ROBINSONHOTEL. dossier artistique. François Martig _ _ _

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROBINSONHOTEL. dossier artistique. François Martig _ robinsonhotel@gmail.com _ http://robinsonhotel.org _ +33.6.87.61.59.06"

Transcription

1 Doomsday seed vault // Le bunker à semences du Grand Cataclysme ROBINSONHOTEL dossier artistique François Martig _ _ _

2 François Martig ausculte le paysage en opérateur attentif aux faux effets de naturel comme au regain de vitalité d une nature, nomade et invasive, qui se laisse rarement abattre. Avec ses films, ses pièces sonores et ses installations, l artiste désamorce les binarismes qui opposent sans nuance naturel/artificiel, pur/impur ou autochtone/exotique, pour interroger les politiques économiques, mémorielles et esthétiques qui déterminent secrètement l environnement. Chaque paysage s avère être le produit d un système de gestion plus global : protectionnisme, isolationnisme, colonialisme, impérialisme, etc. Les actions de François Martig militent pour un réveil démocratique doucement terroriste, et affectionnent les formes populaires de micro-prises de pouvoir : des radios pirates comme celle de Lorraine Coeur d acier fondée à la fermeture des usines sidérurgiques en Moselle, des vidéos téléchargées sur internet montrant l inhumanité d une exploitation forestière accomplie par des machines voraces, ou des lâchers de ballons ou de pigeons voyageurs servant de mules à des graines illégales. La friche, qu elle soit naturelle ou industrielle, est centrale dans la démarche de l artiste : intervalle spatial et temporel, elle symbolise une volonté de non-agir, une sorte de réserve ou d épargne résistant à l hyperactivité habituelle. Mais depuis peu, la friche est à son tour devenue spectaculaire et patrimoniale. Hélène Meisel, historienne et critique d art «Un paysage est révélateur de notre manière de vivre socialement, politiquement, économiquement.» La fascination qu entretient François Martig avec l histoire des paysages est clairement visible dans son travail et montre avec force l interdépendance entre l homme et la nature au travers d une approche sensible. Martig invite donc souvent le spectateur à ré-examiner la place qu il a face à son environnement immédiat via un filtre historique et contextuel de son actualité. François collabore depuis de nombreuses années avec d autres artistes sonores comme Philippe Petitgenêt, Erick, d Orion, Pierre Redon, Els Viaene, etc... Il est également preneur de son pour le cinéma (quelques titres sur IMDb).

3 THE HUNGRY GHOSTS Installation sonore réalisée à partir de fields recordings de vendeurs à la criée à Wuhan (CN) et de dispositifs électroniques 8 bits. Hungry Ghost est un concept dans le bouddhisme chinois représentant un être fantomatique poussé continuellement par des besoins émotionnels très intenses proches de l animalité. Il est souvent utilisé en anglais de manière métaphorique pour décrire l insatiable besoin d un toxicomane. Hungry Ghosts (1996) est également le premier livre en anglais qui fournit une description détaillée de la grande famine en Chine entre 1958 et 1962 lors du Grand Bond en avant, et qui aurait pu être évitée, et dont Mao est entièrement responsable. Exposition Dans Quelle Vie Tu Mondes, 2014 Hifa, Wuhan, Chine La campagne contre les «quatre nuisibles» est une campagne d hygiène à grande échelle, instaurée par Mao Zedong, qui a identifié la nécessité d exterminer les moustiques, mouches, rats et moineaux. Les moineaux (principalement le Moineau friquet) ont été inclus sur la liste parce qu ils mangent les graines de céréales, privant la population majoritairement rurale du fruit de leur travail. Les masses populaires chinoises ont été mobilisées pour éradiquer les oiseaux. Les citoyens avaient alors la consigne de faire du bruit (en frappant des pots et des casseroles ou des tambours) pour effrayer les oiseaux et les empêcher de se poser, les forçant ainsi à voler jusqu à ce qu ils tombent du ciel d épuisement. Les nids ont été démolis, les œufs étaient cassés, et les oisillons tués. Les moineaux et autres oiseaux ont été abattus dans le ciel, entraînant la quasi-disparition des oiseaux en Chine. En avril 1960, les dirigeants chinois se sont rendu compte que les moineaux ne mangeaient pas seulement les céréales, mais également une grande quantité d insectes. Plutôt que d être augmentés, les rendements de riz après la campagne ont sensiblement diminué. Mao a alors ordonné la fin de la campagne contre les moineaux, la remplaçant par la chasse aux punaises dans la campagne en cours contre les quatre nuisibles. Mais il était trop tard : en l absence de moineaux pour les manger, les populations de criquets ont dangereusement augmenté dans le pays. Il en résulta une amplification des problèmes écologiques déjà causés par le Grand Bond en avant. Un tel déséquilibre écologique est mis en avant par certains pour expliquer la Grande Famine chinoise dans laquelle plus de 30 millions de personnes seraient mortes de faim.

4 Zone rouge porte sur ces zones de terres irré cupérables dues aux combats sanglants de la guerre La présence de milliers de cadavres et de millions de munitions non explosées a obligé l état français à classer ha meusiens parmi ha en zone rouge, zone non exploitable. Ainsi, suite à la première guerre mondiale, le paysage clas sique lorrain fait de cultures, de prairies et de vergers est devenu un paysage boisé prin cipalement de pins noir d Autriche et d épi céas donnés par l Allemagne à la France en guise de dommage d indemnité de guerre. Cette réparation va à la fois permettre de reconstruire un sol alors totalement boule versé et éviter la reprise des cultures deve nues dangereuses. Cette immense sapinière va ombrager le sol empêchant la proliféra tion de ronces, de broussailles et laissera visibles les constructions durant des décen nies (tranchées, boyaux de communications, etc.) Ces forêts artificielles sont donc des marques très précises de l après guerre et sont représentatives de cette nature qui s est adaptée à ce territoire détruit et pollué. On n imaginait pas il y a un siècle qu une biodiversité si riche allait se développer pour finalement être classée forêt d exception. Aujourd hui, plus de 90 ans après la fin des hostilités, de nouvelles problématiques ap paraissent quant à ces lieux sur lesquels ne cesse de se développer le tourisme de mémoire. Depuis une trentaine d années, l Office National des Forêts s est engagé dans la transformation des peuple ments ayant atteint leur stade de maturité. Le paysage est alors en pleine mouvance avec la disparition progressive des peuplements résineux au profit des feuillus. Cette action s étalant sur plus d un siècle montre cette volonté quant à la cicatrisation du territoire. ZONE ROUGE

