» A. Sourisseau, M. Massé.

I.«Le monde vient à Rotterdam et Rotterdam s en va de part le monde.» A. Sourisseau, M. Massé. PARTIE I - DES ÉCHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Thème 1. - LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ÉCHANGES CONNAISSANCES Les ports et les littoraux sont des lieux privilégiés de la production et des échanges

Plus en détail

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS

LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS LE 1 ER FESTIVAL DE DRONES À PARIS CONFÉRENCE DE PRESSE Lancé à l initiative de la Ville de Paris, en étroite collaboration avec la Préfecture de Police, et organisé par RudeBaguette et le Comité des Champs

Plus en détail

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN

HANS SEGERS LA VIGIE ART CONTEMPORAIN HANS SEGERS DOSSIER SUR «LES RENCONTRES 40» AVEC CAROLE MANARANCHE ET MARIE-PIERRE BUFFLIER LA VIGIE ART CONTEMPORAIN NÎMES NOVEMBRE 2012 photo M.P.Bufflier Vue d installation dans «les Rencontres 40»

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone

Tania Mignacca. Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Question Présentez-vous : Nom Nom 1 Nom 2 Nom 3 Nom 4 Nom du collectif Nom de l'institution Courriel Téléphone Ville Biographie Mot clé choisi Résumé Answer Individu Tania Mignacca Montréal Illustratrice

Plus en détail

CBI La garantie d un partenariat sur mesure

CBI La garantie d un partenariat sur mesure CBI La garantie d un partenariat sur mesure CBI, l expert pour la promotion des exportations en provenance des pays en développement L achat de produits ou l externalisation d activités dans des pays en

Plus en détail

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols

1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués. 2. Imperméabilisation des sols DEVELOPPEMENT DURABLE ET QUALITE ENVIRONNEMENTALE en Aménagement du Territoire, Urbanisme, Architecture et Construction 1. Politique nationale de gestion des sites et sols pollués Nouvelle méthodologie

Plus en détail

L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale )

L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale ) L agro écologie pour nourrir aujourd hui et demain ( Former des agents de changements au service de l agriculture paysanne familiale ) Le contexte Depuis les années 1980 suite aux programmes d ajustement

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE

Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Chapitre 1 LES ESPACES MAJEURS DE PRODUCTION ET D ECHANGE Une ZIP : zone industrialo-portuaire -Où se situe cette ZIP? Et pourquoi? -Comment est-elle organisée? -Quels sont les produits fabriqués, exportés,

Plus en détail

CARLOS SPOTTORNO CHINA WESTERN 06.12.13-02.02.14 DOSSIER DE PRESSE DANS LE CADRE DU FESTIVAL STRASBOURG-MÉDITERRANÉE

CARLOS SPOTTORNO CHINA WESTERN 06.12.13-02.02.14 DOSSIER DE PRESSE DANS LE CADRE DU FESTIVAL STRASBOURG-MÉDITERRANÉE CARLOS SPOTTORNO CHINA WESTERN 06.12.13-02.02.14 DOSSIER DE PRESSE CARLOS SPOTTORNO, SANS TITRE, CHINA WESTERN, 2008 - IMAGE RECADRÉE DANS LE CADRE DU FESTIVAL STRASBOURG-MÉDITERRANÉE CARLOS SPOTTORNO

Plus en détail

TRAMES VERTE ET BLEUE

TRAMES VERTE ET BLEUE SEMAINE DU DEVELOPPEMENT DURABLE- SAINT QUENTIN EN YVELINES TRAMES VERTE ET BLEUE RECONSTRUIRE LES INTERACTIONS ENTRE ORGANISMES VIVANTS DANS LES VILLES. Jacques Weber Économiste, anthropologue CIRAD EHESS

Plus en détail

"L Arbre en lumière" Dossier de presse

L Arbre en lumière Dossier de presse Dossier de presse "L Arbre en lumière" 10 juillet / 15 août 2015 - Marciac (Gers) Exposition Organisée par l Association Française d Agroforesterie, Arbre & Paysage 32 et la Galerie Espace Eqart, avec