5 Dès , François Martig a amorcé le projet Zone rouge sur le thème de la première guerre mondiale, lors de sa rési dence au Frac Lorraine. Zone Rouge fait partie intégrante d un ensemble plus vaste de son travail qui porte sur les modifications du paysage dues à l histoire, à la politique ou à l économie. En effet, Martig veut créer un laboratoire du paysage, un lieu de réflexion qui serait destiné à développer une réflexion théorique et poétique autour de ces paysages détruits et bouleversés suite à une guerre et au sein de laquelle une biodi versité s est développée. Suite à la rencontre de la commissaire d exposition Emilie Roi, ils décidèrent de rendre ce projet plus ambitieux par la réalisation de 6 architectures, qui font to talement écho à la topographie du terrain, et dans lesquelles 6 commandes de pièces sonores d artistes internationaux seront diffusées. PROJET EN COURS Ces abris inédits seront telles des chambres d écoute où les pièces sonores seront réalisées à par tir d une réflexion poétique sur cette topo graphie héritée des conflits de la première guerre mondiale. ZONE ROUGE

6 Lâcher de ballons devant le Parlement Européen à Bruxelles en 2014 AUX QUATRE VENTS Les semences de variétés anciennes sont interdites à la vente et considérées illégales car non inscrites au Catalogue Officiel. Ainsi les multinationales contrôlent aujourd hui 40% du marché mondial de la semence. François Martig récolte des graines anciennes et les diffuse dans plusieurs territoires par l intermédiaire de vols de pigeons voyageurs, de lâchers de ballons ou encore par la distribution de graines sur des marchés locaux. Ces méthodes populaires entrainent ainsi la mixité végétale et créent de nouveaux paysages aléatoires. Pigeons équipés de semences paysannes, Belgique 2010 Lâcher de ballons équipés de semences paysannes, Metz 2012

7 Festival MONOPHONIC 2014, Halles de Schaerbeek, Bruxelles (B) AUX QUATRE VENTS Les semences de variétés anciennes sont interdites à la vente et considérées illégales car non inscrites au Catalogue Officiel. Ainsi les multinationales contrôlent aujourd hui 40% du marché mondial de la semence. François Martig récolte des graines anciennes et les diffuse dans plusieurs territoires par l intermédiaire de vols de pigeons voyageurs, de lâchers de ballons ou encore par la distribution de graines sur des marchés locaux. Ces méthodes populaires entrainent ainsi la mixité végétale et créent de nouveaux paysages aléatoires. Calibrage sous déviance, Centre Reg Art, Lévis, Québec, 2011

8 Künstlerhaus Bethanien, Berlin, 2012 Prix du conseil général de moselle THE DAWN The Dawn est une installation constituée de 2 projections vidéo à partir d une tour d observation, où il diffuse des vidéos found-footage provenant de déforestation par delà le monde. Où l on pourrait s attendre à une expérience sereine au sein de la nature, Martig produit une masse sonore infra-basse qui dramatise les vidéos et donne aux spectateurs une dimension expérientielle plus grave. Les vidéos montrent des abatteuses coupant dans différents pays et paysages, de jour comme de nuit, sous la neige ou la pluie de manière continue. Le point de vue du conducteur de l engin nous donne à voir ce bras mécanique supprimant le paysage et l horizon.

9 Künstlerhaus Bethanien, Berlin, 2012 Prix du conseil général de moselle LA FRICHE N E François Martig a décidé de transporter 15m² d une friche provenant du Skulpturen Park à Kreuzberg-Berlin. Cet endroit densément peuplé avant la 2ème guerre mondiale fût totalement bombardé et devint ensuite un des espaces que traversa le mur de Berlin pour devenir enfin une friche-parking sauvage-dépotoir jusqu en Martig décide de montrer ce bout de nature «banale» dans une boite de transport typique de l import-export. Bien que voué à l échec, l emploi de lampes UV tentera de garder cette friche en vie. Nature sauvage, biodiversité et paysage banal seront au centre de cette pièce.

10 Jukebox durant le Festival Musiques Volantes, Metz - Citysonic, Mons (B) - Triennale d art contemporain, Luxembourg - Château de Malbrouck (F) LA NATURE MISE EN BOITE Ce projet se situant entre art sonore et documentaire radiophonique montre notre rapport à l environnement naturel ou urbain, la gestion de la nature, et de fait de tous les transits migratoires dûs à la colonisation et, de manière plus actuelle, à la mondialisation. Ce projet souligne notre conditionnement au principe paysager occidental plaçant tout sur une ligne d horizon; la friche s appréhende avec le pied plutôt que le regard comme le souligne Luc Lévesque. Le spectaculaire et la scénarisation visibles dans les parcs nationaux n y ont pas leur place car la gestion paysagère n a pas encore eu raison des friches.

11 Installation sonore In Situ dans le cadre de Capital social organisé par Hotel Charleroi (B) LA NATURE MISE EN BOITE Benoit Sottiaux est ingénieur agronome et guide nature dans la région de Charleroi (B), Monique Gavroy est guide nature et conductrice du métro de Charleroi, elle est également initiatrice du projet de l arboretum aux abords de la ligne de métro de Charleroi. Audrey Muratet est botaniste en Seine- Saint-Denis (F), Claude Lavoie est biologiste à Québec (Qc), Luc Lévesque est architecte à Montréal (Qc), Josy Cungs est entomologue spécialiste des Terres Rouges au Luxembourg, Christan Ries et Guy Colling sont respectivement biologiste et botaniste au MNHN du Luxembourg. Ils sont tous impliqués dans les questions relatives à la biodiversité dans des milieux dégradés, en friches, ou post-industriels.

12 L observatoire du paysage dans le cadre de la résidence chez BDM-Architectes, Maison de l architecture, Bordeaux, 2013 un des îlot-musée-paysager créé par la ville de Bordeaux sur le paysage aquitain où se sont organisés des «expéditions». L OBSERVATOIRE DU PAYSAGE Helsinki - Ljubljana - Bordeaux - Dunkerque L observatoire du paysage est une attitude qui a pris forme depuis mon séjour en Finlande en 2006 avec notament l organisation de balades/actions/rencontres dans des paysages choisis lors de mes repérages. L observatoire du paysage prend toujours en compte la politique, l économie, et le social du paysage traversé. L observatoire du paysage, Maison de l architecture, Bordeaux, 2013 / Site web reprenant les différents points d action de l observatoire

13 L observatoire du paysage dans la zone Seveso du port ouest de Dunkerque, Dunkerque capitale Régionale de la Culture, 2013 L observatoire du paysage est une attitude qui a pris forme depuis mon séjour en Finlande en 2006 avec notament l organisation de balades/actions/rencontres dans des paysages choisis lors de mes repérages. L observatoire du paysage prend toujours en compte la politique, l économie, et le social du paysage traversé. L OBSERVATOIRE DU PAYSAGE Helsinki - Ljubljana - Bordeaux - Dunkerque L observatoire du paysage sur l ïle inhabitée de Sisä-Hattu, dans le cadre de la résidence à HIAP, Helsinki 2006

14 Nuit Blanche Metz, barques, roses, éclairages, bandes sonores Du pavot à la rose est une installation sonore qui parle des migrations humaines et de l industrie du luxe. Elle est constituée d entretiens réalisés avec des bénévoles d associations d aides humanitaires Depuis quelques années l Europe et l Afghanistan sont liées car d ici peu l Afghanistan deviendra un grand producteur d huiles essentielles et de parfums grâce aux nombreuses variétés de fleurs, et notamment de la rose, qui poussent dans ce pays. En effet la culture de la Rose est une ancienne tradition en Afghanistan et plusieurs tentatives ont été menées pour remplacer la culture du pavot -- dont est issue une grande partie de l héroïne vendue dans le monde -- par de l huile de rose destinée à l exportation vers l industrie de la cosmétique et du luxe, notament en France. Cette alternative à la culture du pavot tente d enrayer l assimilation du pays à l opium, aux talibans, et aux migrants (les afghans onstituent le plus grand nombre de migrants en Europe). DU PAVOT A LA ROSE

15 LA PLAGE Le Robinson Hotel a été en 2009 à proximité de Loon-Plage qui faisait partie de l actualité. En effet la zone des «jungles» des migrants tentant de traverser la Manche vers l Angleterre s y est installée. L installation résultant de cette actualité est composée d entretiens sonores réalisés avec des bénévoles d associations d aides humanitaires et des sons enregistrés à bord des ferries. Ces bandes sonores seront diffusées par le biais de petites radios à dynamo à l intérieur d architectures sommaires faites de palettes et de bâches. Bref une installation qui relate la direction précise que suit Robinson Hôtel à savoir l incidence de la politique et l économie sur le paysage et celui qui l y habite. Bandes sonores, radios à dynamo, bâches et palettes - La Plate-Forme, Dunkerque 2009

16 Ceaac International, Strasbourg, 2007 AU PAYS DU VENT ET DE L EAU Cette installation, résultat d une résidence en Finlande, joue avec le stéréotype du paysage finlandais, à savoir le hâvre de paix naturel, et le mettant en scène par des moyens simples et absurdes : la vibration à la surface de l eau, le tremblement de feuille, le vent. Un sauna, typique de la culture finlandaise, sera installé afin de donner de la place au corps dans ce faux paysage. partie 1 : feuilles, ventilateurs, verres d eau partie 2 : Sauna

17 Biennale d art contemporain de Senones (88), 2009 LA NATURE EXPLIQUEE AUX PLANTES La Nature Expliquée Aux Plantes est une installation sonore constituée de bégonias placés dans une serre horticole et qui imite, dans une version domestique, le processus d industrie horticole à grande échelle. Partant d un constat accablant que neuf fois sur dix des plantes et fleurs achetées au supermarché du coin meurent très vite j ai émis l hypothèse que l absence de contact avec le milieu extérieur provoquait un choc psychologique irrémédiable lorsque ces dernières quittent la serre à la fin de leur croissance. Je propose, dans cette installation, une possibilité d aider ces plantes à survivre en leur expliquant la nature par des bandes sonores constituées de pluies diluviennes, d orages, et d oiseaux du matin, spécialement composées au regard de leur vitesse de croissance accélérée et en faisant donc des bandes sons de moins de 24h.

18 Partenariat Sentiers Rouges Synagogue de Delme, Luxembourg 2008 CANOPÉE MOBILE La canopée désigne l étage supérieur de la forêt, en contact direct avec l atmosphère libre. Le mot est emprunté au vocabulaire de l ameublement : c est le ciel de lit ou baldaquin (Canopy). Canopée mobile se présente sous la forme de remorques dans lesquelles sont plantés des sapins formant une sorte de bordure. Au centre de cette bordure se trouve un carré de pelouse offrant un bel espace pour s étendre. Etendu, le public pourra voir le ciel dans ce rectangle formé par les cimes des sapins, une sorte d espace hors-du-monde.

19 Nuit Blanche 5 à Metz, 2012 L ÎLE AUX FLEURS Pour la Nuit Blanche 5 à Metz François Martig implante, en étroite collaboration avec le lycée agricole de Courcelles Chaussy un imposant potager sur une friche au pied du centre Pompidou Metz. Au travers d une performances de brouettes transportant des légumes en pot il montrera la dimension d échanges commerciaux du «Fruits et Légumes» dans notre monde globalisant et nous interpelle par le même fait sur les enjeux et répercutions qu une telle chorégraphie marchande peut avoir face à notre liberté individuelle et notre citoyenneté.