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire alimentation L alimentation est l acte de nourrir et de se nourrir. Elle

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Biennale d art contemporain Venise 11 12 juin 2015. arts-in-market.de

Biennale d art contemporain Venise 11 12 juin 2015. arts-in-market.de Biennale d art contemporain Venise 11 12 juin 2015 & arts-in-market.de La place de l art a pris une ampleur croissante dans nos environnements esthétisants. On ne compte plus les collaborations entre marques

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Un cottage. (en angleterre) Par Catherine Ardouin Photos Bénédicte Ausset

Un cottage. (en angleterre) Par Catherine Ardouin Photos Bénédicte Ausset (en angleterre) Un cottage en open space Sur les ruines d anciennes écuries, l architecte londonien David Kohn a réinventé une maison de 250 m 2, de briques et de bois, entièrement ouverte sur la campagne.

Plus en détail

Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences

Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences Dossier 9 PAS DE PITIÉ POUR NOS SEMBLABLES! Thème : les activités humaines et l exploitation des habitats : causes et conséquences Lien avec le film documentaire : Chap. 2 : Une biodiversité à préserver,

Plus en détail

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012

Le mont Royal Leçons de Montréal. Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Le mont Royal Leçons de Montréal Gabrielle Korn, directrice des communications Sommet Héritage Canada, le 12 octobre 2012 Présentation Qu est-ce que le mont Royal? Une histoire d amour et d engagement

Plus en détail

PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion

PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion PLAN DE CLASSEMENT CDU CDI du Centre Horticole d Enseignement et de Promotion En vert les domaines les plus utilisés dans le centre de formation. Classe 0 GENERALITES CULTURE SAVOIR (DICTIONNAIRES, ENCYCLOPEDIES,

Plus en détail

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion Cahier du participant 3 e édition Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion 23 Juin 2013 RÉSUMÉ DU PROJET Le défilé c est.. Avant tout, une création collective des citoyens de Vaudreuil-Dorion en

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

Objectif Coopération territoriale européenne France-Italie (Alpes) 2007-2013

Objectif Coopération territoriale européenne France-Italie (Alpes) 2007-2013 Objectif Coopération territoriale européenne France-Italie (Alpes) 2007-2013 17 Avril 2014, Cahier des charges pour la création d un packaging pour une gamme cosmétique pilote à la rose centifolia du pays

Plus en détail

montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS - Avril 2015 -

montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS - Avril 2015 - montrieux-en-sologne BILAN DES ATELIERS «Jardinons nos villages» - Avril 2015 - déroulé de la concertation La concertation s est réalisée en deux temps selon le protocole proposé initialement. Les habitants

Plus en détail

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action

«Mise en œuvre des stratégies locales de développement», Mesure 323-E du PRDH : «Préservation et mise en valeur du patrimoine culturel» Fiche action 1. PRESENTATION DU PROJET Fiche action Libellé du projet : Résidence d artistes Mobil Home (2012) et Vivre ici (2013) Porteur de projet : La Compagnie Les Décisifs (2012) et l Association du Pays de Chaumont

Plus en détail

Les Terrasses. Réunion publique. 2 octobre 2013 02/10/2013 1

Les Terrasses. Réunion publique. 2 octobre 2013 02/10/2013 1 1 Les Terrasses Réunion publique 2 octobre 2013 02/10/2013 1 Programme de la réunion publique 2 / Le contexte - Annie Guillemot, maire de Bron - Guy Levi, représentant de la Direction Départementale des

Plus en détail

28 MAI, 2013 000AA VIES DE QUARTIER 7+1 PROJECTIONS DE LUMINOTHÉRAPIE 2013-2014 CONCEPT PHASE 1

28 MAI, 2013 000AA VIES DE QUARTIER 7+1 PROJECTIONS DE LUMINOTHÉRAPIE 2013-2014 CONCEPT PHASE 1 28 MAI, 2013 000AA VIES DE QUARTIER 7+1 PROJECTIONS DE LUMINOTHÉRAPIE 2013-2014 CONCEPT PHASE 1 CONCEPT D ENSEMBLE Vies de quartier Inventer des vies Qui n a jamais jeté un regard chez ses voisins pour

Plus en détail

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang?

Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? QUE SAIS-TU? Les êtres vivants dans leur environnement Que mangent les animaux qui vivent dans un étang? Écris sur ton cahier la liste des animaux, des végétaux (plantes) qui peuvent habiter dans un étang

Plus en détail

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ

Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ Communiqué de Presse - 29 Octobre 2012 Avant-première numérique & Exclusivité mondiale QOBUZ - La première intégrale des œuvres pour orgue de Johann Sebastian Bach en téléchargement 24 Bits / 88,1 khz

Plus en détail

Voyage au bout du charbon Scénario

Voyage au bout du charbon Scénario Voyage au bout du charbon Scénario Vous voici dans le Shanxi, connu localement comme «l océan de charbon». Cette province du Nord de la Chine se distingue par de sombres records. Ceux de la production

Plus en détail

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire

Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Éducation civique et Éducation pour un Développement Durable à l école primaire Istanbul mars 2008 Evelyne Touchard Conseillère pédagogique Inspection académique de l Isère Objectifs de la formation Connaître

Plus en détail

Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2

Centre Ressources Création musicale contemporaine : CIMNthèque : page 2 Centre Ressources Création musicale contemporaine : "CIMNthèque" : page 2 Collection de l'association Heure Exquise! : page 3 Fonds autour de la chorégraphe Joanne Leighton, 1992- : page 5 Page 1 Centre

Plus en détail

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances

L E S AVOIR R ÉNOVER. Pierre & Vacances L E S AVOIR R ÉNOVER Pierre & Vacances PIERRE &VACANCES, Leader Européen de l immobilier de loisirs L E GROUPE PIERRE &VACANCES, en constante croissance depuis sa création en 1967, est devenu la référence

Plus en détail

1 888 234-8533 devp.org

1 888 234-8533 devp.org 1 888 234-8533 devp.org À l occasion du carême, nous sommes appelés à semer la solidarité avec nos sœurs et nos frères des pays du Sud. Pour ce faire, il ne suffit pas de partager nos biens matériels avec

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires

Géographie. Chapitre n.. La question des ressources alimentaires Géographie Chapitre n.. La question des ressources alimentaires I) La situation alimentaire aux Etats-Unis et au Soudan Problématique : Quelles sont les différences entre la situation alimentaire aux Etats-Unis

Plus en détail

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44)

OFF DD 2015 Maison du Lac de Grand Lieu - Bouaye (44) LE CENTRE D ACCUEIL LE JARDIN PEDAGOGIQUE v 2014 2010 Maison du Lac de Grand Lieu Centre d éducation à l Environnement - QE & BBC Bouaye (44) Maître d ouvrage : Conseil Général de Loire Alantique SHON

Plus en détail

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais

Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais Soirée le 20 décembre à Lille Grand Palais SOMMAIRE La scénographie page 3 Concept général Concept secondaire Les espaces page 4 Le parcours La signalétique L installation page 5 Les supports et matériaux

Plus en détail

Régis Baudy Fishing Melody

Régis Baudy Fishing Melody Dossier d accompagnement pédagogique Régis Baudy Fishing Melody Au «180» du 05 avril au 06 mai 2012 Le 180, 180 rue de la 32ème D.I. 59229 Téteghem +33(0)6.82.77.82.49 1 Sommaire Présentation de l exposition

Plus en détail

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE

DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE DE L INTÉRÊT DES SCIENCES HUMAINES DANS L INTERVENTION HUMANITAIRE Département de management et technologie École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal Chronique éditoriale DE L INTÉRÊT

Plus en détail

TERMES DE REFERENCES

TERMES DE REFERENCES Projet «Systèmes de Surveillance et de MNV nationaux avec une approche Régionale» TERMES DE REFERENCES Recrutement d un consultant pour la rédaction de la composante 1A et 2C du R PP (Readiness Preparation

Plus en détail

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau

Direction de Namur Direction de Malmedy Direction de Mons Direction de Neufchâteau 1 Direction générale opérationnelle de l'agriculture, des Ressources naturelles et de l'environnement Département de l'agriculture Département de la Nature et des Forêts Département de la Ruralité et des

Plus en détail

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É 8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É Les Villageoises Sur la route du Phare, à la pointe de l île, découvrez Saint Clément des Baleines, le plus préservé des villages rhétais.