20 Parc du Haut-Fourneau U4, Uckange (57), France, 2011 Trente ans, exactement, après la cessation définitive de la radio pirate ouvrière Lorraine Coeur d Acier (LCA) installée dans la mairie de Longwy, l installation sonore mise en place au sein du Parc du haut-fourneau U4 s inspirera de la forme du studio originel de LCA, à savoir une cabane à la façade vitrée, l aquarium. La partie sonore sera constituée de plusieurs interviews réalisées avec d anciens de LCA et des archives de LCA. L autre partie du documentaire sera constituée d interviews d anciens sidérurgistes du Val de Fensch et du bassin de Longwy dans leur jardin. Après les luttes sociales et les fermetures d usines, les jardins ouvriers sont quant à eux toujours présents. Archive photo du studio de LCA entre 1979 et 1980 RADIO LORRAINE COEUR D ACIER

21 Park In Progress (Pepinières Européennes pour Jeunes Artistes), Domaine National de Saint-Cloud (92), 2011 FM PIRATE RADIO Parasitage d ondes radio via un émetteur radio pirate sur le réseau hertzien FM. Diffusion de documentaires sonores autour des semences voyageuses, de la législation des semences ainsi que des jardins ouvriers que j ai réalisés entre 2008 et 2013 ElectroPixel Festival, La Fabrique à Nantes, 2012

22 Île, éclairage urbain au sodium, afficheur lumineux LCD, ruine anachronique - NUIT BLANCHE à Mayenne, 2013 L ÎLE PROJET NON REALISE Il est mis en place depuis plusieurs années un observatoire du paysage, que j appelle selon les projets postlandscape observatory. Je voudrais utiliser les réflexions sur le paysage au travers de la ruine ou du paysage ruiné, en l adaptant sur l île à l aide d un dispositif fictionnel. Utilisant le potentiel esthétique de cette espace naturel non-géré, l intervention sur cette île lui donnera un statut ambigu, à mi-chemin de la jachère et du paysage passé fantasmé. Il s agit donc de créer un espace sous tension où la notion d instinct s avère primordiale. L aspect important proviendra du travail sur l éclairage et l ambiance afin d en donner une vision décalée. L afficheur LCD, ressemblant à un dosimètre, laissera le public dans une perplexité quant à sa fonction (volontairement sans unité de mesure ou autre référence), et l ambiguïté sera également de mise quant à l histoire de cette ruine et ses matériaux abandonnés. Ainsi cet endroit se plaçant à mi-chemin de la jachère et du paysage passé fantasmé sera couvert d un voile invisible et fictionnel qui se déposera sur l île, inspiré de paysages réels mais provenant d autres endroits et d autres récits. Kenishi Watanabe «Le monde après Fukushima», ARTE

23 quelques PIECES SONORES

24 ZONE ROUGE (LA BUTTE DE VAUQUOIS) Le nom «Zone Rouge» est donné après la guerre en France à environ ha de champ de bataille qui ont créés des zones irrécupérables dûes à la présence de milliers de cadavres et de millions de munitions non explosées Ha meusien sont classés Zone Rouge. On passe d un paysage de cultures ou de prairies et de vergers à un paysage boisé principalement par du pin noir, un dommage de guerre donné par l Allemagne à la France. Le pin noir va devenir ainsi l élément central autour duquel tourne ce projet d installation et sonore. Depuis 2007 Martig a travaillé sur le projet Zone Rouge, celui-ci devrait se terminer en TANKER La zone portuaire de Strasbourg est un endroit très particulier ; elle est à la fois une zone d activité industrielle intensive liée au commerce pétrolier et sidérurgique, et pourtant l ambiance parait calme voire déserte et l individu y semble absent. L invisible règne en maitre au port du Rhin. Toutefois à la vision romantique des débuts du projet vient s ajouter un vrai intérêt quant à la situation particulière du P.A.S au vu de son activité économique et surtout aux personnes qui y travaillent; néanmoins ce projet n a pas de vocation documentaire mais propose une interprétation poétique du lieu. QUERELLE DE CLOCHER Pièce sonore réalisée en Belgique lors du European Sound Delta... (www.sound-delta.eu). Cette pièce sonore a été réalisée à partir d enregistrements de clochers wallons, bruxellois, et flamands dans cette Belgique où la division du pays est constante.

25 IT S APOCALYPSE NOW! Réalisée pour la galerie PANKOW à Berlin pour l exposition Apokalypse, It s Apocalypse Now! est une pièce qui a été crée en 2012 et qui parle de Survivalisme. Le survivalisme est un terme qui désigne les activités ou le mode de vie de certains groupes ou individus qui veulent se préparer à une hypothétique catastrophe locale ou plus globale dans le futur, une interruption de la continuité sociétale ou civilisationnelle au niveau local, régional, national ou mondial, voire plus simplement à survivre face aux dangers de la nature. Les survivalistes se préparent en apprenant des techniques de survie et des rudiments de notions médicales, en stockant de la nourriture, en construisant des abris, ou en apprenant à se nourrir en milieu sauvage. Il a plus récemment évolué en un néosurvivalisme qui se dit davantage porté à l indépendance par rapport au système économique ou à une attitude quotidienne plus proche de la nature. THE WHALING Pièce sonore produite suite aux enregistrements de baleines réalisés sur le fleuve Saint-Laurent au Québec. La chasse à la baleine tend à disparaître mais le chasseur d images de baleines et le tourisme naturel est lui bien présent. Des extraits de mon TRAVAIL SONORE sont disponibles à cette adresse :

26 quelques COLLABORATIONS

27 DAERDENLAND (Martig / d Orion) Tous deux interpelés par la question des libertés individuelles étendues aux notions du territoire socio-politique, ils ont vu à travers ce navire le prétexte à constituer une micronation poussant à la dérive l idée d un territoire mobile, interchangeable en vue d une prise de possession de l espace public pour s auto-proclamer «citoyen du monde». C est à l issue d une réflexion autour du régime administratif et législatif des eaux internationales, où l autorité d aucun État n est légitime car la haute mer est considérée comme un «bien public mondial», ainsi que sur ces entités de personnes qui prétendent aux statut d une nation indépendante, qu Érick et François prennent à parti le traversier et déplacent de manière imaginaire et provocatrice sa fonction pour y former une nouvelle nation indépendante, nommée Daerdenland. Bureau d immigration et délivrance de passeport du Daerdenland Centre Regart (Québec), 2011 Proclamation de la micronation du Daerdenland sur le traversier du Saint-Laurent entre Québec et Lévis, 2011

28 NUIT BLANCHE 4 à Metz, 2011 NOISE-ette (Martig / Petitgenêt) Quatre piquets, des bancs, une guirlande lumineuse. Le décor est posé pour notre Bal musette de Noise music. Des haut-parleurs aux formes et qualités sonores hétéroclites sur lesquels nous infligeons notre Noise music, de l électronique minimale ou de l ambient aux nappes mielleuses, le tout teinté d un amour commun pour le field recording. Nos field recordings sont issus de notre travail d enregistrement sur des festivals Tuning. NOISE-ette est une sorte de parcours sonore comme la traversée d une fête forraine, sans le visuel. Entre musique expérimentale en multidiffusion et culture populaire. NOISE-ette a vu 5 versions depuis 2008, notament au festival BAINS NUMERIQUES d Enghien-les-bains, au festival OSOSPHERE à Strasbourg, à CITYSO- NICS à Mons, et à la NUIT BLANCHE à Metz. Toutes les collaborations Martig / Petitgenêt sont disponibles sur le site :

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges

Regard sur le béton. Maison «Mannaz» à Wasseiges Regard sur le béton Maison «Mannaz» à Wasseiges La maison «Mannaz» s implante dans la campagne de la Hesbaye, ouverte sur son paysage et ancrée dans son patrimoine bâti. L architecte Yves Delincé traduit

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche

DOSSIER DE PRESSE. Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Centre Beautour la biodiversité en Pays de la Loire Animateur de réseaux et catalyseur de projets de recherche Inauguré en juin 2013, le centre régional pour la biodiversité Beautour redonne vie à l héritage

Plus en détail

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau

HAGUENAU VIVANTE. Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau HAGUENAU LA F RÊT VIVANTE Les Arpenteurs Un projet Chambre à Part & Ville de Haguenau Chambre à part, le territoire en photo Le Collectif photographique Chambre à Part, créé en 1991 à Strasbourg, fait

Plus en détail

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion

Cahier du participant. 3 e édition. Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion Cahier du participant 3 e édition Une présentation de la ville de Vaudreuil-Dorion 23 Juin 2013 RÉSUMÉ DU PROJET Le défilé c est.. Avant tout, une création collective des citoyens de Vaudreuil-Dorion en

Plus en détail

FAUNE,FLORE, MILIEUX

FAUNE,FLORE, MILIEUX FAUNE,FLORE, MILIEUX LA NATURE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE UNE REGLE LA DIVERSITE LA DIVERSITE BIOLOGIQUE S APPRECIE A TROIS NIVEAUX INDIVIDUS (Diversité génétique) ESPECES ECOSYSTEMES UN PATRIMOINE UNE RESSOURCE

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2

Déclaration sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales 1, 2 Nations Unies Assemblée générale Distr. générale 20 juin 2013 Français Original: anglais A/HRC/WG.15/1/2 Conseil des droits de l homme Première session 15-19 juillet 2013 Groupe de travail intergouvernemental

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR)

Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain. présente. vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Dans le cadre du Printemps de l Art Contemporain présente vernissage le 30 mai 2014 à 18 h exposition du 29 mai au 25 juin 2014 à Marseille (FR) Paysage galactique à l aérosol, 2014, Belgrade (RS). Photographie

Plus en détail

dossier technique La Maison 03 20 47 28 35 / www.lamaison.pro

dossier technique La Maison 03 20 47 28 35 / www.lamaison.pro 1 SOMMAIRE Présentation... 3 Plan du rez-de-chaussée... 4 Descriptif du rez-de-chaussée... 5 Plan du 1er étage... 6 Descriptif du 1er étage... 7 Nos options... 8 Règlement général... 9 Moyens d accès...

Plus en détail

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr

Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Parc naturel régional du Perche Maison du Parc- Courboyer 61340 Nocé 02 33 85 36 36 www.parc.naturel.perche.fr Malle documentaire Jardin Pourquoi faire un jardin? Quel type de jardin mettre en place? Quelle

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement

Édito. Pas besoin d aller loin pour découvrir un nouveau monde! Comité Départemental de la Protection de la Nature et de l Environnement Enseignants du primaire Pour vos projets d écoles et vos classes découvertes, faites découvrir la biodiversité du territoire à travers des programmes riches et ludiques! Édito Agglopolys, Communauté d'agglomération

Plus en détail

Le pavillon de l Union européenne. à Expo Milano 2015

Le pavillon de l Union européenne. à Expo Milano 2015 Le pavillon de l Union européenne à Expo Milano 2015 La participation de l UE à l exposition universelle Construire ensemble l avenir de l Europe, pour un monde meilleur. Tel est le thème choisi par l

Plus en détail

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE

105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr LA CABANE Ouverture Mardi 14 septembre 2010 105 Avenue du 12 février 1934 92240 MALAKOFF - http://maisondesarts.malakoff.fr

Plus en détail

Étudier l histoire des arts

Étudier l histoire des arts Étudier l histoire des arts Une option de détermination en seconde Puis soit une option de spécialité en filière littéraire Soit une option facultative dans toutes les autres filières. Au lycée Fulbert

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

Renaissance Nancy 2013

Renaissance Nancy 2013 Renaissance Nancy 2013 Règlement de l Appel à projet Création vidéo (diffusion sur le principe de mapping architectural) à l occasion des «Moments d invention» Place Charles III à Nancy du 24 mai 2013