Plus en détail

PRIX AMÉNAGEMENT. Dossier de candidature 2008

PRIX AMÉNAGEMENT. Dossier de candidature 2008 Identification de la réalisation Nom du projet : La Fontaine de Tourny à la place de l'assemblée-nationale Adresse et emplacement : Rond-point central de l'avenue Honoré-Mercier Concepteurs (artiste, architecte,

Plus en détail

Nos mondes imaginaires : Objectifs : Tu vas apprendre à parler du paysage qui t entoure pour choisir le paysage de notre monde imaginaire.

Nos mondes imaginaires : Objectifs : Tu vas apprendre à parler du paysage qui t entoure pour choisir le paysage de notre monde imaginaire. Nos mondes imaginaires : Inventer un paysage Objectifs : Tu vas apprendre à parler du paysage qui t entoure pour choisir le paysage de notre monde imaginaire. La situation : Nous allons commencer par créer

Plus en détail

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE PROGRAMME DES ANIMATIONS SCOLAIRES AUTOUR DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 2014-2015 à destination des enseignants et des directeurs des écoles MAISON COMMUNAUTAIRE DE L ENVIRONNEMENT Présentation La Maison de

Plus en détail

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D

Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D Stratégies d implantation des terminaux méthaniers : vers une nouvelle relation au(x) territoire(s)» Yann Alix, Ph.D y.alix@ecole-management-normandie.fr Plan - Introduction et problématique - L industrie

Plus en détail

MARSEILLE-PROVENCE 2013 CAPITALE EUROPéENNE DE LA CULTURE. Présentation. Projet Parcours numérique ... Projet présenté par le comptoir graphique

MARSEILLE-PROVENCE 2013 CAPITALE EUROPéENNE DE LA CULTURE. Présentation. Projet Parcours numérique ... Projet présenté par le comptoir graphique MARSEILLE-PROVENCE 2013 CAPITALE EUROPéENNE DE LA CULTURE Projet Parcours numérique Présentation... Projet présenté par le comptoir graphique GR 2013 Spécialement créé à l occasion de Marseille Provence

Plus en détail

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui

Remarque : les séances 3 à 7 qui suivent sont des exemples de défis, il n y a pas véritablement de progression, on peut donc choisir celles qui «Permettre aux élèves d accéder à des notions scientifiques et technologiques en acquérant des compétences transversales notamment dans les domaines... De l autonomie, De l apprentissage de la vie sociale

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE

M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE M IS E E N E N Q U E TE P U B LIQ U E D E L E TU D E D IM P A C T D U P R O JE T D U S ITE IB M /S A IN TE M A R IE V ILLE D E S A IN T JE A N D E B R A Y E /B O U Y G U E S IM M O B ILIE R + B D V A A

Plus en détail

Le Monde.fr 17.10.2015 à 16h28 Mis à jour le 18.10.2015 à 18h33 Par Damien Leloup (/journaliste/damien leloup/)

Le Monde.fr 17.10.2015 à 16h28 Mis à jour le 18.10.2015 à 18h33 Par Damien Leloup (/journaliste/damien leloup/) «Drone Papers» : dix révélations sur le programme américain d assassinats ciblés Le site d investigation The Intercept a publié jeudi un très long dossier sur le programme d assassinats ciblés de l armée

Plus en détail

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal)

Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) Contexte du projet de paysage humanisé pour l ouest de l île Bizard (Ville de Montréal) L Île Bizard est située au nord-ouest de l archipel montréalais. Elle est reconnue pour sa qualité de vie, son magnifique

Plus en détail

IMPLICITE Design management & scénographie QUELQUES REFERENCES

IMPLICITE Design management & scénographie QUELQUES REFERENCES IMPLICITE Design management & scénographie QUELQUES REFERENCES IMPLICITE Implicite est une agence de design management et de scénographie, basée à Chamonix depuis 1998. Nous cherchons à comprendre, valoriser

Plus en détail

dans des espaces publics

dans des espaces publics expositions numériques dans des espaces publics info@wallmuse.com www.wallmuse.com T: +33 170707991 +44 2070994801 +32 24019255 34 rue Truffaut, 75017 Paris, France SARL au capital de 100 000 Euros 5348326210

Plus en détail

142 Atlas des Paysages de Wallonie

142 Atlas des Paysages de Wallonie 142 Atlas des Paysages de Wallonie Herve Battice Bourgs ruraux de Herve - Battice Superficie totale de l aire (ha) 1 697 Superficie agricole (ha) 304 Terres arables (%) 3 Prairies (%) 93 Vergers productifs

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU

CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU CÉGEP MARIE-VICTORIN SCIENCES HUMAINES : PROFIL INDIVIDU 1 re SESSION (formation spécifique seulement) 320-101-MV : L ESPACE MONDIAL Le cours L espace mondial est un cours d initiation à la géographie.

Plus en détail

Adoptez le réflexe feuillus!

Adoptez le réflexe feuillus! Adoptez le réflexe feuillus! Crédit : Chloé de la Chaise Les feuillus, la solution pour l aménagement extérieur FEUILLUS D EXTÉRIEUR Châtaignier I Chêne I Frêne I Robinier Châtaignier I Chêne I Frêne

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE.

BOIS MASSIF ET TRADITION TEXTE : PATRICIA PARQUET. PHOTOS : ATELIER DU CYCLOPE. CONSTRUIRE BOIS MASSIF ET TRADITION COSSU, FLAMBANT NEUF, LUMINEUX, CE CHALET EN BOIS MASSIF EST IMPLANTÉ SUR LES HAUTEURS DE SAINT-GERVAIS EN HAUTE-SAVOIE. LE MONT-BLANC D UN CÔTÉ ET LA CHAÎNE DES FIZ

Plus en détail

Il était une forêt. Fiche du professeur

Il était une forêt. Fiche du professeur en partenariat avec Fiche du professeur Il était une forêt Sarah Del Ben/Wild-Touch THÈMES L organisation des plantes terrestres Un mécanisme de défense original Le mimétisme La communication graphique

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et

ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et ANNEXE 8.5-1 Caractérisation patrimoniale du Pont des Trous, évaluation des impacts des différents tracés proposés pour sa traversée et recommandations Le Pont des Trous constitue un des rares exemples

Plus en détail

L émigration irlandaise au XIXème siècle

L émigration irlandaise au XIXème siècle 1 L émigration irlandaise au XIXème siècle Au XIXème siècle, l Irlande fait partie (depuis 1800) du Royaume-Uni de Grande Bretagne. C est un des pays les plus peuplé d Europe, compte tenu de sa superficie.

Plus en détail

SPECTACLES PETITE ENFANCE :

SPECTACLES PETITE ENFANCE : SPECTACLES PETITE ENFANCE : PHENOMENE DE MODE OU PROJET DE SOCIETE? Mémoire présenté pour l obtention du : DESS Management du Spectacle Vivant Promotion 2003-2004 Directeur de mémoire : René LAFITE Dominique

Plus en détail

Honka, un choix naturel

Honka, un choix naturel Honka, un choix naturel Vous êtes invités à rêver et explorer l architecture et le design de nos Maisons Premium, le dernier cri de l habitat écologique et performant en énergie www.honka.fr Le design

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre

UNIVERSITE PARIS-DIDEROT UFR LETTRES ARTS CINEMA. 1 er semestre LE DOCUMENTAIRE : ÉCRITURES DES MONDES CONTEMPORAINS Master 2 Professionnel DEMC (2013-2014) PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Bloc 1 : Culture du documentaire, connaissance du milieu,

Plus en détail