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Galerie de photos échantillons SB-910

Galerie de photos échantillons SB-910 Galerie de photos échantillons SB-910 Ce livret présente différentes techniques du flash SB-910 et des exemples de photographies. 1 Fr Franchissez un cap dans l univers de l éclairage créatif Révélez les

Plus en détail

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis

Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun. ou Phragmites australis Une espèce exotique envahissante: Le Roseau commun ou Phragmites australis Indigène vs exotique Il y a deux sous-espèces de Phragmites australis, L indigène: n envahit pas le milieu, cohabite avec les

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde

au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde Fiche prolongement 6 Du lien entre environnement et développement au concept de «développement durable» Pour une éducation ouverte sur le monde 20% de la population mondiale consomme 87 % des ressources

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement Campagne Food Right Now Concours vidéo Règlement Règlement I/ Organisation du concours 1) La campagne Food Right Now, portée par l ONG ACTED, organise un concours vidéo gratuit, sans obligation d achat,

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO

MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO MUSEE GUGGENHEIM de BILBAO Présentation œuvre et artiste : Le musée Guggenheim de Bilbao (Espagne) est un musée d art moderne et contemporain. Comme son frère de New York, bâti sur les plans de Frank Lloyd

Plus en détail

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise.

Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Une promenade en forêt par Inner Health Studio. Enregistré avec la permission de l entreprise. Adoptez une position confortable, soit assise, soit couchée. Sentez votre corps se détendre à mesure qu une

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION ESPACE TRUILLOT...... IMAGINONS UNE PROMENADE PLANTÉE Atelier de sensibilisation à la ville et à l architecture 2012 CAUE de Paris 2 L architecture et le paysage urbain composent

Plus en détail

Les murs ont des voix PROJET NUMERIQUE D IMMERSION DANS LE PATRIMOINE INDUSTRIEL PAR LA LITTERATURE

Les murs ont des voix PROJET NUMERIQUE D IMMERSION DANS LE PATRIMOINE INDUSTRIEL PAR LA LITTERATURE Les murs ont des voix PROJET NUMERIQUE D IMMERSION DANS LE PATRIMOINE INDUSTRIEL PAR LA LITTERATURE Un endroit unique à faire parler Notre projet est né d une frustration : l impossibilité de pénétrer

Plus en détail

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR

pour envisager le futur VILLE DE LAVAL Renouer avec la mémoire Laval PAYS-DE- LA-LOIRE Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Laval PAYS-DE- LA-LOIRE VILLE DE LAVAL Rédactrice : Johanna Couvreur - FAUT VOIR Renouer avec la mémoire pour envisager le futur L action culturelle dans la ville / Culture & Proximité 1 VILLE DE LAVAL

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.

GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05. GRAVER LA PAIX Projet de création artistique collective dans le cadre des Rencontres de Genève Histoire et Cité Construire la Paix (14-16.05.2015) LE PROJET DÉTAILLÉ Présentation générale Graver la Paix

Plus en détail

Bertrand Planes Portfolio 2015. sélection -1-

Bertrand Planes Portfolio 2015. sélection -1- Bertrand Planes Portfolio 2015 sélection -1- Blue Screens 20 moniteurs Sony PVM, webcams pointées vers le ciel, logiciel de reconniasance de forme. 2 x 3 x 1,5 m EXIT Festival, Maison des Arts de Créteil,

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10

Sommaire. Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6. C est un lieu 10 Sommaire Introduction 5 Concept de 3 e lieu 6 Le 3 e lieu à Thionville 8 C est un lieu 10 À THIonvIlle, UN Cœur BAttAnt CULTUREL 12 Des sens en ébullition 14 Description 18 Coût 30 informations pratiques

Plus en détail

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion

2012/2013 - Résidence artistique prévue, Centre d Art Contemporain «Palais aux 7 Portes», Ile de La Réunion Contact : Valérie hasson-benillouche +33 6 09 66 76 76 - valerie@galeriecharlot.com Formation Caroline Deloffre Photographe 1998-97 Ecole des Gobelins - Paris Section photographie 1996 Maîtrise d histoire

Plus en détail

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE

UTILISER DU PAPIER PEFC : UN GESTE ECO-RESPONSABLE 10-31-1335 / Certifié / Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. / pefc-france.org > www.pefc-france.org : +33 1 82 53 60 60 PHOTO : Fotolia / J.Delpire / Mai 2014 Retrouvez

Plus en détail

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans)

LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) LIVRET JEUNE PUBLIC (3-12 ans) KADER ATTIA est né en 1970 à Dugny (Seine-St-Denis), il vit et travaille à Berlin. L ATELIER ÉPHÉMÈRE un samedi par mois, de 14h30 à 16h Pour explorer l exposition, peindre,

Plus en détail

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris

Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Restructuration des façades d un immeuble de bureau avenue Parmentier à Paris Dossier de presse Novembre 2014 L agence PARC Architectes Démarche de l agence Les bâtiment livrés & à venir Réalisations de

Plus en détail

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/

Les cours sont donnés par Mme Ania Freindorf ania.freindorf@gmail.com - http://aniafreindorf.photoshelter.com/ Le STU organise des cours de photographie donnés par un photographe professionnel. Ces cours seront organisés par groupe de 6 personnes maximum. Les cours sont en français et anglais (suivant les participants).

Plus en détail

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres?

Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Conseils déco express Comment éclairer une pièce, décorer vos murs, habiller vos fenêtres? Textes rédigés pour le site www.mmatravodeco.com Reportage : projet de décoration Bambù, Paris 14 e Photos : Béatrice

Plus en détail

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions

Image 1 : Récolte de l arachide à maturité et dans de bonnes conditions Q: Que voyez-vous sur l image? La plante d arachide se déracine facilement et la gousse est bien sèche à l intérieur. L arachide est mure. Q: Quels sont les critères de maturité de l arachide? L arachide

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE

CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE CENTRE D INNOVATION ET DE TECHNOLOGIE IMPLANTEZ VOS BUREAUX AU SEIN DE LA PREMIÈRE PLATEFORME SINO-EUROPÉENNE EUROSITY, UNE PLATEFORME INTÉGRÉE SINO-EUROPÉENNE UNIQUE EuroSity est une plate-forme de coopération

Plus en détail

Le frelon asiatique- Vespa velutina

Le frelon asiatique- Vespa velutina Le frelon asiatique- Vespa velutina Biologie et description : le frelon asiatique Vespa velutina, est très facile à reconnaître car c est la seule guêpe en Europe à posséder une livrée aussi foncée : -

Plus en détail

HABITER LE BOIS D ATON

HABITER LE BOIS D ATON COMMUNE DE COURDIMANCHE (95) HABITER LE BOIS D ATON CREATION D UN ECOQUARTIER PRESENTATION DU 1 MARS 2013 SOMMAIRE PLAN GENERALE D AMENAGEMENT VOLUMETRIE GENERALE MIXITE DES TYPOLOGIES Individuels Maison

Plus en détail

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique

Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Les compensations écologiques sur la ligne à grande vitesse Sud Europe Atlantique Conception, rédaction, réalisation : Parménion/RFF - Crédit photos : Biotope, CREN Poitou-Charentes, Ecosphère, RFF Impression

Plus en détail

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13

Rapport de veille sur les évolutions du domaine. des parcs et jardins P. 1/13 Rapport de veille sur les évolutions du domaine des parcs et jardins P. 1/13 Numéro : 8 Date : 15 mars 2009 Centre : Centre de compétence Secteurs verts Forem Formation Titre : La végétalisation des toitures

Plus en détail

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8

Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable. S e p t e m b r e 2 0 0 8 Atelier Environnement Préparatoire au Projet d Aménagement et de Développement Durable S e p t e m b r e 2 0 0 8 Le PADD : un Projet Politique Le PADD : un Projet Politique L e S C O T, u n o u t i l a

Plus en détail

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES

ATELIER EN ARTS PLASTIQUES ACTUALITES Ateliers de sensibilisation artistique à partir de l œuvre de V. Vasarely, encadré par une médiatrice culturelle et une historienne de l art. du 6 au 8 avril 2010 de 14hà16h Public: enfants

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD

PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD PORTFOLIO ETUDES D ARCHITECTURE LOUISE LEONARD Mail : leonardlouisearchitecte@yahoo.fr Site Web : www.leonardlouisearchitecte.sitew.com BI-CURSUS, DESS, MATERIAUX POUR L ARCHITECTURE 2003-2004 École d

Plus en détail

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU

MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE URBANISME. FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU MOUSSY LE VIEUX 2 PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE. URBANISME FARHI ALEXANDRINE Impasse de la Forge 77550 REAU Tél. 01 60 60 87 98 Fax. 01 60 60 82 55 Présent document émis le 29 Décembre

Plus en détail

Bonsoir, Mesdames et Messieurs,

Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Tout d abord je souhaiterais remercier les organisateurs de ce symposium, la Division de la Population des Nations Unies et la Fondation Roselli, pour leur invitation de

Plus en détail

Le Centre: Hue et Hoi An

Le Centre: Hue et Hoi An Le Centre: Hue et Hoi An Hué est sans conteste la capitale du Trung Bo, le Centre du Viêt Nam. Non loin de la Mer de Chine Méridionale, la ville est construite sur les rives de la Rivière des Parfums (Song

Plus en détail

Le coin du vide 2014 Dessin, Vidéo, Photo, Jumelles

Le coin du vide 2014 Dessin, Vidéo, Photo, Jumelles Yukari Hara À travers des gestes simples comme regarder une autre direction, lancer une chaussure ou passer d une pièce à une autre, je m interroge sur ma place dans l espace et le temps où je suis. Je

Plus en détail

Une autre approche. de la construction. Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais

Une autre approche. de la construction. Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais Une autre approche de la construction Le nouveau concept Maisons d en France Nord - Pas de Calais Le concept Imag in est une gamme exclusive de maisons nouvelle génération développée par Maisons d en France

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

246 Atlas des Paysages de Wallonie

246 Atlas des Paysages de Wallonie 246 Atlas des Paysages de Wallonie Vallée carolorégienne Vallée industrielle carolorégienne Superficie totale de l aire (ha) A 1 180 Superficie agricole (ha) 32 Superficie boisée et milieux 101 semi-naturels

Plus en détail

Rousseau Nadia. Abécédaire

Rousseau Nadia. Abécédaire Rousseau Nadia Projet DataPolis Abécédaire janvier Avril 2014 Master 1 Création Management Multimédia Laboratoire Arts Plastiques Encadrement : Pierre Braun & Nicolas Thély Universite Rennes 2 Analyse

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3.

Sommaire. 1ère Partie: L analyse. 2ème Partie: Le concept. 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Sommaire 1ère Partie: L analyse 1. Etude du rosé et de la concurrence. 2. Etude du Bordeaux rosé 3. Etude de la cible 2ème Partie: Le concept 1. Notre proposition 2. L identité 3. Le déroulement de la

Plus en détail

PÉCHEUR. Anne-Marie PRÉNOM NOM

PÉCHEUR. Anne-Marie PRÉNOM NOM PRÉ Les mimosas, théâtre d ombres 2006 Installation, mise en lumière au Musée Denys-Puech, Rodez Installée par la Société Ponctuelle PRÉ UVRES La nuit des musées 2007 Installation, mise en lumière au Musée

Plus en détail

La solution contre les punaises de lit Entotherm

La solution contre les punaises de lit Entotherm The Experts in Pest Control La solution contre les punaises de lit Entotherm Entotherm 2 Les punaises de lit, un problème en recrudescence. De plus en plus d hôtels belges sont confrontés aux punaises

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés!

Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres. déjà plantés! Delphine Perret / Agence Patricia Lucas 2015 : 50 millions d arbres déjà plantés! Objectif atteint : 50 millions d arbres plantés dans 27 pays La Fondation Yves Rocher, née il y a 25 ans d une volonté

Plus en détail

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité»

Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Séminaire «L éducation non formelle, un projet pour les habitants dans la cité» Organisé dans le cadre du IX Congrès International des Villes Educatrices Le Mercredi 13 septembre 2006 A l Ecole Normale

Plus en détail

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH

Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH Pose de la première pierre ADMINISTRATION DE LA NATURE ET DES FORETS A DIEKIRCH DOSSIER DE PRESSE 4 décembre 2012 Historique Mars 2000 : Acquisition de l ancien Hôtel du Midi (83-85, avenue de la Gare)

Plus en détail

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN

CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN CITÉ DU RISQUE SAINT-QUENTIN Centre européen de sensibilisation et d éducation aux risques Le contexte français Toujours trop de victimes Chaque année en France, 11 millions d accidents de la vie courante

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C

BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:23 Page cov4 14 16 KH-57-03-297-FR-C BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov1 Si belles hirondelles! Commission européenne BENF_FR.qxd 8/07/04 16:24 Page cov2 Cette publication a été

Plus en détail

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun

Miroslav Marcelli. Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun Miroslav Marcelli Partage citoyen: vivre sur l horizon du monde commun «Aujourd hui, le partage évolue vers un nouveau concept le partage citoyen. Audelà des clivages politiques, idéologiques ou religieux,

Plus en détail

Tryo : Toi et moi. Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. personnes. L être humain et l actualité.

Tryo : Toi et moi. Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG. Thèmes. Objectifs. Vocabulaire. Notes. personnes. L être humain et l actualité. Tryo : Toi et moi Paroles et musique : Guizmo Columbia / Sony BMG Thèmes L être humain et l actualité. Objectifs Objectifs communicatifs : Décrire quelque chose. S informer sur l opinion de quelqu un.

Plus en détail

Bâtiment et biodiversité

Bâtiment et biodiversité Contribution au GROUPE DE TRAVAIL PLAN BATIMENT DURABLE Bâtiment et biodiversité ELAN Structure : Nom, prénom : LEMOINE, Olivier (suppléante COUZENS, Rebecca) Coordonnées : o.lemoine@elan-france.com, 06

Plus en détail

«L Homme est un animal mobile»

«L Homme est un animal mobile» présente : «L Homme est un animal mobile» - création 2015 - www.lamenagerie.com Durant trois jours et trois nuits, sur une place et dans les rues adjacentes, des hommes en noirs, peintres, affichistes,

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions.

Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Utilisation des portables en classe, des problèmes et des solutions. Ces quelques lignes ne rendent pas compte d une expérimentation organisée à priori mais d un changement de pratique qui demeure en évolution.

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

SE DONNER DE LA hauteur

SE DONNER DE LA hauteur PRÉSENTATION Que d espace perdu sous nos toits! Dans un contexte économique statique où le prix du terrain décolle, où le nomadisme immobilier n est plus un sport de haute voltige pour faire des envolées

Plus en détail

Des nouvelles de nos CEJFilles

Des nouvelles de nos CEJFilles Des nouvelles de nos CEJFilles P A G E 1 S E P T E M B R E 2 0 1 4 D A N S CE N U M É R O : La politique? Moi, je m implique! Journée de réflexion «Lac-àl épaule de CEJFI». À la découverte des nouveaux

Plus en détail

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE

LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE LES MOSAIQUES DU CREDIT AGRICOLE Au I er siècle après Jésus-Christ, la ville romaine d Arles (photo ci-dessous) est entourée de remparts. Elle comporte de grandes rues principales appelées Cardo et Decumanus.

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE

CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE CONGRES REGIONAL CTA/ ATPS DE LA JEUNESSE EN AFRIQUE Exploiter le Potentiel de la Science, de la Technologie et de l Innovation dans les chaînes Agro-alimentaires en Afrique : Créer emplois et richesse

Plus en détail

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur Jeu de l ingénierie écologique mémo du joueur Contexte Qu est-ce que l ingénierie écologique? L ingénierie écologique peut être définie par une action par et/ou pour le vivant. Plus précisément, le vivant

Plus en détail

Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau

Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau Introduction : Chapitre XII. La question de l accès à l eau 1. DVP : Que boit Jean-Claude Van Damme? 1. DVP : Que boit Jean-Claude Van Damme? Chapitre XII. La question de l accès à l eau Introduction :

Plus en détail

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques

CATALOGUE MP ACOUSTIQUE CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012. Plafonds acoustiques. Traitement absorbant mural. Cloisons acoustiques CATALOGUE MP ACOUSTIQUE 2011/2012 Plafonds acoustiques Traitement absorbant mural Cloisons acoustiques 1 Table des matières Présentation de la société :... 3 Proposition de MP Acoustique :... 3 Qu est-ce

Plus en détail

1 sur 7 3-modules.doc

1 sur 7 3-modules.doc Tableau des compétences. Ce tableau récence un certain nombre de questionnements possibles autour du jardin à l école élémentaire. Les compétences travaillées sont celles choisies par le concepteur des

Plus en détail

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences)

FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) FÊTE DE LA SCIENCE 2005 (Village des Sciences) Présentation des applications de réalité virtuelle et augmentée présentées par le Laboratoire LISA les samedi 15 et dimanche 16 octobre 2005 à l Ecole Supérieure

Plus en détail

Chez les réparateurs de zém

Chez les réparateurs de zém Chez les réparateurs de zém Thèmes Questions de société, vie quotidienne Concept Le webdocumentaire Indépendances africaines, documentaire conçu spécifiquement pour le web, offre un voyage dans 16 pays

Plus en détail

AUTO-BUS. TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées. Catalogue des possibles

AUTO-BUS. TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées. Catalogue des possibles Le Vagabond Sage AUTO-BUS TRANSITION ENERGÉTIQUE, ÉDUCATION POPULAIRE, MOBILITÉ ET RÉSEAUX en Midi Pyrénées GEUR Catalogue des possibles NON EXHAUSTIF - MISE À JOUR SEPTEMBRE 2012 YAGE RESPONSABLE ECONOMIE

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail